AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 15 sur 19
Sur la place de Pré-Au-Lard
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18, 19  Suivant
Shela Diggle
Serpentard
Serpentard

Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Shela Diggle, Lun 18 Jan - 16:30


Volé prêté donné sais plus mais il finit par lui atterrir dans les mains, navigateur qui reprend la barre, je me tiens droite. Et avec panache, tiens, avec zèle et quelle tenue, quelle droiture, quelle envergure prend cette position dans ma tête suis-je donc si fière, trop fière, l'orgueil, quel préjugé, c'n'est pas si mauvais, je préfère me voir meilleure que pire, c'permet d'survivre. Monde de compétition. Trop élitiste, pfeuh, les plus courageux heureux doués n'sont heureux qu'accompagnés, et bien accompagnés, moi j'le suis, monsieur arrive à tirer de mon morceau d'acier une chansonnette peu déplaisante, certes peut être un poil vacillante mais qui suis-je à cette heure-ci pour juger de l'équilibre de quelque affaire ? Pas grand monde. Un grand monde y'en a dans ma tête, mais il s'est tu. Il se tait souvent lorsqu'il n'y a pour prendre le volant qu'un adroit camarade ou le souffle de l'ivresse, seule, téméraire et si peu prévisible qu'il est bon de s'y abandonner.

C'bien d'pousser la chansonnette, c'montre qu'on est heureux, qu'on est beaux et bons, parce qu'on l'est souvent en étant heureux, et pis on l'partage, pas d'égoïsme, on pense au monde de dehors et on lui chante le bonheur - bonheur incertain parfois, si l'on se fie à la musicalité, mais chut, point besoin de souligner un détail. Je crois qu'il me le rend, à moins que je ne le jette, il s'est perdu dans ma poche, ou sur le pavé, cette idée ne me vient qu'une fois au bras du gamin, à danser joyeusement mal, je n'en ai cure, qu'importe si les pas sont justes ou non si l'idée est là, le brouillon, voilà, reste à ce que l'idée s'envole, papillonne jusqu'à d'autres et colonise les esprits, d'un bonheur à un autre, création de bien être, si c'pas beau. Projet grandiose. Pas grand, pas trop, tout est possible surtout une fois ce voile sur nous, on s'en couvre tout seul et il s'en va tranquillement, les idées restent et leur grandiloquence moins, autant en profiter avant de devoir s'en séparer - quelle qu'en soit la manière, ce n'est jamais fort agréable. Oh mais tenez, non, t'n'es plus tout seul, toute seule, n'sais point, ce s'rait joli tout plein, mais faudrait arrêter de rire, bien que ce soit chouette, même beau, rire c'est beau aussi, choisir tenter hésiter, marcher tanguer et puis se dire que finalement, les deux pourraient coïncider, essayer, Peri, rires, Pricu, rires à nouveau, impossible de lancer correctement le sortilège, pas même certaine que ce soit la correcte manière de manier le bâton, mais Periculum ! Foiré ? Sais pas, trop occupée à r'garder mes pieds, eux n'souhaitent pas participer, ils trébuchent et se cognent, ces imbéciles, mais leur crier à la gueule n'servirait qu'à leur donner raison. Tiens, on réessaie, on vise pas l'petit, baguette entre nous deux, sais plus l'avant l'arrière, l'un des deux, des étoiles dans le ventre, c'toujours plus chouette que mon monstre, pile ou face de qui l'aura. Periculum.
Revenir en haut Aller en bas
Nel Queen
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Nel Queen, Ven 29 Jan - 12:11


Je ne fais pas la fine bouche devant tant de douceurs et de poésie. Quand elle s'affale au sol, j'explore de rire méchamment, bruyamment avec un tantinet de respect pour frôler l'horizon immuable dans une voûte si calme et paisible qu'elle en est presque déconcertante mais ça reste agréable et quand la Shella s'adonne aux sortilèges, c'est avec stupéfaction que je perçois ce dernier sort ''Periculum'' Extase lointaine qui s'est barré dans les flots se replie vers mon esprit en un seul coup. Euphorie constante qui est surmultiplié avec ce que j'ai pris quand je mire cette intensité rougeâtre. La mélodie entraînante me trotte dans la tête, j'ai envie de pluie, vents et la tempête qui va avec.

- C'est magique, ha ! ha !

Je prends fermement sa main et la regarde avec intensité.

- Veux-tu retourner au château avec moi ?

Dans le fil de l'histoire, les chemins s'entrecroisent. Les mots prennent tout un autre sens dans nos esprits éméchés. Il y'a une frontière entre le surréalisme et le spiritualisme, infime et très étroite qui nous fait entrevoir des signes de notre légende personnelle. Le premier nous fait voir tout en grand, en puissance et déforme toutes les images vers une autre réalité tandis que le second impose son rythme avec douceur et nous coule dans l'océan des âmes perdues. Prenons l'exemple d'une table, pour le premier, on pourrait voir l'objet comme quelque chose qui parle et s'exprime avec un hoquet et avec le dernier ? Une table comme un flot de ténèbres qui absorbe tout et si l'on pose un verre vide, il se remplit de cette fumée noire.

Avec ces idées là que je m'accroche à une toute autre forme, le naturalisme... J'aime ce qui est sincère et vrai comme les pavés de marbres que nous foulons.

Bientôt la fin de cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Shela Diggle
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Shela Diggle, Mer 3 Fév - 6:24


Oups, j'ai du dévier. Vu qu'elles en sortent, les étincelles, rougeâtres étoiles dans la nuit - puisque oui, le noir à tôt fait de tomber -, elles en sortent mais point sur moi, ni sur lui, applaudissez, j'n'ai ouvert le ventre à personne. Je m'interroge. Serait-ce des couleurs simplement, ou un regain de magie, une force tout de même, quelque chose de douloureux au toucher, et j'n'ai pas le temps d'essayer que pouf, elle disparaissent, au tour de mon pirate d'acclamer. Je ris aussi alors, badine, suivons la danse même si j'n'y vois trop la raison, y'a-t-il une raison au rire au bonheur à la vie ? Je ne pense pas. Demandons à Dieu, au ciel à la science, aux cœurs et aux têtes, l'un d'entre eux devrait pouvoir nous fournir une explication, une réponse simplissime, que mon esprit n'y soit pas perméable. Dans un bel état qu'il est, puisque je ne m'entend plus. Plutôt dehors que dedans, bordel c'que c'est rassurant. Tête dans les nuages et yeux qui suivent cette trajectoire, soudain il me serre fort les doigts et je m'reprend vivement, le fixe avec la même intensité dont il fait preuve, imaginez que ce soit un jeu; impossible de perdre.

- Veux-tu retourner au château avec moi ? Jeu, pas jeu ? Un sourire titille mes lèvres mais s'y abandonner reviendrait à éclater de rire, encore, et ce serait perdre. Jeu, pas sérieux ? L'on peut l'être même en jouant, pas vrai ? Jeu de rôle, tu guides et je suis, c'est toujours de cette façon que cela fonctionne, je ne suis guide pilote messager de personne, et si l'on ne me donne pas à quelqu'un je dérive. Surtout là. Je dérive même à plusieurs. Mais l'château, pourquoi pas, l'on pourra continuer, l'on trouvera peut être plus aimable qu'ici, plus enjoué, plus joli. Beaucoup de choses le sont, à commencer par nous; et j'entraine le gamin vers le chemin de l'école, celui qui me semble être le plus rapide, je crois, j'imagine, nous nous retrouveront bien un jour là où il faut, pas vrai. Si tous les chemins mènent à Rome, tous les chemins inverses mèneront au reste, tout est parfaitement calculé. Je claironne que oui, j'accepte volontiers, et je claironne encore plusieurs fois, histoire qu'il sache, ou que je n'oublie pas, sais pas, et peut être que sans tête retournée j'aurais su que mon corps réclame chaleur.


Fin du RP
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Harmony Lin, Jeu 25 Fév - 17:05


[RP privé avec Trevor le Dragon]


La nuit était tombée sur Pré-Au-Lard. Les boutiques étaient fermées et les rues étaient vides, chacun étant rentré chez lui pour un repas bien mérité. Harmony était restée une bonne partie de l'après-midi dans le village : elle s'était tout d'abord baladée puis s'était tranquillement posée sur un banc pour lire quand elle en avait eu marre. Elle lisait son nouveau livre de Médicomagie, qu'elle avait acheté il y a peu, et était donc absorbée par son contenu, ce qui faisait qu'elle ne voyait pas le temps passer.

Quand elle leva les yeux, se demandant pourquoi elle ne voyait tout à coup plus ce qui était écrit sur les pages de son ouvrage, elle se rendit compte que le soleil était à présent couché et qu'il devait être assez tard. Une expression surprise sur le visage, elle vérifia l'heure. En effet, elle avait passé beaucoup plus de temps qu'elle ne l'avait cru sur ce banc et il était plus que temps de rentrer si elle ne voulait pas louper le dîner à Poudlard. Mettant rapidement son précieux livre dans son sac, elle se leva et se dirigea vers l'entrée de l'école.

Seulement, les rues n'étaient pas si vides que ça... A peine avait-elle fait quelques mètres qu'un homme avec un sourire qui ne présageait rien de bon se posta devant-elle. Il avança, lui bloquant la route par la même occasion, et demanda d'un ton à a fois mielleux et sadique :

- Bah alors... Qu'est-ce qu'une si jeune fille fait dehors à cette heure ?

Harmony ne répondit rien, paralysée. Qui était ce type ? Qu'est-ce qu'il lui voulait ? Reculant d'un pas, la Serdaigle songea à prendre sa baguette mais l'homme en face d'elle devait aussi en avoir une et elle ne voulait pas attiser sa colère. En plus, dans l'état actuel des choses, la panique l'emporterait sur la concentration et l'envie de réussir le sort et elle le raterait sans doute. Ne pouvant rien faire de plus, elle répondit d'une voix tremblante :

- Qu'est-ce que vous me voulez ?
Revenir en haut Aller en bas
Trevor Le Dragon
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Trevor Le Dragon, Ven 26 Fév - 20:17


avec Harmony Lin


La nuit, c’est beau, c’est sombre, c’est presque hypnotisant. Trevor naviguait au travers les boutiques, le regard errant, sombrant dans les voluptés calmes de cette soirée hivernale. Le vent lent, mouvement des vagues, se faisait rare et le soleil s’était couché tôt. C’était l’une de ses habitudes saisonnière. Trevor lui, ne se couchait plus. Il se laissait bourlinguer dans l’air sans vraiment savoir où aller. Il en avait marre de marcher, il avait mal aux pieds.
Il était l’heure de rentrer.

Un pas, deux pas, trois pas : il trébucha. Petite peur, yeux grands : il se rattrapa.
Rien n’allait plus. Plus n’allait rien. Plus rien n’allait plus. Rien plus n'allait plus rien plus rien rien. Quoi ? Ça ne tenait plus debout, tout comme Trevor.

Un pas, deux pas, trois pas : un caillou ! Le jeune homme lui donna un coup : la petite masse roula plus loin.
Les mains dans les poches, la tête baissée, les pieds qui donnent des coups. Toc. Le caillou roule, il s’arrête plus loin. Allait-il caracoler au-delà des dimensions ? Toc. Le caillou roule, il roule, il s’arrête plus loin. Allait-il s’évanouir dans l’immensité de l’espace ? Toc. Le caillou roule, roule, roule, il tombe entre deux trous.

Plus de caillou.

La nuit, c’est moche, c’est trop clair, c’est dégoûtant. Trevor valsait tout seul au milieu de la rue, au milieu du village. Il n’y avait plus personne. Pas un chat.
Si, peut-être un chat. Un chat noir qui passa par là.
Et des voix. D’où venaient-elles ? Le jeune homme leva la tête, les yeux curieux, les sourcils froncés. Sous une lumière faible et frémissante : une petite fille, un homme bizarre.

Petite fille, homme bizarre, faible lumière dans un endroit sombre. Cela ne pouvait que mal se terminer. Petite fille, homme bizarre, propos étranges.
Homme bizarre, petite fille, Trevor. Celui-ci pénétra dans l’espace faiblement lumineux, un air sévère collé au visage, les mains hors de ses poches, serrées en poings et sa baguette en main. Une haine puissante s’empara de ses sens et il cracha :

« Oust de là. Si tu la touches, t’auras affaire à moi. »

Personne n’aime les ennuis, surtout pas l’homme bizarre. Alors il s’écarta, fulminant de rage, abandonnant sa proie. Trevor lui, soupira. Il s’inclina devant la petite fille, tel un preux chevalier.

« Trevor Le Dragon, pour vous servir. »


Dernière édition par Trevor Le Dragon le Sam 24 Sep - 9:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Harmony Lin, Sam 27 Fév - 9:12


Alors qu'Harmony ne savait vraiment pas quoi faire face à cet inconnu qui lui faisait de plus en plus peur, un jeune homme arriva près d'eux, un air sévère sur le visage et les mains serrées, l'une en poing et l'autre sur sa baguette. La Serdaigle n'eut même pas le temps de s’inquiéter de savoir s'il était la pour l'aider ou pour aider l'autre homme qu'il dit d'une voix méprisante en s'adressant à celui qui la traumatisait :

- Oust de là. Si tu la touches, t’auras affaire à moi.

L'homme bizarre sembla hésiter un instant, mais la vue de la baguette du nouveau venu et de son expression colérique lui fit prendre conscience qu'il valait mieux qu'il s'en aille. Il partit donc, non sans exprimer sa colère, et laissa Harmony seule avec son sauveur. Enfin, sauveur... Elle ne le connaissait pas encore et resterait méfiante tant qu'elle n'aurait pas eu la preuve qu'il ne voulait pas à son tour lui faire du mal. Le jeune homme soupira, s'inclina devant la Serdaigle et dit :

- Trevor Le Dragon, pour vous servir.

Ces manières arrachèrent un sourire et un léger rougissement à la jeune fille. Elle n'avait vraiment pas l'habitude qu'on lui parle de cette façon-là. Mettant sa méfiance de côté, elle décida de jouer le jeu et fit à son tour une révérence, tout en disant :

- Harmony Lin. Merci de m'avoir sauvé M. Le Dragon !

Ayant soudain un mauvais pressentiment, Harmony regarda autour pour vérifier que l'homme n'était pas revenu. Heureusement, ça n'était pas le cas... Soupirant de soulagement, elle se retourna vers son preux chevalier. Elle hésitait à lui demander de la raccompagner jusqu'aux portes de Poudlard. Après ce qui venait de se passer, elle n'était pas rassurée, mais ne voulait pas faire perdre de temps à Trevor. Alors que son duel intérieur continuait, elle prononça d'une voix mal assurée :

- Nous devrions peut-être aller un peu plus loin... Car vu son visage quand vous m'avez sauvé, je préfèrerais ne pas être dans les parages s'il ramène des amis à lui...


Dernière édition par Harmony Lin le Sam 12 Mar - 11:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Trevor Le Dragon
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Trevor Le Dragon, Sam 27 Fév - 18:36


Regard vif et hésitant. La petite fille joua le jeu, théâtre amusant sur une scène sombre. Peu d’éclairages, des gouttes brillantes dans le ciel, une plus grande que les autres. Les personnages regardaient autour d’eux, appréhendant le retour du méchant, yeux craintifs, sursauts soudains.

Jouer les héros, il le fallait. Mauvais jeu d’acteur, ça l’était. Aucune crédibilité : les mains tremblantes, les muscles de son cou crispés, il avait peur en fait. Le Dragon préférait se voiler la face plutôt que de faire face. Recouvrir son visage d’une poudre d’or, cacher ses yeux aux cils pleins de paillettes à l’aide de ses mains. Se balancer au rythme d’une mélodie imaginée. Créer par-dessus des harmonies cacophoniques, plutôt que de se jeter dans un gouffre sans fin.

Là, pourtant, Trevor avait effacée cette poudre brillante. Il l’avait essuyé à l’aide de sa manche, comme lorsqu’on sèche ses larmes, geste mécanique.

« Je crois bien que tu as raison, petite… Il vaut mieux ne pas rester là. »

Se cacher, fuir les méchants.
Fuir les ennuis, surtout.
Personne n’aime les ennuis, surtout pas les gens. Rajouter une couche de poudre d’or sur le visage de Trevor. Il brille désormais, de milles feux. Flamboyant tel un soleil au milieu d’un ciel d’été.
D’un rapide coup d’œil, le jeune homme remarqua l’uniforme bleu de la petite fille. Poudlard. Magie. École. Serdaigle. Des souvenirs se pavanaient dans son esprits, certains plus beaux que d’autres, mais un véritable tas de poussières. Des poussières peu importantes. Trevor souffla dessus, les faisant s’envoler, se mélanger dans sa tête. Tout n’avait plus ni queue, ni tête. Ni bras, ni pattes, ni yeux. Plus de nez, plus de bouche. Plus rien pour respirer, les souvenirs s’évanouirent.

« Je peux t’accompagner jusqu’aux portes de Poudlard, si tu veux. »

Un autre chat passa par là. Miaulement lugubre dans la pénombre de la nuit.
L’atmosphère n’était pas réconfortant, pas même spécialement accueillant. Le petit village sorcier était pourtant joli. Côté sombre de la vie. Le noir, opposé du blanc. Le mal, opposé du bon.

Les personnages au milieu de la scène, une faible lumière les éclairant. Ils allaient, maintenant, marcher loin, loin des méchants.


Dernière édition par Trevor Le Dragon le Sam 24 Sep - 9:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Harmony Lin, Sam 12 Mar - 11:55


- Je crois bien que tu as raison, petite… Il vaut mieux ne pas rester là. répondit le sauveur d'Harmony après qu'elle lui ai proposé de s'éloigner un peu.
Je peux t’accompagner jusqu’aux portes de Poudlard, si tu veux.
continua-t-il peu après.

Harmony fronça les sourcils. Comment pouvait-il savoir qu'elle était élève à Poudlard...? Avait-elle pensé à voix haute ? Elle demanda alors, tout en ayant un éclair de génie au milieu de sa phrase :

- Co... Comment ? Ah oui... Mon uniforme n'est-ce pas ?


La Serdaigle rougit. Sa phrase n'avait aucun sens. Elle se reprit après quelques secondes de gêne et dit d'une voix amicale, en souriant à son chevalier servant :

- Oui, avec plaisir ! Merci beaucoup...

Harmony regarda autour d'elle, toujours pas rassurée. Elle n'osait pas non plus questionner le jeune adulte qui l'accompagnait, malgré son envie de lui poser des questions ou d'en savoir un peu plus sur lui. Elle continua donc à avancer, jetant de temps en temps quelques coups d’œil sur les côtés ou observant Trevor. Que se serait-il passé s'il ne l'avait pas sauvé ? Elle frissonna en y pensant...
Revenir en haut Aller en bas
Trevor Le Dragon
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Trevor Le Dragon, Dim 13 Mar - 18:44


« Ton uniforme, c’est ça, » Trevor déclara, en souriant.

Marcher dans le noir n’était pas simple, justement parce qu’il faisait noir. Et que les yeux ne sont pas habitués à regarder la pénombre. Les yeux humains n’ont pas le pouvoir d’observer le noir, parce que le noir,
c’est sombre. Et on voit rien dans le noir, c’est tout. C’est comme ça. Bon.
C’est sombre et inquiétant. Le jeune homme s’empara de sa baguette : « lumos, » puis une douce lumière vint chatouiller la nuit noire. On voyait mieux le chemin à présent, c’était réconfortant pour les yeux. Réconfortant pour l’esprit. Les pensées glauques n’étaient pas cultivables dans la lumière.

Trevor se souvenait de ce chemin, presque par cœur. Il l’avait fait des centaines de fois, souvent seul. Là, il était avec Harmony. La petite Harmony, qui semblait l’observer. Que faire ? Il n’était pas très doué avec les dialogues, ça partait dans toutes sortes de direction, ses mots s’embrouillaient dans sa tête à chaque fois qu’il voulait parler. Il ne voulait pas parler, d’ailleurs. Il s’était juste proposé pour qu’elle ait de la compagnie, pas pour partir dans de longues discussions, pas pour faire ami-ami. T’façon il allait r’partir dans sa tombe, après. Repartir s’enterrer dans un coin et n’écouter rien d’autre que ses propres idées. P’t’être s’inventer un ami imaginaire, aussi. Tyler. Ouais, ça pouvait être drôle. Il allait s’exploser le cerveau et penser à des trucs complètement pétés, sans en avoir rien à foutre.

Regard vers la p’tite fille. Sourire crispé. Il arrêtait de jouer le sauveur à présent : il était juste mal à l’aise. Fouillis dans sa tête, il ne savais plus quoi dire, ni comment agir. Fixer l’horizon, marcher vers l’école.
Fixer l’horizon, marcher vers l’école.


Dernière édition par Trevor Le Dragon le Sam 24 Sep - 9:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 26
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Mangemort 26, Lun 14 Mar - 16:50


Trevor, Harmony, je me permet de me joindre à vous deux.

Tic

La nuit était tombé, les magasins fermés et les rues vides, ou presque. J'étais là et les ténèbres m'accompagnaient.

Tac

Un homme, à l'allure qui se voulait menaçante, venait harceler une jeune fille, une gamine encore élève à Poudlard. Nulle doute que si elle se laissait effrayer, ce bon à rien lui ferait vivre un sale quart d'heure. J'observais de loin, sans rien faire, impassible comme à mon habitude lorsque le masque était posé sur mon visage. La compassion ne faisait plus partie de mon vocabulaire, la pitié encore moins.

Tic

Un héros vient à la rescousse de la demoiselle en détresse et le tocard qui se donnait de grand airs fuit la queue entre les jambes. Un sourire se dessine sur mes lèvres, je viens de trouver ma proie. Je m'éclipse, sans que les deux jeunes ne me voient et les laisse vaquer à leurs occupations, quelles qu'elles soient, traquant un gibier plus intéressant pour le moment.

Tac

Je connais ces rues par cœur, quel ancien élève de Poudlard ne les connait pas ? Je retrouve l'inconnu qui n'ose s'en prendre qu'à des gamines sans défense, je lui fait face et sourit. Bien sûr, il ne peut voir mon visage, simplement mon masque, froid et inexpressif. Je doute qu'il puisse en distinguer les détails, la nuit s'épaississant de minutes en minutes, nul doute qu'il ne peut que distinguer ma silhouette. Et peut-être se rendre compte de la présence d'un masque ?

Tic

Éclair de lucidité dans ses yeux, l'inquiétude et la colère commencent à se lire dans son regard. Les attaques de mon groupuscules ont fait parler de nous, nos noms sont murmurés du bout des lèvres sans que jamais l'on ne sache quand nous frapperont à nouveau. Les dégâts sont toujours impressionnant mais les victimes peu nombreuses, sommes nous réellement aussi dangereux qu'on le prétend ? Voilà tout ce qui traverse son esprit, tant de pensées en si peu de temps, tant d'hésitation alors qu'il n'y a qu'une seule chose à faire : fuir pour sa vie et prier pour que la traque ne m'excite pas d'avantage.

Tac

La terreur remplace les autres émotions lorsque je tire ma baguette, ce lâche ne vaut même pas la peine que je le laisse s'enfuir. Il supplie, prie pour sa vie alors qu'il devrait souhaiter une mort rapide et sans douleur. Il ne sera pas exaucé.

- Hastam Tenebris.

Le sort lui transperce littéralement l'épaule, l'envoyant au sol, gémissant de douleur. Je ne peux m'empêcher d'être déçu, cet être abject ne méritait finalement pas mon attention. Un Terrorim vient emprisonner son esprit dans la souffrance et la douleur, il passera les dernières heures de sa vie à souffrir le martyr, allongé dans une ruelle sombre, sans que personne ne remarque sa présence avant qu'il ne reste qu'un cadavre.
Je change d'avis et fend l'air de ma baguette, traçant un délicieux sourire sur la gorge de ma victime. Son sang vient éclabousser mes chaussures. Tant pis, je nettoierais plus tard.
Ma baguette est tendu vers le ciel et la formule est prononcé à demi-mot, ce soir je revendique ma victime.

- Morsmordre.

Tic

Le preux chevalier sera-t-il plus intéressant ?

Tac

Un silence embarrassant règne, je viens les délivrer de cet situation des plus pesante. Je suis presque sûr qu'ils m'en remercieront après coup, s'ils en ont l'occasion bien sûr. J'espère pour eux, sincèrement, qu'ils trouveront un moyen de s'en sortir. Pourquoi ne pas leur donner un petit avantage ? Je sors une montre à gousset de ma poche et tapote dessus avec ma baguette tout en continuant à suivre les deux silhouettes de loin. Oui, six minutes devraient largement suffire.

Tic

Je transplane, apparaissant une dizaine de mètres devant eux pour leur barrer la route, les bras largement écarter, ma baguette bien en évidence dans ma main droite.

- Vous... Ne passerez... pas.

Ma voix est froide, monocorde, sans la moindre émotion. J'ouvre légèrement ma main gauche, laissant pendre la montre à gousset.

- Je m'ennuie, jouons à un jeu. Lorsque cette montre sonnera, je partirais et vous laisserais tranquille. Entre temps... Je vais essayer de vous tuer. Il vous reste 5 minutes et 26 secondes environ. Sphaera Ignis !

Tac
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Harmony Lin, Sam 19 Mar - 11:15


(Pardooooon pour le retard !)
[LA de Trevor accordé pour la protection contre le sort du MM]

En réponse à sa phrase incompréhensible, Trevor dit, un sourire aux lèvres :

- Ton uniforme, c’est ça.


Il faisait nuit et tout semblait sombre et inquiétant. Harmony était un peu rassurée par la présence du jeune homme à ses côtés mais cela n'empêchait pas qu'elle était mal à l'aise. Puis, tout à coup, son chevalier servant prit sa baguette et prononça #Lumos, de façon à ce qu'ils aient de la lumière. La Serdaigle lui jeta un sourire reconnaissant et continua son chemin dans le silence le plus total, le garçon ne lui adressant pas la parole et elle n'osant pas s'exprimer.

Il se tourna vers elle, semblant mal à l'aise, et lui fit un sourire crispé. Puis, il se reconcentra sur la route, sans un mot. Ne voyant pas comment engager la conversation, Harmony laissa ses pensées divaguer, jusqu'à l'apparition d'un homme à l'air définitivement sombre, qui transplana juste devant eux. Il avait les bras écartés et sa tenait sa baguette dans sa main droite puis prononça d'une voix froide et sans émotions :

- Vous... Ne passerez... pas.

Harmony le regarda, terrorisée. Qui était-ce ? Il avait l'air bien plus dangereux que le petit délinquant qui lui avait fait peur quelques minutes plus tôt... Son regard se porta alors sur la main gauche de l'homme, qui contenait une montre à gousset. Il poursuivit, de sa voix qui faisait froid dans le dos à la petite Serdaigle :

- Je m'ennuie, jouons à un jeu. Lorsque cette montre sonnera, je partirais et vous laisserais tranquille. Entre temps... Je vais essayer de vous tuer. Il vous reste 5 minutes et 26 secondes environ. #Sphaera Ignis !

A peine Harmony avait eu le temps de jeter un regard empli d'une terreur profonde à Trevor que l'homme sombre lança un sort. Une énorme boule de feu sortit alors de sa baguette, se dirigeant tout droit sur les deux compères. La bleu et bronze connaissait quelques sorts mais ils avaient pour la plupart des propriétés curatives. Heureusement pour elle, Trevor réagit avant que le sort ne les touche et les protégea. Faisant fonctionner son cerveau à 1000 à l'heure malgré la peur qu'elle éprouvait, elle essaya de penser à un sort qu'elle connaissait et qui pouvait affaiblir le Mangemort. Ça y est ! Sortant rapidement sa baguette, elle pointa l'homme et lança :

- #Gastronauseus

C'était le seul sort qui lui était venu à l'esprit. S'il ne se protégeait pas, il risquait de passer un mauvais moment...
Revenir en haut Aller en bas
Trevor Le Dragon
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Trevor Le Dragon, Lun 28 Mar - 13:57




La vie allait de bon train, les deux personnages marchaient d’un pas rythmé. La lune les suivait, observant le moindre geste, le moindre souffle, le moindre regard. Elle guettait, fixant de ses yeux de perle la scène qui se déroulait en bas. Rien n’aurait semblé pouvoir troubler le calme de l’instant, le silence pesant, presque exaspérant de la pièce de théâtre. Tout était si vide de sens, de son, que les oreilles de Trevor bourdonnaient. Un tic nerveux fit sursauter la peau de son visage, tremblement imperceptible au niveau de ses yeux. Silence pesant, bourdonnement. Silence pesant, bourdonnement. Silence pesant, puis…
Tout allait bientôt être troublé par un bruit dans la nuit. Un bruit inquiétant et angoissant. Le son d’un rire muet, d’une mélodie cassée, explosée par celle des ongles grinçant contre un tableau. La pièce de théâtre dégénérait, les personnages se demandaient
d’où venait ce crissement désagréable.
C’était un signal, une alarme. Il fallait commencer à avoir peur, le cœur commençait à battre plus fort : boum, boum, boum dans les tempes. Une silhouette s’était dessinée en face, dans un craquement sinistre. Un personnage s’ajoutait à la pièce, plus complexe, difficile à cerner, caché par un masque. P*tain. Pas encore. Pas ces choses.

Trevor s’était arrêté là, un bras devant la petite Harmony, les sourcils froncés et le cœur affolé. Son pied droit glissa sur un caillou, mais il se rattrapa aux mots que l’ombre lâchait dans la nuit, tels des chiens enragés. Loups sauvages les attaquant sans pitié.
Tic, tac, faisait-il ? Ça l’amusait, peut-être ? Non, ça le faisait carrément bander d’attaquer des gens au pif, rien qu'en suivant ses pulsions malsaines. Le plaisir suintait, se faufilait dans chacun de ses membres, venant se glisser jusqu’à ses mains, l’une enfermant le manche de sa baguette, l’autre une petite montre. Tic, tac, donc. Comme c’était malin comme jeu, le temps. L’être qu’enfermait la silhouette en face semblait l’avoir comprit.
Tic, tac constant, dérangeant, chatouillant, exaspérant. Stop. Stop. Stop. Ça criait ‘stop’ dans la tête de Trevor. Il en avait déjà marre, il voulait dormir, il avait peur. Il voulait fuir. Fuir ce désastre, fuir la bagarre qui allait suivre, mais… Il ne pouvait pas laisser la petite fille toute seule. Elle l’avait regardé d’un air terrifié, elle n’avait sans doute jamais croisé le chemin d’un mangemort. Lui n’avait pu que lui lancer un air sérieux, peut-être un peu paniqué, aussi…
Un gros chat contre une petite souris, ça ne fonctionnait pas. Deux petites souris contre un gros chat, ça… ne fonctionnait pas non plus, mais c’était déjà mieux. Il voulait jouer au chat ? Playing tag ? Ready, set, go.

Boule de feu, qu’il lança. Amusé, qu’il était. Un #pyrpuits jailli de la baguette de Trevor sans même qu’il ne s’en rendre compte. Sous les yeux des personnages, la boule de feu s’éteignit, les replongeant dans une pénombre inquiétante. La petite Harmony eut l’esprit vif et le geste rapide : elle attaqua leur adversaire d’un #gastronauseus. Elle reçu un regard de la part du Dragon, un regard triste, presque désolé. Ce n’était pas juste. Elle n’avait pas à vivre ça, elle n’était qu’une enfant. Son regard se fana, glissant vers la silhouette noire, l’ombre dansante. La colère bouillonnait, son cœur battait fort. Il n’avait pas le droit. Il n’avait PAS le droit de lui faire du mal. Pas à elle.
Autre sort, autre attaque. Jouons à l’archer, au cupidon. Balançons des flèches magiques, histoire de lui transpercer la peau. Tag, you're it.

« #Exteo Stattiga ! »


Dernière édition par Trevor Le Dragon le Sam 24 Sep - 9:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 26
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Mangemort 26, Mar 29 Mar - 12:24


Un Dragon qui préférait éteindre les flammes plutôt que les attiser, voilà qui s'avérait des plus amusant lorsque l'on y réfléchissait à deux fois. Le preux chevalier se faisait donc bouclier de sa demoiselle en détresse, se dressant entre nous au lieu de fuir, écoutant son cœur et ses tripes plutôt que son instinct de survit. Et dire que l'on prétendait uniquement les Gryffondor capable de courage, les serpents aussi pouvaient se dresser et faire face au danger aussi bien qu'un lion et souvent mieux encore.
Mais voici que l'aigle prenait son envol sous mes yeux, je pouvais lire dans son regard qu'elle ne comptait pas rester sans rien faire, attendre passive tandis que son protecteur se ferait étriper. Non, la fillette se battrait à ses côtés, je ne ferais pas face à un mais bien deux adversaires qui s'entraideraient. Je ne pouvait m'empêcher de sourire en voyant tout ceci se dessiner devant moi. J'étais fier d'eux.
De la peur naissait le courage, du conflit apparaissait l'harmonie et du chaos venait l'ordre.

Au moment précis où elle ouvrait la bouche, je pointait la baguette sur mon torse, informulant un simple Finite Incantatem Retardum, laissant le maléfice de la Serdaigle m'atteindre sans chercher à l'éviter, l'antisort se déclenchant immédiatement après, m'évitant d'autres effets indésirable qu'une simple sensation de nausée plus que passagère. Mais les festivités ne devaient pas s'arrêter en si bon termes, je leur avait promis encore cinq minutes de plaisir et Ser Trevor l'avait parfaitement compris, attaquant à son tour, d'une manière nettement plus dangereuse toutefois, son sort étant potentiellement mortel.
Le mouvement ressemblait à une danse, presque chorégraphié tant il paraissait naturel. Un simple pas de côté accompagné d'un ample mouvement du bras, la formule glissant entre mes lèvres à demi-mot.

- Deflectere.

La flèche la plus à droite vint percuter celle du milieu, les déviant toute deux de la trajectoire pour les envoyer au sol. Le pas précédent ayant permis d'éviter celle de gauche sans mal. Toutefois, un bruit métallique retentit, accompagné d'un sifflement strident.
Mon regard quitta le champ de bataille pour se poser sur la montre qui pendait toujours, accroché au bout de mon bras tel un pendule. La troisième et dernière flèche l'avait percuté de plein fouet, déclenchant le sortilège que j'y avait placé tout en le détraquant. Il semblait finalement que ces deux là venaient de gagner quelques minutes. Je les regardait à nouveau, me tenant bien entendu près à contrer toute nouvelle tentative de riposte.

- Et bien... Voilà qui est inattendu. J'avais promis de vous laisser tranquille dès lors que cette montre sonnerait et... Et bien c'est le cas. Je vais me montrer beau joueur, vous avez remporté cette manche haut la main. Bravo. A une prochaine fois ?

Sans un mot de plus et sans attendre de réponse de leur part je transplanait, ne jetant même pas un dernier regard à la marque flottant dans le ciel, quelques rues plus loin.
Départ de 26
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Harmony Lin, Mar 5 Avr - 17:55


Harmony soupira de soulagement quand elle vit la boule de feu qui se dirigeait droit sur eux s'éteindre grâce à un sort lancé par Trevor. Elle avait voulu, pendant quelques dixièmes de seconde, lui adresser un sourire amical pour le remercier mais, malheureusement, ça n'était pas trop le moment. C'est pourquoi, à la place du sourire, elle lança le premier sort qui lui venait à l'esprit sur l'homme sombre en face des deux compères.

Harmony ne savait pas pourquoi, mais le sort n'avait pas touché l'homme. Il devait l'avoir contré. La Serdaigle regarda alors un court instant le Dragon, qui lui adressa un regard triste, puis retourna son attention vers celui qui les attaquait. Ils ne pouvaient pas se permettre de baisser leur garde.

Mais avant qu'Harmony n'ait pu faire quoi que ce soit, Trevor lança un sort, inconnu pour la jeune fille, qui eu pour effet d'envoyer trois flèches droit vers le sinistre personnage qui se tenait devant eux. Malheureusement, un simple sortilège et un pas sur le côté permirent à leur adversaire de tout éviter. Enfin non, pas tout à fait. Quand les flèches avaient été déviées, l'une d'elle avait frappé la petite horloge que portait l'homme et celle-ci était à présent en train de sonner.

La brunette dévisagea l'homme sombre en face d'elle, qui semblait tout à coup absorbé par sa montre, puis celui-ci releva la tête et dit :

- Et bien... Voilà qui est inattendu. J'avais promis de vous laisser tranquille dès lors que cette montre sonnerait et... Et bien c'est le cas. Je vais me montrer beau joueur, vous avez remporté cette manche haut la main. Bravo. A une prochaine fois ?


Euhh, non. Sans façon. Harmony n'espérait vraiment pas recroiser cet homme bizarre plus tard et une fois lui avait amplement suffit. Mais elle fut soulagée quand elle remarqua qu'il tenait bien sa parole et qu'il disparu dans la nuit. Puis, relevant les yeux, elle vit une marque dans le ciel. Une marque qui lui disait quelque chose... Elle avait du la voir dans un de ses bouquins... Mais qu'étais-ce ? Elle se tourna alors vers Trevor, le visage curieux mais lui adressant un sourire soulagé et demanda :

- Qu'est-ce que c'est que cette marque ? Elle me dit quelque chose mais je ne parviens pas à savoir quoi...
Au fait, merci de m'avoir protégé... C'est grâce à toi que cet homme bizarre est parti... Sais-tu qui il était ou ce qu'il nous voulait ?
ajouta-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Shae L. Keats
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Shae L. Keats, Jeu 28 Avr - 8:24


RP Unique- Autorisation d'Harmony - Suite de ce RP

Un, Deux... Deux affiches posées dans des lieux visibles, mais qui auront sans nuls doutes disparues le lendemain matin... Fallait un endroit qui en jette vraiment, ou les gens auraient le temps d'la voir avant qu'elle soit enlevée... Un lieu d'passage en somme, mais pas très loin d'Pré-Au-Lard tant qu'à faire, j'avais l'estomac tout r'tourné, hors d'question d'revoyager tout de suite. Les méninges chauffaient, parce qu'un endroit exposé oui, mais j'avais pas envie d'me faire gauler, or ici, mon visage était tout d'même assez connu, j'habitais l'village, et j'bossais au château...

Il existait cependant une solution à tout ça: Un masque. Il m'suffisait d'utiliser l'même sort que celui durant l'assassinat de Pépé Lin, et l'tour était joué. J'informulai un #Nigrum Larva avant d'me montrer sur la place. Elle était déserte, mais on n'est jamais trop prudents. Ne voulant pas trainer ici, j'rejoignais rapidement un mur, y placardant mon affiche avant de m'enfoncer dans l'une des ruelles sombres du village. Ni vu, ni connu.





Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elenna Benson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Elenna Benson, Ven 29 Avr - 19:06


Rp unique en réponse à Léo


Votre ombre n'éteint pas le feu.


E
lenna laissa échapper un grognement. C’était donc ça le nouveau truc des Mangemorts ? Placarder des affiches partout qui polluaient et qui rendaient le paysage encore plus moche ? Avaient-ils ne serait-ce que songer au réchauffement climatique, à la faim dans le monde ou à la mort des ours polaires ? C’était un sacrilège que de faire subir cela à la planète, de telles mocheries. Mais non, ils ne pensaient pas à tout cela. Soit ils étaient trop bêtes, soit ils étaient trop égoïstes, ou les deux. Après tout, leur petit monde tournait autour d’eux et de personne d’autres, même pas de leurs camarades sorciers, ils étaient juste pour ceux qui se plaisaient à s’appeler des « sangs-purs » même si la terre entière savait que maintenant, aucun sang n’était plus pure, du moins pas comme ils l’entendaient.

La jeune femme était aux aguets depuis quelques jours, des affiches mangemoresques fleurissaient de partout et les membres de l’Ordre du Phénix ainsi que leurs alliées s’afféraient à les saccager les unes après les autres. Voilà qui ne devait pas plaire aux vilains mages noirs. Mais elle s’en fichait, au contraire, c’était une façon de se battre bien moins violente que de s’attaquer à des enfants dans Poudlard. Ce qui contrariait plus la louve c’était que les masqués semblaient avoir autant d’alliés qu’eux et qu’ils faisaient malgré tout un très bon boulot, ou alors ils étaient hyper productifs et s’afféraient à placarder partout sans aide extérieure, mais vu le titre de la pancarte, ils recrutaient.

Rentrant chez elle, la demoiselle fit la rencontre d’une nouvelle affiche. Pré-au-Lard était la cible du moment à priori, quel serait le prochain endroit, Poudlard ? Des milliers de questions se bousculaient dans la tête blanche mais elle se mit au travail tout-de-même, modifiant l’affiche comme elle l’avait fait avec l’autre…


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 15 sur 19

 Sur la place de Pré-Au-Lard

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18, 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.