AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 30 sur 31
La Tour d' Astronomie
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31  Suivant
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste

La Tour d' Astronomie - Page 30 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Elhiya Ellis, le  Mer 27 Déc 2017 - 17:12


Sweet memories



PV Megan

La danse de million d’étoiles accrochées sur leur manteau de velours, captivante, hypnotisante comme cela  avait toujours été jusqu’à ce qu’elle les oublie. Comme s’il était possible de perdre une partie de soi, de l’abandonner dans un coin, ne de plus le voir, juste en fermant les yeux. Comme si l’illusion parfaite de s’être oublié était possible. C’était ridicule. Mais ce n’était maintenant, que l’enfant esseulée le comprenait.  Rien ne disparaissait vraiment. Surtout pas ce qu’on cachait au fond de soin dans un coin de son être. Ca vibrait toujours timidement, attendant juste le bon moment pour se montrer. Comment avait-elle pu l’oublier ?

Elle l’avait entre aperçu l’autre soir sur le sol gelé de la patinoire, où dans un rire insouciant ses opales cherchaient inconsciemment les astres de nuit juste pour vérifier que l’instant volé au temps existait réellement. La réalité lui faisait défaut, de temps à autre. Le manque de sommeil en cause en principale, la perte de certain repère en secondaire. Machinalement sa main s’était levée vers le plafond, mêlant sa lune d’argent à ses comparses stellaires. Un effluve de nicotine avait bien chatouillé ses narines, mais elle n’avait pas bougé, les yeux rivés sur le scintillement réconfortant.

Puis il y’avait eu une voix, zébrant la quiétude du lieu si abruptement, qu’un sursaut affola son palpitant. Les doigts regagnant les battements de son cœur malmené sous son étoffe de tissus, la verte apercevait une fille inconnue aux cheveux dorés. La lumière blafarde de la lune conférait à cette visiteuse des reflets féérique. Charmante vision, charmante question également. Un doux sourire pour première réponse, et les prunelles se perdaient à nouveau dans l’observation de la voie lactée.

« Je ne connais que le réconfort qu’elles m’apportent, j’oublie leurs noms pour de multiples raisons, mais j’aime les savoir là, immuable, spectatrices et confidentes muettes »

Depuis toujours il en avait été ainsi, pour elle, pour d’autres. Combien d’êtres éphémères s’adonnaient à la contemplation de ce qui était bien plus grand qu’eux ? Combien scrutaient le ciel uniquement pour se sentir moins seul, uniquement pour e rappeler que ailleurs, quelque part sur cette terre, une autre personne regardait très certainement exactement la même petite étoile. Combien, comme elle, gardaient le nez levé, souriant tendrement en laissant leurs pensées divaguer ?

« Et toi ? Te parlent-elles ?...  Moi, parfois, je leur chuchote quelques mots»

Confidence glissée à une oreille nouvelle. Aucune expectative de réponse dans le timbre de sa voix. Ne pas se savoir unique à converser avec des cailloux flamboyants était suffisant pour le moment.[/color]
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


La Tour d' Astronomie - Page 30 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Megan K. Hayajân, le  Ven 29 Déc 2017 - 0:54

musique

____________________


C'est dans ce creux du temps - entre deux vagues de raisons - qu'enfle la tranquillité. Titan bravant les plus foudroyantes tempêtes, le besoin vital de calme se fait toujours le plus puissant. Et il vient s'échouer, comme ça, sur les côtes paisibles des zones neutres. Ces terres d'asiles où l'on peut souffler, respirer - observer pour mieux repartir. Meg, elle a les yeux accrochés dans les étoiles, capturés par la lumière, et elle oublie de respirer. Qu'est-ce que ça changerait, de respirer, tellement c'est beau ? Elle voit que de la clarté, de quoi inonder de blanc son âme un peu trop colorée. La nuit lave les couleurs brûlantes. C'est pas long - elle veut juste quelques minutes pour inspirer à plein poumons et laver son ardoise.

Si vous la voyez... ça crève les yeux qu'elle se damnerait pour un bout d'paradis. Elle veut échouer sur une plage abandonnée, isolée, souffler, inspire. Elle veut du silence, du sable. De quoi digérer, faire son deuil. Elle a perdu son père, s'est faite détruire, s'est découvert une maladie incurable. En... trois mois. De quoi te mettre un bon coup de boule, hein. Alors elle a des bleus, des ecchymoses qui veulent pas guérir. Y a qu'les étoiles pour lui dire que ça va aller. Elle communique plus avec les autres. C'est devenu trop compliqué, trop crypté.

L'autre, la belle blonde lumière aux reflets d'étoile éclatée. Elle parle, et elle parle bien. Mais Meg, voilà, une fois de plus, elle reste bloquée. Elle a les mots sur les lèvres déchirées. Elle veut dire, s'exprimer, mais tout ce qui sort, c'est un peu de buée. Alors elle fait la seule chose qui lui semble un peu normale - un peu censée. Elle lève sa baguette constellée d'étoiles d'or et dit un peu trop fort :

« - #Interstellas »

Parce que Megan, elle est nulle en magie, mais y a deux trois sortilèges, comme ça, qui sont venus très naturellement. Celui là fait pétiller les étoiles comme du champagne et à la manière d'un feu d'artifice, des filaments de lumière entraîne des dessins d'astres. Sous les yeux des deux blondes, des traits blancs dessinent les constellations, les noms des planètes et tout ça parce que pour que la blonde-étoilée puisse profiter du spectacle, Megan lui a prit le poignet.

« - Ouais. ouais, j'leur parle. »

Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


La Tour d' Astronomie - Page 30 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Elhiya Ellis, le  Sam 30 Déc 2017 - 14:26


Sweet memories



PV Megan

Le regard de la lune d'argent avait toujours su délier sa langue. Parfois même un peu trop. Elle le savait très bien. Souvent, le silence était bien suffisant. La quiétude était pourtant une amie précieuse. L'illusion soudaine d'un être en quête d'échange de mots lui avait fait perdre son objectif de vue...

Un sortilège prononcé, rien de plus, lui intimant de se taire, de reprendre sa place d'observatrice éphémère. Un léger sourire avait ourlé ses levres pendant que les opales claires se perdaient dans les contours argentés dévoilant l'identité des constellations. Ces noms, elles les oubliait toujours, l'emmerveillant à chaque fois qu'elle les voyait se dessiner sous ses yeux...

Cette danse éternelle l'hypnotisait, la pression sur son poignet ne m'etonna même pas.Tant de ses pensées pouvaient être allouées à ces millions d'astres de nuit, tant de petits secrets pouvaient leur être confié, mais une seule question prenait forme dans sa gorge. Une seule à l'attention de la blonde auréolée.

-Et elles t'appellent comment?

Un nom, un autre mêlé à ceux dansants sur le manteau de velours dont elle ne pouvait détourner le regard. Juste un besoin primaire de coller une reconnaissance quelconque sur une présence passagère dans une de ses activités nocturnes.  Juste pour ne pas avoir l'impression d'être la seule à se perdre dans ce spectacle éternel. Juste pour ne pas être une petite poussière d'etoile isolée et perdue dans l'indifférence complète de toute les autres. Juste car c'etait soudainement important.... sur l'intant..

Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


La Tour d' Astronomie - Page 30 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Megan K. Hayajân, le  Mer 3 Jan 2018 - 22:48

____________________


C'était comme si le ciel entier ne brillait que pour les deux blondinettes, qui ne se connaissaient que de vue. Tout cela avait des parfums d'irréel et pourtant cette trêve dans le rythme effréné des cours et des examens faisait le plus grand bien. L'année de BUSEs était éreintante, même une deuxième fois. Si Meg savait à quoi s'attendre; elle savait aussi que si elle ne travaillait pas comme un elfe de maison, elle n'aurait jamais ces foutus diplômes. Alors respirer l'air frais, pleurer devant la beauté des étoiles, c'était bon. La blonde-lumière avait l'air aussi envoûtée qu'elle, aussi elle ne se sentait ni gênée, ni dérangée par cette présence supplémentaire.

Le sortilège avait eu l'effet espéré et les étoiles s'étaient misent à parler, à raconter leur histoire à travers les filaments lumineux et les noms gravés dans le ciel. Megan ne pouvait pas ignorer leur appel. C'était un spectacle unique en son genre, une mise en scène parfaite. Et pourtant son regard ne cessait de revenir vers la blonde-lumière. Qui était-elle ? Quelle était son histoire ? Elle était de ces gens qu'elle croisait sans jamais vraiment connaître et cette distance lui paraissait ce soir insupportable. Les humains n'étaient-ils donc voués qu'à une éternelle ignorance. Alors quand sa condisciple posa la première véritable question de la nuit, elle se sentit tout à fait sincère en répondant :

- Je suppose qu'elle m'appelle Khâli. Mais les gens me connaissent sous le nom de Megan. Et toi ?

Khâli, la fleur fanée dans le langage de son père. Le perse était une langue incroyable et Megan vouait un véritable culte à son deuxième prénom qu'elle jugeait incontestablement bien choisis. Mais elle avait gardé comme premier matricule le pseudonyme anglais donné par sa mère. Alors que son nom de famille semblait déjà difficile à retenir pour les anglo-saxons, ce n'était pas une mauvaise chose.

Elle aimait bien donner des noms aux gens qu'elle ne connaissait pas. Pour être d'accord avec elle-même, pour se souvenir de qui elle parlait. Mais la blonde-lumière n'avait pas vraiment besoin d'un nom tant elle brillait. Sa beauté suffisait à la rendre aussi envoûtante que les étoiles.

Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


La Tour d' Astronomie - Page 30 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Elhiya Ellis, le  Mer 10 Jan 2018 - 17:55


Sweet memories



PV Megan

Un nom, puis un second. Deux nouvelles indications caressant doucement son ouïe pendant que les prunelles ne se défaisaient du ciel que pour adresser un sourire à l’autre blonde. Elle semblait douce sous cet aura nocturne, aussi douce que son premier prénom inconnu le laissait paraitre. Khâli. C’était joli. Inconnu, intriguant, mystérieux mais très joli. Un prénom aux consonances douces à l’esprit de la serpentarde. Peut-être lui demanderait-elle, plus tard, la signification de cette appellation. Après…

Et comme dans l’ordre naturel des choses, après l’autre dénomination tout aussi tintée de lumière, il y’avait eu le retour d’interrogation. Savoir à qui on s’adressait. Pourvoir mettre une identité sur un moment partagé, qu’il soit bon ou mauvais. Avoir quelque chose à se raccrocher pour un souvenir futur et éviter de se dire « il y’avait cette inconnue ». Passer de simple connaissance croiser dans un coup à être réel  et consistant nécessitait juste d’ouvrir la bouche. C’était si simple…

« Elhiya. Moi c’est Elhiya., J’aime beaucoup Khâli, c’est vraiment très joli, ça pourrait être le nom d’une étoile aussi non ? »

Oui, ça lui plaisait à la blondinette d’avoir une étoile en train d’observer avec elle ses consœurs. Un bout de ciel tombé sur terre pour éclaire la nuit sombre qui étirait ses doigts autant sur son être que ses pensées. Trop peu de gens prenaient le temps de regarder la voute stellaire. Alors, pour que soudain une demoiselle emplie de lumière pousse la porte de cette pièce, pile quand la nécessité de se ressourcer se montrait, ce ne pouvait être qu’un tour joué par ce que certains appelait le destin. Seules les petites étoiles ou les âmes perdues savaient se perdre dans quelques scintillements silencieux.

D’un nouveau sourire à son interlocutrice, Elhiya posait les yeux sur sa chevelure dorée auréolé de reflets argentés.

« Cette nouvelle couleur t’illumines, j’aime beaucoup »

Un mot gentil, un signe d’attention, ça ne coutait rien. L’autre verte avait déjà été dans son champ de vision en cours, occasionnellement, elle ne lui avait jamais adressé la parole. Par manque de temps, ou simplement par habitude de ne pas se laisser déborder par les conventions. Mais ce soir, l’uniforme n’était pas là pour leur donner un numéro de table d’étude, elle pouvait bien, se permettre alors d’être ce qu’elle était en dehors du château : curieuse et attentive à ces êtres qui lui semblait bien trop doux. Il fallait dire qu’elle enviait leur capacité à ces personnes. Toujours calmes et posés, comme si le monde était, à toujours que quiétude et tranquillité. Elle avait rangé cette Megan dans cette étiquette, elle qui détestait les cases… Comme si ranger tout le monde dans une catégorie pouvait lui permettre de rester désintéressée à jamais.

Mais Eurydice lui manquait, Lucy lui manquait, Luna lui manquait. Tant et si bien qu’au détour d’une frimousse bien trop douce, elle était incapable de se munir de son manteau d’indifférence
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


La Tour d' Astronomie - Page 30 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Megan K. Hayajân, le  Jeu 1 Fév 2018 - 15:13

____________________

Megan ne s'était jamais assimilée à quelque chose d'aussi doux, d'aussi pur qu'une étoile. Elle se sentait totalement contraire à cette beauté luminescente, à cette candeur auréolée. Elle était du pré-mâché, de l'abîmé en robe de soirée. Une vieille poupée rafistolée. Sans la magie, elle ne ressemblait plus à rien - cicatrices et caetera. Elle puait la violence. Pourtant, elle arborait toujours deux grands yeux d'orage, des yeux nébuleux de nuit d'été écrasantes. Elle regarda la belle Elhiya à la dérobée et ne se fit aucune réprimande lorsque son coeur se serra de jalousie. Sa compatriote verte et argent était à la fois plus belle et plus habile. Elle utilisait les mots avec une aisance innée que Megan enviait toujours - et ses cheveux blonds, eux, étaient naturels.

La seule chose qu'elle pouvait avoir en commun avec une étoile, c'était effectivement son nom. Khâli. C'est vrai, ça sonnait bien. Elle fit un petit sourire en diagonale et se perdit à nouveau dans sa contemplation. D'Elhiya, hein. Les astres attendraient.

- Cette nouvelle couleur t’illumines, j’aime beaucoup.

Megan adressa tout d'abord un regard étonné. Rares étaient ceux qui remarquait l'irlandaise et sa gaucherie, toujours embourbée dans des situations à la fois gênantes et désarmantes. Sa naïveté et sa maladresse faisaient d'elle un être presque damné voué à l'échec et à la douleur de la chute. Pourtant, elle possédait une incroyable capacité à se relever.

- Dis moi, quelle est ta couleur préférée ? Le bleu ?

Megan fronça les sourcils et son visage se crispa : elle venait d'user de son don. Ses cheveux se colorèrent progressivement d'un bleu superbe, très profond. Mais elle n'en avait pas finit.

- Le rouge ?

Une nouvelle grimace et les cheveux de Megan se rétractent sur sa tête tout en arborant une splendide couleur écrevisse. Une dernière petite moue et ses sourcils suivent le mouvement.

- Le violet peut-être ?

Ses cheveux s'allongent, cette fois, jusqu'à frôler le bas de ses reins. Munie de sa tignasse violette, elle rends à Elhiya un sourire au centuple. Qu'il est plaisant de croiser un regard si doux, un regard si tendre ! Elle qui subit chaque jour les œillades mauvaises et l'indifférences de ses camarades, elle se rends ivre de ce moment d'attention. Elle a les yeux qui pétillent, les joues roses de plaisir. Quand on n'a jamais reçu que de la haine, des moments comme celui-ci ne peuvent que faire un bien fou.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


La Tour d' Astronomie - Page 30 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Elhiya Ellis, le  Jeu 1 Fév 2018 - 17:33


Sweet memories



PV Megan


Il y’avait eu cette lueur d’étonnement dans ces prunelles à la pigmentation étrange. Ce soupçon de surprise renvoyant directement son manque de sociabilité avec ces autruis à son bon souvenir. Il y’avait dans cette stupéfaction quelque chose de mignon, comme un chaton soudainement aperçu sous un buisson qui baissait les oreilles en s’apercevant qu’il était observé. Une touche de douceur qui semblait s’ignorer. Alors, la fausse vipère avait souri avec tendresse, un tantinet amusée par l’habitude d’apercevoir des regards dubitatifs quand sa carapace illusoire l’abandonnait.

Un sourire car les mots devenaient vains dans ces moments, car les justifications gaspillaient du temps et des efforts, car juste offrir la caresse éphémère d’un ourlement de lèvres pouvaient largement suffire. C’était comme la chaleur et la présence des astres stellaires, ils n’avaient besoin de palabres, seule leur existence était nécessaire, rien de plus rien de moins. Un simple regard en leur direction pouvait captiver des heures, rassurer instantanément, ou juste provoquer mélancolie. Peu importait la saison, le moment, on pouvait se fier à elle sans plus de fioriture en toutes occasions. Il  en était de même pour un sourire silencieux…

Mais soudain, l’étoile timide devenait filante, se parant de milles couleurs sous les prunelles ébahies d’Elhiya. Du bleu, du rouge, du violet, de la longue démesurée et magnifique. Le tableau scintillait encore plus, un feu d’artifice rien que pour elle, des nuances auréolées des rayons jaloux de la lune, un spectacle à capturer, si ce n’était sur papier, dans son esprit. Et l’enfant émerveillée, celle trop douce et trop fragile, celle cachée dans son coin de peur d’être blessée, avait senti ses joues rebondies se hisser si haut qu’il était impossible de faire plus [/i]

-Mooooooh, c’est trop beau, comment tu fais ça? Enfin, non, j’veux dire, tu peux faire ça quand tu veux ? Autant que tu veux ? C’est super, tu ressembles à un bonbon acidulé ! »

Et la gamine était conquise, domptée par une attention qu’elle rêvait être rien que pour elle, apprivoisée par un écrin discret de sensibilité. C’était si simple pourtant, il suffisait de laisser la magie opérer, celle de la nature, celle des astres et surtout celle des couleurs éclatantes que la vie divulguait.

La bouche entre ouverte, les mirettes emplies d’admiration, Elhiya était dévorée par l’envie de faire de la belle Khâli un tableau vivant nourrit par la pulpe de ses doigts. Elle imaginait déjà sa palette complète de pastel entacher ses main alors que d’un bout de langue coincé entre ses lèvres, elle s’appliquerait au mieux à rendre son croquis aussi lumineux que son sublime modèle. L’enthousiasme avait rapidement su se frayer un chemin, s’exprimant sans filtre.

- Je pourrais te dessiner ? Dis ? Avec toutes les couleurs qui t’anime ? Et avec ce sourire ? Il brille encore plus que les étoiles, elles vont être jalouse du sais ! Tu devrais sourire plus souvent ça te va tellement bien

Car la gosse blonde le disait que rarement, mais elle aimait voir sur le visage des gens naitre un sourire sincère dépourvu de mesquinerie et malfaisance.  Elle les aimait tellement ces sourires, qu’elle avait toujours voulu protéger ceux de l’infime poignée de gens à qui elle tenait, quitte à  sacrifier le sien, si rare. Et celui-là, de sourire, elle l’aimait déjà..
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


La Tour d' Astronomie - Page 30 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Megan K. Hayajân, le  Ven 2 Fév 2018 - 9:25

____________________

Elle se sentait bien pour la première fois depuis longtemps : elle avait droit à un sourire, à une attention nouvelle. Une personne qu'elle ne connaissait pas ne se sentait pas dégoûté par sa différence, par cette marque du diable qu'elle portait au fond d'elle. Elle avait toujours rêvé de pouvoirs magiques. Puis, quand on lui avait dit qu'elle était une sorcière, une vraie, elle avait paniqué. Elle ne se contrôlait qu'à peine elle-même alors comment contrôler la magie ? Petit à petit, certains sorts se débloquaient, comme un nouveau niveau atteint péniblement. Elle arrivait à s'en sortir avec certains petits sortilèges primaires. Mais était-elle vraiment des leurs ? Quand ce nouveau don était apparu, apportant à la fois la confirmation de sa différence et le glas de son appartenance aux êtres humains, Megan avait été proprement terrifiée.

La maladie qui la rongeait n'avait pas d'impact sur sa santé physique mais détruisait le peu de forces qu'elle avait encore : elle se battait tous les jours pour ne pas se laisser submerger par la vague qui la menaçait. Elle était alors prisonnière : de temps en temps, le blanc laiteux de sa lèpre quotidienne pouvait être remplacé par de véritables inondations de couleurs, comme un vieux film en noir et blanc que l'on rendrait vivant d'un souffle. En une fraction de seconde, elle changeait cent fois de formes sans qu'aucune ne se stabilise. Quand enfin Megan rencontrait des personnes assez douces et bienveillantes pour lui permettre d'être calme, elle en profitait pour assurer la maîtrise de sa malédiction et offrir ses plus beaux costumes à son merveilleux interlocuteur. En l’occurrence, elle gardait Felix caché.

- Je suis métamorphomage, déclara Megan sans préambule, je contrôle pas toujours tout mais quand j'suis apaisée, ouais, je peux changer de forme à volonté.

Elle tenta un bien pauvre sourire avant de répondre :

- Oui, tu pourras.

C'était inédit, ça. Qu'on veuille la dessiner. Elle n'était pourtant pas une beauté... les compliments de la blonde-lumière semblaient sincères aussi, elle se laisse aller à une petite fantaisie et dans un crispement de ce visage pâle, elle transforma son nez en un large museau canin, lui donnant un air de renard filou. Le museau était fait de chair mais était surmonté d'une truffe noire reluisante. Elle en était très fière.

- Je suis toujours aussi jolie, comme ça ? demanda-t-elle avec un sourire malicieux.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


La Tour d' Astronomie - Page 30 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Elhiya Ellis, le  Ven 2 Fév 2018 - 23:02


Sweet memories



PV Megan


Un papillonnement d'yeux le temps d'assimiler le terme utilisé. La blondinette avait lu là dessus, mais n'y connaît rien. Elle qui avait depuis ses 11 ans estimé que la magie était un fardeau, ne se doutait que tant de merveilles pouvaient au final existé. Le rouquin préfet le lui avait dit pourtant, qu'il y'avait beaucoup de beauté dans la magie. Mais l'adolescnce était de cette période ou blotti entre enfance et prémice s de maturité, les caprices avaient toujours leur place. Elhiya se rendait compte que maintenant qu'elle avait du passer à côté de beaucoup de chose.

Sa bouche avait formé un petit hooo non prononcé aux restes d'explicationd, toujours fasciné par cette nouvelle étoile aux multiples couleurs. Et le mot contrôle était tombé comme une lame plantée sur sa maison de glace déjà fragilisée. Un mot, un seul, laissant derrière lui la fenêtre entre baillee d'un soupçon de fragilité. Elle retenait la blondinette même si elle n'avait pas relevé. Elle retenait que cette lueur nocturne qu'elle trouvait déjà bien trop douce semblait cacher quelques blessures au fond de son coeur. Sans quoi, elle pouvait se contrôler non?

Mais elle garda le silence, pour ne pas se faire envahissante avec une question personnelle. Surtout, que d'un accord l'arc-en-ciel nocturne  gonflait son palpitant d'un doux son effervescent. La promesse de milles couleurs chatoyantes s'habillait d'excitation sous les traits d'un large sourire. Le cadeau aurait pu s'arrêter là, mais du magnifique emballage se rajoutait un superbe noeud doré sous les allures d'une truffe humide.

Les mirettes baignées d'étoiles, la gamine avait collé sur ses joues rebondies, l'enthousiasme innocent des premières découvertes.

-Moooooh mais c'est trop mignon! Moi j'aime beaucoup. Il te manque que les oreilles. Attends! Je dois avoir ce qu'il faut

S'accroupissant pour fouiller dans son sac, l'enfant sur-excitée cherchait à mettre la main sur une paire de barrettes confectionnée avec soin de ses petits doigts. Avoir 6 boursouflets l'avait forcée à se mettre à la couture pour faire des accessoires pour chacun. L'exercice avait nécessité de la pratique et les loupés gisaient dans son sac dans l'attente d'une utilité quelconque.

-Ah les voilà!

La main levée vers le ciel brandissait une paire de petites oreilles douveteuses toute noire. Des attributs félins bien trop grands pour une boule de poils qui tenait dans la main, mais valable pour la demoiselle renard. Le sourire malicieux au bord des lèvres, Elhiya dévoilait entre ses doigts les deux clips à cheveux à Megan

-De quoi faire un mignon petit renard! Tu peux les garder si tu veux, même si tu les portes pas. Moi, je sais pas faire comme toi, elles me serviront pas. Et je suis sure que c'est plus chou sur toi que sur moi!

Les opales brillaient d'un nouvel espoir enfantin..
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


La Tour d' Astronomie - Page 30 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Megan K. Hayajân, le  Mar 6 Fév 2018 - 20:53

____________________


Megan, si incertaine, se laissait faire; elle devenait un petit animal docile sous les doigts d'Elhiya. Elle se sentait étrangement calme, en sécurité. Après des mois à batailler contre ses démons, à lutter pour assimiler un certain semblant de normalité, ça faisait un bien fou. Elle ne se sentait pas le devoir d'être une autre. Elle était juste Megan, avec ses yeux rêveurs, sa mélancolie maladives et ses changements de peaux compulsifs. Elle n'arrivait plus à garder une seule et même apparence, elle se laissait aller aux dérives de son imagination. Elle n'en ressentait aucune gêne face à cette blonde-lumière digne des plus belles apparitions. Elle n'avait rien à craindre, un chaton que l'autre Serpentard pouvait caresser.

Elhiya employait des mots doux, des mots apaisants. Des termes affectueux que l'on avait jamais prononcé pour elle. Megan n'était pas malheureuse à proprement parler, elle était simplement très seule. Le moment le plus délicat de l'année, c'était le passage à la gare de King's Cross. Les familles s'enlaçaient, se jetaient de grands adieux larmoyants. Elle, elle traînait sa valise du taxi jusqu'au train, la tête baissée. Elle avait des proches mais ils étaient si différents d'elle... sa grand-mère était aimante mais elle était de la vieille école, une moldue fière et forte. Malgré sa gentillesse, ses yeux brillaient de peur quand ils se posaient sur Megan. Elle était divergente, une étrangeté dans la famille.

- Merci, Lumière. c'était ça, en fait.

Merci, Lumière, de la sortir de sa solitude embrumée, de sa lenteur mortelle. Elle se traînait et ce soir, elle brillait, d'une certaine manière. On lui portait de l'attention. Enfant délaissée avait trouvé une lueur.

- Tu dessines, donc ? J'aurais aimé savoir utiliser mes doigts. Tu me montreras ce que tu fais ?

Elle adorait ça. Voir quelqu'un dessiner, c'était voir un monde se tisser sous la pointe d'une plume. Les traits prenaient de l'ampleur jusqu'à devenir un univers tout entier, accroché à un cil, un ciel. Un art à part entière.

Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


La Tour d' Astronomie - Page 30 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Elhiya Ellis, le  Mer 14 Fév 2018 - 21:56


Sweet memories



PV Megan


Des remerciements glissés aussi doucement que les clips des barettes accrochant la cheveulure de la demoiselle arc-en-ciel. Un effet de surprise mêlé à l'émerveillement de cette nouvelle parure enfantine et adorable. Les éléments parfaits pour rester à admirer silencieusement, un sourire lumineux aux lèvres, Elhiya ne relevait pas de suite son incompréhension à ce merci soufflé à son attention. Enfant trop enjouee, des prunelles voyaient de nouvelles couleurs illuminer son modèle divin. De magnifiques oreilles felines, auréolées de pigments lunaires, conféraient à la Belle des allures de déese impie d'un ancien temps. Un tableau vivant à part entière. Tant d'heures manquées à ne pouvoir la regarder évoluer dans un environnement naturel. Le désir de corriger l'infamie frémissait au bout de ses doigts.

Mais la patience était toujours requise en ces moments. Elle ne voulait pas que son empressement inquiètes cette source de lumière. Sous la lune ou même dans la salle commune sous le lac noir, la dessinatrice était persuadee que cette aura dorée collait à  la demoiselle, captivante et hypnotisante. Elle devenait papillon acide de se brûler les ailes sous son éclat, mais tachait, de ne pas trop le montrer, reprenant une distance respectable avec ces attributs lupins.

-C'est vraiment mignon  tu sais.. merci pour quoi au fait?

Tentative vaine d'offrir une discussion plus classique en revenant sur  son incapacité à comprendre en quoi on lui était soudainement redevable. Elle tentait de comprendre, elle gamine aux allures trop égoïstes pour qu'on se penche sur les marques d'attentions qu'elle distribuait avec parcimonie. Mais d'une question,  Megan, innocement, plongea la blonde dans son petit monde fait de milles pastels. Elle s'intéressait, par politesse ou par curiosité, mais ce pas glissé à l'entrebaillement de son jardin secret avait été effectué. Elhiya, déjà bien trop enjouée, avait secoué affirmativement la tête, avant de se pencher pour attirer son bloc de dessin  d'un coup de baguette.

-Ho oui bien sure. Tiens regarde. Mais j'suis sure que tu dois te débrouiller très bien. J'veux dire... t'as vu ce que tu sais faire? C'est juste whaou!.. enfin..Tu veux essayer? Je te guide si tu veux...

L'enfant aux doigts usuellement tachés d'encre pour se protéger du mondd extérieur, venait de perdre le dernier muret capable de la séparer de ce papillon de délicatesse. Elle s'en approchait, avec douceur, tendant le doigt pour effleurer ses ailes et lui proposer de se poser sur sa main. Elle prendrait soin que le vent ne le fasse pas vaciller, que les filets présent lors de ses envois ne l'atteigne pas. Juste car  sa luminiscence semblait trop fragile et trop belle pour laisser les noirceurs environnantes la ternir gratuitement. D'un sourire trop doux, d'un de ceux offerts à ces rares êtres existants dans sa bulle personnelle, Elhiya faisait offrande de ses croquis aux mirettes curieuse du joli papillon.

L'essentiel de sa vie couchée sur des grains de papier epais mis à  nu au profit d'une étoile déchue.

-Alors ca te tente?

>>> merci de nous garder me sujet Megan repond bientot :kiss:
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


La Tour d' Astronomie - Page 30 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Megan K. Hayajân, le  Mar 27 Mar 2018 - 22:03

désolée du retard x(
en plus ma réponse est nulle

____________________


Si elle était l'esprit - qui serait le corps ? Elle s'était perdue mille fois dans ses réflexions, se plongeant dans des intonations et s'évadant au fil des mots. Elle se découvrait des airs d’acrobates en se déhanchant sur des conversations normales. Prenait-elle enfin le plis de la sociabilité ou bien était-ce l'aura de la blonde-lumière qui lui faisait cet effet ? Elle n'était pas à son aise en présence de ses comparses humains. Pourtant, ce soir, elle ne se sentait pas étranglée par cette conversation, par cette présence à ses côtés. D'une certaine manière, elle se laissait un peu apprivoiser, dompter par l'éclat de cette étoile au sourire d'ange.

Elle ? Dessiner ? Oh, comme tous les enfants, elle avait bien essayé. Elle avait forgé des bonhommes bâtons de la mine pointue d'un crayon de couleur rouge - son préféré. Elle avait usé des gommes, bousillé des feutres dans ses arabesques étranges mais tous ses dessins finissait dans une étrange mêlée de traits et de couleurs. Son esprit était incapable de se conformer à une forme précise et claire. Elle finissait toujours par s'emballer, par parler à son matériel et par leur inventer une vie à même le papier. Si Megan n'était pas mauvaise musicienne, elle ne dessinait que très mal. Mais avait-elle vraiment envie de refuser ?

Elhiya était de ces plumes douces qui se glissent sur les joues. Son regard entier était un appel à la gentillesse et si elle ne la connaissait ni d'Eve ni d'Adam, elle se sentait étrangement en sécurité. Comme si toutes les fibres du corps de sa comparse sinople appelait à la paix. Elle ne voulait pas lui faire de mal.

- Oui, ça me tente. Mais je ne te promet rien pour le résultat...

Un sourire désolé et Megan confie sa main à Elhiya.
Elhiya Ellis
Elhiya Ellis
PersonnelSte-Mangouste
Personnel
Ste-Mangouste
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Furet)


La Tour d' Astronomie - Page 30 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Elhiya Ellis, le  Mer 25 Avr 2018 - 22:04


Sweet memories



PV Megan

Un accord, une offrande, un pas frémissant vers le monde d'une autre… Il ne suffisait que d'un battement de cil, d'un pastel glissé entre deux doigts pour que l’effervescence insouciante pétille aux creux des mirettes. Ce n'était qu'une main que l'arc-en-ciel éclairé à la lueur blafarde lui avait confié, des bouts de doigt d'albâtre vierge qui plongeraient dans un univers de pigments sous ses recommandations. Une route à tracer, à guider.

Une marque de confiance.
Un pas de plus en sa direction.
La dance timide d'un papillon aux ailes citronnées.
Un bruissement d'aile inaudible effleurant son oreille...
L'image distincte collant à la douce demoiselle féline.

Elle la voyait clairement, et sans un mot, usant d’un simple sourire, sa main, apposée délicatement sur celle frôlant le papier, entamait la danse lente des pointes d’encres. Tout en douceur, tout en légèreté, la pulpe des doigts de la fille lumineuse se parfumait de pigments carmins. Les traits tout en rondeurs découpaient sur un fragment de monde libre des ailes vaporeuses d'un papillon en plein vol. Les extrémités de ses apex glissaient en gracieuses arabesques, laissant derrière lui une poudre rougeâtre volatile, déposée par le flan de la paume-élève par hasard.

Un symbole, si simple,
La représentation onirique qui frappait enfin l'esprit.
La serpentarde aux milles couleurs avait cet arome de liberté,
Ce parfum de différence captivant, cette carapace cachant la douceur à chérir…
Elle était comme Elle mais si différente à la fois...

Une similitude troublante et rassurante. Partager un peu de son jardin secret faisait toujours peur.  Peur de voir cet invité spécial disparaître à son tour, peur de voir ce visiteur effrayé par ce qu'il pourrait croiser en avançant un peu plus, peur de se montrer sans artifice au regard d'autrui. Et pourtant c'était bien ce que nouvelle porteuse de barrettes-chat avait fait. Elle lui avait ouvert la grille de son espace personnel, l'invitant à l'émerveillement sans retenue, sans un frisson de crainte. C’était ce détail qui changeait tout, ce détail qui rompait la valse entamée pour récupérer deux nouvelles couleurs, deux se confrontant régulièrement. L’ébène et le gypse. Ce mélange conflictuel émanant de la demoiselle aux doigts couvert de pigment écarlate.

-Regarde, il suffit de rajouter un élément pour lui donner vie…

Le charbon couvrait la totalité de la surface, prenant soin de se frotter aux contours de couleurs, mettant en valeur la beauté cachée de l’envol de la créature. Un être doté de lumière discrète, visible qu’à ceux qui prenaient le temps de l’observer, un être subtil qu’il ne fallait brusquer pour en apercevoir l’essence radieuse qui s’en échappait.

-La touche final doit venir de toi, il te ressemble je trouve… Tiens… laisse juste parler cette… lumière en toi

La craie blanche scintillante tendue en compagnie d’un nouveau sourire encourageant, Elhiya espérait voir l’aura rayonnante de la belle sorcière refléter sur leur dessin, qu'il inonde les ombres, qu'il irradie même sur le bloc de papier, sans avoir à user de magie … qu'il soit comme elle, la métamorphomage baignée d'une lueur qu'il semblait ignorer

>> Merci de nous laisser le sujet :kiss:<<
Megan K. Hayajân
Megan K. Hayajân
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Métamorphomage
- Permis de Transplanage


La Tour d' Astronomie - Page 30 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Megan K. Hayajân, le  Dim 27 Mai 2018 - 23:12

____________________


Dans le fond, ce n'était pas si compliqué. Ca ne l'était pas, car la blonde-lumière était là. L'air un peu béat, un peu stupide, Megan se laissait guider. Il y avait dans la douceur et dans la simplicité de ce moment quelque chose d'incroyable. Elles ne se connaissaient pas mais s'apprivoisaient incroyablement vite, répondant d'une certaine manière au besoin d'attention qu'elles ressentaient. La solitude à Poudlard était incroyable. L'on vivait les uns sur les autres et pourtant jamais personne n'arrivait à se comprendre totalement - tout le monde était trop occupé à essayer de se construire. Alors cet échange, cet exercice de confiance se présentait comme un miracle, une éclaircie dans la tempête. Demain, l'orage reprendrait.

Une touche finale, hein ? Megan aurait aimé mettre de la couleur. Parce que c'est ce qui la représentait, la couleur. Elle s'habillait toujours des milles teintes de son imagination, ne se limitait à rien qu'aux frontières de l'extraordinaire. Pourtant, ici, l'oeuvre était superbe dans son noir et blanc. Que rajouter ?

-#Encaustum Corpus

Le papillon, sur le papier, se mit à battre des ailes. On se serait cru dans un dessin animé moldu. Megan ne pouvait pas s'empêcher de sourire. C'était sa touche personnelle. Elle était vraiment nulle en magie, mais quand ça touchait à l'artistique, à l'invisible... eh bien elle s'améliorait grandement. C'était la deuxième fois qu'elle réussissait un sort ce soir. Elhiya était donc une véritable source d'inspiration.

- Pas mal, comme touche finale, non ?

Elle aurait tout gâché si elle avait rajouté des traits - cette magie pure mettait d'avantage en valeur le talent d'Elhiya sans humilier Megan. Elle espérait que la blonde lumière serait contente de ce petit tour de passe-passe.

Jackson Emerenziana
Jackson Emerenziana
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Tour d' Astronomie - Page 30 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Jackson Emerenziana, le  Ven 27 Juil 2018 - 22:59

Post Unique
Suite d'ici

Il ne me reste plus que deux affiches ! Après cela je pourrais retourner dans mon appartement ! Bon en même temps je le veux bien d'aider LEGIT, on ne m'a pas forcé. Et puis parcourir de long en large le château me fait plaisir. Mes nombreux souvenirs d'enfances ravivent ma mémoire, même certains détails que j'avais complétement oublier me revienne ! Partant du cinquième étage je décide d'aller voir la Tour d'Astronomie. Je n'avais pas d'appréciation particulière envers ce cours, mais observer le ciel et ces étoiles était très apaisant pour moi. Cela m'aidait à réfléchir, à me calmer ou bien à apprécier ce monde auquel nous appartenons nous si minuscules petit êtres. Je pense que je reviendrais souvent par ici, pour profiter pleinement du ciel et de ces étoiles, seul ou accompagné. La troisième affiche est coller.


La Tour d' Astronomie - Page 30 1_alex12
Lorelaï Peony
Lorelaï Peony
DirectionSerdaigle
Direction
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Étude des moldus

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Tour d' Astronomie - Page 30 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Lorelaï Peony, le  Ven 31 Aoû 2018 - 23:15

PV avec Jace

Mes doigts entre les tiens


Une dernière nuit sous les étoiles.
Dans la fraîcheur de l'été naissant.

Lorelaï replongeait ses yeux dans les ténèbres marquées de perles dorées.
Était-ce la dernière fois qu'elle serait perchée au-dessus de tous ?

Laissant le vent balayer sa robe légère.
Elle se souvient.
La première fois.
Au même endroit.
Et les poings qui avaient cogné son ventre.
Avaient écrasés son cœur.

Ils semblaient si loin.
Tout ceci s'était-il vraiment produit ?
Avait-elle ressenti cette peine ?
Cette perte.
Ces pertes.

Oui.
Elle les sentait encore.
Enfouies, doucement. Rangés. Parfois éparpillés dans le grenier.
Mais plus loin.
Un peu plus loin.

Cet horizon ne serait bientôt plus.
Un autre s'ouvrait à présent à elle.
Alors elle s'installa, les jambes dans le vide.
Et elle l'alluma, cette petite cigarette.
Elle ne la fumait pas, elle appréciait juste de la regarder s'envoler dans le ciel à ses côtés.

Et elle se remémorait.
Tous ces visages rencontrés. Aimés. Caressés.
Innombrables âmes partagées.

La vie était peut-être belle tout compte fait.
Contenu sponsorisé

La Tour d' Astronomie - Page 30 Empty
Re: La Tour d' Astronomie
Contenu sponsorisé, le  

Page 30 sur 31

 La Tour d' Astronomie

Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.