AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 5 sur 17
A l'ombre mouvante du Saule Cogneur
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant
Jean-Baptiste Flitwick
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Jeu 11 Juil 2013 - 21:13


Son regard bref lui apprit que sa phrase n'avait aucun sens puisqu'elle s'était déjà mise à son aise, ce qui fit naitre un sourire sur les lèvres du jeune homme. Décidément, elle promettait d'être intéressante cette jeune fille. À peine arrivée qu'elle prend déjà ses aises et en plus, elle n'est pas trop mal physiquement. Une demoiselle selon le cœur de JB.

-Eh bien je cherchais un coin tranquille pour gribouiller des pièces de théâtre. D’habitude, je vais au lac mais là, il y a trop de monde vraiment. Je suis donc venu ici et je suis tombé sur toi. Mais toi, que faisais-tu donc là?

Une dramaturge, impressionnant. On croisait trop rarement de gens créatifs dans ces coins et encore moins ces derniers temps. Il pensa même qu'il pourrait la croiser à la Salle sur Demande, il lui semblait avoir vu des scènes quand il y jouait de la basse mais n'en était plus sur. Il verrait bien s'ils établissaient une conversation digne de ce nom.

-Moi, je venais me poser, je laissais les vers de mes poèmes se mêler au gré de leurs envies, de leurs ressemblance et cohérence et les notes de ma basse adorée sonner tranquillement derrière. Désolé de parler par images mais je pense que tu es une des rares personnes à pouvoir comprendre ici.

Le jeune homme finit par ouvrir totalement ses yeux, tourner la tête en restant toujours allongé dans la même position et à détailler sa compagne sans lubricité aucune, simplement afin de savoir à qui il avait affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Message par : Luia Luminos, Jeu 11 Juil 2013 - 21:30


Luia resta dans sa position et attendit une réponse du jeune homme. Elle ne connaissait pas sa maison mais très bien sa réputation et se mit à sourire. Cette dernière était très bien méritée car il n'était plutôt pas mal du tout. Au bout de quelques secondes, il lui dit:

-Moi, je venais me poser, je laissais les vers de mes poèmes se mêler au gré de leurs envies, de leurs ressemblance et cohérence et les notes de ma basse adorée sonner tranquillement derrière. Désolé de parler par images mais je pense que tu es une des rares personnes à pouvoir comprendre ici.

Luia sourit de nouveau. Un musicien et u poète... Impressionnant. Durant sa phrase, elle avait rangé ses affaires mais gardé visé son écouteur sur son oreille. De la bonne musique Moldue et un beau garçon... Parfait en cette belle journée. Elle vit le jeune homme ouvrir totalement ses yeux et tourner sa tête vers elle pour la détailler. Bizarrement, Luia qui était nulle avec les mec, se sentait bien en sa présence. Elle se décida enfin à lui répondre:

-Oui je comprends très bien. Personnellement, je ne me définirais pas comme une dramaturge et une comédienne hors pair mais j'écris et je joue mes sketchs dans la Salle sur Demande parfois.

Elle s'arrêta et se tourna vers son appareil de musique Moldu. Elle changea de chanson car la prochaine n'était pas appropriée à l'événement. Elle sourit et attendit la suite de la conversation. Peut-être que ce beau jeune homme deviendrait plus qu'un ami...

Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Jeu 11 Juil 2013 - 22:14


Un joli petit sourire, un brin timide mais sincère. Elle l'observa un petit moment d'un air bizarre. Le Poufsouffle s'en moquait, il aimait bien qu'on le jauge, c'était signe d'une personne qui aimait aussi savoir à qui elle s'adressait. Au bout de quelques instants, elle lui répondit enfin.

-Oui je comprends très bien. Personnellement, je ne me définirais pas comme une dramaturge et une comédienne hors pair mais j'écris et je joue mes sketchs dans la Salle sur Demande parfois.

Aha, en plus une comédienne, ce serait sympa de tenter de la surprendre une fois. Surtout qu'il connaissait la salle où elle jouait, c'était bien là où il pensait. Restait à savoir s'il pourrait s'y introduire alors qu'elle y était déjà. Remarque, la dernière fois, Raphaëlle était entrée pendant qu'il jouait, ça devrait pouvoir se passer pareil.

-Sympa tout ça, et tu joues dans quel registre? Tragédie? Comédie? Les deux? Pas de musique?

Étonnamment, il s'intéressait pas mal à cette jeune fille. Elle faisait l'effort de venir lui parler, ne prêtait pas attention à ce qu'on disait de lui, ne le remballait pas à la première phrase, ne jouait pas avec lui, et en plus elle était vraiment intéressante, pas comme tous ces autres entrain de se plaindre des pertes de leurs proches, à croire que tout le monde a un proche qui meurt quand il entre à Poudlard. Une sorte de tradition sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Message par : Luia Luminos, Jeu 11 Juil 2013 - 22:27


Luia écoutait toujours sa musique tranquillement d'une oreille et le jeune JB de l'autre. Il lui demanda un peu dans quel genre elle jouait et tout ça.

-Sympa tout ça, et tu joues dans quel registre? Tragédie? Comédie? Les deux? Pas de musique?

Il lui plaisait bien ce garçon et tant pis si sa réputation le précédait... Elle détestait draguer les garçons vu sa nullité mais lui aimait draguer les filles d'après sa réputation. Et ils pourraient peut-être s'entendre, devenir amis voire plus. Elle changea de nouveau de chanson sur son MP3 (les chansons Moldus tristes en de telles circonstances, non merci) puis se tourna vers lui et, en arborant son plus beau sourire, déclara:

-Eh bien je préfère les sketchs un peu drôle que j'ai écrits ou ceux des autres mais je peux aussi donner dans la tragédie si besoin. Par contre, je n’ai encore jamais introduit de musique dans mes sketchs ou dans les pièces das autres que je joue mais si j'ai bien compris, tu es musicien, non? Alors si tu souhaites une collaboration, tu sauras où me trouver? Je ne me trompe pas?

Puis elle se décida à s'étendre un peu plus pour être à la même hauteur que le jeune homme et plongea son regard dans le sien, en attendant une réponse. Vraiment, elle se sentait bien en sa compagnie. Étrange mais si agréables...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Sam 13 Juil 2013 - 0:23


La jolie brunette sourit de plus belle, découvrant ses belles dents et son charme innocent. Elle changea même une chanson sur son MP3, objet que JB connaissait bien, du fait de sa familiarisation avec les objets moldus. Elle reposa ses jolis yeux sur lui puis dit:

-Eh bien je préfère les sketchs un peu drôle que j'ai écrits ou ceux des autres mais je peux aussi donner dans la tragédie si besoin. Par contre, je n’ai encore jamais introduit de musique dans mes sketchs ou dans les pièces das autres que je joue mais si j'ai bien compris, tu es musicien, non? Alors si tu souhaites une collaboration, tu sauras où me trouver? Je ne me trompe pas?

Serait-ce une invitation? En général, inviter quelqu'un à participer à une de ses créations avait quelque chose d'intime. Il n'avait encore proposé à personne de l'aider à écrire une chanson, ou un poème. Une seule fois, il avait invité une fille à jouer avec lui parce qu'il tenait à elle mais elle lui à craché son mépris dans le cœur. Ce n'était pas plus mal qu'elle ait refusé.

-Oui, tu joues aussi dans la Salle des Arts. J'y ai passé pas mal de temps pour jouer, elle a fait apparaître la réplique de ma basse. C'était super émouvant de la retrouver là alors qu'elle me manquait tous les jours depuis que j'étais ici... Un jour je passerai te voir si tu veux, faudra que tu me dises quand tu y es. Et tu ne fais absolument pas de musique ou tu as déjà essayé des instruments?
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Message par : Luia Luminos, Sam 13 Juil 2013 - 0:40


Luia continuait à écouter sa chanson. Elle souriait aux paroles qui collaient au moment. Un moment unique et parfait... Elle n'en connaissait pas beaucoup, des commes-ça, et ça lui faisait du bien... Etre allongée près d'un beau mec, écouter de la bonne musique, discuter...Bref le moment parfait. Il répondit:

-Oui, tu joues aussi dans la Salle des Arts. J'y ai passé pas mal de temps pour jouer, elle a fait apparaître la réplique de ma basse. C'était super émouvant de la retrouver là alors qu'elle me manquait tous les jours depuis que j'étais ici... Un jour je passerai te voir si tu veux, faudra que tu me dises quand tu y es. Et tu ne fais absolument pas de musique ou tu as déjà essayé des instruments?

Il avait donné la bonne réponse et elle sourit. Il l'aimait de plus en plus, ce jeune homme. Elle décida d'arrêter sa musique et de ranger son MP3 dans son sac. Elle serait plus à l'aise pour discuter, voire plus. Elle l'avait invité et il répondait presque "oui". Elle se reprocha de lui tranquillement et dit:

-Bien joué. Oh, j'y suis quand je peux, souvent quand je ne suis pas en cours, quand je ne travaille pas ou quand je ne suis pas dehors. Des fois, j'y joue mes sketchs avec Akize Xiraz, mon demi-frère. Tu le connais peut-être, il est aussi à Poufsouffle. Et non, je ne joue d'aucun instrument et je n'en ai jamais essayé, cependant. Mais peut-être que je pourrais tester avec toi si ça te dérange pas...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Sam 13 Juil 2013 - 1:07


Encore ce petit sourire, elle est mignonne cette petite. Le fait qu'elle range son MP3 le fit sourire doucement. Elle voulait pouvoir utiliser sa pleine concentration pour discuter et entendre des deux oreilles ce que JB avait à lui dire. C'était signe que cette conversation commençait à devenir intéressante pour elle.

-Bien joué. Oh, j'y suis quand je peux, souvent quand je ne suis pas en cours, quand je ne travaille pas ou quand je ne suis pas dehors. Des fois, j'y joue mes sketchs avec Akize Xiraz, mon demi-frère. Tu le connais peut-être, il est aussi à Poufsouffle. Et non, je ne joue d'aucun instrument et je n'en ai jamais essayé, cependant. Mais peut-être que je pourrais tester avec toi si ça te dérange pas...

Elle s'était rapprochée avant de parler, ce qui avait fait naitre des idées dans la tête du jeune homme. Il se demandait si elle cherchait à aller plus loin avec lui ou si elle était simplement excitée de trouver quelqu'un qui la comprenait comme ça.
Lorsqu'elle avait parlé d'un autre garçon, le Poufsouffle s'était senti d'humeur sombre durant un moment si court qu'il se demanda lui même s'il n'avait pas rêvé. L'instant d'après, il se demanda d'ailleurs la raison de cette réaction, d'autant plus qu'elle précisait qu'elle parlait d'un membre de sa famille.


-Non, je ne le connais pas, tu sais, je passe la plupart de mon temps à la bibliothèque à étudier des anciens enchantements d'objets, dans la Salle des Arts à jouer de la basse ou dans la Forêt à écrire mes poèmes, je ne fréquente pas trop les autres élèves à part certaines filles mais tu as du en entendre parler...
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Message par : Luia Luminos, Sam 13 Juil 2013 - 10:05


Luia attendait, les yeux fermés et les oreilles grandes ouvertes. Le jeune homme aurait-il envie d'aller plus loin ou bien devrait-elle attendre encore? Elle s'en fichait, elle était très bien en ce moment, sans arrières-pensées. Elle l'entendit enfin répondre et rouvrit ses yeux pour le voir parler.

-Non, je ne le connais pas, tu sais, je passe la plupart de mon temps à la bibliothèque à étudier des anciens enchantements d'objets, dans la Salle des Arts à jouer de la basse ou dans la Forêt à écrire mes poèmes, je ne fréquente pas trop les autres élèves à part certaines filles mais tu as du en entendre parler...

Elle sourit. Un peu l'opposé d'elle quoi. Mais bon, elle ne s'en formalisait pas car c'était aussi un artiste. Elle sourit de nouveau (une des habitudes). Elle se demanda si elle devait se rapprocher plus. Elle se décida à lui répondre:

-Oh je vois... Oui en effet, j'en ai entendu parler. (Elle se mit à rire, d'un joli rire cristallin) Tu sais, moi, je fréquente des gens de chaque maison, je fais la fête et tout mais je sais aussi travailler ou être seule (à la bibliothèque, la salle des Arts ou le lac) pour écrire ou autre. Mais bon, j'ai l'impression qu'on se comprend toi et moi, non?

En disant cela, elle s'était de nouveau rapproché. Mais pourquoi? Elle ne savait: d'habitude, elle avait du mal avec les mecs. Et pourtant, elle se sentait bien avec lui et attendait presque que quelque chose que leur discussion s'arrête pour qu'autre chose de plus intense se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Dim 14 Juil 2013 - 0:56


Le temps que la réponse vienne, la jeune fille avait fermé les yeux, laissant à JB le loisir de la regarder un peu plus précisément avant de répondre. Elle faisait plus jeune que son âge mais ça lui donnait un charme évident. Elle avait l'air en paix, heureuse, calme, comme endormie comme ça. Lorsqu'il eut commencé de répondre, elle plongea ses beaux yeux bleus dans ceux de son partenaire et l'écouta attentivement.

-Oh je vois... Oui en effet, j'en ai entendu parler. Tu sais, moi, je fréquente des gens de chaque maison, je fais la fête et tout mais je sais aussi travailler ou être seule (à la bibliothèque, la salle des Arts ou le lac) pour écrire ou autre. Mais bon, j'ai l'impression qu'on se comprend toi et moi, non?

C'est drôle, on aurait dit qu'à chaque phrase, elle était plus proche, non seulement mentalement mais physiquement par rapport à lui. Elle connaissait son penchant pour les filles, pourtant, elle semblait vouloir le vérifier. Elle lançait des allusions comme pour savoir si elle lui plaisait. C'était bien la première fois que ça se passait comme ça avec lui. En général, il lançait lui même les allusions et se faisait remballer à ce moment ou quand il tentait de pousser les choses.

-Ouais on se comprend bien. Et pour ce qui est de jouer ensemble, si tu veux je te montrerait un de ces quatre. Il faut que tu saches que je ne laisse pas n'importe qui jouer avec moi... J'ai proposé à une unique personne depuis que je suis ici et je tenais vraiment à elle. Bon, elle m'a piétiné et refusé de jouer avec moi mais c'est pas le sujet. Je t'apprendrai la basse si tu veux.

Il avait agrémenté la fin de sa phrase par un sourire tendre mais pas de ceux enjôleur et sur de lui qu'il réservait d'habitude pour ce genre d'occasions. Ici c'était un sourire sincère, qui était sorti tout seul quand il s'était rendu compte qu'il avait vraiment envie de lui apprendre des choses et de passer du temps avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Message par : Luia Luminos, Dim 14 Juil 2013 - 1:21


Luia lui sourit et rouvrit de nouveau les yeux en attendant de nouveau une réponse. c'était si étrange pour elle de se sentir bien avec un garçon et de discuter comme ça, surtout en connaissant la réputation de ce jeune garçon. Il finit par répondre:

-Ouais on se comprend bien. Et pour ce qui est de jouer ensemble, si tu veux je te montrerait un de ces quatre. Il faut que tu saches que je ne laisse pas n'importe qui jouer avec moi... J'ai proposé à une unique personne depuis que je suis ici et je tenais vraiment à elle. Bon, elle m'a piétiné et refusé de jouer avec moi mais c'est pas le sujet. Je t'apprendrai la basse si tu veux.

Puis il sourit d'un joli sourire tendre comme pour souligner ses propos. Elle adorait vraiment ce moment si simple, un des rares qu'elle avait connu depuis longtemps. Elle lui sourit en retour puis se décida à se tourner vers lui en se rapprochant de nouveau. Mais qu'est-ce qu'il lui prenait enfin? Elle ne savait pas mais ça lui plaisait. Elle se décida à lui répondre elle-même. Elle plongea ses yeux dans les siens et dit:

-C'est bien ce qu'il me semblait. Je veux bien. Et je ne suis pas ce genre de fille, j'en suis sûre car pour ma part, apprendre à jouer d'un instrument me ferait plaisir même si ce sera long.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Dim 14 Juil 2013 - 1:34


Le sourire que Luia lui rendit lui donna presque un frisson. Il était imprégné de la même tendresse que le sien et semblait si sincère. C'était étrange après si peu de temps de se sentir comme ça avec une personne, comme si on la connaissait depuis des années. Elle se rapprochait, il en était sur maintenant, seuls quelques centimètres séparaient leur visage et ils avaient dépassé la limite autorisé par le respect de la distance de courtoisie depuis longtemps.

-C'est bien ce qu'il me semblait. Je veux bien. Et je ne suis pas ce genre de fille, j'en suis sûre car pour ma part, apprendre à jouer d'un instrument me ferait plaisir même si ce sera long.

JB était heureux qu'elle veuille bien, il ne proposait pas ça à la légère et serait content de partager son savoir, de l'aider à trouver les raccourcis et les astuces qu'il avait mis longtemps à découvrir par lui même.

-Pas de soucis, on se fera ça, et t'inquiètes, je te ferai apprendre de quoi jouer déjà un peu de trucs connus, comme ça, sans être super technique, tu pourras t'éclater un peu si tu as une basse entre les mains.

Le jeune homme planta ensuite son regard dans celui de son interlocutrice, s'interrogeant sur les raisons et les conséquences de cette proximité. Est-ce que ça lui plaisait? Qu'allait-il se passer? Était-elle aussi troublée que lui en ce moment? Il espérait que son trouble et ses interrogations ne se verraient pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Message par : Luia Luminos, Dim 14 Juil 2013 - 11:06


Luia avait toujours ses yeux plongés dans ceux du jeune homme et rêvassait. Elle se prenait à voir sa bouche se rapprocher de celle du jeune homme puis à voir des excuses sortir de sa bouche et ce genre de choses qu'elle n'arrivait pas à faire avec des garçons d'habitude. Elle sortit enfin de cette espèce d'état second et l'entendit répondre:

-Pas de soucis, on se fera ça, et t'inquiètes, je te ferai apprendre de quoi jouer déjà un peu de trucs connus, comme ça, sans être super technique, tu pourras t'éclater un peu si tu as une basse entre les mains.

Elle sourit de nouveau et se demanda si elle pouvait tenter un truc comme lui prendre la main ou autre pour commencer mais préféra attendre encore un peu car, après tout, vu sa réputation, il prendrait peut-être les devants, qui sait? Elle se décida à ne pas se rapprocher plus même si elle le souhaitait vivement. Elle ne l'avait jamais quitté du regard et dit:

-Eh bien tant mieux c'est cool et ça me va. J'aurais une corde de plus à mon arc de cette façon. Après les études, le théâtre, l'écriture et la fête, la musique arrive.

Elle lui sourit de nouveau. Elle ne pouvait pas se rapprocher plus désormais, de toute façon. C'était à elle ou lui de décider de la suite des événements. Elle referma de nouveau les yeux et attendit que quelque chose se passe ou que JB reprenne la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Dim 14 Juil 2013 - 14:06


La jeune fille sourit à nouveau en réponse à sa promesse de lui apprendre les joies de la musique. Décidément, elle avait le sourire facile, ce qui n'était pas plus mal puisqu'il était très mignon.

-Eh bien tant mieux c'est cool et ça me va. J'aurais une corde de plus à mon arc de cette façon. Après les études, le théâtre, l'écriture et la fête, la musique arrive.

Son sourire ne l'avait pas quitté, ses yeux n'avaient pas quitté ceux de JB mais elle n'avait pas esquissé un mouvement. C'était compréhensible sachant qu'un infime mouvement en avant dépasserait le point de non retour et advienne que pourra. Elle ferma à nouveau ses yeux, laissant ceux du jeune homme se balader sur son visage.

-Tu sais que tu es vraiment une fille intéressante en plus d'être mignonne?

En prononçant ces mots, il avait écarté doucement une mèche qui restait devant son visage du bout des doigts. D'un coup, il se rendit compte de ce qu'il venait de se passer. Il avait agi comme avec toutes les autres, de manière un peu plus subtile certes mais tout de même directe.

-Excuse moi, je ne sais pas ce qu'il m'a pris.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Message par : Luia Luminos, Dim 14 Juil 2013 - 14:17


Le jeune homme lui répondit:

-Tu sais que tu es vraiment une fille intéressante en plus d'être mignonne?

En disant cela, il avait écarté un mèche de ses cheveux. Luia aurait rougi en de telles circonstances avec d'autres garçons mais là, étrangement, elle trouva cela agréable. Pour preuve, elle se laissa faire et laissa même ses yeux fermés. C'était comme si tout ce dont elle avait rêvé ou rêvassé commençait à prendre forme. Elle l'entendit cependant s'excuser:

-Excuse moi, je ne sais pas ce qu'il m'a pris.

Elle rouvrit les yeux mais ne plongea pas son regard dans le sien car elle ne l'aurait peut-être pas soutenu cette fois. Elle le détailla plus longuement et se décida à lui dire:

-Eh bien merci. Toi aussi tu es intéressant et...euh...mignon aussi. Et ça ne m'a pas dérangé, ne t'inquiètes donc pas.

En disant cela, elle avait replongé son regard dans le sien et hésité à lui rendre la pareille. Elle ne l'avait pas fait cependant. A la place, elle dit, le tout accompagné de son tendre sourire qui ne le quittait plus:

-C'était même plu...plutôt agréable.

Bon, sa timidité et sa façon nulle de parler ou draguer les garçons revenait mais peu importe, elle se sentait tout de même bien à la compagnie de JB et attendait la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Lun 15 Juil 2013 - 15:19


Un peu morfondu après son geste audacieux, JB ne savait plus où se mettre. En général il se lançait comme un dingue, un crevard et tant pis si la fille le dégageait, si son copain lui rendait ses coups, il vivait à 100 à l'heure et ne se souciait pas d'avoir quelqu'un sérieusement. De toute façon, il n'avait pas encore trouvé quelqu'un qui l'intéressait sincèrement. Jusqu'à aujourd'hui.
La jolie Luia le rassura et le complimenta mais sembla aussi gênée que lui malgré ses paroles. Peut-être avait-il sous-estimé ce qu'il représentait pour elle. C'était surement vrai dans l'autre sens...
Le jeune homme décida de pousser sa chance, il approcha sa main du visage de sa partenaire, posa sa paume sur sa joue fraiche de la petite brise qui les caressait et plongea son regard dans celui de la jeune fille tout en passant son pouce de manière très douce de haut en bas sur la peau de sa joue.


-Et est-ce que ça te dérangerait si je t'embrassais?

C'était le point de non retour, soit ça passait, soit il perdait une personne avec qui il aurait pu passer des moments géniaux. Il espérait cependant ne pas en arriver à une telle extrémité.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Message par : Luia Luminos, Lun 15 Juil 2013 - 16:12


Luia souriait toujours à JB. C'était vraiment agréable ce moment. Elle referma de nouveau les yeux et attendit toujours la suite. Elle sentit alors le jeune homme tenter des choses et rouvrit les yeux. Elle le vit approcher sa main de son visage, posa sa paume sur ma joue et se mit à caresser sa joue en plongea son regard dans le sien. Luia rougit évidemment. Elle attendait cependant la suite...JB ne la laissa pas languir longtemps:

-Et est-ce que ça te dérangerait si je t'embrassais?


Luia ne savait pas trop, ça impliquait beaucoup de choses, ça. Car certes elle n’avait pas de petit ami mais certains garçons lui plaisait. Cependant, aucun ne l’avait jamais embrassé ou elle n'en avait jamais embrassé un. Elle hésita durant un minuscule quart de seconde puis, tout en bafouillant encore et en arborant son plus beau sourire, répondit:


-Non...Ça...Ça ne me dérange pa...pas.

Elle savait que le jeune homme possédait une réputation de séduction mais bon ils s'entendaient si bien. Elle verrait bien ce que ça donnerait par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 17

 A l'ombre mouvante du Saule Cogneur

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.