AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 5 sur 7
Bureau du Professeur
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
William West
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard

Re: Bureau du Professeur

Message par : William West, Mer 21 Jan 2015 - 13:43


Junior avança son premier pion, plus pour combler l'attente de sa réponse que pour réellement jouer semblait-il. Le professeur répondit aussitôt, jouant sans hésiter. S'il était loin d'être imbattable à ce jeu, le vert et argent s'estimait tout de même relativement bon. L'élève était toujours aussi hésitant, totalement concentré sur la conversation qui débutait, n'appréciant visiblement pas la manière dont celle-ci semblait se dérouler. Il finit par répondre, affirmant que son père avait disparut du jour au lendemain, sans préavis annonciateur d'une telle chose. Le serpent vit la sincérité dans les yeux du jeune garçon, ainsi donc Flitwick père ne savait réellement pas ce qui l'attendait dans ce cimetière, ou s'il le savait il n'avait pas jugé bon de prévenir son fils...
William opta pour la première hypothèse, la plus probable, cela avait donc également été une surprise pour lui. La partie se poursuivait lentement, l'homme songeant à la meilleure manière de répondre à son élève.


"C'est bien ce que je pensais... Je voulais juste vérifier quelque chose. Comme tu le sais, je connaissais ton père."

*A peine pour être exact.*

"Plutôt bien à vrai dire. Et... J'étais présent lorsqu'il est mort."

L'on ne pouvait pas dire que West-le-Vert ménageait le petit Jean-Baptiste, ce n'était pas forcément dans son tempérament, mais au moins il s'était assuré qu'il soit assis.

"Désolé de te l'apprendre aussi brutalement mais je ne voyais pas de manière plus... douce. Je n'ai aucune idée de ce qui lui est arrivé, il voulait me voir et l'on s'était donné rendez vous à Godric's Hollow. Lorsque je suis arrivé, c'était déjà trop tard. Il a tout juste eut le temps de me parler de toi. Ses dernières volontés en quelques sortes. Rassure toi, je vais essayer de faire court."

Le professeur lui expliqua alors les grande lignes, le fait que tout ce qui ait un jour appartenu à son père lui appartenait désormais, Jean-Baptiste Flitwick Senior léguait absolument tout à son fils.

"Et les deux dernières choses... Tout d'abord, il souhaitait que tu rencontre Harel Chaitan, par contre là j'ignore pourquoi, il te faudra découvrir cela par toi-même. Enfin... Il y a un autre héritage qu'il souhaitait te léguer et c'est là que j'interviens, un héritage sur lequel Gringott's et le Ministère n'ont aucune prise. Ton père avait confiance en moi car il savait que lui et moi avions exactement les mêmes idées. L'ont peut presque dire que c'est lui qui me les a transmise et il semble logique que je te transmette cet héritage à mon tour... Si tu le souhaite bien entendu."

L'heure du mensonge était finalement arrivé, transformé la réalité avait toujours été un jeu que William affectionnait, s'y perfectionnant au fil des années. Les idées de Flitwick n'était probablement que similaires aux siennes et non pas identique et surtout ce n'était absolument pas de son fait si le serpent les possédait. Mais quel meilleur moyen de s'assurer une parfaite légitimité que d'affirmer que tout venait directement de son père ? Après tout, qui irait le contredire ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Bureau du Professeur

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Mar 17 Fév 2015 - 20:24


HRP:
 

Aussitôt après qu'il ait joué, le professeur déplaça sa pièce. Ce dernier avait l'air plus impliqué dans la partie que l'élève. Qui pourrait l'en blâmer dans ces circonstances? La conversation partait sur la disparition de son père, il allait peut être finalement apprendre ce qu'il était devenu et pourquoi il avait été laissé sans famille et sans explications.

"C'est bien ce que je pensais... Je voulais juste vérifier quelque chose. Comme tu le sais, je connaissais ton père. Plutôt bien à vrai dire. Et... J'étais présent lorsqu'il est mort. Désolé de te l'apprendre aussi brutalement mais je ne voyais pas de manière plus... douce. Je n'ai aucune idée de ce qui lui est arrivé, il voulait me voir et l'on s'était donné rendez vous à Godric's Hollow. Lorsque je suis arrivé, c'était déjà trop tard. Il a tout juste eut le temps de me parler de toi. Ses dernières volontés en quelques sortes. Rassure toi, je vais essayer de faire court."

Le visage de JB se décomposait à mesure que la conversation avançait. Il apprenait la mort de son père qu'il n'avait fait que soupçonner jusque là, que le professeur était un de ses amis et qu'il avait même été sur les lieux lorsque la vie de son père s'était terminée. Ça faisait beaucoup à encaisser d'un coup et la partie d'échecs sortit tout simplement de la tête du jeune homme. Il se retrouvait avec toutes les possessions de son père pour seul réconfort, comportant certes une petite somme en gallions, un phénix et leur fidèle bien que sarcastique elfe de maison. Qu'allait-il bien pouvoir faire de tout ça? Il ne s'y attendait pas et aurait volontiers échangé tous ces biens matériels pour retrouver son géniteur. Toutefois, les surprises n'étaient pas finies.

"Et les deux dernières choses... Tout d'abord, il souhaitait que tu rencontre Harel Chaitan, par contre là j'ignore pourquoi, il te faudra découvrir cela par toi-même. Enfin... Il y a un autre héritage qu'il souhaitait te léguer et c'est là que j'interviens, un héritage sur lequel Gringott's et le Ministère n'ont aucune prise. Ton père avait confiance en moi car il savait que lui et moi avions exactement les mêmes idées. L'ont peut presque dire que c'est lui qui me les a transmise et il semble logique que je te transmette cet héritage à mon tour... Si tu le souhaite bien entendu."

JB nota consciencieusement le nom de Chaitan dans sa mémoire. Si son père le voulait, c'est que c'était important. Il faudra qu'il lui demande des détails, elle était peut être au courant de quelque chose aussi. Mais quel était cet autre héritage? Le professeur West aimait semer des indices et ne pas tout révéler. Il parlait vraiment par énigme mais c'était le pire moment pour ça...

- Professeur, parvint-il à articuler difficilement après un moment pour reprendre ses esprits, excusez moi, c'est beaucoup à supporter d'un coup. J'aimerais savoir ce que vous voulez me transmettre avant d'accepter. S'il m'a appris une chose c'est de ne pas prendre de décisions sans y avoir réfléchi avant et de connaître tous les tenants et aboutissants avant de faire un choix... Je l'entends presque à travers ma bouche quand je dis des choses comme ça...

Puis il se tut. L'émotion menaçait de le submerger. Il était encore jeune et se prendre toutes ces révélations en une fois était un choc assez violent à cet âge. Il attendit donc patiemment de savoir ce qu'il avait encore à hériter de son père.
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Bureau du Professeur

Message par : William West, Sam 7 Mar 2015 - 10:16


HRP:
 

Plus la conversation avançait, plus le visage de Jean-Baptiste semblait perdre toute trace de bonheur, s'effaçant peu à peu au profit d'un sombre désespoir. Le professeur se prit à regretter de ne pas y être aller plus doucement, de ne pas avoir prit de pincettes avec lui. Peut-être aurait-il dut le ménager, après tout ce n'était encore qu'un enfant. Non, en un sens il l'avait déjà plus que ménagé, s'assurant que Flitwick junior apprenne peu à peu à le connaître avant de lui apprendre la nouvelle, que celle-ci ne vienne pas d'un illustre inconnu qui se contenterait de lui donner quelques fait sans la moindre explication.

Après un moment, l'enfant finit par recouvrer la parole. Il avait en effet du mal à tout encaisser et il était impossible de lui en vouloir pour cela. Il aurait fallut être totalement inhumain pour ne rien ressentir en apprenant la mort de son propre père. La suite des paroles, bien qu'il n'en laissa rien voir, surpris William. Durant un instant il aurait crut entendre parler le père de l'élève face à lui. Flitwick avait bien éduqué son fils, voilà qui était une excellente chose, restait à savoir jusqu'où pousserait la ressemblance.

*Le même esprit mais plus jeune, plus malléable...*

Combien aurait été rebuté par un peu de difficulté ? Combien se serait énervé, pensant la moindre résistance comme étant un obstacle infranchissable ? William, lui, savait parfaitement comment réagir. Un sourire se dessina sur son visage, le premier depuis le début de la conversation.


"L'on croirait entendre ton père... Tu n'imagine pas à quel point cela me fait plaisir. Quand j'étais encore élève, passer des heures à discuter avec lui était plus intéressant que n'importe quel cours, à l'époque être en retenue était une bonne nouvelle ! Je ne compte plus le nombre de fois où il m'a écrasé aux échecs..."

Les yeux de William brillaient à l'évocation de ces souvenirs inventés de toutes pièces, le regard perdu dans le vague, l'Occlumens s'y serait presque cru.

"Je suis heureux de voir que tu es aussi réfléchi que lui. Pour ce qui est de cet héritage... C'est un peu compliqué à expliquer avec des mots, il s'agit plus d'une façon de penser. Une façon qui n'est pas forcément approuvée par tous... Et notamment par ceux qui en ont le pouvoir. Je ne serais pas surpris d'apprendre que le Ministère l'a réduit au silence pour ses idées. Bien sûr ils démentiront et jamais je n'en aurais la preuve mais... Quoi qu'il en soit, l'important est qu'il s'agit de ton choix, tu dois apprendre à voir les choses à ta manière et pas de la manière dont il est attendu que tu vois. Ton père n'aurais pas voulu que son fils soit un mouton..."

Parler ainsi était risqué mais le jeu en valait la chandelle et surtout cela n'aurait pas été amusant autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Bureau du Professeur

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Ven 20 Mar 2015 - 14:35


Les sentiments du jeune garçon étaient mitigées en entendant les paroles du professeur. Un double de son père? Il n'y avait pas eu que du bon dans son père. Certes il avait été intelligent et indépendant mais aussi très dur et intransigeant. Sans compter cette fameuse disparition dont il avait seulement l'explication. Il ne pouvait pas lui en vouloir, ce n'était après tout pas sa faute s'il s'était fait tuer. Au moins le supposait-il. Son géniteur avait été tellement secret au cours de sa vie qu'un groupe d'ennemis l'ayant enfin rattrapé et éliminé ne l'aurait pas plus surpris que ça.

Le professeur West marquait un point aussi en soulevant qu'il ne devait pas être un mouton et accepter qu'on lui lègue une façon de pensée lui paraissait bizarre. Même si c'était celle de son père et de son enseignant préféré, il ne voyait pas comment on pouvait apprendre à penser à quelqu'un. On pouvait partager des idées mais pas les imposer. Le garçon réfléchit encore un peu, profitant de ce temps pour jouer son tour dans la partie d'échec qui se déroulait et se décida enfin à parler.


- Hériter d'une façon de penser? J'ai du mal à concevoir mais je serais ravi de pouvoir parler de ces idées avec vous et peut être les adopterai-je si elles me conviennent.

Il prenait soin de ne pas se mouiller pour éviter de promettre plus qu'il ne pourrait accomplir tout en essayant de garder ce lien qui se tissait avec la personne qui lui tenait presque lieu de tuteur.
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Bureau du Professeur

Message par : William West, Dim 22 Mar 2015 - 22:59


Le jeune garçon était troublé, les révélations successive de son professeur l'empêchait de parfaitement se concentrer et c'était exactement le but recherché, installer le doute dans l'esprit du Poufsouffle. Jean-Baptiste prit le temps de réfléchir sous le regard attentif du serpent qui préféra finalement se concentrer sur la partie d'échec qui se déroulait. Les mouvements s'enchaînaient les uns après les autres et il ne restaient plus beaucoup de pièce sur le plateau, les minutes qui suivraient seraient décisives. Le Poufsouffle se débrouillait bien, suffisamment pour le forcer à réfléchir là où la plupart des élèves ne connaissaient même pas les règles.

L'élève finit par répondre, il était hésitant ou en tout cas semblait l'être. Il prenait soin de bien choisir ses mots, de ne surtout pas trop s'avancer, ne sachant pas quelle attitude adopter face à William qui s'adapta aussitôt, il ne devait surtout pas le brusquer. Forger la manière de penser de l'enfant serait un très long travail mais cela importait peu, le professeur avait tout son temps.


" Tu as totalement raison, il est important que tu en sache plus. Disons que... Ton père pensait fermement que le secret magique n'avait plus de raison d'être depuis bien longtemps. Et il voulait à tout prix faire entendre sa voix. Je crois malheureusement qu'il en a payé le prix. "

Les derniers coups se jouaient et la partie approchait inexorablement de sa fin, l'un des rois finissant bientôt décapité aux pieds de son adversaire. William repoussa alors le plateau, réparant les pièces d'un simple geste de sa baguette puis s'adressa de nouveau à son élève.

" Voilà qui met fin à cet entretien. Prends tout le temps qu'il te faudra pour digérer la nouvelle, je sais à quel point il est dur de perdre un proche. Réfléchit à tout ceci, nous aurons l'occasion de nous reparler à l'avenir, je ne compte pas quitter Poudlard de si tôt. "

Adressant un sourire bienveillant à Jean-Baptiste Jr, le serpent se leva et lui ouvrit la porte.


[Fin du RP pour moi, c'était sympa ce petit RP même si on aura prit notre temps pour l'écrire ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Bureau du Professeur

Message par : Kyara Blanchet, Jeu 27 Aoû 2015 - 16:42


Aujourd'hui, Kyara avait pris une grande décision qui pouvait être une grande erreur. Il fallait qu'elle parle avec William. Elle avait profité d'un trou dans son emploi du temps pour se diriger vers le bureau du professeur de potions. Ce n'était pas l'heure du repas, elle savait qu'il n'avait pas cours, il devait donc théoriquement y être. S'il n'y était pas ... elle repasserait, elle ne comptait pas le chercher de partout. Le château était vaste, et Kyara n'avait pas le temps de jouer à cache cache avec son collègue. D'autant plus, qu'elle ne savait pas si elle aurait le courage de revenir en cas d'absence.

Elle n'était pas sure de ce qu'elle allait faire, plutôt dire à William. Elle ne le connaissait pas vraiment au final, mais Kyara n'avait pas oublié qu'il avait été présent quand Liam avait été odieux. Pour cela, elle lui devait bien de lui donner un gros conseil par rapport au gardien de l'école. La Française n'était pas une fayote et elle n'était plus membre de l'Ordre non plus. De toute manière, elle ne voulait pas avoir affaire à eux au vu de ce qu'ils avaient fait à Liam. Elle l'avait encore de travers.

Inspirant profondément pour ne pas retomber dans des souvenirs du passée, Kyara s'arrêta devant la porte du professeur de potions. Bien que le temps commençait à se rafraîchir, la fourchelang portait une robe pourvue de poches. Il y avait entre autre sa baguette ainsi que Pan qui aimait bien profiter d'une balade gratuite. Se craquant les doigts, la professeure de soins aux créatures magiques toqua avant d'attendre sur le pas de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Bureau du Professeur

Message par : William West, Ven 28 Aoû 2015 - 14:33


Une pause bien mérité, voilà tout ce à quoi William aspirait à cet instant. Le jeune homme était finalement assez peu dans son bureau et lorsque c'était le cas, il y restait le moins longtemps possible. L'endroit étant particulièrement étroit, cela avait tendance à le rendre claustrophobe. Le professeur finissait de trier quelques potions dans l'une de ses armoires, séparant les divers poisons du reste, et comptait bien ensuite faire une petite sieste dans son appartement avant le repas.

Mais c'était sans compter sur le gêneur ou la gêneuse du jour. Pour une fois que Will n'avait pas envie de bosser... Bon, pour une fois qu'il n'avait VRAIMENT pas envie de bosser, encore plus que d'habitude, il fallait que quelqu'un vienne frapper à la porte de son bureau. Le serpent soupira en refermant doucement l'armoire, songeant fortement à ne pas répondre et simplement attendre que la personne parte. Ce n'était pas une mauvaise idée après tout. Soupirant à nouveau, le professeur se décida à faire son travail et se dirigea vers la porte du bureau, qu'il ouvrit en tâchant de masquer sa mauvaise humeur et espérant que l'élève en question ne serait pas trop pénible. Si c'était Madverier, il ne renvoyait direct dans sa salle commune.


" Kya ? "

Le vert et argent ne cacha pas sa surprise en découvrant sa collègue, s'écartant aussitôt pour la laisser entrer. La jeune femme avait l'air relativement stressée, chose qui était plutôt inhabituelle.

" Qu'est-ce qui t'amène ? Tu as besoin de conseils pour torturer un élève ? "
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Bureau du Professeur

Message par : Kyara Blanchet, Lun 31 Aoû 2015 - 13:16


L'attente devant la porte sembla durer une éternité aux yeux de Kyara. Inspirant et expirant, elle se frotter les mains l'une contre l'autre en signe de nervosité. S'il ne répondait pas, elle ne tenterait pas sa chance une autre fois. La professeure de Soins Aux Créatures Magiques prenait un risque. Charli ne devait pas être seul dans Poudlard, mais au vu de la liste des enseignants, c'était William le plus innocent aux yeux de Kyara. En dehors de Liam bien évidemment, mais il ne comptait pas dans le lot. En cas de pépin, la Française pouvait toujours réagir, même si elle devait être un peu rouillée, se battre c'était comme faire du vélo, au fond on n'oubliait jamais.

Inspirant et expirant profondément, Kyara adressa à un regard noir lorsqu'un élève passa dans le couloir. Sentant sentir qu'il allait avoir des ennuis s'il ne se dépêchait pas, il fonça jusqu'au bout du couloir pour disparaître à une intersection. Reportant son attention sur la porte, la brune allait tourner les talons et partir quand elle s'ouvrit. William avait une expression neutre qui se transforma rapidement en surprise en voyant que c'était sa collègue qui était devant sa porte.

- Kya ?

Non, je suis le ministre de la magie et j'attends ma soeur pensa Kyara. Arrivant peut-être à la même conclusion, Will s'écarta pour la laisser passer tout en reprenant la parole.

- Qu'est-ce qui t'amène ? Tu as besoin de conseils pour torturer un élève ?

Se décrispant pendant quelques minutes, Kyara retrouva rapidement son sérieux et entra dans le bureau de William. Ce n'était pas le moment de rire, quoi qu'elle pouvait encore se défiler et passer à autre chose. Se tournant vers lui, la Fourchelang plongea ses yeux dans les siens. Malheureusement, elle n'avait pas la faculté de lire dans les pensées des gens. Quoi que cela pouvait être assez pénible à la longue.

Inspirant profondément, Kyara ramena ses cheveux derrière ses oreilles. Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas mis les pieds ici, cela avait changé sans plus. Au fond d'elle, la brune savait qu'elle tentait de gagner du temps pour trouver les bons mots et ... oh par le caleçon sale de Merlin, elle ne manquait pas de cran habituellement !

- Ecoute Will, je ne sais pas si tu te souviens, mais je t'avais demandé du véritaserum dernièrement. Je l'ai utilisé et ce que j'ai découvert n'est pas une bonne nouvelle. J'avais des doutes et ta potion m'a aidé à confirmer ses derniers. Cela concerne Charli, je sais que tu t'entends bien avec lui, alors je voulais te prévenir. Il ne faut pas lui faire confiance Will. Charli est ....

Kyara prononça la fin de la phrase avec un pincement au cœur. C'était la première fois qu'elle le disait à haute voix, elle ne savait pas à quel point Will s'entendait avec Charli cela risquait de lui faire un choc. Croisant les bras, elle attendit de voir la réaction de son collègue.

Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Bureau du Professeur

Message par : William West, Lun 31 Aoû 2015 - 16:04


A peine un rapide sourire et déjà Kyara retrouvait son sérieux, visiblement la jeune femme n'était pas ici pour le sens de l'humour de son collègue. Elle fixa Will en entrant et le legilimens put discerner que la française était particulièrement troublée, comme si quelque chose pesait sur sa conscience. Venait-elle lui en parler ? L'impression était vague, diffuse, et le contact visuel n'était pas suffisant pour en discerner plus. Elle prit le temps d'observer l'organisation du bureau, assez basique en soit, pendant que William s'approcha d'une armoire qu'il ouvrit rapidement, ouvrant le double fond pour fouiller dans les bouteilles.

- Ecoute Will, je ne sais pas si tu te souviens, mais je t'avais demandé du véritaserum dernièrement. Je l'ai utilisé et ce que j'ai découvert n'est pas une bonne nouvelle.

Bien sûr qu'il s'en souvenait, cela ne datait que de quelques semaines tout au plus et William avait donné sa dernière fiole à sa collègue alors qu'il aurait put l'utiliser pour continuer à s'entraîner. Kyara avait prétexté vouloir s'en servir contre son frère aîné et le Maître des Potions n'avait pas cherché à en savoir plus. Qu'avait-elle donc découvert et pourquoi se confier à lui ? Visiblement, un peu de rhum ne ferait pas de mal ce soir.

- J'avais des doutes et ta potion m'a aidé à confirmer ses derniers. Cela concerne Charli, je sais que tu t'entends bien avec lui, alors je voulais te prévenir. Il ne faut pas lui faire confiance Will. Charli est ....

William se figea tandis que sa main atteignait la bouteille. Il attendit qu'elle termine sa phrase mais la fin ne vint jamais, restant en suspens pendant qu'il pouvait sentir le regard de la française peser sur lui. Le professeur lâcha la bouteille et ferma les yeux un court instant en soupirant, finalement le rhum resterait intact. Le Whisky-Pur-Feu par contre... Le professeur n'aurait jamais pensé devoir utiliser cette bouteille contre son amie.

" Je suis au courant... "

*Je dois absolument gagner du temps...*

William referma le double-fond puis le placard en sortant la fameuse bouteille, la montrant à Kyara d'un air gêné. A moitié vide afin de donner l'impression d'être utilisé régulièrement, l'alcool avait été agrémenté de quelques gouttes de Filtre de Mort-Vivante. Will posa la bouteille sur le bureau et ouvrit un tiroir tout en reprenant la parole.


" Charli est un enfoiré de fils de troll qui fournit du Kiwicot à des gamins... C'est bien ça ? C'est abject mais... On peut pas le balancer à Kholov juste pour ça... C'est notre ami, on doit bien pouvoir le convaincre d'arrêter non ? "

Bien entendu, Kyara n'était absolument pas venu lui parler de ça et William en était parfaitement conscient mais lui avouer être parfaitement au courant des activités illicites de Charli reviendrait à se dénoncer lui-même, autant éviter.
Tout en parlant, Will avait fait apparaître deux verres et les avait remplis. Une fiole de Wiggenweld se trouvait dans le tiroir, le poison était suffisamment dilué et mettrait bien une dizaine de secondes avant de faire effet. Cela laissait largement assez de temps au professeur pour vider son verre puis boire l'antidote dans le foulée.
Tendant le verre en direction de son amie avec des remords naissant, Will ajouta :


" Un verre nous fera pas de mal je pense... "
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Bureau du Professeur

Message par : Kyara Blanchet, Lun 31 Aoû 2015 - 16:37


Tandis que Kyara parlait, Will s'affairait tout en l'écoutant, enfin, il donnait l'impression de l'écouter. La certitude se fit lorsque le professeur de potions se figea. La Française avait plus murmuré la fin de la phrase que dit clairement, au début elle douta qu'il l'ait clairement entendue mais le fait qu'il se fige voulait tout dire. Joignant de nouveau ses mains l'une contre l'autre, Kyara attendait sa réaction. Entendant un soupir, elle se figea à son tour en attendant sa réponse.

- Je suis au courant...

Un frisson glacé parcouru alors l'échine de la professeur de soins aux créatures magiques. Il était au courant ... soit il l'avait découvert soit il était avec Charli. Se passant la langue sur les lèvres, Kyara glissa sa main dans sa poche lentement. Ses doigts entrèrent alors en contact avec sa baguette. Elle était prête à réagir s'il tentait de faire quoi que ce soit contre elle. Avalant sa salive, l'adrénaline commençant à l'envahir, la Française bugua en voyant William une bouteille à la main. Drôle de réaction. Semblant ignorer la brune, il alla ensuite vers un autre tiroir. Pivotant vers lui, Kyara ne le lâchait pas des yeux bien que le sorcier était de dos et l'incompréhension s'afficha sur son visage lorsqu'il reprit la parole.

- Charli est un enfoiré de fils de troll qui fournit du Kiwicot à des gamins... C'est bien ça ? C'est abject mais... On peut pas le balancer à Kholov juste pour ça... C'est notre ami, on doit bien pouvoir le convaincre d'arrêter non ?

Faisant le poisson pendant quelques secondes en ouvrant et fermant la bouche sans qu'un seul son ne sorte, un soupir de soulagement effaça les doutes de la Fourchelang. William ne l'avait pas entendu ! Se décrispant, Kyara enleva la main de sa poche et s'essuya le front. Will avait à présent deux verres pleins dans les mains et en tendit un à la brune.

- Un verre nous fera pas de mal je pense...

Prenant le verre, Kyara hocha la tête tout en lui répondant.

- Je suis d'accord, tu m'as fait peur West, tu n'as pas entendu la fin de ma phrase quand je te disais qui était Charli. Il est avec eux. Il est dangereux. Il tue pour le plaisir de tuer. Ce n'est pas le kiwicot le souci, ce n'est rien par rapport à ce qu'il fait William. Boire nous fera effectivement du bien.

Levant son verre, Kyara attendit que son collègue en fasse autant. Ils burent en même-temps le breuvage et alors que la Française allait poser son verre, William avala une fiole qu'il avait dissimulé dans sa manche. Fronçant les sourcils, Kyara regarda alors son propre verre. Idiote qu'elle était. Levant la tête vers Will, elle recula tandis que les effets du produit faisait effet. La brune sentait ses forces la quitter petit à petit. Ses yeux étaient lourds, elle commençait à vraiment avoir sommeil. La panique gagna Kyara qui reculait, il fallait qu'elle sorte d'ici sinon ... elle ne savait pas et ne voulait pas le savoir.

William lui adressa un regard peiné comme s'il regrettait ce qu'il avait fait. Posant son verre, il rejoignit Kyara. Secouant la tête lentement, la Française s'adossa à un meuble. Cette sensation de perdre ses forces était horrible, il fallait qu'elle résiste, mais elle n'y arrivait pas. Il ne lui restait plus beaucoup de temps, c'était trop tard pour fuir, trop tard pour se battre. Trop tard. William était à présent devant elle. Agrippant la chemise de son "collègue", sentant ses muscles sous le fin tissu, Kyara lui lança un regard de reproche.

- Pas toi ...

Sombrant alors dans le sommeil, Kyara s'effondra dans les bras de William.
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Bureau du Professeur

Message par : William West, Lun 31 Aoû 2015 - 17:24


William s'en voulait déjà pourtant il n'avait pas le choix. Kyara avait tout découvert et il devait agir au plus vite. A sa manière d'agir, il était probablement la première personne à qui elle décidait d'en parler, c'était une bonne chose mais comment savoir si ensuite elle n'irait pas voir directement Kholov ou pire, les aurors. Elle s'expliqua a nouveau, avouant qu'il lui avait fait peur et le professeur l'écouta attentivement. Si jamais doute il y avait eut, il était maintenant évident que la jeune femme savait tout à propos du Gardien, le Veritaserum était décidément une véritable saleté et le pire était que tout était de sa faute puisqu'il l'avait préparé lui-même et donné à la jeune femme. Il vidèrent leur verre ensemble et sans attendre un instant, Will sortit la fiole et en but une gorgée afin d'annihiler le poison.

Kyara commença à tituber et Will contourna le bureau pour s'approcher d'elle. La jeune femme tentait visiblement de résister mais c'était peine perdu. Sans antidote, même avec la meilleure volonté du monde il était impossible de faire quoi que ce soit. Elle s'accrocha à sa chemise, laissant échapper quelques mots dans un dernier soupir.


- Pas toi ...

William referma ses bras autours de la jeune femme lorsqu'elle s'effondra, la retenant pour l'empêcher d'heurter le sol. Gardant une main dans son dos, le serpent passa une main sous les jambes de la jeune femme pour la soulever, l'asseyant tant bien que mal sur la chaise la plus proche. Sortant sa baguette, Will la pointa sur la porte qu'il verrouilla magiquement avant de se tourner à nouveau vers Kyara. Le professeur s'assit contre la porte, à même le sol en observant le dos de son amie, désormais hésitant. Que faire ?

*Je ne peux pas la tuer... C'est hors de question. Faut sortir d'ici.*

Le serpent se redressa et vint poser une main sur l'épaule de l'endormie, s'en voulant profondément de l'avoir trahi. Il leva ensuite la main et claqua des doigts en prononçant le nom de son elfe. Gollum apparut presque aussitôt, se tournant vers son maître puis vers la jeune femme, se demandant visiblement ce qu'il se passait.


" Pas le temps pour les questions, amène nous au Wood's Cottage puis retourne au manoir, je me débrouillerais ensuite.

- Bien maître, tout de suite maître. "

L'elfe s'approcha alors pendant que William soulevait à nouveau le corps inanimé de Kyara, s'agrippa au pantalon du professeur puis transplana avec les deux Serpentard.


[Suite du RP ici ]
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
William West
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Bureau du Professeur

Message par : William West, Jeu 1 Oct 2015 - 15:50


Les tiroirs étaient presque tous vide, le jeu d'échec avait disparu du bureau sur lequel il trônait auparavant et même si les armoires étaient toujours bien remplis, certaines potions bien spécifique avaient disparu. C'était étrange de voir la pièce ainsi car même si la plupart des gens n'auraient pas vu la moindre différence avec un bureau normal, Will lui ne pouvait que noter les nombreux changement avec un léger pincement au cœur. Kholov le regretterait un jour.

L'on frappa à la porte et West ne retint pas un grincement de dent avant de répondre, n'ayant guère envie d'être dérangé. Il fut surpris de voir Leister entrer, ne s'attendant pas spécialement à la visite du jeune homme. La nouvelle s'était-elle déjà propagée ? Non, peu probable, la quasi-totalité des élèves ainsi que du personnel ne l'apprendrait que le lendemain, pas avant. Le Serpentard ne pouvait s'empêcher de se demander comment les gens réagiraient, peut-être pourrait-il compter sur certaines personne pour lui rapporter les réactions ?

Quoi qu'il en soit, l'élève ne passa pas par quatre chemins et demanda aussitôt à son professeur du Polynectar. William haussa un sourcil, McKinley aurait-il osé lui faire cette requêtes en d'autres circonstances ? Et lui, y aurait-il accédé pour un autre élève ? Pour les deux questions, la réponses étaient probablement non, le Serdaigle n'y aurait pas été aussi ouvertement et n'aurait clairement pas exposé avec autant de détails les raisons le poussant à vouloir cette potion. Quant au serpent, il n'aurait probablement pas donné la potion mais plutôt les ingrédients permettant de la préparer, privilégiant toujours les travaux pratiques pour ses élèves.

Toutefois, les circonstances étaient différentes et l'aiglon semblait vouloir s'en servir rapidement, aussi ne disposait-il pas d'un mois entier pour préparer la mixture. De plus, les principes d'éducations de Will disparaissaient les uns après les autres depuis quelques heures. Aussi, sans un mot, le jeune homme ouvrit l'une des armoires et en sortit une fiole. Après un dernier regard attristé sur les étagères bien trop dégarnies à son goût, il revint vers l'élève. Avant de lui tendre la fiole contenant le Polynectar, William décida de prodiguer quelques derniers conseils et surtout quelques petites requêtes.


" Je te le donne mais il y a quelques conditions. La première, ne prend pas mon apparence. Ensuite, fais attention à toi, Kholov sera sans pitié... Dès demain je ne serais plus là pour assurer vos arrières et prendre les blâmes à votre place s'il le faut... Cet enfoiré... Troisième et dernière requête. Faîtes lui vivre un enfer. "

Le jeune homme donna alors la fiole à Leister, refermant la porte derrière lui après avoir écouté sa réponse, un léger sourire sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Bureau du Professeur

Message par : Malicia Evans, Mar 1 Mar 2016 - 15:35


RP avec Leister McKinley

Je venais tout juste de quitter ma salle de classe. J'avais terminé ma matinée et j'avais encore du travail à faire. Au lieu de rentrer dans mes appartement, j'avais décidé d'aller dans mon bureau pour corriger quelques copies. Ca faisait maintenant plusieurs heures que j'annotais des copies. Dépitée du résultat des interros, je m'octroyais une pause. Piochant dans une de mes réserves de kiwicot que j'avais depuis un moment, j'en posais sur mon bureau et en portais à ma bouche quand un coup se fit entendre. A peine le temps de dire vous pouvez entrer que la porte s'ouvrit et le nouveau prof de Défense Contre les Forces du Mal apparut.

« Bonjour. J’imagine qu’il reste dans un fond de tiroir un peu de polynectar ? J’en aurai cruellement besoin prochainement. Il va s’en dire que cette petite demande doit rester secrète. Pourriez-vous m’en fournir une petite fiole ? J’aurai aimé vous détailler les raisons du pourquoi mais hélas, il y a des choses qu’il vaut mieux ignorer »

Je l'observais, plissant les yeux, suspicieuse. Je me relevais doucement, continuant de l'observer minutieusement. Attendez.. ce n'est pas ce prof qui avait organisé un cours où les élèves devaient lancer des sorts sur Rachel ? Me mordant l'intérieur de la joue pour éviter de m'emporter, je lui adressais un sourire crispé.

« Bonjour Leister, c'est ça ? Oui.. peut-être qu'il en reste dans la réserve. Je ne veux absolument rien savoir de vos raisons. Moins j'en sais, mieux c'est. Attendez ici, je reviens.»

Quittant rapidement mon bureau, je partais vers ma réserve. Une fois à l'intérieur, je fouillais pendant quelques minutes, dans les différentes étagères. Une fois la fiole de polynectar en ma possession, je repartais dans le bureau. Me postant devant l'ex Serdaigle, je lui tendais la fiole, sans réellement faire attention à lui. Une fois l'échange fait, je me reposais à mon bureau et relevais la tête vers McKinley.

« On a terminé ?»

Non.. parce que j'avais encore des copies à corriger et du kiwicot à consommer. Je le congédiais rapidement et fermais la porte d'un coup de baguette.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Bureau du Professeur

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 7

 Bureau du Professeur

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.