AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 9 sur 9
[Habitation] L'albatros
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
Hugh Dey
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor

Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Hugh Dey, Mar 8 Juil 2014 - 17:56


[Toutes mes excuses pour cet énorme retard…]

Je m’étais assis sur le canapé, comme si j’étais tout frais et que je venais de me réveiller d’une nuit de sommeil parfaitement réparatrice. J’avais presque retrouvé mon grand sourire habituel en découvrant que je n’avais plus mal. Je ne sentais plus aucune douleur dans la main et ça me soulageait vraiment. En fait j’avais encore mal mais c’était tellement faible par rapport à ce que j’avais pu sentir avant que c’était complètement négligeable.

-Oui, enfin c'est Ailinn qui s'est occupée de toi, mais elle est partie pendant que tu dormais. Tiens, je t'ai préparé ça.

Je regardais ce qu’elle me tendait sans plus vraiment comprendre ce que je faisais là. Je le prenais dans ma main droite sans me soucier de l’absence de sensations au contact du bol. Puis je m’enfilai le contenu de la potion bleue sans me poser aucune question. A côté e moi, Noah s’était laissée aller à s’affaler dans le canapé. Tout allait bien.

Jusqu’à ce que je me rende compte que j’étais chez Noah. Qu’on avait dû me guérir. Que je me souvienne du chemin que j’avais fait pour arriver ici. De la longue marche. D’une pièce sombre. De trois personnes. Mon cœur s’accéléra brusquement et je tournais la tête dans tous les sens, persuadé qu’ils n’étaient pas loin. D’un côté j’essayais de me dire que j’étais chez Noah et que je ne risquais rien, mais de l’autre, je ne pouvais m’empêcher de penser qu’on me suivait, qu’on me regardait, qu’on attendait simplement le bon moment pour se montrer, comme dans une mauvaise partie de cache-cache.

Mes yeux roulèrent dans leurs orbites et je me forçais à me tourner vers Noah, le regard affolé, la respiration rapide, et les larmes aux yeux. Elle était juste à côté et j’avais besoin d’être rassuré. Sans même réfléchir je me collais tout contre elle et passais ma main droite sur sa joue. J’avais besoin de ce contact. Mais je ne sentais rien. Pas un contact sur cette main. Alors que je la sentais bien contre moi. Je recommençais en écarquillant les yeux puis changeais de main pour m’assurer qu’il ne s’agissait pas d’un fantôme. Non. Elle était là sous mes doigts. Mais je ne la sentais pas avec la main droite.

Je n’essayais pas tellement de comprendre davantage ce qui se passait. J’étais contre Noah alors je nichais simplement ma tête dans son cou pour sentir son parfum. Je le connaissais bien maintenant et je savais quand je le sentais qu’il était signe de sécurité. Mon cœur s’apaisait un peu et les larmes pouvaient rouler sur mes joues sans se soucier d’être retenues. J’étais vivant et avec la personne que j’appréciais le plus au monde, c’était tout ce qui comptait.

« Merci… »
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Junie Shape, Mar 2 Sep 2014 - 14:56


Après un petit échange épistolaire de plusieurs jours, les deux jeunes femmes avaient conclu à un rendez-vous ce dimanche. C’est donc peu après l’heure du déjeuner que la jeune asiatique partie se préparer pour ce rendez-vous, s’était un peu comme des retrouvailles pour les deux femmes. Elles avaient vécues ensembles, elles avaient ressenties la même douleur lors du décès de leur amie, mais malgré tout cela elles étaient tellement différentes l’une de l’autre et à cause de cette différence, elles s’étaient en quelques sorte perdues. Soupirant, la Chinoise se souvenait qu’elle avait d’ailleurs failli faire rôtir la petite brune lors d’une attaque. Chassant ce néfaste souvenir de son esprit, Junie voulait être parfaite pour ce moment, choisissant alors une robe cintrée pourpre avec de la dentelle sur les côtés, elle laissait ainsi apparent son ventre maintenant bien arrondie. Elle ajouta à cette robe une paire de talons noirs, ainsi qu’un magnifique ras-le-cou en dentelle noir. Elle était fin prête pour partir vers Godric’s Hollow. Descendant alors les marches, elle passa dans la cuisine récupérer un petit panier qu’elle avait préparé pour l’occasion, puis avant de partir elle s’assura que son furet et son phénix allaient pour le mieux. Qui sait quand elle rentrerait ? Passant alors une cape sur ses épaules, la chinoise se mit en route pour l’Albatros.

~~

Sur la route pavée du village, les talons de Junie résonnaient. Malgré le temps plutôt clément, personne ne semblait se trouver à Godric’s Hollow en ce dimanche, même pas un moldu pour venir croiser la route de la Serpentard. Alors que la Chinoise marchait doucement, elle passa devant le cimetière, elle aurait voulu ne pas s’y arrêté, mais c’était plus fort qu’elle. Il fallait qu’elle y dépose une fleur pour son frère. Après plusieurs minutes à contempler l’écriture « James Cheng Shape » sur la pierre grise, la jeune femme reprit le chemin de la maison de son amie. Encore une fois, elle n’avait pas réussi à éviter ce détour, quand trouverait-elle la force ? Quand cesserait-elle de penser que son frère lui en voudrait ? Quand cessera-t-elle de revoir sa mort en boucle ? Alors que l’Albatros se dessinait devant Junie, la demoiselle se demandait si Jendy et Maria avait une tombe quelque part… Si l’occasion se présentait aujourd’hui, elle demanderait peut-être à Noah.

Enfin la Chinoise mit le pied sur le pas de la porte du chalet, de l’extérieur rien ne semblait avoir changé. Noah aurait-elle fait quelques modifications à l’intérieur ou alors la Chinoise allait retrouver sa première maison comme elle l’avait laissé en partant quelques années auparavant ? Frappant alors à la porte d’entrée, elle attendait que quelqu’un viennent lui ouvrir. Elle avait d’ailleurs placé le panier juste devant son ventre, histoire de le caché un peu, mais il fallait avouer qu’à ce stade de sa grossesse, le panier ne cachait plus rien du tous des formes de l’Asiatique. Comment réagirait Noah ? Même si d’après sa dernière lettre, elle semblait déjà au courant, les nouvelles allaient toujours bon train en Angleterre !
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Noah Alniott, Mar 2 Sep 2014 - 19:47


-Juuuuuuuuuuuuuuude !

Hurla Noah depuis le salon vers l'étage afin de demander à son neveu de la rejoindre. Junie allait arriver d'une minute à l'autre. C'était son rare moment de détente de la semaine. En effet depuis qu'elle avait accepté son poste à Poudlard, la jeune femme était plus overbooké que jamais. Et déjà que les années précédentes, son emploi du temps était compliqué, mais en ce mois de rentrée, elle se rendait compte dans quelle folie elle se lançait. Elle devait jongler entre Poudlard et les élèves débiles et indisciplinés (mais trop chou aussi! ), Eagle Place où elle passait dés qu'elle avait du temps libre pour organiser des réunion avec ses frères et soeurs d'arme et refaire le monde -quand il n'y avait pas des missions abominables et dangereuses à effectuer en dernière minute- sans oublier qu'elle devait garder un oeil sur le Chaudron Baveur et sa paperasse. Bref, sa vie c'était le bordel, mais c'était comme ça que vivait Noah. Dans l'excès. Tout le temps. Ah, et puis Jude rentrait le weekend de son internat moldu, et ce temps qu'elle passait avec lui était une boufféed'air pur et de tendresse;

-Juuuuuude ! puta*n !

De tendresse donc.

Le blondinet descendait tranquillement les marches, en faisant voler son dragon miniature. Enfin "voler" : Disons qu'il faisait un bruit assourdissant avec sa bouche et des grands moulinets avec les bras, pour simuler le vol de la figurine. Charmant enfant ! Trois coups sec retentirent, et Noah ouvrit la porte d'un coup de baguette magique, avec un mince sourire aux lèvres. Elle était habillée d'un jean simple, de baskets en toile, et d'un vieux t-shirt noir. Non, elle ne faisait plus d'efforts pour s'habiller. Elle avait trente ans, des cernes sous les yeux, des rides qui pointaient, un gosse à sa charge, un Ordre à gérer, et des élèves à fouetter, donc non, elle n'avait ni le temps ni l'envie de sortir des belles fringues. Même pour Junie. Junie son ancienne coloc', Junie l'amie proche de Jendy, Junie qu'elle avait beaucoup apprécié malgré les doutes qu'elle avait sur son compte. Elle était propriétaire de la BAMN, elle aimait la magie noire, alors que Noah la réfutait. Et pourtant la phénix ne pouvait s'empêcher de l'apprécier ! C'était comme avec Jendy. Comme si elle s'attachait toujours aux gens qui pouvaient lui faire du mal, qui se démarquaient d'elle au plus haut point. Mais Junie ne lui ferait pas de mal à elle. Elle ne pouvait pas avoir tant changé en dix ans !

-Bonjour Junie ! Je suis trop contente de te voir ! Ca fait tellement longtemps.

Noah la serra dans ses bras, mais le panier qu'avait amené l'asiatique la bloqua un peu dans son geste. Noah le dégagea donc doucement, pour tomber nez à nez avec le ventre bien arrondi de la jeune femme.

- Oh ! Je le savait !

- Y'a quoi dans ton panier ?

-Ca c'est Jude, mon neveu ! Bon entre, raconte moi TOUT !

C'était comme si elles se connaissaient depuis toujours, et qu'il n'y avait pas eu ces abominables années de soupçons, de peur et de larmes entre le moment où Junie avait quitté l'appartement. C'était un instant particulièrement simple.
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Junie Shape, Mer 3 Sep 2014 - 17:33


La porte s’ouvrit quelques instants après, la porte s’ouvrit sur le visage rayonnant de la belle petite brune. Malgré toutes ces années, elle n’avait quasiment pas changée, toujours aussi radieuse, aussi pleine de vie, toujours Noah. Noah semblait sincèrement heureuse de revoir Junie et même si Junie était peut-être moins démonstrative, elle l’était également, même si Noah était son exact opposée. Alors que Noah enserrait la Chinoise dans ses bras, avec quelques difficultées, l’Asiatique en fit de même. Même si cette étreinte n’était à la base que pour se saluer, pour Junie elle avait également un sens cachée, une sorte d’excuse pour ce qu’elle avait pu faire à un moment de sa vie. Se lâchant alors, la Chinoise fut invitée à rentrer et par la même occasion découvrit enfin le neveu de Noah, elle en avait entendu parler mais jamais elle n’avait eu l’occasion de le rencontrer en personne. S’arrêtant alors devant le jeune garçon, Junie ébouriffa ces cheveux avant de répondre à sa question.

« Tu es bien impatient cher Jude, mais je vais quand même te répondre. En chemin pour venir ici, je me suis arrêter dans un paradis pour enfants, pour parents aussi d’ailleurs, sais-tu de quoi je parle ? »

Devant les yeux perplexes de l’enfant, Junie comprit que le jeune garçon n’était pas exactement du même monde que les deux jeunes femmes. Souriant alors délicatement elle se mit accroupi tant bien que mal pour avoir ses yeux en face de ceux de Jude.

« Ta tante est bien curieuse de ne pas t’y avoir amené. Ce paradis s’appelle Honeydukes et donc je me suis permise de te ramener quelques confiserie d’ici, j’espère que tu aimeras. »

Sortant alors de son panier un magnifique sac pleins de confiserie sorcière, elle le tendit au garçon  qui eut l’air ravi, quoique peut-être un peu intimidé par la Chinoise. Se retournant alors vers Noah, Junie s’approcha du bar de la cuisine pour venir poser le reste du panier. Souriant alors chaleureusement à son amie, la Chinoise essayait de retarder le moment des explications. Comment Noah prendrait-elle le fait que Junie ne connaisse pas l’identité du père de l’enfant qu’elle porte dans son ventre ? Toute en subtilité, Junie allait essayer d’esquiver cette question. Allant alors s’asseoir prêt de Noah, la jeune femme réfléchissait rapidement à la meilleur technique d’éviter la question de la paternité.

« Je ne sais pas ce que j’ai a te raconter, tu n’es pas idiote tu sais comment on tombe enceinte et bien j’ai fait comme tout le monde. Ca va maintenant faire 6 mois que j’ai cet être dans mon ventre mais c’est vrai que ça commence à peser un peu ! »

A la suite de ses paroles Junie rit doucement et dériva le sujet vers le panier qu’elle avait précédemment déposé sur le bar de la cuisine.

« Au faite, le reste du panier est pour toi et toi seule, à moins que ton neveu ne boivent quelques alcools de l’empire du Milieu, ils sont pour toi. J’ai aussi glissé quelques confiseries pour toi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Noah Alniott, Sam 6 Sep 2014 - 12:42


Junie répondit d'abord au jeune garçon turbulent et impatient, et lui tendit les friandises magiques. Un instant Noah s'était dit qu'elle aurait du vérifier les confiseries, s'assurer qu'elles n'étaient pas empoisonnées. Mais la vue de leur emballage parfait, et du sourire sincère de Junie lui enlevèrent cette idée de la tête. Oui, il y a quelques années, Junie Shape avait aidé les mages noirs, Noah l'avait vu, de ses propres yeux. Mais c'était il y a longtemps, c'était avant la mort de Jendy. Depuis que Noah lui avait annoncé la nouvelle, elle était persuadée que Junie essayait de se donner une seconde chance. Et puis aider les mages noirs ne voulait pas forcément dire en être un, non ? Noah entendait par cela que par amour, elle avait elle-même aidé Jendy en ne la dénonçant pas. Elle qui pourtant combattait de toutes ces forces cette forme de magie noire.

« Je ne sais pas ce que j’ai a te raconter, tu n’es pas idiote tu sais comment on tombe enceinte et bien j’ai fait comme tout le monde. Ca va maintenant faire 6 mois que j’ai cet être dans mon ventre mais c’est vrai que ça commence à peser un peu ! »

Noah éclata d'un rire nerveux en entendant ce que venait de lui dire son ancienne colocataire. Enceinte, déjà. Elle avait vingt cinq ans à peine ! bien sur, la poufsouffle avait aussi un enfant à sa charge, depuis ses vingt sept ans. Mais ce n'était pas pareil, c'était son neveu, il était arrivé chez elle à l'âge de cinq ans, elle n'avait donc pas eu à l'éduquer durant toute sa petite enfance, ni à le concevoir. Parce que dans l'esprit de Noah, jusqu'à l'arrivée de Jude, jamais elle n'avait pensé pouvoir s'occuper d'un enfant un jour. D'ailleurs, ses amis avaient été très surprit. Noah avec un gosse, ça semblait impossible. Noah était une gosse. Mais pourtant, cet enfant l'avait fait murir, enfin. La grande gamine qu'elle était avait apprit à devenir une adulte, alors qu'elle approchait de la trentaine. Certes Junie était plus responsable que ne l'était Noah dans sa jeunesse. Mais cet enfant allait quand même briser certains plaisirs de sa jeunesse.

Une fois que Noah eut dûment remercié Junie pour la bonne bouteille et les friandises, elle invita l'asiatique à s'asseoir, et lui proposa un rafraichissement sans alcool, bien sur.

-Je te sert du jus de citrouille, jus d'oeillet, ou bien du thé ?

Tout en préparant la boisson que Junie lui avait demandé, et en surveillant Jude qui s'empiffrait dans son coin, Noah continuait à poser des questions à Junie.

-Et tu te sens prête Junie pour l'arrivée de cet enfant ? Le père va t'aider ?

Noah sentait que sa question était indiscrète, mais peut-être aussi que parler pouvait aider la future mère.
Jude avait à présent mis ses mains poisseuses sur le ventre arrondi de Junie, et poussait une exclamation excitée dés qu'il sentait l'embryon bouger.

-Oh ... Jude, embête pas Junie !
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Noah Alniott, Jeu 22 Jan 2015 - 20:07


Désolée pour le DP, nouveau RP.
Pv November


Noah se réveilla en tremblant, la gorge sèche, couverte de sueur. Il y avait encore eu cette explosion horrible dans son rêve. Elle se leva, se traina en boitillant jusqu'à la salle de bain, et en ressorti un bon quart d'heure plus tard vêtue d'un jean usé et d'un t-shirt sombre. Elle passa devant le corps allongé de November. On ne distinguait pas sa maigreur, son corps était caché sous l'épaisse couette, et seuls son visage paisible et harmonieux, et sa longue et rebelle chevelure brune apparaissaient. Noah la trouvait très belle, l'aimait énormément. Elle l'aidait tellement en ses temps difficiles. Sans même s'en apercevoir.

La petite brune descendit en silence dans le salon de son chaleureux chalet de Godric's Hollow. Son neveu était étendu sur le ventre sur le parquet, et lisait un livre pour petits sorciers, aux images animées. Noah le lui avait offert pour Noel, à son retour de l'hôpital. Cela faisait presque un an maintenant que Jude avait montré les premiers signes de ses dons de sorciers, Noah en était à la fois extrêmement fière, mais ne pouvait s'empêcher d'avoir peur. Elle savait ce que la magie pouvait faire...

Après avoir embrassé la petite tête blonde, Noah entreprit de nourrir son chien, puis se lança dans la confection d'un petit déjeuné qui plairait à November. Un petit-déjeuné simple, léger, gouteux. Qui ne lui ferait pas peur, qu'elle n'irait pas régurgiter. D'un coup de baguette magique, le couteau éplucha les fruits. D'un autre coup de baguette, le grille pain se mit en marche. Puis Noah regarda l'eau bouillir, patiemment. Son regard devînt vide.

Bam. L'explosion, dans une ruelle adjacente au chemin de Traverse. Bam, une douleur aiguë dans la jambe, du sang et de la poussière. Trou Noir, puis des voix. Et puis Ste Mangouste, et Elenna à ses côtés. La nouvelle chef de l'Ordre du Phenix avait attendu des heures à son chevet qu'elle se réveille, pale comme un linge. Elle n'avait pas su lui expliquer la cause de l'explosion, qui en étaient les auteurs. Il n'y avait aucun indice sur place. Ce n'était peut-être "pas ce qu'il pensaient". Jude était au chaud à Eagle Place, les membres s'en étaient occupés à tour de rôle jusqu'à ce qu'elle sorte de Ste Mangouste. November était arrivée peu après, et Noah avait insisté pour qu'elle reste longtemps auprès d'elle. Sa présence la réconfortait, l'empêchait de pleurer. La phénix avait extrêmement mal à la jambe dans son lit d'hôpital, et ressentait surtout une lassitude indescriptible. Elle touchait le fond, n'avait plus envie de rien. Rien. Seuls les visages de Jude et de November lui donnaient envie de sortir de cet hôpital lugubre. Une semaine plus tard, béquilles en mains, elle était retournée à Eagle Place, une dernière fois. Pour leur dire qu'elle était épuisée, qu'elle ne pouvait plus tenir ce rythme infernal à faire des allés-retours entre Poudlard, le Chaudron Baveur, Eagle Place, Godric's Hollow, November, et le pensionnat moldu de Jude. Pour leur dire, à tous ses frères d'armes qu'elle aimait tant, qu'elle n'avait plus la force de se battre, plus l'envie de se mettre en danger encore, de s'abimer un peu plus. Qu'elle était au bord de la crise de nerf, qu'elle avait un rêve de trop. Et ils avaient étaient incroyablement compréhensifs.

Depuis Noah se montrait très professionnelle à Poudlard et au Chaudron Baveur, riait un peu plus qu'avant, prenait beaucoup de médicaments pour sa jambe, fumait toujours plus, était heureuse dans les bras de November et auprès de Jude, et tentait d'oublier ses cauchemars liés aux phénix. Mais n'oublierait jamais cette période de sa vie. Ces cinq ans. D'ailleurs elle continuait à trainer avec Cliodhna en salle des profs, ce qui lui permettait d'avoir quelques nouvelles de ses amis. Mais pas de détails sur les activités. Elle n'en voulait pas de toutes façons.

Bien sûr qu'elle se sentait lâche d'avoir abandonné ainsi les siens, d'avoir baissé les bras, les armes face aux mages noirs. Mais elle avait épuisé toutes ses réserves d'énergie en cinq ans, avait tout donné, trop donné, elle ne pouvait continuer, son corps le refusait. Et puis comment aurait-elle fait pour se battre, maintenant qu'elle avait une allure de canard boiteux ? Les spécialistes de Ste Mangouste ne parvenaient pas à redonner à sa jambe sa vitalité d'antan.

Noah dressa la table, s'installa confortablement et commença sa lecture de la Gazette du Sorcier d'un oeil critique -ex déformation professionnelle-, attendant patiemment que son amie la rejoigne, espérant voir un sourire sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
November Hauswald
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: [Habitation] L'albatros

Message par : November Hauswald, Mar 27 Jan 2015 - 20:07


A peine éveillée, November sentit la couette se soulever un instant puis retomber doucement sur son corps maigre. Elle se retourna assez vite pour voir Noah se glisser hors de la pièce et avoir une belle vue sur son postérieur plutôt séduisant puis laissa sa tête retomber sur l’oreiller moelleux. Elle resta une dizaine de minutes dans le grand lit et se leva enfin, sur les traces de son amie. Elle ouvrit la fenêtre et laissa son visage passer dans l’encadrement, savourant le passage de l’air frais sur sa peau, puis elle entreprit de faire sa toilette.

Quelques minutes plus tard, elle était prête. Elle faillit descendre nue mais se souvint que Jude, le neveu de Noah, habitait avec elle. Elle enfila donc un gros pull et un vieux jean troué histoire d’être un minimum habillée pour aller fumer sa clope du matin et descendit quatre par quatre l’escalier qui menait au salon. Elle aperçut le petit garçon blond qui lisait tranquillement à plat ventre sur le parquet, elle l’apostropha d’un « Salut Judy ! » suivi d’un ébouriffement de cheveux affectif. Elle ne savait pas encore si le neveu de Noah l’appréciait. C’était un enfant souriant et adorable, mais comme Novy disait toujours : on ne sait jamais avec les gosses. Enfin en l’occurrence ce n’était pas un bout d’chou ordinaire, la gérante s’interdisait d’ailleurs d’en parler comme d’un ‘gosse’. En fait, elle n’y arrivait tout simplement pas, elle qui avait toujours détesté les enfants, la voilà qui était complètement sous le charme d’un petit blondinet à la tête d’ange. Et il n’y avait d’ailleurs pas que lui.

Elle sourit en repensant à sa rencontre avec Noah. Ce petit bout de femme avait bouleversé ses habitudes et sa vie. L’ex Gryffondor s’autorisait même de temps en temps à être heureuse. Malgré quelques secrets que sa petite-amie avait gardés pour elle, -comme la provenance de sa blessure à la jambe et les raisons de ses sorties nocturnes- aucun gros problème à l’horizon. Il leur était arrivé plusieurs fois de se disputer également pour des broutilles, notamment pour les problèmes d’alimentation de l’anorexique. Mais cette dernière avait trouvé la parade : elle allait fumer deux ou trois clopes sur le perron et Noah la rejoignait après avoir fini le petit déjeuner, elle prétextait ensuite qu’il était trop tard pour qu’elle avale quoi que ce soit, et filait au travail avant le déjeuner. Evidemment, cette technique était impossible à mettre en place le week-end. Il fallait donc qu’elle aille vomir toute la nourriture ingurgitée dans les toilettes. Elle faisait alors semblant de ne pas avoir remarqué le regard soupçonneux de sa compagne et achevait de l’éteindre avec un long baiser. Elle avait bien sûr tenté de faire des efforts pour avaler ne serait-ce qu’une pomme, mais on ne pouvait pas guérir d’une période aussi longue d’anorexie, en tout cas, Novy en était persuadée. Elle savait qu’elle pouvait mourir à tout moment et elle était chaque jour de plus en plus faible mais il lui semblait quand même être assez résistante. En partie grâce à Noah,  car sans déprime, son corps lui répondait plus facilement. Elle ne pouvait cependant pas compter sur sa fêtarde de copine pour se ménager sur l’alcool et la clope. De toute façon, elle en aurait été incapable.

Perdue dans ses pensées, elle dépassa enfin le salon pour se diriger vers la cuisine où elle devina au bruit des pages de journal et à l’odeur de pain grillé que Noah y était. Son hypothèse se révéla fondée puisque son regard tomba sur le visage fin de cette dernière encadré de ses cheveux courts et bruns. Novy fut tout de suite attendrie par l’assiette qui l’attendait sur la table, tout en espérant qu’elle n’était pas pour elle. Elle se déplaça jusqu’à Noah et plaça ses mains au niveau de sa mâchoire pour lui lever délicatement le visage et embrasser ses lèvres roses. Puis, souriante, elle posa son paquet de cigarettes et s’assit à ses côtés. « Bien dormi ? » fit-elle, en posant ses fesses sur une chaise. Elle ne jeta pas un seul regard à l’assiette, peu désireuse que Noah s’inquiète pour son cas, ou commence à lui poser des questions.  
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Noah Alniott, Lun 2 Fév 2015 - 16:36


Quel bonheur immense c'était que d'avoir le droit un un baiser le matin, à un sourire de quelqu'un qu'on aime, à une présence familière et réconfortante. Quel bonheur, quel luxe Noah vivait là. Depuis Jendy elle n'avait pas connu de véritable histoire, cela faisait si longtemps... Jendy avait marqué sa vingtaine, était morte quelques mois après l'entrée de Noah dans l'ordre. A présent la brunette avait quitter les phénix, avait plus de trente ans, et démarrait une nouvelle relation. Tout changeait dans sa vie si brusquement. Tout cela car elle ne pouvait plus sacrifier tant de choses comme elle l'avait fait dans sa jeunesse.

« Bien dormi ? »

Noah répondit d'un sourire plein de malice, rappelant grâce à son regard lourd de sous entendu l'intensité de ce qu'elles avaient partagé durant cette nuit hivernale, pourtant brûlante de désirs. A son tour Noah alluma une cigarette, et les deux jeunes femmes restèrent ainsi de longues minutes, à se regarder niaisement en soufflant leur fumée toxique.

-Tu manges pas ?

Demanda la brunette en remarquant que November n'avait toujours pas touché à l'assiette de fruits et aux toasts. Elle avait posé sa question d'un ton détaché, naturel, comme si c'était une simple phrase pour animer une conversation banale. Mais elle avait dans la tête de toutes autres idées. November ne grossissait pas. Cela faisait plusieurs mois qu'elles vivaient ensemble, et Noah avait beau tout faire pour nourrir sa copine, cuisiner mieux que jamais, elle ne voyait pas de changement sur le physique de Novie. Elle ne s'était pas permise de la surveiller de près non plus, par peur de blesser la jeune femme. Ainsi lorsqu'elle n'était pas de garde la nuit à Poudlard, elle pouvait dormir ici avec November et s'occuper du repas du matin. Mais il est vrai qu'elle se dépêchait de prendre le réseau de cheminette peu après la fin du repas, November partait en général après elle. Et son emploi du temps avec Poudlard et le Chaudron Baveur lui prenait parfois beaucoup de temps le weekend... Donc forcément, si November le voulait, elle pouvait toujours échapper aux kilos. Pourtant elle avait dit qu'elle souhaitait guérir...
Revenir en haut Aller en bas
November Hauswald
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: [Habitation] L'albatros

Message par : November Hauswald, Jeu 12 Fév 2015 - 22:49


Détendue après sa clope matinale, November ne pouvait plus quitter Noah des yeux. Elle était vraiment belle avec ses cheveux courts et son côté garçon manqué. Elle était toujours souriante, dynamique, drôle. Tout le contraire de Novie qui se demandait comment ce bout en train avait pu s'amouracher d'un dépressive anorexique comme elle. Paraît que l'amour est aveugle s'amusait à penser la rouge et or dans ces moments d'intense réflexion. Elle était si belle qu'elle aurait aimé la peindre de toutes les couleurs qu'elle lui apportait, mais ses talents de dessinatrice plus que limités avaient vite freiné ses élans romantiques. Puis il ne fallait pas trop tergiverser. "Tu manges pas ?" lui demanda t-elle alors, interrompant le cours de ses pensées d'amoureuse transie.

Novie vit bien que Noah s'inquiétait, malgré son ton détaché. Elle l'avait prévenue à l'époque où elles ne faisaient encore que se regarder dans les yeux en partageant un verre, bien loin de la nuit qu'elle avait passée la veille, -même si leur première rencontre avait été plutôt torride-. C'était à peine si elle avait besoin de le lui dire, tant son anorexie était devenue flagrante, mais elle avait préféré en parler car c'était une part importante de sa vie de moins en moins supportable au quotidien et elle ne voulait pas faire entrer Noah là dedans, elle-même ayant du mal à s'en sortir. Elle ne voulait surtout pas qu'elle s'inquiète, ni qu'elle rentre dans la lutte contre une maladie qui ne venait que d'elle. Bref, elle ne voulait pas être un fardeau. Pourtant elle voyait bien que sa petite-amie était affectée par ses habitudes alimentaires. Novie devinait de l'inquiétude dans son regard, car si elle s'était habituée à son corps de squelette et évitait de s'observer trop longtemps dans le miroir le matin, elle savait que son physique pouvait effrayer celle avec qui elle partageait sa vie.

L'ex Gryffondor avait pourtant essayé de manger à nouveau mais c'était peine perdue car malgré de gros efforts, la seule chose qu'elle parvenait à ingurgiter sans vomir était l'alcool. Parfois elle réussissait à mâchouiller une pomme mais ne la mangeait jamais entièrement.  Aujourd'hui elle n'en pouvait plus d'essayer d'éviter les repas. Elle fit alors glisser l'assiette jusqu'à elle et fit l'inventaire des aliments. Elle prit un quartier d'orange, le porta lentement à sa bouche et mâcha. "Tu fais quoi aujourd'hui ?" fit-elle après avoir avalé avec difficulté, dans l'espoir qu'elles pourraient sortir toutes les deux ou au moins qu'elle soit dispo pour une après-midi en amoureuses au chalet. Elle prit un autre quartier d'orange, qui passa plutôt bien. Commençait-elle à guérir ? C'est à la seconde bouchée de toast que les choses se compliquèrent. Elle fut alarmée par un sursaut dans son estomac. Elle se racla la gorge et remit le toast dans l'assiette en tentant de dissimuler au mieux son air gêné. Elle pensa que fumer ferait passer la douleur et s'alluma donc une deuxième cigarette après en avoir proposé à Noah. "Je.. J'vais aux toilettes, j'reviens." Elle écrasa sa cigarette et se dirigea vers les toilettes. Fermant la porte, elle se pencha sur la cuvette, nauséeuse, et fit entrer avec dégoût l’extrémité de ses doigts à l'intérieur de sa gorge...
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Noah Alniott, Mar 10 Mar 2015 - 21:52


-Tu fais quoi aujourd'hui ?

-J'voulais m'occuper de toi, te faire des câlins, aller me promener dans Godric's en te tenant la main, et peut être sortir ce soir, voir des potes au Chaudron Baveur ... Tu viendras ?

Noah su que c't'affaire était mal partie lorsque November se racla la gorge et s'alluma nerveusement une autre cigarette. Elle hésitait entre garder son regard fixé, menaçant sur l'anorexique, ou faire comme si de rien tait et manger son petit déjeuné à elle, pour ne pas faire peur à November.

"Je.. J'vais aux toilettes, j'reviens."

Noah écrasa d'un geste énervé sa cigarette dans un cendrier à moitié plein, se leva en un gémissement à cause de sa jambe, et boitilla le plus vite qu'elle pouvait à la suite de November, sachant déjà ce qui l'attendait. Jude leva la tête un instant, puis repiqua du nez aussitôt, trouvant les événements qui se déroulaient au sein de "l'Albatros" moins passionnants que ceux de son livre. Derrière la porte des toilettes, la petite brune entendait November recracher le peu de choses qu'elle avait avalé. Aussi fut elle vite sortie, un peu plus pale que quelques minutes plus tôt, mais parvenant avec succès à garder un air naturel. Noah lui bloqua le passage en plaçant son bras contre le mur.

-Et ? Et toi tu fais quoi aujourd'hui ? Tu meurs dans ton lit parce que t'es pas capable d'avaler plus d'un morceau de pain d'un coup ?

Sa voix était parfaitement maitrisée, basse. Pas la peine d'alerter son neveu. Pas la peine de crier pour se faire écouter, Noah l'avait compris en dirigeant l'ordre du Phenix. Mais voyant que November ne réagissait pas immédiatement, elle sentit tout de même la fureur monter en elle. A présent Noah ne voulait plus faire semblant, les choses ne s'arrangeaient pas et elle devait l'accepter. La gentillesse, l'amour et la patience n'avaient pas permis de guérir l'anorexique. Noah attrapa l'ancienne Gryffondor par le bras, et la traina avec elle dans la salle de bain. Elle était si légère que même avec son handicape à la jambe Noah parvenait à déplacer November où elle le voulait. Elle ferma la porter avec le verrou d'un coup, et dans une rage indescriptible, elle déshabilla November d'un coup, descendant le pantalon de la jeune fille, arrachant le t-shirt qui flottait sur le sac d'os qu'était devenue son amie. Elles étaient à présent face au grand miroir de la pièce. Pale, le visage émacié, les yeux exorbités au dessus de cernes presque violette. Pas de seins, pas de formes, des cotes apparentes, des cuisses d'enfant.

-C'est quoi le problème November ?!
Revenir en haut Aller en bas
November Hauswald
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: [Habitation] L'albatros

Message par : November Hauswald, Dim 14 Juin 2015 - 18:32


Elle se releva, partagée entre le dégoût d'avoir vomi et le soulagement d'avoir rejeté la nourriture de son corps réticent à la garder. Puis elle s'essuya la bouche du revers de la main et posa l'autre sur la poignée lorsqu'elle réalisa soudain que son départ un peu plus précipité qu'à l'accoutumée et la méfiance grandissante de Noah à l'égard de ses habitudes alimentaires pouvaient lui avoir donné l'idée de la suivre. L'anorexique ne pouvait pas courir le risque de confirmer ses soupçons. Elle prit alors un peu plus de temps, ouvrit la petite fenêtre afin de faire disparaître toute odeur suspecte, et pulvérisa un peu de désodorisant à la vanille. Voilà qui assurerait ses arrières.

Elle sortit enfin, essayant de fermer la porte avec douceur afin de ne pas alerter Noah qu'elle croyait dans la cuisine. Mais elle se heurta bien vite à un obstacle, c'était elle. Debout, impassible, elle bloquait l'accès au reste du couloir tout en scrutant la rouge et or d'un regard froid. Cela contraint cette dernière à baisser les yeux. "Et ? Et toi tu fais quoi aujourd'hui ? Tu meurs dans ton lit parce que t'es pas capable d'avaler plus d'un morceau de pain d'un coup ?"

"Je..." Incapable de répondre, elle n'eut pas d'autre choix que de baisser la tête et de se taire. Elle espérait ainsi dissuader Noah de lui faire d'autres réprimandes. Des larmes se formèrent dans ses yeux gris, elle les ravala difficilement. L'anorexique espérait que ce début de querelle s'arrêterait là, mais Noah réagit si vite qu'elle n'eut même pas le temps de se débattre. Elle l'attrapa par le bras et la traîna sans peine vers la salle de bains. Novie ne se défendait pas car elle savait qu'elle avait raison, mais elle ne pouvait cependant rien faire pour l'aider.

Elle se retrouva devant le miroir de la salle de bains. Après avoir verrouillé la porte -sûrement pour éviter que Jude ne les surprenne- Noah lui arracha son t-shirt, lui enleva son jean et se recula, la laissant là, les bras ballants, seule face à son corps décharné. L'anorexique ne parvint pas à retenir ses larmes une nouvelle fois et celles-ci coulèrent sur ses joues creusées sans qu'elle ne s'en rende compte. La vue de ses os apparents, de ses cheveux, de son visage et sa peau, fades, déteints comme si elle n'avait plus de vie en elle la dégoûta. Mais le pire fut le regard de Noah. Elle ne pouvait pas le supporter. Elle ne pouvait pas la voir mais elle devinait, le sentant froid mais aussi inquiet, dans son dos. "C'est quoi le problème November ?!" elle leva le regard, croisa celui de Noah dans le miroir. Elle tenta de se justifier : "Je.. J'y arrive pas Noah... J'y arrive pas." Les larmes se firent plus intenses, brouillèrent sa vision, mais malgré cela elle parvint à garder une voix calme qui chevrota seulement à la fin de sa phrase : "J'ai essayé pourtant je te jure, j'ai tout fait, mais j'y arrive pas."
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Noah Alniott, Dim 21 Mai 2017 - 15:40


RP Unique. It's the debrief de la vie de Noah.


Il y a deux semaines, Noah était revenue dans son charmant chalet situé en haut d'une petite montagne de Godric's Hollow. Elle avait acheté cette propriété lorsqu'elle était sortie de Poudlard, en demandant un prêt à Gringotts. Elle avait travaillé au Chaudron Baveur comme serveuse durant sa scolarité pour mettre un peu d'argent de coté, l'argent que ses parents ne lui donneraient pas : nés moldus et désintéressés de ce que devenait leur fille.
Ayant obtenu ses Aspics mention Optimal grâce à ses aptitudes particulièrement développées en défense contre les forces du mal et potion, et grâce au travail acharné qu'elle avait fourni pour maîtriser à la perfection ce que demandait le professeur de Sortilège, elle aurait pu postuler au ministère. Elle aurait certainement pu devenir auror même ! Mais ce n'était pas ce qu'elle souhaitait à l'époque. Elle voulait découvrir le monde, rencontrer plein de jolies filles. Elle rêvait de liberté, elle avait besoin de respirer. Alors elle avait fait le tour des Etats-Unis, rencontré des sorciers particulièrement louches ... Et avait compris que la voie de la magie noire ne lui plaisait pas. Pas du tout. Elle avait vu ce que c'était, et ça l'avait dégouté. Elle voulait combattre cette magie.
De retour à Londres, le Chaudron Baveur cherchait un propriétaire, elle l'avait acheté, en s'endettant encore plus. Elle rembourserait tous les gallions elle le savait. Ce bar allait redevenir le meilleur pub d'Angleterre grâce à elle. Malgré ce genre d'élans mégalomanes, Noah savait diriger une équipe dans une ambiance de travail saine et joyeuse, elle savait parfaitement gérer les comptes, et surtout elle avait le don d'organiser des soirées mémorables. Alors oui, le Chaudron Baveur, ça avait été une "affaire qui marche".

Jude, son neveu avait débarqué dans sa vie alors qu'elle était la sorcière la plus irresponsable de Grande Bretagne. Son frère avait perdu la garde, la mère du gosse était morte d'une overdose. Bref, joyeux bordel qu'était la famille moldue de Noah. Mais ce petit était devenue ce qu'elle avait de plus cher.

Vers 25 ans on lui avait proposé le poste de directrice de la maison Poufsouffle. Elle n'avait pas cherché à comprendre comment Poudlard avait fait le parallèle entre ses capacités à gérer un bar d'alcooliques et celles qu'on lui demanderait pour gérer une bande d'adolescents. Et étonnamment là aussi, elle s'en était plutôt bien tirée avec les élèves. Puis tout s'était précipité, de rencontres en rencontres, elle avait découvert l'Ordre du Phénix. Une famille.

Pendant plus de cinq ans elle avait mené une vie folle. Une vie où elle dormait à peine, faisant des allers-retours entre Le chemin de Traverse, Eagle Place, Poudlard. Elle avait dû placer Jude dans une pension moldue, et ne le voyait que les weekends. Elle aimait le retrouver à Godric's Hollow mais c'était souvent compliqué tant elle avait de rendez-vous, aussi l'amenait-elle souvent au QG de l'ordre. Son chalet hébergeait de moins en moins souvent la petite sorcière et ses conquêtes... Elle avait été élue chef de l'Ordre, les missions devenaient de plus en plus dangereuses, les mages noirs de plus en plus présents... Psychologiquement c'était très dur, les retours de missions après avoir vu du sang, des morts... Mais leur famille de phénix était soudée, ils s'en sortaient. "L'incident Liam" avait quand même mis un sacré coup au moral de tout l'Ordre. Le journal "L'étincelle" et leur "Coming Out" auprès du monde les avait rebbosté. Et puis Noah avait vécu "le tsunami Jendy". Elle avait appris que sa petite amie était Une Mage Noire, il y avait eu une dispute, et la mangemorte s'était suicidée. Ca, la jeune femme ne s'en était jamais remise.

Dans ce tourbillon de vingtenaire, de Poudlard au Chaudron Baveur, d'Eagle Place à un combat sur les Docks, d'une cave de Mangemort à l'Albatros, et enfin, de filles en filles, Noah n'avait pas vu son visage se creuser, devenir cireux, cerné. Elle avait vieilli plus vite que tout le monde.

Après un accident terrible lors d'une mission, un accident qui l'avait fait boiter pendant des mois et qui encore maintenant l'handicapait un peu, elle avait quitté l'Ordre. Au bord du burn out, elle avait continué un temps ses fonctions à Poudlard et au bar. Ce n'était pas par besoin alimentaire car grace au succès du Chaudron Baveur elle avait remboursé ses dettes depuis longtemps. Elle continuait machinalement, pour "rester dans le game", pour rester en Angleterre auprès de ses amis. Pourtant elle le savait, le seul moyen de sortir de ce gouffre sombre, c'était de quitter un temps le pays.

Alors que Jude avait 9 ans, ils étaient partis au bout du monde, en Chine d'abord, puis en Thaïlande, au Japon, au Laos, en Inde. Et peu à peu ils étaient revenus vers le Moyen Orient.
Noah était heureuse avec son neveu, à côtoyer des mages de toutes nationalités, de toutes cultures. Elle donnait des cours d'anglais et de maths à son neveu le matin, l'après-midi ils visitaient, le soir elle festoyait. Ça avait été deux très belles années où elle avait presque oublié son passé. Seuls des cauchemars resurgissaient de temps en temps. Le visage déformé de Jendy lui apparaissait, flou, puis de plus en plus net, elle torturait Noah, de la même manière que Liam avait été torturé. BANG. Cliodhna, Abygael, April l'appelaient au secours, au fond d'une cave. BANG. Elenna pleurait sur Alexander en criant "tout est de ta faute Noah ! "

Un beau matin, alors que Noah et Jude devaient quitter Jerusalem pour se diriger plus à l'ouest, un hibou s'écrasa contre la fenêtre de leur petite chambre. Ils ne recevaient quasiment plus aucun courrier, Noah ne lisait plus les journaux, et n'avait presque plus aucun contacts avec son entourage anglais d'antan. Elle eu immédiatement le pressentiment que le hibou venait de Poudlard. Jude était un sorcier, comme elle. Des signes évocateurs étaient apparus lorsqu'il avait 7 ans.
Et en effet, c'était une lettre l'invitant à faire sa rentrée le 1er Septembre, et listant les fournitures à acheter.

Le jeune blondinet était surexcité et sautillait partout, Noah alluma une cigarette en silence, feignant un sourire. Il fallait rentrer. La parenthèse était refermée.


Il y a deux semaines, Noah était revenue dans son charmant chalet de Godric's Hollow. En ce 2 Septembre, elle était assise par terre, entourée d'albums photos, de vieux grimoires, de pots de peinture, et d'une large toile.
Elle n'avait pas dormi de la nuit. Il était 8 heures du matin, le ciel était dégagé. Le cendrier était plein, la bouteille de whisky vide. Depuis qu'elle était revenue en Angleterre, Noah ne pouvait passer une nuit sans faire de terribles cauchemars. Elle n'osait plus aller se coucher, la nuit à présent, elle peignait, elle écrivait. Et surtout elle restait éveillée. La journée, elle somnolait.

La chouette blanche de Jude gratta à la fenêtre. Un bel oiseau baptisé Salama. Noah chercha sa baguette nerveusement. La trouva dans un pot de peinture rose. Jeta un sort maladroit pour ouvrir la fenêtre. Et éclata d'un rire gras en voyant une pluie de peinture rose jaillir de sa baguette et recouvrir le sol. La chouette vola jusqu'à elle, et reparti presque aussitôt, apeurée.

C'était une lettre de Jude bien sûr. Il était Gryffondor. Il était heureux. Il disait que sa tante lui manquait un peu. Noah se mis à pleurer, roulant dans une mare de peinture. Qu'allait-elle faire de sa vie maintenant ? Elle n'avait pas besoin de travailler son compte à Gringotts était plein, l'enfant qu'elle avait élevé n'avait plus besoin d'elle, elle n'avait aucune idée de ce qu'étaient devenus ses amis, n'osait pas retourner vers eux alors qu'elle était partie en voyage sans dire pour combien de temps et sans répondre aux hiboux qu'elle recevait. Et surtout elle broyait du noir. Les phénix avait pompée toute sa sève. Jamais elle n'oublierait ce qu'elle avait vu. Jamais elle n'oublierait qu'elle avait perdu l'amour de sa vie à cause de ces "histoires de clans", comme elle les appelait. Elle avait passé des années à sauver des vies, qui sauverait la sienne, qui l'aiderait à sortir du tourbillon ? Un sentiment de "fin du game" lui broyait les entrailles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 9 sur 9

 [Habitation] L'albatros

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.