AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 2 sur 16
[Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant
Crystal Harper
Gryffondor
Gryffondor

Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Message par : Crystal Harper, Dim 18 Mar 2012 - 16:54


Crystal jeta un coup d'oeil rapide mais à peine avait-elle eu le temps de faire je l'aurez pe en direction de la cabine qu'une jeune fille entra. Elle portait l'uniforme de Poufsouffle et semblait à peine plus jeune qu'elle. La brune releva la tête aussitôt, essayant de cacher ses larmes tant bien que mal. Si jamais on apprenait que la froide Crystl Harper pleurait dans les toilettes de Mimi Geignarde, s'en était fini de sa réputation.
La jaune et noir rougit lorsque les yeux bleus de Crystal se posèrent sur elle et murmura :

- Je suis désolée, je ne voulais pas vous déranger... Je m'envais de suite...

Crystal ne répondit rien mais tout son corps criait de toutes ses forces qu'elle ferait mieux de partir.
Malheureusement un animal s'échappa de la capuche de la Poufsouffle et fila dans une cabine voisine. La jeune fille lui cria de revenir mais voyant qu'il ne répondait pas, partit à sa recherche.
Crystal soupira d'un air agacé et s'apprêtait à sortir quand un bruit attira son attention : un petit " toc " qui semblait venir d'une cabine non loin. La rouge et or fronça les sourcils : elle ne s'était pas trompé, quelqu''un l'avait bel et bien observé. Aussi, sans tenir compte des regards surpris de la Poufsouffle, elle s'avança vers la cabine .
Revenir en haut Aller en bas
Joe Parker
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Message par : Joe Parker, Lun 19 Mar 2012 - 17:01


Cela faisait plusieurs mois que Joe suivait des cours moldus par correspondance. Il étudiait les maths, une langue étrangère ainsi que l'histoire du peuple non-magique. Joe faisait tout pour être le plus intelligent et, pour lui, il y a des choses qui sont à savoir et que l'on apprenait pas à Poudlard. Comme, par exemple, les mathématiques ou encore l'histoire moldus. Joe n'en savait que très peu sur ces sujets là, pour cause il n'avait étudié ces matières que durant 6 années de sa vie. C'était donc par correspondance qu'il avait suivit plusieurs formations de matières moldus, après 4 mois de travail il avait dû passer ses examens. Pour ça, il s'était rendu dans le monde moldus pour y passer ses tests. Très sûr de lui, il pensait les avoirs tous réussi.. Jusqu'à aujourd'hui, jour où les résultats étaient arrivés par hibou, bien entendu les lettres étaient envoyé chez les parents de Joe, qui ensuite transmettait par hibou.

Chère monsieur Parker,
Nous avons l'immense joie de vous annoncez que sur les 3 examens que vous avez passé le 12 Mars 21XX dans nos locaux, vous en avez réussi 2. Histoire, avec mention très bien et la langue étrangère, avec aucune mention. A l'inverse, votre examen de mathématique c'est malheureusement révélé être un échec, nous en sommes désolé. D'ici peu, vous recevrez une autre lettre contenant un diplôme certifiant votre réussite en histoire et langue.

Veuillez recevoir nos sincère félicitations,
Le comité correcteur,


Hein ? Raté ? Il avait raté son examen de math, celui qu'il avait préparé durant des heures, celui qu'il avait eu fini en un temps record et dont il était sûr de la réussite.. Comment était-ce possible ? Jamais, il n'avait raté un examen et il aura fallut qu'un test de math viennent dénigrer sa superbe série. Il ne fallait pas en faire mention, ça pourrait très certainement lui pourrir ses chances d'être ministre un jour ! Un homme qui représentait le monde magique se devait d'être irréprochable et rater un examen moldus n'en était pas digne. La colère et la déception s'emparait du jeune homme, rare était ces moments où Joe n'avait même plus l'envie d'étudier. Dégouté, voila ce qu'il était. Si ça se trouvait ce "comité correcteur" n'était même pas qualifié, s'il le pouvait il serait déjà là bas pour refaire corriger son examen !

Joe pris le chemin pour sortir du château, perdu dans ses pensées, il laissait ses pieds le guider. Ces derniers connaissaient par cœur le chemin vers le hall d'entrée, il n'aurait certainement pas besoin du cerveau de Joe pour les guider. Aussi vite que cette pensée traversait l'esprit de Joe, ce dernier revenait à lui. Il était loin de la porte du hall, voir très loin même. En ce moment, il se trouvait dans une pièce humide avec en son centre plusieurs lavabo. Réflexion.. Toilette de Mimi, voila où il était. Joe en avait déjà souvent entendu parlé mais n'y avait jamais mis les pieds. A cause des légendes concernant cette pièce.. Du temps de Harry Potter, une personne avait libérée un immense serpent dans le château, ce dernier s'attaquait à toute personne provenant de milieu moldu. Et ce serpent, vivait en dessous de cette pièce, ou en tout cas l'entrée qui menait à cette bête se trouvait dans cet endroit. Il fallait qu'il sorte, ce n'était pas pour lui. En plus, le serpent dont la légende parlait serait présent à nouveau dans le château et s'attaquerait aux élèves de sang moldus.. pas très bon pour Joe tout ça ! Il allait faire demi-tour, toujours énervé par cette réponse reçu un peu plus tôt dans la journée, lorsqu'il entendit plusieurs bruits derrière lui..

Des gens, il y avait des gens.. Beaucoup même, environs 4 voir 5 gros maximum. Joe ne les voyait pas tous, mais il les entendait. Deux filles et un garçon devant lui, deux autres personnes dans deux des nombreuses cabines présentes. Il ne connaissait personne, sauf une jeune fille, de vue, elle était Poufsoufle donc traînait souvent dans la salle commune. En plus de la colère, un sentiment de peur venait prendre place dans la poitrine de Joe.. Que faire ? Si jamais le serpent sortait maintenant, ils étaient fini, tous !.. Tampis, il allait rester, voir comment ça allait se passer. Il regardait les personnes autour de lui, mais ne dit pas un mot.. Observant les alentours, le silence se faisait pesant.

Joe en profita même pour replonger dans ses pensées, concernant son examen raté, la peur qui se faisait sentir disparu aussi vite qu'elle était arrivé. La colère avait repris sa place, il avait la haine contre ses correcteurs ne sachant pas faire leur travail, c'était pourtant simple de corriger des copies ! A cause d'eux, il n'avait plus aucune chance d'être ministre.. Enfin c'est ce qu'il pensait, bien entendu un examen de math n'allait pas interdire à une personne de devenir ministre de la magie ! Un bruit sortit alors Joe de ses pensées..
Revenir en haut Aller en bas
Valens Fenwick
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Message par : Valens Fenwick, Lun 19 Mar 2012 - 21:40


Un à un, plusieurs personnes avaient investi ce lieu solitaire. Un par un, ils en avaient franchi le seuil à la rencontre de leur destin. Trois étaient venus par colère, éloignant les autres de leur propre courroux, prêts à noyer leur ire dans la fraiche rivière des lavabos. Deux étaient venus par chagrin, ajoutant leurs torrents de larmes aux rivières des premiers. Et enfin une était venue par pure curiosité et comme le disent les anglais "It killed the cat".

Mais cette différence fondamentale, ne comptais pas, ne comptais plus. En entrant en ce lieu, en cet instant, ils avaient liés leurs destins les uns aux autres de manière plus littérale et intime qu'on aurait pu imaginer. Tous les six étaient présent autour du calice et les mâchoires de son piège étaient sur le point de se refermer sur eux.

En effet, excédé par cette foule et craintif de ne savoir étouffer sa colère avant qu'elle ne se soit éteinte, Valens sortit en trombe de sa cabine et marcha à pas rapides afin de sortir au plus vite de la pièce. Mais d'énervement il donna un coup de poing en passant dans le calice sur le lavabo. Dans la course de ce dernier, de l'eau tomba en son sein et il brilla brièvement d'une lueur bleutée.

L'eau qu'il contenait sembla alors exploser et des gouttes furent expulsées aux quatre coins de la pièce, arrosant autant les gens les plus proches que ceux restés dans les cabines. Aussitôt, tous eurent l'impression de voyager en transplanant ou avec un portoloin. Puis ce fut le noir pour eux tous, le noir et un mauvais pressentiment.

Et le pressentiment était justifié car à leur réveil... Quelque chose avait changé...



___________________________________________________________________________________



Axelle avait vu l'élève Valens Fenwick faire quelque chose. Il avait courrut et utilisé une sorte de coupe. Puis une explosion, de l'eau... et plus rien. Trouvait-il malin de troubler ainsi sa peine et son chagrin? S'amusait-il à se jouer des sentiments des gens? De l'énervement monta en elle, la poussant à se relever et à épousseter ses vêtements d'un air digne mais contrarié. Réajustant une mèche de sa coiffure, elle balaya la salle du regard pour trouver le petit plaisantin. Elle était toujours sa préfète et il était de son "devoir" de lui apprendre l'ordre. Elle n'était pas intimement convaincue que tout fut de sa faute mais ses nerfs devaient bien trouver une cible.

Mais son regard ne parvint pas à le trouver. Elle regarda un à un les quatre autres avant de tomber sur... Elle même? Cet imbécile avait jeté un maléfice pour prendre son apparence? Pour créer un double? Elle sentait que quelque chose n'allait pas, sans arriver à mettre le doigt dessus. Des sensations étranges arrivaient à elle, des impulsions, un équilibre, ... Mais qu'avait-il donc fait. Ce n'était vraiment vraiment pas le jour de plaisanter et elle allait lui faire comprendre. Elle s'adressa donc à son double d'une manière sèche, toisant d'un regard froid celle qui était le responsable le plus plausible.

Quel imbécile! Qu'est ce que tu as...

Mais sa voix mourrut avant d'avoir terminé sa phrase et elle porta sa main à sa bouche comme si elle pouvait encore empêcher ces sons d'en sortir. Sa voix. Ce n'était pas sa voix habituelle. Le timbre en était bien plus grave même s'il restait doux. Une voix comme celle de, une voix presque comme celle de. Quelque chose n'allait vraiment pas. Axelle fit alors descendre ses yeux sur sa main qui n'était pas la sienne, puis dériva sur le bras jusqu'à avoir un choc.
Revenir en haut Aller en bas
Selena Grimm
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Message par : Selena Grimm, Jeu 22 Mar 2012 - 17:13


D'un coup tout s'obscuricit autour de Morphaie qui tomba à terre. Artèmis était restée aux pieds de la personne qui se trouvait dans cette cabine sans être affecté de l'onde magique. La jeune pouffy n'avait pas vu ce qui s'était passé. Tout ce qu'elle avait cru voir était un élève de serpentard donner un coup dans quelque chose puis plus rien. Le noir, le néant.

Ouvrant les yeux John ne comprit pas pourquoi il était à terre regardant des pieds qui semblaient être les siens et surtout regardant une créature bleue qui semblait être un ridicule petit lapin. Un détail le choqua. Que faisait il en dehors de la cabine. Pourquoi sentait il comme un étrange courrant d'air le long de ses jambes?


Mais que...

Prononça t-il après avoir posé sa main sur le rebord de la porte de la cabine pour se relever. Il n'avait pas fini sa phrase car quelque chose le frappa. Cette main... Cette main qu'il venait de poser ce n'était pas la sienne.
Se redressant, il secoua la tête comme pour chasser cette allucination. Encore embrumé, il se dirigea vers les lavabos pour se passer un coup d'eau sur le visage. Sous ses doigts, il ne reconnut pas son visage. Que d'étranges sensations se faisaient sentir...

Se redressant, il fit un reflet dans le miroir, un reflet qui n'était pas le sien. Pourtant quand il porta une main sur son visage, le reflet fit de même... Impossible! La colère monta en lui alors que d'habitude il gardait son sang froid en toute occasion pour calmer ses nerfs il frappa dans quelque chose.
Ce fut le miroir qui se brisa et blessa la main fine. Se retournant il regarda les deux serpentards qui se trouvait devant lui. Quel mauvais tour ces deux là avait pu lui jouer? La voix pleine d'une rancoeur non refoulée et froide, il les fixa d'un regard noir.


Lequel de vous deux est responsable de ce maléfice? Je trouve pas cela drôle, je veux retrouvé mon apparence et non rester dans le corps d'une poupée...

Effectivement il se retrouvait dans le corps d'une jeune demoiselle à l'allure de poupée de porcelaine, fragile et candide. Cela lui faisait un choc...
Revenir en haut Aller en bas
Joe Parker
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Message par : Joe Parker, Jeu 22 Mar 2012 - 17:31


Le jeune black était debout, près des lavabo. Après quelques secondes de présence dans la pièce, un jeune homme, plus jeune que Joe en le regardant, sortit d'une des cabines à proximité. Il avait l'air fou de rage, il se dirigeait vers le lavabo dans une course en ligne droite. Sur l'évier ce trouvait une sorte de coupe, une calice comme on pouvait l'appeler. D'un coup, d'un seul, le jeune homme fît valser la coupe d'un coup de poing. Cette dernière partit dans le vide tout en reversant sur chacune des personnes aux alentours, de l'eau qu'elle contenait. Joe n'eut pas le temps de l'esquiver, en plein sur ses beaux vêtements tout propre. Il n'aimait pas être sali, ce jeune homme allait être réprimandé ! Mais, le jeune black n'eut pas le temps d'agir, juste après que l'eau soit rentré en contact avec sa peau, un trou noir était apparu. Plus rien n'était clair, tout était sombre..

Morphaie était debout, droite comme un plot. Elle se sentait plus lourde que tout à l'heure, comme si elle avait mangé il y a quelques secondes, hors ce n'était pas le cas. La jeune fille se sentait également plus haute que d'habitude, comme si elle portait des échasses, hors, encore une fois, ce n'était pas le cas. Le vent qu'elle sentait habituellement sur ses jambes semblait être bloqué par quelques choses, elle ne pouvait dire quoi. Toute ses différences apparue depuis le trou noir lui traversèrent l'esprit en une dizaine de seconde. Elle repris ses esprits par la suite, ce disant que ce n'était pas grand chose, et se mit à chercher son animal, Artémis. Elle le cherchait du regard, au sol. Il se trouvait près..de Morphaie ? La personne se trouvant à côté d'Artémis ressemblait comme deux gouttes d'eau à Morphaie, de dos en tout cas. Le visage n'était sûrement pas le même, au début elle trouvait ça marrant. Mais ensuite, lorsque la fille se dirigea vers le miroir, la jeune poufsoufle put observer son visage.. Identique également ! De plus, la personne semblait paniqué

Lequel de vous deux est responsable de ce maléfice? Je trouve pas cela drôle, je veux retrouvé mon apparence et non rester dans le corps d'une poupée...

La même voix que Morphaie.. cette dernière tendit les mains, pour remonter ses manches. Elle s'aperçut qu'elle n'en avait pas, mais que sa peau.. était noire. Une vague de chaleur montait dans son corps, un stress d'une intensité extraordinaire montait en elle. Elle s'approcha d'un autre miroir et put y aperçevoir un visage, mais qui n'était pas le siens. La peau était noire, la mâchoire était puissante, comme chacune des parties du corps dans lequel elle se trouvait.. Morphaie avait les larmes aux yeux, elle fermait ses derniers.. soufflait un coup puis pris une petite partie de peau pour la pincer.. Doucement, elle rouvrit les yeux.. Elle crû que tout était rentré dans l'ordre, jusqu'au moment où elle aperçu son visage à deux mètre d'elle.

Tout ça, s'était la faute des deux serpentard.. Quelle bande de.. Elle était maintenant enfermé dans un corp qui n'était pas le siens. Morphaie regardait autour d'elle, chacune des personnes semblaient revenir doucement à eux. En ce moment, Morphaie avait envie d'une seule chose, frappé ces Serpentard. Malheureusement, même si à présent elle était doté de muscle, elle ne savait pas s'en servir. La jeune fille s'asseyait alors sur le sol, pris ses jambes dans les bras et se mettait à pleurer, comme une enfant. S'était tout à fait légitime pour une jeune fille de pleurer dans ce genre de situation.. par contre pour un grand noir musclé, ça l'était beaucoup moins. Sûrement que la vision de ce spectacle, serait bizarre pour ceux qui vont y assister..
Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Message par : Axelle Higgs, Jeu 22 Mar 2012 - 19:40


Lorsque Valens avait propulsé la coupe, une drôle d'impression se fit ressentir. Le décor se mit à tourner très vite, comme si le jeune homme transplanait. Ce dernier se concentra afin de garder un certain maintien et ne pas vider ses tripes sur le sol.

Cependant, un rideau noir bloqua la vision et toute sensation chez Valens. Cela dura plusieurs secondes, puis le décor se replaça peu à peu. Le Serpentard plaça sa main sur le lavabo pour se retenir et trouver un certain équilibre. Son regard se posa sur son voisin : un grand jeune homme à la peau noire provenant de Poufsouffle. Cependant, avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit, un bruit de porte métallique capta son attention. Quelqu'un sortait d'une cabine.

Valens fit volte face pour tomber sur son... double ? Étonné, le Serpent haussa un sourcil, tandis que sa copie s'exclama :


- Quel imbécile! Qu'est ce que tu as...

L'autre ne termine pas sa phrase et porta sa main à sa bouche avant de descendre tranquillement le regard. Entre temps, les autres occupants commençaient à rejeter la faute sur les deux Serpentards. Puis, le jeune homme noir s'assit sur le sol et commença à verser quelques larmes. Quelle étrange attitude pensa Valens avant de reporter rapidement son attention sur son double.

Le Serpentard passa une main dans ses cheveux, histoire de s'éclaircir les idées. Mais qu'elle fût sa surprise lorsqu'il constata que sa crinière s'était allongée en l'espace de quelques moments. Rapidement, il fit volte-face vers le miroir derrière lui. L'objet avait connu une dure époque plus glorieuse. Maintenant, plusieurs morceaux étaient manquants. Malgré tout, il parvint à distinguer une chevelure noire, un oeil turquoise, ainsi qu'un badge de préfet... vert ? Il était donc dans le corps d'Axelle ? Où alors avait-il prit son apparence ? Et le Valens qui se trouvait devant lui ?


- Un instant, fit calmement le Serpentard, tentant de calmer la panique générale qui s'installait.

Cette histoire était des plus étranges, mais un embryon d'explication surgissait dans son esprit.


- Axelle ? appela-t-il tout en portant son regard vers son corps.

La situation devait être plutôt absurde, mais en ce moment rien n'était normal.


- Suis-je le seul à avoir ressenti cette sensation de transplanage ? demanda-t-il ensuite à l’ensemble du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
John Dawson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Gorille


Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Message par : John Dawson, Sam 24 Mar 2012 - 20:05


La jeune femme se sentit comme arrachée de son corps qu'elle laissait abandonné dans les toilettes de Mimi, mais elle eut l'impression de ne pas l'avoir laissé très loin, car le nouveau paysage n'avait rien de bien diffèrent des toilettes, sauf que cette fois Crystal se trouvait dans une cabine. Mais il y avait quelque chose de bien louche dans tout ça, elle avait entendu le bruit bien distinctif d'un objet qu'on frappait, *Qu'est-ce qui aurait bien pu se passer?* se demandait-elle, avant d'entendre des cris parvenir de l'extérieur. Au moins elle avait raison sur un point; elle n'était pas seule dans ces toilettes.

Elle sortit de sa cabine pour voir deux Serpentards, ils étaient sûrement responsables de ce qui venait de se passer. Mais avant qu'elle puisse parler, la jeune femme remarqua un autre détail, il y avait un jeune homme, apparemment dans les vingtaines, qui, à la grande surprise de Crystal, était entrain de pleurer. Le spectacle devenait de plus en plus étrange, mais ce n'était rien comparé à ce qui allait suivre, quand la préfète Serpy" s'adressa au garçon de Serpentard.

- Axelle? Demanda-t-elle, avant de poursuivre en s'adressant à l'ensemble des présents, Suis-je le seul à avoir ressenti cette sensation de transplanage?

"Le" seul, ce mot résonna dans sa tête comme un coup de canon, il y avait quelque chose d'anormal dans ce spectacle, et c'était sûrement la faute de l'un des présents, plus précisément, l'un des deux Serpentards, il fallait mettre fin à cette situation ridicule, car en résument tout ça, on avait: une préfète de Serpentard qui appelle un garçon par le nom d'une fille, un jeune dans les vingtaines qui pleurait comme une fillette, une petite fille les mains ensanglantée et un miroir cassé.

- Qu'est-ce qui se pa...

La jeune femme ne pu terminer sa phrase, la voix qui avait formulé ses paroles n'était pas la sienne. Une pensée soudaine se matérialisa après une récapitulation mentale du spectacle, car si on ajoutait ce qu'avait dit la préfète à ce qu'elle venait d'entendre sortir de sa bouche. Elle regarda des mains qui n'étaient pas les siennes, elle les leva pour toucher des cheveux lisses, ce qui était en quelque sorte réconfortant, mais ce réconfort se dissipa lorsqu'elle constata qu'ils n'étaient pas aussi longs qu'ils devaient l'être. Crystal se dirigea vers un miroir, pour voir un garçon qui la regardait avec le même ahurissement qu'elle ressentait. Le jeune homme avait des yeux gris, des cheveux marrons, elle ne prit pas la peine de détailler son nouveau corps, car ce qu'elle voyait à ses côtés était aussi étrange que tout le reste: son corps à elle était blotti devant elle. Elle se tourna alors vers l'ensemble du groupe et demanda sur un ton qu'elle voulait le plus calme.

- Vous pouvez m'expliquer ce qui se passe ici? Dit-elle en essayant de cacher la colère qui commençait à faire surface.

Elle regarda alors son propre corps en essayant de connaitre la personne qui le possédait à présent, *Pourvu que ce ne soit pas un garçon*.
Revenir en haut Aller en bas
Valens Fenwick
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Message par : Valens Fenwick, Mar 27 Mar 2012 - 10:49


Médusée, Axelle se rendait peu à peu compte que ce corps qu'elle habitait n'était pas le sien. Elle avait l'apparence de... Non. C'était plus que de l'apparence, les sensations qui venaient à elle étaient trop étranges pour cela. Elle avait le corps d'un garçon. Elle avait le corps de Valens. Mais pire encore, quelqu'un d'autre semblait avoir le sien. Cela n'allait pas du tout! La plaisanterie était loin d'être drôle, elle devait s'arrêter sur le champ.

Au vu des différentes réactions qui fusaient, la préfète de serpentard ne semblait pas la seule affectée par ce changement. Une jeune fille de poufsouffle exigeait sur le champ le responsable de ce maléfice et surtout son annulation. La jeune femme nota avec un certain agacement que tous voulaient probablement la même chose sans qu'il fut besoin de le préciser. Un grand noir baraqué était replié sur lui même en train de verser des larmes et supportait également assez mal sa situation.

Elle même... Enfin l'autre elle même... Bon la personne qui occupait son corps l'appela par son prénom. Réfléchissant quelques instants, elle s'aperçut que la seule personne qui la connaissait suffisamment pour cela était Valens. C'était donc lui qui occupait son corps. Formidable, un garçon... L'agacement monta d'un cran et Axelle répondit des plus fraichement à son appel.

Valens, je te préviens que si tu abîmes ne serait ce qu'un peu mon corps ou si tu tentes quelque chose de déplacé, je trouverai un moyen de te le faire payer sans endommager mon corps.

D'autres personnes demandaient à tout va des explications ou des solutions et un cafarnaüm était en train de s'instaurer. Avant que la panique et la colère ne prennent le dessus sur toute raison, Axelle haussa la voix et dit sur un ton péremptoire.

Restez calme. Silence! Je suis préfète... enfin elle est préfète. Bon vous m'avez comprise. Ce n'est pas ainsi que nous règlerons cet incident. Bon pour commencer, qui êtes vous chacun, que l'on se rende compte de la situation exacte? Je suis Axelle Higgs, préfète de serpentard.

Puis, quand les gens eurent décliné leurs identités, toisant d'un regard noir ceux qui déclinaient ses consignes, elle commença à récapituler ce qu'ils savaient de leur situation.

Maintenant que nous en savons un peu plus sur qui nous sommes, que savons nous de la situation?
Premièrement, un calice qui projette des gouttes sur nous et qu'il serait bon de récupérer.
Deuxièmement, la sensation de transplanage qu'a décrite Valens.
Troisièmement, nous avons tous un corps que nous préfèrerions rendre à son propriétaire en récupérant le nôtre.
Quoi d'autre?


Le troisièmement avait été prononcé avec un regard appuyé sur son propre corps au travers duquel Valens la regardait. Au fond d'elle même, elle était loin d'être aussi rassurée et optimiste qu'elle essayait de le montrer, mais son rôle l'obligeait à garder l'attitude d'un exemple pour ne pas que tous les autres ne perdent leurs moyens et, par là même, leurs chances de s'en sortir.

Lentement, elle commençait à se rendre compte de ce que cela faisait d'habiter le corps d'une personne du sexe opposé. Les sensations, les pulsions, sa bouche devenait sèche quand ses yeux se posaient sur le corps d'une femme. Ce corps ne lui obéissait pas de la même manière qu'à l'accoutumée et ses réactions étaient dictées de manière inattendue. Une expérience finalement assez intéressante à très petite dose mais frustrante dans le même temps. Une certaine impatience à régler ce problème la gagna malgré sa volonté d'apparaître calme.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Message par : Crystal Harper, Mer 28 Mar 2012 - 17:12


Un jeune garçon sortit soudain d'une cabine proche d'un air rageur, sans prêter attention au regard désapprobateur que Joe lui lança. Le vert et argent envoya balader une sorte calice d'un coup de poing violent ou il tomba part terre, au milieu d'une flaque d'eau, dans un grand bruit résonnant.

Puis soudain ce fut le noir complet. Joe se sentit sombrer, aspiré par une étrange force...Puis le néant...

Lorsqu'il ouvrit les yeux, il était par terre, mais apparemment en vie. Il se releva et aperçut le Serpentard coléreux debout lui aussi. Qu'avait-il encore fait ? Trouvait-il cela drôle ? Joe était déjà assez énervé comme ça à cause de cet stupide examen de mathématiques, il n'avait pas besoin d'être victime d'une farce en plus.

Voulant s'épousseter sa robe, il baissa les yeux, mais avec un froncement de sourcils remarqua qu'elle était aux couleurs de Gryffondor. Avec ahurissement, il contempla ses jambes, longues, fines, féminines.
D'un coup sec il se retourna vers le miroir, et en resta bouche bée. Le miroir lui renvoyait l'image d'un visage aux traits fin, aux yeux bleus perçants et encadré par de long cheveux bruns. Un visage beau et impassible. Mais un visage de fille.

Jetant un coup d'oeil derrière lui, il ne vit personne. C'était donc bien lui en face du lavabo. Mais non il divaguait il n'était pas une fille, il était Joe, un garçon....
C'était sûrement la farce de ce Serpentard. Se retournant pour dévisager le farceur il failli tomber de haut. Son visage l'observait. C'était une sensation étrange que de se voir en face de soi.

Joe commençait à être inquiet maintenant. Il était certain que c'était plus qu'une simple farce désormais. Il ouvrit la bouche pour donner son avis mais le Serpentard lui coupa la parole :

Quel imbécile! Qu'est ce que tu as...

Il porta sa main à sa bouche, semblant réaliser ce qui se passait. Joe commençait à paniquer sérieusement : qu'allaient-ils faire ? Ils avaient échangé leurs corps !

Une préfète de Serpentard analysa la situation. Joe, toujours paniqué, déclina son nom et remarqua un coup d'oeil noir de la part d'un autre élève. Sûrement la personne dont il avait pris le corps...

Maintenant que nous en savons un peu plus sur qui nous sommes, que savons nous de la situation?
Premièrement, un calice qui projette des gouttes sur nous et qu'il serait bon de récupérer.
Deuxièmement, la sensation de transplanage qu'a décrite Valens.
Troisièmement, nous avons tous un corps que nous préfèrerions rendre à son propriétaire en récupérant le nôtre.
Quoi d'autre?

Le Serpentard avait continué à parler. Toute la fureur que contenait Joe se déversa alors d'un seul coup :

- Quoi d'autre ? Mais regardez ce que vous avez fait ??? C'est sûrement de la magie noire !!! Qu'est-ce qu'on va faire....

Revenir en haut Aller en bas
Axelle Higgs
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Message par : Axelle Higgs, Jeu 26 Avr 2012 - 6:57



- excuse-moi, mais je ne crois pas que nous voulions changer de corps aujourd'hui. Nous devrions plutôt nous calmer et trouver une solution.

C'est la voix hautaine et traînante d'Axelle qui répondit à la Gryffondor (qui était en réalité le Serdaigle), mais il s'agissait des paroles de Valens. Ces dernières étaient mesurées, comme à l'habitude. En tout temps, ou presque, le garçon savait rester poli et courtois. Cependant, le jeune homme ressentait un agacement, voire une certaines frustration envers ses collègues. Personne ne semblait réellement chercher une solution, malgré son intervention. Enfin, celle d'Axelle dans son corps. Le jeune homme prit quelques inspirations, attendant une quelconque réaction. Il se demandait si c'était le fait d'être dans le cops de la préfète qui le poussait à réagir ainsi ou alors...

Le jeune homme secoua la tête, renfonçant ses pensées sombres dans un coin de sa tête (ou alors celle d'Axelle?). Une fois qu'ils retrouveraient leurs corps, est-ce que les réflexions de l'individu qui aurait occupé le corps pendant un moment y seraient imprégnées ? Après tout, Valens devait utiliser le cerveau de la préfète en ce moment même et donc y stocker ses pensées.

Des yeux, le Serpent chercha des yeux le calice qu'il avait projeté auparavant. Il devait plutôt se concentrer sur la solution à ce problème, car les étudiants parmi eux avaient tôt fait d'accuser les deux Serpentards. On avait déjà parlé à Valens de la réputation des verts et argents, au sein des autres maisons. Une espèce de rivalité qui avait été bien plus forte il y a de cela des décennies, mais qui perdurait toujours.

Le jeune homme plissa des yeux, afin de mieux cerner les détails. Chose certaine, Axelle était dotée d'une moins bonne acuité visuelle que lui. Cependant, Valens avait malgré tout réussi à cerner un objet brillant, dans une cabine située à gauche. Machinalement, il avança et récupéra rapidement l'objet. Bien entendu, le calice était dorénavant vide. L'objet était de bronze et quelques améthystes, finement taillées, décoraient la coupe. Le regard vissé sur l'objet, le jeune homme retourna près de son corps, occupé par Axelle.

Il s'était dirigé vers elle, car malgré ses menaces à l'endroit de son corps, c'était la seule qui ne semblait plus trop bouleversée par la situation. Enfin, assez pour tenter de remédier à cette dernière. Par ailleurs, les autres semblaient plus ou moins persuadés que toute cette ironie était prévue. Néanmoins, le Serpentard fit signe aux autres d'approche. Il devait bien prouver sa bonne volonté !


- J'ai l'impression qu'il y a quelques mots gravés ici, fit Valens en pointant l'endroit où il pouvait sentir quelques irrégularités en passa son doigt.
Revenir en haut Aller en bas
John Dawson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Gorille


Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Message par : John Dawson, Lun 30 Avr 2012 - 11:08


Au fur et à mesure que le temps avançait, Crystal s'adaptait un peu plus à la situation présente et surtout au fait que ce corps n'était pas le sien. Ce fait s'accentua par quelques tics et sentiments qui ne lui étaient pas habituels. Premièrement elle avait le corps d'un garçon qu'il lui était totalement étranger et pire encore, quelqu'un d'autre était en possession de son corps. Ce qui aggravait la situation un peu plus c'était que l'une des Serpentards était préfète et qu'elle aussi n'avait pas son propre corps.

Crystal, ou plutôt le corps du jeune homme se mit à se gratter le nez, c'était sûrement signe d'anxiété. Une soudaine question vint troubler les pensées de Crystal, elle se demanda si elle allais se rappeler ces sentiments, ou vice-versa, si le cerveau du jeune homme allait se rappeler les réflexions qu'elle aurait eu ? Elle laissa cette pensée pour après, à présent elle devait trouver son corps et s'assurer qu'il était entre de bonnes mains. En cet instant son corps lui apparut à sa droite. Les paroles fusaient de toute part, la jeune femme put quand même retenir une petite récapitulation des faits donnée par la préfète qui était en possession du corps de l'autre Serpy', elle leur demanda aussi de se présenter.

- Je suis Crystal Harper, de Gryffondor, voilà mon corps, dit-elle en montrant son corps avec un signe de tête, et toi, t'es qui ? demanda-t-elle en s'adressant à son corps, au moins pour savoir qui était l'occupant actuel de son corps. Mais à cet instant, les yeux la regardèrent d'en haut en bas, s'attardant une fraction de seconde un peu plus sur des endroits déplacés, elle pensa alors en détachant le regard de son corps: "Les garçons et leurs réflexes."

Elle qui était toujours distante et calme devait sortir de l'ombre, la situation n'était pas assez simple pour la regarder sans intervenir, elle essaya d'analyser la situation d'après les paroles d'Axelle, la préfète. Ils étaient tous éclaboussés de gouttes provenant d'un calice, ils avaient tous eu la sensation de transplaner. C'était une bonne description du pétrin où ils étaient à présent, toutefois, elle devait se calmer et trouva soudain sa réaction un peu trop exagérée, elle décida alors de montrer qu'elle était prête à coopérer avec eux.

- J'ai une question à vous poser, commença-t-elle en s'adressant à l'ensemble des présents, avez-vous tous l'impression que votre corps actuel, disons, intervient sans se référer au cerveau ? Je veux dire que vous avez des réflexes qui vous sont inhabituels et étranges, non?

Elle avait l'impression que sa question n'était pas très claire, mais elle n'avait eu aucune meilleure façon de formuler ses doutes. Attendant toujours une réponse, elle regarda le corps d'Axelle se diriger dans un coin et prendre une sorte de coupe de bronze et la ramener auprès du corps du Serpy' dont elle ne connaissait toujours pas l'identité.

- J'ai l'impression qu'il y a des mots gravés ici, dit l'occupant du corps de la préfète.

Crystal s'avança vers les deux Serpentards, essayant de se montrer plus coopérante, elle regarda où pointait le doigt. Elle aperçu quelque chose d'écrit, mais ne put le lire, elle tourna la tête, peut-être qu'en tournant la tête, elle allait arriver à lire quelque chose. Se fut alors une bonne idée, il y avait des lettres gravées, mais elle n'arrivait toujours pas à lire.

- Tournez-la 90° à droite, il y a des lettres, peut-être que vous pourrez déchiffrer quelque chose. Dit-elle en espérant que la solution était gravée la dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Valens Fenwick
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Message par : Valens Fenwick, Mer 2 Mai 2012 - 17:33


Les diverses personnes présentes commencèrent à s'agiter, réalisant avec horreur ce qui était en train de se passer. Chacun gérait différemment la panique, mais tous la sentait monter en eux. La préfète des serpentard prenait son rôle d'autorité afin de ne pas céder à la pression, un rôle qui pouvait geler une partie de ses peurs pendant un certain temps.

Elle toisa de manière hautaine la gryffondor, ou du moins le corps de celle ci qui contenait un certain Joe, et lui intima de garder son calme. Ce n'était guère le moment de rentrer dans les plumes dans un conflit ouvert entre les maisons. Face à cette énonciation de l'évidence, Axelle résista à l'envie de lui confirmer que c'était effectivement de la magie noire. A quoi pouvait-il s'attendre, à des sorts ménagers un peu vicieux?

- Gardez votre calme! Nous allons trouver une solution. Nous châtierons les coupables une fois que nous aurons récupéré nos corps. Nos corps d'abord, le reste attendra.

La jeune femme était pressée de retrouver son corps. Elle ne souhaitait même pas penser à ce qui arriverait s'ils ne parvenaient pas à surmonter ce problème. Ce corps ci, le corps de ce garçon, était plutôt dérangeant. Le frottement du tissu sur sa peau le brûlait au niveau des bras et lui renvoyait des sensations des plus étranges, comme si des motifs étaient creusés dans chair.

Les gens continuaient à se présenter et à chercher qui était en possession de son corps. Ce chaos pourtant visait un certain ordre. Car il semblait que savoir qui était aux commandes de son corps rassuraient un peu les différentes victimes, même lorsque cela impliquait un individu du sexe opposé. Crystal demanda si personne n'avait eu des réflexes bizarres aux commandes du corps qu'ils habitaient. Très honnêtement et en réprimant difficilement une raillerie au vu de la situation, la serpentard répondit.

- Et bien, j'ai plutôt des sensations étranges, des pulsions et surtout dans les membres des...


Sa voix mourut alors qu'elle croisa le regard paniqué de son propre corps. Y avait-il quelque chose qu'elle n'aurait pas du dire? Qu'elle n'était pas sensé révéler. Incrédule et dubitative, elle décida d'en apprendre davantage avant de poursuivre.

Axelle devait vraiment tout faire. Tandis qu'elle était occupée à maintenir l'ordre, toisant d'un air dissuasif toute personne menaçant de sortir de ses gonds, son corps étudiait la coupe. Décidément, le poste de préfet demandait vraiment d'être au four et au moulin. Son corps remarqua des inscriptions qui formaient un relief sur la coupe. Intrigué, un jeune homme ou plutôt la jeune femme qui l'habitait, Crystal, approcha afin de donner son avis et son conseil. Le message n'était pas tant codé qu'écrit de manière à dérouter ceux qui ne savaient pas le lire correctement.

Sous ses conseils, la coupe fut tournée et les lettre se formèrent. Elles semblaient écrite de manière étrange, comme si... Non, c'était un truc d'enfant ça. Avec un ménagement qui avait plus d'égard vis à vis de son corps que du vert et argent en son sein, elle se poussa vers un miroir. Par réflexion, elle put lire correctement le message gravé sur la coupe. Il était assez long et faisait le tour de cette dernière. Afin d'éviter la bousculade, elle lut ce message à haute voix pour que tout le monde l'entende.

- Ma rage une fois abreuvée, je peux rendre la jeunesse perdue, rendre fort le faible et vous livrer la compagne de votre frère.
Mais je demande un sacrifice de prix égal pour ce faire.
Cependant, ne prenez pas cette décision à la légère.
Ne pensez pas qu'il soit simple de faire marche arrière.

Quand bien même de toutes les vies je serai librement abreuvé.
Quand bien même l'éternité m’apporterait la paix.
Quand bien même tous et chacun fasse acte d'unité.
Il ne vous resterait tout de même tout de même que vos larmes pour pleurer celui que vous étiez.


Malgré leur colère et leurs dissensions, la vert et argent était sûre que tous avaient écouté ses paroles. C'était le sésame dont dépendait leur vie et pas un n'était assez fou pour ne pas s'en préoccuper. Mais parviendraient-ils à changer ces phrases sibyllines en une solution concrète?



SUITE A INACTIVITE - FIN DU RP
Revenir en haut Aller en bas
Mylah Ludo
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Message par : Mylah Ludo, Jeu 2 Aoû 2012 - 2:07


[HRPG : RP privé avec moi-même]



Nouveau pays, Nouvelle école, Nouveau look

Mylah se tenait devant la porte de la salle de bain du supposé fantôme de Mimi Geignarde. Ces collègues de Poufsouffles lui en avaient glissé mot, lui déconseillant fortement d’y entré. Ayant d’une part, besoin de se retrouver ''seule'' quelque instant et d’autre part étant beaucoup trop curieuse d’y faire sa propre expérience, la jeune fille hocha les épaules en signe d’indifférence et poussa la porte.

Elle se retrouva dans une petite pièce quelque peu salubre et mal éclairée. Des éclaboussures d’eau ici et là témoignaient de la présence de Mimi. À gauche de la porte étaient alignés des cabinets de toilette, alors qu’à droite se trouvaient les six lavabos disposés en cercle l’un à côté de l’autre. Mylah se dirigea vers l’un d'eux et y déposa son sac à dos duquel elle sortit une petite boîte rectangulaire. Elle avait acheté cette dernière, deux jours plus tôt avant de faire son entrée à Poudlard, dans un petit magasin de moldus à Londres. Sur cette boîte était inscrit en grosse lettre : Teinture instantanée pour cheveux : Rouge éclatant.

Beaucoup de changement s’était effectué dans la vie de la jeune poufsouffle ces derniers temps. Elle avait changé de pays, changer d’école et maintenant elle avait envie de changer de look. Elle sentait qu’une nouvelle couleur de cheveux l’aiderait à vivre pleinement ce changement de vie. Ce serait comme un nouveau départ pour elle et elle n’en était nullement attristée. Un changement une fois de temps en temps ne faisait que rendre la vie plus captivante.

Pourquoi n’avait-elle pas effectué ce changement de look avant son arrivée à Poudlard? Mylah n’était pas tout à fait certaine de la réponse. Peut-être parce qu’elle avait senti le besoin de visiter cette célèbre école sous son apparence initiale. Mais peu importait maintenant. Elle se pencha sur les instructions au dos de la boîte et les suivies à la lettre. Elle se fit sécher magiquement les cheveux, quelques minutes plus tard, et observa le résultat final, un sourire aux lèvres.

La teinture avait donné le résultat souhaité. Une couleur flamboyante qui allait à merveille avec le tempérament excentrique de la sang-mêlé. Elle qui ne souhaitait pour rien au monde passé inaperçus, ne risquait pas de l’être avec cette couleur. Elle se regarda une dernière fois dans le miroir avant de se retourner et de tomber face à face avec une jeune fille transparente. Cette dernière fit le tour trois fois de Mylah, affichant un air maussade.


«Alors? Comment trouves-tu mes nouveaux cheveux?»

«C’est... Affreux!» Répondit le fantôme avec un rire aigu et en faisant des acrobaties dans le vide.

Ignorant la remarque, Mylah lui demanda, plus par politesse que par curiosité, car elle connaissait déjà la réponse : «Tu es Mimi Geignarde, c’est bien ça?»

Le fantôme éclata en un sanglot exagéré avant de plonger tête première dans la cuvette de toilette la plus proche. La jeune poufsouffle resta figer un instant, sourcils levés en se demandant ce qu’elle avait bien pu dire de mal. Voyant que Mimi ne revenait pas, elle jeta son sac à dos sur son épaule et sortit dans les couloirs.


[Fin du RP.]
Revenir en haut Aller en bas
Angel Snape
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Message par : Angel Snape, Sam 1 Sep 2012 - 12:08


{ Rp avec Manon, Mylah, Megane, Jana et Angel }


Angel attendait avec impatience l’heure de rendez-vous avec Manon et Mylah, la nuit était tombée et il se tenait prêt à partir. Il avait mit dans sa besace tous les ingrédients nécessaires pour préparer une potion de Polynectar. Celle-ci permet à un humain de prendre l’apparence d’un autre humain durant une heure. Les trois jeunes élèves voulaient juste s’amuser un peu et voir les effets de cette potion sur eux. Une expérience un peu tordu, mais quand on y réfléchit bien elle était amusante, prendre l’apparence d’une autre personne n’était pas quelque chose d’ordinaire. Angel avait proposé aux deux filles de prendre les cheveux sur eux, comme ça Angel deviendrait Mylah ou Manon pendant une heure et l’une d’elle prendrai son apparence. Rien qu’à l’idée, le brun se mit à rire tout seul dans son lit.

Il était maintenant l’heure qu’il les rejoigne, il sortit sans faire de bruit de son lit, puis il descendit les escaliers du dortoir en essayant d’être le plus discret possible. En arrivant dans la salle commune, il marcha d’un pas rapide pour rejoindre les toilettes de Mimi Geignarde. Angel en avait beaucoup entendu parlé, mais il n’avait encore jamais mit les pieds là-bas. Ce soir il allait découvrir pleins de choses, les effets d’une potion qu’il n’avait jamais fabriqué et un lieu peu banal qu’il ne connaissait encore pas. Il avait déjà visité bien d’autres endroits, mais celui-ci n’était encore pas à son actif.

Il marchait à pas de loup dans les couloirs et les escaliers, les tableaux marmonnaient des choses à son passage, il devait sûrement être déranger par le peu de bruit qu’il émettait. Le brun n’en fit pas cas et il continua son petit bonhomme de chemin jusqu’aux fameux toilettes. Il pénétra à l’intérieur tout en scrutant les moindres détails, mais il sursauta quand il entendit une voix derrière lui qui ne ressemblait en rien à Manon ou à Mylah.


« Qui vient me déranger à une heure aussi tardive… Tu viens te moquer de moi c’est ça ! »

La voix de cette fille était un mélange d’ironie et de tristesses, il se tourna vivement vers… Il écarquilla les yeux devant le fantôme de Mimi Geignarde, il savait qu’elle se trouvait dans cet endroit, mais il ne pensait pas la croiser aussi rapidement. C’était une jeune fille, petite et trapue avec le visage maussage à demi caché sous de longs cheveux pendants et une paire de lunettes aux verres épais. Le jeune Gryffondor lui répondit d’une voix posée…

- Bien sûre que non je ne vois pas pourquoi je le ferai ! Je suis Angel Snape et toi tu es Mimi c’est ça ?

Elle prit un petit air enfantin et se trémoussa vers lui avec un sourire espiègle.

« Oui c’est moi hihi… Bonjour Angel ! Alors tu viens pas te moquer… Alors que viens tu faire ici ! »

Elle avait prononcer les derniers mots sur une voix plus stridente et forte, comme-ci elle lui en voulait de venir la déranger en pleine nuit. Il entendit des bruits de pas derrière lui et il se tourna pour voir si il s’agissait d’une des filles avec qui il avait rendez-vous ou si c’était un professeur ou quelqu’un du personnel de Poudlard qui avait entendu leurs voix. Il reporta son attention sur Mimi pendant une fraction de seconde mais celle-ci c’était déjà envolé. Il la chercha un court instant du regard puis il le reporta vers la porte ou les pas se rapprochaient.
Revenir en haut Aller en bas
Megane Curtis
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Message par : Megane Curtis, Sam 1 Sep 2012 - 21:04


Megane ne dormait pas. Elle n'avait pas d'insomnie ou autre, non. Si elle était encore éveillée c'était de son plein gré. En fait elle s'était plongée récemment dans un livre sur l'Histoire de Poudlard et depuis elle ne pouvait s'empêcher d'y passer les plus claires de ses soirées. Cela faisait peu de temps qu'elle était à Poudlard mais elle était déjà fascinée alors elle lisait. Oui en ce moment elle lisait dans l'un des fauteuils de sa Salle Commune. Seule la lumière que produisait sa baguette éclairait la pièce, ou plutôt la page du livre. Si quelqu'un arrivait elle pourrait se cacher étant donné qu'elle avait l'ouïe développée. La question était maintenant de savoir pourquoi elle lisait dans la Salle Commune plutôt que dans son dortoir. Tout simplement car elle ne dérangerait personne et car elle ne serait dérangée par personne. À cette heure-ci tout le monde dormait, c'était une évidence. Enfin, c'est ce que Megane croyait. En effet, un bruit attira son attention, dans la direction du dortoir des garçons. La Rouge & Or n'était peut-être pas ici depuis longtemps mais elle avait très vite mémorisée les différents endroits de la Tour des Gryffons, et on peut dire que ça lui servait à autre chose qu'à se repérer. La Lionne alla se cacher tout au bout du canapé, sur le côté plus précisément, de façon à ce que le garçon - si s'en était un - ne la voit pas. Et cela fonctionna. La Curtis décrocha un petit sourire, satisfaite. Dès que le bruit de pas fut estompé, la Gryffone referma son livre et le laissa sur la table, trop curieuse de savoir qui avait quitté son dortoir et plus particulièrement la Salle Commune et pour aller où. Elle se dirigea donc hors de la Salle Commune dans le plus grand silence qu'elle pouvait fournir puis suivit de loin la silhouette qui montrait que c'était bel et bien un garçon qui était sorti de la Salle. Elle traversa les nombreux couloirs menant à...

* Les toilettes des filles ??? *

La Rouge & Or fronça les sourcils, ne comprenant pas pourquoi un garçon se rendrait dans un tel lieu, surtout en pleine nuit. Lorsqu'il entra dans la pièce, Megane se plaqua sur le mur extérieur, juste à côté de la porte, de façon à écouter ce qu'il s'en suivrait. Une voix féminine retentit, cependant ses paroles n'avaient aucun sens aux yeux de la Lionne. Mais c'est lorsque le garçon répondit que Megane fut surprise. En effet il venait de se présenter et ce nom n'était pas inconnu à la jeune fille.

* Angel Snape... Qu'est-ce qu'il peut bien faire ici à cette heure ? *

La Gryffondor écouta la suite. Cependant elle ne voyait pas la scène, elle entreprit donc de s'avançait un peu de façon à voir le visage de celle qui dialoguait avec le Gryffon. Elle se retira bien vite lorsqu'il se retourna puis dès que le silence reprit, Megane s'avança dans la pièce puis prit la parole, en référence à la dernière phrase de la fille.

C'est étrange, j'allais te poser la même question... Qu'est-ce que tu fais ici... En pleine nuit ?
Revenir en haut Aller en bas
Manon Ayling
avatar
Serdaigle
Serdaigle

Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Message par : Manon Ayling, Dim 2 Sep 2012 - 9:59


[HRPG : Pour ce RP je ne veux pas qu'on tienne compte de mon nouveau statut de préfète. Ce sera, on va dire mon dernier RP en étant juste élève]

Ce soir-là, Manon était d'une rare excitation. En effet, elle avait prévu plutôt dans la journée avec Mylah et Angel, ses amis, de confectionner du polynectar. Ce n'était pas pour un cours et encore moins utile par la suite, non les trois jeunes gens voulaient simplement s'amuser un peu avec les effets de cette potion. Prendre l'apparence de quelqu'un d'autre semblait assez attrayant. Elle s'imagina quelques instants avec le physique de la rousse ou pire du jeune homme, cela allait être vraiment drôle. Elles avaient confié au Gryffondor le soin de prendre tous les ingrédients pour la réussir, car c'était le meilleur des trois en la matière.

Ça y est l'heure du rendez-vous était arrivée. Manon se leva le plus discrètement de son lit en poussant avec soin son édredon de soie bleue azur. Elle se mit sur la pointe des pieds, pour ne pas réveiller un Serdaigle. Une fois le dortoir et la salle commune passés, elle arriva dans le couloir et se rendit d'un pas rapide dans les toilettes de Mimi Geignarde.

En route, elle ne croisa personne excepté les tableaux qui râlaient des "élèves qui ne respectent plus rien". C'est donc avec un grand soulagement qu'elle arriva à destination sans embûche. Il est vrai que les Serdys n'avaient pas la réputation d'enfreindre le couvre-feu et elle ne voulait pas faire perdre de point à sa maison. C'était seulement une folie qu'elle s'accordait ici, elle ne le ferait pas tous les jours c'est certain.

Alors qu'elle s'apprêtait à ouvrir la porte, elle entendit une voix féminine qui parlait. Enfin plutôt qui demandait à quelqu'un ce qu'il faisait ici. D'ailleurs ce quelqu'un devait être Angel ou Mylah sans aucun doute. La blonde ne voulait pas laisser un de ses amis se faire prendre tout seul car ils étaient tous les trois fautifs. Elle rentra donc en pensant voir une professeure. Quelle fût la surprise quand elle s'aperçut que ce n'était qu'une élève de Gryffondor plus jeune qu'eux. Elle s'adressait à Angel qui lui était à côté de Mimi Geignarde. Elle n'avait d'ailleurs jamais vu ce fantôme et au vu de son caractère que certains qualifiaient "d'infernal" elle s'en serait bien passée.

Après avoir fait un rapide constat de la situation, elle se demanda ce que faisait la jeune lionne ici. Comment avait-elle pu les trouver ? Elle les salua dans un premier temps :

"Hey Angel ! Bonsoir mademoiselle."

Puis elle se tourna vers l'or et rouge, le regard interrogateur et ajouta :

"Pourquoi elle est ici ? Tu as invité une personne de plus ?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 16

 [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.