AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 1 sur 4
4ème cours : Sortilège de disparition
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Invité
avatar
Invité

4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Invité, Dim 26 Fév 2012 - 18:42


HJ : Je post aujourd'hui, car je ne suis pas certain d'avoir beaucoup de temps la semaine prochaine. Vous avez jusqu'au 5 mars pour répondre !
____________________________________________________

Après son week-end quelque peu agité, il était temps pour Aymeric de reprendre les cours. Il fallait avouer qu'il n'était pas vraiment prêt. Il restait encore quelques petites détails à régler pour parfaire le déroulement du cours, mais il verrait ça une fois dans la classe. Après tout, il avait encore deux heures devant lui. Il se dirigea alors vers la salle des prof, pour prendre un petit café. A cette heure, le jeune prof n'était pas très bavard. Il faisait parti de ces personnes à qui il fallait un café bien serré pour pouvoir commencer une journée en pleine forme. Du moins, en assez bonne forme pour pouvoir ouvrir suffisamment les yeux.

Le liquide chaud qui coula dans sa gorge fit rapidement son effet. Il sentit le coup de fouet caractéristique de la caféine qui allait lui permettre de tenir une matinée. Il se rendit ensuite dans sa salle de classe d'un pas rapide, pour peaufiner son programme. Qu'est-ce que les élèves pourraient faire disparaitre aujourd'hui ? Plume, déjà fait. Livre, déjà fait. Bureau, trop gros pour un coup d'essai. Bijoux des élèves ? Non, on sait jamais, si il était impossible de les retrouver après, mieux valait éviter les objets de valeurs !

En arrivant dans la salle, comme à son habitude, il la rangea rapidement ; remettant les tables en place et nettoyant le tableau noir. En bref, la classe reprenait son apparence habituelle. En même temps, le Phénix essayait toujours de trouver un objet pas trop difficile à faire disparaitre, mais pas trop simple non plus ! Tout en réfléchissant, une autre idée lui vint à l'idée. Pour pimenter un peu l'arrivé des élèves, il fit disparaître toutes les chaises et les tables de la salle. Après les quelques coups de baguette nécessaires, la pièce fut totalement vidée ! Et oui, pour changer, les élèves n'allaient pas arriver et s'installer à leur table, ils allaient rester un peu debout le temps de commencer le cours d'aujourd'hui. Il se tourna ensuite vers le tableau pour afficher le sujet d'aujourd'hui :

"Disparition. Théorie & pratique"

La sonnerie allait retentir dans 10 minutes, il ne manquait donc plus que les élèves. Aym' s'amusait déjà à l'idée de voir la tête de ses élèves face à une salle de classe totalement vide.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Maximilien Nerolase
avatar
Serpentard
Serpentard

Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Maximilien Nerolase, Dim 26 Fév 2012 - 19:40


Faim. Maximilien avait faim. Le cours allait bientôt commencer et il n'avait même pas pensé à manger ! Il avait hâte de participer au cours du Burton. Enfin un professeur qu'on pouvait embêter en faisant semblant d'être trop poli. Il n'aimait pas les ¨monsieur par ci¨ ¨monsieur par lਠ? Eh bien, il allait être servi. Maximilien arriva enfin devant la salle de classe. Sur la porte était inscrit :
¨Classe de Métamorphose¨ et un peu plus bas : ¨Aymeric Burton¨
Bien, il ne se trompait pas de salle de classe. Maximilien entra pour voir un élève de Poufsouffle parler au professeur. Maximilien dit, en cherchant et même temps une place ou s'asseoir, ¨Bonjour monsieur Burt...¨. Aucune place. C'était peut-être un cours de danse et qu'il s'était trompé de classe. Le Vert et Argent sorti de la salle à reculons, le visage ahuri et surpris pour relire l'inscription. Pour faire bonne mesure, il les lit à voix haute et passa sa main sur les inscriptions. Pas de doute possible, c'était bien la salle de métamorphose. Maximilien rentra alors dans la salle.

*Peut-être qu'on va apprendre le sortilège d'apparition ou de disparition, pensa Maximilien* Le jeune penseur regarda alors le tableau. Bon, disparition allait de pair avec apparition, non ? Bon, puisqu'il ne pourrait pas s'asseoir, autant s'appuyer contre un mur.

- Bonjour monsieur Burton ! Fit-il avec une voix trop enjouée pour qu'elle soit sincère. Où sont passé les tables et les chaises monsieur Burton ? Et, avec le sortilège de disparition, est-ce qu'on va aussi apprendre un sortilège d'apparition, monsieur Burton ?

Bon, certes là il avait fait la totale, mais, peut-être pouvait-il encore rajouter quelque chose. Il espérait quand même que le professeur n'allait pas mal le prendre, après tout quoi de mieux qu'un ¨monsieur Burton¨ en colère ?

- Et... Monsieur Burton, trouvez-vous ce sortilège difficile à votre époque ? Enfin... À votre temps ? Vous m'avez compris monsieur Burton ? Je ne voulais pas être impoli monsieur Burton. Excusez-moi s'il vous plait monsieur Burton. Je ne le referais plus monsieur Burton. Promis monsieur Burton.

Là, il avait fait la totale. Maximilien partit ensuite s'appuyer contre un mur puis posa son sac à côté de lui. Il avait envisagé que les tables soient parties grâce à un sortilège de Disparition et il ne voulait pas être là lorsqu'elles allaient réapparaître. Il attendit tout de même une réponse du professeur. Sous une bonne couche d'ironie, la question avait vraiment un sens.


Dernière édition par Maximilien Nerolase le Mar 28 Fév 2012 - 20:21, édité 3 fois (Raison : Oubli de passage)
Revenir en haut Aller en bas
Abbey King
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de transplanage





Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Abbey King, Dim 26 Fév 2012 - 23:09


La journée avait commencé plus tôt que d'habitude pour Abbey. Depuis peu elle ne vivait plus à Poudlard mais à Pré-au-lard, il lui fallait donc se rendre à l'école à pied. Ce matin était la première fois qu'elle allait effectuer le trajet à pied. Pour la première fois elle se réveilla dans le petit appartement qu'elle partageait avec son amie November. La Gryffy avait eut du mal à quitter son lit, il était si confortable par rapport au lit qu'elle avait dans le dortoir des Gryffondor, qu'elle ne voulait plus le quitter. Elle avait aussi traînée dans sa douche, pour une fois qu'elle n'avait pas à se dépêcher pour laisser la place à quelqu'un d'autre, elle comptait bien en profiter. Abbey était rester tellement de temps dans sa douche qu'elle était en retard par rapport à ce qu'elle s'était fixé. Elle préféra ne pas perdre plus de temps à se maquiller et laissa son visage à nu. Sans fond de teint sa peau pâle faisait ressortir le rose de ses joues. Elle prit tout de même le temps d'attacher ses cheveux dans un chignon fait à la vas-vite pour cacher le désastre capillaire avec lequel elle s'était réveillée.

Finalement, elle était arriver quelques minutes à l'avance, elle en avait profiter pour soigner ses talons que ses nouvelles chaussures, qu'elle avait eut la « bonne » idées de porter, lui avaient abîmés. Une fois ses ampoules recouvertes par des pansements elle pouvait se rendre en cours de métamorphose. Elle marchait lentement jusqu'à la salle, le frottement de ses chaussures contre ses talons lui faisait toujours un peu mal, en même temps elle mangeait une barre chocolaté qu'elle avait emporté avec elle puisqu'elle n'avait pas eu le temps de déjeuner. Abbey poussa la porte de la salle de classe pour découvrir une pièce totalement vide. Son étonnement put se lire son visage.

-Bonjour Monsieur !

Elle salua son prof avec enthousiasme. La disparition de tout les meubles l'intriguait et elle comprit rapidement que ce serait le thème de ce cours. Même si elle n'était pas si loin du tableau elle n'arrivait pas à déchiffrer ce qu'il y était écrit. La jeune femme s'appuya contre le mur et fouilla dans son sac à la recherche de ses lunettes qu'elle les posa sur son nez.

Disparition. Théorie & pratique

Ce cours promettait d'être intéressant. Visiblement, tout le monde n'était pas arriver. Abbey s'appuya à nouveau contre le mur et se mise à se ronger les ongles en attendant que le cours commence.


Dernière édition par Abbey King le Lun 27 Fév 2012 - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Carlier
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Thomas Carlier, Lun 27 Fév 2012 - 10:01


Le soleil se levait sur le château, mais moi je ne l’imitai pas. Aujourd’hui je n’avais pas envie de me lever. Non, rien à faire, je ne voulais pas sortir du confort de mon lit douillet. Il faut me comprendre aussi, là dedans, c’est mou et il fait chaud. Eh, c’est le paradis la chaleur en plus quoi. Je me suis alors rappelé que j’avais un cours de métamorphose dans peu de temps. Mais ça ne m’a pas plus motivé que ça à sortir de mon lit. Je regardais dehors par la fenêtre proche de mon lit. Par chance il ne neigeait pas ce matin. Non pas que je haïsse cette matière blanche et froide, mais ce n’est pas ce qu’il y’a de plus sympathique quand on va souvent de promener dans le parc. En pensant au cours, j’ai bien sûr pensé à ma rencontre fort amusante avec le professeur Aymeric cette nuit. Enfin ça devait surtout être amusant pour lui parce que moi j’ai juste eu le droit à un nez meurtri et une cécité partielle. Ais ça restait une expérience intéressante de le croiser en dehors d’un simple cours. Il faut dire que pendant les cours les gens ne sont pas pareils. Malgré le fait que j’aimais beaucoup ce professeur, je n’avais toujours pas l’envie, même infime de sortir de mes draps. Quand soudain un hibou se mit à frapper la fenêtre de sa tête, un paquet dans le bec. J’ai de suite reconnu le petit colis et j’ai fais un véritable bond hors de mon lit pour aller ouvrir la fenêtre et le recevoir. Une fois entre mes mains, je me suis assis sur mon matelas et je l’ai ouvert. C’était bien, comme je le pensais, ma livraison hebdomadaire de biéraubeurre. Eh oui c’est vrai, l’alcool m’avait tiré hors de mon lit, et non les cours. Mais je ne vous demande pas de le comprendre, c’est comme ça. Sans réfléchir j’ai ouvert la première bouteille du tas et je l’ai englouti en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. J’ai ensuite caché mon trésor sous mon lit, en général le compte y était toujours au soir. Il faut dire que le premier qui ose me dérober ne serait-ce qu’une bouteille, je lui ferais manger le verre après lui avoir cassé les dents une par une. Euh enfin voilà, finalement j’étais levé.

Comme de toute façon j’étais sorti du lit, autant se préparer pour le cours. N’ayant pas faim, je n’arriverais pas en retard à mon avis, auquel cas j’aurais dû faire un détour pour la grande salle. Ah quel chance j’ai de ne manger le matin que le week-end. Je me suis donc très naturellement habillé, j’ai fait mon sac et je suis parti en direction de la salle où le cours allait avoir lieu. A cette heure-ci il y avait vraiment du monde dans les couloirs et surtout dans le grand escalier. Ce qui fit que je n’eu pas la moindre envie de me dépêcher d’arriver, j’y suis allé dans pas même assez lent. Oui c’est comme ça des fois je ne suis pas à fond c’est tout. Quand enfin je suis arrivé à destination je me suis approché de la porte ouverte. C’était bien ici en effet, mais en regardant dans la salle un point me stupéfia : la salle était totalement vide, ni chaises ni bureaux. Mais what the fuck ? Qu’est ce qui s’était passé ici pour que la salle soit aussi vide enfin ? Bon à vrai dire ça n’allait pas m’empêcher de vivre. Je suis donc entré et j’ai vu que tous les autres élèves s’adossaient au mur étant donné l’absence de chaises. J’ai regardé le tableau, il y était écrit « Disparition. Théorie & Pratique ». Je me suis alors gratté la tête avec un air très abruti. Ouais donc en gros le professeur venait de tout faire disparaitre, ok, super drôle, non bravo j’applaudis des deux mains là. Et là on était sensé rester comme des quiches au fond de la salle contre un mur. Eh bah non, moi je n’aime pas les murs !!! J’eu alors une petite idée. J’ai ouvert mon sac, j’ai sorti un cahier, j’ai refermé mon sac et j’ai posé le cahier par terre devant tout le monde.


-Asservo Meto. Le cahier se transforma alors en un confortable coussin de petite taille, j’ai souris avant de continuer. Amplificatum.


Devant moi se trouvait donc maintenant un énorme coussin dans lequel je pouvais m’allonger de tout mon long ce que je fis donc très naturellement. Après tout, si chaise il n’y a pas, coussins faîtes. Tout le monde connait ce proverbe enfin… En plus c’est vachement confortable, bien mieux qu’une chaise en tout cas. Bien installé dans mon moelleux coussin, j’ai alors regardé Aymeric avec un grand sourire.


-Bonjour, belle journée n’est-ce pas ?



Dernière édition par Thomas Carlier le Mar 28 Fév 2012 - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Matt Austin
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Legilimens
Occlumens


Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Matt Austin, Lun 27 Fév 2012 - 20:00


N'arrivant point à dormir, Matt avait ouvert les yeux tôt ce matin. Sachant pertinemment que les cours commençaient dans plusieurs heures, dans un premier temps, le jeune Serdaigle était resté allongé dans son lit, regardant le plafond. Il pensait beaucoup en ces temps ci. Avec les ASPICs en fin d'année, Matt devait réfléchir à son avenir. Ainsi donc, le jeune homme rumina ses pensées jusqu'à l'heure du déjeuner.
Après son petit déjeuner, Matt regarda son emploi du temps.


- Hum...Je commence par métamorphose ce matin. Plutôt cool comme premier cours !

Le sourire aux lèvres, le jeune Serdaigle marcha jusqu'a la salle de cours de métamorphose. Une fois devant celle ci, Matt jeta un rapide coup d'oeil et aperçut le professeur et quelques élèves.

- Bonjours Monsieur.

Comme à son habitude, le garçon s'avança dans la classe et s'assit à son bureau. Seul petit problèmes, c'est que le garçon, habitué de rentrer dans la salle et de s'assoir à son bureau depuis sept ans, ne remarqua pas que ceux ci avaient disparut.
Il se donc au sol, sur les fesses, la bouche grande ouverte, surpris d'etre au sol. Il regarda autour de lui, étonné.
Ses yeux se posèrent finalement sur le tableau où il était écrit:


Disparition. Théorie & pratique.


Alors, Matt MacAlister éclata de rire. Les larmes yeux, il se releva et passa sa main droite dans ses cheveux, un peu mal alaise d'être tombé devant les autres élèves.

- Et bah dis donc ! Tellement habitué de s'assoir directement à son bureau depuis sept ans, que j'ai pas vue qu'ils avaient disparut. Dit il.

Le garçon avait arrêté de rire mais il garda un grand sourire aux lèvres.
Matt se retourna vers le professeur de métamorphose.

- Excusez moi monsieur, j'avais pas remarqué. Il eu un petit rire nerveux. Mais je sent que je vais vraiment aimer vos cours. Cette fois ci, il répartit dans de grands éclats de rire.

Matt reprit doucement son souffle avant d'enchaîner.

- Je crois savoir que les sortilèges de disparition ne font que déplacer l'objet visé autre part non ? Il est impossible de faire disparaître complètement un objet...à moins de le détruire. Non ?

Revenir en haut Aller en bas
Gwendoline Gruger
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Gwendoline Gruger, Lun 27 Fév 2012 - 20:49


Ne voulant pas être en retard pour le premier cours de l'année elle se leva une heure en avance pour prendre le temps de se laver, s'habiller et relire le livre de ce cours-ci, elle perdit le fils de sa lecture quand elle vit l'heure, car il était temps d'aller déjeuner.

Après avoir mangé comme tous les élèves elle alla vers la classe de métamorphose option qu'elle avait prise, car elle aimait beaucoup tout ce qui touchait aux sorts surtout pour devenir animagis, sachant que cela lui servirait pour plu-tard quelque sois le camp qu'elle choisirait .

En voyant la porte de la classe ouverte elle entra discrètement en parlant poliment au professeur :

-Bonjour professeur,

Elle n'attendit aucune réponse et alla se mettre le plus loin possible, elle avait remarqué qu'il n'y avait aucune chaise ni banc dans la salle et lut donc l'intituler du cours :

Disparition. Théorie & pratique.

Elle était heureuse que son premier cours sois de la pratique elle pourrait montrer ce qu'elle vaut mais, aussi magner sa baguette encore toute neuve.
Revenir en haut Aller en bas
Azuline Obflady
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Azuline Obflady, Lun 27 Fév 2012 - 23:26



N'ayant pas dormi de la nuit, Azuline n'avait pas besoin de se réveiller pour aller en cours. Mais elle aurait préféré rejoindre son lit plutôt que d'aller en Métamorphose. Cela lui apprendra, parler dans sa salle commune toute la nuit n'équivalait pas à une bonne nuit de sommeil. Cependant, elle ne regrettait pas, elle avait vraiment passé un bon moment. Après une douche rapide, elle se dirigeait vers la salle de classe, sans avoir pris le temps de petit déjeuner avant. C'est donc un peu fatiguée et affamée mais en avance, qu'elle arriva devant la porte. Une fois celle-ci passée, le choc l’empêcha d'avancer quelques instants. En effet, la salle était totalement vide. Enfin, non pas totalement étant donné qu'il y avait des personnes à l'intérieur, mais plus de chaises, ni de bureaux. Se tournant vers l'avant de la pièce, elle vit le professeur devant le tableau, sur celui-ci était inscrit "Disparition. Théorie & pratique". Cela expliquait donc surement l'absence de mobilier ou plutôt sa disparition.

- Bonjour Professeur! le salua-t-elle.

Puis elle pivota vers le reste de la pièce pour savoir où elle allait se mettre pour attendre le début du cours. Elle repéra un Poufsouffle et Maximilien qu'elle avait déjà rencontré, dans un coin de la pièce. Pourtant, son regard fut attiré par deux serdaigles qui étaient par terre, au milieu de la pièce. L'un allongé sur un énorme coussin et l'autre à même le sol en train de rire. La fatigue dictant son choix, elle décida d'imiter le premier et sortit son écharpe de son sac. D'un sort, elle la fit gonfler jusqu'à atteindre la taille d'un petit matelas bien moelleux et s'y installa. Après tout, c'était de la métamorphose et le cours n'avait pas encore commencé. Avec un sourire, elle ferma les yeux et profita de la situation.

Revenir en haut Aller en bas
Asutron Sevoider
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Asutron Sevoider, Jeu 1 Mar 2012 - 17:19


Après avoir passé la nuit à étudier des livres sur les pratiques magiques, j'étais rompu. Je n'avais dut dormir que quelques heures. Les études prenaient ma vie, sans même que je m'en rende compte. Je me souvins alors que j'avais cours de métamorphose en première heure. Je m'y rendis donc d'un pas lourd de fatigue, des cernes plus creuses que jamais, les cheveux toujours aussi mal coiffés et enfin le dos aussi voûté que d'habitude. Il ne restait que quelques minutes avant la sonnerie, et lorsque j'entrais dans la salle je ne remarquais rien d'anormal, en réalité j'aurais dut remarquer un tas de chose, la pièce vide, les personnes assises par terre, d'autre dans les coins. Mais non, je n'avais pas tilté, je me contentais de saluer tout le monde.

Bonjour à tous. Bonjour professeur.

Ce n'est qu'après, en me tournant pour chercher ma place que je me rendis compte de la situation, je me tournais donc vers le professeur, le visage prêt à éclater de rire, la fatigue se faisait vraiment sentir.

Bien joué professeur! Un peu plus et je m'en rendais pas compte, j'en conclu donc qu'aujourd'hui nous allons nous amuser durant ce cours.

Je m'installais donc par terre, près de la porte, jouant avec ma baguette. Puis je sortis un parchemin et notais tout de même l'intitulé du cours d'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Hellyna Flynn
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Hellyna Flynn, Dim 4 Mar 2012 - 22:15


La jeune bleue et bronze s'était levée de bonne humeur aujourd'hui, mais elle ne savait pas vraiment pourquoi. Peut-être parce qu'elle avait rêver de la personne qu'elle aime ou peut-être tout simplement parce qu'elle pressentait que cela allait être une bonne journée ? Elle ne saurait le dire. Elle avait réussi à se lever de bonne heure de surcroît, ce qui était un exploit pour elle en cette saison. En effet, ressentant toujours une baisse d'énergie durant la période hivernale, elle compensait ce manque de dynamisme en dormant davantage, un peu comme les marmottes. Elle fit donc partie des premières à se rendre à la Grande Salle et, comme d'ordinaire, la jeune fille prit son petit-déjeuner tranquillement en lisant la Gazette du Sorcier que lui apporta Titta, son petit hibou.

Il lui restait dix bonnes minutes pour se rendre à sa salle de cours, elle prit donc son temps dans les couloirs en flânant et chantonnant. Arrivé à la porte, elle entra tout en saluant joyeusement son professeur et les premiers élèves arrivés :


- Bonjour tout le mon...

Elle s'interrompit en découvrant la salle de classe. Elle était vide. Il n'y avait plus aucune table, aucune chaise, rien. Elle resta immobile sur le pas de la porte, posant tantôt son regard sur le jeune professeur, tantôt sur la salle vide, essayant de comprendre ce qui se passait. Puis, elle jeta un œil au tableau noir à l'opposé d'où elle se tenait : « Disparition : théorie et pratique ».

Bien. Le jeune professeur de Métamorphose avait semblé vouloir illustrer son cours dès les premières minutes. Elle sourit à Aymeric et entra dans la salle et s'adossa au mur en attendant que le cours commence, tout en se demandant ce que leur professeur leur réservait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Invité, Mer 7 Mar 2012 - 23:26


HJ : Désolé du retard, pas mal de boulot et de contretemps en ce moment.
J'ai repris quelques uns d'entre vous qui s'asseyaient sur leurs chaises en arrivant... Merci de lire les RPs de tout le monde avant de poster !

______________________________________________________________

La plupart des élèves étaient à l'heure aujourd'hui ! Une journée à marquer d'une pierre blanche puisque c'était assez rare à Poudlard. A cause des escaliers, des réveils en panne, mais surtout à cause des plats proposés dans la grande salle qui étaient bien plus intéressants que les cours, les élèves étaient rarement à l'heure. Impossible de rivaliser face à des mets tous aussi bons les uns que les autres, il fallait être réaliste ! (J'ignore l'arrivée de Tom, car il s'est désinscrit) Le premier élève à pointer le bout de son nez fut un Serpentard. Sa réaction face à la salle vide valait son pesant de cacahuète, il fut même obligé de s'y reprendre à deux fois pour saluer son prof :

    "Bonjour monsieur Burton ! Où sont passé les tables et les chaises monsieur Burton ? Et, avec le sortilège de disparition, est-ce qu'on va aussi apprendre un sortilège d'apparition, monsieur Burton ?"

Ah non ! Bon, décidément, les présentations s'imposaient pour ce cours. Il n'eut pas vraiment le temps de répondre à la question. Maximilien était donc un élève curieux et... Bavard ? En effet, celui-ci enchaina avec une autre question :

    "Et... Monsieur Burton, trouvez-vous ce sortilège difficile à votre époque ? Enfin... À votre temps ? Vous m'avez compris monsieur Burton ? Je ne voulais pas être impoli monsieur Burton. Excusez-moi s'il vous plait monsieur Burton. Je ne le referais plus monsieur Burton. Promis monsieur Burton."

Le jeune prof rit à la réplique du Serpy. Le pauvre, il devait galérer avec les filles s'il était toujours aussi maladroit ! Ce temps, comme il avait dit, datait d'il y a un peu plus de six ans. C'est grâce à ce genre de répliques qu'Aym se rappelait qu'il avait quand même pas mal vieilli ! 23 ans... Six ans qu'il était parti de Poudlard. En six ans, il en avait vu des vertes et des pas mûres ! Tellement de choses avaient changé, à commencer par lui-même, qu'il avait du mal à revenir en arrière pour essayer de se rappeler des impressions qu'il avait eut en apprenant le sortilège de disparition pour la première fois. A cette époque, il n'était pas vraiment bosseur (en fait, c'est le seul point de son caractère qui n'avait pas changé) et la métamorphose l’intéressait autant que les autres matières étudiées, c'est à dire pas du tout ! C'était à se demander comment il avait fait pour obtenir ses ASPICs celui-là ! Bref, il se rappelait de quelques petits détails, qu'il avait d'ailleurs noté sur ses fiches de cours.

    "Si l'on a le temps oui, on va peut-être voir l'apparition, mais déjà avec la disparition on a pas mal de boulot. Et «dans mon temps» j'ai eu un peu de mal à bien mettre en pratique, un peu comme tous les sortilèges de Métamorphose qui nécessitent pas mal de concentration... Que je n'avais pas vraiment en fait" il avait particulièrement appuyé sur les guillemets avec humour.

Il préféra ne pas relever les excuses qui pour lui, étaient totalement inutiles. Vraiment, c'était lassant ces élèves qui croyaient que les profs étaient des grands méchants loups qui avaient tous les pouvoirs ! Bon, c'est vrai qu'il les avait, mais il faisait pas aussi peur que ça si ? Ensuite, se fut une Gryffy qui entra avec un plus traditionnel "-Bonjour Monsieur !", laissant tout de même apparaitre une légère surprise et un certain enthousiasme. A votre avis, forcé ou pas, ce bonjour ? Fort possible oui, mais il n'allait pas se plaindre d'un peu trop de bonne humeur. Le bal des élèves continuait tranquillement et se fut Thomas qui entra. Plus original il décida de transformer son cahier en coussin pour palier l'absence de chaises. Ne manquant pas de culot, il s'adressa à son prof, le sourire au lèvre :

    "Bonjour, belle journée n’est-ce pas ?"
    "On va pas se plaindre" répondit directement le Phénix en pointant sa baguette sur le coussin du Serdy en informulant un *"Reducto"*

Le coussin qui, quelques instants plus tôt paraissait si confortable, se réduit, reprenant la taille qu'il avait avant : la taille du livre d'origine ! Autant dire que pour la carrure de son élève, cette taille était dérisoire. Il ressemblait un peu à un crapaud sur une boîte d'allumette. Le jeune prof lui adressa un petit clin d'oeil moqueur alors qu'une Poufsouffle entrait en se rongeant les ongles. Aym' se dit qu'elle était peut-être un peu timide et stressée d'assister à ce cours, il se promit donc de garder un œil sur Lucie pour qu'elle ne soit pas exclue du reste de la classe. Aussitôt après, un autre Serdaigle fit une entrée... Fracassante ! S'il y avait eut un prix de la meilleure entrée en cours, Matt le remportait largement aujourd'hui ! Effectivement, celui-ci plongé dans sa routine quotidienne se dirigea vers une table invisible et s'assit sur une chaise tout aussi inexistante. En gros, il se retrouva le cul par terre. La surprise passée, il éclata de rire, puis en se redressant s'exclama :

    "Et bah dis donc ! Tellement habitué de s'assoir directement à son bureau depuis sept ans, que j'ai pas vue qu'ils avaient disparut. Excusez moi monsieur, j'avais pas remarqué. Mais je sent que je vais vraiment aimer vos cours. "

Oooh c'est vrai ? C'était gentil ça ! Légèrement hypocrite, mais toujours agréable à entendre d'une personne qui éclate de rire. Pendant un cours c'était assez rare après tout. Mais le Serdy ne s'arrêta pas là et semblait pressé de commencer le cours :

    "Je crois savoir que les sortilèges de disparition ne font que déplacer l'objet visé autre part non ? Il est impossible de faire disparaître complètement un objet...à moins de le détruire. Non ? "
    "Nous allons voir ça pendant le cours si tu veux bien Matt" répondit le prof

Bon, en espérant qu'il n'y avait pas trop d'élève qui avaient entendu, des points se joueraient sur cette question dans quelques minutes ! Les derniers élèves arrivèrent tranquillement, tous plus ou moins surpris de voir une salle vidée de tous ses meubles. Le ballet des élève prit fin avec la sonnerie indiquant le début du cours, juste après l'arrivée de la préfète des Serdaigle. D'ailleurs en ce début de cours, c'était eux qui c'étaient le plus démarqués avec des arrivées remarquables et remarquées !

    "Bonjour tout le mon..."

Impossible de savoir la suite de la phrase, puisque la fameuse sonnerie retentit. Voyant la tête d'Hellyna elle s'était de toute façon sans doute interrompue sans finir sa phrase à cause de la surprise. Le jeune homme traversa la salle en jonglant avec sa baguette, lui faisant faire des petits looping d'une main. Il ferma la porte et commença son discours de routine qui marquait toujours le début de cours :

    "Bonjour à tous. Pour ceux qui ne me connaissent pas, je m'appelle Monsieur Burton, mais je vous en supplie, appelez-moi plutôt Aymeric" en espérant qu'avec cette nouvelle présentation, les élèves comprendront qu'il détestait vraiment les "monsieur" à tout va "Vous pouvez aussi me tutoyer si vous le souhaitez, je veux seulement que vous ne manquiez pas de respect ; autant vers moi-même qu'envers vos collègues." arrivant au tableau il se retourna vers ses élèves éparpillés un peu partout dans la salle avant de continuer "Donc comme vous l'avez compris, nous allons étudier la disparition. Avant toute chose, pourquoi étudions-nous ce sortilège en métamorphose ? Quel est le rapport entre la disparition et la métamorphose autrement dit." il marqua un petit temps de pause, pour bien différencier les deux questions. "D'ailleurs, sii on veut l'étudier, il faut déjà connaître la formule, quelqu'un la connait ?" nouveau temps de pause, dernière question "Quels sont les effets de ce sort sur les objets visés ? Disparaissent-ils vraiment ?"


Points par maisons:
 
________________________________________________

Un élève par réponse s'il vous plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Flint
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Marcus Flint, Jeu 8 Mar 2012 - 1:15


*Courage Courage, tu va y arriver, Allez Allez !*


Marcus Flint était en pleine course contre la montre, ainsi il cavalait dans les couloirs de Poudlard, son premier cour allait commencer, il ne voulais sûrement pas le louper !
Tout en galopant a tu tête,une grande et puissante sonnerie vint a retentir, Le début des cours ! Le premier cour et déjà un retard ?! Il ne vit pas l’écriteau placarder sur la droite de la porte ; Quand il repensa


*Mais oui ! Métamorphose c'est bien sa ! Oh la Galère !*


Et hop demi tour, a toute allure, fièrement, enchainant un pas devant l'autre avec une telle dextérité ! Quand il vint a a ce stopper, une glissade calculée pour s’arrêter devant la porte ce trouvais être une bonne solution pour le jeune homme.

- Cour de Métamorphose - Aymeric Burton. *c'était donc sa !*

Marcus Flint était enfin devant la porte, c'était bien ici, Il ne s'était pas tromper, sauf dans le temps ! Qu'allait penser le professeur ? Une situation déplaisante qui n’enchantait en aucun cas Marcus.
La porte en bois, fermée ! ce trouvait si prés, devant son gros nez tout cabosser due a ces chutes passées lors de ces premiers vol en balais, une trace de son enfance, des souvenirs !
Quand il vint enfin a daignais toquer, quatre coup vinrent a se faire entendre dans la classe ! Il ouvra la porte et trouva le professeur debout, en plein cour, prés du grand tableau qui ce trouvait au fond de la salle; Un déshonneur pour Marcus, il sentit tout doucement un sentiment de colère parcourir le long de son corps, tout doucement sa montait ! ..


* Mais pourquoi sont-ils si long chez Ollivander's ?! Passer une commande pour une Baguette, trop de monde, je le savait ! En plus je suis en retard, que vais-je donc bien dire ? Une excuse .. Pas de ma faute, même si j'ai ma part de responsabilité ! .. *

- " Bonjour monsieur le Professeur, je tiens tout d'abord a m'excuser pour ce malencontreux retard, Cela ne ce reproduira plus ! Je tiens aussi a vous préciser, que pour ce premier cour je n'ai pas encore ma baguette, dût aux nombreuses commandes chez Ollivander's les baguettes sont délivrées un peu plus tard que prévu .. " - Dit il avec une entière conviction en ce qu'il venait de dire !

Marcus fit aussi un signe de tête en guise de bonjour à quelques de ses camarades élèves de Poudlard qui se trouvaient dans la salle. Quand le stress vint a redescendre, et que le jeune homme repris un peu conscience de l'endroit ou il était, Une salle vide ! Pas une chaise, ni de table ! Un petit coussin ce trouvait prés du professeur, et rien d'autre, Inconcevable pour son premier cour ! Mais quel genre d’accueil réserve t’ont aux nouveaux ? Ou allait-il se mettre, qu'allait-il faire ? Il n'en savais rien, a moitié ébahit par ce qu'il voyait, Marcus était perdu, et ben dis donc c'était la classe pour lui ce premier cour !


Quand il vint a relever la tête, Marcus remarqua qu'une ambiance assez tendue régnait dans la salle, comme si que quelque chose d'important c'était dit, et il ne l'avait pas entendu ; Ou peut être vu ! Il s'approcha tout doucement du groupe que formait ces camarades, et vint a essayer de s’intégrer avec politesse dans le début du cour.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
July Swann
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège


Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : July Swann, Dim 11 Mar 2012 - 16:02


HJ Aymeric : Je me suis permis d'empiéter sur ton libre arbitre, pour dire que July avait le droit de s'installer. Je me suis dis que c'était plus simple, plutôt que d'attendre la réponse et de re-poster après. Mais si cela te gène, j'édite.



July courrait dans le couloir, complètement paniquée. La veille, elle s'était couchée particulièrement tard, pour finir un devoir d'histoire de la magie. Cette matière l'inspirait tellement peu, qu'elle n'avait cessé de repousser la rédaction de la dissertation. Depuis plusieurs jours, le manque de sommeil s'accumulait. July n'y prêtait pas plus attention que cela, elle trouvait normal de finir tard le soir. Pourtant, ce matin, elle ne c'était pas réveiller. Il fallait donc qu'elle arrête de tout faire au dernier moment.
C'est la chouette, que son frère lui avait envoyé la veille, qui l'avait réveillé. Le volatil ne l'avait pas trouvé lors du petit déjeuné, il était donc venue frapper avec insistance à la fenêtre du dortoir. La jeune fille avait à peine eu le temps d'enfiler son uniforme et de s'attacher le cheveux en queue de chevale, qu'elle courait déjà vers la salle de cours.

Alors qu'elle était à mi-chemin, la sonnerie, qui signalait le début des cours, retentit. July accéléra, elle y était presque. Un escalier ... Couloir ... à droite ... Autre escalier ... Nouveau couloir ... La porte !!
Pour la première fois de sa vie, July regréait de ne jamais s'être plus intéressé aux passages secrets. Cela lui aurait peu être évité cette course effrénée. D'un autre côté, sa dernière expérience avec un passage secret s'était révélée plutôt désastreuse : elle s'était retrouvée bloqué à l'intérieur. Heureusement qu'elle avait croisé John, car sans lui, il était probable qu'elle y fût encore.

July s'arrêta devant la porte quelques secondes, afin de reprendre son souffle, puis elle frappa et ouvrit.
- 'Scusez moi, marmonna la petite rousse d'une voix presque inaudible, honteuse d'arriver en retard.
July avait horreur de se faire remarquer ou réprimander. Elle pensait se glisser discrètement à une des tables du fond de la classe. Sa surprise fût donc grande lorsqu'elle vit qu'il n'y avait ni table ni chaise, et que les élèves était placés contre des murs ou au milieu de la salle, sur des sièges de fortune.
Pour la discrétion, c'était loupé. Tout le monde avait tourné la tête pour voir qui venait déranger le cours. Les joues de July s'empourprèrent, et elle bafouilla :
- Je ... J'ai ... Me suis pas réveiller ...
La jeune Poufsouffle regarda le professeur craintive, elle espérait qu'il ne la renvoie pas. Mais celui ci lui fit signe qu'elle pouvait entrer. Penaude, elle partit se placer contre un mur, à côté de Lucie.

July regarda le tableau, à la recherche d'un indice qui lui indiquerait ce qu'ils allaient étudier aujourd'hui.
"Disparition. Théorie & pratique"
La petite rousse sortit une plume, du parchemin et un livre pour s'appuyer dessus, et écrivit le titre du cours en s'appliquant.
*Il faudra que je pense à demander à Lucie ou Azuline le début du cours, nota mentalement la rousse.*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 4

 4ème cours : Sortilège de disparition

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.