AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -37%
PHILIPS Viva Collection Extracteur de Jus HR1889/70
Voir le deal
119.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 3 sur 8
Cours n°2 : Antidotes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Invité
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 3 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Ven 21 Oct - 8:22

[ hrp : n'oubliez pas que vous avez jusqu'à dimanche pour finir vos antidotes et donc vos rps !
Ce qui veut dire que je dois pouvoir lire les RPs de vos camarades sous l'effet + le RPs de préparation et d'administration avant lundi matin. ]

Assise à son bureau, Gloire vit ses élèves se mettre en groupes et commencer à suivre ses directives quand elle se rendit compte que les deux retardataires n'étaient toujours pas là... mais qu'une autre élève de Serpentard était présente. Fronçant légèrement les sourcils, le professeur se leva et alla voir ce qu'il en était. Apparemment nos jeunes sorciers avaient fait preuve de "pratique" et s'étaient plus simplement accolés à leur maison. Intérieurement, elle hocha de la tête. Elle le savait, elle aurait du les répartir. Mais bon, la prochaine fois peut-être. Quoiqu'il en soit, elle s'arrêta avant tout devant chacun des groupes et leur demanda :

- Alors ? Qui y a-t-il dans ce groupe ? Qui boit les potions et qui prépare ?

Arrivée devant les Serpentards, étant donné qu'ils étaient quatre puisque Miss Porringhton et Miss Thompson n'étaient pas encore là, elle les laissa à quatre. Elle n'allait pas les séparer parce que deux élèves manquaient de ponctualité et qu'il fallait bien qu'ils travaillent. Néanmoins, elle allait changer un peu les donnes ici.

- Puisque vous êtes quatre dans votre groupe Miss Higgs, je demanderai à ce que M. Falfayels reste... "sobre" et qu'il aide à la composition des antidotes. Parfaitement M. Falfayels ! Vous êtes le plus jeune et vous avez donc besoin d'apprendre comment préparer un antidote. Vous avez la chance d'être dans un groupe de quatre et cela vous obligera et vous aidera donc d'apprendre avec une aînée.

Cela dit, elle prit la direction des armoires où les élèves avaient pu puiser ce dont ils avaient besoin. Doucement, elle les referma et prit le chemin de son bureau d'où elle signala aux élèves présents une dernière précision :

- Si vous savez comment contacter Miss Thompson et Miss Porringhton, pourriez-vous leur dire de nous rejoindre rapidement ? En effet, si elles n'arrivent que pour la prochaine heure, je me verrai contrainte d'enlever 5 points à vos deux maisons.

NB ! quand je dis prochaine heure = quand nous commencerons la Goutte du Mort-Vivant, soit donc d'ici lundi 24

Hellyna Flynn
Hellyna Flynn
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours n°2 : Antidotes - Page 3 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Hellyna Flynn, le  Ven 21 Oct - 18:51

Voyant sa camarade en détresse, Emma aida la Serdaigle à poser tous les ingrédients sur la table. Elle annonça donc sa décision de sauver Hellyna et le jeune Poufsouffle. La bleue et bronze opina avec un sourire et se tourna vers son camarade :

-Veux-tu prendre la bonne ou la mauvaise potion ? lui demanda-t-elle.

Hellyna réfléchit un instant et se mit à la place de son camarade. Laquelle des deux potions préférait-elle boire ? La mauvaise potion pouvait être tordante si elle avait pour effet de chanter à tue-tête, d'être hilare à en pleurer ou même d'être ronchon. Quant au philtre d'amour, tomber amoureuse du premier venu pouvait être drôle comme être embarrassant. Elle en conclut que, dans les deux cas, la situation resterait comique.


La bleue et bronze regarda Emma. Celle-ci s'était mise sans tarder au travail et avait commencé à faire bouillir l'eau à la bonne température. La noir et jaune avait un regard extrêmement sérieux et concentré. Hellyna en déduit qu'elle ne voulait pas rater cet exercice au risque de ne pas pouvoir rendre l'état normal aux membres de son équipe.
Voyant que le jeune Poufsouffle réfléchissait toujours, la sorcière se rapprocha d'Emma et lui dit doucement :


-Ne te met pas la pression. Au pire, on déblatéra des âneries quelques minutes de plus. Si on doit se rendre ridicule, autant qu'on le fasse jusqu'au bout, fit-elle en riant, espérant rassurer un peu son amie.

Absorbé par sa tâche, la bleue et bronze ne vit pas Miss Lecomte s'approcher. La jeune sorcière sursauta au moment où la professeur de Potions leur demandait qui buvaient les potions et qui préparait.


-Hum... Emma prépare les antidotes, Miss. Force et moi-même allons boire les potions, répondit Hellyna.


Dernière édition par Hellyna Flynn le Sam 22 Oct - 10:45, édité 2 fois
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 3 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Ven 21 Oct - 19:20

Malgré les apparences l'heure avançait vite. Il était donc urgent de déterminer le role de chacun.
Miss Lecomte passait voir les groupes afin de connaitre la répartition des taches et elle arriva enfin au leur.

"Puisque vous êtes quatre dans votre groupe Miss Higgs, je demanderai à ce que M. Falfayels reste... "sobre" et qu'il aide à la composition des antidotes."

Efkio leva un petit regard étonné vers son professeur et s'apprétait à ouvrir la bouche pour répondre en énonçant les raisons qui faisaient qu'il devait boire une potion et non préparer l'antidote mais l'enseignante des potions ne lui en laissa pas le temps.

"Parfaitement M. Falfayels ! Vous êtes le plus jeune et vous avez donc besoin d'apprendre comment préparer un antidote. Vous avez la chance d'être dans un groupe de quatre et cela vous obligera et vous aidera donc d'apprendre avec une aînée."

Efkio referma complètement la bouche et acquiesça. Il chercha le regard de ses camarades afin de savoir ce que ceux-ci pensaient de la nouvelle consigne du professeur.
En tout cas, on pouvait interpréter, d'après ce qui venait d'être dit, que Miss Lecomte acceptait qu'ils se mettent par quatre.

Puissqu'il allait devoir préparer l'antidote une question germa dans l'esprit du jeune Serpentard.

"Professeur! Faut-il préparer directement l'antidote ou est-on obliger de faire et l'antidote et le calmant?"
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 3 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Ven 21 Oct - 19:31

Alors qu'elle était déjà retournée à son bureau, une petite voix qu'elle commençait à connaître l'interpella.

"Professeur! Faut-il préparer directement l'antidote ou est-on obliger de faire et l'antidote et le calmant?"

Le professeur plissa des yeux... n'étant pas sûre de bien comprendre la question du garçon. Néanmoins, reposant sa plume, elle croisa ses bras pour s'appuyer sur le bureau et répondit.

- Eh bien, nous avons deux potions et deux effets différents. Il vous faut fabriquer les deux antidotes correspondants M. Falfayels. Votre groupe a de la chance, vous serez deux aux chaudrons donc vous avancerez plus vite normalement. Avez-vous encore des zones d'ombre quant à l'exercice ou à la démarche à suivre ?

L'heure s'écoulait et bien que les élèves semblaient avoir fait leurs choix aucun d'entre eux n'avaient commencé. C'était bien sa veine. Elle était sûre qu'elle aurait même le temps d'aller boire une tasse de thé et de revenir. Cette pensée la fit alors sourire. Elle pourrait même en proposer aux élèves tiens... "mais pas tout de suite, je risquerai de les déconcentrer..."

Reprenant donc sa plume, elle reprit ses notes en attendant que ces messieurs-dames lui montrent leur talent en potion.
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 3 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Ven 21 Oct - 20:03

Jack sautillait sur sa chaise, à attendre que Lizzie termine son antidote pour le véritable amortentia. Il n’en pouvait plus d’attendre de boire cette potion et d’en voir les effets. En attendant que l’antidote prenne la bonne couleur en chauffant, Jack se leva, et alla remplir sa fiole du véritable amortentia. Une fois la fiole remplie, il retourna à sa table, mais ne put s’assoir.
« Alleeeeezz Lizzie ! y’en a encore pour longtemps ? vite vite ! »

Une fois l’antidote terminé, Jack essaya de se concentrer. Il connaissait les effets de la potion, et savait qu’il allait ressentir des choses nouvelles envers la première personne qu’il allait voir. Comme il ne tenait pas non plus à se ridiculiser, Jack décida qu’il allait garder le regard fixé vers le mur… le plus longtemps possible du moins.

Jack prit alors la fiole d’amortentia dans les mains, et demanda à Lizzie de se tenir prête à lui donner l’antidote dès le premier débordement. Confiant, il but d’une traite la potion. Pour Jack, elle avait une odeur de lilas, accompagnée d’une odeur d’orange. Elle avait bon goût… pas comme le polynectar.

Les premiers symptômes ne se firent pas sentir rapidement tant que Jack fixait le mur. Il se sentait néanmoins très bien, zen, et joyeux. Petit à petit, il se sentit le cœur léger, avec une étrange envie de sortir de la salle, et d’aller courir les pieds nus dans l’herbe. Quelques minutes plus tard, alors que la professeur se promenait dans les rangs, Jack sentit son parfum, et cette odeur ne le quitta pas jusqu’à ce qu’elle retourna à son bureau, qu’elle répondit à un élève, et reprit sa plume pour continuer ses notes. Malheur, si on put dire, Jack avait détourné son regard du mur pour aller le poser sur sa professeur.

Essayant de lutter contre les effets de la potion, Jack essaya tant bien que mal de détourner les yeux, mais rien n’y faisait, plus il essayait de ne pas la regarder, et plus il était attiré par elle. Ignorant alors ses camarades Lizzie et John, Jack quitta sa table, et se rendit au bureau du professeur Lecomte. C’est alors qu’un tas de sentiments lui parcourent l’esprit. Tout d’abord, son parfum, qu’il était probablement le seul à sentir, lui rappela l’odeur de la potion. Puis il ne put s’empêcher de la dévisager. Son cœur se mit à battre à cent à l’heure, et pas le moins du monde il se dit que cette scène allait amuser toute la salle. La potion était tellement puissante que rien ni personne n’allait l’empêcher de lui faire la cour.

Son regard se tourna vers l’armoire, et courut vers celle-ci pour aller récupérer tous les pétales de roses qui y étaient, ceux nécessaires à la fabrication de l’antidote. Puis il les lança sur le bureau de sa professeur, les yeux rivés sur celle-ci, le sourire niais, et lui lança la voix tremblante :
« Gloire, je crois qu’il est inutile de résister plus longtemps. Je sais que la relation élève professeur peut paraitre mal vue au regard des autres, mais … »
Il sauta sur le bureau de la professeur, et ajouta en criant :
« Allez on s’en fout, viens avec moi ! »
Et il lui tendit le bras.
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 3 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Ven 21 Oct - 20:45

« Gloire, je crois qu’il est inutile de résister plus longtemps. Je sais que la relation élève professeur peut paraitre mal vue au regard des autres, mais … Allez on s’en fout, viens avec moi ! » suivi par un tremblement de terre qui fit s'envoler ses notes et sauter son bureau tira le professeur de son travail. "Oh mon dieu !"

Une main sur la bouche, la jeune femme regardait M. Butler lui débiter de folles propositions. Bon, elle s'attendait plus ou moins à ce genre de comportement mais là, vraiment, que cela tombe sur sa personne était vraiment trop cocasse. En temps normal, elle aurait probablement gentiment recalé l'adolescent mais elle savait qu'il était sous l'emprise de l'amortentia aussi ne put-elle s'empêcher de partir dans un petit fou rire qui fit disparaître les soucis qui embrumaient ses esprits.

- Monsieur Butler ! Je vous en prie. Voyons ! Descendez de mon bureau par dieu ! finit-elle par lui répondre quand le rire fut un minimum passé. Et où voulez-vous allez ? Allons, descendez de là.

La brunette à la longue tresse s'était levée pour l'aider à descendre tout en gardant un espace plus que convenable entre son élève et elle-même. Tournant la tête vers sa classe, elle s'avisa que les autres élèves avaient remarqué ce drôle de manège aussi, en attendant que son chevalier servant daigne descendre de son bureau, elle leur dit en souriant :

- Mesdemoiselles et messieurs, vous me ferez le plaisir de tenir vos camarades qui vont boire et de préférence vers vous cette fois. Je préférerai qu'ils vous fassent la cour qu'à moi. Bien que cela soit certes très plaisant, tout cela n'est guère envisageable.

[ hrp : lol mais lol ]
Lizzie Parker
Lizzie Parker
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Mésange azurée


Cours n°2 : Antidotes - Page 3 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Lizzie Parker, le  Ven 21 Oct - 21:04

Avant que les garçons aient commencé à boire leur échantillon respectif, Lizzie ne chômait pas. Elle s’attelait déjà à la préparation du premier antidote, celui qui annulera les effets de l’Amortentia bien préparé. Dans son chaudron, elle versa dans un premier temps 20cl d’eau qu’elle devait faire chauffer jusqu’à la température exacte de 42° comme indiqué sur le tableau. La jeune fille était très concentrée, à tel point qu’elle ne faisait plus du tout attention à ce qui se passait autour d’elle. Elle ne se préoccupait même plus des autres élèves et de leur avancement, c’était comme si elle s’était enfermée dans une bulle totalement hermétique. Quand il s’agissait des potions plus rien d’autre ne comptait pour Lizzie, seulement la réussite. Lorsque l’eau atteignit la bonne température, la Serdaigle versa alors les 500gr de bézoard et tourna quatre fois dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. La jeune fille prit garde à ne pas se tromper ou sinon il fallait reprendre depuis le début, et cela il n’était pas question. Elle ajouta ensuite les différents pétales qui entraient dans la composition de l’antidote dans l’ordre indiqué.

Pendant ce temps là, Jack se tenait à ses côtés, impatient que l’expérience commence. Celui-ci avait vraisemblablement choisit d’attendre un peu avant de boire son échantillon, surement pour assister à la fabrication de l’antidote. N’y tenant plus, il se leva et remplit sa fiole d’Amortentia, puis il revint vers Lizzie qui désormais terminait d’incorporer les derniers ingrédients, à savoir un cœur d’artichaut, deux cosses de Puffapod et quelques gouttes de cire de rose.

- Alleeeeezz Lizzie ! y’en a encore pour longtemps ? vite vite ! s’exclama Jack.

- Une minute papillon ! Je fais ce que je peux !
rétorqua Lizzie d’un air exaspéré. Il y en a encore pour quelques minutes. Et si tu pouvais éviter de me déconcentrer ça m’aiderait beaucoup sauf si tu tiens à ce que je t’empoisonne. Personnellement je ne tiens absolument pas à recommencer, poursuivit-elle.


Lizzie ne voulait pas paraître désagréable mais elle détestait qu’on l’interrompe de cette façon pendant qu’elle travaillait. L’art des Potions exige une très grande patience et une concentration importante car une potion parfaitement réussie demande une précision sans faille. On ne pouvait se permettre de penser à autre chose car la moindre erreur pouvait être fatale.

Une fois les ingrédients dissous comme prévu, la jeune sorcière baissa le feu afin que la préparation atteigne 27° qu’elle tourna ensuite quatre fois dans le sens des aiguilles d’une montre. Une fois cette étape terminée, le liquide avait obtenu une jolie couleur pastel, Lizzie s’empressa alors d’éteindre le feu et de refroidir la préparation grâce à un sortilège de glace comme l’avait mentionné le professeur. L’antidote était prêt. Il n’y avait plus qu’à prendre un échantillon, de le transformer en glaçon et de le donner à Jack au moment venu. La jeune fille s’empara de trois flacons, protgés au préalable par un sortilège les rendant incassables, dans lesquels elle versa trois louches de son antidote : un pour Jack, un pour Miss Lecomte si celle-ci souhaitait l’analyser à la fin du cours et un qu’elle garderait pour elle, comme témoin de ses expériences. Lizzie souffla un coup et s’essuya le front, les 20 minutes qu’elle venait de passer au dessus de son chaudron n'avait pas été de tout repos. Elle espérait qu’elle avait réussit, en tout cas elle avait respecté toutes les consignes à la lettre, la jeune fille partait donc un sentiment positif.

Voyant que son antidote était fin prêt, Jack prit alors sa fiole d’Amortentia et la but d’une traite. Le sourire aux lèvres, Lizzie attendit de voir la réaction que provoquerait le filtre d’amour sur son camarade, se tenant prête à agir si la situation devait déraper. « Pourvu qu’il ne tombe pas amoureux de moi ! » pensa-t-elle soudainement. Mais quelques minutes plus tard, et contre toute attente, Jack se tourna vers Miss Lecomte et se précipita vers son bureau ! Il alla vers l’armoire, prit des pétales de roses et retourna vers la professeure pour lui faire la cour !

La situation était tellement hilarante et inattendue que Lizzie n’était même plus capable de venir au secours de son camarade tellement elle pleurait de rire, se tenant les côtes. Non, décidément elle s’était attendue à tout sauf à ça ! La jeune fille se demanda si elle allait finalement intervenir car elle avait bien envie de voir jusqu’où Jack serait prêt à aller. Mais étant donné qu’elle avait encore un autre antidote à concocter, la jeune fille prononça la formule « Evanesco » afin de vider son chaudron et se remit immédiatement au travail.


Dernière édition par Lizzie Parker le Sam 22 Oct - 11:25, édité 3 fois
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 3 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Ven 21 Oct - 21:06

[hrpg: faisons une petit synthèse X)]

À peine Axelle venait de compléter son équipe, que son amie Alice fit son apparition. La sorcière n'avait pas remarqué la présence de son amie, était-elle arrivée en retard ? Quoi qu'il en soit, Axelle accepta avec un grand sourire, après tout ils étaient dix étudiants, il devait y avoir une équipe de quatre. Le professeur LeCompte, qui s'était glissé jusqu'à eux confirma ses pensées :

- Puisque vous êtes quatre dans votre groupe Miss Higgs, je demanderai à ce que M. Falfayels reste... "sobre" et qu'il aide à la composition des antidotes. Parfaitement M. Falfayels ! Vous êtes le plus jeune et vous avez donc besoin d'apprendre comment préparer un antidote. Vous avez la chance d'être dans un groupe de quatre et cela vous obligera et vous aidera donc d'apprendre avec une aînée.

La Serpentard acquiesça, tandis que son camarde lui posait une question, la sorcière se tourna vers ses ceux consoeurs. Kacie avait déjà indiqué qu'elle voulait être un cobaye. Il fallait donc départager qui serait l'autre, entre Alice et Axelle :

- Bon... De mon souvenir, nous sommes toutes les deux douées en potions. On départage le tout par un pile ou face ? Tu as une mornille ?
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 3 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Ven 21 Oct - 23:44

    Alice acquiesça à la question d'Axelle. Les départager par un pile ou face serait plutôt efficace et au moins il n'y aurait pas de perdants. La jeune fille était rassurée de voir son amie préparer l'antidote dans le pire des cas, connaissant ses capacités il y avait de fortes probabilités pour qu'Axelle ne se trompe pas dans la préparation de l'antidote. Les deux rôles par conséquent ne l'inquiétaient pas plus que ça. Alice sortit une petite pièce de son sac, qu'elle montra à la jeune fille. Pour ce mettre d'accord la serpentarde lui présenta le côté pile et le côté face. Alice choisit le côté pile sans aucune préférence, ce n'était qu'une pièce après tout. Après l'avoir lancée et retournée sur la paume de sa main, la jeune fille plaqua la deuxième sur la pièce avant de dévoiler le résultat.

    - La personne qui remporte ce duel prépare la potion.
    Et la grande gagnante est … Aha suspense hein … bon aller j'arrête de rigoler … Ah! Tu as gagné! Félicitation miss Higgs. Je n'ai plus qu'à prier pour ne pas mourir ce soir avec ton antidote! Dit-elle en riant.

    C'est avec une petite pincée au cœur que la jeune fille servait de cobaye. Vance n'était pas parmis eux et passer pour une amoureuse transit avec l'excuse de la potion aurait été un bon moyen d'approche « furtive ». Quoi que pas si furtive que ça sans doute …
    Alice observa ensuite la scène qui venait de se passer avec un serdaigle. Miss Lecomte ne semblait pas vraiment à l'aise avec ce débordement d'amour, ce qui était compréhensible lorsque vous êtes une adulte se faisant dragué par un étudiant qui n'a pas fini ses études …
    Finalement, que Vance ne soit pas là était une bonne chose …

    Il fallait désormais que chaque cobaye ingurgite une potion différente, et que le binôme restant prépare les antidotes. Alice préféra refaire un pile ou face avec sa camarade afin de décider qui ingurgitera quelle potion. Pendant ce temps le binôme pouvait très bien commencer les préparations des antidotes sans soucis.

    - Alors personnellement je n'ai pas de préférence … je propose donc un pile ou face avec la mornille. Après si tu as un copain et donc que tu ne souhaites pas te ridiculiser en tirades amoureuses avec un gryffondor je veux bien me dévouer.


    Alice souriait à sa camarade et attendait une réponse, gardant sa mornille dans la main au cas ou.


    PS HRPG: je ne suis pas là de tout le week end pour des raisons personnelles. Du coup j'ai posté ce soir pour pas vous bloquer. En tant que cobaye vous pouvez préparer les antidotes sans moi pour le moment, et si vous le souhaitez faire jouer mon personnage indirectement il n'y a pas de problème!
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 3 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Sam 22 Oct - 1:37

Face à l'air perplexe qu'arbora le professeur Lecomte lorsqu'elle répondit à sa question Efkio se dit qu'il avait du faire une erreur de raisonnement quelque part... Il resta donc planté devant le bureau quelques secondes à réfléchir et lorsqu'il compris son erreur il se sentit bien bête.

"Ah! Excusez-moi, j'avais mal compris. Je pensais que l'une des potions était un calmant à la fois pour l'amortencia réussie et l'amortencia ratée et l'autre un antidote complet pour ces deux potions! Merci de votre réponse professeur."
Et le garçon se dépêcha de retourner à sa place.

Les trois filles tirèrent à pile ou face qui ferait quoi (lui-même étant écarté de ce système).
Il s'avèra qu'Axelle serait la deuxième personne à manipuler, ce qui rassura Efkio. Il avait confiance en son sérieux et savait qu'il pourrait lui demander conseil si jamais il se retrouvait en difficulté.

"Pour les potions, il vaudrait peut-être mieux que je fasse le calmant qui a l'air plus facile, non?" demanda-t-il à la préfète.

Après que celle-ci lui ait répondu il se proposa pour aller chercher les potions pour les "cobayes". Au passage il prit une fiole d'Amortencia réussi pour lui, en souvenir et...parce que cela pouvait toujours servir un jour.
Il ramena les fioles au bureau, alla chercher les ingrédients dans l'armoire et positionna son chaudron.

La préparation pouvait commencer. Il s'agissait maintenant de ne pas se laisser distraire. Afin de ne pas s'embrouiller Efkio avait noter la démarche à suivre sur un parchemin et gardait sa ume prête afin de pouvoir cocher ce qui était fait.

Efkio commença par verser 20 cl d'eau dans son chaudron puis il mit le feu dessous. Le garçon avait pris un termomètre dans l'armoire car il n'aurait pas été facile de savoir quand la bonne température aurait été atteinte. Lorsque le petit ustensile afficha "30°C" Efkio baissa le feu afin de maintenir la température ce niveau.
Pendant que le feu faisait chauffer l'eau le jeune Serpentard avait coupé un veracrasse en séparant ses anneaux. Il avait trouvé cela particulièrement dégoutant mais puisque c'était un travail de groupe il n'avait pas rechigné.
Deux anneaux de la petite bête ainsi que deux coquelicot préalablement réduis en poudre furent donc incorporés au solvant lorsue les 30°C furent atteints.
Efkio commença à tourner sa cuillère. Attendant que les anneaux se disolvent, ce qui n'était pas facile.

"Gloire, je crois qu’il est inutile de résister plus longtemps. Je sais que la relation élève professeur peut paraitre mal vue au regard des autres, mais … Allez on s’en fout, viens avec moi !"

Ces paroles avaient retenti dans la salle, accompagnées d'un grand "boum". Lorsqu'Efkio releva les yeux il vit l'un des Serdaigles debout sur le bureau de Miss Lecomte qui riait de la situation. Efkio esquissa un sourire mais il se rappela que c'est de cette manière que, la dernière fois, il s'était embrouillé dans ses tours de cuillère. Il se reconcentra donc sur sa préparation tout en regardant tout de même la scène d'un oeil.
C'était bon, tout était dissout! Il fallait maintenant vite ajouter la passiflore!
Les vingt gouttes d'essence de fleur tombaient les unes après les autres dans le chaudron, rien alors n'aurait pu déconcentrer le garçon. Il n'entendait même plus ce qu'il se passait autour de lui. Pourtant les filles devaient s'être préparées à boire les "poisons" si ce n'était déjà fait.
Lorsque les vingt gouttes furent misent Efkio éteignit le feu et attendit, regardant les autres élèves. Il espérait que la potion prendrait sa véritable couleur en refroidissant car, il ne savait pas trop quelle couleur elle avait actuellement mais il aurait eu tendance à appeler cela fushia...ou autre chose. L'ennui était qu'Efkio était daltonien et les couleurs n'avaient jamais été son fort. Tant pis, il demanderait à Axelle une fois que la potion serait froide.

-----------------------------------------------------------------------------------------

(HRP : Dsl Axelle, j'ai pris le calmant sans réellement te laisser le choix mais j'ai un w-e moi aussi plutot chargé et comme ce RP est à rendre pour avant lundi matin... J'espère que ça ne te dérange pas trop). =/
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 3 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Sam 22 Oct - 10:15

Force remarqua le parchemin encore déplia sur la paillasse d'Hellyna. Elle avait eu 10/10 à la précédente leçon, il était vraiment content d'être avec des partenaires aussi douées dans la matière pour sa première leçon.
Soudain, Il respira un grand coup, ferma les yeux, attrapa l'une des deux potions et l'ingurgita. Ayant peur d'avoir commis une bourde, il se tourna ausitôt vers ses camarades pour s'excuser, et en s'approchant d'Emma, il vit qu'il n'arrivait plus à marcher, qu'il sautait désormais.
Il essaya alors de pousser un cri de panique, mais un hénnissement sortit de sa bouche, il se mit donc à sauter dans la salle en poussant des cris d'âne à tout bout de champ, rendu complètement fou par la mauvaise potion.
Il n'était désormais plus conscient de ses faits et gestes et se comportait... Vraiment comme un âne.
Hellyna Flynn
Hellyna Flynn
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours n°2 : Antidotes - Page 3 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Hellyna Flynn, le  Sam 22 Oct - 11:22

Alors que la Poufsouffle préparait les antidotes avec soins, Hellyna observa ses autres camarades afin de voir où ils en étaient. Le groupe de Serpentard, composait de quatre personnes, se répartissait encore les rôles, tandis que le groupe, composé uniquement de Serdaigles, avait déjà commencé. Jack, le blond aux yeux bleus, avait bu la potion d'amortentia et était tombé sous le charme de Miss Lecomte. Cette dernière essayait, tant bien que mal, de faire reprendre ses esprit au jeune homme et prévint les autres groupes qu'il était préférable de tourner les élèves buvant le philtre d'amour vers eux et non vers la professeur, afin qu'elle n'ait plus à subir une situation aussi gênante.
La démonstration du Serdaigle avait quelque peu refroidie la jeune sorcière. Elle savait qu'elle se rendrait ridicule mais pas à ce point.

Ce fut alertée par un hennissement, que la jeune fille se tourna vers son équipe. En effet, le jeune Force avait ingurgité la mauvaise potion et les effets furent immédiat. Maintenant, le Poufsouffle se prenait pour un âne : au lieu de marcher, il sautillait et au lieu de parler, il hennissait. À la vue de cette scène, la jeune sorcière ne put réprimer un sourire d'amusement. Elle regarda Emma en espérant que cette situation ne lui mette pas davantage la pression.

Puis, elle regarda sa fiole qui contenait le philtre d'amour. Elle la prit et le but d'une traite, sans la sentir. Ensuite, elle posa la fiole à son emplacement et regarda sa table. Le jeune Poufsouffle poussait toujours des hennissement aiguës et, machinalement, Hellyna tourna la tête vers la source du bruit. Force lui apparaissait comme un ange entouré d'une lumière blanche. Celui-ci sautillait toujours, mais aux yeux de la Serdaigle, ses sautillements étaient extrêmement gracieux et les hennissements, désagréable à l'oreille des autres, lui paraissaient aussi beau que le chant d'un Phénix. Irrévocablement, la jeune fille s'approcha du Poufsouffle et le prit dans ses bras.


-Ce que t'es chou, Force ! J'en ai rien à faire que notre différence d'âge soit aussi grande ! Je t'aime et rien, ni personne ne pourra nous séparer.

Alors que le jeune garçon hennissait et sautillait toujours, Hellyna déblatérait ses âneries tout en sautillant avec lui.
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 3 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Sam 22 Oct - 11:38

Après avoir mis ses réserves d'ingrédients à la disposition de Lizzie, John attendit qu'elle prépare l'antidote de Jack; il regarda sa camarade concocter la potion avec beaucoup d'appréciation, apparemment, elle était très concentrée pour ce préoccuper de ce qui l'entourait. John tourna son regard vers Jack qui était impatient de boire son Amortentia:

- Alleeeeezz Lizzie ! y’en a encore pour longtemps? vite vite! S'écria-t-il.

- Une minute papillon ! Je fais ce que je peux! rétorqua Lizzie d’un air exaspéré. Il y en a encore pour quelques minutes. Et si tu pouvais éviter de me déconcentrer ça m’aiderait beaucoup sauf si tu tiens à ce que je t’empoisonne. Personnellement je ne tiens absolument pas à recommencer, poursuivit-elle.

Selon John elle avait raison, il ne voulait pas être à sa place, elle était sûrement écrasée par son fardeau. Lizzie souffla enfin; elle avait fini, Jack prit sa fiole d'Amortentia, la but d'un trait, *Qui sera la chanceuse?* pensa John, il attendit de voir la réaction de son ami, celui-ci tourna la tête vers le bureau du Professeur et partit sans un regard derrière, Jack prit alors des pétales de l'armoire et partit faire la cour à Miss Lecomte:

- Gloire, je crois qu’il est inutile de résister plus longtemps. Je sais que la relation élève professeur peut paraitre mal vue au regard des autres, mais … Allez on s’en fout, viens avec moi! Il avait dit ça d'une voix qui attira l'attention de toute la classe.

John attendit que Lizzie aille lui donner son antidote, mais apparemment, elle l'oublia et s'était remise à préparer son antidote à John, ce dernier prit la fiole qui contenait l'antidote de Jack et se dirigea vers le bureau du professeur avant qu'il n'y ait plus de dommages. Il arriva devant le bureau, il prit Jack par derrière remonta sa tête en arrière et lui donna son antidote, heureusement pour John qu'il était plus grand que son camarade, il ajouta avant de retourner à sa table, se tournant Miss Lecomte:

- Excusez-nous, professeur. Il ajouta, avec un léger sourire, cette fois à Jack, tu pouvais tomber amoureux de n'importe quelle fille de la classe.

Ils retournèrent à leur table, où Lizzie était toujours occupée à préparer l'antidote, John ne tenait pas à boire la potion mal préparée, il ne voulait pas chanter à tue-tête devant toute la classe, il n'avait pas la voix de chanter, à ce moment sa potion était prête:

- Essayez de me donner l'antidote le plus vite possible, s'il vous plait.

Il prit sa fiole et la but d'un coup, le goût n'avait rien de bon, même l'odeur n'était pas attirante. Il regarda le tableau, il ressentit alors l'envie pressante de chanter, il ne connaissait pas ce qui le poussait à chanter, mais s'il se mettait à le faire, rien ne pourrait l'arrêter. John ferma les yeux et retint son envie pendant quelques instants mais sa bouche s'ouvrit largement et il se mit à chanter:

Et Odo le héros, ils ramenèr't chez lui
Là où il habitait quand il était petit
Ils le portèrt en terre
Son chapeau à l'envers
Sa baguette cassée
C'est triste à en pleurer...


Johncontinua de chanter ne savant ce que lui arrivait, mais en tout cas il espérait que quelqu'un l'arrêterait.
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 3 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Sam 22 Oct - 12:10

[HRPG: Désolée, j'avais pas vu... ^^" ]

A cinq heures du matin, je me glissais hors de ma couette en prenant garde de ne pas réveiller les autres filles qui dormaient paisiblement. Je m'habillais en vitesse, enfilant un gros pull de laine peu esthétique mais terriblement confortable et un pantalon chaud. Sortant de la Salle Commune encore plongée dans le noir, je me dirigeais vers les Cuisines où les elfes de maison s'affairaient déjà. Je discutais quelque temps avec eux tout en prenant le petit-déjeuner qu'ils m'offrirent gracieusement. J'eus un serrement au cœur en pensant que ces drôles de créatures se comportaient en esclave volontairement et n'envisageaient pas de goûter un jour à l'enivrante liberté. Je ne les comprendrais jamais, soufflai-je mentalement en prenant le chemin d'un passage secret menant au Parc. Dehors, je respirais à plein poumon l'air frais du matin. Enfin, l'air glacé d'un matin d'automne au ciel grisaillant. Je montais rapidement l'escalier menant à la Volière, tapant fort mes pieds sur chaque marche pour me réchauffer. Évidemment, l'endroit était désert. A cette heure-ci les élèves sortaient doucement de leur sommeil, quelques uns étaient peut-être déjà dans la Grande Salle. Je plongeais mes mains dans mes poches et en sortis des rouleaux de parchemins vierges. Me calant sur le bord d'une fenêtre (ouverture serait toute fois plus juste: il n'y avait ni cadre ni vitre), je commençais la rédaction de mes lettres. Les vacances approchaient, j'allais enfin pouvoir retrouver ma famille. Cela ne m'empêchait pas de continuer à leur écrire régulièrement. Le lundi, c'était au tour d'Alice. J'écrivais avec prudence, dans un langage codé qui n'appartenait qu'à elle et moi, à l'aide d'une plume invisible. Depuis certain temps, il était devenu vital que personne ne lise mes lettres. J'avais tant de choses à lui dire... Pourtant je m'efforçais de rester vague et concise. Je le lui dirais de vive voix. J'entrepris alors de dessiner le paysage que je pouvais admirer de ma hauteur, espérant qu'ainsi elle ne m'en voudrait pas de faire la distante. Mes gants serraient la plume et dansaient lentement sur le papier. Une fois terminé, je m'occupais de Minerve et l'envoyais transmettre mon message à ma sœur.

En retard, remarquai-je en regardant l'horloge gigantesque du hall d'entrée quand je franchis l'énorme porte du Château. Quel cours avais-je à cette heure-ci ? Mon emploi du temps me renseigna: Potions. Aux Cachots, c'est-à-dire à l'autre bout... Je courus, slalomant dans les couloirs sous le regard désapprobateur ou amusé des tableaux (bon ok, rarement amusé). Je parvins rapidement devant ma Salle de Cours, toquai et entendis la voix du Professeur Lecomte m'inviter à entrer. Je poussais la porte et la refermais derrière moi.
- Excusez-moi Professeur.
Je restai debout, bien droite, et souriante, me demandant quel était le sujet du cours. D'après l'écriture ronde des instructions sur le tableau, nous travaillions sur les antidotes. Les élèves agglutinés autour des chaudrons par groupe de trois ou quatre avaient chacun un rôle: deux subissaient l'effet d'une potion mal ou bien interprétée, le troisième ayant pour tâche de fabriquer un antidote. L'amortentia... Le cours promet d'être amusant, pensai-je, un peu déçue pour une fois de ne pas être arrivée à l'heure.

Détachant mes yeux du tableau, je constatais qu'un élève s'était épris du Professeur, montant sur son bureau pour lui compter fleurette. Je pouffais de rire devant la scène. Mrs lecomte avait l'air légèrement paniquée et tentait de faire descendre le Serdaigle tout en gardant ses distances, ce qui s'avérait difficile.
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 3 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Sam 22 Oct - 12:26

[ hrp : alors, tour de force XD ]

Alors que M. Butler continuait à lui tendre la main, ce fut finalement un de ses condisciples qui eut la bonté de venir l'aider en lui administrant l'antidote que leur partenaire avait fait. M. Dawson étant plutôt grand, il n'eut aucun mal à venir à bout de son camarade qu'il laissa dégriser afin d'aller à son tour boire sa potion. Le sourire aux lèvres, le professeur LeComte, après l'avoir remercié, attendit patiemment que l'antidote fasse effet et que M. Butler retrouve ses esprits... mais elle fut alors distraite par... ben justement son sauveur qui après avoir ingurgité sa potion était à présent sous l'effet d'une irrépressible envie de chanter... Et la classe entière eut alors droit à un concerto privé.

Mais ce n'était pas tout ! Non. Du côté du groupe de miss Flynn, les choses n'étaient guère mieux. Entre Force et Miss Flynn, l'un en âne et l'autre en adoration... sa classe aurait paru une basse-cour que personne n'en aurait été étonné. Elle serait bien allée voir ce qu'il se passait mais M. Butler était sa priorité. Contrairement aux autres qui, bien qu'également sous les effets des potions, eux avaient les deux pieds par terre, contrairement à lui qui était en hauteur.

- Excusez-moi Professeur.

Cette phrase sortie de nulle part derrière elle la fit se retourner. L'une des retardataires venait enfin de faire son apparition.

- Bonjour Miss Thompson. Vous êtes en retard, même si je me doute que vous le savez déjà, dit-elle d'un air faussement sévère. Ben quoi, il fallait bien qu'elle garde un peu d'autorité quand même. Puisque vous arrivez au moment où tous vos camarades ont déjà commencé, je vous prierai de leur demander les directives et les recettes données aujourd'hui afin que vous puissiez les étudier pour rattraper votre retard. Vous commencerez avec eux pour la deuxième potion.

Puis, se tournant vers les autres, elle leur demanda :

- Miss Ewatson, Miss Parker, Miss Higgs et M. Falfayels, qu'en est-il de vos antidotes ? Je crois que vos camarades aimeraient être désenvoûtés assez rapidement. Si vous avez besoin d'aide, demandez à Miss Thompson qui vient d'arriver, elle se fera un plaisir de vous aider Smile.
Lizzie Parker
Lizzie Parker
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Mésange azurée


Cours n°2 : Antidotes - Page 3 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Lizzie Parker, le  Sam 22 Oct - 12:37

Une fois de plus, Lizzie se remit à faire chauffer 20cl d’eau dans son chaudron, devant atteindre cette fois-ci la température exacte de 30°. Au même moment, Jack continuait de faire ses pitreries devant la maitresse des Potions, toujours sous l’influence du philtre d’amour. C’est alors que son camarade John décida de voler à son secours. Il prit une des fioles contenant l’antidote que la Serdaigle venait de réaliser quelques instants plus tôt et se dirigea vers le bureau. Avant que Lizzie ait pu prendre conscience de la situation, toujours intensément concentrée sur ce qu’elle faisait, John était déjà parti. « Pourvu qu’il n’ait pas oublié de lui donner l’antidote sous forme de glaçon ! » pensa-t-elle. Mais elle n’eut pas le temps de vérifier car elle devait maintenant ajouter la suite des ingrédients, c'est-à-dire 2 anneaux de Veracrasse et 2 coquelicot communs en poudre.

Les garçons revinrent alors vers Lizzie. La jeune fille espérait que l’antidote avait fonctionné, ce qui semblait être le cas puisque Jack avait apparemment retrouvé son calme, il avait l’air un peu hagard cependant. En même temps, la sorcière continuait de confectionner le second antidote destiné à John. Elle remuait la préparation jusqu’à ce que les ingrédients se dissolvent, puis une fois ce stade atteint, elle versa 20 gouttes d’essence de passiflore en faisant bien attention à ce qu’il y ait exactement le nombre de gouttes demandées. La sueur perlait sur son front et la jeune fille s’essuya aussitôt à l’aide de sa manche.

- Essayez de me donner l'antidote le plus vite possible, s'il vous plait, adressa John à ses deux partenaires de Serdaigle.

- On fera de notre mieux, répondit Lizzie qui avait senti l’anxiété dans sa voix, le jeune homme appréhendait surement de boire la potion mal préparée.


A cet instant, la Serdaigle éteignit le feu afin que la potion puisse refroidir ce qui prendrait plusieurs minutes, une douce odeur parfumée émanait du chaudron. L’antidote était presque prêt, si la couleur du liquide tournait au bleu lavande, alors Lizzie aurait réussi. Au même moment, John venait de boire la fiole qui lui était désigné et fit la grimace, la jeune fille en déduisit que cela ne devait pas être aussi bon que du vrai Amortentia. Soudain, John se mit à chanter, ou plutôt à brailler très fort une chanson qu’elle n’avait jamais entendue :


Et Odo le héros, ils ramenèr't chez lui
Là où il habitait quand il était petit
Ils le portèrt en terre
Son chapeau à l'envers
Sa baguette cassée
C'est triste à en pleurer...


Encore une fois, Lizzie ne put réprimer un rire. Non vraiment, elle adorait ce cours, Miss Lecomte avait eu une idée de génie ! Néanmoins, la classe devrait subir encore un peu la voix du jeune homme, car la potion n’était pas totalement refroidie. Toute fois celle-ci commençait à prendre une jolie teinte bleutée et la Serdaigle sut qu’elle était sur la bonne voie. Quelques minutes plus tard, l’antidote se colora totalement en la teinte voulu. Et comme pour la préparation précédente, Lizzie s’empara de trois nouvelles fioles dans les lesquelles elle versa le nouvel antidote.

- Tiens, Jack, à toi l’honneur, lança-t-elle en lui tendant un flacon rempli.

La jeune fille s’assit alors et souffla un bon coup après être restée debout près d’une heure, l’air contente du travail accompli. Elle avait effectué sa part du contrat et elle espérait maintenant que Miss Lecomte serait satisfaite de leur exercice.


Dernière édition par Lizzie Parker le Sam 22 Oct - 12:42, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Cours n°2 : Antidotes - Page 3 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 8

 Cours n°2 : Antidotes

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.