AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Waddiwasi
Page 22 sur 25
La Boutique
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24, 25  Suivant
Avalon Lanfredi
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: La Boutique

Message par : Avalon Lanfredi, Dim 29 Mar 2015 - 20:20


J'avais passé l'après-midi à me ballader de boutiques en boutiques avant d'entrer chez Waddiwasi. La boutique était pleine et il y règnait une ambiance bruyante et joyeuse. Je jetais un oeil aux différents étalages tout en me demandant que j'allais choisir... Je m'arrêtai devant un étalage de friandises, et commencai à faire mon choix. Je tournai distraitement la tête vers la porte et vit une jeune fille un peu plus âgée que moi qui entrait avec un air presque machiavélique. Je détournai le regard et retournai à mes bonbons... Je réflechissai, indécise, et, étant accaparée par les délicieuses friandises qui peuplaient cet étalage, je ne me rendis pas compte que la jeune fille de tout à l'heure s'était grandement rapprochée de moi. Voyant qu'elle semblait elle aussi s'intéresser aux bonbons, je m'apprêtai à lui sourire. J'eu à peine le temps de la voir plonger la main dans un bocal et jeter son contenu dans ma poche qu'elle me cria :
-Cours !
Mon coeur manqua un battement et en une seconde, j'étais hors de la boutique...
Revenir en haut Aller en bas
Irissia Selvos
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Boutique

Message par : Irissia Selvos, Dim 29 Mar 2015 - 20:46


- Les faits-maisons sont fait pour accentuer les traits de caractères correspondant à chaque maison, par exemple si tu prends un fait-maison Gryffondor tu deviendras plus hardis et plus courageuse que tu ne l'es déjà. Pour ce qui est des dragons, ils sont semblables aux vrais, mais sont miniatures. Ils ont donc un tempérament moins dangereux que celui des vrais dragons, mais ils restent dangereux. Tu n'es pas à l'abri d'une flamme qui puisse brûler tes documents, affaires ou devoirs, il faut donc être très vigilant avec eux. Je ne connais pas exactement l'espérance de vie de cet animal, mais généralement, ils vivent assez longtemps. Ils se nourrissent de mammifères. Je pense donc que trois ou quatre souris par semaine feront l'affaires. Ce sont des reptiles, ils n'ont pas l'obligation d'avoir plusieurs repas par jour. Deux choses à savoir également, la morve de dragon est hautement inflammable et leurs yeux sont très sensibles.

Irissia écouta la jeune femme d'une oreille attentive. Déjà elle en apprenait beaucoup sur le petit dragon et un peu plus sur le côté faits-maisons. Donc elle se disait que si elle avait besoin d'être plus Gryffondor, il lui suffirait de manger un bonbon pour que cela lui donne du courage. Elle continuait de se poser quelque question, elle avait du mal à imaginer des petits dragon, qui devaient manger et boire comme de vrai animaux... Mais était vendu comme un amusement. Les fait maison était intéressant, chaque élève pouvait prendre les traits des autres maison ? cela marchait ? finalement, elle allait se transformer en moulin à question, surement au malheur de la pauvre Gryffondor.

-D'accord, mais je suis désolée j'ai plein de question... Les petit dragon, sont-il vivant ou alors sont-il fait de magie provenant des sorciers pour l'animer ? j'ai cru comprendre qu'il avait une sorte de libre arbitre, il peux bruler ou faire ce qu'il veux... Ce qui ferait penser au fait qu'il sois vivant... Il peux donc mourir si je le nourris pas ? Mais pourtant il est vendu dans votre super boutique de fête et pas dans une boutique d'animaux magique... Désolée de ne pas tous comprendre.
Ensuite, les Faits-maisons, je suis de Serdaigle, pourrais-je manger un bonbon de Gryffondor ? cela marcherait-il ? Deviendrais-je plus courageuse ? Savez vous combien de temps ça reste ?


Finalement le flot incessant de question s’arrêta, et la jeune Serdaigle regardait de ses yeux rond la jeune vendeuse. Elle s’intéressait vraiment à toutes ces choses et voulait les acheter. Elle arrêta un instant de jouer avec son petit porte monnaie et attendait patiemment. Elle espérait de tout coeur ne pas mettre mal à l'aise la vendeuse, qui se faisait aussi sympathique que possible, mais elle préférait tout savoir avant d'acheter.
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Boutique

Message par : Aiko Wilkerson, Dim 29 Mar 2015 - 21:27


Réponse à Shela et Avalon

Un ciel gris-bleu, une brise légère, de nouvelles fleurs ainsi qu'une pluie bien désagréable, pas de doute, le printemps était bien là. Et en cette après-midi, la boutique semblait un peu plus bruyante et remplie que d'habitude. La plupart des gens montaient au bar, où les attendait November, puis Eléna s'occupait du rez-de-chaussé, personne ne semblait avoir besoin d'aide. De jeune enfant avec leur parent s'étaient arrêtés au rayon des jeux, d'autres enfants, mais âgés de douze à treize ans observaient les dragons puis des adolescent un peu plus irresponsable débâtaient sur les Feuxfous Fuseboum afin de savoir lequel mettrait le plus de bordel à Poudlard. Eléna, elle, passait entre les rayons. Une jeune fille aux couleurs de Poufssoufle semblait apprécier les bonbons. Elle fut rejoint quelques temps après par une Serpentarde, la lionne n'y prêta pas attention, seulement elle avait déjà vu le visage de cette verte et or et pas dans une bonne histoire. Elle resterait attentive. D'ailleurs elle eut bien raisons. Elle fut à peine retourné qu'elle entendit un cri.

-Cours !

La lionne se retourna en une seconde, baguette à la main. Les deux sorcières n'étaient plus là, elle aperçut la Poufsouffle quitter la boutique. Eléna s'élança alors à leur poursuite. Les deux jeunes filles couraient, l'une dernière l'autre et Eléna s'écria : #Everte Statum. Un sort sur la Poufsouffle et un autre sur la Serpentarde. Les deux imbéciles tombèrent à terre. La lionne releva dans un premier temps la jaune et noire par le col et lança un regard noir à la Serpentarde. Elle fouilla les poches de la fille et y découvrit des bonbons, on ne pouvait pas se tromper, c'était bien ceux de la boutique. Eléna attrapa la verte et argent et fouilla ses poches. Elle ne tomba sur rien, tant mieux pour elle

- Sérieux les filles, des bonbons ? Quitte à voler, prenez au moins quelques choses de cher ! Puis elle regarda la blonde. J'ai mal jugé les Pouffy, vous n'êtes pas si intelligent que je le pensais, à moins que tu en montres une mauvaise image ? Son regard se tourna vers la brune. Et toi si tu voulais prendre une allié, tu aurais dû prendre une Serpentarde, les Poufsouffles ne sont pas fait pour ce genre de truc. Elle jeta les bonbons à terre avec dégoût. N'essayez même plus de revenir dans cette boutique. Puis le lionne leur tourna le dos et regagna son poste, plusieurs personnes fessaient la queue à la caisse.


Réponse à Irissia

L'intéresse semblait avoir un tas de questions ce qui ravissait Eléna, au moins elle ne fessait pas son métier pour rien et des gens s'y intéresser. La lionne se dirigea donc vers les petits dragons, afin que la jeune Serdaigle puisse les observer de plus près. Elle demanda dans un premier temps s'ils étaient vrais ou animés, ils étaient malheureusement animés. Et oui, tout le monde le savait, les dragons étaient interdit. Un simple amplificatum aurait transformé cette miniature en bête réellement dangereuse et peut-être incontrôlable. Cependant, on pouvait leur donner à manger et ils pouvaient cracher des flammes, comme des vrais !

- Et non, les dragons ne sont pas réel, ils sont animés par la magie, mais réagissent comme de réels animaux. Ils crachent donc des flammes et ont besoin de nourritures. Il est également impossible de leur lancer un sortilège de grossissement.

Puis l'attention de la Serdaigle se porta sur les faits-maisons. Elle se demandait si en tant que Serdaigle elle pouvait en prendre un au Gryffondor pour devenir plus courageuse et si les effets restaient longtemps ou non.

- C'est possible, tu peux en prendre un rouge, il te rendra plus courageuse. Les effets sont éphémères.
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Boutique

Message par : Shela Diggle, Lun 30 Mar 2015 - 20:26


La blonde n'eu pas une seconde d'hésitation : à peine avais je tourné les talons que je la sentais derrière moi. On couru un moment; arrivées au bout de la rue, je me dis que nous serions en sécurité. Sottises. C'était sans compter la paralysie qui me prit d'un coup - ça sentait le sortilège à plein nez -, et je tombais sans plus de cérémonie. L'immobilité me quitta à l'instant où je touchais la terre, et je me relevais d'un bond, ne tenant pas à attirer encore plus d'attention. Non loin de moi, je vis celle qui devait certainement être du personnel de la boutique : elle tenais ma complice forcée par le col et gesticulait d'un air mécontent, n'oubliant pas de me lancer un regard noir. Elle entreprit ensuite de fouiller la blondinette, et y trouva mon caprice. Lorsqu'elle s'approcha de moi, je dus m'empêcher de lui grogner de retirer ses pattes de là. Après tout, pour une fois, j'étais plus ou moins en mauvaise position pour faire ce genre de remarque. Ce fut à elle de nous sermonner sur l'inutilité de notre vol : effectivement, j'avais à apprendre de cette matière. Mais j'en avais dérobé pour le plaisir immature de le faire, pas pour garder quoi que ce soit. C'était bête. Mais j'avais réussi à me rpouver que j'en étais capable. C'était une petite folie passagère - et que j'avouais ridicule -, se faire prendre n'était, en soi, pas un problème. Je m'en ficherais bien, si elle ne faisait pas tant de boucan. Des gens se retournaient, dans la rue.

- J'ai mal jugé les Pouffy, vous n'êtes pas si intelligent que je le pensais, à moins que tu en montres une mauvaise image ?

Je délire ?! Ces préjugés vieux comme le monde, oser les sortir comme paroles blessantes ?

- Et toi si tu voulais prendre une alliée, tu aurais dû prendre une Serpentarde, les Poufsouffles ne sont pas fait pour ce genre de truc.

Elle jeta les bonbons à terre, nous menaça de nous interdire la boutique, et s'en fut la rejoindre sans un regard en arrière.

- Préjugés de mer**, crachais-je.  

J'en croyais pas mes oreilles. Des clichés comme quoi les Pouffys sont tous gentil et les méchants sont tous des Serpents, tout le monde en avait entendu. Mais franchement, de la part d'une adulte... A moins que la colère ne l'ait aveuglée un moment, je ne pouvais excuser pareille offense envers les Maisons. Encore fébrile, je décidais de me tourner vers ma comparse, qui l'était devenue contre son gré. J'hésitais entre rire et entrer dans une colère monstre. Me faire prendre, passait encore. Mais on m'avait ridiculisé dans la rue, devant du monde. Ce n'est pas de ma conduite dont j'avais honte, seulement, la prochaine fois, personne ne me verrait. Et pas que ce soit mon genre de regretter mes gestes, mais cette pauvre Poufsouffle - puisque c'en était apparemment une - n'avait rien demandé, et se faire engueuler pour les bêtises d'une autre, c'était rageant. Sans plus de cérémonie, je l'entraînais à l'écart, dans une ruelle adjacente plus tranquille. Un fin crachin tombait du ciel, mais aucune importance. Je lâchais la jeune fille et la dévisageais un peu plus en détail, tout en déclarant :

- Eh, désolée pour ça. Tu peux te fâcher. Je laissais un temps. Seulement t'avouera qu'il y a rien de plus excitant que d'être poursuivit pour une faute !

Elle avait de drôles de mèches bleues dans ses cheveux. Je m'adossais à un mur, bras croisés, et observa du coin de l'œil les gouttes e déposant sur un toit.
Revenir en haut Aller en bas
Avalon Lanfredi
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Boutique

Message par : Avalon Lanfredi, Mar 31 Mar 2015 - 16:24


(Rp avec Shela Diggle ) (qui m'a donné son libre-arbitre)
J'avais les larmes aux yeux... J'aurais du mieux réagir... Mais en même temps, cette espèce de Serpent qui m'avait prise pour cible ne m'avait laissé aucune chance ! J'étais tellement déçue d'avoir pu donner une mauvais image de ma maison et de ne plus pouvoir entrer dans cette boutique... Je pris immédiatement la décision de retourner m'excuser le plus vite possible, bien sûr sans dénoncer ma "complice", ce qui aurait été stupide. Le fait que, comme moi, elle n'apprécie pas les préjugés sur les différentes maisons me fit éprouver une certaine sympathie pour elle, s'il est possible d'en éprouver pour quelqu'un qui vous fait passer pour un criminel. Ellle m'entraîna dans une petite ruelle :
- Eh, désolée pour ça. Tu peux te fâcher.
Elle tente de s'excuser... Je sens le calme revenir en moi. Je m'apprête à répondre lorsqu'elle reprend :
-Seulement t'avouera qu'il y a rien de plus excitant que d'être poursuivit pour une faute !
Quoi ?! Elle s'adosse au mur avec un air désinvolte. Je n'ai plus du tout, mais plus du tout envie de pleurer. Mon sang ne fais qu'un tour et je lui rétorque :
-Ha oui ?! T'excuser et promettre de ne plus recommencer suffisait, tu sais ? Pas la peine d'essayer de la ramener ! Tu as pensé une seule seconde que ça allait faire du mal à quelqu'un ? Que ça pouvait me porter préjudice ? Et si c'est de l'adrénaline que tu cherches, vas faire deux trois tours dans un parc d'attraction moldu, y en a partout !
Elle me regarde fixement et sourit. Ce que je dit n'a pas l'air de la déranger et elle semble même d'accord avec mes paroles... Je ne sais plus quoi penser et je me contente de m'adosser à côté d'elle et de soupirer bruyamment. Elle n'a pas l'air méchante et semble presque (j'insiste sur le presque ) regretter son acte, vu l'expression de son visage. Elle ne dit rien et regarde la pluie tomber... Elle finit par se tourner vers moi et sourit à nouveau. Elle me tend la main :
-Shela. Enchantée !
-Avalon. Euh... pour ma part je ne suis pas sûre que ce soit totalement vrai mais bon... moi de même.
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Boutique

Message par : Shela Diggle, Mer 1 Avr 2015 - 11:44


La Pouffy aux mèches bleues - décidément, je faisais une fixette - s'énerva d'un coup. Je fus presque surprise de la force qu'elle mit dans ses paroles : l'instant d'avant, elle avait semblée complétement paumée. Après m'avoir fait la morale, elle me donna un indice sur sa condition. Sa remarque avait trahie son sang : au moins un de ses parents n'était pas sorcier. Puis elle s'adossa en exagérant un soupire, comme si elle avait terminé une tâche ardue et humiliante. Je gardais les yeux dans le vide, ou sur la pluie. Elle avait un fort caractère, celle-là, mais ce n'était ni une rageuse, ni une combattante. A sa place, je me serais donné une bonne gifle. Certes, entraîner un autre pour le punir à sa place, c'est pas joli joli, mais c'est la loi du monde. J'avais bien affiné ma technique avec ma jeune sœur. Je ne sais pas ce qui me prit de dire cela, mais je me tournais vers elle, un sourire collé sur le visage et une main tendue avec assurance.

- Shela. Enchantée !

- Avalon. Euh... pour ma part je ne suis pas sûre que ce soit totalement vrai mais bon... moi de même.

Je lui serrais la main avec vigueur. Tu devrais, pourtant, fis-je en plaisantant à moitié.

La pluie se faisait plus drue, à présent, et le ciel moins clair. Les groupes de gens étaient plus rares : tous devaient commencer à rentrer ou se réfugier dans diverses boutiques et bars. D'ailleurs, c'était une bonne idée. Rester ici, se savoir presque en face de Waddiwasi, était une pensée assez déplaisante, mieux valait trouver un abris et de quoi se remettre - du moins remettre la demoiselle - de ses émotions.

- Viens, on se tire. Je te paye un verre aux Trois Balais, ça te va ?


HRPG : Tu peux continuer le RP aux Trois Balais en disant que c'est la suite de celui-ci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Irissia Selvos
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Boutique

Message par : Irissia Selvos, Mer 1 Avr 2015 - 12:54


Lorsque Irissia la regardait et avait fini de poser ses questions, a sa grande surprise, celle-ci donna l'air d'être ravie de pouvoir réponde aux questions, et elle le dit même avec brio ce disait la petite aigle.

- Les faits-maisons sont fait pour accentuer les traits de caractères correspondant à chaque maison, par exemple si tu prends un fait-maison Gryffondor tu deviendras plus hardis et plus courageuse que tu ne l'es déjà. Pour ce qui est des dragons, ils sont semblables aux vrais, mais sont miniatures. Ils ont donc un tempérament moins dangereux que celui des vrais dragons, mais ils restent dangereux. Tu n'es pas à l'abri d'une flamme qui puisse brûler tes documents, affaires ou devoirs, il faut donc être très vigilant avec eux. Je ne connais pas exactement l'espérance de vie de cet animal, mais généralement, ils vivent assez longtemps. Ils se nourrissent de mammifères. Je pense donc que trois ou quatre souris par semaine feront l’affaire. Ce sont des reptiles, ils n'ont pas l'obligation d'avoir plusieurs repas par jour. Deux choses à savoir également, la morve de dragon est hautement inflammable et leurs yeux sont très sensibles.

elle avait encore plusieurs questions, mais était sure d'une chose : elle les prenait ! Elle fit un rapide comptage de tête pour les bonbon et le dragon et posa l'argent sur le comptoir. En effet elle avait déjà regardé les prix. Sa petite ne comprenait pas tout mais elle adorait cette créature, et avoir presque un vrai dragon pouvait être chouette.

-D'accord. Je vous prend un dragon et un bonbon de l'école Gryffondor, Serdaigle et Serpentard. Pouvez vous me donner un dragon Dent-de-vipère du Pérou ?
Merci pour vos informations, mais j'ai encore du mal à tout comprendre... Ses dragons peuvent-ils souffrir réellement ? aimer ? ressentir vraiment une émotion ? La magie peut vraiment faire des merveilles...
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Boutique

Message par : Aiko Wilkerson, Mer 1 Avr 2015 - 21:12


Finalement, la jeune Seraigle opta pour les deux options. Elle prenait : un dragon miniature Dent-de-vipère du Pérou puis trois faits-maisons, un Gryffondor, un Serdaigle et un Serpentard. Eléna trouvait ça assez étonnant que la jeune fille choisissent un fait-maison Serdzigle vu qu'elle fessait déjà partie de cette maison, mais la lionne ne contesta pas et alla chercher les faits-maisons qui se présentaient sous formes de rond, un peu comme des donnut'ss, mais sans trous au milieu, un rouge, un bleu et un vert. Ceux de Poufsouffle semblait moins se vendre. La lionne les mit dans un petit sachet cartonné aux couleurs vives où un W y était gravé, W comme Waddiwasi évidemment. Puis Eléna se dirigeait vers l'espèce d'aquarium remplit de dragons. Avant d'en sortir un, la jeune fille posa une dernière question : Est-ce que les dragons sentaient réellement les émotions ?

- Je ne pense pas qu'ils sentent les émotions, ce sont des reptiles après-tout, ils restent froid.

La lionne espéraient que ces dernières explications un peu floue eurent bien étés comprise puis Eléna se pencha vers le petit enclos où elle attrapa, munie de gants, la queue d'un Dent-de-vipère du Pérou puis elle l'enferma dans une boîte transparente un peu troué pour laisser passer l'air et elle déposa la boîte dans un autre sac. La lionne fit le calcule rapidement, un mini dragon coûtait un gaillon puis un fait-maison cinq Mornilles, multiplié par trois, quinze Mornilles. Ce qui faisait donc un totale de trois Gaillons et quinze Mornilles. La jeune fille semblait déjà avoir tout prévu, car elle sortit l'argent de ses poches avant même qu'Eléna ait pu en donner le montant. Elle encaissa la monnaie puis souriait à la petite Serdaigle.

- Merci d'être passé, à très bientôt. Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Irissia Selvos
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La Boutique

Message par : Irissia Selvos, Mer 1 Avr 2015 - 23:34


- Je ne pense pas qu'ils sentent les émotions, ce sont des reptiles après-tout, ils restent froid.

La jeune femme pris les trois bonbon et les rangea dans le sachet de la boutique, Irissia avait hâte d'échanger les bonbons avec ses amis pour voir ce qu'ils en penseraient. Tout en prenant le petit dragon animé magnifique, elle répondit à sa question, c'était un peu flou, mais iri se disait qu'elle pouvait le prendre malgré son jeune âge, elle ne le ferait pas souffrir. Elle savait très bien qu'on était dès fois pas très déliquat et un peux tête en l'air. Elle voulait essayer l'expérience avec un être qui ne souffrait pas, voir si elle s'en sortait (si elle n'oubliait pas de le nourrir, de passer du temps avec lui, si elle s'en occupait assez) et ensuite prendrait peut être un vrai animal qu'elle pourrait chouchouter.

- Mais de rien ! Ce fut un plaisir de traiter avec une vendeuse tel que vous. Bonne journée.

La mine de la petite Serdaigle était illuminé, elle avait un petit animal rien que pour elle et elle pourrait s'amuser avec les bonbons. La journée s'annonçait belle et il lui restait plusieurs achat à faire. Elle jeta un regard à la boutique avant d'en sortir, se promettant d'y revenir lorsqu'elle aurait un peu plus d'argent avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: La Boutique

Message par : Célya L. Shake, Sam 4 Avr 2015 - 14:51


On ne pouvait pas dire que le printemps n'était pas annoncé. En effet, alors que Célya se baladait en direction de Pré-au-Lard, la jeune fille remarqua que les arbres, qui ressemblaient encore à des squelettes quelques semaines plus tôt, étaient recouverts de feuilles et de bourgeons. Ils n'étaient pas aussi majestueux qu'en pleine belle saison mais l'odeur qu'ils dégageaient, avec le reste de la flore alentours, laissait envisager que les pousses étaient sur la bonne voie. Au revoir l'hiver, adieu le froid et la neige ! Maintenant, la pluie et les températures plus cléments prenaient le relais, accompagnées du soleil. D'ailleurs, ce jour-là, ce dernier brillait dans un ciel sans nuage. Cependant, il faisait encore un peu frais mais l'atmosphère était agréable.

La blondinette cessa d'examiner le paysage et se concentra sur le chemin. Elle était arrivée au village, qui grouillait d'activités. C'était le week-end, ce qui était donc normal ! Aussi Célya ne voulait pas bousculer les gens plus que nécessaire. Elle se frayer un passage jusqu'à la rue commerçante, très remplie de passants. La jeune fille fit son possible pour éviter les contacts et lorsqu'elle marcha devant la boutique de confiseries, elle trébucha et bouscula un homme. Celui-ci grommela dans sa barbe, mécontent, tandis que Célya se massait l'épaule. Repasser devant Honeydukes lui rappelait de mauvais souvenirs ; elle ne traîna pas plus que nécessaire. Elle parvint enfin devant la boutique qui l'intéressait : Waddiwasi, des farces et attrapes !

Ce genre de boutique avait toujours un franc succès parmi les jeunes gens. Les élèves de Poudlard venaient ici très souvent pour renouveler leur stock de bêtises, hélas pour les Préfets. Tant que cela restait correct, Célya les laissait faire. Mais si aujourd'hui, la Serdaigle était également présente pour acheter deux ou trois petites choses qui pouvait s'avérer utile. Elle poussa donc la porte de la boutique et s'avança vers les établis où étaient disposés les marchandises. Elle ne savait pas quoi prendre mais Jasmine lui avait donné carte blanche. Aussi la jeune fille se dirigea vers un jeu d'échec version sorcier, qui lui paraissait pas mal. Mais ce n'était pas tout ! Cependant, alors qu'elle repérait d'autres articles forts intéressants, Célya attendait de voir un vendeur pour réaliser ses achats...
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Boutique

Message par : Aiko Wilkerson, Dim 5 Avr 2015 - 10:16


Réponse à Célya


Ce jour-la, le soleil brillait dans un ciel Bleu et dégagé. Eléna s'était levée de bonheur pour pouvoir accueillir les sorciers le plus tôt possible à Waddiwasi. Il était à peu près dix heures du matin lorsqu'elle ouvrit les portes et retourna le panneaux qui affichait fermé, puis ouvert. En ce samedi matin, il n'y avait pas beaucoup de gens dans les rues de Pré-au-Lard, juste quelques passants matinaux. La lionne se chargea de faire le ménage à coup de baguette et de ranger les rayons de la même façon, elle n'avait pas envie de prendre le balais. Au bout d'une dizaine de minutes, elle se rendit au comptoir pour faire un peu les comptes. La jeune fille qui avait travaillé à Honneyducks réfléchissait à un nouveau catalogue. Comme la boutique de sucrerie avait en partie fermée, son commerce était donc libre. La lionne pensait alors ajouter au catalogue une longue liste de bonbons magiques ainsi que de nouveaux jeux pour sorciers.

Lorsqu'elle entendit la cloche sonner, Eléna rangea ses petites notes et alla voir le ou la client/e qui venait d'entrer dans la boutique. À sa grande surprise, ce fut Célya, la préfète des Serdaigles, mais également son amie, qui scrutait les différents rayons. La lionne s'approcha d'elle. La bleue et bronze semblait déjà avoir repéré un échec version sorcier, mais son regard paraissait perdu. Eléna lui dit :

-Et salut Célya, tu vas bien ? Bienvenue à Waddiwasi ahah, tu as besoin d'aide ?
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: La Boutique

Message par : Célya L. Shake, Sam 18 Avr 2015 - 23:32


| Réponse à Eléna |


Célya avait repéré un jeu d'échecs version sorcier. En regardant le prix, elle fit la moue, se disant que ce n'était pas mal et que cela rentrait dans son budget. Cela ferait donc un premier article à acheter ! Mais il lui en manquait deux autres, et la jeune fille ne savait pas quoi choisir. Il y avait tant d'articles dans la boutique de farces et attrapes qu'il était difficile de s'y retrouver. Alors qu'elle parcourait les rayons du regard, la blondinette fut interrompue par une voix familière. « Et salut Célya, tu vas bien ? Bienvenue à Waddiwasi ahah, tu as besoin d'aide ? » Elle se retourna et vit Eléna s'approcher, en bonne stagiaire qu'elle devait être. La Préfète sourit et alla faire la bise à la Gyrffondor. Après tout, c'était une amie et il ne semblait pas y avoir de patron dans les parages, alors...

« Salut Elén' ! Ça va, et toi ? » répondit-elle. « Merci ! Oui, en fait je viens faire quelques petites emplettes pour une surprise... je pensais prendre un jeu d'échecs, mais pour le reste... Oh ! » s'exclama-t-elle alors. Elle fit quelques pas en direction d'un rayon, où elle avait vu quelque chose d'assez intéressant. C'était une cage où se trouvaient de petits dragons. Célya ne savait pas que Waddiwasi en vendait. Mais cela pouvait faire son affaire, aussi elle se tourna vers Eléna avec un grand sourire. « Bon, je retire ce que j'ai dit, je commence à trouver mon bonheur. Mais bon, je suis loin d'avoir terminé. »

Elle fit la moue et réfléchit à ce qui pouvait bien lui servir. Enfin, non, pas à elle, mais plutôt à d'autres. Qu'est-ce qui pouvait aussi être amusant ? Bah ! La Gryffondor la renseignerait certainement sur les achats les plus faits par les étudiants de Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Boutique

Message par : Aiko Wilkerson, Mar 21 Avr 2015 - 12:39


Eléna s'approcha de son amie, souriante. Elle lui souhaita la bienvenue. Étant donné qu'il n'y avait personne à cette heure-ci dans là boutique, ni gérante, ni clients, Eléna en profita pour faire la bise à Célya. Elles avaient la boutique rien que pour elles, cool non ? La lionne décida donc de s'y promener aux côtés de la bleue et bronze.

- En fait je viens faire quelques petites emplettes pour une surprise... je pensais prendre un jeu d'échecs, mais pour le reste...

Si étonnamment que cela puisse paraître, les jeux d'échecs version sorcier avaient un succès fou avec les élèves. Pourtant, Eléna n'y avait jamais réellement prêté attention, c'était subjectif après tout. Heureusement, ce n'était pas le seul article qui avait un succès dans cette boutique. Les dragons miniatures étaient également les plus vendus. D'ailleurs, Célya ne tarda pas à les apercevoir. Excitée, comme une enfant de sept ans, elle avança vers la cage. Les yeux grands ouverts, elle affirma commencer à trouver son bonheur, à ces mots, un sourire se dessina sur la bouche d'Eléna. Elle était plutôt contente que la boutique face autant d'effet à la préfète de Serdaigle.

-Ce sont des dragons miniatures, ils coûtent trois Gaillons. Il y a plusieurs races. Tu cherches quelque chose en particulier ? Sinon les objets les plus vendus sont les oreilles à rallonge, les feux d'artifices invulnérables aux sorts et les boîtes à flemme.
Revenir en haut Aller en bas
Célya L. Shake
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus (Cygne)


Re: La Boutique

Message par : Célya L. Shake, Mer 22 Avr 2015 - 15:47


Après quelques minutes chaotiques à réfléchir à ce qu'elle pouvait bien acheter, Célya avait trouvé deux articles qui promettaient d'être intéressants. Il n'était pas évident de choisir au milieu de toutes les sortes d'objets que vendait la boutique de farces et attrapes, aussi la jeune fille avait été perplexe en poussant la porte. Heureusement, son œil de lynx avait rapidement détecté une pièce de choix, à savoir le jeu d'échecs version sorcier, puis un deuxième article, alors que la jeune fille conversait avec Eléna. Celle-ci s'était portée à la rencontre de son amie en vue de lui donner son aide, puisqu'elle était stagiaire.

« Ce sont des dragons miniatures, ils coûtent trois Gallions. Il y a plusieurs races. » dit la Gryffondor, parlant du deuxième article que Célya avait repéré.

La blondinette se tourna à nouveau vers la cage, où les petits dragons semblaient bien tranquilles. Elle se demanda comment ils avaient créés, et s'ils étaient vraiment réels. Des dragons, vrai de vrai ? Cela paraissait insensé. Pourtant, Waddiwasi était une boutique de farces et attrapes, aussi leurs produits devaient certainement être soumis à toutes sortes de sortilèges. Mais ces dragons miniatures étaient assez mignons, si on y regardait bien, et puis... Trois Gallions ? C'était un prix raisonnable.

« Tu cherches quelque chose en particulier ? Sinon les objets les plus vendus sont les oreilles à rallonge, les feux d'artifices invulnérables aux sorts et les boîtes à flemme. » continua Eléna, un sourire dessiné sur les lèvres.

C'était bien le problème. Célya n'avait pas jeté un œil au catalogue pour avoir une idée précise sur les articles vendus à Waddiwasi, et peut-être que c'était une erreur. Maintenant, elle se retrouvait avec une épine : que choisir d'autre, mis à part le jeu d'échecs et un dragon miniature ? Les objets les plus vendus, d'après Eléna, étaient des farces qui donnaient matière à vouloir faire des bêtises. En même temps... dans une telle boutique ! Mais en tant que Préfète, la blondinette ne voulait pas être responsable d'éventuels débordements. Aussi elle secoua la tête.

« Mmh je ne préfère pas... est-ce que vous n'auriez pas quelque chose de gag mais d'utile en même temps ? Des plumes ? Des brosses à dents ? Des réveils matin ? » demanda Célya.
Revenir en haut Aller en bas
Aiko Wilkerson
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: La Boutique

Message par : Aiko Wilkerson, Dim 26 Avr 2015 - 11:06


Célya était plutôt émerveillée par les articles mis en vente. Il y avait juste un problème. En tant que préfete de la maison Serdaigle, la blonde ne pouvait acheter les objets contraires au règlement. Elle se devait de montrer l'exemple. Elle refusa donc les dernières propositions d'Eléna qui étaient : feux d'artifices et boîte de bonbons pour ne pas aller en cours. En revanche, elle proposa d'autres options. Comme par exemple : des plumes, des brosses à dents, des réveils matin ? Gardant en tête le jeu d'échec version sorcier et les dragons miniatures, Eléna alla au rayon accessoire divers avec Célya. Il y avait pas mal de choses à proposer comme : les pierréveils, les plumes à réplique cinglante, des inspi'potion ou bien encore des révélateurs.

- En réveil matin on a les pierréveils, déclara Eléna mi-amusée, mi-sérieuse. Il émet une lumière éblouissante qui tire du lit. Sinon il y a les plumes à répliques cinglantes et les révélateurs. Ces plumes sont faites pour répondre à votre place, et les révélateurs, Eléna prit une petite gomme rouge entre ses mains, sert à faire apparaître des textes cachés. Puis un peu plus loin dans le rayon se trouvaient les potions Eléna s'y déplaça pour en choisir une à peu près dans le même thème. Sinon il y a cette potion, pour avoir de l'inspiration lors d'une rédaction de devoir ou autre. Anti page blanche.

Elle espérait vraiment que ses explications furent assez compréhensible pour la Serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Delaube
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: La Boutique

Message par : Morgan Delaube, Sam 9 Mai 2015 - 12:01


Morgan profita qu'il n'y ait pas énormément de monde aux Trois Balais pour s’éclipser des cuisines et aller dehors. De toute façon, s'il se faisait prendre, il dirait que c'était l'heure de sa pause. Le Blaireau mit son manteau et se dirigea donc sur la place de Pré-Au-Lard. Il avait quelques courses à faire. Le Jaune et Noir sortit une liste de sa poche et vérifia que tout y était. Il avait passé un très mauvais moment avec Lizzie pour la mettre au point, et bien sûr, c'était maintenant à lui de débourser ses gallions.

Poussant un profond soupir, le français entra dans le charmant magasin qu'était Waddiwasi. Il connaissait la propriétaire, pour avoir chasser avec elle. Le souvenir du marécage portatif qu'il avait fait tomber dans le magasin le fit tout de même sourire. Le Préfet alla se poster près du comptoir et attendit l'arrivée d'un des vendeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La Boutique

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 22 sur 25

 La Boutique

Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24, 25  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard :: Waddiwasi-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.