AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 7 sur 9
Europe de l'Est
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
William West
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005

Re: Europe de l'Est

Message par : William West, Lun 16 Fév 2015 - 23:12


Alors que la tactique des chaînes semblaient plutôt bien fonctionner, le professeur de potion vit le dragon entrouvrir la gueule. D'instinct il se jeta sur Kyara pour la mettre aussi loin que possible du jet de flamme mais Will ne fut pas suffisamment rapide pour s'en écarter autant qu'il l'aurait souhaité. Son manteau était en train de flamber et le serpent le retira aussi vite que possible pour l'envoyer dans la neige mais malheureusement la chemise avait dégusté. La peau c'était pas important, quelques brûlures ça faisait mal mais ça se soignait facilement. La chemise par contre... Non dans cet état il n'y avait plus rien à faire, ça dépassait de loin les capacités magique du jeune homme. C'était dommage, il l'aimait bien cette chemise. Violette, très agréable au toucher, un vrai plaisir à porter ! Le dragon allait payer.

William lui lança un regard noir puis lui et Kyara, qui venait de se redresser, pointèrent leur baguette droit dans la gueule du monstre pour y placer un double Stupéfix. Il chancela aussitôt, visiblement pas totalement KO, c'était maintenant ou jamais ! L'instinct de William lui disait que s'ils ne le capturait pas immédiatement, la bête allait fuir de nouveau.



Pile - Un peu de Filtre de Mort-Vivante pendant qu'il est encore sonné et le voilà qui roupille comme un bébé, dans la poche !

Face - Non mais là c'est plus des ressources qu'il a, c'est un titan le machin ! Repoussant William d'un brusque coup de patte, le dragon reprend son envol, genre !
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Europe de l'Est

Message par : Maître de jeu, Lun 16 Fév 2015 - 23:12


Le membre 'William West' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Europe de l'Est

Message par : Maître de jeu, Dim 22 Fév 2015 - 21:19


Le membre 'Face Lightwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Europe de l'Est

Message par : Seth McSoul, Dim 22 Fév 2015 - 21:36


- Chasse avec Face et Lizzie -

Il s'en était passé, des choses, depuis le début de leur voyage. Au programme : la campagne russe, des cailloux qui bougent, un cochon-démon, une armée de moisissures verdâtres, de la morve plein le lit, un doigt dans un verre d'eau, un oncle Jack, un village de maisons en ruines, une Face sans baguette, un préfet en retard et enfin, pire que tout : l'abominable présence de Lizzie Bennet.

Après avoir capturé leur Bandimon que Bennet la fourbe avait récupéré avant de se barrer en courant, Morgan et Seth avaient repris leur route vers l'auberge où Seth avait logé la veille au soir. Delaube était reparti à Poudlard via un Portoloin, soi-disant parce que Lizzie l'énervait et que sa mère était malade - mais Seth se doutait qu'il avait simplement trop peur d'arriver en retard à Poudlard. Ainsi, désormais seul, le jeune homme rêvassait sur la chambre qu'il avait payé avec les quelques gallions qui lui restait pour le voyage lorsqu'il vit un nouveau message qu'avait laissé Face avant de s'en aller définitivement.

Alors elle était partie en Grèce... toute seule, en plus ! Mais ça s'faisait trop pas ! Déjà elle laissait Seth seul avec cette... cette... cette... voilà, quoi, et en plus elle partait en Grèce, le pays de tous les fantasmes ! Seth avait immédiatement plié bagage pour la rejoindre. Il trouva rapidement le Portoloin qui avait transporté sa camarade - un voyage Russie-Grèce, il y en avait pas des masses - puis arriva enfin au pays des mille mythes.

Voilà donc que Seth découvrait Athènes, belle et ensoleillée malgré l'hiver. Le garçon se dit que l'endroit le plus pratique pour trouver un Gronian, c'était sans doute une forêt. Et dès qu'il vit les premiers arbres en-dehors de la ville, il aperçut Face qui marchait toute seule sur les branches.

1 & 4. Seth regarde autour de lui. Gronian !
2 & 3. L'adolescente est toute seule. Elle n'a donc vraiment pas d'amis ?
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Europe de l'Est

Message par : Maître de jeu, Dim 22 Fév 2015 - 21:36


Le membre 'Seth McSoul' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Responsable RPGPoufsouffle
Responsable RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Europe de l'Est

Message par : Lizzie Bennet, Dim 22 Fév 2015 - 22:00


Réfugiée sur les toits, Bennet avait eu une vue imprenable sur les moindres faits et gestes des deux blaireaux. Ils avaient pesté contre ses sorts, l’avaient insultée plus que de raison, puis Delaube avait carrément abandonné la partie. Quel lâche. McSoul avait pas l’air plus motivé, et au lieu de bosser pour elle, il était allé se reposer à l’auberge. Par Merlin, il était là pour chasser ou quoi ? Dépitée, la Poufsouffle avait fait un tapage, arrachant quelques tuiles qu’elle jetait aux fenêtres des habitations fantômes. Mais le divertissement ne suffit bientôt plus, et elle s’allongea sur le toit, se perdant dans le ciel nuageux. Tant mieux, somme toute ! Sinon, elle n’aurait pas entendu McSoul se lever enfin et bavasser avec un passant. Apparemment, il avait été identifié comme un «grand mec maladroit» et devait trouver «une brune un peu dérangée sur les bords» pour rejoindre une «gamine fébrile» en Grèce. Non mais quand un passant vous sort quelque chose comme ça, vous le croyez, vous ? Pis des brunes dérangées, il n’y en avait pas dans le coin, quelle idée. Mais le blaireau fut assez crédule pour foncer tête baissée. Il prit la direction indiquée par le passant, et Bennet le suivit, courant sur les toits, puis se gamelant et poursuivant en rasant les murs. L’ex préfet s’arrêta devant une bouteille de vin à moitié explosée, et pof ! Direction la terre de Dionysos. Levant les yeux au ciel, la septième année prit sa suite. Bah vi, le principe des chiens de chasse, c’est que si vous les gardez pas sous le coude, vous ne pouvez les exploiter en bonne et due forme. Manquant de gerber à son arrivée, la manipulatrice regarda aux alentours. La ville d’un côté, la forêt de l’autre. Boh, si ces deux là avaient plus qu’un poids chiche, sans doute se rendraient-ils du côté où ils risquaient le moins d’être vus par des moldus. Reconnaissant les empreintes des godasses trop larges de McSoul, Bennet s’engouffra à sa suite. Et v’là qu’elle les voyait. Les deux tapaient la discute avec un Gronian. Mais ils connaissaient le principe d’une chasse, ou ça leur était étranger ?

1. Bennet lance #Incarcerem Maxima sur l’étalon.

2. Bennet lance #Eolo Procella sur le destrier.


3. Bennet lance #Seismus Minima sur le meilleur ami de dent-de-cheval (=Seth).

4. Face est si excitée par la bébéte qu’elle tente de jouer avec ses naseaux et la fait fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Europe de l'Est

Message par : Maître de jeu, Dim 22 Fév 2015 - 22:00


Le membre 'Lizzie Bennet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Wood
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Europe de l'Est

Message par : Ethan Wood, Dim 22 Fév 2015 - 22:31


Je rejoins la capture pour venir en aide à ces pauvres petits !

¤ ¤ ¤ Certaines journées peuvent se passer à merveille, ces journées où tout roule comme sur des roulettes. Mais ce n'était pas le cas d'Ethan aujourd'hui. Sa journée se passait horriblement mal, tout d'abord il s'était réveillé avec cette horrible migraine qui avait continué de le tirailler toute la journée durant. Par il-ne-savait quel stratagème, il s'était retrouvé en Grèce une nouvelle fois, sur les lieux même où Finrod et lui avaient mené à bien une capture pour remplir le zoo de Grande-Bretagne. Désormais, le britannique était de retour pour inspecter l'endroit où la créature avait "expié son dernier souffle".

Il ne savait pas ce qu'il faisait là à vrai dire, il n'avait aucune raison de se trouver ici. C'était peut-être ce verre de whisky pur feu qu'il avait ingurgité quelques heures plus tôt et lui avait administré un bon lavage d'estomac. Comment avait-il réussi à transplaner jusqu'en Grèce ? Il n'en savait strictement rien. Tout ce dont il était sûr, c'était que des cris retentissaient autour de lui. Des injures, des plaintes, il y en avait pour tous les goûts. Comme happé par ces bruits, le Wood arriva après quelques foulées à l'endroit même où un petit groupe de jeunes était en train de chasser une créature qui lui était inconnue. Elle avait des airs de chevaux à part qu'elle possédait des ailes.. Pégase ?

¤ ¤ ¤ Sans attendre plus longtemps, le brun dégaina sa baguette et se dirigea vers les jeunes gens pour leur venir en aide. Il était certain qu'ils étaient en mauvaise posture et avaient besoin d'une aide extérieure pour réussir à mener à bien cette chasse. Et cette aide, le Phénix était sûr qu'il pouvait la leur apporter. Après avoir combattu une chimère, un centaure et d'autres créatures toutes plus effrayantes les unes que les autres, il pouvait bien se permettre de combattre une dernière fois avant l'ouverture de ce zoo.

Les adolescents - parce-qu'ils avaient vraiment une mine d'adolescents - ne semblèrent pas tant que ça perturbés par la présence du Wood, bien au contraire. Bien qu'un air d'incompréhension trônait sur leurs visages enfantins, aucun des trois n'ouvrit la bouche pour questionner le majeur sur sa présence, ils comptaient certainement profiter de l'aîné pour conclure cette capture. Ils avaient de la chance, Ethan était plutôt bon dans son domaine et n'aurait pas plus de mal que ça pour les aider à mettre cet étrange cheval dans un filet.

- Avant que vous ne me questionniez sur ma présence ici, laissez-moi vous aider à en finir avec ce cheval ailé, je vois que vous l'avez déjà bien amoché ! Ajouta-t-il en toute confiance.

¤ ¤ ¤ Puis, faisant un moulinet avec son poignet qui tenait la baguette, il lança un sort en visant le cheval qui se débattait. Il espérait ne pas se tromper devant ces jeunes gens qui semblaient vraiment compter sur lui pour en finir avec la bête.

Face : Apparemment, son heure n'était pas venue de se ridiculiser. Il réussit donc avec une certaine élégance et finesse à achever le cheval ailé qui lui lança un regard des plus haineux. Incarcerem ne lu avait jamais fait défaut.

Pile : Ethan n'avait qu'une seule chose en tête : ne pas se ridiculiser devant le groupe de jeunes. Si bien qu'il oublia de se concentrer sur sa cible et visa complètement à côté du cheval ailé, celui-ci avait trouvé le temps de s'enfuir d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Europe de l'Est

Message par : Maître de jeu, Dim 22 Fév 2015 - 22:31


Le membre 'Ethan Wood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Pile ou Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Seth McSoul
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Europe de l'Est

Message par : Seth McSoul, Dim 22 Fév 2015 - 22:45


Dis donc, elle avait pas peur du public, la bébête. Déjà qu'ils se rameutaient à deux autour de l'étalon ailé d'un air fasciné, voilà que Seth vit débarquer l'infatigable Indésirable, Lizzie Bennet la Farouche, la Fourbre, la Rustre, la... Oui, bon, c'est vrai, ces noms étaient bien trop softs pour une b*tch comme elle, mais Seth était un peu plus discipliné que cette cruauté pour prononcer des insultes – information qui ne se révélait pas toujours véridique.

Et voilà qu'elle se prenait déjà pour la reine d'Athènes et dégainait sa baguette pour la pointer vers le Gronian. Un sort plus tard, le cheval était à moitié dead et Seth faillit jeter un Sortilège Impardonnable sur sa camarade d'infortune pour lui faire payer toutes les saloperies qu'elle leur avait infligées. Enfin heureusement, la bête – pas Bennet, l'autre – gigotait encore, et le jeune homme poussa un petit soupir rassuré en se demandant si le zoo leur filerait un petit dédommagement pour ne pas l'avoir achevée.

C'est alors qu'il vit débarquer un inconnu derrière eux, un peu plus âgé, semble-t-il, et qui n'avait pas l'air super timide vu comme il s'incrusta dans leur chasse.

- Avant que vous ne me questionniez sur ma présence ici, laissez-moi vous aider à en finir avec ce cheval ailé, je vois que vous l'avez déjà bien amoché !

Comme si on avait besoin de ton aide ! Et t'es qui, d'abord ? se demanda Seth. Mais il préféra se taire, car il n'était pas, contrairement à l'autre d'à côté, une personne hostile. Cependant, peu importe si ce type était sympa ou s'il était le pire des enflures, Seth avait le mauvais pressentiment qu'il n'arrivait pas ici pour leur bien. S'il ose se tirer avec notre proie après l'avoir capturée, il va prendre cher !

Son attitude lui rappelait une star de l'ancien temps dont les filles rabattaient sans cesse les oreilles de Seth... Mais oui, vous savez, cet imposteur, là... Lockrache... Lockrane... Lo... Lockhart ! C'est ça, Lockhart ! Ouais, il ressemblait à ça, cet étranger. Un bon vieux Lockhart – et Seth se devait d'appuyer sur le mot « vieux ». En plus, un sorcier anglais en Grèce, ça avait rien de normal...

Enfin quoiqu'il en soit, qui ce soit cet inconnu, il se débarrassa vite fait bien fait de l'animal. Seth hésita à le remercier, mais il se résigna et prononça un #Reducto ! à l'intention du Gronian, puis un #Accio Gronian !

Et le cheval vint se faufiler presque instantanément entre les mains de Seth avant que le garçon ne le range dans son sac à dos, dépeuplé de son Povrebine et son Licheur depuis que Bennet les lui avait volés...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Ethan Wood
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Europe de l'Est

Message par : Ethan Wood, Dim 22 Fév 2015 - 23:19


¤ ¤ ¤ Ethan venait de réussir avec brio la capture de cet étalon ailé, du moins, il ne rata pas son coup lorsqu'il lança un sortilège sur la créature. Il pensait être accueilli à bras ouverts par le jeune groupe qu'il venait d'aider, mais ce fut tout le contraire qui se produisit. À la place d'un immense sourire qui aurait dû fendre leurs visages, une moue dubitative vint se placer sur la tête des adolescents et plus particulièrement sur le seul garçon de la bande. D'un regard désapprobateur, il observait le britannique avec un air de dégoût qu'il n'essaya pas de cacher une seconde.

Ce dernier rangea sa baguette dans sa poche arrière et attendit que les jeunes se déplacent pour aller prendre le cheval ailé. Ils ne lui avaient montré aucune forme de respect jusqu'à maintenant alors il était hors de question qu'il se déplace et risque sa vie à leur place. Le cheval ailé était certes, en bien mauvaise posture, il n'était pas pour autant hors d'attaque et d'un coup de sabot bien placé, pouvait encore faire mal.

¤ ¤ ¤ À une distance raisonnable de la bête et écarté de quelques mètres de l'attroupement d'adolescents, Ethan les observa pendant quelques secondes et reconnut immédiatement un visage qui lui était plutôt familier. Pour l'avoir croisé de nombreuses fois entre les rayons, le brun était certain de ne pas se tromper quant à l'identité de la personne qui lui faisait face. Il ne se rappelait pas de son nom mais pouvait relier sa figure à la boutique d'animaux magiques où la jeune femme travaillait depuis quelques temps en tant que stagiaire.

Soudainement heureux d'avoir affaire à une connaissance, un léger sourire peignit le visage du Wood qui décida de supprimer la distance qui le séparait de la stagiaire. Il espérait trouver un peu de réconfort chez la jeune femme pour qu'elle fasse comprendre aux deux autres hurluberlus qu'il ne leur voulait aucun mal.

- Si je ne me trompe pas, tu es bien Face c'est ça ? Demanda-t-il avant de révéler son identité à son tour. Si tu ne m'as pas reconnu, c'est Ethan ! Je travaille à tes côtés à la ménagerie, toi aussi tu t'es laissée tenter par une petite chasse ou c'est l'appât du gain ?

¤ ¤ ¤ Quoi de mieux pour briser la glace que de parler d'argent ? L'anglais avait rajouté une pointe d'humour à ses derniers mots pour montrer à la stagiaire qu'il ne faisait que plaisanter. Ce n'était certainement pas une bonne idée que de faire croire aux jeunes qu'il n'était qu'un vieux gars vénal.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Responsable RPGPoufsouffle
Responsable RPG
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Europe de l'Est

Message par : Lizzie Bennet, Dim 22 Fév 2015 - 23:35


- On dirait que tu arrives mieux à gérer ta baguette que tes fesses, la «congratula» Brightwood quand les jambes du Gronian ployèrent. La septième année n’eut pas le temps de bitcher car déjà des branches se brisaient sous le pas lourd et conquérant d’un inconnu au bataillon.
Avant que vous ne me questionniez sur ma présence ici, laissez-moi vous aider à en finir avec ce cheval ailé, je vois que vous l'avez déjà bien amoché !

Bennet se tourna vers le nouvel arrivé. Il était relativement mignon (grand, les traits droits et affirmés, la peau diaphane, le regard d’un bleu électrique) mais si arrogant qu’elle visualisait déjà sa main s’écraser entre les jambes du pédant et s’assurer qu’il ne puisse jamais avoir d’enfants. D’autant que le Gronian gigotant dans son #Incarcerem Maxima n’avait pas besoin de plus de cordes pour être neutralisé. Difficile de déterminer qui il était, mais quoiqu’il soit très show-off, ce n’était pas une lumière, et déjà Bennet ne pouvait pas le blairer. Pis quand l’autre illuminé de McSoul voulut récupérer la superbe monture qu’il n’avait su que regarder, elle se retint de rire. Le hasard se jouait d’elle, ou la stupidité humaine atteignait des sommets. Difficile à dire.

- Bon, il serait temps de rentrer à Poudlard nan ? De pire en pire. Elle croyait qu’ils allaient partir, Gronian en poche, alors que c’était la plus belle capture de leur voyage. Et que le mérite, plus encore que d’ordinaire ce qui était un comble pour des esclaves, ne leur incombait en rien. Ah. Ah. Ah.
- Si je ne me trompe pas, tu es bien Face c'est ça ? Si tu ne m'as pas reconnu, c'est Ethan ! Je travaille à tes côtés à la ménagerie, toi aussi tu t'es laissée tenter par une petite chasse ou c'est l'appât du gain ?

Mais v’là que tout s’éclairait ! Le jeune imbécile était un en prime un grippe-sou collègue de l’ennuyante Pouffy. Tout était dit. Levant les yeux au ciel, Bennet songea qu’elle était décidément la seule à pouvoir oeuvrer en pareilles circonstances.
- C’est ça, rentrez au bercail. Puis tenez, elle glissa la main dans sa besace, j’vous lègue le Licheur. En en sortant la seule créature à la mesure des mauvais chiens qu’ils avaient été, Bennet leur adressa un sourire sarcastique. Suivi de près d’un #Accio sac de McSoul, histoire de récupérer son beau Gronian.
A dans... aussi longtemps que possible, mes truies. #Ensoporis Multiplicare !
Et la jeune femme disparut dans les bois. Direction Londres.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Re: Europe de l'Est

Message par : Alexander Scott, Lun 1 Juin 2015 - 0:10


Pv Elenna Benson

La taïga russe, voilà la dernière étape de l'incroyable jeu de piste qu'avait engagé Alexander Scott plus tôt dans la journée. A cette période de l'année l'immense forêt de conifère commençait à peine à dégeler, les chutes de neiges se faisaient moins importantes et les températures atteignaient enfin des valeurs positives ! Peu à peu les animaux sortaient de leur hibernation et les fleurs brisaient leur prison de neige pour pointer leurs pétales à l'air libre. L'environnement perdait peu à peu son immense manteau blanchâtre pour retrouver des couleurs verdoyantes parsemées ici et là de tâches de neige. La taïga qui était resté silencieuse pendant sept longs mois recommençaient à chanter, la conversation du vent dans les arbres laissait peu à peu place aux chants des oiseaux, au grognements des ours et aux longs brames des caribous. Peu à peu les journées commençaient à s'allonger rendant les conditions bien plus clémentes à la prospérité de la vie, ô bien sur tout cela n'avait encore rien à voir avec des conditions plus continentales mais on ne risquait plus de mourir ensevelit sous une montagne de neige, congelé par un blizzard soudain. Attiré par la sortie d'hibernation des petits herbivores, les rapaces marquaient aussi leur grand retour, eux qui s'étaient pourtant fait si discrets pendant l'hiver et avec le retour des caribous c'était les grands prédateurs qui se montraient plus audacieux. La forêt boréale était réglée comme une grande horloge et l'arrivée du printemps avait réveillé la Taïga de sa longue hibernation de plusieurs mois.

Un autre habitant de la forêt était de retour après une longue absence, dans un craquement peu naturel le sorcier de l'est fit son apparition au milieu de l'endroit qu'il considérait comme sa maison, son territoire. Lorsqu'il sentit ses pieds fouler le sol de la Taïga Alexander ne put s’empêcher de pousser un long soupir de soulagement. Cela faisait maintenant plusieurs mois qu'il n'était plus venu ici, qu'il n'était plus venu à l'endroit où il avait grandit, qu'il n'était plus venu sur son territoire. Cela ne faisait même pas quelques secondes qu'il était arrivé ici que l'animagus sentait déjà son animal rugir à l'intérieur de sa poitrine, son alter-égo sentait qu'ils étaient de retour au pays, qu'ils étaient de retour là où tout avait commencé. Ici il n'y avait personne pour lui dicter ce qu'il avait à faire, ici il n'y avait pas Petrus Sudworth, ici il n'y avait aucun bureaucrate, pas d'ordre, pas d'hypocrisie. Si il y avait bien un endroit au monde où aucune attaque de mangemort n'aurait jamais lieu c'était dans ce lieu sacré à ses yeux. Pourquoi ce seraient-ils intéressé à cet endroit ? Il n'y avait pas de considération de sorcier et de moldu, la seule loi qui prévalait c'était la loi du plus fort, du prédateur et de la proie, du dominant et du dominé, la loi de la chaîne alimentaire et de la nature. Enfin Scott pouvait de nouveau sentir l'odeur caractéristique des conifère, entendre les immenses torrents couler au loin et sentir le vent glaciale fouetter son visage, il n'y avait aucune erreur possible, il était de retour à la maison.

Le chasseur de mage noir s'assura qu'il avait bien sa baguette avec lui, à cette période de l'année les prédateurs et les ours qui avaient hivernés étaient particulièrement affamé et si d'ordinaire ils n'auraient pas attaqué d'humain, ils n'hésiteraient pas aujourd'hui. Lorsqu'il fut certains d'être prêt pour sa petite escapade Alexander prit la direction de sa petite cabane. Une fois de plus le russe ne s'était pas habillé particulièrement chaudement, il ne portait que sa veste de cuir et un jean. Peut-être aurait-il d'ailleurs du prévenir Elenna qu'ils avaient rendez-vous ici pour qu'elle prévoie de s'habiller chaudement car elle allait certainement le maudire. Tandis qu'il marchait le chasseur de mage noir prêtait attention au moindre bruit de la forêt, durant toute son enfance il avait appris à connaître chaque murmure de la forêt et désormais il savait ce qui annonçait un potentiel danger pour cela il suffisait d'écouter les animaux ou même le bruit du sol et des arbres. Durant sa jeunesse son père l'avait toujours protégé de sortilège lorsqu'il partait en forêt mais désormais c'était lui même qui devait assurer sa propre protection et il était bien placé pour savoir combien la Taïga pouvait sa montrer cruelle envers les imprudentes c'est pourquoi même après vingt trois ans il demeurait particulièrement à l’affût en l'arpentant. Evidemment il avait plusieurs solution pour s'en sortir en cas d'attaque, aujourd'hui il n'était plus le gamin sans défense, il était devenu un sorcier émérite et puis en cas de réel problème il y avait toujours son alter-égo pour prendre la fuite, après tout ce dernier ne demandait qu'à sortir ici !

Après quelques minutes de marche le sorcier de l'est s'arrêta devant une petite cabane de trappeur faite de bois et à l'aspect particulièrement miteux. En la regardant on avait l'impression qu'elle allait s'effondrer à la moindre intempérie et pourtant Alexander était bien placé pour savoir qu'elle pouvait résister au plus violent et glacial des blizzard ! Elle était là dans cette forêt depuis plusieurs années comme un rocher bravant la furie de l'océan. Un immense sourire illumina le visage de l'animagus, il avait vécu dans cette cabane d'innombrables aventures. C'était là qu'il avait campé durant de nombreux mois lorsqu'il s'était entraîné à devenir maîtriser son animal intérieur ! Il était resté là durant un temps incalculable sans électricité, sans eau, sans chauffage et en ne se servant que de ses talents d'animagus pour survivre ! Comment n'était-il pas devenu fou ? Toute sa vie il l'avait passé dans la Taïga. Il était moins dur de survivre entouré d'ours, de caribous plutôt qu'être entourer des vautours et des loups qui peuplaient les couloirs du ministère de la magie. On avait déjà dit au jeune homme qu'il était misanthrope, peut-être les gens avaient-ils raison après tout ses amis se comptaient sur les doigts d'une main et il avait coupé les ponts avec la plupart des membres de sa petite famille. Pourtant il avait une confiance aveugle en ces rares amis, une confiance inébranlable et sans égale.

Malgré tout les événements forts qu'il avait vécu ici, il y en avait un que resterait à jamais gravé à sa mémoire. C'était ici qu'il avait rencontré Elenna Benson pour la première fois ! Qui aurait cru qu'il aurait pu rencontrer quelqu'un dans un endroit aussi reculé de la Taïga ? Qui aurait cru qu'il aurait pu rencontrer l'amour de sa vie en plein milieu de la forêt boréal ? Et pourtant... Elle avait surgit de l'orée de la clairière comme un mirage en plein désert. Lorsqu'il l'avait vu pour la première fois le jeune homme avait d'abord cru que c'était un glaçon et pour cause, la jeune femme était sur le point de mourir congeler, quelle idée aussi de prendre des vacances en Russie ! Alexander n'avait pas tarder à l'inviter dans la cabane et l'un contre l'autre ils s'étaient réchauffé en discutant durant de longues minutes avant que l'Anglaise ne s'endorme finalement contre lui et qu'il la ramène à Ollivander's le lendemain matin. Rien ne disait qu'il se reverrait un jour mais voilà ils s'étaient retrouvé et depuis ils ne s'étaient plus quittés et aujourd'hui ils étaient de retour... Là où tout avait commencé. L'ancien Serdaigle soupira et s'assit contre la porte de la cabane, désormais il fallait attendre sa dulcinée, une attente qui allait tout simplement être... Interminable. Le stress et la tension qui habitaient le jeune homme avait totalement disparus lorsqu'il était arrivé dans la forêt cependant maintenant qu'il devait rester là à ne rien faire, à attendre, il sentait toute son anxiété qui commençait à remonter en flèche ! Il ne restait plus grand chose à faire si ce n'est attendre et prier pour que l'anglaise trouve rapidement son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Elenna Benson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Europe de l'Est

Message par : Elenna Benson, Mar 4 Aoû 2015 - 4:24



Avec Alexander



Le voyage est un retour vers l'essentiel. (5)


A croire que la Russie était l’une des pires ennemis de la jeune femme. A chaque fois qu’Elenna venait ici, la météo lui faisait faux bond. La dernière fois, la seule fois où elle était venue d’ailleurs, elle avait failli mourir de froid si elle n’avait pas trouvé la petite cabane perdue qui abritait ce gros chat qui n’était autre qu’Alexander. Cette fois-ci, le ciel était découvert et seuls quelques nuages blancs flottaient dans le ciel. Malheureusement, les températures n’étaient toujours pas chaudes et le contraste avec celles de l’Angleterre était assez déstabilisant. La neige commençait peu à peu à s’évaporer mais le sol n’avait pas totalement retiré son manteau blanc, seuls quelques brindilles et branches vertes faisaient leur apparition pour montrer le retour des beaux jours. Enfin !

La silhouette de la demoiselle venait d’apparaître dans la taïga, jurant avec la végétation qui se trouvait autour d’elle. Une fois de plus, elle ne savait pas où elle était et se retrouvait dans le même pétrin que la dernière fois qu’elle était venue. Elle serra ses petits poings, jurant contre elle-même. Se souvenant à peine de son voyage, elle était tout simplement incapable de transplaner directement à la petite bâtisse de bois qui l’avait hébergé le temps d’une tempête. Elenna soupira, se mettant en marche dans le peu de neige qu’il restait. Rapidement, ses petites chaussures en toile furent trempés et ses pieds congelés. Elle enroula ses mains autour de sa poitrine pour tenir chaud à ses bras dénudés et continua son avancée. Son nez se remuait doucement de droite à gauche comme à son habitude, râlant intérieurement contre son copain. N’aurait-il pas pu la prévenir de se couvrir ? Certes, la surprise aurait été gâchée mais cela valait-il réellement un bon rhume carabiné ? Avec un peu de chance, il avait prévu son léger oubli. La surprise avait intérêt d’être de taille !

Peu à peu, à chaque pas, la louve se perdait dans ses pensées, oubliant le froid qui mordait chaque parcelle de sa peau nue. Le vent glacial glissait sur les joues de celle-ci, les rendant légèrement rouge. Comme la dernière fois, elle retraça le même parcours peu compliqué, toujours tout droit, encore tout droit et tout droit encore une fois. Ce n’était pas très difficile, et heureusement d’ailleurs. Après cette journée de recherche intense, cette partie de cache-cache qui allait enfin prendre fin, Elen ne se serait certainement pas sentie d’attaque pour courir un marathon et faire une course d’orientation. Pourquoi n’avait-elle pas emmené Eden ? Au moins, son chien lui aurait tenu compagnie et l’aurait guidé sans qu’elle ait à regarder sa route et où elle mettait les pieds. Alors, pour compenser, elle laissait son regard vagabonder de droite à gauche, redécouvrant le paysage merveilleux qui l’entourait. Cela avait bien changé malgré tout, comme si la saison faisait le charme de l’horizon à chaque fois.

Bientôt, l’Auror rejoindrait son compagnon et cette idée la réchauffait. C’était ici que tout avait commencé comme le message sur la stèle dans la campagne l’avait bien dit. Elenna n’aurait jamais cru qu’elle rencontrerait son destin dans ce coin perdu et pourtant. Elle avait croisé son avenir, son futur, celui qui allait reconstruire son cœur et avancer main dans la main vers une vie meilleure. Cette rencontre, la fille aux cheveux de neige s’en souvenait dans les moindres détails et il lui arrivait souvent d’y repenser ou même d’en rêver, la différence étant qu’ensuite, elle se réveillait dans les bras du beau russe qui partageait son quotidien. Après cette rude journée, la chaleur corporelle d’Alexander, ses baisers pleins de tendresses et ses mots doux, lui manquaient horriblement. A ces pensées, la belle s’empressa d’accélérer le pas, pressée de retrouver l’amour de sa vie. Et puis de ne plus avoir froid aussi. Oui, c’était parfois utile un copain, ça tenait chaud !

Les minutes furent longues mais peu à peu, le décor qui se dessinait devant l’ancienne Poufsouffle fut étrangement familier. Au loin, la petite cabane trônait toujours avec la même allure. Elle semblait si frêle, si fragile qu’on aurait dit qu’un seul coup de vent aurait pu la faire tomber dans un fracas. Et pourtant. Elle était encore là, supportant tempête sur tempête. Petite et chétive d’apparence mais forte et tenace. Si Elenna avait été un objet, elle aurait voulu être comme cet abri de fortune. Une odeur familière vint chatouiller l’odorat de la louve qui ne put contenir un sourire divin sur son visage, accélérant une nouvelle fois la cadence de ses petits pas. Alexander était bien là en effet, assis par terre, adossé contre la porte de la chaumière à attendre patiemment. La sorcière leva les pieds un peu plus hauts, se mettant à courir comme une dératée pour rejoindre son fiancé. Le temps qu’elle le rejoigne, le beau blond s’était relevé et elle ne se gêna pas pour lui sauter dans les bras, accrochant ses bras autour de son cou et ses jambes autour de sa taille pour l’embrasser avec amour avant de détacher ses lèvres pour reprendre son souffle. Son cœur battait la chamade, heureux de retrouver le russe et fatigué de l’effort accompli. Le silence de la taïga était si apaisant qu’Elenna osa à peine murmurer quelques mots.

" Tu m’auras bien fait courir, mais j’ai gagné… "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Europe de l'Est

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 9

 Europe de l'Est

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.