AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 6 sur 29
La Tour d' Astronomie
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 17 ... 29  Suivant
Stéphanie Weasley
Serdaigle
Serdaigle

Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Stéphanie Weasley, Mar 19 Fév 2013 - 13:19


    Tous semblaient avoir perdu un être cher et voulait le retrouver. Oh oui que Stéphanie en avait un mais ... Elle ne voulait pas s'afficher devant tous le monde, les yeux larmoyants en prononçant le nom de sa sœur. Aussi pourquoi elle avait préféré parler avec le célèbre Harry Potter. Bah quoi, il faut s'amuser dans la vie non ? Après tout, ... Tous étaient dans un silence un peu trop surréaliste. On n'entendait que les respirations saccadées des Serdaigles, essayants de deviner qui se cachait derrière le fantôme. En tous cas, on savait que c'était un homme grâce à la voix grave qui venait de dire :

    - Je ne suis aucun d'eux. Voulez-vous savoir qui je suis ?

    Aucun d'eux ? Alors le sortilège n'avait pas vraiment marché. Mais tant que s'était un esprit sympa et pas un professeur, cela convenait à Stéphanie. Tous reteintes leur souffle jusqu'à ce que le fantôme parla une nouvelle fois ...

    - Coucou c'est moi, Que faîtes-vous dehors mes petits ? Je vais devoir aller chercher Madame la Directrice pour vous punir.

    Sur ce, la rousse se leva en un bond. Peeves !! Cet esprit frappeur (et farceur) si connu dans le château, même aux temps très anciens ! Si seulement elle avait appelé ses très lointain oncles, Fred et Georges et qu'ils étaient apparus ... Il n'y avaient qu'eux et le Baron Sanglant que Peeves voulaient bien écouter.

    - ELEVES HORS DU DORTOIR ! ELEVES HORS DU DORTOIR ! s'écria l'esprit frappeur tel que le château l'entende en entier.

    Les élèves de Serdaigle se levèrent précipitamment et coururent dans tout le château. Heureusement, ils étaient tous là, saints et saufs. Arrivés au dortoir, en sueurs, Pick leur dit tout en soufflant qu'il proposait qu'on aille se coucher. Bonne idée. Le garçon monta dans son dortoir et Stéphanie dit à Marcy avec un sourire en coin :

    - Je crois que notre sortilège n'était pas assez puissant. Il faudrait réessayer .... Avec plus d'élèves ! Et moins d'esprits frappeurs ! Sur ce, bonne nuit et faites de beaux rêves !

    La rousse fit un signes à ses amies et monta elle aussi se coucher. Sur la pointe des pieds, pour ne pas réveiller ses amies qui dormaient déjà profondément.

    [Fin du Rp]



Revenir en haut Aller en bas
Liam Riu
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Liam Riu, Mar 19 Fév 2013 - 19:05


Liam était prêt à commencer cette séance de spiritisme, les préparatifs étaient fin prêt, et tout allait bien se passer. Il était en était sûr, il le fallait de toute façon. Ce serait forcément moins dangereux que la dernière fois. Il se leva et tenta quelque chose. Il s'approcha de la rambarde où s'était déclenché la malheureuse aventure avec Allessia. Il allait bien arriver à oublier tout cela, puisque la fillette n'avait heureusement rien eu. Et lui aussi, par la même occasion. Au moment où il allait arriver à la rambarde, la jeune fille pointa le bout de son nez et déclara:

- Salut Liam, lança Allessia, prêt pour commencer notre petite séance de spiritisme ? Et elle se rapprocha de lui et de son installation en attendant sa réponse.

Il se retourna d'un coup, lui faisant face. Sa réplique le fit légèrement rire, elle était du genre naïve et inconsciente, et Liam appréciait cela. Elle avait malgré tout quelque chose de mature, qui la démarquait toujours lorsqu'elle passait dans les couloirs. C'était inscrit sur son visage. Et puis, c'était aussi sa petite protégée. Et il lui était encore plus redevable depuis la dernière fois. Il lui afficha un grand sourire mais n'eut pas le temps de répondre, car Azmaria entra dans la pièce.

Azmaria était une élève de 4e année à qui Liam n'avait jamais parlé, jusqu'au jour où il l'avait invité à venir faire cette petite séance. Celle-ci avait accepté évidemment, et le préfet espérait qu'elle avait accepté sincèrement et qu'elle n'avait pas juste hocher la tête sous le coup du charme du beau blond. En ce moment, il y avait eu le droit plusieurs fois, et ce n'était pas pour déplaire à Liam, mais c'était compliqué à gérer. Elle pénétra en haut de la tour et tout d'un coup, elle finit à terre. Le jaune et noir allait venir la voir pour savoir ce qu'elle avait, mais finalement, elle se leva toute seule. Elle n'avait pas l'air très bien, et le blondinet se demandait si elle avait bien fait d'accepter sa demande. mais il était content qu'elle l'ait fait, cela leur permettrait de se connaître. Elle s'approcha des deux Poufsouffles quand la dernière attendue fit son entrée.

Son amie Crystal! Il était très heureux de la voir, ils avaient peu de temps pour parler ces derniers temps, et il avait sauté de joie - façon de parler - lorsqu'elle avait accepté de les accompagner dans leur aventure dans le monde de l'au-delà. Pourtant, il connaissait bien Crystal, ce n'était pas la fille la plus courageuse. Mais elle avait quelque chose en ce moment qui faisait qu'elle sautait sur n'importe quelle occasion. Ou peut être que Liam avait compris comment la faire venir avec lui, à force de lui parler, elle s'ouvrait de plus en plus et c'était très agréable de rester avec elle. Elle se joint aux groupes de Pouffys, et prit la main d'Azmaria qu'elle avait sûrement vu tituber. La séance pouvait commencer.

Azmaria proposa qu'on commence vite, elle avait sûrement envie d'en finir rapidement. Les trois jeunes gens savaient exactement quelle formule prononcée pour invoquer les esprits qui pourraient communiquer avec eux. Liam l'avait trouvé dans un très vieux livre. Ils pointèrent tous leur baguette et Azmaria prononça la formule: "Spiritus Vocatione".

Pendant qu'il se concentrait, il espéra fort à la personne qu'il voulait retrouver devant lui. Il voulait à tout prix rencontrer l'incroyable Helga Poufsouffle, ou un autre fondateur de Poudlard. C'était des personnages qui avaient bercé son entrée dans l'école de magie. Il s'était toujours demandé pourquoi il n'était pas né à leur époque, pour pouvoir les rencontrer. C'était les personnes les plus importantes de l'histoire magique.

Mais rien ne se passa. Azmaria proposa de recommencer, ce que tout le monde approuva. A commencer par Crystal, qui décida de relancer le sort. Liam était un peu perdu, il ne comprenait pas pourquoi le sortilège n'avait pas marché. IL pointa quand même sa baguette, quoiqu'un peu distrait. Il réfléchissait. Et si ce qu'il avait trouvé n'était en fait pas le bon sort pour invoquer les esprits. Il s'en voudrait d'avoir amener les jeunes filles ici pour rien.

Mais encore une fois il ne se passa rien. Qu'est-ce qu'il se passait? Les Pouffys se regardaient tous d'un air qui disait qu'il ne comprenait pas. Pourquoi? Qu'avaient-ils fait de mauvais là-dedans? Le sort n'était pas bon? Pourtant, le livre qu'il avait choisi était celui qu'il avait toujours suivi, tout ce qu'il fallait savoir se trouvait dedans. C'était un des livres de la réserve qu'il avait réussi à "emprunter" et jusqu'à présent, tout s'était bien passé. Le préfet des blaireaux commençaient à perdre patience. Il en avait marre. Il se leva alors d'un coup et commença à crier, alors que personne n'aurait dû savoir qu'ils étaient ici:

- Mais qu'est-ce que vous voulez?! S'exclama-t-il, ne parlant à aucunes des filles présentes. Il s'adressait aux fantômes: Vous voulez qu'on vous implore pour que vous veniez? Vous croyez que c'est tout ce que nous sommes venus faire? On a envie de savoir, on veut des réponses, rien de plus!

Il se rassit d'un coup. Il avait probablement sur-réagi, il n'aurait pas dû s'emporter comme cela. Mais la fatigue commençait à lui monter à la tête, et il ne voulait surtout avoir dérangé les filles pour rien. Et sa curiosité et soif de savoir exigeaient d'être nourries. Il voulait connaître tout ce qu'il y avait à savoir sur l'histoire de Poudlard, et même de la magie. Il le voulait, et il allait aller jusqu'au bout. Il était bien plus que déterminé, et s'il fallait qu'il continue tout seul, il le ferait. Il pointa alors sa baguette, et à sa surprise, il observa que les autres Pouffys l'imitaient. Il était content d'être suivi. Il prononça alors fort la formule: "Spiritus Vocatione!" Et attendit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Liam Riu
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Liam Riu, Mar 19 Fév 2013 - 19:05


Double post aussi, encore oublié les dés... Désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Maître de jeu, Mar 19 Fév 2013 - 19:05


Le membre 'Liam Riu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Crystal M. Ertz, Mer 20 Fév 2013 - 20:42


La seconde fois n'était visiblement pas la bonne. Crystal l'avait comprit à peine plusieurs secondes après avoir commencé le sortilège. Tout de suite, elle se sentit fatiguée et n'eut pas la force et le courage pour continuer. Après avoir peser le pour et le contre, elle décida de baisser sa baguette en voyant que rien ne se passait, à nouveau. Elle était prête à affronter les jurons et les engueulades de ses compagnons, qui eux auront peut être voulu continuer. Mais son instinct lui dicta de rester discrète et de laisser les choses se dérouler, car après tout, ils étaient ses amis et ils n'allaient pas abbandoner pour si peu! Ils étaient de Poufsouffle tout de même!

Puis, tel un orage qui éclate en quelques secondes, Liam se leva et s'adressa aux fantômes, si du moins ils l'écoutaient...

- Mais qu'est-ce que vous voulez?! Vous voulez qu'on vous implore pour que vous veniez? Vous croyez que c'est tout ce que nous sommes venus faire? On a envie de savoir, on veut des réponses, rien de plus!

Crystal le regardait, bouche bée. Elle n'avait pas l'habitude que son ami réagisse de la sorte. Elle qui le croyait calme, elle découvrit qu'il lui arrivait aussi de s'énerver, comme tout le monde. Elle rit de bon coeur et lançant des regards amusés à ses deux amies, qui semblaient toutes aussi amusées qu'elle. La fatigue que Crystal avait éprouvée après l'essai ratée avait disparut grâce à l'intervention de Liam, qui l'avait réveillée et remotivée, et tout cela en deux trois phrases! Crystal ne sachant pas trop quoi faire, s'addressa à son tour aux fantômes:

- Excusez mon ami, chers fantômes, il n'est pas trop patient mais il est très gentil en fait! Ce qu'il voulait dire, continua-t-elle en lorgnant Liam d'un sourire moqueur, c'est qu'il souhaiterait vraiment s'entretenir avec vous. Il paraît que vous êtes des personnages digne d'interet et même passionnant, et pour ma part, ce serait un très grand honneur que de pouvoir m'entretenir quelques secondes avec vous...

Après quoi elle se tut. Elle espérait avoir attiré, ne serait ce qu'un peu, leur attention. Cela allait il marcher?? Rien n'en était moins sûr, mais Crystal y croyait et elle savait que Azmaria, Allessia et Liam aussi. Alors, elle pointa sa baguette après Liam et se concentra à nouveau.

Les quatres poufsouffle semblaient s'accorder de mieux en mieux et une lumière d'une blancheur aveuglante emplit la pièce en partant du centre de leur cercle. Crystal mit quelques secondes pour habituer ses yeux à cette étrange lumière. Mais au bout d'un moment, elle vit une ombre se dessiner, et se sentit alors plus heureuse que jamais. Elle tenta de reconnaître mais pour l'instant, la jeune sorcière était incapable de reconnaître qui ou ce que c'était...

-Bon...bonsoir! Osa-t-elle d'une petite voix. Merci d'avoir répondu à notre appel. Qui êtes vous?

Crystal se sentit idiote d'avoir parlé de la sorte, mais il fallait bien que quelqu'un dise quelque chose, et c'étaient les seules paroles qui lui étaient venue en tête après s'être remise du choc de l'apparition. Son second réflexe fut de regarder ses camarades et de leur montrer sa joie. Elle ne regrettait plus d'être venue, sa curieusité avait prit le dessus sur sa peur et elle lui en était reconnaissante.
Revenir en haut Aller en bas
Fantôme de Poudlard
avatar
PNJ
Fantome de Poudlard

Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Fantôme de Poudlard, Mer 20 Fév 2013 - 23:17


Les esprits sont souvent tranquilles. Ils errent dans les limbes, entre deux mondes. On peut entendre, écouter, voir et ne rien dire. Voler, errer, profiter. Garder un œil sur nos proches. Tout est paisible, calme, complètement silencieux. Sauf lorsque des idiots tentent de se frayer un chemin vers ce monde perdu ! Une voix retentit alors. Forte. Puissante. Faisant trembler les murs invisibles de ce monde sans frontière. Comme si on avait pu y pénétrer, alors même qu’il n’avait pas de limite, qu’il recouvrait ce monde sans en oublier aucune partie.

« Qui êtes vous ? »

Une brèche avait été ouverte et toutes les âmes en peine pouvaient s’y engouffrer. Toutes ? Non, juste les premières… la première en l’occurrence. Et la première laissait son ombre apparaître. Il s’agissait d’un esprit espiègle, dont l’ombre portait encore la barbe taillée en pointe et la moustache fine, le visage long et le nez droit. Son élégance était au moins aussi grande que sa vanité et son égo. Son désir de moquerie allait de paire avec sa supériorité. Aussi se sentit-il offusqué d’entendre qu’on demandait son nom.

« Moi ? Moi !? Si vous ne savez qui je suis, pourquoi m’avez-vous donc appelé ? Car oui, qui appelle les âmes en peine tombe sur moi et moi seul. Mon nom est gravé dans la mémoire car il inspira celui de tout un continent, bien que l’on attribue sa découverte à la plus pure des créatures, la colombe. Savez-vous donc qui je suis ? »

Leurs connaissances historiques allaient être mises à rudes épreuves, et s’ils ne trouvaient pas son nom ou lui manquaient de respect, ils risquaient de payer très cher…
Revenir en haut Aller en bas
Allessia Leather
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Allessia Leather, Jeu 21 Fév 2013 - 15:59


Après plusieurs tentatives infructueuses et une jolie crise de nerf de Liam, un évènement avait fini par se produire. Un fantôme était apparu et apparemment il leur posait une devinette. Allessia adorait les devinettes. Le seul souci c’est qu’elle ne trouvait que rarement la réponse.

« Moi ? Moi !? Si vous ne savez qui je suis, pourquoi m’avez-vous donc appelé ? Car oui, qui appelle les âmes en peine tombe sur moi et moi seul. Mon nom est gravé dans la mémoire car il inspira celui de tout un continent, bien que l’on attribue sa découverte à la plus pure des créatures, la colombe. Savez-vous donc qui je suis ? »


La seule personne ayant conquis un continent qu’elle connaissait bien c’était le grand Christophe Colomb. On lui en avait parlé dans sa dernière année en école moldu. Et qu’es ce que c’était cette histoire avec la colombe ? Mis à part le fait que Colomb puisse faire penser à Colombe. Elle réfléchit encore un peu mais aucune autre idées ne lui vint à l’esprit. Alors elle dit de sa petite voix :

- Vous êtes le grand Christophe Colomb ? Celui qui a découvert l’Amérique ?


Allessia voyait ça comme un jeu. Après tout ils n’avaient eu aucune mauvaise intention en appelant l’esprit. Il ne pouvait pas leur faire de mal. Et c’était lui qui leur avait posé une devinette. Elle attendit la réponse.[b]
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Crystal M. Ertz, Jeu 21 Fév 2013 - 19:17


Crystal voyait que tout le monde réffléchissait à l'énigme, son amie Allessia fut la première à intervenir. Celle-ci proposa le nom de Christophe Colomb, mais Crystal était quasi sûr qu'il s'agissait d'une autre personne, moins connue mais pour elle qui adorait l'histoire aussi bien moldue que sorcière, elle était une pro. Elle adorait passer des heures à faire des recherches dans tous les domaines, notemment pour découvrir l'origine et la signification première des choses et des faits de l'histoire.

Dans le cas ci, l'énigme précisait qu'il "inspira" le nom d'un continent, or aucun continent ne s'appellait comme M. Colomb. La seule personne qui avait donné son nom à un continent, du moins d'après ses souvenirs était un dénommé Amirigo Vespucci, un italien. Si on avait donné son nom au continent, c'était parce qu'il fut le premier à dire que le sol américain n'était pas l'Inde, mais un nouveau lieu où les occidentaux comme lui n'avaient jamais mis les pieds. Elle n'en savait pas beaucoup plus et n'était même pas sûr que c'était lui, cependant, elle décida de tenter sa chance.

- Vous ne seriez pas plutôt Amerigo Vespucci? On s'est inspiré de votre nom pour le continent "Américain" et on doit la découverte de l'Amérique à Christophe Colomb, bien que celui-ci était persuadé d'être en Inde...

Elle attendit en silence, les joues légèrement rosie par la réflexions. Elle adorait les énigmes, bien qu'elle soit loin d'être une experte en la matière. Et elle désirait vraiment avoir plus l'occasion de parler avec ce fantôme, il ne fallait sûrtout pas qu'il parte maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Azmaria Slown, Jeu 21 Fév 2013 - 19:22


Tout c'était assez vite enchaîner, Crystal été arrivé et avait sans doute remarquer le mal être de la petite blonde puisqu'elle lui attrapa la main afin de la rassurer. Ils tentèrent le sort une fois, ce fut un échec. Une deuxième fois, Crystal rompit le sort et ils eurent tous droit a la crise de nerf de Liam. Et comme on dit, jamais deux sans trois... Eh bien ! La troisième fut la bonne. Alors que tous se concentrer, une lumière jaillit de leur baguette et laisser peu à peu apercevoir une silhouette. Et voila, la jeune fille regrettait d'être venus, elle ne pouvait cependant nier qu'elle souhaitait en apprendre plus sur l'esprit...

Quand on lui demandant qui il pouvait bien être, il se vexa et nous donna une petite devinette a résoudre. Allessia répondit la première, Christophe Colomb... La petite blonde avait également opté pour se personnage historique chez les moldus de ce fait elle n'ajouta rien... Mais Crystal proposa également une autre personne, un italien semblerait-il. Inculte qu'elle était dans le domaine des découvertes comme les continents, elle préféra ne rien ajouter et elle ne fit que pousser un soupir face a sa propre ignorance...
Revenir en haut Aller en bas
Fantôme de Poudlard
avatar
PNJ
Fantome de Poudlard

Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Fantôme de Poudlard, Jeu 21 Fév 2013 - 22:21


Mon ombre dessinée lissait ma barbe en pointe, comme j’aimais à le faire. Issu de la renaissance italienne, mon esprit éclairé se sentait supérieur aux autres. Mon nom faisait encore le tour du monde même si le grand explorateur était bien plus connu.

- Vous êtes le grand Christophe Colomb ? Celui qui a découvert l’Amérique ?

J’haussais les sourcils, chose qu’ils ne pouvaient pas voir sur mon ombre. Il était toujours plus connu que moi celui-ci. Heureusement, quelqu’un sauva l’honneur, et je l’en remerciais.

- Vous ne seriez pas plutôt Amerigo Vespucci? On s'est inspiré de votre nom pour le continent "Américain" et on doit la découverte de l'Amérique à Christophe Colomb, bien que celui-ci était persuadé d'être en Inde...

Un sourire fendit alors mon visage ombragé. On me connaissait encore. Cela ne faisait que gonfler un peu plus mon égo. J’étais heureux de voir que l’on se souvenait de moi, que mon nom avait marqué les mémoires même si le Grand, l’incroyable, l’immense Christophe Colomb me surpassait encore.

« Colomb n’était pas grand. Mais je suis soulagé de voir qu’il existe encore quelques esprits éclairés en ce monde. Alors ? J’attends ! Que voulez-vous savoir ? Des informations sur Gutenberg et sa machine à reproduire ? Oh il était pauvre vous savez. Mais revenons à l’essentiel… Moi ! N’est-ce pas magnifique que mon nom ait survécu ainsi dans l’histoire ? Je vous souhaite de même… Bien que seule l’aimable personne se souvenant de moi le mérite. »

Je m’arrêtais là. Il ne fallait tout de même pas que je monopolise entièrement la parole. Les pauvres… J’attendais leurs questions mais je ne comptais pas m’attarder longtemps ici. Ils me semblaient tous inintéressants…
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Nathanaël Danham, Jeu 7 Mar 2013 - 0:49


{Pv : Meryl Smith}

Nuit,

Nathanaël glissait tel une ombre sur le sol recouvert de marbre du château. Arpentant les couloirs à son aise, il était discret, rapide, agile, que pouvait-on rêvé de mieux ? Le garçon n'avait pas réussi à s'endormir, Dame Morphée, ce n'est pas ce soir que tu aura de la compagnie, ni toi, ni tes bras. Entendant du bruit, il se faufila derrière une armure jusqu'à ce que le danger soit écarté. Il monta ensuite les escaliers quatre à quatre, évitant soigneusement de faire copain-copain avec la pierre lisse qui les formait et son faciès. Le garçon arriva très rapidement vers sa destination : La Tour d'Astronomie.

En général, les étoiles, le ciel, les nuages, c'était pas son truc. C'était pas un rêveur. Mais l, c'était différent, il avait eu une soudaine envie de s'allonger dans l'endroit le plus haut et à toit ouvert afin de profiter de la lumière de la lune et des étoiles. Puis il allait bientôt être minuit, l'heure juste parfaite quoi. Awesome. Poussant la porte, il se plaça au milieu du petit espace circulaire et s'allongea d'un air serein, au moins là, il était mieux.

Ici, le vert-et-argent ne pensait plus aux cours de demain, à sa famille, à ses parents en cavale, à sa petite-amie, à cette fille si intrigante, en faite, il ne pensait à rien. Son esprit était vide. Mais qu'est-ce que ça faisait du bien ! Les gens sots devaient mené une vie parfaitement sereine. Se mettant à sifflotter un air qu'il avait entendu quelque part, mais ne se souvenait pas où, un truc dont le refrain donner un style genre : " One Day baby wi'll be old, oh baby wi'll be old... "

Au cas où *_*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Meryl Smith
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Meryl Smith, Sam 16 Mar 2013 - 1:01


Comme d'habitude le sommeil de la brune avait été perturbé par de mauvais cauchemars... Elle s'était réveillée en sursaut dans le noir. " Pffff ça ne finira donc jamais? Ronchonnait-elle intérieurement." C'est vrai il n'y avait pas une seule nuit où elle dormait bien. Elle ne pouvait pas faire de jolies rêves avec des arcs-en-ciels et des lutins tout roses? Non ça c'était quand même trop nier.. Et ça ressemblait plus à un cauchemars aussi! Aussi silencieuse et discrète qu'une sourie, Meryl se faufilait en dehors de son lit dans le but de sortir d'ici et de faire un tour dehors, comme elle le faisait tout le temps. Il ne fallait surtout pas qu'elle se fasse remarquer, déjà parce que c'était la nuit, mais aussi parce qu'elle venait à peine de revenir au château et que la Serpentard ne voulait pas qu'on lui pose cent quarante questions. C'est ainsi qu'elle se retrouva sur la plus haute tour de tout Poudlard. Être ici lui remettait les idées au clair et lui faisait le plus grand bien. C'était son endroit favoris. Il lui permettait de s'évader et d'être en paix. De par la grandeur de la tour Meryl avait une vue imprenable sur l'enceinte du château et la forêt. C'était si haut qu'elle si sentait grande et intouchable. Comme si rien ni personne ne pouvait l'atteindre même pas lui, et ça c'était merveilleux. Sentir le vent lui fouetter le visage, faire volait sa longue chevelure. Tout ça la rendait calme et sereine. Là-bas elle se sentait libre. Libre de tout et de tout le monde.

Ses petits pas de souris ne s'entendaient même pas tant elle était discrète. Mais elle commençait à presser le pas, voulant se rendre là-bas au plus vite. Être tout la haut perché, seule. Cependant, les escaliers n'en faisaient qu'à leur tête, comme d'habitude. Ronchonnant dans sa barbe la brune empreinta tous les passages secrets qu'elle connaissait, n'ayant aucunement la patience d'attendre un de ses fichus escaliers à la mord-moi-le-noeuds. De plus c'était beaucoup plus rapide et amusant.

Heureuse d'être enfin à sa destination un grand sourire apaiser trônait sur ses lèvres . Sourire qui s'effaça bien vite en entendant des sifflements qui ressemblaient à une chanson moldu qui passait tout le temps à la radio. Et si c'était un prêfet? Alors, elle serait fichue... Ou encore pire un professeur! Là ça serait la cata. Observant méticuleusement la scène elle put constater que quelqu'un était couché au sol. Sans doute pas un prof finalement. Alors, elle se risqua à poser la question, toujours caché:

" Qui est là?"
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Nathanaël Danham, Mar 26 Mar 2013 - 16:23


- Qui est là ?

Ni une, ni deux, Nathanaël se redressa et se tourna vers la voix. Il parvenait à distinguer une silhouette féminine mais rien de plus. Était-ce une préfète ? Un professeur ? Non... sinon il serait déjà dans un bon pétrin.. Nath' se leva doucement et s'approcha d'elle en essayant de ne pas faire de geste brusque, il ne voulait pas non plus passait pour un psychopathe. Quoique là, c'était plus elle qui lui avait fait peur, heureusement qu'il avait un peu de fierté et qu'il avait pu cacher sa surprise sous son masque impassible.

- Qu'est-ce que...

De plus près, il la reconnu. C'était une Serdaigle qui avait participé à plusieurs cours avec lui. Il ne lui avait jamais parlé, mais maintenant il s'en souvenait. C'était celle qui avait fait une mini-scène lorsqu'Axelle l'avait "provoquer" concernant son petit-copain. Si le professeur ne serait pas là, il aurait parier sa main à couper que la Serdaigle aurait crié sur la préfète des Serpentards. Bon, maintenant, il ne restait plus qu'à trouver un moyen d'engager la conversation.

- An. C'est toi. Hum, Tha...

C'était quoi déjà son nom... Thaly ? Thala ? Non...

- Thalia. J'ai crus que c'était un prof' mais qu'est-ce que...

Les yeux de Nath' étaient posés sur l'uniforme (pyjama ?) de la brune. Elle portait l'uniforme (pyjama ?) des Serpentard aux couleurs vertes et argentées. Soit elle l'avait piqué quelques parts pour une raison plus qu'obscure, soit il la prenait pour quelqu'un d'autre. Dans ce cas-là, il ressemblerait à un bel idiot, tiens. L'ex-Durmstrang voulait en avoir le coeur net histoire qu'il n'y ait pas de malentendus.

- T'étais pas chez les Serdaigle toi ? C'est bien toi qui a fait une scène en Métamorphose, si ?

Le garçon refusait l'idée de se présenter sans savoir qui elle était. Peut-être que c'était la même histoire que Nikki et Kessy. Peut-être qu'elle avait une jumelle. Ou peut-être qu'il s'était juste complètement trompé, après tout, il n'avait jamais approché cette Thalia.
Revenir en haut Aller en bas
John Sawyer
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : John Sawyer, Dim 31 Mar 2013 - 17:21


{précédent ici
RP avec Ailinn Kafka}

John n'était même plus que l'ombre de lui même, c'est pour dire, lui qui été si discret, qui ne voulait pas être remarqué. Il n'était rien d'autre qu'un fantôme. Toute sa vie il s'était trimballé cette étiquette de "bâtard", de fils illégitime... Maintenant, tout cela était remis en cause. Il avait une mère, morte en lui donnant la vie, et un père inconnu, qui n'était peut être pas Edward. Toute sa vie reposait sur un mensonge. Avait-il était adopté ? Surement. Comment Edward Snow aurait-il pu rencontré une sorcière ?

John trainait des pieds, des larmes coulaient sur ses joues, pourtant son visage n'affichait aucune expression. Face à lui le couloir semblait infini, mais il le voyait sans le regarder. Le pas chancelant, il continuait a avancer. Il ne savait pas, il ne savait plus. Qu'était-il ? Qui était-il ? Une histoire qu'on raconte aux enfants pour les endormir ? Une fable... Une chose sans essence.
Dehors, le tonnerre grondait, la pluie fouettait les fenêtres, il ne les entendait pas. Le vent hurlait, il l'appelait. Finalement John n'était que du vent, il devait le rejoindre. Son chemin le conduisait alors vers lui.

Du haut de la tour d'astronomie, John était trempé, était-ce ses larmes ou la pluie ? Les deux se mêlaient. Le visage blafard secoué par les intempérie lui donnait un aspect de plus en plus fantomatique.
Au centre de la tour, il regardait au loin, un souffle violent le traversa, si fort, si puissant qu'il s'affaissa et tomba au sol. Là les yeux fixés sur les pierres mouillées, il s'effondra. Son visage senti la chaleur glaciale des dalles. L'eau ruisselait maintenant sur tout son corps. Il voulait disparaitre, se fondre dans la tour, ne plus être personne, a condition d'avoir déjà été quelqu'un. Sa conscience lui glissa entre les doigts.
Le temps passa, une minute, une heure ? Il ne le savait pas. Quand il rouvrit les yeux il se trouvait au plus fort de l'orage. Un éclair trancha le ciel noir d'une pale lueur. IL était gelé jusqu'au os, mouillé dans sa chair, comme si ses larmes avaient coulé à l’intérieur de lui. Le vent sifflait toujours dans ses oreilles, l'appelant.

Difficilement John se redressa. Il murmura "J'arrive....". Tant bien que mal, il se retrouva debout, bravant le vent pour avancer. Face à lui rebord se dessinait a travers le rideau d'eau. Il ne voyait rien par dessus, juste l'obscurité, comme un néant. C'était peut être mieux ainsi, John n'avait jamais su d'où il venait, maintenant qu'il l'a appris il n'était rien, aussi il allait finir dans le vide.

Le genou posé sur le bord, il se hissa, se tint du bout des doigts pour se redresse. Il se tenait maintenant seul, face à l'immensité du vide. Le vent avait fini de soufflé, comme spectateur de ce qui allait se dérouler, retenant son souffle pour l'accueillir dans ses bras invisibles et le mener ailleurs. Les yeux fermés, il sentait la pluie battre son visage, quelques goutes ruisselaient a travers ses cheveux jusqu'à sa nuque. C'était peut être les derniers choses qu'il sentirait. C'était peut-être ça être vivant, mais pour lui c'était fini.

Alors qu'un éclair fendit le ciel, il avança un pied au dessus du vide... c'était la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Ailinn Kafka
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Colibri rouge
Chercheuse


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Ailinn Kafka, Dim 31 Mar 2013 - 18:03


Ailinn grimpa quatre à quatre les escaliers menant à la tour d’astronomie du Château. Après la violente scène qui s’était déroulée quelques jours plus tôt devant la moitié des élèves de Poudlard, elle avait bien besoin de se changer les idées, et regarder les étoiles insondables du ciel anglais lui paraissait constituer une bonne alternative.

Cependant, plus elle s’élevait entre les murs étroits de l’escalier en colimaçon, plus cette perspective lui semblait compromise. Dehors, un orage peu commun faisait rage, giflant de ses tentacules pluvieux la plus haute des tours du Château tandis que le vacarme devenait assourdissant, et qu’au loin, le vent mugissait comme le plus terrifiant des loups.

L’épaisse porte cernée de fer bâillait étrangement, comme si quelqu’un venait de l’ouvrir rageusement sans prendre la peine de la claquer derrière-lui. Etait-il possible qu’un autre élève se soit rendu dans cette tour par une heure aussi tardive ? Ailinn n’y croisait jamais personne, et surtout pas lors de ses sorties nocturnes… Le grondement du tonnerre mêlé aux cascades de l’averse se faisait plus fort à présent, et la jeune femme avança prudemment à l’intérieur de la pièce, l’appréhension lui montant peu à peu à la tête. Sans savoir pourquoi, elle ressentait un étrange pressentiment, qui ne tarda pas à se confirmer.

Les deux ventaux de verre de la grande fenêtre étaient ouverts à l’extrême, tandis qu’une silhouette diaphane se découpait en lignes troubles sur les ténèbres d’encre de la nuit. Un jeune homme, trempé jusqu’aux os, dont les pieds reposaient sur l’ultime rebord de la lucarne, prêt à se laisser choir dans le gouffre béant de l’obscurité. Il tremblait, de douleur ou de froid, et la jeune femme crut voir ses épaules agitées de sanglots.

« Par Merlin, non… » murmura-t-elle avant de s’écrier : « ARANEA TELAM ! »

Une immense toile d’araignée aux filins irréductibles jaillit violemment de la baguette de chêne et encercla l’avant de la lucarne, rendant toute chute impossible. Le filet blanchâtre s’étendit en un quart de seconde, se soudant à la roche brute des parois comme mu par une volonté propre, tandis que la sorcière rousse agitait sa baguette en traçant des motifs complexes dans l’air saturé par l’orage. Même si le jeune homme sautait, à présent, il serait projeté à l’intérieur comme s’il s’était jeté de toutes ses forces sur un trampoline translucide.

La rouquine se précipita vers lui avant qu’il n’ait eu ce loisir, et l’attrapa par le bras en le forçant à rentrer dans le petit observatoire, qui, bien que glacial, était toujours plus sec que le rebord glissant de cette lucarne.
Ne voulant pas le quitter des yeux une seule seconde, elle lança un rapide sortilège en direction la fenêtre, qui claqua brusquement avant de se souder irrémédiablement en émettant un étrange bruit de succion.

« Collaporta. »

Jetant un regard de pitié à ce garçon qu’elle ne connaissait pas, elle aperçut sur son uniforme détrempé le blason rouge des Gryffondor, ce qui ne fut pas sans raviver sa douleur. Par tous les gnomes verts de l’Irlande, comment avait-elle pu être assez stupide pour penser qu’embrasser Oswin résoudrait ses problèmes ? Chassant ces pensées sombres de son esprit, la Serdaigle défit sa cape avant de la poser sur les épaules du jeune homme.

« Par les chaussettes du concierge, mais qu’est-ce tu faisais ? Tu aurais pu te tuer ! »


Dernière édition par Ailinn Kafka le Dim 21 Avr 2013 - 9:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
John Sawyer
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Tour d' Astronomie

Message par : John Sawyer, Dim 31 Mar 2013 - 18:44


[hrp : dans ma tête la tour d'astronomie était a ciel découvert, enfin bon Razz]

La fin... dans les films, lorsque le personnage principal veut mettre fin a sa vie, son meilleur ami arrive toujours a l'instant fatidique et l’empêchait de faire quelque chose d'aussi stupide. Mais là, personne n'allait empêcher le "Snow" de faire un pas de plus, de sombrer dans la nuit, pour toujours. Un pied dans le vide, l'autre sur le rebord, les bras écartés, il n'avait qu'a s'appuyer sur une marche imaginaire, qui affaisserait une fois le pied dessus, pour emporter tout le reste dans sa chute.

Peut être que finalement sa vie était aussi un film, car une voix retenti derrière lui. Et voila que deux secondes plus tard il était face à un mur invisible, et on le tirait en arrière. Qui pouvait bien se soucier de lui ? Lui le gryffondor invisible, lui qui s'était toujours efforcé de pas transparaitre, qui avait évolué dans cette optique. Qui pouvait bien l’empêcher de mettre fin à ses jours ? Il n'avait pas froid, il n'avait pas mal, physiquement. Sa douleur était interne, sentimentale. La peur ? Il n'en avait pas, il était déterminé à franchir le pas. Mais quelqu'un l'en avait empêché. John comptait-il pour quelqu'un ?

Au sol, il rouvrit les yeux. Au dessus de lui se trouvait une fille. Ses cheveux étaient longs, il les sentait sur son visage. Mais il faisait noir, il ne voyait rien, juste une silhouette. Comme si le vent était contrarié, il se mit à hurler de plus belle, continuant à appeler le jeune homme. D'abord il tenta de se relever, et de répondre à l'appel nocturne. Mais sa "sauveuse" l'en empêcha, le recouvrant de sa cape. C'était sans doute une fille qui avait à cœur d'aider son prochain. Mais qu'en était-il si ce dernier ne voulait pas être aidé ?
    « Par les chaussettes du concierge, mais qu’est-ce tu faisais ? Tu aurais pu te tuer ! »

Ces mots résonnèrent dans sa tête... il n'entendait plus rien, rien que la voix de l'élève qui se répercutait dans son esprit comme un échos infini. Était-ce là le retour de sa raison ? La demoiselle personnifié sa volonté de vivre, mais John fini par fondre en larmes.
Pas les mêmes larmes qui coulaient passivement et sans interruption sur ses joues depuis son départ de la bibliothèque, mais des sanglots, saccadés, entrecoupés par des respirations haletantes.

Tout ce qui semblait alors clair, la seule issues qu'il pensait être la bonne, tout cela venait d'être remis en cause. La vie a un réel pouvoir sur les personnes. Même quand on veut en finir, elle vous attrape dans ses bras et vous murmure des choses a l'oreille, comme une douce mélodie qui vous y redonne gout. Pourtant le vent, ce maudit vent qui l'avait envouté, ne semblait pas désespérer pour autant, continuant sa longue et monotone tirade. Son appel au lointain de venir le rejoindre, lui qui n'avait plus rien à faire ici, qui n'était plus rien qu'un tissu de mensonge brodé au fil des années de comptines infantiles.

John reprit son souffle, essuya ses yeux, renifla, il fallait qu'il se ressaisisse. La fille qui l'avait extirpé de l'ouverture était toujours là. Mais que pouvait-il bien lui dire ? "Merci." ? "Tu m'as sauvé la vie !" ? Non, il ne savait pas si il devait la remercier. Quelque par au fond de lui il y avait toujours cette blessure incurable qui le brulait du fond de ses entrailles. Encore un balancement entre la vie et la mort... Son envie de rejoindre celle qui l'avait porté pendant 9 mois et qu'il n'avait jamais connu...
Ses pensées se tournèrent vers la photo qu'il avait découvert dans la bibliothèque, le visage souriant de Peyton Sawyer, son voisin, Chris A. Bennet... la complicité qu'il y avait entre les deux... Peut-être lui saurait quelque chose sur sa mère, et peut être son père ?
Cela scella son destin, au lieu de chercher la mort, il devait chercher celui ou celle qui en saurait plus sur ses origines. La lividité des son regard fini par s’estomper, bientôt il repris ses sensations humaines. Il avait froid... Ses sanglots déraisonnés se stoppèrent.
    J'ai froid....lacha-t-il dans un frisson.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La Tour d' Astronomie

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 29

 La Tour d' Astronomie

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 17 ... 29  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.