AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 2 sur 9
[Habitation] L'albatros
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Invité
Invité

[Habitation] L'albatros - Page 2 Empty
Re: [Habitation] L'albatros
Invité, le  Mer 14 Déc 2011 - 17:35

Zepheryn avait les joues plus roses qu'à l'ordinaire et approuva ainsi que Jack l'idée du jakuzi. Le serfdaigle semblait par ailleurs un peu plus joyeux que d'habitude. Emma était donc la seule à tenir parfaitement l'alcool? Elle jeta un coup d'oeil par terre et comprit la cause de l'état de ses amis. Elle n'avait bu qu'une bouteille de bierre tendit qu'eux en avait bu à peu près le double. Le paquet qu'avait acheté Barney la veille avait en fait été vidé en un début de soirée, ce qui était assez impressionnant. A ce rythme là, s'ils continuaient à boire comme des trous, ils allaient devoir passer la nuit ici, car ils leur seraient impossible de rentrer chez eux, surtout que Zepheryn était venu en balai!

-Et ton mec, il est pas là ? Il a peur de moi peut être nan ! ce naze !

Emma sourit à la remarque de son meilleur ami. Décidément, l'alcool avait vraiment fait effet sur lui.

-Ouai ça doit être ça Jack! Il devait rester et puis ... Disparu comme par magie.

Emma songea un instant à barney son beau blond qui était parti ce matin sans une note pour la prévenir. Elle prit l'une des coupes qui se trouvait sur le plateau et en bu quelques gorgées. Une sensation de chaleur parcouru son ventre est sa gorge. Elle toussota à cause de la boisson qui était vraiment forte. Il valait mieux ne pas en abuser...

-Ah Emma ! tu nous as saoulé ou quoi ? T’as mis quoi dans ton cocktail ?

Reprit Jack en essayant tant bien que mal de suivre Zepheryn qui titubait vers sa chambre. Emma éclata de rire en voyant ses amis dans cet état, et se leva à son tour pour aller poser les coupes de cocktails dans sa salle de bain de marbre. Pendant ce temps, les deux serfdaigles s'affairaient à trouver des maillots si possible à leur taille dans son armoire. Il est vrai que le meuble n'était pas vraiment rangé, même pas du tout. Dedans s'empilaient robes de sorcier, uniforme de poudlard, lingerie sexy, chemises de Barney et encore mille et une chose qui n'avaient pas vraiment leur place dans cette armoire. En fait, l'armoire d'Emma était l'un des seul meuble de la chambre avec le grand lit, donc pour donner l'impression que sa chambre était propre et ordonnée, elle mettait tout en vrac dans le grand meuble de chêne.
Jack sortit de la chambre avec un maillot qu'elle reconnut comme étant celui de Barney. Ca allait être drôle de voir son ami d'enfance dans les affaires de son (ex)copain.

Emma surit à Zepheryn qui enfilait son bikini bleu marine. En la regardant, elle se rendit compte que les deux jeune femmes n'avaient pas tout à fait la même taille. Enfin, mettre un maillot trop petit ne faisait que mettre en valeur la poitrine de la belle brune qu'était Zeph. Emma éclata de rire en la voyant se tordre pour essayer de l'élargir. Elle se pencha à son tour dans son armoire, et fouilla à taton pendant une bonne minute avant de dénicher son bikini rouge flamboyant. Elle l'enfila en vitesse, et les deux jeunes filles se dépêchèrent d'aller dans la salle de bain où un grand bruit avait retentit.
Jack venait en effet de s'essayer à la plongée dans le jakuzi, et avait éclaboussé tout le sol. Et qui allait devoir nettoyer? Emma ! Mais il fallait se détendre ce soir, ses invités avaient bien le droit de déranger un peu l'appartement... Enfin ...

-Alors toi Jack, il ne faut vraiment pas te donner de l'alcool sinon tu ne te sens plus hein!

Elle sauta à son tour dans le bain à remous pour attraper le serfdaigle et essaya tant bien que mal de le noyer dans l'eau chaude.
En une minute, la salle de bain était devenue une pataugeoire.
Enfin, Emma se calma et se saisit de la coupe d'alcool en étendant ses jambes dans le grand bain. Elle songea un instant que sans les effets de l'alcool, jamais les trois jeunes gens n'auraient osés se mettre si vite en petite tenue. Après quelques minutes où chacun profitait des remous du bain, elle se leva avec grâce pour se saisir d'une bouteille de bain moussant aux agrumes. Elle la vida entièrement dans l'eau, et sourit à Jack qui devait être extrêmement heureux d'avoir ainsi deux jeunes filles en bikini devant lui.
Emma espérait que les deux serfdaigles allaient un peu se rapprocher e soir, tous deux étant célibataires, ça pouvait être une bonne idée... Mais son ésprit commençait à s'embrumer à cause de l'alcool. Rien de mieux qu'une petite cuite pour repartir à zéro et oublier qu'elle venait de se faire quitter par son homme et que ses parents ne lui avaient pas parlé depuis plusieurs semaines...
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] L'albatros - Page 2 Empty
Re: [Habitation] L'albatros
Invité, le  Jeu 12 Avr 2012 - 17:12

Désolé pour le double-poste, c'est pour le début d'un nouveau RP avec Mélina.



Salut Mélina,
C’est Emma Ewatson, tu sais la blonde complètement dingue que tu as rencontrée à Rome et avec qui tu as passé une excellente journée près du Colisée. Tout d’abord, j’espère que tu vas bien, que tu n’es pas trop surmenée par le travail et l’hyperactivité londonienne. Ah et j’espère aussi que tu n’as pas déjà perdu tout le beau bronzage que t’avais fait le soleil italien.
On avait dit qu’on ne perdrait surtout pas contact, et qu’on se reverrait à notre retour en Angleterre. Alors voilà, cela fait déjà une semaine qu’on est rentré, le train-train a reprit, et je me demandais si ça te plairait de passer me voir histoire de se changer un peu les idées et de faire plus ample connaissance.
Voici l’adresse de mon appartement : 3 rue Lily Potter, au deuxième étage.
En espérant te revoir ce samedi dans la soirée, Bises
Em ‘

PS : Si tu ne réponds pas, je saurais que tu viens


Le Samedi
Emma rentra chez elle après une longue journée au bar des ténèbres. Elle détestait plus que tout travailler le samedi, mais le bar devait ouvrir ce jour car les recettes étaient généralement très bonnes, donc les quatre employés du bar faisaient un roulement pour n’avoir à travailler le samedi qu’une fois par mois. Bref, après une journée assez fatigante perchée sur des talons de 10 centimètres, Emma prit une douche très chaude et passa un peu plus de temps que prévu devant la glace. Ce soir elle recevait Mélina chez elle. Elle avait pour « l’occasion » commencé à ranger son appartement depuis trois jours. Elle préférait cacher à Mélina qui semblait si ordonnée le problème qu’elle avait depuis toujours sur ce qui concernait le rangement et le ménage. Son invitée était une jolie jeune femme qu’elle avait rencontré en Italie tout à fait au hasard, et avec qui elle avait beaucoup, même trop de points communs pour ne pouvoir se revoir.

A 18 heures, l’appartement d’Emma baptisé l’Albatros était donc parfaitement rangé, la moquette rouge foncée du salon était immaculée, et la baie vitrée plus propre qu’elle ne l’avait pas été depuis plusieurs semaines. Emma était vêtue d’une robe noire simple, allant au dessus du genou, et était restée pieds nus, ne pouvant enfiler une paire de chaussure après la longue journée qu’elle avait eut. Elle jeta un regard circulaire sur son salon. Elle avait même pensé à épousseter le piano à queue qui trônait au milieu du salon. Seul hic, elle remarqua que la caisse contenant tous les produits ménagers pour mages célibataires était restée près du canapé en cuir noir. Vite, elle devait cacher cet objet du crime. Oui, Emma était nulle en sortilèges ménagers et faisaient des désastres en tentant de nettoyer avec des tours de magie. Il y a des catégories de sorciers qui ne peuvent lancer un sortilège récurvite sur une table de cuisine sans la voir se couvrir de céréales Kelogs. Ou du moins c'était ce qu'Emma ne céssait de se répéter pour se convaincre qu'elle n'était pas la seule à qui cette mésaventure était arrivée. C’est pour cela qu’elle devait acheter tout un tas de produits…

Après les avoir soigneusement cachés, la jolie blonde s’allongea sur le canapé et attendit l’arrivée de son amie. Fixant les fissures au plafond, son esprit commença à dériver. Peut-être que Mélina ne viendrait pas, car elle n'était tout simplement pas intéressée par cette proposition, ou encore par surcharge de travail. Ou peut-être même que la chouette effraie Amorentia c’était elle perdue en route ou fait attaquée. Enfin c’était une hypothèse très peu plausible puisque Mélina habitait aussi à Godric’s Hollow. C’était d’ailleurs tellement bizarre que les deux jeunes femmes ne se soient jamais rencontrées dans le village auparavant. Mais il est vrai qu’Emma était souvent à Londres ou dans l’allée des embrumes, et que jusqu’au mois précédent, elle passait la moitié de la semaine dans l’appartement de Rily, à pré-au-lard. Rily… Emma ne comprenait toujours pas, ne voulait pas comprendre. Elle ne reconnaissait pas l’altitude de celle qui avait été sa copine pendant trois ans. Comment pouvait on partir en laissant une simple note insignifiante ? Mais son voyage en Italie lui avait fait beaucoup de bien, et à présent elle essayait juste de penser le moins possible à Rily. La rage de ne pas avoir de nouvelles l’aidait à surmonter cette rupture, et l’amitié qu’elle avait liée rapidement avec Mélina amenait une douce lueur de bonheur.

Alors qu’Emma était plongée dans ses pensées sans savoir depuis combien de temps, la sonnette de la porte d’entrée retentit et la fit sursauter. Un large sourire se traça sur ses lèvres et elle sentit l’excitation monter en elle. Elle était venue ! Se recoiffant rapidement, Emma courut jusqu’à la lourde porte d'entrée et l’ouvrit d’un grand geste majestueux...

Mélina Kuders
Mélina Kuders
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


[Habitation] L'albatros - Page 2 Empty
Re: [Habitation] L'albatros
Mélina Kuders, le  Lun 30 Avr 2012 - 23:44

Son retour d'Italie fut plus que difficile ... car il signifiait un dur retour à la réalité. Une courte semaine de repos ne lui avait pas suffit à encaisser l'arrivée de Keira, chez les phénix. Elle ne pouvait parler à personne de cela, ni à ses amis, ni aux phénix, car même si elle détestait Keira, elle n'avait aucune intention de mettre la pagaille, dans sa seconde famille. Malgré tout, cela la rongeait, il fallait absolument qu'elle se change les idées, qu'elle reprenne ses activités pour évacuer toutes ses pensées.
Avant de reprendre une quelconque activité soit pour le Sanglier soit pour l'Ordre, elle décida de prendre sa dernière journée de repos, pour rester chez elle, afin de faire un peu de rangement par ci, par là et revoir les derniers plans pour les prochains changements, dans son restaurant.
Essayant de faire le vide dans sa tête, elle entendit un bruit, ce n'était pas forcément un bruit inconnu ... mais ce n'était pas comme d'habitude ... c'était bien celui d'un hibou, cependant ce n'était pas le sien, il n'émettait pas le son mélodieux qu'elle reconnaissait tout de suite. Cela l’intrigua, elle rejoignit le salon, elle vit sur le rebord de la fenêtre un petit hibou qui tapotait avec son bec, à la vitre, en laissant échapper quelques cris. Elle ne savait pas à qui appartenait cette petite bête, mais elle savait très bien se faire entendre, à ne pas en douter, il avait un sacré caractère. Elle s'approcha de la vitre, le regardant plus attentivement, l'espace d'un instant, elle vit qu'il avait un petit parchemin accroché à sa patte. L'inspection terminée, elle lui ouvrit la fenêtre, pour prendre son courrier. Ce petit animal à plumes s’avança en poussant un petit cri, apparemment, il n'avait pas apprécié d'attendre. Pour se faire pardonner, la phénix lui donna quelques friandises qu'elle gardait pour Chocolat, son hibou, puis elle décrocha le parchemin et la bestiole reprit son envol. Elle alla s'installer sur son canapé pour lire tranquillement la missive :
Spoiler:
 
C'était un message d'Emma, l'ancienne poufsouffle qu'elle avait rencontré au cours de son très agréable séjour à Rome, grâce notamment à cette jeune blondinette, elle avait pu faire enfin le vide et oublier le stress de sa vie en Angleterre. Cependant, son retour à la réalité avait été un peu trop brutal pour accepter une invitation aussi rapide. Elle ne voulait pas être de mauvaise compagnie ... d'un autre côté, en l'acceptant, cela lui permettrait de revivre, le temps de quelques heures, son séjour en Italie. La gérante du Bar des Ténèbres n'attendait forcément de réponse de confirmation, cette dernière ne voyait pas non plus la phénix refusée. Ce détail décida la jeune femme à accepter et elle avait jusqu'à samedi pour trouver un petit présent pour son hôte. Son choix s'arrêta sur quelques madeleines faites maison.

Le samedi venu, elle se rendit chez Miss Ewatson, comme il s'agissait d'un trajet d'une très courte distance, elle irait à pied. Prendre un peu l'air lui ferait le plus grand bien, le printemps était arrivé, mais la fraicheur était toujours de la partie et sa fine écharpe autour du coup n'était pas de trop. La petite boite de madeleines qu'elle avait préparé, était encore chaude et lui chauffait les mains. Après un bon quart d'heure de marche, elle arriva devant la porte de l'appartement : 3 rue Lily Potter, au deuxième étage. Elle sonna et attendit qu'on lui ouvre.

hrpg : je suis désolée du retard et c'est pas terrible. bisous
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] L'albatros - Page 2 Empty
Re: [Habitation] L'albatros
Invité, le  Mer 2 Mai 2012 - 17:22

Emma ouvrit la porte majestueusement... Mélina apparu, un petit sourire sur les lèvres, elle semblait fatiguée, plus cernée encore que lors de son voyage à Rome. Ne se reposait elle jamais? Emma comprenait tout à fait ce genre de personnes qui ne dormaient pas beaucoup, et qui se laissait porter par leur nombreuses activités. En fait Emma, faisait un peu partie de cette catégorie de personnes, à toujours vouloir faire le plus de choses possibles, au risque d'empiéter sur ses heures de sommeil. Mais son énergie naturelle, et l'anti-cerne lui permettait le plus souvent de masquer les signes de fatigue.

-Bienvenue dans la maison du bonheur!

La jeune femme laissa échapper un petit rire et se poussa pour laisser Mélina entrer dans le hall de son appartement. Sans prendre garde, Emma trébucha sur son pote-manteau qui se mit à grogner, puis à s'exclamer:
"Tu peux pas faire attention? Oh une nouvelle jeune femme? Encore une? Hahaha."

Emma donna un grand coup de pied (en manquant de se casser le gros orteil) dans le porte-manteau magique qui ne cessait de lui lancer des pics dés qu'elle le contrariait. Cela faisait longtemps qu'elle hésitait à s'en séparer en le brûlant, où en le faisant exploser dans ruelle vide de Godric's. Mais c'était l'une des seules choses appartenant à ses parents qui restaient dans cet appartement. Et bien qu'elle ne parlait quasiment plus à ceux-ci, elle avait besoin de sentir encore un peu leur présence. Leur présence désagréable, comme ce porte-manteau, dont elle s'était d'ailleurs habituée à la présence. Cependant, la phrase qu'il venait de dire était quelque peu gênante. Emma fit comme si de rien était et adressa un sourire chaleureux à son invitée pour tenter de la convaincre que malgré quelque détails c'était une véritable "maison du bonheur".

Les deux jeunes femmes entrèrent dans le salon en passant devant la cuisine pas très meublée. La pièce principale, elle, était plus chaleureuse, il y avait un grand piano, un canapé en cuir noir, un bureau presque rangé pour l'occasion, et surtout une magnifique baie vitrée donnant sur les champs de Godric's Hollow.

Mélina s'essaya sur le canapé en observant le salon. Emma regarda un instant la jeune femme. Il n'y avait plus de cicatrices sur son visage, et elle était aussi belle que dans son souvenir. Non. Elle ne devait pas commencer à penser comme ça, et à s'enticher de la première venue. Mais c'était plus fort qu'elle, Mélina était sympa, caractérielle, mignonne, ce n'était pas n'importe quelle inconnue.

-Tu veux boire quelque chose? Un petit remontant? Tu as l'air épuisée!

Emma s'apprêta à se lever, en bonne hôtesse, elle voulait vraiment donner une bonne image d'elle ce soir...
Mélina Kuders
Mélina Kuders
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


[Habitation] L'albatros - Page 2 Empty
Re: [Habitation] L'albatros
Mélina Kuders, le  Dim 13 Mai 2012 - 15:40

Attendant patiemment qu'on lui ouvre, Mélina souleva légèrement le torchon qui couvrait le plat qui contenait les madeleines. Elle voulait vérifier l'aspect de ces dernières, elle espérait que le voyage n'avait pas fait de dégâts, lorsqu'elle sursauta au bruit de l'ouverture de la porte, elle faillit d'ailleurs échapper le plat qu'elle tenait avec une grande précaution.
La blondinette afficha une grand sourire et dans un élan de gaité, lui souhaita la bienvenue :
    Bienvenue dans la maison du bonheur!

Voir autant d'enthousiasme, elle réussit à lui faire décocher un léger sourire, mais finalement, elle se demandait si la revoir était une bonne idée, l'Ordre la préoccupait et faire la causette à une charmante jeune femme quelle qu’il en soit ne résoudrait en rien ses problèmes et en plus elle risquait d'être de mauvaise compagnie. Une nouvelle fois, elle dut se faire violence, Emma n'avait aucunement besoin de subir la mauvaise humeur de la phénix, surtout qu'elle avait la gentillesse de l'accueillir.
    Bonjour Emma, j'espère que tu vas bien depuis notre escapade au Colisée et je te remercie de m'avoir invité, chère voisine. Tiens, je t'ai préparé quelques madeleines.

Les formules de politesse échangées et le plat donné, la jeune femme la convia à la suivre, ce qu'elle fit et lorsqu'elle fut rentrée, elle prit soin de refermer la porte derrière elle. Mélina poussa un long soupir, assez discret alors que son hôtesse qui lui tournait le dos, la précédait. Soudainement, alors qu'elle arrivait à proximité d'un porte-manteau tout à fait banal. Emma trébucha malencontreusement dessus ... cette situation était vraiment risible, Mélina étouffa rapidement son rire, elle n'avait envie de la vexer ... lorsque la jeune femme commença à se disputer avec le porte-manteau. Le phénix écarquilla les yeux, elle n'avait jamais rencontré ce genre de choses, malgré le fait qu'elle vivait dans le monde des sorciers depuis deux dizaines d'années, son côté sang mêlé revenait sur le devant de la scène. Elle avait l'impression de voir des extraits de films comme le magicien d'Oz ou encore Alice au pays des Merveilles, à presque 30 ans, le monde des sorciers arrivait encore à la surprendre. Cependant, elle se garderait bien d'en parler à la jeune femme, elle ne voulait pas passer pour une ... comment dire ... une ignorante ... une enfant. Le porte manteau avait l'air de ne pas avoir sa langue dans sa poche et il sortait des répliques assez crues. Si elle avait été à sa place, il lui aurait fermé son clapet, depuis longtemps, enfin, Emma avait certainement ses raisons pour le garder. Une fois l'incident clos, elle se refusa à confier sa veste à cet enquiquineur, puis, elle suivit son hôte à la cuisine avant de s'installer au salon, sur le canapé en cuir noir qui trônait au milieu d'un mobilier bien choisi. Mélina regarda le paysage par la grande baie vitrée, de la pièce principale, cette dernière donnait une grande luminosité à la pièce.
Emma lui demanda si elle souhaitait un bon remontant ... apparemment, elle devait avoir une sale tête, elle ne savait comment prendre ça, mais elle n'était contre une petite boisson forte, cela lui permettrait de se remettre les idées en place.
    C'est pas faux, le retour de vacances a été assez dur et j'ai beaucoup de mal à faire face à mes démons, je crois que le dépaysement d'une petite semaine à Rome, ne m'a pas suffi, enfin, je n'ai aucunement envie de t'ennuyer avec mes problèmes et d'en parler ne les résoudraient pas. Je veux bien un verre de whisky pur feu, si tu as ?

Elle n'était pas une très grande amatrice de ce breuvage, mais elle se disait que cela serait plus efficace que tout autre boisson. Elle observait la blondinette qui avait l'air d'être très nerveuse et elle n'avait aucune envie qu'une ambiance étrange s'installe entre elles. Elle avait envie de retrouver ce petit côté sympa qui s'était crée entre elle et elle décida de mettre les deux pieds dans le plat. En quelques secondes, la gérante du Sanglier Rieur retrouva son naturel et sa maturité d'une presque trentenaire qui était lasse l’immaturité de la jeune femme qui était flagrant. Au diable, la fioriture, pensait-elle, elle était venue pour partager un bon moment entre amies, pas pour juger son accueil.
    Je vais être franche avec toi, c'est vrai, j'ai beaucoup hésité avant d'accepter ton invitation, car j'ai pas mal de soucis, j'ai un certain don pour les attirer ... mais je me suis dit que te voir, me changerait les idées. Cependant, je ne veux pas que ma présente te rende mal à l'aise, je te trouve très nerveuse, il y a quelque chose qui te contrarie ? Tu es une jeune femme charmante et j'apprécie ta compagnie et j'ai pas envie qu'une quelconque nervosité s'installe entre nous. Je veux que tu restes toi-même. Je veux avoir à faire à la même personne que j'ai rencontré à Rome et que j'avais envie de revoir cette après midi.

Mélina avait été cache, elle n'avait fait aucun détour qui pour elle n'aurait fait qu'entretenir ce mal être. Emma apparaissait bouche bée, Mélina fit un tour d'horizon de la pièce et trouva ce qui semblait être le bar. Elle le montra de la tête à la jeune femme en lui disant :
    Je peux ?

Elle n'attendit pas de réponse de son hôte, elle se leva du canapé, elle invita d'un geste son hôte à s'asseoir et elle prit la direction du bar, elle sortit deux verres et le whisky et servit deux bonnes doses et revint les deux verres à la main. Elle en donna à Emma et trinqua :
    A notre rencontre

Mélina était plus que culottée sur ce coup là ... elle provoquait la jeune femme comme si elle avait en face d'elle, un témoin qu'elle interrogeait. Elle voulait connaitre les raisons qui l'avait poussé véritablement à l'inviter si peu de temps après leur voyage et pourquoi, elle était nerveuse.
Une chose était sûr, elle oubliait enfin ses problèmes ... même si cela n'enlevait en rien son état d'épuisement.

hrpg : Si problème, tu sais où me trouver
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] L'albatros - Page 2 Empty
Re: [Habitation] L'albatros
Invité, le  Lun 14 Mai 2012 - 19:09

Emma avait récupérée la boîte de madeleines et huma le parfum, ravie de ce présent. Elle même n'avait jamais sut cuisiner correctement, et comptait souvent sur ses partenaires, ou bien allait manger au bar, ou chez des amis. Bref elle se débrouillait comme elle pouvait si elle ne voulait pas manger des pâtes à l'eau tout les soir...

-Bonjour Emma, j'espère que tu vas bien depuis notre escapade au Colisée et je te remercie de m'avoir invité, chère voisine. Tiens, je t'ai préparé quelques madeleines.

Voisine. Ce mot sonnait drôlement, Godric's Hollow n'était pourtant pas si grand, et elles ne s'étaient jamais rencontrées avant Rome. En même temps, elles habitaient toutes deux à des endroits opposés du village, et Emma avait passé beaucoup de temps à Pré-au-Lard et Londres ces derniers temps, Godric's étant juste le lieu où elle rentrait dormir.

-Merci beaucoup elles ont l'air vraiment délicieuses! Tu es une superbe cuisinière!

C'était un petit échange de politesse assez troublant qui avait lieu dans le salon d'Emma. La jeune femme sentait bien que quelque chose n'allait pas, mais elle n'arrivait pas à déterminer quoi, ce qui la faisait encore plus paniquer. Qu'avait elle fait de mal? Mélina expliqua à Emma qu'elle était fatiguée, et avait eut quelques problèmes au travail pour sa reprise, et ne souhaitait visiblement surtout pas en parler. Après tout c'était compréhensible, elle venait ici pour s'amuser pas pour broyer du noir!

- Je vais être franche avec toi, c'est vrai, j'ai beaucoup hésité avant d'accepter ton invitation, car j'ai pas mal de soucis, j'ai un certain don pour les attirer ... mais je me suis dit que te voir, me changerait les idées. Cependant, je ne veux pas que ma présente te rende mal à l'aise, je te trouve très nerveuse, il y a quelque chose qui te contrarie ? Tu es une jeune femme charmante et j'apprécie ta compagnie et j'ai pas envie qu'une quelconque nervosité s'installe entre nous. Je veux que tu restes toi-même. Je veux avoir à faire à la même personne que j'ai rencontré à Rome et que j'avais envie de revoir cette après midi.

Emma déglutit, et adressa un sourire à Mélina comme pour lui signifier que tout allait bien. Elle n'était pas si nerveuse que ça. Enfin un petit peu, car la jeune femme avait un regard particulièrement intimidant. La jolie blonde se sentait presque plus mal à l'aise depuis que Mélina avait prononcé ses mots, alors qu'elle montra le bar du regard pour montrer qu'elle allait les servir mais l'invitée se leva rapidement, et se retrouva en un clin d'oeil derrière la bar. Elle n'avait eut aucun mal à faire ses marques et n'avait pas eut à chercher longtemps la bouteille de Whisky. Emma sourit en songeant que cette bouteille appartenait à son bar de l'allée des embrumes, mais qu'elle s'était retrouvée chez elle comme par magie, c'était le cas de le dire.

-A notre rencontre!

Emma trinqua avec Mélina, croisa son regard, et sentit son estomac faire un bon. Pas de nervosité cette fois, mais de contentement car son amie avait pu venir malgré toutes les hésitations qu'elle avait évoquée.

-Oui! En espérant qu'on passe un super moment pour oublier le boulot, et vivre un peu notre sacrée jeunesse!

Emma fit un petit clin d'oeil à Mélina et bu la moitié de son verre cul sec. Elle sentit son estomac se réchauffer très rapidement. Son cerveau semblait être en ébullition tout à coup, elle se délectait de ce sentiment. En fait, elle avait oublié que cette boisson était si forte, et elle comprenait à présent pourquoi les clients qui en commandaient étaient si rapidement par terre. Emma reposa un peu trop rapidement le verre sur le bar, et éclata d'un petit rire en déclarant:

-Ca arrache le cerveau cette boisson en fait !!!

Emma reprit son verre, le posa sur la table basse proche du canapé en cuir, et s'y installa mollement, en invitant Mélina à la rejoindre. La jeune femme se saisit ensuite d'une madeleine dorée et la regarda, un sourire se formant peu à peu sur ses lèvres.

-Tu crois que c'est bon les madeleines dans le Whisky?

Emma fut alors prise d'un fou rire incontrôlable assez communicatif en songeant à ce qu'elle venait de dire. Ce n'était pas l'effet de l'alcool qui lui avait fait dire une chose pareille, elle était capable de sortir des bêtises pareilles même sobre, et ensuite de les appliquer. En fait, Emma touchait à tout, était une vraie casse-cou, elle n'avait aucune notion de ce qui était bien ou mal, et ne se faisait pas de soucis pour ce qui était présentable ou non en société. Elle vivait sa vie le mieux qu'elle pouvait dans le monde absurde qui l'entourait, tentant d'être le plus heureuse possible et de mettre un peu de joie dans son entourage, car quitte à se voir infliger la vie, autant en profiter un peu.
Mélina Kuders
Mélina Kuders
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


[Habitation] L'albatros - Page 2 Empty
Re: [Habitation] L'albatros
Mélina Kuders, le  Mer 6 Juin 2012 - 19:37

Le tintement des deux verres fut agréable alors que leur regard se croisait. Mélina essayait de savoir ce qui se cachait derrière cette façade qu'elle voulait bien lui afficher. Il était en train de se produire une chose qu'il lui échappait et elle n'arrivait pas non plus à le définir et à le comprendre. C'était comme si elle était dans une salle de cinéma et qu'elle regardait un film en version originale sans sous titre.
La phénix porta son verre à ses lèvres ... lorsqu'elle vit Emma descendre la moitié de son verre d'une seule trait. Ce geste confirmait sa première impression, elle était nerveuse ... mais la raison lui échappait. Tout le monde sait que le Whisky pur feu pouvait très vite monter à la tête ... surtout les personnes comme elle qui gère un bar où la consommation ne se limite pas aux jus de fruits.
Elle but une rapide gorgée de ce breuvage assez fort et posa sur le bar et écouta la jeune femme déblatérer un discours déjà tinté de sons enjoués, du à l'alcool.

    Oui! En espérant qu'on passe un super moment pour oublier le boulot, et vivre un peu notre sacrée jeunesse!


La métamorphomage éclata de rire ... lorsqu'elle entendit "vivre notre jeunesse"

    Tu parles pour toi, ma belle, toi, tu es jeune et jolie, moi j'approche de la trentaine ... mais oui, j'espère que l'on passera un agréable moment afin d'oublier tous les petits tracas de la vie quotidienne et de notre fichu boulot qui parfois peut vraiment nous pourrir la vie.


Emma partit encore dans ses délires et demanda à la jeune femme sur faire tremper une madeleine dans son verre à moitié vide. Cela l'amusa beaucoup et elle décida de se prendre au jeu, après tout, elle était là pour se détendre et la gérante du Bar des Ténèbres avait envie de faire le clown ... pourquoi ne pas l'encourager dans ce sens. Elle se leva, en lui faisant un signe de ne pas bouger et prit la direction de la table basse où les madeleines n'attendaient qu'elles. Elle prit l'assiette et retourna s'asseoir, elle en prit une qu'elle trempa dans son verre ...

    Ouvre la bouche et dis-moi ce que tu en penses ?


Elle lui tendit la madeleine détrempée ...

    Alors ? Tiens compare avec une madeleine nature.


Alors que son petit clown testait le mélange, elle remarqua qu'elle s'en était mise partout, elle sortit sa baguette et dans un geste élégant et sans un mot lança accio serviette. Les serviettes virevoltèrent dans les airs jusqu'au bar. Mélina en prit une et dans une geste délicat, essuya le menton de la jeune femme comme s'il s'agissait d'un geste naturel. Elle reposa la serviette, reprit son verre pour avaler à nouveau une bonne gorgée, attendant d'avoir les impressions de ses madeleines améliorées
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] L'albatros - Page 2 Empty
Re: [Habitation] L'albatros
Invité, le  Ven 8 Juin 2012 - 21:46

Mélina commença d'abord par sourire légèrement face au flot de paroles d'Emma. Mais petit à petit, son sourire se décrispa pour laisser place à un rire sorti du coeur, qui se joignait mélodieusement au fou-rire d'Emma. La jeune femme semblait être un peu surprise de la folie et de l'expansivité d'Emma. Mais la jolie blonde voyait bien que du haut de ses 29 ans, Mélina pouvait comprendre tout ce que disait Emma. Elle n'était pas vieille. Les sorciers sont vieux tards, ils vivent longtemps grâce aux remèdes magiques des médicomages. Bref Mélina n'avait pas tant d'années de différence avec Emma, et elles s'entendaient très bien, étaient sur la même longueur d'ondes, pouvaient rire facilement ensemble, sans complexe.

Mélina encouragea même Emma dans ses entreprises tortueuses. Ella alla donc chercher le plat de madeleines. Ses madeleines toutes dorées, faites avec amour. Elle en trempa une dans son verre, la madeleine s'imbiba doucement.

    Ouvre la bouche et dis-moi ce que tu en penses ?


Ca faisait frémir les papilles. Un peu trop fort, un peu trop étrange. Sucré, acide, amer. Mais il y avait un grain de folie dans ce mélange. Un grain de folie qu'Emma essayait de garder continuellement, chaque jour, pour ne pas s'ennuyer, pour tenter de rire même quand l'occasion ne s'y portait pas. Pour vivre mieux, pour utiliser au maximum la vie qu'on lui avait donné. Ou plutôt la vie dans laquelle on l'avait lancé sans rien lui demander. Comme chaque vie sur Terre, toutes aussi absurdes les unes que les autres. Emma faillit cependant s'étrangler avec la mixture sucrée alcoolisée qu'elle avait dans la bouche. Elle allait s'en mettre partout, paraitre ridicule. Tant pis. Emma n'avait plus vraiment notion du fait qu'elle ne connaissait pas encore très bien Mélina. Elle n'avait pas à se poser de question puisque tout était naturel.

    Alors ? Tiens compare avec une madeleine nature.


La madeleine nature était délicieuse. Bien sur puisque c'était les mains de Mélina qui les avaient conçues. Ces longs doigts qui glissaient à présent sur sa baguette, gracieusement, délicatement. Pour lancer un sortilège d'attraction vers des serviettes. Elle s'en était donc vraiment mit partout. Emma étouffa un petit rire. Elle voulait dire à Mélina qu'elle trouvait ses friandises délicieuses. Une petite voix dans sa tête disait aussi qu'elle voulait bien ne pas finir la boîte ce soir de façon à garder des madeleines pour les jours suivants, pour pouvoir avoir une vraie trace de Mélina chez elle, de son sourire, de son visage. En fait, elle avait peur de ne pas revoir Mélina vite. Elle avait peur qu'une fois cette soirée passée, Mélina rentre chez elle, et ne revienne plus avant longtemps. Emma n'avait pas envie de ça. Elle voulait voir Mélina souvent, partager des choses avec. Oui, elle s'était vite attachée. Certe, elle s'attachait facilement aux gens, mais là c'était différent. Elle sentait bien que ce n'était pas pareil, pas comme lorsqu'elle débutait une nouvelle amitié. Non, cette fois, elle voulait vraiment que cette soirée ne se finisse pas, elle voulait passer du temps avec Mélina.

Mais à peine Emma ouvrit la bouche pour parler que Mélina s'approcha d'elle pour lui nettoyer les commissures des lèvres, descendant ensuite sur son menton. Ses manières étaient délicates, douces. Enfin un peu de douceur. Après ce long mois passé seule dans un monde violent dont elle ne comprenait pas le fonctionnement et où elle se sentait perdue un peu plus chaque jour.

Mélina reposa son verre, et regarda Emma avec un visage attendri. Emma fixa les yeux noisettes de la jeune femme, essayant de savoir ce qu'elle pensait, ce qu'elle voulait, qui elle était. Mélina et ses longs cheveux noirs. Elle semblait mystérieuse, impénétrable.

- Tu ... es une super cuisinière!

Emma lui adressa un sourire, avant de se lever, en titubant un peu. Elle n'avait pas beaucoup bu, c'était injuste que l'alcool lui fasse cet effet là à elle et pas à d'autres. Elle faillit tomber, se rattrapant de justesse à l'épaule de Mélina, frôlant par la même occasion sa joue du bout de ses lèvres.

- Oups désolée. Je t'assure, c'est pas l'alcool, j'ai juste des problèmes d'équilibre.

Emma se ressaya, rapprochant un peu son tabouret de celui de Mélina au passage. Ce n'était pas un acte prémédité, c'était juste pour s'asseoir plus confortablement, mais c'est vrai qu'elle se sentait bien maintenant qu'elle était plus proche de Mélina.

- J'espère que je ne te retiens pas, enfin je veux dire... Peut-être qu'avec ton emploi du temps tu aurait eut mieux à faire ... Mais moi je suis contente que tu soit là.


Dernière édition par Mélina Kuders le Mar 14 Aoû 2012 - 14:52, édité 1 fois (Raison : rectificatif des balises)
Mélina Kuders
Mélina Kuders
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


[Habitation] L'albatros - Page 2 Empty
Re: [Habitation] L'albatros
Mélina Kuders, le  Mer 11 Juil 2012 - 16:44

L'ambiance de cette après midi était en train de changer ... elle était détendue, mais aussi très étrange. La phénix sentait bien qu'il ne s'agissait pas d'une simple visite entre deux bonnes copines qui se revoient après avoir passé quelques jours de vacances ensemble pour faire le bilan avec la mise en commun des photos et tout le tralala.
Non d'autres sentiments étaient en jeu, au grand damne de l'ancienne poufsouffle qui n'aimait pas précipité les choses surtout qu'elles se connaissaient à peine. Elle n'aimait pas tant les surprises, au fil des années, elle avait appris à gérer sa vie du manière assez rigoureuse, de part ses activités dangereuses et elle avait toujours laissé de côté sa vie sentimentale, surtout depuis sa mésaventure avec Kaya, quelques années auparavant... qui était d'ailleurs réapparu dans sa vie, depuis peu et perturbait beaucoup la phénix et cette dernière s'obligeait ... à ne pas s'attacher trop de peur d'être déçue et jeté, une nouvelle fois. C'était pour cette raison qu'elle laissait très peu de place à l'amour qu'elle trouvait parfaitement inutile, n'apportant que chagrin et désillusion.
Cependant ... il fallait bien reconnaitre qu'elle se sentait bien à Emma qui était, d'après ce qu'elle pouvait constater d'un naturel enjoué. Malgré ses sentiments naissant, elle se disait qu'elle allait certainement mettre des barrières, s'amuser pas de problème, du sérieux, pourquoi faire ?
La trentenaire réfléchissait tout en fixant la gérante du Bar des Ténèbres, regardant si elle n'avait pas oublié de miettes sur son doux visage. Et ils en restaient quelques unes, quand elle tendit son bras, Emma essaya de parler pour lui dire qu'elle était une excellente cuisinière. Ce qui fit beaucoup rire Mélina ...

Moi une bonne cuisinière, c'est une blague, je veux bien avouer que je me débrouille bien dans la confection de pâtisseries, mais cela s'arrête là. Si tu venais déguster de bons petits plats au Sanglier Rieur, tu serais ce qu'est une bonne cuisinière.

L'air amusé, elle prit une madeleine à son tour et nature, le mélange whisky/ madeleine, c'était pas pour elle, ce genre de défi, n'était vraiment pas dans ses habitudes. Dégustant cette petite friandise, elle ne vit pas trébucher Emma qui venait de perdre l'équilibre, lui effleurant la joue avec sa bouche. Elle ressentit un grand frisson qui la parcourra, dans tout le corps. La jeune femme s'excusa d'une manière maladroite ce qui fit sourire d'avantage la phénix.

Ce n'est vraiment pas grave, la maladresse arrive à tout le monde ... quoi que j'ai bien l'impression que se soit habituel chez toi. dit-elle d'un air taquin ... après tout elle était bien là pour s'amuser.

Sur ses entres faits, la jeune femme qu'elle trouvait plus proche d'elle qu'avant de trébucher, lui demandait si en gros cela lui faisait plaisir d'être là.

Pourquoi me poses-tu cette question ? Tu crois vraiment que j'aurai vraiment pris la peine de venir jusqu'ici avec mon assiette de madeleines, si j'avais pas envie de venir ? Franchement, je n'avais rien de mieux à faire et cela m'amuse beaucoup d'être là. Tu es plus que surprenante et cela me plait ...

Les derniers mots qu'elle avait sorti, était vraiment de trop, mais c'était trop tard, c'était dit ... comme quoi, elle se sentait bien et cette nouvelle proximité qu'Emma avait crée, lui donnait envie de faire plus.

Comme tu as pu le remarquer, je suis assez franche et taquine et malheureusement c'est dans ma nature. Tu es une file qui est adorable, et je suis vraiment ravie d'être ici ... ajouta-t-elle en se rapprochant de la jeune femme.

Mais dis-moi comment c'est terminé ton petit périple en Italie ? Ton retour à la réalité n'a pas été trop dur ? Perso, j'ai vraiment eu du mal à remettre dans le bain des activités quotidiennes, j'aimerai tellement partir loin d'ici et tout oublier.

Le regard, dans le vague, elle espérait tellement pouvoir s'éclipser loin de Grodric's.
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] L'albatros - Page 2 Empty
Re: [Habitation] L'albatros
Invité, le  Ven 13 Juil 2012 - 18:33

Mélina évoqua le Sanglier Rieur, restaurant dans lequel Emma n'avait mit les pieds qu'une seule fois, le jour de son arrivée à Godric's Hollow alors qu'elle avait la flemme de manger seule des pattes à l'eau. Et c'est vrai que le restaurant avait une bonne réputation, qui était entièrement justifiée. La jeune femme réalisait que c'était un autre des points communs des deux jeunes femmes: être gérante d'un bar/restau' Après, il est vrai que les ambiances de ces deux propriétés étaient totalement opposées... Emma voyait défiler des sorciers pas nets, des alcooliques, et parfois des aurors qui venaient surveiller l'allée des embrumes et voulaient se déshydrater, l'amiante y était très secrète, fermée aux voyeurs. Le contraire du Sanglier Rieur, endroit de plaisance qui reflétait le calme et l'apaisement du village de Godric's.

- Pourquoi me poses-tu cette question ? Tu crois vraiment que j'aurai vraiment pris la peine de venir jusqu'ici avec mon assiette de madeleines, si j'avais pas envie de venir ? Franchement, je n'avais rien de mieux à faire et cela m'amuse beaucoup d'être là. Tu es plus que surprenante et cela me plait ... Comme tu as pu le remarquer, je suis assez franche et taquine et malheureusement c'est dans ma nature. Tu es une file qui est adorable, et je suis vraiment ravie d'être ici ...

Aux dernières paroles de Mélina, Emma manqua de tomber à la renverse tant elle était heureuse du compliment. Surprendre quelqu'un, c'était la base en amour. Plaire... Ca y est, la gérante du bar des Ténèbres sentait les premiers signes, elle tombait sous le charme de Mélina... Elle ne voulait pas remettre quoi que ce soit en question, dans ce genre d'aventures, il ne fallait pas se poser des questions et se pourrir la tête, il fallait rester naturel, sensible, soit-même.

- Oui moi aussi je suis très très heureuse que tu soit là! *si proche de moi* Et .. Ne change pas de caractère!

Lui répondit Emma avec un clin d'oeil malicieux pour lui monter qu'elle aussi appréciait beaucoup sa personnalité. Mélina aussi s'était rapprochée un peu, les deux jeunes femmes étaient à présent si proches que leurs mains se frôlaient sur le bar en chêne massif au moindre de leurs mouvements. Le cerveau d'Emma bouillonnait, elle avait tant de choses qu'elle voulait exprimer à présent. Il n'y avait pas assez de mots en fait pour tout dire, pour faire comprendre ce qu'elle ressentait ... Comment pour ne pas laisser s'installer un blanc qui n'avait pas lieu d'être, la jolie brune reprit la parole, demandant à Emma comment s'était déroulé son retour en Angleterre. Emma eut envie de répondre qu'il avait été horrible, ennuyeux à mourir, qu'elle n'avait fait que bosser pour le bar, et qu'en plus, ça lui avait cruellement manqué de ne pas pouvoir entendre le rire discret de Mélina... Mais elle transforma quelques peu ses pensées:

- Super la fin de mon voyage! Enfin je suis pas restée longtemps après que l'on se soit séparée, j'aime pas trop la solitude ... Et ensuite le retour était fatiguant ... Et carrément ennuyant aussi;

Emma s'interrompit, en pensant aux dernières paroles de Mélina, et aux deux dernières semaines qui étaient à la fois passées extrêmement vite tant elle avait du travail, et en même temps incroyablement lentement tant elle s'ennuyait lorsqu'elle était seule chez elle et que Zepheryn n'était pas là pour lui remonter le moral.

Il fallait qu'elle s'exprime, qu'elle déverse le flot de paroles qu'elle retenait au plus profond d'elle même depuis quelques minutes et qui si il ne sortait pas, laisserait Emma nager dans les remords. "On a qu'une vie" donc il fallait qu'elle tente sa chance. La jeune femme prit une grande inspiration, se racla un peu la gorge, et se lança dans le vide inter-galaxical, pour expliquer à celle qui lui faisait face ce qu'elle ressentait.

- Bon ... Ecoute, je sais que c'est peut-être un peu tôt mais je t'apprécie plus que tu ne le pense en fait ... En Italie je voyais en toi quelqu'un avec qui je pouvait vraiment être proche amicalement parlant. Mais là, depuis ce soir, depuis que tu es entrée ici avec ton p'tit sourire et tes madeleines,bah depuis je veux plus. Je sais que t'es gay, je sais que t'as personne Mélina. Alors si tu veux pas de moi, si ça va trop vite ... Bah je suis désolée et je suis prête à me faire baffer... Mais voilà fallait que je te dise que t'as prit trop d'importance maintenant, et que je m'attache pas si vite d'ordinaire et donc là tu m'as toute chamboulée parce que t'es pas ordinaire, parce que t'es géniale j'en suis sure! Donc j'ai envie de t'emmener ailleurs... Spirituellement en tout cas.
Mélina Kuders
Mélina Kuders
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


[Habitation] L'albatros - Page 2 Empty
Re: [Habitation] L'albatros
Mélina Kuders, le  Jeu 16 Aoû 2012 - 16:42

Heureusement que Mélina était bien assise, car elle serait à coup sûr tombée de sa chaise. Cette confession était loin d'être attendue. Elle chopa le verre de whisky d'Emma et le but d'une seule traite. L'alcool lui monta rapidement à la tête et tant mieux, cela lui permettrait de répondre ... sans ça, elle saurait certainement partie en courant. Mélina fuyait les personnes qui lui exprimaient leurs sentiments. Le sentiment amoureux était quelque chose qu'elle prohibait ... elle avait été trop déçue par le passé pour y apporter la moindre importance, au détriment de son bonheur personnel.
Cependant, elle ne voulait pas partir, pas sans essayer de lui faire passer un message qui lui permette de comprendre que jamais rien ne serait possible, entre elles. Elle appréciait beaucoup la jeune femme ... mais cette possibilité d'une relation sérieuse devait être écartée, sans détour.

Je ne connaissais pas du tout ce côté sur direct de ta personnalité ... j'avoue que cela est surprenant, même si l'alcool est en partie responsable d'une telle franchise. C'est sur que je ne m'y attendais pas ... écoute, jusqu'à présent, on a toujours été honnête l'une envers l'autre et je vais le rester quoiqu'il en coute.

Elle s'approcha encore un peu plus d'elle, lui prit les deux mains et la regarda droit dans les yeux, en prenant une grande inspiration.

Je te demande déjà pardon pour ce que je vais te dire ... mais je suis certaine de ne pas être la bonne personne, celle qui te rendra heureuse. Je suis désolée de te dire ça, mais je suis trop instable pour commencer une relation sérieuse, ma liberté est la seule chose que je peux maitriser sans faire souffrir personne, enfin sans que je souffre. Chaque décision que j'ai eu à prendre par le passé, a toujours eu des conséquences fâcheuses sur mes proches. Je peux être aussi très égoïste et d'ailleurs, on me l'a souvent reproché. J'ai toujours privilégié mon travail sans me soucier de faire de la peine à ceux que j'aimais. La seule fois où j'ai privilégié la personne que j'aimais, elle m'a laissé tomber comme une vieille chaussette provoquant une blessure toujours ouverte, je sais que cela peut paraitre étrange ... mais je pense que je n'ai pas le droit de faire souffrir les autres. Tu m'as l'air d'une fille géniale qui mérite quelqu'un de nettement mieux que moi ... je ne serai que te faire souffrir avec mon sale caractère.

La gérante du Sanglier Rieur lui lâcha les mains pour lui caresser la joue, elle avait du mal à se défaire de ce visage angélique, bien sur qu'elle la trouvait charmante et une jeune femme avec qui elle pourrait faire un bout de chemin ... mais il était mieux qu'elle évite toutes désillusions aussi bien pour l'une que pour l'autre. Elle se disait qu'elle devait peut être partir, afin de couper court à toute réplique ou dispute, mais elle n'arrivait pas à bouger, l'alcool qu'elle venait de boire d'une trait, l'étourdissait, la rendant incapable de bouger ... Ses yeux couleur turquoise ... trahissait son état de fébrilité grandissant.
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] L'albatros - Page 2 Empty
Re: [Habitation] L'albatros
Invité, le  Dim 26 Aoû 2012 - 20:32

Le souffle court, Emma se tut, la tête lui tournait, pourquoi s'était elle lancé dans ce gouffre si vite, si inconsciemment? C'était beau de suivre son instinct, ça allait la mener droit dans la Mer**, comme si la vie n'était pas déjà assez compliquée. Mélina la dévisagea, le regard trouble, son cerveau semblait en ébullition. Elle vida son verre de Whisky, et commença à parler d'une voix rauque, le regard fuyant.

Mélina semblait mettre cette déclaration sur "le dos" de l'alcool, elle refusait en quelque sorte d'accepter qu'Emma puisse l'aimer, et peut-être même que quiconque puisse éprouver le moindre sentiment pour elle. Emma voulu répliquer, hurler que ce n'était pas l'alcool, que c'était vrai, que c'était incroyable et que ça lui bouffait l'estomac parce qu'elle était tombé amoureuse d'elle ce soir, et que depuis le voyage en Italie elle n'arrêtait pas de penser à elle, de rêver d'elle, et de s'interdire d'aller trop vite. Mais voilà, c'était sorti tout seul, il ne lui restait plus qu'à encaisser.

Je te demande déjà pardon pour ce que je vais te dire ... mais je suis certaine de ne pas être la bonne personne, celle qui te rendra heureuse. Je suis désolée de te dire ça, mais je suis trop instable pour commencer une relation sérieuse, ma liberté est la seule chose que je peux maitriser sans faire souffrir personne, enfin sans que je souffre. Chaque décision que j'ai eu à prendre par le passé, a toujours eu des conséquences fâcheuses sur mes proches. Je peux être aussi très égoïste et d'ailleurs, on me l'a souvent reproché. J'ai toujours privilégié mon travail sans me soucier de faire de la peine à ceux que j'aimais. La seule fois où j'ai privilégié la personne que j'aimais, elle m'a laissé tomber comme une vieille chaussette provoquant une blessure toujours ouverte, je sais que cela peut paraitre étrange ... mais je pense que je n'ai pas le droit de faire souffrir les autres. Tu m'as l'air d'une fille géniale qui mérite quelqu'un de nettement mieux que moi ... je ne serai que te faire souffrir avec mon sale caractère.

La main que Mélina fit glisser sur sa joue la fit frémir, alors qu'elle tentait de donner du sens aux paroles qu'elle venait d'entendre. Ce flot de paroles était comme une avalanche de pierres qui tombait une à une dans son estomac pour qu'Emma s'enfonce plus profondément à chaque mot. Elle ne regrettait pas d'avoir avoué. Elle venait de découvrir qui était Mélina, quel personnage torturé et fébrile se cachait en fait profondément sous son regard un peu autoritaire.

Emma se dégagea un peu de l'emprise de Mélina qui était très proche d'elle à présent.

- Alors souffrons! Vas y fais moi encore plus mal et embrasse moi! On a qu'une vie Mélina, on peut pas commencer à tout calculer et tout prévoir, chaque personne est unique, si on ne prend pas un peu de risque, on ne vit plus. Je te volerais jamais ta liberté et je te laisserais pas prendre la mienne, je voulais juste que tu comprenne ...

Emma essuya violemment une larme qui venait de rouler sur le bout de son nez, elle ravala un sanglot avant de se jeter dans les bras de Mélina. Son parfum suave la transperça, elle ne voulait pas la laisser partir, elle voulait rester dans ces bras jusqu'à que Mélina l'accepte.

-Pardon.

Murmura Emma avant de se pencher sur les lèvres de la belle brune.

Fin du RP
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] L'albatros - Page 2 Empty
Re: [Habitation] L'albatros
Invité, le  Mer 29 Aoû 2012 - 12:28

RP Jana et Emma



Emma ouvrit doucement les yeux en gémissant. Elle avait un mal de tête épouvantable, du mal à remettre ses idées en place, et n’était pas seule dans son grand lit. Au bout de quelques minutes, elle reconnu sa chambre du chalet de Godric’s Hollow avec les rideaux et la moquette rouge foncée. Ses pieds touchaient des jambes douces à côté. Ce n’était pas un homme. Logique connaissant Emma. Elle remarqua qu’une chevelure blonde lui caressait le visage, et ses idées se remirent vite en place. Jana. Ce n’était pas la première fois qu’elles finissaient dans ce lit toutes les deux … Ce n’était pas vraiment par erreur, c’était consenti, mais leur relation n’était pas du tout romantique pour autant. Cela faisait trois mois qu’Emma avait engagée Jana au bar pour remplacer sa meilleure amie Zeph qui était partie dans le Nord avec son copain.

Emma avait repéré Jana à Poudlard, elles se retrouvaient souvent ensemble en cours, et la beauté insolente de la Serdaigle avait beaucoup attiré le regard de la jeune femme. Ainsi lorsque Jana avait proposé son CV pour le poste de serveuse au bar, Emma avait vérifié les compétences, avait approuvé le côté sombre de la jeune femme, et avait suivi son cœur qui lui suppliait de l’embaucher. Mais non, elle n’était pas amoureuse. Jana était une garce. Sauf qu'Emma ne pouvait pas lui résister. Et au bout de quelques semaines à travailler ensemble, elles s'étaient rendus compte qu'elles avaient des points communs et que leur désir de vivre à deux cent pour cent leur permettait de passer des heures ensemble en dehors du bar à faire n'importe quoi. Mais Jana restait une garce.

Hier soir encore, elle l’avait laissé se bourrer la gueule à tel point qu’elle avait du rentrer dans un état complètement indécent, alors qu’elle savait très bien qu’Emma devait arrêter de boire tous les soirs comme elle le faisait actuellement. Faire la fête tous les soirs c’était génial, les gueules de bois passaient encore grâce aux potions qu’Emma pouvait se préparer, mais son foie ne survivrait pas dix ans à ce rythme. Et elle le savait très bien, Jana savait très bien qu’Emma était à la limite de l’alcoolisme, mais elle ne faisait rien pour l’arrêter. Après tout, c’était tellement drôle de la voir bourré, de pouvoir s’amuser avec comme bon lui semblait. Mais elle ne se laisserait plus faire, bien sur que maintenant elle allait reprendre sa vie en main, il lui fallait juste encore un peu de temps. Entre la mort de ses parents adoptifs, le départ de Zeph, la rupture avec Rily, Emma avait trop de mal à garder les deux pieds sur Terre.

Sans faire de bruit, Emma se leva en titubant, manqua de se cogner dans un mur, et dut s’arrêter plusieurs secondes pour que sa tête cesse de lui tourner. Dans le couloir se trouvait un soutien-gorge qui semblait lui appartenir, une boîte de crins de licornes certainement volé la veille on ne sait où, et plusieurs mégots de cigarette. Au moins Emma pouvait se faire une idée de la soirée de la veille et de tout ce que les deux jeunes femmes avaient fait. Mais le coup des crains de licornes n’allait pas passer sans une dispute. Emma était contre ce genre de trafic et elle se retrouvait impliqué dedans.

Dans la cuisine, Emma s’assit derrière son chaudron et commença à se préparer une potion contre le mal de tête. Dans le miroir qui lui faisait face, elle pouvait apercevoir une femme à la chevelure blonde décoiffée, au teint verdâtre, aux cernes énormes, et au t-shirt déchiré. Cool.

Du bruit dans la chambre lui indiqua que Jana s’était réveillée. Emma chercha une phrase d’accueil qui lui témoignerait de sa mauvaise humeur. Elle allait s’en vouloir car elle passait d’excellents avec Jana. Mais elle ne pouvait pas se laisser manipuler de la sorte. Lorsque Jana entra dans la cuisine, la gérante du bar lui lança donc d'une voix un peu rauque:

- Salut petite garce. Quand t’auras reprit de la cuite que tu nous as infligé hier tu m’expliqueras pourquoi ma maison est en bordel, pourquoi on a encore baisé, et pourquoi il y a des putains de crins de licornes dans une caisse de Mer** qui trônent dans mon couloir !
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] L'albatros - Page 2 Empty
Re: [Habitation] L'albatros
Invité, le  Jeu 30 Aoû 2012 - 16:25

Des crins de licornes. Ils scintillent dans la nuit, s’enveloppent sur sa peau sinueuse, sur ce corps opalin, chatouillent les narines de cette nymphe des bois endormie paisiblement. La Néerlandaise sourit dans son sommeil, des slaves de lucioles s’éternisant dans son esprit, les relans d’alcool s’immisçant dans son rêve. Eperdue, abandonnée au pied de ce lit, son corps collé à celui de l’autre blondinette, deux corps ne formant plus qu’un. Elles dormaient comme deux enfants, si innocentes et si adulées, encore le souffle cours et saccadé après la nuit torride qu’elles avaient de nouveau vécu. Deux jeunes en quête d’un pouvoir invisible, deux jeunes appréciant la vie à juste titre, deux jeunes vivant le jour le jour sans se préoccuper des conséquences et du reste, du monde qui battait à des milles de là, de ces visages de gens attristés de vivre chaque journée pour l’avenir et de ne point oser vivre comme ces deux chipies le faisait. C’était une vie que n’importe quel mortel envierait, une vie aux battements lyriques et ténébreux. Jana avait soif, une soif intarissable d’une chose qu’elle ne parvenait pas à atteindre. Une soif de séduction dangereuse, une soif de pouvoir aveugle.

Jana était aveugle face aux êtres qui l’entouraient, si bien que tous semblaient voir un démon face eux tant elle était égoïste et rebelle. Rebelle était le mot. A elles deux, une Emma et une Jana, elles étaient plus fortes que quiconque. Il n’était pas sans savoir que deux fortes personnalités forment des répercussions d’un jour ou l’autre. La relation qu’elles entretenaient était indéfinissable. Elles étaient ensemble sans l’être, Jana était bi sans l’être réellement. A vrai dire la Emma lui avait complètement chamboulé sa perception des choses. Jana allait-elle devenir une femme assoiffée d’hommes et à présent de femmes ? Difficile à dire. Elle aimait toujours autant les hommes, leur bouche friande, leur mollesse et leur attitude sauvageonne, et à la fois commençait à apprécier les formes des femmes, leurs manières d’être, leurs petites moues innocentes, leur manière de se balancer et de se faire belle. Emma la tenait sur le qui vive. Elles se faisaient plaisir, et personne au monde ne saurait douter, en les voyants côte à côte, des bêtises dont elles étaient capables.

A elle seule elle ne s’était pas empêchée de continuer ses petites conquêtes et ses petits regards, elle s’efforçait tant bien que mal à ne pas trop penser à Emma. L’amour était pour elle un sujet tabou, une perte de temps, une part de vie à passer à la poubelle, la mort plus rapidement accessible. A quoi bon se languir pour une longue et ennuyante habitude à deux lorsqu’il nous est possible de profiter de chacun des aléas de la vie ?

Jana fut soudainement émergée de son sommeil lourd et lent, fantastique et féerique par un simple rayon de soleil s'échappant de la fenêtre, tapant directement dans les yeux de la néerlandaise. La jeune jura, avant de se retourner, et de tenter de se rendormir, de retrouver les écrins de licornes qui la berçaient, sans y parvenir. C'est finalement à regret qu'elle se leva du lit d'Emma, qui d'ailleurs s'en était échappée. Toujours la première à se lever, aucune notion de la vie quoi. Bon, sauf que c'était pourtant elle qui était cette fois en tord, elle qui perdait des minutes à passer plutôt qu'à se prélasser comme une marmotte. Peu importe. La serveuse s'en alla sous la douche, un mal de crâne incessant l'empêchant tout bonnement de penser à quoi que ce fût. C'est les cheveux blonds mouillés, et vêtue d'une simple chemise légèrte que la jeune femme rejoignit son amie dans la cuisine.

    ~ Salut petite garce. Quand t’auras reprit de la cuite que tu nous as infligé hier tu m’expliqueras pourquoi ma maison est en bordel, pourquoi on a encore baisé, et pourquoi il y a des putains de crins de licornes dans une caisse de Mer** qui trônent dans mon couloir !
    ~ Euh. Stop là. Commence pas à me faire chier de bon matin.


Jana tourna la tête et aperçut l'heure. Treize heures pétantes.

    ~ 'Fin bon, l'aprem si tu préfère. Puis franchement si t'en a rien à foutre de mon cul et de mes nichons va voir une autre meuf franchement ! Viens pas me casser les ovaires dès le matinnn, c'est précieux tu le sais mieux que moi ! T'as du chocolat ? J'veux du chocolat.


La néerlandaise poussa la blonde et s'empara triomphalement de la tablette de chocolat qui traînait sur la table. La jeune femme croqua dedans, et la reposa sur la table.

    ~ Plus faim. Quoi, t'aime pas les crins de licornes ? C'est trop beau, puis franchement les mecs qui les portaient... Non en fait on a vu des licornes ? Ou c'est une gentille dame qui les portait sur sa robe ? J'sais plus, mais on s'en fou, on les a débarrassé d'un grand fardeau ! J'te ferais des boucles d'oreilles avec.


Jana lui fit un clin d'oeil avant de s’asseoir sur la chaise qui traînait par là. La maison était en effet en sacré bordel, chaises renversées, tapis détourné, crins de licornes dispersés aux quatre coin de la baraque.
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] L'albatros - Page 2 Empty
Re: [Habitation] L'albatros
Invité, le  Ven 31 Aoû 2012 - 12:52

Jana avait fait son apparition dans la cuisine vêtue d’une chemise un peu transparente qui dévoilait ses formes, et qui -du fait que ce soit une chemise- permettait à Emma d’admirer à loisir ses jolies jambes. Les cheveux encore un peu mouillés, la magnifique néerlandaise répondit du tac au tac à Emma.

- Euh. Stop là. Commence pas à me faire chier de bon matin. 'Fin bon, l'aprem si tu préfère. Puis franchement si t'en a rien à foutre de mon cul et de mes nichons va voir une autre meuf franchement ! Viens pas me casser les ovaires dès le matinnn, c'est précieux tu le sais mieux que moi ! T'as du chocolat ? J'veux du chocolat.

Emma admira d’abord la réplique cinglante, emplie d’insolence et d’assurance qu’elle venait d’entendre. Ca allait tellement bien avec le physique de rêve de Jana, Emma en était émerveillée, elle avait quand mêmem de la chance de fréquenter cette garce. Sauf que quand Emma réalisa que la réplique lui était complètement destinée, elle sentit la colère lui monter encore plus à la tête. Son cul et ses nichons ?! Pfff même pas exceptionnels. Pas mal quand même mais il ne fallait surtout pas lui dire, elle crevait déjà d’assurance. Alors qu’Emma allait répliquer qu’elle voyait qui elle voulait quand elle voulait, toutes les femmes étaient à ses pieds. (Ahem non elle n’exagérait même pas un peu), Jana la bouscula et s'empara triomphalement de la tablette de chocolat qui traînait sur la table. Emma tenta de lui attraper les cheveux, leva la main pour la gifler, mais la jeune femme fut pus rapide et évita la main de sa patronne tout en croquant à pleine dents dans la tablette, avant de la reposer comme une petite fille jetterai un jouet qui ne lui plait plus.

- Plus faim. Quoi, t'aime pas les crins de licornes ? C'est trop beau, puis franchement les mecs qui les portaient... Non en fait on a vu des licornes ? Ou c'est une gentille dame qui les portait sur sa robe ? J'sais plus, mais on s'en fou, on les a débarrassé d'un grand fardeau ! J'te ferais des boucles d'oreilles avec.

Emma balança sur le carrelage le verre de potion qu’elle venait de se préparer tant Jana l’énervait. Cela n’eut d’autres incidences que de dégueulasser encore plus son chalet, et fit éclater de rire Jana. Mais Emma ne comptait pas se faire plus humilier, elle s’était promise de ne plus se laisser faire !

-‘M’en fout j’ai une marmite pleine de potion, rêve même pas pour que je t’en donne, tu vas la payer ta gueule de bois !

Emma se saisit de sa baguette qui trainait sur la table et lança un reparo et recurvite pour nettoyer le carrelage.

-Bon sérieusement, tu comprends pas ou quoi ? Hier soir on est allé à une fête chez des riches sorciers de Godric’s, on a trouvé une caisse avec tout plein de crins. Je crois que c’était un vieil alchimiste qui se les faisait livrer dans son manoir. Et vu que t’es juste une grosse salope kleptomane, t’as prit la caisse et on s’est tirées.

Jana était affalée sur sa chaise et lui adressait un petit sourire narquois. Comme si elle en avait rien à faire de ce que lui disait Emma. Mais la gérante n'avait plus envie de jouer à ce petit jeu de "je m'en fout". Elle ne pouvait pas quitter la pièce sans rien dire, et ignorer Jana pendant deux jours. Elle voulait se faire respecter par la néerlandaise, pour une fois. Alors elle haussa le ton, employant les grands moyens avec l'insulte du cracmoll.

-Mais t'es pire qu'une cracmoll ou ça se passe comment?! Le trafic de crins de licornes est illégal ! Tu rapportes ça chez moi tranquillement, et tu vas encore me demander de te les garder quelques mois. Au final c’est toi qui vas toucher tous les gallions, et moi je vais me retrouver dans la Mer** parce que les aurors vont avoir la bonne idée de venir fouiller ici!

La gérante reprit son souffle, attrapa un verre qu’elle remplit de potion. Elle bu le verre cul sec. Sachant qu’elle sentait la grosse engueulade venir, il fallait mieux que son mal de tête se calme, de façon à ce qu’elle puisse répliquer face à une Jana qui ne supportait pas que l’on se mette en travers de son chemin. Sauf qu’Emma voulait être libre de ses faits et gestes, pas question de se faire manipuler, c’était sa vie ! Pas celle des autres.
Invité
Anonymous
Invité

[Habitation] L'albatros - Page 2 Empty
Re: [Habitation] L'albatros
Invité, le  Ven 31 Aoû 2012 - 20:14

Les éclats de verre gisaient sur le sol, son contenu âcre se dispersant sur le carrelage. Jana éclata de rire. Voulait-elle donc lui faire peur avec ce geste ? Son regard la perçait de toute part. Elle avait intérêt à calmer ses ardeurs de bon matin, à moins de vouloir tant goûter à la mauvaise humeur du matin et à la hardiesse naturelle de la ténébreuse.

    ~ M’en fout j’ai une marmite pleine de potion, rêve même pas pour que je t’en donne, tu vas la payer ta gueule de bois ! Bon sérieusement, tu comprends pas ou quoi ? Hier soir on est allé à une fête chez des riches sorciers de Godric’s, on a trouvé une caisse avec tout plein de crins. Je crois que c’était un vieil alchimiste qui se les faisait livrer dans son manoir. Et vu que t’es juste une grosse salope kleptomane, t’as prit la caisse et on s’est tirées.


Jana sourit de son air naturel, se vautrant sur le canapé, baillant largement. Elle commençait à la fatiguer de bon matin, et risquerait d'empiéter sur toute sa journée. Emma lui en voulait-elle pour avoir rit et passé une bonne soirée ou pour lui pourrir sa jolie matinée ? Si la deuxième option est envisageable, l'ex-poufsouffle risquait de fort le regretter. Bien plus que cela, le fait qu'elles aient partagé des moments intimes, le fait qu'elle soit sa supérieur n'engendraient en aucun cas ses réactions. Jana était à aimer telle qu'elle était - si le mot aimer était approprié. A prendre ou à laisser.

    ~ Mais t'es pire qu'une cracmoll ou ça se passe comment?! Le trafic de crins de licornes est illégal ! Tu rapportes ça chez moi tranquillement, et tu vas encore me demander de te les garder quelques mois. Au final c’est toi qui vas toucher tous les gallions, et moi je vais me retrouver dans la m*rde parce que les aurors vont avoir la bonne idée de venir fouiller ici!


La néerlandaise se leva brusquement face aux diffamations et aux provocations puériles et insensées de la blonde qui lui faisait face. Elle s'avança, menaçante, telle une tornade. Elle brandit ses mains sur la nuque de sa camarde, les faisant tomber toutes deux sur le sol, s'appuyant de tout son poids sur la petite piplette que voici. Un bruit sortit de leur chute, et l'ex-Serdaigle entraîna avec elle la nappe de la table auquel elle s'était accidentellement accroché. La vaisselle se brisa dans un fatra audible de chez les voisins. Des mèches blondes de Jana s'entremêlèrent à celles d'Emma, tandis que ses yeux bleus/gris la scrutaient avec méfiance et malveillance.

    ~ Ecoute-moi bien, petite vermine. J'tai dis de pas me faire chier, alors tu me fais pas chier, t'es sourde ou quoi ? Ton cracmoll tu te le garde pour toi, j'vais te montrer ce que ça veut dire être cracmoll sale dégénérée.


De sa baguette, la serveuse lui lança un #Aguamenti qui mouilla le visage de la gérante, les cheveux inclus dans le lot. Jana ricana, quelques éclaboussure lui mouillant également quelques unes de ses mèches plus qu'elles ne l'étaient déjà.

    ~ Une bonne douche ça va un peu te réveiller l'esprit et calmer tes neurones en hyperactivité. Ta securité de Mer** a d'autres chats à fouetter, du moins c'est ce qu'ils laissent entendre. Alors laisse-moi te dire qu'ils n'ont pas grand chose à faire de crins de licornes, pas plus d'autre substance illicite. Tu ne vois pas ? Le monde s'écroule à leurs yeux, ils courent après un mage invincible, après des têtes dont ils ignorent tout. Des crétins sans cervelle, rien de plus.


Jana appuya d'avantage sa prise en lui crachant ces mots aux visages, avant de la relâcher et de se lever dignement, scrutant la maison en désordre. Elle se mit à ranger, à faire léviter les meubles renversés et les saletés à l'aide de sa baguette tout en poursuivant ses idées.

    ~ Quant à cette soirée, si tu refuses de profiter de la vie, si tu refuses de t'accepter telle que tu es, si tu refuse de t'éclater comme jamais, reste cloîtrée chez toi dans la peur et la hantise des choses, demeure chez toi à vouloir t'accorder aux lois injustes du monde. Si tu veux devenir qu'un simple bon coup, fais ton choix. Le mien est prit, et me faire dévier de ma route est inutile et impossible à réaliser.


Jana rangea sa baguette et sortit sur le balcon. *Fais chier quoi, franchement, je pensais trop la connaître mais t'façon elle est comme les autres, tous des cons à se plier aux règles sans scrupules, aux règles inutiles de la vie, sans profiter, sans vivre. Gâchis perpétuel.* Effacée. Coeur palpitant. Palpitations. Regard dans le vide. Haine de l'autre. Haine de la société.
Contenu sponsorisé

[Habitation] L'albatros - Page 2 Empty
Re: [Habitation] L'albatros
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 9

 [Habitation] L'albatros

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.