AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 4 sur 14
La nuit tous les chats sont gris...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant
June Carter
Serpentard
Serpentard

Re: La nuit tous les chats sont gris...

Message par : June Carter, Mer 10 Juil - 17:10


[RP unique, j'espère ne pas déranger qui que ce soit chez mes VDD. Si c'est le cas, MP.]
La gare de Pré-Au-Lard et l'Allée des Embrumes. Deux lieux qu'elle affectionnait tout particulièrement. C'était là qu'elle se rendait lorsque les face-à-face avec sa solitude devenaient trop douloureux. Regarder les gens se quitter ou se retrouver sur le quai lui apportait un sentiment de bien-être paradoxal. Et quant au lieu sinistre où s'étaient rendus avant elle bien des sorciers malveillants, c'était le seul endroit où elle se sentait à sa place. Il n'y avait que là qu'elle était entourée de gens qui lui ressemblaient. Ils étaient de ceux qui jouaient avec le diable, s'amusaient de la tentation. Elle admirait chacune des personnes se rendant ici, puisqu'ils avaient tous en eux cette once de courage qu'elle aurait aimé avoir ; ils étaient adeptes de la magie noire et surtout, ils n'en avaient pas peur pour le moins du monde. Elle était consciente que les plus grands sorciers de l'histoire avait frôlé ce sol. Peut-être même avaient-ils piétiné le pavé sur lequel ses pieds étaient posés. Elle releva les yeux et imita deux hommes qu'elle croisa ; d'un mouvement lent, elle ajusta sa capuche et dissimula son visage. Le souvenir de ses parents ainsi cachés la fit sourire méchamment.

June Carter était partie à la recherche d'une personnalité depuis bien longtemps. Son passé, elle le connaissait. Son présent aussi. Mais aujourd'hui plus que jamais, son futur lui apparaissait flou. Sa mère avait décidé pour elle de son avenir, et ce dès sa naissance. Pas une seule fois la jeune Serpentard n'avait remis en cause les paroles de sa très chère maman. Ce serait comme elle l'avait décidé, un point c'est tout. Pourtant, la jeune adolescente voulait arriver à ses fins de ses propres manières. Pourquoi remettre les choses au lendemain quand on peut les effectuer le jour même ? Il lui avait suffit de quelques recherches à la bibliothèque pour trouver ce dont elle avait besoin. Cependant, ça n'avait pas l'air de suffire. Elle avait toute la matière nécessaire mais il lui manquait un élément important à sa réussite. Le courage.

Plus le temps avançait, et plus on doutait de ses capacités. Lors de son dernier retour à la maison, June avait surpris une conversation entre ses parents. Ces mots s'imposèrent à elle et résonnaient contre ses tympans. C'était comme si elle les entendait encore.


    « - Elle n'en est pas capable, tu le vois bien. Elle n'a pas cherché à nous poser de questions. Et si elle était la seule de la famille à ne pas vouloir suivre le mouvement ? Crois-moi Raphaël. Je refuse qu'elle soit la risée des Carter. Si je dois la renier, je la renierai, disait sa mère.

    - Agathe, je ne te comprends pas. C'est ta fille, fais-lui un minimum confiance. Elle est capable de beaucoup plus que tu ne le penses. Elle n'a pas été répartie à Serpentard pour rien. Laisse-lui le temps.

    - On ne l'a pas, le temps. Elle va devoir agir et se décider si elle compte revenir sous mon toit. Si elle ne devient pas comme nous, alors elle m'est inutile. C'est aussi simple que ça. Et tu n'as pas ton mot à dire, tu sais comme moi que c'est la solution à laquelle nous devrons recourir en cas de problème. Et au vu de sa motivation inexistante, je préfère m'y préparer. Nous n'avons pas le choix. »

S'en était suivi un long silence. C'était là une manière comme une autre de montrer qu'ils n'avaient, effectivement, pas le choix.

June avait pleuré des jours après cette conversation. Comme nous. Bien sûr qu'elle voulait devenir comme eux, mais comment était-elle censée y arriver si elle ne savait même pas quelle route elle devait suivre pour atteindre les sommets ? Les livres lui avaient appris énormément. Harry Potter et son combat contre le seigneur des Ténèbres. Le problème, quand on n'utilise pas la réserve de l'école, c'est qu'on ne peut rien apprendre sur les partisans du soit-disant mauvais côté. On montrait simplement à quel point Potter était bon, combien Granger était courageuse et Weasley digne de confiance. On faisait l'éloge de la magie blanche, et la magie noire n'était que l'amie éloignée du diable. June n'y avait jamais cru. Rien n'est tout blanc, rien n'est tout noir. Il y a forcément des nuances grisées entre les deux.

Le Monde magique ne se portait pas au mieux. Et si on a du inventer la magie noire il y a des millénaires, c'est bien pour une raison. Le bon côté des choses ne suffisait pas. Il fallait quelque chose de plus puissant pour faire bouger les choses. Et c'était justement ça que la jeune Serpentard voulait faire. Elle voulait changer les choses et montrer de quoi elle était capable. Et ce n'était sûrement pas suivre les gens comme un toutou qui lui apporterait le pouvoir auquel elle aspirait. C'était certain.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Stonem
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit tous les chats sont gris...

Message par : Elizabeth Stonem, Jeu 15 Aoû - 20:31


[ Comme ça fait plus d'un mois que personne n'a posté ici, je me permet de commencer un RP. Si il y a un problème, envoyez moi un MP]

~ RP Libre. Pour tout ceux qui aiment traîner tard le soir
~

Ce soir la, Effy était sortie en douce du château, ressentant ce besoin qui, avec le temps, lui était devenu familier. Celui de s'échapper. Celui de laisser ses problèmes à terre tandis qu'elle part dans les nuages. Celui de ne plus être elle même; de s'échapper de la réalité qu'elle ne pouvait supporter.

Comme à son habitude, elle avait forcé la dose de maquillage, la mettant en valeur. Elle portait une mini-jupe en plumes noires, de hautes bottes lassée, un top bleu déchirés dans le dos et qui laissait voir son nombril, sans oublier ses multiples colliers et bracelets. Ses cheveux bruns tombaient dans son dos en une cascade ondulée qui soulignait à merveille son air indomptable. Elle était sublime. Elle était dangereuse.

Effy se trouvait donc dans une petite rue sombre qui jouxtait l'allée des embrumes, adossée à un mur de pierre, regardant nonchalamment les gens passer. Elle ne ressentait pas une once de peur devant toutes ces personnes rongée par la magie noire. Elle était habituée depuis le temps qu'elle fréquentait cette allée.

La jeune fille fouilla dans le sac qui pendait à son épaule, et en sortie une bouteille de Whisky ainsi qu'un paquet de cigarette. D'un geste gracieux, elle décapuchonna la bouteille et en bus de longues rasades, sans reprendre sa respiration, avant de pousser un léger soupir de satisfaction en sentant la brume caractéristique de l'alcool s'installer dans son cerveaux.

Effy se saisit d'une cigarette qu'elle alluma, et inspira une bouffée de fumée, la sentant rapper sa gorge et ajoutant à sa sensation de bien-être.

Soudainement, elle sentit que quelqu'un la fixait. D'un geste rapide, elle degaina sa baguette et la pointa sur l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Eiren Whisper
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit tous les chats sont gris...

Message par : Eiren Whisper, Lun 19 Aoû - 20:15


Accoudé sur une des fenêtres de la salle commune, Whisper contemplait les étoiles, las d'avoir tenté de rejoindre Morphée pendant plusieurs heures comme à son habitude. Il se laissait aller au gré de ses rêveries et de ses pensées, en admirant les dizaines de constellations scintillant sur le ciel noir. Tout était calme, et rien ne pouvait briser ce moment de paix et de silence dont le jeune garçon se délectait chaque soir.

Ce furent des bruits de pas qui arrachèrent pour la première fois Whisper à son rituel nocturne. Il ne bougea même pas mais se tourna vers la salle commune, les deux coudes posés sur le rebord de la fenêtre. Une jeune femme traversa en vitesse la salle commune, vêtue de manière féline et séductrice. Whisper la reconnut immédiatement:

Effy

Elle ne remarqua même pas le jeune garçon, et sortit.

Whisper demeura quelques temps immobiles. Il pouvait tout aussi bien ignorer ce qu'il venait de voir et retourner dans les étoiles. Mais il ressentit quelque chose, un sentiment étrange. Toutes ses nuits à attendre le sommeil, à défier l'ennui, à attendre l'aurore sans que rien n'arrive, sauf la lueur d'une étoile filante. Cette sensation écrasante, impalpable qui nous pousse à commettre des folies.

Le jeune serpentard ne sut pas immédiatement pourquoi mais il suivit silencieusement sa camarade, poussé par la curiosité et par une inquiétude grandissante pour la jeune femme pour qui il ressentait, malgré son apparence et son attitude rebelle, de l'amitié.

Effy arriva dans l'allée des embrumes et bifurqua dans une petite ruelle. Whisper marqua un temps d’arrêt, sa raison le rattrapant. Est-ce bien sage d'être ici? Il n'en avait aucune idée, et il resta immobile quelques temps.
La peur envahit Whisper. La peur du danger, la peur d'être dans un tel endroit, un endroit sombre, malveillant, où bien des braves n'osent s'aventurer, cette peur, une peur paralysante, douloureuse qui prodigue nausée et vertige à qui tombe sous son étreinte, la peur de la mort.
Un frisson parcouru son corps, réveillant une douleur dans sa nuque. Il baissa la tête, son corps secoué par des tremblements incontrôlables. Que faisait-il ici? Pourquoi? Pourquoi avoir suivi Effy?

Et pourquoi pas?...


Whisper arrêta de trembler, et releva la tête. Un sourire en coin se dessina sur son visage. Il s'était approprier sa peur, il la gardait, la scrutait, la comprenait mais il ne céderait pas.

En avant...

Et il bifurqua à son tour. Effy était addossée à un mur et bu quelques gorgées d'une flasque. Whisper se souvint alors de l'odeur émanant de l'haleine de la jeune femme la première fois qu'il l'avait rencontré. Il se demanda comment elle pouvait aimer un tel breuvage, le jeune homme ne supportant pas ne serait-ce que la vue de la moindre goutte d'alcool. Elle alluma une cigarette , d'un geste vif, et recracha doucement la fumée.

Soudain elle dégaina sa baguette. En une fraction de seconde les pupilles de Whisper s'agrandir, transformant ses yeux en orbes noires. Effy n'eut même pas le temps de pointer sa baguette sur lui que Whisper avait sorti la sienne de sa manche, le regard toujours envahi par les ténèbres. Il lança d'un ton doux, presque inaudible.

- Expelliarmus!

Une miniscule étincelle vint frapper la baguette d'Effy qui s'envola quelques mètres plus haut. Whisper tendit son bras gauche, la paume de sa main tendue vers le ciel. La baguette de la jeune femme atterrit dans sa main avec une précision diabolique. Déjà 6 mois à Poudlard et Whisper maîtrisait les quelques sorts de base qu'il connaissait. Il renvoya la baguette d'Effy à sa propriétaire, ses yeux retrouvant un aspect normal durant l'envoi. Toujours sur le même ton il ajouta:

-La nuit tous les chats sont gris hein?
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Stonem
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit tous les chats sont gris...

Message par : Elizabeth Stonem, Lun 19 Aoû - 22:11


- Expelliarmus!

La baguette d'Effy s'envola sans qu'elle ai vu le coup venir. Elle aurait peut être mieux fait d'être plus prudente.
Elle plissa les yeux afin d’apercevoir l'inconnu qui lui rendait à présent sa baguette. Quelle ne fut pas sa surprise de reconnaître Whisper. Mais qu'est ce qu'il faisait là ?Ce n'était pas le genre de personne à se promener après le couvre feu dans un endroit aussi mal-famé que l'Allée des Embrumes. Décidément, ce petit était plein de surprises. Elle décida qu'elle l'aimait bien.
Néanmoins, elle n'arrivait pas à comprendre  comment avait il put la désarmer ? Il n'était qu'en première année, et Effy était sur-entraînée. Peut être était ce à cause de l'alcool. Ou peut être qu'elle devrait plus s’entraîner. Enfin bref.

-La nuit tous les chats sont gris hein?

Effy ne répondit pas immédiatement, se contentant simplement de le fixer, battant la mesure avec sa cigarette. Elle observa brièvement un groupe d'hommes sales et gras qui la regardait avec convoitise, souriant de leurs bouches à moitiés édentées. Elle n'eu aucune réaction.

Finalement, elle s'approcha de Whisper et ne s'arrêta que lorsque leurs pieds se touchaient presque. Elle voulait voir jusqu’à quel point il était courageux. Un élève normal serait parti en courant depuis un bout de temps déjà, mais il lui semblait que Whisper n'était pas un élève normal. Un sourire semi-amusé pris place sur son visage tandis qu'elle lui susurrait:

- Whisper. Je ne m'attendais pas à te voir ici. D'ailleurs, ce n'est pas très prudent de traîner dans le coin pour un premier année. Ça grouille de Mangemorts dans le coin. Que faisais tu ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Eiren Whisper
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit tous les chats sont gris...

Message par : Eiren Whisper, Lun 19 Aoû - 22:42


Effy s'approcha doucement de Whisper et la colla presque. Le jeune garçon fut légèrement déstabilisé n'étant pas habitué au contact. Elle eut un petit sourire qui augmenta son malaise.

- Whisper. Je ne m'attendais pas à te voir ici. D'ailleurs, ce n'est pas très prudent de traîner dans le coin pour un premier année.

Ce n'est pas très prudent... Whisper se mordit la lèvre pour ne pas sourire, il venait de désarmer Effy d'un claquement de doigt et elle lui parlait de sécurité.

Ça grouille de Mangemorts dans le coin. Que faisais tu ici ?

Il se demanda si Effy ne disait pas ça pour le décourager ou pour se débarrasser de lui. Son visage resta impassible, et un sentiment de sérénité empli anormalement son corps. Il regarda quelques instants le groupe d'homme qui fixait Effy depuis un moment. L'un d'eux éclata d'un rire rauque et murmura quelques choses à l'oreille de son voisin qui ria de plus belle.

-Charmant... murmura Whisper comme fasciné par leur réaction.

Puis il se tourna vers Effy et dit d'un air calme et serein:

-Je t'ai suivie, tu ne passe pas vraiment inaperçue et...

Il observa alors attentivement le visage d'Effy, enfin observer n'est peut-être pas le mot. Whisper semblait regarder à travers elle, comme perdu dans ses pensées.

-... Je m'ennuyais. Le jeune serpentard leva alors la tête et contempla le ciel d'un noir absolu. Il n'y a pas beaucoup d'étoiles ici... murmura-t-il toujours rêveur.

Effy n'était évidemment pas venu à l'allée des embrumes pour boire et fumer un peu. Et Whisper pensait qu'elle aussi avait quitté son lit pour un peu de frisson et d'aventure ou ne serait-ce que tuer l'ennui pour quelques temps.

- On a tous nos soucis d'oreillers... et toi qu'est-ce que tu fais là?
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Stonem
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit tous les chats sont gris...

Message par : Elizabeth Stonem, Lun 19 Aoû - 23:00



-Charmant... murmura Whisper

Effy fixa à son tour le groupe d'homme qui semblaient fasciner le jeune homme. Ce dernier paressait trop serein, beaucoup trop serein, tant et si bien qu'Effy se demanda brièvement s'il n'était pas sous somnifères. Personne n'était serein dans l'Allée des Embrumes.

-Je t'ai suivie, tu ne passe pas vraiment inaperçue et...

Il l'avait suivi ?! Décidément, quelque chose ne tournait pas rond chez ce garçon. Elle il aurait très bien pu être venue ici pour commettre quelque chose de particulièrement atroce, et il aurait été impliqué pour rien. Ils ne se connaissaient pas tant que ça.

Whisper semblait perdu dans ses pensées.

-... Je m'ennuyais. Il n'y a pas beaucoup d'étoiles ici... murmura-t-il, rêveur. On a tous nos soucis d'oreillers... et toi qu'est-ce que tu fais là?[/quote]
Les étoiles ???

- Et bien Whisper, l'Allée des Embrumes est un terrain de jeu potentiel pour qui à le courage de s'y aventurer. Chaque personne ici peut amener une aventure particulièrement...excitante. Même ceux là , murmura Effy en désignant du menton le groupe d'Homme qui la fixait toujours. Je dois avouer que je viens souvent dans le coin. Et jamais encore je n'ai passé une soirée banale. Néanmoins, c'est l'endroit le plus malsain de tout Londres, alors c'est un lieu propice aux mauvaises rencontres. Tu es certainement la personne la plus " pure " de tout le quartier.

Effy porta la bouteille à ses lèvres une nouvelle fois, son regard se fixant sur le visage de Whisper, évaluant le jeun homme, tentant de décortiquer son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Eiren Whisper
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit tous les chats sont gris...

Message par : Eiren Whisper, Lun 19 Aoû - 23:27


- Et bien Whisper, l'Allée des Embrumes est un terrain de jeu potentiel pour qui à le courage de s'y aventurer.

Whisper demeura impassible mais son sang fit un tour. L'allée des embrumes n'était pas un terrain de jeu, c'était un terrain de chasse, redoutable pour de jeunes gens comme lui et Effy.

-Chaque personne ici peut amener une aventure particulièrement...excitante. Même ceux là ,  Je dois avouer que je viens souvent dans le coin. Et jamais encore je n'ai passé une soirée banale. Néanmoins, c'est l'endroit le plus malsain de tout Londres, alors c'est un lieu propice aux mauvaises rencontres. Tu es certainement la personne la plus " pure " de tout le quartier.

Effy prie une autre gorgée de whisky sans quitter le jeune serpentard des yeux.

Pur...

Les pupilles de Whisper recouvrirent à nouveau ses yeux mais il garda son air calme, la colère montait en lui. Effy le voyait comme un faible, un petit, un première année. Et c'est ce qu'il était... à cette pensée une douleur envahit sa poitrine, le noir envahissant ses yeux. Il répondit d'un air calme bien que déstabilisé:

-Nous devons tout les deux être des mauvaises rencontres alors.


L'homme éclata à nouveau d'un rire mauvais, suivi par ses comparses. Whisper se retourna vivement vers eux.

Arrête de rire...

Les yeux désormais totalement noirs , Whisper semblait fixe le groupe. Il y eut une légère brise et le froid envahit la ruelle. Toujours en fixant la bande il ajouta:

-Je me demande quel genre d'aventure tu cherches Effy, mais je comprends pourquoi tu ne dors plus la nuit.

Whisper serrait sa baguette dissimulée dans sa manche, encore un rire  et il exploserait.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Stonem
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit tous les chats sont gris...

Message par : Elizabeth Stonem, Lun 19 Aoû - 23:52


Les yeux de Whisper se colorèrent d'une couleur noire pluton inquiétante, tandis qu'il se tournait une fois de plus vers le groupe d'hommes. Effy sentit immédiatement qu'il se retenait de faire une bêtise.

-Nous devons tout les deux être des mauvaises rencontres alors.
Je me demande quel genre d'aventure tu cherches Effy, mais je comprends pourquoi tu ne dors plus la nuit.

- Tu n'est peut être pas aussi faible que tu n'en as l'air. Néanmoins, tu devrais éviter d'attaquer ces ivrognes. Ils sont beaucoup plus que nous et je ne serais pas étonnée s'ils savaient se servir de la magie noire.

Les ivrognes en question se rapprochaient dangereusement, comme attirés par la colère qui semblait se dégager de Whisper. Leurs rires gras retentirent une nouvelle fois alors qu'Effy posait sa bouteille et se saisissait discrètement de sa baguette.

Visiblement, elle ne s'amuserait pas ce soir. Elle croisa secrètement les doigts pour ne pas que cette rencontre dégénère. La situation était en train de lui échapper et elle détestait ça. De plus, elle s'en voulait un peu d'avoir inconsciemment entraîné le jeun homme avec elle. il était trop jeune pour fréquenter ce genre d'endroit. D'ailleurs, personne ne devrait venir ici. Rapidement, elle réfléchi à une espèce de solution de secour. Ce n'était pas le genre d'aventure qu'Effy recherchait habituellement. D'ailleurs, aventure était un bien grand mot pour ce qu'elle faisait habituellement. Quelque part, elle aurait préféré garder le mystère vis à vis de Whisper. Elle n'aimait pas autant se dévoiler. Effy était persuadée que cette soirée pouvait gâcher le début d'amitié qu'ils avaient construit si jamais ça se finissait mal.

Rassemblant ses forces, elle se concentra de nouveau sur la scène qui se déroulait devant ses yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Eiren Whisper
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit tous les chats sont gris...

Message par : Eiren Whisper, Mar 20 Aoû - 0:25


- Tu n'est peut être pas aussi faible que tu n'en as l'air. Néanmoins, tu devrais éviter d'attaquer ces ivrognes. Ils sont beaucoup plus que nous et je ne serais pas étonnée s'ils savaient se servir de la magie noire.

Le groupe, composé de quatre hommes, se rapprochait effectivement des deux serpentards. Effy n'était pas à l'aise et Whisper sentit qu'elle aussi était prête à ce que les choses tournent mal. Un nouveau rire s'échappa de la gorge d'un ivrogne ce qui irrita le jeune garçon. Au fur et à mesure qu'ils avançaient Whisper pu constater qu'ils étaient tous sans exception complètement saouls et que marcher droit ne faisait plus partie de leurs aptitudes. Effectivement, l'un d'eux s'étala de tout son long sur le trottoir à quelques centimètres d'Effy, répandant une horrible odeur d'alcool et de crasse autour de lui. On entendit un curieux craquement lors de l'impact.

-Pourquoi attaquer quand tes ennemis se débrouillent bien tout seul? ajouta doucement Whisper avec un léger sourire.

-Ça te fait rire toi?!

A peine l'homme s'était-il relevé qu'il manqua de retomber lourdement au sol, brandissant une baguette cassée en deux de sa main droite, la pointe du précieux artefact gisant au sol.

-Tu t'marres? J'vais t'faire marrer moi! J'vais t'apprendre!!!

Une explosion retentit et l'homme fut violemment projeté en arrière, sa baguette explosant en une multitude de petite brindille rougeoyante. Whisper fit un pas en arrière, légèrement apeuré par l'explosion. Il serrait toujours sa baguette dissimulée mais il n'avait pas peur. Ces hommes étaient certes dangereux mais vu leur état il serait facile de fuir.

-C'est toujours comme ça? demanda-t-il à Effy mi blasé mi angoissé.

Il n'eut pas le temps de recevoir une réponse car l'un des trois homme restant s'approchait de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Stonem
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit tous les chats sont gris...

Message par : Elizabeth Stonem, Mar 20 Aoû - 11:26


-Pourquoi attaquer quand tes ennemis se débrouillent bien tout seul? ajouta doucement Whisper avec un léger sourire tandis que les hommes se rapprochaient de plus en plus.

-Ça te fait rire toi?!

-Tu t'marres? J'vais t'faire marrer moi! J'vais t'apprendre!!!

Une explosion retentit et Whisper recula légèrement, tandis qu'Effy restait impassible, prête à  se défendre.

-C'est toujours comme ça? lui demanda-t-il mi blasé mi angoissé. Intérieurement, Effy fut surprise du calme qu'il réussissait à garder dans cette situation qui commençait à devenir critique. Peut être devrait elle revoir son jugement sur ce jeune homme si particulier.

Effy ouvrait la bouche pour répondre lorsqu'un des hommes s’approchait d'elle. Tenant fermement sa baguette dans sa main, Effy ne recula pas d'un pouce alors que l’ivrogne s'approchait toujours plus près. Elle retint une grimace de dégoût lorsque l'odeur de crasse et d'alcool parvenait à ses narines et qu'elle avait une vue particulièrement atroce sur sa bouche écœurante.

- Ce n'est pas prudent pour une aussi petite fille de se promener ici.. Qui sais ce qu'il pourrait t'arriver, hein poupée ? murmura l'homme avant d'exploser de rire.

Son rire gras se répercutait dans la tête d'Effy, lui procurant une sensation des plus désagréables. Sans réfléchir, elle pointa sa baguette sur la jugulaire de l'homme.

- Peut être devrait tu te méfier des petites filles, dans ce cas, susurra t-elle avant  de lui envoyer un informulé de magie noire. Ce réflexe lui était venu naturellement et un rayon noir frappa l'homme de plein fouet, l'envoyant valser contre le mur d'une des maisons environnante sur lequel il resta immobiliser par le sortilège.

- Tu ne devrais pas jouer avec des choses qui te dépassent fillette, la prévint un des hommes qui était resté en retrait.

Effy eu un sourire machiavélique. Elle avait peur, et ce masque derrière lequel elle se cachait lui permettait de garder contenance et de ne pas perdre la face devant ses attaquants. Elle jeta un bref coup d’œil à Whisper. Il lui en voudrait d'avoir usé de magie noir, elle pouvait le parier.

- Qui as dit que j'étais dépassée ? murmura Effy en pointant à nouveau sa baguette sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Eiren Whisper
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit tous les chats sont gris...

Message par : Eiren Whisper, Mar 20 Aoû - 12:50


- Ce n'est pas prudent pour une aussi petite fille de se promener ici.. Qui sais ce qu'il pourrait t'arriver, hein poupée ?

L'homme s'approchait doucereusement de Effy alors que son rire retentit de nouveau. Whisper n'eut pas le temps de réagir que déjà la baguette d'Effy était pointée sur la gorge de l'homme.

- Peut être devrait tu te méfier des petites filles, dans ce cas murmura-t-elle toujours avec le ton séducteur caractéristique de la jeune femme. Et elle lança soudain un puissant sortilége. Whisper fit un bond en arrière.

De la magie noire...de la vraie...

C'était impressionnant, d'un claquement de doigt, la formule à peine prononcée Effy maîtrisait déjà son adversaire. Toute cette puissance, tout ce pouvoir en un seul geste. Les paupières supérieures du jeune garçon se soulevèrent légèrement lui donnant un regard mi surpris mi fasciné. La magie noire était extrêmement puissante pour qui savait la manier.

-Magnifique... murmura doucement le jeune Serpentard, mais ce n'était pas de l'admiration. Il avait dit cela d'une voix neutre, caverneuse et lointaine. Un profond dégoût envahit Whisper.

C'est trop facile... trop simple...trop parfait

C'est ainsi qu'il voyait à présent les arts obscurs. Rien n'était parfait en ce bas monde, ce qui semble n'être que perfection possède un revers bien plus hideux qu'on ne peut l'imaginer. Et Whisper se doutait bien que les ténèbres faisaient payer le prix fort à ceux qui recherchait la..."perfection".

-Tu ne devrais pas jouer avec des choses qui te dépassent fillette


Effy eut un sourire machiavélique, un sourire crispé, le genre de mimique qui vous donne des douleurs atroces suites à la contraction des muscles. Elle jeta un bref coup d’œil à Whisper qui lui répondit d'un discret hochement de tête. L'usage de la magie noire ne lui plaisait pas et il fouilla silencieusement dans sa poche alors qu'Effy ajoutait:

- Qui as dit que j'étais dépassée ?

Un sensation de froid sur le bout de ses doigts indiqua à Whisper qu'il tenait ce qu'il voulait. L'objet se serra entre son index et son majeur et le reste de ses doigts en pinça deux autres. Ça ne serait peut-être pas très efficace mais ça leur donnerait quelques secondes de répits.

-Jouons ensemble alors... menaça l'homme en brandissant sa baguette, son acolyte imitant son geste.

Whisper sortit d'un geste son bras de sa poche et lança les trois bavboules de sa conception en faisant claquer ses doigts. Les trois boules de verre, remplies d'un liquide verdâtre s’élancèrent vers les deux hommes.

-Amplificatum!

Les petites billes prirent alors la taille de ballons de football, et s’écrasèrent sur leur cible éclaboussant toute la ruelle de leur contenu. Whisper se protégea le visage d'un bras où il reçut de la substance. Effy fut elle aussi atteinte par une bonne dose de bavboule. Whisper arborait un sourire amusé en voyant les deux hommes totalement recouverts de slime, plus que quelques secondes et la substance deviendrait aussi dur que de l'acier.

L'un des hommes s'eesuya le visage:

-Tu vas me le payer sale petit morveux, il leva alors son bras qui resta figé tout comme le reste de son corps. Son acolyte, paralysé lui aussi par la substance étouffa un cri de panique

-Mais c'est quoi cette diablerie???

Les deux hommes étaient à présents immobiles, tels deux statues, seul leur visage vociférant insultes et menaces.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Stonem
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit tous les chats sont gris...

Message par : Elizabeth Stonem, Mar 20 Aoû - 13:14



- Qui as dit que j'étais dépassée ?

Du coin de l'oeil, Effy vit Whisper fouiller frénétiquement dans sa poche, se demandant ce qu'il cherchait.

-Jouons ensemble alors... menaça l'homme en brandissant sa baguette, son acolyte imitant son geste.

Effy sortit sa baguette prête à se battre lorsque Whisper agit. Il lança trois boules de verres qu'Effy n'eu pas le temps d'identifier.

-Amplificatum! cria t-il.

Effy les regarda voltiger avant de se prendre des projections du liquides verdâtre dessus. Elle lança un regard noir à Whisper, essayant de gommer toute expression de panique qui aurais pu se lire sur son visage. Qu'est ce que le garçon avait t-il bien pu mettre dans ses billes ? Petit à petit, les membres de la jeune femme devinrent lourds, et elle fut bientôt aussi bien immobiliser que s'il lui avait lancer un sort.

L'un des hommes s'essuya le visage:

-Tu vas me le payer sale petit morveux, il leva alors son bras qui resta figé tout comme le reste de son corps. Son acolyte, paralysé lui aussi par la substance étouffa un cri de panique

-Mais c'est quoi cette diablerie???

Rassurée sur le côté nocif du liquide, Effy ne sut comment réagir. D'un côté, il fallait que les hommes restent immobilent un bon moment, mais elle ne comptait pas passer la nuit ici. Elle dut reconnaître le côté ingénieux de l'objet. Cependant, un doute l'assaillit. Il ne comptait tout de même pas l'abandonner ici ? Dans sa tête, Effy commença à s'imaginer les pires senarios, ses yeux toujours plantés dans ceux du garçon, toujours aussi furibonds.

C'était à lui de prendre les choses en main maintenant. A lui de décider s'il voulait se sauver ou s'il resterait l'aider. Honnêtement, à sa place, Effy serait sans doute partie depuis un moment déjà, mais elle s'était attachée à Whisper, ce qui ne lui arrivait jamais. Donc elle ne savait pas ce qu'elle aurait fait.

Elle essaye lui faire comprendre par son regard qu'elle n'attendait rien de lui, mais elle n'était pas sûre qu'il comprendrait. C'était assez difficile de communiquer avec quelqu'un avec uniquement la pupille.
Revenir en haut Aller en bas
Eiren Whisper
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit tous les chats sont gris...

Message par : Eiren Whisper, Mar 20 Aoû - 14:00


Malheureusement Effy fut elle aussi prise par le slime et devint immobile comme les deux ivrognes. Elle lança un regard énigmatique à Whisper comme si elle s'attendait à ce qu'il s'enfuit. Il leva un sourcil interrogateur et pris sa baguette qu'il pointa directement sur Effy. Hors de question de la laisser dans cet état.

-Lumos!

Un jet de lumière verte engloba Effy, et la substance aussi dure que la roche devint liquide s'incrustant dans les vêtements de la jeune fille leur donnant un horrible couleur vert sombre. Il en était de même pour ses cheveux qui avaient perdu leur éclat de jais. Whisper eut un petit rire nerveux qui ne s'entendit pas. Il n'avait pas pensé à ce genre...d'effet secondaire et redouta pendant un temps la réaction d'Effy. Mais le cri d'un des ivrogne le ramena à la réalité. La substance qui les recouvrait pouvait fondre d'une minute à l'autre. Il tourna les talons et fonça vers l'une des ruelles les plus proches.

-Reste pas là! Bouge! lança-t-il à Effy.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Stonem
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit tous les chats sont gris...

Message par : Elizabeth Stonem, Mar 20 Aoû - 14:59


Whisper ne parut pas comprendre ce qu'elle voulait lui dire, aussi pointa t-il sa baguette sur elle, provoquant un éclat de panique dans les yeux de la jeune femme.
-Lumos!

Le jet de lumière l'engloba tandis que la substance coulait sur elle, souillant ses vêtements et son corps. Furieuse, Effy allait dire quelque chose quand un cri d'ivrogne retenti, lui faisant revoir l'ordre de ses priorités.

-Reste pas là! Bouge!

Pas stupide du tout, Effy se mit à courir à la suite de Whisper, enchaînant les ruelles sombres, s'attirants les regards des quelques passants qui profitaient de la nuit pour conclure quelques affaires illégales.

A bout de souffle, Effy s'arrêta soudainement de courir et se dirigea vers une impasse camouflée derrière un tas imposants de cageots. Faisant signe à Whisper de la suivre, elle s'assit, adossée contre un mur et alluma une cigarette.

- Ce n'était pas exactement le genre d'aventures auxquelles je pensait, mais c'était..original. , chuchota Effy en prenant une bouffée de cigarette. Elle pointa sa baguette sur elle même et se lança un récurvite. Ses cheveux et vêtements reprirent leur couleur habituel.

- D'ailleurs, la prochaine fois que tu essaye de bousiller mes affaires, tu le regrettera.

Le ton de la jeune femme n'était pas méchant, juste légèrement amusé. Bien sur, elle était énervé qu'il l'ai immobiliser, mais elle n'en dit rien. Après tout, il l'avait sauvé.
Revenir en haut Aller en bas
Eiren Whisper
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit tous les chats sont gris...

Message par : Eiren Whisper, Mar 20 Aoû - 18:56


- Ce n'était pas exactement le genre d'aventures auxquelles je pensais, mais c'était..original.

Haletant, suant, Whisper mit quelques secondes à pouvoir parler. Il reprit souffle au fur et à mesure des paroles d'Effy. Quel genre d'aventure espérait-elle à la base?
Elle reprit sa cigarette et nettoya ses cheveux et ses affaires grâce à un sortilège. Whisper fut légèrement soulagé que la nouvelle teinture de la jeune femme parte aussi vite.

- D'ailleurs, la prochaine fois que tu essaye de bousiller mes affaires, tu le regretteras.

Elle paraissait légèrement amusée se qui détendit Whisper, finalement il s'en tirait bien. Le jeune garçon eut un vertige puis un violent frisson. Pris dans le feu de l'action il n'avait pas eu le temps d'avoir peur et il se rendit compte de ce qui l'avait vécu. Cela lui fit un choc. Il se laissa glisser le long du mur et tomba lourdement au sol, toujours haletant. Puis il répondit:

-Je pensais que tu aimerais bien la couleur...j'ai mis des semaines à mettre ce truc au point.

Il sortit une nouvelle bavboule de sa poche et la contempla, la faisant tourner entre ses doigts. Whisper se releva et manqua de trébucher, et pour cause il tombait de sommeil. Les événements précédents l'avaient fatigué et il n'aspirait plus qu'à une chose: retourner dans son lit.

Plus d'aventure pour aujourd'hui...

Il se tourna vers Effy et risqua une question:

-Mais qu'est-ce que tu cherchais ici en fait?
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Stonem
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: La nuit tous les chats sont gris...

Message par : Elizabeth Stonem, Mar 20 Aoû - 19:18



Whisper semblait sous le choc et épuisé. Ça faisait beaucoup pour une soirée. Même Effy ressentit une fatigue inhabituelle. Une odeur nauséabonde venant probablement des égouts lui donna des nausées, ce qui n'arrangea rien à son état globale. De plus, le sortilège de magie noire l'avait épuisée. Il lui faudrait quelques heures de sommeil pour récupérer sa puissance magique entière. En attendant, elle se contenterait de sortilège mineurs. Ou de rien du tout.

-Je pensais que tu aimerais bien la couleur...j'ai mis des semaines à mettre ce truc au point.
Mais qu'est-ce que tu cherchais ici en fait?


Effy soupira. Elle n'aimait pas devoir se dévoiler et elle songea un instant à se défiler. Mais il méritait bien une explication. Elle la lui devait. Les yeux fixés sur le visage de Whisper, elle prit une grande bouffée de cigarette avant de lui commencer à parler.

- Tu es jeune Whisper, et quoi que tu puisses penser, tu es quelqu'un de "pur". Tu n'as jamais fait de méfaits dont tu puisse avoir honte, tu vis ta vie par toi même. J'ai déjà fait des choses que tu n'aimerais pas entendre, par besoin d’extérioriser ce que je ressent. C'est ce que je suis venu faire ce soir. Extérioriser. Vivre quelque chose qui m'aurait fait oublier, l'espace d'un instant, qui j'étais.
N'as tu jamais eu envie d'être quelqu'un d'autre ? C'est ce que je souhaiterais le plus. C'est pour ça que je bois. Pour oublier. Oublier celle que je suis. Je ne suis pas quelqu'un à qui il faut s'attacher, parce que je ne suis capable que de détruire. Tu vois, je détruis tout ce que je touche. Si j'étais toi, Whisper, je ne m'approcherais plus de moi.


Effy se tu, son regard à présent fixer sur un point imaginaire, comme perdue dans ses pensées.

On rentre ? demanda t-elle;
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: La nuit tous les chats sont gris...

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 14

 La nuit tous les chats sont gris...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.