AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 2 sur 4
4ème cours : Sortilège de disparition
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : July Swann, Dim 11 Mar 2012 - 16:02


HJ Aymeric : Je me suis permis d'empiéter sur ton libre arbitre, pour dire que July avait le droit de s'installer. Je me suis dis que c'était plus simple, plutôt que d'attendre la réponse et de re-poster après. Mais si cela te gène, j'édite.



July courrait dans le couloir, complètement paniquée. La veille, elle s'était couchée particulièrement tard, pour finir un devoir d'histoire de la magie. Cette matière l'inspirait tellement peu, qu'elle n'avait cessé de repousser la rédaction de la dissertation. Depuis plusieurs jours, le manque de sommeil s'accumulait. July n'y prêtait pas plus attention que cela, elle trouvait normal de finir tard le soir. Pourtant, ce matin, elle ne c'était pas réveiller. Il fallait donc qu'elle arrête de tout faire au dernier moment.
C'est la chouette, que son frère lui avait envoyé la veille, qui l'avait réveillé. Le volatil ne l'avait pas trouvé lors du petit déjeuné, il était donc venue frapper avec insistance à la fenêtre du dortoir. La jeune fille avait à peine eu le temps d'enfiler son uniforme et de s'attacher le cheveux en queue de chevale, qu'elle courait déjà vers la salle de cours.

Alors qu'elle était à mi-chemin, la sonnerie, qui signalait le début des cours, retentit. July accéléra, elle y était presque. Un escalier ... Couloir ... à droite ... Autre escalier ... Nouveau couloir ... La porte !!
Pour la première fois de sa vie, July regréait de ne jamais s'être plus intéressé aux passages secrets. Cela lui aurait peu être évité cette course effrénée. D'un autre côté, sa dernière expérience avec un passage secret s'était révélée plutôt désastreuse : elle s'était retrouvée bloqué à l'intérieur. Heureusement qu'elle avait croisé John, car sans lui, il était probable qu'elle y fût encore.

July s'arrêta devant la porte quelques secondes, afin de reprendre son souffle, puis elle frappa et ouvrit.
- 'Scusez moi, marmonna la petite rousse d'une voix presque inaudible, honteuse d'arriver en retard.
July avait horreur de se faire remarquer ou réprimander. Elle pensait se glisser discrètement à une des tables du fond de la classe. Sa surprise fût donc grande lorsqu'elle vit qu'il n'y avait ni table ni chaise, et que les élèves était placés contre des murs ou au milieu de la salle, sur des sièges de fortune.
Pour la discrétion, c'était loupé. Tout le monde avait tourné la tête pour voir qui venait déranger le cours. Les joues de July s'empourprèrent, et elle bafouilla :
- Je ... J'ai ... Me suis pas réveiller ...
La jeune Poufsouffle regarda le professeur craintive, elle espérait qu'il ne la renvoie pas. Mais celui ci lui fit signe qu'elle pouvait entrer. Penaude, elle partit se placer contre un mur, à côté de Lucie.

July regarda le tableau, à la recherche d'un indice qui lui indiquerait ce qu'ils allaient étudier aujourd'hui.
"Disparition. Théorie & pratique"
La petite rousse sortit une plume, du parchemin et un livre pour s'appuyer dessus, et écrivit le titre du cours en s'appliquant.
*Il faudra que je pense à demander à Lucie ou Azuline le début du cours, nota mentalement la rousse.*
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lucas Deenhis
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Lucas Deenhis, Dim 11 Mar 2012 - 18:38


Lucas courait dans les couloirs de Poudlard, la main dans celle de Noémie Duncan, sa petite amie. Les deux jeunes gens était en retard. Entièrement préoccupé par... leurs occupations matinales, ils en avaient oublié l'heure.

Le jeune homme poussa en premier la porte du cachot. Avec surprise, il se rendit compte qu'il n'y avait ni table, ni chaise. Il fit un léger signe de tête à Aymeric et conduisit aussitôt Noémie dans le fond de la salle, avec les autres . Il lâcha sa main et sortis ses affaires de son sac.

Adossé au mur, il essayait de comprendre sur quoi portais le cours. Puis puisque personne ne semblait se préoccuper d'eux, il se pencha sur la belle Poufsouffle et lui murmura à l'oreille.


- Tu crois vraiment que ma présence en cours est nécessaire ? Je pense qu'on aurait des choses à faire bien plus intéressante. On sort discrètement et on revient demain ? Proposa-t-il avec un demi-sourire.

Il se désinteressa du reste du cours et commença à jouer avec sa baguette.


Dernière édition par Lucas Deenhis le Mar 13 Mar 2012 - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noémie Duncan
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Noémie Duncan, Dim 11 Mar 2012 - 18:53


Noémie se dépêchait de se rendre à son cours de métamorphose. Elle courait au côté de Lucas et ils arrivèrent ensemble face à la salle de cours.
Elle entra à l'intérieur avec un sourire gêné et balbutia :


- Pardon pour le retard, Aymeric.

Elle fila au côté de Lucas et lut attentivement le tableau, ils allaient étudier les sortilèges de disparation. Génial, elle adorait ça.

- Tu crois vraiment que ma présence en cours est nécessaire ? Je pense qu'on aurait des choses à faire bien plus intéressante. On sort discrètement et on revient demain ? Proposa-t-il avec un demi-sourire.

Elle le fusilla du regard, si le sortilège d'Aymeric avait également put faire disparaître le sourire ironique sur les lèves du séduisant, mais arrogant Serpentard, elle ne s'en serait pas privé. Elle se contenta de pousser un petit soupir las et de faire comme s'il n'avait rien dit.

A cause de lui, elle n'avait même pas entendu ce que venait de dire Aymeric, c'était malin ! Elle lui jeta un coup d'oeil indigné et lui donna un coup de coude dans les côtes afin qu'il cesse de faire mu-muse avec sa baguette magique, ce qui agaçait prodigieusement la jeune fille.


Dernière édition par Noémie Duncan le Mar 13 Mar 2012 - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabryella Blackmore
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Gabryella Blackmore, Lun 12 Mar 2012 - 19:04


Ce matin j'avais avalé mon petit déjeuner à une vitesse infernale puisque je m'étais levé un peu en retard.
Finissant de manger, j'avais pris la direction de la classe de métamorphose en espérant que le professeur ne me punisse pas pour mon retard...Mais ce temps de retard redoubla avec le temps que je mis avant de trouver la fameuse classe...Vraiment je suis pas douée pour me repérer dans l'école, j'espère que ça changera et j'ai pas intérêt à arriver en retard à tous mes cours !
Plantée devant la porte, respirant pour reprendre mon souffle, parce que oui j'avais couru même si en principe j'ai pas le droit, je frappe à la porte et ouvre. J'entre, le teint rouge comme une pivoine, je bredouille des excuses au professeur...


- S'cusez moi professeur, je...euh...je ne recommencerai plus promis !

Aussitôt dit, je me retourne pour me trouver une place, mais je reste figée sur place en réalisant qu'en fait, il n'y avait ni chaise ni table ! Euh...
Je remarque que les autres sont installés au fond de la classe contre les murs et j'en fait de même en m'appuyant le dos contre le mur.
Je fixe alors ce qui était écrit au tableau :


"Disparition. Théorie & pratique"

Tout s'expliquait alors ! Et le cours promettait d'être vraiment intéressant, j'ai hâte d'essayer !
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Nerolase
avatar
Serpentard
Serpentard

Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Maximilien Nerolase, Lun 12 Mar 2012 - 19:21


Le professeur, contre son attente, ne s'énerva pas du tout. Bon bah tant pis. Il répondit à sa question et à d'autre élèves avant de commencer un cour long monologue. Maximilien décida de l'écouter attentivement. Il pourrait toujours comprendre certaines choses et répondre à des questions, si question il y a.

- Bonjour à tous. Pour ceux qui ne me connaissent pas, je m'appelle Monsieur Burton, mais je vous en supplie, appelez-moi plutôt Aymeric. Vous pouvez aussi me tutoyer si vous le souhaitez, je veux seulement que vous ne manquiez pas de respect ; autant vers moi-même qu'envers vos collègues. Donc comme vous l'avez compris, nous allons étudier la disparition. Avant toute chose, pourquoi étudions-nous ce sortilège en métamorphose ? Quel est le rapport entre la disparition et la métamorphose autrement dit."

Enfin une question. Maximilien y réfléchit légèrement. Quel était le rapport? Pourquoi la métamorphose se liait-elle à la disparition ? S'il voulait faire gagner des points à sa maison, il devait réfléchir. Le cours commencerait ensuite. Ne trouvant finalement pas, il écouta les deux autres questions. Peut-être comprendrait-il quelque chose pouvant l'aider pour la première question.

- D'ailleurs, sii on veut l'étudier, il faut déjà connaître la formule, quelqu'un la connait ? Quels sont les effets de ce sort sur les objets visés ? Disparaissent-ils vraiment ?"

- Pour votre première question monsieur, je pense que c'est parce qu'on change la nature de l'objet en autre chose. En air par exemple, bien que je ne sois pas sûr. Quant à la formule, je pense me souvenir qu'il y a un sort appelé Estompio, qui permet de faire disparaître une créature. Mais, je pense que le sort Evanescartae est aussi un sortilège de disparition, étant donné qu'il fait disparaître un lieu de toute carte. Quant à votre dernière question, j'hésite entre dire qu'on transforme la chose en une autre (comme l'air) ou qu'on la fait se déplacer. Par contre, je ne sais pas où on l'envoit.

Il pensait avoir bien répondu bien qu'à la fin, aucune de ses réponses n'étaient pas vraiment sûr. Il n'avait donc certainement pas les connaissances nécessaires pour passer ses ASPICs tout de suite. Il allait devoir continuer ses heures de révisions et écouter et répondre du mieux possible pendant les cours. En s'écoutant lui-même, il remarqua qu'il avait appelé instinctivement Aymeric monsieur. Et bizarrement, que cela agace ou pas Aymeric ne changeait rien en Maximilien. L'énervait ne servait à rien.

- Par contre, Aymeric, j'ai une petite question à vous... te poser. Pour le sort Evanescartae, est-ce un défaut du langage, le langage qu'on utilise couramment, ou il y a bien une différence entre les deux ?
Revenir en haut Aller en bas
Hellyna Flynn
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Hellyna Flynn, Lun 12 Mar 2012 - 20:10


HRPG : Désolée pour la médiocrité de ce RP u_u'

Peu de temps après son arrivée, le jeune professeur de métamorphose commença son cours par l'éternel discours de présentation. Après cela, il demanda aux élèves présents la raison pour laquelle ils étudiaient le sortilège de disparition dans cette matière et non en enchantements. Il demanda également si l'un d'entre eux connaissaient la formule de ce sort et quels en étaient les effets. La préfète des bleus et bronze s'apprêta à répondre à l'une de ces questions mais une élève de Poufsouffle fut plus rapide et répondit :

- Alors, nous étudions ce sortilège en cas de problème pour nous défendre ou tous simplement jouer un tours à nos amis. La formule magique est Evanesco, en le prononçant, les objets que l'on a visés disparaissent, mais pas pour toujours, il suffit de les faire revenir habilement.

Entre temps, plusieurs élèves arrivèrent malgré que la sonnerie marquant le début du cours avait retentit. Puis, un élève de Serpentard, Maximilien si Hellyna se souvenait bien, prit la parole à son tour et répondit à la première question d'Aymeric en affirmant qu'ils étudiaient ce sort dans cette matière car il permettait de changer la nature de l'objet. Puis, il parla de deux formules dont une que la jeune femme de dix-sept ans n'avait jamais entendu parler. Ne sachant pas vraiment quoi ajouter, Hellyna resta muette et attendit la suite du cours.
Revenir en haut Aller en bas
Azuline Obflady
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Azuline Obflady, Lun 12 Mar 2012 - 23:25



De son siège improvisé, elle regardait les autres élèves arriver dans la salle et s'étonner du manque de mobilier. Au moins, ce n'était pas la seule que cela avait perturbé. Puis, elle se redressa légèrement lorsque le professeur entama son discours. Elle avait déjà eu l'occasion d'assister à ses cours même si elle avait du en louper quelques-uns par manque de temps. Après s'être présenté, il entama directement les questions.

- Pourquoi étudions-nous ce sortilège en métamorphose ? Quel est le rapport entre la disparition et la métamorphose autrement dit. D'ailleurs, sii on veut l'étudier, il faut déjà connaître la formule, quelqu'un la connait ? Quels sont les effets de ce sort sur les objets visés ? Disparaissent-ils vraiment ?

A peine avait-il fini de poser ses questions qu'un gryffondor arriva en retard, suivi par July, qui pour le coup avait vraiment l'air mal à l'aise. Elle lui adressa un petit sourire et se mit à chercher dans sa mémoire ce qu'elle savait sur les sortilèges de disparition. Mais elle n'eut pas l'occasion de réfléchir longtemps étant donné que Lucie prit la parole pour répondre. En effet, maintenant qu'elle le disait, Azuline se souvenait avoir déjà entendu cette formule. Alors que des élèves attendaient d'être interrogé pour répondre, d'autres arrivèrent encore en retard. Puis Maximilien prit la parole.

- Pour votre première question monsieur, je pense que c'est parce qu'on change la nature de l'objet en autre chose. En air par exemple, bien que je ne sois pas sûr. Quant à la formule, je pense me souvenir qu'il y a un sort appelé Estompio, qui permet de faire disparaître une créature. Mais, je pense que le sort Evanescartae est aussi un sortilège de disparition, étant donné qu'il fait disparaître un lieu de toute carte. Quant à votre dernière question, j'hésite entre dire qu'on transforme la chose en une autre (comme l'air) ou qu'on la fait se déplacer. Par contre, je ne sais pas où on l'envoit.

Elle n'avait jamais entendu parler de ces deux dernières formules, il faut dire que la métamorphose n'était pas non plus sa matière de prédilection. Mais de toute manière, elle était là pour apprendre. Se souvenant d'un passage d'un livre qu'elle avait lu à la bibliothèque elle décida d'intervenir, après avoir levé la main.

- "Et bien, je n'en suis pas certaine mais il me semble que le sortilège de disparition enfin, celui dont la formule est evanesco, n'est utilisable que sur les objets. Il ne permet donc pas de faire "disparaitre" si je puis dire des animaux ou des êtres humains."

N'ayant pas vraiment d'idée concernant le devenir des objets disparus, elle préféra s’arrêter là pour ne pas dire n'importe quoi. Sa plume à la main, elle attendit sagement les avis des autres ainsi que la réponse d'Aymeric.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Invité, Mer 14 Mar 2012 - 22:25


Points de présence:
 

La première réponse ne tarda pas. Lucie, une jeune Pouffy qu'Aymeric ne connaissait pas vraiment leva immédiatement la main pour répondre.

    "Alors, nous étudions ce sortilège en cas de problème pour nous défendre ou tous simplement jouer un tours à nos ami(e)s. La formule magique est Evanesco, en le prononcent, les objets que l'on a visés disparaisse, mais pas pour toujours, il suffit de les faire revenir habillement."
    "Je ne pense pas que ce sort te sois vraiment utile pour te défendre" répondit Aymeric en retenant un petit rire "Mais sinon c'est bon, 10 points pour Poufsouffle, bravo"

Puis, contrairement aux cours précédents les deux dernières réponses ne fusèrent pas immédiatement après. En effet, toutes tentatives de réponses devaient être avortées par les entrées à répétition des élèves retardataires. Discrètement, le jeune homme visualisa le trombinoscope qu'il gardait d'habitude sur son bureau et le fit réapparaitre dans sa main. Fiuw, en espérant que les étudiants n'allaient pas trop tarder à répondre ; faire cours debout c'était pas le top quand même. Le nouvel arrivant se nommait donc Marcus Flint et c'était un Gryffondor. Le jeune garçon s'excusa puis annonça qu'il n'avait pas de baguette... QU'IL N'AVAIT PAS QUOI ?!?!

    "...dût aux nombreuses commandes chez Ollivander's les baguettes sont délivrées un peu plus tard que prévu .. "

Ah oui c'était bien ça : pas de baguette. Et bah, la boutique n'était plus ce qu'elle était ! Quand il avait acheté sa baguette, le jeune prof avait été servi sur le champ, il trouvait bizarre que le système ai changé en si peu de temps. Bon ok c'était il y a plus de dix ans, mais quand même ! Bref, Aym' acquiesça pour indiquer qu'il avait une solution pour l'élève, il fallait seulement faire réapparaitre son bureau. Pensant entendre ensuite une autre bonne réponse, mais à la place des coups retentirent et une Poufsouffle se montra au pas de la porte. Un petit " 'Scusez moi" se fit alors entendre (tu peux me prendre mon libre arbitre mais évite de prendre celui de tout le monde "Tout le monde avait tourné la tête", c'est à éviter) la jeune fille devait être timide, puisqu'elle bafouilla encore plus pour expliquer la raison de son retard.

    "Je ... J'ai ... Me suis pas réveillée ..."

Au moins elle était franche. La traditionnelle panne de magico-réveil avait encore frappé ce matin. Bon elle était toute excusée, lui aussi avait connu ça en temps qu'élève et puis elle n'avait pas énormément de retard. Encore une fois, aucune réponse ne se fit entendre puisqu'un joli petit couple arriva (Je ne prend pas en compte l'intervention de Freddy, puisqu'il devait arriver en retard...). Ça alors ! C'était Noémie avec... Aymeric jeta un petit coup d'oeil au strombi pour connaître l'élu et sourit en voyant que c'était un Serpentard. Beau gosse, musclé et dragueur, comme tous les Serpys quoi ? Ah non vous trouvez pas ? Bon tant pis, en tout cas dans cette salle, il y en avait un qui correspondait bien à cette description. La jolie jeune fille s'excusa alors que son imbécile de copain filait tout droit au fond de la salle. Et un bonjour ? Non c'était inenvisageable apparemment. Et bah, c'était le choc des cultures entre ce Lucas et Noémie ! Mis à part que le mec semblait être un vrai ours se cachant dans une caverne, ils faisaient un beau petit couple ces deux là. L'ancien Serpy ne fut même pas surpris quand une énième élève entra en bafouillant quelques excuses

    "S'cusez moi professeur, je...euh...je ne recommencerai plus promis !"

Il eut envie de lui répondre que ça recommencera à coup sûr quoi qu'il arrive, mais laissant sa rancœur de côté, il hocha seulement de la tête pour lui faire comprendre que ce n'était pas grave, même s'il n'en pensait pas un mot. Puisque aucun élève arriva à la suite de la Gryffy, le cours put reprendre avec la réponse d'un Serpy plutôt avisé :

    "Pour votre première question monsieur, je pense que c'est parce qu'on change la nature de l'objet en autre chose. En air par exemple, bien que je ne sois pas sûr. Quant à la formule, je pense me souvenir qu'il y a un sort appelé Estompio, qui permet de faire disparaître une créature. Mais, je pense que le sort Evanescartae est aussi un sortilège de disparition, étant donné qu'il fait disparaître un lieu de toute carte. Quant à votre dernière question, j'hésite entre dire qu'on transforme la chose en une autre (comme l'air) ou qu'on la fait se déplacer. Par contre, je ne sais pas où on l’envoi." aussitôt suivi d'une question pour le moins surprenante "Par contre, Aymeric, j'ai une petite question à vous... te poser. Pour le sort Evanescartae, est-ce un défaut du langage, le langage qu'on utilise couramment, ou il y a bien une différence entre les deux ?"

Le jeune prof garda la question dans un petit coin de sa tête en écoutant une troisième réponse venant d'Azuline, la préfète des Poufsouffle :

    "Et bien, je n'en suis pas certaine mais il me semble que le sortilège de disparition enfin, celui dont la formule est evanesco, n'est utilisable que sur les objets. Il ne permet donc pas de faire "disparaitre" si je puis dire des animaux ou des êtres humains."

Aymeric attendit un petit peu, pour voir si les élèves avaient remarqué des failles dans les réponses de leurs camarades, mais apparemment personne n'avait rien à rajouter. Dommage, tout n'était pas parfait pourtant. C'était la première fois depuis qu'il enseignait (c'est à dire peu de temps), qu'il n'entendait pas la réponse souhaitée. Il ne voulait pas se résigner à répondre à ses propres questions, mais les élèves restaient totalement amorphes. Avant de pouvoir entendre une mouche voler, le jeune prof s'éclaircit la voix avant de parler :

    "Donc comme l'a dit Lucie, le sortilège que l'on va étudier aujourd'hui est Evanesco. Maximilien a raison en disant qu'il ne fait pas vraiment disparaitre l'objet visé mais plutôt qu'il le fait aller ailleurs. Où ? Personne ne le sait, on sait seulement que c'est une sorte de dimension parallèle dans laquelle est envoyées ces objets. Ce n'est donc pas un enchantement comme on peut le croire, mais bel et bien un changement de milieu de l'objet et donc une métamorphose... C'est un peu comme si, au lieu de changer l'objet, vous changiez l'environnement autour de l'objet pour faire disparaître ce dernier. Sauf que vous, vous restez dans l'environnement normal alors que l'objet est dans l'environnement modifié. Euuuh... Vous comprenez ?" Son explication était totalement foireuse, mais il n'avait pas vraiment trouvé mieux pour décrire les effets de ce sort encore mal connu, ne se laissant pas démonter, le jeune prof continua "Concernant Estompio et Evanescartae, le premier est effectivement un sort de disparition mais Evanescartea est plus du ressort de la dissimulation. Il sert à camoufler un endroit pour qu'il n'apparaisse pas sur une carte. Le principe est légèrement différent, puisque physiquement le lieu visé est encore présent !"

Ne se satisfaisant pas vraiment de ses propres explications, le jeune homme espérait presque qu'un élève le reprenne sur son discours. Ah oui, il s'en souvenait maintenant. Le plus dur avait été de comprendre ce qui se passait quand on prononçait cette foutue formule ! Bon, la plaisanterie avait assez duré, faire cours sans table ça allait deux minutes, mais pas plus. D'un coup de baguette magique, le bureau réapparut par magie, puis, à chaque coup, une table accompagné d'une chaise revenait de ce monde parallèle où les objets avaient la bonne idée de se cacher. La salle reprit son apparence d'origine. Le Phénix, se dirigeant rapidement derrière son bureau, tout en reprenant la parole :

    "Vous pouvez vous installer maintenant, nous allons passer à la pratique" il ouvrit un tiroir de son bureau et se mit à chercher quelque chose "Vous allez donc vous entrainez un petit peu avant de passer devant, au bureau. Je vous rappelle, la formule est Evanesco et il faut bien vous souvenir que vous êtes en métamorphose. Vous avez donc encore besoin de votre imagination pour envoyer l'objet ailleurs"

Trouvant ce qu'il cherchait il se redressa... Avec une deuxième baguette à la main, sa première, celle qu'il avait eu en arrivant à Poudlard. Plus petite, avec des matériaux un peu moins noble, mais elle n'en était pas moins utilisable. Il la posa sur son bureau, puis sortit une vingtaine de chapeau de ce même tiroir. Ils ressemblaient vaguement au Choixpeau avec la bouche en moins. Mais sinon, c'était le même chapeau pointu ridicule que les moldus associaient naïvement aux sorciers.

    "Tiens Marcus, prend donc cette baguette, je te demanderais juste de me la rendre à la fin du cours." il rangea son autre baguette et le trombi dans sa poche en s'adressant cette fois à tout le monde "Vous allez vous entraîner sur ces vieux chapeaux... J'en ai en rab au cas où vous ratez"

Il n'avait pu s'empêcher de rajouter cette dernière phrase. De toute façon il était assez peu probable que tout le monde réussisse du premier coup ce sortilège tout de même assez complexe.

    "Bien sûr, si vous avez des questions, je suis là pour vous répondre !"

La partie intéressante commençait. Attendant que les élèves s'installent, Aymeric s'assit comme à son habitude sur son bureau, surplombant toute la classe...

Points pour le cours :
 
Revenir en haut Aller en bas
Noémie Duncan
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Noémie Duncan, Jeu 15 Mar 2012 - 20:46


Après toutes ces arrivées en retard, Aymeric put enfin prendre la parole. Il commenta les réponses données par les autres élèves, que la jeune fille n'avait pas bien suivis parce que cet imbécile de Lucas l'avait fait arriver en retard.

Elle écouta attentivement l'explication d'Aymeric sur le sortilège du jour et le compris assez facilement. Cependant, elle avait envie de quelques précisions. Elle s'apprêtait à lever la main, mais Aymeric avait déjà fait surgir de nulle part des tables et des sièges qui se rangèrent docilement face au bureau.
Sans se préoccuper de Lucas, elle partis s'asseoir à l'une d'elle et posa son sac sur la chaise d'à côté au cas ou le Serpentard aurait envie de s'installer à côté d'elle et accessoirement de l'empêcher de suivre le cours. Elle prit ensuite la parole :


- En réalité, utiliser Evanesco consiste à changer d'espace-temps ? Mais comment faire pour n'envelopper que l'objet ? Et pas toute la salle ? Est-ce que je pourrais par exemple, en plus de l'objet, envoyer dans cette dimension parallèle que j'aurais matérialisé autour de mon objet, quelque chose d'autre comme... moi ? Finit-elle par dire à demi-voix, un peu angoissée à l'idée de pouvoir rester coincé dans une dimension parallèle.

Noémie sortit ensuite sa baguette de sa poche et la leva doucement face au chapeau, la tête tournée vers Aymeric, attendant qu'il lui confirme ou non ses craintes de peut-être se retrouver dans un autre univers, peuplé de meubles en tout genre.
Revenir en haut Aller en bas
July Swann
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège


Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : July Swann, Jeu 15 Mar 2012 - 21:58


Suite à July, plusieurs autres élèves firent leur entrée. Ne pas être la dernière la rassura, mais d'un autre côté, elle était gênée pour Mr Burton. Les retards à répétitions devaient être extrêmement désagréables. Pourtant, il semblait rester parfaitement calme, ce qui étonna la petite rousse. Pas qu'elle considérait son professeur de métamorphose comme quelqu'un de colérique, mais elle supposait que la patience avait des limites chez tout le monde.

July écouta les réponses de ses camarades avec attention, notant certaines choses. Elle ne savait pas si tout était juste, mais elle corrigerait avec les explications du professeur.
Suite à Azuline, personne ne prit la parole, et après quelques minutes de silence, Aymeric fit un bilan su ce qui venait d'être dit. July acquiesçait en prenant des notes, passionnée par ce que Mr Burton racontait. La jeune Poufsouffle avait toujours considéré les sortilèges de disparitions comme des enchantements, et non comme de la métamorphose, sa surprise était donc grande.

Suite à ces explications, le professeur fit réapparaître les tables, et invita les élèves à s'y installer. July ne se fit pas prier, et attrapa son sac avant de se jeter sur la première table qui se présentait à elle. La jeune fille était toujours perturbée par son retard, et s'asseoir lui permettait d'être plus petite, et donc moins repérable.

Lorsque Mr Burton présenta les chapeaux pointus, sur lesquels les élèves allaient s'entraîner, July se leva pour aller en chercher un. En approchant du bureau du professeur, elle entendit la question de Noèmie.
- En réalité, utiliser Evanesco consiste à changer d'espace-temps ? Mais comment faire pour n'envelopper que l'objet ? Et pas toute la salle ? Est-ce que je pourrais par exemple, en plus de l'objet, envoyer dans cette dimension parallèle que j'aurais matérialisé autour de mon objet, quelque chose d'autre comme... moi ?
Cela était très intéressant et July resta debout, où elle s'était arrêtée, pour écouter la réponse. La petite rousse se doutait que de tels incidents ne devaient pas être possible. Si ce sortilège était dangereux, ils ne l'étudierait pas en cours. De plus, le professeur avait dit que personne n'avait connaissance du "monde parallèle" dans lequel les objets étaient expédiés, cela signifiait donc que personne n'y était allé.
July avança d'un pas, puis répondit à sa camarade, en espérant que le professeur ne soit pas gêné par son intervention.
- Il me semble que s'il était possible d'envoyer un humain et de le ramener, des sorciers l'auraient fait, et on saurait aujourd'hui à quoi ressemble ce monde parallèle. Or, ce n'est pas le cas. Je suppose qu'il n'est donc pas possible d'envoyer quelqu'un par erreur avec ce sortilège.
July regarda le professeur, pour voir si elle avait juste ou non. Avant d'avoir la réponse, la petite rousse ajouta la question qui avait germé dans sa tête avec la remarque de Noèmie :
- Cependant, sait-on quel serait le résultat si on utilisait ce sortilège sur des plantes ou des animaux ? A-on déjà essayé ?...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Noémie Duncan
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Noémie Duncan, Ven 16 Mar 2012 - 17:59


Noémie attendait toujours la réponse d'Aymeric lorsque au même moment, July, une camarde de Poufsouffle intervint. Celle-ci lui donna une réponse en avançant doucement de quelques pas.

- Il me semble que s'il était possible d'envoyer un humain et de le ramener, des sorciers l'auraient fait et on saurait aujourd'hui à quoi ressemble ce monde parallèle. Or, ce n'est pas le cas. Je suppose, qu'il n'est donc pas possible d'envoyer quelqu'un par erreur avec ce sortilège. July regarda le professeur, pour voir si elle avait juste ou non. Cependant, sait-on quel serait le résultat si on utilisait ce sortilège sur des plantes ou des animaux ? A-on déjà essayé ?...

La jeune fille médita la question, puis décida de d'abord préciser sa pensée à la jeune rousse avant d'y revenir.

- Ce n'est pas exactement ce que j'ai voulu dire, ma question est surtout de demander si plusieurs objets peuvent disparaître en même temps, parce qu'ils auraient été englobés part le sort. Par exemple, si j'essaye de faire disparaître ce chapeau et que la table disparais en même temps, indirectement touché par le sort. Et pour moi, c'est d’avantage de ne pas revenir de cette dimension parallèle qui m'inquiète, mais ma question sous-entends celle que tu viens de poser, peut-ont aussi faire disparaître des êtres vivants ? Parce que j'y réfléchissais, mais il est très peu probable que cette dimension dans laquelle vont nos objets soit dotée d'une atmosphère respirable, ce n'est même pas sûr qu'il y est de support physique pour nous soutenir et honnêtement, ce qui me fait peur c'est de me retrouver sous forme de cadavre en orbite autour d'une quelconque planète au fin fond de la galaxie ou quelque chose comme ça... Répondit-elle en souriant.

Elle pivota à nouveau vers Aymeric, attendant que le jeune prof lui donne plus d'information sur cette histoire de dimension parallèle.
Puis soudain, une idée la traversa, elle reprit la parole.


- Au fait ! Tu nous demandes de métamorphoser le lieu dans lequel l'objet se trouve, il faut donc qu'on fasse appel à notre esprit pour "visualiser" l'endroit dans lequel on veux que l'objet disparaisse, mais comment pouvons-nous nous représenter fidèlement cette métamorphose si personne n'y a jamais mit les pieds ? Que faut-il exactement visualiser dans notre esprit ?

Elle avait encore un bon milliers de questions qui lui brûlaient la langue, mais comme elle avait peur d'assommer Aymeric avec ses interrogations idiotes, elle préféra se taire et attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Arrivée précipitée...

Message par : Crystal Harper, Ven 16 Mar 2012 - 20:59


Crystal Harper émergea doucement, un rayon de soleil lui caressant la joue. Elle ouvrit lentement les yeux, ébloui par le soleil. Elle s'était baladé dans le parc une grande partie de la nuit ; c'était comme ça chaque jour de la rentrée : elle repensait à Cindy, sa défunte amie. A toutes les choses qu'elles auraient pu faire ensembles, à tous les rires qu'elle aurait pu partager, si elle n'était pas partie... Elle était donc rentrée très tard et n'avait dormi que quelques heures. Elle balaya du regard son dortoir aux lits rouges et or, mais ils étaient tous vides. Maugréant, Crystal jeta un coup d'oeil à son magico-réveil et retint de justesse un cri : elle était en retard !
Se levant d'un bond, elle fila sous la douches, en ressorti quelques minutes plus tard, propre et les cheveux sec, s'habilla à la va vite et descendit les escaliers en courant, son sac volant derrière elle. Elle courut le long des couloirs, passa devant la grande Salle presque vide, se félicitant de ne jamais manger le matin car sans ça elle serait sûrement morte de faim, elle prit la direction de la salle de métamorphose et c'est légèrement essoufflé qu'elle arriva devant la porte de la salle de cours, portant les inscription : Cours de métamorphose ; et un peu plus bas : Professeur Aymeric Burton. Reprenant son souffle, afin de ne pas arriver essoufflée en classe, elle espérait que son retard ne se remarquerait pas trop : elle détestait se faire remarquer en général.
Enfin elle entra. La salle de classe était assez spacieuse et rempli d'élèves adossées au mur : ils étaient nombreux : elle devait être la dernière. Le professeur lui adressa un regard auquel elle répondit par un léger signe de tête et sans plus s'attarder, elle alla se mettre au fond de la classe.
Elle remarqua que les chaises et bureaux avaient disparus. Haussant un sourcil, son regard se posa sur le tableau, sur lequel était inscrit : "Disparition. Théorie & pratique".
Se reconcentrant sur le cours ( le professeur venait de poser une question ), elle esquissa un léger sourire : elle n'était pas venu en cours pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Azuline Obflady
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Azuline Obflady, Sam 17 Mar 2012 - 15:23



Apparemment, ce n'était pas les réponses qu'attendait Aymeric. Il attendit quelques instants pour voir si quelqu'un allait se manifester mais personne n'osa prendre la parole. Il se lança donc dans les explications du sort. Elle comprenait maintenant pourquoi on l'étudiait en cours de métamorphose et non pas dans celui d'enchantements. Le sort ne faisait pas disparaître l'objet, il métamorphosait seulement son environnement pour ne plus qu'on le voit. Enfin "seulement" cela avait l'air assez compliqué quand même. Alors qu'elle appréhendait à l'avance de ne pas réussir, le professeur fit réapparaître tables et chaises. Cela semblait facile quand c'était lui qui le faisait, mais elle ne se faisait pas d'illusions, elle aurait beaucoup plus de mal.

Azuline se releva de son petit matelas, le dégonfla et lorsque son écharpe eut récupéré son état originel, elle la remit dans son sac. Une fois ses affaires récupérées, elle alla s'installer à une table, attendant les instructions.

- Nous allons passer à la pratique. Vous allez donc vous entrainez un petit peu avant de passer devant, au bureau. Je vous rappelle, la formule est Evanesco et il faut bien vous souvenir que vous êtes en métamorphose. Vous avez donc encore besoin de votre imagination pour envoyer l'objet ailleurs.

Aymeric sortit une vingtaine de chapeaux du tiroir de son bureau, leur disant qu'ils s’entraîneraient dessus. Il en profita aussi pour donner un baguette qu'il avait trouvé à un jeune gryffondor, qui n'en avait pas. Il fallait bien avouer que faire de la métamorphose sans baguette n'était pas évident. La jeune préfète se motiva intérieurement et se leva pour aller en direction du bureau pour récupérer un des chapeaux et commencer l'exercice. Avec un sourire, elle en piqua un au professeur et se dirigea vers sa table. Alors qu'elle était assise et prête à démarrer, une poufsouffle prit la parole.

- En réalité, utiliser Evanesco consiste à changer d'espace-temps ? Mais comment faire pour n'envelopper que l'objet ? Et pas toute la salle ? Est-ce que je pourrais par exemple, en plus de l'objet, envoyer dans cette dimension parallèle que j'aurais matérialisé autour de mon objet, quelque chose d'autre comme... moi ?

Lentement, elle reposa sa baguette sur la table et se recula. Elle n'avait pas vraiment pensé à cela. En fait, elle n'avait pas du tout réfléchi à la question. Elle s'était simplement dit qu'elle verrait bien comment cela fonctionnait en essayant. Mais Noémie venait de lui faire peur, elle n'avait pas envie de retrouver perdue dans une dimension parallèle. Se mordant la lèvre, elle regarda le chapeau comme si celui-ci allait l'aspirer dans un monde inconnu.

- Il me semble que s'il était possible d'envoyer un humain et de le ramener, des sorciers l'auraient fait, et on saurait aujourd'hui à quoi ressemble ce monde parallèle. Or, ce n'est pas le cas. Je suppose qu'il n'est donc pas possible d'envoyer quelqu'un par erreur avec ce sortilège.

Azuline écouta, intéressée, le dialogue des deux Pouffy's. C'est vrai qu'on pouvait un peu s’inquiéter et se poser beaucoup de questions. Mais finalement, elle se dit que ce sortilège n'était surement pas dangereux, sinon ils ne le feraient pas en cours. Convaincue par cette idée, elle décida de se concentrer sur son chapeau qui, il fallait l'avouer, était assez moche. *Allez, à nous deux!* Elle reprit sa baguette, souffla et énonça le sortilège.

- Evanesco.

Le chapeau n'avait pas bougé d'un pouce, il était toujours là sur sa table, entier. Mais bon, elle savait déjà qu'elle avait peu de chance de réussir le sort du premier coup. C'est donc toujours motivée, qu'elle réessaya. Sans succès. Elle prit sa respiration, ferma les yeux pour encore mieux se concentrer et incanta.

- Evanesco!

Avec un espoir, elle ouvrit doucement son oeil gauche et le vit toujours présent. Enervée, elle le fixa d'un air méchant. Elle avait l'impression qu'il se moquait d'elle à rester encore et toujours là. Certes, elle n'était pas forcément très douée mais au bout de la troisième fois quand même, elle avait espéré un résultat. Soupirant, elle s'accouda sur sa table en faisant tourner sa baguette entre ses doigts.

- Tu sais que tu m'énerves toi? déclara-t-elle au chapeau.

Elle décida de faire une pause et de regarder comment faisaient ses camarades, peut-être que cela l'aiderait.

Revenir en haut Aller en bas
Hellyna Flynn
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Hellyna Flynn, Sam 17 Mar 2012 - 22:26


Après l'intervention de la jeune Poufsouffle, d'innombrables retardataires firent leur entrée dont un qui annonça au professeur qu'il n'avait pas encore eu sa baguette. Enfin, quand tout le monde, ou presque, fut arrivée, le jeune professeur reprit la parole et avoua que c'était bel et bien le sort d'Evanesco qu'ils allaient apprendre aujourd'hui. Il expliqua que l'objet ne disparaissait pas vraiment mais qu'il allait simplement dans une sorte de dimension parallèle et qu'ainsi, c'était un changement de milieu donc un sortilège qui était sous le domaine de la métamorphose. Puis, il partit dans des explications farfelus qu'Hellyna eut du mal à suivre.

La jeune femme essaya tant bien que mal de prendre des notes, mais sans support adéquate, c'était plutôt difficile. Comme si le jeune professeur avait lu dans ses pensées, il fit réapparaitre les tables et chaises pour que les élèves puissent prendre place.


- Vous pouvez vous installer maintenant, nous allons passer à la pratique. Vous allez donc vous entrainez un petit peu avant de passer devant, au bureau. Je vous rappelle, la formule est Evanesco et il faut bien vous souvenir que vous êtes en métamorphose. Vous avez donc encore besoin de votre imagination pour envoyer l'objet ailleurs.

Besoin d'imagination ? Hellyna savait que ce n'était pas quelque chose qui lui manquait. Aimant dessiner depuis toute petite, il fallait généralement avoir de l'imagination dans cette discipline. Aymeric donna une vieille baguette à l'élève n'ayant pas reçu la sienne, puis il donna des chapeaux à tout le monde en leur expliqua qu'il fallait qu'ils s'entraînent dessus avant de pouvoir passer au tableau comme à l'accoutumé. Enfin, il intima le début de l'exercice, mais avant, une élève de Poufsouffle posa une question pertinente dont la préfète était curieuse de connaître la réponse.

Néanmoins, n'ayant pas un don inné pour la métamorphose, elle savait qui lui fallait de l'entraînement avant de passer devant le prof et elle se mit donc au travail. Elle prit sa baguette et prononça, d'une voix claire et distincte :


- Evanesco.

Comme elle s'y attendait, il ne se passa absolument rien, ce qui ne la surpris pas. En effet, il lui fallait généralement quatre à cinq essais pour avoir un résultat concluant. Elle ne se découragea pas et répéta la formule une seconde fois, puis une troisième, puis une quatrième. Voyant qu'elle n'avait toujours fait aucun progrès, elle fixa intensément le chapeau noir tout rapiécé et prononça un cinquième :

- Evanesco !

Mais ce fut un échec retentissant car, une fois de plus, rien ne se produisit. Elle laissa échapper un énorme soupir et posa sa tête sur la table. Pourquoi elle y arrivait pas ? Curieuse de savoir comment ses camarades se débrouillaient, elle releva la tête. Apparemment, elle n'était pas la seule à rencontrer des difficultés. Elle attendit donc patiemment que le jeune professeur de Métamorphose réponde aux questions posées. Peut-être qu'elle y verrait plus claire après cela.
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Deenhis
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Lucas Deenhis, Dim 18 Mar 2012 - 17:45


Lucas évita agilement les coups de coudes de Noémie et lui adressa un sourire moqueur. Il s'apprêtait à la taquiner de nouveau lorsque Aymeric pris la parole.
Le jeune homme écouta d'une oreille distraite ce que disait son professeur, puis se contenta de se diriger vers une table lorsque celle-ci réapparurent.

Il regarda avec surprise Noémie poser ses affaires à côté d'elle et ignorant ce que cela sous-entendais, il les poussa sans ménagement et s'installa près de la jeune fille.
Ce matin elle semblait tendu, il devinait que c'était probablement à cause de leur matinée qui les avait mise en retard. Tant-pis, il trouvera bien un moyen de se faire pardonner entre deux cours.

Il positionna l'un des chapeaux d'Aymeric face à lui et pointa sa baguette vers l'objet.
Il tenta quelques gestes du poignet puis décida de se lancer.


- Evanesco.

Sans surprise, il ne se passa rien. Le Serpentard haussa les épaules, de toute manière, il n'aimait pas la métamorphose. Il se força quand même à se concentrer d'aventage et tenta d'imaginer rapidement une dimension dans laquelle envoyer le foutu chapeau.

- Evanesco.

Cette fois-ci, la pointe du chapeau disparu, mais toute la base restait fermement sur la table, bien solide et bien opaque. Il soupira et se rassit avec flegme dans sa chaise.
Il tourna la tête vers Noémie, la jeune fille n'avait toujours pas commencé et posait à Aymeric une question.
Il se fit attentif, après tout, peut-être que la réponse à la question de la belle Poufsouffle lui serait utile.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: 4ème cours : Sortilège de disparition

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 4

 4ème cours : Sortilège de disparition

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.