AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages
Page 4 sur 9
[Habitation] L'albatros
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Junie Shape
Serpentard
Serpentard

Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Junie Shape, Mer 09 Jan 2013, 18:30


Junie avait toujours voulu devenir indépendante très tôt, mais les choses n'étaient pas toujours aussi facile qu'une formule magique, ses parents jusqu'à ses dix-sept ans avaient refusé qu'elle touche à un seul de ses gallions pour autre chose que de petits achats ou des achats utiles. Mais dès qu'elle eut atteint sa majorité, la jeune asiatique avait tout d'abord trouvé un travail afin de mettre un peu d'argent de côté, puis elle s'était mise à la quête d'un chez elle, autre que le si beau et grand manoir familiale. Après mainte et mainte recherche dans les Agences ou les journaux, la jeune femme avait trouvé une colocation, il était vrai qu'elle aurait aimé un petit appartement à elle, mais une colocation ne le déplaisait en rien et de plus cela ferait des frais en moins, assurant ses fins de mois. Le grand jour était enfin arrivé, Junie allait arriver dans sa nouvelle maison, une boule se serait un peu dans son estomac quand l'un de ses frères la déposa à Godrig's Hollow, il l'avait embrassé sur le front puis il était parti comme il était venu en transplantant. Marchant alors jusqu'à la dite maison, la jeune Serpentard soupira un peu quand elle arriva devant la porte de celle-ci . Puis elle se décida à sonner, la propriétaire des lieux ne se fit en rien attendre, à peine une minute après, la jeune demoiselle se trouvait déjà dans la maison. La maîtresse de maison était une femme d'un peu plus de vingt ans au premier abord, de petite taille ce qui fit sourire Junie, elle qui faisait au naturel un mètre soixante-dix-huit, de plus elle arborait de hauts talons d'environ huit centimètres, les cheveux de la propriétaire était court et brun, le strict opposé de Junie qui possédait les cheveux longs jusqu'au milieu du dos et eux étaient d'un blond vénitien. Quand la petite femme eut refermée la porte d'entrée Junie lui tendit gentiment la main afin de la saluer poliment.

« Bonjour Noah, c'est ça ? Enchantée. »

Après leur poigne de main amicale, Junie regarda d'un regard rotatif la pièce où elle se trouvait, le style était très différent du manoir où elle avait vécu, s'était très lumineux et très clair, Junie vivait dans un manoir très sombre, tout en marbre dans des tons sombres, l'odeur qui régnait dans la pièce était celle du tabac, cela ne génait pas vraiment Junie , mais elle n'aimait pas vraiment cela. heureusementqu'elle avait de l'encens pour sa chambre. La propriétaire l'invita à faire un tour du propriétaire, ce qu'accepta la jeune asiatique prenant ses deux grosses valises avec elle, tout était très beaux, mais dans un style très magie blanche. Quand toutes les pièces furent visitée, Noah montra alors sa chambre à Junie, elle se trouvait à l'étage, ce qui ne déplut pas tant que ça à la Serpentard, il lui fallait un peu d'intimité par moment. Quand elles furent dans celle-ci, l'asiatique retira sa cape en soie noire, dévoilant, une magnifique robe noire à corset arrivant à mi-cuisse agrémente de bottine à la Mary Poppins. Elle mit alors sa cape sur le lit. Et sorti immédiatemet un cadre en or dans lequel tronait une photo d'elle et de son frère défunt qu'elle déposa à coté du lit.

Sa chambre était une petite ni trop petite, ni trop grande, ce qui la changeait de son énorme chambre au manoir, les murs étaient fait de bois ce qui la rendait très chaleureuse, un lit double s'y trouvait ce qui plut à Junie de suite, il faudrait bien sûre qu'elle y ajoute ses touches personnelles, mais elle appréciait tout à fait sa future maison. Se retournant alors vers la petite femme aux cheveux d'ambre elle lui sourit délicatement.

« Très joli chalet, j'apprécie fortement. Dit une petite discussion autour d'une tasse de thé cela te va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Noah Alniott, Ven 11 Jan 2013, 20:16


Noah accompagna la jeune femme jusqu’à sa chambre tout en l’observant discrètement. Elles étaient opposées physiquement. Junie était grande pour une femme, et presque une géante pour Noah, elles avaient bien deux têtes de différence. C’était une femme qui avait un certain charme issu de son métissage : les yeux bridés et les cheveux d’un blond vénitien. Au moins sa colocataire serait agréable à regarder, ça compenserait si elle avait d’autres défauts. Oui, Noah avait régulièrement ce genre de pensée, c’était nul et un peu immoral, mais elle ne changerait pas.

Arrivée à l’étage, l'hôte ouvrit le battant de la pièce jusque là inhabitée. Elle faisait la même taille que sa chambre à elle, peu spacieuse, mais très confortable, donnant l’impression de vivre dans un cocon. La petite brune avait installé un lit double dans cette pièce pour les invités lorsqu’elle avait emménagée. La vue donnait sur les champs alentour du petit village, et une cheminée permettrait à la jeune femme de se réchauffer et d’utiliser de la poudre de cheminette.

A part les usuelles politesses, les deux jeunes femmes n’avaient pas encore beaucoup parlé. Junie observait tout, les yeux écarquillés. Elle posa ses affaires et en déballa quelques unes, dont un cadre avec une photographie à l’intérieur. Noah dévisagea Junie et son mystérieux cadre, debout sur le seuil de la porte, n’osant laisser de l’importance à sa curiosité qui se demandait qui était cet homme avec elle sur la photo.

-Bien sûr tu peux tout réaménager comme tu veux ici ! J’espère que ça te plais… Je suis au fond du couloir moi, dans une pièce avec une petite mezzanine. Il y a la salle de bain juste à côté, tu aimeras le bain à remous je pense.

Après cette rapide présentation orale des lieux, Noah songea à lui montrer le chalet en déambulant de pièce en pièce. Mais Junie proposa autre chose de beaucoup plus intéressant, avec un joli sourire aux lèvres.

« Très joli chalet, j'apprécie fortement. Dit une petite discussion autour d'une tasse de thé cela te va ? »

-Excellente idée ! Comme ça tu verras dans quel pétrin tu t’es embarquée en cohabitant avec une personne dotée d’aussi grandes capacités culinaires que moi !

Noah tentait de détendre l’atmosphère en se moquant d’elle même, elle laissa échapper un petit rire avant de descendre dans la cuisine située à côté du salon.
Elle sortit sa baguette magique et entreprit de faire chauffer de l’eau, cherchant dans les placards une boîte de gâteaux secs qui pouvaient servir d’accompagnement. Ainsi elle ne prendrait pas le risque de lui faire goûter un plat qui avait une chance sur deux d’être brûlé ou trop épicé. Oui, Noah travaillait dans un pub, mais mis à part les coktails, elle avait toujours eut du mal avec la cuisine. C’était d’ailleurs pour cela qu’elle avait une armée de serveurs !

Une fois le thé prêt et le plateau chargé de biscuits, Noah et Junie se rendirent au salon. Noah profita du fait qu’elles marchaient côte à côte pour plaisanter sur leur différence de taille.

-Oh ! Ca fait un peu … Goûté entre un gnome et une géante, nan ?

Une fois installée dans le canapé moelleux, Noah se conduisit en bonne hôtesse en remplissant les tasses. Puis pour briser le silence, la sorcière entreprit une conversation polie, pour essayer de donner une bonne image d’elle tout en faisant connaissance. D'ailleurs, Noah n'était pas du genre timide, elle était assez charismatique et il était rare qu'on ne l'apprécie pas. Mais il y avait déjà eut des exceptions...

-Alors comme ça tu viens de finir tes études ! Tu étais dans quelle maison ? Tu fais quoi maintenant?

Aux premiers abords sa nouvelle colocataire semblait un peu timide, mais elle ne semblait pas manquer un seul détail présent dans l’habitation. Cependant il était trop tôt pour la juger, peut-être allait-il s’avérer que sa colocataire n’était autre qu’une hystérique, qui sait ? Mais dans ce cas elle cachait quand même bien son jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Junie Shape, Mer 16 Jan 2013, 17:58


Alors que la petite femme et Junie se dirigeaient doucement vers la cuisine de sa nouvelle demeure, la jeune femme à qui appartenait cette maison tenta un peu d'humour avec la verte et argent, à ses dires la jeune demoiselle esquissa un sourire, mais il fallait dire que Junie n'était pas vraiment du genre à rire facilement et l'humour chez elle n'était pas quelque chose d'innée. Ne voulant pas montrer sa froideur à sa nouvelle colocataire, Junie décida de lui répondre gentiment tout en restant un peu sérieuse et puis après tout peut-être que Noah n'était pas aussi catastrophique que cela en cuisine. De plus cela ne gênait pas Junie de faire la cuisine, à vrai dire elle aimait bien cela, ainsi elle se partagerait un peu les tâches.

« Je suis certaine que tu ne cuisines pas aussi mal que cela, sinon tu ne serais plus là . »

Suite à ses mots, les deux jeunes femmes descendirent à la cuisine afin de préparer le dit-thé. La Verte et argent regarda Noah faire, il fallait bien qu'elle apprenne car elle ne savait pas du tout où se trouvait les choses dans cette demeure, il lui faudrait certainement au moins une semaine pour avoir des repères. Quand le thé fut fin prêt, les deux femmes partirent en direction du salon, durant leur marche la propriétaire des lieux profita de leur proximité pour faire une comparaison qui fit quelque peu rire Junie. Ce n'était pas faux mais ressemblaient-elles vraiment à ces créatures magiques ?

Quand elles firent confortablement assises et servis, Noah lança la conversation pour faire plus amples connaissance et cela n'était pas du tout ridicule, il fallait bien qu'elles apprennent à se connaître, mais sa dernière question chiffonna quelque peu la jeune asiatique. Tout en réfléchissant à ce qu'elle pouvait bien lui répondre afin de ne pas trop en dévoiler sur son métier, elle se saisit d'un petit gâteau sec, le trempant dans son thé puis en croquant dedans afin de s'emparer d'un bout. Quand elle eut fini sa bouchée Junie souri chaleureusement à Noah.

« Oui je viens de finir mes études et je suis une Serpentard et toi quelle est ta maison ? Tu es la gérante du Chaudron Baveur c'est bien ça ?»

Junie avait décidé de ne pas répondre à la question sur son métier, mais pour faire comme si elle avait magiquement oublié elle sourit à la petite brune. La verte et argent pouvait passer pour quelqu'un de froide mais à vrai dire, elle n'aimait pas vraiment trop en révéler trop vite, il fallait prendre le temps de se connaître pour elle. Junie posa alors sa tasse sur le plateau pour venir mettre tous ses cheveux d'un côté révélant involontairement, le petit tatouage qu'elle arborait au creux de son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Noah Alniott, Sam 19 Jan 2013, 10:50


Ok. Soit Junie était très timide, soit elle ne comprenait pas le second degré, soit elle n’était pas d’excellente humeur. Elle esquissa quand même un sourire de temps à autres, et Noah entendit même un petit rire étouffé de sa part. Mais elle s’attendait à plus d’exubérance peut-être de la part de la nouvelle venue. Celle-ci semblait très terre à terre, très sympathique certes, en rassurant Noah sur ses qualités culinaires, mais en gardant un visage sérieux. La propriétaire des lieux ne savait rester sérieuse plus de quelques minutes, elle pleurait si à la tombée de la nuit elle n’avait pas rit une fois dans sa journée, elle était totalement excessive dans ce qu’elle faisait, n’arrivait pas à s’abandonner à une certaine sobriété dans ses sentiments. Bref elle semblait très différente de la mystérieuse nouvelle venue qui était à présent assise et mangeait un gâteau sec doucement. Même dans ce genre d’actions elle gardait de la grâce et de la prestance, Noah en était impressionnée.

Noah apprit que la jeune femme venait de finir ses études chez les serpentards. Encore une ! Elle en voyait défiler beaucoup en ce moment dans sa vie privée, c’était assez déroutant car elle était plutôt opposée aux valeurs de cette maison. Elle était née moldue, pas franchement rusée ou autre. Mais pourtant elle en côtoyait beaucoup depuis son retour à Londres.

Noah dévisagea un instant Junie avant de répondre. Elle venait de remarquer un tatouage au creux de son coup et elle tentait d’en comprendre le signe. Elle ne savait toujours pas ce que faisait sa nouvelle colocatrice à présent qu’elle avait quitté Poudlard. Peut-être des études avancées… Elle n’osa pas poser de questions, elle savait que dans tous les cas elle finirait par le découvrir. Lorsqu’on vit sous les même toit il est difficile de parvenir à tout dissimuler.

- Oui, mais je ne pense pas rester exclusivement dans ce secteur toute ma vie ! J’ai plein d’ambitions pour l’avenir, et besoin de toujours plus de nouveauté. J’aime le quidditch, je voudrais pouvoir revenir à Poudlard peut-être, j’étais à Poufsouffle et la directrice actuelle va bientôt partir à la retraite... Donc j’ai pas mal de projets en ce moment. Alors t’étonnes pas si je ne suis pas très présente, si je rentre souvent tard.

Noah se saisit de sa tasse de thé brûlante et en avala quelques gorgées. Son chien berger allemand Firenze vînt se lover contre ses pieds. Les deux jeunes femmes restèrent plusieurs minutes à siroter leur thé et grignoter leurs biscuits, sans autres bruits que le feu dans la cheminée et la respiration du chien. Puis la petite brune se décida à rompre le silence.

- Y’a pas trop de règles ici. Tu rentres à l’heure que tu veux du moment que tu fais pas de bruits, si t’as des animaux t’inquiètes pas Firenze n’est pas méchant ! Heu … Pas de problèmes si tu veux inviter des amis à passer la nuit ou autre. Juste respecter notre intimité à toutes les deux, et il n’y aura aucun débordement.

Noah bu le fond de sa tasse de thé d’une traite, et envoya le plateau chargé vers la cuisine d’un coup de baguette magique. Elle se leva pour ensuite réutiliser de la magie afin de faire un peu de vaisselle. Ca permettait de montrer à Junie qu’il fallait quand même s’occuper un peu des tâches ménagères. Puis elle revînt au salon ave un sourire. Même si l'ex serpentarde ne s’était pas encore montré particulièrement bavarde, Noah ne voulait pas la juger si vite.
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Junie Shape, Dim 27 Jan 2013, 17:47


[HRPG : Je m'excuse de mon énorme retard !]

Après quelques minutes de silence, où le crépitement du feu et les halètements du chien avait pris place. La petite voix de la propriétaire des lieux venait de résonner aux oreilles de la douce flutiste. Elle avait appris grâce au propos de celle-ci que son actuel métier ne semblait pas lui être définitif et qu'elle avait des ambitions bien plus grandes. La jeune verte et argent avait toujours pensé que sans ambition l'être humain ne pouvait survire dans ce monde très particulier qu'est le monde magique. Pour l'heure, la verte et argent n'était que vendeuse, mais dans sa tête vivait un autre projet qu'elle gardait bien au chaud. Ainsi les deux jeunes femmes ne se ressemblaient guère, mais elle avait un point commun l'ambition. Elle sourit alors gracieusement à Noah en finissant son thé avec élégance, déposant alors sa tasse sur le plateau avant que celui-ci ne s'envole vers la cuisine à l'aide la magie. Elle regarda alors la petite brune faire les tâches ménagères, d'ailleurs Junie allait lui en toucher quelques mots. Les règles de la colocation étaient simples et convenait tout à fait à la jeune asiatique. Posant alors ses mains sur ses cuisses quand la petite femme revint, Junie arbora un délicat sourire afin de prendre la parole sur un ton des plus amicales, voulant montrer à cette jeune femme qu'elle ne lui était en rien hostile.

« Pour ce qui est de mon heure de retour cela dépend de l'heure à laquelle je commence mon travail de vendeuse à la Boutique d'Accessoires de Magie Noire, cela dépend aussi des entraînements de Quidditch, je suis une grande admiratrice de ce sport et avec beaucoup de chance, j'ai été reprise dans l'équipe de Serpentard en tant qu'attrapeuse,il semblerait que Poudlard préfère une extra-scolaire active aux élève non-actifs. Pour les tâches ménagères cela ne me dérange en rien de les faire et si tu le désires lorsque tu rentres tard, je peux te garder une assiette de côté. »

La Serpentard avait fait exprès de mentionner son lieu de travail, ainsi Noah ne serait pas étonner si jamais la jeune femme revenait avec l'un de ses objets si mystérieux. Tout de même la jeune asiatique espérait que cela ne mette pas un froid entre elle, elle appréciait la compagnie de la jeune femme et elle espérait qu'elle ne la jugerait pas sur son métier, ni même sa froideur au premier abord et afin de ne pas jeter ce froid la jeune demoiselle avait volontairement parlé du Quidditch, ainsi Noah pourrait se rendre compte qu'elles avaient quelques points en commun. Regardant alors le berger allemand lover dans les pattes de la petite brune, Junie sourit de nouveau très noblement.

« En effet je possède un petit furet, enfin une furette, mais elle est plutôt calme et sociable, alors je suppose qu'ils s'entendront bien. Je voudrais juste prévenir que je joue de la flûte traversière depuis mon plus jeune âge, je suis donc souvent en train d'en jouer, j'espère que cela ne te dérange pas »

Malgrés elle Junie portait toujours cette grâce et cette noblesse dans ces propos, elle avait été élevée dans une famille de Sang-Pur, où l'idéologie paternel était que seul els Sang-Purs étaient au sommet, bien sûr Junie avait toujours eu beaucoup d'estime pour son père, mais sur ce point elle ne partageait pas son point de vue, certes les Sang-Purs étaient puissants, mais pourquoi dénigrer ainsi les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Noah Alniott, Lun 28 Jan 2013, 17:48


« Pour ce qui est de mon heure de retour cela dépend de l'heure à laquelle je commence mon travail de vendeuse à la Boutique d'Accessoires de Magie Noire, cela dépend aussi des entraînements de Quidditch, je suis une grande admiratrice de ce sport et avec beaucoup de chance, j'ai été reprise dans l'équipe de Serpentard en tant qu'attrapeuse,il semblerait que Poudlard préfère une extra-scolaire active aux élève non-actifs. Pour les tâches ménagères cela ne me dérange en rien de les faire et si tu le désires lorsque tu rentres tard, je peux te garder une assiette de côté. »

Junie semblait plus à l'aise à présent! En tout cas elle parlait d'elle, de ses goûts, et surtout de son métier. Elle travaillait donc à la boutique d'accessoires de magie noire! Alors elle connaissait forcément Jendy, la jeune femme que Noah avait redécouverte quelques semaines plus tôt. Et elles s'étaient revues d'une belles façon, c'était le moins qu'on puisse dire... Après elle n'avait pas vraiment résolue l'énigme que constituait cette brune, mais ça viendrait, Noah en avait très envie.
La petite brune songea quand même un instant que les personnes qui travaillaient dans des boutiques de magie noire n'étaient pas vraiment "clean", lavées de tout pécher... Mais elle était une femme complètement naïve, vraiment inconsciente, alors elle ne releva pas vraiment ce détail. Son petit univers était empli de sorcières et sorciers aux activités un peu trop sombres pour que ce soit de la magie blanche, alors elle ne s'arrêtait plus à ce "détail".

En plus de cela Junie semblait être serviable, prête à lui garder ce qu'elle cuisinait pour lorsqu'elle rentrait tard le soir. Noah se promit de faire la même chose si elle rentrait plus tôt que sa colocataire. Elle sourit ensuite lorsque l'asiatique évoqua sa furette, elle était certaine que son berger allemand allait en avoir très peur au début, mais que petit à petit il essaierait peut-être de jouer avec. Son chien était un peu imprévisible, naïf, comme sa maîtresse en fait, alors on ne pouvait pas toujours prévoir son comportement.

Noah était finalement très contente de la personne qui allait être sa colocataire, les petits préjugés qu'elle avait eut quelques minutes plus tôt étaient à présent envolés. Elle n'aurait plus aucun problème financier, et pourrait même s'autoriser quelques caprices avec l'argent qu'elle mettrait de côté. Et elle ne serait plus seule, elle n'aurait plus peur comme ça...

-Super Junie, je sens que notre coloc' va très bien se passer! Je te laisse aller t'installer, je vais faire réchauffer un plat pour le dîner ! A toute suite!

Noah retourna dans la cuisine, et ne put s'empêcher de s'allumer une cigarette... Elle n'arrivait absolument pas à arrêter, et n'en avait pas tellement envie non plus. Peut-être que le fait que sa colocataire soit non-fumeuse allait cependant l'aider à diminuer sa consommation. Elle verrait bien, en attendant il fallait préparer un repas digne de ce nom pour leur premier dîner.

HRP: Désolée RP tout pourri :Cagoulé:
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Junie Shape, Mer 30 Jan 2013, 15:24


Les deux jeunes étaient sans la moindre hésitation tout à fait différentes. Noah était une petite femme, brune, heureuse de vivre, naïve, aimant rire et aimant la compagnie alors que Junie, était grande, blonde, souvent froide, aimant la solitude et préférant rester secrète sur sa vie, mais malgré tout cela la jeune Verte et Argent sentait que quelque chose passait entre elle, une petite étincelle vacillant dans l'obscurité de la Serpentard. Quand la petite brune se leva, elle indiqua à Junie qu'elle s'occupait du souper pour ce soir et que de ce fait la jeune asiatique pouvait aller installer ses affaires dans sa chambre. Se levant alors doucement à la suite de Noah, elle lui sourit et avant de partir lui adressa quelques mots sur une voix un peu plus calme, plus posée.

« Merci, je te rejoins dès que j'ai fini mais n'hésite pas si tu as besoin de moi. Et tu as raison, il n'y a aucun doute sur le fait que notre colocation se passera sans encombre »

Tout en s'en allant vers la petite chambre où elle avait déposé ses affaires peu de temps avant, Junie réfléchissait, pourquoi n'arrivait-elle pas à être comme la femme qui se trouvait en bas ? Pourquoi n'était-elle pas pleine de vie, prête à rire à tout instant ? Pourquoi restait-elle toujours aussi sérieuse et aussi renfermée sur elle-même ? Quand elle poussa la porte de sa chambre, la réponse lui parut comme une évidence, s'était à cause de lui, son frère, James qui était parti trop tôt. Si elle était devenue cette femme sombre et froide, s'était du sans aucun doute à la mort de cet être qu'elle avait vu mourir sous ses yeux à, à peine, huit ans. Refermant alors la porte elle soupira regardant un peu partout, elle se sentait tout de même un peu perdu, elle ne connaissait pas encore bien cet endroit, elle devait s'y habituer. La Verte et argent ouvrit alors à l'aide de sa baguette ses valises et sacs, puis toujours à l'aide de la magie, elle rangea tous ses effets personnels, tous sauf un, elle prit alors le temps de s'approcher du sac, s'accroupissant pour y sortir une boite noire qu'elle posa délicatement sur le lit. Sur son visage naissait un sourire des plus étranges mi-triste, mi-heureux, ouvrant la boite elle fut heureuse de voir que toutes les pièces de sa précieuse flûte traversière s'y trouvait comme avant. Une flûte pareille n'existait qu'en un seul et unique exemplaire, elle était en acier de qualité, jusqu'à là aucune spécialité, mais autour de celle-ci et de ses touches se trouvait enrouler un serpent noir en acier, dont les yeux étaient fait de rubis purs. Junie referma alors la petite boite, qu'elle prit soin de cacher dans son armoire, puis elle descendit vérifiant que tout était correctement installé. Sa vie d'adulte pouvait alors enfin commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Junie Shape, Mar 12 Fév 2013, 17:28


[ RP avec Charli Proulx ]


Les journées passaient toutes à une vitesse plus ou moins effrénées et en celle que venait de vivre Junie avait été des plus longues et des plus ennuyantes, peu de client avait pointé le bout de leur nez et la Serpentard avait été seule toute la journée, sillonnant mainte et mainte fois les rayons pour vérifier que tout était en ordre. La nuit commençait à tomber sur l'Allée des Embrumes, la jeune demoiselle regarda alors l'heure et elle s'aperçut que l'heure de fermer boutique était venue, la jeune asiatique alors chercher sa cape poser sur le siège de Victor, dissimulant ainsi sa robe à corset pourpres, mais aussi son petit tatouage à la cheville en partie dissimuler par ses bottines en cuir noires à la Mary Popins. La jeune femme fit alors un tour de la boutique afin de s'assurer que rien n'était anormal puis elle se dirigea vers la sortie, tout en donnant un petit coup de baguette afin de fermer les rideaux de la vitrine. Quand elle fut sur le perron de la boutique, Junie remit sa baguette le long de sa cuisse dans sa cuissarde puis, elle mit ses longs cheveux vénitiens sous sa capuche pour dissimuler comme toujours son visage. Se retournant alors pour quitter doucement la petite et lugubre allée et percuta doucement quelqu'un. Relevant alors le visage en direction de la personne elle crut reconnaitre certains traits du visage de l'homme qu'elle venait de heurter, mais il fallait dire que la nuit commençait déjà à être sombre et distinguer quelque chose n'était pas chose aisé. La Verte et Argent se concentra alors tout en articulant d'une voie délicate mais stricte un petit « Excusez-moi ».

Les deux personnes restèrent pendant plusieurs minutes l'une en face de l'autre sans dire un mot. Puis soudain la Serpentard reconnue, l'homme qui se trouvait en face d'elle. Charli... Un de ses coéquipier de Quidditch mais à vrai dire il était plus autre chose qu'un simple coéquipier pour Junie, mais ils n'en avaient jamais parlé ensemble. Junie souri alors intérieurement, puis dans ses yeux une lueur apparue. D'une main délicate elle fit tomber sa capuche sur ses épaules, laissant ainsi flotter ses cheveux dans l'air glacial de la nuit, elle plongea alors son regard émeraude dans celui de son ancien préfet. Avant même de dire quoique ce soit d'autre, ils restèrent plusieurs minutes sans dire un mot à se regarder dans la nuit sombre, puis d'une voix heureuse mais aussi satisfaite la jeune femme s'adressa au Vert et Argent.

« Bonsoir Charli, puis-je savoir ce qui t'amène dans cette allée ? Cela fait un moment que je ne t'avais plus vu après notre rencontre à la Cabane Hurlante n'est-ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Charli Proulx, Dim 17 Fév 2013, 00:15


Profitant d'un moment de temps libre, Charli se rendit sur l'allée des Embrumes. Il voulait faire un tour à la boutique de magie noire pour y trouver un objet qu'il convoitait, une cape d'invisibilité. Il s'était renseigné et avait entendu dire que la boutique en possédait. Voilà pourquoi il se trouvait dans cette rue peu fréquentable aujourd'hui. Ayant eu des occupations aujourd'hui, il n'avait pu se rendre plus tôt à la boutique. Il espérait tout de même y arriver avec qu'elle ne ferme.

Malheureusement, en arrivant à ses abords, il vit une jeune femme encapuchonnée se battre avec la porte. Elle n'avait pas l'air de ne pas savoir comment l'ouvrir mais plutôt de la fermée. Il était arrivé trop tard. Il s'approcha tout de même afin de voir si il ne pouvait la convaincre de rouvrir juste pour ses beaux yeux. La demoiselle ne vit apparemment pas le garçon puisqu'elle lui rentra dedans et se contenta de glissez un petit excusez-moi dans sa barbe. En même temps, ce n'était pas un lieu très bien famé, il valait mieux la jouer discrète. Mais alors, elle leva la tête et elle se figea sur lui, sur son visage. Cachée comme elle l'était, Charli ne parvint pas à voir qui c'était. La révélation fut faite lorsqu'elle retira son capuchon, laissant apparaître un visage qu'il connaissait bien, un visage qu'il avait découvert dans les moindres détails il y a de ça un moment, celui de Junie. Après un long moment passé à ce regardé, elle fit rompre le silence.

« Bonsoir Charli, puis-je savoir ce qui t'amène dans cette allée ? Cela fait un moment que je ne t'avais plus vu après notre rencontre à la Cabane Hurlante n'est-ce pas ? »

- Salut Junie. J'allais passer à la boutique mais j'crois qu'c'est trop tard on dirait bien. Il marqua une petite pause avant de reprendre. Ouais, un sacré bail même ! T'es pressée ? Parce qu'on pourrait p't'être s'prendre un moment pour s'parler ?

Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Junie Shape, Dim 17 Fév 2013, 14:08


La nuit était sombre et l'air était des plus glaciales, la jeune asiatique adorait ce genre de soirée, tout était mystérieux, comme emplie d'une magie des plus lugubres. L'air faisait vire-volter les longs cheveux de la jeune femme ainsi que sa cape. Elle épiait se visage qu'elle avait déjà découvert une première fois, il n'avait pas changé, toujours les mêmes lignes et les mêmes courbes. Écoutant alors le jeune homme Junie esquissa sur son visage un sourire des plus mystérieux, cachant une certaine satisfaction, mais aussi une part d'incertitude. La jeune asiatique n'allait certainement pas rouvrir la Boutique pour lui au vu du mal qu'elle avait à fermer la porte mais, se serait volontiers et même plus que cela qu'elle passerait du temps avec lui. Lui souriant tout en plongeant un peu plus son regard dans le sien, elle prit de nouveau la parole dans la nuit trop calme.

« Pressée? Ai-je l'air pressé ? »

Elle avait prononcé ses mots avec un petit air ironique dans le ton de sa voix pourtant douce pour une fois. Elle s'approcha alors un peu plus du jeune Vert et Argent, se trouvant à moins de 30 centimètres de lui, elle pouvait percevoir sa respiration calme . Dans une voix plus basses elle s'adressa à lui.

« Je suis tout à fait pour parler, mais cette allée n'est en rien l'idéale enfin du moins je crois. Que dirais-tu de venir chez moi, nous serons plus au calme et au chaud. »

Suite à ses mots elle déposa à la commissures des lèvres du jeune homme un délicat baiser, puis elle se décala sur sa gauche se trouvant épaule contre épaule, elle lança alors un regard en coin au jeune préfet, restant quelque instant à côté, puis dans une marche souple, délicate et noble, elle s'avança un peu plus dans l'allée, se retournant après quelques pas en direction du garçon.

« Enfin si cela te dit évidemment. »

[…]

Quand les deux jeunes personnes furent arriver prêt du chalet, Junie indiqua d'un petit geste du visage qu'ils étaient arrivés en bon port. Poussant un peu sa cape pour sortir sa baguette, elle laissa entrevoir sa peau dénudé jusqu'au milieu des cuisses à son interlocuteur. D'un petit coup de baguette elle ouvrit la porte du chalet, elle fit un petit signe du poignet à Charli afin qu'il rentre en premier, à sa suite Junie rentra aussi refermant la porte, tout en faisant lévité une bûche de bois jusqu'à l'antre de la cheminée afin de ravivée la flamme. Une fois rentré, Junie retirer sa cape révélant sa petite robe bustier et ses petites bottines noir à la Mary Poppins, qui cachait à peine son tatouage à la cheville . Se tournant vers Charli elle lui souri chaleureusement.

« Fait comme chez toi, met toi à l'aise. De plus ma colocataire ne se trouve pas là alors profite en. »
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Charli Proulx, Sam 23 Fév 2013, 15:17


L'asiatique proposa au garçon de se rendre chez pour elle pour parler, il n'allait certainement pas refuser, vu comment elle le regardait. Elle le détaillait profondément comme pour voir si il avait changé ou non depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vu dans la cabane hurlante. En guise de réponse à ses questions, elle lui déposa un baiser à la commissure des lèvres, apparemment, le petit Charli lui convenait toujours. Puis elle s’engouffra dans l'allée des embrumes, direction on ne sait trop où avant de demander au garçon si cela lui allait.

- J'te suis.

Après quelques minutes, les deux jeunes gens arrivèrent devant un petit chalet tout mignon. Charli comprit assez vite que c'était là en voyant l'expression qu'elle affichait sur son doux visage. Elle décala sa cape afin d'attraper sa baguette qui était glissé dans la même cuissarde que la dernière fois qu'il s'était vu, laissant apercevoir sa peau dénudée. Le vert et argent ne put s'empêcher d'y poser son regard, bien trop tentant pour rester sage. Elle ouvrit la porte et invita Charli à entrer le premier dans la bâtisse. Elle glissa quelques bûches dans la cheminée afin de raviver le foyer et réchauffer l'atmosphère même au si au vu de la situation présente, il n'y avait pas besoin de ça. En effet, Junie était en train de retirer sa cape. Il put donc la contempler dans sa petite robe bustier qui lui mettait ses petites formes bien en valeurs. Le préfet se tenait la debout, comme un idiot qu'il était à la regarder. C'est fou ce qu'elle pouvait lui donner des envies pas très catholiques.

« Fait comme chez toi, met toi à l'aise. De plus ma colocataire ne se trouve pas là alors profite en. »

Voilà qui était intéressant. Ils étaient seuls tout les deux, personne pour les déranger. Ça risquait de promettre. Mais ça faisait tellement longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus, depuis qu'elle avait quitté Poudlard, il ne savait donc pas trop comment ça allait se passer. Mais maintenant qu'il était là, il ne pouvait plus faire demi tour. Puisqu'elle voulait qu'il se mette à l'aise, il retira sa cape également, laissant apparaître ses vêtements de tout les jours. Rien de très sexy comparé à elle. S'installant sur le canapé, il lui posa une petite question afin que le silence cesse. Mais il n’arrivait pas à regarder ses yeux.

- C'qui ta coloc ?
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Junie Shape, Sam 23 Fév 2013, 17:31


La jeune asiatique venait de déposer sa cape sur le dossier d'une chaise, se retournant pour prendre celle de son invité, elle remarqua que ce dernier la regardait sans dire mot ni même bouger. Pour une fois la jeune femme se sentit gênée, baissant alors le visage doucement vers le sol, elle se mordit la lèvre inférieur. Prenant une petite inspiration, elle releva son visage vers le jeune homme, elle sentait ses joues rougir doucement. Enfin, il avait décidé de faire comme chez lui, quand il enleva sa cape, la jeune Serpentard remarqua qu'il était toujours égal à lui-même. Cela la fit sourire quelque peu, lui faisant signe d'aller s'installer sur le canapé, elle prit sa cape pour venir la poser juste sur la sienne, puis elle alla le rejoindre sur le canapé du salon.

Le silence était devenu une habitude depuis leur nouvelle rencontre, Junie regardait le jeune homme, mais lui ne la regardait pas, enfin pas dans les yeux. De nouveau le rouge montait aux joues de la jeune femme, la mettait-il si mal à l'aise qu'il n'ose la regarder ? Enfin sa voix brisa le lourd silence, Junie se sentit un peu soulagé, il avait parlé, certes sans la regarder mais il avait osé, cela ne ressemblait pas à l'image, qu'elle avait eu du préfet dans la cabane hurlante d'être ainsi. Junie prit alors une voix rassurante et douce à la fois.

« Ma colocataire s'appelle Noah Alniot, elle est propriétaire du Chaudron Baveur, enfin je pense que tu la connais mieux en tant que Directrice de Poufsouffle. »

Après ses mots de nouveau un long silence s'installa, la jeune femme devait faire quelque chose. Elle prit alors son courage à deux mains, elle n'avait jamais osé aborder un garçon, elle avait toujours laissé les hommes faire le premier pas, mais la de une il fallait briser cette atmosphère tendue et de deux elle en avait envie. S'approchant alors de Charli elle vint s'asseoir à quelques centimètres de lui, d'une main délicate elle lui fit relever le menton, l'obligeant en quelque sorte à regarder la jeune femme dans ses yeux émeraudes. Quand leurs yeux firent les uns en face des autres, sur le visage de la verte et argent s'afficha un sourire délicat.

« Je ne vais pas te faire de mal Charli.. »

La demoiselle avait prononcé ses mots d'une voix faible comme des murmures, puis un frisson la parcouru quand elle prononça le nom du jeune homme, depuis leur rencontre à la cabane hurlante, Junie avait eu du mal à le prononcer par respect pour son poste, mais maintenant elle l'avait prononcé naturellement pour la première fois, comment allait-il réagir ? Mais avant qu'il n'ait eu le temps de répondre quoique se soit la jeune femme vint coller ses lèvres à celle du garçon, l'embrassant tendrement, puis elle se décolla les joues un peu rosées, elle replongea son regard dans celui du Serpentard attendant une réaction telle quelle soit.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Charli Proulx, Jeu 28 Fév 2013, 23:52


Une fois qu'elle eut fini de ranger les capes, Junie vint rejoindre le garçon sur le canapé. Heureusement, il eut la bonne idée de rompre le silence qui était devenu particulièrement gênant. C'était certainement le fait que la dernière fois qu'ils s'étaient vus, ils avaient roulés bras dans l'autre sur le sol poussiéreux et infâme de la cabane hurlante. Charli demanda qui était sa colocataire.

Noah Alniott. Directrice des pouffys. Non, ce n'était pas possible. Le préfet des serpentards se tenait là, chez la dirlo des blaireaux. Mais c'était tout simplement génial. Une multitude d'idée fusa dans la tête du garçon, il allait pouvoir avoir quelque chose contre elle, il allait connaître sa vie, ce qu'elle aimait, simplement en découvrant l'appartement. Ainsi, si il se faisait choppé un jour dans les couloirs et si il trouvait quelque chose d'assez gros, il serait en mesure de la faire chanter, pour son plus grand bonheur. Oh, il aimait de plus en plus la petite Junie. Du coup, il était en train de réfléchir et il ne pouvait donc pas affronter une nouvelle fois le silence qui régnait encore.

Puis quelque chose le réveilla. Il sentit le canapé s'affaisser du côté ou l'asiatique se tenait. Elle s'était relevé pour pouvoir s'asseoir à quelques centimètres du garçon. Il tourna alors la tête vers elle afin de savoir ce qu'elle était en train de faire. Aussitôt, elle attrapa son menton et prononça quelques paroles étranges. « Je ne vais pas te faire de mal Charli.. » Hin, que quoi ? Faire du mal ? Mais pourquoi faire ? Le voilà qui était totalement perdu maintenant. Mais il n'eut pas le temps de l'être bien longtemps puisqu'elle posa ses lèvres sur les siennes. D'accord. Bon, maintenant il était un peu choqué, il ne s'y attendait pas du tout à celle là. Ca, elle l'avait bien dit, elle n'allait pas lui faire du mal. Joueur, il lui répondit tout bas,

- Non, ça m'a presque guéri, j'avais un peu mal talheur, r'commence pour voir ?

Cette fois ci, il ne lui laissa pas le temps, c'est lui qui se hâta d'aller attaquer ses lèvres, rendant le baiser langoureux. Ca lui rappellait la dernière fois, cette fois improbable ou deux batailles différentes c'était produites. Le seul truc, c'est que ça devenait sérieux entre eux. Charli ne savait pas trop si il allait être capable d'endosser une relation et surtout si il le voulait réellement parce que ça allait impliqué la fidélité. Quoi que, après tout, n'étant plus à Poudlard, elle n'aurait jamais vent des conquêtes qu'il pourrait se faire entre temps. Mouais, pourquoi pas.

Stoppant le baiser, il lui demanda si il était possible d'avoir un petit quelque chose à boire, histoire de changer d'atmosphère complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Junie Shape
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Legilimens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Junie Shape, Dim 17 Mar 2013, 13:56


Quand leurs lèvres se décollèrent pour la première fois, Junie se posa un tas de questions diverses et variées. Que ressentait-elle pour ce Serpentard ? Est-ce de l'amour où alors est-ce quelque chose de tout à fait différent ? Elle ne savait pas trop si elle était capable de tenir une relation sérieuse, elle qui quand elle se trouvait encore à Poudlard avait eu de multiples conquêtes qui n'avaient jamais duré bien longtemps, tout au plus un mois. Elle avait voulu soupiré, mais elle fut coupée dans son élan pour les mots du préfet de Serpentard. Et avant même qu'elle n'eut le temps de lui répondre quoique se soit, leurs lèvres rentrèrent de nouveau en contact dans un long et langoureux second baiser. Durant ce baiser, la jeune asiatique ne pensait plus à rien, elle profitait seulement du cadeau que venait de lui faire le jeune homme, elle avait alors posé délicatement sa main sur sa joue comme pour lui faire comprendre de ne pas partir.

Quand de nouveau ils firent séparer, la jeune fille reprit ses esprits essayant de réfléchir tant bien que mal, elle laissa alors retomber sa main le long de son corps, elle était devenue rose au niveau des joues, de plus elle avait trop chaud. Comme pour changer d'atmosphère et oublier ce moment, Charli demanda à la jeune femme si elle avait quelque chose à boire, la Verte et Argent acquiesça d'un petit signe de tête gracieux accompagné d'un petit sourire timide, elle se leva alors du canapé, se dirigeant vers la cuisine. Elle ouvrit un placard, inspectant ce qu'elle pourrait bien lui servir. Durant une longue minute la jeune femme avait la tête ailleurs, voulait-il lui faire quelque en changeant de contexte si vite ? Elle respira une bonne fois pour toute et elle s'empara alors de deux bierraubeurre, elle prit au passage deux verres qu'elle disposa sur un plateau. Se dirigeant alors vers le salon où elle avait laissé le jeune homme, elle lui sourit en arrivant comme si de rien n'était.

« J'espère qu'une bierraubeurre te va? Je n'ai pas grand chose d'autre à te proposer. J'ai un peu oublié de refaire les stock ! »

Après ses mots un petit air amusé vint se figer sur son visage, puis elle se rassit à une distance raisonnable du Serpantard, lui tendant alors son verre. Malgré ce qui s'était passé Junie avait toujours du mal à savoir ce qui se passait réellement en elle, envers ce jeune homme. Elle voulait en faire total abstraction pour le moment, elle préférait en apprendre plus sur lui que se prendre la tête sur ses sentiments. Tendant son verre vers celui du garçon elle lui souriant très noblement.

« A la tienne, mais raconte moi, depuis notre dernière rencontre et mon départ, Poudlard a-t-il changé ? As-tu pour moi quelques informations croustillantes sur nos maisons ennemis ? »

Suite à ses mots, elle porta son verre à sa bouche et prit quelques gorgées, la sensation de frais en elle lui fit beaucoup de bien. Elle retrouvait alors une certaine confiance et son regard émeraude de Serpend vint se planter dans celui du garçon comme pour le mettre au défi de quelques chose.
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Noah Alniott, Mer 10 Avr 2013, 20:37


PV. Avec Oswin <3


Il était cool son nouveau gérant ! Il était un peu trop blotti contre elle là, alors que pourtant Noah avait un grand lit ! Et c’est pas comme si ils avaient fait des cochonneries (ohmondieu) cette nuit ! Non, c’était pour avoir chaud en fait. Parce que durant la soirée, ou le début de matinée, bref dans les dernières heures, Noah avait prit sa couette pour imiter Dumbledore qui portait des longues capes, et elle avait couru dans toute la maison en agitant les bras comme un oiseau. Ensuite elle avait passé cette fameuse couette autour de la taille de Oswin et elle lui avait ordonné d’être son cheval. (Bref, ils avaient paumé la couette). Et ça avait hurlé durant des heures, ça avait rit aussi, beaucoup, et c’était ce genre de moment que Noah aimait le plus. Oswin était vraiment un type cool, un peu bizarre au début, un peu nerveux peut-être, mais dans le même délire que Noah, et elle avait besoin de gens comme ça autour d’elle ! Tous deux buvaient trop, fumaient trop, et tentaient de gagner leur vie à côté de ça. Noah s’en sortait mieux qu’Oswin, elle contrôlait peut-être mieux la situation, avait aussi eut une vie beaucoup plus facile que lui d’après le peu de choses qu’elle savait. Lorsqu’elle était à Poudlard par exemple, la directrice des Poufsouffles était sage, imposait un peu d’autorité, était responsable. En dehors c'était le contraire...

En l’occurrence actuellement c’était les vacances scolaires de printemps des étudiants sorciers, et Noah passait du bon temps dans son chalet à Godric’s Hollow. Alors comme Oswin avait quelques problèmes financiers, qu’il pouvait pas toujours squatter au même endroit, Noah avait été ravie de l‘accueillir quelques jours ! Elle ne supportait pas d’être seule et comme son ex-colloc’ Junie s’était barrée, elle essayait d’inviter le plus souvent des amis. Et Oswin maintenant, elle le considérait comme un ami. Un ami complètement allumé, qui ne la considérait peut-être absolument pas comme telle, et qui profitait juste du fait que Noah pouvait l’héberger et gérait son salaire, mais un ami quand même, un gars avec qui elle pouvait profiter de la vie, vivre comme elle le voulait sans trop penser.

La petite brune fut réveillée par la lumière du jour. Elle n’avait pas du tout assez dormi, mais comme cette saloperie de rideau avait été arraché la veille –allez savoir pourquoi- , elle avait maintenant les yeux grands ouverts, et à la vue du désordre qui régnait dans la chambre, elle décida d’aller se doucher pour y voir plus clair. Dix minutes plus tard, elle enfila un jean large, propre, et le premier pull qu’elle trouva, qui empéstait la cigarette naturellement.

Oswin dormait toujours visiblement, et alors que Noah descendait à la cuisine pour se faire chauffer du café, la sonnette de la porte d’entrée retentit. Il était 8 heures du matin WTF ?

En trainant les pieds, son paquet de cigarette à la main, sa baguette dans l'autre, Noah alla ouvrir, alors que son chien Firenze aboyait comme un fou et allait réveiller tout Godric’s.

Un petit blond qui ne lui était pas inconnu se cachait derrière une femme à l’allure très stricte, chignon serré et tailleur gris.

-Noah Alniott ?

-Euh … Oui. C’est Jude nan ?

Répondit la jeune femme sans comprendre ce qui se passait, et en cachant ce qu'elle tenait dans ses mains dans ses poches de derrière. Elle avait reconnu son petit neveu, le fils unique de l’un de ses frères ainés, elle ne le voyait qu’une fois par an, mais il ressemblait tant à son père que ce n’était pas difficile de faire le lien. Grands yeux bleus foncés, visage d''ange, taches de rousseurs.

-Oui mademoiselle, Jude Alniott, fils de Tony. Sa mère est décédée il y a une semaine. Compte tenu de la situation actuelle de son père, le juge a pensé préférable que ce petit soit placé chez quelqu’un digne de confiance le temps qu'il faudrait.

Tony Alniott était acteur porno depuis quelques temps. Toute la famille de Noah était moldue, ses frères étaient tous deux très beaux, mais l’un avait mieux tourné que l’autre. Tandis que James était dans une agence de mannequin, son frère en avait décidé autrement. Et il devait avoir d'autres secrets pour que Jude se retrouve ici... Encaissant lentement la nouvelle, Noah acquiesça, et ordonna à son chien d'aller se coucher plus loin pour ne pas effrayer plus le petit. Elle avait malheureusement peur que l’environnement ici ne soit pas mieux pour Jude, mais elle ne pouvait expliquer à la vieille cruche qui lui faisait face qu’elle était une sorcière alcoolique, avec des amis pires qu’elle. Elle réfléchirait plus tard, pourrait lui trouver une pension, il y aurait des solutions. Pour l’instant elle priait juste pour qu’Oswin ne fasse pas son apparition. Et elle avait peur que la dame demande à entrer vérifier que tout était favorable à un enfant, alors que dans la cuisine se trouvaient plusieurs cadavres de bouteille de whisky et de vodka de la veille, et que l’odeur de son chalet était celle de la cigarette.



HRP : Pour Junie et Charli, je sais que normalement Charli doit poster pour clôturer, n'hésitez pas. J'étais juste trop impatiente de commencer mon RP avec Oswin Ange
Revenir en haut Aller en bas
Oswin T. Hooper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chien-loup


Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Oswin T. Hooper, Mer 10 Avr 2013, 21:28



Da hell is goin' on ?



Pwaaaaaah c'était quoi tout ce foutu boucan là ? Pis d'où qu'j'étais d'abord ? Ah allez, je comprenais déjà rien et j'avais juste trop la tête enfouie profond dans mon cul. J'foutais mes mains sur ma gueule, grognant et me gelant carrément les valseuses là, sur ce lit sans couette. Pourquoi y'avait pas d'couette hein ? Ça existait pas des lits sans couette en vrai. Où j'étais encore tombé ?! ET CE FOUTU CLÉBARD POUVAIT PAS FERMER SA GUEULE ? P*tain j'en pouvais plus, je voulais dormir moi, en plus j'avais mal au crâne sévère. J'avais encore dû bien picoler hier soir, tellement que je me souvenais d'rien du tout. Me redressant sur le matelas je remarquais que la pièce ressemblait juste à un bordel. On aurait pu sincèrement cacher des p*tes tellement c'était un foutoir sans nom. Y'avait même plus d'rideaux. P*tain, franchement quoi. J'étais où ?
Bah, une clope m'éclairerait surement, alors autant profiter du paquet qui traînait. Je savais même pas si c'était le mien ou pas. Rien à taper.

Plus je regardais la pièce, plus je me disais que j'étais déjà venu. Ouais ... Mais p*tain ! C'était quoi ça maintenant ?! Un gosse qui chialait ? Nan. Nan nan nan ! STOP. Pourquoi j'étais dans une baraque avec un gosse en train de se vider la gorge en cris de désespoir ?! Je m'étais tapé une femme marié et déjà engrossée, j'voyais que ça. M*rde. Non c'tait pas possible, ça pouvait pas être ça ... Hein ? P*tain mais dans quoi je m'étais encore fourré moi ? J'en pouvais plus de ces saloperies de questions qui me trouaient le crâne, le mieux que j'avais à faire c'était de me tirer en vitesse et dire à la gonzesse que je l'avais surement confondue avec une autre. Plaf, je me rhabillais même pas, de toute façon je savais pas où étaient mes affaires. J'aurais qu'à transplaner direct chez Léo et me saper là-bas.

J'sortais d'la chambre, la clope à la bouche et les c**illes quasiment à l'air donc, entendant le rejeton gueuler encore et encore. Ça me soûlait. Je gueulais encore plus fort que lui du coup. " P*TAIN MAIS C'EST QUOI CE BORDEL LA ? " Ah, bah j'avais dû surprendre tout le monde parce que j'avais tous les regards tournés vers moi. Ah bah p*tain. J'étais chez Noah en fait. Qu'est-ce j'foutais là ? Ah mais du coup c'était cool, normal. Tout allait bien. Pfwah bah j'étais soulagé moi, m*rde alors. Mais je pigeais pas le délire de la vieille et du gamin qu'étaient là. Elle avait pas d'gosse Noah ? Nan parce que elle mère, c'était comme moi qui devenait papa. " Ah mais j'suis chez toi en fait. P*tain j'ai flippé j'ai crû que je m'étais tapé une meuf mariée et tout ! M'fais plus ça hein. " Je lançais un drôle de regard là par contre, parce que j'voulais qu'on m'explique le délire. " Mais c'est quoi cette espèce de larve là ? "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Habitation] L'albatros

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 9

 [Habitation] L'albatros

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Les villages-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.