AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 6 sur 7
Bureau du Professeur
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Malicia Evans
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard

Re: Bureau du Professeur

Message par : Malicia Evans, Mar 1 Mar 2016 - 15:35


RP avec Leister McKinley

Je venais tout juste de quitter ma salle de classe. J'avais terminé ma matinée et j'avais encore du travail à faire. Au lieu de rentrer dans mes appartement, j'avais décidé d'aller dans mon bureau pour corriger quelques copies. Ca faisait maintenant plusieurs heures que j'annotais des copies. Dépitée du résultat des interros, je m'octroyais une pause. Piochant dans une de mes réserves de kiwicot que j'avais depuis un moment, j'en posais sur mon bureau et en portais à ma bouche quand un coup se fit entendre. A peine le temps de dire vous pouvez entrer que la porte s'ouvrit et le nouveau prof de Défense Contre les Forces du Mal apparut.

« Bonjour. J’imagine qu’il reste dans un fond de tiroir un peu de polynectar ? J’en aurai cruellement besoin prochainement. Il va s’en dire que cette petite demande doit rester secrète. Pourriez-vous m’en fournir une petite fiole ? J’aurai aimé vous détailler les raisons du pourquoi mais hélas, il y a des choses qu’il vaut mieux ignorer »

Je l'observais, plissant les yeux, suspicieuse. Je me relevais doucement, continuant de l'observer minutieusement. Attendez.. ce n'est pas ce prof qui avait organisé un cours où les élèves devaient lancer des sorts sur Rachel ? Me mordant l'intérieur de la joue pour éviter de m'emporter, je lui adressais un sourire crispé.

« Bonjour Leister, c'est ça ? Oui.. peut-être qu'il en reste dans la réserve. Je ne veux absolument rien savoir de vos raisons. Moins j'en sais, mieux c'est. Attendez ici, je reviens.»

Quittant rapidement mon bureau, je partais vers ma réserve. Une fois à l'intérieur, je fouillais pendant quelques minutes, dans les différentes étagères. Une fois la fiole de polynectar en ma possession, je repartais dans le bureau. Me postant devant l'ex Serdaigle, je lui tendais la fiole, sans réellement faire attention à lui. Une fois l'échange fait, je me reposais à mon bureau et relevais la tête vers McKinley.

« On a terminé ?»

Non.. parce que j'avais encore des copies à corriger et du kiwicot à consommer. Je le congédiais rapidement et fermais la porte d'un coup de baguette.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Bureau du Professeur

Message par : Rachel Ester Pasca, Lun 15 Aoû 2016 - 16:57


RP avec Malicia Evans
LA mutuelle accordé


C’était étrange comme sensation, comme un cap que l’on passe, un tournant dans notre vie. Pourtant la verte ne se sentait pas différente, juste un brin nostalgique et encore. Finalement, ça ne la changeait pas de tous les jours, sa vie elle avait appris à la mener sans eux. Sans compter qu’elle s’y était préparée mentalement, elle l’avait vu venir, la preuve étant qu’elle avait déjà trouvé une chambre où se loger avant même que cela n’arrive. Deux Galions la nuitée, ce n’était rien ! En fait il ne lui restait plus que son permis pour être totalement autonome. Cependant perdre ça était loin d’être anodin pour la née-moldue qui éprouva encore plus le besoin d’aller parler à Malicia. Ouais, tout était bon pour se raccrocher au peu de famille qui lui restait. Kohane serait sans doute la prochaine. Pourquoi ne pas profiter des vacances pour faire le camping dont elle avait parlé ?

La sorcière arriva devant le bureau de la professeure de potion, se rappelant soudain qu’elle devait en espionner un autre (de professeur) pour le compte de Kholov. Quelle joie ! D’autant qu’elle en avait des trucs à raconter depuis cette soirée dans la forêt où elle avait malgré elle assister à la dispute entre Malicia et la Peverell, mais elle ne comptait évidement rien dire de tout cela. Heureusement de ce côté-là, Malicia ne risquait plus rien. Enfin heureusement… l’élève qui devait la surveiller était mort. Nel était mort… Quand ? Comment ? Où ? Pourquoi ? Rachel n’en savait rien, on ne le lui avait juste annoncé entre deux couloirs, ce qui contribuait au fait que pour le moment elle n’y croyait pas trop. Elle n’avait pas encore pleuré non plus d’ailleurs, mais sans doute le ferait-elle au moment de l’enterrement ou au moment de lui écrire un éloge pour le Chicaneur. Le Chicaneur… Elle devait toujours écrire son article…

Rachel toqua à la porte, espérant que cette fois Malicia serait là. Elle lui manquait… Elle voulait lui raconter sa défaite à la coupe de duel et en rire avec elle, lui parler de son entraînement avec Kohane, lui dire qu’elle avait rejoint l’équipe de Quidditch comme batteuse et perdu son premier match, lui parler de Damien et de JB, du fait qu’elle avait trouvé un job et un lieu ou vivre… Juste la voir.
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Bureau du Professeur

Message par : Malicia Evans, Mar 16 Aoû 2016 - 19:18


LA mutuel accordé

Je vois les choses différemment depuis que je ne prends plus de pilules. Comme si le voile que j'avais devant les yeux depuis des années avait disparu. J'commence à comprendre pourquoi mon entourage me fuit. Pourquoi je fais du mal aux personnes que j'aime. Pourquoi je refuse de m'attacher. De peur d'être blessée. Déçue. Comme auparavant, avec ma famille biologique. Celle qui m'a lâchement abandonnée. Celle qui m'a prouvé que je ne valais pas la peine qu'on se batte pour moi. C'est dur, vous savez ? Ce rendre compte qu'au final on est seul. On né seul, et on le restera tout au long de sa vie.

Assise à mon bureau, je suis face à une pile de copies corrigées. Je n'ai plus rien à faire. A part peut-être traîner dans mon appartement, à la recherche d'une occupation. Je ne veux pas retomber dans ces pilules qui me crevaient plus que nécessaire, je ne veux pas non plus devenir une de ces personnes qui ne pensent qu'à leurs boulots. Je ne suis pas comme ça à la base mais je le deviens petit à petit. Je n'ai plus aucun buts, je tourne en rond. Un peu comme un lion en cage. Ou plutôt comme un serpent dans une cage. Ca m'étouffe petit à petit et c'est insupportable. J'aimerais sortir du château, mais je sais là encore, que je vais faire une bêtise. Et je vais devoir l'assumer. Un train de vie monstrueux. Alors finalement, je reste là à mon bureau. Je feuillette un livre, je ne le lis pas vraiment, j'essaie juste de faire passer le temps comme je le peux.

J'entends un bruit au niveau de la porte. Quelqu'un vient toquer. Je fronce les sourcils rapidement avant de me relever. J'arrive à la porte, je l'ouvre doucement et tombe nez à nez avec ton ancienne protégée. Je lâche un Rachel ? d'un ton interrogatif. Je ne comprends pas vraiment pourquoi elle est là. Devant toi. Je croyais qu'elle ne voulait plus rien à voir avec moi. Qu'elle m'en voulait. Ce que je comprends tout à fait. Nous restons là, silencieuse. Je n'ose pas parler, apparemment, elle réagit de la même manière que moi. Ne préférant pas m'attarder devant la porte, y a trop d'oreilles curieuses, je l'invite à entrer. Je ne prends même pas la peine de m'asseoir sur la chaise de mon bureau, non, je m'accoude plutôt à lui, les bras croisés sous la poitrine.

Il y a quelque chose qui ne va pas ? Pourquoi es-tu ici, Rachel ?
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Bureau du Professeur

Message par : Rachel Ester Pasca, Mer 17 Aoû 2016 - 19:06


Un lourd silence se met en place dans le couloir tandis que les secondes défiles et que la porte du bureau reste fermée. Tic. Elle est là. Tac. Elle n’est pas là. Tic. Elle l’est. Tac. Non, bien-sûr que non. Tic. Il faut qu’elle soit là. Tac. Puisqu’on te dit que non ! Ah si, la porte s’ouvre. Malicia… enfin.

Le silence persiste pourtant. Rachel avait espéré autre chose. Quoi ? Elle ne savait pas trop. Peut-être avait-elle espéré être capable de parler ? Capable d’aller au bout de son geste plutôt que de rester penaude dans le couloir à jouer nerveusement avec les plis de sa jupe d’écolière. Cependant comme toujours elle n’était ni courageuse ni forte et c’est la blonde qui, après l’avoir fait entrer brisa le silence.

- Il y a quelque chose qui ne va pas ? Pourquoi es-tu ici, Rachel ?

Le regard que Malicia avait sur elle la rendait mal à l’aise. Honte et regrets n’aidant sans doute pas. En fait, elle n’arrivait pas à déterminer si c’était de l’inquiétude ou de la colère, des reproches qu’elle voyait dans les yeux de celle qui lui avait sauvé la vie. Alors sa voix resta un instant de plus bloqué dans sa poitrine, quand bien même sa bouche s’était ouverte pour parler.

- Je…

C’était dur. Très dur à dire pour elle. Les mots qui voulaient sortir, c’était la première fois qu’elle pensait à les laisser faire, mais comme toujours elle n’y arrivait pas. Ce n’était pourtant pas des mots très compliqués. « Je suis désolée ». N’importe qui en aurait été capable, mais pas elle. La sorcière préférait pleurer, se rétamer et ridiculiser, supplier que de devoir s’excuser. C’est donc une simple larme qui coula le long de sa joue tendis qu’elle lançait un regard désespéré à Malicia. C’était… trop dur…

- Je suis désolée…

La verte cacha son visage de ses mains. Elle avait chaud, elle avait froid. C’était ridicule de se mettre dans un état pareil pour de simple mot, pourtant…

- Je sais que tu ne parlais pas de moi… Mais quand je t’ai entendu le dire j’ai… j’ai paniqué, ça m’a rappelé mes premières années et puis parents qui…

Rachel avait toujours les mains devant son visage. Elle ne pleurait pas non, les mains étaient juste là pour cacher la honte. Elles étaient là pour que la sorcière n’ait pas à faire face à la réalité, pour qu’elle n’ait pas à affronter le regard de sa sœur de cœur. Pour qu’elle n’ait pas à voir le mépris dans ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Bureau du Professeur

Message par : Malicia Evans, Mer 17 Aoû 2016 - 22:16


Pourquoi est-elle là devant toi ? Est-ce qu'elle va encore te reprocher encore des choses ? Est-ce qu'elle vient te demander des conseils pour ses cours ? Non. Ça m'étonnerait. Où sinon, ça serait assez gonflé de sa part, nah ? Je l'invite dans mon bureau et m'appuie sur lui. Mes bras se croisent automatique sous ma poitrine et mes yeux se posent sur elle. Je dois probablement jouer mon rôle de professeur stricte à la perfection... pour une fois. Je… J'hausse un sourcil, attendant qu'elle poursuive. Je ne souris pas, l'encourage pas. Non, j'ai pas envie de jouer la conciliante cette fois-ci. Une larme coule sur sa joue, mais c'est pas pour autant que je bouge. Je suis désolée… Ah ! Comme c'est si simple de venir s'excuser quand la tempête est passée. Ce n'est pas maintenant que j'avais besoin de soutien, non.. c'était il y a quelques semaines.

T'es arrivée trop tard Rachel. Elle est partie loin, la Malicia que tu connaissais.

La brune cache son visage dans ses mains. Pourquoi ? Qu'est-ce qu'elle a ? Elle a honte peut-être ? Je sens que mon regard s'assombrit. Je lui en veux.. un peu. Mais, en même temps, je suis partagée. Je ne peux pas lui en vouloir d'avoir pris mes mots au pied de la lettre. De les avoir pris pour elle. C'est une réaction normale.

Je sais que tu ne parlais pas de moi… Mais quand je t’ai entendu le dire j’ai… j’ai paniqué, ça m’a rappelé mes premières années et puis parents qui…

Et voilà qu'elle perd ses mots. Elle est tellement émotive. Tellement d'émotions m'attendrit. C'est quasi inévitable. Comment voulez-vous que je reste en colère après elle ? Je soupire et m'approche d'elle doucement. Je lui prends ses poignets et dégage ses mains de son visage. Mon regard se plonge dans le sien, je tente de l'encourager du regard, lui montrer un certain soutien. J'approche une chaise et pousse délicatement Rachel dessus pour qu'elle s'y installe. Je me ré-installe sur mon bureau, gardant un contact visuel avec la brune.

Qu'est-ce qui se passe avec tes parents ?

Oui, j'élude volontairement sa première phrase. Celle qui fait référence au sang-de-bourbe. Pas la peine de s'y attarder. Une perte de temps à mon avis. C'était déplacé de ma part de sortir un mot pareil devant une No Maj'. Contrairement à la brune, je me contiens, reste assez distante. J'ai pas envie de m'attacher pour qu'on me repousse encore une fois. Non, j'en ai pas la force.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Bureau du Professeur

Message par : Rachel Ester Pasca, Jeu 18 Aoû 2016 - 17:50


Rachel relève le regard, fixant un instant hébétée la blonde. Ce n’est pas parce qu’elle lui a doucement agrippé les poignées pour la forcer à regarder ni parce qu’elle l’avait assise sur une chaise avant de retourner vers son bureau. Non, si elle était restée un instant muette face à la question de Malicia, c’est parce qu’elle ne la comprenait pas. Comment avait-elle fait pour savoir ? Ou alors… Ne lui avait-elle jamais parlé d’eux et de leurs attitudes envers elle ? N’avait-elle jamais parlé des bibles qu’elle entassait dans un coin de sa chambre ?

- Ils n’ont jamais accepté que je sois une sorcière, du coup avec eux je fais comme si je n’en étais pas une… tu sais je ne leur ai jamais dis que j’étais à Serpentard ni même que j’avais eu quelques problèmes… d’intégration à mon arrivé. Ils savent pour les attaques de Mangemorts… ils savent pas pour McKinley… Ni pour le Chicaneur ni pour rien en fait.

Voila maintenant elle savait. La sorcière n’avait peut-être été abandonnée de manière ouverte, mais c’était tout comme. Et elle avait toujours eu trop tendance à s’attacher trop vite. C’était pour ça que Malicia avait pris une place si importante en si peu de temps et c’était pour ça qu’elle avait préférer partir d’elle-même plutôt que d’apprendre qu’encore une fois elle n’était rien, elle n’était personne. Rachel avait eu peur d’être abandonné alors c’était elle qui était partie, quand bien même ça n’avait jamais été dans ses habitudes de faire pareil chose. Malicia avait juste payé pour les autres. C’était souvent comme ça dans la vie, cruel ou pas.

- Je suis partie, lâcha-t-elle enfin en continuant à fixer la professeure. Je suis partie et j’ai trouvé une chambre sur Londres pour après Poudlard.

C’était étrange de dire une chose pareille sans pleurer comme elle en avait l’habitude, de ne pas trembler. Au fond c’était presque comme si ça ne représentait rien. Ça ne la changeait pas de tous les jours pour dire vrai. Alors même si quelque chose était mort en elle, ça n’avait pas d’importance. Vraiment aucune. Pas comme Kohane. Pas comme Malicia.

- T’as vu ma participation au concours de duel ? Plutôt lamentable hein ? se moqua-t-elle timidement d’elle-même. J’aurais eu besoin de toi, comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Bureau du Professeur

Message par : Malicia Evans, Ven 19 Aoû 2016 - 21:02


Pourquoi me regarde t-elle si hébétée ? Quoi ? J'ai une tâche sur le nez, c'est ça ? J'hésite à me regarder rapidement dans un miroir ou un quelconque truc qui me renverrait mon reflet.. oui parce que pour le coup, ça serait vraiment mal venu. Je me contente de la regarder, attendant qu'elle parle. Rachel me raconte qu'elle n'a jamais été acceptée dans sa famille, qu'elle ne leur parle pas. Ce qui n'est pas si étonnant. J'écoute, sans piper mot. Je ne sais pas trop quoi dire en fait, à part peut-être "Ce n'est pas étonnant, venant de la part de moldus.", mais pas sûr que la brune apprécie ce genre de remarques.

- Je suis partie. Je suis partie et j'ai trouvé une chambre sur Londres pour après Poudlard.

J'hausse un sourcil, étonnée de ce qu'elle dit. Jamais je n'aurais imaginée qu'elle parte de chez elle. Je la pensais trop attachée à sa famille. Peut-être pas tant que ça finalement, ce n'est pas plus mal. Là encore, je reste silencieuse. Parce que je ne sais pas quoi dire. Parce qu'il n'y a rien à dire. J'hoche la tête pour lui montrer que je l'écoute, que j'entends ce qu'elle dit.

-T'as vu ma participation au concours de duel ? Plutôt lamentable hein ? J'aurais eu besoin de toi, comme toujours.

Je soupire doucement avant de me pencher vers elle. Non, je n'ai pas vu sa participation.. par contre, j'en ai entendu parlé. Enfin, tout ce que je sais c'est qu'elle a perdu face à une plus jeune qu'elle. Mais.. c'est pas bien grave. Faut bien débuter quelque part, non ? Pis, faut bien se rétamer aussi. Moi-même, je n'ai pas passé le premier tour, battu par l'oncle de Lena. Un vieux qui plus est.

Arrête Rachel, tu n'avais pas besoin de moi à ce moment-là. Tu as juste besoin de croire en toi. La seule personne qui est véritablement là pour toi, eh bien.. c'est justement toi-même. Tu ne peux pas compter sur ta famille apparemment et après tout, ce n'est peut-être pas si mal ? Moi, je suis là pour te soutenir dans les moments les plus durs, tu sais que ma porte t'est toujours ouverte, mais maintenant, il faut que tu te prennes en charge seule. Tu es sur la bonne voie, tu as un logement pour après Poudlard. Tu as un travail ? Et.. qu'est-ce que tu veux faire après tes A.S.P.I.C ? Même si tu n'as pas l'impression, tu es quelqu'un de fort Rachel.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Bureau du Professeur

Message par : Rachel Ester Pasca, Sam 20 Aoû 2016 - 22:00


Si. Si elle avait eu besoin d'elle. Rachel resta néanmoins muette à ce sujet parce qu'elle savait que ça ne servait à rien de parlementer, mais aussi parce que la verte savait que ce que son amie, sa motor avait raison sur sa confiance en elle. Rachel en manquait cruellement, en avait toujours manqué, mais elle faisait des efforts. Un jour ça viendrait. Peut-être.

- La seule personne qui est véritablement là pour toi, eh bien.. c'est justement toi-même.

C'était faux. En tout cas Rachel aimait l'espérer. Malicia avait été là et Kohane aussi. Le contraire aurait été trop triste pour la sorcière qui secoua d'ailleurs doucement la tête en signe de négation. Sans rien dire pour autant ce n'était pas nécessaire.

- Tu ne peux pas compter sur ta famille apparemment et après tout, ce n'est peut-être pas si mal ?

Pas si mal oui, Rachel souria même face a cette constatation. Un sourire vide, mais un sourire quand-même. Au moins ça les mettait définitivement en sécurité. Et de toute manière elle s'était trompée sur sa famille. Sa famille c'était Malicia, c'était Kohane, c'était Poudlard et les Serpentards.

- Moi, je suis là pour te soutenir dans les moments les plus durs, tu sais que ma porte t'est toujours ouverte, [...]

Donc elle n'était pas seule. Bonne nouvelle. Rassurant. Réchauffant.

- [...] mais maintenant, il faut que tu te prennes en charge seule.

Non, non, non. Non ! Puis si en fait. Ça faisait peur dit comme ça, mais c'était déjà ce qu'elle faisait depuis ses onze ans. Alors finalement c'était dans l'ordre logique des choses.

- Tu es sur la bonne voie, tu as un logement pour après Poudlard. Tu as un travail ?

- Oui, trois. Deux si on considère que le Quidditch est plus un loisir.

-  Et.. qu'est-ce que tu veux faire après tes A.S.P.I.C ? Même si tu n'as pas l'impression, tu es quelqu'un de fort Rachel.


Pour être honnête elle n'en avait pas la moindre strict idée. Elle était déjà journaliste et animatrice ainsi que batteuse, pourquoi voudrait-elle faire autre chose ? Pourquoi devait-elle faire autre chose ? Après tout c'était suffisant pour subvenir à ses besoins et lui permettre de vivre tranquillement. C'était ce qu'elle voulait depuis toujours. C'était ce qu'on lui avait prit. Rachel resta donc muette sur la première question. Elle ne le resta cependant pas sur l'affirmation que Malicia venait de faire.

- J'en ai marre d'être forte. J'aimerais ne pas avoir besoin de l'être. Mais c'est impossible n'est-ce pas ?

Elle n'avait pas la voix tremblante. Il n'y avait pas de tristesse dans sa voix, de la résiliation peut-être. Rachel changeait. La fleur disparaissait peu à peu pour faire place au serpent.

- Faut que je te dise un truc. Des trucs, rectifia-t-elle. J'ai intégré l'élit, mais en échange on doit espionne les professeurs pour Kohlov. C'est... C'est Nel qui devait t'espionner toi. Moi j'ai Miss Wind. Et j'était... Ce n'était pas voulu, mais j'ai assisté à ta dispute avec Miss Peverell.

HRP : je ferais la mise en page plus tard, j'y arrive pas sur le phone. Smile


Dernière édition par Rachel Pasca le Dim 21 Aoû 2016 - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Bureau du Professeur

Message par : Malicia Evans, Dim 21 Aoû 2016 - 15:23


Elle a l'air tellement perdue. Désemparée. J'ai beau mettre une certaine distance entre elle et moi, mais la voir dans cet état là, me touche. Trop. Je lui explique qu'elle ne peut réellement compter que sur elle. D'une part, parce que c'est la vérité. On ne le comprend que trop vite. Et je veux la protéger de moi, de mes fréquentations. Elle ne doit rien à voir avec toutes ces choses. Elle est trop jeune, trop sensible pour ça. Mais elle ne semble pas d'accord avec ce que je dis, elle secoue négativement la tête. Ce qu'elle peut être têtue ! Mais je ne relève pas, je continue ma tirade. Des flots de paroles sortent de mes lèvres, certaines ont d'ailleurs le mérite de tirer un sourire à la jolie brune. C'est déjà ça.

Oui, trois. Deux si on considère que le Quidditch est plus un loisir.

Donc, elle était joueuse de Quidditch ? En bonne sorcière flemmarde, je ne regarde quasiment jamais les matchs. C'est si.. ennuyant. A mon avis, ma place est plus auprès d'un comptoir. Je m'y sens plus à l'aise. Comme chez moi. Dommage qu'être pilier de comptoir ne soit pas un métier. Ce serait un métier fait pour moi. Chassant ses pensées de mon esprit, je me penche vers Rachel en lui disant qu'elle est forte, plus qu'elle ne le pense.

J'en ai marre d'être forte. J'aimerais ne pas avoir besoin de l'être. Mais c'est impossible n'est-ce pas ?

Je secoue la tête négativement. Pis, je lui souris gentiment. On a toujours envie de se laisser aller, d'arrêter d'être forte, de laisser cette responsabilité à d'autre. Pouvoir se reposer sur quelqu'un, c'est toujours plus simple.

C'est impossible Rachel. Je pose ma main sur son épaule. Tu vivras encore des moments difficiles au cours de ta vie. Tu es jeune. Si jeune... Je sais que c'est difficile de garder la tête hors de l'eau. D'être forte. Mais tu y arriveras avec le temps, avec de la persévérance.

Et vient la bombe. Elle me dit qu'elle a intégré l'élit de Kholov, que certains élèves doivent surveiller les professeurs. Pour moi, c'était Nel. Mais il n'est plus, alors je ne risque plus rien. Enfin. Presque. Et le pire, c'est qu'elle a entendu ma dispute avec Alhena. Je me recule d'un coup, arrête de respirer pendant quelques secondes. Je me renferme d'un coup et toise froidement Rachel.

Merci pour l'info à propos de l'espionnage de l'élit. Et à propos de ma dispute avec ta professeur d'histoire, qu'as-tu entendu au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Bureau du Professeur

Message par : Rachel Ester Pasca, Dim 21 Aoû 2016 - 17:45


Impossible, c’est le mot juste. Principalement parce qu’à force d’avoir été forte pour soit et de l’avoir été aussi pour les autres, il devient presque impossible de rester là sans rien faire. Il nous devient impossible de juste… laisser couler sans avoir de remords, sans sombrer un peu plus dans cette noirceur que l’on avait peur d’atteindre à force d’être fort. Mais c’est cruel d’en arriver à ce stade à 17 ans, cruel d’avoir depuis longtemps atteins ce stade à 25 ans. Parce que oui, Rachel était jeune et même si elle s’était parfois amusée à faire croire le contraire à la blonde, Malicia aussi était encore jeune.

Jeune et déjà morte. C’était le plus gros point commun que les deux sorcières avaient. Et Rachel ne s’en rendait pas vraiment compte ou ne voulait pas le voir, mais c’était peut-être même bien le seul. Malicia avait tendance à se laisser aller à ses démons alors que Rachel luttait encore farouchement. Peut-être la professeure était-elle déjà trop fatiguée pour ça. L’une était l’adulte-enfant et l’autre enfant-adulte, même si ça non plus, la moldue n’en avait pas conscience.

D’un coup, il vient l’envie à l’étudiante de tout dire. Pas de secret ! Pas avec elle. Pas entre elles. Alors oui c’est difficile à dire, douloureux à entendre, mais c’est comme de se retirer une aiguille du pied non ? Mieux vaux tirer un coup sec, arracher le pansement et vite passer à autre chose. Rachel espérait en tout cas que ce serait le cas. Elle n’était clairement pas venue ici pour se disputer encore plus. Elle n’avait pas envie de regretter pour une fois qu’elle ne prenait pas la peine de garder ses secrets pour elle. Mais le regard de Malicia sur elle lui fait peur. Alors elle retient sa respiration, prête à prendre un coup. Pas physique, mais mentale. Un de plus un de moins. La blonde l’avait prévenu après tout. « Tu vivras encore des moments difficiles au cours de ta vie. »

- Merci pour l'info à propos de l'espionnage de l'élit. Et à propos de ma dispute avec ta professeur d'histoire, qu'as-tu entendu au juste ?

Rachel hésite un instant. Ce serait facile de mentir pour limiter la casse. « Pas grand-chose, j’étais trop loin pour vous entendre, j’ai juste vu Miss Peverell te prendre à la gorge ». Mais non, pas de secret.

- Presque tout. Je rentais à Poudlard quand je vous ai vu.

« Et oui j’aurais put rentrer, mais la curiosité à toujours été un vilain défaut chez moi. Tout comme j’aurais été incapable de laisser Chloris seule face à toute cette haine ». Mais ça elle n’en dit rien. Ce n’est pas la peine de même la petite en porta faux. Rachel voulait bien être honnête, mais fallait pas exagérer non plus. Elle était focus et ne s’en cachait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Bureau du Professeur

Message par : Malicia Evans, Lun 22 Aoû 2016 - 16:47


Je me décompose au fur et à mesure que je prends conscience du danger dans lequel je me suis mise. Rachel met du temps à te dire. Elle semble réfléchir. Pourquoi ? Je fronce les sourcils tout en toisant la brune du regard. Je ne parle quasiment pas de mon passé, de mes problèmes et c'est bien pour une raison. Elle te dit qu'elle a presque tout vu, elle s'est arrêté quand elle nous a vu. Je tique et humidifie mes lèvres avant de m'éclaircir la voix.

Tu n'aurais pas dû assister à ça. Il y avait quelqu'un d'autre avec toi ?

Personne n'aurait dû, d'ailleurs. Ma dispute avec Alhena est partie réellement trop loin. Des éléments de nos passés ont été dévoilés, certaines choses que tu as dites peuvent ternir l'image que Rachel a de toi, ou même de Peverell. Elle t'a donc vu attaquer Lena, elle a probablement assisté à votre altercation physique. Enfin, plus au semi-étranglement de la professeur d'Histoire. Peut-être est-ce elle qui a crié ? Je me souviens du cri, d'un cri lorsque mon corps avait été plaqué contre un arbre. Je n'avais pas relevé, parce que sur le moment, je n'avais qu'une envie.. provoquer Alhena.

Et.. tu n'as pas de questions par rapport à ce que tu as entendu ?

Je ne souris pas mais mon regard s'adoucit. Après tout, ce n'est peut-être pas si grave qu'elle ait entendu ça. Au moins maintenant, elle sait. Elle comprend pourquoi je suis comme ça. Elle a au moins certains éléments qui peuvent lui permettre de comprendre pourquoi je suis aussi indépendante et provocatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Bureau du Professeur

Message par : Rachel Ester Pasca, Mar 23 Aoû 2016 - 17:25


Malicia n’a par l’air heureuse, mais ça ce n’est pas une surprise pour Rachel vu ce qu’elle avait entrepris de lui révéler. Aussi quand elle lui demande s’il y avait quelqu’un d’autre avec elle Rachel se contente d’hocher la tête en signe de négation. Ça elle n’a pas besoin de le savoir et de toute manière elle n’a aucune raison de douter de sa parole. D’ailleurs elle ne l’a même pas revu depuis ce soir-là, elle ne sait pas comment elle va et comment elle l’a pris… Bien que moins sensible que Chloris, assister à cette scène n’avait pas laissé Rachel indifférente, sans doute parce qu’il s’agissait de Malicia. La blonde la surprenait d’ailleurs en lui demandant si elle n’avait pas des questions sur ce soir-là. Clairement Rachel ne s’était pas attendue à ça et, interdite, elle reste quelques secondes à la fixer avant de décliner la proposition d’un hochement de tête. De toute manière elle avait vu et entendu bien trop de chose. Elle n’aurait pas été capable de poser une question claire même si elle l’avait souhaité. À l’avenir si Malicia souhaitait en parler la verte l’écouterait avec plaisir, mais autrement…

- Ça ne me regarde pas. Je voulais juste que tu saches.

Rachel lui fit un petit sourire tandis qu’un silence, pas pesant mais pas bénéfique pour autant commençait à s’installer à nouveau. L’étudiante inspira, expira, releva le regard.

- Il était bien ton cours sur les potions de combats.

La verte fit un petit sourire en repensant à cette image qu’elle avait eu pendant le cours et que Malicia c’était fait un plaisir de désintégrer : celui d’un sorcier se trimbalant avec les poches pleines de potions au point de ne plus savoir laquelle était laquelle. Rachel ne savait pas trop pourquoi elle avait eu cette image. Sans doute était-ce une caricature d’elle-même durant sa période « d’agoisse » intensse, puisqu’à ce moment-là elle s’était effectivement trimbalé avec tout un tas de trucs dans ses poches. Aujourd’hui l’angoisse avait un peu (un peu peu) diminuée et la sorcière se contentait d’un philtre d’embrouille.

- Ce cours était pour moi !

Rachel sortie de sa poche un récipient en verre, vieille bouteille de parfum moldu, qu’elle avait remplie de ce fameux philtre acheté dans la boutique de magie noire, sans doute le seul article qu’elle achèterait jamais dans cette enseigne.
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Bureau du Professeur

Message par : Malicia Evans, Jeu 25 Aoû 2016 - 16:01


Personne d'autre que Rachel, Alhena et moi. Pas de questions. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Elle me dit qu'elle voulait juste me prévenir, que ça ne la regarde pas. J'hausse les sourcils sous l'étonnement. C'est mature de sa part. Pasca me fait un petit sourire auquel je réponds avec plaisir. Pis un silence s'installe. Pas dérangeant, du moins pour moi. Une inspiration, une expiration plus tard, Rachel relève enfin le regard vers moi. Je lui souris doucement avant de me relever pour m'installer à mon bureau. Je sors une cigarette que je m'allume dans la foulée. Rachel me fait une remarque sur mon cours sur les potions de combats ce qui me fait rigoler. Ce cours n'était pas bien fameux.

- Ce cours était pour moi !

Quoi ? Pourquoi ? Elle sort une sorte de bouteille de parfum rempli d'un liquide jaune foncé. Je tends la main pour récupérer son flacon et le porte à mon nez. J'inspire rapidement et reconnais très rapidement l'odeur de la potion. Rachel récupéra tout aussi rapidement son spray.

Du philtre d'Embrouille ?

Un de mes sourcils se hausse en même temps que mes lèvres s'étirent en un sourire en coin. Cela ressemble un peu à une bombe lacrymogène. Ma cigarette se consume lentement pendant que je réfléchis. Pourquoi ressent-elle le besoin d'avoir ce genre de chose sur elle ? N'est-elle pas en sécurité ici ? En y réfléchissant, non elle n'est pas en sécurité ici, ni ailleurs. Avec les masqués, avec Alhena dans le coin, personne n'est vraiment safe. Pis ma présence n'aide pas.

Pourquoi as-tu ça sur toi ? Tu ne te sens toujours pas en sécurité ? Tu as eu des problèmes avec un mage noir ?
Revenir en haut Aller en bas
Rachel Ester Pasca
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Bureau du Professeur

Message par : Rachel Ester Pasca, Jeu 25 Aoû 2016 - 16:55


L'étudiante tique légèrement sur la cigarette, mais se contente de balancer ses jambes dans le vide tel l'enfant qu'elle n'est plus mais qu'elle voudrait encore être. Revenir au temps où ni le bien ni le mal n'existait.

Elle ne fit donc aucune remarque sur le fait que "fumer tué". Rachel sait très bien que ça ne fera que rire Malicia. Puis elle préfère ça aussi, et de loin, parce qu'elle sait pour la drogue.

- Du philtre d'Embrouille ?

La verte acquiesce. Sa professeure a un bon nez mais ça ne l'étonne pas, c'est son job après tout. Son regard transperce alors Rachel et un autre petit silence s'installe. Il est moins dérangeant celui-ci. Plus quosi.

Pourquoi as-tu ça sur toi ? Tu ne te sens toujours pas en sécurité ? Tu as eu des problèmes avec un mage noir ?

"Toujours pas". La fornulation de la question la fit sourire. Ça donnait presque l'impression qu'il y avait encore de l'espoir. L'espoir qu'un jour elle irait de nouveau bien et qu'elle se sentirait de nouveau à l'aise dans les couloirs de cette écoles ou dans les rues dehors. Mais cela impliquerait de retrouver son innocence et son ignorance et Rachel doutait fort que ce soit encore possible.

- Nan je n'ai pas eu d'autres problèmes. Heureusement... Mais je sais que je manque d'entraînement et je me suis dis que j'aurais peut-être plus de chances en jouant sur l'effet de surprise. C'est aussi pour ça que j'ai continué de m'entrainer sans toi... Avec Kohane Werner. Elle... Tu dois la connaître elle était avec moi dans le parc l'autre fois.
Revenir en haut Aller en bas
Malicia Evans
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Bureau du Professeur

Message par : Malicia Evans, Lun 29 Aoû 2016 - 0:24


Désolée pour ce post, manque d'inspiration

Alors oui, c'était du philtre d'embrouille. Je ne suis pas maîtresse des potions pour rien. Je lui souris tendrement et lui demande pourquoi elle a ça dans ses poches ? Pourquoi elle ne se sent pas en sécurité hm ? Enfin si, je peux le comprendre. Personne n'est en sécurité, surtout à Poudlard. Rachel me dit qu'elle n'a pas eu de soucis et qu'elle continue de s'entraîner avec Kohane. C'est bien. Rassurant. Je hoche la tête, lui disant que oui, je me rappelle de la lionne. Je me rappelle de ce qu'il s'est passé aussi au parc. L'après-midi où ma relation avec Peverell s'est brisée. Enfin, brisouillée quoi.

L'effet de surprise est une bonne idée, en effet.

J'expire la fumée et termine ma cigarette rapidement. Je l'écrase tout aussi rapidement et me relève pour me prendre quelque chose à boire. Je demande dans la foulée si Rachel souhaite quelque chose. Je me sers un verre d'eau. Je commence à prendre des habitudes saines, c'est fou. Et étonnant venant de ma part.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Bureau du Professeur

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 7

 Bureau du Professeur

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.