AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions
Page 9 sur 10
Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Invité
Invité

Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 Empty
Re: Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Invité, le  Sam 7 Juil 2012 - 13:47

« Vous avez raison. Je vois que le Veritaserum n'est plus un secret pour beaucoup d'entre vous. Néanmoins dans toute la liste d'ingrédients cités, il nous manque 2 tubercules de Babiana Attenuata cueillis en période de floraison, 2 zircons jaune et 1 pincée de poils de Ptilocerque de Low. Ils font également partie des ingrédients à incorporer à la potion... que vous allez d'ailleurs devoir me préparer. Tout le monde devant un chaudron je vous prie. Partie pratique. »


Judas allait remercier son amie Jessy pour l’information qu’elle lui avait donnée quand la voix de Madame Lecomte la fit détourné son regard. 2tubercules, 2 zircon , cela lui rappelait le citron tiens ??? Poils de ptilocerque de Low ??Beurk des poils… Judas n’avait qu’une hâte à cet instant précis, rechercher dans son livre à quoi pouvait bien ressembler un Ptilocerque…Devoir préparer ? Judas s’en doutait et elle était ravie mais vit du coin de l’œil que Jessy était un peu plus paniquée qu’elle. Du calme allait-elle lui dire, nous n’avons pas à combattre un mangemort…Rien qu’à cette idée son poil à elle se hérissa la faisant relativiser sur ce défi à relever et la fillette aimait relever des défis. Bon un cycle lunaire…Tout le monde avait dit que cela durerait un mois mais n’est-ce pas plutôt vingt huit jours exactement ? Judas dévisagea Jessy un peu inquiète, puis elle releva ses manches pour signifier qu’elle était prête.

Sur le tableau elle mira la préparation de la potion que Madame Lecomte inscrivit à l’aide de sa simple baguette. Judas pensait actuellement qu’il devait bien y avoir un sortilège pour augmenter le QI intellectuel …Si elle parvenait à obtenir l’intelligence d’Einstein, elle pourrait en deux, trois mouvements y parvenir. Pendant que Madame Lecomte marquait les instructions, Judas avait regardé dans son livre chacun des ingrédients. Le professeur ouvrit une armoire dont les portes grincèrent un peu mais l’attention de la fillette fut concentrée sur ses pages.


« Vous trouverez au tableau la liste des ingrédients nécessaires à la préparation de la potion et dans votre livre de potion la procédure à appliquer. Comme la potion prendra un mois, vous ferez attention à veiller à ce que la préparation se déroule comme il faut. Vous pourrez revenir dans la salle pour surveiller et faire ce que vous avez à faire. Dans un mois, je vous demanderai un échantillon. »

Judas pensait à Jessy et se demandait si elles pourraient l faire ensemble mais cela signifierait-il que ce serait une tricherie déloyale ? Scrutant du regard son amie en relevant enfin son visage, elle la vit sortir également son livre de potion puis écouta la petite fille qui l’encourageait.


« Bonne chance, ce ne sera pas facile... »


-Et bien quel encouragement ! Un petit rire de nervosité la gagna rapidement. Mais merci quand même, c'est gentil de ta part.
rigolait-elle en fixant Jessy.

Judas visionna la fillette qui fit deux voyages pour tout lui rapporter du moins les tubercules…En en attrapant un, Judas le détailla scrupuleusement.


-On dirait des patates, précisait-elle à son amie en souriant.

Bref, trêve de plaisanterie, son amie avait déjà soulevé son chaudron. Judas en fit de même tout en zieutant à la fois son tableau et son livre de cours. Puis, elle s’avança vers l’armoire tout en s’emparant des derniers ingrédients. Une plume de Jobarbille, dix feuilles de verveine hybride..Verveine…Ne lui avait-on pas dit que cela était dangereux pour les vampires ? Haussant les épaules, elle poursuivit sa démarche. Elle prit de l’eau de source, Eau de source, de l’aAttenuata, deux sardonyx , la même portion de zircons jaune , la pincée de poils de Ptilocerque de Low et enfin… Une langue séchée de myrmidon qu’elle tint au bout de ses deux doigts en arborant une grimace disgracieuse.

-Beurk s'exclamait-elle en déposant tout cela sur la table avec ses petites menottes. Alors, débuta-t-elle. Prenant son chaudron qui surpassait sa petite blonde, elle le déposa sur la table et s’empara de sa chaise pour monter dessus. Oui parcequ’avec la hauteur du chaudron elle n’aurait pas pu voir dedans ni y ajouter les ingrédients
.
Code:


Disposer le chaudron rempli d’eau dans un carré virtuel dont les angles sont formés par les quatre pierres alternées. Maintenir les pierres sous une flamme constante. Laisser en l’état pendant 5 jours environ.

Judas versa donc lentement l’eau de source, en souriant. Non qu’elle soit sûr d’elle mais maintenant elle avait vraiment l’impression d’une sorcière, comme dans ces vieux contes de fée que lui lisait sa mère, ne manquait plus pour clôturer ce spectacle et cette impression la verrue odieuse sur le bout de son nez. Mais la fillette se reprit en remerciant le fait que personne ne puisse lire dans ses pensées. Elle regarda l’eau très claire coulée dans l’ustensile jusqu’à la moitié du chaudron un peu près. Puis elle s’empara des pierres qu’elle avait oubliées dans l’armoire. Bondissant de sa chaise, elle s’y aventura et s’en empara ainsi que d’une boussole. Quatre pierres bien jolies qu’elle plaça en carré sur la table, avec l’aide de sa boussoles elle positionna les pierres selon les quatre points cardinaux, une situé vers le nord, une au sud, une à l’est et enfin la dernière à l’ouest. Puis, elle souleva le chaudron contenant l’eau pour le disposer dans ce carré virtuel. Elle actionna l’ustensile pour que les pierres soient maintenues sous une flamme constante. Puis elle lut qu’il fallait attendre cinq jours ! Bien ! Elle repoussa un peu les autres ingrédients sur le côté histoire que l’un d’entre eux ne prennent pas feu, vu ce qui lui était arrivée depuis son arrivée dans cette école, tout pouvait arriver ! Soudain, une silhouette avait disparue déjà de la classe…Jessy !! Elle n’eut pas le temps de lui dire au revoir mais se dit qu’elle la reverrait dans cinq jours. Bien ! Agenda, se disait-elle. Elle prit son agenda dans son sac et sa plume pour marquer l’heure et le jour. Voilà ! Faisant un petit signe à Badr, Violetta et Naomé, elle sortit de la classe pour revenir dans cinq jours.



*** cinq jours plus tard *****

La matinée était belle, fraîche mais aucun rayon de soleil !Ce qui la rassurait, travailler avec le soleil était démoralisant, elle préférait largement gambader dehors ! Enfin parvenue à la salle de potion, Judas remarqua Jessy avec un grand sourire. Son chaudron était encore là ainsi que tous ses ingrédients. La blondinette fit un petit signe à Jessy puis monta sur sa chaise pour observer le contenu du chaudron. L’eau vibrait, frissonnait un tant soit peu. Déposant son sac, elle en sortit son manuel.

Code:

Lorsque l’eau vibrera placer les pierres au fond du chaudron et maintenir un nouveau feu doux dessous. Patienter jusqu’à ce que les pierres tournent au fond du chaudron (compter environ 2 à 3 jours)


Judas prit méticuleusement les pierres et les disposa au fond de l’ustensile. Elle baissa la température du feu en dessous du chaudron tel qu’on le lui imposait. Puis il fallait attendre que les pierres tournent. …Aussi, Judas bondit de sa chaise puisque Jessy s’était assis sur la sienne.


-Bonjour, Jessy ! Comment tu vas ? Et ta potion ça donne quoi ? Demandait-elle en s’asseyant à côté d’elle, tu sais je trouve que les potions c’est comme de la poésie sauf qu’au lieu d’effectuer l’art et le jeu des mots, on fait l’art des ingrédients… Hein ? Quoi ? Mais qu’est-ce qu’elle racontait ? Bon oublions. Tu sais ça me rappelle un film..Je ne sais pas si tu l’as déjà vu les ensorceleuses ? Tiens attends. Lui disait-elle en reprenant son sac et en y sortant son baladeur pour en donner un à Jessy. Écoutes, j’adore cette chanson ! Lui dit-elle en souriant.

Spoiler:
 

Puis, voyant qu’il n’y avait personne dans la salle, Judas commençait à se déhancher un peu en entendant la musique de son baladeur puis prit les mains de Jessy en les faisant bouger, remuant son popotin. Bon certes, c’était puérile mais c’était pour détendre l’atmosphère et puis elles devaient encore attendre deux ou trois jours pour la préparation..Autant se détendre !





Sue Glanmor
Sue Glanmor
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Fourchelang


Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 Empty
Re: Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Sue Glanmor, le  Sam 7 Juil 2012 - 15:19

Tiens, Judas opérait et baissait la température de son propre chaudron. Elle regarda ensuite la petite Serdy et lui lança :

    « Bonjour, Jessy ! Comment tu vas ? Et ta potion ça donne quoi ? »


La Gryffy s'assit à son tour et elles purent discuter un peu. Jessy glissa un regard vers son chaudron. Tout semblait aller bien mais comme la préparation durait sur un mois, elle avait tout son temps pour se tromper et tout rater. Enfin, pour l'instant, tout avait l'air pour le mieux. Les pierres étaient au fond de l'eau, le feu semblait à bonne température... Pas besoin de s'en faire !

    « Coucou Judas ! Ça va et toi ? Ma potion, ben, ça peut aller pour l'instant... La tienne, c'est bon aussi ? Faut dire que ce n'est pas l'une des plus simples à faire... »


Bon, la première année ne donnait pas un aire des plus optimistes mais elle l'était à peu près ! Judas continua ensuite en parlant de l'art des Potions, le comparant à la poésie... Jessy trouva sa remarque très amusante et rit un petit peu. Elle avait raison en vérité. Les deux étaient des arts différents mais proches en même temps.

    « Tu sais je trouve que les potions c’est comme de la poésie sauf qu’au lieu d’effectuer l’art et le jeu des mots, on fait l’art des ingrédients… » Elle s'arrêta un instant puis dit : « Tu sais ça me rappelle un film... Je ne sais pas si tu l’as déjà vu les ensorceleuses ? Tiens attends. Écoute, j’adore cette chanson ! »


La préparation du Veritaserum lui rappelait un film ? Jessy n'avait jamais entendu parler des ensorceleuses. Ce devait être un truc de moldus. Elle ne connaissait pas beaucoup de choses, du côté des non-sorciers, il faut le dire...

La Gryffy saisit son sac pour en sortir un objet émettant une musique qu'elle tendit à Jessy en souriant. C'était un engin moldu intéressant. Il faisait de la musique, même malgré sa petite taille... Un peu comme le gramophone de la Soirée Serdaigle, mais de plus petite taille. Quels imaginatifs ces moldus ! En plus, la musique était très amusante et faisait sourire Jessy.

Pendant ce temps, Judas se mettait à danser. Elle était trop drôle ! La Serdy rit lorsque son amie la prit par les mains pour les faire bouger. Il n'y avait personne encore dans la salle, heureusement ! Elles pouvaient s'amuser un peu, sans déranger d'autres élèves pour autant. La Gryffy continuait à se déhancher et Jessy se joint à elle. Elle remua ensuite son popotin et la brune bougea ses bras presque dans tous les sens en souriant.

Judas était vraiment trop drôle ! La première année la prit par les mains à son tour et la fit tourner un instant. Elle regarda ensuite sa montre et se dit : Mince, je vais avoir un cours bientôt ! Elle s'amusait bien avec son amie... Tant pis pour le cours ! Elle dansa encore quelques minutes, puis dût lui dire au revoir :


    « Désolée Judas ! J'ai un cours maintenant... Il faut que j'y aille. » Elle prit son sac et jeta un coup d'oeil à son livre avant de continuer : « On se retrouve dans deux jours à la même heure si tu veux ! »


La petite Serdy attendit la réponse puis s'en alla et faisant un signe de la main. Elle quitta la salle de classe en laissant son manuel ouvert pour la prochaine fois. Elle se rappela de l'heure et d'où elle en était dans la potion puis quitta les frais cachots en direction du deuxième étage.

- deux jours plus tard -

[Hrpg : admettons que tu sois déjà là, si ça ne va pas j'édite ^^ ]


Aujourd'hui, le soleil n'apparaissait pas derrière les nuages. Il faisait on ne peut plus frais et la perspective d'avoir encore plus froid en descendant dans les cachots démoralisait Jessy. Cependant, savoir que c'était pour faire sa potion lui redonnait le sourire. Celle-ci avançait bien pour l'instant et ne paraissait pas encore désastreuse. Elle descendit de nombreux escaliers mouvants pour finir au rez-de-chaussée puis redescendre parmis les torches et les murs en pierre.

La jeune Serdaigle finit tant bien que mal devant la porte de sa classe de Potions. Elle la poussa, puis après un lourd grincement, la fillette pénétra dans sa salle de classe. Il y avait déjà quelqu'un : Judas ! Jessy lui fit un signe de la main et dit :


    « Salut ! Quoi de neuf ? »


Toutes les affaires étaient en place, et la première année s'assit calmement auprès de son amie, après avoir posé son sac à terre. Avait-elle déjà continué sa préparation ? Pour sa part, Jessy resta gentiment assise en attendant la réponse de la Gryffy. Elle eut soudain une idée malicieuse et lança en se trémoussant sur sa chaise :

    « Tu as encore ramené de la musique ? »
Altair Ibn-La'Ahad
Altair Ibn-La'Ahad
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 Empty
Re: Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Altair Ibn-La'Ahad, le  Dim 8 Juil 2012 - 11:15

  1. Veritaserum

    Temps de préparation :

    Une lunaison complète.

    Identification :

    Claire comme de l'eau et inodore, ce qui la rend presque indétectable.

    Niveau :

    Optimal (O), très peu de sorciers savent la préparer

    Ingrédients :

    Eau de source – 1 plume de Jobarbille – 10 feuilles de verveine hybride – 2 tubercules de Babiana Attenuata cueillis en période de floraison – 2 sardonyx – 2 zircons jaune – 1 pincée de poils de Ptilocerque de Low – 1 langue séchée de myrmidon

    Effet :

    La personne qui boit cette potion est obligée de dire la vérité

    Précautions :

    Trois gouttes suffisent. Son utilisation est strictement limitée par le Ministère. Elle est d’ailleurs inutilisable lors d’un procès.
    Pour qu'elle fonctionne, la potion doit être utilisée sur des personnes vulnérables, incapables de s'en protéger, ou ne sachant pas qu'on va l'utiliser sur elles. On peut en contrer les effets par l'Occlumancie, grâce à un antidote pris préventivement, ou encore par d'autres moyens.

    Préparation :

    -Disposer le chaudron rempli d’eau dans un carré virtuel dont les angles sont formés par les quatre pierres alternées. -Maintenir les pierres sous une flamme constante.
    -Laisser en l’état pendant 5 jours environ.
    -Lorsque l’eau vibrera placer les pierres au fond du chaudron et maintenir un nouveau feu doux dessous. Patienter jusqu’à ce que les pierres tournent au fond du chaudron (compter environ 2 à 3 jours).
    -Recouvrir la surface de l’eau avec les tubercules de babiana attenuata réduits en pommade et monter un peu la température du feu.
    -Lorsque la pommade aura formé une croute (environ 1 jour), la casser et tourner la mixture pendant une à deux heures (le temps que la croute se soit dissous dans l’eau).
    - Plonger ensuite une dizaine de tranches très fines de langue séchée de myrmidon et baisser considérablement la température de la mixture.
    - Lorsque l’eau ne frémit plus, tourner quatre fois la potion dans le sens des aiguilles d’une montre, puis six fois dans l’autre et enfin trois fois dans le premier sens.
    -Sans attendre, augmenter la température de l’ensemble.
    - Laisser la potion bouillir jusqu’à ce que l’odeur ressemble à celle d’une fleur en pleine floraison (environ 10 jours).
    - Les feuilles devront alors être ajoutées régulièrement à raison d’une feuille par jour (à la même heure). La potion aura alors perdue son odeur mais aura une teinte légèrement verdâtre.
    -Ajouter la pincée de poils de Ptilocerque de Low en touillant la potion.
    -Cette manipulation aura pour effet de rendre une couleur neutre à la mixture.
    - Laisser cuire encore 3 heures et 6 minutes.
    - Placer la plume de Jobarbille sur le liquide de façon à ce qu’elle flotte, recouvrir le chaudron d’un couvercle et laisser refroidir.

    Origine :

    Nom et effets canoniques


Je soupirai en observant la préparation de la potion. Etrangement, je sentais que cela allé être un parcours du combattant pour la réalisation de cette potion qui était ma fois bien plus complexe que ce que j'imaginai. Bon... Inspire un grand coup et vas-y Altair... Tu peux le faire !!

Sur un parchemin, je gribouillai les ingrédients dont j'avais besoin pour plus tard, à savoir : 2 tubercules de Babiana Attenuata cueillis en période de floraison, 2 zircons jaune et 1 pincée de poils de Ptilocerque de Low. Il faudra que je fasse quelques recherches sur ses deux petites choses indispensables pour ma préparation.

J'offris un petit sourire à la jeune serdaigle qui m'encouragea rapidement. Après avoir vérifié ma liste de courses, je me dirigeai vers l'armoire des ingrédients. Les quatre pierres furent récupérer ainsi que l'eau de source. Bien... Je disposai alors mes pierres selon les quatre points cardinaux. Une fois cela fait, je déposai mon chaudron remplit à moitié d'eau de source sur les pierres, puis j'actionnai la flamme qui ferait chauffer le tout.

Une fois cela fait, je retournai vers l'armoire pour récupérer le reste de mes ingrédients. Une fois cela récupéré, je posai mes ingrédients sur un coin de mon bureau en faisant bien attention que rien ne touche la flamme. L'espace de quelques secondes, je crus faire la cuisine avec les restes des placards à la maison. Une phrase de ma mère me revint en tête. Les potions, c'est comme la cuisine. ET le pire, c'est qu'elle avait raison.

Pour l'instant, c'était simple. Je pris donc mes affaires pour sortir de la salle en vérifiant bien que tout soit parfait. Je repasserai donc dans cinq jours.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 Empty
Re: Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Invité, le  Dim 8 Juil 2012 - 13:32

- Post unique suite à une modification -


Début du cours : vous aurez 3 semaines pour me préparer la potion, soit presque le mois MDR (date butoire : dimanche 29 juillet)

Consigne : je demande une préparation en 3 posts minimum où vous quitterez la salle et reviendrez, etc etc. Restez cohérent et logique. Lors de votre troisième post de préparation, vous lancerez un dé de 4 et vous regarderez avec les phrases suivantes si vous avez réussi ou non.

Citation :
1. le chaudron se mit à fumer et déjà la salle était remplie d'une grosse fumée noire. Quand je réussis à la dissiper, le chaudron était aussi noir que la fumée et la potion était devenue sèche.

2. l'eau se mit à frémir et petit à petit, l'eau perdit de sa couleur pour devenir aussi limpide que de l'eau.

3. horreur ma potion a pris un couleur rouge-violet et est épaisse comme un pâté pour chat...

4. malgré sa couleur transparente, la potion dégage une forte odeur de... de... de médicaments qui pique le nez. Saleté de potion !

Ps : rien ne vous empêche de vous croiser et de discuter, pensez juste bien à ne pas trop flooder afin que tout le monde s'y retrouve quand même dans ses posts. Attention, vous avez bien vu que j'attribue des points donc profitez-en Smile.
Alice N. Marshall
Alice N. Marshall
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Quatrième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 Empty
Re: Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Alice N. Marshall, le  Ven 13 Juil 2012 - 11:13

Violetta vint regarder sa "potion" car en fait ça n'en était pas vraiment une, elle vit les pierres, comme si... elles dansaient, donc elle monta en pommade les tubercules de babiana attenuata et recouvrit la surface luisante de l'eau puis regarda l'heure pour revenir exactement à la même heure et regarder si ça a fait une croûte.

Le lendemain, elle vint vérifier sa pommade en tubercules de babiana attenuata, elle fixa la pommade et prix un couteau, c'était dur donc ça aller. Elle commença à casser la croûte et regarda la recette, il fallait remuer jusqu'à ce qu'elle se dissoude. Deux heure après elle était dissoute dans l'eau, elle découpa des tranches fines de langue séchée de myrmidon et baissa la température de la mixture, Violetta attendit pour ne plus que l'eau ne frémissent, quand elle arrêta de frémir, Violetta tourna la louche quatre fois dans un sens six fois dans l'autre et fit trois tour dans le premier sens et, d'un coup, elle augmanta la température du feu.
Dix jours après, la potion avait une bonne odeur alors elle ajouterait chaque jours une feuille sur la mixture pendant dix jours pour que la potion n'ai plus d'odeur.


Dernière édition par Violetta Beauregard le Sam 14 Juil 2012 - 12:45, édité 2 fois
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 Empty
Re: Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Invité, le  Ven 13 Juil 2012 - 14:33

Professeur leComte parla, expliquant comment produire la mythique potion qu'est le Véritaserum. Badr était un cancre quand il s'agit de potions. Il avait essayé de produire nombreuses potions, dont celles qui soignait les furoncles. Mais il ne respectait pas les recettes. Il aimait le brin de lavande et en mettait trop dans ses potions. Mais aussi il écrasait trop les ingrédients dans les mortiers à les rendre des crèmes onctueuses. Ses chaudrons finissaient par exploser ou fondre.
Badr ouvrit le livre des potions, et lut des yeux la page du Veritaserum ;
Temps de préparation :
Une lunaison complète.
Identification :
Claire comme de l'eau et inodore, ce qui la rend presque indétectable.
Niveau :
Optimal (O), très peu de sorciers savent la préparer
Ingrédients :
Eau de source – 1 plume de Jobarbille – 10 feuilles de verveine hybride – 2 tubercules de Babiana Attenuata cueillis en période de floraison – 2 sardonyx – 2 zircons jaune – 1 pincée de poils de Ptilocerque de Low – 1 langue séchée de myrmidon
Effet :
La personne qui boit cette potion est obligée de dire la vérité
Précautions :
Trois gouttes suffisent. Son utilisation est strictement limitée par le Ministère. Elle est d’ailleurs inutilisable lors d’un procès.
Pour qu'elle fonctionne, la potion doit être utilisée sur des personnes vulnérables, incapables de s'en protéger, ou ne sachant pas qu'on va l'utiliser sur elles. On peut en contrer les effets par l'Occlumancie, grâce à un antidote pris préventivement, ou encore par d'autres moyens.
Préparation :
Disposer le chaudron rempli d’eau dans un carré virtuel dont les angles sont formés par les quatre pierres alternées. Maintenir les pierres sous une flamme constante. Laisser en l’état pendant 5 jours environ. Lorsque l’eau vibrera placer les pierres au fond du chaudron et maintenir un nouveau feu doux dessous. Patienter jusqu’à ce que les pierres tournent au fond du chaudron (compter environ 2 à 3 jours). Recouvrir la surface de l’eau avec les tubercules de babiana attenuata réduits en pommade et monter un peu la température du feu. Lorsque la pommade aura formé une croute (environ 1 jour), la casser et tourner la mixture pendant une à deux heures (le temps que la croute se soit dissous dans l’eau). Plonger ensuite une dizaine de tranches très fines de langue séchée de myrmidon et baisser considérablement la température de la mixture. Lorsque l’eau ne frémit plus, tourner quatre fois la potion dans le sens des aiguilles d’une montre, puis six fois dans l’autre et enfin trois fois dans le premier sens. Sans attendre, augmenter la température de l’ensemble. Laisser la potion bouillir jusqu’à ce que l’odeur ressemble à celle d’une fleur en pleine floraison (environ 10 jours). Les feuilles devront alors être ajoutées régulièrement à raison d’une feuille par jour (à la même heure). La potion aura alors perdue son odeur mais aura une teinte légèrement verdâtre. Ajouter la pincée de poils de Ptilocerque de Low en touillant la potion. Cette manipulation aura pour effet de rendre une couleur neutre à la mixture. Laisser cuire encore 3 heures et 6 minutes. Placer la plume de Jobarbille sur le liquide de façon à ce qu’elle flotte, recouvrir le chaudron d’un couvercle et laisser refroidir.
Origine :
Nom et effets canoniques

Très bien , pensa Badr.
Il alla vite vers l'armoire, prit tous les ingrédients, mais aussi les pierres nécessaires pour le chauffage.
Il releva avec difficulté le lourd chaudron et le mit dans le carré virtuel dont les angles étaient formé par les quatre pierres. Il remplit le chaudron d'eaux de source et maintint les pierres sous une flamme constante.
Un peu stressé et pas trop heureux, il quitta la salle des potions, en saluant la maitresse, et lançant un regard meurtrier à Jonhson.
Dans cinq jours, il revint. L'eau vibra, il plaça les pierres au fond du chaudron comme dans la recette, et maintint un nouveau feu doux. Il quitta de nouveau la salle sans rencontrer personne.
Dans deux jours, il revint encore, les pierres tournent au fond de l'eau. Bien ! Il recouvrit la surface de l’eau avec les tubercules de babiana attenuata réduits en pommade et monta un peu la température du feu.
Il partit pour revenir le lendemain.
Ailinn Kafka
Ailinn Kafka
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Colibri rouge
Chercheuse


Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 Empty
Re: Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Ailinn Kafka, le  Ven 13 Juil 2012 - 18:35

Cela faisait cinq jours que Naomé avait commencé sa potion, et, en regardant le petit carnet qu’elle emmenait partout avec elle, elle s’aperçut qu’il était désormais nécessaire qu’elle s’en occupe à nouveau.
Elle frappa quelques coups brefs sur la lourde porte pour ne pas surprendre d’éventuels élèves déjà présents, et attendit quelques instants avant d’entrer.

La salle était déserte. Cherchant des yeux son pupitre, elle se dirigea vers ce dernier et jeta un coup d’œil à sa potion tout en baissant la température du feu.

La jeune fille déposa son sac sur le sol, et en sortit bon nombre de choses avant d’enfin retrouver son manuel de potion. L’ouvrant à la page du Veritaserum, elle lut alors à voix basse les quelques lignes la concernant :

« Lorsque l’eau vibrera placer les pierres au fond du chaudron et maintenir un nouveau feu doux dessous. Patienter jusqu’à ce que les pierres tournent au fond du chaudron (environ deux à trois jours). »

L’eau vibrait déjà dans le chaudron, aussi plaça-t-elle les pierres dans le fond de ce dernier. Elle devrait revenir dans deux jours.


* * *
Deux jours plus tard.


Entrant dans la salle, Naomé y vit Jessy et Judas, déjà en pleine conversation.

« Oh. Salut, les filles. J’imagine que vous venez aussi pour vos potions… »

Quelque peu pressée par le temps, elle se dirigea hâtivement vers son pupitre, et jeta de nouveau un coup d’œil à son épais livre de cours.
Elle aurait adoré pouvoir discuter un peu avec ses deux jeunes amies, mais elle n’était pas sûre que le professeur de son prochain cours approuve beaucoup son retard…

« Patienter jusqu’à ce que les pierres tournent au fond du chaudron (compter environ 2 à 3 jours). Recouvrir la surface de l’eau avec les tubercules de babiana attenuata réduits en pommade et monter un peu la température du feu. »

Bien. Sa potion semblait sur la bonne voie, et les pierres tournaient rapidement au fond du vieux chaudron d’étain.

Après être allée chercher dans l’armoire les tubercules de babiana attenuata, elle en recouvrit la surface de l’eau comme il était indiqué, et monta la température du feu.
Sue Glanmor
Sue Glanmor
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Fourchelang


Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 Empty
Re: Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Sue Glanmor, le  Ven 13 Juil 2012 - 22:47

Jessy se moquait toujours gentiment en bougeant sur sa chaise quand quelqu’un d’autre entra dans la salle. Elle arrêta tout de suite en imaginant que c’était Miss Lecomte. Mais heureusement pour elle, ce n’était que Naomé. La première année sourit de soulagement à son amie et reprit son sérieux. Il n’était pas encore temps pour elle de faire des pitreries en classe, même si c’était hilarant !

« Oh. Salut, les filles. J’imagine que vous venez aussi pour vos potions… »

« Oui ! Salut ! »
fit la petite Serdy en se redressant sur sa chaise pour commencer à travailler.

Judas se mettait sans doute à travailler elle aussi, à moins qu’elle le faisait avant que son amie ne la perturbe en lui parlant. Bon, là, elle travaillerait. Elle devait réussir une seconde potion pour pouvoir être fière d’elle, même si elle l’était déjà grâce au dernier cours. Elle ferait de son mieux pour que les Potions lui correspondent. Et qu’elle réussisse à cette matière qu’autrefois elle n’aimait pas. Mais ça, c’était avant. Maintenant, elle aimait beaucoup mélanger des ingrédients parfois répugnants et en faire quelque chose d’utile.

Elle jeta un regard à Naomé qui était partie en vitesse vers son pupitre et observait ses affaires. Bien, c’était au tour de Jessy. Elle regarda les ingrédients qui trônaient sur sa table, son épais manuel d’ores et déjà ouvert à la page de la préparation et son chaudron. Tout était en place et ce n’était pas étonnant car c’en était ainsi il y avait deux jours. Elle se dressa afin d’apercevoir le fond de sa potion. Génial ! Les pierres tournaient assez vite tout au fond. La première année s’appuya sur son livre pour vérifier les choses à faire et la partie qui l’intéressait ce jour-là.


Citation :
« Patienter jusqu’à ce que les pierres tournent au fond du chaudron (compter environ 2 à 3 jours). Recouvrir la surface de l’eau avec les tubercules de babiana attenuata réduits en pommade et monter un peu la température du feu. Lorsque la pommade aura formé une croute (environ 1 jour), [...] »

La petite bleu et bronze avait là toutes les informations nécessaires pour la journée. Avec un sourire, elle prit les tubercules qui d’après Judas ressemblaient à des pommes de terre, et les posa devant elle. Les réduire en pommade. Il fallait donc que ce soit plus ou moins liquide. Elle fit donc comme indiqué et déposa le tout délicatement sur la surface de la préparation, puis monta légèrement la température de son feu.

Soudain, elle fut presque démoralisée de devoir revenir quelques fois dans la semaine seulement pour ajouter un petit détail. Elle s’était beaucoup plus amusée pour la Solution de Force... Mais elle n’avait pas à tout comparer ! Celle-ci était bien plus compliquée, et y arriver serait génial et un bon présage. Dans ses songes, Jessy resta inactive un moment et se réveilla brusquement. Elle revit les instructions et se dit qu’elle pouvait repartir.

Elle saisit son sac à dos, revérifia son plan de travail, laissa de nouveau le tout tel quel et fit un signe de main à ses amies en leur disant au revoir. Mais quand devrait-elle revenir, déjà ? Elle l’avait oublié. Elle revint sur ses pas et jeta un œil sur son ouvrage. Le lendemain. Elle s’en souviendrait. Elle vérifia l’heure sur sa montre, et répéta son salut à ses amies. Elle serait bien restée plus longtemps pour parler, mais avait toujours des devoirs à faire. Elle disparut donc derrière la porte.

- le lendemain -

Jessy descendait les marches quatre à quatre. Elle était pressée, elle était déjà quelque peu en retard, par rapport à la veille. L’air était frais lorsqu’elle arrivait dans les cachots. Elle retrouva sans peine sa salle, car désormais elle était habituée, et se retrouva seule. Elle souffla puis avança jusqu’à son pupitre. Rien n’avait bougé, comme d’habitude, et ce n’était pas étonnant. Rien n’allait bouger tout seul, comme par magie, pas vrai ?

La première année s’assit et reprit tranquillement son souffle. Maintenant, tout le monde ne venait pas à la même heure. Cela dépendait de la façon de préparer le Véritaserum. Certains élèves devaient attendre deux ou trois jours pour que les pierres tournent, mais pour elle, ce fut un jour. Elle regarda l’intérieur de son chaudron, après son manuel. La pommade devait former une croute. Et c’était le cas ! Elle semblait rigide, mais paraissait se fendre légèrement par endroit.

Touchant la mixture du bout des doigts, Jessy vérifia que c’était effectivement une croute. Elle sourit et fut soulagée de tout réussir, plus ou moins, pour l’instant. Elle tourna la tête vers son livre et poursuivit sa lecture des indications, depuis là où elle en était.


Citation :
« Lorsque la pommade aura formé une croute (environ 1 jour), la casser et tourner la mixture pendant une à deux heures (le temps que la croute se soit dissous dans l’eau). »

D’accord, la croute était présente, et elle devait la casser. Avec un nouveau sourire, elle prit fermement une louche et commença à briser la partie rigide de la préparation. Lorsqu’il n’y avait plus que quelques petits morceaux, elle se mit à tourner le tout.


Jessy fut certaine que sa potion était homogène quand une heure et cinquante minutes s’étaient écoulées. Elle jeta un nouveau regard sur son épais manuel. Oh, non ! Pas les langues ! Son entrain de préparer plus de choses que les autres jours disparut d’un coup. Aux mots de ‘‘langue séchée de myrmidon’’. Elle soupira et tira les ingrédients prévus du bout de sa table avec une moue de dégoût.

Presque avec un haut-le-cœur, elle prit un couteau et commença la fine découpe de cet ignoble ingrédient. Lorsqu’elle eut fini, elle ne le fêta pas mais continua la préparation avec un visage moins heureux qu’à son habitude. Elle regarda de nouveau les instructions et se débarrassa avec un semblant de joie des tranches de langues séchées de myrmidon dans sa mixture. Elle eut le temps de frotter ses mains contre sa robe de sorcier puis remarqua qu’elle n’avait pas baissé de beaucoup la température du chaudron. Elle se dépêcha donc de le faire en espérant que cela ne blâmerait pas trop le résultat.

Un jour, on lui avait déjà dit : La potion est un art très rigoureux... Cela voulait-il dire que ce petit détail changerait la potion du tout au tout ? Non, surement pas. Elle l’avait fait vite, mais moins que si elle avait été prête. Elle positiva donc et espéra que le résultat serait aussi bon que sa Solution de Force.

Après avoir vérifié sur son manuel et sa potion, elle convint à s’annoncer que le liquide ne frémissait plus. Elle saisit donc sa louche avec enthousiasme, et tourna lentement l’intérieur de son chaudron, comme indiqué : quatre fois dans le sens des aiguilles d’une montre, six fois dans l’autre et enfin trois fois dans le premier sens. Cette fois, elle ne patienta pas plus et augmenta vivement le feu du chaudron. Elle avait tout fait précautionneusement et espéra une nouvelle fois que cela en faudrait le coup.

Quoi ? s’étonna-elle muettement. Elle devait encore patienter, et cette fois dix jours ! Cela commençait à l’agacer, mais elle n’en dit rien : des gens étaient probablement rentrés pendant qu’elle était occupée. Elle sortit donc son agenda et compta dix jours pour noter l’heure, et s’ordonner de revenir pour sentir une odeur de fleur en floraison. Elle ne savait pas quelle odeur c’était, mais elle le reconnaîtrait le jour venu.

Cette fois, elle ne laissa pas son manuel en place : elle souhaitait étudier dans son dortoir quelques potions, pour monter son niveau. Elle l’engouffra donc dans son sac avec son agenda, et mit le tout sur son dos. Elle regarda, comme à son habitude, sa préparation sur son plan de travail, puis quitta la salle de classe éclairée pour arriver dans les couloirs des cachots. Elle remonta les escaliers puis arriva dans sa salle commune, non mécontente de quitter les sous-sols une nouvelle fois, après un nouvel après-midi passé à mijoter sa solution.

Alice N. Marshall
Alice N. Marshall
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Année à Poudlard : Quatrième année

Matière optionnelle : Médicomagie

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 Empty
Re: Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Alice N. Marshall, le  Sam 14 Juil 2012 - 13:01

Violetta n'avait plus de feuilles donc les dix jours c'était forcement écoulés, elle pris une petite pincée de poils de Ptilocerque de Low en touillant. Violetta remit le feu et laissa pendant trois heures et six minutes, Violetta mit une plume de Jobarbille et laissa refroidir. quand elle revint voir sa mixture c'étit chaud, donc, forcément, il fallait encore attendre un peu, elle pensa à son furet et à son boursouf, ils était adorable tellement adorable que Violetta s'endormit pendant des heures et quand elle se réveilla la potion était prête mais mais qu'allait dire le professeur...


Dernière édition par Violetta Beauregard le Sam 14 Juil 2012 - 13:01, édité 1 fois
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 Empty
Re: Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Maître de jeu, le  Sam 14 Juil 2012 - 13:01

Le membre 'Violetta Beauregard' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 D-4-3-4a71c1
Sue Glanmor
Sue Glanmor
Préfet(e)/Serdaigle
Préfet(e)/Serdaigle
Année à Poudlard : Cinquième année

Matière optionnelle : Divination

Spécialité(s) : Fourchelang


Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 Empty
Re: Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Sue Glanmor, le  Sam 14 Juil 2012 - 14:15

- dix jours plus tard -

Un sac assez lourd sur le dos, un petit sourire aux lèvres, Jessy descendit les escaliers mouvants puis finit aux cachots non essoufflée. Elle avait pris son temps car elle n’était pas pressée. Elle était à l’heure, et le bon jour. Tout devrait donc aller pour le mieux. Elle poussa la lourde porte puis arriva dans la salle de classe qui lui était désormais familière. Elle sortit son manuel de potion, qu’elle posa sur sa table pour ouvrir à la page qu’elle connaissait bien.


Citation :
« Laisser la potion bouillir jusqu’à ce que l’odeur ressemble à celle d’une fleur en pleine floraison (environ 10 jours). Les feuilles devront alors être ajoutées régulièrement à raison d’une feuille par jour (à la même heure). La potion aura alors perdue son odeur mais aura une teinte légèrement verdâtre. Ajouter la pincée de poils de Ptilocerque de Low en touillant la potion. Cette manipulation aura pour effet de rendre une couleur neutre à la mixture. Laisser cuire encore 3 heures et 6 minutes. Placer la plume de Jobarbille sur le liquide de façon à ce qu’elle flotte, recouvrir le chaudron d’un couvercle et laisser refroidir. »

Elle lut le passage qui l’intéressait ce jour-là. Et elle fronça de nouveau les sourcils. Encore très peu de choses à faire... Vérifier l’odeur de sa potion et ajouter pendant dix jours, à la même heure, des feuilles de verveine hybride. Elle baissa la tête, déçue, et entrevit Violetta entrer dans la salle. Elle lui lança un signe de la main et se mit à sa préparation. Elle se leva et pencha sa tête au-dessus de la préparation. Celle-ci était délicieuse et lui rappela la nature. Ce devait donc être celle d’une fleur en pleine floraison.

La bleu et bronze jeta un regard à sa meilleure amie. Elle semblait très concentrée, et déposait une feuille délicatement dans son chaudron. Jessy fit de même. Elle nota de nouveau l’heure sur son agenda et nota pour les dix jours qui suivraient de revenir déposer des feuilles. Elle rangea le ballot sur le côté gauche de son pupitre, et renifla encore une fois l’odeur excise qui émanait de son futur, ou pas, Véritaserum. Triste de devoir déjà repartir, elle fit son sac et s’en alla au côté de son amie qui avait elle aussi terminé pour la journée.

Très ponctuelle, Jessy revint pendant dix jours à la même heure afin d’insérer délicatement à sa préparation des feuilles de verveine hybride. Tout allait pour le mieux, puisque pour le dernier jour, plus aucune odeur n’émanait du liquide verdâtre. Ce jour, la petite se sentait bien et était enthousiaste : elle avait remarqué sur les consignes qu’elle allait beaucoup préparer aujourd’hui.

A la façon d’une cuisinière, Jessy prit la pincée de poils de Ptilocerque de Low et les ajouta dans son chaudron. Elle prit ensuite une louche et touilla, comme indiqué, le tout. Elle arrêta lorsque le vert peu prononcé laissa place à de l’incolore. Elle regarda tout de suite l’heure qu’il était à sa montre et la nota sur un parchemin. Elle calcula trois heures et six minutes de plus et l’écrivit à côté. Elle sortit ensuite un livre qu’elle avait trouvé à la Bibliothèque, Les Contes de Beedle le Barde. Il l’intéressait beaucoup, aussi le lit-elle tout en vérifiant régulièrement l’heure qu’il était.

Au bout d’un certain temps, elle avait fini de lire et elle ne savait plus quoi faire. Elle gribouilla donc sur un parchemin, jusqu’à ce qu’il ne lui reste que deux minutes. Elle prit donc la Plume de Jobarbille dont elle observa brièvement la beauté, puis la mit délicatement sur la surface de la mixture quand l’heure fut venue. Ce fut avec satisfaction qu’elle lut la dernière tâche à accomplir : recouvrir le chaudron d’un couvercle et laisser refroidir. Elle chercha donc son couvercle et le mit sur son chaudron.


Edit : Quand je voulus regarder comment la potion avançait, je soulevai le couvercle afin de ne jeter qu’un petit coup d’œil. Mais le chaudron se mit à fumer et déjà la salle était remplie d'une grosse fumée noire. Quand je réussis à la dissiper, le chaudron était aussi noir que la fumée et la potion était devenue sèche. C’est alors que je baissai la tête, déçue de ne pas avoir réussi cette préparation compliquée.


Dernière édition par Jessy Brown le Sam 14 Juil 2012 - 14:21, édité 1 fois
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 Empty
Re: Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Maître de jeu, le  Sam 14 Juil 2012 - 14:15

Le membre 'Jessy Brown' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 D-4-1-4a7173
Altair Ibn-La'Ahad
Altair Ibn-La'Ahad
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 Empty
Re: Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Altair Ibn-La'Ahad, le  Sam 14 Juil 2012 - 15:48

5 jours s'écoulèrent depuis le début de ma préparation. J'entrai calmement dans la salle avec de la douce musique dans mes oreilles. Je posai calmement mes affaires sur la table et observa le chaudron. L'eau avait commencer à vibrer, je posai alors délicatement les pierres au fond du chaudron comme indiqué dans le bouquin. Il me fallait alors patienter deux à trois jours, je verrai selon le résultat. Je diminuai le feu pour arriver à feu doux.

Deux jours passèrent


en arrivant de nouveau dans la salle, les pierres tournaient dans le fond de chaudron. Parfait, j'attrapai les tubercules de de babiana pour les déposaient délicatement dans le chaudron. Bon... Et bien, il ne me restait plus qu'a revenir demain.

Le lendemain


Je revins calmement dans la salle de potion. J'étais un peu fatigué mais je serrai contre moi le livre que Naomé m'avait prêté. La petite boule de cristal remplit d'étoiles trônait sur ma table de chevet. Chaque nuit, je pouvais voir les constellations sans pour autant sortir. Arrivé devant mon chaudron, j'observai la croûte qui venait de ce formait, mais n'étant pas sur, je pris la louche pour tâter cette coquille. Bon, c'était ok. Maintenant, il fallait tourner jusqu'à dissolution total de la croûte.
Avec des geste fermes et minimes, je parvint à casser cette croûte. Je sortit ma montre à gousset que je déposai sur la table. Une heure s'écoula, les restes de croûtes avaient presque tous disparus. La musique dans les oreilles, je ne pouvais m'empêcher de bouger la tête en rythme en murmurant les paroles en japonais. Deux heures et plus rien de solides dans la potion.

Et maintenant... LES LANGUES !!! Je ne pus retenir un sourire. Au même moment, une chanson en japonais parlant d'une dame qui aimait manger tout et n'importe quoi passa dans mon casque suivit par une chanson sur la folie d'une villageoise. J'attrapai les langues en les plaçant devant moi. Assit près de moi, mon familier semblait ravie d'en voir.

-N'y compte même pas...

Je mis alors mes dix langues dans l'eau et baissa la température pour arriver à un feu extrêmement doux. Au bout de quelques minutes, l'eau s'arrêta de frémir. Je tournai alors l'eau quatre fois la potion dans le sens des aiguilles d’une montre, puis six fois dans l’autre et enfin trois fois dans le premier sens. une fois cela fais, je remontai la température de l'eau.

Il me ne me restai plus qu'a patienté durant dix jours. Je rangeai mes affaires pour revenir dans dix jours.
Max Aaron Parker
Max Aaron Parker
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 Empty
Re: Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Max Aaron Parker, le  Sam 14 Juil 2012 - 20:46

Bâillement plutôt bruyant, Max étira ensuite tout son corps et s'assit sur son lit qui était dans était dans le dortoir des Serdaigles et puis … PAF, il s'étala de tout son long sur son lit que son dos venait à peine de quitter. Le blondinet fixait le bois au dessus de lui sans que son cerveau ne se mette en marche. Il ne pensait à rien, ne réfléchissait pas, à la limite de sombrer une fois de plus dans les bras de Morphée. Les yeux mi-clos, le corps tout détendu, le bout de son doigt qui touchait presque à terre, le cerveau du blond se mit soudain on mode ON. Max se tourna pour sortir le plus vite possible de son lit, mais il y avait une chose qu'il n'avait pas prévu, il était bien trop près du bord du lit pour se retourner et il fut obliger de se soumettre à la loi de la gravité et il fini donc face contre terre. Un frisson le parcouru et il se leva dans un ultime effort.

Sa potion ! Cela faisait maintenant cinq jours que Max avait laissé sa potion au cachot. A moins que ce ne soit six ? Oh non, il ne savait plus quel jour il avait commencé ! C'est ça d'avoir une mémoire de poisson rouge et de ne pas avoir écrit dans un calepin le jour où il devrait revenir. Enfin bref, de toute façon, il devait y aller aujourd'hui, espérons seulement qu'il ait un peu de chance.

Max prit quand même le temps de se préparer et de se coiffer. Non mais, ce n'est pas une potion qui va lui changer ses habitudes ! Il partit donc vers sa potion abandonnée cinq ou six jours auparavant d'un pas lent comme s'il était tout à fait sûr du jour. Il est bien vrai qu'à l’extérieur il paraissait décontracté, mais à l’intérieur il bouillonnait complètement. Plus il se rapprochait de la salle plus le stress de voir sa potion débordée lui hantait l'esprit.

Le blondinet frappa à la porte et tellement son stress montait, il ne prit pas le temps d'écouter si on lui avait autorisé à entrer, alors il prit la peine d'ouvrir la porte. Il jeta un coup d’œil vite pour remarquer qu'il était seul avec sa professeur ici. Il fit un sourire et lui souhaita le bonjour.

Ce n'est vraiment pas le bon jour ? Mais si c'est le cas, Miss Lecomte ne se serait pas déplacée juste pour quelqu'un qui à oublié sa potion ?!

Max n'en savait rien et il décida simplement d'aller à sa place. La potion de Rilla qui était juste à côté de la sienne, avait encore ses pierres dessous son chaudron, ce qui signifiait que c'était bien aujourd'hui. Mais il était seul. Sûrement qu'il était trop tôt qui sait ? Bon, il n'allait pas rester ici indéfiniment, il fallait qu'il s'occupe de son nouveau joujou. Il pencha la tête et sa potion était en train de vibrer. Parfais. Max releva la tête pour vérifié si ce qu'il pensait devoir faire était bien ça. Il fallait donc qu'il place les pierres au fond du chaudron. C'est évidemment ce qu'il fit. Il prit les pierres une à une et les plaça avec délicatesse à l'endroit voulu et il mit son feu doux. Il resta quelques instants devant, histoire de voir si le feu était bien, puis il repartit adressant des mots d'au revoir à la seule personne dans la salle qu'était son propre professeur.



- Deux jours plus tard -



Il y a deux jours, en revenant des cachots, Max avait prit le soin d'écrire les dates à lesquels il devait aller continuer sa potion. Il ne voulait pas que le cauchemar du stress recommence, il en avait eu assez de ses quelques minutes de panique total. Il retourna alors deux jours plus tard voir si ses pierres tournaient, en entrant il vit que cette fois-ci, il n'était pas seul. D'autres personnes étaient déjà là et s'affairaient à leurs occupations qui nécessitait beaucoup de concentration. Il leur adressa un signe de main n'étant même pas sûr que les filles l'aient remarqué.

Le blondinet marcha jusqu'à sa place et regarda où en était sa potion. Les pierres tournaient comme était indiqué sur le tableau que leur professeur n'avait pas encore effacé. Alors, il fallait maintenant se mettre au VRAI travail. Il ne fallait absolument pas qu'il oublie de mettre un ingrédient durant les jours qui allaient suivre. Le bleu et bronze avait déjà tout comprit, il cherchait quelque chose de liquide dans ses ingrédients alors que c'était à lui de faire en sorte que ça ressemble à de la pommade. Enfin, après quelques minutes de recherche infructueuse il réalisa qu'il avait les Tubercules sous les yeux depuis le début. Il les prit et les écrasa jusqu'à ce que cela ait le résultat escompté. Il déposa alors le tout
d'une main très légère sur l'eau limpide. Il augmenta ensuite le feu qui était jusqu'à présent très doux.

Un sourire s'étira sur les fines lèvres du garçon, content de ne pas encore avoir tout fait capoté. Le blondinet avait gagner une bataille. Pas la guerre, du moins pas encore, il était confient. Enfin, je serais vous, je ne me fierais pas à ce que peut penser ce garçon. Il ne devrait pas jouer au poker …
Max rangea un peu les ingrédients restant qu'il avait mit n'importe comment pour trouver les Tubercules. Il se tourna pour sortir de la salle, mais avant d'ouvrir la porte, il jeta un dernier coup d’œil à son plan de travail et sortit.
Invité
Anonymous
Invité

Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 Empty
Re: Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Invité, le  Dim 15 Juil 2012 - 13:13

Ellana marchait dans les couloirs en direction de la salle des potions, croquant dans sa pomme à pleine dents. Elle paraissait si joyeuse! En fait, son boursoufflet, Mathis, l'avait rendu bien heureuse en la faisant rire tout à l'heure.
Quand elle eu finit sa pomme, elle la jeta dans la première poubelle qu'elle croisa. Elle était heureuse également car elle avait réussis son examen, qu'elle allait avec un peu de chance revoir ses amis de classe... Elle se sentait voler. Elle savait très bien que son sourire et son attitude lui donnait un air bête, mais elle le faisait quand même.
Elle arriva enfin devant la salle des potion, et remplaça son air niait d'un air sérieux. Elle mit la main sur la poignée de la porte, et au moment où elle voulu l'ouvrir quelqu'un d'autre le fit de l'autre côté. Quand elle vit son visage, elle rougit jusqu'au bout des oreilles. Aaron! Elle lui fit un bref sourire et se faufila à l'intérieur de la salle. Elle s'arrêta, une foi à l'intérieur de la salle de classe, serrant les points, et fermant les yeux.

'Mais t'es trop nul!' pensa-t-elle.
Elle secoua la tête, et continua son chemin jusqu'à son chaudron. Elle se pencha pour voir dedans. Rien n'avait changé. D'un air un peu déçu, elle posa son sac et sortit ses affaires. Elle ouvrit son livre, prête à continuer sa potion.

Alors, le livre disait:

Citation :
Lorsque l’eau vibrera placer les pierres au fond du chaudron et maintenir un nouveau feu doux dessous. Patienter jusqu’à ce que les pierres tournent au fond du chaudron (compter environ 2 à 3 jours).

'Et bien, je n'ai pas beaucoup à faire aujourd'hui non plus', pensa-t-elle déçu.
Elle regarda donc dans son chaudron pour voir si l'eau vibrait. Effectivement des petite bulle s'échappait par-ci par-là. Elle en conclue donc qu'elle pouvait continuer.
Elle plaça les pierres au fond du chaudron, et alluma un nouveaux feu doux dessous. Ensuite, elle rangea ses affaire et s'en alla, en saluant miss Lecomte. Elle pensait pouvoir aller lire au bord du lac, s'il n'y avait pas trop de monde.
Max Aaron Parker
Max Aaron Parker
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Sixième année

Matière optionnelle : Pas encore disponible


Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 Empty
Re: Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Max Aaron Parker, le  Mar 17 Juil 2012 - 21:02

- Le Lendemain -


Max revint donc à la même heure le lendemain pressé de continuer le Veritaserum qu'il avait commencé il y a déjà plusieurs jours. Le bleu et bronze était tout excité à l'idée de faire cette potion. C'est vrai qu'au début il n'était pas vraiment enchanté parce qu'il savait que ça durait longtemps et qu'elle était difficile à réaliser. Il avait donc assez peur du résultat, mais pour l'instant tout semblait bien ce passer. Bon, il fallait avouer que pour le moment il n'avait pas encore fait grand chose, mais les petites victoires rendent toujours Max d'un véritable entrain.

Le blondinet se prépara à la hâte, il ne prit pas la peine d'aller manger comme à son habitude. Ce que, beaucoup de monde essayait de changer chez lui, mais ça ne fonctionnait malheureusement pas. Oui, il préférait manger des céréales le soir, mais ce n'était pas sur la grande table. Il faudrait penser sérieusement à lui faire changer ses habitudes alimentaires qui pourraient finir par lui rendre ces fameuses maladies qu'il avait auparavant. Enfin, il dévala les escaliers et rentra dans la salle plus vite qu'à l'origine. Il n'en perdait pas moins ses bonnes manières et salua les personnes présentent ainsi que sa professeur à chaque fois qu'il entrait ici. Il s'empressa donc d'aller voir sa potion. En avançant la tête vers ce qu'il avait lui-même crée, il eu un mouvement de recul.

Beurk ! Des croûtes, c'est crade !

Mais bon, puisqu'il fallait passer par ici … il cassa la croûte - et non il ne mange pas - ce qu'il trouva ignoble au passage. Il fallait la tourner, mais avec quoi ? Il n'allait pas tourner ce truc à mains nu, en plus ce n'est pas hygiénique ! Il regarda un peu partout pour voir avec quoi il pourrait faire cela. Ses yeux se posèrent sur une espèce de cuillère en bois. Il ne se souvenait pas avoir apporté ça. Peut-être est ce à Rilla ? Ou alors leur gentille professeur avait pensée à eux. Enfin, il ne réfléchit pas trop longtemps et prit ce qui ce trouvait sous sa main. Il mélangea assez délicatement et s'étonna du fait que la croûte se dissolve dans l'eau, mais en regardant ce qui était écrit au tableau c'était effectivement cela qui devait ce passer, alors Max ne s'en préoccupa pas plus que ça. Il s'assit sur sa chaise au contraire des autres jours où il restait debout, sans cessé de remuer sa potion. Il trouvait le temps long, mais c'était un passage obligé pour assurer la réussite ! Enfin, le blondinet ne savait pas si ce serait bien, mais en tout cas, il éspérait quand même réussir !

Pendant une heure, si ce n'est plus, il tournait sa potion pour que tout se dissolve. Pendant ce temps, il réfléchissait à Ellana. Ben oui, il y a quelques jours, quand il était arrivé dans la salle, il l'avait vu. Bon, rien d'extraordinaire à cela puisqu'elle aussi devait faire cette potion. Mais pourquoi après l'avoir salué, elle avait virée au rouge tomate et était rentrée super vite dans la salle ? Max n'avait pas vraiment voulu la questionner par rapport à cela, si ça ce trouvait, ce n'était pas à cause de lui qu'elle avait réagit de cette façon. Enfin, quand il fut satisfait de sa potion, le bleu et bronze leva la tête pour savoir ce qu'il devait maintenant faire. Il se leva de sa chaise et commença tout d'abord à comptabiliser le nombre de langue qu'il avait pour être sûr d'en avoir assez. Le compte bon, il les mit à l'intérieur de sa potion. Il fit ensuite comme à chaque fois qu'il finissait un exercice, il regarda ce qu'il devait faire ensuite. Il baissa alors la température d'un coup sec.

Heu non, peut-être pas autant quand même.

Le cerveau de Max lui intima de relever la température, mais un tout petit peu. C'est évidemment ce qu'il fit. En attendant que l'eau ne frémisse plus il essaya d'assimiler tous les tours qu'il devait faire et dans quel sens ! Bon, il vérifierait sûrement à chaque fois qu'il avait fait ses tours par peur de se tromper, mais au moins, il serait sûr d'avoir bien fait. Il regardait un peu autour de lui dans la salle, en pensant que c'était beaucoup plus calme que le premier jour. En même temps, ça ce comprend, Badr et Matthew n'étaient pas là.

J'espère qu'ils ne sont pas arrivés en même temps pour faire leur potion respective, sinon ça aurait fait des étincelles.

En regardant la potion, l'eau ne frémissait maintenant plus. Il entama alors ses tours dans le sens des aiguilles d'une montre. 1 … 2 … 3 …. et 4. Il comptait tous les tours pour être bien sûr de ne pas en avoir oubliés. Il rajouta deux tours au compte précédant et tourna dans les sens inverse des aiguilles d'une montre. Il fallait encore tourner. Il fit donc trois tours dans le même sens qu'il avait fait en premier. Ouf, ça y est, le cauchemar de tourner est passé, et le pire c'est que le garçon croyait avoir tout bien fait ! Enfin, ça restait encore à prouver. Il augmenta ensuite la température et laissa là sa potion.

- Dix jours plus tard -


En se levant, Max savait qu'il devait aller voir sa potion dans les cachots. Mais il avait décidé d'y aller l'après midi. Peut-être y aurait-il plus de monde que les jours où il était venu ? Enfin, après avoir fait tout ce qu'il devait faire comme se préparer, manger ( ce qui est en soit quelque chose d’exceptionnelle ) Il alla se prélasser quelques temps dans le Parc. Il voulait essayer de faire quelque chose de sa journée puisque depuis dix jours, il n'arrêtait pas de penser à sa potion. Et cela commençait sérieusement à prendre toute la place qu'il y avait dans le cerveau de Max. Comme quelqu'un qui va faire les J.O de natation, lui il n'avait que le Veritaserum en tête. Il n'arrivait malheureusement pas à l'enlever de son esprit, même s'il aimait bien prendre soin d'une potion, il en avait marre de ne faire que des allusions à celle-ci.

Après quelques heures où le blondinet était rester à ne rien faire allongé dans l'herbe fraîche du Parc, il décida d'aller voir où en était sa potion comme ça, ce sera fait et il aura ça en moins à s'occuper aujourd'hui. Bon, en même temps, ce n'est pas comme s'il avait beaucoup de choses de prévues. Il se dirigea vers les cachots d'un pas lent, mais bien d'une prestance étonnante. Il toqua à la porte et entra. Il fit la même chose qu'à chaque fois qu'il entrait dans cette salle, c'est à dire saluer tout le monde présent ici. Il se dirigea ensuite vers le potion qu'il était en train de préparer. Enfin derrière son chaudron il huma l'air en fronçant les sourcils. Ça sentait … Les fleurs ?!

Heu … c'est logique ça ?

En regardant le tableau, il se détendit quelque peu. C'était ce qui était écrit. Bon, alors maintenant que les pensées du blondinet ce remirent à la bonne place, il positionna les feuillent dont il avait besoin juste à côté de son chaudron. Il en mit d'ailleurs une à l'intérieur. Il refit le même geste chaque jour à la même heure jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de feuille présentent. Le dernier jour, en vérifiant la couleur verdâtre de la potion, il prit la cuillère qui ce trouvait au même endroit où il l'avait posé quelques jours auparavant. Il touilla tout en ajoutant les ingrédients. C'est à dire la pincée de poils de Ptilocerque de Low qu'il avait prit dans l'armoire la première fois qu'il était dans cette salle. Bon, ce n'était pas la peine de s'éterniser ici plus longtemps, il reviendrait dans 3 heures et 6 minutes.

Très précis dis-moi, il ne faut pas que je rate le rendez-vous !

Oui, le blondinet voyait cela comme un rendez-vous. Car grâce à cela il ne sera peut-être à l'heure. Ça journée ne sera effectivement pas très vivante puisqu'il décida d'aller au Parc, mais pas pour y faire un petit somme - même s'il n'aurait pas été contre - pour ne pas qu'il se réveille trop tard.

Quelques minutes avant qu'il ne doive rentrer dans la salle de classe, il se leva et refit le même trajet qu'il avait fait avant. Il re-rentra dans la salle, un chouilla en avance. Enfin, de seulement deux minutes, mais il était en avance, il ne fallait pas gâcher son plaisir tout de même ! Avec le peu de temps qu'il lui laissait, il réussi à aller à sa place et trouver le seul ingrédient qui restait sur sa table, la plume de Jobarbille et il là plaça sur la potion. Elle flottait. Un énorme sourire s'étira sur son visage. Il mit le couvercle et laissa là sa réalisation. Il sortit ensuite de la salle toujours avec ce sourire béat collé au visage.

Edit : Max, préssé de voir sa potion souleva le couvercle et là, horreur la potion a pris un couleur rouge-violet et est épaisse comme un pâté pour chat. Oh non, le blondinet ne comprenait pas pourquoi elle était devenue comme ça, décidément, il n'était pas super doué. Tant pis, maintenant c'était fait, il ne manquait plus que l'explication de sa professeur pour comprendre. Peut-être à-t-il mal mélangé qui sait ? C'est vrai qu'il n'était pas tout à fait sûr d'avoir fait tous les tours dans le bon sens.


Dernière édition par Max Aaron Parker le Dim 22 Juil 2012 - 15:23, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Cours de potion N°6 : Le Veritaserum - Page 9 Empty
Re: Cours de potion N°6 : Le Veritaserum
Contenu sponsorisé, le  

Page 9 sur 10

 Cours de potion N°6 : Le Veritaserum

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Potions-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright Bureau RPG.