AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 29 sur 31
La Tour d' Astronomie
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31  Suivant
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle

La Tour d' Astronomie - Page 29 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Lorelaï Peony, le  Ven 13 Oct 2017 - 23:34

Il avance son visage vers Lorelaï et lui dit quelques mots qui la dérangent et qui la dérangeront encore longtemps après cette nuit,
- Si tu ne veux plus être celle qui subit et qui perd, ne le soit plus. Transformes-toi, deviens une femme forte et qui sait ce qu'elle veut.

A ces mots son cœur s'enfonce dans sa poitrine, comme si on lui avait donné l'un des plus gros coups de poing qu'il soit possible d'imaginer en plein dans le cœur. Elle eut un haut-le-cœur, elle avait l'impression que organe allait lui sortir par la bouche mais qu'il restait coincer au niveau de la gorge.

Il continue de s'avancer, elle sent sa main dans la sienne.
- Je n'ai ni peur de la mort, ni peur de mourir. Et je m'attache à qui je veux, donc si je décide de m'attacher à toi je le ferais parce que je le peux. Si tu veux quelque chose prend le, point à la ligne.

La colère. C'est la colère qui a prit place dans sa gorge maintenant. Elle veut le frapper, le déchirer. L'arracher, lui griffer le visage, se jeter du haut de la tour pour lui apprendre que ce n'est pas si simple. La vie n'est pas si simple. Si elle le pouvait elle le ferait, elle s'arrêterait de souffrir, elle arrêterait la douleur, elle arrêterait les doutes, les voix incessantes qui tournent dans sa tête, qui la critiquent et qui la critiquent encore. A chaque instant, à chaque moment, heureux ou malheureux de sa vie. Ces voix qui ont toujours un jugement, qui ont toujours leur avis, leur mot à dire. MAIS TAISEZ-VOUS!!! LAISSEZ-MOI VIVRE!!!

Même pour mourir tu es trop lâche Lorelaï, combien de nuit ça fait que tu viens en haut de cette tour? Et tu n'as toujours pas sauté! Tu attends peut-être qu'on te pousse? Tu ne sais même pas te tuer toute seule! Ou tu attends peut-être qu'on te sauve? Pauvre fille! Dans ce monde, c'est chacun pour soi, chacun pour sa gueule! N'espère pas qu'un super héro viendra un jour te sortir de ta m*rde, t'es seule avec elle. Et si y a une personne qui peut te pousser du haut de cette tour ou te sauver, c'est toi. Pas de chance... Parce que toi, bah... T'es qu'une lâche.


Elle se lève trop brusquement et manque de le cogner à la tête.

Elle marche, elle tourne, elle tourne en rond.
- Tu as raison. Y a que moi qui peut décider de ce que je veux. De ce qu'il me faut être pour être heureuse.

Elle s'arrête, debout, face à lui, assis.
- Mais je n'ai aucune idée de ce que je veux. J'en sais rien et ça me tue.

Elle s'avance près de la balustrade et pose ses mains sur le fer froid.
- Et j'ai peur d'aller voir ce que je veux. Et si jamais ce que je veux ce n'est pas ce que veulent les autres?... Et si je les déçois?



Dernière édition par Lorelaï Peony le Sam 14 Oct 2017 - 0:18, édité 1 fois
Invité
Anonymous
Invité

La Tour d' Astronomie - Page 29 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Invité, le  Sam 14 Oct 2017 - 0:17

Plusieurs secondes passent en compagnie d'un grand silence pesant, et puis, changement, elle se lève manquant de me cogner en pleine tête me faisant basculer en arrière je me retrouve sur le dos, me remettant assis correctement je la regarde faire les cent pas, elle est en plein doute, sa conscience ? Culpabilité ? Je ne saurais dire, ce n'est pas tans que cela m'intéresse, mais c'est parce qu'elle est faible psychologiquement et malléable à souhait.

Elle me regarde ma disante que j'ai raison et qu'il n'y a qu'elle pour arrivait à ses fins, je me lève à mon tour observé Lorelaï quelques instants et elle s'approche de la rambarde, elle se pose beaucoup de questions. Je m'approche d'elle posant mes mains sur ses épaules.

-Tu es remplie de doute Lorelaï et ça, ça va te détruire encore plus... Le meilleur moyen de stopper toutes les questions que tu te poses -mettant ma main a côté de son visage et faisant mine d'attraper quelque chose- attrape, acquiert se que tu désires vraiment et ça ce stoppera.

Reposant ma main sur son épaule, j'approche mon visage de son oreille.

-Pourquoi te préoccuper de ce que les autres veulent ? Vie ta vie, ça ne regarde pas les autres. On ne peut pas plaire à tout le monde, ça va satisfaire certains et décevoir les autres. Vie ! Pour toi Lorelaï, fais ce que tu as envie de faire.

Je lui lâche les épaules posant mes mains sur la rambarde a côté des mains de Lorelaï.


Dernière édition par Jace Becker le Sam 14 Oct 2017 - 0:39, édité 1 fois
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Tour d' Astronomie - Page 29 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Lorelaï Peony, le  Sam 14 Oct 2017 - 0:34

Il se lève et s'approche d'elle. Lorelaï sent sa présence derrière elle, elle sent son corps se tendre quand il pose ses mains sur ses épaules.
- Tu es remplie de doutes Lorelaï, et ça, ça va te détruire encore plus... Le meilleur moyen de stopper toutes les questions que tu te poses...

Il passe une main près de son visage et ferme la main comme s'il attrapait un vif d'or.
- Attrape, acquiers ce que tu désires vraiment et ça se stoppera.

Il approche à présent ses lèvres de son visage et lui parle d'une voix qui l’envoûte, l'aiguise et apaise sa colère.
- Pourquoi te préoccuper de ce que les autres veulent ? Vis ta vie, ça ne regarde pas les autres. On ne peut pas plaire à tout le monde, ça va satisfaire certains et décevoir les autres. Vis ! Pour toi Lorelaï, fais ce que tu as envie de faire.

...Vis ta vie, ça ne regarde pas les autres....

...Vis ta vie, ça ne regarde pas les autres...

...Vis ta vie, ça ne regarde pas les autres....


Elle se retourne brusquement, et se retrouve nez à nez avec le jeune homme qui, posant alors ses mains sur les barres de fer, l'entoure de ses bras.
- Je...

Elle est surprise par cette proximité soudaine.
- Je...

Elle hoche la tête de droite à gauche, ferme les yeux. Essaye d'éclaircir ses idées.
- Non, t'as rien compris.

Elle ouvre les yeux et soutient son regard. Son cœur bat vite. Elle ne sait pas si elle veut fuir, se jeter en arrière et tomber ou se coller à lui.
- T'as pas compris. Je peux pas décevoir ces gens. Ils ont sacrifiés leur vie pour moi.


Dernière édition par Lorelaï Peony le Sam 14 Oct 2017 - 21:31, édité 1 fois
Invité
Anonymous
Invité

La Tour d' Astronomie - Page 29 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Invité, le  Sam 14 Oct 2017 - 19:59

LA de Lorelaï

À peine mes mains posées sur la rambarde, elle se retourne brusquement et nous nous retrouvons nez à nez, je plante mes yeux dans les siens avec une petite étincelle d'avidité. Tu es prise au piège, tu ne peux ni te cacher ni fuir, elle bafouille un "jeu" de toute évidence elle semble être mal à l'aise.
En revanche ses propos non ni queue ni tête à mes yeux, haussant un sourcil je la regarde avec un air dubitatif.

-"Ils ont sacrifié leur vie pour moi" vraiment . Et qu'est-ce que tu ressens depuis ? De la peine ? De la souffrance ? De la colère ? De la peur ? Peut-être tout ça à la fois ?

Tout en disant cela je m'approche un peu plus d'elle et de son visage pour la dominer de ma taille.

-Tu sais ce qui est bien quand tu te fiches de satisfaire ou décevoir les autres ?

Je pose mes lèvres contre les siennes et savoure ce petit moment de silence avant de lâcher la rambarde et reculer légèrement.

-C'est que je peux faire tout ce que je désire de faire, je t'ai embrassé parce que j'en avais envie, j'en avais les moyens et j'en avais le pouvoir. Ton comportement actuel n'est pas naturel, tu t'arrêtes de vivre pour des personnes qui ne sont plus là, lâche-toi ! Amuses-toi ! Profite.

Regardant autour de moi à la recherche d'une pomme que j'ai déjà terminé... Faudrait un sort pour faire apparaître des pommes...
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Tour d' Astronomie - Page 29 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Lorelaï Peony, le  Sam 14 Oct 2017 - 21:56

Il semble savourer cette proximité soudaine. Lorelaï ne veut plus détourner les yeux. Elle soutiendra son regard quoi qu'il advienne.
- "Ils ont sacrifié leur vie pour moi" vraiment.

Il s'avance.
- Et qu'est-ce que tu ressens depuis ? De la peine ? De la souffrance ? De la colère ? De la peur ?

Il n'est plus qu'à quelques centimètres.
- Peut-être tout ça à la fois ?

Du poids. Je sens du poids. Beaucoup de poids. Trop lourd. Sur sur mes épaules, sur ma poitrine. Dans mon ventre. Lourd dans ma gorge.

Lorelaï respire. Lentement. Elle attend. Elle ne répond pas. Elle veut voir. Elle veut sentir.
- Tu sais ce qui est bien quand tu te fiches de satisfaire ou décevoir les autres ?

L'attente n'est plus très longue.

Il brise la distance qui les sépare encore.

Il pose ses lèvres sur les siennes.

Elle sent leurs corps se rapprocher.

Et s'éloigner à nouveau.
- C'est que je peux faire tout ce que je désire de faire, je t'ai embrassé parce que j'en avais envie, j'en avais les moyens et j'en avais le pouvoir.

Elle ne réagit pas. Elle le regarde. L'observe.
- Ton comportement actuel n'est pas naturel, tu t'arrêtes de vivre pour des personnes qui ne sont plus là, lâche-toi ! Amuses-toi ! Profite.

...Pour des personnes qui ne sont plus là...

...Pour des personnes qui ne sont plus là...

...Pour des personnes qui ne sont plus là...


Elle cherche des yeux sa cigarette qu'elle a perdue en se levant. La prenant en bouche, elle répond,
- Tu n'as donc personne qui a sacrifié sa vie pour toi...

Le poison est éteint. Elle doit en prendre un autre. Elle s'avance vers son sac, en retire le nécessaire et allume son calmant. Se posant contre le mur, elle poursuit,
- Je peux pas juste oublier ce que les gens ont fait pour moi. Je suis pas comme toi.

Elle exhale par le nez la fumée qui vient l'entourer quelques secondes.
- Je peux pas juste vivre pour moi et oublier les autres.

Elle ne sait pas. Elle croit en ce qu'elle dit, mais les mots de son compagnon nocturne sont tentants, une voix facile et libre.
- Il faut au moins que j'ai l'air heureuse. Pour qu'ils n'aient pas l'impression d'avoir fait tout ça pour rien.
Invité
Anonymous
Invité

La Tour d' Astronomie - Page 29 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Invité, le  Sam 14 Oct 2017 - 22:54

Elle soutient mon regard, je vois sa poitrine se gonfler d'oxygène au fur et à mesure de sa respiration lente et de son silence. Après notre baiser et que je me sois reculé elle "bug" m'observant de ses yeux gris.
Cherchant une cigarette je l'écoute me parler, elle est trop gentille et trop attaché aux quelques personnes à qui elle tient ou tenait.

Je m'approche d'elle de nouveau, en lui prenant la cigarette des mains et prenant une grande bouffée, je m'asseoir à côté d'elle m'appuyant contre le mur et recrachant doucement la fumée appréciant le poison s'insinuant dans mes poumons. Lui tendant la cigarette.

-J'ai sacrifié ma personne plus d'une fois pour des gens qui n'en valait pas la peine ou pour des personnes qui m'ont trahi. Tu n'es pas obligé à'oublier les autres ou de ne pas être heureuse, je vis pour moi mais je tiens à certaines personnes, ma cousine par exemple.

Prenant mon collier dans la main, je ricane un instant.

-Pour toujours et à jamais... -reprenant pour Lorelaï- Qui te dit que tu ne seras pas réellement heureuse en faisant comme moi ? Peut-être même que tu seras la plus heureuse du monde.

Je me relève et lui donne un petit coup d'épaule affectif.

-Si tu as besoin de parler, ou autres, hésite pas à m'envoyer un hibou ou venir me voir ici où au parc, enfin bref hésite pas.

Écoutant ce qu'elle a à dire, une fois qu'elle ait terminé je quitte la tour d'astronomie.

[Départ de Jace, Merci poulette :kiss:]
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Tour d' Astronomie - Page 29 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Lorelaï Peony, le  Dim 15 Oct 2017 - 0:09

Il s'approche à nouveau.

Plus elle s'éloigne, plus il s'avance.

Il lui prend son grigri des mains, tire sur l'objet en s’asseyant. Elle le regarde, à ses pieds. Elle se sent grande, presque au-dessus, presque volante. Elle a envie de l'écraser. De lui marcher dessus de ses pieds nus.
- J'ai sacrifié ma personne plus d'une fois pour des gens qui n'en valaient pas la peine ou pour des personnes qui m'ont trahi. Tu n'es pas obligé d'oublier les autres ou de ne pas être heureuse, je vis pour moi mais je tiens à certaines personnes, ma cousine par exemple.

Lorelaï reprend la cigarette entre ses doigts. Elle n'a plus envie de fumer.

Il joue avec le pendentif attaché à son cou.
- Pour toujours et à jamais...

Elle attend.
- Qui te dit que tu ne seras pas réellement heureuse en faisant comme moi ? Peut-être même que tu seras la plus heureuse du monde.

Elle le juge.
Tu n'as pas l'air si heureux que tu le prétends, Jace. Tu as même plutôt l'air malheureux. Je t'ai vu te venger. Une personne heureuse se venge pas. Tu n'es pas en paix. Tu fais semblant, comme tout le monde.

Il se relève, elle l'évalue. Se rend-t-il seulement compte du jeu qu'il se joue à lui-même?
- Si tu as besoin de parler, ou autres, hésites pas à m'envoyer un hibou ou venir me voir ici où au parc, enfin bref hésite pas.

Dans le silence de la jeune femme, le serpent s'en alla, la laissant seule dans sa tour.

Elle sent chaque battement de son cœur. Chaque inspiration. Chaque expiration.

Du haut de sa tour de désespoir et de colère, un serpent est venu lui tendre une pomme.

Le goût de cendre en bouche, elle ne savait pas encore si elle allait y goûter.

[Fin du RP pour Lorelaï]
Invité
Anonymous
Invité

La Tour d' Astronomie - Page 29 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Invité, le  Dim 15 Oct 2017 - 22:59

Privé avec Jace Becker


Au travers des nuages, les étoiles.


Il était tard, trop tard. Toutes les filles présente dans le dortoir dormaient déjà. Ashley le savait puisque cela faisait de longues minutes qu'elle écoutait leur respirations sereines et régulières. Mais elle, elle n'y arrivais pas. Pas moyen ce soir. Pourtant rien ne la tracassait. Tout allait bien, les cours se passaient plus ou moins bien, elle avait eut des nouvelles de son frère et de ses parents récemment et tout allait bien pour eux aussi. Ils lui avaient même envoyé une photo (version moldu) d'eux entrain de prendre un café dans un bar de Londres. Pas de mauvaise nouvelle et pourtant les bras de Morphée se refusait à elle, et s'y refuseraient encore pour un long moment. Elle le savait. La jeune rouquine se redressa dans son lit en faisant un minimum de bruit puis elle attrapa des vêtements moldu dans sa valise. Un sweat à capuche noir, un jean sombre et une paire de basket. Elle quitta le bas de son pyjama et enfila tout cela par dessus le reste et commença a sortir du dortoir discrètement après avoir pris sa baguette qu'elle glissa dans la poche ventrale de son pull. Personne ne l'entendit et elle pu s'esquiver. Dans la salle commune il n'y avait plus personne. Même les couches tard étaient parti se coucher. C'était parfait.

Elle voulait de l'air, elle voulait de l'espace. Elle ne voyait qu'un endroit ou elle pourrait avoir tout cela à cette heure là. Il fallait juste qu'elle traverse la moitié du château sans se faire prendre. C'était pour elle une première fois, l'escapade nocturne. Elle connaissait bien le château, c'était la troisième année qu'elle entamais ici, mais de jour, en pleine lumière. Dans l'obscurité, c'était une autre histoire.


"-LUMOS."

La rouquine pointait sa baguette vers le sol pour ne pas se faire repérer trop facilement à cause de la lumière. Elle mit un temps fou a rejoindre sa destination, allumant et éteignant sa baguette par ce qu'un courant d'air avait fait grincer une armure, parce qu'un tableau avait ronfler trop fort ... Poule mouillée ... Mais c'était chose faite. Et sans encombres. Elle était arrivée au pied de la tour d'astronomie. Il ne lui restait plus qu'à grimper les marches en espérant ne croiser personne dans l'escalier. Elle réussi a atteindre le sommet sans encombre, un peu essoufflée mais pas repérée.

Le reflet de la lune sur le lac qui apparaissait par intermittence à cause des nuages, la masse sombre de la forêt qui se voilait d'argent au grès des moutons du ciel ... Tout était magnifique. La vue que lui offrait la hauteur était déjà magnifique le jour, mais la nuit ... C’était encore plus beau. Elle s'accouda à une rambarde et posa son menton au creux de ses paumes. Seul le cris d'une créature de la forêt venait perturbé la sérénité de la scène de temps à autre.
Invité
Anonymous
Invité

La Tour d' Astronomie - Page 29 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Invité, le  Lun 16 Oct 2017 - 11:24

Avec le LA d'Ash'

Petite faim nocturne, je m'habille rapidement en mettant un sweat à capuche car je sais exactement où je vais me rendre en grignotant mon petit fruit favoris, me rendre à ma forteresse de solitude où je serais seul... J'espère.
Sortant des cachots et me rendant dans les cuisines, à peine le temps d'entrée que les elfes de maison m'apportent un panier de pommes ils doivent avoir l'habitude désormais, j'en pris une dans ma main et mis une autre dans ma poche.

Sortant tranquillement des cuisines, une baguette au loin émané de la lumière, mince... un préfet... Que... Pourquoi il où elle pointe sa baguette vers le sol ? À moins que ce ne soit pas un préfet mais un élève qui se promène dans le château en pleine nuit. Curiosité oblige, je décide de le suivre en faisant le moins de bruit possible. En revanche l'élève n'est pas très discret à éteindre et allumer sa baguette comme ça elle va attirer tous les préfets et Auror qui patrouillent dans le château.
Après plusieurs minutes de marche, je reconnais l'endroit, nous sommes au pied de la tour d'astronomie de toute évidence il où elle est déjà arrivé au sommet.

Retirant mes chaussures pour ne pas signaler ma présence, je monte doucement les escaliers jusqu'au sommet. Une fois à destination, ce n'est pas un élève que je vois, mais une élève. D'une chevelure de feu comme j'ai rarement l'occasion d'en voir comme ça. Elle ne m'a toujours pas remarqué, elle a l'air concentré sur le paysage nocturne qui se joue sous ses yeux.

-Bouh.

Je la vois sursauter et se tourner vers moi, et comme à mon habitude je la regarde avec un air joueur, quoi . C'est amusant de faire sursauter les gens... Je m'approche d'elle pomme toujours en main, je m'installe à côté d'elle.

-Tu n'es pas très discrète, je t'ai suivi depuis les cuisines.

Je me tourne vers elle et lui tend ma main... Sans mitaine bordel ce n'est pas vrai... Je suppose qu'elle a pu voir mes cicatrices mais dans le doute je préfère lancer un #Aelusionem sur mes cicatrices aux mains ça évitera de la mettre mal à l'aise sans doute. Lui tendant une main toute neuve je lui dis.

-Je m'appelle Jace, désolé de t'avoir fait sursauter.
Invité
Anonymous
Invité

La Tour d' Astronomie - Page 29 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Invité, le  Lun 16 Oct 2017 - 21:45

Cela faisait quelques minutes qu'elle était là, accoudée, pensive, silencieuse, perdue dans ses pensées. Pensées qui divaguaient de ci de là, sans sujet précis, et sans s'attarder plus de quelques secondes sur ces futilités. Mais quelque chose vint perturber le calme ambiant, un mot, un "BOUH" qui lui parut être hurlé alors qu'il avait été dit sur une note assez basse... Le rythme cardiaque de la filette fit un bond, passant en une fraction de seconde à plus de cent cinquante pulsations par minute... Ne pas hurler... Qui était-ce? Ne pas hurler... Était-ce un préfet? Ne pas hurler... Où bien un professeur? Ne pas hurler... Ou pire un des aurors qui gardaient le château? NE PAS HURLER!! La jeune fille dût se retenir de toutes ses forces pour ne pas pousser un cri aigu qui aurait réveillé l’ensemble des élèves de l'école, même les Serpentards, du fin fond de leur cachot l'auraient entendu.

Elle se retourna, mortifiée, la voix qui l'avait terrorisé lui dit quelque chose qu'elle ne comprit pas. Puis il lui tendit une main, comme pour une poignée de main lorsque que l'on se croise le matin pour se dire bonjour. Le regard de la jeune fille se posa sur cette main, pleine de cicatrices qui disparurent pour laisser place à une peau lisse, sans la moindre meurtrissure, après que la voix ait encore prononcer un mot. Voir la magie opérer fit sortir Ash' de sa torpeur, tout portait à croire qu'elle ne s'était pas faite prendre, ou que celui qui l'avait surprise était d'humeur magnanime. Elle leva les yeux et croisa le regard de l’importun.


"-Je m'appelle Jace, désolé de t'avoir fait sursauter."

Elle glissa sa main, encore tremblante dans la sienne. Elle paraissait ridiculement petite en comparaison. Il devait être plus âgé qu'elle, il avait au moins seize ans, voir peut être même dix-sept. elle essaya de se présenter à son tour:


-" ... "

Rien, pas un son ne voulait sortir de sa gorge nouée à cause de la panique qu'il avait causé. Elle cligna des yeux et essaya de se redonner une constance dans un petit raclement de gorge discret. Et elle essaya de ne pas hurler, ce coup ci pour lui dire qu'il était un crétin et que faire peur au gens de cette manière c'était complétement stupide!


-"Ahem, moi c'est ... Ashley. Tu m'as foutu une frousse pas possible! J'ai cru que c'était un préfet!"
Invité
Anonymous
Invité

La Tour d' Astronomie - Page 29 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Invité, le  Mar 17 Oct 2017 - 22:23

La jeune demoiselle un peu plus jeune que moi de quelques années je dirais, glissa sa main dans la mienne tremblante comme une feuille, je vois qu'elle essaye de se présenter mais, aucun son ne sortie de sa bouche.
Se raclant légèrement la gorge elle croise mon regard, de toute évidence elle s'est calmée et est prête à se présenter, d'un sourire je l'encourage donc à le faire.

Elle s'appelle donc Ashley, lui lâchant la main je vais m'asseoir contre l'un des murs près du balcon, la regardant un instant, je me rends compte qu'elle avait de très beaux yeux verts.

-J'en doute pas, en sortant des cuisines j'ai cru que tu en étais une par chance non.

Croquant ma pomme, je ausse un sourcil vers Ashley, de mon autre main je prends la pomme qui se trouve dans ma poche. Avalant mon morceau.

-Une petite faim ?

Espérons que les préfets et l'auror ne vont pas venir faire leur tour de garde par ici, je vais me sentir très bête... Mais une question me chiffon la concernant.

-Dit moi Ash'... Je peux t'appeler Ash' . Qu'est-ce que tu viens faire ici ? Les Serpentard je peux comprendre, avec la vue misérable qu'ils ont depuis les cachots...
Invité
Anonymous
Invité

La Tour d' Astronomie - Page 29 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Invité, le  Mer 18 Oct 2017 - 23:02

Le rythme de la demoiselle commençait à retomber, ce Jace n'était pas la pour lui retirer des points et la trainer devant le directeur de sa maison. Elle repris possession de sa main et lui accorda le même sourire que celui que ce Jace venait de lui offrir. Il lui proposa même à manger... Elle déclina poliment son offre. Elle avait avait beaucoup trop manger dans la grande salle, son insomnie passagère venait peut être de là d'ailleurs...

"-Dit moi Ash'... Je peux t'appeler Ash' . Qu'est-ce que tu viens faire ici ? Les Serpentard je peux comprendre, avec la vue misérable qu'ils ont depuis les cachots..."

La jeune fille ne lui dit pas non, après tout, tout le monde l'appelait Ash' alors pourquoi pas lui? Elle se tourna vers le parc et ouvrit les bras devant elle comme pour désigner de vaste espace qui représentait la forêt, le lac, le parc et l'horizon invisible à cause de l'obscurité...

"-J'avais besoin de ça! J'avais besoin d'air. On ne voit pas aussi bien de notre dortoir et puis les carreaux nous privent d'air. Comme je n'arrivais pas à dormir et bien je suis venue la, pour pas déranger le reste des filles... Et toi? T'es pas venu la juste pour manger une pomme et me faire peur non? "

Sans attendre sa réponse, elle repris sa position, accoudée à regarder loin dans le vide, à ne rien détailler mais en observant la nuit complète. Elle était bien la, et avoir un peu de compagnie ne lui fit pas de mal, au contraire. Quelque chose la travaillait mais elle n'osa pas en parler de suite. Elle attendrais, elle ne voulait pas le braquer et mettre ça sur le tapis alors qu'on avait du lui poser la question mille et une fois l'irriterais surement. Elle soupira
Invité
Anonymous
Invité

La Tour d' Astronomie - Page 29 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Invité, le  Dim 19 Nov 2017 - 16:44

Désolé du retard :(

Attendant sa réponse, je pris une bouchée de ma délicieuse pomme. En la voyant écarter les bras direction du parc je hausse un sourcil, et elle m'explique qu'elle avait besoin de ça. L'espace, l'air, la nature... Très poufsouffle ça. Entendant sa question, je reste muet plusieurs minutes continuant de manger ma pomme et levant le bout de mon nez vers le clair de Lune qui me rappelle Elhi et le blason de sa famille.

-Eh bien... Non en effet, venir ici manger une pomme et faire peur à des élèves n'est pas très productif. En réalité, ici c'est un peu mon sanctuaire quand j'ai trop de choses en tête ou que je n'arrive pas à dormir. C'est reposant ici, dans les cachots ont étouffé tu imagines bien, en tout cas, nous les Serpentards nous devons être ceux qui connaissent le mieux le lac noir vu que nous n'avons que ça comme vue.

Je décide de me relever et de jeter mon trogon de pomme du haut de la tour d'astronomie, laissant le silence arrivé discrètement, et espérant entendre la pomme toucher le sol ce qui n'arriva pas à mon grand désarroi.

-Mais dit moi, tu es en quelle année ? Moi cinquième et sincèrement, j'ai hâte que mes études se terminent... J'ai hâte de commencer mon voyage.

Je me tourne alors vers Ash' attendant sa réponse, si toutefois elle décide d'y répondre. Elle n'y est pas obligée après tout.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


La Tour d' Astronomie - Page 29 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Elhiya Ellis, le  Lun 18 Déc 2017 - 17:54


Sweet memories


Autorisation de Love au dessus pour reprendre le sujet
PV Megan
♫♫

Au fond de son lit, sous sa couette, un nouveau grimoire de médicomagie pour compagnie, la baguette éclairait doucement les mots qui se découpaient sur les pages jaunies. Seul le ronronnement des compagnons poilus pour troubler sa concentration, les yeux brulants de trop de lecture, le livre abandonnait ses doigts un instant pour glisser de ses genoux imposant une trêve.

Un bâillement discret, et la tête blonde s’extirpait de ses draps, coupant toute source de lumière pour ne déranger personne. Le silence régnait, vaguement le crépitement du feu mourant chantait sa lente mélancolie jusqu'aux oreilles des nocturnes attentifs. Le château dormait, sa meilleure amie dans le lit à coté se laissait porter par quelques songes doucereux, tout le monde fermait les yeux, sauf elle.

Le sommeil ne voulait l’étreindre cette nuit encore, elle avait patienté, des heures durant, l’arrivée d’un messager perdu, tenant en ses pattes une missive devenue précieuse. La raison lui était inconnue, tout comme son expéditeur, pourtant, dès que la nuit ployait ses ailes sur la ville, l’expectation grandissait inexorablement. Un coup d’œil vers le haut plafond, porté par un semblant d’espoir, mais aucun battement d’ailes, aucune fragrance sucrée, rien si ce n’était le clapotis de l’eau du lac frigorifié. Un soupir désabusé lui avait échappé, guetter un courrier égaré n’avait pas grand sens, autant profiter de la quiétude et de l’insomnie pour prendre l’air.

Pas de transplanage, pas de d’escapade dans le parc, il faisait trop froid, la flemme et la paresse devenues nouvelles compagnes. De sa cape posée sur ses épaules, de ses boots enfilées, silencieusement, en simple ombre, elle s’était extirpée du dortoir. La porte derrière elle soigneusement fermée, bloc de dessin enserré sous un bras, ses pas la transportaient jusqu’aux hauteurs du château, en quête de plaisirs oniriques.

Il lui fallait peu pour se perdre dans les méandres de ses pensées, dans la douceur de ses songes oubliés. Une lune argentée, ronde et gourmande, une flopée de courtisans scintillants, la brise timide dans ses cheveux... Rien de plus. Juste un instant rien qu’à elle face à l’immensité qui l'entourait. Un rappel à son insignifiance sur cette terre. Elle, comme les autres n'étaient que des petits grains de sable trimballés par une nature supérieure, sous le regard des astres de nuit observateurs. Oui, c’était parfait pour cette nuit. Nul besoin de courir partout, n’importe où à la recherche de divertissements nouveaux. Juste se poser, par terre, le nez levé vers le ciel étoilé, une fois de plus, comme si rien n’existait, et se laisser porter.

Le ventail de la porte de la tour d’astronomie découvrait une pièce vide de vie, s’offrant à elle, comme si elle l’avait attendue toute la journée, l’accueillant de la lueur blafarde et chaleureuse du croissant maitre de la nuit. Les yeux visés quelques instants vers le haut, la blondinette contemplait, une main sur sa poitrine, tenant sa cape de sorcier, le manteau ténébreux dévoiler ses beautés généreuses. Cela faisait tellement de temps qu’elle n’avait pas repris le temps de juste profiter des bienfaits d’un tel moment de simplicité.

L’étoile d’argent nouée à son poignet reflétait au sol des dizaines de petites copies, rappelant à sa mémoire, combien elle les avait toujours chéri
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


La Tour d' Astronomie - Page 29 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Megan K. Hayajân, le  Ven 22 Déc 2017 - 17:45

musique

____________________


C'est encore une nuit. Une autre. Les yeux dans l'ailleurs d'une fenêtre entrouverte, la fumée se glissant d'entre ses lèvres, Megan n'oublie pas. Elle n'oublie pas ce que ces nuits ont d'éternel. Où que vous soyez dans le monde, la lune est unique et vos proches, dans quelques heures, contempleront le même astre; plus encore. Vos ancêtres l'ont effleuré des yeux. Vos futurs arrières, arrières, arrières petits enfants poseront leurs pupilles dilatées sur ce même sempiternel sourire en croissant. Meg, mordillant une maille défaite de son écharpe, trouve en cette permanence quelque chose de rassurant ; quelque chose qui résiste aux hommes.

C'était une nuit un peu comme celle-là, d'ailleurs. Elle ne fumait pas encore mais sa grand-mère, elle, tirait sur de la paille séchée. Elles s'étaient toutes les deux allongées sur une couette étendue, dans le jardin irlandais. Les étoiles - et quelles étoiles. On en tirait un parfum d'absolu, d'une évidence qui ne mourrait que sans vous, quand il n'y aurait plus rien à nourrir de ses rayons, pas même un sol à marteler de lumière - et même là, alors, elle ne pourrait pas se flétrir, elle resterait permanente dans sa disgrâce et flotterait dans son néant de vérité - ce néant propre à la lune seule. Lilian avait posé sa main sur celle, petite, de Megan. « Mamie, c'est quand qu'on comprends les étoiles ? » et la grand mère avait répondu : « Jamais, et c'est pour ça qu'on les aime. » Et Megan avait tenu cette vérité pour acquise et encore aujourd'hui, c'était l'une des seules simplicités qu'elle ne réfutait pas dans son doute systématique cartésien.

Maintenant qu'elle y repensait, le nez dans la fumée de sa propre cigarette, sans Liliam à côté - les choses lui semblaient tout aussi évidentes. Rien ne pouvait se comparer au ciel tout entier qui exhalait et respirait mieux qu'aucun humain. Elle aimait ces éotiles plus qu'aucun être de chair et d'os, se sentait pareille à elles, désolées, perdues dans ce vrai néant, brillant sans le vouloir et mourant dans la lumière de l'obscurité.

Elle écrasa son mégot et entrepris de rejoindre le saint des saints - la tour d'Astronomie. Elle ne trouvait qu'en cet endroit cette proximité avec la lumière. Elle pensait mieux sous les étoiles, tout simplement. Mais il y avait quelqu'un... Une véritable étoile tant elle brillait. L'éclat de ses cheveux blonds était si fort, si intense, que Megan le copia instantanément - et involontairement. Ses cheveux devinrent cascade d'or blanc et elle tendit une main timide vers une mèche de ses propres cheveux avant de trébucher un peu. Elle raccrocha ses yeux aux étoiles sans se départir de celle qui brillait à ses côtés. Elle avait eu le souffle coupé.

« - Tu connais les étoiles, toi ? »

Parce qu'elle sait jamais quoi dire, mais que l'ancien pare si bien le présent, et que de toute façon, les étoiles tintent comme du cristal, s'entrechoquant pour apercevoir elles aussi celle qui se développe sur terre.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


La Tour d' Astronomie - Page 29 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Elhiya Ellis, le  Mer 27 Déc 2017 - 17:12


Sweet memories



PV Megan

La danse de million d’étoiles accrochées sur leur manteau de velours, captivante, hypnotisante comme cela  avait toujours été jusqu’à ce qu’elle les oublie. Comme s’il était possible de perdre une partie de soi, de l’abandonner dans un coin, ne de plus le voir, juste en fermant les yeux. Comme si l’illusion parfaite de s’être oublié était possible. C’était ridicule. Mais ce n’était maintenant, que l’enfant esseulée le comprenait.  Rien ne disparaissait vraiment. Surtout pas ce qu’on cachait au fond de soin dans un coin de son être. Ca vibrait toujours timidement, attendant juste le bon moment pour se montrer. Comment avait-elle pu l’oublier ?

Elle l’avait entre aperçu l’autre soir sur le sol gelé de la patinoire, où dans un rire insouciant ses opales cherchaient inconsciemment les astres de nuit juste pour vérifier que l’instant volé au temps existait réellement. La réalité lui faisait défaut, de temps à autre. Le manque de sommeil en cause en principale, la perte de certain repère en secondaire. Machinalement sa main s’était levée vers le plafond, mêlant sa lune d’argent à ses comparses stellaires. Un effluve de nicotine avait bien chatouillé ses narines, mais elle n’avait pas bougé, les yeux rivés sur le scintillement réconfortant.

Puis il y’avait eu une voix, zébrant la quiétude du lieu si abruptement, qu’un sursaut affola son palpitant. Les doigts regagnant les battements de son cœur malmené sous son étoffe de tissus, la verte apercevait une fille inconnue aux cheveux dorés. La lumière blafarde de la lune conférait à cette visiteuse des reflets féérique. Charmante vision, charmante question également. Un doux sourire pour première réponse, et les prunelles se perdaient à nouveau dans l’observation de la voie lactée.

« Je ne connais que le réconfort qu’elles m’apportent, j’oublie leurs noms pour de multiples raisons, mais j’aime les savoir là, immuable, spectatrices et confidentes muettes »

Depuis toujours il en avait été ainsi, pour elle, pour d’autres. Combien d’êtres éphémères s’adonnaient à la contemplation de ce qui était bien plus grand qu’eux ? Combien scrutaient le ciel uniquement pour se sentir moins seul, uniquement pour e rappeler que ailleurs, quelque part sur cette terre, une autre personne regardait très certainement exactement la même petite étoile. Combien, comme elle, gardaient le nez levé, souriant tendrement en laissant leurs pensées divaguer ?

« Et toi ? Te parlent-elles ?...  Moi, parfois, je leur chuchote quelques mots»

Confidence glissée à une oreille nouvelle. Aucune expectative de réponse dans le timbre de sa voix. Ne pas se savoir unique à converser avec des cailloux flamboyants était suffisant pour le moment.[/color]
Contenu sponsorisé

La Tour d' Astronomie - Page 29 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Contenu sponsorisé, le  

Page 29 sur 31

 La Tour d' Astronomie

Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.