AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 6 sur 8
Cours n°2 : Antidotes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Invité
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 6 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Mer 2 Nov 2011 - 21:32

Charlotte regarda un jeune homme s'approcher vers elle puis dire:
-Salut, moi c’est Jack, alors voilà, on n’a pas de temps à perdre. Je vais aller tout de suite à l’armoire prendre les ingrédients, faire l’antidote, et ensuite tu pourras boire la mauvaise potion. Je te ferais avaler de force si il faut l’antidote que j’aurai préparé.
Charlotte sourit, ravie de voir que son binôme avait autant envie de travailler autant qu'elle. Elle hocha la tête puis regarda Jack revenir de l'armoire ou était entreposés les ingrédients. Elle le regarda faire la mesure de l'eau puis ajouter les ingrédients.
- Tu veux de l'aide? demanda alors la jeune femme.
Le jeune homme fit non de la tête et Charlotte haussa les épaules. Jack finit de faire l'antidote et se tourna vers Charlotte et lui dit:
- C’est bon, tu peux aller chercher une fiole de la mauvaise potion, tu reviens ici, la bois, et je me débrouille avec le reste.
Charlotte sourit de nouveau et alla chercher la mauvaise potion. Elle retourna sur sa paillasse et regarda Jack avec un peu appréhension. Elle n'aimait pas beaucoup faire le cobaye, elle lui était arrivée quelques trucs lors de cours comme celui ci... Elle leva sa fiole comme pour trinquer et but la fiole cul sec. Elle grimaça, le gout de la potion n'était pas très agréable.Elle se sentit alors plus mal. Elle se ne se sentait pas bien bien et semblait être morose Aucunes expressions ne ressortaient de son visage. Toutes ses pensées étaient noires et comme à chaque fois que cela lui arrivait, Charlotte sortit un cahier de son sac et prit un stylo. Et elle commença à dessiner. Tout cela ne lui avait prit que deux minutes. Puis elle se sentit de nouveau de bonne humeur en un seconde comme si tout ses problèmes c'étaient envolés. Elle retrouva le sourire et sa pêche. Elle avait envie de bouger et de courir partout comme quand elle était petite. Sans se rendre compte de de qu'elle faisait Charlotte se mît a parcourir la salle en chantonant une chanson moldu de son groupe de rock préféré. Elle finit son tour de salle et revint près de son binôme qui la regarder le regard rieur. Elle montant alors sur la chaise libre et y commença un morceau de air guitare endiablé, changeant totalement de musique puisqu'elle passa au métal . Puis elle descendit et recommença à parcourir la salle en sautillant comme une gamine de cinq ans toujours en chantant. Mais la encore en chaneant de musique puisqu'elle passa à une comptine venant de France, donc en francais. On aurait pu lui donner pas plus de six d'âge mental à ce moment ci... * faites que cela cesse* pensa-t-elle en tenant les deux côtés de sa jupes et tournant sur elle même.
Lizzie Parker
Lizzie Parker
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Mésange azurée


Cours n°2 : Antidotes - Page 6 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Lizzie Parker, le  Jeu 3 Nov 2011 - 14:01

Continuant de discuter tranquillement dans le couloir, la cloche sonna à nouveau, signalant la fin de l’inter-cours. Lizzie et ses camarades retournèrent en classe et s'assirent à leur place respective, attendant les nouvelles instructions de Miss Lecomte pour la deuxième partie de la leçon qui porterait sur la Goute du Mort-Vivant. Lorsque tout le monde fut de nouveau installé, la Maitresse des Potions se leva, ferma la porte et prit la parole :

- S'il vous plaît ! dit-elle à voix haute afin d'imposer le silence. Les derniers bavardages se turent immédiatement. Durant la première heure, nous avons vu les effets de l'amortentia, bien et mal préparée. Maintenant, comme je vous l'avais dit, nous allons travailler sur la Goutte du Mort-Vivant qui est, je vous le rappelle, un puissant somnifère. Vous avez donc devant vous, table de gauche, deux chaudrons dont l'un des contenus vous endormira d'un sommeil de plomb pour plusieurs heures et l'un qui a été hélas raté et qui vous rendra au contraire très excité.

Impatiente de commencer, Lizzie observait les deux chaudrons d’un regard très intéressé. L’un des récipients contenait un liquide de couleur très pâle, proche du violet, et la Serdaigle sut immédiatement qu’il s’agissait du philtre bien préparé. S’approchant des deux chaudrons, Miss Lecomte fit apparaître plusieurs fioles chacune remplies de potion d’un coup de baguette magique, parfaitement alignées sur la table.

- Pour cet exercice, vous allez travailler par groupe de deux. Je vous donnerai tout à l'heure les binômes. A tour de rôle, vous ingurgiterez une potion pendant que l'autre fabriquera l'antidote. Pour vous guider, voici les directives. Pour la potion mal préparée, en vingt minutes, pas une seconde de plus, vous devrez préparer l'antidote suivant : dans 20 cl d'eau, vous ajouterez un anneau de Véracrasse que vous aurez préalablement réduit en poudre. Vous tournerez deux fois dans le sens contraire d'une aiguille d'une montre et la potion prendra alors une teinte violacée. A cet instant, il vous faudra y mettre deux pétales de coquelicots et cinq gouttes de passiflore. Vous mettrez alors le feu sur moyen et remuerez jusqu'à ce que le liquide soit rouge sang, aussitôt vous prélèverez un échantillon que vous ferez boire à votre camarade. Attention, vous n'aurez que deux minutes, pas plus, pour prélever l'échantillon sinon la potion tournera et il vous faudra tout recommencer. A présent, merci de rejoindre votre binôme et de commencer, déclara la professeure.

Aussitôt, Miss Lecomte fit apparaître les consignes de fabrication pour l’antidote, ainsi que les listes des binômes devant travailler ensemble sur le tableau. L’armoire contenant tous les ingrédients nécessaires s’ouvrit et les feux sous les chaudrons s’allumèrent à leur tour. Pensant que les trios de la première heure seraient de nouveau les mêmes pour la deuxième étape, Lizzie jeta un regard à ses condisciple de Serdaigle, Jack et John en haussant les épaules et en leur adressant un sourire qui signifiait « Bon ben tant pis alors… ». La jeune fille se retourna en direction du tableau afin de voir qui allait être son partenaire de potion et vit que la professeure l’avait mise avec une dénommée Abygael Thompson. La bleue et bronze ne la connaissait pas, elle ne lui avait jamais parlé jusqu’à présent mais elle voyait qui elle était, elle savait que la jeune fille était de Poufsouffle en 7ème année comme elle. La Serdaigle espérait que sa partenaire soit aussi douée qu’elle en art des Potions et qu’elle ferait une bonne équipe afin de réussir au mieux l’exercice demandé.

Emportant ses affaires avec elle, Lizzie s’avança en direction d’Abygael et s’installa à côté d’elle en lui adressant un sourire amical :

- Salut, je m’appelle Lizzie, enchantée de faire ta connaissance, lança la Serdaigle la mine réjouie. J’espère que nous allons faire une bonne équipe toi et moi, ajouta-t-elle.

Visiblement la Poufsouffle avait l’air très sympathique au premier abord, Lizzie se sentait confiante. Posant son chaudron sur la table, la bleue et bronze commençait à déballer son nécessaire à potion, tout en préparant déjà le terrain en mettant de côté les ingrédients qui seraient utilisés pour l’antidote.

- Alors si tu le veux bien, je me propose pour faire cet antidote pendant que tu boiras l’échantillon mal préparé. Tandis que pour la deuxième étape, c’est toi qui prépareras l’antidote pour le Philtre de Mort-Vivante que j’aurais avalé. Est-ce que ça te convient ? demanda Lizzie.

Il est vrai que la jeune fille aurait préféré préparer la potion de Wiggenweld, l’antidote à la Goutte de Mort-Vivant, mais elle n’était pas très tentée d’ingurgiter l’échantillon mal préparé pour se retrouver complètement excitée devant une classe entière. Boire le puissant somnifère et plonger ainsi dans un profond sommeil lui convenait beaucoup plus. Lizzie espérait qu’Abygael accepterait sa proposition…
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 6 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Jeu 3 Nov 2011 - 20:42

Force et Efkio s'étaient concertés rapidement et ils avaient décidés que c'était le jeune Poufsouffle qui allait ingurgiter la Goutte du Mort-Vivant, il devait donc au préalable préparer l'antidote pour la potion qui allait surexciter son camarade Serpentard.

Il avait noté les étapes qui allaient lui mener à la préparation de l'antidote et décida de s'y affairer de suite. Il était plutôt dans un état d'esprit confiant, bizarrement .

Il mesura 20 cl d'eau, écrasa l'anneau de Veracrasse et l'ajouta. Une fois la potion devenue violacée, il finit assez rapidement de mettre les ingrédients. A ce moment il dit à son camarade:


"C'est bon! Avale, je vais commencer la cuisson"
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 6 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Ven 4 Nov 2011 - 20:23

Alors que Jack s’apprêtait à courir après Charlotte pour lui faire avaler l'antidote avant qu'elle ne leur casse les oreilles avec ses chansons moldues, il regarda à deux fois sa fiole pleine d'antidote, et se rendit compte qu'elle avait changé de couleur. Les deux minutes étaient probablement passées, et l'antidote était à présent inutilisable.

Rapidement, Jack nettoya son chaudron avec le sortilège du recurvite, et courut vers l'armoire pour reprendre tous les ingrédients pour recommencer son antidote. Il retourna à se table en courant, et recommença tout à zéro. Heureusement tout était encore frais dans sa tête alors Jack n'eut même pas la peine de regarder à nouveau au tableau.

Une fois la potion à la bonne couleur et la bonne température, il la mit rapidement dans une nouvelle fiole, et regarda alors autour de lui pour repérer Charlotte. Cette dernière courait toujours entre dans les couloirs, en chantant. Jack ne connaissait pas ces chansons moldues, et il s'en félicita! Il se leva alors de son bureau, et se mit à courir après Charlotte. Il déambula en essayant de ne toucher personne, et arriva rapidement à côté de Charlotte.

Pour la stopper, il dut lui attraper les cheveux. D'un geste rapide, il ouvrit la fiole, et la porta à la bouche de Charlotte:" Allez tien, bois ça, et pardon si tu as mal à la tête, mais c'est tout ce que j'ai trouvé!"
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 6 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Ven 4 Nov 2011 - 23:46

"Salut, alors .. C'est parti je crois.. Tu m'suis? "

Voilà les premières paroles que prononça Force envers le jeune Serpentard.
Efkio se dit que la question serait certainement de savoir si l'autre arriverait à le suivre lui! En tout cas, cette phrase fit penser au vert et argent que le Poufsouffle était plutot du genre leader, du genre à aimer donner des ordres, prendre des initiatives et à aimer que les idées viennent de lui. Et oui, le Serpentard avait réussi à déceler tout cela dans seulement quelques banals mots! Bien sur l'idée que cette sensation était due au fait qu'il n'avait pas envie de travailler avec se garçon lui effleura l'esprit mais il la rejeta.

Il ne répondit pas et, tout en s'installant, réfléchit à ce qu'il préférait faire durant cette manipulation. Il avait entendu dire qu'une goutte du mort-vivant mal préparée pouvait tuer et de ce fait il aurait eu plus tendance à boire la bien préparée. Cependant Miss Lecomte avait affirmé que cela rendait simplement très excité et il espérait pouvoir lui faire confiance. De plus, il n'avait aucune envie de dormir alors que d'autres étaient parfaitement lucides et éveillés à côté de lui : qui sait quels mauvais coups ils pourraient lui faire.

Après une brêve concertation il fut décidé qu'Efkio boirait la potion mal préparée et Force la seconde.

Le Serpentard attendit un peu avant de boire afin de ne pas subir les effets de la potion trop longtemps. Et alors qu'il portait la fiole à ses lèvres il entendit la voix de son binôme lui dire :
"C'est bon! Avale, je vais commencer la cuisson."

..."Avale"?! Efkio n'aimait pas particulièrement qu'on lui dise ce qu'il avait à faire et il ne savait pas pourquoi mais il trouvait cet ordre encore plus dégradant qu'un autre. Enfin, après un moment d'arrêt il bu la potion d'une traite.

Il attendit un peu anxieux... Et alors que sa vigilance retombait il sentit son coeur faire un bond dans sa poitrine.
Tout sembla se ralentir autour de lui mais dans sa tête les pensées s'accélèraient et s'accumulaient, s'entre-coupant et défilant à une vitesse folle.

"Wouahouh! J'ai une de ses envies de sauter et de courir! s'exclama le jeune cobaye. Tu auras bientot fini? C'est pas trop dur? Au fait, tu t'apelles Force c'est bien ça? Sa n'est pas courant come nom, ça vient d'où? Et tu es à Poufsouffle? Tu aimes bien ta maison? J'ai toujours pensé que les Poufsouffles étaient des gens gentils sans réelle ambition, des gens juste là pour vivre comme qui dirait, tu vois? Enfin peu importe. Ouh, je ferais bien un salto! Le seul problème c'est que je sais pas les faire, tu sais toi? Remarque je pourrais essayer mais j'ai un peu peur de me casser un truc. D'ailleurs je pense qu'un séjour à l'infirmerie c'est handicapant, et deux fois handicapant d'ailleurs ahah, physiquement parce que t'es blessé et mentalement parce que pendant ce temps tu peux pas suivre les cours. Au fait..."

Efkio parlait et parlait sans qu'il puisse s'en empêcher. Le trop plein de pensées lui faisait mal la tête et la seule manière d'arrêter celui-ci était de la vider. De plus, la rapidité avec laquelle les différentes idées arrivaient et changeaient était telle que le jeune garçon ne pouvait pas filtrer lui-même ses propres paroles.
Tout en parlant il gesticulait de gauche à droite, sautillant sur place et jouant avec un ustensile qui lui serait tombé sous la main de temps à autre. Efkio finit par se forcer à laisser son binome travailler, aussi pour ne as dire plus de bêtises qu'il n'avait déjà dit. Il sautilla dans les allées de la classe tout en chantonant des morceaux de musiques qui lui passaient par l'esprit.
Au cours de sa déambulation il sembla à Efkio qu'il avait dit certaines choses aux autres groupes (dont certaines petites remarques désobligeantes) mais il n'en était pas convaincu car ses pensées filaient si vite que l'instant d'après il ne se souvenais plus de ce qu'il venait de faire ou de dire.


Dernière édition par Efkio Falyafels le Sam 5 Nov 2011 - 14:26, édité 1 fois
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 6 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Sam 5 Nov 2011 - 8:29

Après avoir donné l'autorisation à son camarade vert et Argent de boire son faux somnifère, Force regarda son camarade et eut l'impression qu'Efkio le regardait d'un mauvais oeil, il paraissait énervé par ce que le Pouffy venait de lui demander.

Il se remit au travail, il lui restait en fait ce dont il avait le plus peur, la cuisson. Il se concentra et plaça la potion sur le feu quand soudain le Serpentard déballa une flopée de paroles, les effets de la potion étaient là désormais, et chez Efkio, la potion le rendait surexcité mais elle le faisait aussi beaucoup parler, ce qui gênait un peu Force pour se concentrer sur l'antidote.

La potion désormais sur le feu, Force s'accorda un petit moment d'inattention tout en remuant, il jeta un coup d'oeil à son binôme, toujours en train de déblatérer des paroles sans importance, tout en se déplaçant de groupe en groupe en sautillant, simplement pour papoter.

"Mec ! Calme toi !" dit Force, mais ses paroles ne semblaient pas avoir atteint Efkio, qui continuait son cinéma involontaire.

Il regarda alors sa potion, toujours en train de chauffer. Elle était rouge vif, Force était dans le laps de temps, il devait se dépecher de retirer la potion du feu et d'en prélever une partie, puis se précipita vers son camarade et lui força à boire l'antidote, en espérant qu'il ne s'était pas raté .
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 6 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Sam 5 Nov 2011 - 11:53

Hellyna se confondit en excuse, Emma avait beau lui dire que tout allait bien, que l'infirmier lui avait réparé le poignet en quelques minutes, celle ci s'en voulait énormément. La pauvre, ce n'était pas de sa faute, mais celle de cette potion incroyablement forte! Emma esperait ne jamais tomber par mégarde sur ce liquide un matin dans son jus de citrouilles!

L'interclasse prit fin, et Mlle Lecomte prit la parole en leur expliquant la suite du cours. Elle était donc avec un certain serpentard: Gabryel Saïen.
ce nom lui était inconnu, elle se tourna et vit les groupes se former. Un jeune homme qui devait être en quatrième où cinquième année était encore seul. Sa devait être lui. Elle s'approcha avec un sourire.

-Salut ! je suis Emma Ewatson. Bon heu ... on va vite commencer, je commence la potion, on fera les présentations plus tard!

La poufsouffle lui fit un petit clin d'oeil, tira le chaudron vers elle, et consulta ses notes:

Réduire en poudre un anneau de Veracrasse.
Ajouter la poudra obtenue, dans 20 cl d'eau.
Tourner deux fois dans le sens contraire d'une aiguille d'une montre et la potion prendra alors une teinte violacée.
A cet instant, mettre deux pétales de coquelicots et cinq gouttes de passiflore.
Mettre le feu sur moyen et remuer jusqu'à ce que le liquide soit rouge sang.
Prélever aussitôt un échantillon à faire boire à votre camarade.

/!\ Attention, vous n'aurez que deux minutes, pas plus, pour prélever l'échantillon sinon la potion tournera et il vous faudra tout recommencer.



Elle commença donc par aller chercher les ingrédients, puis réduit l'anneau de veracrasse, qu'elle sopoudra dans les 20 cl d'eau que contenait le chaudron.
Elle tourna deux fois dans le sens contraire des aiguilles d'une montre, et immédiatement le liquide devint violacé.

-Parfait! Dit elle avec un sourire.

Elle haussa le feu de façon qu'il soit de taille moyenne d'un coup de baguette magique, et remua le liquide.

Certains dans la classe avait déjà commencer à boire la potion, et les effets étaient ... particuliers. Dire qu'elle allait devoir boire sa! Elle comptait sur son partenaire pour réussir l'antidote!
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 6 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Sam 5 Nov 2011 - 14:53

"Emmenez-moi nanananana..."
Efkio continuait de chanter tout en courant après une mouche. Ses réflexes étaient décuplés et il n'avait aucun mal à attraper l'insecte pour le relacher quelques secondes plus tard, lui laisser un peu le temps de s'enfuir et de se relancer à sa poursuite. Il était conscient d'être en cours aussi son esprit connaissait-il toujours les limites à ne pas dépasser mais l'emprise de la potion mal préparée était forte et donnait envie à l'élève de sauter de table en table ou de descendre se défouler sur le terrain de Quidditch.
Alors que le jeune Serpentard était occupé à avancer le plus vite possible en étant accroupi et en faisant glisser ses pieds sur le sol entre les rangées de tables il entendit une voix derrière lui l'interpeler.

"Efkio?
- Oui? MDR "

Le garçon se releva et se tourna vers l'origine de l'appel. A cet instant Force, son binôme, se jeta sur lui. Efkio prit peur et tenta de l'esquiver mais il perdit l'équilibre et tomba à la renverse dans l'allée. Bientot le vert et argent comprit la relation entre son binôme et le prénom que ses parents lui avaient attribué. Le jaune et noir le plaiquait au sol de telle manière qu'Efkio ne pouvait esquisser un mouvement!
Mais que fait-il? se demanda le Serpentard. En effet, la potion lui avait fait oublié le pourquoi de ce cours. Ainsi le garçon ne comprit-il pas quand Force lui pinça le nez et lui versa un liquide rouge sang dans la bouche avec lequel il faillit s'étouffer.

Efkio cru que sa tête allait exploser. Les pensées arrivaient toujours aussi vite mais elles ne semblaient plus pouvoir s'évacuer et ne faisaient que s'accumuler et il était évident que si le phénomène continuait ainsi les fusibles de son cerveau sauteraient bientot. Puis, soudainement, plus rien. Qu'une seule voix dans sa tête, qu'un unique fil de pensée "Ouf".
Le Serpentard se sentait épuisé comme s'il avait veillé toute une nuit. Il se releva en se tenant la tête.

"Euh...merci. Bon, ton antidote a l'air réussie. Miss Lecomte t'as dit quoi? dit-il à son camarade.

Au fil des minutes la fatigue partit pour laisser place à une sensation de repos intense comme après une bonne nuit de sommeil. Au final...une goutte du mort-vivant mal préparée suivie de son antidote n'avait pas un effet si différent de la goutte bien faite.^^
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 6 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Sam 5 Nov 2011 - 19:56

La première fois qu'Efkio se montra amical avec Force, ce fut sous l'effet de la potion, lorque le Poufsouffle l'appella, il rétorqua avec un sourire qui lui montait jusqu'aux oreilles. Force eut un peu de mal à lui faire ingurgiter la potion mais y arriva finalement et fut soulagé de remarquer que l'antidote avait bien été préparé et les effets de la potion s'estompèrent.

"Euh...merci. Bon, ton antidote a l'air réussie. Miss Lecomte t'as dit quoi?"

Quoi? Elle ne lui avait rien dit, en tout cas il ne s'attendait pas à ce qu'elle lui dise quelque chose, il avait réussi un antidote qui était en fait plutôt simple, ce qui ne faisait pas de lui une star des potions!

Maintenant, les rôles allaient s'inverser et il allait avaler la potion qui allait l'endormir complètement. Il s'empara d'un peu de potion dans un becher et dit simplement à son camarade :

"Bon allez j'y vais, bonne chance mec.. Et bonne nuit"

Il but la potion, resta conscience quelques secondes, bailla et .. RZZZZZZZZ
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 6 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Sam 5 Nov 2011 - 20:18

Force et Hellyna tapèrent dans la main que je leur tendais, ce qui me fit sourire de plus belle. Bon, cela ne signifiait pas une amitié véritable et solide, cependant il me semblait qu'un lien minime commençait à se former. Ou peut-être pas, toutefois restait-il que je m'étais bien amusé avec eux durant ce cours et j'espérais le faire à nouveau.

Hellyna se présenta et je pus constater que sa gêne s'était dissipée lorsqu'elle plaisanta sur l'heure précédente:
- Hellyna Flynn, élève de septième année également. Et folle d'amour pour Force !
Surprise par sa décontraction qui contrastait avec son attitude précédente, j'éclatais de rire.

Lorsque je leur proposai de faire un tour à l'infirmerie, ils répondirent avec enthousiasme:
- Oui! Moi je te suis! Je sais toujours pas où se trouve l'infirmerie, ce sera l'occasion de visiter le château!
-Je viendrais aussi, si elle n'est pas revenu d'ici là... Je change complètement de sujet mais, si ça ne branche personne, je veux bien m'occuper de préparer l'antidote contre la Goutte du Mort-Vivant, à moins que vous ne vouliez vous en occuper ?
J'acquiesçai: après tout, elle l'avait bien mérité.

J'entendis malgré le brouhaha qui régnait dans la salle de classe --on ne pouvait en vouloir à personne cette dernière heure avait été bien plus drôle qu'un cours normal ne pouvait se le permettre-- quelqu'un qui se rapprochai de notre petit groupe. Je me retournai et vit avec soulagement qu'Emma était déjà revenue de l'infirmerie.
- Alors quoi de neuf depuis .... Depuis le dernier quart d'heure?

Hellyna sembla sauter de sa chaise dans les bras de son amie, en faisant attention toutefois à ne pas lui faire de mal, et ne cessa de s'excuser:
- Je suis vraiment, vraiment désolée ! Comment te sens-tu ? Comment va ton poignet ? répéta-t-elle deux ou trois fois.
- Tout va bien, l'infirmier m'a réparé le poignet en quelques minutes, la rassura Emma. Ce n'est pas de ta faute, cette potion est incroyablement forte! J'espère ne jamais tomber par mégarde sur ce liquide un matin dans mon jus de citrouilles!

Le Professeur Lecomte mit alors fin à notre discussion de sa voix forte et claire qui rétablissait tout de suite le silence. Etait-ce un sortilège ou un don ?
- S'il vous plaît ! Nous allons donc reprendre le cours. Durant la première heure, nous avons vu les effets de l'amortentia, bien et mal préparée. Maintenant, comme je vous l'avais dit, nous allons travailler sur la Goutte du Mort-Vivant qui est, je vous le rappelle, un puissant somnifère. Vous avez donc devant vous, table de gauche, deux chaudrons dont l'un des contenus vous endormira d'un sommeil de plomb pour plusieurs heures et l'un qui a été hélas raté et qui vous rendra au contraire très excité. Elle aligna à l'aide sa baguette des fioles remplis au préalable par magie. Pour cet exercice, vous allez travailler par groupe de deux. Je vous donnerai tout à l'heure les binômes. A tour de rôle, vous ingurgiterez une potion pendant que l'autre fabriquera l'antidote. Pour vous guider, voici les directives. Pour la potion mal préparée, en vingt minutes, pas une seconde de plus, vous devrez préparer l'antidote suivant : dans 20 cl d'eau, vous ajouterez un anneau de Véracrasse que vous aurez préalablement réduit en poudre. Vous tournerez deux fois dans le sens contraire d'une aiguille d'une montre et la potion prendra alors une teinte violacée. A cet instant, il vous faudra y mettre deux pétales de coquelicots et cinq gouttes de passiflore. Vous mettrez alors le feu sur moyen et remuerez jusqu'à ce que le liquide soit rouge sang, aussitôt vous prélèverez un échantillon que vous ferez boire à votre camarade. Attention, vous n'aurez que deux minutes, pas plus, pour prélever l'échantillon sinon la potion tournera et il vous faudra tout recommencer. A présent, merci de rejoindre votre binôme et de commencer.

Je fus un peu déçue de devoir quitter mon groupe de travail mais accueillit souriante Lizzie qui venait déjà à moi avec son matériel. Au moins cette fois-ci je connaissais déjà son prénom. Elle avait l'air âgée, au moins autant que moi. Brune aux yeux bleus, de Serdaigle à en juger par son écusson propre et brillant. Rien avoir avec mon blaireau estropié et bourbeux (difficile de garder en bon état quelque chose qui vous rappelle une grosse déception).

- Salut, je m’appelle Lizzie, enchantée de faire ta connaissance. J’espère que nous allons faire une bonne équipe toi et moi.
- Abygael. Ne panique pas mais ma première potion qui a vraiment bien marché date de la dernière demi-heure, l'informai-je, les yeux rieurs. Autant qu'elle le sut tout de suite.

- Alors si tu le veux bien, je me propose pour faire cet antidote pendant que tu boiras l’échantillon mal préparé. Tandis que pour la deuxième étape, c’est toi qui prépareras l’antidote pour le Philtre de Mort-Vivante que j’aurais avalé. Est-ce que ça te convient ? me demanda-t-elle tout en s'activant déjà autour de son plan de travail.
- Nickel. Du moins, si tu n'as pas peur de rester dans un sommeil de plomb plus longtemps que prévu.
Je préférais insister et ainsi vérifier son avis.

Elle me confirma qu'elle préférai que nous nous organisions ainsi et je pris une fiole de la mauvaise potion sur le bureau du professeur. Je fixai le liquide d'un air circonspect, priant pour que cela ne soit pas du poison. J'en versai une goutte dans ma poche (va savoir, peut-être qu'ils ont encore une autre utilité) et regardai comment mes gants au fond réagissaient à son contact. Rien du tout.
- Bon bah...
Sans plus d'hésitation, je bus cul-sec.

- Par Merlin, c'est répugnant ce truc ! Ça a une odeur de vieux truc moisi, comme de la citrouille crue qui serait restée trop longtemps dehors. Au goût ça s'apparenterait davantage à une mixture de boue, de racines, de champignons et d'algues, le tout en état de décomposition... On sentirait presque les vers de terre gigoter sur la langue.
Tout en parlant, je sautillai sur place et tortillai un doigt dans la mèche de mes cheveux que je n'avais pas attachée.
D'ailleurs, tu crois qu'il y a beaucoup de potions à base de lombrics ? Parce que, celle-là n'en comporte pas vraiment non ? Je n'espère pas. On les a préparés le cours suivant et la recette ne mentionnai aucun ingrédient de ce genre.
Je m'approchai alors de la table et trifouillai un peut tout ce qui s'y trouvait tout en parlant et sautillant.
D'ailleurs, on ne fabrique pas de potions à base d'êtres vivants! Je sais bien que pour beaucoup, un ver de terre ne vaut pas grand chose mais il reste un être vivant! Il doit sûrement y avoir des potions composée d'animaux, voir de personnes vivantes dans la branche de la magie noire mais dans la Magie Blanche ? Peut-être y a-t-il aussi des sorciers peu scrupuleux qui mettent des insectes EN VIE dans leur potion ? C'est dégueulasse!
Mon flot de paroles s'interrompit le temps d'une grimace et repartit de plus belle.
Dis, tu ne parles pas beaucoup ? Toi, tu en penses quoi ? N'est-ce pas immoral d'infliger cela, à qui que ce soit ? Imagine toutes les horreurs que les gens ont du commettre en faisant de la magie noire! Dis moi, tu es contre cela toi aussi ? Non parce que, quelque part, tu fais ce que tu veux, ce sont tes affaires. N'empêche que si tu m'avoues un penchant pour la magie noire je ne te cache pas que je vais m'énerver et que tu en subiras les conséquences. Personnellement, je trouve tout ce qui touche cela exécrable.
Mon sourire quotidien s'effaça un instant sous le coup de la colère et je me mis à serrer jusqu'à réduire en poudre ce qui se trouvait dans ma main.
Je les déteste pour tout le mal qu'ils ont fait et qu'ils font encore. Les Mangemorts et les autres. Les petits magiciens qui magouillent dans leur coin le côté obscur [hrpg: Star Wars powaaaa] de la magie. Et pourtant, je le sais, je suis loin d'en mesurer l'ampleur des dégâts. C'est terrible...
Le sourire me revint, j'ouvris la main et soufflai les miettes contenues dans ma paume:
Mais enfin, après la pluie, le beau temps! Tout cela s'arrangera, le monde sorcier connaîtra son arc-en-ciel! Et puis, tout le monde paie ses crimes un jour ou l'autre! Enfin, je ne devrai pas dire cela, c'est inconscient et débile après ce qu'il s'est passé... La Chambre des Secrets! Mais je m'en fous, j'ai pas à cacher ce que je pense. Que le Basilic me trouve, il y aura que ça pour me faire taire. Je me banderai les yeux pour survivre assez longtemps pour lui pisser dessus, fis-je en éclatant de rire.

[HRPG: Désolée Lizzie pour ton libre-arbitre mais on a peu de temps.]

Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 6 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Sam 5 Nov 2011 - 20:31

Charlotte courait toujours partout en attendant que Jack fasse le nécessaire pour lui donner l'antidote quand elle le vit courir jusqu’à l’armoire et recommencer sa potion. Elle écarquilla les yeux mais ne pouvant arrêter à cause de la potion, elle continua son manège. Elle commençait à en avoir marre.
Elle vit alors Jack s'approcher d'elle et après avoir réfléchi dix secondes à peine, il l'a tira par les cheveux et lui plaqua la fiole d'antidote dans la bouche. Elle prit alors la fiole des mains de Jack et finis de l'avaler.

-Allez tien, bois ça, et pardon si tu as mal à la tête, mais c'est tout ce que j'ai trouvé!"
Charlotte sentit alors déjà les effets de l'antidote se manifester et elle se sentit plus lourde et ses pensées redevinrent comme avant. Elle regarda alors Jack et se posa sa main sur ses cheveux. Il lui avait fait vachement mal...
- Tout pardonné..., dit-elle en grimaçant et se tenant la tête. Merci de m'avoir sorti de cet état... J'ai dû avoir l'air vachement ridicule non? continua t-elle de son accent français.
Elle regarda la salle et vit déjà certain en train de dormir. Elle fronça les sourcils,pensa qu'ils étaient en retard et retourna vers leur paillasse. Elle s'assit lourdement sur sa chaise en soufflant et posa sa tête sur ses bras puis ferma les yeux. Elle se sentait fatiguée et se demanda si la potion avait des effets secondaires... Genre la fatigue .... Elle releva la tête et se tourna vers son binôme en souriant:
- Tu vas chercher la bonne potion et je commence l'antidote? dit-elle en regardant le bureau de la professeur.
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 6 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Dim 6 Nov 2011 - 0:49

Force ne répondit pas la question du jeune Serpentard. N'avait-il pas entendu, pas compris ou e voulait-il pas répondre? Dans le troisième cas cela voulait-il dire que le Poufsouffle lui avait fait ingurgiter un antidote non validé par le professeur? Oo Bien sur il fallait le boire vite mais tout de même! Non ce ne pouvait être ça. Quoique le jaune et noir semblait être quelqu'un de sur de soi et il était bien possible qu'il n'ai pas pensé à demander à Miss Lecomte si sa préparation avait l'air bonne.
Alors qu'Efkio ouvrait la bouche pour réitérer et clarifier sa question Force se tourna vers lui en tenant un bécher à la main.

"Bon allez j'y vais, bonne chance mec.. Et bonne nuit"dit-il en s'asseyant sur une chaise.

Efkio leva le doigt pour l'interrompre mais l'autre avait déjà englouti le somnifère. Il batit quelques instant des paupières puis tomba brutalement endormi sur la table.

Bon...Efkio lui poserait la question à son réveil. Quoique, Force devait avoir respecté toutes les étapes et la couleur de la potion avait du achever de l'assurer que sa préparation était réussie. Si Efkio s'inquiétait c'est qu'il était anxieux de nature mais aussi qu'il aurait lui même eu un doute quant à la couleur de la solution du fait de son daltonisme.

Il n'y avait plus qu'à attendre les consignes suivantes de Miss Lecomte maintenant. Le vert et argent s'assit sur une chaise à côté de son binôme et partit dans ses pensées tout en se mangeant la lèvre et en jouant avec une plume qui se trouvait la.
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 6 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Dim 6 Nov 2011 - 1:31

[ hrp : plop ! la prof revient à la rescousse avant que des bêtises ne soient faites huhu ]

Le cours avançait plutôt bien, seuls deux groupes n'avaient pas encore commencé. Après un rapide tour de classe, le professeur s'aperçut que Miss Higgs et Miss Flynn semblaient complètement perdues dans leurs rêves.

- Houhou ! Mesdemoiselles, on se réveille ?! Les autres ont déjà commencé. Décidez-vous et travaillez.

Se retournant, elle vit que Monsieur Dawson semblait quant à lui perplexe, le partenaire qui lui avait été attitré avait du partir suite à une convocation aussi se voyait-il tout seul au milieu de la classe. Alors que Gloire réfléchissait à une alternative, une jeune fille de Gryffondor fit son entrée. Ravie de cette opportunité, la jeune femme aux longs cheveux ne pensa même pas à lui rappeler son retard et l'envoya directement rejoindre l'élève de Serdaigle qui avait été "abandonné".

- M. Dawson, Miss Albright, vous travaillerez ensemble.

A cet instant, un petit ploc à côté attira son attention. Les deux jeunots de la classe. D'ailleurs l'un d'entre eux venait de s'endormir tandis que l'autre attendait les directives. Le professeur de potion ne put s'empêcher de sourire.

- Votre camarade aurait peut-être du attendre... je n'ai même pas encore donné les indications pour le deuxième antidote.

Puis, tournant les talons, elle finit son tour d'inspection et revint à son bureau.

- Il ne vous reste plus beaucoup de temps ! fit-elle en regardant sa montre.

_____________________________________________

Indications :

¤ changement de partenaire pour John Dawson
¤ date limite repoussée à lundi soir, 20h au lieu de midi
¤ pensez à finir vos rps avant sinon la potion ne sera pas comptée
¤ c'est à vous de relancer vos partenaires (néanmoins si celui-ci ne lit pas vos mps ou est absent, vous me le signalez dans le "carnet de liaison" et vous le jouez en PNJ)

Attention ! n'empiétez pas sur la deuxième potion ! je n'ai pas encore donné les directives >.<
Lizzie Parker
Lizzie Parker
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Mésange azurée


Cours n°2 : Antidotes - Page 6 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Lizzie Parker, le  Dim 6 Nov 2011 - 13:06


[ HRPG/Pour Abygael : Y'a pas de problème pour le libre arbitre, et j'ai adoré ton post, quelle imagination ! ]


La Poufsouffle accepta de jouer les cobayes avec l’échantillon mal réalisé du Philtre de Mort-Vivante, ce dont Lizzie lui en fut reconnaissante. C’est donc dans la bonne humeur que les deux jeunes filles se mirent directement au travail. Abygael était une personne qui avait le don de mettre tout de suite les gens à l’aise et qui n’avait pas peur de dire clairement les choses tout en restant agréable, et la Serdaigle appréciait beaucoup cette qualité, elle était persuadée qu’elles s’entendraient bien, ce qui était un bon signe pour le déroulement de l'exercice.

Une fois que la jaune et noir partit en direction du bureau de Miss Lecomte pour prendre une fiole de potion, Lizzie se dirigea vers l’armoire et prit les quelques ingrédients qui lui manquait et dont elle aurait besoin pour l’épreuve. De retour à sa table de travail, la jeune fille se plongea immédiatement dans sa bulle, pour ne plus se préoccuper des autres et de ce qui l’entourait, et commença à préparer l’antidote demandé. Elle avait 20 minutes pour le fabriquer, pas une seconde de plus, et la Serdaigle était motivée à respecter scrupuleusement les consignes. Tout d’abord elle s’attela à réduire en poudre un anneau de Veracrasse en le concassant. La tâche était simple mais plutôt longue, et Lizzie savait qu’elle n’avait pas de temps à perdre. Elle fit donc de son mieux pour être à la fois rapide et efficace.

Pendant ce temps là, Abygael était déjà revenue et avait avalé cul-sec la fiole. C’est alors que la Poufsouffle se mit à déverser tout un tas de paroles dont Lizzie n’en captait pas le moindre sens, bien trop concentrée sur sa propre tâche. Il arrivait que la bleue et bronze perçoive un mot par ci par là comme « citrouille crue », « lombric », « magie blanche »… Sans prendre la peine de la regarder, la jeune fille hochait la tête de temps à autre ou répondait par un simple « Oui, oui… ». La jaune et noire semblait assez excitée, comme l’avait indiqué la Maîtresse des Potions, sautillant sur place, faisant des grands gestes, trifouillant un peu de ci de là. Heureusement pour elle, Lizzie savait faire preuve d’une grande patience, même dans les cas les plus extrêmes, et n’en voulait donc pas à Abygael de se comporter de la sorte, au risque de la perturber dans son travail, car la Serdaigle savait que ce n’était pas son état normal.

Une fois l’anneau de Veracrasse réduit en poudre, Lizzie versa l’ingrédient dans 20 cl d’eau. Elle tourna la mixture deux fois dans le sens contraire des aiguilles d’une montre et comme indiqué sur le tableau, le liquide prit une belle teinte violacée. Satisfaite, la Serdaigle y ajouta deux pétales de coquelicots et cinq gouttes de passiflore, pas une de plus ! Au même moment, Abygael paraissait de plus en plus énervée, le ton de sa voix se faisait plus dur, sortant un flot de paroles incompréhensibles à propos de « Magie Noire », de « Mangemorts » et de « côté obscur ». La jeune fille commençait à réduire en miette un peu tout ce qui lui passait sous la main, et Lizzie se mit à voir rouge. Décidant qu’il était temps d’intervenir, la bleue et bronze attrapa le bras de sa partenaire pour l’empêcher de continuer, et lui parla d’une voix douce pour la calmer. Visiblement cela fit son effet, car la Poufsouffle s’était un peu assagie. C’est alors qu’une phrase capta l’intention de la sorcière, « …après ce qu'il s'est passé... La Chambre des Secrets! Mais je m'en fous, j'ai pas à cacher ce que je pense. Que le Basilic me trouve, il y aura que ça pour me faire taire. Je me banderai les yeux pour survivre assez longtemps pour lui pisser dessus ! ». Décidément la pauvre Abygael commençait vraiment à perdre les pédales, il était temps que Lizzie lui administre l’antidote. La jeune fille ne savait pas s’il fallait prendre tout cela au sérieux, mais une chose était sûre, elle devait terminer la potion, et vite !

La bleue et bronze alluma alors un feu sous son chaudron, et la potion commença à bouillonner. Remuant jusqu’à obtenir une couleur rouge sang, Lizzie se dépêcha d’y prélever un échantillon, car elle n’avait que deux minutes pour le faire, qu’elle fit ingurgiter à Abygael, non sans mal. Pendant que la Poufsouffle reprenait doucement ses esprits, la Serdaigle remplit deux autres flacons afin de garder un échantillon de son travail, puis nettoya et rangea tout. Épuisée mais ravie du travail accompli, la jeune fille n’avait qu’une hâte : boire la Goutte du Mort-Vivant et dormir !
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 6 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Dim 6 Nov 2011 - 19:02

Alor qu' Emma mélangeait le contenu du chaudron en attendant qu'il devienne de la couleur rouge demandée, son partenaire bu d'une traite la mauvaise potion. Ses yeux commencèrent à rouler dans leurs orbites, et un grognement sourd sortit de sa gorge. Il commença à trembler. Emma était parcouru de frissons, voir quelqu'un dans un état pareil lui rappelait de mauvais souvenirs... Elle ne voulait qu'une seule chose: partir en courant de cette salle de classe ! Décidément, cette matinée allait être pleine d'émotions! Sauf qu'elle devait rester ici pour sortir son "cobaye" de ... son délire, car à présent, il était surexcité et débitait des paroles sans queues ni têtes:

-Bonjour ... Je .. Je .. Je .. hahahaha! Turlututu chapeau pointu. Vous avez de drôlement beaux yeux verts mademoiselle Ewatson! Hum. La vie n'est pas un long fleuve tranquille! Il y a beaucoup de morts. C'est étrange.

-C'est ça mon coco t'as tout comprit!

Dit elle en lui administrant rapidement l'antidote. Il reprit un regard normal, où une lueur brillait.
Ouf! c'était fini! Elle s'épongea le front, se laissant tomber sur une chaise en attendant que Gloire Lecomte donne les indications pour la suite du cours. Mais pitié, que sa soit moins dur pour les nerfs cette fois! C'était décidé, elle allait boire la goutte du mort vivant, comme ça, plus de soucis à se faire!


Désolé pour ce post court et nul, pas trop d'inspirations comme je dois "jouer" mon camarade...
Invité
Anonymous
Invité

Cours n°2 : Antidotes - Page 6 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Invité, le  Dim 6 Nov 2011 - 19:10

Axelle fut d'abord déçue de ne pas avoir administré l'antidote à temps à ses collègues de travail, mais que s'était-il passé ? Où les jeunes filles étaient parties ? Elle montra à son professeur les deux échantillons qu'elles tenaient déjà, montrant qu'elle et Efkio avait bien terminé les antiode, mais que c'étaient les cobayes qu'ils n'avait pas surveillés. Les retrouvant dans un coin de la classe et administra son antidote. Enfin, elle eut un mouvement d'épaule et reprit sa place, attendant la suite des choses. Le professeur LeCompte laissa aux élèves un moment de répit avant de reprendre le cours.

Pour cette partie, des changements avaient été apportés, bien que le concept de base était similaire, les équipes avaient été créées par le professeur LeCompte. Axelle nota les points importants pour la préparation de l'antidote. Lorsqu'elle posa sa plume, a binôme improvisée se trouvait déjà à sa place. C'était Hellyna, la Serdaigle qui était arrivé à peu près aussi tôt qu'elle, au début de la classe. De grand cheveux bruns, des yeux bleus et un sourire grand et charmant. La Serpentard lui rendu son sourire. Se présentant, la Serdaigle laissa le choix à la vert et argent d'ingurgiter la potions ou bien de préparer l'antidode.


- Je m'apelle Axelle, mais tu le sais déjà... se présenta-t-elle. Et je veux bien commencer par être le cobaye.

Accompagnant ses dires, la jeune fille se leva et prit une fiole contenant la mauvaise préparation de la goutte du mort-vivant. Elle la leva légèrement vers sa binôme :

- Santé ! fit-elle en mimant un toats.

Puis, elle avala le contenu de la potion d'un jaune clair. Afin de rendre la tâche moins difficile à la Serdaigle, Axelle l'aida à rassembler les ingrédients. Avec un léger sourire, elle pensa que la potion n'avait pas grand effet sur elle. Axelle était en contrôle d'elle-même alors qu'elle devait être carrément surexcitée. S'assoyant à côté de sa coéquipière, elle plaça ses mains sur ses cuisses, puis se mit à les tapoter. Son pied se mêla de la partie, battant une mesure invisible au sol, puis sa tête qui se mit à hocher légèrement de haut en bas. Ressentant un regain d'énergie, Axelle eut un sourire. S'était assez contrastant avec son attitude de ce matin. Se tournant vers Hellyna, elle lui demanda :


- Alors ça avance ? En attendant, je vais voir ce que les autres font !

Son débit, habituellement un peu plus traînant, était très vif et joyeux. Se levant d'un bond, faisant tomber la chaise sur laquelle elle était assise, la jeune Serpentard pimpante d'énergie fit le tour des tables, parlant à tout le monde d'un ton de plus en plus rapide, difficile à cerner. La jeune fille commençait un peu à perdre la tête, ne se souciant plus vraiment de ses dires et actes.
Contenu sponsorisé

Cours n°2 : Antidotes - Page 6 Empty
Re: Cours n°2 : Antidotes
Contenu sponsorisé, le  

Page 6 sur 8

 Cours n°2 : Antidotes

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.