AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 20 sur 21
Sur la place de Pré-Au-Lard
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant
Evan
Serpentard
Serpentard

Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 Empty
Re: Sur la place de Pré-Au-Lard
Evan, le  Mar 20 Mar - 23:18






Dans l'art de la provocation, si tu excellais, il était vrai que ta belle était particulièrement douée également. Elle t'accusant de fou pour esquiver ta taquinerie que tu lui avais subtilement envoyé, prenant le soin d'ajouter le geste à la parole, et tu éclates d'un rire franc. Avant de lui rétorquer.

« Nous sommes deux fous dans notre monde ! Je ne fais que me mettre à ta hauteur pour que tu te sentes moins seule ! »

Tu ne pouvais lui laisser le dernier mot, question de principe. Elle aimait trop gagner pour que tu lui accordes ce droit maintenant. Et tu savais que de toute façon elle s'autoproclamerait vainqueur. Comme toujours, la défaite n'était pas dans ses habitudes, du moins l'accepter. Et, en bon seigneur, tu aimais la laisser croire qu'elle gagnait, ne serait-ce que pour voir ses petites expressions qui te ravissaient.

Après un échange de regard, vous partiez tous les deux dans une tablette de mimiques entre la provocation et une joie difficilement retenue à coup de sourires et de quelques envolées de rires. Même si tu savais que ce n'était pas pour autant qu'elle arrêterait de te charrier en t’appelant par ton nom, mais elle était prévenue des piques qu'elle risquait de recevoir.

Mais très vite vous repreniez votre marche vers le visiteur qui semblait recevoir l'intérêt d'autres personnalités. Des silhouettes d'abord vagues, (pourtant vous ne voyiez pas la mer...), puis au fur et à mesure que vous avanciez, tu pouvais mettre des noms sur les visages déjà croisés. Ainsi, tu reconnaissais près de lui d'anciens élèves, comme Asclépius à qui tu avais donné un cours particulier dans la bibliothèque de Poudlard, qui s'était terminé dans un désordre incroyable.

Mais aussi Lïnwe, un Gryffondor plutôt compétent en cours d'après tes souvenirs. Peter, qui lui avait arboré fièrement les couleurs de Serpentard en étant un préfet modèle avant de devenir professeur tout comme toi et de prendre ta relève pour faire voler les jupons un peu partout. Et se dessinait aussi, la silhouette de Léo, concierge de l'école et accessoirement connaissance de quelques soirées et de fails monumentaux.

Alors que ta belle laissait un bonjour à l'assemblée, et que Lïn' vous répondit, tu te contentais de signes de tête et de main chaleureux à l'égard de chacun des protagonistes. Au moins si l'inconnu se cassait, cela ferait une étrange réunion au milieu du petit village.

Tu reportas ton regard sur tout l'attirail de l'homme, te demandant bien ce que pouvait contenir ses nombreux bagages. Puis tu regardais le volatile, à qui tu aurais aimé donner un peu de liberté en lui permettant de sortir de sa prison pour qu'il puisse se dégourdir les ailes.
Personnage
Personnage
PNJ
Personnage
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 Empty
Re: Sur la place de Pré-Au-Lard
Personnage, le  Mar 27 Mar - 11:50

Gontran se contentait de fumer sa pipe en toute tranquillité. Le monde passait à portée de lui et il ne semblait qu'à peine remarquer l'étrange procession qu'était le temps à ses côtés. Oui, des fois Gontran était poète sur le monde, sur la vie. Il avait longuement songé à sortir un livre de poésie ou de pensées abstraites qu'il avait eu, mais toutes les maisons d'édition sorcières qu'il avait rencontré l'avaient simplement laissé sur le pas de leur porte. Façon de parler. Il était plutôt bien souvent ressorti avec des remerciements.

Un énergumène s'approcha de lui et semblait désirer quelque chose que Gontran détenait. Du feu, certainement ? Puisqu'il avait une pipe en main.
- Mais bien sûr mon bon ami. J'ai toujours de quoi attiser les flammes endormies.
Il sortit son briquet qu'il tendit au jeune homme à ses côtés. Ah, celui-ci, il lui plaisait bien. Non, vraiment. Il avait l'air un peu dans le même délire que lui, et Gontran aimait bien les gens qui venaient à sa rencontre. Pour une fois, il avait l'air intéressant.
Rapidement, d'autres gentes dames et messieurs oiseaux vinrent se poser à ses côtés, et son Augurey, Mister Murphy, poussa un cri lugubre à leur adresse.
- Messieurs dames, bien le bonjour. Belle journée n'est-il pas ? Ne vous attardez pas sur ma maigre présentation, en réalité, je sors d'un long voyage.
Il s'adressa plus particulièrement au couple qui semblait hésiter à se présenter, en recrachant un large nuage de fumée.
- Enfin, approchez, approchez.
Bon, qu'allait-il bien pouvoir raconter à cette troupe ? Gontran hésita. Du fantastique, du pas fantastique. Il avait bien envie de raconter une histoire à propos de son Augurey.
Elias Baxter
Elias Baxter
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah


Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 Empty
Re: Sur la place de Pré-Au-Lard
Elias Baxter, le  Mar 27 Mar - 12:20

Elias ramène sa pêche,
Sa fraise,
Sa pomme quoi,
Avec sa banane habituelle...
Pour qu'on se fende bien la poire.
Parce que faut bien cinq fruits et légumes par jour...


Pourquoi Pré-Au-Lard s'appelait Pré-Au-Lard ? Est-ce que c'était parce que c'était le village qu'accueillait les petits lardons de Poudlard ? Est-ce que c'était les champs qui l'entourait à perte de vue ? Est-ce que c'était les porcs qui donnaient leur vie pour que fonde sous la langue de quelques uns de bien belles tranches de lard grillées... ? Y avait de la possibilité. Du questionnement. L'Elias s'avançait entre les boutiques, la mine songeuse, le pas lent. Il avait eut besoin de prendre l'air, d'un coup d'un seul, et s'était retrouvé à enfiler son vieux manteau de cuir de l'époque où il traçait les routes américaines sur une Harley empruntée en bord d'autoroute, un jean décontracté au tissu pas mal vieilli, et ses chaussures de marche. C'est presque inconsciemment que ses pas l'avaient dirigés vers le village.

Il s'était arrêté une courte demie-heure au bar pour cuver quelques Bièraubeurre bien brassées avant de regagner le pavé et errer comme se doit un homme qui s'ennuie ferme. Y avait même pas une donzelle à alpaguer, pas une créature à chasser. C'était plat à mourir. Pis soudain, comme pour répondre à sa supplique intérieure, il tomba sur un attroupement. Un attroupement de type humanoïde, parmi lequel il reconnu quelques visages familiers. S'avançant d'un bon pas, il salua la troupe joyeusement. Hey, salut citoyens ! Il braqua un oeil intéressé sur le cobra lové autour du cou d'Asclépius. Waw, joliiii ! Il s'appelle comment ton écaillé ? Puis se tournant vers le couple accroché l'un à l'autre comme moule et rocher, il poursuivit d'un ton plus neutre. Lival. Elly t'as bien bonne mine. Elle était toujours aussi bien taillée d'ailleurs.

Puis il jeta un regard au type qui semblait faire l'objet de ce rassemblement opportun. Z'êtes qui vous ? Va y avoir un spectacle ? Un cirque au pré des lardons ? Ce serait top ! Vous engagez ? Y avait un sacré paquet de bagages autour de lui, et Elias mourrait d'envie d'ouvrir tout ça pour découvrir quels genre d'objets s'y cachaient. Peut-être bien que c'était un revendeur. Peut-être bien qu'il allait y avoir des enchères ? Quoi qu'il en soit, il voulait faire partie du game. Il était chaud bouillant !
Invité
Anonymous
Invité

Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 Empty
Re: Sur la place de Pré-Au-Lard
Invité, le  Sam 31 Mar - 12:47

L.A. de Lïnwe

Le Souffle lui fut donné sous la forme d’un briquet. Ses blonds sourcils d’aristocrate se haussèrent tandis qu’autour d’eux, l’attroupement semblait se complaire, se resserrer. Les atomes se font des câlins, ou se frottent, en tout cas, l’air est électrique. Et lui n’arrive pas à faire fonctionner ce gadget de moldu. C’est pas faute d’essayer mais ça veut pas, ça coince, ou bien il n’arrive pas à faire sortir la flamme. Mais il ne peut pas se permettre de jeter l’objet pour partir en pleurant, avec le temps qu’il avait passé à maquiller son regard pour espérer être au moins aussi beau que son idole… Quoi ? Oui, il porte des lunettes à verre fumés et de ce fait, on s’en fiche de son maquillage ? C’est tout de même déplaisant. Fallait bien garder la clairvoyance pour soi tout de même.
Plus important : il sentait poindre la panique dans ses doigts gantés quand… Salvation ! Honneur ! Coup de théâtre ! Le Felagünd avait terminé l’envolée commode de sa vessie et lui prêtait désormais assistance en allumant le machin. C’était pratique. Il lui sourit puis utilisa la flamme désormais apparue pour enflammer ses herbes : des feuilles de framboisier, du tabac et… De la poudre de perlimpinpin, diront-nous. La fumée avait une jolie couleur rose et ça lui faisait un bien fou et immédiat du point de vue physique. Pas aujourd’hui. Vouloir prolonger l’instant, qu’il dure plus que la flamme d’une allumette.

Il croise le regard de son camarade et, fa ! Souvenirs de Kholov, de l’élite et de leur club de gafiolles. Ou le regard peut-être ? Ou le remerciement. Quoiqu’il en soit, l’enfant du Tilleul lui propose quelques bouffées de pipe, et le lutin accepte, s’empresse et aspire avant de recracher une toux colorée, sous ses petits « mm mmh » amusés. Presque un gloussement contenu. Presque.

Une fois ceci fait, il rendit son briquet à l’aimable voyageur, le gratifiant au passage d’un de ses jolis sourires tout en dents dont il avait le secret.
Et c’est après tout ceci, qu’il se rendit compte qu’en fait, les atomes perçus pas très loin de sa pulpe couverte, était familiers. Pour ça qu’il les avait perçu.
Il fit donc un effort de sociabilité en saluant l’assemblée : son ancien professeur de métamorphose, l’agent Wildsmith qui faisait le chiffre d’affaire du Chaudron tous les mois, non-Leo et Peter (quoique eux, non, c’était pas la peine, ils venaient de se quitter, il n'allait pas de nouveau les saluer) et…

Elias ?

Un grand sourire sur la face, ce coup-ci. Il se rappelait des arbres et de la forêt, de la mousse et des feuilles. Des champignons et des trompettes. Tandis qu’il aspirait sa fumée rosée, injectant ses plantes antalgiques dans son organisme si défectueux, il lui réserva une révérence grandiloquente, main à la pipe et chapeau bas ! C’est que ça se fêtait ce genre de retrouvailles !

« - C’est Xenia ! Elle n’a pas l’air très cordiale comme ça, mais promis, c’est un amour. »

Le sien, en tout cas.

Puis, semblant se rappeler de quelque chose, tandis que Lïnwe retentait l’expérience de l’aspiration, il se tourne vers le voyageur à l’augurey, les yeux tout brillant et la mine attentive : il semblait dégager un truc, et il avait bien envie de savoir quoi, sans avoir à enlever ses verres de protection, lui permettant de rester derrière une vitre face au monde extérieur :

« - Vous êtes voyageur ? Quels sont les mystères que vous avez décelés ? Instant de réalisation. Oh mais, si c’est mystères, c’est que ça doit le rester, mes excuses ! Un temps. Vous êtes un monument de carte postale alors ? Quoiqu’il en soit, j’admire votre esthétisme ! »

Et de nouveau, le sourire extatique qui fleurit, sous le regard tendre d’une fraîche brise de Printemps. C’est que l’enthousiasme, à défaut de la détente, semblait faire son petit bonhomme de chemin dans sa carcasse exaltée.
Lïnwe Felagünd
Lïnwe Felagünd
Maitre de JeuGryffondor
Maitre de Jeu
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Matière optionnelle : Arithmancie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 Empty
Re: Sur la place de Pré-Au-Lard
Lïnwe Felagünd, le  Mer 25 Avr - 18:18

Keuff. Keuff. La police descend dans l’œsophage œdipien. Beaucoup de e, pour noyer le o dans l'eau. La vapeur écarlate des chimères veineuses. Toussote un instant, sur les pavés exacerbés par son manque de charisme attaché. Là, deuxième gorgée. Il crachote un peu, c'est pimenté. La troisième s'ra la bonne. C'est bien de pouvoir expérimenter, à défaut d'oublier qui on est. A côté de son monde, il y a une petite marrée humaine à l'écoute d'un seul type. Ce cher velouté humain dans l'air.

Mais Tonton Pius a l'expérience lui. Il sait comment attirer
attiser la bête au fond du ravin enchanté — raconte ton histoire, Père Gontran.

Le garçon, il attend la suite avec impatience. Le héro d'une enfance. Héroïne plein d'étoiles à s'mettre sous la dent. Cet inconnu aspire à la non-redondance. A l'aventure, le pari. La dentelle et l'élégance. La nature, les créatures. Dieu Lockhart est in-culte. Il invoque une espèce de célébrité incomprise, du génie fou, maudit et perdu. Le rejet d'une société anéantie. Il le voit sur ses cernes : il en a bien des choses à raconter. — il est certain que leurs pensées se rejoignent comme un filament invisible, argenté au soleil. Le blond ondulant sous la brise du vent. Le goût pour le lilas. L'intention délicate. Raconte ton histoire Père Gontran.

Lara Wind
Lara Wind
Référent·e ModérationGryffondor
Référent·e Modération
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 Empty
Re: Sur la place de Pré-Au-Lard
Lara Wind, le  Mer 27 Juin - 19:03

— 2 mois sans réponse, je pique le sujet.
Me MP si soucis
Réponse à ce courrier



Service Vétérinaire - Harmony Lin
..........................


LA d'Harmony

Plus tôt dans la journée, Lara avait reçu une missive d'Harmony qui avait vraisemblablement des soucis avec son fléreur. Le pauvre animal ne se nourrissait plus, n'était plus actif et avait visiblement des soucis pour s'hydrater si sa maîtresse n'intervenait pas. Autant dire que le pauvre animal était dans un état qui ne permettait pas une attente trop longue et, après quelques échanges de courriers, Lara avait décidé de se rendre à Pré-au-Lard pour voir directement Gryff. Il fallait une prise en charge rapide avant que l'animal ne tombe dans un état plus grave que cela et, de toute manière, cela faisait partie des fonctions de Lara de se rendre auprès des animaux malades quand les maîtres se révélaient dans l'impossibilité de les emmener à la Boutique.

Une fois son dernier patient parti qui avait une magnifique plaie à la patte dû à une bagarre, Lara avait préparé en vitesse son sac qui comportait le nécessaire pour soigner les créatures et avertit ses collègues qu'elle en avait pour un moment, tout en précisant qu'en cas de demandes urgentes, il suffisait simplement de lui envoyer un patronus. Une fois sortie de la boutique, la jeune femme transplana dans un #CRAC sonore, direction la place de Pré-au-Lard.

Une fois arrivée à destination et comme convenu, l'ancienne Gryffondor envoya un Patronus, un panda roux, avertir Harmony de son arrivée. L'attente ne fut pas bien longue car seulement quelques minutes après l'envoi du messager, la Serdaigle apparu avec son fléreur à ses côtés, qui ne semblait pas aller très bien. S'agenouillant pour être à hauteur de l'animal, Lara lança un sourire à la jeune fille « Bonjour Harmony ! Je pense qu'il va falloir que tu me tiennes Gryff quelques instants pour que je puisse l'examiner »
Harmony Lin
Harmony Lin
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 Empty
Re: Sur la place de Pré-Au-Lard
Harmony Lin, le  Ven 6 Juil - 17:31

Je suis inquiète : Gryff ne mange plus, ne boit plus. Je n'ai pas envie de le perdre lui aussi, je pense que ça me ferait vraiment trop mal... Alors dans un élan désespéré, j'ai envoyé une lettre au vétérinaire de la B.A.M, boutique qui m'a il y a de nombreuses années vendu ce fléreur. Si quelqu'un peut faire quelque chose, ce doit bien être cette boutique, non ? Miss Blanchet aussi peut être mais je pense qu'elle a d'autres choses à faire.

Quand je reçois enfin le patronus de Lara, un panda roux, je prend Gryff dans mes bras et je vais à sa rencontre. Comme il se débat un peu, je le laisse marcher à mes côtés, pas moins inquiète pour autant. Il semble faible et ça n'est pas étonnant. J'espère vraiment qu'elle pourra le soigner...

Nous arrivons et quand on se poste devant la danseuse, celle-ci s'agenouille pour être à la hauteur de Gryff puis me sourit, sourire que je lui rend, non sans une certaine trace de stress lié à l'état de mon animal de compagnie.

- Bonjour Harmony ! Je pense qu'il va falloir que tu me tiennes Gryff quelques instants pour que je puisse l'examiner

J'acquiesce puis m'agenouille à mon tour et met mes bras délicatement autour de Gryff, de sorte qu'il ne bouge pas. Il se détend un peu sous ma prise, la rencontre avec cette inconnue ne lui plaisant guère malgré son comportement habituellement calme et docile mais bouge un peu la tête, regardant avec curiosité les alentours et la personne qui lui fait face.

- Vous pensez que ça va aller ?

Oui, elle m'a déjà dit que ce n'était sans doute pas grave mais bon... Impossible de ne pas s'inquiéter... Je jette un regard inquiet à mon animal puis observe soigneusement les gestes de la vétérinaire afin de pouvoir les reproduire si nécessaire.
Lizzie Bennet
Lizzie Bennet
Référent Maître de JeuPoufsouffle
Référent Maître de Jeu
Poufsouffle
En ligne
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)
Loup-garou


Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 Empty
Re: Sur la place de Pré-Au-Lard
Lizzie Bennet, le  Sam 11 Aoû - 13:59

(Post 4) — post unique

Un passage au local de LEGIT plus tard donc, je suis enfin dotée de l’affiche de Lorelaï. Je l’examine sous toutes ces coutures ; cette fille ne me parle pas du tout. Pourtant, elle a l’air importante pour l’association, et donc prometteuse. Il faudra que je la surveille, ou la convienne de venir en cours de vol.. Qui sait.

Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 1_Lorelai

Enfin, j’accepte aussi qu’à l’impossible nul soit tenu ; si elle ne peut pas, elle ne peut pas, c’est aussi simple que ça. Qui sait, peut-être que derrière l’artiste se cache une fille qui a le vertige et qui préfère rester dans son antre de couleurs… Il sera toujours temps de faire le grand saut plus tard, mais pour l’heure, elle n’est pas prête. C’est aussi simple que ça.

Mon sourire s’adoucit, et j’accroche son affiche sur ma nouvelle trouvaille. Histoire qu’elle ne se sente pas trop seule, elle trouve aussi une gentille voisine en l’affiche de Azarty, comme ça, le mot est passé.

Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 RokPO
Lara Wind
Lara Wind
Référent·e ModérationGryffondor
Référent·e Modération
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 Empty
Re: Sur la place de Pré-Au-Lard
Lara Wind, le  Ven 17 Aoû - 18:20

Service Vétérinaire - Harmony Lin
..........................


LA de [Gryff le fléreur

La pauvre Harmony semblait très stressée par la situation et Lara ne savait pas quoi dire de plus pour la rassurer. Effectivement, il fallait avouer que son fléreur n'était pas en forme du tout et la jeune femme pouvait comprendre l'angoisse que son ancienne camarade ressentait. La Lionne avait de la chance d'être vétérinaire et de pouvoir soigner elle-même ses animaux. Toutefois, ce n'était pas le cas de tout le monde et l'ancienne Gryffondor pouvait aisément comprendre qu'il n'était pas facile de laisser un autre s'occuper de l'animal que l'on chérissait tant. Adressant alors un sourire bienveillant à la Serdaigle comme pour la rassurer, Lara reporta ensuite son attention vers Gryff'.

Le fléreur semblait plutôt calme et se contentait seulement d'observer les alentours, la présence de sa maîtresse devant le rassurer. Une telle confiance d'un animal à son maître était merveilleux aux yeux de la jeune femme et celle-ci avait le pressentiment que ce fléreur allait sans sortir, que ce qui l'empêchait de boire et de se nourrir correctement était bénin. Ouvrant alors son sac, Lara en sortit des gants à usage unique avant de commencer à examiner l'animal. Palpant ainsi son ventre, la jeune vétérinaire ne ressentit rien de particulier qui pouvait nécessiter une gêne. Remontant alors au niveau de la gorge, Lara se fit soudainement mordre par l'animal qui semblait souffrir à cet endroit. Lâchant un juron de douleur, l'ancienne Lionne sortit sa baguette et informula un #Per Ut-Visio qui permit de faire apparaître une espèce de boule d'on ne sait quoi et qui semblait gêner le passage des aliments ainsi que de l'eau. Relevant les yeux vers Harmony avec un air mi-figue mi-raison, symbole de la chose peu ragoûtante qui allait suivre « Comme tu peux le voir, il a une espèce de boule au niveau de la gorge, sans doute une accumulation de poils empêchant le passage des aliments. Si tu m'en donnes l'autorisation, il va falloir que je le fasse recracher tout ça.»
Harmony Lin
Harmony Lin
LégendeSerdaigle
Légende
Serdaigle
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : - Loup-Garou
- Permis de Transplanage


Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 Empty
Re: Sur la place de Pré-Au-Lard
Harmony Lin, le  Dim 19 Aoû - 10:50

L.A de Lara Wind

Alors qu'elle va commencer à regarder ce que pourrais bien avoir Gryff, Lara m'adresse un sourire rassurant. Cela me détend un peu et, comme inconsciemment, je relâche un tout petit peu l'emprise que j'ai sur mon animal. Elle ouvre son sac et met sur ses mains des gants en plastique afin de la protéger des bactéries je suppose. Et de protéger mon fléreur aussi...

Elle commence à palper, d'abord le ventre, puis la gorge. Et puis je sens Gryff partir très vite et la mordre tandis qu'elle est en train de le toucher. Elle lâche un juron de douleur et je resserre un peu plus mes mains, stupéfaite qu'il lui ait fait ça. Ce n'est pas son genre du tout, il doit vraiment souffrir. Et elle aussi du coup. Une grimace s'affiche sur mes lèvres, il va falloir que je la soigne, c'est le moins que je puisse faire.

Elle continue cependant comme si de rien était et informule un sort pour en savoir plus. Une espèce de boule qui, je crois, n'est pas supposée être là, apparaît alors. Elle se tourne vers moi avec une grimace.

- Comme tu peux le voir, il a une espèce de boule au niveau de la gorge, sans doute une accumulation de poils empêchant le passage des aliments. Si tu m'en donnes l'autorisation, il va falloir que je le fasse recracher tout ça.

Bien sur qu'elle a mon autorisation ! Je veux que Gryff aille mieux ! Mais courage à elle pour aller chercher ça. Berk, moi ça ne me donne pas envie... Mais avant ça, il faut que je la soigne pour ne pas que sa blessure s'infecte. Les morsures d'animaux, ça peut être dangereux d'autant plus quand là il a un corps étranger dans la bouche.

- Oui, tu peux le faire. Mais avant, je vais te soigner, ça doit faire mal cette morsure...

Je lui prend délicatement le bras touché et, visant l'endroit qui a été mordu, je murmure en me concentrant au maximum :

- #Curo As Velnus #Episkey #Ferula


Je lui souris ensuite, ne regardant même pas si mes sorts ont été réussi, me disant qu'évidemment, c'est bon pour elle.

Lara:
 
Lara Wind
Lara Wind
Référent·e ModérationGryffondor
Référent·e Modération
Gryffondor
En ligne
Année à Poudlard : Diplômé(e)

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 Empty
Re: Sur la place de Pré-Au-Lard
Lara Wind, le  Mer 19 Sep - 17:50

Service Vétérinaire - Harmony Lin
..........................


LA de [Gryff le fléreur


Regardant la blessure que le fléreur lui avait infligé, Lara se dit que le résultat aurait pu être pire, vu la violence avec laquelle elle avait été mordue. Toutefois, la jeune femme n'en voulait pas spécialement à l'animal qui souffrait sans doute deux fois plus qu'elle vu l'espèce de boule qu'il avait dans la gorge. Le regardant d'un air compatissant, Lara fut soulageait en entendant Harmony lui donnait son autorisation. Toutefois, celle-ci prit la peine de la soigner avec quelques sortilèges, qui marchèrent mais pas aussi point qu'ils le devraient. Fronçant les sourcils, la vétérinaire magique mit la faible puissance des sortilèges sur le compte du tracas que pouvait ressentir la Serdaigle vis-à-vis de son animal, chose totalement compréhensible.

Souriant à son amie après l'avoir remerciée, Lara s'attela à retirer la boule qui empêchait Gryff de se nourrir et de boire correctement par une méthode peu ragoûtante mais efficace. Ladite boule était une simple boule de poils plutôt énorme que le pauvre animal n'avait pas pu recracher seul et qui avait causé bien des tracas à tout le monde. Enfin bon, le principal, c'est qu'elle ne soit plus là. Se redressant, Lara fouilla dans son sac pour en sortir une bouteille avec de l'eau et quelques aliments pour Fléreur, que Gryff s'empressa d'avaler avec gourmandise. Touefois, alors qu'elle allait s'adresser à Harmony pour lui dire que Gryff était sorti d'affaire, Lara fut coupée dans son élan par un patronus lui demandant de revenir rapidement au Service Vétérinaire pour une urgence chirurgicale. S'empressant de ranger ses affaires, Lara jeta un dernier regard vers la Serdaigle « Je suis désolée, il faut vraiment que j'y aille. Urgence chirurgicale à la BAM. Gryff est tiré d'affaire, ne t'en fais pas. On se revoit très vite ! » furent les derniers mots de l'ancienne Gryffondor avant de transplaner rapidement.


— Fin du RP :kiss:
Kally
Kally
Apprenti.e sorcier.ière
Apprenti.e sorcier.ière
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 Empty
Re: Sur la place de Pré-Au-Lard
Kally, le  Ven 9 Nov - 22:28

RP avec Rikka M. Bennett

Un autre jour, une autre personne, pourquoi ne pas essayer de changer tout cela ? Après tout il était à présent possible de tenter différence choses. Un peu de grimage et de magie pour devenir quelqu’un d’autre durant une journée, tout du moins physiquement parlant puisque je restais tout de même qui j’étais. Je me rendais dans le village sorcier en quête d’enquête, de découverte, peut-être trouver des choses intéressantes ou alors tout simplement observer, écouter, provoquer ? Oui peut-être que je pouvais faire cela, titiller l’opinion publique afin de savoir sur qui on pouvait compter et au contraire qui il valait mieux éviter voir éliminer… N’espérons pas arriver à de telles extrémités, mais il était probable que cela finisse par arriver un jour ou l’autre. C’est donc méconnaissable que j’arrivais à Pré-au-Lard en transplanant dans une ruelle un peu à l’écart, oui j’aurais pu arriver en plein milieu de la ville mais j’avais pris l’habitude de faire ce genre de manœuvre et comme on ne change pas une équipe qui gagne…

Je rejoignais alors un style de marché qui se tenait là sur la place du village. Je n’avais encore jamais vu cet événement, peut-être était-ce une première ou unique ou peut-être que je ne n’avais jamais été au courant tout simplement. Enfin bref, je me mêlais à la foule, écoutais les discussions. Ca parlait de tout et de n’importe quoi, surtout de n’importe quoi… Pourquoi les gens ne discutaient-ils pas de vrais sujets intéressants ? Enfin bref, après une bonne demi-heure d’investigation, je trouvais enfin ce que je cherchais ! Deux hommes qui devaient avoir la trentaine en train de parler de politique… Entre des avis sur le ministère et son équipe, une chose plus particulière attira mon attention… Ca n’était pas vraiment le genre de mots que l’on avait pour habitude d’entendre en public, je devais alors me mêler à la discussion… Doucement, j’exprimais des opinions que je n’avais pas pour habitude d’exprimer, mais si je voulais connaitre celui des deux jeunes-hommes il me fallait jouer la provocation.

- Vous savez, ils ont totalement torts ! On devrait tous les éliminer c’est empêcheur de vivre ! Tous ces gens qui sont pour garder notre monde à l’abri des moldus, nous devrions simplement et purement les écraser !
Rikka M. Bennett
Rikka M. Bennett
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 Empty
Re: Sur la place de Pré-Au-Lard
Rikka M. Bennett, le  Mer 28 Nov - 18:07

Balade et convictions
~ #21 Kally ~


Une belle après-midi s'annonçait malgré la météo des derniers jours. L'automne s'était installée depuis un moment déjà mais il ne savait pas trop sur quel pied danser. Il pouvait faire très froid et geler, surtout la nuit, comme la pluie diluvienne pouvait tomber pendant plusieurs jours, détrempant tout sur son passage. Parfois, le soleil perçait et rendait aux couleurs de la saison toute leur beauté. C'était comme ça que Rikka aimait l'automne. Et aujourd'hui, c'était l'occasion ou jamais d'en profiter en allant faire un petit tour à Pré-au-Lard. La jeune femme avait un peu de temps de libre et comme elle n'était pas très loin, vu qu'elle enseignait à Poudlard, elle y fut en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire. Une fois le périmètre de l'école passé, la blonde transplana et reparut dans le village, dans une zone peu fréquente pour ne gêner personne.

Lissant les longueurs de sa cape bordeaux qu'elle s'était offerte peu de temps auparavant, l'ex Gryffondor commença sa petite balade, ravie de pouvoir sentir les rayons du soleil sur sa peau. Elle n'avait pas d'idée précise sur ce qu'elle comptait faire. Peut-être boire une Bièraubeurre aux Trois Balais ou un chocolat chantilly à la Tête de Sanglier. Sans doute flâner parmi les quelques commerces présents, comme par exemple Waddiwasi où son amie Rachel travaillait. Peu lui importait, du moment qu'elle s'aérait l'esprit et pensait à autre chose qu'à ses cours. Car il fallait dire que la vie de professeur n'était pas de tout repos ! Mais c'était tout de même agréable et être à nouveau entre les murs du château remplissait le cœur de la jeune femme de joie. Poudlard avait été sa maison pendant sept années... Comment ne pas se sentir bien lorsqu'on y retournait ?

La tête plongée dans ses souvenirs d'adolescente, Rikka ne fit pas trop attention à ce qui l'entourait. Elle était en plein dedans lorsqu'elle se rendit compte que c'était un jour de marché ; autour d'elle, de nombreux étals étaient là temporairement et les badauds se faisaient nombreux. Quelle chance ! Voilà qu'elle venait de trouver son occupation : serpenter entre les différents commerçants et voir si quelque chose était intéressant à acheter. Peut-être un nouveau bijou ? Oui, il y avait bien une échoppe qui en proposait. Se frayant un chemin parmi la foule jusque là, la blonde s'arrêta à quelques mètres comme ses oreilles captaient des paroles sonnant mal.

― Vous savez, ils ont totalement torts ! On devrait tous les éliminer c’est empêcheur de vivre ! Tous ces gens qui sont pour garder notre monde à l’abri des moldus, nous devrions simplement et purement les écraser !

Une sorte de petit attroupement était rassemblé non loin de son échope de bijoux et ça devait discuter sévèrement de politique. La jeune sorcière essayait de rester un peu à l'écart de toute la propagande faite par les hautes instances ou par les plus petits groupuscules car elle ne voulait pas de problème. Sauf qu'elle n'en pensait pas moins... Rikka avait des convictions, fortes, mais elle ne les exprimait tout simplement pas à la populace, criant à tout vent. Son désir de rendre la justice, si sa candidature chez les Aurors n'avait pas fait mouche, restait brûlant. Par pur égocentrisme d'abord, mais pour que d'autres drames ne se reproduisent plus alors. Ce que la personne venait de clamer, en revanche, n'avait rien à avoir avec la Justice en sens large du terme : c'était une question de Secret Magique, auquel toute la population sorcière devait penser et lequel elle devait respecter.

On l'aura compris, la blonde se tenait du côté de ceux qui souhaitaient le maintenir. Entendre donc quelqu'un suggérer l'écrasement de cette partie de la population lui titillait un peu les nerfs. D'habitude, elle ne se serait pas mêlée à la conversation car elle avait une tendance nette à élever la voix lorsque ses propos n'atteignaient pas les oreilles d'autrui. Mais cette fois-ci, Rikka fit le contraire de ses habitudes et s'approcha de ce petit groupe. La personne qui avait parlé d'écraser les pro-SM était une femme, jeune, cheveux noirs et courts, habillée d'une longue cape. L'ancienne rouge et or était étonnée de voir une sorcière comme ça proférer de telles paroles ; c'étaient plus souvent les vieux sorciers, ou du moins en avait-elle l'impression, qui se marginalisaient.

― Et risquer une nouvelle guerre ? intervint donc Rikka. Vous connaissez comme moi l'Histoire et la Chasse aux sorcières... Nous vivons plus ou moins en paix avec les Moldus maintenant, pourquoi voulez-vous troubler l'équilibre en divisant le monde des sorciers ?

A peine ces paroles prononcées, la blonde était déjà lasse d'avance. Les conflits, les guerres, il y en avait depuis la nuit des temps, peu importait le camp. Les Moldus, les sorciers... Chacun avait eu sa part d'atrocités. Rikka ne comprenait pas pourquoi les pro-brisonslesecretmagique voulaient à nouveau basculer dans une ère de chaos.



HRP:
 
Kally
Kally
Apprenti.e sorcier.ière
Apprenti.e sorcier.ière
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 Empty
Re: Sur la place de Pré-Au-Lard
Kally, le  Jeu 29 Nov - 21:32

Je n’aimais pas vraiment faire cela en vérité. Voir les gens tout autour de moi me dévisager, me juger par rapport à des opinions qui étaient loin d’être les miens. C’était atroce de se rendre compte que l’on pouvait être détesté assez facilement, mais c’est en vrai totalement compréhensible, comment ne pas être outré par les propos choquants d’une personne qui s’exprime ainsi dans la rue sans la moindre retenue ? Après il y avait ceux qui étaient d’accord avec mes fausses idées, ceux qui étaient également convaincus qu’on ferait mieux de déclarer la guerre aux moldus et sorciers voulant préserver le secret magique. Je me rendais alors compte que ma stratégie de découvertes de potentiels alliés et ennemis était assez difficile à vivre. Entre les regards de haine envers mon opinion et les mouvements de tête en guise d’approbation, je devais maintenant totalement assumer ce dans quoi je m’étais lancée. J’essayais de rester crédible malgré un stress grandissant, tenter de parler pour un autre était loin d’être évident, passer de l’autre côté du miroir, changer d’idéaux, passer du côté obscur durant quelques instants.

Les gens continuaient de passer, la plupart ne faisaient qu’écouter et juger, d’autres tentaient d’apporter des arguments qui pour la majorité étaient loin d’être convaincant, mais je devais me forcer à être d’accord avec eux si je voulais continuer mon jeu. Et puis la venue de nulle part, une jeune femme débarquait exprimant à son tour des contres arguments à mes propos, mais au lieu de répondre, je laissais le temps s’écouler, j’étais comme perturbée par quelque chose… Son visage me semblait étrangement familier, l’aurais-je déjà rencontrée quelque part ? A moins que ça ne soit, non c’était impossible à moins d’avoir usé d’un retouneur de temps ou d’être dans une réalité alternative, chose qui me paraissait bien improbable… Je devais me ressaisir, j’avais en face de moi quelqu’un de potentiellement intéressant, enfin une personne osait s’en prendre à moi de front et répondre à mes opinions.

- La guerre est probablement ce qui nous permettra d’être enfin libres, de ne plus avoir besoin de nous cacher au reste du monde. Nous n’aurons plus à craindre d’accidentellement faire usage de notre magie en face des moldus ! Et puis maintenant nous seront prêts pour cette guerre, bien mieux préparés qu’il y a plusieurs siècles, il suffit juste d’accepter l’idée que nous sommes bien supérieurs à eux !

Des applaudissements, des houements, j’avais droit aux deux discours, la foule était divisée et représentait plus ou moins notre réalité, certains convaincus de la supériorité des sorciers sur les moldus et d’autres le contraire, qu’ils valent tout autant que les sorciers et ne méritent nullement de subir la colère injustifié de sorciers frustrés de ne pouvoir s’exhiber aux yeux de tous. Mais aucun d’eux ne semblait vouloir affronter mes arguments à l’exception de la blondinette ! Elle au moins avait eu le courage et la conviction de venir en face à face, j’étais plutôt impatiente de découvrir la suite, sa réponse à mes nouvelles paroles. Je souriais intérieurement, après tout peut-être venais-je enfin de trouver ce que j’étais venu chercher ?
Rikka M. Bennett
Rikka M. Bennett
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : - Permis de Transplanage


Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 Empty
Re: Sur la place de Pré-Au-Lard
Rikka M. Bennett, le  Mer 5 Déc - 13:05

Balade et convictions
~ #21 Kally ~


La sorcière poussa un petit soupir las. Elle n'aurait pas dû intervenir dans cette discussion mais cela avait été plus fort qu'elle. D'habitude, elle fermait gentiment son clapet pour éviter de s'énerver et surtout pour ne pas mal se faire voir. Lors de débats houleux, chaque parti avait son opinion sur l'opposé et cette dernière n'était pas forcément belle. Pour la paix des ménages, Rikka intervenait rarement pour ne pas être jugée et jusqu'à présent, cela avait très bien fonctionné. Mais cette fois-ci, la blonde se jetait dans la fosse aux lions, prête à être déchiquetée en mille morceaux pour ses paroles. A un moment donné, il fallait bien prendre ses responsabilités et défendre ses idéaux. Et puis, si personne n'osait se confronter, qui le ferait ?

Le seul souci dans ce genre de débats, c'était qu'aucun des opposants n'admettait avoir tort. Bien entendu, c'était souvent une question d'amour-propre que de ne pas capituler. Allez essayer de dire à un sourd qu'il peut entendre ! Il ne le croirait pas. C'était pareil dans ce cas-ci. Les pro-brisonslesecretmagique n'admettraient jamais que briser cet accord conduiraient inévitablement à un conflit majeur avec de nombreuses pertes. Rikka était persuadée qu'ils le savaient, pourtant, mais cela leur était bien égal en vérité. Du moment qu'ils atteignaient leur but, rien d'autre ne les préoccupait. Comme en témoignaient d'ailleurs les paroles de la jeune femme dont les paroles l'avaient attirée dans la petite troupe de débatteurs.

Selon elle, une guerre était ce qui permettrait aux sorciers d'être libres et de ne plus se cacher, de pouvoir pratiquer la magie où bon leur semblait. Ces paroles avaient, en un certain sens, le pouvoir d'amadouer les plus faibles d'esprit. Pas nécessairement les plus jeunes, ni les plus vieux, mais plutôt tous ceux qui étaient un peu trop crédules. Certes, c'était bien beau d'imaginer un monde où les Moldus et les sorciers vivraient sans devoir se préoccuper les uns des autres. Rikka avait elle aussi parfois rêver de pouvoir faire des tours de magie sans devoir s'inquiéter du Ministère... Mais il y avait des règles à respecter pour le bien de tous, pour faire perdurer la paix entre leurs deux mondes, pour garder l'équilibre. Autrefois, les Moldus et les sorciers vivaient dans la connaissance de tout et cela avait mené à la fameuse Chasse dont la blonde avait parlé juste avant. Cela se reproduirait, elle en mettrait sa main à couper.

― Ceux qui prétendent être supérieurs aux autres ne sont que des arrogants sans cervelle, répliqua la jeune femme. Vous êtes comme tous ces sangs-purs de malheur qui ont persécuté les elfes de maison alors qu'ils ont de pouvoirs qui nous surpassent. Le débat n'était pas là mais c'était une illustration parlante à ses yeux. Vous prétendez qu'on serait mieux préparés mais n'oubliez pas non plus que les Moldus ont progressé depuis le temps. Risquer de se confronter à eux sous prétexte que vous vous sentez étriqués dans cet accord est totalement insensé !

En effet, depuis le conflit entre les Moldus et les sorciers des siècles auparavant, les Moldus avaient subi eux aussi, un peu partout dans le monde, d'autres guerres. Ils avaient à présent d'autres moyens, des armes puissantes telles la bombe nucléaire. Face à cela, les sorciers étaient tels des souris prises au piège. L'ancienne rouge et or savait que si une nouvelle guerre faisait rage, les sorciers ne feraient pas le poids face à la technologie et à l'armement moldus. Mais pour ça, il fallait s'y intéresser un peu et elle doutait fort que tous ces fous soient au courant. Ou bien ils étaient justes vraiment tarés.

― Avez-vous pris connaissance de leur avancée ? Nous serions balayés en un rien de temps. Mille sorciers ne seront rien face à une bombe atomique. Réfléchissez un peu à tout ce que vos idéaux impliqueraient. Des ruines, des morts. Et tout ça... Pour un simple accord qui nous permet de vivre en paix ?

Elle avait juste envie de crier qu'ils étaient fous. Mais la jeune blonde se retint, se contentant de regarder la porte-parole avec insistance et profondeur.
Kally
Kally
Apprenti.e sorcier.ière
Apprenti.e sorcier.ière
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 Empty
Re: Sur la place de Pré-Au-Lard
Kally, le  Sam 8 Déc - 14:39

Le personnage se mettait peu à peu en place dans ma tête, c’était sans aucun doute celui dont j’étais le moins fière, mais comme on le dit bien si souvent : aux grands maux, les grands remèdes. Si je voulais obtenir des convictions de la part de a foule, je me devais aussi avoir des convictions à contrecourant de celle que je voulais trouver. Ça marchait plutôt bien et je commençais même à de détester un peu, c’est que ça fonctionnait. Que dire, que faire, mes arguments étaient fondés sur des préjugés, mon discours pouvait-il tenir encore longtemps face à la jeune blonde qui semblait quant à elle avoir plus d’arguments que moi ? Je n’avais certes pas encore joué tout mon arsenal, mais les munitions commençaient doucement à s’épuiser et bientôt je serai obligée de tirer dans mes réserves et tenter une improvisation des plus douteuses qui me rendrait plus que probablement impopulaire auprès de la foule. En soi, ça ne serait pas plus mal, au moins je ne donnerais pas l’idée aux gens de se rebeller contre le système.

- Mais je n’ai aucune envie d’asservir les elfes de maison ma chère, d’ailleurs, je trouve que nous devrions les nommer elfes tout simplement, les associer à la maison montre que vous êtes nostalgique d’une époque que vous semblez critiquer ! Nos amis elfes devraient combattre à nos côtés, égaux à nous pour leur liberté et non nous servir.

Bon, sur ce point j’étais un peu trop en avance sur mon temps sans doute. Cet argument ne servait pas ma cause pro sorcier et anti moldu mais au moins ça me donnait un peu de poids sur mon adversaire, ou pas… N’empêche que peu importe ce que l’on en pense, mais si guerre il devrait y avoir, les sorciers auraient tout intérêt à avoir les elfes libres de leur côté plutôt que contre eux et pour cela, il faudrait justement leur accorder la liberté qu’ils méritent, enfin bref.

- Les moldus ont bien progressé, mais pour mieux s’entre-tuer, c’est d’ailleurs pourquoi ils ne méritent nullement qu’on leur accorde clémence et puis nous sommes bien plus malins qu’eux. Nous n’avons certes pas de bombes capables de détruire la planète en un claquement de doigt, mais c’est justement pour cela que nous devons lutter contre eux, pour éviter qu’ils détruisent la planète sur laquelle nous vivons. Ils ne sont que destruction alors que nous, tout ce que nous demandons c’est de pouvoir vivre en paix et exploiter notre magie sans avoir peur.

Comme toujours tout était une question de point de vue, tout ce tenait, aussi bien ce qu’elle avançait tout comme ce que j’avançais, le tout était d’être plus crédible que l’autre, mais en fin de compte cela m’importait peu puisque mon objectif n’était pas de gagner ce duel mais de trouver des personnes comme elles qui osaient prendre la parole lorsque cela s’avérait nécessaire pour défendre le monde des sorciers et sorcières. Le protéger de lui-même et de ceux qui veulent le détruire de l’intérieur.

- Seriez-vous prête à sacrifier votre vie pour que les moldus puissent continuer de vivre dans leur coin à s’entre tuer à coup de bombes ?
Contenu sponsorisé

Sur la place de Pré-Au-Lard - Page 20 Empty
Re: Sur la place de Pré-Au-Lard
Contenu sponsorisé, le  

Page 20 sur 21

 Sur la place de Pré-Au-Lard

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.