AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 2 sur 18
A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant
Thalia Smith
Serdaigle
Serdaigle

A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 Empty
Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Thalia Smith, le  Mar 27 Nov 2012 - 1:46

Thalia se prépara à aller rejoindre Natilia dans le parc, elles s'étaient donné rendez-vous un peu plus tôt dans la journée. Thalia mit sa cape noir et elle enroula son écharpe au couleur de sa maison. Elle sortit dans le parc et plusieurs gros flocons de neige tombaient mollement au sol. Un sourire s'installa sur les lèvres de la brunette elle aimait bien ce spectacle de la neige qui dansaient dans les airs avant de se déposer sur le sol.

lle parcouru rapidement la distance qui la séparait de son lieu de rendez-vous et elle vit que sa compère l'attendait déjà. Plusieurs flocons s'était déposer sur les cheveux de l'Américaine. Elle courut les derniers pas qui la séparait.

''Je suis là! Désolé pour l'attente ça va toujours?''

Elle fit des bises sur les joues froides de la jeune fille. Elles avaient un super plan en tête et elles espéraient que les autres filles de leur maison seraient d'accord. Quoi de mieux pour créer des amitiés que de faire la fête et de rencontrer des gens que l'on aurait peut-être pas rencontrer si ce n'avait été que de cette occasion?

''Alors t'as eu les infos qu'on cherchait où pas encore?''
Natilia
Natilia
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 Empty
Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Natilia, le  Mar 27 Nov 2012 - 2:07

Natilia vit Thalia arriver au loin. Elle était contente d'avoir trouvé quelqu'un qui avait eu la même idée qu'elle, organiser une fête pour les filles de Serdaigle.

"'Je suis là! Désolé pour l'attente ça va toujours?" lui dit la brune en lui faisant la bise.

" Oui, j'en ai profité pour réfléchir à ce que l'on pourrait faire pour convaincre les filles de toutes se réunir."

En effet, elle avait pensé à envoyer un hibou à toutes les filles de la maison mais auparavant elles devraient demander aux préfets et au directeur de maison si leur projet était possible et surtout voir comment faire pour ré-aménager les dortoirs afin de faire rentrer tout le monde.

''Alors t'as eu les infos qu'on cherchait où pas encore?''

" Justement, je pensais qu'on pourrait envoyer un hibou à chaque fille pour les inviter. Comme cela, toutes auront l'information et se sentiront les bienvenues. Après, je pense que certaines seront réticentes mais il suffira d'aller leur demander directement. "

Elle pensait avoir tout résumé et espérait que son idée plairait à la brunette. La neige commença à tomber dru et elle frissonna, elle n'avait pas pensé qu'il ferait si froid en plein mois de Novembre. Chez elle... non. Elle devait arrêter de penser à New-York comme si elle y habitait encore! Elle se re-concentra donc sur sa discussion avec Thalia et sourit en lui proposant de rentrer.

" On rentre? On pourrait aller dans la salle commune voir les filles? A moins que tu préfères te balader un peu dans le parc. "
Thalia Smith
Thalia Smith
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 Empty
Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Thalia Smith, le  Mar 27 Nov 2012 - 2:26

Thalia écouta son amie, elle avait trouver une bonne idée pour réunir toutes les filles de la maison. Leur envoyer un hibou serait une bonne idée, car même si elle laissait une note sur le panneau d'affichage ce n'était pas certain que toute le liraient et les garçons voudraient sûrement se mêler à la fête et ce n'était pas le but.

''Je crois que c'est une bonne idée, comme ça on pourra les joindre facilement et on leur demandera un hibou de retour pour confirmer leur présence et si elles ont des idées pour agrémenter la fête!'"

Elle vit son amie frissonner et elle lui demanda si elle voulait rentrer. Thalia fit une petite moue, elle était bien dehors, mais il était certain que si elle restait planté là elle ne se réchaufferait pas. Elle prit le bras de son amie et l'entraîna pour marcher un peu.

''Il est sûr que si on reste planté là on ne se réchauffera pas tu vas voir on est bien quand on marche un peu."

Thalia continuait de réfléchir à la meilleure solution de faire passer cette soirée, car elle n'était pas certaine si cela allait passer auprès du directeur, ni auprès des préfets de la maison. Elle leva la tête au ciel pour regarder les flocons tomber.

''Ne trouve tu pas la neige magique? J'aimerais être capable d'en faire tomber dans les dortoirs pour la fête, ce serait beau... Mais euh, il faut quand même que le directeur approuve cette fête. Il faudrait trouver une raison pour que ça passe bien. On pourrait peut-être dire que c'est pour aider à l'intégration des nouvelles qui ont un peu plus de difficulté à s'intégrer en leur faisant rencontrer d'autre filles avec qui elles pourront discuter de leur problèmes... M'enfin je ne sais pas si c'est une bonne raison."

Plus elles marchaient, moins elle avait froid. Elles avaient bien sûr les joues rosies par le froid, mais il semblait moin piquant quand même.
Natilia
Natilia
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 Empty
Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Natilia, le  Mar 27 Nov 2012 - 17:35

"Ne trouve tu pas la neige magique? J'aimerais être capable d'en faire tomber dans les dortoirs pour la fête, ce serait beau... Mais euh, il faut quand même que le directeur approuve cette fête. Il faudrait trouver une raison pour que ça passe bien. On pourrait peut-être dire que c'est pour aider à l'intégration des nouvelles qui ont un peu plus de difficulté à s'intégrer en leur faisant rencontrer d'autre filles avec qui elles pourront discuter de leur problèmes... M'enfin je ne sais pas si c'est une bonne raison."

Ce qu'avait dit Thalia lui fit penser à autre chose. Quand elle était à New-York, sa mère l'avait faite assister plusieurs fois à une soirée qui servait à intégrer les jeunes filles des meilleurs partis dans la haute société et de leur trouver un prétendant. Le bal des débutantes...

" Attends, j'ai une idée... Enfin je crois. On pourrait demander l'organisation d'une soirée d'intégration, mais pour mettre toutes les chances de notre côté, on proposera d'organiser quasiment tout toutes les deux et avec quelques filles qui se porteront surement volontaires. On choisirait plusieurs thèmes, plusieurs possibilités et on les soumettrai au directeur et ce serait lui qui choisirait la proposition finale. En plus, on pourrait faire des ateliers coiffures et maquillage l'après-midi pour celles qui le veulent. "

Oui, cette soirée, si elle était autorisée, serait super. En plus l'idée de Thalia de faire tomber de la neige était géniale, il suffirait de trouver le sortilège adéquat. La jeune fille avait eu raison de l’entraîner dehors au lieu de rentrer, au fur et à mesure, elle ressentait moins le froid, il semblait supportable.
Thalia Smith
Thalia Smith
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 Empty
Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Thalia Smith, le  Mer 28 Nov 2012 - 4:37

La neige, si belle si merveilleuse, si magique et scintillante. Elle aimait apercevoir les éclats qui brillaient tel des diamants au reflet de la lune ou encore du soleil au petit matin. Elle se souvint que parfois lorsqu'elle était plus jeune, elle se sentait mal de devoir écraser la neige de ses bottes et défaire la majestueux tapis blanc brillant qu'elle faisait sur le sol. Les flocons tombaient de plus en plus. Elle laissa le bras de son amie et se mit à courir. Puis stoppa net, ouvrit les bras en croix et se mit à tourner sur elle même, tête penché par derrière.

Elle avait bien entendu les paroles de sa compère et approuvait totalement l'idée. Elle s'arrêta de tournoyer qu'une fois étourdie et se laissa tomber mollement sur ses genoux.

«L'idée est excellente, mais tu connais une fille qui est bonne en maquillage? Parce que moi je me débrouille et même chose côté coiffure. Ah, attend à moins que ce soit des trucs pratico pratique pour les filles qui veulent bien paraître en cours sans passer une heure devant le miroir chaque matin! En plus cela désembourberait les miroirs de la salle de bain. Ainsi moins de risque d'arriver en retard en cour! Je crois que ce serais un bon point à élaborer devant monsieur Grey.»

Thalia aimait bien paraître il était certain, mais c'était le genre de fille naturelle et qui n,avait pas besoin de grand chose pour être belle. Elle en avait conscience, même si elle se trouvait moins jolie que sa soeur jumelle, mais ce n'était pas une pimbêche qui se croyait supérieure aux autres.

«Comme un atelier de comment s'aimer et s'accepter, tu sais comme la fille de la salle commune qui voulait rester seule l'autre soir et que tu es allée rejoindre. Je suis certaine que cette fête lui serait profitable...»
Natilia
Natilia
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 Empty
Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Natilia, le  Ven 30 Nov 2012 - 1:13

«L'idée est excellente, mais tu connais une fille qui est bonne en maquillage? Parce que moi je me débrouille et même chose côté coiffure. Ah, attend à moins que ce soit des trucs pratico pratique pour les filles qui veulent bien paraître en cours sans passer une heure devant le miroir chaque matin! En plus cela désembourberait les miroirs de la salle de bain. Ainsi moins de risque d'arriver en retard en cour! Je crois que ce serais un bon point à élaborer devant monsieur Grey.»


«Comme un atelier de comment s'aimer et s'accepter, tu sais comme la fille de la salle commune qui voulait rester seule l'autre soir et que tu es allée rejoindre. Je suis certaine que cette fête lui serait profitable...»

Natilia réfléchit, ce serait une idée excellente et en effet, ça éviterait de devoir attendre une heure devant la porte de la salle de bains que les filles en sortent... Ou de devoir forcer la porte et se frayer un chemin pour pouvoir trouver un coin de miroir qui ne soit pas couvert de buée ou occupé par une fille en train de faire et défaire son maquillage. Elle devrait envoyer un hibou à sa mère pour connaître tous ses sorts secrets de maquillage, elle n'aurait qu'à dire que c'était pour elle et la femme, toujours ravie que sa fille daigne enfin s'intéresser à son apparence plus que de mesure, accepterait sans aucun doute.

" Je vais envoyer un hibou à ma mère pour connaître tous ses sorts en matière de maquillage et de coiffure. Tu sais, elle est créatrice de vêtements de luxe et trouve que je ne prends pas assez soin de moi alors que je fais tout pour lui plaire... Je pourrai aussi proposer de prêter des vêtements que ma mère m'envoie dans un gros colis chaque mois... sans que je les mette car je ne les trouve pas spécialement confortables... Elle doit avoir des informateurs à Poudlard, ce n'est pas possible, dés que je mets quelque chose de trop confortable, je reçois une beuglante... Ma mère est purement cinglée... bref!
Je propose qu'on rédige un hibou à Grey pour tout lui résumer et qu'on demande un rendez-vous avec lui et les préfets pour les convaincre. Qu'en dis-tu?


Elles étaient à présent assises dans la neige et Natilia s'y allongea en ayant préalablement jeté un sort d'imperméabilité sur ses vêtements puis elle commença à faire bouger ses jambes et ses bras afin de faire un ange, comme quand elle était petite et que sa mère daignait la faire sortir.
Bradon Harclay
Bradon Harclay
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 Empty
Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Bradon Harclay, le  Mar 29 Jan 2013 - 21:41

(RP avec Adriel Lloyd)

Le soleil était de mise. Ça s’annonçait comme étant une autre belle journée à l’école de magie de Poudlard et comme à tous les jours ensoleillés, Bradon se promenait dans le terrain de l’école à la recherche de nouvelles choses à découvrir. Il avait pas mal fait le tour des attractions importantes de l’école. Il avait visité le terrain de Quidditch, il s’était perdu dans les couloirs du château plus de fois qu’il ne pouvait compter et était même allé faire un tour dans la forêt interdite, soirée qu’il avait toujours du mal à s’enlevé de la tête. Depuis cette nuit-là, il était devenu beaucoup plus alerte et s’informait toujours sur les endroits qu’il voulait visiter avant d’y aller.

Cette journée-là par contre, il avait tout simplement décidé d’aller faire un tour inoffensif dans le parc. Il se promenait paisiblement près des serres et profitait la nature autour de lui. Il était toujours surpris de la grandeur du territoire de l’école, c’en était interminable le nombre de choses à visiter et à faire. Il entra dans les serres pour pouvoir regarder de plus près les plantes qui s’y trouvaient. Il y avait déjà quelques élèves qui travaillaient ou qui ne faisait que regarder comme Bradon. Le jeune homme ne s’était pas fait beaucoup d’amis depuis qu’il était arrivé à Poudlard. Bien qu’il était très facile d’approche, sa timidité l’empêchait souvent d’aller voir les gens, surtout qu’il était nouveau au concept de la magie. Il eut une soudaine envie d’aller parler aux gens présents dans la serre, il fallait bien qu’un jour il interagisse avec les autres si il voulait au moins s’intégrer un minimum, mais c’est alors qu’une mandragore lâcha un cri strident. Le bruit était d’une violence trop intense pour les oreilles du jeune homme, qui décida de sortir des serres.

De nouveau à l’extérieur, Bradon ne se découragea pas et continua tout de même sa promenade. Après une heure, il aperçut au loin un arbre gigantesque, qui se tenait tout seul au milieu d’un peu nulle part. Il s’en approcha et s’arrêta à une distance raisonnable pour pouvoir l’admirer.
Adriel Lloyd
Adriel Lloyd
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 Empty
Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Adriel Lloyd, le  Jeu 7 Fév 2013 - 15:16

Adriel était paisiblement assis dans un coin du parc, très enclin à s’adonner aux plaisirs de la lecture, décidé à profiter de ce beau temps qui ne l’avait jusque là que très peu marqué depuis son arrivée. Il était vrai qu’il avait une certaine préférence pour les temps pluvieux, ou même empli d’une certaine euphorie lorsqu’il s’agissait de neige. Il était un garçon sensible, il ne pouvait pas le nier, et personne d’autre dans son entourage ne pouvait dire le contraire. Certains disaient même que ses préférences en matière de météo n’étaient que le reflet de souffrances qu’il enfouissait en lui, mais le pauvre garçon ne s’en rendait pas vraiment compte : son but à Poudlard, faire sa place et quitter les lieux avec toute la dignité qu’il pouvait supporter.

Son arrière train nonchalamment posé sur l’herbe du parc (du moins ce qu’il en restait étant donné l’époque dans laquelle ils étaient actuellement), il avait savamment déposé un de ses pulls au sol pour ne pas se relever trempé comme une malheureuse chouette ayant tout juste survécu à la noyade. Déjà qu’il était aussi grand qu’un poteau électrique, du haut de son mètre quatre vingt cinq, il ne pouvait pas se permettre d’attirer encore plus l’attention sur lui. Il avait d’ailleurs pris l’habitude de se rendre discret en toutes circonstances, seulement quand sa maladresse ne revenait pas au galop au moment où les gens s’y attendaient le moins. Il se confondait presque au passage, sa chemise blanche allant de paire avec la couleur de la pierre qui lui servait de dossier. Il était tranquillement en train de savourer la dernière histoire de son auteur préféré, du moins, dans le monde magique des sorciers : il avait un tas d’autres centres d’intérêts en dehors de ce monde, mais c’était propriété privée au sein de l’école.

Seul bémol de la journée : ce fichu garçon qui était venu se placer juste dans l’axe du rayon de soleil qui réchauffait son visage : seule partie de son corps qui n’avait d’autre choix que de montrer sa belle couleur blanche « Cachet d’aspirine », le reste étant recouvert de tissus (Et heureusement). Il eut le réflexe aussitôt d’abaisser son livre sur ses genoux, en affichant une mine douteuse, presque « Mal lunée » de force, simplement pour lui faire comprendre s’il prenait la peine de se retourner, voir un peu ce qu’il se passait derrière. Puis il posa son regard devenu neutre, sur le jeune garçon pour se rendre compte qu’il ne le connaissait pas, mais surtout pour se méfier de ce qu’il regardait : Le Saule cogneur. Aussitôt deviné, il lui dit, en replongeant son regard dans le livre :

- Non non, tu ne voudrais pas finir à l’infirmerie, surtout pas dans l’état dans lequel ce truc te laissera une fois que tu te seras trop approché.

Une pointe d’humour, d’une part pour savoir s’il était au courant, et d’autre part pour lui faire comprendre de reculer, si par tout hasard il connaissait la teneur de cette chose. Il leva ensuite le regard, discrètement, pour comprendre ses expressions : la peur, le doute, l’excitation. Après tout il y avait des masochistes un peu partout autour de lui.
Ailyne Lawson
Ailyne Lawson
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 Empty
Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Ailyne Lawson, le  Sam 16 Fév 2013 - 12:08

Le soleil fébrile d'hiver n'empêchait pas la jeune Lawson de penser. Elle pensait à sa vie, sans Nathanaël, à ce qu'elle avait perdu. Elle avait tellement besoin de sortir de sa vie. Elle se sentait si emprisonnée, si vidée, sans plus aucune accroche. Il n'y avait plus rien de sa vie d'avant, tout avait été raser. Ailyne aurait pu voir ça comme un nouveau départ, mais elle avait tant de mal à voir l'avenir. Sa vie d'avant n'était plus qu'un vague souvenir auquel elle essayait désespérément de s'accrocher. En vain... Nate était et resterait tout pour elle. Son ami, son confident, son frère. En pensant à ça, Lyne était tout comme le Soleil, fébrile.

Elle avait tout abandonné, folle de rage, de désespoir, elle avait quitté son petit ami Andrew, qu'elle aimait pourtant sincèrement. Bien sûr, ses amis tels que Liam, Caoimhe et Stéphanie, restait là, à ses côtés. Elle ne leur avait rien dit, de peur de paraître idiote. Ils savaient qu'elle allait mal, elle n'arrivait pas à le cacher. Mais elle continuait à rester sourde et muette face à leurs questions. Lyne ne se reconnaissait plus, elle était désespérée. Elle voulait tout changer, elle voulait devenir quelqu'un d'autre. Elle devenait impulsive et inconsciente. Trop de haine, trop de tristesse, trop de désespoir.

La Française n'arrivait plus à se concentrer, il fallait qu'elle fasse quelque chose. Soudain, elle pensa au Saule Cogneur, elle n'avait jamais osé s'aventurer trop près. Trop dangereux. Mais, Ailyne, depuis quelques temps, aimait le danger, c'était son adrénaline, sa seule façon de ne pas sombrer. Liam la dissuaderait sûrement, il ne voudrait pas venir. Pas parce qu'il n'aimait pas s'amuser, au contraire, mais il savait trop bien qu'elle n'était pas dans son état normal pour la laisser faire une telle chose. Il fallait quelqu'un qui ne la connaisse pas, ou pas assez pour comprendre.

Elle fit enfin attention à ceux qui se trouvait près d'elle, dans la salle commune. Il y avait beaucoup de monde, elle ne reconnaissait pas tout les visages. Elle alla trouver un garçon, qu'elle connaissait sous le nom d'Anthony, grâce à son poste de préfète. Il allait sans doute refuser, c'était certain. Obligatoire. Sauf s'il était fou. Après tout il ne savait pas qui elle était. Ou peut-être que si. Tout était confus lorsqu'elle proposa :


- Ailyne Lawson. Désolé de te déranger... Je me demandais, il paraît qu'il y a un passage secret sous le Saule Cogneur. Pour savoir s'il existe, je voulais d'abord savoir si c'était possible de l'atteindre. Tu veux venir avec moi ?

Elle ne savait pas quelle sortilège la faisait paraitre si confiante, si à l'aise. Les mots étaient sortis d'eux-même, alors qu'elle n'y avait même pas songer. Elle était plutôt fière du sourire qu'elle lui avait adressé. Un de ses sourires dont elle avait le secret, qui la rendait irrésistible. Il fallait qu'il dise oui. Elle avait trop peur d'y aller seule.
Anthony Adams
Anthony Adams
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Husky
Manumagie (Niveau 1)


A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 Empty
Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Anthony Adams, le  Sam 16 Fév 2013 - 22:38

C'était effervescence dans la salle commune. Comme tous les jours, tous les élèves se retrouvaient là pour manger, mais surtout parler et s'amuser. S'amuser ? Il semblait que tout le monde n'était pas logé à la même enseigne aujourd'hui. Loin de tout ce remue-ménage, il y avait quelques personnes qui se démarquaient. D'un côté, il y avait Antho pour qui la salle commune était un endroit où laisser ses oreilles trainées étaient un sport national quand il était seul comme aujourd'hui, et puis de l'autre il y avait deux ou trois élèves qui cherchaient semble-t-il à s'isoler au milieu de ce capharnaüm. Parmi cette dernière catégorie, il y avait la préfète des jaunes et noirs : Ailyne. D'après ce qu'Antho connaissait d'elle, c'était une fille qui avait pas mal de soucis... Et rien de plus. Il ne lui avait jamais vraiment parlé malgré le fait qu'ils étaient de la même année. Peut-être un bonjour comme ça en se croisant dans les couloirs, mais sans plus. La seule chose qu'il avait remarqué chez elle était sa beauté simple ; cheveux longs et ondulés, sourire ravageur et des yeux d'un bleu intense.

Aujourd'hui, la belle jeune femme semblait tourmentée (du moins, plus que d'habitude) et était venue parler à Antho pour lui poser une question un peu bizarre...

    - Ailyne Lawson. Désolé de te déranger... Je me demandais, il paraît qu'il y a un passage secret sous le Saule Cogneur. Pour savoir s'il existe, je voulais d'abord savoir si c'était possible de l'atteindre. Tu veux venir avec moi ?

Anthony plongea quelques instants son regard dans celui d'Ailyne. Tous les deux avait les yeux bleus, mais Ailyne les avait bien plus clairs que lui. Seulement, la principale différence était ailleurs. Mais où ? Il détourna tout de même ses yeux pour ne pas paraitre insistant, tout en essayant de trouver ce qui clochait chez elle. Pourtant elle semblait "normale". Même si la normalité était quelque chose de très abstrait dans un monde de magie, les sorciers connaissaient le concept ! Malgré (ou grâce...) à ce mystère qui entourait la jeune femme, Antho lui répondit positivement.

    - Euh... Ouais pourquoi pas. Mais pourquoi t'es venue me voir ? T'as des amis non ? il s’aperçut que sa question était un peu brusque et se rattrapa : 'fin je veux dire... On ne se connait quasiment pas... Alors pourquoi moi ?

Ouais bon ok, là je m'enfonçais plus qu'autre chose, mais avouez que voir une fille débarquer et te demander de risquer ta vie avait de quoi surprendre non ? C'était à classer dans la rubrique WTF de l'année ça ! Mais elle m'intriguait trop pour que je refuse ! Elle avait un truc en plus par rapport aux autres. Ce petit truc en plus qui allait sans doute m'obliger à faire la plus grosse c*nnerie de mes années Poudlard. Grmmm, moi et ma curiosité à la noix. Je me leva donc de ma chaise et sortit ma baguette de ma poche

    - N'oublie pas ça surtout, on en aura besoin si tu veux vraiment entrer dans ce passage... Prête ?

A nouveau, il croisa son regard et put apercevoir ce qui l'avait interpellé dès le début. C'était sans doute cette tristesse intense qui transparaissait dans le fond de ses yeux. Comment l'avait-il loupé ? Cette fille avait vécu sans doute bien plus que la plupart des élèves de Poudlard... Mais qu'avait-elle put vivre pour ressentir autant de douleur à seulement 16 ans ? Il ne laissa pas son trouble paraitre, lui sourit et sortit de la grande salle. Mais sur le chemin de la sortie ils croisèrent une autre personne. Cette dernière n'était pas inconnue pour Antho (si tu veux que je modifie July, dis-le moi, mais je pense que c'est le meilleur moyen de t'intégrer au RP ^^). C'était une autre Poufsouffle et ancienne préfète ; July Swann. Mince, ça c'était pas prévu !

    - Salut July ! Euh... On va dehors avec Ailyne, tu veux te joindre à nous ?

Il ne savait pas trop pourquoi il lui avait proposer ça mais il sentait qu'être deux pour ce qui les attendait était loin d'être suffisant. Et puis au fond, tous les trois étaient seuls pour aujourd'hui autant combler ce vide !


Dernière édition par Anthony Adams le Dim 17 Fév 2013 - 18:38, édité 1 fois
July Swann
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 Empty
Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
July Swann, le  Dim 17 Fév 2013 - 17:40

HJ : Pas de soucis Antho, c'était très bien. La seule chose qui cloche c'est que July n'est plus préfète.


July marchait dans le parc. Elle avait passé sa matinée sur une dissertation concernant les sortilèges d'apparition et de disparition, leurs différences, leurs similitudes, et les restrictions qui s'y appliquaient. La rouquine avait du consulter une bonne dizaine de livres, en plus de ses notes de cours des quatre dernières années, affin de rassembler toutes les informations qui lui étaient nécessaires. Elle espérait que son devoir serait impeccable et qu'il lui vaudrait des points en plus pour sa maison.
Après s'être arrachée les cheveux durant 3h, la petite rousse avait estimé qu'elle avait bien le droit à une petite heure de détente. Elle avait choisi le parc qui était, en ce jour, particulièrement ensoleillé.

Contrairement à d'habitude, la sang-mêlée était sortie seule. D'ordinaire, elle amenait Miou, et Hermière, lorsqu'elle était suffisamment motivée pour supporter les bêtises de sa fée. Mais la petite boule de poil bleu semblait malade depuis quelques jours, si bien que la rouquine préférait la laisser au chaud dans le dortoir. La Poufsouffle s'inquiétait un peu pour son fidèle animal de compagnie et elle savait que si cela ne passait pas, il faudrait qu'elle l'emmène à l'animalerie pour lui trouver un remède.
Miou étant malade, restait Hermière, mais si elle avait emmené la créature aillée, cela n'aurait pas vraiment été une balade de détente, mais un parcours du combattant.

Cette petite promenade au soleil fit beaucoup de bien à la rouquine. Pourtant, après une demi-heure de marche, à admirer le lac, sentir le parfum boisé de la foret interdite, et se laisser dorer au soleil, July finit par s'ennuyer. Il y avait pas mal d'élèves dehors, mais personne qu'elle connaissait.
Au château, un devoir sur le gingembre et son utilisation dans les potions l'attendait. Il serait moins dure que la dissertation de métamorphose, pour autant, July n'avait vraiment pas envie de s'y mettre. D'un autre côté, tourner en rond dans le parc commençait à devenir lassant et la petite rousse fini par reprendre le chemin du château, puis de sa salle commune.

En chemin, July croisa Ailyne et Anthony. Elle les salua avec enthousiasme et le garçon lui proposa de se joindre à eux. La Poufsouffle réfléchit quelques secondes. Pouvait-elle refaire un tour dans le parc, mais avec cette fois l'espoir de s'y amuser puisqu'elle ne serait plus toute seule, ou devait-elle retourner à la salle commune et reprendre ses devoirs ?
- Oui, pourquoi pas, répondit la jeune fille avec un grand sourire, enterrant la culpabilité de ne pas prendre de l'avance pour ses cours dans un coin de son cerveau. Vous avez un objectif particulier ? Le lac, la lisière de la foret ...?
Ailyne Lawson
Ailyne Lawson
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 Empty
Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Ailyne Lawson, le  Dim 17 Fév 2013 - 20:02

Sous le soleil rassurant de cette journée, la brunette se souvint dans un sentiment amer son enfance. Elle se rappela le rire de son jumeau, Alexander, les longues journées passées avec lui, leur complicité, ce qu'il était l'un pour l'autre. Mais ce souvenir s'accompagnait du jour douloureux qui avait basculé sa vie... Elle se souvenait du cri, du coup de feu, du corps inerte de son frère sur sa frêle silhouette de fillette... Le sang. Tout ce sang... Les sirènes, la foule, les larmes, la douleur, le déchirement, la perte. Elle se souvenait des derniers mots de son frère et le dernier soulèvement de sa poitrine avant de retomber, sans plus aucun battement... Et Nathanaël, son ami d'enfance qui était le seul à lui avoir redonner la vie qu'elle semblait avoir perdu en même temps que son frère, le seul à l'avoir connu elle-même, ses mots apaisants, sa joie de vivre. Nate était un Soleil, et c'est ainsi qu'elle se rappèlerait de lui. Mais pas une seule seconde ne passait sans qu'elle pense à la découverte de la lettre qui l'avait une fois de plus complètement bouleversé... Il était parti, tout comme Alex. Il ne reviendrait jamais. Il était mort. La Française ne voulait plus avoir peur des mots et pourtant penser ses mots lui déchira le cœur.

Ailyne n'avait plus de repère, plus d'accroche. Elle se demandait comment elle faisait avant de découvrir ce que lui avait écrit son ami. Tout comme Nate, ses amis la décrivaient toujours comme un rayon de Soleil, une optimiste souhaitant toujours plus aller de l'avant, une fille forte et sûre d'elle, drôle et gentille. Perdre la seule personne témoin de son enfance l'avait déstabilisée, elle ne marchait sur un fil. La mort, la mort était partout autour d'elle et c'est autour de ça que la jeune fille c'était construite. La perte, toutes ces pertes... Et c'était sûrement ça qui l'avait fait aller vers son camarade de maison.

Ailyne avait été toujours intrigué par Anthony. Elle n'avait jamais osé venir lui parler. Il avait toujours eu cet aura de mystère autour de lui. Pourtant il était sociable et gentil, mais il semblait à la préfète qu'il ne s'était jamais vraiment dévoilé à personne. Elle avait toujours voulu le connaître, casser cette barrière invisible qu'il semblait mettre entre les gens et lui. La jeune fille se demandait si elle était la seule à penser ainsi, à voir cette distance, ce recul. Peut-être qu'elle s'imaginait tout simplement ça.  Mais il était certain que le garçon avait vécu des choses durs, des choses qui l'avaient changé. Et c'est peut être ça qui l'avait pousser à accepter. Ailyne se demandait si c'était la prestance et le charme que dégageait le garçon ou son regard qui lui avait toujours donné envie de lui parler. 

Peu importait, c'est sur de sombres pensées qu'Ailyne entendit Anthony prononcer :

- Euh... Ouais pourquoi pas. Mais pourquoi t'es venue me voir ? T'as des amis non ? 'fin je veux dire... On ne se connait quasiment pas... Alors pourquoi moi ?
- Oh... Euh, ça te choque si je te dis que ça fait longtemps que je veux te connaître et que c'est la seule chose que j'ai trouvé pour enfin qu'on se connaisse mieux. Je trouve ça frustrant de ne connaître que ton nom alors que nous sommes de la même année ! Pas toi ?


Pour le coup, Ailyne n'en revint pas de ses propres paroles. Bien sûr, ce qu'elle avait dit était en quasi totalité vrai, mais elle paraissait si sûre d'elle alors qu'au fond d'elle même, elle était totalement perdue. Antony rappela à la jeune fille de prendre sa baguette et elle lui montra dans un hochement approbateur. Quand ils sortirent, ils croisèrent July, son amie [autant dire qu'elles sont déjà amies vu le RP qu'on fera ensuite non ?]. Ailyne fut étonnée d'apprendre que le garçon connaissait l'ex-préfète. Il l'invita d'ailleurs à se joindre à eux. Et si July les en dissuadait ? Après tout, malgré qu'elle ne soit plus préfète, elle en gardait l'âme. Mais dans un sourire, Ailyne surenchérit en l'invitant elle aussi à venir avec eux. 
Quand la rousse demanda où ils allaient, la Française lui apprit dans un sourire qu'ils voulaient savoir si un passage secret existait réellement sous le Saule Cogneur. Elle ne laissa pas le temps à July pour répondre et s'en allait déjà vers le parc, avec une appréhension grandissante.

Les trois poufsouffles marchaient vers le vieux arbre, et Ailyne commençait déjà à douter. Mais elle ne fit pas marche arrière, au contraire. Elle savait parfaitement que tant qu'elle s'occupait, tant que l'adrénaline rythmait  ses journées, elle était éloignée de ses démons, même si c'était eux qui était la cause de cette hyperactivité. Pourtant, elle savait que le soir, quand la nuit noir enveloppait tout un chacun, les démons reviendraient plus forts encore. Mais elle tenta de ne pas y penser, et marcha plus vite encore vers leur destination.

Ils arrivèrent enfin, près de l'arbre qui déjà s'agitait. 


- Nous y voilà.

Et dans le silence qui s'ensuivit, Ailyne fit un pas en avant.



1. Après avoir fait un premier pas en avant, Ailyne arrive à toucher le tronc sans que le Saule ne fasse le moindre geste.
2. Le Saule s'énerve par le geste de la jeune fille et pousse violemment Anthony, July et Ailyne qui tombe à terre.
3. Les trois Poufsouffles se lancent dans un seul et même élan et approche l'arbre au plus près, et touche l'arbre.
4. Ailyne tente d'approcher l'arbre mais se fait attraper par l'une des branches et se retrouve bloquer en l'air par le Saule, tandis que July essaye de s'éloigner pour échapper à la fureur de l'arbre et qu'Anthony marche à reculons et trébuche.
Gloire Lecomte
Gloire Lecomte
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 Empty
Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Gloire Lecomte, le  Dim 17 Fév 2013 - 20:35

Lancé de dé pour Ayline
Maître de jeu
Maître de jeu
PNJ
Arbitre neutre
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 Empty
Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Maître de jeu, le  Dim 17 Fév 2013 - 20:35

Le membre 'Gloire Lecomte' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 4 faces' :
A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 D-4-2-10
Anthony Adams
Anthony Adams
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Husky
Manumagie (Niveau 1)


A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 Empty
Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Anthony Adams, le  Mar 19 Fév 2013 - 23:00

La jeune préfète avait répondu honnêtement à Antho. Elle trouvait simplement qu'ils ne se connaissaient pas assez et trouvait ça même "frustrant" !

    - ... Pas toi ?
    - C'est vrai... A vrai dire, j'ai aussi souvent voulu te parler mais... Il faut croire que je suis plus timide que toi !


Puis à leur plus grand étonnement, July accepta de venir avec eux mais ne manqua pas de leur demander ce qu'ils voulaient faire une fois dehors. Le pouffy n'eut pas le temps de répondre, puisque Ailyne prit les devants et lui expliqua qu'elle avait l'intention d'aller jusqu'au saule cogneur avec un sourire jusqu'aux oreilles... Okay, elle faisait pas dans la finesse aujourd'hui. Antho avait beau ne pas connaitre la jeune préfète, il ne l'avait jamais vu aussi sûr d'elle. Mais qu'avait-elle prit ce matin ?!?! Un dealer trainait dans les couloirs ou quoi ? Peu probable, avec les profs, la directrice et le concierge, personne ne pouvait se livrer à une activité illégale en toute impunité, c'était tout simplement inimaginable. Et puis... Une préfète se devait d'être exemplaire non ?... Remarquez, si tout le monde prenait le chemin d'Ailyne, les Pouffys étaient mal barrés ! Enfin bref, le trio (un peu fou) arriva rapidement à l'arbre et resta à une distance raisonnable. Mais encore une fois, Ailyne prit les devants et... Déclencha le chaos. Le saule s'activa et envoya valser les trois sorciers à plusieurs mètres d'où ils se tenaient l'instant d'avant. Antho tomba sur le dos et eut le souffle coupé pendant quelques secondes et préféra rester allongé quelques secondes de plus. Cette fille était vraiment timbrée !

Oh la vache, ça fait un mal de chien ça ! Je me souvenais maintenant pourquoi je n'avais jamais approché de l'arbre ! Parce que tout ceux qui avaient essayé avant eux (et il y en avait beaucoup !) s'étaient retrouvés à l'infirmerie. Et il fallait avouer que se prendre une branche dans le ventre n'était pas vraiment une partie de plaisir ! Mais au fond ce n'était pas ça le pire ! Après tout, tant qu'on était en l'air, on avait juste un peu mal au ventre et rien de plus. Non, le plus douloureux était la fin du vol plané ! Quand ton corps finit par toucher le sol... Je ne sais pas combien de "crac" j'ai entendu au moment de l'impact avec le sol, mais je me souviens seulement d'avoir arrêté de compter quand les craquements avaient atteint des os dont je ne connaissais même pas l’existence !

    - Aouch... Il va falloir être plus subtile dans l'approche Ailyne...


Anthony avait toujours sa main serrée sur sa baguette et se releva tant bien que mal. Il sentait tout de même une douleur lancinante au dos. Il aida July puis Ailyne à se relever en leur demandant si tout allait bien et revint à sa position initiale le plus doucement possible.

    - Ok, quand vous voyez une branche approcher, visez-la et envoyez un reducto, ça devrait la faire reculer et quand on aura atteint le tronc, il arrêtera de brasser de l'air... On pourra ensuite entrer tranquillement dans le passage secret !

Sur ce coup, Anthony était plutôt optimiste c'est vrai mais il avait toujours entendu dire qu'il fallait y croire pour réussir. Si lui n'y croyait pas vraiment, il allait essayer de convaincre les filles de la possibilité de réussite de cette exploit.

    1. Au top, les trois Pouffys s'élancèrent vers l'arbre. Les "reducto" fusaient sur les branches et... Miracle ! Les trois complices touchèrent le tronc.
    2. L'arbre n'était pas si bête qu'il en avait l'air ! Il semblait avoir compris que les sorciers allaient utiliser leur baguette, puisqu'au bout de trois pas, les trois sorciers furent désarmés par une branche traitre qui envoya valser les trois baguettes.
    3. Les trois sorciers réussirent à esquiver les première branches Antho se prit une branche qui le faucha par derrière. Ailyne essaya de lui jeter un sort l'écarter de la zone mais à son tour fut projeter à plusieurs mètres, rejoint rapidement par July et Antho qui avait juste eut le temps de se relever.

    4. Bizarrement, l'arbre se tint tranquille plus que d'habitude. Il essaya de prendre la petite troupe par surprise, mais ils étaient sur leur garde. Après une pluie de reducto et des figures presque acrobatiques, le trio atteignit enfin la souche !
Anthony Adams
Anthony Adams
LégendePoufsouffle
Légende
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Husky
Manumagie (Niveau 1)


A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 Empty
Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Anthony Adams, le  Mer 20 Fév 2013 - 19:58

Je lance le dé sur ce post, pour prouver que je n'ai pas édité suite au lancé !

J'espère que ça ne dérange pas les modos :/
Contenu sponsorisé

A l'ombre mouvante du Saule Cogneur - Page 2 Empty
Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 18

 A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.