AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-54%
Le deal à ne pas rater :
-54% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
21.79 € 47.19 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 16 sur 18
Londres - Oxford Street
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant
Louis Varik
Serpentard
Serpentard

Londres - Oxford Street - Page 16 Empty
Re: Londres - Oxford Street
Louis Varik, le  Lun 19 Fév - 10:33


Croquez-moi

Josephine Campbell & Louis Varik



Aujourd'hui c'est dimanche, Oxford Street était parsemée de badaud riant, grognant, souriant, parlant ou léchant les vitrines de la rue.
C'était l'un de ces dimanches gris ou la plupart des gens n'avaient rien d'autre à faire que se réfugier dans leur chaumière autour d'un feu et redouter les heures passant et les séparent du retour au travail le lendemain.
Pour Louis c'était différent, il avait reçu la veille un hibou l'invitant à rejoindre la célèbre avenue de Londres. En général il aurait rechigné à sortir de l'enceinte du château pour se mêler ou brouhaha et à l'agitation de la ville. Mais aujourd'hui c'était autre chose, la lettre déposée par le rapace avait une particularité qui avait eu le mérite d'égayer la journée du jeune homme. Il avait reconnu l'écriture douce et soignée de Joséphine.

Ils ne s'étaient pas vraiment revus depuis l'épisode de la tour d'astronomie, d'ailleurs ils n'avaient pas reparlé de ce dernier, préférant mettre de côté la fin de soirée catastrophique vécue. Jo lui manquait énormément, entre les cours, le travail de la Gryffondor à l'Occamy doré, et toutes les obligations auxquelles il était soumis, le temps manquait pour se voir, profiter d'elle et ne plus penser à rien d'autre que la douceur de sa peau sur la sienne. Mais là, aujourd'hui, il comptait bien se rattraper. Louis s'était levé aux aurores, il s'était préparé et mis en route pour Londres. Il ne connaissait pas l'adresse indiquée sur le papier reçu la veille mais était par contre familier de l'avenue dans laquelle se trouvait leur lieu de rendez-vous.

Il arriva devant le bâtiment, entra et comme il était indiqué sur le papier qu'il tenait à la main, se dirigea vers l'escalier pour rejoindre le dernier étage. La porte était entr’ouverte, le jeune homme ne savait pas vraiment sur quoi il allait tomber, ce que lui avait préparé Jo ni même qui serait présent. Mais peu lui importait, tant qu'il revoyait la belle brune, c'était le principal.

Sans faire de bruit, comme une ombre, il ouvrit la porte. Celle-ci donnait sur une grande pièce lumineuse, une large verrière faisait office de source principale de lumière, un tabouret, un chevalet, un autre tabouret sur lequel était installée la silhouette qu'il souhaitait tant revoir. Elle lui tournait le dos et paraissait concentrée ou perdue dans ses pensées, occupée à tailler ses fusains. Elle ne l'avait pas entendu rentrer dans la pièce.

Louis s'approcha d'elle, se pencha engloba ses épaules de ses deux mains et déposa un doux baiser sur ses cheveux, en profitant pour s’imprégner à nouveau de l'odeur de la jolie brune.

- Bonjour...



Josephine Campbell
Josephine Campbell
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Londres - Oxford Street - Page 16 Empty
Re: Londres - Oxford Street
Josephine Campbell, le  Lun 19 Fév - 11:41

Elle sentit des mains se poser sur ses épaules et un baiser sur le haut de sa tête. Pas besoin de chercher midi à quatorze heures. Il n'y avait qu'une personne capable de lui faire autant d'effets. Elle posa ce qu'elle avait dans les mains un peu dans la précipitation, descendit de son tabouret puis se mit face au nouvel arrivant.

- Enfin, tu es là...

Ce n'était pas un reproche, mais juste l'expression de toute cette frustration que prenait possession d'elle lorsque Louis n'était pas à ses côtés. Et autant dire que les jours qui venaient de passer sans pouvoir se voir l'un et l'autre n'avaient rien arrangés.

Elle prit ses mains dans les siennes puis les passa autour de sa taille. Ce que cette sensation avait pu lui manquer. Jo ne put s'empêcher de fermer les yeux quelques instant pour profiter de tout le bien-être que cela lui procurait. Puis elle les rouvrit pour trouver enfin ceux de Louis. Un sourire se dessina automatiquement sur ses lèvres. Elle n'y pouvait rien, ça sortait comme ça. C'était une des choses maintenant qui n'appartenait qu'à lui. Elle passa ses mains de chaque cote de son visage pour se rappeler de l'effet ça faisait.

C'était chaud, agréable, doux... Et ça amenait à bien plus.

- Tu m'as manqué.

Jo se mit sur la pointe des pieds et trouva les lèvres de Louis. Elle assouvissait un désir qui ne l'avait pas quitté depuis la tour d'astronomie, si bien qu'il lui était difficile d'y mettre un terme ou ne serait ce qu'un peu moins d'entrain.

*Ah oui, c'est pour ça que tu t'es collée à lui comme ça ! Ben, on n'est pas près de commencer à dessiner quoi que ce soit alors...*


Elle n'avait qu'une envie, être au plus près de lui. Merlin, il lui faisait perdre la tête.
Louis Varik
Louis Varik
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Londres - Oxford Street - Page 16 Empty
Re: Londres - Oxford Street
Louis Varik, le  Lun 19 Fév - 12:47


Croquez-moi

Josephine Campbell & Louis Varik




- Enfin, tu es là... Tu m'as manqué.

Jo venait de se retourner, elle avait pratiquement lancé ses fusains avant de se tourner vers lui et le serrer dans ses bras. Puis les mains de la jeune fille avaient déjà commencé à parcourir son visage, ses yeux électrisant plongés dans ceux du jeune garçon, un sourire sur son visage angélique et une baiser déposé sur ses lèvres.

* Un long baiser... Très long baiser... Jo? Tout va bien? *

Ce fût Louis qui écarta son visage le premier, bien qu’il avait la folle envie de continuer, ça ne'était sans doute pas le meilleur moyen de commencer ce rendez-vous. En fait si, c'était la meilleure des manières, mais peut-être pas celle recommandée s'ils voulaient avoir plus d'une phrase de conversation tous les deux.

* Oh et puis zut, on s'en fout *

Il fixa le belle brune avant de fondre sur elle comme un prédateur le ferait sur sa proie. A nouveau, ses lèvres vinrent se coller à celle  de Jo, ses mains descendirent le long du dos de la Gryffondor avant d'arriver au niveau de ses reins. Il la souleva et passa chacune de ses jambes autour de sa taille.

* Voilà, comme ça tu es à ma taille et pas besoin de lever les pieds pour m'embrasser. *

Il regarda la jeune fille, un léger sourire illumina son visage avant d'ironiser :

- Non, toi tu ne m'as pas manqué le moins du monde, ça se ressent?


Il voulait la garder pour lui et rien que pour lui à ce moment, profiter d'elle et s'abandonner au temps qui s'écoule en sa présence. L'écouter parler, l'entendre respirer, sentir sa peau... Mais s'ils étaient ici ce n'était sans doute pas pour rien. Toujours portant Joséphine, il l'a fixa, plongeant son regard de glace dans ses yeux azurs.

- Tu m'expliques ce qu'on fait ici?



Josephine Campbell
Josephine Campbell
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Londres - Oxford Street - Page 16 Empty
Re: Londres - Oxford Street
Josephine Campbell, le  Lun 19 Fév - 14:36

Louis mit fin au baiser.

Mince, elle devait passer pour une folle à agir de la sorte, à lui sauter dessus dès son arrivée. Elle voyait bien dans son regard qu'il se demandait ce qu'il lui prenait. Il allait falloir qu'elle commence gentiment à se calmer. Il était là, tout près d'elle, c'était bien ça qu'elle voulait non ? Ne pouvait-elle pas arrêter de se comporter comme une droguée en manque ?

*Elle est où la fille indépendante qui a une peur bleue de ce qui est en train de lui arriver ?*


Pas là en tout cas. Parce que celle qui était en train de remettre ça avec Louis ne pensait plus à rien d'autre qu'au contact de ses lèvres avec celles du jeune homme comme si sa vie en dépendait. Et maintenant qu'elle avait les jambes autour de sa taille et se retrouvait à sa hauteur, elle pouvait faire tout ce qu'elle voulait, comme passer ses mains dans ses beaux cheveux blonds et l'embrasser juste en dessous de l'oreille.

- Non, toi, tu ne m'as pas manqué le moins du monde, ça se ressent ?

Jo se mit à rire, repoussant l'idée au loin que ce genre de situation puisse arriver un jour.

*On ne sait jamais...*


Elle ne devait pas penser à cela. Elle devait profiter de cet instant avec lui. Elle pouvait le sentir et le toucher et il avait l'air aussi heureux qu'elle de la retrouver donc c'était tout ce qu'il y avait d'important là tout de suite.

- Tu m'expliques ce qu'on fait ici ?

Ah oui, c'est vrai !

*Il serait peut-être temps de s'y mettre non?*

Elle prit un petit moment avant de répondre, se perdant dans le regard du jeune homme et resserrant ses jambes autour de sa taille.

- C'est ici que je prends des cours de dessin et de peinture et... je me demandais... si tu voulais bien être mon modèle aujourd'hui. Il n'y aura que toi et moi. Personne ne vient ici les dimanches.


*Quand il saura les détails de ton plan, il va être ra-vis !*


- Tu es d'accord ?


Jo avait bien une idée derrière la tête, mais elle attendait sa réponse pour lui en faire part.
Louis Varik
Louis Varik
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Londres - Oxford Street - Page 16 Empty
Re: Londres - Oxford Street
Louis Varik, le  Lun 19 Fév - 15:05


Croquez-moi

Josephine Campbell & Louis Varik



- C'est ici que je prends des cours de dessin et de peinture et... je me demandais... si tu voulais bien être mon modèle aujourd'hui. Il n'y aura que toi et moi. Personne ne vient ici les dimanches.  Tu es d'accord ?


* Premier plan foireux, check! *

Jo savait pertinemment que Louis détestait les photos, portrait et tout autre chose le représentant. Qu'avait-elle derrière la tête en ce moment? Il le lui avait expliqué lors de leur seconde rencontre sur la route entre le château de Poudlard et Pré-Au-Lard, ça avait même débouché sur une bataille de boules de neige.

- Tu le sais que je déteste ça non?

Même si la proposition de la belle brune lui déplaisait, il ne se voyait pas lui refuser cette faveur, elle qui était toujours accrochée à sa taille le faisait littéralement fondre à ce moment précis. Mais s'il se soumettait à sa requête ça ne devait être pas si simple pour elle.

- Bon... Admettons que j'accepte, j'ai quoi en échange?

Louis avait posé la même question lorsque Jo lui avait tiré le portrait avec son appareil photo, tout ce qu'il avait eu en échange à ce moment était une boule de neige dans le visage. Il observa les alentours, analysant ce qui pourrait lui être lancé dessus. Constatant que seuls les fusains pouvaient faire office de projectiles et que le chevalet et le tabouret étaient sans doute trop imposants pour être lancé, il reprit, un sourire provocateur sur le visage :

- A part une baffe...

A cet instant il reposa la belle brune, fit un pas en arrière et la regarda :

- Et comment veux-tu que je sois le modèle? Juste là? Assis sur ce tabouret, te regardant dessiner ou peindre pendant... Longtemps?

Louis n'était pas très à l'aise quand il s'agissait de lui, que ce soit pour parler de sa vie ou ses expériences comme de son physique, ça le dérangeait, le gênait. Surtout en public.

* Bon, je suppose que je peux faire une entorse à mes habitudes et lui laisser faire ce qu'elle souhaite. Puis on est seul donc ça devrait aller. *



Josephine Campbell
Josephine Campbell
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Londres - Oxford Street - Page 16 Empty
Re: Londres - Oxford Street
Josephine Campbell, le  Lun 19 Fév - 21:12

- Tu le sais que je déteste ça non ?

Petite moue de petite fille déçue en guise de réponse. Bien sure qu'elle le savait, mais elle en avait vraiment envie. Et, il n'avait pas l'air de se rendre compte que son corps se prêtait vraiment à ça... Et puis de toute façon, elle garderait cela pour elle. Personne d'autre qui lui et elle ne pourrait voir ce qu'elle s'apprêtait à faire. Ça, elle ne le partagerait jamais avec qui que ce soit d'autre.

- Bon... Admettons que j'accepte, j'ai quoi en échange ?

Évidemment. Il fallait toujours une contre partie avec Louis, ça elle l'avait bien noté. Mais là, pour le coup, elle ne voyait pas trop ce qu'elle pouvait faire... En plus, il n'avait pas encore connaissance de tous les détails de la séance qui s'annonçait. Et vu l'enchantement dont il faisait preuve face à ce qu'elle lui demandait, elle se disait qu'il serait peut-être bon de le brosser dans le sens du poil.

- À part une baffe...

Un peu extrême... Mais ça aurait pu être une solution en effet, sauf qu'il l'aurait envoyé balader pour la suite...

Lorsqu'il la reposa sur le sol, elle sentit ses jambes trembler un peu. C'était un des effets secondaires d'un rapprochement un peu intense avec Louis. Ça lui avait déjà fait cela la dernière fois.

- Et comment veux-tu que je sois le modèle ? Juste là ? Assis sur ce tabouret, te regardant dessiner ou peindre pendant... Longtemps ?


*S'il savait...*

Jo fit quelque pas en arrière pour monter sur la petite estrade où se trouvait la place du modèle.

- Oh, tu n'as rien à faire. Juste venir ici et t'asseoir là. Ça ne sera pas long, je te le promets. Et si tu veux qu'on arrête, on arrêtera. C'est toi qui décides.

Peut-être qu'il serait temps de se lancer et de lui annoncer LE détail de "son plan foireux". Elle hésitait beaucoup. Elle avait peur qu'il lui rigole au nez et passe la porte sans même se retourner. Jo se triturait les mains et avait le regard fuyant. Peut-être qu'elle ne devrait pas...

- Mais pour être franche, j'avais pensé à ce que tu le fasses sans ça...

Elle montrait "ça" du doigt. Et il s'agissait ni plus ni moins de ce que portait Louis au-dessus de la ceinture, à savoir, sa cape, son haut, bref tout ce qui masquait son torse. Et avant qu'il n'émette une objection, elle continua.

- J'aimerais vraiment ... et si tu veux, tu pourras me demander n'importe quoi après ça.


* Mais t'es folle?! T'as vraiment dit "n'importe quoi"?!*

A bien y réfléchir, elle n'aurait peut être pas du dire ça... Mais c'était trop tard de toute façon !

- J'ai... Déjà eu la chance de voir... Un peu, dans les vestiaires. Et je t'assure que tu es vraiment magnifique.


Elle avait le cœur qui tambourinait dans sa poitrine à tel point qu'elle n'entendait plus rien d'autre. Elle sentait ses joues chauffer et n'osait pas le regarder en face. Elle se sentait vraiment à découvert face à lui à cet instant et c'était pour cette raison qu'elle ne voulait pas croiser ses yeux qui arrivaient à lire en elle comme dans un livre.

Habituellement, cela ne lui posait pas de problème, mais là... Pour une raison qui lui était étrangère, cela lui faisait peur.
Louis Varik
Louis Varik
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Londres - Oxford Street - Page 16 Empty
Re: Londres - Oxford Street
Louis Varik, le  Lun 19 Fév - 21:57


Croquez-moi

Josephine Campbell & Louis Varik




- Mais pour être franche, j'avais pensé à ce que tu le fasses sans ça...  J'aimerais vraiment ... et si tu veux, tu pourras me demander n'importe quoi après ça. J'ai... Déjà eu la chance de voir... Un peu, dans les vestiaires. Et je t'assure que tu es vraiment magnifique.


* Mais... c'est qui cette petite fille face à moi? *

Jo avait fait sa demande, la voix hésitante, sa respiration s'était accélérée et son regard fuyait celui de Louis.
En effet, elle ressemblait vraiment à une petite fille qui attendait de se faire gronder. Là, à cet instant, elle faisait juste fondre le grand blond avec ce petit air timide et gêné.

Louis s'approcha de la belle brune qui s'était assise sur le tabouret sur lequel le jeune garçon devrait passer les prochaines minutes. Il espérait juste que les minutes ne se transformeraient pas en heures.
Il se pencha sur elle et lui déposa un baiser sur le front.

- Pour ma contrepartie, on verra... Pour ta demande...

Louis se redressa, dénoua le nœud de sa cape, et la laissa glisser le long de ses larges épaules. puis il saisit le bas de son sweat et enleva le tout pour se retrouver torse nu face à Jo.
Il se retourna, tournant le dos à la jolie Gryffondor et prit soin de replier soigneusement ses affaires.

* Elle va encore dire que je suis maniaque... *

Louis s'éloigna et alla déposer ses vêtements sur un tabouret un peu plus loin avant de revenir doucement vers Jo, toujours assise à sa place.

- Jo? Euh... On commence ou bien...?

Il lui sourit, son regard ne parvenait pas à trouver celle de la belle brune, comme si elle ne voulait pas le trouver, comme si elle l'évitait.
Il croisa les bras...

- Bon? Je fais quoi? Debout? Assis? Coucher? De dos?

Un nouveau sourire s'étira sur son visage, il déposa ses larges mains sur ses fines épaules, les laissant remonter le long de son cou avant d'entourer son joli visage. Un nouveau baiser sur les lèvres de Joséphine.

- C'est quand tu veux...



Josephine Campbell
Josephine Campbell
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Londres - Oxford Street - Page 16 Empty
Re: Londres - Oxford Street
Josephine Campbell, le  Mar 20 Fév - 13:50

Alors que Louis s’approchait d’elle, Jo n’aurait su dire quelle décision Louis avait pris. Accepter. Refuser… C’était difficile à dire. Il laissait transparaitre très peu de chose sur son visage à  ce moment, comme souvent en fait. Mais là, elle était incapable de déchiffrer quoi que ce soit. Il se pencha vers elle et lui embrassa le front.

- Pour ma contrepartie, on verra… Pour ta demande…

Chaleur.

Finalement pas besoin de réponse oral. Les réponses dans les gestes, il n’y avait rien de mieux. Surtout dans ce cas-là, bien que, Jo, surprise de ne pas à avoir à le supplier ou négocier plus durement, ne s’était pas attendu à ce qu’il se découvre aussi rapidement. D’ailleurs son esprit était perdu quelque part entre le flanc droit du garçon et le haut de sa ceinture.

*Ben ça va pas être simple de se concentrer…*

Non, du tout. Elle profita d’ailleurs qu’il se retourne pour laisser trainer ses yeux sur son dos. Ça aussi elle le coucherait sur papier. Il était hors de question qu’elle passe à côté de ça. Et lorsqu’il était en mouvement… Elle sentit une petite torsion dans le bas de son ventre.

*Tu crois qu’il plie ses vêtements en toute circonstance ?*

Elle s’exaspérait elle-même. Pourquoi est-ce qu’elle pensait à ça maintenant ? Il fallait qu’elle se concentre ! Il fallait qu’elle trouve quelque chose de neutre, quelque chose qui pourrait calmer ses ardeurs… Ah… des fioles de peinture nacrées sur cette étagère là-bas… Bonne idée… Peut-être qu’elle devrait s’en acheter aussi…

- Jo. Euh… On commence ou bien… ?

*Attend, attend, on est encore sur les peintures nacrées là, laisse nous deux secondes…*

- Bon ? Je fais quoi ? Debout ? Assis ? Coucher ? De dos ?

Louis avait surement du remarqué son trouble parce qu’il fit en sorte de capter de nouveau son attention. Et ça il y arrivait très facilement.

- C’est quand tu veux…

Oui quand elle voulait. Donc il était temps qu’elle se bouge. Elle saisit la main gauche du jeune homme qui était toujours sur son visage et l’embrassa.

- D’accord, allons-y… Tu t’assois ici et tu ne bouges pas avant que je te le dise.

Puis elle se retourna dans l’idée de rejoindre son chevalet et ses fusains mais fit finalement demi-tour à mi-chemin. Elle passa ses mains dans les cheveux de Louis et posa ses lèvres sur les siennes.

- Merci.

Cette fois ci, c’était parti. Elle se mit en position et vissa ses fesses sur son tabouret. La lumière était partout dans la pièce, le sujet était parfait, ça allait être vraiment extraordinaire.

Pour le moment, elle se contenterait d’une position très classique, il était face à elle et c’était un bon début. En revanche, elle allait devoir faire vite. Il avait accepté de jouer le jeu, mais il ne voulait pas que ça dure des plombes, et vu qu’elle avait envie de le croquer sous plusieurs angles différents, elle n’avait pas le temps d’aller dans les détails.

- Tu as le droit de me parler tu sais ? … Tu sais ce que tu vas me demander en échange ?


*Ah ça y est, ce détail te revient ? Il serait temps !*
Louis Varik
Louis Varik
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Londres - Oxford Street - Page 16 Empty
Re: Londres - Oxford Street
Louis Varik, le  Mar 20 Fév - 15:49


Croquez-moi

Josephine Campbell & Louis Varik




- D’accord, allons-y… Tu t’assois ici et tu ne bouges pas avant que je te le dise.

* Euh oui, tu es gentille, mais je compte plus profiter de toi que de l'assise de ce vieux tabouret en bois *

Jo s'était approchée de Louis, une main dans ses cheveux, ses lèvres qui effleurent celles du jeune garçon et un petit "merci" chuchoté à son oreille.
Puis elle s'était redirigée vers son chevalet et s'était mise au travail. Louis se demandait quel était le talent de Jo pour le dessin, si elle comptait vraiment en faire un chef d'oeuvre ou bien si c'était une simple occasion de se voir? Mais il était patient et allait donc attendre de voir le résultat avant de juger le travail de la Gryffondor.

- Tu as le droit de me parler tu sais ? … Tu sais ce que tu vas me demander en échange ?

* Ah j'ai le droit? Ouf, j'avais bien peur de devoir rester ici à ne rien faire, juste à me sentir observer*

Toujours sans bouger, restant dans la positon dans laquelle Jo l'avait installé le grand blond fit la moue, faisant mine de réfléchir.

- Mmmmmh... Non, aucune idée pour le moment, je suppose que j'attendrai la bonne occasion pour te demander quelque chose qui t'embêtera. Mais là maintenant, non, je n'ai pas d'idée précise... Quoique...

* Non, pas maintenant, tu vas la mettre mal à l'aise... Et puis... Il faudrait être un peu plus proche pour ça *

Il ferma les yeux, inspira profondément. Il était là, dans cette grande pièce tout juste illuminée par les lueurs du jour, en face de lui, s'affairant sur sa toile, se trouvait toujours celle qui hantait ses nuits. Il avait en lui un concentré d'émotions qu'il se refusait à laisser échapper. Il l'avait fait toute sa vie, rester fermé, ne pas dévoiler ses émotions et toujours laisser la place à la réflexion plutôt que laisser parler ses sentiments. Mais là c'était différent, il voulait faire exploser ce torrent émotionnel, prendre la belle brune dans ses bras et ne jamais plus la lâcher.
Le regard perdu dans le vide, il fixait lJo derrière son chevalet. Un nombre incalculable de scénarios venaient de défiler dans sa tête, du plus classique au moins raisonnable. Et c'était sur ceux-ci que son esprit avait décidé de s'attarder, faisant défiler les images fictives reflétant plus du fantasme qu'autre chose.

* Reprend-toi, pas maintenant! *

Louis secoua sa tignasse, tentant tant bien que mal de chasser les images de sa tête.  

- Tu dessines depuis longtemps? Sinon, tu emmènes souvent tes conquêtes ici pour les faire se déshabiller et dessiner?



Josephine Campbell
Josephine Campbell
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Londres - Oxford Street - Page 16 Empty
Re: Londres - Oxford Street
Josephine Campbell, le  Mar 20 Fév - 18:21

Quoique ?

Elle leva un instant les yeux de sa feuille, à la recherche d’un quelconque indice qui pourrait lui donner une piste sur la signification de ce qu’il venait de sous-entendre. Elle avait peut-être bien compris… ou alors elle avait l’esprit vraiment mal placé.

*Sans doute*


Elle allait assez vite et alternait à la fois le fusain et le bout de ses doigts pour rendre les traits plus flous. Elle était totalement happée par ce qu’elle faisait et en oubliait même de parler et surtout, son occupation favorite, de poser des questions. Que Louis en profite ça n’allait certainement pas durer.

Elle le vit secouer la tête, ses muscles étaient déjà endoloris par l’immobilisme qu’elle lui demandait ?

- Tu dessines depuis longtemps ? Sinon, tu emmènes souvent tes conquêtes ici pour les faire se déshabiller et dessiner ?

Elle ne put s’empêcher de sourire à cette dernière question. Non bien sûre que non. Et puis il n’y avait jamais eu de conquête avant lui donc comme ça ça réglait plutôt le problème. En revanche dessiner un homme nu…

- Je dessine depuis que je suis enfant. C’est ma mère qui m’a appris. Et non, tu es le seul que j’ai amené ici. Ceci dit, ça m’est arrivé une fois, de dessiner un homme nu. C’était un ami et il a fait ça pour me rendre service. Pour que je sois acceptée dans ce cours justement.

*Dessin inachevé d’ailleurs ! Tu l’as tellement soulé qu’il est parti avant que tu termines.*


Elle ne donnerait pas l’identité de cette personne à Louis parce que cet ami n’était autre que Peter, leur professeur de Divination à Poudlard. Il ne lui avait jamais interdit d’en parler mais ça coulait de source vu sa position actuelle dans leur école.

Ça n’allait pas du tout. Il y avait une trop grande barrière entre Louis et elle et elle était beaucoup trop loin de lui de toute façon. C’était le bon moment pour changer d’angle d’attaque.

Elle se leva et passa derrière lui.

- Je vais juste te demander de tourner ta tête sur le côté.


Elle mit sa main sous son menton pour le guider et lui donna un baiser fugace en prime. C’était tout à fait volontaire de sa part parce que si près de lui, elle avait vraiment du mal à se contrôler. Elle  avait grand peine à ne pas venir embrasser chaque parcelle de peau qui s’offrait à elle.  

Elle fit léviter son tabouret jusqu’à elle et ne fit pas attention à sa main libre qui avait décidé de descendre lentement le long du flanc du jeune homme alors qu’elle n’avait eu l’accord de personne. Lorsqu’elle se rendit compte de son geste elle laissa échapper un timide « Pardon » puis sa rassit, toute gênée d’avoir fait preuve d’autant d’audace.

Louis était dos à elle. Jo s‘était beaucoup rapprochée et aurait pu le toucher si elle avait tendu le bras.

*Mais c’est INTERDICTION de TOUCHER !!*

- Et toi, tu te déshabilles souvent pour tes conquêtes ?

Elle se rendit compte soudain de la portée de ses propos. Elle ne venait pas de lui demander par sous-entendu s’il s’était déjà retrouvé nu devant une fille, si ?

Elle fit venir à elle son chevalet et commença son nouveau croquis sur la même feuille.

*C’est ça, tu dessines et tu te tais.*
Louis Varik
Louis Varik
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Londres - Oxford Street - Page 16 Empty
Re: Londres - Oxford Street
Louis Varik, le  Mar 20 Fév - 21:38


Croquez-moi

Josephine Campbell & Louis Varik




Après quelques ajustements, un baiser et une caresse perdue, Jo s'était assise derrière Louis avec son chevalet et ses fusains. Elle continuait inlassablement de dessiner, tirer des traits sur le parchemin, frotter, regarder. Un monde bien inconnu pour le jeune garçon. L'art, pour lui, ce n'était pas vraiment sa tasse de thé. Il avait le gout d'apprécier les belles choses, les jolies mélodies, mais était complètement dépourvu d'esprit créatif.
Cette position ne lui convenait guère, il n'avait plus les yeux rivés sur Joséphine. Un rapide coup d’œil en arrière pour voir qu'elle était toujours aussi concentrée sur son dessin. Du moins c'est ce qu'elle laissait paraître.
Pour Louis, c'était le contraire. Il avait senti la douce main de la belle brune effleurer sa peau, depuis ce moment, le dessin n'avait plus la moindre importance à ses yeux.
Il souhaitait plus de contact, retrouver la peau de Jo sur la sienne, effacer toutes les fioritures et barrières que représentaient les vêtements entre eux deux, sentir se mêler leurs souffles dans une étreinte qui pourrait cette fois durer une soirée, une nuit!

- Et toi, tu te déshabilles souvent pour tes conquêtes ?

Sans qu'elle ne puisse le voir, le jeune homme souriait, il avait certes eu des quelques aventures passagères d'autres filles mais comme il lui avait déjà expliqué, rien de sérieux. Du moins dans la relation, car oui il s'était déjà retrouvé complètement nu face à l'une de ses "conquêtes", mais ce qui le fit sourire était la nature de la question. C'était si grossièrement amené qu'elle aurait mieux fait de lui poser directement la question sur ses rapports sexuels précédents.

* Mais je lui réponds quoi moi? Oui ou non? *

Il se retourna, risquant de perturber l'artiste dans ses œuvres et en lui lançant un regard amusé, avec le plus de sérénité, lui répondit :

- Souvent non, mais quand la conquête est exceptionnelle, ça arrive oui.

Il se remit en place, tournant le dos à la jolie Gryffondor, il ne voulait pas faire rater le dessin qu'elle semblait réaliser plus que tout à ce moment...

* Si seulement...*

- Je pourrai voir?




Josephine Campbell
Josephine Campbell
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Londres - Oxford Street - Page 16 Empty
Re: Londres - Oxford Street
Josephine Campbell, le  Mer 21 Fév - 14:30

Elle attendait la réponse de Louis nerveusement. Tout d’abord parce que la question était sorti malgré elle. Bien évidemment qu’elle lui trottait dans la tête, elle n’était pas non plus sorti de nulle part, mais de là à la lui poser comme ça directement… Et ensuite parce qu’elle angoissait un peu de connaitre la réponse. Qu’il ait un succès auprès de la gente féminine, elle voulait bien la croire, mais jusqu’à quel point ? Et puis elle qui se trouvait assez banale et qui était totalement ignorante dans ce domaine-là, avait peur de paraitre totalement ridicule aux yeux du jeune homme.

Elle n’avait pas levé le nez de sa feuille depuis quelques secondes déjà passant et repassant son fuseau au même endroit sans même s’en rendre compte, totalement absorbée par ses pensées.

- Souvent non, mais quand la conquête est exceptionnelle, ça arrive oui.

Petit coup d’œil vers lui, il s’était retourné et la fixait avec un sourire espiègle collé sur le visage. Jo lui aurait bien envoyé quelque chose dans la figure là… comme une boule de neige par exemple. Ça amusait Louis, à juste titre surement, et dans d’autres circonstances elle en aurait ri également. Mais elle se sentait de plus en plus inquiète à ce sujet. Comment pouvait-elle lui dire qu’elle était totalement profane et qu’elle risquait de le décevoir ?

- Je pourrai voir ?

Elle se leva sans attendre, passa la feuille par-dessus la tête de Louis et se calla derrière lui un bras de chaque côté de son visage lui tendant son croquis.

Jo enfui son visage dans le creux de son cou pour captant autant que possible son odeur. Son nez fut titillé par une mèche de cheveux blonds ce qui l’obligea à relever légèrement la tête. Elle inspira alors un grand coup avant de chuchoter à son oreille.

- Je suis totalement nulle.

Pour le dessin peut être et pour ce dont ils avaient parlé juste avant c’était une quasi-certitude. Elle ferma les yeux un instant profitant du contact avec sa peau, puis n’y tenant plus lui donna de légers baisers de derrière son oreille jusqu’à son épaule.

- Tu pourrais me quitter pour ça ?

*S’il comprend quelque chose, je lui tire mon chapeau !*
Louis Varik
Louis Varik
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Londres - Oxford Street - Page 16 Empty
Re: Londres - Oxford Street
Louis Varik, le  Mer 21 Fév - 15:20


Croquez-moi

Josephine Campbell & Louis Varik



A peine avait-il demandé à voir le dessin de Jo que celle-ci se leva et vint se placer derrière Louis, un bras de chaque côté de son cou, encadrant ses larges épaules.
Elle semblait perplexe, pas vraiment par le fait de lui présenter le fruit de son travail mais plutôt par la réponse du jeune homme à sa précédente question. Ça avait l'air de la déranger, comme si d'autres questions se bousculaient dans sa tête sans qu'elle ne puisse les poser. Elle plaça le parchemin devant ses yeux et enfuit son visage dans le cou de Louis.

* Ce n'est pas mal, en effet... Assez ressemblant! Je serais incapable d'en faire de même *

- Je suis totalement nulle.

* De? le dessin? *

- Tu pourrais me quitter pour ça ?

* Pour un malheureux dessin? Euh... Sérieusement? *

Il tourna son visage, tentant de trouver le regard de la belle brune. Les bras de celle-ci tenaient toujours le croquis face à lui, ils l’empêchaient de pleinement se retourner et donc de jeter le regard glaçant qu'il avait réservait à Joséphine. Elle, était occupée à couvrir son cou et son épaule de doux baisers.

- Rassure-moi, tu as bu? Si je ne te connaissais pas, je dirais que tu es complètement à côté de la plaque, mais là?
Enfin, déjà c'est pas mal du tout. Ensuite, si je te quittais pour ça?


Il marqua un temps d'attente avant de se rendre compte qu'elle ne parlait peut-être pas de la même chose.

- Euh... Tu parles bien de ton croquis n'est-ce pas?

La question qu'elle avait posée avait vraiment l'air de la déranger. Pourquoi penserait-il à la quitter? Pourquoi cette interrogation lui trottait-elle dans la tête? Pourquoi ce changement d'humeur?
Ça ne lui plaisait pas et comptait bien y remédier. Dans l'attente d'une explication de sa part, et ne sachant pas vraiment si elle souhaitait continuer à dessiner ou si c'était terminé, il laissa aller ses bras le long du tabouret, trouva les mollets de la belle brune avant de remonter doucement, passant par les genoux pour trouver les cuisses de la Gryffondor et le bas de ses fesses. Il s’arrêta là quelques secondes, bascula la tête en arrière dans le but de trouver les lèvres de la jeune fille.


- Tu t'expliques...?



Josephine Campbell
Josephine Campbell
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Londres - Oxford Street - Page 16 Empty
Re: Londres - Oxford Street
Josephine Campbell, le  Mer 21 Fév - 18:04

- Euh… Tu parles bien de ton croquis n’est-ce pas ?

Non pas du tout. Mais ça il l’avait très bien compris. Et maintenant il demandait des détails.

- Tu t’expliques ?

C’était vraiment très gênant et elle ne savait pas du tout comment le lui dire.

Il avait passé ses mains le long de ses jambes. Elle ne savait pas si c’était l’effet désiré mais elle y avait vu une marque d’encouragement de la part de Louis pour qu’elle se confie à lui. Dans tous les cas, son contact la rassurait et elle tenait tellement à lui qu’elle ne se voyait pas lui cacher quoi que ce soit.

*Par Merlin, c’est que ça devient sérieux !*


Elle trouva les lèvres de Louis pour se donner un peu de courage puis se dégagea de sa prise pour se retrouver face à lui, debout, son dessin encore dans les mains.

- Moi je n’ai pas eu de conquête avant toi. Jamais.

Ça c’était la premier étape, s’il pouvait deviner la suite ça lui rendrait vraiment service.

- Contrairement à toi, je ne sais pas…

Regard en biais. Si les mots qu’elle cherchait pouvaient se trouver là quelque part sur les vitres de cette verrière ça serait super. Seulement ce n’était pas le cas. Elle se sentait toute honteuse de ce qu’elle allait lui dire.

- Je n’ai jamais été nue devant qui que ce soit.


Il allait devoir se dépatouiller avec ça. Elle ne savait plus où se mettre et elle avait peur d’avoir gâché un bon moment à deux. Sans même le regarder, elle fit venir à elle son tabouret et s’assit dessus juste à ses côtés. Elle prit les mains de Louis et les posa sur ses genoux. Elles aussi elle avait envie de les immortaliser sur son papier. Elles étaient magnifiques, à la fois douces et fortes, ce qui résumait assez bien leur propriétaire.
Louis Varik
Louis Varik
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Londres - Oxford Street - Page 16 Empty
Re: Londres - Oxford Street
Louis Varik, le  Jeu 22 Fév - 12:50


Croquez-moi

Josephine Campbell & Louis Varik



- Moi je n’ai pas eu de conquête avant toi. Jamais. Contrairement à toi, je ne sais pas… Je n’ai jamais été nue devant qui que ce soit.

* Quoi? C'est tout? C'est simplement ça qui la perturbe? *

Louis inspira profondément, il regrettait qu'elle se soit assise en face de lui et n'était plus à sa portée, il aurait pu lui faire comprendre par de gestes plutôt que par la paroles que ça lui importait peu, que son inexpérience ne le dérangeait pas du tout et que de toutes façon ils avaient le temps.
Le jeune garçon passa la main dans ses cheveux, il faisait systématiquement ça quand il devait prendre une décision délicate ou dire quelque chose qui le mettrait en porte-à-faux. C’était le cas ici, il ne voulait pas risquer de vexer Jo, le sujet semblait assez sensible pour elle, même si lui, le trouvait léger et amusant. Il regarda la belle brune assise en face, lui offrit un sourire rassurant et prit ses mains dans les siennes.

- Crois-tu que ça ait de l'importance pour moi? Tu as quoi? 16, 17 ans? Je pense que si quelqu'un t'en voulait de ne pas être expérimentée maintenant, déjà ça serait un con, ensuite il n'aurait rien à faire avec toi.

Il se leva de son tabouret, dominant la jeune fille de son imposante stature et alla se poster devant la grande verrière sur le côté de la pièce, tournant le dos à Joséphine.

- Tu sais, si ça devait se passer entre nous, si tu te sentais prête avec moi, ça serait comme tu le sens, je ne souhaite absolument pas te brusquer la dessus ou t'imposer quoi que ce soit.

Il passa sa main dans sa barbe, il avait lui-même oublié qu'il était en partie dévêtu, la présence de Jo ne le perturbait pas à ce niveau, elle était même rassurante.

- Pour dire vrai, tu me plais beaucoup, j'aimerais passer cette étape avec toi, mais ce n'est absolument pas une fin en soit ou une priorité. J'ai tout mon temps, notre relation me va comme ça.

Un regard en arrière, elle était toujours assise et paraissait un peu moins soucieuse. Un petit sourire mutin avant d'ajouter :

- Tes croquis, tu as terminé?



Josephine Campbell
Josephine Campbell
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Londres - Oxford Street - Page 16 Empty
Re: Londres - Oxford Street
Josephine Campbell, le  Jeu 22 Fév - 15:21

Louis avait l’air nerveux ou perdu dans ses pensées. Il n’arrêtait de bouger ses mains alors qu’elle tentait désespérément de les reproduire sur sa feuille. C’était peine perdue de tout manière. Elle n’arrivait plus à faire quoi que ce soit. Elle était bien trop nerveuse. Alors qu’elle attendait sagement qu’il arrête de bouger il prit ses mains dans les siennes.

- Crois-tu que ça ait de l’importance pour moi ? Tu as quoi ? 16, 17 ans ? Je pense que si quelqu’un t’en voulait de ne pas être expérimentée maintenant, déjà ça serait un con, ensuite il n’aurait rien à faire avec toi.

Jo se sentait tellement en retard par rapport aux autres. Ou alors c’était ses fréquentations qui étaient en avance… Tout le monde autour d’elle avait l’air d’avoir vécu des milliers de choses à côté d’elle, des milliers d’histoires, alors qu’elle ne vivait que la toute première... Mais alors quelle histoire.
La Gryffondor le regarda se mettre debout. Il l’impressionnait vraiment. Il n’y avait pas que sa taille, ni sa carrure, il y avait autre chose. Le calme dont il faisait preuve à chaque fois qu’il parlait, la douceur de sa voix, tout cela l’apaisait. Il avait ce petit pouvoir sur elle que personne n’avait jamais eu auparavant.

- Tu sais, si ça devait se passer entre nous, si tu te sentais prête avec moi, ça serait comme tu le sens, je ne souhaite absolument pas te brusquer là-dessus ou t’imposer quoi que ce soit.

Elle n’avait pas de doute sur cela. C’est plutôt elle qui se mettait la pression toute seule. Ne pas être à la hauteur. Le décevoir. Et peut-être qu’elle n’était pas douée pour ça… Elle ne savait pas quoi lui dire. Qu'elle en avait envie mais que ça l’effrayait un peu ?

- Pour dire vrai, tu me plais beaucoup, j’aimerais passer cette étape avec toi, mais ce n’est absolument pas une fin en soit ou une priorité. J’ai tout mon temps, notre relation me va comme ça. Tes croquis, tu as terminé ?

Elle n’avait plus envie de dessiner là. Tout ce qu’elle voulait, c’était combler la distance entre eux. Il s’était éloigné. Encore une fois, il était trop loin. Elle n’aimait pas cela. Elle ne se sentait bien qu’à ses côtés. Son cœur battait la chamade, encore tout chamboulé parce que Louis venait de lui dire.

Elle posa tout ce qu’elle avait dans les mains par terre. Elle avait besoin de le toucher et de le sentir, pas le temps de tout ranger ou de poser cela ailleurs. Il y avait urgence.

Elle fit les quelque pas qui les séparaient l’un de l’autre prit appuis sur ses épaules et entoura ses jambes autour de sa taille. Il n’y avait pas à dire. C’était le meilleur endroit au monde. Jamais elle ne s’en lasserait, c’était impossible.

- C’est avec toi que je veux le faire.

Un baiser, long et passionné. Des émotions par centaine qui se bousculent dans sa tête. Elle avait envie de le sentir au plus près d’elle, qu’il n’y ait que lui et elle et rien d’autre. Mordiller son cou puis l’embrasser. Tirer légèrement sur ses cheveux pour qu’il bascule légèrement sa tête en arrière, lui laissant ainsi le champ libre à cette folie qui venait de prendre possession d’elle.

- Tu me plais aussi, énormément.

Murmure entre deux baisers et puis une étreinte, une simple étreinte. Elle le serait fort contre elle son visage contre sa peau profitant du moment

- Tu restes avec moi toujours ?

Douce utopie et caprice de petite fille. Elle en était tout à fait consciente. D’ailleurs, elle avait dit cela un sourire mutin sur les lèvres, défiant Louis du regard.
Contenu sponsorisé

Londres - Oxford Street - Page 16 Empty
Re: Londres - Oxford Street
Contenu sponsorisé, le  

Page 16 sur 18

 Londres - Oxford Street

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.