AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -37%
Nike – Débardeur de running pour Femme ...
Voir le deal
25 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 8 sur 8
[Habitation] La Maison du Garde-Chasse
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle

[Habitation] La Maison du Garde-Chasse - Page 8 Empty
Re: [Habitation] La Maison du Garde-Chasse
Artemis Wildsmith, le  Lun 29 Mai - 14:01

Avec Azphel. Dont j'ai le LA pour ce post!



Fin de l’année. Soleil. Bonne humeur. Mais Arty se sentait aussi un petit peu nostalgique. Il allait devoir quitter Poudlard, certes pour deux mois, mais quand même. Ce sera une petite pause de l’ambiance magique dans laquelle le jeune Poufsouffle avait baigné. Or cela ne le réjouissait pas autant que cela devrait. Il avait fini par faire avec toutes ces choses bizarres qui l’entouraient, voire même à les apprécier. La magie ne lui faisait plus peur, ne l’inquiétait plus. Au contraire, c’était vraiment l’absence de cette dernière qui pouvait l’angoisser, ne pas réussir à faire de magie. C’était ça le drame. Il fallait donc qu’il profite des semaines qui lui restait pour avoir terminé le tour des détours de Poudlard. Sans quoi, sa première année ne s’achèvera pas comme il le faut.
Mais la nostalgie n’altéra pas du tout l’engouement habituel du jaune & noir. Il était prêt pour partir à l’aventure, et puisqu’il faisait beau, l’aventure se déroulerait en dehors des murs de l’école. Dans le parc par exemple. C’était bien ça.

Arty sortit donc par la grande porte, plissa les yeux durant quelques secondes pour s’habituer à la luminosité impitoyable du soleil et se mit en route. La plupart des élèves étaient dehors, révisait, flemmardait. Le lac, au loin semblait briller, mais ce qui attira davantage le regard du jeune Poufsouffle ce fut la lisière de la forêt interdite. Il faisait jour, pleinement, il ne prenait donc aucun risque, selon lui. Même si plus ses pas l’emmenaient vers les arbres sombres, plus il regrettait de n’avoir entraîner avec lui quelqu’un, n’importe qui. En plus, il fallait se faire passer pour un ninja pour pouvoir pénétrer dans la forêt interdite sans se faire voir par qui que ce soit. Il frissonna. Peut-être que ce n’était pas la plus excellente de ses idées. Mais au sein de ce frisson, il ne se trouvait pas seulement de la peur ou de l’inquiétude. Il était un aventurier après tout, l’excitation grandissait donc aussi.

Mais quelques mètres avant la lisière de la forêt, Arty remarqua une petite cabane de bois. Il avait oublié. Quelqu’un vivait là, il ne savait plus trop qui, il n’avait pas retenu les noms et les visages de tous le personnel de Poudlard, mais il en était sûr, quelqu’un vivait dans cette maison. Peut-être que ce quelqu’un le surveillait à cet instant. D’un coup, la peur remonta à la surface. Briser les règles et se faire remarquer n’était pas encore dans son habitude. Le blaireau s’imagina des yeux fixés sur lui et sur le chemin qu’il s’apprêtait à prendre. Il fallait agir le plus naturellement possible. Il se balade, tranquillement, oui près de la forêt, mais rien de grave. C’est d’ailleurs en essayant d’agir de façon à ne pas éveiller les soupçons que l’Irlandais remarqua un petit quelque chose derrière la cabane de bois. Toute peur ou inquiétude s’envola, même l’excitation avait disparu. Juste de la curiosité, pas étonnant pour le jeune sorcier.
Il s’approcha alors de la cabane, façon chat ninja, pas de loup, sans faire de bruit. Il voulait absolument savoir ce qui avait attiré son regard derrière la petite maison.

Et là, surprise. Une boule de poils. Énorme. Féline. Noire. Arty fit un pas en arrière. Dangereux les animaux comme ceux-là. Il aurait pu aussi prendre ses jambes à son cou, mais quelque chose le retenait. Cet animal était dans un enclos, heureusement, mais il ne devait pas avoir beaucoup de copains. Cette bête devait s’ennuyer ferme en réalité, et peut-être qu’Arty était la seule personne qu’elle avait vu ces dernières heures. Le première année soupira alors légèrement avant de s’avancer vers la barrière. Courage. Il essaya de rencontrer le regard de la panthère.

- Minou, minou, gentil minou.


Une panthère est un chat, juste très gros, mais quand même. Arty ne quitta l’animal des yeux, et au-delà de ça, il l’observa attentivement. Effectivement, le minou était magnifique. Robuste. Mais il y avait quelque chose de joueur dans ses yeux, ce qui devait soulignait sa jeunesse peut-être. La panthère s’approcha doucement de la barrière, maintenant qu’Arty lui avait parlé, peut-être était-elle curieuse. Elle avait l’air toute douce. Le Poufsouffle n’hésita pas très longtemps, et il se lança donc dans un mouvement lent, celui de se pencher pour tendre la main afin de caresser le gros chat. Une erreur sûrement, mais la bête n’avait pas l’air méchante.
C’est alors qu’un bruit l’empêcha de poursuivre sa manœuvre délicate. La porte de la cabane venait de s’ouvrir brutalement. Arty leva donc en vitesse ses bras à la hauteur de son visage, comme s’il était arrêté par la police et ferma les yeux. Avant cela, il avait toujours juste pu apercevoir une silhouette qui lui semblait imposante dans l’embrasure de la porte.

- C’est pas moi j’vous jure !


Réflexe.
Devon Starck
Devon Starck
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] La Maison du Garde-Chasse - Page 8 Empty
Re: [Habitation] La Maison du Garde-Chasse
Devon Starck, le  Mer 31 Mai - 19:11

l e printemps avait fini par débarquer à poudlard, sur le tard, alors que l'année scolaire touchait à sa fin et que régnait dans le château un parfum de grandes vacances pour tout le monde. Les journées d'Azphel étaient relativement tranquilles, ponctuées d'allers et retours dans l'école et de vagabondages dans la forêt. Les centaures restaient plutôt discrets ces-temps-ci, comme tout le château depuis l'attaque, et sur tout l'environnement semblait s'être propagé une atmosphère calme, presque endeuillée. Les élèves s'aventurant dans la forêt étaient beaucoup plus rares ces temps-ci et la fin de l'année s'annonçait relativement détendue.

En conséquence de cette tranquillité, les journées du sorcier étaient remplies de moments de détente à Pré-au-Lard, bien loin des responsabilités, et de ballades en tous genres, souvent accompagné par sa panthère qui avait atteint sa taille adulte, bien que sa bouille et sa silhouette élancée pouvaient laisser penser à un très gros chat noir. La belle s'était bien habituée à la cabane et à son enclos en dehors, et la forêt interdite était devenue un vrai terrain de chasse pour elle. Après quelque mois passés ici, elle s'était parfaitement acclimaté et la seule chose qui lui manquait réellement était la présence d'Aya qui avait subitement quitté sa vie. La sorcière l'avait presque éduquée seule et la panthère avait passé les quatre premiers mois de sa vie avec la jolie blonde, entre moments de jeu et apprentissage.

Mais amener l'animal à Londres et le transférer sans cesse était compliqué, bien qu'Azphel comptait remédier à ce problème rapidement. Les vacances approchant, Duchesse rentrerait avec lui sur Londres et il serait plus simple pour la sorcière de venir la voir.
Les pensées tournées vers Enki et Eris, qu'il n'avait plus vus depuis des semaines, Azphel était tranquillement assit dans son canapé au salon, buvant un café chaud, les pensées orientées à droite et à gauche. L'animal était ce qui, quelque part, l'avait aidé à tenir le coup de sa séparation avec Tina. La pauvre bête l'avait vu rentrer dans des états pitoyables et assisté à des soirées bien tristes dans la cabane, mais il était sur le bon chemin, maintenant. Aya était en partie responsable de ça, même si la nuit d'amour qu'ils avaient passé chez elle après la coupe de duel avait laissé un silence embarrassant entre eux ensuite. Ils en étaient là, sans savoir s'il y aurait plus un jour. Mais il se sentait mieux et c'était déjà ça, faire le tri dans toute sa vie n'était pas évident...

Le mage noir termina son café et alla tranquillement dans le fond de sa maison (car réaménagée magiquement, elle n'avait de cabane plus que le nom, décidé à aller voir Duchesse justement, qui devait être en train de paresser au soleil. Quand il ouvrit la porte de derrière, un jeune élève tout proche de la barrière et de la panthère sursauta, complètement braqué, les bras levés au ciel.
- C’est pas moi j’vous jure !

Le mage noir resta sur le pas de la porte à regarder le gamin qui donnait le sentiment d'avoir fait une co*nerie. Duchesse s'était levée et approchée de la barrière et regardait le jeune garçon sans aucune animosité. Vu sa taille et le timbre enfantin de sa voix, il devait avoir onze ou douze ans.
- Je te crois ! lança un Azphel souriant au bonhomme qui rouvrit les yeux. Sinon, elle t'aurait mordu !

Il descendit la volée de marche pour rejoindre le sorcier derrière la barrière, sans se demander s'il comprendrait le second degré. L'animal savait sentir les gens mal intentionnés et ce n'était pas un Poufsouffle minuscule qui lui donnerait une raison de se méfier.
- Tu veux la voir ? demanda Azphel qui attrapait déjà le môme par les bras pour lui faire franchir la barrière, aussitôt accueilli par une Duchesse qui devait être presque aussi lourde que lui. Le félin pas du tout impressionné, pas non plus gros chaton pour autant, vint se coller au garçon pour le sentir.
Azphel accorda quelques instants au jeune sorcier qui avait dû voir dans sa panthère une grosse peluche plutôt qu'un animal de défense, ce qu'elle était pourtant.

- Tu veux boire un thé ou un jus de citrouille ? proposa le mage noir.



Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


[Habitation] La Maison du Garde-Chasse - Page 8 Empty
Re: [Habitation] La Maison du Garde-Chasse
Artemis Wildsmith, le  Sam 3 Juin - 21:43

Les mains en l’air. Typique posture de la victime. Déjà rien que comme ça, ça le foutait mal. Il s’offrait à manger aux alentours, et particulièrement au félin qui était proche de lui. Certes il y avait une barrière, mais qu’est-ce une barrière pour un gros matou ? Franchement, rien. Les yeux fermés, l’espace de deux ou trois secondes, Arty paniquait à l’intérieur, feu bouillant de doute, il aurait voulu courir, mais impossible. Il était à la place du lapin qui se met sur les pattes arrières, renifle les alentours avant de se faire chasser. Awesome.
Un timbre de voix, plus rassurant que le Poufsouffle l’aurait cru. Il rouvrit un œil, puis les deux, finalement cet homme n’était pas si inquiétant de ça, vu de près, en fait. Il soupira de soulagement alors que le garde-chasse s’approchait. Heureusement qu’il le croyait, de toute façon, il n’était pas un vilain garçon, loin de là.  

Mais tout se passa particulièrement vite, Arty n’eut pas le temps de comprendre tout à fait qu’il était déjà derrière la barrière à côté du gros chat noir. Et quand je dis à côté, c’est vraiment peau contre peau. Petit frisson de terreur, normal, rien de grave, on ne s’inquiète pas. Le Poufsouffle bredouilla alors quelques onomatopées, syllabes et autres bruits exprimant sa peur, il s’attendit au pire, et pourtant rien ne vint. La panthère le reniflait, semblait comme tourner sur elle-même. Et Arty restait immobile. Il était dans ses pensées remplies d’inquiétude, c’était un peu fou de garder un tel animal dans un établissement scolaire, n’importe quoi pouvait arriver et mettre les élèves en danger. D’un autre côté, l’Irlandais se disait que ce tas de poils étaient en réalité inoffensif, il ne risquait rien. Peut-être même que le félin voulait des câlins. Il tendit alors sa main vers lui, rien que pour voir si c’était tout doux. Il se risqua alors à toucher la bête, ne prêtant même pas attention au garde-chasse qui se tenait près de lui.
Ah oui. C’était doux.

Il entendit tout de même clairement le maître du chat lui proposer une boisson. Dans une toute autre situation cela aurait pu paraître bizarre. Surtout si on était dans le monde moldu, et que vous remplacez jus de citrouille par bonbons, et au lieu d’une cabane en bois, un van blanc tout sale. Vous avez l’image. Et puis même, Arty était très naïf, même s’il lui était arrivé de rencontrer des bougres qui voulaient se fiche de lui, il gardait cette étincelle qui lui donnait confiance en tout le monde, surtout qu’ici on avait un adulte, sorcier, qui travaillait à Poudlard, aucune mauvaise pensée ne l’effleura, contrairement à sa narratrice. Tant mieux.
Il leva alors les yeux vers l’homme et l’étudia une petite seconde. Allongement du temps. Bon effectivement, il était beaucoup plus grand que lui, beaucoup plus vieux, c’est-à-dire que selon la définition de l’âge adulte d’après Arty, cet homme était un vieillard, en plus les vieillards sont inoffensifs, souvent. Il haussa les épaules avec un petit sourire malicieux.

- Ah du jus de citrouille ! Ce sera avec plaisir cher monsieur !

Il avait l’impression qu’il allait entrer dans une mise en abîme du monde des sorciers. Un lieu privilégié, avec quelqu’un de VIP. La classe. Pourtant, le jaune & noir n’avança pas, au contraire. Il regarda de nouveau l’objet de sa venue si près de cette cabane. Le félin. C’était dommage d’ailleurs, il considérait cet animal comme une attraction alors que ce n’était pas le cas, et sûrement que le chat voulait se reposer et qu’on le laissât tranquille. Mais la curiosité et l’impatience d’Arty l’emportait souvent, trop. Il mit ses mains sur ses hanches, prit son air sérieux de détective privé et se mit à interroger le garde-chasse par une logorrhée de questions, très pertinentes.

- Comment s’appelle votre chat ? Il a quel âge ? il vient d’où ? il fait quoi de ses journées ? Il mange bien ? Il mange quoi d’ailleurs ? Ça ne doit pas être facile de nourrir un tel animal. Il fait bien de l’exercice de façon quotidienne ? C’est important vous savez, essentiel même. Il a déjà mangé des enfants ? Il dort dans votre lit ?


On va s’arrêter là Arty si tu veux bien, ça pourrait être considéré comme saoulant un peu. Durant son interrogatoire ses bras s’étaient mis soudainement mis à gesticuler dans tous les sens, et son regard était une balle de ping-pong entre l’animal et le maître. C’était un sujet intéressant, il ne lui manquait plus qu’un petit carnet de note, jaune évidemment, pour enregistrer toutes les réponses éventuelles. Même si le Poufsouffle le savait, certaines questions étaient beaucoup trop intimes, mais il était lancé et persuadé qu’il ne pouvait pas s’arrêter avant d’avoir la biographie de la relation entre le chat et son maître.
Devon Starck
Devon Starck
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] La Maison du Garde-Chasse - Page 8 Empty
Re: [Habitation] La Maison du Garde-Chasse
Devon Starck, le  Mer 28 Juin - 18:54

A zphel regardait le môme qui avait les yeux ronds comme des billes à contempler la panthère, qui paraissait n'être qu'une grosse boule de poils inoffensive sous le regard de son maître. Depuis qu'il avait atterri à Poudlard, le mage noir avait eu beaucoup moins d'égards que son félin, qui était souvent la raison du passage des élèves près de sa cabane, s'il on pouvait encore appeler la bâtisse ainsi après tous les changements qu'il y avait fait... Lorsqu'il porposa au jeune garçon quelque chose à boire, celui-ci accepta mais resta comme fasciné par la panthère, qu'il admirait toujours avec des yeux émerveillés, avant de se mettre soudainement à harceler Azphel de questions.

- Comment s’appelle votre chat ? Il a quel âge ? il vient d’où ? il fait quoi de ses journées ? Il mange bien ? Il mange quoi d’ailleurs ? Ça ne doit pas être facile de nourrir un tel animal. Il fait bien de l’exercice de façon quotidienne ? C’est important vous savez, essentiel même. Il a déjà mangé des enfants ? Il dort dans votre lit ?
- .............................................

Pourquoi avait-il proposé au garçon quelque chose à boire ? N'ayant pas l'expérience des enfants, ce flot de questions lui rappela brutalement à quel point les mioches de onze ans pouvaient être casse burnes. Azphel ne répondit pas et rentra dans la cabane, laissant le gamin le suivre (il n'allait pas rester dehors, de toute façon), le "chat" les accompagnant jusqu'au salon. D'un geste de la main il désigna le canapé pour le mioche alors que la panthère se lovait déjà sur le tapis duveteux, recroquevillée sur ses pattes, étouffant un bâillement. Azphel s'affaira à la cuisine pour donner à boire au jeune sorcier, se retenant de s'emparer d'un verre de whisky ; il était préférable que le mioche ne le voit pas comme un alcoolique alors qu'il avait l'air de s'effrayer pour un rien. Il ramena son jus de citrouille au jeune Poufsouffle et s'assit à côté de lui dans le canapé.

- Comment tu t'appelles ? Moi c'est Azphel, je préfère ça à "cher monsieur". Mais Monsieur tout court, si tu as du mal à m'appeler par mon prénom... Quant au chat... c'est une fille, une panthère noire. Et elle s'appelle Duchesse. Elle a à peine huit mois et vient, de ce que je sais, de la boutique d'animaux magique du Chemin de Traverse. Elle n'est pas très dangereuse, en six mois passés ici, elle n'a mangé que deux élèves, mais méfie-toi, c'était deux Poufsouffle, alors...

La panthère avait relevé la tête en entendant son prénom et regardait son maître avec l'air idiot qu'ont parfois les animaux. Nul doute qu'elle aurait grogné si elle avait compris l'absurdité qu'Azphel venait de dire, mais elle restait affalée copieusement sur le tapis, lançant des regards de pacha à son maître et au jeune garçon à côté de lui, espérant sans doute en convaincre un des deux par des regards aguicheur d'être longuement caressée. Si elle pouvait sur simple commande de ses maîtres - Aya et Azphel - se transformer en véritable prédateur, interdisant l'entrée d'un endroit à quiconque se trouverait devant elle, Duchesse restait un véritable sac à caresses sur pattes et aimait passer des journées reposantes, entre deux périodes de chasse ou d'apprentissage à la défense.

Reposant les yeux sur son invité, Azphel se demanda quels pouvaient être les rêves du jeune garçon. Il semblait fasciné par les animaux et probablement tout un tas de choses futiles propres à son jeune âge - un âge où les seules ambitions dans la vie sont d'apprendre la magie le plus possible et de profiter de tout ce qui émerveille.

- Tu te plais chez Poufsouffle, lui demanda-t-il. Tu te vois faire quoi dans quelques années, t'en as une petite idée ?

Artemis Wildsmith
Artemis Wildsmith
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


[Habitation] La Maison du Garde-Chasse - Page 8 Empty
Re: [Habitation] La Maison du Garde-Chasse
Artemis Wildsmith, le  Jeu 13 Juil - 22:22

Grand silence, pas forcément gênant, mais Arty avait compris. Il aurait dû s’en douter, l’adulte était blasé par son trop plein de questions. Il ne lui répondit même pas, et il s’enfuit. Enfin, c’était une drôle de fuite tout de même. En fait, il rentra juste chez lui. Accompagné du Poufsouffle. Eh bien oui, il fallait qu’il ait des réponses à ses questions, par conséquent il n’avait pas hésité à pénétrer dans la demeure du garde-chasse. C’était mignon, agréable, voire même accueillant. Qui l’eût cru. Avant de s’asseoir, l’irlandais fit quelques tours sur lui-même. Ce devait être sympa quand même de vivre ici, dans cette maison, dans le parc de Poudlard avec un gros chat, tranquille, paisible.
Puis Arty s’assit, il obéissait à l’adulte, normal, il était très conciliant, il faisait ce qu’on lui disait de faire. Le canapé était tellement confortable que le jaune & noir était presque avachi. Il attendait patiemment le garde-chasse, les mains sur les genoux, tout sage. Il levait parfois les yeux au plafond, histoire d’observer le plus possible la décoration de cette maison. C’était sympa, oui.

Puis finalement, l’adulte vint s’asseoir non sans avoir servi Artemis. Ce dernier le remercia poliment d’un signe de tête avant de boire une gorgée du jus de citrouille. Délicieux. C’était une boisson absolument rare chez les moldus, on aurait pu en trouver, mais c’était dans le monde sorcier qu’Arty en buvait le plus, et il aimait ça. C’était devenu, depuis quelques mois, la base de son alimentation, ou en tout cas de ses boissons quotidiennes. Très important à noter.
Il observa alors son interlocuteur, et se demanda si ce n’était pas bizarre d’être là, dans ce canapé, avec lui, dans sa maison. Il faisait un peu peur quand même, intimidant, en même temps, pour Arty il ne fallait pas grand-chose, les gens étaient très vite intimidants pour lui. C’est pourquoi, pour le moment il se contentait de boire calmement son jus de citrouille.

Lorsque le garde-chasse reprit la parole pour parler de la panthère, les yeux d’Arty suivirent les paroles et allèrent se poser sur l’animal. Duchesse. Sublime prénom pour une panthère noire tout de même, ça lui convenait tout à fait.
Le jaune & noir sourit quand Azphel mania l’ironie pour lui faire croire que le félin mangeait des élèves.

- Héhé, je ne suis pas si naïf que ça ! Elle n’a pas l’air bien méchante, ou en tout cas elle n’a pas été élevée pour manger les petits enfants, ça se voit !

S’il avait affiché un regard malicieux, le timbre de sa voix n’était pas tout à fait rassuré. Il voulait croire ses propres paroles, il n’en n’était pas vraiment sûr. Même si finalement, question sécurité, on ne pouvait pas faire mieux. Bah oui, si jamais ce chat décidait, contre toute attente, de se rebeller, jamais il ne sauterait à la gorge d’Arty. Trop petit, pas assez de viande sur lui. L’animal se jetterait sur la proie la plus fournie, question de logique. Ou alors elle s’attaquerait à la proie la plus facile, mmm, petit doute. Et oui, c’était à ça qu’il pensait, mais il reprit vite ses esprits pour se retourner vers l’adulte.

- Je m’appelle Artemis O’Toole Sir ! Et j’adore Poufsouffle. Je vois pas trop où est-ce que le choixpeau aurait pu me mettre si ce n’est dans cette maison de toute façon. Mais elle est cool, la meilleure je pense. Sincèrement, les autres, c’est pas folichon.

Forcément, Arty était loin d’être un enfant courageux, pas non plus ambitieux ni érudit. C’était juste un enfant cool. Avec beaucoup de qualités, certes, mais qui correspondaient tout à fait à la maison du blaireau. Et il en était fier. Peut-être que le fait d’être né-moldu avait aidé, il n’avait aucun préjugé sur les maisons ni sur les élèves appartenant à telle ou telle maison. Pour lui, ça ne voulait rien dire. Après tout, un Poufsouffle lui avait provoqué un traumatisme en le lançant contre un mur. Qui l’eut cru, dans l’esprit des gens, avec les clichés, tout ça, c’était plus digne d’un Serpentard. Et bien non, comme quoi, cette répartition, ces idées fixes sur les maisons, c’est du n’importe quoi. Donc, il n’avait aucun préjugé, si ce n’est que sa maison était la meilleure, et de loin.
Il s’était encore perdu dans ses réflexions.

- Bouah, vous savez, je n’ai que onze ans. J’y pense pas trop. Mais j’aime beaucoup les créatures magiques. Les étudier, les sauver, les aider, ce serait sympa je pense. Mais en même temps, c’est dans tellement longtemps !
Puis il regarda sérieusement l'adulte, avec un petit air interrogateur. Mais d’ailleurs et vous ? C’est une bonne situation ça, garde-chasse ?

Effectivement, la référence était trop facile, mais tellement drôle. Vous remplacez garde-chasse par scribe et vous l’avez. Ce film merveilleux.
Anyway. Il ne pouvait pas trop demander à Azphel ce que lui voudrait faire quand il serait plus grand, ça le faisait pas, ou du moins pas de tout de suite. Puis, il n’avait en fait aucune idée en quoi consistait le métier de garde-chasse, l’occasion d’en savoir plus. Il sourit donc à son interlocuteur avant de terminer son verre de jus de citrouille. Il n’avait pas dégusté, et non, il ne savait pas être patient.
Devon Starck
Devon Starck
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] La Maison du Garde-Chasse - Page 8 Empty
Re: [Habitation] La Maison du Garde-Chasse
Devon Starck, le  Sam 30 Sep - 14:27

L e jeune Poufsouffle assis à côté d'Azphel avait la même vision de sa maison que presque tous les jeunes sorciers de son âge. Pour lui, Poufsouffle était parfait et il la voyait comme la maison idéale, Même si cela ne faisait que quelques mois qu'il avait rejoint l'école de sorcellerie. Azphel n'avait pas grand chose d'un Poufsouffle, bien qu'il n'avait rien contre cette maison, Serdaigle étant, ressortie du fin fond de ses réflexions, la seule maison dans laquelle il n'aurait pu atterrir selon lui. Même s'il considérait que voir Poufsouffle comme la meilleure des maisons était ridicule, il se garda de le dire au jeune garçon qui découvrait le monde de la sorcellerie. Il pouvait comprendre l'arrogance des Serpentard et l'assurance des Gryffondors pour de telles affirmations, mais beaucoup moins celle des deux autres maisons.

- Mais d’ailleurs et vous ? C’est une bonne situation ça, garde-chasse ?

Le mage noir afficha un large sourire au jeune garçon qui ne manquait pas d'humour.
- C'est une bonne situation, lorsque l'on est amoureux de Poudlard, comme moi. L'avantage c'est d'être proche de la nature avec la forêt juste à côté, mais aussi du château. Ça permet d'en connaître la plupart des secrets... des bruits de couloir, et d'en capter l'aura magique si fascinante. En dehors de ça, je pense que tous les boulots se valent. il y a pas mal à bosser, de créatures à voir et de besognes à faire.

Artemis l'écoutait et hochait la tête attentivement, alternant entre le côté chaleureux (si rare) du mage noir et la douceur de la boule de poils qui l'avait conduit ici, à boire un jus de citrouille dans la cabane du garde chasse. Le sorcier termina sa boisson et en proposa une deuxième au poufsouffle, qui l'accepta avec envie. Le garde chasse fit l'effort d'écouter le sorcier et ses points de vue souvent très subjectifs sur l'école de sorcellerie, ses camarades ou la magie en général.
Les heures de l'après-midi continuèrent de défiler jusqu'à ce qu'Azphel n'ait des obligations en approche et il congédia le jeune sorcier :

- J'espère que tu t'épanouiras chez les Poufsouffles, et que le monde de la magie saura t'émerveiller et te donnera envie de le découvrir toujours plus. C'est là le plus tour dont il est capable.

Artemis le remercia pour son accueil et, non sans avoir adressé une dernière caresse à une Duchesse docile, disparut dans les escaliers naturels menant au château.


Fin du RP



Adieu

C ela ne faisait que quelques semaines que la rentée était passée et l'automne ne faisait que pointer le bout de ses feuilles déchues. Dans la cabane du garde chasse, une odeur de mélancolie parfumait tout l'espace ; Duchesse foulait le sol à grandes enjambées, slalomant entre les valises de son Maître. Elle manifestait peu d'agitation, se questionnait visiblement de ce qu'il se passait, sans ressentir le poids du départ qui arrivait. Il faut dire que son maître préparait ses affaires depuis six jours déjà et elle avait vu la pièce principale se remplir petit à petit, entassement interprété comme un nouveau jeu dont elle ne saisissait pleinement le sens, mais qui était tout à fait amusant.

Le départ d'Azphel de Poudlard n'était pas prémédité, quoi qu'il y songeait depuis un petit moment. Non pas que la routine du job avait fini par l'ennuyer, mais il considérait avoir mieux à faire autre part, mieux pour lui et sa relation de couple de rester sur Londres, préférable pour ses recherches, et, en conséquence, de laisser libre à qui trouverait son compte dans un quotidien à poudlard cette place de garde chasse douillette et avantageuse. Il avait remis sa démission au directeur de l'école et n'attendait plus qu'un assentiment de sa part pour mettre les voiles.

L'armoire à disparaître qu'il avait installé ici quelques mois plus tôt lui servirait à transiter la plupart de ses affaires à Dust & Spite, chez Aya, le reste rejoignant La Colline Étoilée. Il ferait la surprise à sa belle écossaise de lui offrir la visite de Duchesse et la lui laisser chez elle quelques temps. Il ne faisait aucun doute pour le sorcier que les deux belles en seraient toutes deux ravies, puisqu'elles partageaient un lien étroit depuis les premiers jours de l'animal.
Pour le mage noir, il reviendrait à des préoccupations d'ordre plus personnel : mettre la main sur son oncle caché en Allemagne, poursuivre la formation d'Aya en matière de magie avancée, l'aider à mettre la main sur Moira, repartir en quête d'artefacts magiques perdus... À Poudlard comme partout ailleurs, Azphel ne risquait pas de s'ennuyer.
Max Valdrak
Max Valdrak
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


[Habitation] La Maison du Garde-Chasse - Page 8 Empty
Re: [Habitation] La Maison du Garde-Chasse
Max Valdrak, le  Mer 27 Déc - 22:49

Retrouvailles au reveil
avec Rachel
Premier post dans ma cabane de fonction c'est beau

Couleurs changeantes. Une sensation de douceur. Un simple coucher de soleil. Par les branches et feuilles la lumière était filtrée. Autour de moi le calme. Apaisant. Le bruit des oiseaux, des animaux, de la nature. Je marchais. J'observais. Je ne savais pas où je allais. Ou même si je ne tournais pas en rond. Peu m'importais pour le moment. Je continuais. Un pied devant l'autre. M'enfonçant sans le vouloir, dans cette forêt d'une chaleur accueillante. Je me sentais bien en son sein.

L'impression de pouvoir être soi. Pouvoir se libérer de ses soucis qui nous rattachent. Nous retiennent. Nous emprisonnent. Une à une les chaînes se brisent. À chaque pas, un poids qui tombe tout comme la nuit qui petit à petit prend place. Elle s'installe. Elle est maintenant reine. Tes épaules te semblent plus légères. Est ce une illusion? Comme si elle te protégeait.

La nature s'endormait. Ou plutôt les uns arrivant quand les autres partaient. Elle était bien vivante. Simplement plus discrète. Cachée dans l'ombre. Seule la lune apportant sa lumière. Faible. Permettant seulement de discerner les formes.

Je continuais de m'enfoncer. J'aimais cette sensation. Je n'avais plus envie de crier. Je n'avais plus envie de pleurer. La nuit veillant sur moi. Je marchais simplement. Je ne m'arrêtais pas. Peur de briser l'illusion en m'arrêtant. Mais je n'avais pas le choix. Face à moi, une falaise. Je pouvais alors constater l'immensité. Je m'émerveillais.

Quand soudain, d'épais nuages cachais la seule source de lumière. Un vent glacial se faisait sentir. Le tonnerre grondait. Un hurlement se faisait entendre. Je m'effondrais. Sans que je sache la raison, je me retrouvais tétanisée. Je me refermais dans ma bulle. Espérant que de cette manière, l'orage passera plus rapidement. Comme si...


Bruit. Choc. Contre le bois un toquement. Je me reveillais en sursaut. Une larme coulait. Je l'essuyais rapidement. Quelle heure était-il? Combien de temps avais-je réussi à dormir cette nuit? Ou plutôt cette après midi. Je ne dormais plus la nuit. Forêt à visiter. Morphée manquant à l'appel.

Toc. Un nouveau choc. Je n'avais donc pas rêvé de ce bruit. J'enfilais alors quelques habits. Un jean. Un Tshirt. Un coup de baguette. Rangement automatique. Les animaux encore endormis. Essayons de ne pas les réveiller tout de suite. J'ouvris doucement la porte de la cabane. Une main dans les cheveux pour les remettre en place.
Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] La Maison du Garde-Chasse - Page 8 Empty
Re: [Habitation] La Maison du Garde-Chasse
Galatéa Peverell, le  Lun 1 Jan - 23:49

Il aurait été bien naïve de penser qu'après toutes ses années, Ester se sentait plus à l'aise en présence de Max. Il y avait certes une grande complicité que la verte avait tout fait pour obtenir à une époque et ce sourire qui ne trahissait jamais rien. Pour autant la sorcière n'avait jamais totalement réussi à oublier pourquoi elle s'était rapproché de la serdaigle au début. Et c'était une bonne chose. C'était pour ça aussi qu'elle ne quittait jamais ses bracelets.

Le chemin pour venir avait été paisible, la sorcière n'avait eu aucun mal à entrer grâce à une autorisation qu'elle avait eu au préalable de la part d'Azénor. C'était dingue comme le monde avait évolué. Elle était devenue cheffe dans deux de ses boulots, Max était devenue une experte du monde animal, Peter était propriétaire également, Azénor était presque à la tête de Poudlard, Nyx était auror... C'était fou ce qu'on pouvait accomplir avec quelques années en plus.

Le voyage donc, de Pré-au-Lard jusqu'au château s'était fait dans un calme absolue. Juste le vent et les oiseaux. Ester avait croisé un ou deux élèves qui l'avaient regardé étrangement, fallait avouer que les inconnus à Poudlard n'était jamais bien vu. Et la sorcière s'était sentie fière d'être autorisée à revenir, mais ce n'était rien comparer à ce sentiment oppressant qui faisait battre son cœur plus vite. Elle savait que Poudlard n'était pas l'endroit le plus sûr. Ester se faisait du soucis pour Max.

Arrivée devant la cabane, Ester toqua. Attendit. Toqua encore. Puis prit son mal en patience lorsque du bruit se fit entendre. La sorcière comprit à ce moment là qu'elle ne tombait peut-être pas à la meilleure des horaires, mais ceci la fit sourire plus qu'autre chose. Sadique. Elle ?

- Excuses-moi. Je te dérange peut-être ?

Petit sourire taquin qui allait avec le ton employé. L'ancienne verte ne s'excusait pas vraiment, elle se moquait gentiment plutôt, car elle savait que sa présence en ces lieux était surprenant. Surprise !
Max Valdrak
Max Valdrak
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


[Habitation] La Maison du Garde-Chasse - Page 8 Empty
Re: [Habitation] La Maison du Garde-Chasse
Max Valdrak, le  Jeu 1 Fév - 0:25

avec Rachel


Rachel. C'était le seul mot qui résonnait dans ma tête. Cela faisait un bout de temps que je n'avais point eu de ses nouvelles. Enfin, certes nous avions gardé un certain contact par lettres. Mais se voir et s'écrire étaient deux choses différentes pour moi. On pouvait tourner les phrases comme on le voulait sur le papier. La plume défilant souvent sans que l'on s’aperçoive que les mots s’inscrivent dans le vide au bout d'un temps. Les lettres se forment. On pouvait les choisir. On pouvait réfléchir. Choisir ce que l'on avait dire. Pourquoi inquiéter quelqu'un quand on pouvait dire que tout allait bien?

Pourquoi? Car il est plus simple de porter un masque à distance. Tu le sais bien. Tu sais aussi que lorsque tu parles ta voix te trahit. Donc tu évites de parler sauf quand c'est trop important. Que tu as besoin d'évacuer. Que tu sais que tu ne seras pas juger. Tu parles. Tu parles parfois sans te rendre compte de l'impact que cela aura sur toi de dire certaines choses à l'oral. Tu parles quand tu te sens en confiance. Tu parles donc peu. Rarement. Qui sait la vérité? Qui sait le pourquoi? Certains connaissent l'état. Tu ne peux leur mentir. Alors tu l'as dit. Tu ne pouvais pas dire que cela allait bien. Cela revenait à te mentir à toi même. Alors à eux tu l'as dit. Tu as baissé le masque. Mais tu as peur. Peur de ne pas être acceptée sans le masque alors tu minimises. Est-ce bien raisonnable? Tu fais plus attention aux autres qu'à toi-même. Un jour tu trouveras le juste milieu. Un jour. En attendant, tu portes le masque dans tes lettres. Tu le portes dans la vie. Et parfois, un surplus. Il tombe un instant. Tu es honnête dans le cercle de la confiance. Arriveras-tu à le garder un minimum ici?

Porte ouverte. Je lui souriais alors que mon esprit s'égarait. Un pied encore dans le rêve. N'arrivant pas à s'en remettre. A s'en détacher. Des pensées tiraillées par deux côtés. Présent et passé. Instant et souvenir. Non je devais me concentrer. Alors j'invitais la verte à entrer. Mimant une grimace à sa remarque. Elle m'avait réveillée certes, mais je n'allais pas lui en tenir rigueur. Elle m'avait sauvée en quelque sorte. Sauvée de ces pensées sombres qui assombrissent les émotions.

A l'intérieur, Rouky, le petit berger allemand, peinait à sortir de sa sieste. Brave petit. Il essayait de faire un effort pour dire bonjour. Il fallait aussi dire qu'il n'avait pas beaucoup dormi entre la ronde de nuit et ce matin. Les animaux attrapaient mon rythme malgré eux. Je dormais quand je pouvais. Des petites siestes. Ils me suivaient. Bref, un regard vers mon hôte et amie. Un main derrière la tête un peu gênée et toujours surprise de sa venue.

- Cela me fait vraiment très plaisir de te voir, comment as tu eu l'autorisation de passer? Tu sais on aurait pu se voir dans Londres ou chez moi. Tiens d'ailleurs quelle impolie je suis désolée, je peux te servir quelque chose?
Galatéa Peverell
Galatéa Peverell
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


[Habitation] La Maison du Garde-Chasse - Page 8 Empty
Re: [Habitation] La Maison du Garde-Chasse
Galatéa Peverell, le  Lun 23 Avr - 21:00

J'viens de battre mon record de retard sur un RP... J'suis pas bien

La sorcière entra dans la petite maison, donnant même une marque d'affection au chient. Il avait l'air gentil. Malheureusement pour lui Rachel avait toujours eu un peu peur de son espèce. Donc je vous laisse imaginer le fléau que ça avait été pour elle, lorsque durant un cours de Métamorphosé, son professeur n'avait rien trouvé de mieux que de ramener ses loups... M'enfin, on s'égarait. Ester souriait gentiment, regardant partout autour d'elle pour trouver quelque chose à quoi se raccrocher, un signe que Max allait bien. Elle était en tout cas très à l'aise avec ce masque qu'elle portait depuis si longtemps maintenant, au point que, souvent, elle s'y prenait elle-même au piège. Jusqu'à ce que cette petite voix en elle l'a rappelle à l'ordre... Elle avait tué son père. Et jamais elle n'aurait droit au bonheur. Pas vraiment, puisqu'à jamais elle devrait porter ce fardeaux d'avoir gâcher des vies.

- J'ai simplement demandé !

Regard joueur. C'était vrai, en quelque sorte. Néanmoins Max n'avait nullement besoin de savoir que sa presque employeur et elle se battait côte à côte dans une cause commune : la lumière. Quoi qu'il n'y avait pas vraiment de raison de le cacher... sauf dans le monde dans lequel elles vivaient, où les ombres régnaient en maître au point que servir le bien pouvait vous coûter la vie. M'enfin, encore une fois, on s'égarait.

- J'avais peur que tu te défiles à dire vrai.

Pause.

- Et j'aimais bien l'idée de venir te surprendre chez toi !

Clin d’œil amicale sur un masque de gaité. Rachel était réellement heureuse de retrouver Max, elle l'aimait réellement, mais cela faisait bien longtemps qu'elle n'était plus capable de sourire réellement. La vie et ses tourments sans doute. Mais c'était le lot de chacun, sorcier ou moldu. On avait tous une valise à traîner. Mais l'ancienne verte avait aussi quelques astuces pour la vide. Elle se trouva donc une place et, avec entrain, sortie de son sac une liqueur de Whisky. Un liquide doublement précieux puisqu'il contenait de véritable paillettes d'or. Et le plus beau dans tout ça ? C'était un alcool moldu !

- Je ne sais pas si tu bois, mais j'ai ramené ça pour nos retrouvailles ! Alors, Max, Comment vas-tu depuis la dernière lettre ? Tu as l'air à ton aise ici !

Max Valdrak
Max Valdrak
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Écureuil roux


[Habitation] La Maison du Garde-Chasse - Page 8 Empty
Re: [Habitation] La Maison du Garde-Chasse
Max Valdrak, le  Mar 22 Mai - 22:38

Je me sentis un peu génée suite à sa réponse. Réponse au tac au tac. En même temps cela était plus simple de demander. J'aurais du m'en douter. Mais le rêve faisait encore son effet, mon esprit peinait à redescendre. A revenir parmi nous. Sur terre. Dans les nuages il se plaisait. Dans les nuages il jouait. Mais l'heure n'était plus au jeu. Un peu de concentration. Un regard discret vers un petit miroir contre un mur. Une coupe d'hirsute. Pour changer de l'habituel. Je remis alors ces cheveux indisciplinés en place. Tentative de discrétion échouée.

Le petit berger allemand était retourné se coucher sur le lit. Je n'eus pas le temps de dire un mot déjà la parole coupée. Elle avait eu peur que je me défile. Elle avait eu raison. De nouveau la main dans les cheveux. Il était vrai que je me défilais beaucoup. Préférant ma solitude. Mes animaux. La forêt. Je ne voyais pas grand monde. Et je ne me portais pas plus mal. Même si cela me pesait parfois malgré moi. Mais je n'oserais jamais avouer. Jamais je ne pourrais dire à voix haute que je laissais une source de lumière pour m'endormir. Jamais je ne pourrais dire que quand je ne dormais point avec un de mes amis à poils, j'avais dans les bras une peluche que je cachais. Beaucoup de choses autres aussi.

L'idée de me surprendre? Pour une surprise.

- Tu as bien réussi ton coup. Je ne m'y attendais vraiment pas. Cela me fait très plaisir de te voir.

Puis elle sortit une bouteille de son sac. En lisant l'étiquette je remarquais que c'était de l'alcool. Confirmé par ses dires. Un sourire l'idée de fêter des retrouvailles me laissait quelque peu...Enfin voila je n'avais jamais fait cela. Même quand mon père rentrait après une très longue absence. Une petite larme perla. Qu'avais je donc loupé d'autre? J'attrapais deux verres et lui souris de nouveau.

- Je n'ai jamais célébré de retrouvailles alors allons y.

Une mini pause avant d'enchainer.

- Comme tu le vois, la forêt et le métier de garde chasse, je crois que je commence à trouver un peu d'équilibre doucement. Après je n'ai pas grand chose à raconter. De nouveaux petits sont venus agrandir la troupe. Cela fait un peu de compagnie pour les rondes. Même s'il faudrait que je fasse un peu plus attention sinon une nouvelle trousse de soin moldu me sera nécessaire. Et toi que deviens tu ma chère Rachel?

Une petite grimace à l'évocation des soins. Encore la nuit dernière je m'étais fait avoir par surprise. Une méchante griffure au niveau des côtes, heureusement peu profonde.
Contenu sponsorisé

[Habitation] La Maison du Garde-Chasse - Page 8 Empty
Re: [Habitation] La Maison du Garde-Chasse
Contenu sponsorisé, le  

Page 8 sur 8

 [Habitation] La Maison du Garde-Chasse

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.