AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard
Page 6 sur 18
Sur la place de Pré-Au-Lard
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant
Jayden Moonstone
Gryffondor
Gryffondor

Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Jayden Moonstone, Lun 23 Sep 2013, 15:54


Continuant à fixer l'homme qui se tenait à quelques mètres de lui, Jayden se demandait quand celui-ci allait réagir et lui demander quel était son problème. Mais au lieu de cela, Hugh se mit à grimacer. Surpris, Jayden ne put s’empêcher d'hausser les sourcils, abandonnant son regard froid. Décidément, c'était vraiment un drôle d'homme. Bah, il était peut-être bourré. Il avait entendu dire que Hugh Dey se bourrait souvent la gueule. Il ne savait pas si c'était une rumeur ou non, mais maintenant il était fixé. En plus d'être un violeur et un cinglé, c'était à présent peut-être même un ivrogne ! A cette pensée, Jayden se remit à froncer les sourcils dans sa direction.

Et voilà que maintenant il lui faisait signe ! Non mais vraiment, il croyait rêver ! Jayden n'avait pas du tout envie que les gens pensent qu'ils étaient amis ou quoi que ce soit de positif. Aussi, il fit semblant de ne rien voir. Mais de nouveau, l'homme se mit à faire quelque chose d'étrange. Il se décrottait le nez. Oui oui, il se décrottait vraiment le nez, là, devant tout le monde, dans la rue ! « Mais quel clodo ce mec ! » marmonna-t-il pour lui-même, pendant que Hugh vérifiait s'il n'avait rien entre les dents.

« ‘Jour gamin. Qu’est-ce t’as au juste ? J’ai un truc ? Une tâche ? Oh non me dis pas que c’est une tâche c’est chiant de laver ses fringues ! Pis avec ce que j’ai servi j’me serais trimbalé comme ça d’vant les clients et tout, j’ai pas envie. »
Ah ba voilà, c'était pas trop tôt ! Il l'interpellait enfin. Jayden se décida alors à s'approcher de lui, gardant tout de même une certaine distance (certaines personnes le surnommaient Hugh le puant alors...). « Une tâche ? » Le garçon le regarda de la tête aux pieds d'un air méprisant. « Ouai j'en vois une grosse juste devant moi. Nan mais sérieux tu t'es vu ? Un ivrogne puant qui a perdu son travail, qui a été interné en hôpital psychiatrique après avoir violé des femmes comme un lâche, et maintenant qui se décrotte le nez en pleine rue devant tout le monde. Ouai tu m'étonnes, t'es vraiment qu'une pauv' tâche. » Jayden s'était énervé tout seul, rien qu'à déballer tout ça à Hugh. Il avait besoin de compresser en même temps, après la sale journée qu'il avait passé.
Revenir en haut Aller en bas
Hugh Dey
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de transplanage
Manumagie (niveau 2)


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Hugh Dey, Mer 02 Oct 2013, 15:33


[Pardonne moi ce retard j’avais complètement zappé que j’avais cette réponse à faire]

J’espérais franchement que c’était pas une tâche en tout cas. Non parce que sérieux, c’était le truc le plus énervant du monde. Alors j’attendais qu’il approche. Il venait doucement. Il avait l’air timide le gosse. Moi je lui souriais. Parce que je me disais que ça pourrait sans doute le décontracter un peu quoi. Mais je sais pas il avait pas l’air bien. Genre triste quoi. Mais oh gamin t’as toute la vie devant toi ! Faut pas t’en faire hein ! C’est pas grave si j’ai une tâche !

« Une tâche ? Ouai j'en vois une grosse juste devant moi. Nan mais sérieux tu t'es vu ? Un ivrogne puant qui a perdu son travail, qui a été interné en hôpital psychiatrique après avoir violé des femmes comme un lâche, et maintenant qui se décrotte le nez en pleine rue devant tout le monde. Ouai tu m'étonnes, t'es vraiment qu'une pauv' tâche. »

J’ouvrai grand les yeux pendant qu’il parlait. Je regardai autour de moi. Non y avait personne. C’était pour moi alors ? C’était méchant ce qu’il disait. Comme un gamin, je baissais la tête, je mettais en avant ma lèvre inférieure et je laissais les larmes monter. Jamais on m’avait dit ça. Il était violent le gamin. Il savait pas que je pensais pas que c’était mal ce que je faisais. Mais voilà, maintenant on me prenait pour un fou.

Je relevai la tête pour le regarder, et je tapotai le sol à côté de moi pour qu’il s’asseye. Les larmes coulaient pas, elles étaient juste dans mes yeux. Le docteur Peterson avait été gentil, il avait dit que c’était pas ma faute tout ça. Mais le gosse il disait pas ça. Alors j’avais besoin de parler avec lui. Pour comprendre. Fallait qu’il m’explique. C’était comme ça que tout le monde me voyait ? Pis je m’étais amélioré…

« Le docteur m’a guéri il a dit. J’ai un travail et j’bois pas, j’fais qu’servir des verres. »

J’essayais de sourire même si j’avais l’air triste. Mais c’était sa faute si j’avais pleuré ! J’y pouvais rien moi ! Alors je me rappelais un peu ce qu’il avait dit. Je m’étais amélioré quand même parce qu’avant, j’écoutais pas ce qu’on me disait jusqu’au bout. C’était trop long pour que j’écoute. Là pourtant il avait fait des longues phrases et j’avais bien tout écouté. Après fallait que je m’en rappelle, c’était un peu plus difficile… Ah oui ! Les crottes de nez !

« Ouais bah tu m’regardais bizarre, j’pensais que j’avais un truc quoi… Mais s’tu veux pas qu’je l’fasse, t’as qu’à m’décrotter le nez toi-même ! T’as un mouchoir ? »

Visiblement il devait pas en avoir, parce qu’il bougeait pas… Et en plus, il continuait à me fixer sans rien dire. On aurait dit un hibou c’était franchement flippant. Moi du coup je me décalais un peu, tout en continuant à le regarder, pis… je m’éloignais de plus en plus… Pis quand j’étais bien loin je partais même en courant. Flippant ce gosse sérieux !

[RP Terminé]


Dernière édition par Hugh Dey le Mer 13 Nov 2013, 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Antoni Londubat
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Antoni Londubat, Mar 22 Oct 2013, 18:16


[Post unique – Autorisation d’Hugh pour poster.]

« Déjà une nouvelle proie... » Dit-il, en pensant à Alexie Scott.

Ces mots glissèrent des lèvres d'Antoni, sans que ses yeux ne quittent les écrits du Chicaneur. Ses pieds étaient posés sur son bureau, histoire de pouvoir lire ce ridicule magazine qui, mine de rien, lui permettait de passer le temps. Sa montre affichait 17:54, soit six minutes avant le début de son prochain tour de garde. Il venait d'être affecté à Pré-au-Lard, où il devait surveiller la totalité du village. Cela l'avait rendu de bonne humeur, lui qui, depuis déjà quelques semaines, se plaignait intérieurement du Chemin Traverse, secteur bien plus petit que celui du seul village sorcier britannique. Il s'en réjouissait d'avance, bien que sa ferveur était masquée par sa mine sérieuse qui trahissait cette envie pressante de se mettre au boulot. Tout le monde connaissait Londubat pour être la personne la plus paresseuse au monde, et il n'était pas forcément mécontent d'avoir une telle image auprès d'autrui.

Crac.

L'heure du début de sa ronde coïncidait avec l'heure à laquelle la plupart des élèves de Poudlard quittait Pré-au-Lard pour regagner le château. La pluie semblait s'être mise à tomber il y a quelques instants, ce qui ne dérangeait absolument pas l'ex-Gryffondor qui aimait bien les atmosphères humides, comme les plus secs. Il se trouvait adossé à une cheminée, lui qui était du genre à surveiller en hauteur. La place de Pré-au-Lard, de son angle de vue, était splendide. Telle une étoile, elle était au centre de cette bourgade magique où les grandes routes y convergeaient. Il aurait bien aimé survoler ce village sur sa Flèche de Cristal, ce qu'il n'aurait certes jamais le temps de faire. Il s'imaginait toutefois la scène mais un souvenir bien plus sombre lui revint en mémoire, l'un des plus sombres de son existence.

C'était à cet endroit que sa relation avec la belle Nikki Sullivan s'était définitivement terminée. Cette pensée engendra une panoplie de remembrances, tantôt heureuses, tantôt moroses. Londubat afficha un maigre sourire, en se remémorant celui qu'il avait été il y a quelques années ; un jeune garçon amoureux qui ne se préoccupait que de ses histoires de cœur. C'est fou comme il avait été naïf. Néanmoins, c'est au bout de ce genre d'épreuves qu'il avait appris, et il en était sorti plus fort. Il savait maintenant à quel point l'amour avait des effets agréables comme néfastes et ne s'était plus attardé avec de telles futilités, il n'en avait plus besoin pour avancer dans la vie. Une grande plaie cicatrisée ornait son grand cœur fragile, et il n'avait pas la moindre envie de la rouvrir. Avec le temps, il s'était renfermé sur lui-même, protégeant son moteur cardiaque des vices de Cupidon.

« Que vais-je bien faire le jour de la Saint-Valentin ? » Murmura-t-il à lui-même, las, même si un petit sourire étirait ses lèvres.

Le petite bonhomme perché sur le toit disparut pour réapparaître de l'autre côté de la place, sortant de la sombre ruelle bloquée par un cul-de-sac, d'où émanait une odeur nauséabonde. Ce n'était même pas une ruelle, mais plutôt le coin où les poubelles étaient entassées. Les relents de cette porcherie persistaient dans l'air, désagréable pour les papilles olfactives du jeune Auror, qui étaient extrêmement sensibles. Il s'empressa de sortir de ce coin malpropre, d'une marche assurée. Tête légèrement relevée, son regard décrivit plus précisément les lieux, comme toisant cette place. « Pourquoi dois-je toujours faire une entrée mystérieuse ? Y a personne... » L'essence même de la classe résidait dans l'entrée et Londubat devait, où qu'il soit, prouver à quiconque, comme à lui-même, qu'il avait la classe. Il laissa échappé un rire, avant de remarquer qu'il agissait sous les yeux d'un couple qui était assis pas loin.

La Place de Pré-au-Lard n'avait jamais changée et ne semblait pas être un lieux où des mages noires viendraient faire un tour, il jugea donc bon de poursuivre sa surveillance. Il poursuivit sa route ; il avait d'autres endroits à vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
Amalia Always
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Renard charbonnier


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Amalia Always, Sam 09 Nov 2013, 15:18


Comme l'ancien Rp était un Post Unique et que celui d'avant date de plus d'un mois, je me permets de poster.

Pv Ethan Wood

Même si il y avait un peu de neige, la place de Pré-Au-Lard restait toujours aussi vivante. Avec ses petits magasins et ses bars, le village attirait beaucoup de monde, alors il était rare qu'on se retrouve seul dehors, même à n'importe quelle heure de la nuit. Pour autant, cela ne m'empêcha pas de me retrouver seule, dans le sens où les gens qu'il y avait autour de moi ne faisaient pas particulièrement partis de mon entourage. A qui je devais cette fière chandelle ? A une bonne amie à moi qui m'avait donnée rendez-vous sur cette même place pour passer notre temps libre ensemble. Or, vous l'aurez certainement compris, quelque chose ne se passa pas exactement comme prévu puisqu'elle ne put finalement pas venir - empêchement de dernière minute, apparemment. Cela faisait bien une petite demie-heure que j'attendais dehors, équipée de mon joli bonnet couleur crème et de mon écharpe assortie, mais mon amie ne venait toujours pas. Ce fut alors à ce moment-là, qu'une connaissance à elle - et à moi, par la même occasion - vint m'annoncer la nouvelle en me voyant. « Je l’ai croisée tout à l’heure à Poudlard, elle m’a demandée de te dire qu’elle est contrainte d’annuler votre petite sortie cet après-midi.» m’avait-elle annoncée, de but en blanc, avant d’ajouter « Si tu es toute seule, elle a aussi dit que tu pouvais rentrer. » Oui, ça me paraissait évident que je ne comptais pas me laisser geler sur place juste pour le « fun »...

Enfin, je ne lui en voulais pas, au moins ça m'avait permit de sortir un peu prendre l'air. Après cette annonce, le pigeon - enfin, la connaissance de mon amie -, s'en alla en trottinant  bêtement, ce qui m'arracha un petit sourire. Elle était seule aussi mais elle ne sembla pas avoir eu l'idée que nous aurions éventuellement put rentrer ensemble. Tant pis. J'hésitai alors à revenir sur mes pas pour rentrer à Poudlard ou alors, aller boire un verre à la Tête de Sanglier. Finalement, je jugeai que j'avais assez passé de temps en ma seule compagnie alors je commençais à marcher en direction du château. A peine quelques mètres plus loin, des enfants s'amusaient entre eux à se lancer des boules de neige en riant et en courant un peu partout. Je trouvais ça adorablement mignon, si bien que je ne fis pas attention à l'attaque suprême qu'un d'eux venait de faire mais qui semblait plutôt destiné à un autre enfant. Oui, j'adorais les enfants, sauf quand ils m'envoyaient de la neige bien froide en pleine figure... Je me raidis en sentant le contact de la neige sur ma peau, d'autant plus qu'elle s'était faufilée vicieusement jusqu'à mon cou et mes épaules. Les enfants s’arrêtèrent de jouer, comme s'ils se demandaient comment j'allais réagir vu que je gardais le silence et de grands yeux ouverts. Ils n'avaient pas tellement de quoi avoir peur puisque je n'avais pas prévu de les dépecer vivants - Nyark, nyark. Bien au contraire, au final cette situation me fit plus rire qu'autre chose, ce qui sembla les rassurer.


- « Eh, les p’tits loups, faîtes un peu plus attention la prochaine fois parce que vous avez eu de la chance que ce soit tombé sur moi », leur dis-je, en y accompagnant un clin d’œil.

Ils me remercièrent et allèrent finalement jouer un peu plus loin. Quant à moi, je décidai de m'asseoir sur le banc tout juste à côté pour essayer d'enlever cette foutue neige. Une fois assise, je retirai mon écharpe et la secoua pour enlever les particules « sadiques », selon moi. Du coin de l’œil, je remarquai que quelqu'un d'autre était assis. Je tournai rapidement la tête et fut agréablement surprise de reconnaître la personne en question. Je ne connaissais pas son nom mais il était de la même année que moi et appartenait également à Serdaigle. Je n'avais pas non plus oublié de remarquer à quel point il était très... charmant - Hum. Je ne savais pas depuis combien de temps il était assis là, mais il était presque certain qu'il avait dut assister à la magnifique attaque de neige que j'avais subite...
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Wood
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Ethan Wood, Sam 09 Nov 2013, 17:22


{PV Amy}
//Désolé pour le RP tout pourri, manque d'inspiration, je ferai mieux la prochaine fois Wink//


Le village de Pré-au-Lard était magnifique en cette saison de l'année. Il était recouvert de neige et en cette belle journée de novembre, Ethan avait décidé de faire un tour à Pré-au-Lard pour se changer les idées. Le village n'avait jamais attiré Ethan durant l'été, il y faisait trop chaud pour rester dans les rues et les bars étaient trop bondés pour espérer y être au calme. Mieux valait se caler à l'ombre d'un grand hêtre et piquer une tête ensuite dans le Lac. Bien que ces petits moments étaient agréables, Ethan avait toujours préféré l'hiver, les cadeaux, les repas en famille.. C'est tout cela qu'il aimait à la fois.

Pré-au-Lard était plongée dans une ambiance on ne peut plus chaleureuse, les bars étaient bondés et permettaient aux passants de se réchauffer quelques instants pour ressortir dans le froid hivernal. Les boutiques présentaient des musiques de Noël et des jouets incroyables de technologie qui incitaient les enfants à croire au Père Noël. Lorsqu'Ethan était enfant, il passait toute sa fin d'après-midi devant les vitrines des magasins de jouets à dévorer les jouets des yeux et à s'imaginer en train de les utiliser dans sa petite chambre d'enfant.

Soudain, quelque chose le sortit de ses pensées, il entendait alors des enfants rire et se chamailler mais soudain, ce fut le silence complet, il se tourna vers l'endroit où se trouvaient les enfants et découvrit une jeune femme parsemée de neige et des enfants apeurés devant sa future réaction. Heureusement, elle prit ça à la rigolade et éclata de rire devant l'air apeuré des enfants. Puis, les enfants affichèrent un sourire éclatant, hochèrent la tête et allèrent s'amuser plus loin.

La jeune femme qui avait été victime des bêtises des jeunes enfants se dirigea vers le banc accolé à celui d'Ethan et s'assit légèrement. Elle enleva son écharpe et s'épousseta avec légèreté. Ethan la regardait d'un air rêveur, il ne remarqua pas alors que celle-ci déposa son regard sur le sien. Puis, revenant à la réalité, il retira son regard et rougit. D'habitude, Ethan n'était pas habitué à rougir en présence d'une femme, c'était plutôt l'inverse, la fille tombait généralement amoureuse de lui. Cette fois-là, le visage angélique de la jeune femme avait touché Ethan et il n'osa alors plus la regarder. Seulement, il sentit un regard se poser sur lui, il releva la tête. Elle le regardait. Puis, passant au-delà de sa timidité, il soutint son regard et plongea ses yeux bleus-gris dans ceux de la brune. Il aurait bien voulu l'aborder mais il ne savait pas comment faire. Si seulement elle laissait tomber quelque chose, comme dans les films américains, ça aurait été si facile..
Revenir en haut Aller en bas
Amalia Always
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Renard charbonnier


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Amalia Always, Sam 09 Nov 2013, 19:15


Nooon, t'inquiète pas c'était très bien ! Wink

Soudain, son regard se posa sur le mien et je pus noter qu'il avait de magnifiques yeux bleus/verts. Ce qui me surprit en revanche, fut qu'il rougit légèrement lorsqu'il remarqua que je le regardais. Oups, j'avais peut-être dût trop insisté, je ne m'en étais pas rendue compte... Je l'avais déjà croisé à plusieurs reprises dans les couloirs et, par la même occasion, j'avais aussi eu l'occasion de le voir parler à plusieurs filles, alors j'en avais conclu qu'il était plutôt du genre dragueur. Mais cette attitude légèrement timide me parue assez réconfortante, je dirai ; je n'avais pas peur de le regarder sans penser qu'il soit assailli d'arrières pensées.

Toutefois, il sembla combattre sa timidité puisqu'il se décida finalement à me regarder droit dans les yeux. Je reçus alors un électrochoc plutôt agréable, en soi.  Je continuais de secouer gentiment mon écharpe en laine mais ne m'arrêtais pas pour autant de le regarder, comme si nos regards étaient attirés. Il était vraiment beau, ça c'était une vérité absolue que j'avais pensé depuis le premier jour. Pourtant, je ne m'étais pas sentie attirée par lui la première fois que je l'avais aperçu étant donné que j'avais cru comprendre qu'il n'était pas un cœur à prendre. Et puis, je n'étais pas non plus le genre de fille à m'affoler pour peu de choses.

Au bout de quelques secondes, je ne pus m'empêcher de sourire à cette situation : lui et moi qui nous regardions sans même oser se dire quoi que ce soit. Je ne faisais alors plus vraiment bien attention à mes mouvements, si bien que mon écharpe s'échappa de mes mains et retomba au sol. Je m'étais baissée pour m'apprêter à la ramasser, quand un coup de vent se fit sentir et mon écharpe vola alors jusqu'aux pieds du bel inconnu. « Ooh, je vois », pensais-je, « ça doit être un coup du destin qui avait trop pitié de nous voir ainsi… » . J'hésitai alors à peine une fraction de seconde et me décidai enfin à réagir à ça :

- Ha, désolée, lui dis-je en souriant, je n'ai pas senti quand j'ai lâché mon écharpe. Mais de toute façon, elle était déjà humide à cause de la neige que j'ai reçu sur le visage tout à l'heure, ajoutais-je en montrant du pouce les enfants encore en train de s'amuser. J'essuyai mes mains mouillées également sur mon collant opaque, puis lui en tendis une avant d'ajouter avec plus de confiance que je n'aurais put imaginer précédemment : Je suis Amalia Always, de Serdaigle, on s'est déjà croisés je crois, non ? dis-je tout en pensant que lui avoir tendu la main était finalement peut-être un peu ridicule.


Dernière édition par Amalia Always le Dim 10 Nov 2013, 05:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Wood
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Ethan Wood, Dim 10 Nov 2013, 04:34



Lorsque le regard d'Ethan croisa celui de la jeune femme, un frisson lui parcourut le corps et vint faire battre son coeur comme pour régénérer les machines. Ils se regardèrent pendant un temps indéterminé. Ethan ne distinguait rien dans le regard de la jeune fille, comme si des barrières entouraient sa personne pour empêcher quiconque de deviner ses pensées. Cela plaisait beaucoup à Ethan. D'ordinaire, il était toujours accompagné d'une bande de quatre ou cinq filles qui se collaient à lui et roucoulaient, tout en le regardant avec des yeux duos, celles-là étaient ridicules, croyaient-elles vraiment qu'en jouant les autruches elles allaient faire battre le coeur d'Ethan ? Bien sûr que non, surtout que cette attitude devenait lassante.

La jeune fille esquissa un sourire. On se serait cru dans un tableau. Là le temps s'arrêta pour Ethan, il n'entendit plus les rires gras des clients dans les bars, ni les moqueries des enfants entre eux, ni les aboiements des chiens errants. Il n'entendit plus tout ça, il fixait Amalia avec une lueur dans les yeux indescriptible. Tout son entourage était comme ralenti, des petits flocons flottaient légèrement et tombaient avec grâce sur les épaules d'Amalia, comme des petites fleurs jetées pour les mariés. La froideur de l'hiver avait été remplacée par une chaleur étonnante en cette saison. Que se passait-il ? Les autres passantes ressentaient-ils ça ? Quand l'anglais tourna la tête pour essayer de trouver n'importe quel signe lui indiquant s'il était bien dans sa tête ou complètement fou. Puis, l'enchantement s'arrêta, la magie n'opéra plus et déjà il entendait les aboiements de nouveau.

L'écharpe de la jeune fille s'envola et vint se poser à ses pieds, elle se baissa gracieusement, tout en soutenant le regard d'Ethan mais celle-ci fut emportée par un coup de vent et vint se nicher aux pieds d'Ethan. Le destin l'avait décidé ainsi. Amalia rattrapa son écharpe, l'épousseta légèrement et s'excusa légèrement, tout en frottant sa main parsemée de neige sur son manteau, elle la tendit à Ethan.

- Ha, désolée, je n'ai pas senti quand j'ai lâché mon écharpe. Mais de toute façon, elle était déjà humide à cause de la neige que j'ai reçu sur le visage tout à l'heure. Je suis Amalia Always, de Serdaigle, on s'est déjà croisés je crois, non ?

Ethan serra sa main avec douceur, pour ne pas la broyer comme il faisait avec ses amis habituellement. Puis, se leva et essaya de parler mais rien ne sortit de sa bouche. L'anglais balbutia, cherchant ses mots. Que se passait-il ? D'habitude rentre-dedans, aujourd'hui, il n'arrivait même plus à répondre à une phrase banale telle que Bonjour, comment ça va ? Pas plus tard dans la matinée, il s'était vanté devant des filles d'avoir combattu un sorcier noir à mains nues en Amérque du Sud. Une anecdote qui était vraie en passant. Mais là, c'était différent, cette fille était différente et avec elle, il perdait tous ses repères. Puis, il inspira un bon coup et prit la parole.

- Ce... Ce n'est pas grave. Ethan Wood, oui, euh... Comme le bois... Je suis également à Serdaigle, je t'ai déjà croisé en.. dans la Grande Salle non ?

Mais qu'est-ce qu'il disait ? Ethan Wood comme le bois, c'était vraiment la pire technique de drague du siècle mais après tout, comment pouvait-il draguer sur une phrase comme ça. Et puis, qu'est-ce qu'elle s'en fichait de l'endroit où il l'avait croisé, tout ce qu'il comptait c'était qu'elle l'ait croisé !
C'était la première fois qu'Ethan était aussi timide en présence d'une fille, pourquoi n'arrivait-il pas à enchaîner deux phrases simples avec Amalia ? Amalia, que ce nom sonnait si bien aux oreilles du jeune brun. Comme le tintement du cristal. Puis, voulant rattraper le coup. Il débita.

- Excuse-moi, j'en ai oublié les bonnes manières, tu.. Tu veux t'asseoir Amalia ?
Revenir en haut Aller en bas
Amalia Always
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Renard charbonnier


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Amalia Always, Dim 10 Nov 2013, 05:50



Il mit un certain temps avant de répondre, comme s’il n’était pas certain de ce qui se passait à ce moment-même. Il semblait…perdre ses repères, c’est ça. Même s’il semblait un peu perdu, il se décida finalement à me serrer la main avec délicatesse. La sienne était douce mais virile, ce qui rendait le geste – tout simple, en soi -, un vrai plaisir. Puis il se leva et, une fois encore, il eut du mal à répondre et balbutia un instant. Je me demandais ce qui pouvait bien lui faire cet effet-là si bien que je soupçonnais à un moment qu'il plaisantait. J’éliminai cette dernière idée qui ne me plaisait pas quand il inspira pour prendre la parole :

- Ce... Ce n'est pas grave. Ethan Wood, oui, euh... Comme le bois... Je suis également à Serdaigle, je t'ai déjà croisé en.. dans la Grande Salle non ?

Sa petite blague sur le bois me fit arracher un rire. Non pas que je le trouvais ridicule, bien au contraire, à aucun moment je ne le percevais ainsi. Je le trouvais plutôt vraiment charmant, moi aussi il m’arrivait d’être timide dans certaine situation alors qu’on me voyait souvent comme une fille très sociable et qui aimait communiquer – on me reprochait aussi parfois d’être un vrai moulin à parole puisque je parlais aussi souvent pour ne rien dire. Ethan… C’était vraiment un prénom magnifique que je n’avais jamais entendu avant, mais qui lui allait à ravir. Certains auraient  peut-être « bloqués » devant son attitude, moi au contraire, cela ne me gênait pas. Je ne saurais vraiment expliquer pourquoi, mais en quelques sortes, en se montrant à moi ainsi, c’est comme s’il m’autorisait à être avec lui celle que j’étais. Et je comptais vraiment bien lui rendre la pareille.

- Excuse-moi, j'en ai oublié les bonnes manières, tu.. Tu veux t'asseoir Amalia ? ajouta-t-il, d’un air que je qualifierais d’affreusement mignon et qui ne pouvait aller qu’à lui.
- Oh, merci c’est très gentil à toi, mais en fait je dois rentrer, lui répondis-je. Mais tu peux te joindre à-moi si tu veux, on pourrait rentrer ensemble, ajoutais-je en enroulant mon écharpe au tour de mon cou et en enlevant mes cheveux coincés.

Il était vrai que je voulais rentrer, mais en même temps, j’étais tiraillée par l’envie de rester avec lui. Heureusement, j’avais trouvé une alternative à ça, en espérant vraiment qu’il accepterait. Je percevais Ethan comme un vrai homme. Pas juste comme un adolescent. Déjà parce que son physique se rapprochait vraiment plus de celui d’un adulte. Puis, même son attitude timide était raisonnable et mature, selon mon point de vue. Elle n’était pas dérangeante dans le sens où, normalement  quand on contoit quelqu’un de trop timide, on en devient gêné aussi. Ici, c’était différent ;  je savais que c’était dût à une rencontre un peu brusque de ma part et ce n’était pas une timidité comme les autres… Ne me prenez pas pour une folle, mais les faits sont là ; Ethan Wood, même dans cette situation, me paraissait comme un demi dieu sur pattes. Le genre d’homme dont je raffolais. Ce que je souhaitais maintenant, c’était de voir comment il pouvait être par la suite… et j’étais certaine que je n’allais pas être déçue.

Revenir en haut Aller en bas
Ethan Wood
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Ethan Wood, Dim 10 Nov 2013, 09:35


- Oh, merci c’est très gentil à toi, mais en fait je dois rentrer. Mais tu peux te joindre à-moi si tu veux, on pourrait rentrer ensemble.
- Avec plaisir Amalia, mais j'y pense, tu dois rentrer tout de suite pour une urgence ou seulement par le froid qui te tiraille ?

Ethan mit ses mains dans ses poches, attendant la réponse de la jeune femme. Si elle voulait rentrer à cause du froid, ils iraient s'installer dans un café pour profiter de l'après-midi et discuter devant une bonne boisson réchauffante. Le brun avait toujours aimé passer l'après-midi dans des bars, apprenant tous les petits potins de dernière minute grâce aux serveuses dont les oreilles traînaient un peu partout. De tous les endroits qu'Ethan connaissait il n'y avait que deux endroits où tu pouvais connaître tous les ragots du moment, les couloirs de Poudlard où les bruits circulaient aussi vite que l'électricité et les bars comme l'avait dit Ethan. Lorsqu'il était plus petit, quand Ethan n'aidait pas sa mère pour le marché pendant le week-end, il aidait sa tante dans son bar où il servait ses clients dès l'âge de 7 ans. Depuis, il est devenu agile et habile. Quand tu devais éviter les clients un peu trop encombrants avec un plateau rempli de cafés et d'autres boissons salissantes, il fallait tout faire pour ne pas perdre l'équilibre. Ces petits moments de son enfance lui revenaient en mémoire au toucher de certains objets, au goût de certains aliments.. Tout lui revenait avec une extrême facilité mais lorsqu'il essayait de se souvenir de son enfance, c'était toujours flou.

Ethan sortit des ses pensées et se reconcentra sur Amalia. Que lui avait-il demandé déjà ? Si elle voulait rentrer à cause d'un empêchement ou à cause du froid ? Oui c'était ça. Si elle avait un empêchement, ils seraient rentrés ensemble jusqu'au château et Ethan lui aurait sûrement donné rendez-vous pour le lendemain. Il voulait absolument la revoir. Puis, il la détailla. Des ses chevilles à sa racine, elle avait des longs cheveux bruns, une fine bouche qui se transformait souvent en sourire, des mains fines et des doigts dignes du meilleur pianiste de la Terre. Des grands yeux marrons qui laissaient planer le doute face à son humeur du moment. Cette fille était secrète et n'était pas ouverte comme les pages d'un livre, il fallait l'apprivoiser dans un certain sens pour qu'elle puisse se dévoiler complètement à vous. Ethan aimait les filles comme ça. Les filles mystérieuses. Celles dont il fallait mériter la place pour espérer entrer dans ses petites affaires. Puis, il reprit la parole pour lui dévoiler la raison de sa question.

- Ne crois pas que je.. Je voulais juste savoir si tu devais rentrer à cause d'un empêchement, car si ce n'était pas le cas, j'aurai aimé t'inviter à boire un café avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Amalia Always
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Animagus : Renard charbonnier


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Amalia Always, Dim 10 Nov 2013, 19:13


- Avec plaisir Amalia, mais j'y pense, tu dois rentrer tout de suite pour une urgence ou seulement par le froid qui te tiraille ?

Sa question me surprit mais pas désagréablement. Au contraire, je me disais bien que ce n'était pas posé au hasard et qu'en fonction de ma réponse, il allait surement me proposer quelque chose. Il n'enchaîna pas de suite, comme s'il était perdu dans ses pensées. Je choisis alors ce moment-là pour me permettre d'admirer son visage rêveur. Je comprenais vraiment pourquoi les filles lui tournaient autour; il n'avait même pas besoin de sourire pour que l'on tombe sous son charme - même si c'était quand même un petit plus, effectivement. Je n'étais pas certaine si lui, en revanche, appréciait beaucoup la compagnie de ses ... "pintades", mais il m'avait semblé que oui. Peut-être que je me trompais, mais dans tous les cas, je n'avais pas tellement envie de le savoir - ou du moins, de le savoir maintenant. D'un certain point de vue, je me sentais un peu différente de ce genre de fille et je ne vous cacherai pas que je n'en étais pas peu fière. Enfin, sans vouloir dire que ce n'était pas mon cas, on ne pouvait pas vraiment penser qu'elles étaient intéressantes ou alors qu'elles apportaient quoi que ce soit pour faire avancer le schmilblick... En pensant à cette dernière idée, je me promis également de la garder pour moi, par peur de blesser Ethan. D'ailleurs, je le vis se ressaisir - de quoi, je ne le savais pas - et ajouter :

- Ne crois pas que je.. Je voulais juste savoir si tu devais rentrer à cause d'un empêchement, car si ce n'était pas le cas, j'aurai aimé t'inviter à boire un café avec moi.

Je n'hésitai pas une seconde.

- Oh, eh bien, c'est très gentil de ta part. Je n'ai pas d'empêchement alors j'accepte ton offre, lui dis-je sans pouvoir contenir ma joie et en lui offrant alors un large sourire. Pourquoi pas à la Tête de Sanglier ? On pourra faire plus ample connaissance comme ça alors, ajoutais-je, un brin d'air malicieux.  

Et dieu seul savait à quel point j'avais envie de continuer de parler avec lui...
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Wood
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Ethan Wood, Mar 12 Nov 2013, 18:12


‘‘Oh, eh bien, c'est très gentil de ta part. Je n'ai pas d'empêchement alors j'accepte ton offre. Pourquoi pas à la Tête de Sanglier ? On pourra faire plus ample connaissance comme ça alors.

Je hochai la tête, lui faisant signe que son offre était acceptée, puis lui saisit le bras et l'emmenai vers le bar prénommé “La Tête de Sanglier”. Combien de fois avais-je fait un tour dans ce bar pour noyer ma mélancolie dans un verre de whisky ou pour passer la nuit en bonne compagnie, je n'osais même plus compter ces nuits passées ici, de peur que le nombre ne m'effraie. Alors que tous les serdaigles profitaient de la nuit pour rêver à la femme de leur vie, j'étais sûrement en train de "faire connaissance" avec celle-ci. S'ils apprenaient ce que je faisais à leur dulcinée, je pense qu'il virerai au vert. Mieux valait garder ça pour moi.

La Tête de Sanglier... C'était pas un nom très accueillant, vraiment, pour ce coup-là, on peut dire que son créateur s'est gouré. Mais bon, je n'aurai sûrement pas trouvé mieux alors je fermai ma bouche et changeai de pensées. Amalia, ce doux nom revint sur mes lèvres comme un murmure, ça me faisait penser à une race de papillons, légers, intouchables et inaccessibles. Tout comme la fille qui se trouvait à mes côtés. C'était ça qui m'avait attiré premièrement chez elle, passant outre sa beauté et sa 'gentillesse' si on peut dire. C'était étrange mais c'était vrai, tout ce qui t'est inaccessible te plaît plus que ce qui est à portée de toi. C'est vrai ! Pourquoi faire simple alors qu'on a compliqué ? J'aurai très bien pu choisir une de ses boniches, qui me tournaient tous les jours autour, comme copine puis enchaîner avec l'autre et ainsi de suite, mais non. C'était comme si je devais mériter Amalia par exemple. Elle ne faisait pas partie du groupe de poulettes qui me suivaient non, la seule fois que je l'avais croisé, c'était dans le couloir et elle ne m'avait pas adressé un regard. C'était tellement attirant, contrastant avec les filles qui se collaient à moi, prêtes à déchirer mes vêtements.

Avant de pousser la porte, je me tournai vers Amalia. Une mèche cachait un de ses yeux, j'aurai bien aimé l'écarter de son visage, mais j'y serai un peu trop loin. Après tout, on venait de se rencontrer aujourd'hui, je ne voulais pas lui sauter dessus ! Il ne fallait surtout pas que je lui fasse mauvaise impression alors je me contentai de sourire, en plongeant mon regard dans le sien. Essayant tant bien que mal d'y déceler quelque chose que je cherchais depuis le début de notre rencontre, mais rien, cette fille restait inaccessible, comme si son coeur était fermé à clef et manifestement, il fallait mériter cette clef. Puis, je tournai la tête et ouvrit la porte du bar, laissant passer Amalia devant.


{Fin du RP pour ma part}
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Luke Belt, Mar 03 Déc 2013, 16:58


Rp avec Ethan Wood

Nous étions début décembre et noël approchait à grand pas. Le paysage était devenu tout triste, tout blanc, recouvert par la neige qui tombait régulièrement. Heureusement que de nombreuses décorations colorées et lumineuse ornaient les maisons, cela rendait l’atmosphère plus joyeuse. Le temps était hivernal, glacial, et j'étais presque en train de me demander pourquoi je n'étais pas resté au chaud au coin de la cheminée dans la salle commune, au lieu de traîner dans les rues de Pré-au-lard. C'est vrai que j'avais rendez vous avec Ethan, un de mes amis, mais le froid me décourageai.

Je continuai d'avancer en maugréant contre 'hiver et je fini enfin par arriver à l'embranchement entre la rue principal et celle où je me situai. Il ne me restai encore qu'une centaine de mètre à faire et j'arrivai au lieu de rendez vous que nous nous étions fixé avec le Serdaigle. Je fis quelques pas, puis regardant au bout de la rue, je constatai que le préfet était déjà là et semblait m'attendre. Après un rapide regard à ma montre, je me rendis compte que j'étais en retard. En même temps, c'était rare que j'arrive à l'heure, il aurait pu s'en douter et ne pas arriver aussi tôt. C'est vrai quoi, à quoi ça servait de mettre une heure précise si on ne pouvait pas arriver plus tard ? Me rendant compte que ma logique n'avait aucun sens, je pouffai tout seul.

- Salut Ethan! Lançai-je lorsque je fus à sa hauteur.

Une idée me passa alors par la tête. Je me baissai d'un coup, ramassai en quelques instants un paquet de neige, et avant que le brun n'ait eu le temps de dire Quidditch, je lui lançai tout. Je fis un grand sourire, Ethan n'avait vraiment rien vu venir. C'était assez directe comme entrée en matière, mais c'était juste pour rigoler et j’espérai que mon ami comprendrait et ne râle pas trop. Cependant, au vu du regard qu'il affichait, je me rendis compte que je venais de déclarer une bataille de neige. La première de la saison.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Wood
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Ethan Wood, Ven 06 Déc 2013, 17:51


{PV Luke Belt}

La neige avait enseveli le village de Pré-au-Lard et il semblait qu'il ne restait qu'un manteau blanc. Les différents magasins affichaient leur vitrine de Noël et commençaient à attirer les différents clients souhaitant retomber en enfance. Les caisses se renflouaient et les musiques typiques des saisons hivernales commençaient à emplir les ruelles sinueuses. Alors que je marchais doucement en me faufilant dans les diverses rues du village de Pré-au-Lard, je sifflotais légèrement. Je devais me rendre au lieu de rendez-vous que m'avait fixé mon ami Luke, un peu plus tôt dans l'après-midi. Ce petit meeting était était tombé pile poil, n'ayant rien prévu pour la journée, Luke pouvait en remplir une partie. Seulement, je n'avais aucune idée de ce qu'il avait prévu, allions-nous nous promener dans le petit village, faire du lèche-vitrine ou bien tout simplement s'asseoir sur un banc pour discuter ? Pour moi, une bonne Bièreaubeurre ferait l'affaire, il faisait trop froid pour se risquer à rester dehors.

J'avais placé mes mains dans mes poches pour essayer de les protéger du froid. J'avais déjà les lèvres gercées et tous les membres n'étant pas ensevelis sous une tonne de vêtements étaient frigorifiés. Il était certain que je retournerai au château avec une bronchite aiguë ou bien un bon rhume mais au moins, je ne serai pas le seul avec le nez bouché. Ce serait une bonne raison pour rester au lit et louper les cours de Botaniques, cours qui ne me serviraient sûrement à rien et qui m'exaspéraient plus qu'autre chose. Seulement, louper un seul cours de Métamorphose serait un supplice pour moi, j'adorais tellement cette matière que chaque jour où je ne l'avais pas était une journée gâchée et ennuyeuse. Alors que j'avançai dans la neige, laissant chaque fois une trace de mes pas derrière moi, je me rapprochai de plus en plus du lieu de rendez-vous donné. Alors que je m'arrêtai pour vérifier les alentours, j'entendis derrière moi une voix masculine m'interpellant.

- Salut Ethan !

Je me retournai d'un coup, essayant de distinguer le visage de mon interlocuteur. Luke se trouvait là et me souriait doucement. Je lui fis une légère accolade amicale et alors que je m'apprêtait à lui demander comment se portait-il, une boule de neige meurtrière m'atteignit au niveau de l'épaule et quelques flocons vinrent se glisser dans mon cou. Je frissonnai, je détestais cette sensation. Alors que je lançai un regard meurtrier à Luke, devinant que cette attaque sournoise venait du Serpentard. Le vicelard ! Dans un geste rapide est vif, je me jetai derrière un banc, saisit une boule de neige au passage et le lançai sur le jeune homme. Puis, je le mitraillai de boules de neige de plus en plus tassées, afin que le coup porte là où ça fait mal. Je lui lançai un regard en coin, mes yeux pétillants de malice. Il avait demandé un combat, il avait obtenu la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Luke Belt, Mar 10 Déc 2013, 03:57


Un grand sourire vint éclairer mon visage lorsque ma boule de neige s'écrasa sur l'épaule d'Ethan et que quelques éclats glissèrent dans son cou. C'était le pire endroit pour recevoir de la neige car le froid s'y sentait beaucoup. Cependant mon sourire se fana bien vite car le Serdaigle se mit à couvert derrière un banc et riposta d'une grosse boule de neige. Il n'avait pas eu le temps de la faire bien alors elle éclata sans faire trop de dégâts sur mon manteau. Je jetai un coup d'oeil derrière moi afin de chercher un abris et mal m'en pris car une rafale de boules de neige très tassées. L'une d'elles m'atteignit moi aussi au cou, entre le col du manteau et mon écharpe aux couleur de Serpentard. C'était froid, très froid!

Nous étions maintenant à égalité mais j'avais apparemment déclenché une guerre car le préfet continuai à lancer ses minutions et l'éclat que je discernai dans ses yeux un éclat qui montrait qu'il n'avait pas l'intention d'arrêter de sitôt. J'étais en terrain découvert et il fallait absolument que je trouve un abri car mon caban noir en laine n'était pas ce que l'on peut appeler un vêtement imperméable adapté pour ce genre de chose. J'esquivai une boule meurtrière en me jetant à gauche puis couru derrière le muret qui se trouvait pas loin.

Je ramassai rapidement un peu de neige et la séparait en deux tas. Je venais d'avoir une idée de génie. Je fis de vagues paquets de neige qui ne ressemblaient pas tout à fait à des boules et les lançai d'une main à l'aveuglette dans la direction d'Ethan en espérant que ça l'atteigne. C'était juste pour faire diversion. De l'autre tas je fis des boules bien dures et solides. J'attrapai ensuite difficilement ma baguette entre mes doigts gelés qui tremblaient et lançai un #Wingardium Leviosa. Je dirigeai ensuite les boules au dessus du brun et les fis tomber. Je ne savais pas trop si mon stratagème avait marché car je m'étais aussitôt baissé pour ne pas me prendre sa riposte.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Wood
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Ethan Wood, Mar 10 Déc 2013, 16:37


La neige continuait à tomber en de petits flocons à peine visibles à l'oeil nu. Le froid commençait à tirailler le jeune Wood tandis que la neige coulait doucement dans le dos du jeune homme le faisant frissonner quelques fois et lui arrachant quelques soupirs exaspérés. Luke avait bien vue mais le Serdaigle n'avait pas dit son dernier mot. Le Serpentard regretterait son geste. Alors qu'Ethan imaginait quelques vengeances, il aperçut le jeune Belt qui se tortillait déjà, le Wood avait enfin réussi à l'avoir. Ils étaient à armes égales à présent !

Ethan continua ainsi à tirailler Luke pendant une bonne minute avant que celui-ci ne se jette derrière un muret, désormais protégé. Le manteau du jeune homme était parsemé de niege et semblait déjà trempé, ils seraient certainement cloués à leur lit le lendemain. Avec tous les frissons qui parcouraient leur corps et sans aucun moyen pour se réchauffer. Ethan réfléchissait à sa technique d'attaque, comment pouvait-il riposter désormais ? Sortir de sa cachette serait trop risqué et puis, il n'allait pas passer des heures à mitrailler Luke de la sorte alors que ses missiles n'arrivaient pas à l'atteindre. Puis, tout d'un coup, rien, plus aucun mouvement. Ethan releva doucement la tête et une balle fusa dans sa direction. « Bien sûr, Luke n'abandonnerait certainement pas la bataille de sitôt. » Seulement, ses projectiles ne semblaient pas être bien réfléchis, ils s'éparpillaient en plein vol et seuls quelques flocons atteignaient le jeune homme. Alors que le Wood releva la tête pour voir ce que manigançait le Serpentard, il put apercevoir la baguette de Belt en l'air avant qu'une montagne de neige vint s'écraser sur son dos. Des milliards de petits flocons vinrent se poser dans son cou, dans le bas de son dos, tellement froids que le sorcier avait l'impression que des milliards de petits poignards venaient se planter dans sa chair. Luke avait usé de la magie et avait été sans pitié. Cependant, il était tombé sur la mauvaise victime car chez les Wood, la vengeance se mange glaciale.  

Ethan ne voulait pas en rester là, Luke ne resterait pas longtemps si glorieux. Le Wood ne voulait pas user de la magie pour arriver à ses fins, il voulait faire sa avec plus de panache. C'est pour cela qu'il se faufila discrètement derrière les arbres qui entouraient Luke. Belt ne l'avait pas vu et c'est donc avec aisance qu'il agita avec vigueur les arbres qui entouraient son ami. Toute la neige qui y était alors logée vint se fracasser sur le blond.

Ethan retourna prestement derrière son campement, et informula un Accio sur les boules de neige de Luke. Celles-ci vinrent alors se déposer près de Wood et l'avantager de quelque peu. Il ne restait plus qu'à attendre la réponse de Luke. Son corps était à peine visible, enseveli par de la neige. Pour le coup, on pouvait dire qu'il n'avait pas raté son coup !
Revenir en haut Aller en bas
Luke Belt
avatar
DéveloppeurHarryPotter2005
Développeur
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Fourchelang
Permis de Transplanage


Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Luke Belt, Mer 11 Déc 2013, 09:16


Content de ma ruse qui avait apparemment marché, j'étais confiant et je me reconstituai une réserve de boules de neige sans prendre garde a ce qui m'entourait. Ethan devait surement être en train de chasser la neige de ses vêtements et je pensais donc avoir quelques instants de répit. Je me préparai a lancer l'offensive contre le Serdaigle, lorsque j'entendis des bruissements et des craquements provenant de l'arbre a ma droite. Pensant que c’était juste le bruit des branches dans le vent, je ne m'en préoccupai pas.

Soudain, tout devint blanc et une épaisse couche de neige s'abattit sur moi. Mais cela ne s’arrêta pas et de la neige continua a tomber sur moi jusqu’à ce que l'on ne distingue même plus mon corps tant j’étais enfoui dans la poudreuse. Le froid s'insinuai partout, glissant dans chaque ouverture sans aucune pitié. Mes muscles étaient tétanisés par le froid et j'avais beaucoup de mal a me dégager. Je vis alors ma réserve de munition s'envoler et passer par dessus le muret avant de disparaître de mon champ de vision. Mon cerveau se connecta alors et je compris d'ou venait l’afflux de neige qui venait se s’écraser sur moi.

- Ethaaaan! Attends toi a subir une terrible vengeance!

Je fini de me sortir complètement de dessous la neige mais j’étais trempé et je frissonnai. Je serais surement malade demain mais cela ne me gênait pas. Ce qui comptait c’était de s'amuser. Je tentais péniblement de réfléchir a un moyen de me venger, mais rien a faire. Ethan avait le dessus car il possédait les minutions et ses vêtements étaient plus secs que les miens. Je ramassai du mieux que je le pouvais avec mes mains gelées de la neige et tentait de la lancer sur le préfet, mais je n'arrivais pas a viser correctement et cela m’énervait. J'avais vraiment envie de gagner ce petit jeu amical.

Je fis un effort sur moi même et je parvins a calmer les tremblements de mes mains. Elles étaient toutes rouges et j'avais du mal a les bouger, mais c’était déjà mieux. Je décidai ensuite de changer de tactique. Lancer au hasard un grand nombre de boules ne servait pas a grand chose car très peu atteignaient des endroits stratégiques comme le cou. A présent, je prenais le temps de tasser beaucoup la neige, afin que la boule soit bien solide et je visai ensuite avec précision mon ami. Le taux de réussite était beaucoup plus élevé, même si le bleu et bronze avait encore l'avantage. Je n'allais pas me laisser battre sans rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Sur la place de Pré-Au-Lard

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 6 sur 18

 Sur la place de Pré-Au-Lard

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Rues de Pré-au-Lard-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.