AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
Les baskets Nike Air Max 200 en promotion
63 € 125 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 19 sur 19
[Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19
Castielle Colt
Maître de JeuPoufsouffle
Maître de Jeu
Poufsouffle

[Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher - Page 19 Empty
Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
Castielle Colt, le  Dim 13 Mai - 11:56

Aah les supplications. Qu'elles sont douces à ses oreilles. Qu'elles ravivent la flamme de fierté dans sa poitrine. Qu'elles font gonfler jusqu'à éclatement son ego démesurément mal placé. Si certains se délectent du chant des oiseaux au petit matin, Castielle elle préfère de loin cette mélodie-là. Sadique, vous dites ? Noooon... Cassie ? Naaaaan... pas le moins du monde voyons ! Disons simplement qu'elle a un léger penchant pour, hm comment dire, pour cette sensation de contrôle. Elle n'a jamais aimé suivre, elle préfère de loin mener la danse et ici c'est ce qu'elle fait avec, de son point de vue, brio !

Des petits chatouillis viennent lui titiller le ventre. Non, pas ce genre de chatouillis-là, bande de pervers... mais avant qu'elle ait pu s'en inquiéter et se pencher sur la question la grande asperge se met à crier que quelqu'un est blessé. *Hein ?* Moment d'hésitation de la part de notre douce et adorée Poufsouffle qui se ressaisit bien vite en se disant que l'autre la prend vraiment pour une cruche si elle pense l'avoir avec ça. Non, vraiment, l'astuce du "Oh regarde ! Derrière toi !" c'est vieux comme le monde et toutes les fictions de l'histoire de l'humanité ont usé ce stratagème jusqu'à la corde à tel point que ça en devient drôle parce que c'est un ressort scénaristique usé jusqu'à la moelle, justement. Ceci dit Castielle était assez satisfaite de voir à quel point sa victime était désespérée. Et ça la fait sourire. Même pas un sourire sadique ou quoi, non, un sourire presque... attendri ? Si on avait fait un arrêt sur image et cadré son visage en gros plan, personne n'aurait su dire qu'elle regardait autre chose qu'une portée de chatons ouvrant les yeux pour la première fois en miaulant.

Miaou ?

"SH*T" est l'un des nombreux jurons que Castielle cracha au moment où elle lâcha sa proie pour se tourner vers le coin d'où résonnait le miaulement repéré une seconde plus tôt. Heureusement (ou malheureusement, ça aurait pu enrichir le vocabulaire de l'autre fil de fer) son accent du Connecticut a tendance à revenir à la charge dans ses moments d'émotion, ce qui a pour résultat de rendre totalement inaudible la quasi-totalité de ce qu'elle dit quand cela tombe au creux d'une oreille européenne bien élevée. Ça peut être un avantage comme un inconvénient, notre petite sorcière n'était pas encore décidée à trancher sur la question bien qu'elle ait décidé très tôt de masquer le plus possible cet accent pour ne pas se faire trop souvent retourner des têtes ou écarquiller des yeux dès qu'elle ouvre la bouche.

"Ok c'est bon, on arrête les frais, princesse" dit Cassie en donnant une légère tape dans le dos de l'autre fille, comme si elle ne la tenait pas en prise une seconde plus tôt "la douleur sera partie dans quelques heures, j'suis une pro". Affirmation à moitié vraie ; elle était effectivement une pro due à ses heures d'entrainement sur personnes vaguement consentantes mais vu la violence du mouvement les tiraillements et les marques sur les muscles de sa malheureuse ex-proie ne risquent pas de disparaître avant (dans le meilleur des cas) plusieurs jours !

Accroupie près de la cachette du félin, Castielle tend la main pour qu'il la renifle. Les chats c'est capricieux, faut les laisser venir d'eux-même ou alors tu es bonne à lui courir après dans tout le château sans la moindre chance de succès ! Enfin quoique ça c'est déjà vu mais dans d'autres circonstances... mais pour le moment notre héroïne du dimanche ne pense pas à ça, le principal étant de vérifier que la bestiole n'est pas gravement blessée sinon il va falloir la portée à l'infirmerie. Et ça, ça risque d'être très agaçant, pour ne pas dire autre chose de moins poli !
Marie Nkomo
Marie Nkomo
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher - Page 19 Empty
Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
Marie Nkomo, le  Ven 18 Mai - 12:16

*Hein ?* Un moment d'hésitation s’immisce dans ma tortionnaire, elle se ressaisit bien vite. La gourde, elle pense que je vais lui mentir dans ma position. Elle est complètement tarée celle-là et la suspicion n’arrange rien.

Le félin réitère un feulement saccadé.

"SH*T" cracha t’elle en lâchant sa proie pour se tourner vers le coin d'où résonnait le miaulement repéré

Les bras lâchèrent immédiatement et je ne pus m’empêcher de les croiser afin de diminuer la douleur imminente.

*Ah, elle m’a déglingué les articulations. * me dis-je en serrant les dents.

« Ok c'est bon, on arrête les frais, princesse, la douleur sera partie dans quelques heures j'suis une pro » dit-elle en donnant une légère tape dans mon dos.

Une tape dans le dos étrangement amicale pour la confrontation qui venait de se dérouler. Faire les frais des lunatiques…c’était décidément mon jour de chance. Elle c’était crue dans un western ou quoi ? J’ai une tête d’indienne c’est ça ?

« Princesse, Mais tu le vois où le sang-pur là ? » dis-je en essorant mon foulard à la main comme un torchon. En effet celui-ci était toujours humide du premier message.

J'avais tendance à prendre un peu trop aux pieds de la lettre les adjectifs qu’on m'affublait. Enfin bon les situations cocasses j’en fait mon affaire et les cassos je les connais.

Cette fille est véritablement un hippogriffe humanoïde. Quoi que, c’est tout de même très insultant pour les hippogriffes.

Accroupie près de la cachette du félin, la fille tend la main pour qu'il la renifle.

« J’éviterais de faire ça si j’étais toi. Les Fléreurs sont du genre agressif surtout les femelles. En plus…*je me mords la lèvre à cette hypothèse* je crois qu’un conn*** la maltraitée. Si elle est engrossée les petits sont probablement… » Je préfère me taire à cette théorie plus que macabre. »

Je regarde la pièce. L’endroit est beaucoup trop odorant, qu’est-ce qu’un fléreur viendrait faire ici si ce n'est pour se cacher d'un danger. Je me prépare à sortir ma baguette.

« Peut-être le sort Bestia Domitus pourrait être utile. » dis-je avec sourire  et une voix douce. Le tout est de ne pas effrayer l’animal.
Castielle Colt
Castielle Colt
Maître de JeuPoufsouffle
Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher - Page 19 Empty
Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
Castielle Colt, le  Lun 21 Mai - 21:06

Museau qui s'agite et mouvements hésitants. Castielle se retient autant qu'elle peut pour ne pas faire de mouvements brusques. Ce serait trop bête de l'effrayer alors qu'on est en si bon chemin mais d'un autre côté ça fait bien trois heures maintenant (estimation à la louche de notre petite sorcière) qu'elle était accroupie la main tendue en avant et ça commençait à bien faire cette histoire ! Mais qu'elle se grouille cette boule de poils, à la fin ! On n'a pas toute la journée hein ! Pourtant la brune serre les dents et prend son mal en patience.

Quand l'autre abrutie se met à lui parler de sang pur alors qu'il n'y avait absolument aucun rapport, ni de prêt ni de loin, avec la situation elle lui lance un regard qui en dit long. Les sourcils qui se froncent, la tête avançant légèrement en avant tandis que les épaules se haussent aussi légèrement que rapidement. Si certaines personnes disent pouvoir lire ce qu'on appelle le langage corporel, ici le message était on ne peut plus clair même pour un néophyte : nan mais qu'est-ce que tu racontes comme conneries toi encore ? Notre héroïne discount se détourne du spectacle serpillière presté par la grande perche pour se concentrer sur l'animal qui daigna enfin sortir la tête de sa cachette peu reluisante pour aller... tout droit dans la poche de la robe d'uniforme de Castielle.

La bestiole farfouille dedans une seconde avant de ressortir un air satisfait sur son visage poilu car elle tenait un morceau de biscuit entre ses mâchoires et commençait à le grignoter en en foutant allègrement partout.
-" WOOW Woow wooow ! " lance Cassie pour calmer Miss-Je-Me-Fais-Des-Films dans ses élucubrations de scénarios catastrophes. La sorcière attrape le félin dans ses bras en se relevant (on n'allait pas le laisser manger des miettes imbibées d'eau par terre quand même !) puis le montre à son ancienne proie de clef de bras d'un air un chouïa condescendant et en soupirant un tout petit peu des narines (les adjectifs et adverbes amenuisant sont l'oeuvre de la narratrice plus que du personnage joué) " Elle va bien, relax ! Pas besoin de sortilèges chelous pour s'occuper d'un chat hein. " En l’occurrence, c'était vrai : pas besoin de sortilège, juste de bouffe. Et puis on va pas se mentir, aucune des deux rpgistes ici présentes n'ayant passé ses ASPIC il aurait été difficile d'utiliser un tel sort, aha...

Le fléreur renifle et lèche les doigts de Castielle et tant qu'il est occupé à ça il ne pense pas à s'enfuir de l'étreinte de ses bras. L'Américaine se dit qu'il faut en profiter, mais pas que ! Elle se dit aussi que ce chat lui rappelle quelque chose... sans parvenir à remettre le doigt dessus. Est-ce qu'elle ne l'avait pas déjà vu quelque part ? Un pelage gris argenté à taches noires ça passe difficilement inaperçu, ce ne serait pas impossible. Mais tout de même, un petit détail la chiffonnait sans parvenir à en saisir la nature exacte. Après deux tentatives infructueuses ma petite sorcière préférée se débarrasse de ces considérations abstraites d'un haussement d'épaules destiné à elle seule puis elle se dirige vers la sortie sans un regard en arrière pour la grande perche " Allez, à plus ! "

En passant la porte une question restait pourtant encore en suspend : à qui est ce chat et comment retrouver le propriétaire ?
Ok, ça faisait deux questions. Mais mixées en une, non ? Oh et puis les maths c'est surfait, surtout en milieu magique.
Marie Nkomo
Marie Nkomo
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher - Page 19 Empty
Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
Marie Nkomo, le  Jeu 24 Mai - 9:12

LA de Cast’

" Elle va bien, relax ! Pas besoin de sortilèges chelous pour s'occuper d'un chat hein. "

Ce-n’est-pas-un-fichu-chat de gouttière. Elle me prend pour une gourde ou quoi ? Je sais tout même reconnaitre un flaireur quand j’en vois un. Oh elle commence à me prendre la citrouille celle-là. D’abord elle me lance un regard plus que noir alors que je ne fais que répondre à ses accusations stupides. Elle devrait déjà être contente que je ne sois pas revenu sur sa prise de clef à la c** ! Puis ensuite elle se croit reine de la jungle car elle appâte l’animal avec de la bouffe. Bravo, c’est certain c’est efficace mais ça a franchement moins de gueule que la magie. Pardon de vouloir faire les choses bien ! Bon après il est vrai que je ne maitrise pas encore très bien ce sortilège…D’ailleurs la découverte remonte à il y’a peu et son exécution est relative. Mais ce n’est pas la question, on est là pour apprendre la magie ou on est pas là pour apprendre la magie ?

Ensuite elle ignore mes hypothèses. Bon, ok j’ai tendance à me faire des films quand je vois un animal dans le mal. Mais ce n’est pas ma faute si un instinct maternel sorti tout droit de la dixième dimension du ragnarok vient titiller des théories macabres dans mon cortex cérébral. De plus mon livre apocalyptique sur une invasion dinosaure n’arrange rien pour l’imagination en ce moment. Mais bon voilà c’est comme ça, quand je vois une créature en détresse je vois en mille couleurs. Et notre début de relation entre cette fille et moi et bien ça n’arrange pas les choses pour que je me calme. L’autre me sort de ma rêverie avec une phrase coupant court à notre rencontre.

" Allez, à plus ! " Dit-elle comme on sort en disposant de son laquait.

Je rêve ou elle laisse me laisse en carafe sur le bas-côté ? Non mais elle me prend pour une cruche. Ça y’est, ça me chauffe cette histoire. En plus c’est le couvre-feu dans quelques minutes. Si elle se fait coincer avec cette bête dans les bras c’est certain qu’elle n’arrivera jamais à retrouver son propriétaire et le pompon c’est qu’elle aura des ennuis. Puis si elle devait l’adopter mais ce serait une catastrophe ! Ce n’est pas en goinfrant l’animal qu’elle arrivera à en tirer le meilleur. Décidemment je ne peux pas mis résoudre, cette histoire me tient trop à cœur pour que je prenne cette porte de sortie que je vois au loin. La baguette en main du dernier message je ne décide non pas d’exécuter un sort de haute volée mais de rester dans le simple et l’efficace.

« Locomotor Mortis » je scande en lançant le sort dans sa direction.

La poufsouffle qui partait en me tournant le dos tomba à terre. Le flaireur qui prit peur à cause du mouvement brusque de ma cible se débattu pour se libérer d’une quelconque entrave puis sauta par terre d’un geste vif. AH BAH, voilà ! Comme si le laisser dans les mains de cette pimbêche allait résoudre la situation. Le félin me lance un regard et il pousse un cri digne des deux lynx qui font fureurs sur internet en ce moment.

*Heh ?*

Le flaireur s’enfuit à tout allure dans les couloirs du château.

« M*rde, vite poursuivons le ! » Dis-je en regardant ma rivale d’un soir à terre.

Bon elle n’a pas trop l’air en condition de m’aider dans l’immédiat et si je l’attends, je suis certaine qu’elle va m’assommer ou je sais pas trop quoi. Bon. Je me mets à courir et je saute tel un saut de haie au-dessus de Cast’ en beuglant

« Je pars devant ! »



[Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher - Page 19 Giphy
Castielle Colt
Castielle Colt
Maître de JeuPoufsouffle
Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher - Page 19 Empty
Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
Castielle Colt, le  Mer 30 Mai - 19:34

C'était quand la dernière fois qu'elle avait fait un truc pareil ? Ça remontait à un moment déjà, ça c'était sûr. Se balader dans les couloirs avec un animal tout doux et ronronnant dans les bras... ou alors elle était à la recherche d'un animal tout doux et ronronnant à prendre dans ses bras ? C'est très flou tout ça. Ce qui est certain c'est que la situation a comme un goût de déjà vu mais que ça passe totalement au-dessus de la tête de Castielle qui est toute concentrée sur son grattouillage de derrière les oreilles du félin. Il est trop meugnon ! Même si elle n'a pas l'intention de le dire de cette façon et encore moins à voix haute. Ce serait la honte ! Et puis quoi encore ? S'exclamer "Ooowh quel amOUR de bébéééé" le visage penché au-dessus d'une poussette ? Brrr rien que d'y penser ça lui fait froid dans le dos. Non, ici elle se contient. Sourire c'est ok. Avoir un regard attendri, à la limite. L'attendrissement c'est autorisé quand on est en présence d'animaux mignons, c'est humain, donc si ses lunettes se teignent en turquoise pâle c'est normal.

Mais comme je le disais, toutes ces considérations ne sont que secondaires dans l'esprit de la brune qui décide que le meilleur plan d'action pour cette opération est d'y aller par essais et erreurs. La fléreur n'a pas de collier ni de puce (est-ce que les sorciers ont seulement un système ressemblant au puçage moldu ?) et ne porte au final aucun signe distinctif pouvant permettre de l'identifier. Castielle a toujours trouvé complètement débile la mode des colliers à l’effigie de la maison du propriétaire d'un animal mais elle doit bien avouer qu'à cet instant précis elle aurait aimé que le propriétaire en question soit un débile. Ça aurait grandement facilité les démarches ! Ceci dit *Si la personne qu'on cherche n'est pas un débile ça élimine quand même déjà pas mal de gens de l'école, quelque part ça aide aussi comme indice.* Les personnes à éliminer des potentiels pères ou mères Michel : Anthony, Rewynia, le Serpentard de tout à l'heure, la gamine de la semaine dernière qui savait pas différencier une pêche d'un abricot, ...

La liste aurait été longue si elle n'avait pas été interrompue de manière... assez intéressante ! Enfin pour la narratrice. Cassie elle a légèrement moins apprécié le geste. On peut la comprendre, pour une fois !

La lunettée se retrouve bloquée dans son élan. En une fraction de seconde ses jambes ne répondent plus et elle se retrouve à se voir tomber en avant sans pouvoir rien y faire. Heureusement qu'elle a de l'entraînement. On dit souvent aux enfants qui apprennent le vélo ou le cheval que la première chose à apprendre est de savoir comment bien tomber. Bien tomber c'est l'assurance de ne rien se casser de vital en cas de chute. En combat c'est pareil : d'abord on apprend à encaisser les coups, après seulement on nous enseigne comment en donner. Privée de l'usage de ses membres de dessous la ceinture l'affaire est plus délicate qu'une simple chute mais s'en tirer n'est pas impossible.
Le chat saute des bras de Castielle, son instinct de survie étant parfaitement opérationnel de toute évidence, ce qui laisse une marge de manœuvre à la sorcière pour encaisser le choc le plus correctement possible.

Aïe les poignets. Aïe les bras. Aïe les épaules et le dos. Mais au moins rien de cassé.

« M*rde, vite poursuivons le ! »
Castielle se saisit immédiatement de sa baguette en se contorsionnant comme un serpent (et encore, c'est pour pas dire "ver de terre" qui est quand même nettement moins classe comme comparaison) puis crache un très gros vilain pas beau mot à l'adresse de son attaquante. Sauf que la grande asperge n'a pas l'air de vouloir s'éterniser à attendre qu'elle bouge comme si elle n'était pas du tout responsable de son actuelle incapacité à "poursuivre" quoi que ce soit ! *Nan mais elle est cinglée ???* À la limite que ce soit une simple revanche de sa part pour ce qui s'était passé dans les toilettes, admettons. Mais l'entraver puis l'intimer à courir après le chat qu'elle avait justement dans les bras c'était d'un tel niveau de crétinerie et d'absurdité que ç'en était presque de l'art !

"FINITE INCANTATEM"

Bah oui, vous vous attendiez tout de même pas à ce qu'elle prononce la formule tout gentiment ? Ni une ni deux notre héroïne du dimanche se remet debout et part à la poursuite du chat qui est poursuivi par l'autre fille complètement à l'ouest. Elles faisaient une belle paire tient ! À se courir après comme ça dans les couloirs ! En tout cas dés qu'elle l'attrape elle va prendre cher (la fille, pas le chat. Le chat il a rien fait le pauvre)
Malheureusement au vu de la différence de taille entre les deux... ainsi que la longueur des jambes de chacune... notre petite soldate va devoir redoubler de force pour rattraper son retard dans la course puis maintenir sa position !
*Donc vous vous pensez pouvoir battre un chat à la course ?*
Conscience en approche ! C'est bien le moment ! Mais c'est pas faux !
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


[Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher - Page 19 Empty
Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
Lizzie Cojocaru, le  Jeu 31 Mai - 13:19

Jour — qui se lève et m’enveloppe d’amour. Je ne sais trop pourquoi, ce matin, ma peau et moite et douce. Je presse une main contre mes fesses. Ce corps ne ressemble pas au mien. Il est plus confortable que celui que je connais. Je plisse les paupières, lentement. Le rêve que j’habitais ne veut revenir, mais des lueurs en émergent.

Des lumières du sud, des grains de sable blonds et chauds, une réserve de planches à voile — que tenait une petite fille. Elle trouvait des objets abandonnés à la mer, et les changeait en jeux. Elle ne les laissait pas souiller les eaux — elle les plaçait sur son stand, et invitait les enfants, souvent plus vieux qu’elle, à s’en saisir et à rugir de plaisir. Elle était si organisée, et si douce à la fois.

Une odeur m’arrache pourtant à cet agréable portrait — quelque chose qui ne colle pas à cette plage espagnole. Mh. Depuis quand mes cheveux sont-ils si gras ? J’y glisse mes doigts, et sens les mèches s’accrocher les unes aux autres, collantes. Il est l’heure de s’extirper du monde des rêves, Lizzie !

L’instant d’après, je ramène mes genoux vers mon buste, prends un peu d’élan, et projette mes jambes en cambrant mon dos. Le mouvement est suffisant pour que je me retrouve assise au pied du lit, n’ayant plus qu’à enfiler mes chaussons. Je ne suis pas d’humeur à en porter, pourtant. Je ne suis pas d’humeur à porter quoique ce soit. Mes orteils apprécient le froid des pierres, et louvoient jusqu’à la salle de bain.

Là, la lassitude du sommeil est vite effacée par la vapeur d’eau. C’est un jour nouveau qui se lève, qui se dresse, plus ambitieux que toutes vos cathédrales. Je mets de l’ordre dans mes idées, dans mes projets, et réécris d’anciens parchemins qui se faisaient presque illisibles. Si je ne le fais pas maintenant, je pourrais oublier ce que j’avais découvert lors de ces expériences. J’ai encore tant à accomplir, mais je ne peux cracher sur les avancées d’hier.

Les heures filent sans que je m’en rende compte, et bientôt, je devine qu’il est temps de quitter mes appartements pour me rendre à mon prochain cours particulier. Ou du moins, préparer le matériel pour ce dernier. Le projet a plu aux étudiants, et j’en ai déjà eu avec Rozaire, Alice, Theya… Cela fait plaisir de les voir grandir. Aujourd’hui, j’ignore ce que le vol nous réserve encore comme surprises.

Sur mon chemin, une suite de bruits chaotiques attire mon attention. Il se passe quelque chose — un duel, une course poursuite, quelque chose à mi-chemin. Suivant les voix, je fais irruption dans leur échange, mais me fais presque renverser par l’effusion de mouvements. Quel désordre !
— Qu’est-ce qu’il se passe ici ? Tout le monde va bien ?

Castielle Colt
Castielle Colt
Maître de JeuPoufsouffle
Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher - Page 19 Empty
Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
Castielle Colt, le  Dim 15 Juil - 11:12

Comme convenu avec Marie en pv je prends son tour de post pour cette fois


C'était stupide. Castielle s'en rend bien compte tandis qu'elle court à la suite de son adversaire et de sa cible. La fille et le chat, si vous avez bien tout suivi. La jeune fille ne sprint pas, elle court vite mais bien. Quand on course un animal ce n'est pas la vitesse qui compte mais l'endurance. Si elle arrivait à tenir suffisamment longtemps elle l'aurait à l'usure, du moins c'est ce en quoi elle croit dur comme fer. Après tout c'est sur ce principe qu'est basée la chasse : l'épuisement du gibier pour ensuite le cueillir au bon moment. Et la chasse, Castielle, elle connait.

Plus loin, une voix. Une voix d'adulte, avec l'intonation de l'autorité mêlée de surprise. Et m*rde ! pense directement la brune car toute cette situation risque que d'être compliquée à résumer. Alors en fait on était aux toilettes et on s'est battu, j'ai gagné d'ailleurs, puis un chat à miauler et l'autre garce m'a jeté un sort et on s'est mis à lui courir après, le chat, et voilà. Oh oui ça risquait d'être un magnifique résumé tout aussi court qu'incompréhensible. Non, vraiment, mieux valait éviter de passer par la case "explications" de ce plateau de jeu irréaliste.

Arrivant à la hauteur de la prof (soulagement certain quand Castielle se rend compte qu'elles ont de la chance que ce ne soit que Bennet, si ça avait été Lanxorre ou un autre loustic du même acabit elles aurait vraiment été dans de beaux draps !), la Poufsouffle avait déjà pris sa décision de ne pas s'arrêter. Que l'autre idiote se débrouille avec le corps professoral, elle avait un chat à récupérer ! Petite vengeance qu'elle savoura intérieurement, un sourire malicieux sur le visage, alors que notre héroïne contourne et dépasse Lizzie en lançant :
" Désolée professeure, on a un problème de félin, je suis sur le coup ! "
Simple, concis, direct. Oui c'était parfait !

Absolument parfait. À partir de là Castielle aurait dû s'enfoncer dans un autre couloir, à la suite du chat perdu et peu coopératif, et partir pour de nouveaux horizons complètement dépourvus de grandes pestes et de profs. Ah si seulement cet abruti de chat n'avait pas décidé d'aller se planquer sous une armoire plutôt que de continuer sa route !

Freinage en dérapage vaguement contrôlé à la réalisation de ce fait.
Cette stupide boule de poils venait de ruiner son super plan.
Et maintenant elle était coincée parce qu'elle avait dit qu'elle s'en occupait.
Ah bravo !
Marie Nkomo
Marie Nkomo
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher - Page 19 Empty
Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
Marie Nkomo, le  Ven 20 Juil - 17:47

Marie court comme une dératée à la poursuite du félin laissant l’autre fille derrière elle. Elle n’a pas dû tarder à se relever car on peut déjà entendre une cadence de pas soutenu. La garce elle a un rythme de croisière élevée ! Petite glissade contrôlée et-
*M*rde*

Minute ! Le chat a disparu du radar. Le regard l’œil hagard s’éparpille dans tous les sens à la recherche de la boule de poil. D’un seul coup elle se rappelle qu’il y’a un mur en approche. La collision sera imminente si elle n’est pas prise en compte maintenant ! Un dérapage contrôlé et le tour est jou-PAF-ah oui c’est vrai que les toilettes de la geignarde laisse toujours les chaussures mouillées. C’est comme rentrer de randonnée après une journée sous la flotte. Une autre idée traverse l’esprit de notre mineur. Si elle ne se relève pas vite l’autre dingue va la rattraper et ça va être la cast’astrophe.

— Qu’est-ce qu’il se passe ici ? Tout le monde va bien ?

Le bruit du déglutissement se fait entendre. Il ne manquait plus qu’un professeur pour rendre la fête encore plus folle. On se relève tranquillement et on se tourne tristement vers la figure d’autorité. Au même moment l’autre la dépasse en lançant à Bennet -

" Désolée professeure, on a un problème de félin, je suis sur le coup ! " 

*A la p’tite garce, elle me laisse toute seule avec les problèmes pendant que elle joue la carte de l’innocence*

Elle passe devant Marie avance de quelques mètres puis se compte elle aussi que visiblement le félin n’est plus devant. Un grand sourire se dessine sur le visage de la serdaigle. Elle regarde alors la professeure qui attend visiblement des explications. Marie ouvre la bouche voulant se dédouaner au plus vite en disant que c’est l’autre fille qui l’a agressé et mutilé mais avant de parler elle se rappelle qu’elle aussi lui a lancé un sort bien mérité avant de s’enfuir en courant. Elle essaye d’articuler une quelconque explication plausible mais l’inspiration est en panne. Un sourire gêné et un haussement d’épaule viennent en conclusion de ce moment d’hésitation.
Lizzie Cojocaru
Lizzie Cojocaru
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


[Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher - Page 19 Empty
Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
Lizzie Cojocaru, le  Mar 7 Aoû - 16:03

(Vu que tout le monde quitte le discord et déserte le RP...)

Castielle, la Pouffy aux cheveux violets, me rassura rapidement. Il ne s’agissait que d’une affaire de chat. J’hésitais à m’en mêler ; après tout, cela sonnait presque comme un message codé… Non, 67 m’aurait prévenue s’il s’intéressait aux enfants goût chocolat. Il n’était pas comme ça, à envoyer des petiots me tester. Quoique… Non.

Sous une armoire, un miaulement me parvenait. Oui, c’était une affaire pour la partie la plus superbe de Lizzie, celle dont c’était l’anniversaire aujourd’hui, et tout et tout. Je jetais un regard à Marie, que j’avais déjà vue par le passé, et qui m’avait notamment marquée pour ses penchants féministes.

Je levais le sourcil, de façon à dire : et de ton côté ?
L’enfant parut hésiter, presque bégayer, mais se retint. Il n’y avait rien qu’elle voulait me communiquer… Boh, ma foi, il faut les laisser vivre aussi. Je ne veux pas les priver de toutes leurs libertés en étant trop maternelle et fourrée dans ce qui ne me regardait pas.

— S’il n’y a que ça, je vous fais confiance. Essayez peut-être de l’attirer en faisant crisser un objet contre un autre, les plumes d’écriture ils adorent… Sinon, en pianotant sur le mur vous avez aussi moyen de le rendre joueur. Bonne chance les filles !


Un clin d’oeil joueur parcourut mon visage, et je disparaissais au coin du couloir.
(Départ de Lizzie)
Castielle Colt
Castielle Colt
Maître de JeuPoufsouffle
Maître de Jeu
Poufsouffle
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


[Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher - Page 19 Empty
Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
Castielle Colt, le  Dim 19 Aoû - 14:55

Rp reprise après une pause, désolée pour la qualité :mm:

Saloperie de bestiole maudite, elle veut pas bouger et se tasse un peu plus à chaque fois que la main de Castielle tente de se rapprocher. Bennet donne deux trois conseils avant de laisser les deux filles maîtresses de la situation. Oui car entre temps l'autre grande asperge l'avait rejointe et les voilà à nouveau en tête à tête dans un couloir. Avec le chat.
Cet abruti de chat !

Nouvelle tentative d'approche, tout son bras tendu au maximum, mais à part sentir vaguement quelques poils soyeux au bout de ses doigts rien à signaler. La mission est un échec cuisant jusqu'à présent, mon capitaine, c'est catastrophique... Grognement de mécontentement résonnant entre ses dents, la jaune se retrouve dans une situation des plus irritantes. Elle peut déjà d'ici sentir les petits boutons d'urticaire pousser sur ses épaules. Juron lâché sans même se soucier de savoir s'il va résonner jusqu'aux oreilles de la prof à peine partie. On n'est plus à ça près, remarque.

" Allez viens petit chat ~"
Oui, aux grands maux les grands moyens, Castielle se retrouvait obligée de faire du charme à un félin. Cette journée n'en finissait pas de s'améliorer, vraiment. Mais ni sa voix doucereuse ni ses promesses de caresses ou de friandises ne parvinrent à faire se déloger la boule de poils de sa planque. Son ego en prenait un coup rien que d'y penser mais... le fait est qu'elle était bloquée notre petite sorcière. Sa fierté mal placée lui interdisant catégoriquement de formuler sa demande à voix haute, Castielle remonta ses lunettes sur son nez d'un doigt (déjà parce qu'elles avaient un peu glissées, à force de se pencher vers le sol, mais aussi pour se donner un peu de contenance pour ce qui va suivre) puis lança un regard éloquent vers son adversaire du jour.

Un regard qui voulait dire "Bon tu comptes te bouger ou pas là ?"
Ce qui, en langage Castiellite peut se traduire par "Je dis pas que j'ai besoin d'aide... mais un peu quand même"
Maintenant peu de gens sont bilingues dans cette langue-là, à part ses parents peut-être.
Contenu sponsorisé

[Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher - Page 19 Empty
Re: [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher
Contenu sponsorisé, le  

Page 19 sur 19

 [Toilettes de Mimi Geignarde] Drôle d'endroit pour se cacher

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.