AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 28 sur 29
La Tour d' Astronomie
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29  Suivant
Elhiya Ellis
Modération RPGSerpentard
Modération RPG
Serpentard

Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Elhiya Ellis, Lun 9 Oct 2017 - 8:10


Les mots c’était bien, ça s’envolait au grès du vent, ça se maniait comme tu le désirais, ça pouvait très bien dire l’inverse de ce que ça signifiait, c’était bien pour ça que tu détestait quand ton petit-ami les utiliser à outrance. Il était facile de perdre un auditeur en se perdant en palabres, en se confondant en allégories diverses et variées. Ca t’avais toujours agacé même si tu savais faire. Aussi, quand tu l’avais regardé se lever, les yeux rougis par la peine et le mépris, aucun mot n’avaient franchi la barrière de tes lèvres. Tu en avais déjà bien trop usé. Si la brunette voulait être assommée de conseils, alors, tu la dirigerais vers ton cher & tendre. Il trouverait quoi dire pendant des heures, lui. S’offusquant, s’énervant, posant une logique implacable sur des choses qu’il ignorait, refaisant une justice qui n’avait pas lieu d’être… Rien que d’y penser tu préférais ne pas être là lors de ce genre de discussion, ça te filait déjà mal au crâne, comme si t’avais besoin de ça.

Le collier dans ta poche avait été attiré par un accio alors qu’Aria stipulait en avoir besoin. D’un haussement d’épaules tu lui avait adressé un sourire en coin. Ton cousin ne serait franchement pas ravi d’apprendre qu’un de ses cadeaux s’est pris un sortilège dans la tête. Mais il valait mieux que ce soit le bijou qui prenne que lui. Non pas que redoutait que la Rouge & Or puisse lui faire réellement mal, mais juste que ta lucidité te rappelait combien Jace serait dur à calmer s’il se faisait agresser. Tu n’étais même pas sur de savoir comment faire pour apaiser cette capacité à s’abandonner à sa colère qu’il possédait. La dernière fois, tu étais à deux doigts de tomber dans les vapes, ça lui avait suffi pour reprendre conscience, mais tu n’allais quand même pas manquer à chaque fois de finir à l’infirmerie pour maintenir l’ombre dévorante qu’il transportait avec lui.

Tes prunelles fixaient la façon dont la brune avait décidé de passer ses nerfs. Avec un sortilège de réduction. Chose étonnante. Il y’avait quelque chose de satisfaisant là-dedans ? Nan, autant planter des flèches dans le bras d’Ulysse sans le vouloir c’était marrant, autant regarder un collier devenir invisible à l’œil nu te laissais assez dubitative. Et puis, y’avait pas eu de « pof » ou quoi que ce soit signalant que l’objet s’était brisé. Alors si ça se trouvait, le bijou était juste devenu un grain de sable invisible. Un de tes sourcils s’était arqué, trahissant ton incompréhension sur cette décision. Mais ce n’était pas à toi à apprendre à Aria à utiliser à bon –ou mauvais- escient sa colère.

T’avais donc dodeliné de la tête en te relevant, époussetant ta jupe d’écolière que tu trouvais toujours trop courte, et reposais les yeux sur Aria. Elle s’attendait à ce que tu dises quelque chose ? Car la situation était la tienne maintenant ? Non, car soyons franches, si tu étais concernée par toute cette stupide histoire, tu les aurais pendus tous les deux par les pieds en haut de la tour d’astronomie pour les obligeant à s’excuser l’un comme l’autre et à aller bouffer des cookies et un chocolat viennois pour relativiser les choses. Quoi que là oui, y’avait de quoi rigoler. Relativiser les choses toi ? Comme si tu y arrivais quand ca concernait des personnes qui t’étais chères... enfin bref. Tu t’en n’étais pas mélé, et tu t’en mêleras pas, donc comme ça c’était clair.

D’un hochement de tête tu avais fourré tes mains dans tes poches, et commencé à repartir. La tour d’astronomie de jour, tu ne voyais pas vraiment l’utilité et la brune n’avait de toute évidence pas besoin de toi, contrairement à ton idiot de cousin qui disparaissait un peu trop régulièrement après la fin des cours pour ne réapparaitre au petit matin. Tu n’avais pas eu le temps de le prendre entre 4 yeux pour lui intimer de se tenir à carreau –comme si ta morale maternaliste avait déjà réussi a fonctionné sur lui..-, mais il fallait tenter quand même ce soir. Alors t’avais étreinte doucement la brunette en passant à côté d’elle et lui avais adressé un sourire des plus doux


« Ne t’en fais pas, tu t’en relèveras, j’en suis sure. »

Tu n’avais pas transposé sur toi. Tu n’avais jamais été dans la situation, ton Rouge & Or étant bien le premier à qui tu avais accordé de l’attention, tu n’avais encore jamais essuyé de rupture, et vu ton caractère, tu doutais fort que ce soit lui qui te rende ta liberté. L’inverse serait nettement plus logique. D’ailleurs, tu allais lui faire faux bond ce soir au profit de ta seule famille. Lâchant Aria, tu inclinais la tête sur le côté et lui demandais de jouer les hiboux. Au moins, ca lui donnera de reste en compagnie du brun pour la soirée si elle désirait cracher après.

« Je vais te laisser. J’ai… à faire… Tu voudras bien dire à Dey que je serai pas dans le coin ce soir ? Il va râler, profites-en pour reconstruire un monde sans Jace avec lui, ca te défoulera »

Tu lui avais adressé un clin d’œil encourageant avant de disparaitre dans les couloirs de l’école en direction des cachots

[Fin du Rp pour nous deux – Merci Aria :kiss:]

Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Le vide aurait suffi

Message par : Lorelaï Peony, Mar 10 Oct 2017 - 18:29


Le vide aurait suffi




Une énième cigarette qui s’écrase et s'éteint sur les dalles de la tour d'astronomie.

Les jambes pendues dans le vide, Lorelaï promène son regard sur le paysage nocturne qu'elle connait maintenant par cœur.

Elle colle son front sur la barre froide de la rambarde et ferme les yeux.

Elle a enlevé son gilet. Elle aime sentir le froid à la surface de sa peau. Elle profite mieux de la chaleur du poison qui s'engouffre dans ses poumons.

La cigarette éteinte, l'odeur des cendres lui donne la nausée.

En rallumer une autre, se laisser envoûter par le nuage gris.

Les yeux fermés. Elle attend le sommeil. Elle attend de basculer. Simplement. Par inadvertance.

Une nuisette en guise d'enveloppe, les pieds dénudés à son arrivé, elle laisse le vent caresser sa peau dans ce moment d'intimité à elle-même.

L'équilibre fragile de son front contre la barre froide lui donne la pulsion nécessaire à sa survie.

Chaque nuit depuis ce jour, elle dort au bord du gouffre.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Jace Becker, Mer 11 Oct 2017 - 9:44


PV avec Lorelaï
Avec son LA.

Pomme dans la main je me rendais tranquillement à ma... Forteresse de solitude si je puis dire, un lieu sur élevé me permettant de voir la forêt interdite de haut, le lac noir, le ciel. Bref un lieu reposant loin de tout, montant les escaliers qui permettent d'y accéder, je sent une odeur, une odeur qui m'est étrangement familière, Nyx serais-tu là ?

Me dépêchant de monter quatre à quatre les escaliers, je remarque une jeune fille blonde presque blanc, entrain de toute évidence fumer. M'approchant d'elle, je la reconnais c'est Lorelaï.
Me plaçant à côté d'elle, je lui retire sa cigarette de sa bouche et prends une bouffée à mon tour, recrachant la fumée par le nez. Puis je lui redonne.

-Salut Lorelaï.

Sortant ma baguette je lance un diffindo sur ma pomme pour la couper en deux et offre une part à Lorelaï. Rangeant ma baguette, je m'adosse à la rambarde basculant la tête en arrière et croquant à pleine dent mon morceau de pomme. Tournant la tête pour regarder le faible morceau de tissu qui recouvre Lorelaï.

-Tu n'as pas trop froid comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Lorelaï Peony, Mer 11 Oct 2017 - 11:21


[LA de Jace accordé]


A peine endormie, à peine éveillée, Lorelaï entend des pas la rejoindre. Trop vidée pour s'en inquiéter, c'est l'odeur de pomme qui lui fait ouvrir les yeux.

Jace s'était installé à côté d'elle et lui avait tirer son poison des mains. Elle tourne un peu la tête pour le regarder.

Elle l'observe. Un visage si jeune et si meurtri.
- Salut Lorelaï.

Elle récupère l'objet et l'approche de sa bouche puis dépose sa main sur la jambe de Jace.
Elle gratte le tissus du bout de ses ongles.
- Salut Jace.

On lui tend un morceau de pomme. Elle le prend et le dépose sur la pierre.
Impossible d'avaler autre chose que de la fumée.

- Tu n'as pas trop froid comme ça ?

Elle sent la bise la caresser. Sa peau réagit, ses poiles s'hérissent.
- C'est fait exprès. Le froid est anesthésiant.

Elle tire une nouvelle fois une bouffée qui la réchauffe de l'intérieur.
- Tu dors pas?
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Jace Becker, Mer 11 Oct 2017 - 12:03


LA de Lorelaï

Lorelaï ressemble à un inferi, elle est dans un pieux état, pied nue, nuisette. Reprenant sa cigarette, elle posa sa main sur ma jambe et commence à gratter le tissu du bout de ses ongles, je la regarde faire, et alors qu'elle me dit que le froid est anesthésiant je vois sa peau frissonner.

Passant mon bras derrière sa tête, je pose ma main sur son épaule et la sers contre moi pour la réchauffer un petit peut.
Après qu'elle est tirée une énième bouffée de sa cigarette, elle me demande si je ne dors pas, basculant de nouveau ma tête en arrière, j'aperçois les étoiles et la lune, si belle. Son regard glacial qui sonde notre âme, lui permettant de voir tous nos péchés, nos caprices et nos actes passés voire futurs.

-Non, toi non plus de toute évidence.

Je baisse la tête un instant pour la regarder, elle gratte toujours le tissu.

-Sourit Lorelaï, quelqu'un pourrait tomber amoureux de ton sourire.

En lui caressant le haut de l'épaule avec mon pouce.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Lorelaï Peony, Mer 11 Oct 2017 - 12:51


Sa réponse, pourtant simple, vient réveiller la douleur qu'elle tente d'endormir dans son ventre.
- Non, toi non plus de toute évidence.

Il passe sa main autour d'elle, elle sent le tissus chaud sur sa peau nue. Elle se laisse porter et atterrie dans ses bras, la tête contre son torse. Elle sent son parfum qui contraste avec l'odeur de cendre froide qu'elle traîne depuis des jours.

Elle a envie de se laisser tomber complètement, de déposer sa tête sur ses genoux, contre son ventre.
- Sourit Lorelaï, quelqu'un pourrait tomber amoureux de ton sourire.

D'autres mots, comme des couteaux, qui viennent entailler son cœur. Sa main se crispe autour de la cigarette, elle résiste à l'envie de s'enfoncer la pointe brûlante dans la jambe.

Elle s'écrase, complètement, et dépose sa tête sur ses genoux, contre son ventre.
Elle plante ses yeux gris dans le regard céruléen.
Elle attrape de sa main libre une mèche de cheveux qui tombe au-dessus d'elle.
- Jace,

Toujours si agréable de dire ce nom...
- Dis moi ce qui t'es arrivé...

Elle passe son doigt sur la cicatrice qui divise son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Jace Becker, Mer 11 Oct 2017 - 13:39


Caressant son épaule, je crois l'avoir blessé suite à ma dernière phrase. Elle s'écrase complètement, posant sa tête sur mes jambes. Plantant ses yeux dans les miens elle passe sa main sur l'une de mes mèches qui tombent au-dessus d'elle. Elle me demande ensuite comment se fait-il que j'ai toutes ces cicatrices, elle passe son doigt sur ma cicatrice à ma joue, d'un geste j'attrape sa main que je garde quelques secondes.

-Désolé...

Ma main gauche que je pose au niveau de ses cheveux, et gardant sa main de ma main droite que je pose sur son ventre, réfléchissant à qu'est-ce que je pourrais lui dire. Continuant de la regarder dans les yeux.

-Qu'est-ce que tu veux savoir ? Pourquoi, comment, par qui ? Je ne sais pas trop quoi te dire...

Je ricane légèrement, en faisant un grand sourire, en reprenant un morceau de pomme en évitant d'en faire tomber sur Lorelaï.

-J'ai reçu pleins de sort parce que j'ai croqué une pomme qui ne m'était pas destinée.

Et nonchalamment, je commence à caresser ses cheveux en étant dans mes Pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Lorelaï Peony, Mer 11 Oct 2017 - 16:09


Il intercepte son mouvement, elle est surprise par la fermeté de son geste.
- Désolé...

Il garde sa main dans la sienne. Elle apprécie sa chaleur. Elle commence à sentir le froid différemment. Elle voudrait avoir moins froid, elle voudrait sentir plus.

Une main dans ses cheveux, il reprend les gestes qu'elle avait entamés. Elle se laisse bercer par ses allers et venues.

Il soutient son regard, ce qu'elle remarque à peine, plongée pleinement dans ses yeux, elle oublie presque la question qu'elle lui a posé.

Ce bleu. A peine différent...

Une lame vient lui transpercer le ventre.

Elle se crispe, se plierait presque. Elle serre sa main. Chasser le souvenir. Elle porte la cigarette à ses lèvres frêles et se concentre sur la sensation chaude qui s'engouffre en elle, dans sa poitrine, dans son thorax, qui gonfle ses poumons et lui permet un répit.

Sa voix la ramène dans l'instant, elle réalise le regard derrière les yeux. Sa gorge se serre.
- Qu'est-ce que tu veux savoir ? Pourquoi, comment, par qui ? Je ne sais pas trop quoi te dire...

Le souvenir lui revient, la question, la fameuse, la seule qu'elle avait pour lui.
- Dis moi ce qu'il y a à dire. Ou ne dit rien. Rester comme ça, c'est bien aussi.

Une pensée la traverse, un désire, un ordre.
- Juste, ne t'en va pas. Me laisse pas.

Ses mouvements se suivent, tendus.
- J'ai reçu pleins de sorts parce que j'ai croqué une pomme qui ne m'était pas destinée.

Ses mots qui disent tout et si peu à la fois.
- Est-ce qu'on ne croque pas tous dans des pommes qui ne nous appartiennent pas?

Est-ce que pour autant on mérite ce qu'on subit?

Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Jace Becker, Mer 11 Oct 2017 - 17:49


Continuant mes gestes en la regardant dans les yeux, elle me serre la main, mauvais souvenir . Portant sa cigarette à sa bouche, une fois qu'elle le retire je la récupère et prend une bouffée à mon tour.
Lui rendant sa cigarette, je l'écoute me parler me disant que je ne suis pas obligé à parler que nous pouvons rester là, comme ça sans rien dire.

Recommençant à lui toucher les cheveux elle me demande de ne pas la laisser. Dans quoi me suis-je encore embarqué, pourquoi je me retrouve ici à devoir réconforter quelqu'un, dans ma forteresse de solitude. Je lui ai promis que je l'aiderais, même si ce n'est pas pour sa mère. Soupirant la voyant frissonner, je me penche pour récupérer sa veste qui était à terre non loin de nous et la met sur elle.

-Si tu souhaites que je reste, je vais rester. Trop philosophique ta question-là... Disons simplement que j'ai croqué la pomme dessert d'une personne qui est... Très susceptible et beaucoup plus sadique que moi.

Petit clin d’œil amusé vers elle, remet mes cheveux en place et regarde mon collier que les mémés Ellis m'ont offert. Et je pense à ce qu'elles ont dit, je vois pas en quoi un petit bijou pourrait m'être utile appart pour la symbolique d'un héritage familial... Regardant de nouveau Lorelaï.

-Encore froid ?
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Lorelaï Peony, Mer 11 Oct 2017 - 18:40


Il avale le poison. Son visage meurtri s'efface quelques instants derrière la fumée cendrée. Il faudra bientôt en allumer une nouvelle.

Il poursuit son chemin dans ses cheveux. Lorelaï frisonne. Est-ce le froid ou ses mouvements répétés? Ses mouvements répétés qui apaisent son cœur sans un mot.

Elle l’effleure elle aussi. Elle répète l'aller-retour du pouce sur sa main posée sur son ventre. Ce poids, si infime soit-il, semble étouffer quelque peu les cris qui s'y cachent.
- Si tu souhaites que je reste, je vais rester.

Elle ferme les yeux. Il reste.

Il reste.

Il est là.

Profiter de l'instant présent. Le capturer, l'enfermer, l'observer, le prendre pleinement. Le garder pour toujours. Garder cet instant, cette présence.

Il dit qu'il reste. Comme sa mère, comme son grand-père, comme tous ceux qui avant lui l'ont quitté. Ils y croyaient. Ils le pensaient. Ils sont partis quand même. Ils ont laissé sur leur sillage une traînée de douleur que Lorelaï tente vainement d'éteindre ou d'effacer.

Elle reprend une dernière bouffée de fumée et éteint la cigarette sur les dalles froides.
- Trop philosophique ta question-là... Disons simplement que j'ai croqué la pomme dessert d'une personne qui est... Très susceptible et beaucoup plus sadique que moi.

Elle lève les yeux vers Jace.
- Si tu veux pas m'en parler, c'est pas grave. Et si tu ne supportes pas le silence, je vais te parler de moi.

L'air amusé, il dépose le gilet de la jeune femme sur elle pour la protéger du froid.

Comment peut-il sourire avec ce qu'il dit?
- Encore froid ?

Lorelaï relève le gilet jusqu'à son menton,
- Non ça va, merci
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Jace Becker, Jeu 12 Oct 2017 - 10:47




Alors que de mon côté je lui caresse les cheveux elle fait de même avec ma main posée sur son ventre, fermant les yeux quelques instants le silence se fit entendre paradoxalement, en temps normal je l'apprécie grandement mais pas ce soir, pas en cette douce soirée et douce compagnie. Compagnie d'une petite sorcière chétive, que j'ose appeler amie ou ce qui s'en rapproche le plus.
Elle lève les yeux vers moi et je l'écoute pendant que je pose sa veste sur sa personne et en la voyant la remonter je lui souris.

-Je t'en prie. On peut faire les deux, je te parle de moi et toi tu me parles de toi d'accord . J'ai suivi une élève qui me paraissait bizarre, voulant savoir ce qu'elle cacher j'ai faits mon pénible , à onze ans déjà j'étais aussi pénible qu'un gnome de jardin. Prenant sa pomme et mangeant à morceau elle s'est énervé et m'a donné une bonne correction, tu as pu voir les traces physiques de tout ça.

levant sa tête, je décide de m'allonger à mon tour et pose sa tête sur mon torse lui laissant ma main, pour lui montrer que je compte rester ici quite à y passer la nuit, bien qu'il risque de faire froid. Finissant ma pomme inconsciemment je commence à tapoter mes doigts sur ventre comme-ci je jouer du piano, en sifflotant un petit air de musique.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Lorelaï Peony, Jeu 12 Oct 2017 - 15:53


Il sourit. Étrange sensation. Elle le sent proche et loin en même temps. Comme le mouvement d'un balancier qui avance et recule incessamment.
- On peut faire les deux, je te parle de moi et toi tu me parles de toi, d'accord.

Lorelaï hoche la tête mécaniquement. D'accord pour tout, pour rien. Du moment qu'il faut pas réfléchir et qu'on peut voir la Lune.
- J'ai suivi une élève qui me paraissait bizarre, voulant savoir ce qu'elle cachait j'ai fait mon pénible, à onze ans déjà j'étais aussi pénible qu'un gnome de jardin.

Lorelaï rit doucement à l'évocation d'un Jace en gnome de jardin.
Son propre rire l'effraie. Elle le ravale difficilement, et laisse la place à la culpabilité pour qu'elle la ronge pleinement. Comment peut-elle rire dans un moment si tragique? Elle esquisse un mouvement vers ses lèvres mais s'aperçoit qu'elle n'a plus rien sur quoi tirer.
- Prenant sa pomme et mangeant à morceau elle s'est énervé et m'a donné une bonne correction, tu as pu voir les traces physiques de tout ça.

Il s'allonge, mais elle se relève et dépose sa main sur le sol. Assise à ses côtés elle le regarde, interrogative.
- T'es en train de me dire qu'on t'as scarifié simplement pour une pomme?

Elle marche à quatre pattes vers son sac d'où elle tire une cigarette. Elle l'allume et retourne s'assoir à côté de Jace, en tailleur, le gilet sur ses genoux. Elle lui tend la cigarette.
- Je comprends que t'ais la haine.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Jace Becker, Jeu 12 Oct 2017 - 17:11


Elle me sourit, ça me fait plaisir de la voir sourire comme ça, c'est si rare. Alors que je m'allonge a mon tour a côté d'elle, elle se relève et marchant a quatre patte va chercher quelque chose dans son sac.
Ce serait mentir de ma part si je disais que je n'en ai pas profiter... Mais passons, elle revient s'asseoir à côté de moi.

Je pose ma tête à mon tour sur ses genoux, j'observe a la fois sa chevelure blonde, ses yeux gris, le ciel étoilé accompagné d'une magnifique lune. Elle me demande si j'ai étais sacrifié pour une pomme. Petit sourire triste de ma part, me remémorant ce jour funeste, mais également de l'aide que j'ai reçu ce jour-là, petite Zélie.
Sortant ma baguette de ma poche et d'un petit mouvement du poignet, la pomme qui était rester à terre un peut plus loin viens vers moi, une fois dans ma main je la frotte avec ma manche et pose mon regard sur Lorelaï.

-Tout est une question de pomme. Les pommes c'est la vie.

Petit coin d'oeil vers elle en croquant a pleine dent la pomme sous mon nez. La voyant allumer une cigarette elle me l'a tend, la prenant et crachant la fumer par le nez je lui dis.

-Merci Lorelaï.

Je lui redonne et quelque chose me dérange, elle, elle est étrange. M'asseyant face à elle je lui tend mon petit doigt amusé.

-Vas-y prend le, soit qui tu veux être. Raconte moi ton histoire Lorelaï.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Lorelaï Peony, Jeu 12 Oct 2017 - 18:19


Il pose sa tête sur ses genoux. Elle joue avec ses cheveux. Elle se retient de toucher sa marque. Elle voudrait pouvoir l'apaiser, l'éteindre. Elle se demande pourquoi il ne la cache pas. Elle apprécie qu'il ne la cache pas.

A sa question, il répond par un sourire et attire le morceau de pomme que Lorelaï avait laissé de côté.
- Tout est une question de pomme. Les pommes c'est la vie.

Elle arrête son mouvement, écarte sa mèche sur le côté et passe son doigt sur son front.
- Je suis pas très pomme. Je suis pas très vie en ce moment non plus d'ailleurs.

Il prend la cigarette, l'amène à sa bouche. Comme un baiser par poison interposé.
- Merci Lorelaï.

Puis d'un coup, il se lève et s'installe en face d'elle.

Elle comprend pas. Elle veut pas comprendre. Trop compliqué. Pas réfléchir. Juste la léthargie. Trop de mouvements.

Il lui tend son petit doigt. Elle remarque alors qu'il ne porte pas ses mitaines. Elle voit les cicatrices sur ses mains.

Une pomme?


Elle attrape son doigt avec le sien et lui sourit.
- Vas-y prend le, soit qui tu veux être. Raconte moi ton histoire Lorelaï.

Elle le regarde, longuement. Elle inspire, longuement.
- Qui je veux être?

Elle regarde leurs doigts enlacés.
- J'en sais rien.

Elle dépose leur main au sol mais garde son doigt contre le sien.
- Mais je veux plus être celle qui subit. Celle qui perd.

Elle baisse la tête.
- Et mon histoire...

Elle ferme les yeux.
- C'est celle d'une gamine naïve et stupide qui perd tous ceux auxquels elle tient... Et qui se fait trop d'histoires dans sa tête. D'ailleurs tu devrais faire attention...

Elle le regarde à nouveau, plongeant ses yeux dans les sien.
- Tu pourrais très bien mourir bientôt si tu t'attaches à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Jace Becker
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Jace Becker, Ven 13 Oct 2017 - 16:06


Lorelaï m'avoue qu'elle n'est pas très pommée... Je suis déçu, c'est bon les pommes ! Qui n'aime pas les pommes. En revanche elle me dit qu'elle n'est pas très vie, j'arque un sourcil en la regardant dans les yeux.
Une fois qu'elle me prend la main et qu'elle le pose au sol, et je l'écoute parler disant qu'elle ne veut plus être celle qui subit et qui perd les personnes qu'elle aime et à qui elle tient, elle me dit que je pourrais très bientôt mourir si je m'attache à elle.
Je me penche vers elle.

-Si tu ne veux plus être celle qui subit et qui perd, ne le soit plus. Transformes-toi, deviens une femme forte et qui sait ce qu'elle veut?

Je m'approche un peu plus d'elle en gardant son doigt contre le mien.

-Je n'ai ni peur de la mort, ni peur de mourir. Et je m'attache à qui je veux, donc si je décide de m'attacher à toi je le ferais parce que je le peux. Si tu veux quelque chose prend le point à la ligne.

Petit sourire et clin d’œil amusé vers Lorelaï, qu'a tu dans la tête maintenant jeune femme ?
Revenir en haut Aller en bas
Lorelaï Peony
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Lorelaï Peony, Ven 13 Oct 2017 - 17:34


Il avance son visage vers Lorelaï et lui dit quelques mots qui la dérangent et qui la dérangeront encore longtemps après cette nuit,
- Si tu ne veux plus être celle qui subit et qui perd, ne le soit plus. Transformes-toi, deviens une femme forte et qui sait ce qu'elle veut.

A ces mots son cœur s'enfonce dans sa poitrine, comme si on lui avait donné l'un des plus gros coups de poing qu'il soit possible d'imaginer en plein dans le cœur. Elle eut un haut-le-cœur, elle avait l'impression que organe allait lui sortir par la bouche mais qu'il restait coincer au niveau de la gorge.

Il continue de s'avancer, elle sent sa main dans la sienne.
- Je n'ai ni peur de la mort, ni peur de mourir. Et je m'attache à qui je veux, donc si je décide de m'attacher à toi je le ferais parce que je le peux. Si tu veux quelque chose prend le, point à la ligne.

La colère. C'est la colère qui a prit place dans sa gorge maintenant. Elle veut le frapper, le déchirer. L'arracher, lui griffer le visage, se jeter du haut de la tour pour lui apprendre que ce n'est pas si simple. La vie n'est pas si simple. Si elle le pouvait elle le ferait, elle s'arrêterait de souffrir, elle arrêterait la douleur, elle arrêterait les doutes, les voix incessantes qui tournent dans sa tête, qui la critiquent et qui la critiquent encore. A chaque instant, à chaque moment, heureux ou malheureux de sa vie. Ces voix qui ont toujours un jugement, qui ont toujours leur avis, leur mot à dire. MAIS TAISEZ-VOUS!!! LAISSEZ-MOI VIVRE!!!

Même pour mourir tu es trop lâche Lorelaï, combien de nuit ça fait que tu viens en haut de cette tour? Et tu n'as toujours pas sauté! Tu attends peut-être qu'on te pousse? Tu ne sais même pas te tuer toute seule! Ou tu attends peut-être qu'on te sauve? Pauvre fille! Dans ce monde, c'est chacun pour soi, chacun pour sa gueule! N'espère pas qu'un super héro viendra un jour te sortir de ta m*rde, t'es seule avec elle. Et si y a une personne qui peut te pousser du haut de cette tour ou te sauver, c'est toi. Pas de chance... Parce que toi, bah... T'es qu'une lâche.


Elle se lève trop brusquement et manque de le cogner à la tête.

Elle marche, elle tourne, elle tourne en rond.
- Tu as raison. Y a que moi qui peut décider de ce que je veux. De ce qu'il me faut être pour être heureuse.

Elle s'arrête, debout, face à lui, assis.
- Mais je n'ai aucune idée de ce que je veux. J'en sais rien et ça me tue.

Elle s'avance près de la balustrade et pose ses mains sur le fer froid.
- Et j'ai peur d'aller voir ce que je veux. Et si jamais ce que je veux ce n'est pas ce que veulent les autres?... Et si je les déçois?



Dernière édition par Lorelaï Peony le Ven 13 Oct 2017 - 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 28 sur 29

 La Tour d' Astronomie

Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.