AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 4 sur 6
Un petit tour à Venise
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Invité
Invité

Re: Un petit tour à Venise

Message par : Invité, Sam 24 Aoû 2013 - 17:08


Une fois les verres vidées, la suite des événements s'enchaînèrent rapidement. Mike ne réalisa qu'il se trouvait place Saint Marc que lorsqu'il arriva devant la basilique. Son dernier souvenir était le plongeon de l'abruti de moldu qui tapait une femme. Dommage que le petit groupe ait eu mieux à faire et surtout que lui soit casé, il aurait bien passé la soirée en compagnie de la donzelle et il ne savait pas si c'était l'alcool ou ses penchants pervers mais il aurait bien aimé être accompagné d'un de ses camarades pour la distraire. Il avait déjà remarqué que l'alcool lui faisait accroître sa perversité mais ce n'était pas forcément un mal. Sauf que ce soir, ils avaient bien mieux à faire et surtout, leur mission était importante. Il enfila sa capuche sur la tête et prit un masque de carnaval de Venise. C'était de circonstance et ce serait mieux que la cagoule. Désormais ce serait sa marque pour ses futurs crimes.

Le Serdaigle lança un sortilège de confusion à la personne chargée d'encaisser les entrées afin que les cinq hommes, de véritables mâles, puissent passer sans contrôle, tout en évitant la file d'attente. Il fit un hochement de tête lorsqu'Evan demanda que tous s'occupent d'un côté de la basilique afin de fermer les entrées. Il sortit lui aussi ses deux baguettes, ce serait bien plus drôle ainsi. Il partit sur le côté ouest, suivi par Azphel et ils s'occupèrent tous deux des sorties, enfermant ainsi les personnes s'y trouvant et qui seraient bientôt les objets de leur massacre. Il avait d'abord envie de commencer par le père à genoux mais Evan se chargea de lui, ce qui sema la panique dans toute la basilique. Son ami lui fit un geste en se demandant pourquoi les Moldus fuyaient de la sorte.

- Sans doute que la mort d'un charlatan et la non intervention de leur fausse divinité leur fait peur. N'empêche, tu aurais pu me laisser le convertir à notre foi. J'attendais des réponses de l'au-delà. Maintenant...

Il poussa un soupir déçu de ne pas avoir pu faire joujou. Près de l'autel, il vit une bonne sœur agenouillée en train de prier. Les nones pouvaient être un fantasme et il s'approcha de celle-ci. Il remarqua ses yeux bridés fermés tandis qu'elle priait de toutes ses forces. L'asiatique lui en rappela une autre qui était propriétaire d'un bar dans le même village que celui où il avait son auberge. Il imagina cette propriétaire dans la même positions mais n'ayant que la partie au-dessus des seins de la tenue. Il la voyait se redresser et se pencher en avant, les deux mains posés sur l'autel. Un fantasme qui devrait beaucoup plaire à Evan et sans aucun doute également à Azphel et Jagang qui se verraient bien se positionner derrière elle. Ce dernier d'ailleurs en profitait pour se rincer l'oeil avant de tuer ses victimes féminines. Apparemment, il aimait beaucoup le sang. Était-il fan du mélange ketchup-mayo comme accompagnement ? Sans doute était-ce ce qui le poussait à répandre autant de sang sur les corps dénudés.

Mike chercha du regard s'il n'y avait pas un autre prêtre ou un évêque dans la salle. En vain... Il se pencha sur la nonne qui continuait de prier de toutes ses forces, comme si cela pouvait changer le cours du destin. À regret, il devait se contenter d'elle pour son expérience, bien qu'elle soit un sujet intéressant vu la ferveur qu'elle mettait dans sa dévotion.

- Ouvrez les yeux ! ordonna t-il de sa voix autoritaire. Obéissez-moi ou je vous les ferai ouvrir.

La bonne sœur continuait de garder les yeux clos, obligeant le sorcier à laisser libre cours à ses expériences. Sa main gauche, qui était toujours dotée de l'une de ses baguettes, s'approcha de la nonne. Celle-ci à son contact ouvrit les yeux et regarda l'homme masqué d'un air effrayé et choqué. Elle était une nonne tout de même ! Il y avait des choses qui étaient de l'ordre de l'inaccessible. Le Serdaigle souriait mais elle ne pouvait le voir, son sourire étant caché par le masque de carnaval. Il pointa sa baguette sur la grande croix et celle-ci s'arracha de l'endroit où elle se trouvait pour s'abattre violemment sur l'autel. Le sorcier avait fait attention que le fracas les épargne tous deux.

- Croyez-vous que votre Dieu laisserait faire ce massacre s'il existait ? Et tout ceci dans sa propre demeure ? Les seuls Dieux qui existent pour des Moldus comme vous, c'est nous. Es-tu prête à te convertir à la véritable foi ? Elle pourrait peut-être te sauver.

Il laissa naître l'espérance en la jeune femme si celle-ci acceptait la proposition mais ce qu'elle ignorait, c'était que le petit groupe devait tuer toutes les personnes qui assistaient au carnage. Il ne devait y avoir aucun témoin. Mike se tourna vers Azphel qui avait l'air de bien s'amuser. Il regarda ensuite Cassius qui était resté trop discret à son goût.

- Fais-toi plaisir ! Montre-nous ce que tu aimes.

Ce qu'ils étaient en train de faire, était condamnable. Il n'y avait plus de possibilité de revenir en arrière. Tous étaient coupables de ce crime. Bien sûr, ils en avaient commis bien d'autres avant mais le ministère ne s'en souciait plus. Plutôt que de rester dans l'ombre, ils décidaient d'être maître de leurs propres destinées.
Revenir en haut Aller en bas
Evangeline Flynn
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: un petit tour à Venise

Message par : Evangeline Flynn, Ven 1 Nov 2013 - 19:01


Le dépaysement était total. Venise, la Cité des Doges, la Sérénissime... Trois noms parmi tous ceux qui désignaient cette ville exceptionnelle, une ville certes souvent et abondamment caricaturée, avec ces images charmantes comme les gondoles, bien sûr, mais aussi sa place St-Marc, ses palais (et, premier de tous, le Palais des Doges!), ses terrasses, mais qui pourtant ne décevait pas le visiteur. Et plus particulièrement en ce début d'automne, où la douceur du climat préfaçait l'hiver tout en gardant de l'été son soleil.

Evangeline avait décidé de passer seule ces vacances à Venise, en dépit des propositions de ses parents, puis de plusieurs de ses amis, de l'accompagner. Mais l'internat lui pesait un peu, elle avait besoin d'un temps de solitude pour faire un point avec elle-même sur ces derniers mois, qui, s'ils n'avaient pas été tout à fait chargés en éléments de quelque sorte que ce soit, lui avaient pourtant paru si longs... Et puis, la jeune fille avait un caractère quelque peu solitaire (qui faisait parfois dire à son père qu'elle finirait ermite, ce qui, bien sûr, était exagéré et tout à fait injuste).

En passant dans les rues, le long des canaux, elle ne put s'empêcher de penser à toutes ces figures extraordinaires, qui avaient donné à la ville un peu de leur âme, et qui aujourd'hui encore paraissaient hanter certains lieux parmi les plus emblématiques de la ville (et aussi les livres moldus consacrés à la cité). Parmi eux, une ou plutôt deux figures avaient tout particulièrement marquées la brunette: deux français, Georges Sand et Alfred de Musset, tous deux poètes, et parmi les plus grands de leur époque, qui avaient passé à Venise une "lune de miel" aux prémices enchanteresses, qui pourtant avait tourné au cauchemar... Toutes ces anecdotes lui trottaient dans la tête tandis qu'elle régalait ses yeux.

Sur la fin de l'après-midi, pourtant, elle se sentit un peu lasse; elle s'assit donc à la terrasse d'un café, une jolie petite terrasse avec des tables de fer et des chaises vertes, avec des tonnelles sur lesquelles croissait une superbe vigne vierge, toute teinte de rouge, et dont les feuilles commençaient seulement de tomber, taches sanglantes dispersées ça et là au sol. Elle commanda un cappuccino puis se laissa aller doucement à se rêverie, une rêverie pourtant teintée d'une douce mélancolie, que provoquaient invariablement chez elle l'automne et la solitude, et dans laquelle elle se complaisait. Le café chaud lui fit du bien; il y avait assez peu de monde dans cette petite ruelle, et cela lui convenait du reste parfaitement.

Elle sortit un livre, un vieux livre tout corné à force de lectures et de relectures successives: Citadelle d'Antoine de Saint-Exupéry, le livre préféré de sa mère qu'elle l'avait forcée à lire, quelques années plus tôt. Le livre parlait d'un aviateur, aux débuts de l'aviation, et même si les efforts des moldus pour voler avait toujours amusé la brunette, elle devait reconnaître que le style de Saint-Ex était fascinant, pur, limpide, et qu'il réussissait à faire naître chez le lecteur l'envie, à son tour, de monter dans l'un de ces vieux avions, peu sûrs pourtant, et d'aller observer le monde depuis les nuages... Elle se coula dans l'histoire, une fois de plus, avec délices.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Re: Un petit tour à Venise

Message par : Nathanaël Danham, Dim 3 Nov 2013 - 21:51




“ Pv : Evangeline Flynn „


Nathanaël coula lentement un regard vers le décor qui s'offrait à ses yeux. Inspira calmement l'air tout en fermant les yeux, profitant de ce climat qui lui était étranger. Venise... Venise... Il n'y était jamais allé. Maintenant, l'erreur était réparée... Le blond était enfin calme et reposé. I avait décidé de partir le temps d'une semaine à Venise pour y respirer le bon air. Il avait été lassé de tout en Angleterre, le peu de famille qui lui reste, la météo, la vie en général.

Poussant un soupir satisfait, Nate rentra dans sa chambre d'hôtel, puis dans la salle de bain où son reflet l'affronta. Il n'avait pas tant changer que ça depuis son retour en Angleterre. Mais il avait énormément changé depuis sa sortie de Poudlard. Il était devenu un oiseau solitaire alors que jusqu'à là, il avait toujours été entouré. Son teint était plus blafard que jamais, ses yeux gris plus profond que jamais et ses joues plus creuses que jamais.

Décidant d'être un minimum présentable pour sa première sortie dans les endroits les plus aisés de Venise, il se rasa impeccablement et s'habilla d'un costume ni trop moldu, ni trop sorcier. Il pris sa baguette magique qu'il plaça dans une poche antérieure de sa veste, pris un livre et quelques autres affaires. Une fois fait, il sorti calmement de sa chambre, puis de l'hôtel, prêt à visiter cette charmante ville et à s'évader le temps d'une semaine, voir plus, à la routine.

Arpentant les rues, s'arrêtant pour profiter de chaque détail, l'après-midi passa à une vitesse surprenante et histoire de terminer la journée en toute tranquillité, le britannique entra sur la terrasse d'un café, balaya celle-ci de ses iris métalliques pour les poser calmement sur une femme assise seule à une table le nez plongé dans un livre. S'approchant calmement, il se positionna face à elle pour tenter de déchiffrer le titre du bouquin. C'était un livre moldu qu'il ne connaissait pas, de toutes façons, il ne connaissait pas vraiment la culture moldu.

« Je peux m'asseoir à votre table..?»

Revenir en haut Aller en bas
Evangeline Flynn
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: un petit tour à Venise

Message par : Evangeline Flynn, Dim 10 Nov 2013 - 14:05


"Je peux m'asseoir à votre table...?"

Evangeline revint en douceur à la réalité, s'accordant un court instant pour rassembler ces idées. Un rapide coup d'oeil alentours lui apprit que plusieurs tables -deux au moins- étaient encore libres à la terrasse, ce qui lui fit hausser un sourcil; elle n'avait pas l'habitude qu'on lui demande une place à sa table en dehors du cas de dernier recours.

"Mais bien entendu"
, répondit-elle, en poussant vers lui la seconde chaise en fer. Du même mouvement, elle glissa son livre dans son vieux sac aux coutures élimées.

Le jeune homme qui lui faisait face était... eh bien, curieux. Il émanait de tout son être une impression étrange de mystère, de secret. Son teint très pâle, ses yeux très gris, froids, ses joues creuses: tout cela semblait si étrange chez quelqu'un qui par ailleurs semblait aussi jeune! Cependant, cela ne l'enlaidissait pas, au contraire... Vraiment, un personnage qui sortait de l'ordinaire. Mais ce qui la marqua surtout fut l'expression de son visage: une expression si froide, qu'elle se sentit comme figée dans la glace rien qu'en regardant ses traits.

Une question cependant s'imposa presque immédiatement à l'esprit de la demoiselle: était-il de son monde, ou de celui des Moldus? Elle était tellement habituée à fréquenter des lieux comme Poudlard ou Pré-au-Lard où l'on ne croisait jamais que des sorciers, qu'elle en était presque venue à oublier qu'il existait des endroits où la majorité de la population était composée de Moldus! Pourtant, ce garçon avait... quelque chose, qui la poussait à supposer qu'il appartenait plus probablement au monde de la magie.

Elle se rendit soudainement compte qu'elle était en train de le dévisager de la façon la plus impolie qui soit, et ses joues pâles se teintèrent de rose le temps d'un instant. Elle se sentait effroyablement mal à l'aise et commençait presque à regretter les mots qu'elle avait prononcés quelques minutes à peine auparavant. Eva avait, en fait, l'impression d'être assise à côté de l'une de ses statues de marbre que l'on peut admirer dans certains musées moldus: une statue à la beauté parfaite et à la froideur écrasante. Elle hésita à ressortir son livre, se ravisa, prit une gorgée de café pour se laisser le temps de reprendre son sang-froid.

Une personne un peu moins timide et un peu plus bavarde qu'Evangeline n'aurait eu absolument aucune difficulté pour engager une conversation, se serait certainement sentie bien plus à l'aise et n'aurait peut-être pas eu envie de ranger en vitesse ses affaires et de partir. Mais la brunette étant légèrement asociale sur les bords se sentait prête à perdre tous ses moyens, comme toujours ou presque dans ce genre de situations.

"Et... fit-elle, un peu hésitante, dans le seul but de briser un silence de plus en plus inconfortable. Tu... enfin, vous connaissez bien Venise?"

Nulle, elle était nulle.
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Danham
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : - Fourchelang


Re: Un petit tour à Venise

Message par : Nathanaël Danham, Mer 13 Nov 2013 - 21:15




“ Pv : Evangeline Flynn „


En fait, il ne savait pas pourquoi il était venu à cette table, déjà occupée. Le blond aurait pu prendre une de ces trois tables vides, mais non. Peut-être que sa solitude finissait par le lasser, qu'il voulait pour une fois depuis si longtemps parler à quelqu'un. Quoi qu'il en soit, c'était maintenant trop tard, il avait déjà posé sa question, et désormais son interlocutrice leva la tête vers lui et le détailla un instant du regard.

« Mais bien entendu.»

Nate la remercia d'un sourire et vint s'asseoir sur la chaise face à elle. Il posa calmement son regard, à la limite du translucide, sur son interlocutrice. Elle devait être légèrement plus jeune que lui, mais ça ce n'était pas quelque chose de sûr, beaucoup d'adolescents paraissait plus vieux, et beaucoup d'adultes plus jeunes. Elle était déjà plus petite que lui, même assis il voyait la différence. Une peau pâle de longs cheveux bruns ondulés... Elle ne ressemblait pas à une italienne. Elle, elle était plus du genre british. Le blond tenta enfin de capter son regard, et une fois fait, il se rendit compte qu'elle avait les yeux bleus, assez clairs. Les yeux pour lui étaient quelque chose de très important, une des rares choses qui trahissaient vos émotions. De jolis yeux pour une jolie femme. Quoique légèrement fuyant, timide ?

Un silence pesant c'était installé, mais il ne le gênait pas plus que ça. Nate n'était pas quelqu'un de timide, en fait, il rentrait plutôt dans les grandes gueules, vous savez, ce genre de gars qui se fout totalement de votre avis. Une grande gueule certes, mais discrète. Tant qu'on ne le gênait pas, il n'y avait rien à craindre. Mais même s'il n'était pas timide, il préférait laisser parler en premier sa voisine, histoire de voir ce qu'elle allait dire.

« Et... Tu... enfin, vous connaissez bien Venise ?»

« On peut se tutoyer..? Ce serait plus simple.. Et sinon.. Nan. C'est la première fois que je viens à Venise, j'ai lu quelques bouquins dessus, mais rien de bien spécial. Et toi ? Tu es italienne ?»

Le blond était complètement décontracté, et même s'il souriait, il savait qu'en général il mettait mal à l'aise les gens. Ses traits étaient durs, sa voix, même si douce, était tranchante, son regard était froid. En bref, il était flippant. Et il voulait savoir, si elle, allait rester par politesse en sa compagnie, ou si elle allait trouver un prétexte pour s'éclipser. Tirant un paquet de clope, il reprit la parole.

« La fumée te dérange ..?»

Revenir en haut Aller en bas
Evangeline Flynn
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


re: un petit tour à Venise

Message par : Evangeline Flynn, Sam 16 Nov 2013 - 17:56


Heureusement, et malgré ses débuts assez médiocres pour tenter d'engager une conversation, le jeune homme rebondit aussitôt sur le sujet. Lui paraissait tellement à l'aise en public! Tout l'opposé de la jeune irlandaise, rêveuse et solitaire.

« On peut se tutoyer..? Ce serait plus simple.. Et sinon.. Nan. C'est la première fois que je viens à Venise, j'ai lu quelques bouquins dessus, mais rien de bien spécial. Et toi ? Tu es italienne ?»


Sa voix, sa voix. Sa voix était si douce. Tranchante comme une hache d'acier brillant... Elle en frissonna. C'était exactement cela: une caresse qui vous enveloppait, vous enveloppait comme un étau. On sentait qu'il ne lui aurait pas été difficile, par une simple modulation, de resserrer cet étau jusqu'à étouffer la personne concernée... Curieusement, cette voix justement si inquiétante, Evangeline la trouvait, elle, fascinante.

"Italienne? Non, du tout! Irlandaise. Et toi? Je n'étais jamais venue non plus... Je ne connais Venise que par des romans qui y situent leur action."


Il tira de sa poche un paquet de cigarettes, et en sortit délicatement une. La jeune fille ne supportait pas l'odeur des cigarettes, non parce qu'elle la trouvait désagréable: c'était nerveux, et inexplicable. Elle décida pourtant de faire un effort, après tout, elle avait été bien élevée...

« La fumée te dérange ..?»


Au moins, il avait la politesse de demander! Même si elle avait l'impression que sa réponse ne changerait rien...

"Non, non.."
fit-elle évasivement.

Une femme passa derrière elle, traînant dans son sillage une forte odeur de parfum musqué, vite évanouie, et remplacée par celle de la nicotine. Le soir tombait, teintant d'une pâle lueur rose le ciel au-dessus des toits de la Cité des Doges.

"Mais, au fait, nous ne sommes pas présentés. J'aime bien savoir à qui je parle... Je m'appelle Evangeline."


Elle sourit, jouant avec l'anse de sa tasse désormais vide et froide, puis regarda encore les yeux gris si froids de son interlocuteur. Comment était-il possible d'être à la fois aussi dur et décontracté, aussi froid et souriant? C'était une énigme qu'elle ne s'expliquait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Luna Macnair
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un petit tour à Venise

Message par : Luna Macnair, Mar 15 Juil 2014 - 19:57


RP Unique


Enfin les vacances étaient arrivées ! Cela fera beaucoup de bien à Luna, qui avait eu de dures journées. Ces jours de repos pourront lui permettre de sortir un peu avec les quelques que amis qu'elle avait, c'était ce que la jeune fille envisageait, jusqu'à ce que, le premier jour des vacances, elle reçu une lettre de son frère. C'était la jolie chouette  de celui-ci qui l'avait apporté. Le petit bout de papier était tout enroulé, attaché par une ficelle dans les tons bleu-vert, à la patte gauche de l'animal gris. Luna pouvait y lire :

Lettre:
 

Après avoir lu cette lettre, Luna n'a pas hésité une seconde à faire sa valise. Voilà le programme de ses vacances : profiter du beau paysage de Venise, et surtout, profiter de son frère qu'elle n'avait pas revu depuis longtemps. Ils n'avaient pas été dans la même école, se qui les ont éloigné. Mais maintenant qu'elle savait où il habitait, ils allaient se revoir plus souvent, c'est ce que se promis Luna.
Alors, la verte tira du dessous de son armoire, une valise noire de taille moyenne et elle y mis des jeans, plusieurs tee-shirts, une ou deux tuniques et d'autres  affaires de rechange. Elle y glissa également sa boîte à bijoux et quelques uns de ses livres préférés. Elle ferma son bagage. Luna regarda sa chambre. Ca devait être la première fois qu'elle la quittait pour quelques temps.
Une fois dehors, elle se tourna vers le bâtiment, puis se dirigea vers la volière. Là-bas, elle y prit son très cher corbeau adoré, Néro. Il n'allait quand même pas rester seul ici avait songé Luna, se serait trop long pour lui.
Elle était enfin prête à partir en Italie. La jeune fille n'y avait encore jamais été. C'était donc une belle occasion pour visiter !


L'Italie, c'était un très beau pays ! Ce fut la première réaction de Luna une fois arrivé sur place. Le ciel était d'un bleu splendide, il faisait chaud et rien que de voir le magnifique Canal traversé la ville de Venise redonnait le sourire à la jeune Anglaise. C'était un spectacle incroyable aux yeux de la verte, qui n'avait connu que les paysages gris dû à la pluie de l'Angleterre. Luna commença à longer le Grand Canal. Elle pouvait y voir pleins de bars et de restaurants. Comment pourrait-elle trouvait celui de son frère ? Et surtout, pourquoi n'avait-il pas précisé le nom de son bar dans la lettre ? Cela intriguait Luna, qui continuait ça route le long de l'eau. Quand à Néro, il volait d'arbre en arbre, tout en cherchant à manger. Luna le regarda un moment, puis quelque chose attira son attention : un jolie carillon, que la jeune fille connaissait, était accroché à l'une des portes d'un des bars.
*Mais...*
Quelqu'un l'intercepta dans ces pensées. Cette personne était son frère, qui sortit du bar en lui adressant un petit 'Bonjour' ! Quand au carillon, il appartenait à leurs parents.
Luna sentit une immense joie monter en elle qu'elle en lâcha sa valise et couru serrer fort son frère. Luna était comme sur un petit nuage. Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas ressenti ce sentiment. Maxime lui proposa alors d'aller s'assoir au fond du bar avec une petite boisson pour pouvoir parler tranquillement. Une chance qu'aujourd'hui il n'y avait pas grand monde dans le bar, ce qui permis au garçon de passer du temps avec sa sœur.
Ils se mirent tout d'abord à parler de ce qu'ils étaient devenus, puis ils parlèrent d'un peu de tout et de rien.
Les deux jeunes frère et sœur discutèrent jusqu'à pas d'heures avant d'aller passer une bonne et longue nuit dans l'appartement de ce dernier.
Avant de s'endormir, Luna repensa à cette retrouvaille, elle était tellement heureuse, elle se sentait au paradis ! Luna se repassa cette journée dans sa tête jusqu'à ce qu'elle tombe dans un profond sommeil...

La jeune fille fut réveillée par les rayons de lumière qui pénétraient dans la chambre. Elle était assez grande, avec un lit d'une place fait d'un bois clair, un bureau fait avec le même bois et une petite banquette dans les tons chocolat. Luna se leva et alla retrouvé son frère dans la cuisine pour prendre un petit déjeuner. Le sujet de discussion de se repas était : combien de temps restait Luna en Italie ? Et surtout, qu'elle était le programme ? Tout en mangeant, Luna décida d'y rester une semaine, pour pouvoir revoir un peu ses cours en rentrant à Poudlard. Son frère était un peu déçu car il aurait aimé qu'elle reste plus longtemps mais il comprenait. Quand au programme, Maxime décida de le choisir, pour en faire une surprise à sa sœur.
Ils se préparèrent tous les deux, et une fois prêts, Maxime emmena sa celle-ci dans un endroit qui, d'après lui, elle allait adoré.
Presque arrivés à destination, Max mit sa main sur les yeux de la jeune fille. Luna se demandait où se dernier pouvait bien la conduire. Quand il retira sa main, ils se trouvaient tout les deux sur une petite gondole, sur le Grand Canal. Luna se retint de verser une larme et prit son frère ans ses bras. Il n'avait pas oublier la phrase qu'elle lui avait répondu, quand il lui demanda qu'est-ce qu'elle aimerait visité plus tard, étant plus jeune.

-J'aimerais traverser tout le Grand Canal sur une gondole !


C'était ce que la petite fille, que fut Luna, répondit, avec un ton d'humour. Mais cela toucha énormément l'Anglaise.
Le soir de cette incroyable journée, Luna remercia mille fois son frère pour ce sublime souvenir qu'elle gardera, car oui, pour Luna, ce qui avait de plus beau dans un voyage, c'était le souvenir qu'on en gardera.
Durant toute cette semaine ils firent pleins de sorties : visite de l'Italie, de Venise même, des alentours, ou même passer la journée au bar... Ils passèrent sans doute la plus belle semaine de toute leur vie. Mais quand l'heure des 'Au revoir' arriva, la joie et la bonne humeur se transforma en tristesse. Mais bon Luna n'avait pas le choix, car l'école l'attendait. Elle le promis qu'elle reviendrait le plus vite possible.
Alors, tout en prenant la direction de l'Angleterre, et fit un petit signe à Néro qui l'attendait sur un arbre. Luna pris le temps de faire quelques derniers signes à son frère, avant de partit pour de bon...


Revenir en haut Aller en bas
Ashton Parker
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage
Occlumens
Manumagie (Niveau 1)


Re: Un petit tour à Venise

Message par : Ashton Parker, Lun 2 Fév 2015 - 0:10


Animation MDJ - PV Kyara Blanchet, William West & Luke Belt - Utilisation du libre arbitre

Depuis peu il n'était pas rare de voir de nombreux sorciers partir à la chasse. Mais pas des chasses banales, non, des chasses magiques. En effet un zoo magique allait bientôt ouvrir ses portes et on pouvait essayer de capturer des créatures afin de remplir le zoo. Évidemment, Ashton s'était directement lancé dans une capture de détraqueur qui, malgré un bon moment de galère, avait été concluante. Du coup, toujours dans le but d'arrondir ses fins de mois le Gryffondor avait cherché une nouvelle créature à attraper. Lui il ne visait pas les petites bestioles pourries, le détraqueur c'était à sa digne mesure.

En ce début d'après-midi pluvieux à Poudlard, Ashton avait surpris une conversation entre Kyara Blanchet, sa professeur de SACM, et William West, son professeur de Potions. Ils parlaient de se rendre à Venise, et cela avait intrigué le sang-mêlé. S'ils se rendaient à Venise ce n'était certainement pas pour visiter, ou alors Blanchet faisait des infidélités au prof d'Enchantement et ça ce serait la rumeur du siècle pour les élèves. Quoiqu'il en soit le Gryffondor avait bien l'intention de s'incruster. Alors que les deux Serpentards s'apprêtait à transplaner, Ashton attrapa le bras de Kyara et se retrouva immédiatement à Venise.

- Bon alors on capture quoi ? dit-il avec un grand sourire provocateur.

Maintenant qu'il était là, ils auraient qu'à faire avec, hein.

1-En jetant un coup d’œil dans l'eau, Ashton aperçoit directement un être de l'eau.
2-Ashton attend la réponse de ses profs.
3-Les Serpys essayent de le renvoyer à Poudlard mais un être de l'eau passe dans le canal et détourne l'attention.
4-Ashton s'incruste et veut savoir ce qu'ils vont capturer.
Revenir en haut Aller en bas
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un petit tour à Venise

Message par : Maître de jeu, Lun 2 Fév 2015 - 0:10


Le membre 'Ashton Parker' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Un petit tour à Venise

Message par : Luke Belt, Lun 2 Fév 2015 - 0:20


A peine la capture du moremplis terminée que j'avais décidé de recommencer une autre chasse. Après avoir informé Kyara de mon projet, celle-ci m'avait immédiatement informée qu'elle se rendait à Venise en compagnie de William pour aller chercher des êtres de l'eau. Comme leur nom l'indiquait, ils vivaient dans l'eau, du coup on allait devoir partir à la pêche, c'était cool ! Parce que la chasse ça allait bien cinq minutes mais j'aimais bien varier les plaisirs. A force ça devenait lassant de capturer des créatures terrestres. Surtout lorsqu'elles étaient vicieuses et ne se laissaient pas faire.

Le jour J, j'avais donc appelé mon elfe qui m'avait fait transplanner jusqu'à Venise. Au même instant, les deux professeurs arrivèrent face à moi et c'est avec une surprise non dissimulée que je vis que Parker se trouvait avec eux. Qu'est ce qu'il fichait là lui ? On ne m'avait pas informé de sa venue ! Si j'avais su j'aurais pas venu... Et puis c'était pas pour les gamins la capture de créatures magiques, surtout une aussi dangereuse que l'on allait faire. Les êtres de l'eau étaient des créatures pleines de ressources qui savaient parfaitement se défendre. Mais pour l'instant, il fallait qu'on en trouve...

1- J'avais pas particulièrement envie de plonger pour aller chercher...
2- J'avais pas particulièrement envie de plonger pour aller chercher...
3- Je me penche et aperçoit un être de l'eau qui me fait coucou.
4- Je me penche et aperçoit un être de l'eau qui me fait coucou.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un petit tour à Venise

Message par : Maître de jeu, Lun 2 Fév 2015 - 0:20


Le membre 'Luke Belt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Fondatrice AdjointeHarryPotter2005
Fondatrice Adjointe
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Un petit tour à Venise

Message par : Kyara Blanchet, Lun 2 Fév 2015 - 0:35


Venise, la destination pour les couples ! Kyara ne comptait pas y aller pour faire des bisous et des niaiseries. Elle allait transplaner quand un poids s'accrocha à elle. Heureusement qu'elle savait garder sa concentration, sinon elle aurait pu finir en morceaux ! Arrivée à Venise, la brune se tourna vers le poids et constata qu'il s'agissait d'Ashton Parker. Il fichait quoi ici ?! Il semblait tout content en tout cas ...

- Bon alors on capture quoi ?

Ok, il allait mourir. Il se tapait l'incruste ! Sentant la colère monter en elle, la brune dû faire le yoga pour ne pas étrangler l'élève. Ce n'était pas grave, il allait servir d'appât, voilà. A vouloir faire le malin, il allait à présent s'en mordre les doigts ! Souriant comme un prédateur, Kyara posa sa main sur l'épaule du gryffondor afin qu'il ne décide pas de se défiler.

Luke arriva au même moment. Ils étaient à présent plus qu'au complet pour pouvoir commencer la chasse ! Kyara avait mené l'enquête et avait découvert que les êtres de l'eau se trouvaient un peu de partout, même à des endroits insoupçonnés comme Venise. Il fallait juste trouver le bon coin d'eau, en somme quelque chose de bien propre.

- Mr Parker, nous allons capturer un être de l'eau et vous risquez d'être utile.

1- Il ne se passe rien ...
2- Il ne se passe rien ...

3- Kyara se penche et aperçoit un être de l'eau qui fait coucou.
4- Kyara se penche et aperçoit un être de l'eau qui fait coucou.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un petit tour à Venise

Message par : Maître de jeu, Lun 2 Fév 2015 - 0:35


Le membre 'Kyara Blanchet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Un petit tour à Venise

Message par : Luke Belt, Lun 2 Fév 2015 - 0:48


Kyara trouva rapidement un être de l'eau. Celui-ci était d'ailleurs assez étrange puisqu'il la saluait avec un geste de la main. Je crois que j'hallucinais. Non mais à l'eau quoi ! Un être de l'eau qui fait coucou ! On aura tout vu avec ces captures... Entre de la moisissure qui s'enfuyait et des capes qui faisaient joujou, je faisais de nombreuses découvertes ces derniers temps.

Je me penchais à mon tour et la créature s'enfonça dans l'eau, jusqu'à être hors de portée. Mon esprit tournait à cent à l'heure, comment allait-on nous en emparer ? Je tournai la tête et mes yeux tombèrent sur Ashton. Une idée topissime me vint alors en tête. Le gryffondor allait servir d'appat géant ! Il ne manquait plus que la canne à pêche, mais j'étais pas sûr qu'un bout de bois, aussi robuste soit-il, puisse supporter le poids du jeune sorcier.

Un sourire qui se voulait sincère s'afficha alors sur mon visage. Je voulais mettre le rouge et or en confiance. Celui-ci allait peut-être trouver que je n'étais pas dans mon état normal, puisque d'ordinaire je lui aurais balancé des sorts au visage, mais ce n'était pas important.

- Viens, on en a trouvé un ! T'as une idée comment l'attraper ?

1- Je pousse Ashton dans l'eau mais celui-ci résiste et fini par se ramasser sur le ponton en bois.
2- Et un Parker à l'eau, un ! Et une menthe à l'eau s'il vous plait !
3- La sale bestiole disparaît alors, sans que l'on ne puisse rien faire.
4- Et un Parker à l'eau, un ! Et une menthe à l'eau s'il vous plait !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître de jeu
avatar
PNJ
Arbitre neutre
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Un petit tour à Venise

Message par : Maître de jeu, Lun 2 Fév 2015 - 0:48


Le membre 'Luke Belt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
William West
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Un petit tour à Venise

Message par : William West, Lun 2 Fév 2015 - 1:00


William n'y avait pas cru lorsque Kyara était venu le voir pour lui proposer de passer du bon temps à Venise. Le romantisme c'était pas son truc ou alors de manière exceptionnel genre tous les trente ans. Mais en y réfléchissant, elle était mignonne Blanchet alors West était pas contre l'idée et accepta sans trop hésiter. Bon, sa collègue avait pris soin de préciser que c'était uniquement pour capturer un Être de l'eau mais tout le monde sait comment ça se passe : le cadre idyllique, l'euphorie du moment... Tout allait bien se passer.

Enfin ça c'était sans compter deux petits détails. Déjà le cas Ashton Parker. Un sale gosse qui vient s'accrocher à eux au moment où ils transplannaient, d'où est-ce qu'il sortait ? En plus il avait le toupet de demander ce que les professeurs avaient prévu de capturer. William allait lui répondre que c'était lui qui allait finir dans un sac et jeté en patûre à un Dragon mais le deuxième détail finit par arriver. Le deuxième détail ? Tout simplement Luke Belt, le cousin de Kyara, qu'elle avait invité probablement afin qu'il serve de rempart entre elle et son collègue potentiellement trop entreprenant. De toute façon la professeur de SACM ne pouvait pas l'avoir invité pour les aider lors de la capture, un simple auror ne serait jamais assez doué pour ça.

Une sirène finit toutefois par montrer sa tête, Parker et Belt commencèrent à se battre pour être le premier à l'embrasser et sans surprise Ashton finit au sol en deux-en-trois mouvements. Il était temps d'agir.


1. Will s'approche d'Ashton en faisant mine de vouloir l'aider à se relever, tout en lui marchant allègrement sur la main. Oups !

2. La sirène se met à bailler, semblant ne pas prêter le moindre intérêt aux quatre sorciers, super une cible facile !

3. Le bruit effraie l'Être de l'eau qui s'enfuit alors, super y'a plus qu'à en chercher un autre !

4. Et un petit Electrocorpus dans l'eau, au menu du soir : poisson grillé MOUHAHAHA ! En fait, c'est pas censé être protégé par la loi ces trucs là ? Bah, tant pis !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Un petit tour à Venise

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 6

 Un petit tour à Venise

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.