AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -71%
Plaque Induction Portable Amzchef
Voir le deal
49.99 €

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 3 sur 15
Sur l'Allée des Embrumes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant
Hugh Dey
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor

Sur l'Allée des Embrumes - Page 3 Empty
Re: Sur l'Allée des Embrumes
Hugh Dey, le  Sam 25 Jan 2014 - 12:51

Le mec il ouvrait la bouche bizarrement. Je savais pas si c’était cette histoire de mouche qui l’avait perturbé mais en tout cas, il était clairement en train de les gober. Fin heureusement là y en avait pas. Mais si y en avait ce serait le cas. En plus c’est dégeu de gober une mouche, surtout si c’est encore vivant. Après ça doit voler dans l’estomac et tout. Hé mais ! Est-ce que quand on dit qu’on a des papillons dans l’estomac c’est pas plutôt des mouches !? Ou alors, c’est parce qu’on gobe des papillons ! Mais ouais mais CARREMENT ! Han la révélation ! Du coup, elle gobait des papillons… Mais quel rapport avec les mouches ? Roh ch’ais pas… T’façon c’est trop compliqué les expressions.

- Si j'aime les... ? Euuuh... Non. Honnêtement, qui les aime, ces mouches ? Ha ha ha.

« T’AS RIGOLÉ T’ES UNE TAPETTE ! »

- Ça vole, ça vient toujours se placer devant ton nez ou s'introduire dans tes oreilles... Les mouches, c'est agaçant.

J’avais ouvert de grands yeux et je l’avais même coupé en le pointant du doigt. On me la faisait pas à moi ! C’était pas parce qu’il parlait que j’allais oublier de lui dire qu’il avait perdu et que c’était lui la tapette. Mouhahahah ! Alors bon du coup après j’écoutais quand même ce qu’il disait hein c’était pas le problème…

D’ailleurs il avait raison. D’ailleurs du coup je comprenais pas pourquoi il avait voulu gober des mouches – ou des papillons – s’il se rendait compte que les mouches c’était le truc le plus agaçant du monde tu vois ! Il se plaignait que ça venait toujours dans des endroits pas très adaptés, mais si c’est comme ça, t’as qu’à fermer ta bouche aussi ! Ou boucher ton nez et tes oreilles ! Voilà comme ça le problème est réglé ! Nan mais c’est qu’il était pas logique en plus, moi ça commençait à m’énerver hein ! Du coup je levais les yeux au ciel et je soupirais parce que ça m’agaçait ce truc. Sérieux, pas capable d’avoir une discussion deux minutes avec quelqu’un sans qu’il comprenne rien à la vie.

Bon du coup fallait quand même que je lui fasse faire la tapette parce que sinon ça allait pas aller. Il allait me prendre pour un dégonflé si je lui disais juste que c’était une tapette et que je lui faisais pas faire. Alors du coup, sans même lui demander son accord, je lui prenais le poignet et je l’entraînais en courant à moitié vers des poubelles. A moitié parce que j’avais des talons et c’était pas facile. Mais ça va, elles étaient pas très loin quand même.

« On va trouver des mouches du coup ! Pis tu vas les écraser ! »

Mon sourire bien débile était revenu se coller sur ma tronche. Voilà, j’allais mieux t’façon… Depuis que j’avais décidé de me dire que s’il était pas logique c’était pas de ma faute. Bref. Du coup, j’ouvrais une benne pis je prenais un gros sac et je lui balançais dessus. Je savais pas bien s’il se l’était pris ou quoi, t’façon c’était pas gênant, c’était pas sur moi. J’en sortais un autre et je lui envoyais, mais j’avais pas vu qu’en fait, il était percé… Du coup y a plein d’ordures qui volaient partout autour de nous et se prenaient dans ma magnifique perruque blonde.

« Ooooh regarde ! C’est joli ! On dirait c’est Noël et y neige ! T’aimes bien la neige diiiis ? Moi j’aime bien parce que dans la neige y a pas de mouche, mais dans celle-là y en a ! Alors tape ! TAPE ! »
Invité
Anonymous
Invité

Sur l'Allée des Embrumes - Page 3 Empty
Re: Sur l'Allée des Embrumes
Invité, le  Ven 7 Fév 2014 - 18:07

J'affichais un sourire bête, les yeux mi-clos, ne pensant plus un très court instant en face de quel personnage j'étais. Comme si une discussion normale pouvait réellement tourner autour des mouches, et de leurs orifices d'accès à l'intérieur du corps. En y réfléchissant, l'intérieur du corps humain devant être confortable, après tout ? On devait y être bien au chaud. Mais... Que pensais-je ? Cet individu était en train de déteindre sur moi, de toute évidence ! Je rouvris les yeux, tout juste le temps de reprendre mes esprits. Trop tard : Le travesti m'avait attrapé par le poignet et tiré très brusquement, pour m'inciter à le suivre. Sans me laisser le choix d'accepter ou non, à dire vrai... Je voulu protester, mais j'ouvris de nouveau la bouche sans qu'aucun son ne sorte. Je la refermai aussitôt, m'assurant cette fois-ci que cet homme ne me traînait pas dans un endroit trop étrange. Sa démarche était étrange. Je compris pourquoi : Les talons y étaient sûrement pour quelque chose... Ça ne devait pas être très pratique de porter ce genre de chaussure. Personnellement, je n'en avais jamais chaussé de semblables ! Ce n'était pas faute de mon entourage qui avait tenté de m'en faire porter. Rien à faire, depuis mon plus jeune âge je refusais de porter un vêtement qui marquerait clairement mon appartenance à un sexe, et surtout au sexe féminin.

- On va trouver des mouches du coup ! Pis tu vas les écraser !

Sa voix me tira de mes pensés. Pardon ? Il était donc sérieux en parlant d' "être une tapette" ? Apparemment, il pensait à une tapette à mouche. Pourquoi se plaindre ? C'était le pétrin le moins dangereux dans lequel je m'étais jeté jusqu'ici. C'était déjà ça. Même si il semblait être un homme très étrange, voir un véritable psychopathe, mon interlocuteur et "compagnon de jeu" ne semblait pas affecté d'un grand esprit de réflexion. Tant mieux pour moi ! Qui sait sur quel genre de pervers j'aurais pu tomber ? Nous arrivions finalement devant des bennes à ordure. Je n'étais pas sûre de comprendre... Ou plutôt, j’espérais qu'il n'allait pas faire ce que je pensais.

Ha... Et bien si. Voilà que je me prenais un sac poubelle en plein dans la tête. De plus... Il était percé ! Et en voilà un autre... Et un autre... Bientôt, plein de sacs poubelles volèrent. Et moi, je faisais mon possible pour les éviter, bien que je n'en esquiva pas beaucoup.
Qu'est-ce-que c'était que cela ? Est-ce-qu'un liquide étrange venait de me couler sur l'épaule ? Beurk ! La rue était à présent jonchée de déchets en tout genre. Sans parler de l'odeur nauséabonde... Déjà que cette allée n'était pas bien odorante.


- Ooooh regarde ! C’est joli ! On dirait c’est Noël et y neige ! T’aimes bien la neige diiiis ? Moi j’aime bien parce que dans la neige y a pas de mouche, mais dans celle-là y en a ! Alors tape ! TAPE !

Que faire ? Je restais un instant figée sur place. Mais, la crainte que ce fou s'en prenne finalement à moi, par dépit ou par colère, me fit réagir comme sous l'effet d'un électrochoc. Je sautillais sur place, balançant mes mains au-dessus de ma tête d'un air fort ridicule. J'essayais d'attraper, de frapper les fameuses mouches. J'avais maintenant plus l'air d'un malade mental que le sorcier en face de moi... Je n'arrivais pas à attraper ou même à heurter une seule mouche. Elles étaient trop rapide ! Et je me ridiculisais de plus en plus. A quoi cela rimait ?! Finalement, me laissant entraînée par une poussée d'adrénaline, je sortis ma baguette et assomma un groupe de mouche en un flash. Elles tombèrent au sol comme des mouches... Mais peut-être était-ce dû au fait qu'elles en étaient justement ? Peu importe. J'avais rempli mon rôle de tapette ! Enfin, c'est ce que je pensais. Je leva enfin les yeux vers mon interlocuteur, et le regardais avec de grands yeux interrogateurs.

- Taper à la baguette, ça compte, non ? Je veux dire... On est des sorciers, donc on peut être des tapettes magiques, non ?

De suite après avoir prononcé ces phrases, je me sentis étrangement embarrassée. Décidément... Ce type semblait dégager une sorte d'aura de folie totale. Mais, au fond, j'étais sûrement juste un peu trop influençable, n'est-ce-pas ?
Je rangea d'un geste vif ma baguette dans ma manche. Je n'avais pas pour habitude de la laisser trop longtemps de sortie, de peur que quelqu'un se méprend sur mes intentions. J'avais espoir, par ailleurs, de ne pas avoir offensé le sorcier en abattant les mouches d'un sort, au lieu de les frapper à main nue... Mais, au moins, j'avais essayé de les avoir sans magie, juste avant ! Décidément... J'avais une sorte de don pour me retrouver dans les situations les plus étranges qu'il soit.
Hugh Dey
Hugh Dey
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Pas de matière optionnelle

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Sur l'Allée des Embrumes - Page 3 Empty
Re: Sur l'Allée des Embrumes
Hugh Dey, le  Mer 26 Fév 2014 - 22:53

J’étais super charismatique ! Eh ouais ! Et vous savez pourquoi ? Parce qu’à peine j’avais dit à l’autre guignol en face de moi de taper les mouches, qu’il agitait les bras comme un glandu. Faut dire que c’était le jeu qui voulait ça aussi. C’était normal qu’il respecte son engagement ! Maisbon quand même. Je me plaisais à me dire que c’était parce que j’étais super impressionnant. Faut dire que physiquement j’en imposais. J’étais euh… j’étais… j’avais des super talons et une trop belle perruque ! Et en plus, à force de m’agiter comme ça, j’oubliais complètement que dans cette tenue j’avais froid aux jambes. C’était peut-être ça, la fameuse fonction chauffante des cuisses. Mais elle n’agissait que quand on ne s’y attendait pas.

Puis d’un coup un flash de lumière et là, j’arrêtai de bouger. Je regardais le monsieur avec la bouche grande ouverte et les yeux fixes. Cette fois, c’était moi qui gobais les mouches, ou les papillons. Et en plus y en avait depuis que je les avais réveillées en jetant les poubelles. Mais je les prenais pas en compte. J’étais trop en débat intérieur pour pouvoir me soucier d’autre chose. Il avait utilisé la magie. Est-ce qu’il avait le droit ? Est-ce que j’avais dit qu’on pouvait utiliser la baguette ? Non je l’avais pas dit ! Mais pourtant j’avais pas dit qu’on n’avait pas le droit de le faire ! Même si pourtant dans ma tête ça me paraissait complètement évident parce que j’allais pas me servir de la magie si je perdais, mais moi j’étais une tapette de compétition aussi ! AAAAH ! Qu’est-ce que je disais !? Arbitre !? Vidéo s’il vous plaît !

- Taper à la baguette, ça compte, non ? Je veux dire... On est des sorciers, donc on peut être des tapettes magiques, non ?

Y a une mouche qui rentrait dans ma bouche. Du coup je la crachai et je fermai la bouche. Ca me faisait sortir un peu de ma torpeur. Mais j’étais quand même pas super content. Quoi qu’une tapette magique ça avait la classe comme nom quoi. C’était moins bien qu’une tapette normale parce que ça voulait dire qu’elle avait besoin d’une aide magique, mais ça faisait le boulot vachement plus vite. Soit.

J’hochai la tête du coup. Parce que je concluais que c’était pas bien grave s’il avait utilisé la magie. Après tout ça voulait juste dire qu’il était moins doué que moi. Pis je m’approchais de lui en prenant soin de pas trop me tordre les chevilles. Vu qu’il y avait des détritus partout, je risquais quand même de me vautrer à chaque pas alors je préférais faire gaffe. Pis bientôt j’arrivais à côté de lui. Je lui prenais le bras avec un sourire et de l’autre main, je lui ébouriffais les cheveux parce que je trouvais que c’était mieux que ce soit en pagaille de tous les côtés.

« Bon alors dis moi ma chère tapette, t’as des talents cachés ? Parce que pour les mouches c’est pas tellement ça… Moi je sais toucher mon nez avec ma langue ! Et toc ! Je suis sûr que tu sais pas ça ! »
Luna Telrunya
Luna Telrunya
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur l'Allée des Embrumes - Page 3 Empty
Re: Sur l'Allée des Embrumes
Luna Telrunya, le  Sam 22 Mar 2014 - 15:22

R.P avec Vestia Wind

Il faisait nuit, Luna progressait d'une démarche assurée. Enfin, d'un démarche qui se voulait assurée. La jeune fille avait les jambes qui tremblaient et, comble de malheurs, elle grelottait. Elle avait voulu acheté deux-trois bricoles sur le chemin de traverse et voilà qu'elle finissait dans l'allée des embrumes, en pleine nuit, avec sur le dos qu'un mince gilet. Sa curiosité l'emportait toujours. Elle n'était jamais allée dans cet endroit et avait voulu y jeter un œil... Elle était désormais perdue. Elle errait au hasard, marchant prudemment et tentant de retrouver son chemin dans cette sinistre allée. C'était une nuit sans lune. Le vent ne soufflait pas, comme si lui-même redoutait de s'infiltrer dans ces ruelles sombres. L'adolescente tenait fermement sa baguette, prête à l'utiliser en cas extrême. L'obscurité lui jouait des tours : les arbres semblaient la menacer de leurs branches, elle se retournait toutes les dix secondes croyant avoir aperçu une ombre furtive la suivre, elle avait l'impression d'entendre un faible grincement tout près d'elle... Luna poussa un cri. Elle était désormais sûre d'avoir vu une silhouette derrière elle. Elle tourna la tête mais ses pieds continuèrent d'avancer... Et elle trébucha. La douleur était lancinante. Elle saignait. Les larmes lui montèrent aux yeux. Elle entendait des bruits de pas qui se rapprochaient de plus en plus... Une forme se découpa de l'obscurité. La bleu et bronze accentua son étreinte sur sa baguette, elle s'apprêtait à lancer un sort mais elle se ravisa in-extremis. La silhouette était plus visible à présent. C'était une jeune fille d'une bonne quinzaine d'année, aux cheveux noirs - enfin, c'était peut-être l'obscurité qui la trompait - et aux yeux dans les tons bleus-verts. Elle avait l'air d'être grande mais, vu que Luna gisait par terre sur le dos, c'était peut-être une illusion. Un sourire qui se transforma en grimace sous l'effet de la douleur fendit le visage de la jeune Aigle.

" Bonsoir... Marmonna-t-elle avec difficulté. Ça fait plaisir de voir quelqu'un à cet heure, j'avais peur de rester là à agonir jusqu'au jour... Tu voudrais bien m'aider à me relever ? J'ai trébuché en te voyant...
Vestia Wind Anterton
Vestia Wind Anterton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur l'Allée des Embrumes - Page 3 Empty
Re: Sur l'Allée des Embrumes
Vestia Wind Anterton, le  Sam 22 Mar 2014 - 16:49

Il était tard ce soir là. Vestia se promenait au Chemin de Traverse quand une idée émergea dans son esprit. Si elle allait à l'Allée des Embrumes ? Juste pour se faire peur, au moins une fois. Cependant, cette décision comportait de nombreux risque et après avoir réfléchit, elle se décida quand à y aller.

10 minutes plus tard, la jeune fille se trouvait devant l'Allée des Embrumes. En voyant le rue, une peur commença à émereait en elle. Le lieu était fortement déconseillé par les professeurs et très peu de personnes, sans avoir une allure louche, venait ici. La jeune Pouffy se ressaisit, pris son courage à deux mains et sortit sa baguette en cas de mauvaises rencontres.

Elle avançait donc, prudemment, dans l'Allée. Au bout de 5 minutes, elle aperçut une silhouette, qui avançait avec peur et prudence. Elle se doutait que cette personne (homme ou femme) ne devait pas être habituée à l'endroit. Elle essaya donc de rattraper l'individu mais il semblait fuir. Tout d'un coup, la silhouette tomba par terre. Vestia hâta donc le pas et se retrouva nez à nez avec une jeune fille, qui saignait fortement ! Elle tenait sa baguette fortement et la jaune et noir savait qu'elle avait faillit lui jeter un sort. En la regardant, Vestia remarqua qu'elle était rousse (enfinavec l'obscurité, ce n'était qu'une hypothése) et  aux yeux verts. Après quelques secondes de silence, l'inconnue lui demanda :

"Bonsoir... Ça fait plaisir de voir quelqu'un à cet heure, j'avais peur de rester là à agonir jusqu'au jour... Tu voudrais bien m'aider à me relever ? J'ai trébuché en te voyant..."

"Bien sûr ! Aggripes toi à moi ! Houlà ! Tu saignes beaucoup ! Qu'es que tu fais ici ?"

Vestia regarda la jeune fille et attendit sa réponse.
Luna Telrunya
Luna Telrunya
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur l'Allée des Embrumes - Page 3 Empty
Re: Sur l'Allée des Embrumes
Luna Telrunya, le  Sam 22 Mar 2014 - 17:28

" Bien sûr ! Agrippes toi à moi ! Houlà ! Tu saignes beaucoup ! Qu'est-ce que tu fais ici ?

Luna remercia la jeune fille aimablement puis lui répondit en réprimant difficilement une grimace :

- J'avais juste envie de visiter... Je suis beaucoup trop curieuse, je sais... Maintenant au moins, j'ai vu ! Et je sais que je ne suis pas prête d'y retourner de sitôt. Cet endroit me fiche la trouille ! Et toi ? Que viens-tu faire ici ?

L'Aigle avait une irrépressible envie de parler. Elle avait l'impression que, si elle parlait, les monstres tapi dans l'ombre à attendre le moment propice pour attaquer ne pourrait rien faire. Aussi, elle ajouta aussitôt :

- Enchanté, moi c'est Luna. Luna Telrunya. Je suis à Poudlard, chez les Serdaigles, en quatrième année. Et toi tu es ?

En temps normal, la Serdy était plutôt timide et réservée. Même si elle commençait à prendre confiance en soi, cette fâcheuse tendance persistait toujours un peu. Là, la bleu et bronze aurait pu parler durant des heures sans ressentir ni réserve, ni timidité. C'était probablement la douleur et la peur qui lui donnait cet élan de confiance.
Luna se rongeait les ongles jusque au sang pour parvenir à ne pas pleurer. Quelle sotte elle faisait ! C'était une chance que la jeune fille l'ai retrouvé ! La Serdaigle réfléchit à ce qui lui serait arriver si ça n'aurait pas était le cas. Finalement, mieux ne valait pas y penser.
Désormais, Luna était quasiment sûre que sa sauveuse avait les cheveux noirs. Par contre, elle était un peu plus petite qu'elle.

- Pfff... Heureusement que tu étais là. souffla-t-elle. Je te dois beaucoup, merci. "
Vestia Wind Anterton
Vestia Wind Anterton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur l'Allée des Embrumes - Page 3 Empty
Re: Sur l'Allée des Embrumes
Vestia Wind Anterton, le  Sam 22 Mar 2014 - 19:26

- J'avais juste envie de visiter... Je suis beaucoup trop curieuse, je sais... Maintenant au moins, j'ai vu ! Et je sais que je ne suis pas prête d'y retourner de sitôt. Cet endroit me fiche la trouille ! Et toi ? Que viens-tu faire ici ? Enchanté, moi c'est Luna. Luna Telrunya. Je suis à Poudlard, chez les Serdaigles, en quatrième année. Et toi tu es ? Pfff... Heureusement que tu étais là. souffla-t-elle. Je te dois beaucoup, merci.


Vestia observa Luna et lui répondit :

-Moi c'est Vestia Wind. Je suis éléve à Poudlard comme toi mais en sixième année ! Je suis une Poufsouffle. Comme toi, j'ai fait ma petite curieuse et heureusement que pour l'instant, on n'est croisé personne de louche.

La jeune Poufsouffle observa la blessure de Luna. Elle était vraiment moche et elle saignait abondamment ! Il fallait faire quelque chose et rapidement surtout que la jeune fille avait l'air de souffrir énormément.
En plus de cela, il commençait à faire de plus en plus noir et il ne valait mieux donc pas rester ici encore longtemps. Qui sait ? Dans quelques secondes, un Mangemort  ou un groupe de Mangemorts pouvaient surgir à tout moment. Cette perspective fit frissonner Vestia et rien que d'imaginer ce qu'il pourrait se passer ensuite, une peur commença à émerger en elle.

C'est pas le moment de te démonter, Vestia ! pensa t-elle. Il faut que tu aides Luna et que vous sortiez d'ici le plus rapidement possible ! Bouges toi, ma vieille !

La jeune Poufsouffle se ressaisit et eut une idée.
Avant il fallait demander l'autorisation à Luna.
- Bon maintenant, trêve de bavardages ! On continuera à faire connaissance plus tard ! Je vois que tu souffres beaucoup alors je vais te lancer un Sortilège de Soulagement puis je nous sortirai de cet endroit qui est vraiment glauque. Je ne peux pas voir si tu t'es cassé quelque chose et c'est le seul sortilège pour l'instant qui pourra t'aider ! Tu es d'accord ?

La jaune et noire attendit la réponse de la Serdaigle, en espérant que cela se fasse dans les secondes qui allaient suivre.
Luna Telrunya
Luna Telrunya
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur l'Allée des Embrumes - Page 3 Empty
Re: Sur l'Allée des Embrumes
Luna Telrunya, le  Sam 22 Mar 2014 - 19:48

" Bon maintenant, trêve de bavardages ! On continuera à faire connaissance plus tard ! Je vois que tu souffres beaucoup alors je vais te lancer un Sortilège de Soulagement puis je nous sortirai de cet endroit qui est vraiment glauque. Je ne peux pas voir si tu t'es cassé quelque chose et c'est le seul sortilège pour l'instant qui pourra t'aider ! Tu es d'accord ?

- Pas de problème, je te fais confiance." Murmura Luna.

Vestia observait d'un œil critique la blessure de la Serdaigle. Ce devait être vraiment moche. L'adolescente n'avait pas osé la regarder. Le sang lui faisait peur et elle ferait probablement une crise cardiaque si elle y jetait un œil. Elle avait peur. Soudain, une pensée la traversa. Et si un groupe de mangemorts passaient par là ? Que feraient-elles ? Luna eut un léger frisson qui lui remonta tout le long de l'échine. Apparemment, Vestia devait avoir pensé à la même chose car, au même instant, elle frissonna également. A moins que ce ne soit tout simplement le froid. Le froid. Le froid semblait avoir redoublé. La bleu et bronze avait les membre engourdis et se disait qu'elle ne pourrait pas tenir bien longtemps.

Tiens bon, tiens bon... Aïe ! Vestia va te lancer un sortilège de - aïe- guérison... Tout va bien se - aïe - passer... tenta-t-elle de se persuader.
Vestia Wind Anterton
Vestia Wind Anterton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur l'Allée des Embrumes - Page 3 Empty
Re: Sur l'Allée des Embrumes
Vestia Wind Anterton, le  Sam 22 Mar 2014 - 20:15

-Pas de problème, je te fais confiance.

Vestia savait que Luna avait peur, elle le voyait dans ses yeux et elle comprenait. Elle sentit que la jeune Serdaigle avait frissonnée en même temps qu'elle. Elle savait aussi que la jeune fille ne tiendrait pas longtemps si ça blessure n'arrêtait pas de saigner. Il fallait qu'elle agisse rapidement avant que Luna s'évanouisse et qu'elle soit obligée de l'amener un Saint Magouste.

La Pouffy souffla un bon coup, réfléchit et se dit qu'il valait mieux stopper l'hémorragie puis lancer un Sortilège de Soulagement. Elle savait que ça ne servait à rien de demander à Luna puisque la Serdaigle commençait à tourner de l'oeil et qu'elle ne rendrait compte de rien.

- Bon tu es prête ? C'est parti ! EPISKEY !

L'écoulement de sang s'arrêta quelques secondes plus tard. Elle fut soulagée de voir que le sang ne s'écoulait plus ! Vestia ne se laissa pas distraire et lança le second sort :

- CURO AS VELNUS !

Maintenant que les deux sorts étaient lançés, Vestia attrapa la jeune fille et se mit en marche pour sortir le plus rapidement d'ici. Elle espérait néanmoins que la jeune fille souffrait moins avec le sort lançait. Elle ne pouvait faire que ça, espérait
Luna Telrunya
Luna Telrunya
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur l'Allée des Embrumes - Page 3 Empty
Re: Sur l'Allée des Embrumes
Luna Telrunya, le  Dim 23 Mar 2014 - 12:00

« Bon tu es prête ? C'est parti ! EPISKEY !

Luna risqua un oeil sur sa plaie. Le sortilège avait été efficace : le sang s'était arrêté de couler un instant plus tard. Enfin, l'Aigle supposa qu'il l'avait été. Vu qu'elle n'avait pas regardait à quoi elle ressemblait avant... Elle ne pouvait qu'imaginer.

- CURO AS VELNUS !

La douleur s'estompa et la Serdy poussa un soupir de soulagement. Elle ressentait toujours une petite douleur cependant. Mais elle n'y prêta aucune attention.

- Merci beaucoup. Souffla Luna.

La jaune et noir attrapa la bleu et bronze par le poignet et marcha rapidement - presqu'en courant - afin de sortir de cet endroit lugubre.  
La jeune fille ignorait si Vestia savait où elle allait, mais sa démarche assurée ne laissait aucun doute.
Tout à coup Luna crut entendre un bruissement près d'elles et lorsqu'elle se tourna vers l'origine du bruit, elle entrevit un bout de cape. La Serdaigle se raidit et son sang se glaça dans ses veines. Elle espérait de tout son coeur que c'était un tour joué par son imagination, qu'il n'y avait aucun mangemort dans le coin... Elle raffermit sa prise sur sa baguette et la peur se dissipa. Seulement un peu.
Le vent s'était levé. Il sifflait aux oreilles de l'adolescente avec perfidie. Le vent. Elle l'avait toujours considéré comme un ami, mais là... Il lui chantait une promesse de douleur, de souffrance, de mort.
Malgré la pleine confiance que Luna éprouvait envers Vestia, elle se permit de lui demander :

- Es-tu sûre que l'on prend le bon chemin ? »

La question était un peu superflue. Même si Vestia doutait de la direction qu'elles empruntaient, elle ne l'aurait pas avouer à la jeune fille.
Vestia Wind Anterton
Vestia Wind Anterton
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur l'Allée des Embrumes - Page 3 Empty
Re: Sur l'Allée des Embrumes
Vestia Wind Anterton, le  Lun 31 Mar 2014 - 18:21

Après l'avoir remercier, la Serdaigle reprit au bout d'un certain temps:

- Es-tu sûre que l'on prend le bon chemin ?

La question de la jeune fille surprit Vestia, surtout après ces longues minutes de silence qui était pesant. La jeune femme eut trente secondes de réflexion:

-Oui ne t'inquiètes pas, je reprends le chemin que j'ai pris tout à l'heure. Tu peux me faire confiance, lui dit-elle tout en souriant.

Après cette réponse, Vestia formula un "Lumos" presque inaudible et continua son chemin tout en tenant la Serdaigle. La Poufsouffle stressait rien que d'être dans cet endroit et se promit de ne plus y retourner si elle n'en avait pas besoin. Pourquoi était-elle trop curieuse ? Elle savait que tout pouvait arriver dans cette allée mais non, il fallut que Miss Wind joue la téméraire. D'une certaine manière, heureusement qu'elle avait été là pour aider Luna sinon Merlin seul sait ce qui saurait devenu Luna dans cet endroit mal fréquenté.
Au bout de 10 minutes de marche éprouvante, la Poufsouffle les ramena au Chemin de Traverse et décida donc de se séparer de Luna:

-Nous sommes sortis ! Bon je vais devoir y aller, on se reverra peut-être à Poudlard.

Sans plus de cérémonie et après avoir souhaiter un bon rétablissement à la Serdaigle, la jaune et noire partit en ayant eu la peur de sa vie.


Fin du RP pour Miss Wind
Luna Telrunya
Luna Telrunya
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur l'Allée des Embrumes - Page 3 Empty
Re: Sur l'Allée des Embrumes
Luna Telrunya, le  Lun 31 Mar 2014 - 20:51

" Oui ne t'inquiètes pas, je reprends le chemin que j'ai pris tout à l'heure. Affirma Vestia en souriant.

Luna fut soulagée. Elle avait besoin d'entendre ça.
Leur progression était très lente. En plus de l'affreuse plaie de la Serdaigle qui gênait avant tout, les deux jeunes filles se retournaient constamment, ayant cru entendre ici ou là un bruit suspect. Au bout d'un certain temps que la jeune Aigle ne saurait déterminer, Vestia et Luna arrivèrent au chemin de traverse. La rouquine ne put retenir un long soupir de soulagement.

- Nous sommes sortis ! Bon je vais devoir y aller, on se reverra peut-être à Poudlard.

- Oui, je l'espère. Tu m'as sauvé la vie, merci beaucoup. Cette allée est vraiment sinistre ! A un de ces jours... "

Tandis que la Poufsouffle s'éloignait, Luna resta pétrifiée un instant, tenant de se remettre de ses émotions. Quand enfin elle y parvenu, elle s'éloigna à grand pas, ne sachant où elle allait mais comptant sur ses jambes pour s'être souvenu du chemin. Elle en serait à jamais reconnaissante à la jaune et noir de l'avoir secouru de cet endroit lugubre.

[Fin du RP]
Invité
Anonymous
Invité

Sur l'Allée des Embrumes - Page 3 Empty
Re: Sur l'Allée des Embrumes
Invité, le  Mar 3 Juin 2014 - 19:00

Rp avec Valentina S. Riddle


Ce jour là, James avait utilisé la poudre de cheminette pour se rendre sur le chemin de traverse. Ca faisait plusieurs semaines qu'il s'était fait voler son livre de potions - ou alors l'avait il tout simplement perdu, c'était plus facile de rejeter la faute sur les autres - mais ça en devenait impossible. Jeter des coups d'oeils furtifs au bouquin du voisin n'était pas une solution de facilité.

Apres être sorti de chez Fleury et Botts, James flana un peu. C'était samedi, et la semaine avait été dure.

Il marchait sur le chemin de traverse quand il fut surpris par quelque chose qui attira son attention. Une silhouette vêtue d'une cape était assise sur les marches qui menaient à l'allée des embrumes et lançait toutes sortes de sortilèges sur un cafard. Mais la chose la plus intrigante était le blason des Serpentard qui s'affichait sur la poitrine de la personne, quelle qu'elle soit puisque sa capuche était rabattue sur sa tête.
James s'approcha doucement de la silhouette, se demandant qui a Poudlard, ça pouvait bien être.
James avait toujours été d'une nature curieuse, et bien qu'on lui eu souvent reproché ce défaut, il ne pouvait s'empêcher de le cultiver.
James s'approcha donc lentement de la personne et à pas feutrés ; il avait bien envie de lui faire peur.
Valentina S. Riddle
Valentina S. Riddle
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur l'Allée des Embrumes - Page 3 Empty
Re: Sur l'Allée des Embrumes
Valentina S. Riddle, le  Mar 3 Juin 2014 - 20:22

Ce samedi matin, Valentina se leva à l'aube, afin de se rendre sur l'allée des Embrumes, ou elle se devait une fois de plus, de renflouer sa réserve personnelle d'ingrédients illicites. Les potions qu'elle conservait cachées et protégées par un sort dans son dortoir restaient la plus grande preuve de son opiniâtreté. Elle n'y avait jamais réfléchi sérieusement, mais obtenir le titre de Maître des Potions demeurait pour elle un objectif à atteindre, même si elle n'en ferait sûrement pas une carrière à vie.  
Valentina s'était toujours persuadée que tous les aspects de la magie étaient à explorer, et il lui paraissait évident qu'on ne pouvait se défendre de ce qu'on ne maîtrisait pas.

Elle ressortit un peu plus tard du magasin avec les poches de sa robe remplies d'ingrédients volés. Aucun scrupule n'animait son esprit. Elle était pauvre, et aucun autre moyen de lui permettait d'obtenir ce qu'elle voulait. Valentina rabattit sa capuche sur sa tête et regarda autour d'elle. Elle connaissait l'allée des Embrumes par cœur, et l'aura glauque qui y régnait était plaisante.
Non pressée de retourner au château, elle s'assit sur une marche boueuse, et sortit sa baguette. Un cafard qui passait par là en subit les dommages. Avec une expression sadique greffée sur le visage, Valentina se réjouit de ses actions tout au long de la semaine. Elle avait réussi à convaincre Kizaki de l'aider en métamorphose, avait reprit contact avec Chaitan, et volé sans se faire attraper. Tout allait parfaitement bien.

Un étrange frisson traversa le corps de la jeune femme.
Brusquement, elle pivota sur le côté, sa baguette pointée sur un type blond avec un blason rouge et or placardé sur sa poitrine. Un élève. Elle ne baissa pas la baguette pour autant.

Finalement, il était incapable de choisir qui elle haïssait le plus entre les Gryffondor, les Serdaigle ou les Poufsouffle. Même certains Serpentard la répugnaient. Quelle trait exécrait elle le plus entre la stupidité maladive, l'acharnement scolaire, et la nullité incarnée, elle ne savait pas le dire. Et le fait de renier les races non magiques en se croyant supérieur, elle ne savait même pas quoi en penser.

Invité
Anonymous
Invité

Sur l'Allée des Embrumes - Page 3 Empty
Re: Sur l'Allée des Embrumes
Invité, le  Mar 3 Juin 2014 - 22:29

Pris au dépourvu, James ne pu s'empêcher de se cacher la tête de ses mains, vieux réflexe moldu qu'il avait conservé, mais qui ne servait à rien dans le monde magique.

- Je ne te veux pas de mal! s'écria d'un ton implorant

Voyant qu'il ne recevait aucun maléfice dans le ventre, il s'autorisa à risquer un oeil en direction de la fille qui l'avait à moitié agressé. Un visage glacial le fixait, la baguette toujours pointée sur son coeur. Sa capuche était tombée, révélant un visage impassible. James fut frappé par sa beauté. Bien que le teint eut été très pâle, les yeux d'un rouge- Rouges?!
Le jeune homme laissa tomber ses bras le long de son corps. Les yeux de la jeune femme étaient d'une couleur rouge sang, les pupilles étaient verticales et effrayantes. Des yeux rouges. Il cligna un instant des yeux. Rouges. Il avait déjà vu ces yeux sur quelqu'un. James ferma ses propres paupières pour réfléchir intensément. Il n'avait jamais eu une très bonne memoire, mais était certain qu'il avait une raison de se souvenir de cette teinte si particulière.

Ce qu'il cherchait lui revint à l'esprit brusquement, comme une rafale de vent. Un voyage avec sa mère, en Italie, en été, deux ans plus tôt.
Il avait vu ces yeux sur une jeune fille, qui devait avoir à peu pret son age, sinon moins. Dans une forêt.

D'une voix mal assurée, il fit :

- Riddle? Valentina Riddle?
Valentina S. Riddle
Valentina S. Riddle
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur l'Allée des Embrumes - Page 3 Empty
Re: Sur l'Allée des Embrumes
Valentina S. Riddle, le  Mer 4 Juin 2014 - 0:03

- Je ne te veux pas de mal!

Le type avait presque crié. Il s'était protégé la tête avec ses bras. Valentina haussa un sourcil et abaissa sa baguette. Idiot. Elle abandonna le Gryffondor à son sort et chercha le cafard des yeux. Il avait disparu. Excédée, elle ferma les yeux et marmonna :

- Dégage.

Un mouvement à sa gauche lui fit tourner à nouveau la tête. Le jeune homme avait abandonné sa posture de peureux et ses bras était tombés mollement le long de ses flancs. Valentina lui jeta un regard glacial. Pourquoi restait-il là?

- Bon tu te tires ou je te jette un sort, souffla t-elle, les yeux animés d'une lueur de haine, mais le visage parfaitement inamovible.

- Riddle? Valentina Riddle?

Valentina sursauta en entendant prononcer son prénom, comme si c'était la première fois. Sa réaction fut immédiate. Elle se leva, faisant face au type, sa baguette à nouveau brandie en face d'elle.
Elle se sentit complètement stupide de réagir de la sorte. Peut être son interlocuteur avait il vu son prénom sur la liste d'un cours, ou quelque part à Poudlard. D'ailleurs, il ne pouvait en être autrement, elle ne le connaissait pas. C'était certain.

- T'es qui.
Contenu sponsorisé

Sur l'Allée des Embrumes - Page 3 Empty
Re: Sur l'Allée des Embrumes
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 15

 Sur l'Allée des Embrumes

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.