AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-17%
Le deal à ne pas rater :
Manette Xbox Series sans fil nouvelle génération – Blanc
49.99 € 59.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -44%
Trottinette électrique Mi Electric Scooter ...
Voir le deal
250 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne
Page 14 sur 27
Vagabondage en Ecosse
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 20 ... 27  Suivant
Enigmera Prewett
Gryffondor
Gryffondor

Vagabondage en Ecosse - Page 14 Empty
Re: Vagabondage en Ecosse
Enigmera Prewett, le  Mar 5 Fév 2013 - 23:01

Taylor venait de partir, laissant Era seule à nouveau.

La lionne ne s'était toujours pas changée. Elle se regarda rapidement, et se rua à la salle de bain pour nettoyer son corps du sang séché qui recouvrait les quelques blessures non guéries et de celles soignées par la magie. Elle jeta son peignoir à travers la pièce et profita longuement de l'eau qui ruisselait sur son corps, délassant peu à peu ses muscles encore engourdis. Sa douche terminée, elle s'habilla et retourna au salon.

Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas pris de temps pour ses recherches sur les créatures magiques. Ça lui manquait. Les retrouvailles avec Taylor, le trèfle, son emploi... Elle avait mis de côté sa passion, préférant se concentrer sur d'autres priorités. Mais aujourd'hui elle avait du temps devant elle. Elle trouvait peu à peu ses marques au boulot, le trèfle maléfique n'était plus qu'un mauvais souvenir, et Taylor était partit pour quelques jours. Il n'y avait plus qu'à !

Euphorique à l'idée de se lancer à nouveau dans ce qu'elle aimait, la jeune femme se rua vers les étagères pour en fouiller parmi les bouquins et parchemins entassés. Elle avait rangé là, quelque part, son rouleau contenant ses notes. Du moins le pensait-elle... Au bout de quelques minutes de vaines recherches, Era sortit la baguette de sa poche et prononça :

- Accio recherches Fléreur !

Un bruissement de papier se fit entendre derrière elle. Era se retourna alors, et vit flotter vers elle son rouleau de parchemin, sorti manifestement de sous un meuble. Comment était-il arrivé là ? Elle n'en avait aucune idée, mais le principal était qu'elle l'avait retrouvé. Elle s'installa sur une petite chaise en bois après s'être servit une tasse de thé, et commença à relire ce qu'elle avait trouvé.

Elle eut rapidement terminé sa lecture, et se leva pour se saisir d'un ouvrage dans la bibliothèque de Taylor. Elle le savait, les bouquins de son compagnon étaient une véritable mine d'or. Alors qu'elle cherchait une information somme toute banale dont elle voulait juste être sûre, son regard s'arrêta sur une double page représentant un dragon aux écailles aussi rouges que la braise, et au regard aussi blanc que le lait. Le dragon était à la fois effrayant et fascinant...

Complètement séduite par l'animal, Era en oublia ce qu'elle cherchait et commença à lire le descriptif de la créature. C'était un dragon au nom imprononçable. D'après les sources, il vivrait sur le mont Oakan, sur l'île d'Hokkaido au Japon. Cette bête avait la particularité de n'être mortelle que par son regard qui immobilisait sa victime, lui laissant le temps de la carboniser, à moins que cette dernière ne soit avalée toute crue... En revanche, à la pointe de sa queue en triangle se tenait un véritable trésor... Une petite poche contenait un précieux liquide à la couleur d'or, qui avait le pouvoir guérir les blessures même les plus graves et de redonner la mémoire à ceux qui l'avaient perdu.

La lionne leva aussitôt les yeux de son livre. Une douce chaleur l'envahie, l'espoir peut-être. Il était vrai qu'elle ne vivait désormais que pour le présent, mais ces morceaux oubliés de son passé l'envahissaient toujours dans ses rêves, rendant son sommeil bien peu reposant.

L'idée d'aller chercher le liquide de ce dragon traversa son esprit, mais elle savait que c'était ridicule... Elle risquait surtout de se faire dévorer par la créature. Pourtant... Cet animal serait à la fois un bon sujet de recherche et il était également un atout imparable contre le sortilège d'amnésie ! La lionne continua sa lecture et ce qu'elle découvrit ensuite refroidit un peu son enthousiasme. C'était un animal rare. Si rare que pour la plupart des sorciers son existence n'était qu'une légende. Mais les légendes viennent bien de quelque part. De faits réels. Un sorcier japonnais aurait témoigné l'avoir vu, mais ce dernier était mort depuis des années maintenant...

- Une légende ? Une légende ! s'énerva Era.

La lionne voulait y croire. Après tout, les dragons existaient bien ! Pourquoi pas celui-ci ?

- *Du calme, du calme...* se força-t-elle à penser.

Ce projet était fou, mais après tout, que valait la vie sans un peu de risque ? Elle en avait déjà pris de nombreux, avait frôlé la mort plus d'une fois, et de par son travail, elle la côtoyait souvent. Excitée par sa découverte, Era commença à griffonner des mots sur un papier, elle devait se préparer. Sa décision était prise, elle irait au Japon, elle partirait à la recherche de ce dragon.
Invité
Anonymous
Invité

Vagabondage en Ecosse - Page 14 Empty
Re: Vagabondage en Ecosse
Invité, le  Jeu 21 Fév 2013 - 12:55

Aujourd'hui, s'était direction l'Ecosse. Joe allait y faire sa dernière ronde. Il allait rester là bas toute une journée puis ensuite reviendrait vers l'Angleterre. Le jeune black n'ayant pas le permis de transplanage, il utilisa son balais pour combler les nombreux kilomètres qui séparaient l'Angleterre de l'Ecosse. Après de longues heures de vol (plus ou moins deux) Joe descendait de son balai. Il était gelé malgrès les couches de vêtements qu'il portait. Il s'était posé dans une grande ville d'Ecosse. C'est ici qu'il allait se promener jusque midi, ensuite il allait survoler quelques villages sorciers écossais pour finalement reprendre le chemin du retour. Il allait également en profiter pour visiter ce pays qu'il n'avait jamais vu auparavant. La ville était belle, original. Mais rien ne s'y passait. Les moldus étaient calmes et personne ne semblait vouloir les attaquer. C'est à l'instant où cette pensée traversait la tête de Joe que quelques choses se passait. Des cris se faisaient entendre, le jeune black avait déjà saisit sa baguette, bien qu'il la gardait caché. Il se dirigea vers la source des cris, dans son champs de vision il y avait une banque, entouré de policier moldu avec, à la main, des armes à feu. Joe n'avait jamais assisté à une intervention de la police moldu. Il décida de s'installer sur le trottoir afin d'observer leur façon de faire. Les gens autour de lui étaient tous en stress, le black restait calme. Au lieu d'intervenir, la police moldu ne faisait que négocier avec les braqueurs. Aucune action ! Très vite, le spectacle avait lassé l'Auror. Au bout de deux heures, la police passait enfin à l'action. Plusieurs hommes armés jusqu'au dent et protéger de vêtements par-balle entrèrent dans la banque. Quelques coups de feu avaient retentit, le black était à présent debout attendant de voir qui allait ressortir de la banque. Après une vingtaines de minutes, le même nombre de policier qui était rentré en sortirent suivit de civil. Apparement, l'opération s'était bien passé. Le public criait, applaudissait les forces de l'ordre. Joe sourit, puis s'en alla, il devait continuer sa tournée en Ecosse, il avait prit un sacré retard avec cette affaire. A trois heures, une fois le ventre rempli, Joe s'en alla sur son balai afin de vérifier ce qu'il se passait vu du ciel. Il fit une fois le tour de la ville, puis partit faire le taire des villages aux alentours. A chaque fois qu'il apercevait un village, il descendait, en faisait le tour, vérifiait une dernière fois vu du ciel puis s'en allait vers le suivant. Au final, la journée s'était plutôt bien passé et rien n'était venu animer son petit voyage professionnelle en Ecosse.

Fin du RP.
Invité
Anonymous
Invité

Vagabondage en Ecosse - Page 14 Empty
Re: Vagabondage en Ecosse
Invité, le  Mar 11 Juin 2013 - 22:33

(Rp uniquement avec Kao Snape )

Voilà déjà quelques jours que Benjamin posséder sa nouvelle baguette et qu'il s'essayer a de nouvelles recettes qui lui était impossible sans cette baguette.Ayant épuisé les recettes qui se trouver dans la boutique de son père il décida de partir à la recherche de nouveaux bouquins d'alchimie, c'est alors à ce moment là qu'il eu l'idée de retourner voir celui qui à était un père pour lui et qu'il n'avais pas vu depuis un bon moment ,Mr. Gold.

Après quelques jours de préparatifs et de voyages Benjamin se trouvait maintenant à quelques mètres de l’entrée de là ville , ville dans la quelle il n'était plus rentrer depuis la mort de son grand-père il y à maintenant un peu plus de trois ans.Il demanda au chauffeur de le déposer devant la boutique de ce cher Mr. Gold.Une fois devant la boutique Benjamin eu une petite hésitation avant d'entrer dans cette endroit où il avait passer une grande partie de son enfance , puis il entra.

Le bruit de la petite clochette qui se trouve sur la porte d'entrée indiqua à Mr. Gold qu'un client était là et en ces temps difficile pour la plus vieille boutique de la ville il s'empressa de venir saluer cet personne .
«  -Benjamin ! Quelle surprise !
-Vous n'avez vraiment pas changer depuis la dernière fois.
-Oh mais par contre toi tu as bien changer ! Tu as vraiment ce que je pense accroché à ta ceinture ?
-Oui. J'ai eu cette baguette récemment et je suis justement venu ici pour trouver de nouvelles recettes me permettant de m'améliorer encore et encore..
-Je pense avoir ce que tu recherches »
Gold se retrancha dans l’arrière boutique un instant puis revint avec un livre qui était recouvert de cuir et qui avait pour nom ''Magie & Alchimie'' qu'il donna à Benjamin.
« -Prend en soins !
-Je vous remercie vraiment Mr. Gold , vous pensez que je peux rester ici ce soir ?
-Bien sûr , tu es ici comme chez toi ne l'oublie pas ! »

Au cours de la soirée Benjamin ne pu s'empêcher de lire ce livre regorgeant de nombreuses recettes toutes plus intéressantes les une que les autres , cependant il tomba sur une page toute griffonnée au crayons.Cela l'intrigua beaucoup et il décida d'utiliser sa baguette pour découvrir ce que tout cela cacher .
A ce moment là il ne le savais pas encore mais ceci aller l'embarquer dans une quête dont il ne pouvait pas encore imaginer les conséquences .

Il pouvait maintenant voir l'intitulé de cette potion ''Dernières pensées''.En lisant le descriptif de cette potion son cœur commença à battre rapidement , ses mains devenaient moites et il posa le livre sur la table en ayant son regard perdu dans l’immensité de ses pensées.
Ce qu'il venait de lire ravivait en lui de douloureux souvenir.
'' Cette portion permet à tout sorcier qui l’ingurgite une nuit de pleine lune de pouvoir visionner les derniers moments d'une personne décédée. ''

Benjamin avait enfin trouver un moyen de comprendre ce qui était arriver à sa mère et pour celui il lui suffisait de rassembler les ingrédients nécessaire à la confection de cette potion.Etant bien décider à la réaliser il sorti son petit calepin et nota la recette :
- 6pétales de roses noires
-4 gouttes d'Huile de foie de corbeaux
-2 ongles de trool
-10 cl d'urines de dragon noir
-Une seule goute de venin d'un serpent très rare ne se trouvant qu'au abords du Loch Ness , ses écailles argentés ne vous laisserons aucuns doutes.
Tout cela devant être bu dans une corne de licorne fraiche.

Benjamin pouvait maintenant savoir ce qui est réellement arrivée à sa mère. Sa décision était prise , demain il commencera ses recherches en partant pour l'Ecosse.
Le lendemain matin il annonça à Mr.Gold son choix de partir en écosse et celui ci décida de l'emmener à la gare de Londres pour qu'il puisse prendre le train jusqu'à Glasgow , de là il pourra partir à l'aventure où bon lui semble en Ecosse.
Benjamin accepta et pris Mr. Gold dans ses bras pour le remercier.
Le soir même il arriva à Glasgow.
Kao Snape
Kao Snape
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Vagabondage en Ecosse - Page 14 Empty
Re: Vagabondage en Ecosse
Kao Snape, le  Mer 12 Juin 2013 - 0:35

Le réveil indiquait sept heures pile lorsqu'il sonna. L'objet n'eut le temps de retentir seulement deux fois avant que Kao ne l'envoi par terre dans un grognement qui semblait dire « ah tais toi », en compagnie de ses vêtements éparpillés un peu partout sur le parquet clair de sa chambre. Aujourd'hui elle ne travaillait pas, mais elle devait se lever si tôt car elle devait aller chez son oncle paternel, James, qui habitait dans la grande ville de Glasgow en Écosse, pays se situant au nord de l'Angleterre, où elle vivait actuellement. Partant une semaine complète, la jeune femme ne pouvait pas se permettre de partir en transplanant, à cause de tous les bagages qu'elle devait prendre. Certes le voyage n'était que d'une semaine mais que voulez-vous, c'était une fille après tout. Et puis, Shiro, Natsu et Wizz, respectivement sa chouette Harfang, sa salamandre et son boursoufflet en faisaient également parti. Ils n'allaient pas rester seul sept jours entier quand même, pauvres bêtes. La principale raison de leur venu était surtout parce que Kao adorait les prendre avec elle., parce que chez ses parents, les animaux étaient plutôt bien soignés. Trop même.

L'ex poufsouffle se leva donc pour prendre son petit déjeuner en compagnie de ses parents qui étaient déjà debout. Manque de chance pour eux, ils devaient travailler et n'avaient pas pris de congés cette semaine. Après leur avoir dit bonjour et manger son croissant, Kao se dépêcha de monter à la salle de bain pour prendre une douche avant que quelqu'un d'autre n'y aille. Si Logan, son frère, se décidait à entrer dans cette pièce avant quiconque, c'était fini, l'attente serait d'au moins une heure avant de pouvoir entrer à son tour. Résultat, elle raterait son train à coup sûr. En fin de compte, elle réussit tout de même à se laver sans problème et n'était pas du tout en retard ! Enfin, pour l'instant... La brunette sortit donc de la salle de bain, une serviette enroulée autour d'elle pour se rendre dans sa chambre qui se trouvait juste à côté, pour se préparer. Suite à quelques minutes de recherche, elle opta pour un simple T-shirt gris avec un gilet de la même couleur mais en plus foncé, avec un jean et des ballerines noires. Enfin prête, Kao lança un Failamalle à l'aide de sa baguette magique pour faire rapidement ses valises et les descendit pour finalement dire au revoir à ses parents.

- Amuse toi bien, salue ton oncle pour moi ! Et n'oublie pas de.....
- Oui oui maman, je t'appelle quand j'arrive.

Ce qu'elle pouvait être protectrice sa mère, toujours à lui parler comme si elle avait dix ans. Il y a des moments où cela pouvait être très insupportable. Son père était totalement l'opposé : beaucoup moins collant avec sa fille. Ses enfants pouvaient faire ce qu'ils voulaient avec lui. Contrairement à Lysia qui pouvait se montrer beaucoup plus à cheval sur les règles.
Alors que Kao s'apprêtait à fermer la cage de sa chouette blanche comme neige, Logan descendit les escaliers, la tête dans le gaz, comme on dit. « Et bien, y'en a qui ont la belle vie» pensa t-elle.

- Aller, au revoir tout le monde.

Kao salua tout le monde d'un signe de la main en sortant de la maison familiale et monta dans sa voiture afin de se rendre à la gare de Liverpool, ville où elle était en ce moment, c'est à dire celle où habite ses parents. En effet, la jeune femme essayait de rendre visite à sa famille le plus souvent possible. Avec sa vie privée, sa vie professionnelle, ce n'était pas toujours facile malheureusement...
Le trajet se fit sans trop d'encombre, mis à part le boursoufflet qui n'arrêtait pas de bouger à l'intérieur de l'habitacle, visiblement très excité à l'idée de partir en voyage. Vingt minutes plus tard, tout ce petit monde se retrouva dans le hall de la gare. L'auror cherchait le quai où son train devait être lorsqu'elle entendit une annonce comme quoi ce dernier partait dans deux minutes. Elle fit donc rouler sa valise et se dépêcha de composter son billet pour entrer dans le train. C'est donc toute essoufflée qu'elle se rendit à sa place. Une fois les sacs dans le porte bagage, elle s'autorisa une petite sieste le temps du trajet.

Quelques heures plus tard, le train arriva à destination et le soir commençait à tomber. L'ancienne jaune et noire descendit donc, non sans mal et prit un plan pour savoir où elle devait aller pour choper un taxi dans le coin, afin de se rendre chez son oncle, raison pour laquelle elle se retrouvait dans la gare de Glasgow aujourd'hui, qui était d'ailleurs noire de monde. Kao s'avança alors tout en décriptant sa carte moldue lorsqu'elle fonça dans quelqu'un.

- Oh pardon, j'suis désolée c'est de ma faute, je regardais pas où je mettais les pieds.

Plus maladroite, on peut pas. Après avoir failli rater son train, voilà qu'elle renversait quelqu'un. Kao s'excusa auprès de la personne qu'elle avait bousculé, qui semblait être un jeune homme du même âge qu'elle, tout en ramassant son papier si précieux pour elle, qui lui permettra d'arriver enfin, à bonne destination.
Invité
Anonymous
Invité

Vagabondage en Ecosse - Page 14 Empty
Re: Vagabondage en Ecosse
Invité, le  Lun 17 Juin 2013 - 20:50

Assoupi pendant le trajet qui le séparer de Glasgow, Benjamin fut réveiller par le contrôleur du train :
« Terminus tout le monde descends ! »
Un peu dans les vapes Benjamin se dirigea vers la porte de sortie avec une idée en tête « il me faut un plan ».
Il se retrouva maintenant dans cette grande gare bondée de personnes toutes plus pressées les une que les autres quand tout un coup quelqu'un lui fonça dedans.

- Oh pardon, j'suis désolée c'est de ma faute, je regardais pas où je mettais les pieds.

La personne qui venait de le bousculer était une jeune femme qui avait probablement le même âge que lui et qui était accompagnée d'une très belle chouette blanche et d'un petit boursouffle.
A cause de ce petit choc la baguette de Benjamin se retrouva à terre tout comme la carte que tenez cette inconnue, il récupéra directement sa baguette qui était devenu très importante pour lui et qui ne devait surtout pas tomber entre les mains de moldue.
La jeune femme récupéra aussi sa petite carte qui devait aussi être importante  pour elle.

-Ce n'est pas grave, je ne faisais pas attention moi non plus !
Est-ce que vous pourriez m'aider à trouver où se trouve l'agence de tourisme ?
Kao Snape
Kao Snape
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Vagabondage en Ecosse - Page 14 Empty
Re: Vagabondage en Ecosse
Kao Snape, le  Mar 18 Juin 2013 - 17:08

La grosse horloge de la gare affichait déjà vingt heures. Il fallait que Kao se dépêche si elle ne voulais pas se faire engueuler par son oncle. Enfin, il devait bien se douter qu'elle ne serait pas à l'heure, comme d'habitude... En ramassant sa carte, Kao bredouilla encore des excuses mais heureusement, elle était tombé sur quelqu'un de bien, il n'avait pas l'air d'être trop contrarié suite à cette collision.

- Ce n'est pas grave, je ne faisais pas attention moi non plus ! Est-ce que vous pourriez m'aider à trouver où se trouve l'agence de tourisme ?

Ce jeune homme lui avait dit ça en tenant un long bâton, qui ressemblait fortement à une baguette magique. Non en fait ça ne ressemblait pas une baguette, c'était une baguette. Donc dans cette gare pleine de monde, elle avait quand même réussit à trouver un sorcier. Et bien, la chance ne l'avait peut-être pas totalement quitté après tout...

- Euh, oui bien sur. Ça ne devrait pas être loin d'ici. Oh, et j'vous conseille de ranger ça, pour ne pas que les moldus la voit, lui dit-elle tout en pointant la baguette du doigt accompagné d'un sourire.

L'auror rassembla ses bagages tout en rangeant son boursoufflet dans l'un des sacs. Il ne manquerait plus que les gens le voient... Cet animal existe uniquement dans le monde sorcier, contrairement aux chouettes par exemple. D'ailleurs, la sienne commençait à bouger dans tous les sens dans sa cage. Toute une journée là dedans, c'est sur que ça ne devait pas être agréable. « Ne t'inquiète pas, on est bientôt arrivés, patience ! » lui chuchota-t-elle pour ne pas qu'on la remarque. C'est vrai que parler à une chouette, cela pouvait paraître très bizarre. Mais Shiro comprenait très bien les propos de sa maîtresse. La preuve, le mâle s'arrêta immédiatement de bouger et se posa sur la petite balançoire à l'intérieur de son habitacle. La brunette décida de se diriger vers la grand porte de sortie en compagnie de... Bonne question. C'est à ce moment là qu'elle se rendit compte qu'elle ne savait même pas à qui elle avait à faire. Elle le regarda donc et tendit sa main droite pour le saluer.

- Sinon, moi c'est Kao. Et toi, c'est quoi ton petit nom ?

En attendant la réponse de sa soudaine rencontre, Kao ouvrit sa carte pour regarder où se trouver l'agence de tourisme et par la même occasion, la route pour se rendre chez son oncle James.
Invité
Anonymous
Invité

Vagabondage en Ecosse - Page 14 Empty
Re: Vagabondage en Ecosse
Invité, le  Mer 19 Juin 2013 - 22:19

La jeune femme au cheveux brun en face de lui le surpris en lui répondant :

- Euh, oui bien sur. Ça ne devrait pas être loin d'ici. Oh, et j'vous conseille de ranger ça, pour ne pas que les moldus la voit.

Benjamin avait réussi à tombé par hasard sur une sorcière dans cette gare bondée de monde, maintenant il devait réussir à ne pas trop en dire sur ses réels motivation ici puisqu'il est principalement ici pour capturer un serpent aussi rare que mortel,ces serpents étant soumis a une réglementation très stricte dans le monde de la magie.
Benjamin ne savait pas encore qu'il était tombé sur une auror du ministère de la magie .
Cette dernière s'empressa de rassembler ses bagages tout en calmant sa chouette et en rangeant son boursoufflet dans l'un de ses sacs.

- Sinon, moi c'est Kao. Et toi, c'est quoi ton petit nom ?Demanda cette jeune sorcière qui avait maintenant un nom pour Benjamin .

- Moi c'est Benjamin , je te remercie de bien vouloir m'aider ! 


Kao semblait très occupée lorsqu'elle consultait sa carte qui semblait assez compliquée.
C'est à ce moment là que Benjamin voulu lui demander si elle avait besoin d'aide mais fut coupé dans son élan.

-Tu as..
-Voilà ! Lança la jeune sorcière qui venait de trouver le chemin.
Kao Snape
Kao Snape
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Vagabondage en Ecosse - Page 14 Empty
Re: Vagabondage en Ecosse
Kao Snape, le  Mer 19 Juin 2013 - 23:07

[J'ai l'autorisation du libre arbitre, et Benjamin l'a aussi]

Maudite carte. Kao l'a retourné dans tous les sens, rien à faire. Si elle serait écrit en chinois, ça aurait été la même chose. Non mais quelle idée de construire autant de truc. Et vas y que je te met une route ici, une route là... Et pour couronner le tout, c'était écrit en tout petit. Pas emmerdant du tout, non.
Pendant que l'auror se démenait avec son bout de papier, le jeune homme se présenta à son tour.

- Moi c'est Benjamin , je te remercie de bien vouloir m'aider !

Kao lui fit un petit signe un de la main qui signifiait que ce n'était rien, tout en lui souriant. Si elle pouvait aider quelqu'un, pourquoi pas. La sorcière regarder très attentivement la carte de la ville, si bien qu'elle n'a pas entendu que Benjamin allait dire quelque chose.

- Voilà ! dit-elle en pointant du doigt l'agence de tourisme qu'elle avait finalement trouvé, non sans mal.

Apparemment si elle avait bien tout compris, ce qui ne pouvait évidemment ne pas être le cas, l'établissement ne se trouvait pas très loin. En effet, l'agence devait se situer à moins d'un kilomètre de là où ils se trouvaient, c'est à dire la gare. En plus de ça, la station de taxis était seulement à quelques pas de là, ça tombait bien.

- Ça ne doit pas être très loin, suis moi. Plus vite parti d'ici, plus vite arrivés là-bas !

Ah, si seulement ils pouvaient transplaner là maintenant tout de suite... Mais non, il fallait marcher et traverser toute cette foule. À croire que tout Glasgow s'était donné rendez-vous à la gare aujourd'hui. On ne voyait même plus le tableau d'affichage tellement il y avait de gens devant, tel un essaim d'abeilles.

- Sinon, qu'est ce qu'un sorcier fait dans une gare d'Écosse ?

Ils allaient passer un peu de temps ensemble alors autant faire connaissance tout de suite. Kao posa sa question en franchissant les portes de sortie de la gare. Contrairement à ce qu'elle pensait, il ne faisait pas trop mauvais. Le soleil était présent, bien que recouvert de nuages blancs. Mais bon, il était là et procurait tout de même un peu de chaleur. Au moins, cela rendrait le trajet plus joyeux.
Invité
Anonymous
Invité

Vagabondage en Ecosse - Page 14 Empty
Re: Vagabondage en Ecosse
Invité, le  Jeu 20 Juin 2013 - 9:29

-Ça ne doit pas être très loin, suis moi. Plus vite parti d'ici, plus vite arrivés là-bas !
- Sinon, qu'est ce qu'un sorcier fait dans une gare d'Écosse ?
Demanda Kao tout en sortant de la gare suivi par Benjamin.


« Ne lui dis pas que tu es alchimiste, ne lui dis pas que tu es alchimiste, ne lui dis pas que tu es alchimiste ! Ca pourrait amener trop de questions » Pensa-t-il cependant il ne pu s'empêcher :


-Bah en fait moi je suis alchimiste et je suis en quête de nouveaux ingrédients pour de nouvelles potions que je ne peux trouver autre part qu'ici .
Décidément se retrouver face à une sorcière perturbait bien Benjamin qui n'aurait jamais pu imaginer rencontrer un autre personne qui ne venait pas d'ici, il voulait maintenant en savoir plus sur cette jeune sorcière dont il ne connaissait que le nom, Kao.


- Et toi pourquoi tu es venu jusque Glasgow.
Demanda le jeune alchimiste qui continuait d'avancer le long de la gare sous un ciel plutôt nuageux , guidé  par Kao .
Kao Snape
Kao Snape
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Vagabondage en Ecosse - Page 14 Empty
Re: Vagabondage en Ecosse
Kao Snape, le  Jeu 20 Juin 2013 - 9:47

Les rues de Glasgow étaient beaucoup plus calme que la gare. Et plus les deux jeunes sorciers s'enfonçaient dans la ville, moins il y avait de gens. Tout le monde devait être dans le centre ville aujourd'hui, vu le beau temps. 
Pendant qu'ils avançaient, Benjamin répondit à la question que lui avait dernièrement posé Kao. 

- Bah en fait moi je suis alchimiste et je suis en quête de nouveaux ingrédients pour de nouvelles potions que je ne peux trouver autre part qu'ici. Et toi, pourquoi tu es venu jusque Glasgow ?

On pouvait s'attendre à tout sauf à cette réponse. Des alchimistes, il n'y en a plus beaucoup de nos jours. Celui dont tout le monde se rappelle, c'est bien sur Nicolas Flamel, qui avait par on ne sait quel moyen su créer la pierre philosophale, que beaucoup de monde convoitait, comme Voldemort par exemple. Ce qui était sûr, c'est qu'il ne fallait pas recréer une telle chose. On pouvait inventer de nouvelles potions mais fabriquer une pierre comme celle-ci pourrait de nouveau attirer des personnes mal intentionnées.

- Ah, c'est pas commun comme métier ça. Tu es le nouveau Flamel ? Demanda Kao en rigolant. Plus sérieusement, je trouve ça plutôt cool. J'en ai connu un quand je travaillais à la boutique d'accessoires de magie noire. Mais bon, c'était plus quelqu'un qui jouait avec des potions pour s'amuser, rien de sérieux.

Kao elle était une des meilleurs de sa classe en potions quand elle était à Poudlard, contrairement à la botanique, où la Poufsouffle était une catastrophe. Les défenses contre les forces du mal était un cours qu'elle affectionnait tout particulièrement aussi. C'est d'ailleurs ce qui l'a le plus servi, car en tant qu'auror, elle devait connaître les forces du mal et savoir les contrer.

- Moi, et bien, je viens voir de la famille. Je reste ici une semaine parce qu'après je dois rentrer à Londres pour le travail. Ah oui tu m'as dit ce que tu faisais dans la vie et pas moi. Je suis auror. 

La jeune femme leva la tête et vit au loin l'agence de tourisme. Ils n'avaient marché qu'un quart d'heure, vingt minutes tout au plus et les voilà déjà arrivés. Cela n'avait pas était long, comme prévu.
Invité
Anonymous
Invité

Vagabondage en Ecosse - Page 14 Empty
Re: Vagabondage en Ecosse
Invité, le  Jeu 20 Juin 2013 - 20:41

- Ah, c'est pas commun comme métier ça. Tu es le nouveau Flamel ? Demanda Kao en rigolant. Plus sérieusement, je trouve ça plutôt cool. J'en ai connu un quand je travaillais à la boutique d'accessoires de magie noire. Mais bon, c'était plus quelqu'un qui jouait avec des potions pour s'amuser, rien de sérieux.


Benjamin pratiquant cette discipline depuis bientôt 10 ans il souhaite au fond de lui laisser son nom dans l'histoire de l'alchimie.


-Ah ah ! C'est vrai que Flamel était un maître dans ce domaine, je n'ai pas la prétention de devenir aussi célèbre que lui mais c'est vrai que pour moi l'alchimie est une des choses qui me font me lever tout les matins avec un but 
Et toi pourquoi tu es venu jusque Glasgow? 


- Moi, et bien, je viens voir de la famille. Je reste ici une semaine parce qu'après je dois rentrer à Londres pour le travail. Ah oui tu m'as dit ce que tu faisais dans la vie et pas moi. Je suis auror. 


Auror , ce mot résonna dans la tête de Benjamin.C'était des Auror qui quelques années plus tôt n'ont rien fait pour comprendre comment sa mère était morte, le jeune homme ne portait pas vraiment les Auror dans son cœur .


-Ah une auror.. On en croise pas tout les jours non plus!Je ne vous porte pas vraiment dans mon cœur.. Mais bon tu as l'air différente de ceux qui n'ont absolument pas chercher à comprendre ce qui est arrivait à ma mère !


Lança Benjamin au moment où les deux sorciers arrivèrent près de l'office de tourisme.
Kao Snape
Kao Snape
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Vagabondage en Ecosse - Page 14 Empty
Re: Vagabondage en Ecosse
Kao Snape, le  Jeu 20 Juin 2013 - 21:01

Voilà, tous deux se trouvaient à présent devant l'agence de tourisme, qui était orné d'une grande pancarte qu'on ne pouvait pas la rater. Puis d'un coup, comme une illumination, Kao se souvint qu'elle devait appeler sa mère. Cette dernière lui rabaché maintes fois de lui téléphoné une fois qu'elle serait arrivée en Écosse. La jeune femme chercha alors son téléphone portable dans son sac à main en cuir noir pour envoyer un texto à sa mère, tandis que Benjamin était en train de lui répondre.

- Ah une auror.. On en croise pas tous les jours non plus ! Je ne vous porte pas vraiment dans mon cœur... Mais bon tu as l'air différente de ceux qui n'ont absolument pas cherché à comprendre ce qui est arrivé à ma mère !

Ça avait le mérite d'être clair. Le jeune homme n'aimait pas les aurors. Certes il avait une raison valable, mais Kao savait très bien que c'était très difficile quelque fois de retrouver un coupable, surtout si l'enquête se fait plusieurs années plus tard. La jeune femme répondit à Benjamin tout en écrivant sur son cellulaire moldu.

- Oh, j'suis désolée pour ta mère. Mais tu sais, le boulot d'auror n'est pas quelque chose de facile, j'en sais quelque chose ! Si tu veux, j'peux faire des recherches pour toi ? Tiens, j'te donne mon numéro, dit Kao en tendant un papier tout prêt.

Derrière elle, la chouette harfang recommençait à faire des sienne. Elle bougeait dans tous les sens en émettant des sons bizarres. Kao se demanda alors pourquoi elle faisait tout ce cinéma et regarda donc dans la même direction que Shiro. Le malin avait repéré un taxi, typiquement british évidemment, Grande-Bretagne oblige. Puis en regardant de plus près, sur le trottoir d'en face se trouvait des emplacements pour taxi. La jeune femme se sentit soulagée de ne pas à avoir refaire tout un trajet pour trouver son moyen de locomotion.

- Bon, je dois te laisser Benjamin. Ravie de t'avoir rencontré. Puis, oublie pas de m'appeler si tu as besoin !

L'auror fit la bise à sa nouvelle rencontre et lui fit un signe de la main en compagnie d'un sourire avant de traverser la rue pour choper un taxi. De gros nuages commençaient à arriver en plus de ça, il ne manquerait plus qu'elle se prenne la pluie. Enfin, dans quelques minutes, elle serait à bon port !

[Fin du RP]
Invité
Anonymous
Invité

Vagabondage en Ecosse - Page 14 Empty
Re: Vagabondage en Ecosse
Invité, le  Dim 7 Juil 2013 - 22:50

Début nouveau Rp
(Rp avec Quentin Mortier)

L'hiver était d'une rudesse du diable. Si l'enfer était parsemé de flammes léchant le corps des pécheurs, le froid était pourtant pas préférable. Il brûlait la peau aussi bien que le plus ardent des feux et paralysait le corps comme le plus habile des poisons. Les terres étaient blanchis par une épaisse couche de neige ressemblant à la toison des moutons, gênant la marche et les ballades. Le vent nourris de flocon bouchait la vue pouvant rendre aveugle le plus doué des éclaireurs. La température était plus basse que jamais elle ne fut depuis tout le siècle dernier rendant le plus courageux des braves aussi frileux qu'une petite fille. Ainsi, les voyageurs s'équipaient d'épais manteaux pour résister aux mieux à ce froid et les antres des cheminées des maisons voyaient croître un feu ardent et bienfaiteur. C'est ainsi que malgré cette météo hivernale et la proximité des fêtes annuelles, un autre genre de rassemblement se déroulait sur les terres d’Écosse.

En effet, dans un petit village pittoresque du Nord de la Royaume-Uni, un manoir gigantesque brillait sur un petit mont de la région et les lumières qui traversaient les ouvertures illuminées les environs obscurs. Dans cette demeure voyante, un vieux bienfaiteur avait organisé un gala comme en faisait plus en cette époque troublée. Ce dernier du nom de Victor Ebenezer avait en effet invité les plus grandes et riches familles de sorcier au Sang Pur ou Mêlée d'Europe. Tout ceux voulant entretenir des relations avec le pouvoir ou l'argent et ne pouvaient en toute logique y couper. Ainsi, Sorcier et sorcière arrivaient en famille habillé de leurs plus belles tenues et paraient de leur plus beaux atouts.

Le manoir fait d'une pierre gris claire avait été nettoyé et décoré pour l'occasion. De beaux bibelots et peintures enrichissaient la vision des invités. Les elfes de maison avaient travaillés pour cela trois jours durant. Des mets de tous les pays étaient présents dans un gigantesque buffet. Une musique classique et douce édulcorée l'environnement. Les rires et les discussions bourdonnaient dans la pièce à vivre qui était grande, épurée et parsemée de fauteuils et de canapés confortables. Des groupes s'étaient formés, discourant sur la politique, l'économie, la philosophie...

Parmi l'un des groupes se trouvait l'hôte, Victor Ebenezer. Âgé de ses cinquante cinq ans, il était habillé d'un costume noir, élégant et sobre, d'une chemise aussi claire que sa cravate était sombre. Ses cheveux disparates avaient été coiffés en arrière, son regard malgré les années était toujours vif et dynamique, son sourire avenant mais dur. Sa voix était douce, glaçante et claire et sa posture haute et figée. Il aimait donner son avis et recevait les compliments de sa soirée avec une réelle modestie. Il voyageait de groupe en groupe pour faire honneur à ses invités de sa présence et donnait des ordres discrets et aimables à ses serviteurs pour que les désirs des convives soit réglés avant même qu'ils n'apparaissent.

Puis, un elfe de maison vint quérir son maître pour l'avertir qu'un homme demandait sa présence seul à seul dans son bureau. Il prit donc congés poliment de ses invités et se dirigea vers son bureau. Un homme munit d'un simple impers gris l'attendait, les cheveux en bataille , le visage rêveur. Victor ferma les portes derrières lui et se tourna vers celui qui avait demandé sa présence.


-Eh bien cher Castiel, vous voilà de retour. Avez-vous bien fait ce que je vous ai demandé ?

Le Castiel en question acquiesça avant de poser une simple lettre sur le bureau du vieil homme avant de se diriger vers la sortie, le regard toujours ailleurs.

-Pas un mot bien sur Castiel

L'homme en imper s’arrêta avant de reprendre sa sortie. Enfin seul dans son bureau. Victor pris la lettre sur le bureau avant de la ranger dans le tiroir de son bureau puis il se dirigea à nouveau vers son salon. Mais sur le couloir long et froid qui devait le mener à ses convives. Il vit une pièce à sa droite entrouverte et illuminée. C'était sa bibliothèque. Là des milliers d'ouvrages aussi divers que variés étaient rangés dans le large et grandes étagères de bois. Là, seul, un jeune homme était présent, faisant face aux rayons, loin du bruit du gala et des conversations mondaines. Le propriétaire des ouvrages fit un pas en avant et dit d'une fois ferme mais tout de même aimable ces mots :

-Jeune homme ? Vous êtes vous perdus ?
Invité
Anonymous
Invité

Vagabondage en Ecosse - Page 14 Empty
Re: Vagabondage en Ecosse
Invité, le  Lun 8 Juil 2013 - 13:24

 Les vacances d'Hiver avaient débuté depuis cela quelques jours. Quentin était bien sûr rentré chez lui, ce château l'ennuyait en dehors des périodes de cours, plus rien ne s'y passait, et le jeune sorcier n'avait pas envie de mettre l'ambiance dans la vieille école. Il avait donc préféré retourner chez ses parents. Du moins, pas pour bien longtemps, car la famille avait reçu une invitation au gala d'un très important personnage du monde sorcier, Serpentard de Sang-Pur, qui réunissait environ toutes les plus importantes familles de sorciers. La famille Mortier avait donc loué une grande demeure en Ecosse afin de profiter du Pays, car, quitte à y mettre les pieds, autant y rester quelque peu.

 Le froid était mordant dans ce Pays cet hiver, mais sans image. En effet, l'Hiver était si glacial que l'on avait l'impression que celui-ci était habité par une âme propre qui venait mordre la peau du monde, le brûlant de sa froideur extrême. Impression désagréable pour Quentin, qui commençait presque à regretter Dijon et son temps ingrat. Pas beaucoup de neige en cette année certes, mais au moins pas cette température basse à l'extrême.

 Le jour de l'important Gala était arrivé, et de nombreuses familles de sorciers, et même des individus seuls, se pressaient devant la porte, souhaitant rentrer pour échapper au froid démesuré. Quelques minutes passèrent, puis tous étaient rentrés. Chacun se mit à discuter avec ses connaissances personnelles, jusqu'à ce qu'une voix puissante, certainement amplifiée, n'interrompe gentiment l'assemblée. Il s'agissait de Victor Ebenezer, l'organisateur du Gala, un homme très important, ex-directeur du bureau des Aurors, qui souhaitait la bienvenue à ses convives à travers un discours très élaboré, et digne des meilleurs discoureurs. C'est après avoir terminé de remercier les invités d'être présents que, sous un tonnerre d'applaudissements, le vieil homme énergique les invita à se servir et reprendre leurs activités.

 Les hommes et femmes présents avaient donc repris leurs activités de plus belle, discourant sur différents aspects de la politique, de l'économie... Tout ce dont on pouvait parler dans ce genre de soirées "mondaines". Leur hôte, Victor, se faisait un devoir de parler avec un maximum de personnes, afin de faire honneur à chacun des invités présents sur les lieux. L'homme avait l'air doté d'une politesse extrême, et c'était l'une des qualités que Quentin appréciait le plus chez les gens en général.

 Bien que les conversations alentour soient fortes intéressantes, le bruit environnant était quelque peu gênant pour le jeune Serpentard. Celui-ci prit donc l'initiative de visiter le manoir, très bien décoré d'ailleurs, de manière plus approfondie. Après avoir découvert différentes pièces qui n'avaient pas retenu l'attention du jeune homme, celui-ci arriva dans une immense bibliothèque, remplie de milliers d'ouvrages, tous, d'un point de vue extérieur, ayant l'air très intéressants. Plusieurs ouvrages attirèrent le jeune homme, il marcha donc en direction de l'un de ceux-là. Au moment où Quentin arriva devant l'étagère, une voix l'interpella.


-Jeune homme ? Vous êtes vous perdus ?

 Il s'agissait bien sûr du propriétaire du Manoir, certainement attiré de l'extérieur par la lumière que renvoyait la pièce. Le jeune sorcier se tourna donc vers son hôte, et lui répondit de franche voix.

-Ah, Monsieur Ebenezer. Pardonnez-moi pour cette intrusion dans votre bibliothèque, ce fut malpoli de ma part. Le fait est que je supporte mal tout le bruit que font vos convives, et un peu de tranquillité allait de soi pour que je n'attrape pas la migraine. Et quoi de plus silencieux qu'une bibliothèque Monsieur? Mais je suis confus de cette intrusion, je sors de ce pas.

 Quentin commença donc à marcher dans la direction de la porte d'entrée, où se tenait le quinquagénaire, qui l'avait regardé jusqu'à présent avec un regard de marbre, bien que sa voix ait exprimé une forte amabilité.
Invité
Anonymous
Invité

Vagabondage en Ecosse - Page 14 Empty
Re: Vagabondage en Ecosse
Invité, le  Lun 8 Juil 2013 - 18:39

Victor faisait actuellement face à un jeune homme à la fleur de l'âge. Son visage semblait figé dans une expression de ruse, le regard intense et une fine chevelure d'un brun claire presque blond rendait celle de Victor encore plus rare et terne. Sa tenue, travaillée certainement pour l’occasion, se mariait bien avec le calme et le charisme qu'il dégageait. Le vieil ne put que remarquer que malgré son jeune âge, le maintien et la l'apparence était maîtrisé par ce convive curieux. Il ne semblait pas choqué d'avoir été pris en flagrant délit de vagabondage dans la demeure d'un hôte certainement anonyme à ces yeux.

Victor, véritable recueil de noms et de visage du monde de la sorcellerie n'avait pas eut le plaisir d'être présenté personnellement au jeune Serpentard mais avait remarqué pourtant le jeune homme en compagnie de Christophe et Catherine Mortier. Il en avait donc conclue qu'il s'agissait certainement de leur fils. Ce dernier ressemblait à son paternel, un brave homme travailleur et compétent que l'ancien chef du département des Aurors avait apprécié les talents pendant ses fonctions. L'ambition n'avait été certainement pas son moteur à première vue mais son efficacité et son goût du travail bien fait avaient tout de suite séduit Victor. Christophe Mortier avait plus d'une fois apporté ses services aux affaires délicates de mage noire de Victor et ce dernier avait souhaité lui rendre l'appareil. En effet, la situation de ce père était certes confortable mais elle égalait qu'avec difficulté celles des autres convives. Pourtant Victor préférait la compagnie des hommes travailleurs et fiables comme monsieur Mortier que les inféconds et inutiles talents des hauts noms du monde la sorcellerie qui peinaient parfois à savoir de quel côté le sort sortait d'une baguette.

Malgré tout, la progéniture du policier magique paraissait avoir quelques choses de plus. Une petite étincelle qui brillait dans les yeux du jeune homme  : l'ambition. Victor pouvait reconnaître ce trait de caractère chez n'importe qui au premier coup d’œil, lui même ayant été animé par cette flamme depuis ses premiers pas à Poudlard. C'était pour lui une qualité que tout homme devait avoir s'il espérait un jour sortir du commun des mortels. Et malgré le jeune âge et l'inexpérience du jeune homme, il semblait en être autant animé que l'ancien directeur du département des Aurors lui même.

Intrigué, Victor regardait alors son «  petit fouineur  » d'un regard presque paternel, attendant qu'il lui réponde. Il n'était ni animé par la colère d'un hôte offusqué par les permissions prise par un convive impolie ou par la peur d'un gardien de secret percé à nue, mais plutôt régit par une curiosité envers ce jeune Serpentard, la même qui avait certainement mené ce dernier en ce lieu précis, à l'abri du bourdonnement ininterrompus des conversations.


-Ah, Monsieur Ebenezer. Pardonnez-moi pour cette intrusion dans votre bibliothèque, ce fut malpoli de ma part. Le fait est que je supporte mal tout le bruit que font vos convives, et un peu de tranquillité allait de soi pour que je n'attrape pas la migraine. Et quoi de plus silencieux qu'une bibliothèque Monsieur  ?

Victor ne répondit rien, attendant que le jeune homme ai terminé ses dires, sa plaidoirie. Il était alors debout prés de l’étagère qui concernait tous les ouvrages de magie noire. Certains avaient même été acheté via une autorisation ministérielle que le quinquagénaire avait dut exiger sous l'excuse qu'il fallait qu'un homme tel que lui, avec les responsabilités qu'il détenait, soit au fait des détails des profondeurs obscurs de la magie noire. Victor trouvait ridicule la distinction entre magie noire et magie blanche mais s'interdisait d'user de la première. L'utilisation de celle-ci aurait apporté le discrédit sur son nom et cela était le pire des châtiments qui pouvait être infligé à l'hôte de ce gala.

-Mais je suis confus de cette intrusion, je sors de ce pas.

Alors qu'il venait de faire seulement un pas en direction de la sortie, Victor amorça un geste polie pour stopper sa course et dit d'un ton claire et aimable

-Oh ne vous formalisez pas pour cela. Si cet pièce devait être interdit au public, je l'aurais bien entendu condamné pour ce soir. De plus, je ne peux que comprendre qu'un jeune homme tel que vous se désintéresse de ses conversation certes enrichissantes mais au combien plates, répétitifs et abscons.

Le vieil homme adressa alors à son homologue bien plus jeune un sourire, se voulant chaleureux, presque paternel, avant de reprendre de même voix et toujours le corps bien droit

-Il est certainement incongrue de ma part de me présenter, mon nom vous étant certainement connue pour étant le propriétaire de cette demeure mais la politesse me régit à me présenter bien sur si je souhaites avoir le même service.

Il tendit une main ferme, un bras vif encore avec l'âge, vers le jeune homme et ponctua sa dernière phrase

-Victor Ebenezer
Invité
Anonymous
Invité

Vagabondage en Ecosse - Page 14 Empty
Re: Vagabondage en Ecosse
Invité, le  Mer 10 Juil 2013 - 0:09

 Le propriétaire du Manoir avait regardé Quentin, tout le long de son court monologue, avec un regard intéressé. Peut-être le jeune homme lui rappelait-il quelqu'un? Après que Quentin eut à peine fait un pas dans la direction du quinquagénaire, celui-ci stoppa le jeune homme dans son élan d'un geste courtois. Il ajouta à ce geste :

-Oh ne vous formalisez pas pour cela. Si cette pièce devait être interdite au public, je l'aurais bien entendu condamnée pour ce soir. De plus, je ne peux que comprendre qu'un jeune homme tel que vous se désintéresse de ses conversations certes enrichissantes mais au combien plates, répétitives et absconses.


 Puis, après un sourire bienveillant que l'homme adressa au jeune Serpentard, le dénommé Victor, bien droit et élancé sur ses jambes, comme l'exigeaient la courtoisie et l'éducation d'un grand homme très poli, de bonne éducation, reprit sur le même ton aimable :

-Il est certainement incongru de ma part de me présenter, mon nom vous étant certainement connu pour étant le propriétaire de cette demeure mais la politesse me régit à me présenter bien sûr si je souhaite avoir le même service.

 Tout à présent chez ce vieil homme énergique évoquait une personne de situation, qui avait connu la puissance et le pouvoir, qui ne débordait pas et gardait son tact chaque fois que la situation l'exigeait. La sorte d'homme que Quentin appréciait, et qui ne manquait jamais de politesse.

Interrompant le jeune Serpentard dans ses jugements, son aîné lui tendit une main de vif-geste, et demanda :

-Victor Ebenezer

 L'homme attendait bien-sûr que Quentin se présente, souhaitant savoir à qui il avait affaire. Celui-ci ne se fit pas prier.

-Quentin Mortier, fils de Catherine et Christophe Mortier, vous connaissez sûrement mon père? Il m'a beaucoup parlé de vous. Quant à votre nom, en effet je le connais, comme je viens de le dire, par les récits de mon père. Je tiens quand même à vous dire que votre réception est royale et de très bon goût.

 Les compliments que faisaient Quentin à l'homme en blanc étaient tout-à-fait pensés, il aimait beaucoup l'ambiance et la décoration de la soirée, excepté les conversations intéressantes pour certaines certes, mais constituées parfois de ragots chantés par quelques commères de la haute bourgeoisie. Il attendait maintenant une réponse de son hôte pour connaître la suite des événements.
Contenu sponsorisé

Vagabondage en Ecosse - Page 14 Empty
Re: Vagabondage en Ecosse
Contenu sponsorisé, le  

Page 14 sur 27

 Vagabondage en Ecosse

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 20 ... 27  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: Grande-Bretagne-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.