AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 5 sur 15
Sur l'Allée des Embrumes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant
Bruna Evans
Serpentard
Serpentard

Re: Sur l'Allée des Embrumes

Message par : Bruna Evans, Dim 28 Sep 2014 - 10:44


Alors il venait de Serpentard... J'en étais sûre ! C'était bien à Poudlard que j'avais dû le croiser. Il me retourna la question, ce jeune homme était vif et sociable. Pas comme moi, je n'entammais jamais la discussion avec un inconnu. Sans le quitter des yeux, je lui répondit.

- Oui, je suis à Serpentard, en sixième année.

Puis il me tendit la main, l'inconnu s'appelait Scott Abrams.Je n'avais jamais entendu ce nom de famille, ça m'était totalement inconnu. Je fixa sa main,  avant de replonger mes yeux dans les siens. Je ne percevais rien de mal, il n'avait à priori pas de mauvaises intention donc je lui serra la main.

- Je suis Bruna Adriana Evans.

Adriana était le prénom de ma grande soeur, on m'appela comme ça à sa mort. Quand je me présente pour la première fois, j'aime bien l'utiliser. Je boutonna mon sac, j'étais vraiment très en retard. Je me leva doucement en regardant ma montre. Certes, j'aurais aimé rester un peu plus longtemps avec ce beau jeune homme mais j'allais me faire incendier. Je devais rentrer au plus vite. Debout devant l'ex Serpentard, je lui fit un clin d'oeil amical, un sourire amusé se trouvait au coin de mes lèvres.

- Je vais devoir rentrer. Bonsoir.

Puis je m'avança, mes pas résonnaient, un lampadaire gresillait. Ma jolie silhouette disparaissait dans la pénombre du soir, j'étais perdue dans mes pensées. Vais-je revoir ce Scott ? Personne ne le sait, mais quelque chose au fond de moi me disait que oui.

Fin du rp pour moi. Je suis surchargée par les devoirs en ce moment donc je m'excuse d'arrêter si tôt ce rp qui me plaisait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Antoni Londubat
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Re: Sur l'Allée des Embrumes

Message par : Antoni Londubat, Jeu 18 Déc 2014 - 18:44


{Post unique.}


Et tandis que la légère brume matinale se dissipait sur une Allée des Embrumes quasiment déserte, l'ombre fugace d'un fantôme épuisé longea les devantures des commerces sales et dénudés de chaleur. Une demi-heure durant, l'Auror-en-chef arpenta la rue commerçante à l'affût de la moindre trace du passage d'un mage noir. Enveloppé dans une cape élimée, il était certes méconnaissable mais avait sans doute perdu sa couverture à force de faire des allers-retours sous les yeux des quelques passants. Tant mieux, se dit-il. Il fallait que l'on sache que l'Allée des Embrumes était surveillée. La baisse d'activité des lieux en était sûrement la conséquence. De quoi réjouir celui qui passait la moitié de son temps ici.

Et soudain, comme réglé sur horloge, l'homme tourna sur lui-même et disparut. A quelques kilomètres de là, il réapparut dans le Quartier des Aurors, reprenant son travail jusqu'à la prochaine ronde.

Il soupira ; à l'évidence, il passera Noël seul, à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


RPs Jasmine Severus

Message par : Jasmine Vagneur, Ven 9 Jan 2015 - 18:54


Pas de réponse...


PV avec Severus Storm
Libre-arbitre accordé



"Dès ton retour, je ne te lâcherai plus. Faudra que tu me racontes tout !"

Le superbe sourire qu'elle adressait toujours à son frère prit place sur les lèvres de Jasmine. Elle se tourna vers Lucas et hocha la tête, avant d'attraper son manteau noir et son petit sac. Après avoir déposé un rapide bisou sur la joue du jeune homme, elle sortit, refermant la porte de sa maison derrière elle.

Cela faisait deux jours que les vacances de noël avaient débuté. Deux jours que la jeune Vagneur était rentrée chez elle, sa joie de revoir sa famille prenant le dessus sur la pensée de tous les soucis qu'elle avait accumulés depuis le début de l'année. Elle n'avait pas encore eu l'occasion d'avoir une longue discussion avec son ainé, ce dernier ayant obtenu un petit boulot dans un bar où il passait la plupart de ses journées et soirées. Aujourd'hui, il ne travaillait pas, et les deux jeunes comptaient bien en profiter pour parler un peu. Mais avant, Jasmine s'était fixé un objectif : aller acheter les cadeaux de noël qu'elle offrirait à sa famille et ses amis.

C'est donc par une fin d'après-midi sous un ciel gris qu'elle avait marché jusqu'au Chaudron Baveur, bar se trouvant non loin de la maison de ses parents. Une fois à l'intérieur, elle se dirigea rapidement vers l'arrière du bar, saluant au passage les serveurs présents. Une fois dehors, elle tapa sur les briques dans l'ordre et  le mur s'ouvrit devant elle, lui permettant de se frayer un passage parmi la foule de sorcier qui coulait dans les ruelles du Chemin de Traverse. Sa première destination était Les Halles Magiques. Elle était persuadée de trouver de nombreux objets à offrir à ses proches dans cette boutique. Par exemple, un bon bouquin, une jolie plume, un petit collier, un équipement pour le Quidditch... Elle aurait le choix !


___


Deux heures plus tard, Jasmine sortait de la Boutique d'Animaux Magiques, où elle n'avait finalement rien acheté. Néanmoins, l'intérieur de son sac, agrandi grâce à un sortilège d’Extension, était rempli de diverses cadeaux. Pour ses amis de Poudlard, ainsi que son père sorcier, elle avait le compte. Ne lui manquaient plus que des présents pour son frère et sa mère. Aussi mesquin que cela ne puisse paraitre, elle n'achèterait rien pour sa sœur. Mais, de toutes manières, toute sa famille savait pourquoi...

Alors que la blonde s'apprêtait à repartir en direction du Chaudron Baveur, quelqu'un en sortit brusquement. Surprise, Jasmine s'arrêta, ne faisant pas un pas de plus vers le bar. Elle était encore à quelques mètres de l'entrée, et la soirée avait déjà été entamée, diminuant la luminosité aux alentours. La jeune Serdaigle dût plisser les yeux et s'approcher un peu pour reconnaitre la personne.
C'était Severus. Severus, le copain d'Emma-Lee, une camarade de la préfète. Celle-ci allait d'ailleurs venir à sa rencontre et engager une conversation, mais quelque chose la retint. Sa démarche. Elle était... étrange. Comme il avançait dans la rue, elle le suivit pendant un moment. A coup sûr, il était complétement bourré. Bizarrement, la jeune femme avait la conviction qu'il allait qu'elle aille le voir. A vrai dire, vu l'état dans lequel il avait l'air de se trouver, il valait mieux s'assurer qu'il ne courait aucun danger, étant donné qu'il ne serait pas en mesure de le faire par lui-même. Mais, le Serpentard tourna soudainement, s'engouffrant dans l'Allée des Embrumes. Jasmine stoppa sa marche, peu désireuse de se retrouver dans un tel endroit. Mais il continuait d'avancer, elle après avoir longuement hésité, elle se résigna à le suivre à nouveau. Elle accéléra l'allure, déterminée à arriver à sa hauteur et à l'aborder.


Dernière édition par Jasmine Vagneur le Sam 17 Jan 2015 - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Severus Storm
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Sur l'Allée des Embrumes

Message par : Severus Storm, Ven 9 Jan 2015 - 20:23


S'être échappé de l'atmosphère hypocrite des fêtes était une bénédiction pour le jeune homme. Alors qu'il avait arpenté les rues de Londres afin de repérer les lieux de son futur appartement, l'étudiant de Poudlard s'était surpris à vagabonder vers St. James Park. Empli d'une certaine mélancolie, il n'avait pu se retenir de fumer une cigarette face au spectacle qui s'offrait à ses yeux. Le lac était magnifique en Hiver. Des écureuils couraient ça et là près des passants. Il était étrange qu'un animal si craintif puisse dépasser son tempérament et aller au contact des hommes de la sorte. L'évolution était parfois bien étrange.

Après avoir savouré cet instant de sérénité, Severus se dirigea vers le monde des sorciers. Le pub du Chaudron Baveur ferait bien l'affaire pour se poser un moment et savourer une boisson. A l'intérieur, il y avait rencontré Fudge. La serveuse lui avait fait de l'oeil. Le sorcier avait bu un peu et s'était laissé entrainer par ses pulsions.

Avant de sortir du pub, Severus avait décidé de se la coller sévère. Il venait de faire une erreur... Une énorme erreur.
* Comment ai-je pu...? * ne cessait-il de se dire. Après son acte, tout lui sautait aux yeux. Sur l'instant, son esprit et sa morale s'étaient complétement arrêtés pour laisser place aux passions. Les passions... Elles pouvaient être destructrices. Le jeune homme était en colère contre lui-même, contre ses actes, contre l'être humain...

Pour sortir du pub, il défonça pratiquement la porte. Titubant, Severus prit la direction de l'Allée des Embrumes. Après tout pourrait-il trouver quelque chose lui permettant de passer ses nerfs ou une potion lui permettant d'oublier ce qu'il venait de faire. Et pourtant... Cette relation avait été si agréable et intense pour lui. C'était si paradoxal... si violent. Son corps s'était détendu, mais pas son esprit. Le jeune homme s'aventura dans l'Allée des Embrumes. Il n'avait pas peur de cet endroit, bien au contraire.

Y arrivant, Severus sentit une présence derrière lui. Son instinct ne le trompait jamais. D'un mouvement vif, il se retourna et vit Jasmine Vagneur, une Serdaigle. Une amie d'Emma-Lee.


- Qu'est-ce que tu fais là? lui demanda-t-il d'un ton sec. Ça t'amuse de suivre les gens? Je ne suis pas les gens... Je... Je suis bien plus intelligent qu'eux. Et je peux sentir quelqu'un me suivre...

Soupirant, Severus la détailla du regard avant de reprendre.

- Tu es préfète maintenant, n'est-ce pas? - il ricanna un court instant - Préfète... Ridicule. Comment peux-tu supporter d'être en contact avec une bande d'abrutis incapable de penser par eux-mêmes?!

Severus regarda autour de lui. L'Allée des Embrumes...

- Oh... mais nous sommes dans l'Allée des Embrumes... Mademoiselle n'a pas peur à ce que je vois... Dis-moi jeune Préfète, tu comptes me coller en rentrant si je m'aventure trop loin...?

D'un air menaçant, le jeune homme s'avança vers Jasmine et la provoqua du regard. Quelques secondes après, il s'appuya sur un mur et murmura:

- J'ai toujours pu... J'ai toujours su... maîtriser mes émotions... Je... Oh GOD!! hurla-t-il en portant son poing dans le mur.

Les sentiments... Il ne voulait plus les ressentir. C'était trop dur. Cela le rendait faible. Voilà à quoi il pensait maintenant.

Une horrible douleur parcourue sa main et des larmes lui vinrent aux yeux. Mais, il n'y fit pas attention. Les yeux clos, Severus colla son front sur la pierre froide. Son poing droit était toujours fermée et appuyé sur le mur. Un filet de sang s'en échappait. Sa main gauche effleurait le mur quand à elle. Le jeune homme était pitoyable.


Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Sur l'Allée des Embrumes

Message par : Jasmine Vagneur, Sam 10 Jan 2015 - 14:15


Encore quelques pas et Jasmine arriverait près du jeune homme. L'atmosphère était pesante, et la tension que dégageait ce lieu était palpable. Il n'y avait personne à part les deux adolescents.

Soudain, Severus se retourna d'un mouvement vif, stoppant la Serdaigle. Elle resta immobile tandis qu'il prenait la parole, s'emmêlant les pinceaux.

- Qu'est-ce que tu fais là ? lui demanda-t-il d'un ton sec. Ça t'amuse de suivre les gens ? Je ne suis pas les gens... Je... Je suis bien plus intelligent qu'eux. Et je peux sentir quelqu'un me suivre...

Sans esquisser le moindre mouvement, la blonde réfléchit à toute vitesse. Si elle y pensait, elle n'avait jamais eu affaire à quelqu'un de totalement ivre. Et elle n'en avait d'ailleurs jamais eu envie. Qu'est-ce qu'elle ferait s'il avait décidé de l'attaquer ? Elle avait sa baguette, coincée dans sa manche, mais elle avait toujours été réticente à l'idée de l'utiliser contre un être humain, et encore plus contre Severus qui était tout de même le petit ami d'une de ses camarades. "Je...", elle n'eut pas le temps de formuler un phrase claire que son interlocuteur reprenait la parole, après l'avoir détaillée.

- Tu es préfète maintenant, n'est-ce pas ? - il ricanna un court instant - Préfète... Ridicule. Comment peux-tu supporter d'être en contact avec une bande d'abrutis incapable de penser par eux-mêmes ?!

En temps normal, Jasmine était une fille susceptible. Lorsque l'on se montrait méprisant ou méchant avec elle, elle n'hésitait pas à répondre, certes en gardant son calme, mais en montrant qu'elle n'était pas du genre à se laisser agresser verbalement. Et ce encore plus lorsque l'on s'en prenait à son poste. Elle y était attachée, et faisait toujours son possible pour se montrer à la hauteur, que ce soit pour défendre ses camarades ou pour les aider.

Néanmoins, à ce moment-là, elle ne s'énerva pas. Elle ne bougeait toujours pas, se contentant de fixer le jeune homme. Même si elle ne le connaissait pas plus que ça, elle l'avait déjà vu en cours. Il avait plutôt l'air d'être un garçon calme et discret, pas méchant. C'était l'alcool qui lui faisait dire ces choses, elle le savait.

- Oh... mais nous sommes dans l'Allée des Embrumes... Mademoiselle n'a pas peur à ce que je vois... Dis-moi jeune Préfète, tu comptes me coller en rentrant si je m'aventure trop loin...?

Ce n'est qu'à ce moment que Jasmine se souvint du lieu où elle se trouvait. L'Allée des Embrumes... En six ans de scolarité, elle n'y avait jamais mis les pieds. Et voilà que maintenant, elle s'y retrouvait, juste parce qu'elle avait suivi un élève ivre. Mais elle ne voulait pas faire demi-tour et laisser Severus en plan, livré à lui-même. Pas dans l'état où il se trouvait.
Jetant furtivement des regards autour d'elle, elle se préparait en cas d'une éventuelle attaque. Après tout, le lieu était connu pour être mal fréquenté, qui sait sur qui ils pouvaient tomber...

Après s'être approché d'elle d'un air menaçant, faisant reculer la jeune femme de quelques pas, il s'appuya sur le mur, et émit un murmure.

- J'ai toujours pu... J'ai toujours su... maîtriser mes émotions... Je... Oh GOD!! hurla-t-il en portant son poing dans le mur.

Jasmine eut un sursaut en le voyant planter son poing dans le mur. Elle était de moins en moins rassurée, et ses mains commençaient à trembler malgré elle. Que pouvait-elle faire ? Elle se sentait tellement impuissante face à sa colère.
Alors, en le voyant coller son front contre la pierre, elle s'approcha lentement, prenant soin de rester à une distance raisonnable. Elle aperçut de minuscules larmes aux coins de ses yeux.

"Severus, commença-t-elle d'une voix douce, bien qu'un peu tremblante. Qu'est-ce qui t'arrive ?"

L'alcool rendait quelqu'un prisonnier de ses émotions et de ses gestes. Et, désireuse de l'aider, Jasmine avait besoin de savoir ce qui rendait le jeune homme ainsi. Peut-être culpabilisait-il à cause d'un quelconque événement ? Ou peut-être venait-il de laisser éclater une tristesse qu'il contenait depuis trop longtemps ? Elle s'approcha un peu plus, parvenant à un mètre de lui.

"Tu... tu as besoin de parler...?"

La préfète se mordit la lèvre, consciente du ridicule de ses paroles. Il n'était pas en état de parler, et encore moins avec elle. Pourquoi lui ferait-il confiance alors qu'il ne la connaissait même pas ? Mais elle ne savait pas quoi faire, elle avait peur de sa réaction et l'ambiance de la ruelle n'aidait pas. Qu'est-ce qu'elle aurait bien pu dire d'autre...?
Revenir en haut Aller en bas
Severus Storm
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Sur l'Allée des Embrumes

Message par : Severus Storm, Sam 10 Jan 2015 - 15:00


Son esprit repassait et repassait sans cesse les derniers instants de sa courte vie. Des images défilées aussi vite qu'une foule de sentiments se combattait au sein de son esprit. Severus avait du mal à se calmer, à trouver une pensée rassurante. Il avait l'impression que quelqu'un lui plantait un poignard dans le cœur. C'était tellement douloureux autant d'un ressenti psychologique que d'un ressenti physique.

"Severus, commença-t-elle d'une voix douce, bien qu'un peu tremblante. Qu'est-ce qui t'arrive ?"

La voix de Jasmine résonna à ses oreilles. Elle paraissait si lointaine. Son ton essayait d'être rassurant, mais un léger tressaillement la trahit. La Serdaigle semblait effrayée. Severus se tourna vers elle en s'adossant au mur. Jasmine s'était avancée avec prudence.

"Tu... tu as besoin de parler...?"

Ses yeux analysèrent la préfète. Elle était apeurée, mais essayait de ne rien dévoiler de ses émotions. L'atmosphère du lieu était sombre et inquiétante. Et se trouver en compagnie d'un jeune homme perdu et sous l'effet de l'alcool.

Jasmine était l'amie d'Emma-Lee. Il l'avait déjà croisé maintes fois durant les cours et parfois dans les couloirs. La jeune Serdaigle s'était toujours montré souriante avec lui. Elle ne l'avait jamais jugé d'un regard ou d'une parole. Parfois, les gens avaient un a priori sur lui à cause de sa tenue vestimentaire ou de son attitude ou encore de ses sarcasmes. Mais, Jasmine ne s'était jamais montré hypocrite ou agressive envers lui.

Severus inspira une profonde bouffée d'air, la bloqua en comptant jusqu'à cinq dans sa tête et recracha l'air de ses poumons longuement. C'était une technique qu'il utilisait parfois pour se calmer. Se réfugier dans son palais mental était une autre solution, mais étant donné son état, le jeune homme n'arrivait pas à se concentrer sur ses pensées. Ramenant son attention sur le lieu, Severus fit un état des lieux. Rien de dangereux à l'horizon. Si quelqu'un se présentait de toute manière, l'étudiant lui ferait sa fête et cela passerait ses nerfs au passage. On ne s'en prenait pas à lui sans en recevoir les conséquences. Et puis, Jasmine n'avait pas à se retrouver dans une situation difficile par sa faute.

Avant de poser ses yeux d'un gris intense sur Jasmine, Severus les essuya d'un revers de la manche. Jugeant sa blessure d'un coup d'oeil rapide, il vit qu'il s'était ouvert la main. Certainement une brique coupante... Avant de regarder la Serdaigle, il murmura:


- N'aie pas peur de moi... Je ne te ferais aucun mal.

Severus se laissa ensuite glissé et se retrouva assis au sol. Il avait envie de parler. Parler à Jasmine? Pourquoi pas? D'un autre côté, cela paraissait tout bonnement ridicule. Ils ne s'étaient jamais parlé avant. Mais après tout... Elle connaissait Emma-Lee.

- Je... J'ai fait une bêtise... Avec Emma-Lee... Non pas avec elle. Avec... Bref. Je suis un peu perdu en ce moment, si tu veux tout savoir.

Le Serpentard marqua une nouvelle pause et reprit:


- L'amour... Tu connais ça? C'est terrible de se retrouver à genoux devant ses propres sentiments, non? - Il réfléchit un instant et rigola devant son attitude - Laisse tomber, je ne veux pas t'embêter avec mes histoires. Tu as certainement d'autre chose à faire que d'écouter un homme ridicule qui a bu pour oublier...
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


RPs Severus Jasmine

Message par : Jasmine Vagneur, Sam 10 Jan 2015 - 17:37


Jasmine attendait une réaction de la part du jeune homme. Qu'il lui hurle de dégager, ou bien qu'il lui jette tout simplement un sort pour avoir la paix. Méfiante, la blonde était sur le point de faire glisser sa baguette jusque dans sa main. Pas pour l'utiliser contre lui, ça, elle ne le ferait que si elle n'avait vraiment plus aucune autre issue. Non, juste pour se protéger au cas-où Severus décidait de l'attaquer. Pour le moment, il semblait l'analyser, ce qui eut pour effet de mettre la préfète légèrement mal-à-l'aise.

Néanmoins, elle n'eut pas besoin de se saisir de sa baguette. Le jeune Serpentard se mit à inspirer longuement, avant d'expirer tout l'air accumulé. Une technique pour se calmer, elle faisait souvent ça aussi après l'un de ses nombreux cauchemars. La plupart du temps, elle parvenait ensuite à retrouver un rythme cardiaque normal, mais ne se rendormait pas pour autant...

- N'aie pas peur de moi... Je ne te ferais aucun mal. murmura-t-il en posant ses yeux gris sur Jasmine.

Et, même si elle se trouvait toujours dans l'Allée des Embrumes, en pleine soirée, en compagnie d'un jeune homme sous l'effet de l'alcool, le ton et les paroles de Severus suffirent à la rassurer. Elle fit quelques pas pour venir s'asseoir aux côtés du jeune homme, qui venait de se laisser glisser le long du mur. Ses yeux se posèrent sur sa main ensanglantée, et elle sortit sa baguette pendant qu'il reprenait la parole.

- Je... J'ai fait une bêtise... Avec Emma-Lee... Non pas avec elle. Avec... Bref. Je suis un peu perdu en ce moment, si tu veux tout savoir.

Qu'il était perdu, elle l'avait remarqué. Mais elle ne savait pas pourquoi. Apparemment, cela avait un rapport avec Emma-Lee....
Jasmine prit délicatement la main du Vert et Argent dans la sienne, et, pointant l'extrémité de sa baguette vers la plaie, murmura un #Episkey. L'écoulement de sang se stoppa. Ce n'était pas grand-chose, mais c'était le seul sort de soin auquel avait pensé la préfète. C'était déjà ça. Elle lâcha ensuite la main de Severus, écoutant la suite de ses paroles.

- L'amour... Tu connais ça ? C'est terrible de se retrouver à genoux devant ses propres sentiments, non ?

Elle resta un moment sans voix. L'amour... Est-ce qu'elle connaissait ça ? Elle commençait à en douter sérieusement. C'était quelque chose qu'elle recherchait, en tout cas. Pas l'amour fraternel, son frère lui en apportait déjà assez. Ni l'amour que l'on avait pour ses amis. Non, c'était autre chose... Mais, elle était incapable de le définir. En tout cas, pas maintenant. Sans s'en rendre compte, Severus venait de plonger la jeune femme dans un état de profonde mélancolie. Connaitrait-elle un jour ce sentiment si fort qui habitait tellement de personnes ?

- Laisse tomber, je ne veux pas t'embêter avec mes histoires. Tu as certainement d'autre chose à faire que d'écouter un homme ridicule qui a bu pour oublier...

Jasmine secoua la tête, comme pour signifier qu'elle était là pour l'écouter. Elle plongea son regard perçant dans celui de son interlocuteur, tout en laissant un petit sourire réconfortant se dessiner sur ses lèvres.

"Je n'y connais rien en amour... Enfin, pas grand chose en tout cas. Elle marqua une longue pause pendant laquelle elle se maudit d'être si sensible à ses propres paroles. Mais je connais Emma-Lee. Si tu as un problème avec elle, je pourrais t'aider à le résoudre... Ou, je peux simplement t'écouter, si tu as envie d'en parler."

Elle détourna le regard. Machinalement, elle passa une main dans ses cheveux, s'assurant que ceux-ci recouvraient bien sa tempe. C'était un tic, une habitude qu'elle avait de cacher cette cicatrice avec ses mèches. Reportant son attention sur Severus, elle continua :

"Tu peux me faire confiance, tu sais. On ne se connait pas vraiment, je te l'accorde, mais c'est parfois plus facile de se livrer à une inconnue justement..."

Revenir en haut Aller en bas
Severus Storm
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Sur l'Allée des Embrumes

Message par : Severus Storm, Dim 18 Jan 2015 - 15:52


La douceur de la réaction de la jeune femme étonna Severus. Alors qu'elle lui saisit la main pour la soigner d'un sortilège, le Serpentard de dernière année ne put s'empêcher de lui souffler:

- Pourquoi fais-tu ça? Je ne le mérite pas.

Cependant, il se laissa faire. Certainement, la préfète des Serdaigles n'en avait pas conscience, mais par ses gestes Jasmine calma quelque peu le jeune homme. Avec précaution, Severus caressa sa main blessée quelques minutes plus tôt. Qu'est-ce qui lui avait pris de mettre son poing dans le mur de pierre? Il devait paraître pour un fou aux yeux de la jeune demoiselle. S'il l'avait fait, c'était pour concentrer la douleur qui accablait son être sur une partie physique bien définie à l'avance.

Jasmine ajouta les mots aux gestes après s'être assise près de lui.


"Je n'y connais rien en amour... Enfin, pas grand chose en tout cas. Mais je connais Emma-Lee. Si tu as un problème avec elle, je pourrais t'aider à le résoudre... Ou, je peux simplement t'écouter, si tu as envie d'en parler. Tu peux me faire confiance, tu sais. On ne se connait pas vraiment, je te l'accorde, mais c'est parfois plus facile de se livrer à une inconnue justement..."

Severus ne put s'empêcher de noter dans un coin de sa tête le geste de Jasmine. Elle semblait dissimulée quelque chose avec ses cheveux. Bien qu'il soit sous l'emprise de l'alcool, le Serpentard ne pouvait empêcher ses sens d'être en éveil et en correspondance avec son esprit d'analyse.

"Sincèrement, je ne te souhaite pas de connaître ses choses-là, dit-il plus sous l'effet de l'alcool et de la colère qu'autre chose. Les sentiments rendent faibles et empêchent mon cerveau de fonctionner normalement."

Ses yeux se perdirent sur l'Allée des Embrumes. L'atmosphère était sombre. Petit-à-petit l'obscurité s'installait autour d'eux. Jasmine ne semblait pas effrayée. Du moins, la présence du Serpentard semblait l'apaiser quelque peu. Severus savait qu'il était sous tension avec l'alcool. Le moindre danger se présentant à lui le ferait partir au quart de tour. Mais, paradoxalement, tout était calme. A croire que des forces supérieures s'étaient liguées contre lui pour qu'il ne puisse pas passer ses nerfs.

Avant de reprendre, Severus passa nerveusement sa main dans ses cheveux. Il ne se posa pas la question de la confiance ou autre. L'étudiant avait juste besoin de se confier à quelqu'un.


"Je n'ai pas de problème avec Emma-Lee... Enfin pas exactement... Je... "

Comment expliquer ça? Avec des mots bien sûr, mais encore fallait-il trouver les bons mots...

"J'ai fait une bêtise ce soir avec... une autre femme..."

Mettre des mots sur ce qui occupait son esprit était à la fois un soulagement et une torture pour lui. Toutefois, il continua:

"Ne me juge pas. Je t'en prie. Je ne sais pas pourquoi. Je m'ennuyais et... Elle paraissait si intéressante de son côté..., Severus marqua une pause avant de se juger durement: Je suis un salaup..."
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Sur l'Allée des Embrumes

Message par : Jasmine Vagneur, Mar 27 Jan 2015 - 18:34


- Pourquoi fais-tu ça? Je ne le mérite pas.

Severus avait soufflé ces paroles après que la jeune femme ait soigné sa main. Et elle ne savait pas réellement pourquoi elle avait agi ainsi. Peut-être était-ce parce que, même si elle pouvait se montrer distante et de mauvaise humeur ces derniers temps, elle restait une fille douce et gentille par nature. Et même si elle ne le connaissait que très peu, Jasmine appréciait le Serpentard.

"Sincèrement, je ne te souhaite pas de connaître ses choses-là, reprit-il un peu plus tard. Les sentiments rendent faibles et empêchent mon cerveau de fonctionner normalement."

Ces dires contrastaient tellement avec l'idée que Jasmine se faisait de l'amour. Elle, elle voulait connaitre ces choses-là. Elle voulait aimer quelqu'un et être aimée en retour...
Severus passa nerveusement sa main dans ses cheveux. Il semblait complètement à la merci de l'alcool et des sentiments qui devaient se bousculer en lui.

"Je n'ai pas de problème avec Emma-Lee... Enfin pas exactement... Je... J'ai fait une bêtise ce soir avec... une autre femme..."

Ah... C'était donc ça. La préfète comprenait parfaitement ce que ressentait le jeune homme, même si ça ne lui était jamais arrivé. Culpabilité et déception. Déception vis-à-vis de soi-même. Ce devait être horrible comme sentiment. Elle s'apprêtait à dire quelque chose, mais le Vert et Argent la précéda.

"Ne me juge pas. Je t'en prie. Je ne sais pas pourquoi. Je m'ennuyais et... Elle paraissait si intéressante de son côté..., Severus marqua une pause avant de se juger durement: Je suis un salaup..."

Cette fois-ci, elle eut le temps de le couper avant qu'il ne termine.

"Non, non, ne dis pas ça. Je ne dis pas que tu as bien agi, au contraire. Mais c'est humain, c'est..."

La blonde se tut un moment, ne sachant soudain plus quoi dire. Elle était souvent à l'écoute, compréhensive. Mais cette situation la dépassait. Et l'atmosphère lugubre de l'Allée des Embrumes n'arrangeait bien.

"... je suis désolée, reprit-elle. Je ne suis pas douée pour ce genre de choses... Mais, si tu culpabilises autant, je pense que tu devrais en parler avec Emma-Lee. Je ne te dis pas qu'elle sera ravie de l'entendre, mais au moins, tu l'auras avoué. Et une faute avouée est toujours à moitié pardonnée."

Elle se sentait ridicule, misérable. Son conseil n'était pas forcément idiot, mais elle avait du mal à adopter une voix calme et un ton posé. Néanmoins, elle reprit tout de même la parole.

"Tu as l'air dépassé par les événements... Ils s'est passé autre chose ?"


HRPG : Excuse-moi pour cette réponse minable. Vraiment désolée...
Revenir en haut Aller en bas
Severus Storm
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Sur l'Allée des Embrumes

Message par : Severus Storm, Ven 30 Jan 2015 - 10:12


"Non, non, ne dis pas ça. Je ne dis pas que tu as bien agi, au contraire. Mais c'est humain, c'est... je suis désolée, reprit-elle. Je ne suis pas douée pour ce genre de choses... Mais, si tu culpabilises autant, je pense que tu devrais en parler avec Emma-Lee. Je ne te dis pas qu'elle sera ravie de l'entendre, mais au moins, tu l'auras avoué. Et une faute avouée est toujours à moitié pardonnée."

Jasmine marqua une petite pause avant d'ajouter:

"Tu as l'air dépassé par les événements... Il s'est passé autre chose ?"

Petit-à-petit les minutes s'écoulaient. Severus estimait qu'il avait bu depuis un bon moment déjà. Calculant rapidement le temps, l'étudiant soupira de satisfaction en constatant que l'alcool et ses effets allaient commencer à se dissiper.

"Tu as raison... répondit-il. Je vais lui parler. On doit aller se promener sur Londres d'ici quelques jours. Si elle me quitte... Elle aurait une bonne raison de me quitter en fait..."

Le Serpentard ne voulait pas s'avancer plus en avant sur ce genre de pensées lugubres. Après tout peut-être que Jasmine avait raison. Peut-être qu'Emma-Lee lui pardonnerait son écart de conduite...

"Le fait est que... Emma-Lee est si jeune, reprit-il. Je ne veux pas lui faire de mal. Déjà qu'il lui faut affronter le regard et le jugement des autres... Tu imagines? Sortir avec quelqu'un qui a trois ans et quelques de plus que toi? Certaines personnes pensent que je suis un débauché. Je pense être quelqu'un de peu ordinaire, c'est vrai. Mais, jamais je ne forcerais une jeune fille à sortir avec moi."

Severus s'arrêta là. Les souvenirs de sa discussion avec sa meilleure amie lui revint en tête.

"Pour ajouter à tout ça, ma meilleure amie a des sentiments pour moi. Je n'ai jamais eu un physique très attirant pour les femmes. Je pense être charismatique, mais de là à me retrouver dans cette situation... J'étais loin de m'y attendre, avoua le jeune homme."

Souriant sans joie, l'étudiant de dernière année secoua la tête. Puis, il décida de changer de sujet et de s'intéresser à l'amie de sa copine.

"Et toi? Les garçons? lui demanda-t-il. J'espère que tu n'es pas dans une situation aussi complexe que la mienne."

Constatant l'inquiétude dans les yeux de la Serdaigle, Severus la rassura:

"Ne t'inquiète pas sur cet endroit. Si jamais il se passe quelque chose, je te protègerai. Ça n'a pas l'air mais je retrouve mes esprits petit-à-petit."
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Sur l'Allée des Embrumes

Message par : Jasmine Vagneur, Lun 23 Fév 2015 - 13:04


HRPG : Milles excuses pour le retard. O.o


Jasmine entendit son interlocuteur soupirer. Mais elle ne sut pas définir si c'était de satisfaction ou de lassitude.

"Tu as raison... répondit-il. Je vais lui parler. On doit aller se promener sur Londres d'ici quelques jours. Si elle me quitte... Elle aurait une bonne raison de me quitter en fait..."

La préfète fronça les sourcils, tentant de se mettre à la place de Severus, mais également à celle d'Emma-Lee. D'un côté, une petite erreur une fois, ce n'était pas si grave. Mais de l'autre, elle doutait qu'à la place de la jeune fille, elle aurait pardonné le Serpentard. En même temps, la blonde était du genre assez rancunière, donc bon...

"Le fait est que... Emma-Lee est si jeune, reprit-il. Je ne veux pas lui faire de mal. Déjà qu'il lui faut affronter le regard et le jugement des autres... Tu imagines? Sortir avec quelqu'un qui a trois ans et quelques de plus que toi? Certaines personnes pensent que je suis un débauché. Je pense être quelqu'un de peu ordinaire, c'est vrai. Mais, jamais je ne forcerais une jeune fille à sortir avec moi."

En effet, Jasmine avait déjà entendu certaines personnes critiquer le couple formé par Severus et la Bleue et Bronze. Pour beaucoup, ce n'était pas vraiment normal de sortir avec quelqu'un de treize ans, lorsqu'on en avait dix-sept...

"Pour ajouter à tout ça, ma meilleure amie a des sentiments pour moi. Je n'ai jamais eu un physique très attirant pour les femmes. Je pense être charismatique, mais de là à me retrouver dans cette situation... J'étais loin de m'y attendre, " avoua le jeune homme.

Outch, en effet, ça devait faire beaucoup à endurer là. Le regard et les critiques des gens quant à son couple, la culpabilité, et enfin la peur de blesser quelqu'un à qui l'on tient. La blondinette se demandait d'ailleurs comme le jeune homme parvenait à supporter tout cela. Apparemment, il avait du mal à en juger par son comportement.

"C'est normal que tu aies du mal à assimiler tout ça. Je ne sais pas comment j'aurais réagi à ta place. Bien plus mal certainement. Mais si c'est ta meilleure amie, elle saura comprendre si tu ne ressens pas la même chose pour elle. Enfin, je suppose..."

Jasmine haussa les épaules tout en se plongeant dans la contemplation de ses chaussures. Mais les paroles de Severus l'arrachèrent à ses pensées, lui tirant un petit froncement de sourcils.

"Et toi? Les garçons? lui demanda-t-il. J'espère que tu n'es pas dans une situation aussi complexe que la mienne."

Il ajouta avant qu'elle ne puisse répondre : "Ne t'inquiète pas sur cet endroit. Si jamais il se passe quelque chose, je te protègerai. Ça n'a pas l'air mais je retrouve mes esprits petit-à-petit."

La jeune femme ne put empêcher un sourire triste de venir étirer ses lèvres tandis qu'elle prenait la parole.

"Non, ce n'est pas si compliqué. Celui qui était mon petit-ami a disparu depuis quatre mois..."
Revenir en haut Aller en bas
Severus Storm
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Sur l'Allée des Embrumes

Message par : Severus Storm, Mar 17 Mar 2015 - 9:26


"C'est normal que tu aies du mal à assimiler tout ça. Je ne sais pas comment j'aurais réagi à ta place. Bien plus mal certainement. Mais si c'est ta meilleure amie, elle saura comprendre si tu ne ressens pas la même chose pour elle. Enfin, je suppose..."

Severus rigola doucement en entendant les paroles de Jasmine.

"Tu aurais réagit "bien plus mal"... Regarde-moi Jasmine... Je suis une épave..."

Le Serpentard ne rebondit pas sur l'histoire d'Azmaria. Il soupira. Il ne voulait pas envisager le pire. S'il perdait sa meilleure amie... Si jamais... * Ne penses pas à ça, idiot ! * Ses yeux se posèrent sur l'Allée des Embrumes. Malgré son attirance pour la magie noire, il n'avait jamais envisagé de s'installer ici, ni même de travailler ici. C'était un endroit mystérieux et sombre semblable à sa personnalité. Cependant, l'aspect lugubre de ce lieu ne l'attirait pas forcément. Un frisson parcourut son échine. L'air était frais et la nuit commençait à tomber. La ville de Londres avait son cachet de sous les lumières des lampadaires. Il se dit qu'il raccompagnerait Jasmine chez elle après tout ce qu'il venait de lui faire subir.

"Non, ce n'est pas si compliqué. Celui qui était mon petit-ami a disparu depuis quatre mois..."

Cette révélation eut un effet troublant chez le jeune homme. Il tourna vivement la tête vers la Serdaigle.

"Tu veux dire que ... ?"

Si le Serpentard de dernière année avait compris les propos de sa camarade, elle avait perdu son petit-ami; et pas au sens de perdre quelqu'un via la distance. Non, cette destination était plutôt irréversible. La mort. Il y avait été confronté l'été dernier. Depuis, il voyait les Sombrals. Il s'imagina un instant perdre Emma-Lee... Comment réagirait-il ? Il aurait certainement du mal à y croire.

"Je ... Je ne savais pas... Je suis désolé. J'ai l'air d'un minable avec mes petites querelles amoureuses à côté de toi."

Severus avait encore un espoir pour que ce ne soit pas le drame auquel il pensait. Mais, même s'il s'agissait d'une disparition au sens propre du terme, il pourrait peut-être faire quelque chose.

"Si tu veux en parler, je suis plutôt un bon confident. Cependant, je comprendrais que tu ne veuilles pas penser à tout ça."
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Sur l'Allée des Embrumes

Message par : Jasmine Vagneur, Dim 22 Mar 2015 - 10:50


"Tu aurais réagit "bien plus mal"... Regarde-moi Jasmine... Je suis une épave..."

La préfète tourna la tête vers Severus. Elle lui sourit doucement, tentant de se faire réconfortante.

"Tu n'as pas à te considérer comme tel Severus. Tu mérites mieux que de te dévaloriser comme ça."

Jasmine vit un frisson parcourir le corps du jeune homme, ce qui eut le même effet sur elle. L'ambiance lugubre de ce lieu n’arrangeait rien au fait qu'il fasse froid. D'ailleurs, elle se demandait encore pourquoi elle avait suivi le Serpentard jusque-là. Mais cette question était ridicule, elle avait déjà la réponse; parce qu'il avait l'air d'aller mal et qu'elle avait voulu l'aider. Comme quoi, même si elle était irritable et agaçante ces derniers-temps, elle n'avait pas totalement changé. Elle était encore capable de vouloir aider, réconforter. Dans un sens, cela la rassurait de voir qu'elle n'était pas devenue insensible.

Lorsqu'elle annonça la disparition de Noa, le Vert et Argent se tourna vivement vers elle. Mais elle baissa la tête, fixant son regard sur le sol à quelques mètres.

"Tu veux dire que ... ?"

L'avoir dit ne faisait qu'affirmer la réalité. Elle ne pouvait plus le nier...

"Je ... Je ne savais pas... Je suis désolé. J'ai l'air d'un minable avec mes petites querelles amoureuses à côté de toi. Si tu veux en parler, je suis plutôt un bon confident. Cependant, je comprendrais que tu ne veuilles pas penser à tout ça."

Jasmine secoua vivement la tête en mordillant sa lèvre inférieure. Elle sentit ses yeux s'embuer tandis qu'elle tentait de prononcer quelques mots.

"Il... cela fait quatre mois que je n'ai pas de nouvelles. Je ne sais pas où il est, ni pourquoi il est parti... ni même s'il est parti de son plein gré... Il est même peut-être... mort."

La Bleue et Bronze se tut soudainement et essuya ses yeux humides. Depuis les mois ayant suivi la disparition du jeune homme, elle s'était arrangée pour avoir toujours l'esprit occupé. Elle se concentrait sur ses cours, ses responsabilités en tant que préfète, ses amis... Et ça avait plutôt bien fonctionné. Jusqu'à ce que toute la réalité la rattrape. Le fait qu'elle se soit faite agressée par des moldus juste avant la rentrée et qu'elle ait eu trop peur de dévoiler l'existence de la magie en se défendant, sa tendance à s'évanouir dès qu'un événement trop éprouvant avait lieu... Il y avait aussi son frère qui lui donnait de moins en moins de nouvelles. Elle avait également évité de justesse de se faire avaler par une acromentule. Cela faisait trop. Puis, il y avait cette histoire avec Noa. Elle n'avait pas duré très longtemps, mais elle l'avait réjouie pendant quelques temps. Maintenant qu'elle parlait de ça avec quelqu'un, elle ne pouvait plus s'arranger pour ne pas y penser.

"En plus, je ne le connaissais pas tant que ça... Je n'ai pas eu le temps d'apprendre à le connaitre..."

Elle enfouit son visage dans ses mains en laissant couler les larmes qu'elle avait retenues depuis des semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Severus Storm
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Sur l'Allée des Embrumes

Message par : Severus Storm, Mar 31 Mar 2015 - 11:20


"Tu n'as pas à te considérer comme tel Severus. Tu mérites mieux que de te dévaloriser comme ça."

Severus garda le silence devant les mots de Jasmine. Que pouvait-il dire ? Après tout, la jeune Serdaigle avait certainement raison. Il devait se reprendre à envisager d'arranger la situation. C'était une erreur, à lui d'en affronter les conséquences.

Jasmine se confia ensuite à lui. Le Serpentard commençait à avoir l'esprit plus clair. Et il réalisa qu'il était loin d'être le seul à souffrir pour les choses de l'amour. Passé la surprise de l'annonce de la Serdaigle, le jeune homme écouta attentivement son récit. Ses craintes se confirmèrent. Jasmine avait perdu son petit ami.


"Il... cela fait quatre mois que je n'ai pas de nouvelles. Je ne sais pas où il est, ni pourquoi il est parti... ni même s'il est parti de son plein gré... Il est même peut-être... mort."

Severus ressentait la frustration dans laquelle devait se trouver la préfète des Serdaigles. Perdre la moitié de soi et être dans l'incapacité ou l'impossibilité de se mettre à sa recherche. Il y avait de quoi hurler sa souffrance ou devenir fou. Si cela devait lui arriver avec Emma-Lee, le Serpentard mettrait tout en œuvre pour résoudre le mystère. Cependant, il était vrai qu'on ne pouvait pas mettre tous les moyens de son côté pour réaliser ce genre d'actions. Parfois, il fallait accepter la situation et vivre avec.

Après un moment, Jasmina ajouta:


"En plus, je ne le connaissais pas tant que ça... Je n'ai pas eu le temps d'apprendre à le connaitre..."

La jeune demoiselle enfouit ensuite son visage dans ses mains et se laissa pleurer. Décidément, l'endroit était lugubre mais propice pour évacuer ou pour se laisser aller à la tristesse. Avec douceur, Severus passa un bras autour des épaules de Jasmine et l'attira près de lui. Ce n'était pas pour la remercier de ce qu'elle venait de faire pour lui, à savoir l'écouter et le réconforter. Certes, il voulait la rassurer, la réconforter, mais également lui dire qu'il comprenait sa souffrance.

"Il n'y a pas besoin de connaître parfaitement la personne pour se sentir attiré par elle ou pour être bouleversé par sa disparition. C'est humain."

Le Serpentard s'étonna lui-même. Il venait de parler de sentiments; lui qui y était si réfractaire d'ordinaire. Il connaissait à accepter cette part de lui-même. Peut-être que cela causerait sa perte, mais après tout à quoi bon lutter ?

Avec délicatesse, sa main caressa le bras de Jasmine. Il chercha un instant dans son esprit les bons mots. Que dire ? Comment rassurer cette jeune demoiselle qu'il connaissait à peine ? Le silence s'installa, cela lui permit d'attendre que Jasmine se calme légèrement. Elle venait de s'ouvrir à lui, volontairement. Sans être sous l'effet d'un alcool quelconque... Severus admirait son courage et sa franchise.


"Je ne sais pas si je peux faire grand chose, Jasmine. Mais, si je peux t'aider ou te permettre d'aller mieux, je le ferais. Tu ne m'as pas jugé ce soir. Et pourtant, tu aurais pu... Tu ne l'as pas fait. Je t'en remercie. Donc, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas."

Severus laissa un blanc avant de reprendre sur quelques détails.

"Maintenant, je ne connais pas assez votre histoire pour savoir comment il en est venu à disparaître. Je considère la mort, si c'est ce qui lui est arrivé... comme une belle aventure. Le plus dur c'est pour ceux qui restent. - Severus s'arrêta sur ce sujet car il ne voulait pas considérer ce fait comme réel dans le cas de Jasmine - Une perte est toujours et sera toujours douloureuse. Ceux qui ont la chance de ne connaître ça que tard... ils n'ont pas vraiment de chance dans le fond. Car, le jour où cela leur arrive ça va les détruire davantage. Toi, tu es jeune. Tu vas pouvoir rebondir plus facilement. Tu sais... J'ai l'impression que rien n'est jamais acquis... que tout peut s'envoler du jour au lendemain sans qu'il n'y ait de raison à ça. C'est étrange. C'est douloureux. Toutefois, nous n'avons pas le choix. Il ne faut jamais abandonner. Il faut continuer d'avancer. Il le faut. Pour nous. Garder espoir et rester ouvert à ce qui nous permet de rester debout... l'amour et l'amitié. Promets-moi de rester debout Jasmine. Toujours. N'abandonne jamais."

Severus disait ces mots autant pour lui que pour Jasmine. Ne jamais baisser les bras. Rester dans l’arène jusqu'au combat final, et ce malgré les pertes et la souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
Jasmine Vagneur
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hirondelle


Re: Sur l'Allée des Embrumes

Message par : Jasmine Vagneur, Sam 4 Avr 2015 - 14:22


Jasmine ne s'était confiée à personne sur cette histoire. Pas même à sa meilleure amie, celle avec qui elle partageait d'ordinaire tous ses secrets, ses doutes, ses pleurs et ses joies. Elle avait préféré garder cela pour elle, au plus profond de son esprit. En s'efforçant de ne jamais montrer sa tristesse. Ni ses larmes. Larmes qui n'avaient d'ailleurs pas coulé une seule fois. Elle y était parvenue. Mais elle savait bien qu'à un moment ou un autre, elle finirait par craquer. Et voilà que ce moment était arrivé. Au beau milieu d'une rue déserte et lugubre, aux côtés d'un jeune homme qu'elle ne connaissait presque pas.

Alors qu'elle laissait ses larmes couler le long de ses doigts et de ses joues, elle sentit un bras passer autour de ses épaules. Severus l'attirait vers lui, et elle se laissa aller contre lui. Elle posa sa joue contre son épaule en fermant les yeux, les larmes continuant de perler au coin de ses yeux.

"Il n'y a pas besoin de connaître parfaitement la personne pour se sentir attiré par elle ou pour être bouleversé par sa disparition. C'est humain."

La blondinette hocha faiblement la tête. En tout cas, elle en connaissait assez pour savoir qu'elle l'aimait. Mais elle n'avait pas eu le temps de profiter de cet amour qu'il s'envolait déjà, sans qu'elle ne comprenne pourquoi. Elle ne le saurait certainement jamais. La préfète sentit le jeune homme caresser tendrement son bras. Et ce simple geste l'apaisa. Elle sentait que Severus pouvait comprendre ce qu'elle ressentait actuellement. Qu'il savait que même si elle n'avait pas vécu de longs mois en compagnie de Noa, elle s'était énormément attachée à lui.

Le silence dura un moment, sans que rien ne vienne le perturber. Jasmine calma progressivement ses sanglots, mais quelques larmes perdurer à continuer à s'enfuir de ses paupières toujours fermées. Puis, le Serpentard reprit;

"Je ne sais pas si je peux faire grand chose, Jasmine. Mais, si je peux t'aider ou te permettre d'aller mieux, je le ferais. Tu ne m'as pas jugé ce soir. Et pourtant, tu aurais pu... Tu ne l'as pas fait. Je t'en remercie. Donc, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas."

Ce qu'il pouvait faire pour l'aider, il le faisait déjà. Il restait avec elle et parlait. Il ne la jugeait pas et semblait la comprendre. C'était tout ce dont elle avait besoin.

"Maintenant, je ne connais pas assez votre histoire pour savoir comment il en est venu à disparaître. Je considère la mort, si c'est ce qui lui est arrivé... comme une belle aventure. Le plus dur c'est pour ceux qui restent. Une perte est toujours et sera toujours douloureuse. Ceux qui ont la chance de ne connaître ça que tard... ils n'ont pas vraiment de chance dans le fond. Car, le jour où cela leur arrive ça va les détruire davantage. Toi, tu es jeune. Tu vas pouvoir rebondir plus facilement. Tu sais... J'ai l'impression que rien n'est jamais acquis... que tout peut s'envoler du jour au lendemain sans qu'il n'y ait de raison à ça. C'est étrange. C'est douloureux. Toutefois, nous n'avons pas le choix. Il ne faut jamais abandonner. Il faut continuer d'avancer. Il le faut. Pour nous. Garder espoir et rester ouvert à ce qui nous permet de rester debout... l'amour et l'amitié. Promets-moi de rester debout Jasmine. Toujours. N'abandonne jamais."

Il avait raison. Sur tous les points. Et elle le savait. La vie était faite de hauts et de bas. De moments de joie, de colère ou de tristesse. Elle avait une famille et des amis qu'elle aimait, des passions qu'elle avait la possibilité de mettre en œuvre. Elle avait de quoi être heureuse. Et même si certaines choses venaient parfois gâcher son bonheur, elle y avait toujours fait face. Et elle devait continuer. Ne jamais abandonner. Comme lui avait dit Severus. Celui-ci n'était pas au mieux de sa forme. Il sortait tout juste de l'emprise de l'alcool et avait des problèmes. Pourtant, il avait su trouver les mots justes et faire en sorte que Jasmine se confie à lui, alors qu'elle ne l'avait fait avec personne depuis un bon nombre de mois. Elle ne s'était pas montrer désagréable avec lui comme elle l'était ces derniers-temps. Et elle se sentait soudainement mieux, comme libérée de la souffrance qu'elle avait accumulé sans jamais parvenir à s'en libérer.

Alors, après être restée quelques minutes silencieuse, la Bleue et Bronze redressa légèrement le visage, de sorte à pouvoir plonger son regard dans celui du jeune homme. Elle mordit une fois de plus sa lèvre inférieure afin d'empêcher une nouvelle rafale de larmes de s'échapper.

"Merci, murmura-t-elle. Merci d'être là... De ne pas me juger, de rester avec moi. Je te promets de ne jamais abandonner... Elle marqua un temps durant lequel elle ferma à nouveau les yeux, prenant une grande inspiration. Jamais."
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang
Occlumens


Re: Sur l'Allée des Embrumes

Message par : Luke Belt, Sam 16 Mai 2015 - 23:24


RP unique

La nuit était tombée depuis maintenant plusieurs heures et j'arpentai l'allée des embrumes d'un pas sûr, baguette bien en main. Ce quartier mal famé du chemin de traverse ne m'avait jamais réellement effrayé, puisque j'aimais les endroits sinistres, mais il fallait mieux toujours être sur ses gardes. Surtout lorsque l'on a l'écusson des aurors épinglé sur le torse et que l'on est considéré par un traître aux yeux de certains mages noirs.

J'avançais donc le plus silencieusement possible, ombre parmi les ombres, tout en scrutant les alentours de mon regard bleu étincelant. Mais il n'y avait pas âme qui vive, à part quelques chats et ivrognes affalés à même le sol. Inutile de préciser que je me sentais d'une grande utilité. La joie des tours de garde. Ou comment passer du temps à ne rien faire pour se donner de l'estime et essayer de se dire que l'on sert à quelque chose. Ce précieux temps aurait été bien mieux employé si j'avais pu rester chez moi, bien au chaud au coin de la cheminée, à éplucher un grimoire de magie noire ou à tenter d'ensorceler des objets en tout genre.

Oui, je faisais un bien pathétique auror depuis quelques temps. Depuis le combat à Godric's Hollow contre les mangemorts, plus précisément. Je ne savais plus très bien où j'en étais, quels étaient mes objectifs, mes ambitions. J'avais l'impression de m'être perdu en cours de route, sauf que ce n'était pas possible de faire demi-tour.

Plongé dans mes pensées, les minutes défilèrent à toute allure, et il fut bientôt l'heure de rentrer. Après un dernier coup d'oeil aux alentours, pour vérifier que tout était calme, je repris la direction du chemin de traverse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Sur l'Allée des Embrumes

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 15

 Sur l'Allée des Embrumes

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.