AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 5 sur 13
Dans les îles...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant
Lou A. Evans
Serdaigle
Serdaigle

Re: Dans les îles...

Message par : Lou A. Evans, Sam 17 Aoû 2013 - 11:33


Progresser dans la forêt, n'était pas ce qu'il y avait de plus simple. Un tas d'obstacles naturels leur bloquaient la voie à elle, et à Crystal. Heureusement l'alchimiste finit par utiliser sa baguette pour se frayer un passage plus facilement, ce qui leur facilita considérablement la tâche. Pour autant, elles n'étaient certainement pas prête de mettre la main sur cette plante si rare et si importante. Un point d'eau. Voilà ce qu'elle devait trouver. Ca semblait tellement simple en apparence. Alors qu'en réalité, c'était comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Il n'existait pas à la connaissance des deux sorcières un sort leur permettant de trouver un lac ou une source d'eau. Ce qui était fort dommage ! Il ne leur restait plus qu'à marcher en espérant que leur bonne étoile, leur porte chance !
Crytal finit par ajouter que de toute façon, il n'y avait encore aucune carte de cette île d'établie, et que par conséquent le sortilège de la pointe au Nord serait également inefficace. Tant pis ! Lou se fit une raison. Elle était venu pour l'aventure après tout et sans magie cela promettait d'être plus palpitant ! Utiliser un sortilège aurait été finalement trop simple et bien moins amusant.
Arrivant à la hauteur de sa camarade d'infortune, la serdaigle progressa à ses cotés, avant de sursauter, surprise par un bruit étrange. Instinctivement elle avait sorti sa baguette, prête à se défendre du moindre danger. Et pourtant en y réfléchissant bien, l'irlandaise parvient à la conclusion que l'arrivée de cet animal pouvait être une bénédiction.

Faisant par de ces idées à Crytal, elle guettait toujours un mouvement dans les fourrés qui révélerait la présence de la créature. L'alchimiste était d'accord pour suivre l'idée de Lou, quand bien même cela pouvait être dangereux, c'était probablement leur meilleur chance de trouver la plante. Restant toutes les deux immobiles, elles finirent par voir la créature non loin d'elles. La serdaigle la reconnut immédiatement. Il s'agissait d'un Lynx. Elle savait tout simplement puisque c'était là, la forme que prenait son patronus lorsqu'il se matérialisait. La créature était belle, majestueuse, et Lou fut captivée par cette dernière pendant quelques minutes. Ce n'est que lorsque Crystal lui fit signe de la suivre qu'elle reprit ses esprits.
A pas de feutré, tâchant d'être le plus discrète possible, les deux sorcières avancèrent silencieusement en usant du sortilèges de découpage pour dégager leur chemin. Le lynx ne leur prêtait guère attention ce qui était une véritable aubaine pour elles. Crytal semblait ravie d'avoir suivi l'animal et elle paraissait persuadée qu'il les conduirait à un point d'eau. Leur avancé se poursuivit pendant au moins une vingtaine de minutes lorsque le lynx finit par disparaître derrière plusieurs arbres.  «Mer** alors, j'espère qu'il nous a conduit au bon endroit !», ne put s'empêcher de murmurer la jeune femme.

Suivant les traces laissées par l'animal, les deux sorcières finirent par déboucher sur un endroit plus dégagé, où la verdure était moins imposante et pour cause, une cascade d'eau entourée de roche se trouvait pile devant elles. Un large sourire illumina le visage de la serdaigle, qui fut ravie que son plan est fonctionné. «Une fois qu'il sera reparti, il nous restera plus qu'à trouver cette plante ! J'en reviens pas que ça ait marché ! Tu penses qu'il faut cherché où en priorité ? »
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Dans les îles...

Message par : Crystal M. Ertz, Dim 18 Aoû 2013 - 22:00



Vers l'aventure
Lou A. Evans & Crystal M. Ertz



Les deux sorcières avancèrent le plus silencieusement possible, pour ne pas faire fuir leur nouveau guide ou pour qu'il ne les attaquent pas. Crystal savait que cet animal ne pourrait que souffrir s'il devait se frotter à deux sorcières, et elle qui adoraient les animaux, devoir se défendre contre l'un d'entre eux l'attristerais beaucoup. Elles marchèrent pendant un long moment sans rencontrer le moindre problème, ce qui était plutôt bon signe pour la suite. Mais malheureusement pour elles, le lynx finit par disparaître dans les fourrés, les laissant seuls une nouvelle fois. Crystal soupira et s'arrêta pour regarder plus attentivement les alentours.

Mer** alors, j'espère qu'il nous a conduit au bon endroit!

*Au moins, nous avons avancer. Reste à espérer qu'il ne nous a pas conduit sur une mauvaise piste!* Songea l'ex-Poufsouffle en suivant les traces légères qu'avaient laissé l'animal. Au bout de deux minutes, elles débouchèrent sur une clairière où le soleil reprenait ses droits, les arbres se faisant plus rare. Au milieu de celle ci se dressait une gigantesque cascade d'eau qui s'écroulaient sur des rochers dans un boucan impressionnant. Crystal s'arrêta net devant cette vision magnifique. C'était presque trop beau pour être vrai!

Une fois qu'il sera reparti, il nous restera plus qu'à trouver cette plante ! J'en reviens pas que ça ait marché ! Tu penses qu'il faut cherché où en priorité ?Lui demanda Lou, l'air tout aussi impatiente que Crystal.

- Cet endroit est tout simplement magnifique! Je pense que nous sommes enfin arrivée à destination! Dit Crystal tout en continuant d'avancer vers la chute d'eau. Maintenant, il ne reste plus qu'à trouver cette mystérieuse plante!

Ceci dit, c'était comme chercher une aiguille dans une meule de foin. L'endroit était gigantesque et les plantes n'étaient pas ce qu'il manquait. La chance les guiderait peut être, mais c'était loin d'être sûr. Le plus dur était encore à faire. Crystal se mit donc à farfouiller dans les branchages, à la recherche de l'ingrédient, et elle fit signe à Lou d'en faire autant. Elle fouilla pendant un long moment sans parvenir à quoi que ce soit, mais au bout d'une dizaine de minutes, elle décida de faire une pause, la chaleur et la soif ralentissant ses capacités. Elle héla Lou et l'invita à s'assoir sur des rochers près de la chute, et lui tandis de nouveau une bouteille d'eau, ainsi que quelques biscuits au beurre pour qu'elles ne meurent pas de faim.

FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nina Soleada
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Dans les îles...

Message par : Nina Soleada, Jeu 13 Fév 2014 - 1:02


{RP avec Andrew Collins}

-Si gracias por todos, buena suerte !

Le jeune apollon à la peau dorée lui tendit son paquet de bonbons, un sourire espiègle flanqué sur le visage. Il la salua d'une voix langoureuse, accompagnant son propos d'un petit clin d'oeil entendu. Nina ne pût s'empêcher d'être légèrement déstabilisée par la franchise du vendeur et décida donc de parer à la séduction par la fuite. S'éloignant du bord de plage où le séducteur opérait pour revenir vers son emplacement de départ. Tandis que ses pieds s'enfonçaient dans le sable chaud, ses mains plongeaient à la recherche de moult gourmandises sucrées. Soupirant de plaisir lorsque le sucre se répandit dans sa bouche, elle réalisa enfin pleinement à quel point elle était bien. L'espagne, Andrew et elle, que demandez de plus... Le soleil réchauffait doucement sa peau déjà bien brunie et semblait tenter de sécher toutes les gouttes d'eau salées encore témoin de sa dernière baignade. L'espagnole aperçut plus loin un garçon couché sur un transat. Ses lunettes de soleil avaient légèrement glissé lorsque le sommeil l'avait gagné mais même débraillé comme ça, il restait magnifique. Dès qu'elle le vu, la jeune fille ne pût empêcher un léger sourire de grandir sur son visage. Il était atrocement mignon comme ça... Accélérant le pas, Nina dépassa deux canons en strings étalées sur la plage telles deux saucisses sur le barbecue. Même face à de telles filles, notre pouffy ne pouvait pas se sentir mal. Elle était épanouie et tout à fait bien dans son petit bikini aux couleurs orangées et blanches, assurément des teintes qui la rendaient lumineuse et rayonnante en prime.

Une fois le transat atteint, la sorcière s'assit à côté d'Andrew et le regarda quelques instants. Il avait l'air tellement paisible comme ça... Son petit air triste et nostalgique qui le quittait rarement s'était fait la malle à l'arrivée du sommeil. Nina culpabilisait légèrement de sa fatigue, sachant pertinemment qu'elle était causé par les diverses « activités » auxquelles celle-ci ne cessait de le traîner. Lorsqu'elle avait organisé (avec un enthousiasme un peu effrayant) ce voyage sur une ile espagnole, elle n'avait pas pût restreindre les choses qu'elle voulait faire découvrir à Andrew. Ils étaient sortis chaque soir, enchaînant clubs à la mode, sortie avec divers amis hispaniques, restaurants en amoureux etc... Les nuits aussi étaient bien remplies car depuis leur nuit au terrain de quidditch, ils ne s'étaient que peu revus et cette escapade était un moyen de retenter l'expérience.  Ce qu'ils avaient fait à satiété ces derniers jours... L'espagnole ne se lassait pas de son odeur, de sa peau, de sa tendresse... Le souvenir des nuits passées lui firent monter un frisson. Décidée à ne pas le réveiller tout de suite, elle attrapa le ballon de volley moldu et effectua quelques passes en solo, lut quelques pages de son roman pour finalement se perdre à nouveau dans la contemplation d'Andrew. C'est sûr, la plage sans lui, ce n'était pas le plus passionnant... N'y tenant plus Nina s'approcha doucement du beau pouffy, s’asseyant sur le bord du siège, celle-ci posa doucement ses lèvres sur les siennes. Elle glissa tendrement une main sur sa joue avant de lui souffler près de l'oreille, d'un air malicieux peu dissimulé.

-Quel fainéant, je te jure ! Et puis, je m’ennuie trop sans toi…

Tandis que le jeune homme émergeait, Nina se faufila près de lui, se couchant contre son torse afin de se blottir tendrement près de lui et l’inondant déjà de propositions.

-Et puis quelle idée de dormir quand on peut faire autant de choses à la place… On peut par exemple louer un petit yacht et partir à la recherche d’une crique romantique ou apprendre à surfer, partir plonger dans les magnifiques coraux de la région ou même simplement se baigner tous les deux... Elle accompagna sa dernière proposition d'un air séducteur qui n'était pas voulu au départ mais il ne faisait finalement que refléter son idée de la baignade.
Quoi que choisisse le jeune homme, Nina était heureuse d'être là avec lui sur cette plage, et rien ne pourrait gâcher ça..
.
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Collins
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Dans les îles...

Message par : Andrew Collins, Jeu 13 Fév 2014 - 12:51


    Beaucoup de choses s'étaient passées depuis leur petite aventure au terrain de quidditch. Depuis cette nuit-là, les deux amoureux ne s'étaient que très peu vus, les cours prenaient énormément de place dans leur emploi du temps, et lui, recherchait toujours sa famille, il refusait de croire que ses parents ne furent plus de ce monde. C'est donc avec étonnement, qu'un beau matin, descendant du dortoir il vit la belle espagnole assise sur le canapé de la Salle Commune, sa valise près d'elle. Mais oui ! Comment avait-il put oublié ?! Ils étaient désormais en vacances. La brune se leva, lui sauta dans les bras puis lui ordonna de préparer sa valise, elle souhaitait lui faire découvrir son pays d'origine. C'était une excellente opportunité pour eux de passer du temps ensemble, et en dehors du château pour une fois. L'anglais accepta avec joie, et fonça préparer ses affaires.


* * * * *
    Presque une semaine s'était écoulée depuis qu'ils avaient quittés provisoirement le château. Le couple ne se situait pas tout à fait en Espagne, mais sur un île espagnole. Nina avait beau lui répéter le nom de l'île presque tous les jours, il n'arrivait jamais à s'en souvenir. C'était l'une de ses plus belles semaines en compagnie de sa dulcinée. Et puis changer d'air, être au soleil tous les jours, était autre chose que l'Angleterre, surtout à cette période de l'année. Parce qu'il était un petit-ami génial, Andrew eût appris quelques mots espagnol, en même temps il n'avait pas tellement le choix, presque personne ne parlait anglais ici. Non, franchement, il se plaisait tellement dans cet endroit, le paysage était vraiment sublime, les hispaniques étaient très amicales et très "protecteurs" diront-nous envers les touristes ... Enfin, le beau brun était plus un touriste que sa copine qui elle, avait ses origines dans le sang. Toute cette aventure lui permettait de découvrir de nouvelles sensations, de nouveaux endroits et une autre facette de sa chère et tendre. En effet, contrairement au château, ils purent passer leurs nuits ensemble, et n'étaient donc pas séparer par un dortoir. Tout était étrange car jamais il n'avait put passer des vacances aussi cool, étant donné qu'auparavant il fut un jeune homme plutôt solitaire et réservé, mais cela avait bien évolué depuis qu'il connaissait Nina.

    Tous les soirs, ils allaient dans différentes boîtes de nuits pour s'éclater, et la journée ils allaient un peu n'importe où, histoire de découvrir l'endroit. Ce qui était génial avec l'espagnole, c'est qu'elle voulait vraiment faire découvrir et faire aimer à son amoureux ce pays qui a connu des périodes difficiles, je pense par exemple à l’époque romaine, à la conquête musulmane, de la reconquête au Siècle d’or, et qui pourtant aujourd'hui est l'une des zones touristiques les plus populaires d'Europe. De temps en temps, ils se rendaient au restaurant histoire de dîner entre amoureux, et les nuits étaient assez bien remplie, depuis le terrain de quidditch, ils savaient comment s'y prendre, si vous voyez ce que je veux dire. Je ne trouve pas les mots pour décrire les vacances de fou qu'ils passaient en ce moment-même, pour un jeune orphelin (ou presque) c'était vraiment quelque chose de nouveau, une expérience nouvelle, qu'il ne pouvait comparer puisqu'il n'avait encore jamais vécu de tels moments.

    Ce jour-là, ils décidèrent d'aller faire un tour sur la plage, c'était certes assez banal mais en vue des jours mouvementés qu'ils avaient passés, c'était bien assez. Avec du recul, l'Espagne serait idéal pour y vivre, bien entendu Andrew n'a jamais songé à s'installer en Angleterre après avoir quitté Poudlard, et pourquoi pas vivre dans un pays latino ? Lui, qui était habitué à la pluie avait bien bronzé depuis 2 jours, on pourrait presque le confondre avec un espagnol. Ils étaient si mignon, à marcher près du sable, main dans la main, il aurait tellement aimé que ce moment ne s'arrête jamais, mais la température ici n'était pas pareil qu'à Londres, et il fut forcé de constater que la chaleur épuisait. Habillé tel un citoyen d'ici : short hawaïen, torse nu, lunette de soleil et le gel dans les cheveux, la peau mat ; il alla s'asseoir sur un transat afin de prendre un peu de repos car on peut dire que la nuit dernière avait été assez mouvementé. Très vite, sans en être conscient, il ferma les yeux et s'endormit.

    Soudain, il sentit quelque chose se posa sur ses lèvres et c'était sans nul doute les lèvres de Nina qu'il reconnaîtrait entre milles, puis il sentit une légère fraîcheur sur sa joue, sans doute sa main. Doucement donc, il se réveilla mais resta les yeux fermés, ce qui était stupide finalement puisque ses yeux furent cachés par ses lunettes.


    -Quel fainéant, je te jure ! Et puis, je m’ennuie trop sans toi… Lui souffla t-elle près de son oreille. Dans ces moments-là, l'anglais se sentait trop puissant, sa copine était dépendante de lui MOUWAHAHA ... Oulah, il basculait dans un excès de folie, fallait qu'il se ressaisisse. Après ses mots, elle se faufila près de lui et se blottit tendrement contre son torse avant de reprendre la parole.

    -Et puis quelle idée de dormir quand on peut faire autant de choses à la place… On peut par exemple louer un petit yacht et partir à la recherche d’une crique romantique ou apprendre à surfer, partir plonger dans les magnifiques coraux de la région ou même simplement se baigner tous les deux... A moins que le jeune homme n'est mal compris, ce qui n'était que très rarement le cas, il lui semblait que la dernière proposition de la jeune brune fut accompagné d'un air séducteur. Après tout, ils ne s'étaient pas beaucoup baignés depuis qu'ils étaient arrivés ici, cependant louer un petit yacht pouvait être sympa aussi, visiter les coraux de la région était également tentant ... Tant de propositions alléchante qu'il ne sut que choisir, après tout ils avaient du temps, beaucoup de temps et pourraient certainement tout faire. Il enlaça la jeune sorcière, en guise de signe afin de lui informer qu'il était réveillé et qu'il avait écouté attentivement ses propos. Il finit par ouvrir ses yeux, et, à travers ses verres, plongea son regard dans les yeux magnifique de la brune.

    -"Lo haría de acuerdo a sus deseos mi amor, me gusta todas las propuestas" Dit-il tout simplement, fier d'avoir pu aligné une phrase entière dans la langue natale de sa chérie. Son espagnol était encore approximatif, ça n'était pas impossible donc, qu'il se soit trompé, mais il savait que cela toucherait droit au cœur de Nina que son compagnon s'investisse dans ses origines, il la connaissait trop bien. Puis après quoi, lui déposa un petit baiser sur le front. Et parce qu'il était un peu coquin, il attrapa discrètement sa bouteille d'eau avec le bras qui n'enlaçait pas la jeune femme, et versa l'eau présente à l'intérieur sur le dos de l’espagnole avant de pouffer de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Dans les îles...

Message par : Crystal M. Ertz, Jeu 29 Mai 2014 - 20:58


° RP avec Valentina Boccini °


On disait souvent que Crystal avait une imagination débordante. Pourtant, au premier abord, c'était loin d'être la première chose qui vous venait à l'esprit quand vous la rencontriez pour la première. On pouvait voir une jeune femme d'une beauté discrète qui s'effaçait dans la masse, une jeune sorcière intelligente mais renfermée et solitaire. Quelqu'un qui regorgeait d'imagination devrait au contraire être visible, "coloré", devait porter des vêtements originaux qui reflétait le feu d'artifice qui dansait dans sa tête. Et pourtant, l'apprentie alchimiste était tout sauf farfelue. Elle aurait aimé l'être mais peut être n'en avait elle pas le courage. Sa tête était pourtant pleine de pensées très colorées et très abstraites qu'elle arrivait pas à appliquer ailleurs. Il y avait comme une sorte de barrière qui l'empêchait d'être totalement elle. Cette nuit là, elle rêva de créatures rares, et comme d'habitude, d'aventure. Dans son rêve, Crystal était dans un endroit chaud et très exotique. Peut être se rappelait elle l'époque où elle avait voyagé avec Lou A. Evans, l'année qui précédait. Mais il était tout de même fort étrange qu'elle y pense maintenant.

Lorsqu'elle s'éveilla enfin le lendemain, elle se sentait plus confuse qu'autre chose. Elle s'habilla et fit ses activités habituelles mais n'arrivait pas à ôter cette étrange impression et s'en sentait ridicule. Il n'y avait qu'elle pour s'inquiéter des heures durant à cause d'un rêve qui n'était même pas flippant.  Après avoir tranquillement mangé, elle aperçu une enveloppe sur l'appui de fenêtre. Bien sûr, le vieil alchimiste n'avait pas prit la peine de la prévenir qu'elle avait du courrier! Prenant l'enveloppe en main, elle découvrit une écriture féminine qu'elle n'avait jamais vu. Crystal l'ouvrit et commença à lire. Une certaine Valentina Boccini avait entendu parler de ses problèmes pour trouver du venin d'acromentule et désirait l'aider à remplir son stock. Elle l'invitait à la rejoindre sur la grand place de Pré-au-Lard pour régler les derniers détails avant leur départ pour... l'Asie. Un nouveau voyage donc! C'était certes étrange qu'elle soit contactée de la sorte, et encore plus étrange que cette Valentina souhaite l'accompagner jusqu'une île paumée en Asie, mais Crystal n'était du genre à ne pas trop peser les pours et les contres.

Elle courut dans sa chambre, prépara à la va vite un sac de voyage et regarda l'heure: 11h45. Bien, il lui restait un quart d'heure pour parvenir à la Grand Place. Elle chercha alors rapidement le vieil alchimiste mais ne le trouva nulle part, mais ce n'était pas le moment de s'inquiéter de ça. Elle lui laissa une note qu'elle posa sur la table avant de saisir un imper beige et un chapeau assorti. Il ne faisait pas encore trop froid dehors, mais un vent plutôt désagréable vint la décoiffer en moins de deux secondes. Crystal tenta tant bien que mal de remettre en peu d'ordre dans sa tignasse et transplana direction Pré-au-Lard. Enfin, elle arriva sur place. Il n'y avait pas foule aujourd'hui, mais la jeune femme se demanda comment elle allait pouvoir repéré son contact. Tout ce qu'elle savait, c'était qu'elle avait une vingtaine d'année et qu'elle était blonde. Crystal comme d'ordinaire, ne ressortait pas de la masse avec son imper et son chapeau. Peut être Valentina pourrait elle la reconnaître par le sac de voyage qu'elle portait à l'épaule?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Valentina Boccini
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Corbeau
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Dans les îles...

Message par : Valentina Boccini, Ven 30 Mai 2014 - 22:28


Si Paolo Boccini avait toujours préféré sa fille plutôt que ses fils, d'était parce qu'il avait décelé chez elle le don de manipuler les gens. Avec ses longs cheveux blonds, ses yeux bleus, sa bouille d'enfant sage et ses manières irréprochables, elle passait pour un ange au près de tous. En grandissant ses courbes féminines et son air de biche effarouchée n'avait fait que renforcer son talent. Derrière cette armure de gentille fifille à son papa, elle était une véritable peste. Elle finissait toujours par obtenir ce qu'elle voulait et était généralement partisane du moindre effort.

Les choses n'avient pas changé pendant ses études à Poudlard. Bien vite, elle devint la préférée des professeues. Elle semblait si douce, si gentille. La plupart ne comorenait pourquoi elle était une Serpentars que bien trop tard. Car en plus de manipuler les gens, elle le faisait pour de mauvaises raisons. Elle se servait d'eux pour ses ambitions personnelles, souvent néfastes.

C'est donc sans être totalement désintéressée que Valentina contacta Crystal. En effet, la jeune italienne avait entendu dire que miss Ertz était une jeune alchimiste qui recherchait activement du venin d'acromentula. Tina trouvait cette occasion comme parfaite. Elle envoya une missive à la Poufsouffle et lui donna rendez vous sur la grande place un mardi. Ce jour là, la blonde s' habilla plus confortablement que d'habitude. Un shirt en jean diesel, des vans moldues, un sweat shirt *Duff*, et sa baguette coincée dans son soutiens gorges. Elles allaient aller chez les moldus, et l'italienne tenait à s' habiller comme eux.

Sous sa forme de corbeau, la blonde se posa comme elle le faisait habituellement sur le toit d'une masure. Se transformant en humaine, elle glissa sur les tuiles et atterrit directement sur la place. Avec un soupire, elle cherche autour d'elle celle qui pourrait être Crystal. Alors, elle fouille la foule des yeux. C'est une petite silhouette vêtue d'un manteau et d'un chapeau assorti qui retiens son attention. Elle s'approche de cette jeune femme, croisant les doigts pour que ce soit elle:

-Salut, vous êtes Crystal Ertz, si je ne m'abuse? La salue t-elle avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Dans les îles...

Message par : Crystal M. Ertz, Jeu 5 Juin 2014 - 19:59


Dieu que ce n'était pas facile d'avoir des cheveux longs. A vrai dire, ce n'était pas facile d'avoir des cheveux tout courts. Ils étaient vicieux et très indépendants, jamais ils ne suivaient vos volontés. Ces rebelles auraient bien besoin d'une punition. Mais que pouvait elle faire? Car les petits monstres étaient rusés, si jamais l'idée vous venait de les punir, ils s'arrangeaient toujours pour vous entrainer dans leur chute. La jeune alchimiste était toujours en train d'attendre, son chapeau sur la tête et ses cheveux dans les yeux. Elle aurait belle mine devant cette mystérieuse correspondante...

-Salut, vous êtes Crystal Ertz, si je ne m'abuse?

Crystal sursauta et émit un petit hoquet de surprise en posant la main sur son cœur. Une femme venait d'apparaître derrière elle sans qu'elle ne l'ai remarqué. Celle-ci était habillée d'une manière simple et cool, une tenue qui passait plutôt inaperçu sans toutefois manquer d'attrait. La jeune femme alchimiste trouva sur shirt vraiment trop magnifique, mais jamais elle n'oserait le porter. Tout ce qui se portait au dessus du genou, ce n'était pas pour elle et sa timidité. Ses cheveux étaient blonds et elle devait avoir dans la vingtaine, il ne faisait donc plus aucun doute que la femme se tenant en face d'elle soit son contact. Elle lui rendit son sourire et tenta tant bien que mal de dégager son visage.

- Oui, c'est bien moi! Confirma-t-elle en lui tendant la main. Vous devez être Valentina? Je suis ravie de faire votre connaissance! Je ne sais pas qui vous a parlé de moi ou de mes activités, mais je suis très loin d'être aussi talentueuse qu'on ne le pense, ajouta-t-elle dans un nouveau sourire. Alors, comment un professeur de Poudlard compte-t-il m'aider? Êtes vous venue pour l'acromentule ou n'est ce qu'un prétexte pour autre chose?

La jeune alchimiste voulait d'abord être sûr de partir sur de bonnes bases avec cette inconnue. Parce qu'il fallait avouer que c'était plutôt étrange de recevoir une telle lettre! Mais malgré ces quelques doutes, la jeune alchimiste était plutôt enchantée par cette proposition exotique. Ce serait l'occasion de voyager une fois de plus et elle avait besoin de changer d'air. Et pourquoi une nouvelle amitié? Il était sûrement encore trop tôt pour le dire, mais Crystal se sentait assez confiante en songeant à cette association prof-alchimiste.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Valentina Boccini
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Corbeau
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Dans les îles...

Message par : Valentina Boccini, Mer 18 Juin 2014 - 10:17


Oui, c'est bien moi! Vous devez être Valentina? Je suis ravie de faire votre connaissance! Je ne sais pas qui vous a parlé de moi ou de mes activités, mais je suis très loin d'être aussi talentueuse qu'on ne le pense. Alors, comment un professeur de Poudlard compte-t-il m'aider? Êtes vous venue pour l'acromentule ou n'est ce qu'un prétexte pour autre chose?

Valentina fronça un peu les sourcils mais conserva son sourire gai sur le visage. Quel débit de parole! C'était à la fois étonnant et insupportable, un caractère que seuls les Poufsouffles parvenaient à supporter. Intérieurement, la blonde s'exclaffa. Néanmoins, Tina comprenait les doutes de Crystal, surtout qu'elles ne se connaissaient absolument pas. Les intentions des Serpentards restaient généralement louches aux yeux des autres maisons, Boccini en était consciente, et cela m'amusait grandement! Les préjugés, encore les préjugés, toujours les préjugés. D'une voix douce mais ferme, elle répondit:

Oui, c'est moi. Ne vous en faites pas, Miss Ertz, je ne compte pas vous arnaquer ou je ne sais quoi. Nitre association ne serait que profitable, à l'une comme à l'autre. Vous auriez le venin d'acromentule, et moi la dépouille..

Replaçant brièvement une mèche de ses cheveux, l'italienne réfléchissait. Si Crystal finissait par se douter de quelque chose, son plan tomberait à l'eau, et elle n'aurait plus qu'à transplaner pour rentrer chez elle. Elle perdrait sa crédibilité et l'acromentule. Mais si elle réussissait à la mener en bateau, ce serait le jackpot. Oh ouais.

-Permettez moi de vous emmener sur le terrain, Miss Ertz.
Sans attendre sa réponse, elle lui saisit le bras et transplana. L'habituelle sensation de vomissements li prit le ventre, mais maintenant, elle savait se contrôler. Elle s' était longuement entraînée pour parvenir aux transplanages inter-continentaux, mais elle y était parvenue. Elles se retrouvèrent donc en une poignée de secondes sur des îles asiatiques à la flore extravaguante et à la faune recherchée.

Elles se tenaient toutes deux devant l'immensité d'une forêt vierge, dont les hautes branches des arbres chatouillaient les nuages tandis que le soir tombait peu à peu. Elles n'avaient pas tenu compte du décalage horaire. La noirceur brumeuse du cœur de cette jungle n'effrayait pas la belle blonde qui essayait principalement de décreter si elles étaient oui ou non déjà en présence de créatures magiques. Passant la main sous sa bride de soutiens-gorges, elle attrapa sa baguette en bois de baobab, et informula un #Lumos . Elle se tourna une nouvelle fois vers lq jeune femme qui l'accompagnait et murmurra:

Prête?
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Dans les îles...

Message par : Crystal M. Ertz, Lun 23 Juin 2014 - 14:56




- Oui, c'est moi. Ne vous en faites pas, Miss Ertz, je ne compte pas vous arnaquer ou je ne sais quoi. Nitre association ne serait que profitable, à l'une comme à l'autre. Vous auriez le venin d'acromentule, et moi la dépouille..

Tel était le deal. Crystal se demandait bien à quoi allait lui servir la dépouille. Comptait elle la disséquer devant ses élèves ou avait elle une collection de créatures empaillées? Plus elle y réfléchissait, plus des idées glauques lui venaient à l'esprit. Il valait mieux donc ne plus y penser. Cette Valentina commençait vraiment à lui faire froid dans le dos, mais tout ça n'était qu'une première impression basée sur des préjugés que la jeune femme avait sur les Serpentards. Il fallait que Crystal se comporte d'une manière exemplaire pour apprendre à mieux connaître cette étrange professeur.

-Permettez moi de vous emmener sur le terrain, Miss Ertz.

En moins de deux secondes, elles avaient transplané. Crystal n'avait pas trop aimé qu'elle ne la prévienne pas, mais bon, cela ne servait à rien de s'énerver maintenant. Et puis, le décor était tellement magnifique que la jeune alchimiste en oublia aussitôt la rudesse de son accompagnatrice. Des chants d'oiseaux totalement inconnus jusqu'à la végétation bien fournie, il ne faisait plus aucun doute qu'elles étaient parvenues à destination. L'alchimiste tourna la tête vers Valentina et lui fit un grand sourire plein d'enthousiasme. Elle avait hâte de commencer!

Valentina sortit sa baguette de... son soutien gorge? Vraiment? Crystal haussa un sourcil sans rien dire avant de sortir sa baguette de sa poche et de formuler le même sortilège que Valentina. La forêt semblait plutôt menaçante et sombre, rien qui ne puisse cependant empêcher les deux jeunes femmes de continuer. Crystal ouvrit la marche et se mit à avancer tant bien que mal, sa baguette tendue devant elle. Bien malgré elle, son cœur se mit à battre plus vite et sa main se serra sur sa baguette. Il y avait tellement de "trop" ici! Trop de bruits étranges et inconnus qui semblaient les essayer de partour, trop de mouvements des feuilles ou des branches qui n'étaient pas tous du au vent. Trop d'odeurs différentes qui venaient la perturber... L'ex-Poufsouffle tenta malgré tout de rester impassible. Elle ne voulait surtout pas que Valentina la prenne pour une faible.

Elles étaient maintenant loin de la côte. Le bruit des vagues avait disparut. Crystal s'arrêta et fit signe à Valentina de s'approcher. Elle venait de repérer un fil d'un blanc laiteux qui ressemblait fortement à de la toile d'Acromentule qui s'étendait du haut d'un arbre jusqu'aux racines d'un arbres un peu plus loin.

- Je crois que nous ne sommes plus très loin, dit Crystal en se tournant vers le professeur.


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Valentina Boccini
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Corbeau
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Dans les îles...

Message par : Valentina Boccini, Mar 1 Juil 2014 - 16:03


M'excuse pour l'retard, Miss Ertz T.T

La forêt était plutôt dense, et la seule source de lumière l'éclairant venait des deux baguettes qui scrutaient avidement l'obscurité. Oui, Valentina avait hâte. Hâte de trouver cette fichue Acromentule, de la tuer, et de laisser Crystal seule ici. Elle emportait la carcasse et le venin avec elle, et bye bye la Pouffy! Avec un sourire malsain, la blondinette porta son regard sur la flore de la jungle. D'immenses feuilles couvraient les troncs humides des arbres gigantesques. Les branches étaient tantôt hautes, tantôt basses, et grimper se révélait un jeu d'enfant. L'ancienne Serpentard en profita donc pour se hisser son pied dans une cavité creusée dans le bois. Elle ne voulait pas penser à ce que contenait ce tronc, et se concentra sur son ascension. La chose était plutôt périlleuse, mais étrangement, elle souriait. L'adrénaline lui donnait des ailes... tant et si bien qu'elle atteignit la cime de cet arbre inconnu.

Il n'y avait rien d'autre qu'un ciel noir, étoilé. Cette vue lui coupa le souffle. C'était tout de même extraordinaire! Un croissant de lune brillait, tout en haut, perdu dans les ténèbres. Baissant peu à peu les yeux, Valentina repéra des silhouettes hautes et pointues: sans doute des montagnes. En dessous, une masse sombre. La forêt s'étendait sur nombre de kilomètres, touffue, étrange. Mais impossible de distinguer une acromentule, si toute fois il y en avait une.

Rapidement, la jeune professeure redescendit de son perchoir. Elle atterrit sur le sol mouillé avec plus ou moins la grâce d'une pastèque sur un plan de travail, et se tourna avec un grand sourire vers Crystal. Même si ce n'était pas vraiment une réussite, cette expérience l'avait laissée sur un petit nuage. Le monde était beau, quand il voulait. Continuant à avancer, la blonde commençait à désespérer: impossible de trouver la moindre trace de ses fichues créatures!

- Je crois que nous ne sommes plus très loin

Lentement, Tina se dirigea vers la Poufsouffle. En effet, une grosse toile blanche était tissée entre deux branche. Avec un sourire de vainqueur, Valentina reparti de plus belle vers le coeur noir de la forêt. Elle se tourna vers Crystal, ravie. Elle avançait à reculons, aventureuse. L'air en altitude lui avait fait du bien. Elle avait hâte de se battre, maintenant.

-Alors, on trouve ce vieux machin poilu, on lui arrache la tête pis on récupère nos trophées!

Se retournant d'un coup d'un seul, Valentina percuta une masse sombre. Au touché, elle comprit que ce n'était pas un arbre. Ses yeux s'écarquillèrent tandis qu'elle reculait lentement, passablement surprise. Devant elle, mugissant de colère, une énooooooorme araignée dressait ses pattes velues. Lâchant un juron peu reluisant, Tina pointa sa baguette sur le poitrail imposant de la créature.

-#Acidileus

Le jet d'acide vint brûler le corps de l'araignée. Cela ne suffirait sûrement pas à l'arrêter, mais au moins, elle avait gagner assez de temps pour se mettre dans un certain périmètre de sécurité et s'éviter une mort douloureuse dans l'estomac de l'Acromentule. Elle alla rejoindre Crystal, et lui jeta un regard ilmpatient. Elles avaient parcourut des milliers de kilomètres (en quelques secondes, certes) pour cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Dans les îles...

Message par : Crystal M. Ertz, Dim 13 Juil 2014 - 16:51




Valentina observa pendant quelques secondes la découverte de Crystal, un sourire naissant sur son visage mystérieux. La jeune alchimiste aurait donné n'importe quoi pour savoir à quoi elle pensait derrière son sourire. Ses yeux glacés étaient animés d'une lueur difficile à décrire. Était ce de l'excitation? De la peur? De la malice? Malheureusement, Crystal n'avait jamais été très douée pour décrypter autrui, elle qui avait déjà beaucoup de mal à se décrypter elle même. Tandis qu'elle s'égarait dans ses pensées, Valentina avait déjà rapidement avancé dans la forêt. La jeune femme se secoua la tête pour sortir toutes ses pensées inutiles avant de se remettre en route. Valentina se mit quant à elle à marcher à reculons, l'excitation bien présente dans ses veines.

-Alors, on trouve ce vieux machin poilu, on lui arrache la tête pis on récupère nos trophées!

Crystal se permit un sourire mais n'ajouta rien. Non pas parce qu'elle ne voulait pas mais son attention avait été déviée par quelque chose se trouvant juste derrière la jeune professeure. Non, c'est pas possible songea-t-elle en ouvrant la bouche pour prévenir sa compagne. Mais la jeune alchimiste n'eu pas besoin de dire quoi que ce soit. Valentina venait de l'heurter de plein fouet. Elle recula lentement avant de lâcher un juron qui aurait fuir n'importe quelle créature ici, excepté celle-ci. Une gigantesque araignée se tenait devant les deux sorcières et venait de pousser un cri qui donnait la chair de poule. Mais qu'est ce que je fais ici moi! Pensa-t-elle en reculant de quelques centimètres, sa baguette toujours pointée devant elle.

- #Acidileus Lança Valentina d'une voix forte avant se courir en arrière pour rejoindre Crystal.

Aussitôt, un jet d'acide atterrit sur le corps de la bête. Mais Crystal n'attendrait pas là pour voir les effets du sortilège. Une fois que Valentina l'eu rejointe, elles coururent se mettre à l'abri derrière un arbre. Son cœur battait à tout va dans son cœur, un mélange de peur, de surprise et d'excitation coloreraient ses joues. C'était maintenant le moment de prouver qu'elle valait quelque chose. Elle réfléchit quelques instant et lança un #Terra soluenta afin de bloquer la créature. L'araignée géante se retrouva coincée dans un sable mouvant. Elle ne pourrait plus s'échapper, ni d'ailleurs les attaquer. Tout ce que Crystal espérait, c'était que son sort puisse résister à une créature de son envergure...

HRPG: A toi de choisir si tu veux que mon sort la retienne plus d'une seconde ou pas ^^

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Valentina Boccini
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Corbeau
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Dans les îles...

Message par : Valentina Boccini, Sam 2 Aoû 2014 - 22:03


Valentina se maudissait intérieurement. Pourquoi fallait-il toujours qu'elle est de lumineuses idées comme celle de venir combattre une araignée géante en manque de chair humaine ? Car il était clair que si elle le pouvait, l'arachnide ferait d'elle son goûté. Et de toutes les morts existantes, la blonde devait reconnaître que finir déchiquetée dans l'estomac d'une bête monstrueuse n'était absolument pas la plus héroïque. Le jet d'acide frappa de plein fouet le poitrail démesuré de l'acromentule, mais Tina n'attendit pas un instant pour rejoindre Crystal. En lui jetant un regard en coin, elle remarqua que la Poufsouffle, bien qu'effrayée, semblait déterminée. "Dommage pour elle, elle n'aura pas le plaisir d'obtenir le fruit de son labeur. Et d'ailleurs, si je peux me débrouiller pour qu'elle y passe, je le ferais. Cela ne fera jamais qu'une jaune et noir de moins. " Tout sourire, l'italienne planta à nouveau son regard translucide sur la touffe de poils dans laquelle étaient plantés deux mandibules et -du moins elle supposait- se trouvaient deux petits yeux noirs luisant de fureur.

Crystal braqua sa baguette sur le monstre, et jeta un #Terra Soluenta bien pensé. Le sol s'affaissa violemment sous la bête qui bascula en avant, tête la première vers les deux jeunes femmes. Saisissant dans un geste réflexe le bras e la Poufsouffle, Tina se recula vivement. Le poitrail de l'acromentule s'écrasa bruyamment là où quelques instants auparavant, elles se tenaient encore. Les énormes pattes de la bête s'enfonçait dans la terre, et elle poussait un étrange barrissement mi effrayé, mi coléreux. La sorcière blonde pointa son arme sur l'araignée:

-#Incarcerem !


De solides cordes vinrent ligoter l'acromentule. Valentina était consciente que cela ne suffirait pas à l'arrêter, mais simplement à la ralentir. Elle posa une main sur l'épaule de Crystal et la fit reculer de quelque pas. Le prochain sortilège qu'elle allait lancer était autrement plus ravageur. Il allait désagréger les organes internes de la créature. De par sa taille, ils risquaient d'être seulement bien abîmés. Mais l'araignée géante serait lourdement blessée, et s'était un bon point; dans un souffle, Tina murmura un :

-#Hostium Halitus!

Et une onde de choc intense frappa la zone visée par la Serpentard. Les arbres secouèrent leurs branches et les plus fragiles cédèrent. La terre souffla, et Tina dût se protéger les yeux de la poussière que ce choc provoqua. L'araignée s'immobilisa avant de pousser un mugissement terrifiant et de s'affaisser. Pour la première fois, la belle distingua ses yeux. Deux charbons ardents, brûlant de rage, avides de sang. Réprimant un frisson, la jeune femme se tourna vers sa future victime, chassant toute animosité de ses yeux et de sa voix :

-Tu crois que c'est bon ? questionna-t-elle, faussement inquiète.

Tina risqua un pas vers la créature qui convulsait, à la recherche d'oxygène. Ses poumons devaient être touchés.

A toi de voir si la bête est neutralisée ou pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Dans les îles...

Message par : Crystal M. Ertz, Mar 19 Aoû 2014 - 12:14




Miraculeusement, le sortilège de l'ex-Poufsouffle eu l'effet escompté. Un large sourire de satisfaction se dessina sur ses lèvres et lui donna du courage pour la suite. Car même si le sortilège avait fonctionné, le tour était encore loin d'être joué! Et Crystal ne savait absolument pas comment allaient se dérouler la suite des évènements. Tout allait dépendre de ce qu'allait faire Valentina et elle... Mais maintenant que les deux premiers sortilèges étaient lancés, la situation semblait moins difficile qu'elle n'aurait plus l'être. La jeune adulte ne s'était jamais retrouvée dans une situation pareille, elle aurait très bien pu s'enfuir en courant, laissant la professeure seule sur les lieux, mais son courage avait maintenant fait surface alors qu'elle ne s'y attendait vraiment quoi. Elle ne regrettait pas le moins du monde d'être venue jusqu'ici.

Crystal aperçut ensuite Valentina jeter un sort pour ligoter la créature. C'était une bonne idée, mais Crystal ne pouvait s'empêcher de se demander *et ensuite?* lorsqu'elle posa sa main sur son épaule pour la faire reculer. Curieuse et un peu inquiète, Crystal recula et attendit la suite. Elle avait décidé de lancer un Hostium Halitus sur la créature. Le sortilège l'atteignit de plein fouet et fut tellement puissant qu'il secoua également les environs. Immitant Valentina, Crystal du mettre son bras devant ses yeux pour éviter la poussière. Une fois l'animation un peu retombée, Crystal rouvrit les yeux et découvrit l'animal tomber sur le sol en poussant un cri terrifiant. Pauvre créature... Crystal regrettait presque de s'être attaquée à elle. Le sort de Valentina avait très probablement été plus que douloureux! Il était un peu tard pour y penser maintenant, mais l'apprentie alchimiste aurait tout de même bien voulu causer moins de souffrance à cette créature qui n'avait rien fait de mal.

Elle fut sortie de ses pensées par Valentina qui se tourna brusquement vers elle en lui demandant d'une voix assez étrange si elles ne risquaient plus rien. L'acromentule n'était pas encore morte au vus de ses plaintes et de son corps qui semblait agoniser. Crystal détestait voir cette créature souffrir ainsi. Elle formula un #Numen Arma et sa baguette se transforma en une longue épée assez fine. Elle s'approcha de la créature et lui transperça le cœur afin de mettre un terme à ses souffrances. Elle se tourna ensuite vers Valentina:

- Maintenant on peut y aller. Elle se pencha ensuite un peu plus sur la créature tandis que sa baguette retrouvait sa forme de base. Ce n'était pas tous les jours que l'on pouvait voir de près une véritable acromentule! Mais elle savait aussi qu'il ne fallait pas traîner avant de récolter le célèbre venin, qui lui serait plus qu'utile dans ses recherches! Elle sortit quelques fioles dans sa poche, toujours en fixant la créature qu'elle venait d'achever.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Valentina Boccini
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Corbeau
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Dans les îles...

Message par : Valentina Boccini, Mar 26 Aoû 2014 - 22:19


[libre arbitre de Crystal accordé]
Crystal jetait des oeillades désolées à l'acromentule qui se tordait de douleur. Elle faisait preuve d'un caractère totalement Poufsouffle qui agaça grandement Valentina. L'ex jaune et noir transforma rapidement sa baguette en une fine épée et perça le coeur de la créature abrégant ses souffrances. Boccini leva les yeux au ciel avant de regarder sa future victime sortir de sa poche de petits flacons. Elle eu un grand sourire ironique en se disant que jamais Crystal n'utiliserait le venin de l'araignée. Ce liquide s'élevait à près de deux cents gallions le litre, et la belle comptait bien en conserver. C'était un poison drôlement efficace et peut être en aurait elle besoin... Mais avant cela, l'italienne allait devoir se débarrasser de la brune.

Avançant lentement de l'ex Poufsouffle, Tina se sentait renaître, ses accès de folie meurtrière refaisant surface. Il y a quelques temps, elle avait laissé un homme étouffé, presque mort, en Europe de l'Ouest... Il lui fallait trouver une douce torture pour Crystal. Valentina ne coulait pas spécialement blesser alchimiste, non. Elle voulait la terrifier, la liquéfier sur place, la faire trembler de peur et perdre le contrôle de son corps... Le sentiment que la belle éprouvait à voir souffrir ses victimes était puissant. Elle se sentait renaitre, prendre des forces dans la douleur et la crainte qu'elle lisait dans leurs yeux. C'était un aspect de sa personnalité que peu de personnes avaient la chance de connaître. On l'avait élevée ainsi. Si son physique était celui d'un ange, le monstre destructeur qui sommeillait en elle se réveillait parfois. Le même qui avait tué cette femme, en Italie. Le même qui avait froidement regardé cet homme se tordre de douleur à Kiev, un sourire aux lèvres. Le même qui leva sans remord sa baguette sur la jeune Crystal, occupée à recueillir le venin.

-#Radicis Perfidum

Sans plus attendre, trois énormes racines hérissées d'épines jaillissent du sol. Un rire enfantin échappe à la belle blonde qui fait se mouvoir les racines. Deux d'entres elles immobilisent les membres de Crystal, la soulevant dans les airs. Le flacon qu'elle tenait à la main lui échappe et la troisième liane la récupère, la posant délicatement aux pieds d'une Valentina ravie. Les épines écorchent la peau de l'ex poufsouffle. La pauvre enfant, si naïve et innocente... "On ne joue pas impunément avec un coeur innocent, Tina... Un nouvel éclat de rire agite le corps de la plantureuse italienne. La liane libre vient délicatement enserrer le cou de l'alchimiste, raffermissant progressivement son étreinte mortelle. L'air devrait bientôt lui manquer, et c'est précisement cette frayeur que la belle coulait insuffler à la jaune et noir..

La blonde reprend ses esprits, et se détourne de Crystal, se concentrant simplement assez pour maintenir aussi serrée l'étreinte des lianes. Récupérant l'un des flacons vides laissés là par l'alchimiste désormais prisonnière, Tina le remplit de venin.  Elle répète deux fois l'opération puis se redresse. Ses yeux d'habitude translucide virant sur le métallique, enivrée par la torture. Se tournant joyeusement vers la brune, la belle s'exclama d'une voix mélodieuse d'enfant coupable.

-Hihi ! Je te fais mal ? Je n'ai pas fair exprès ! Valentina eut un petit rire. Tu en fais, une drôle de tête. Et bien, Crystal, tu n'es pas heureuse ? Je suis sûre que quand une autre acromentule viendras, tu sauras te battre efficacement !

Attrapant fermement une patte velue de la défunte araignée, Tina adresse un clin d'oeil moqueur à sa prisonnière. De là, elle pouvait voir les huit yeux vitreux de la bête.

-Au plaisir de te revoir !

Après cette dernière provocation, la blonde transplana, rompant aussitôt le maléfice qui tenait Crystal en joue. Mais c'était trop tard, elle était déjà bien loin... Dans le jardin du manoir de son compagnon. Abandonnant là le cadavre de l'acromentule, la jolie italienne entra chez elle. Toute guillerette, Valentina rejoignis son homme sous la douche, Crystal lui étant déjà sortie de la tête. Elle était comme ça, Valentina. Superficielle, cruelle et attirante. Elle était un démon cachée sous une apparence d'ange. Cat le monstre qui dormait en elle ne demandant qu'à sortir et à dévorer le monde.

[Fin du RP pour ma part]
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Dans les îles...

Message par : Crystal M. Ertz, Mer 27 Aoû 2014 - 21:55




Une fois la bête enfin morte, le malaise de la jeune alchimiste s'atténua quelque peu. Elle continuait d'éprouver des regrets pour ce qu'elle venait de faire car après tout, c'était par pur égoïsme. Elle n'avait pas chassé et tué cette créature dans un quelconque but noble. Ce n'était pas pour aider quelqu'un qu'elle l'avait fait mais juste pour ses recherches personnelles. Et même si elle savait que la grande majorité des sorciers agissaient de la sorte, elle ne s'en sentait pas moins coupable... Crystal se demandait si Valentina ressentait la même chose. En réalité, elle savait que c'était peu probable au vu du personnage. Mais qui sait? Elle était mal placée pour juger quelqu'un sur les apparences!  

- #Radicis Perfidum

Crystal n'entendit le sortilège que trop tard. En moins de quelques secondes, l'apprentie alchimiste se retrouva suspendue à quelques mètres du sol, poings et pieds écartés par d'énormes racines aux épines douloureuses. Le premier réflexe de la sorcière fut d'hurler d'incompréhension. Qu'était il en train de se passer? Les yeux fermés par la douleur des épines qui arrachaient sa chair, Crystal refusait de croire que Valentina était à l'origine de ce sort. Et pourtant... La voix qu'elle avait entendue ne pouvait être que la sienne! Criant une nouvelle fois, elle tenta de se débattre, mais en vain. Elle ne se rendit pas tout de suite compte qu'elle ne tenait plus le précieux liquide qu'elle était venue chercher, mais à vrai dire, elle s'en fichait pas mal. Elle rouvrit les yeux et aperçut quelques mètres plus bas, une Valentina défigurée par un rire sadique. Alors qu'elle s'apprêtait à parler, une nouvelle racine s'enroula autour de son cou, commençant lentement à l'asphyxier.

Cette folle allait la tuer si elle continuait! Le pire était de la voir si heureuse! Quel monstre était elle donc? Crystal sentait ses yeux se remplir de larmes mais pour rien au monde elle ne voulait montrer sa faiblesse à cette femme. Elle avait été naïve de croire en une telle association. Mais l'ex-poufsouffle n'était pas du genre à se méfier. Elle préférait croire en la part de Bien qu'il y avait en tout sorcier et en toute sorcière. Elle ne regretterait pas de lui avoir fait confiance mais elle aurait plutôt pitié pour elle. Après tout, ce genre de personne finissait rarement heureuse. Valentina s'était maintenant détournée de sa véritable proie, pour retourner remplir le venin dans ses flacons.

-Hihi ! Je te fais mal ? Je n'ai pas fait exprès !  Tu en fais, une drôle de tête. Et bien, Crystal, tu n'es pas heureuse ? Je suis sûre que quand une autre acromentule viendras, tu sauras te battre efficacement !Dit elle d'une voix qui se ressemblait plus en rien de ce que Crystal avait entendu jusque là. Au plaisir de te revoir !

Sans laisser à Crystal le temps de répondre, Valentina disparut et l'acromentule avec elle. Le sortilège se dissipa aussitôt qu'elle disparut, mais la jeune alchimiste se sentait toujours aussi mal. Ses vêtements avaient été déchiquetés par les épines et des bleus gigantesques étaient apparus aux endroits où les lianes l'avaient agrippées. Maintenant qu'elle était seule, elle laissa ses larmes couler sur ses joues. Oui, elle avait eu peur. Oui, elle avait perdu le venin si rare qu'elle était venue chercher. Mais le pire dans tout ça, c'était le sentiment d'impuissance qu'elle avait ressentit lorsqu'elle s'était retrouvée dans les airs. Cette folle aurait pu la tuer si facilement! Crystal, qui n'avait jamais été très douée en sortilèges, aurait été bien incapable de défendre sa propre vie. Son entrée à la Guilde lui avait démontrer qu'il était plus qu'utile d'apprendre à se battre. Le monde d'aujourd'hui était loin d'être un Paradis sur Terre. Ceux et celles qui étaient trop faibles ou qui refusait de voir cette vérité en face risquaient de souffrir ou même de mourir à tout moment.

Se massant péniblement les poignets, Crystal fixa l'endroit où la créature s'était trouvée à peine quelques secondes auparavant. Une femme comme Valentina ne finirait peut être pas heureuse, mais elle savait se défendre et se faire respecter. Elle vivrait sûrement plus longtemps qu'une sorcière comme Crystal. Bien que cela la répugnait, la jeune alchimiste devait l'admettre: elle était faible et elle avait plus que besoin d'apprendre à se battre. Une fois ses larmes séchées, elle transplana difficilement jusque chez elle et finit par s'écrouler dans son lit.


FIN DU RP
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
avatar
Invité

Re: Dans les îles...

Message par : Invité, Sam 29 Nov 2014 - 22:06


Je me permet de poster puisqu'il n'y a rien eu depuis longtemps ici et que ceci est un rp UNIQUE ! Vous pourrez donc poster à la suite de mon message Wink

Certaines parties censurés pour cause de violences.

Autumn y avait réfléchi des semaines et des semaines entières, voir des mois pour se préparer à ce jour crucial où elle savait que tout allez changer à partir du moment...où sa mère ne serait plus de ce monde. Elle avait décidé de partir pendant les vacances de Noël ou dû moins, juste avant. Elle avait laissé ses affaires, car elle savait qu'elle reviendrait très vite, en espérant tout de même qu'elle ne se fasse pas arrêter par les deux États qu'elle côtoie. Il y a maintenant une semaine de cela, elle avait envoyé un hibou avec une lettre adressée à sa chère et tendre mère, la lettre disait ceci :

« Je te donne rendez-vous sur l'île de Pâques, au même endroit où toi et papa avaient passé votre lune de miel. Je t'attendrais exactement près de la grotte Ana Kai Tangata à la tomber de la nuit. Tu sentiras bien quand est-ce que ce sera.

Aut'. »


C'était tout ce qu'elle avait eu à dire à sa mère et en même temps, ça se comprenait. On n'a pas vraiment envie de parler de choses inintéressante, surtout quand on est sur le point de la tuer. Après avoir clos ses affaires et laisser un mot sur son lit au cas où que quelqu'un la cherche durant cette semaine qui va être éprouvante pour elle, elle prit discrètement son sac que Morgan lui avait offert l'année dernière à Noël. Elle avait tout, sa baguette, Summer, une carte, les billets d'avion, de train, de l'argent moldu qu'elle avait changé auparavant en passant du dollar au peso chilien et enfin, ce qui était le plus important, la hache et le poignard en argent qu'elle avait retrouvée dans la caisse de son vieil arrière (et j'en passe) grand-père, Avery, ancien mangemort. Elle ne savait ni pourquoi, ni comment la caisse avait fait pour se retrouver dans la cave de sa maison, mais peu lui importait, tant qu'il y avait des choses essentielles pour tuer, c'était le principal. En dehors du château, elle ne fit pas chemin arrière et la voilà partie pour une aventure qu'elle n'était pas prête d'oublier.

Après avoir passé des heures et des heures de train et d'avion, elle était enfin arrivée à l'aéroport international (moldu) de Mataveri et avait enfin prit la direction de la grotte puisque la nuit tombait à présent sur l'île. En ayant prit le taxi pour finir à pied, elle vit une silhouette devant l'entrée et détermina qu'à cette heure-ci, il ne pouvait s'agir que de sa mère. Elle prit une grande bouffé d'air -qui était un peu humide en passant- et partit avec un sourire malgré elle vers sa chère et tendre mère. Elle vit sa réaction fasse à son état, que ça soit de ses cheveux ou de son corps.

"Mon dieu, mais Auty, qu'est-ce que... Comment ? Ne me dit pas que ça a..."

Elle voyait bien dans le regard de Brooke, de la joie, car elle n'aurait pas besoin de la tuer elle-même et que c'est la maladie qui fera le boulot à sa place, même si bien sûr elle essayait d'avoir une réaction des plus choqués qui soit. Autumn leva les yeux au ciel et entama la discussion.

"Déjà, ne m'appelle pas comme ça alors que, je sais tout. Et contente de te revoir aussi Maman"

Elle avait bien insisté sur le mot "Maman", pour bien lui passer le message comme quoi elle savait tout, pour les meurtres. Par la suite, elle l'invita à rentrer dans la grotte qui était déjà prête à recevoir Brooke depuis très longtemps. Personne ne le savait, mais Autumn était venue aussi souvent que possible dans la grotte pour préparer au mieux un accueil "chaleureux" à sa mère. Dans un coin discret au cas où qu'il y ait des visiteurs qui viennent à la rencontre de l'endroit qui sera, dans quelques temps -compter en minutes ou en heures, cela dépendra d'Autumn- une marre de sang.

Elle fit un sourire en l'emmenant dans une première partie, la partie "non-sanglante", où il y avait deux chaises, une table avec deux verres et un liquide qui devait être de la bière comme Brooke l'avait fait remarquer ou alors de la limonade, elle avait hésité entre ces deux boissons durant cinq bonnes minutes avant qu'Autumn lui fasse remarquer qu'elle était toujours là.

"Ah oui, excuse moi ma chérie."

"C'est pas grave. Je te sers ?"

"Oui, s'il te plaît."

Autumn prit la bouteille et parti dans une salle minuscule (je rappelle que nous sommes dans la grotte et que les différents endroits sont nommés "salle") où elle avait trouvé une sorte de pierre qui faisait office de table. Elle avait préalablement mis des verres avec à côté d'un, un flacon avec comme symbole : Zzz... Elle souriait d'un air satisfait en le voyant et mit donc le contenant dans le verre qui était adressé à sa mère. Elle revint avec les deux verres et mit bien celui qui avait la substance en face de sa mère avant de se rassoir sur la chaise.

"Comment va Levine au fait ? Ça fait depuis bien longtemps qu'il n'est pas venu, depuis Halloween si je me souviens bien, c'est ça ?"

"Oui c'est ça. Eh bien, il va bien, très bien même, merci de demander de ses nouvelles. Je lui passerais le bonjour de ta part quand je rentrerais à Poudlard"

"Bien, merci de ta part."

"Allez, à Noël."

"A Noël."

Brooke prit son verre et bu d'un coup sec le liquide alors qu'Autumn n'avait bu qu'une goutte au cas où qu'elle ait fait une erreur, mais elle vit très vite que non puisque sa mère dit comme derniers mots, "Je te hais Autumn", et la voilà tombant à terre comme une masse. Autumn la prit donc en la traînant jusqu'à la salle fatidique, la "salle de torture" comme elle l'avait renommé.

Après une heure de sommeil, Brooke se réveilla au grand bonheur d'Autumn. Elle était enchaînée en plus d'être ligotée à une chaise de dentiste moldu. En face, sur une pierre plutôt imposante, se trouvait pleins d'objets de....torture. Oui, il n'y avait pas d'autres mots pour les qualifier. Il y avait de tout, de l'essence, une scie de bûcheron, une clé à molette, des pinces à linge, une batte de baseball avec des clous incrustés, de l'acide et enfin, un fouet enroulé de barbelé avec les pointes déjà enduites d'acide. Un regard de triomphe pouvait apparaître chez Autumn alors que sa mère, elle, la regardait apeurée et heureuse sûrement, car sa seule et unique fille avait choisit des armes digne du nom de torture.

Autumn prit tout d'abord l'initiative de mettre un bandeau autour de sa bouche et de son nez pour ne pas être attaquée par l'odeur de cadavre qui allait dégager de la pièce dans quelques heures. Elle se dirigea vers sa mère par la suite et lui dit :

"Alors ? Fière de sa fille à ce que je vois, mais... Tient c'est bizarre, ça ne devrait pas être moi à ta place, je devais être le bouquet final comme m'avait appelé ton "boss". Ah oui, j'oubliais, tu ne peux pas parler. Qu'est-ce que ça fait d'être coincer par sa fille si malheureuse et malade qu'elle est ? En plus, tu n'as pas ta baguette et personne pour venir à ton secours, quel dommage. Maintenant tu vas parler et t'as intérêt à dire la vérité, sinon, tu risques de souffrir encore plus."

Elle enleva le chiffon de la bouche de la prisonnière et n'entendit aucun cri. Au moins, elle avait compris que ça ne servirait à rien, qu'elle était piégée et qu'elle ne ressortirait pas vainqueur, ni vivante de la grotte d'ailleurs. Autumn attendait patiemment que sa mère se remette de ses émotions quand elle entendit la voix de sa mère résonner dans la pièce.

"Bravo, je te félicite oui. Je ne sais pas comment tu as eu toutes ses informations petite fouineuse, mais tu as juste. Oui, mon boss ne sera pas fier d'avoir perdu la meilleure tueuse qu'il est eu, surtout qu'elle sera tuée par sa propre fille, qui aurait cru ça, surtout venant de toi."

Un rire se fit entendre, un rire presque sadique et Autumn eut pour réaction de prendre pour commencer les pinces dans ses mains. Elle parla alors distinctement et lentement pour ne pas s'énerver dès le départ.

"Qui ? Pour qui travailles-tu ?!"

Aucune réponse de Brooke, elle agit donc et mit les pinces sur chacune des phalanges. Quelques minutes passèrent sans réaction de la mère et [Censuré] Un cri étouffé se fit entendre enfin et Autumn reprit.

"Personne ? A moins que...ça ne soit toi le boss. J'ai raison hein ?! Pourquoi avoir décidé de tuer les membres de ta propre famille ?!"

Rien. Elle arracha [Censuré] , sauf que malgré les cris, aucune réponse n'était sortie de sa bouche. Autumn regarda les outils qui étaient sur la pierre avant de se diriger vers celle-ci et y déposer préalablement les pinces [Censuré]. Elle prit ensuite la scie avant de voir qu'elle avait laissé dans son sac la hâche et elle changea d'optique en prenant la hâche et laissant tombé dans un vacarme la scie à terre.

"Ça y est, je sais. Tu les tues parce qu'on avait un mangemort c'est ça ? Pour ça, tu as donc tué toute notre famille ?! Non, mais tu y as réfléchis ?!"

"Oui, oui j'ai tué Jake en premier, car je savais qu'il serait aussi proche de la magie noire, oui j'ai tué mes parents pour la simple et bonne raison et qu'ils m'ont laissé de côté quand j'étais à Poudlard. Maintenant achève-moi, fais-toi plaisir surtout, montre toute ta haine envers moi, la souffrance que je t'ai faite subir. Dernière chose, c'est moi qui t'ai injecté la maladie, elle n'est pas mortelle, c'est ce qu'on a voulu te faire croire. Alors voilà, cette maladie ne réduit pas à néant et ne te rend même pas anorexique ou folle comme tu le penses, ça c'est toi qui fais que. Achève moi une bonne fois pour toute !"

"Avec plaisir."

Elle fit un mini rictus et coupa [Censuré]. Pour finir, elle prit le fouet [Censuré] et entendre sa mère dire pour la dernière fois de sa vie, "Je ne t'ai jamais....aimé Autumn", puis un soupir long et pesant s'était fait, jusqu'à ce que plus aucun bruit n'ai lieu dans la salle.

Une salle pleine de sang, avec de l'essence étaler tout autour de la chaise et un feu rugissant, voilà ce qu'était devenu l'endroit du meurtre de Brooke Avery. Autumn avait fait en sorte de briser la baguette en deux avant de la jeter dans les flammes et la voilà, repartant comme si de rien n'était. Elle vérifia avant de partir si personne n'était dans les parages et elle courue en direction de l'aéroport.

Cette soirée avait été haute en rebondissement, elle avait découvert que sa maladie, n'était pas une maladie en fin de compte et que c'était sa mère depuis le début qui avait tué les membres de sa famille. Elle fut soulagée que tout ceci soit enfin fini et qu'elle pouvait enfin reprendre une vie normale, avec de la fête, de la joie... Tout Autumn.


Edit Luke : Bonjour Autumn. Conformément aux Conditions Générales de Forumactif, les contenus violents sont interdits. Je vous demanderai donc d'éditer votre post afin de retirer tous les passages gores. Merci de faire attention à l'avenir. Cordialement.
HRPG:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Dans les îles...

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 13

 Dans les îles...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.