AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose
Page 5 sur 5
6ème cours : Théorie sur le transfert inter-espèce
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Mélusine Chambers
Gryffondor
Gryffondor

Re: 6ème cours : Théorie sur le transfert inter-espèce

Message par : Mélusine Chambers, Sam 4 Aoû 2012 - 15:02


Mélusine était triste de ne pas participer au cours pratique qui allait se dérouler dans la forêt interdite. Il avait l’air beaucoup plus amusant que la pratique en cours magistral. Là, il leur fallait transformer des objets en d’autres objets. Bon,c’était compliqué à faire, certes. Mais les êtres vivants, c’était sûrement beaucoup plus intéressant, et surtout marrant ! Rien que d’imaginer la réaction des bestioles découvrant leur nouveau corps, c’était vraiment poilant.
La petite sorcière sourit toute seule, tout en écoutant ce que le prof avait à dire sur les différents sortilèges et sur sa récapitulation des sortilèges de métamorphose. Elle annota les éléments sur son parchemin et se prépara à la partie pratique. Enfin, à celle dédiée aux élèves qui ne participeraient pas à la partie dans la forêt.
Du coup, la petite rouquine alla chercher un nain de jardin. Non, non, pas un vrai nain, juste une affreuse statuette que seule une grand-mère (et le professeur Burton?) aurait l’audace d’afficher sur sa propriété.

Elle prit le nain sous son bras et le posa sur son bureau. Bon, en quoi cet affreux bonhomme pourait bien être transformer ? Mmmmmh, en louche ? Oui pourquoi pas ! Après tout, à défaut d’être moche et inutile, autant le transformer quand quelque chose de quelconque, mais utile.
Se remémorant la formule dans sa tête, Mélusine ferma les yeux, fit le vide dans sa tête et prit sa baguette. Il lui fallait se concentrer sur l’image de la louche et en visualiser les moindres détails.
L’image qu’elle avait en tête ressemblait énormément à la louche de sa grand-mère maternel, qu’elle utilisait souvent pour servir la soupe.
La fillette secoua la tête. Non ! Il ne fallait pas de penser inutile ! Juste la louche... Mélusine refit le vide dans sa tête et visualisa la louche de la manière la plus précise possible.

Mélusine tendit sa baguette, et d’une voix audible, elle prononça :

-Nain de jardin turn louche !

Mais la transformation ne se passa pas comme prévu. Apparemment, elle n’était pas assez concentrée puisque le nez du nain s’était transformé en la queue de la louche. Mais c’était tout, donc il y avait le nain et la louche fusionnés... Super !
Mélusine fit une moue dépitée mais elle ne s’avouait pas vaincu. Reprenant sa baguette, la fillette se reconcentra une nouvelle fois, mais cette fois-ci elle ne pensa qu’à la louche, et non à transformer la statuette en la louche de sa mamie. C’était ça qui avait fait foiré. D’ailleurs, la jeune fille recommença, sûre d’elle, déterminée à réussir son exercice :

-Nain de jardin turn louche !

Enfin ! Une louche en céramique apparut. Mince ! Elle avait gardé la matière de la statuette du nain de jardin... Ce n’était pas tout à fait du métal. Allez, un dernier p’tit coup !

-Nain de jardin turn louche !

Aaaah ! c’était mieux ainsi ! La louche adopta enfin le matériau habituel aux louches, du bon vieux cuivre ! Eh oui, c’était une louche à l’ancienne.
Revenir en haut Aller en bas
July Swann
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège


Re: 6ème cours : Théorie sur le transfert inter-espèce

Message par : July Swann, Dim 5 Aoû 2012 - 16:29


July regardait tour à tour les élèves qui répondaient à sa suite. Elle ne remarqua donc pas qu'Andrew s'était déplacé et fut surprise lorsqu'elle entendit la chaise, qui se trouvait à côté d'elle, racler le sol. La petite rousse fit un grand sourire au garçon qui venait de prendre place à ses côtés. Il le lui rendit par un bisous sur la joue, ce qui eut pour effet de faire légèrement rougir la rouquine.
- Nous sommes ensemble aussi Métamorphose, je vais finir par croire que tu me poursuis..
- Oui, répondit la jaune et noire en chuchotant, j’envisageais également de m'inscrire au cours de botanique ...
July fit un sourire malicieux. Elle avait vu le nom d'Andrew dans la liste des élèves inscrits au cours de Mme Davis.

Après une réponse supplémentaire, Mr Burton reprit la parole pour faire un bilant de ce qui avait été dit et corriger les éventuelles erreurs. Bien que July l'ait déjà vu plusieurs fois, elle nota les mots clefs : "imagination, baguette, concentration, persévérance/volonté".
Durant le résumé, le professeur fit allusion à deux anciens mages noirs : Severus Rogue et Lord Voldemort. La jeune préfète savait qu'ils avaient tout deux de puissants pouvoirs, mais ne se souvenait pas qu'il arrivaient à faire de la magie sans baguette. Elle avait du oublier de noter ça lors de ses cours d'histoire de la magie.

M. Burton commença ensuite à parler du sort sur lequel allait porter le cours. C'était sur le transfert inter-espèce. July continuait de prendre des notes avec sérieux, jetant de temps en temps des coups d’œils vers son voisin Gryffondor.
"animal conversio animal / objet turn objet" ...
Lorsque M. Burton lança la pratique, le raclement des chaises sur le sol se fit entendre. Chacun allait chercher un objet à transformer. Seul les élèves participants au cours dans la foret interdite exécuterait la transformation animal/animal.

July fut la première de sa table à se lever et elle annonça à ses voisins qu'elle allait leur chercher un objet à chacun. La petite rousse revint ainsi avec une bougie, qu'elle donna à Harmony, un encrier dont hérita Andrew et une tasse ébréché qu'elle garda pour elle. La rouquine se rassit ensuite à sa place et sortit sa baguette pour s'entrainer.

Comme à son habitude, elle commença par chercher en quoi transformer l'objet. Une fois trouvé, elle ferma les yeux pour mieux le visualiser. Elle allait transformer sa tasse en un vase en verre. Un vase fin et assez long dont les deux extrémités étaient plus larges. À part cela, la surface du vase était complètement lisse. July préféra commencer par un objet simple, facile à visualiser avant de passer à plus compliqué.
Lorsqu'elle fut concentrée et suffisamment imprégnée de l'image du vase, elle lança le sort :
- Tasse Turn Vase ! Prononça-t-elle distinctement en réalisant le mouvement de poignet adéquat.
Sous ses yeux, la tasse se mit à s'allonger et à prendre la forme du vase qu'elle avait imaginé. Ce n'était cependant pas parfait car le verre du vase restait légèrement trouble alors qu'il aurait du être totalement transparent.

La rouquine n'avait plus qu'à réessayer, mais avant elle jeta un coup d'oeil à ce que faisaient ses voisins.
- Vous y arrivez ? Demanda-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Silithius Frost
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: 6ème cours : Théorie sur le transfert inter-espèce

Message par : Silithius Frost, Dim 5 Aoû 2012 - 17:54


Silithius courait a toute jambes. Premier cours, et deja cinq bonnes minutes de retards... La nuit avait été courte, et il se maudissait intérieurement de ne pas s'être coucher plus tôt. En plus de son retard, il avait beaucoup d'appréhension au sujet du cours de métamorphose. Arriverait-il a s'intégrer, rencontrerait-il des connaissances ou au contraire, serait-il noyer dans un flux de visages inconnus. Tant de questions et si peu de réponses. Tandis qu'il s'interogait, Silithius apercevait la porte de la salle de classe, deja close. Alors que la porte se rapprochait dangeureusement, une goutte de sueur perlait sur le front du Gryffondor. Etait-elle uniquement dù a sa course ou laissait-il paraitre plus de trac qu'il ne voulait?

Il s'arreta a quelques centimètres de la porte, reprit son souffle, et tenta de se calmer. Il fut soulager d'entendre des discussions dans la classe: le cours n'avait pas encors commencer. Il pris une grande bouffé d'air, et tourna la poignée. Il entrabailla la porte et se faxat, se glissa le plus silencieusement possible, dans un soucis de discrétion. Une fois a l'intérieur, Silithius referma la porte. Quelques élèves avait jeté un regard sur le nouvel arrivant. Il fut soulagé que si peu de personne l'ai remarqué. Il tourna les yeux vers Mr Burton, le professeur de Métamorphose. Silithius croisa son regard, puis hocha la tête en signe d'excuse. Instinctivement, il se dirigea vers le fond de la classe, cherchant au passage des visages familiers.

Quelques secondes aprés que Silithius se soit installé, le professeur se leva et le silence se fit dans la classe. Le cours commenca, et quelques phrases aprés, Mr Burton entra dans le vif du sujet. Ce cours s'annoncait plutôt cool, et Silithius écoutait Mr Burton avec intérêt. Il avait soif d'apprendre, sans doute comme tous les élève de l'école. Aprés une série de connaissances théorique et de question/réponse, une partie un peu plus pratique s'annoncait. Comme Silithius avait eu la comfirmation qu'il assisterait au cours dans la Forêt Interdite, son excercie consistait a s'exercer, sans baguette, a la formulation de son sort.

Aprés une courte réflexion, Silithius ne savait pas quelle créature choisir. Il refléchit encore, puis commenca:

-Doxy conversio Boursouf.
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Ridgaley
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: 6ème cours : Théorie sur le transfert inter-espèce

Message par : Andrew Ridgaley, Dim 5 Aoû 2012 - 21:15


- Oui, j'envisageais également de m'inscrire au cours de botanique ...


Il te regarde et sourit amuser, il se demandait si c'était du pur hasard ou si elle le faisait exprès pour être avec lui. Mais il doutait fort de sa dernière conclusion, car le cours de Botanique était super selon lui et ça ne l'étonnait pas tant que ça qu'elle veuille y participer à ce cours, il avait apprécié le dernier cours, il lui en restait encore un à participer puis il devrait s'y réinscrire si le désir l'en prenait. Mais si July s'inscrivait aux cours, il risquait de rester, histoire de passer un maximum de temps avec la jeune préfète. Ces derniers temps ils se voyaient assez souvent dans les cours ce qui plaisait au jeune Gryffondor, car July lui plaisait assez, ils s'étaient bien entendus dès le début. C'est alors qu'il fronça les sourcils, assez perplexe, il ne se souvenait plus comment il avait rencontré la Poufsouffle, c'était en cours de potion, mais comment ça, il ne s'en souvenait plus, mais ce n'était pas important, ce qui importait c'était ce qui se passait maintenant.

Le Gryffondor prend l’encrier que July lui donne et l’a remercie. Il ferme bien le couvercle pour ne pas en mettre partout et regarde July exécuter le sort après avoir réfléchis à ce qu’elle voulait voir apparaître à la place de la tasse qui devient un vase. Il le trouvait joli ce vase, mais elle ne semblait pas satisfaite, ce n’était surement pas ce qu’elle voulait.

- Vous y arrivez ?

- Je n’ai pas encore commencé, j’ai préférer te regarder faire avant.

Il lui sourit et se lève à son tour. Il pose l’encrier sur la table et sort sa baguette magique tout en réfléchissant à ce qu’il allait choisir comme autre objet. Il regarda July et sourit. Il avait trouvé. Il fixe son objet et pense à une rose en cristal avec une tige plus ou moins longue et sans épine. Il regarde l’encrier et formule sa phrase distinctement.

- Encrier Turn rose en cristal…

Il regarde son encrier se transformer doucement en rose de cristal. Il sourit, assez content de lui, il avait réussi du premier coup son sort, il avait eu moins de chance au cours précédent, son pauvre oiseau s'était dégonfler comme un ballon de baudruche. Il range sa baguette dans sa poche arrière et prend la rose avec délicatesse, il ne voulait pas la casser. Il regarda July en souriant et lui tend la rose. Il était un peu gêné.

- Tient, c'est pour toi, mais je ne t'assure pas qu'elle reste ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Mylah Ludo
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: 6ème cours : Théorie sur le transfert inter-espèce

Message par : Mylah Ludo, Mar 7 Aoû 2012 - 4:36


Mylah n’arrivait toujours pas à croire qu’elle avait enfin réussi une métamorphose. Certes, cette dernière n’était pas parfaite, mais elle était tout de même relativement bien. Elle se demandait cependant ce qu'elle avait bien pu faire de plus que les fois précédentes, pour arriver à un meilleur résultat. Était-ce la fermeté dans sa voix? Ou bien sa détermination d’y arriver? Peut-être avait-elle fait preuve d’une plus grande concentration cette fois-ci? Un nouvel essai lui permettrait surement d’en avoir le cœur net. Chose certaine, avec un peu de pratique, elle ne doutait plus d’en venir au jour où elle réussirait toutes ses métamorphoses.

La Poufsouffle posa ses prunelles bleu et vert sur le jeune homme qu’elle avait rencontré plus tôt. Celui-ci était en train d’examiner consciencieusement sa nouvelle métamorphose; un cendrier au contour or. Cette métamorphose paraissait, elle aussi, assez bien réussie. Aucun détail ne semblait maqué à l’appel. Lorsqu’il fut satisfait de son analyse, Seth se tourna vers Mylah. Il lui montra fièrement son cendrier avant de faire une remarque sur la fourchette qu’elle lui présentait également.


«Voilà un couvert avec lequel tu pourrais manger.»

La jeune fille rit silencieusement à cette remarque qui faisait référence à sa plume-fourchette. Voyant que le Gryffondor reportait son attention sur son cendrier en plongeant dans des pensées dont lui seul connaissait le sujet, la sang-mêlé détourna son regard pour observer où en étaient les autres élèves du cours. Certains étaient très concentrés sur leur travail, alors que d’autres semblaient plutôt fières, ou à l’inverse, très déçus de leur résultat. Quelques un travaillaient en solo, mais la plupart s’entraidaient en petit groupe de deux ou trois. La jeune Ludo trouvait plutôt agréable l’ambiance qui se dégageait de ce cours et se dit que si c’était comme ça à chaque fois, elle allait bien vite s’y plaire.

Du coin de l’œil, elle vit un élève lever la main. En se tournant dans cette direction, elle s’aperçut qu’il s’agissait de Seth. Elle fronça les sourcils, se demandant quelle question allait-il poser. Lorsque Mr. Burton lui fit signe de poser sa question, le jeune homme lança :


«Excusez-moi Monsieur. Je me demandais... Qu’est-ce qu’il se passe si notre métamorphose se casse? Si par exemple mon cendrier se brise en tombant par terre, qu’arrive-t-il à la montre à gousset qui était l’objet de départ?»

Mylah trouvait la question plutôt intéressante. Elle devait admettre qu’elle ne se l’était jamais vraiment posé, mais elle était maintenant curieuse de connaître la réponse. Monsieur Burton ne mit d’ailleurs pas de temps avant de la donner. En reportant ensuite son attention sur le Gryffondor, la jeune fille s’aperçut qu’il l’observait déjà, en souriant. Lorsqu’il vit qu’elle le regardait également, il lui chuchota :

«Au fait Mylah, tu es en quelle année?»

Elle lui rendit son sourire et chuchota à son tour :

«En sixième année. Et toi? Tu es en septième, je crois?» En fait, elle y allait par pure intuition. Le jeune homme lui paraissait un peu plus vieux qu’elle, de par son physique, mais également par la manière qu’il s’exprimait. Toutefois, peut-être se trouvait-il également en sixième année? Elle doutait cependant énormément qu’il fût plus jeune qu’elle. Ce qui lui laissait donc une chance sur deux d’avoir visé juste.
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Backenson
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: 6ème cours : Théorie sur le transfert inter-espèce

Message par : Andrew Backenson, Mar 7 Aoû 2012 - 20:46


Le professeur Burton, une fois toutes les réponses données, pris la parole.

"Bien ! En effet, la chose essentielle pour une bonne métamorphose est avant tout l'imagination. Visualiser chaque détails d'un objet pour le faire apparaitre vous permettra de ne pas être trop déçu de votre métamorphose mais surtout d'éviter quelques... Soucis comme l'a dit Andrew" dit le professeur en désignant le jeune Serdaigle "Bien évidemment, il est préférable d'avoir une baguette, bien que certains grands sorciers, comme l'ancien professeur de potion, Severus Rogue, ou même le maitre de la magie noire, Lord Voldemort n'en ai pas besoin. Mais ceci n'est pas vraiment de mon ressort vous en parlerez peut-être en cours de défense, ou en histoire de la magie."Bref, en toute logique, si vous voulez imaginer à la perfection votre objet, il faut aussi une intense concentration. Comme toute magie, il ne faut pas hésiter à persévérer en cas d'échec il faut donc beaucoup de volonté ; bravo Naomé. Certains n'hésitent pas à dire que la métamorphose est la discipline la plus difficile de la magie, mais si vous respecter les lois de Gamp et que vous connaissez un minimum votre cours théorique vous pouvez sans mal modeler les objets comme bon vous semble. Les lois de Gamp affirment que l'on ne peut pas créer la nourriture, l'argent, l'amour, l'information et la vie, comme l'a dit Aloys si vous essayer, les métamorphoses que vous allez entreprendre se solderont par un échec. C'est pour cela, que pour créer de vrais animaux, il faut partir d'autres animaux. C'est ce que nous allons voir ce matin."

Andrew prit des notes en n'oubliant pas un seul mot de ce que le professeur Burton avait dit. Quelques minutes plus tôt quand le prof l'avait désigné avec son doigts, il n'avait put s'empêcher de sourire de fierté, mais ça lui passa très vite. Une fois fini d'écrire, il attendit que ce cher professeur Burton continue.

"La formule pour ce sort complexe, est conversio. Comme pour le sortilège basique, il faut nommer le premier animal, puis le deuxième.Il s'arrêta quelques instants et sortit sa baguette magique en visant le livre d'un élève qui depuis le début du cours lisait sans écouter un traître mot du prof. "Souvenez vous... Livre turn ballon gonflable"

Puis l'ouvrage se changea en un ballon qui flottait au niveau des yeux du garçon ahuri. Andrew remarqua que le célèbre Albert Einstein était dessiné dessus et qu'il tirait la langue comiquement.

"Le sort de métamorphose inter-espèce s'effectue sur le même modèle. Par exemple si vous voulez transformer un Diablotin en... Fée, vous devez dire «Diablotin conversio fée». Je vous propose de vous entrainez à dire la formule avec divers créatures et en les imaginant, bien évidemment, tout ça, sans baguette.Pour ceux qui ne vont pas participer à la sortie, vous pouvez vous entrainez à la métamorphose élémentaire. Vous trouverez une collection d'objet sur mon bureau, vous allez vous entrainez sur ces trucs en attendant la fin du cours. Si vous avez des questions, bien évidemment je suis là, peut-être que certains élèves qui ont déjà vu ce sort pourront eux aussi vous aiguillez. Enfin, ceux qui vont participer à la sortie cette après-midi, je veux absolument que vous sachiez prononcer la formule sans écorcher le nom des créatures !"


Burton alla chercher au fond de la salle une boîte remplie de diverses objets simples, inutiles, ou utiles de la vie quotidienne. Andrew avait hâte de commencer, car en plus il ne pouvait pas aller à la sortie de l'après-midi. Quand le professeur de métamorphose eu fini de les avertir de ne pas faire trop de bruit, le Serdaigle se leva et se mit en file indienne, tendit que des élèves de différentes maisons repartaient vers leur table avec dans les mains, des verres, des nains de jardins et autres objets du même genre.
Lorsque Andrew passa, il fouilla au hasard dans la boîte de carton pour finalement tomber sur un gros manuel à la reluire noir-argenté. Il regagna sa table et posa le bouquin dessus en sortant sa baguette de sa robe .


-Manuel Turn Origami

Rien ne se produisit. Il ne s'était sans doute pas assez concentré.

-Manuel Turn Origami

L'ouvrage lévita à quelques centimètre du pupitre, puis se plia dans tout les sens, en formant des angles et des formes bizarres pour retomber devant l'aigle en forme de faucon devant les yeux ébahis d'Andrew. Il avait obtenu un résultat très séduisant. Le faucon faisait 30 cm de longs, et était debout avec des plumes, et un bec parfaitements bien ciselés dans le papier du jadis Manuel. Ses contours et ses formes étaient d'une grande précisions et on aurait dit un véritable volatile vivant si il aurait pu se mouver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: 6ème cours : Théorie sur le transfert inter-espèce

Message par : Invité, Jeu 9 Aoû 2012 - 12:21


Comme à leurs habitudes les élèves se mirent aussitôt au boulot. Aymeric était étonné de la quantité d'objet qu'il avait réussit à stocker dans son carton. Cela allait du vieux verre à l'horloge en passant par le nain de jardin. Ouch, qu'est-ce qu'allait penser ses élèves de lui, après avoir vu... Ce truc ?! Il n'arrivait même pas à se souvenir où il l'avait pris. N'ayant jamais eut de jardin depuis bien longtemps, cela ne pouvait pas être à lui. Bref, ce n'était pas important après tout, puisque le but était de transformer tous ces objets. Dommage que ça ne soit pas définitif, certains élèves étaient doués et faisaient apparaitre des objets de toute beauté. D'ailleurs, Seth posa une question concernant les objets d'origines.

    "Excusez-moi Monsieur. Je me demandais… Qu’est-ce qu’il se passe si notre métamorphose se casse ? Si par exemple mon cendrier se brise en tombant par terre, qu’arrive t-il à la montre à gousset qui était l’objet de départ ?"

Souvent, les élèves n'osaient pas poser cette question de peur de passer pour un idiot, pourtant, peut connaissait la réponse. Certains pensaient que, comme c'était de la magie l'objet se re-transformait sans encombre, d'autre parfois pensaient que ça allait carrément déclencher un grand cataclysme et anéantir la Terre... En exagérant à peine !

    "Et bien imagine avant que ton objet de départ se brise. A ton avis, pourras-tu opérer une métamorphose sur l'objet en miette ? La seule solution serait à la limite de réparer consciencieusement la montre et seulement après, tenter une métamorphose. Et bien avec ton cendrier ça va être pareil. Le seul problème avec les métamorphoses c'est que c'est un effet très temporaire, il faudrait réussir à recoller tous les morceaux, sans magie en à peine 5 minutes. Donc en fait, si tu brise ton objet métamorphosé et que le sort ne fait plus effet, ton objet de départ sera lui aussi brisé." Aymeric jeta un coup d'oeil circulaire sur toute la classe et regarda en même temps l'horloge. 10 petites minutes. "Je vois que vous y arrivez bien. Pour ceux qui vont participer à la sortie (<-lien), entrainez-vous à la prononciation pendant les 10 minutes qui restent. Les autres continuer à vous entrainez, en prenant des objets un peu plus gros si possible. Je rappelle que vous ne ferez pas apparaitre un objet immense avec des petits objets. Les objets métamorphosés sont compris dans le même ordre de grandeur que les objets d'origines. Aussi, plus l'objet est gros, plus il faut mobiliser votre concentration et votre imagination. Tout comme Seth, si vous avez des questions n'hésitez pas !"

Après son petit discours il se replongea dans l'interro qu'il préparait. Il ajouta d'ailleurs la question de Seth, puisqu'elle était assez intéressante et surtout, il n'était pas du tout sûr d'avoir été clair sur toute sa réponse. Aymeric était ce genre de prof qui faisait des contrôles avant tout pour savoir si ses cours avaient été suffisamment clairs pour que les élèves en apprennent assez pour leur ASPICs. Bien sûr, il faisait ça aussi pour justifier son salaire de prof, puisqu'il n'était pas un adepte de la notation, Aym' en donnait très peu mais il était tout de même obligé de fournir un bulletin avec quelques notes. Notes qui pour lui, n'était pas du tout le reflet du travail de l'élève, mais seulement une preuve que les élèves savaient recrachés une leçon vu la veille... Bref, rien de bien instructif pour l'élève et donc pas vraiment utile pour son avenir.

Pendant ce temps, grâce à son ouïe fine, il entendit des brides de conversation qui n'avaient pas grand chose à voir avec le cours. Bah, ce n'était que des chuchotements après tout, du moment qu'ils ne se mettaient pas à hurler sous tous les toits leur technique de drague foireuse... Hum, ou plutôt leurs conversations peu professionnelles, ça allait. Il vit d'ailleurs Andrew transformer un encrier en rose. Tiens, ça lui rappelait une notion qu'il avait toujours tendance à omettre lorsqu'il voyait les métamorphoses élémentaires. Il rajouta la question à son DM et s'éclaircit la gorge avant d'élever la voix au-dessus du brouhaha qui commençait à se former.

    "J'y pense, dans la métamorphose il y a des exceptions. Pour obtenir une métamorphose parfaite il faut parfois penser à quelques petits détails qui font toute la différence. Pourriez-vous m'expliquer comment on fait apparaitre une pierre précieuse par exemple ?"

Dernière question de l'heure. Le jeune homme mit un point final à son DM et attendit patiemment la réponse qui allait rapporter les 10 derniers points de ce cours...
Revenir en haut Aller en bas
Seth Cooper
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: 6ème cours : Théorie sur le transfert inter-espèce

Message par : Seth Cooper, Ven 10 Aoû 2012 - 12:40


Après que Seth ai posé sa question à Mylah concernant son année d’étude à Poudlard, la jeune fille lui sourit et lui dit qu’elle était en sa sixième année. Miss Poufsouffle enchaîna en retournant la question au garçon. Elle supposait déjà qu’il se trouve en septième année, ce que Cooper lui confirma aussitôt. Le brun fut mit d’une humeur encore meilleure qu’au départ en s’apercevant qu’il accrochait bien avec Mylah. Du moins, c’est ce dont il avait l’impression. Parler avec elle lui avait mit le sourire.

    Je vois que vous y arrivez bien, les interrompit Mr Burton. Pour ceux qui vont participer à la sortie, entraînez-vous à la prononciation pendant les 10 minutes qui restent. Les autres continuer à vous entraînez, en prenant des objets un peu plus gros si possible. Je rappelle que vous ne ferez pas apparaître un objet immense avec des petits objets. Les objets métamorphosés sont compris dans le même ordre de grandeur que les objets d'origines. Aussi, plus l'objet est gros, plus il faut mobiliser votre concentration et votre imagination. Tout comme Seth, si vous avez des questions n'hésitez pas !, finit-il par dire.


Le Gryffon regrettait amèrement de ne pas avoir put s’inscrire à la sortie. La fusion de deux matières qu’il affectionne allait se dérouler à la suite de ce cours. Malheureusement pour lui, il avait voulu s’inscrire trop tard et n’avait pas put être retenu. Qu’importe, il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même et le fait de ne pas pouvoir s’y rendre était une punition suffisante. Affichant une mine déçue, Cooper passa à autre chose en se rabattant sur ce qui lui restait.

    Je vais chercher un objet plus gros, chuchota t-il à Mylah.


Avant de se lever, Seth lança le contre-sort Finite sur le cendrier d’or, puis prit la montre à gousset au creux de sa paume. Il s’avança jusqu’au bureau de l’enseignant. Tout en scrutant le contenu du carton à la recherche de l’Objet, Cooper reposa doucement la montre en faisant glisser la chaîne de sa main ; celle-ci retomba sur un verre dans un cliquetis singulier. Parmi les divers trucs et machins, se trouvait une écharpe aux motifs farfelus voir désavantageux, pas mal de récipients comme des verres des bols ou des tasses, des plumes de toute sortes, des couverts et d’autres bricoles plus ou moins grandes.

En trouvant un biberon et un bavoir, Seth leva la tête vers son professeur et arqua un sourcil curieux accompagné d’un sourire amusé. Finalement, le brun prit un Manuel assez volumineux qui avait pour titre « Les serpents ; Ecailles par écailles. » Hmhm… Voilà qui explique l’épaisseur de cette Bible Reptilienne. D’où Mr Burton peut-il bien ramener ces choses ? Répriment un fou rire gênant quant à cette pensé et ses possibilités de réponse, Seth retourna à sa place, et posa le bouquin sur son pupitre.

Le jeune homme ne put s’empêcher de confirmer mentalement sa première impression du professeur de Métamorphose : « Ce prof’ là à l’air sympa… » . Il avait vu juste et en sourit de plus belle. Secouant la tête pour se concentrer sur son sortilège, Cooper fit le vide quelques instants. Il fallait oublier l’amusement du cours provoqué par l’enseignant, la présence d’Ayo vers les premiers rangs, celle de Mylah qui le démangeait de le faire se retourner, ainsi que celle de tout les élèves… Bref, oublier. Et penser qu’il était seul avec son dico des sangs-froids.

Cooper alla jusqu’à fermer les yeux pour obtenir un état d’esprit plus studieux encore. En quoi -maintenant qu’il fut calme- allait-il changer ce livre ? Il fallait faire dans le même registre de taille… Et pour sa troisième métamorphose, quelque chose de plus détaillé, de mieux tout simplement. Ne trouvant pas, il eut envie de demander conseille à Mylah. Le brun s’apprêtait à ouvrir les yeux et pivoter quant il reçu l’idée parfaite.

    Livre turn appareil photo !, ordonna t-il presque à sa baguette.


Celle-ci frappa avec légèreté le livre sur les Serpents. Ce dernier s’ouvrit subitement, et ses pages tournèrent à toutes allures. Le volume se ferma en un claquement sourd. La reliure de cuire ainsi que la quatrième de couverture se changèrent en une sorte de plastique rugueux et grisâtre. Ces surfaces grandirent puis rétrécirent, se tirèrent pour s’élargir ou finalement s’amoindrir. La couverture quant à elle, se creusa en une demi sphère d’aluminium.

L’apprenti sorcier examinait ce changement avec appréhension. Le livre avait une façon bizarre de ce changer… Toutefois, il avait confiance en lui. Il avait imaginait l’appareil photo sorcier avec beaucoup de précision. Les feuilles étaient parfaites pour former le mécanisme minutieux d’un tel objet. Et la taille était suffisante. Au bout de plusieurs secondes, l’appareil avait cessé de gigoter. L’ergonomie de l’objet était sans défaut, ainsi donc que son apparence. Aucun détail physique ne laissait à désirer, et Cooper en fut fier.

Lorsque l’élève prit l’appareil dans ses mains, son poids le troubla. Il espérait simplement qu’une telle machine pesait réellement ce petit kilo. Seth porta le viseur à son œil droit. Parfait encore une fois. C’en était presque étonnant ! L’index du brun effleura le bouton à presser pour déclencher la prise d’image. Néanmoins, il s’agissait là d’un objet voulu sorcier. Sa complexité magique était trop importante pour être reproduite. Il appuya tout de même sur le bouton, par simple curiosité. Mais comme il l’avait deviné, rien ne se produit.

Si Cooper avait était un maître de la mécanique, un ingénieur en Appareil Photo diplômé de l’Ecole imaginaire des créateurs de...Hum'. Dans ce cas, peut-être aurait-il eut suffisamment de connaissance sur l’objet pour qu’il fonctionne. Mais il ne fallait pas oublier que c’était quelque chose crée par les sorciers, contenant donc de la magie. Enfin, en principe. Autrement dit, le reproduire et le faire marcher par métamorphose était presque impossible –merci Ô bouquins poussiéreux sur la méta de la bibliothèque…-

Pas peu fier du mini film qui s’était déroulé dans sa tête lors de la visualisation de l’appareil, le Londonien se dit quand même qu’il avait tenté gros, et y était parvenu au possible. En se tournant vers Mylah, Seth mima un journaliste la prenant en photo lorsque celle-ci se retournait dans sa direction. Il sourit de son idiotie –ben ouais c’est pas spécialement marrant- et pointa l’objectif vers Ayo. Il fit un zoom sur son visage, sur ses yeux clairs qui lui était possible de distinguer à l’aide de l’appareil.

Alors qu’il souriait avec niaiserie, une rose transparente, peut-être en verre, trônant au creux d’une paire de main s’invita à l’horizon mécanique du jeune homme. Il baissa le zoom de la machine, pour apercevoir le Préfet des Gryffons, Andrew, tendre la fleur cristalline à une Poufsouffle du même âge. Un rire silencieux résonna au fond de la gorge de Seth en vue de ce présent. Y’en a qui avait vraiment de bonnes idées.

    J'y pense, dit Mr Burton en sortant de son silence. Dans la métamorphose il y a des exceptions. Pour obtenir une métamorphose parfaite il faut parfois penser à quelques petits détails qui font toute la différence. Pourriez-vous m'expliquer comment on fait apparaître une pierre précieuse par exemple ?


Le Gryffon avait pointé un bon gros zoom sur le visage du professeur pendant sa prise de parole, puis l’écouta avec attention. Faire apparaître une pierre précieuse ? Cooper fit le rapprochement avec la fleur étincelante de clarté d’Andrew. Ne connaissant pas la réponse, l’adolescent avait hâte que quelqu’un la donne. A vrai dire, s’il avait été contraint de répondre à quelqu’un d’autre qu’un professeur, il aurait dit que c’était impossible. Beaucoup de sorciers auraient put se servir alors de la métamorphose pour faire apparaître ces trésors, et carotter d’autre mage qui se serait retrouvé avec des cailloux au bout de quelques minutes –le temps d’une fuite Ange -.

Autrement dit ça serait soit illégal soit… boaf. Finalement, non. Il n’avait aucune idée des principes à respecter à propos de la méta’ et des pierres précieuse. Ni même un indice sur la façon d’en faire apparaître. Très intéressé par cette information, Seth reposa l’appareil photo sur son pupitre et prononça le désormais habituel Finite à son adresse. Il lança un nouveau regard amical à Mylah en souriant, et attendit qu’un étudiant réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Mylah Ludo
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: 6ème cours : Théorie sur le transfert inter-espèce

Message par : Mylah Ludo, Sam 11 Aoû 2012 - 5:35


Seth lui confirma rapidement son intuition à laquelle il était légèrement plus vieux qu’elle, en lui affirmant être en septième année. C’était donc sa dernière année d’étude à Poudlard. Une question traversa alors l’esprit de la jeune fille. Connaissait-il déjà quel métier il allait faire une fois ses études terminées? Elle-même n’était pas certaine de le savoir. Elle avait cependant déjà pensé trouver une place dans le Ministère de la Magie. Après tout, son beau-père Jayson devait y avoir des contacts. Chose certaine, elle ne voulait rien savoir d’un travail demandant d’être enfermé dans un bureau, à côtoyer les mêmes personnes tous les jours. Elle avait besoin de bouger et de voir du pays. Peut-être un poste au sein des Aurors pourrait-il l’intéresser? Ceux-ci travaillaient bien dans le feu de l’action, tentent de démasquer et d’intercepter les Mangemorts, de puissant mage noir. Oui! À bien y penser, être Auror lui plairait certainement!

La voix de Mr Burton ramena rapidement la jeune Poufsouffle au moment présent : le cours de Métamorphose. Elle se redressa sur son bac pour afficher une posture plus studieuse et écouta attentivement son professeur.


«Je vois que vous y arrivez bien.» Commença-t-il. «Pour ceux qui vont participer à la sortie, entrainez-vous à la prononciation pendant les 10 minutes qui restent. Les autres continués à vous entrainer, en prenant des objets un peu plus gros si possible. Je rappelle que vous ne ferez pas apparaitre un objet immense avec des petits objets. Les objets métamorphosés sont compris dans le même ordre de grandeur que les objets d'origines. Aussi, plus l'objet est gros, plus il faut mobiliser votre concentration et votre imagination. Tout comme Seth, si vous avez des questions n'hésitez pas !» Finit-il par dire.

La sortie... Un cours de Métamorphose jumelé à celui de Soin Aux Créatures Magiques, le tout se déroulant dans la mystérieuse Forêt Interdite. Ça promettait d’être tout simplement passionnant! Comble de chance, Mylah y était inscrite et pourtant elle n’avait toujours pas pratiqué sa prononciation. Elle ne voyait pas trop l’utilité de simplement pratiquer la prononciation d’une formule. Elle était plutôt le genre de fille qui préférait avoir des résultats concrets. Cela lui permettait de visualiser son progrès tout en se fixant divers objectifs. Et puis après tout, si l’on faisait que prononcer une formule sans même l’essayer, comment ferions-nous pour savoir que notre prononciation était bonne? Enfin bref... ce n’était tout de même pas à elle à juger ce qui devait être fait ou non lors d’un cours.

«Je vais chercher un objet plus gros» lui chuchota Seth, avant de se lever et de se diriger vers le carton encore plein, sur le bureau du professeur.

Mylah l’observa un instant qui s’éloignait, avant de soupirer et d’appuyer son menton dans la paume de sa main droite. Fixant son regard vers le fond de la classe, elle tenta de visualiser une première créature magique. Que pouvait-elle choisir? En souriant, elle se remémora les fameux Lutins de Cournailles qu’elle avait aidé à neutraliser dans la salle de bain de garçons des Poufsouffles. Ces mesquines petites créatures bleues, leur avait donné du fil à retordre. Mais cette aventure mésaventure avait permis à la jeune fille de rencontrer des membres de la maison des blaireaux. C’est d’ailleurs là qu’elle avait fait la connaissance de July, la préfète des Poufsouffles. Enfin bref... Elle arrivait très bien à visualiser l’un de ces Lutins. Il lui manquait plus qu’une seconde créature. Une fois son choix fait, elle ferma les yeux et s’imagina baguette en main, prête à lancer son sort. Elle se concentra de son mieux sur la visualisation des créatures et lança :

«Lutin de Cournaille conversio Doxi!»

Lorsqu’elle rouvrit les yeux, elle se demanda si sa prononciation avait été bonne. Comment le savoir? Peut-être devrait-elle demander à Seth de l’écouter pour le lui dire? Lorsqu’elle se retourna vers le jeune homme, ce dernier tenait un magnifique appareil photo dans ses mains et mimait un journaliste la prenant en photo. Lorsqu’il s’aperçut qu’elle l’observait, il lui sourit et se retourna vers un autre coin de la classe, l’appareil toujours collé à l’œil. Mylah rit silencieusement en le voyant faire. Il avait l’air d’un gamin, venant de découvrir un nouveau jouet. En continuant de l’observer, la jeune fille se dit être heureuse de l’avoir rencontré dès son premier cours. Elle avait l’impression que, depuis le début, ça avait très bien cliqué entre eux. Aucune gêne ni malaise n’était survenue dans leurs échanges. Et puis, Seth savait mettre de la vie dans son cours. Il était souriant, sympathique et drôle, trois qualités que la Poufsouffle affectionnait beaucoup.

Une fois de plus, Mr Burton coupa court à ses réflexions en prenant subitement la parole :


«J'y pense, dans la métamorphose il y a des exceptions. Pour obtenir une métamorphose parfaite, il faut parfois penser à quelques petits détails qui font toute la différence. Pourriez-vous m'expliquer comment on fait apparaître une pierre précieuse par exemple ?»

La notion disait vaguement quelque chose à Mylah. Elle avait sans doute dût en entendre parler lors d’un des cours de Métamorphose qu’elle avait suivis à l’académie BeauxBâtons. Cependant, son souvenir était trop loin pour lui permettre de formuler une réponse complète et cohérente. Elle décida donc de s’abstenir de répondre à voix haute et laissa ce loisir aux autres élèves présents dans la classe.

Alors qu’elle attendait que l’un d’eux réponde, la sang-mêlé sentit peser sur elle le regard de son collègue rouge et or. Elle tourna donc ses prunelles bleues vers lui et confirma son impression en le voyant qui la regardait. Comme à leur habitude, il lui sourit et elle le lui rendit. Lui non plus n’avait pas l’air d’avoir une réponse à fournir au professeur, alors toutes deux patientèrent en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Jefferson Finnigan
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: 6ème cours : Théorie sur le transfert inter-espèce

Message par : Jefferson Finnigan, Sam 11 Aoû 2012 - 14:31


J'étais assez fier du résultat même si ma lampe à huile n'était pas parfaite. On ne pouvait pas réussir parfaitement du premier coup sinon cela ne servirait à rien d'être ici. Je mis fin au sortilège en murmurant un vague Finite en direction de la lampe lorsqu'un Gryffondor posa une question assez intéressante au professeur.

- Excusez moi monsieur. Je me demandais... Qu’est-ce qu’il se passe si notre métamorphose se casse ? Si par exemple mon cendrier se brise en tombant par terre, qu’arrive t-il à la montre à gousset qui était l’objet de départ ?

En vérité je me posais moi aussi la même question depuis que le professeur avait changé mon livre en ballon de baudruche. L'envie de le percé m'avais prise pendant une seconde mais par peur de ce qui adviendrait à mon livre je ne l'avais que poussé.

- Et bien imagine avant que ton objet de départ se brise. A ton avis, pourras-tu opérer une métamorphose sur l'objet en miette ? La seule solution serait à la limite de réparer consciencieusement la montre et seulement après, tenter une métamorphose. Et bien avec ton cendrier ça va être pareil. Le seul problème avec les métamorphoses c'est que c'est un effet très temporaire, il faudrait réussir à recoller tous les morceaux, sans magie en à peine 5 minutes. Donc en fait, si tu brise ton objet métamorphosé et que le sort ne fait plus effet, ton objet de départ sera lui aussi brisé. Il jetta un coup d'oeil dans la salle. Je vois que vous y arrivez bien. Pour ceux qui vont participer à la sortie, entrainez-vous à la prononciation pendant les 10 minutes qui restent. Les autres continuer à vous entrainez, en prenant des objets un peu plus gros si possible. Je rappelle que vous ne ferez pas apparaitre un objet immense avec des petits objets. Les objets métamorphosés sont compris dans le même ordre de grandeur que les objets d'origines. Aussi, plus l'objet est gros, plus il faut mobiliser votre concentration et votre imagination. Tout comme Seth, si vous avez des questions n'hésitez pas !

J'ai bien fait de ne pas éclater mon manuel alors ! J'aurai dû aller m'en racheter un et ça coûte cher quand on fait le compte... D'ailleurs, il est où mon livre ? Je fis le tour de la salle du regard et je remarqua que le ballon flottait au niveau de la table d'Andrew. Je me leva puis me dirigea tranquillement vers sa table, visa le ballon avec ma baguette et lui rendis sa forme originelle en prononçant de nouveau un Finite. Une fois le livre par terre, je le ramassa puis posa mon regard sur Andrew qui offrait une fleur de cristal à une Poufsouffle. Lamentable... Joli mais lamentable. C'était bien un Gryffondor pur et dur celui là. Je leva les yeux au ciel puis me redirigea vers ma table puis posa mon livre quand le professeur reprit la parole.

- J'y pense, dans la métamorphose il y a des exceptions. Pour obtenir une métamorphose parfaite il faut parfois penser à quelques petits détails qui font toute la différence. Pourriez-vous m'expliquer comment on fait apparaitre une pierre précieuse par exemple ?

J'avais bien une réponse mais je n'étais pas très sûr... Pouvait-on considéré les pierres précieuses comme de l'argent ? Car dans ce cas là cela devrait être impossible conformément à la loi de Gamp... Mais si ce n'est pas le cas cela risquait d'être un magnifique hors sujet... Tant pis, on verra bien !

- Je ne sais pas si on peut considérer ce genre de richesse comme de l'argent mais si c'est le cas cela devrait être impossible comme le dit la loi de Gamp... Mais dans le cas contraire je ne sais pas si on pourrait faire apparaître une vraie pierre précieuse ou seulement quelque chose qui en a l'apparence... En tout cas cela doit demander beaucoup de concentration et de volonté.

J'avais un peu peur d'être à côté de la plaque mais bon... C'est dit, c'est dit on ne peut plus revenir en arrière !
Revenir en haut Aller en bas
July Swann
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège


Re: 6ème cours : Théorie sur le transfert inter-espèce

Message par : July Swann, Sam 11 Aoû 2012 - 19:00


Andrew n'avait pas encore commencé l'exercice pratique et c'est sous les yeux curieux de la rouquine qu'il débuta.
- Encrier Turn rose en cristal ...
Peu à peu l'encrier se tordit et changea de couleur pour prendre la forme d'une belle rose. Il ne manquait que les épines et July se demanda si cela était volontaire.
- Tient, c'est pour toi, lui dit le Gryffondor en lui tendant la rose, mais je ne t'assure pas qu'elle reste ainsi.
- Waou, c'est gentil Andrew, répondit la rouquine qui ne s'attendait pas à cela. Je doute aussi que ça reste comme ça. M. Burton a dit au cours précédent que les métamorphoses n'étaient pas durables dans le temps. Je suppose que c'est selon la puissance du sorcier. Regarde, mon vase est déjà redevenu une tasse ...

Au même moment, le professeur prit la parole pour conseiller aux élèves inscrits au cours dans la foret interdite de s'entrainer sur le sort "conversio". La petite rousse ne se fit pas prier deux fois et commença à répéter la formule à mis voix.
- Souris conversio .... Chouette, chuchotait-elle en tournant sa baguette au rythme des syllabes. Souris conversion chouette ...
La jeune préfète avait l'impression que sa technique était plutôt bonne mais l'imagination lui faisait toujours défaut. Elle arrivait à visualiser des éléments simples, mais lorsque les objets étaient plus complexes, l'image devenait floue.

Une nouvelle fois, le professeur interrompit les exercices pour poser une question :
- J'y pense, dans la métamorphose il y a des exceptions. Pour obtenir une métamorphose parfaite il faut parfois penser à quelques petits détails qui font toute la différence. Pourriez-vous m'expliquer comment on fait apparaître une pierre précieuse par exemple ?
"Pierre précieuse, pierre précieuse..." la sang-mêlé était persuadée d'avoir entendu parler de cela. À moins qu'elle ne l'ait lu. Pourtant, elle avait beau fouiller dans sa mémoire, rien de précis ne lui revenait. Peut-être que le professeur en avait parlé lors de son cour sur l'apparition. La rouquine sortit ses notes et les relu rapidement. Rien, ils n'avaient parlé que les lois de Gamp.

Un Serpentard venait d'ailleurs de répondre à la question en citant ces lois. Il supposait qu'il n'était pas possible de réaliser une telle métamorphose. La rouquine était cependant persuadée que cela était possible. À cours d'idée, elle sortit son livre et feuilleta les pages. Ce devait bien être mentionné quelque part. Elle se dirigeât vers le chapitre "Transformation d'objet simple : théorie et pratique". Après quelques minutes : Houra, elle avait trouvé. Impatiente de trouver la réponse, la jeune fille leva la main.
- Les pierres précieuses ont une certaine "essence", non, un "flux énergique", rectifia la jeune fille en reprenant les termes du livre, il faut donc visualiser ce flux en même temps que la pierre pour que la métamorphose réussisse. Dans le livre ils disent qu'il faut visualiser de la fumé à l'intérieur de la pierre ...


HJ : J’espère que j'avais le droit de dire que July a trouvé la réponse dans son livre. Ce n'est pas une encyclopédie vivante et j'ai fait comme moi pour trouver : je savais que j'avais vu la notion quelque part donc je suis aller fouiller dans les cours précédents pour trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine Chambers
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: 6ème cours : Théorie sur le transfert inter-espèce

Message par : Mélusine Chambers, Mar 14 Aoû 2012 - 22:08


Le professeur leur demanda de continuer l’exercice en prenant un objet plus gros, si c’était possible. Mélusine regarda sa louche d’un air décontenancé. Qu’est-ce qui était plus gros qu’un nain de jardin ? Le prof avait-il pensé à prendre plus gros au moins ? Il y aurait bien une babiole horrible dans le fatras qui serait bien plus grosse d’une décoration de grand mère. La petite rouquine remarqua que sa louche commençait à prendre des teintes du nain de jardin, et une matière porcelaine. Sa transformation n’avait pas duré très longtemps. La louche commençait déjà à reprendre sa forme original et la petite sorcière était retournée au bureau de monsieur Burton en quête d’un objet un peu plus volumineux. Il y avait un truc qui dépassait du fatras, c’était rose, avec un bec et ça semblait tenir sur une patte. Ca allait jusqu’à l’épaule de la fillette et ça.... ça ressemblait à un flamand rose... Oh mince, une autre décoration de grand-mère ! Décidement, le jeune professeur avait des goûts plutôt douteux en matière de déco. Mélusine haussa un sourcil, mais embarqua le volatile en plastique. A défaut d’embellir un jardin, il lui servirait.
La petite fille jeta un coup d’œil, tout de même, vers son prof, comme si ce dernier pourrait lui donner une réponse silencieuse à ce signe évident de mauvais goût.
Quant à la question qu’avait posé le prof à haute voix, hélas, la fillette n’en savait rien. Elle était encore très novice en la matière.

Mélusine revint à sa place et le nain de jardin avait déjà repris toute sa forme complète. Ah zut, il lui faudrait pratiquer un peu plus si elle voulait espérer que ses créations tiennent plus de quelques secondes.
La sorcière posa le flamand rose par terre, près de son bureau et décida de le transformer en toupie, comme celle qu’elle avait eu quand elle était toute petite. La fillette se rappela combien elle avait aimé faire tournoyer cet objet et observer ses couleurs qui se mélangeaient. C’était décidé, l’hideux volatile finirait en toupie !

Mélusine chassa toute pensée de son esprit et se concentra sur l’image de la toupie de son enfance. Elle visualisa dans sa tête les moindres détails du jouet, même les couleurs sur son sommet. Ayant souvent joué avec, elle n’eût pas trop de mal à garder en tête l’image de son jouet. Bien, il était temps de la transformation !

-Flamand rose turn toupie ! Dit-elle d’un ton déterminé. L’hideux flamand rose semblait fondre sur place pour prendre la forme de la toupie, mais les couleurs n’apparurent pas, et le jouet garda la couleur rose dégueu qu’avait à l’origine l’élément de décoration pour grand-mère.

La fillette se dit qu’au deuxième coup, ce serait le bon, comme bon nombre de fois. Elle n’arriverait jamais un nouveau sort du premier coup. Repointant sa baguette sur la toupie, Mélusine répéta la formule, le ton aussi déterminé que la fois précédente, se concentrant au maximum. Tellement qu’elle n’entendait plus les bruits autour d’elle.

-Flamand rose turn toupie !

Cette fois-ci, la toupie arbora les couleurs voulues et Mélusine sourit de sa victoire. Tournant la tête, la petite vit l’affreux nain de jardin qui avait repris forme. Ramassant la toupie, la fillette posa cette dernière sur son bureau et alla reposer le nain sur celui du prof tout en ajoutant à l’intention de ce dernier :

-J’vous le redonne, il vous manquerait affreusement.

Mélusine sourit malicieusement et revint à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: 6ème cours : Théorie sur le transfert inter-espèce

Message par : Invité, Jeu 16 Aoû 2012 - 23:48


Certains élèves s'étaient levés pour prendre d'autres objets... D'autres semblaient s'être tout bonnement endormis. Et pour cause, Aym' dut attendre un peu avant d'entendre une réponse. Le premier à prendre la parole fut un Serpy, qui exposa une théorie intéressante. Il donnait à ses pierres une valeur qui remplaçait l'argent. Par ce biais, il pensait que les pierres précieuses faisaient elles aussi parties des exceptions de Gamp et donc ne pouvait apparaitre par métamorphose. Raisonnement correct, mais avec un mauvais début... Une autre réponse ? Encore une fois, il y eut un instant de blanc, avant que July prenne la parole, donnant cette fois la bonne réponse.

    Les pierres précieuses ont une certaine "essence", non, un "flux énergique"il faut donc visualiser ce flux en même temps que la pierre pour que la métamorphose réussisse. Dans le livre ils disent qu'il faut visualiser de la fumé à l'intérieur de la pierre ...

Le jeune homme affirma d'un signe de tête et finit enfin son questionnaire en écrivant une dernière question. Alors qu'il allait se lever pour photocopier (à l'aide d'un instrument moldu qu'il avait trouvé par hasard) sa feuille, Mélusine vint prendre... Un flamand rose ?!?! WTF ? Elle avait vraiment le chique pour trouver les objets les plus moches de la collection. Décidément, Aym aurait dû vérifier le contenu de ce carton avant de le mettre à disposition des élèves. Entre le biberon qu'avait aperçu Seth, le livre sur les serpents, qu'avait pris ce même élève et enfin ce... Bidule, les élèves allaient le prendre pour un fou... Du moins, plus fou qu'il ne l'était vraiment. D'ailleurs, que faisait ce biberon dans le bric à brac ? Il aurait dû être à la maison pour Maeva non ? Oups, il avait sans doute fait une c*nnerie ce matin, en prenant le carton. Il se souvenait d'avoir pris des objets dont il n'avait plus besoin sur une bibliothèque, tout comme le livre concernant le serpent qu'il avait acheté, après avoir découvert que son animagus n'était autre qu'un des plus dangereux reptiles au monde. Et malheureusement, le bib' devait être sur l'étagère et était tombé malencontreusement dans le carton... Avec le bavoir. Restait plus qu'à espérer qu'Aym allait pouvoir ramener le biberon à temps chez lui pour le repas de la petite. Faites des gosses tiens ! Le pire, restait tout de même les objets que trouvaient notre chère Gryffon qui étaient ignobles, sans gout et... Totalement dépassés ! D'ailleurs la fillette était déjà revenue au bureau pour rendre le nain de jardin et dit à son prof, non sans un certain humour.

    "J’vous le redonne, il vous manquerait affreusement."
    "Ou pas, mais merci quand même Mélusine" répondit le jeune professeur avec un petit sourire en coin.

Après ce petit échange, il put enfin passer par la porte de derrière qui donnait sur son petit bureau et faire les photocopies du devoir qu'il avait préparé pendant l'heure. Il s'assura tout de même que son écriture était bien lisible, qu'il n'y avait pas trop de fautes d'orthographe et mis enfin la feuille sur le scanner. Il appuya sur un bouton et la machine s'activa dans un bruit sourd. Les moldus avaient d'excellentes idées... Mais le plus souvent tout cela faisait du bruit. Les voitures ou encore les réveils, bien que utiles, étaient des objets particulièrement bruyants. Même si pour le deuxième, faire du bruit était sa fonction principale c'était tout de même très (trop) gênant quand celui-ci était activé à tort. Enfin bref, tout ça pour dire, que les élèves devaient se demander ce qui se passait dans son bureau, alors que l'impression commençait. Après quelques secondes, une bonne vingtaine de copies étaient sorties et il put retourner dans sa classe avec le paquet de feuille. Il ne devait rester que peu de temps à présent, le jeune prof posa donc le tas de feuille sur le bureau (de sa classe), fit léviter le carton pour le poser à terre et pris la parole une dernière fois.

    "Vous pouvez ramener tous les objets dans le carton et prendre en passant les devoirs que vous devez faire pour le prochain cours. Bonne fin de journée à tous."



__________________________________________________________________________

Question 1 : Que faut-il mobiliser pour une bonne métamorphose ? (1 point)
Question 2 : Quelles sont les 5 exceptions des lois de Gamp ? (1 point)
Question 3 : Quelle est la formule pour la métamorphose élémentaire ? Et celle pour le transfert inter-espèce ? (2 points)
Question 4 : Comment annuler les sortilèges citer précédemment ? (1 point)
Question 5 : Que se passe-t-il si un objet métamorphosé se casse ? Que devient l'objet d'origine ? (1 point)
Question 6 : Pour une métamorphose élémentaire, quelles sont les principales limites (mise à part les lois de Gamp) ? (2 points)
Question 7 : Quelle est la particularité pour les pierres précieuses ? (1 point)
Question 8 : Pourquoi dit-on que la métamorphose est une discipline difficile ? (1 point)
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Écrivez un RP où vous essayez pour la première fois d'effectuer un transfert inter-espèce. (10 points)


________________________________________________

Devoir à rendre par MP, - 10 points dans le cas contraire !

Je laisse le sujet ouvert encore un peu au cas où vous voulez poster. Désolé pour l'écriture un peu... Étrange de ce RP, mais j'étais un peu fatigué :Cagoulé: . Bon courage pour le devoir, pensez bien à tout ce qu'on a dit en cours !
Revenir en haut Aller en bas
Mylah Ludo
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: 6ème cours : Théorie sur le transfert inter-espèce

Message par : Mylah Ludo, Sam 18 Aoû 2012 - 22:53


Le premier élève à donner une réponse à la question de Mr. Burton, fut le jeune Serpentard aux cheveux rouges qui avait vu, au début du cours, son manuel se changer en ballon.

«Je ne sais pas si on peut considérer ce genre de richesse comme de l'argent, mais si c'est le cas cela devrait être impossible comme le dit la loi de Gamp... Mais dans le cas contraire je ne sais pas si on pourrait faire apparaître une vraie pierre précieuse ou seulement quelque chose qui en a l'apparence... En tout cas cela doit demander beaucoup de concentration et de volonté.»

Sa réponse n’était pas bête du tout. Mylah pensa même qu’il devait avoir visé juste, puisqu’après tout, les pierres précieuses valaient relativement chers alors il serait facile de se faire une petite fortune s’il était possible d’en faire apparaître et si l’on savait comment s’y prendre... Non? Après un court moment de réflexion cependant, la jeune fille se souvint que Mr. Burton avait expliqué que les objets métamorphosés reprenaient leur forme initiale après tout au plus cinq minutes. Il faudrait donc que la personne ayant métamorphosé une pierre précieuse (si cela était possible) trouve un acheteur, lui vende sa pierre et quitte la place, tout cela en moins de cinq minutes... Ce n’était donc peut-être pas si facile comme moyen de se faire une fortune finalement.

Une ou deux minutes après la réponse du argent et vert, une seconde voix s’éleva dans la classe. En se tournant dans sa direction, la sang-mêlé s’aperçut que c’était la voix de July, la préfète des Poufsouffles. Elle avait son livre de métamorphose ouvert devant elle et le doigt de poser sur l’une des pages. Mylah jeta un coup d’œil à son propre manuel de cours qui reposait sur le coin de son pupitre. Pourquoi n’avait-elle pas pensé à le feuilleter pour y trouver la réponse? Enfin bref... Elle reporta son attention sur la jeune rousse qui donnait déjà sa réponse.


«Les pierres précieuses ont une certaine "essence", non, un "flux énergique". Il faut donc visualiser ce flux en même temps que la pierre pour que la métamorphose réussisse. Dans le livre ils disent qu'il faut visualiser de la fumée à l'intérieur de la pierre.»

Le professeur de Métamorphose affirma, d’un signe de la tête, que la réponse de July était effectivement exacte. Puis, après un court échange avec une jeune élève venue lui reporter un nain de jardin, il disparut derrière une porte qui devait sans doute mener dans un petit bureau. Aussitôt eut-il traversé dans cette pièce que des bruits, dont Mylah n’avait pas entendu depuis longtemps, leurs parvient de la porte restée ouverte. C’était le son d’un objet moldu que l’on appelle un Photocopieur. Que faisait Mr. Burton avec un engin du genre dans son bureau? La jeune fille se le demandait. Elle n’avait pas l’habitude de voir des Sorciers en possession d’objets moldu. Habituellement, en plus de ne pas savoir s’en servir, ils trouvaient que ça prenait un temps fou comparativement à la magie qui donnait un résultat plutôt immédiat. Le professeur de Métamorphose avait peut-être des origines Moldu? Ou du moins en avait-il déjà côtoyé.

Après quelques secondes passées en compagnie du Photocopieur, le jeune professeur revint dans la salle de classe et déposa sur son bureau une pile de feuilles. Il prit ensuite la parole, coupant court au bruit des conversations qui s’était installé pendant son absence.


«Vous pouvez ramener tous les objets dans le carton et prendre en passant les devoirs que vous devez faire pour le prochain cours. Bonne fin de journée à tous.»

Aussitôt eut-il terminé de parler, Mylah rangea manuelle, parchemins, encre et plume dans son sac à dos qu’elle jeta sur son épaule. Elle attrapa sa baguette et la plume de paon qu’elle avait utilisée pour sa métamorphose et se dirigea vers le bureau à l’avant de la classe. Lorsqu’elle eut déposé la plume dans le carton et pris une copie du devoir, elle se retourna vers Seth. En lui souriant, elle lui dit :

«Ce fut vraiment un plaisir de faire ta connaissance. On se revoit au prochain cours... et peut-être même avant, qui sait?» Elle lui fit un clin d’œil amical et termina en disant : «Allez, passe une belle fin de journée.»

La Poufsouffle envoya une dernière fois la main au jeune homme, puis elle sortie dans les couloirs du château et se dirigea vers sa salle commune.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: 6ème cours : Théorie sur le transfert inter-espèce

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 5

 6ème cours : Théorie sur le transfert inter-espèce

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Cours :: Métamorphose-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.