AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger
Page 8 sur 8
Au pays du Soleil Levant
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
Jessy Brown
Serdaigle
Serdaigle

Re: Au pays du Soleil Levant

Message par : Jessy Brown, Sam 8 Avr 2017 - 2:29


Je suis vraiment désolée pour le délai...


Jessy patientait tranquillement derrière le comptoir de l’apothicaire japonais. C’était comme si elle était chez elle, dans la boutique d’un vendeur voisin sur Chemin de Traverse. Elle ne se sentait pas si dépaysée que cela. Après tout, elle était toujours dans le monde des sorciers, et dans ce monde-là on peut facilement se sentir proche d’une population étrangère, malgré des différences culturelles parfois frappantes. Ce n’était pas comme si elle était perdue au milieu des Moldus. Souriante, elle passait ses doigts sur le meuble sur lequel elle s’appuyait, puis les regarder, comme pour jauger la fine pellicule de poussière qui régnait dans l’échoppe. Malheureusement, l’hygiène n’était pas souvent une priorité. Elle n’était pas maniaque, elle était même très désorganisée – pourtant, dans sa boutique, elle savait y faire.

Tout à coup, la porte d’entrée s’ouvrit et la tira de ses réflexions. Tournant légèrement la tête, elle entraperçut une sorcière mais ne lui accorda pas plus d’attention que cela. Après tout, elle attendait simplement ses concombres. Une exclamation, semblable à une interpellation, la fit cependant se retourner pour de bon.

- Hey ! J'espère que tu as pris ton appareil photo avec toi, il y a pas mal de trucs exotiques par ici.

Mais… Cette personne parlait anglais. De plus, elle savait qu’elle avait pris son appareil photo ! La sang-pur haussa les sourcils en reconnaissant la vendeuse des Halles Magiques qui le lui avait vendu quelques jours auparavant. Si ça, ce n’était pas une coïncidence ! Combien y avait-il de chances, pour deux jeunes sorcières anglaises, de se rencontrer dans deux boutiques si différentes et si éloignées, en si peu de temps ? Positivement étonnée, Jessy lui adressa un grand sourire et comprit enfin l’ironie dans ses paroles. Elle balaya une nouvelle fois les étagères du regard - ce qui n’était pas du luxe étant donné la quantité de poussière assoupie. En effet, ce n’était pas très différent de ce qu’elles connaissaient. Peut-être que les articles les plus originaux patientaient en réserve ?

- Ah, ah ! Oui, je ne quitte plus mon appareil photo, c’est une merveille ! Mais c’est sûr que ce n’est pas en photographiant ce genre d’endroits que je me dépayserai. J’avais plutôt en tête d’immortaliser la faune japonaise.

Un coup d’œil vers l’endroit où le vendeur avait disparu. Il en mettait, du temps, pour trouver deux-trois concombres ! Reportant son attention sur la jeune sorcière, elle sourit et l’interrogea avec sa curiosité habituelle :

- Et toi, alors, comment se fait-il que tu sois passée d’une boutique  de bric-à-brac du Chemin de Traverse à un apothicaire de Tokyo ? Courte pause et elle réalisa qu’elle ne savait toujours pas comment elle s’appelait. Au fait, je crois qu’on ne s’était pas présentées. Moi, c’est Jessy. Ravie de croiser une compatriote à l’autre bout du monde !
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Au pays du Soleil Levant

Message par : Crystal M. Ertz, Jeu 13 Avr 2017 - 20:06



Il était toujours étrange de voir ce que la vie vous réservait. Les bonnes surprises, comme les mauvaises d'ailleurs, pouvaient surgir à n'importe quel coin de rue, du chemin de traverse jusqu'à Tokyo en passant les plaines africaines. Les possibilités qu'offraient la magie permettait de voyager n'importe où dans le monde à n'importe quel moment et d'y rencontrer une compatriote. La magie était utilisée depuis des siècles, mais il était impossible de certifier que l'on en connaissait tout. La brunette pour sa part, imaginait l'hypothèse qu'il existait une magie spontanée et invisible qui permettait notamment d'attirer deux sorciers ensemble dans un lieu moldu. Peut-être réfléchissait-elle simplement trop mais en tout cas, il lui était agréable d'y penser.

- Ah, ah ! Oui, je ne quitte plus mon appareil photo, c’est une merveille ! Mais c’est sûr que ce n’est pas en photographiant ce genre d’endroits que je me dépayserai. J’avais plutôt en tête d’immortaliser la faune japonaise.

Sourire franc. Il était rare que la gérante des Halles Magiques constate l'utilité effective de ce qu'elle vendait. Cette remarque fit un peu de lumière dans ce lieu franchement tristounet.

- Et toi, alors, comment se fait-il que tu sois passée d’une boutique de bric-à-brac du Chemin de Traverse à un apothicaire de Tokyo ? Au fait, je crois qu’on ne s’était pas présentées. Moi, c’est Jessy. Ravie de croiser une compatriote à l’autre bout du monde !

- Mon job aux Halles Magiques était à la base juste un moyen de gagner ma vie pour me permettre de réaliser ma passion à côté: L'alchimie, fit-elle avec une moue gênée. Je n'avais pas assez d'argent pour pouvoir en vivre, du coup je pratique le soir et je suis vendeuse de jour. Je prend parfois des congés pour voyager dans le monde pour m'aider dans mes recherches et développer ma science. Elle commença à tripoter une de ses mèches de cheveux, comme elle le faisait toujours lorsqu'elle devait parler d'elle. Enchantée Jessy, moi c'est Crystal.

Interrompant sa dernière phrase, ce qui devait être le vendeur réapparu de son trou, un bocal à la main et un petit sourire satisfait. Ça devait être le genre de vendeur qui aimait faire patienter ses clients pour un rien... Il n'avait pas l'air pressé du tout en tout cas.

- Je ne trouverai rien ici... Mais tu as parlé de faune japonaise, ça te dérange si je t'accompagne? Moi qui m'occupe toujours de la flore, je pense que ça pourrait être intéressant qu'on voyage ensemble, si ça ne te dérange pas bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Au pays du Soleil Levant

Message par : Jessy Brown, Mar 25 Avr 2017 - 1:53


La vendeuse des Halles Magiques paraissait agréablement surprise de retrouver une de ses clientes au Japon, alors que personne n'aurait pu prédire une rencontre dans ces conditions - sauf peut-être un voyant particulièrement doué, mais la divination avait la réputation d'être une discipline très nébuleuse. Elle arbora néanmoins une expression gênée pour répondre à la question de Jessy. Elle expliqua que son travail sur le Chemin de Traverse lui permettait de gagner sa vie pour pouvoir pratiquer sa passion en parallèle. Elle était donc alchimiste ! C'était très intéressant. Elle avait un emploi du temps similaire au sien, d'après ses dires. L’apprentie magizoologiste remarqua une différence et réalisa la chance qu'elle avait de vivre de sa passion. Certes, il lui fallait aussi voyager pour être complète. Mais elle était tous les jours au contact de créatures magiques et, bien qu'elles soient en captivité, c'était très enrichissant.

Jessy hocha la tête lorsqu'elle lui apprit son prénom. Crystal. Cela lui disait quelque chose. Peut-être l'avait-elle entendu sur le Chemin de Traverse. Elle pouvait aussi l'avoir croisée à Poudlard, quelques années auparavant. C'était possible, après tout elles venaient toutes deux du Royaume-Uni et paraissaient avoir le même âge. Toutefois, elle n'aurait su l'affirmer. La fourchelang ne se rappelait en général que de personnes qu'elle avait souvent côtoyées, amis proches ou camarades de maison. Elle n’en était quand même pas à l’amnésie de Lockhart.

Les présentations s’interrompirent un instant. Le vieux vendeur était de retour - enfin ! Son petit visage ridé leur offrait un sourire satisfait et il tenait à la main un bocal rempli de trois légumes verts. Bon, il avait pris son temps mais il lui avait ramené ce qu’elle voulait. Jessy se retourna vers lui et attendit qu’il lui annonce le prix. Étant donné que les concombres étaient une nécessité presque vitale dans ce pays, ils ne coûtaient pas très cher chez les sorciers. Tant mieux pour elle. Ouvrant son sac à dos, la brune récupéra sa bourse de cuir noir et en tira six pièces d’argent. Elle les plaça sur le meuble poussiéreux et son bocal lui fut remis. Ensuite, elle entreprit de ranger ses affaires en se tournant vers Crystal. Cette dernière ne paraissait pas convaincue de l’intérêt de la boutique.

- Je ne trouverai rien ici... Mais tu as parlé de faune japonaise, ça te dérange si je t'accompagne? Moi qui m'occupe toujours de la flore, je pense que ça pourrait être intéressant qu'on voyage ensemble, si ça ne te dérange pas bien sûr.

Un grand sourire apparut alors sur le visage de Jessy. Cette idée l’emballait carrément ! À sa sortie de Poudlard, elle avait voyagé à travers le monde seule et rencontré des professionnels pouvant l’éclairer. Maintenant, cependant, elle n’avait plus l’habitude d’être accompagnée dans ses recherches et restait seule des journées complètes. Un peu de compagnie lui ferait du bien. Crystal avait l’air très sympathique et leurs domaines d’études avaient l'air de se compléter…

- Ça ne me dérange pas du tout, au contraire ! C'est une très bonne idée. Tu pourras m'apprendre des trucs sur la flore asiatique, car je dois avouer que je n'ai jamais été une élève assidue en Botanique...

La jeune femme se souvenait encore des cours d'herbologie qu'elle avait séchés à Poudlard. Les Boîtes à Flemme, qu'est-ce qu'elle les avait trouvées utiles, fut un temps ! Aujourd'hui, elle n'était plus du genre à fuir le Savoir. Elle reconnaissait le grand intérêt de la flore, qui était de toute évidence liée à la faune qu'elle chérissait tant. La nature était la nature, et s'en rapprocher menait aux racines de la magie, de tout. Avec le temps, elle avait beaucoup appris au sujet des plantes magiques, mais son niveau devait être fort fort lointain de celui de l'apprentie alchimiste.

Jessy prit le temps de remettre son sac en place, sur son dos. Puis elle se tourna vers Crystal et l'invita à la suivre hors de la boutique après avoir salué le vendeur. Elles ne trouveraient pas ce qu'elles cherchaient entre ces quatre murs, la gérante des Halles Magiques venait de le souligner. De plus, elle lui avait dit qu'elle souhaitait l'accompagner. Il semblait donc tout naturel à Jessy de mener la marche, pour l'instant du moins. En venant à Tokyo, elle avait prévu de faire ses courses générales, pas seulement de se procurer des concombres. Mais, en y réfléchissant, elle avait le principal sur elle et il n'était pas utile de s'attarder davantage. Une fois dehors, l'Aigle observa les sorciers vêtus de longues robes colorées qui longeaient les façades des commerces. Elle se tourna vers sa nouvelle camarade.

- Ce matin, j'étais dans un endroit très sympa. Une magnifique réserve naturelle, en montagne. J'y ai vu plusieurs Kappas ! Il faudra sûrement les retrouver, mais bon. Je suis sûre que tu y décèleras aussi des choses intéressantes. Elle tendit son bras, jetant un œil alentours. Prête ? Je t'y emmène en transplanant, si tu me fais confiance pour ne pas être désartibulée. Ce sera bien plus rapide !
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Au pays du Soleil Levant

Message par : Crystal M. Ertz, Mer 31 Mai 2017 - 17:55



Duo de sorcière au Pays du Soleil Levant. L'aventure promettait d'être riche en souvenirs. Bien que la brunette ne soit pas très douée pour se faire des amies en générale, la présence de Jessy avait quelque chose de rassurant qui invitait à la confiance. Y avait-il du sang jaune et noir dans ces veines? Tandis qu'elle était en train de payer ces concombres -Crystal se demandait vraiment bien ce qu'elle comptait en faire-, la sorcière détailla sa nouvelle rencontre, essayer de se rappeler ses souvenirs de Poudlard, où elle l'aurait peut-être déjà croisée. Mais non. Décidément, elle aurait dû passer plus de temps hors de ses bouquins, elle ne connaissait aujourd'hui qu'une poignée d'étudiants de son année et n'avait pas beaucoup de contacts avec eux. L'avaient ils fuie? Ou était-ce l'inverse? Mais aujourd'hui n'était vraiment pas le jour pour se psychanaliser.

- Ça ne me dérange pas du tout, au contraire ! C'est une très bonne idée. Tu pourras m'apprendre des trucs sur la flore asiatique, car je dois avouer que je n'ai jamais été une élève assidue en Botanique...

La sorcière hocha la tête avec un sourire qui promettait de l'aider à élargir ses horizons de connaissances. La gérante des Halles espérait de son côté en apprendre un peu plus sur la faune. Bien qu'elles ne se connaissaient pas encore bien, il était certain que la fille à l'appareil photo avait la passion des bêbêtes. Cela c'était vu clairement lorsqu'elle avait prononcé le mot "faune" comme s'il s'agissait d'un des plus beaux et passionnants mots du monde. La sorcière ne pu s'empêcher de penser ce qu'elle pensait du mot "chocolat" mais elle le lui demanderai plus tard... Les deux jeunes femmes sortirent de la boutique. Crystal prit le temps de respirer à fond. Elle avait beau avoir l'habitude de ces vieilles boutiques décrépies, elle ne se ferait sans doute jamais à l'odeur... Son laboratoire peut-être autant, mais c'était sa puanteur, et ça n'était pas la même chose.

- Ce matin, j'étais dans un endroit très sympa. Une magnifique réserve naturelle, en montagne. J'y ai vu plusieurs Kappas ! Il faudra sûrement les retrouver, mais bon. Je suis sûre que tu y décèleras aussi des choses intéressantes. Prête ? Je t'y emmène en transplanant, si tu me fais confiance pour ne pas être désartibulée. Ce sera bien plus rapide !

La sorcière lui offrit son bras sans hésiter, impatiente de découvrir ces décors exotiques. Allons Y! , formula-t-elle quelques secondes avant qu'elles ne transplanent. La désormais familière sensation désagréable la prit au nombril et l'entraina des centaines de mètres plus loin. Lorsqu'elle rouvrit enfin les yeux, ce fut pour contempler un spectacle purement sauvage. Il n'y avait pas une habitation à l'horizon, la présence de l'homme, sorcier ou moldu, semblait quasi nulle. Tout était vert, tout était tranquille. Il y avait également une étendue d'eau non loin de là, qui semblait grouiller de vie.

- C'est... impressionnant. On ne peut pas trouver d'endroit qui ressemble aussi peu à Londres. Elle fit quelques pas, son regard se promenant sur chaque arbre et chaque plante. L'apprentie Alchimiste était loin de tout connaître, surtout lorsqu'il s'agissait de ces régions exotiques, mais elle espérait reconnaître certaines plantes. Et en effet, à peine quelques secondes plus tard, son regard se porta sur une fleur jaune-blanchatre assez petite avec des grappes. Des Matsu busa! S'exclama-t-elle après s'être approchée. Je n'aurai jamais cru pouvoir en voir de si près de la nature... Ce n'est pas si rare que ça, mais c'est une plante vraiment intéressante. Contrairement à beaucoup d'autres, elle n'a pas évolué et a conservé sa forme d'origine. C'est une têtue. Crystal remarqua une branche un peu abimée et profita de l'occasion pour la casser. Elle sentit une fois, puis tendit la branche à Jessy pour lui faire profiter de l'odeur. Etrangement, elle sent le pin. Cette plante ne fait rien comme les autres, ajouta-t-elle dans un sourire fasciné.

Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Au pays du Soleil Levant

Message par : Jessy Brown, Ven 25 Aoû 2017 - 19:00


Le voyage que Jessy avait entrepris au Japon étant en train de prendre une autre tournure, une dimension plus instructive et sociale. Par un grand coup de chance, elle avait rencontré une érudite dans la boutique d'un apothicaire de Tokyo. Cette jeune sorcière était la vendeuse des Halles Magiques qui lui avait remis son deuxième outil le plus précieux à ce jour - après sa baguette magique, il ne fallait pas exagérer. Elle avait l'air avenante et, étant aussi venue pour découvrir le pays, elles avaient décidé de se lancer ensemble. Comme le yin et le yang, l'une était plutôt faune et l'autre plutôt flore. Le monde s'ouvrait à elles deux. Elles ne se connaissaient pas vraiment mais cela importait peu ; elles faisaient passer leur passion avant le reste et c'était un point commun important. De ce fait, la jeune femme semblait avoir un petit côté Serdaigle. Si son ancienne maison était bien la bleue et bronze, il serait dommage qu'elles ne se soient pas rencontrées plus tôt.

Crystal se montra très enthousiaste à l'idée de transplaner à des kilomètres pour rejoindre la montagne. Elle prit le bras que Jessy lui avait tendu et, après quelques secondes de rappel des trois D, elles transplanèrent dans un craquement sonore. L'apprentie magizoologiste ferma les yeux le temps du trajet et les rouvrit lorsque ses pieds furent de nouveau à terre. Le transplanage n'avait jamais été agréable, mais cela lui faisait tellement de bien de quitter la ville ! L'air en altitude était frais et caressait ses joues. Elle pouvait humer les senteurs de mille et une plantes qu'elle ne voyait même pas. Le bruissement du vent mêlé aux feuilles chatouillait ses oreilles, ainsi que le clapotement de l'eau non loin. Elle était de retour à l'endroit exact qu'elle avait quitté ce matin, et elle n'était plus seule.

- C'est... impressionnant, commenta Crystal. On ne peut pas trouver d'endroit qui ressemble aussi peu à Londres.

- C'est clair.

Jessy resta immobile et silencieuse à scruter l'environnement, cherchant à savoir si un Kappa ne s'était pas aventuré près d'elles. Sa camarade, quant à elle, s'avançait entre les arbres et examinait les plantes à sa portée. Chacune avait trouvé son occupation. Rapidement, l'apprentie magizoologiste réalisa qu'elles étaient à bonne distance des premières créatures magiques. Elle se joignit alors à Crystal dans son observation des végétaux. Elle parvint à reconnaître de grands arbres comme les pins, mais les fleurs la laissaient perplexe. Certaines étaient de couleur vive, accompagnées de fruits ou bien de larges feuilles. Leur contemplation ne lui apporta pas beaucoup d'informations mais au moins un sentiment de légèreté, comme si elle était dans son élément. Elle se sentait l'aigle planant haut dans le ciel, au-delà des neiges éternelles...

- Des Matsu busa !

Le cri de Crycry tira Jessy de ses songes. Elle s'était approchée d'un buisson aux minuscules fleurs blanches et dont les branches portaient des grappes bleu foncé. Cela ne lui disaient pas grand-chose, néanmoins elle la rejoignit.

- Je n'aurai jamais cru pouvoir en voir de si près de la nature... Ce n'est pas si rare que ça, mais c'est une plante vraiment intéressante. Contrairement à beaucoup d'autres, elle n'a pas évolué et a conservé sa forme d'origine. C'est une têtue.

La sang-pur sourit à cette remarque et dut reconnaître que c'était très intéressant. La petite têtue avait tout ce dont elle avait besoin dans cet environnement et avait décidé d'en profiter à jamais. C'était une chance rare. Elle vit alors que la jeune alchimiste tendait la main. Cette dernière prit une branche fragile entre ses doigts et la cassa. Elle la porta ensuite à son visage pour en inspirer le parfum et permit à Jessy de faire de même. Hum...

- Etrangement, elle sent le pin. Cette plante ne fait rien comme les autres.

- Ça oui, elle est spéciale. Très intéressante. Les plantes sont un vaste monde, plein de surprises quand on se donne la peine de le découvrir. Je n'aurais pas su dire ce que c'était. Seulement que ces grappes ressemblent à du raisin, plaisanta-t-elle en les pointant du doigt. Tu es douée pour les reconnaître !

Jessy regarda Crystal en souriant, puis elle détourna les yeux. Elle avait bien envie de profiter de ses connaissances une nouvelle fois. Son regard vogua entre les multitudes de feuilles qui les entouraient. Elle cherchait une fleur qui lui attirerait l’œil et que la jeune femme pourrait sûrement lui faire découvrir. En pleine nature, il y avait du choix. Elle décida de s'approcher légèrement de la rivière, dans une zone humide qui devait faire le plaisir de quelques végétaux. Là, quelques arbustes remarquables aux feuillages vert clair. Les tiges de l'un d'eux étaient ornées de fleurs roses en minuscules épis. La plante était jolie et lui paraissait moins inconnue que le Matsu busa. Espérant que sa camarade pourrait éclairer sa lanterne, elle l'appela :

- Hé, Crystal... Est-ce que tu connais cette plante ?
Revenir en haut Aller en bas
Crystal M. Ertz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de transplanage


Re: Au pays du Soleil Levant

Message par : Crystal M. Ertz, Sam 2 Sep 2017 - 16:08



D'une manière assez étrange, la sorcière se sentait comme une gamine dans un magasin de jouets (ou aux Halles...). Elle aurait pu rester des heures à aller chipoter à droite et à gauche, en s'exclamant toutes les trente secondes sur telle ou telle plante. Sauf qu'en l’occurrence, les sorcières n'étaient vraiment pas dans un magasin. Ici, elles étaient coupées de tout et livrées à elles-mêmes et à leurs connaissances. Les objets de leurs désirs n'étaient pas présentés sur des étagères propres et bien rangées, mais étalés un peu partout et repérable seulement si l'on s'y connaissait. Et puis, il ne s'agissait pas ici d'acheter quoi que ce soit, ou de prélever trop de plantes de cet environnement. La sorcière se doutait bien qu'une grande partie des plantes et fleurs qui l'entouraient, comme des animaux, étaient aujourd'hui protégés.

La nature était un écosystème fragile qu'il était parfois difficile de sauvegarder. Si Crystal aimait à penser que la majorité des gens sur Terre avait le minimum d'intelligence requis pour ne pas tout foutre en l'air, sa vision était peut-être un peu utopique par rapport à la réalité, lorsque l'on regardait les nombreuses espèces en voie de disparition, notamment. Quoi qu'il en soit, la brunette comptait profiter au maximum de cette expérience dépaysante avec Jessy. Elle espérait également ne pas lui faire trop peur en sautillant ainsi pour une fleur, mais au vu de ses paroles, ça ne semblait pas être le cas. Elle semblait même l'encourager en lui pointant du doigts une nouvelle découverte à analyser.

- Oui! Je crois que c'est une Spirée du Japon, ce n'est pas une plante très rare, mais elle comprend plus ou moins 80 variétés différentes et elle est très résistante. Personnellement, j'adore sa couleur rose. Je trouve qu'elle irait parfaitement près de mon manoir... C'est une plante qui peut se cultiver dans presque n'importe quelle condition!

Alors que l'Apprentie Alchimiste se penchait vers elle pour ramasser quelques graines à ramener en prenant soin de ne pas abîmer la plante, un bruit la stoppait net dans son entreprise. Il y avait quelque chose, là, à quelque mètres d'elles à peine. Un morceau de bois craqua, et la brunette se redressa doucement.

- Jessy, je pense que nous ne sommes seules ici...
Revenir en haut Aller en bas
Jessy Brown
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Au pays du Soleil Levant

Message par : Jessy Brown, Mar 3 Oct 2017 - 21:09


Désolée du retard :3


Penchée par-dessus l'arbuste qui avait attiré son attention, Jessy prit une tige entre ses doigts. Elle caressa doucement les fleurettes roses et ce contact eut pour effet de l'apaiser encore un peu plus. Jour après jour, il lui semblait qu'elle se sentait plus à son aise loin de l'agitation des grandes villes. Elle était heureuse quand elle trouvait sa place au beau milieu de la nature, parmi les plantes pacifistes et la faune, qu'elle soit magique ou non. C'était une façon de se tenir à l'écart du mal des hommes. De telles escapades, temporaires, étaient une bouffée d'air frais dont elle ne pouvait se passer. Mais si... si un jour elle choisissait de partir définitivement, de suivre ses envies, de se complaire dans la nature ? Elle ne pouvait encore rien deviner. Il lui paraissait évident, cependant, qu'elle devrait entreprendre de longs voyages prochainement pour mener des recherches plus appliquées.

Sur le moment, elle était ravie de voir Crystal agir comme un boullu dans l'eau. Partager l'instant avec une personne au moins aussi passionnée qu'elle, et qu'à elles deux elles représentent une sensibilité complète à l'état de la nature... Cela n'avait pas de prix. C'était un instant à l'écart de l'espace et du temps, en-dehors des problèmes partagés par le commun des sorciers. Elles ne se souciaient que de comprendre ce qui les entourait et de vivre avec cela, et non en détruire ou en transformer la nature. Elles n'étaient que deux âmes vagabondes parties au bout du monde. En territoire inconnu ? Pas tout à fait. Elles étaient suffisamment instruites et ouvertes d'esprit pour y rencontrer le familier.

- Je crois que c'est une Spirée du Japon, ce n'est pas une plante très rare, mais elle comprend plus ou moins 80 variétés différentes et elle est très résistante. Personnellement, j'adore sa couleur rose. Je trouve qu'elle irait parfaitement près de mon manoir... C'est une plante qui peut se cultiver dans presque n'importe quelle condition !

- Ah, d'accord. Ça me dit quelque chose. C'est vrai qu'elle est superbe ! Maintenant que tu me parles de ton manoir, je dois dire qu'elle serait aussi la bienvenue chez moi.

La sang-pur étira les commissures de ses lèvres, dévoilant ses dents. Elle s'écarta de la plante afin de laisser Crystal y accéder. Jessy la couva d'un œil jusqu'à ce qu'elle entendît un craquement. Sa camarade n'y avait pas non plus été sourde. Elle se redressa et lui fit remarquer qu'elles n'étaient pas seules ici. Ces mots seuls la firent réagir : elle porta machinalement la main à sa baguette. Il était rassurant de sentir le bois d'aulne au creux de sa paume. Toutefois, dans cette situation, un élément lui serait probablement plus utile. Dans un mouvement calme, elle dégagea l'une de ses épaules de son sac et en retira un bocal.

- Je t'ai dit que j'avais vu des Kappas dans le coin... murmura-t-elle. Nous sommes sur la berge de la rivière. Il ne serait pas étonnant d'en croiser un ici. À ton avis, à quoi ceci pourrait bien nous servir ?

Jessy lui montra le récipient de verre qui contenait les trois concombres qu'elle avait achetés un peu plus tôt à Tokyo. Elle ne serait pas surprise si Crystal en connaissait l'utilité car, après tout, c'était l'une des premières choses à savoir pour se prémunir des Kappas. En revanche, si elle ne s'y connaissait pas tant que cela en zoologie magique, ou si elle avait tout simplement oublié les informations superflues qu'elle avait acquises à Poudlard, elle ne saurait peut-être pas. Quoi qu'il en soit, elles n'avaient pas beaucoup de temps pour débattre de cela. Une chose se trouvait à trois pas d'elles et pouvait surgir d'un instant à l'autre.

La brunette voulut tourner le couvercle du bocal mais impossible de le faire bouger. Elle s'acharna pendant une vingtaine de secondes puis le tendit à l'alchimiste, lui demandant si elle pouvait le lui ouvrir. Oui, on aurait dit une pauvre Moldue qui ne s'en sortait plus, mais aucun sortilège ne lui vint à l'esprit et elle songeait que Crystal pourrait arranger ça facilement. Au même moment, une tête semblable à une vasque surgit d'entre deux buissons, un peu plus loin. La créature scrutait le sol et ne semblait pas encore les avoir remarquées. Elles risquaient d'en devenir bientôt les proies.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Au pays du Soleil Levant

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 8 sur 8

 Au pays du Soleil Levant

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Autres Lieux Magiques ~¤~ :: A l'étranger-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.