AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 2 sur 6
Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Dorea Brythe
Serpentard
Serpentard

Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Dorea Brythe, Ven 03 Jan 2014, 14:57


« J’aurais dû m’en douter… » rétorqua Quinn, du tac-au-tac, et sur le même ton méprisant. « Que même en m’attardant devant une boutique aussi pourrie celle-ci, il y aurait toujours de la vermine en ton genre pour en sortir. »

J'arborais une moue dédaigneuse à ces mots. Ce n'était pas de mon plein gré que j'y avais mis les pieds, tandis qu'elle avait semblé être en train de rêver devant. Peut-être était-ce ces magnifiques collants jaune Poufsouffle à pompons qui l'attiraient ? J'eu un petit sourire railleur à cette pensée.

« Ravie de t’avoir revue, Brythe » ajouta alors l'Irlandaise, non sans sarcasme, affichant un air crispé sur le visage. « Et sur ce, je ne te fais pas la bise… », après quoi elle pivota et fit mine de s’éloigner.

« Quoi, tu pars déjà ? » lançais-je avec ironie, ironie que je parvins à masquer tant bien que mal. « Comme c'est dommage, nous aurions pu rattraper le temps perdu...»

Je ne savais pas vraiment pourquoi je disais ça mais cela avait au moins eu le mérite de l'arrêter. Je me demandais ce qui pouvait bien passer dans sa sale petite tête. De la surprise ? Sûrement. Moi-même je m'étonnais pour le coup. Mais j'avais soif de vengeance pour ce qu'elle m'avait fait subir toutes ces années auparavant et maintenant que je la tenais, je n'allais pas la lâcher.
Je la rejoignis à pas lents et mesurés, tandis qu'elle se retournait vers moi, le regard légèrement incertain.

« Voyons, voyons... Penses-tu vraiment que je sois toujours la même gamine qu'il y a dix ans ? » demandais-je, un air faussement peiné sur le visage. « Je suis désolée d'avoir été désagréable plus tôt, j'étais juste surprise de te revoir après tout ce temps... »

Je fis en sorte d'afficher mon plus bel air contrit tandis qu'au fond de moi, je me régalais de son air de plus en plus déconcerté. Elle ne s'attendait visiblement pas à ça... Et bien, tant mieux ! J'aurai sa peau, mais je m'amuserai d'abord un peu.
J'affichai un sourire que j'espérais amical, bien qu'il me soit difficile d'aller jusque là. Je la détestais plus que tout après tout. Et il fallait aussi que je fasse en sorte de ne pas lui mettre la puce à l'oreille, ou mon plan échouerait... Même si je n'avais pas de plan réellement défini pour l'instant.

« J'ai entendu dire que tu étais journaliste... » Que dire après ça ? Il fallait pourtant que je trouve rapidement quelque chose... « Et bien, erm, félicitations. »

Ew, jamais je n'aurais pensé féliciter Quinn. Dans quoi m'étais-je donc lancée ? Il ne fallait pas que je dérape, comme lors de ce duel... A ce souvenir, mon sang se mit à bouillir et ma mâchoire se crispa légèrement. Je me forçai à me détendre.

« Tu as du énormément voyager ! » lançais-je avec une légèreté feinte. « Tu dois bien avoir cinq minutes à gaspiller ? Et si tu me racontais tout ça, histoire d'enterrer la hache de guerre, hum ? »

J'espérais que ça aller fonctionner. Je me sentais déjà bien assez ridicule, d'essayer, alors si en plus je me faisais rejeter... Je ne répondrai plus de rien.
Je lui fis un petit sourire engageant, du mieux que je pus. Je croisai les doigts intérieurement.

Allez...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Invité, Ven 03 Jan 2014, 15:52


La belle avait tourné les talons, bien décidée à déguerpir au plus vite. Ce n’était pas par lâcheté, vraiment pas, mais tout simplement parce qu’elle avait gagné en maturité depuis qu’elle avait quitté le château et qu’elle jugeait qu’il était inutile de prolonger inutilement les rivalités qui avaient pu exister à Poudlard. Après tout, cela faisait belle lurette à présent que Brythe était sortie de sa vie, qu’elle ne croisait plus chaque jour sa face de botruc, et qu’elle avait tourné la page. Au fond d’elle, elle la sentait bien cette envie, ce besoin, cette pulsion, de lui asséner un dernier coup bas, de la réduire à néant. Mais c’était résolument trop tard, elles étaient trop vieilles pour ce genre de chose et Clíodhna ne tenait pas à se taper l’affiche sur le Chemin de Traverse. Les querelles Gryffondor-Serpentard, elles les laissaient à la nouvelle génération. Elle avait fait son temps.

« Quoi, tu pars déjà ? la retint cependant la blondasse sur un ton faussement déçu. « Comme c'est dommage, nous aurions pu rattraper le temps perdu... », et, à ces moments, la brunette se tourna vers elle, intriguée.

Que lui voulait-elle encore ? Hautement sceptique, la jeune femme fit face à son ennemie de toujours, l’air défiant. Elle aurait pu poursuivre son chemin, mais elle avait besoin de savoir ce qu’elle lui voulait. Rattraper le temps perdu ? Tu parles, elle préparait certainement un mauvais coup. Elle n’avait que ça en tête de toute façon, nuire aux gens. Toutefois, on n’était jamais trop prudent et, discrètement, notre héroïne rassembla ses sacs de courses dans une seule main, histoire d’en garder une de libre. On n’était jamais trop prudent avec ce genre de vipère, il valait mieux être prêt à dégainer. Vigilance constante, comme disait l’autre…

Brythe, quant à elle, s’avançait dangereusement :

« Voyons, voyons... réprit-elle. Penses-tu vraiment que je sois toujours la même gamine qu'il y a dix ans ? Je suis désolée d'avoir été désagréable plus tôt, j'étais juste surprise de te revoir après tout ce temps... », mais il y avait des gens qui n’évoluaient jamais et Clíodhna doutait fortement que son ancienne camarade soit capable de repentir.

C’était toutefois troublant. En sept ans de conflits quasi-permanents à Poudlard, Clíodhna n’avait jamais vu la vipère aussi avenante. Il était, certes, un peu crispé, mais c’était bien un sourire qui s’était dessiné sur ses lèvres. Et pas un de ces sourires malsains dont elle avait le secret. Non, elle avait l’air plus honnête, pour autant qu’une Serpentard puisse l’être. Était-ce donc possible, le temps faisait-il vraiment des miracles ? Mais il ne valait mieux ne pas s’emballer trop vite, on ne savait jamais à quoi s’attendre avec ces bêtes-là. C’était toujours au moment où tu les pensais les plus inoffensives, lorsque tu baissais ta garde, que ses crocs te perforaient la chair, y disséminait son venin mortel…

« J'ai entendu dire que tu étais journaliste... poursuivit alors son interlocutrice, sans doute pour faire face à son silence. Et bien, erm, félicitations.

– Me- merci, je suppose, lui répondit la jeune femme, de plus en plus décontenancée. Je ne sais pas comment t’es au courant de ça, c’est très récent et je n’ai pas encore écrit grand-chose… Je dois reconnaître que, pour ma part, je n’ai pas la moindre idée de ce que tu as bien pu revenir… », peut-être parce que, en réalité, elle s’en tamponnait gaiement.

Plus étrange encore, la grognasse l’invita à bavarder un peu, histoire de soi-disant ‘enterrer la hache de guerre’ :

« C’est que ehhh… bredouilla alors Clíodhna, hésitante, partagée entre son désir de ne pas la froisser et son impossibilité de socialiser avec elle. À quoi tu joues, Brythe ? On sait toutes les deux que je te déteste et que c’est réciproque, alors à quoi bon ? Qu’est-ce que tu me veux au juste ? », avait-elle finalement ajouté, même si un gros doute subsistait sur les intentions réelles de la blonde.
Revenir en haut Aller en bas
John Sawyer
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : John Sawyer, Sam 01 Fév 2014, 19:04


Quasiment un mois depuis le dernier rp, je me permet.

PV Merit S.


Le chemin de traverse, ses dalles lustrées par les inombrables pieds qui l'ont foulée, au bout de ses pieds, pour la plus part se trouvent des jambes, au bout de ces jambes un buste, au bout de ce buste... vous voyez la suite. John faisait partie de cet assemblage, il se promenait comme tous les autres, observant de temps en temps, les vitrines animées qui devenaient poisseuses à force d'être léchées.
D'un pas décidé il allait en direction du dressing des sorciers. Pourquoi me diriez vous, la réponse est simple, il devait se fournir une nouvelle robe pour ses oraux d'ASPIC. Y aller en lambris de tissu ce n'était pas très envisageable, fallait quand même présenter correctement, un minimum quoi.

Dans un clinguement de clochette, John passa la porte et se dirigea d'un pas décidé vers le rayon homme. C'est fou comme les magasins de prèt à porté son agencé, à droite les femmes à gauches les hommes... Comme quoi les femmes sont la main droite de la gente masculines, dans bien des domaines. Enfin bref il allait et venait entre les rayons cherchant la robe pas trop noir, mais noir quand même. Une chance pour lui il y avait là une gamme de noir allant du noir nuit, au noir petrole en passant par le noir corbeau. Sawyer n'avait plus qu'à faire son choix.

De loin il aperçu une jeune demoiselle qui ne lui semblait pas trop inconnue... merit quelquechose, une des anciennes prefete de sa maison. Elle était plutot mignonne, de loin en tout cas.
Reportant son attention sur les robes, il ne pu s'empecher de remarquer qu'elle se dirigeait, articles à la main, vers les cabines d'essayages. C'est alors qu'une drole pensée traversa son esprit accompagnée d'un sourire adéquate.
Prenant n'importe quelle robe noir, la corbeau je crois, il fila à son tour dans l'espace reservé aux essais.

De loin il vit dans quelle cabine Merit était entrée... D'un air tout a fait naturel, il alla dans la même direction. Sans la moindre gène il tira le rideau et penetra, avant de refermer la tenture derrière lui. C'est à cet instant que son regard croise celui de la gryffondor....

    .... Oups je ne savais pas qu'il y avait quelqu'un... Dit-il en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Merry K. Harper, Mer 05 Fév 2014, 22:46


Durant sa journée de repos, Merit avait décidé d'aller faire quelques boutiques sur le chemin de traverse. Elle n'avait pas voulu que ses amis l'accompagnent, préférant rester seule pendant une après midi. L'australienne se retrouvait toujours en compagnie des autres groupes et avait bien besoin d'un moment pour se retrouver seule et réfléchir...

La jeune femme entra dans une boutique nommée Chez Madame Guipure, prêt-à-porter. Elle trouverait sûrement quelque chose qui lui irait, malgré sa taille beaucoup trop fine à son gout. Passant à travers les rayons, la lionne tomba sur différents articles plus qu'intéressant, mais qui bien sûr, ne lui allait pas du tout. Merit ronchonna quelques instants avant d'attraper une tenue de sa taille et fila vers les cabines d'essayages.

Entrant dans une des cabines, Merit commença à se déshabiller et enfila la tenue qu'elle avait trouvée dans les rayons. C'est au même moment qu'elle entendit le rideau être tiré puis refermé. Elle se retourna brusquement et trouva devant son nez un ancien Gryffondor dont elle ne se souvenait plus du nom. La colère monta en elle rapidement et sa main partie directement atterrir sur la joue du jeune homme.

[Désolée c'est un peu court :s]
Revenir en haut Aller en bas
John Sawyer
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : John Sawyer, Dim 09 Fév 2014, 20:02


"Shpaaaf".... C'est à peu prêt le bruit qui venait de retentir dans la cabine d'essayage. Une jolie marque rouge allait apparaitre sur le joue de Sawyer. Mais bon sans perdre son sang froid, sang chaud ou sang tiède c'est une question de gout, il sourit en passant la main sur ladite joue qui lui donnait un peu chaud tout à coup.

Il regarda Merit amusé. c'est qu'elle était farouche, mais d'un autre coté c'était une gryffondor ce genre de comportement est bien caractéristique de sa maison. Alors qu'une vendeuse, ayant surement entendu le bruit, ou faisant juste son boulot lança un insupportable :
    Tout se passe bien ????

Voyant tout de suite, ou tout après, que Merit allait crier aux sandales, John devait surement lui marcher sur le pied, il pausa sa main sur la bouche de la lionne en lui indiquant de ne pas faire de bruit, sinon.... Bah sinon Sawyer allait avoir quelques ennuis... Bref il pris une espèce de voix aiguë, un peu nazi-hard, voir totalement antisémite, pour répondre à la vendeuse.

    Nein nein alles gut, je sens que je vais faire furher dans cette robe.

    Ah ba tant mieux alors ! Je reste à votre disposition !

Une fois la gourgandine partie il retira sa main et glissa quelques mots à l'oreille de la jeune fille. Il lui proposa un deal, qu'il lui laisse le temps d'expliquer sa présence, et une fois fait libre à elle d'hurler, de se débattre, et d'envoyer le garçon à l'hospice.

    Salut, jcrois qu'on se connait, et ça te dirait de faire un peu plus connaissance en dehors de cette cabine ? Genre... dans un café, enfin un endroit plus conventionnel et moins subversif.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Merry K. Harper, Dim 16 Fév 2014, 16:32


Merit avait décidé de passer sa journée en dehors du château, voulant à tout prit profiter des jours de repos que lui offrait Noah. Et puis, elle n'avait aucun devoirs à faire pour les prochains jours. Quant aux ASPIC, elle n'avait pas à s'inquiéter. Elle était certaine de les réussir étant donné que ça faisait déjà plusieurs mois qu'elle bossait dessus. Etant plutôt bonne élève, Merit n'avait pas vraiment de soucis à se faire concernant les résultats... même s'il valait mieux faire attention.

Rentrant alors dans une boutique, la lionne avait décidé de prendre le temps de s'acheter quelques nouveaux vêtements pour se faire plaisir. Ca faisait longtemps qu'elle n'avait pas fait les magasins seule, sans amies à ses côtés pour influer sur ses choix. C'est donc en prenant un article dans un rayon que l'australienne s'était rendue dans une cabine d'essayage, se déshabillant afin de l'essayer. C'est sans s'y attendre qu'un jeune homme était entré par la suite, tirant le rideau derrière lui pour que personne ne les voit. La main de la jeune femme n'avait pas tarder à atterrir sur la joue de l'intrus. Merit allait se mettre à lui gueuler dessus quand une vendeuse intervint.

Tout se passe bien ????

La main du jeune homme se posa sur la bouche de l'australienne qui voulut mordre dedans d'un coup rageux. Il était bien culoté de faire ça. S'ils ne se trouvaient pas dans un espace aussi étroit, la jeune femme lui aurait déjà lancé quelques sorts. Mais c'était bien trop dangereux, elle risquait de se faire toucher. En plus sa baguette était par terre, elle n'avait aucune chance de l'atteindre avant qu'il ne se défende. Elle se contenta de lui lancer un regard noir quand il répondit à sa place, prenant une voix complètement ridicule.

-Nein nein alles gut, je sens que je vais faire furher dans cette robe.

-Ah bah tant mieux alors ! Je reste à votre disposition !

La vendeuse repartie aussi vite qu'elle était venue et la bouche de Merit fut enfin libérée. Voulant le faire sortir aussitôt de la cabine, la lionne allait se mettre à pousser son intrus dehors quand il se pencha vers elle et chuchota à son oreille, la laissant plus frustrée que jamais.

-Salut, j'crois qu'on se connait, et ça te dirait de faire un peu plus connaissance en dehors de cette cabine ? Genre... dans un café, enfin un endroit plus conventionnel et moins subversif.

- Si c'était pour m'inviter à boire un verre, vous auriez très bien pu attendre que je ressorte de cette foutue cabine. Sortez maintenant, et je vous répondrais une fois que j'aurai récupéré mes affaires.

Merit ne comptait pas se laisser faire, même si la présence de cet homme l'intriguait. Pourquoi voulait-il à tout prit faire connaissance avec elle. Surtout en lui demandant de cette manière. Ca avait plus tendance à faire fuir les fille. Et puis, il disait qu'il la connaissait... c'était presque impossible puisqu'elle même ne savait pas qui il était. Elle n'avait pas la moindre petite idée de qui il pouvait être.

Lorsqu'il sortit enfin, elle se rhabilla rapidement et attrapa sa baguette au passage pour avoir un moyen de défense au cas où. La cachant sous l'article qu'elle n'avait plus d'autre choix que d'acheter, elle ressortit, lançant toujours un regard aussi froid au jeune homme. S'étant néanmoins calmée, elle lui répondit, plus qu'intriguée par sa proposition.

- J'accepte d'aller boire quelque chose avec vous. Mais je ne resterais pas plus longtemps
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Kyara Blanchet, Mer 17 Sep 2014, 10:13


Pv avec Zoey et Charli

Suite à un petit accident de Veracrasse, Kyara avait vu sa dernière robe de sorcière finir à la poubelle. Il n'était pas possible de rattraper l'accident et elle en était bien déçue ! Le reste de sa garde robe se trouvait dans sa maison, mais la brune ne voulait pas commencer à déménager ses affaires d'un point à un autre. Elle se connaissait, si elle faisait cela,  la maison qu'elle occupait avec Liam serait vide de ses habits et il ne risquait pas d'apprécier des masses.

La solution évidente pour Kyara était de se rendre chez Madame Guipure pour se refaire un stock d'habits neufs ! Ce n'était pas son salaire de professeur qui allait couvrir ses dépenses. Heureusement, la Française n'était pas trop dépensière, de ce fait elle avait un joli paquet d'or dormant dans son coffre en banque. En somme, elle pouvait se permettre de faire des folies !

Arrivant à la boutique, Kyara poussa la porte et constata qu'il y avait du monde. Poussant un soupir, elle attrapa un billet lui apprenant son numéro de passage avant de faire un tour dans la boutique. Cette dernière n'était pas très grande, mais on pouvait y caser beaucoup de clients. Des éclats de voix attirèrent alors l'attention de la brune. Curieuse, elle se dirigea vers elle avant de se figer en reconnaissant parfaitement les voix

-  Waoooow ! Avec cette traîne rose, tu fais très pouf comme ça ! Et avec cette corne arc-en-ciel, on dirait la plus p*te de toutes les licornes ! !


Dernière édition par Kyara Blanchet le Mer 17 Sep 2014, 10:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zoey Higgs
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


A

Message par : Zoey Higgs, Mer 17 Sep 2014, 10:43


Réveil matin, 15h - ♪ j'me réveille comme une fleur ♪ - j'arrive pas à me souvenir des détails de la soirée d'hier. Waow ! J'ai dû unpeutrop forcer sur le whisky pur feu derrière le bar. Un jeune inconnu à fait la fermeture avec moi et comme d'habitude, la soirée avait finit dans la réserve... Enfin, c'est ce que je croyais ! Au final, j'tourne la tête, et qui j'vois dans MON lit !? Charliiiii - the banana kiwi king ! - à moitié à poil. WHAT !?!?!?! Non sans déconner ! J'ai foutu quoi hier ? Me dites pas que j'ai couché avec l'ex de ma soeur !J'ai des limites à ma décadence habituellement... J'le fais tomber du lit,il grogne. J'lui gueule dessus, il ouvre un oeil.

" Quoiii !? "

" On a fait quoi hier ? "

" Baaah.. T'as pas pu résister à mon corps de rêve quand je suis venu te voir à la fermeture... "

" QUOI !! Proulx, dis moi que tu déconnes sérieux ! "

Un air dépité se dessine sur mon visage. Il éclate de rire. Je ne vois pas ce qu'il y a de drôle. Je lui balance un oreiller.

" Aïeuuuh !! Non mais, j't'ai juste ramener saine et sauve chez toi. On a rien fait ! "

" Qu'est-ce qu'tu fou à moitié à poil alors ? Puis j'habite au-dessus de mon travail. J'pense que j'aurais réussi à rentrer toute seule sans souci ! "

" Bah c'toi qui m'a appelé.. t'sais. P'is j'avais chaud ! P'is fait pas ta prude, c'pas comme si c'était la première fois que tu me voyais nu. "

" Ouais c'pas faux... Mais là, si on avait fait quelque chose, Axelle m'aurait jamais pardonnée... Pour la peine, on va jouer à la poupée aujourd'hui ! Et c'toi qui fera la poupée ! "

J'éclatais de rire et Charli soupira de désespoir. Il savait que quand j'avais une idée en tête, rien ne pouvait me faire changer d'avis et que j'arrivais toujours à mes fins. Par n'importe quel moyen... Malgré le fait que ma soeur ne soit plus avec lui, j'adorais passer du temps avec Proulx. Ce mec était complètement taré et je l'adorais. Même s'il avait joué son salop avec Ax', elle n'était pas toute rose non plus et j'avais décidé de lui pardonner.

Après s'être préparés, j'attrapais le bras de Chaz' et transplana directement chez Mme Guipure. Ok c'tait pas loinde l'appart' que je partageais avec Luke mais... flemme de marcher ! A peine arrivée, je grugeais tous les clients et poussais Charli dans une cabine. Il se retrouva le cul par terre.


" Bouge pas j'reviens ! "

Et je repartais direct à la quête des vêtements les plus moches de tout le magasin. Après avoir amasser un gros tas de vieilleries, je revenais vers la cabine et commença à habiller Proulx. Alors que je lui mettais la pointe finale de mon déguisement, je m'exclamais.

" Waoooow ! Avec cette traîne rose, tu fais très pouf comme ça ! Et avec cette corne arc-en-ciel, on dirait la plus p*te de toutes les licornes ! "
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Charli Proulx, Mer 17 Sep 2014, 11:25


En se réveillant, Charli ne comprit pas réellement où il était. Ce qui était sûr, c'est qu'il n'était pas chez lui, c'était .. trop clean. La première chose à laquelle il pensa fut qu'il était chez l'une de ses conquêtes d'un soir. Mais, en tournant la tête, il aperçut une tête qu'il connaissait un peu trop. Zoey. Vu comment ils étaient habillés au petit réveil, c'était fort probable qu'il se soit passé quelque chose mais il valait mieux pour les deux que ce ne soit pas le cas. Avant d'émerger, le garçon re pensa à sa soirée de la veille. Il fallait absolument qu'il retrouve ce qu'il s'était passé.

Un bar. A boire. Des filles. Une bonne soirée quoi. Une corne qui sonne. Une corne qui sonne ?! Transplanage. Zoey totalement bourrée qui n'arrive pas à monter les escaliers pour rentrer chez elle. Voilà, c'était donc ça. Charli avait joué son sauveur, heureusement que c'était lui qui avait répondu à l'appel de la licorne d'ailleurs, au moins il avait pu profiter du bon lit douillet de la jumelle de son ex. Il fallait juste espérer que Luke ne soit pas chez lui au moment ou les deux zigottos quitteraient la pièce sinon il pourrait se poser de nombreuses questions à propos de ce qu'il s'était passé cette nuit.

Après la situation expliquée, Zoey décreta qu'ils allaient jouer à la poupée. Oulà, ça n'envisageait rien de bon, bien au contraire. Quand elle commençait comme ça, elle était inarretable et c'était plutôt mauvais signe. Charli allait encore une fois se retrouver dans une situation étrange. Une fois qu'ils furent habillés, ils transplanèrent tout droit devant chez Mme Guipure et entrèrent dans la boutique. Et pouf, Charli fut projetté dans la cabine d'essayage et n'avait pas le droit de bouger. Ayé, c'était parti. Quelques secondes plus tard, la b*tch lui apporta un tas de fringues immondes.

Quelques secondes plus tard, il était habillé avec un magnifique haut à paillette tout simplement dégueulassa accompagné d'un tutu jaune fluo à en piquer les yeux. C'était tout simplement à gerber mais Zoey semblait très fière d'elle à tel point qu'elle le fit sortir de la cabine afin d'être sûre que tout le monde puisse l'admirer. Afin de parfaire son déguisement, elle lui rajouta une magnifique traîne rose et une magnifique corne arc-en-ciel qu'elle avait dégoté Merlin sait où.

- Waoooow ! Avec cette traîne rose, tu fais très pouf comme ça ! Et avec cette corne arc-en-ciel, on dirait la plus p*te de toutes les licornes !

C'est vrai qu'il était carrément p*te dans cette tenue et ça lui allait presque bien. Histoire de se prêter au jeu, il commença à défiler dans toute la boutique, faisant des petites imitations de poufiasse de temps à autre. Puis, il revint vers celle qui était en train de l'habiller et prenant une voix bien p*te il balança,

- Ah ouais, nan mais t'as trop raison quoi ! J'trouve que j'suis trop sheksy la dedans ! J'pense que j'vais garder la tenue toute la journée tellement j'suis trop bonne.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Kyara Blanchet, Mer 17 Sep 2014, 12:58


Kyara ne se trompait pas, les voix appartenaient bien à Zoey et Charli ! Qu'est ce qu'ils faisaient ici eux ?! Axelle était-elle au courant ? La brune en doutait beaucoup .... elle n'aimait pas trop voir l'ex de sa cousine avec son autre cousine. Les conflits familiaux, Kyara en avait déjà sa dose du côté des Blanchet, elle ne voulait pas que cela se produise aussi du côté des Higgs. Néanmoins, l'ancienne Serpentard ne comptait pas jouer sa balance même si elle était curieuse de savoir pourquoi Zoey était en train de s'extasier auprès de Charli.

La brune détailla alors le jeune homme et se figea une nouvelle fois. What the fuck ?! C'était quoi cette tenue ? Depuis quand Charli était passé de l'autre côté ? Un haut à paillettes, un tutu jaune fluo, une traîne rose .... il était moche à vomir des paillettes un jour de nouvel an. La pseudo licorne semblait prendre beaucoup de plaisir à se faire vêtir comme de la bouse d’hippogriffe, il fit même un petit défilé dans la boutique d'une démarche suggestive. Se baissant, Kyara se cacha derrière un rayon ne voulant absolument pas qu'il la remarque.

La Française était prête à parier que si elle allait devant eux, elle se retrouverait soit à la place de Charli, soit dans l'obligation de l'habiller aussi, même s'il n'y avait pas grand chose à ajouter à son ridicule accoutrement ... Décidément, c'était bien sa veine, de toutes les personnes de la Terre, il fallait qu'elle tombe sur un fanatique pensant qu'un jour lui était entièrement dédié et sa cousine qui ne savait pas être discrète.

Il restait donc trois options à Kyara. Rejoindre les fous, ce qui était exclu. Attendre qu'ils partent, ce qui pouvait prendre beaucoup de temps. Partir tout simplement en prenant le risque de se faire voir dans sa tentative de fuite. Pfff, il n'y avait pas de solutions miracles à son problème ! Hésitant pendant plusieurs secondes, la Française décida qu'elle allait attendre et si l'occasion se présentait, elle mettrait les voiles hors de la boutique et tant pis pour ses habits. Elle aurait toujours le temps d'y retourner avant la fin du week end. Ce serait peut-être même mieux si au passage elle embarquait Liam ! Il avait beau ne pas être fan du shopping, il était toujours ou presque disponible quand Kyara avait besoin d'un deuxième avis. Autant avoir celui qu'on aimait !

Retenant un long soupir de désespoir, la brune resta dans sa position, ignorant les clientes qui passaient, en attendant que l'occasion de se tailler arrive !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zoey Higgs
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Zoey Higgs, Mer 17 Sep 2014, 13:28


Après une tentative infructueuse de Charli de défiler de façon attirante dans le magasin, j'éclatais de rire bruyamment. Ce mec était complètement taré ! Je crois même qu'il était pire que moi ! Cependant, je le regardais en faisant mine de détailler chaque détails de sa tenue comme si je la trouvais parfaite !

" Ah ouais, nan mais t'as trop raison quoi ! J'trouve que j'suis trop sheksy la dedans ! J'pense que j'vais garder la tenue toute la journée tellement j'suis trop bonne. "

" Chiche !? Je vais t'acheter cette tenue si tu me promets de la porter le reste de la journée ! Je t'offre même un verre au CB ! "

Je savais qu'il en était capable mais peut être qu'en contrepartie il me ferai un chantage... Un truc du style je le fais si tu le fais. Et alors, il se ferai une joie de me vêtir de façon encore pire que ce que je lui avais fait. Mais c'était Proulx alors je pouvais m'attendre à tout ! Il pouvait également simplement accepter sans broncher...
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Charli Proulx, Mer 17 Sep 2014, 18:56


Boom. Challenge accept. Charli le savait pertinemment qu'en disant qu'il allait garder sa tenue ridicule, Zoey le mettrait au défi de le faire et bien sûr, elle le connaissait assez bien pour savoir qu'il allait accepter puisque son honneur était en jeu. Peu importait l'ampleur de ce qu'on lui disait de faire, il acceptait. De toute façon, depuis le temps, il avait apprit que le ridicule ne tuait pas.

- Chiche ! Par contre j'te préviens, le verre on va l'boire ce soir histoire que tout l'monde puisse admirer ma magnifique tenue ! J'serai déçu qu'personne ne puisse en profiter. Et puis vu ma tenue, obligé qu'on fasse nos b*tchs à mort !

Maintenant, il ne restait plus qu'à payer la tenue et hop, le tour serait joué. Quoi que, ils auraient tout aussi bien partir sans payer, ça ajouterait un peu de piment à cette journée étrange. Mais bon, c'était Zoey qui gérait les sous, c'était elle qui déciderait. En tout cas, il était tellement sheksy qu'il ne voulait pas enlevé sa tenue, même si c'était surtout par flemme. Si la vendeuse voulait qu'il les enlève pour les emporter, il ferait un petit strip tease devant elle, histoire que ça permette d'avoir un petit rabais, au moins et que le monde puisse admirer son corps magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Chercheuse en Dragonologie
Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Kyara Blanchet, Mer 17 Sep 2014, 20:57


Embusquée dans sa cachette, Kyara tendait l'oreille tout en surveillant les alentours. Le duo n'étant pas discret pour un sous, il était facile d'entendre la suite du programme ! Zoey proposait à Charli de lui offrir sa tenue si en échange il la portait toute la journée et en bonus, il aurait même le droit à de l'alcool. Il n'en fallait pas plus pour convaincre le serpentard qui se dirigea tout guilleret vers la caisse.

Dès que l'on connaissait un minimum Charli, on devinait très vite que si on voulait lui faire faire quelque chose ou lui demander un service, il fallait proposer de l'alcool. Ou un produit pas des plus légal, ça marchait aussi. La notion d'amitié était très floue chez le serpentard. D'ailleurs, Kyara ne savait même pas si elle était sur sa liste d'amis. Probablement vu qu'elle avait eu '"l'honneur" de venir au jour de Charli. Il n'empêche, qu'elle était sure qu'il s'attendait à une récompense quelconque pour ce petit privilège. La brune n'avait pas oublié qu'il avait quand même voulu l'embrocher vivante hein ...

En tout cas, le danger semblait avoir disparu et Kyara pouvait à présent respirer plus tranquillement. Il lui suffisait de rester encore quelques minutes dans le fond de la boutique et ensuite elle pourrait trouver une conseillère en espérant qu'avec toute cette histoire son numéro n'était pas périmé !

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zoey Higgs
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Zoey Higgs, Mer 17 Sep 2014, 23:48


" Chiche ! Par contre j'te préviens, le verre on va l'boire ce soir histoire que tout l'monde puisse admirer ma magnifique tenue ! J'serai déçu qu'personne ne puisse en profiter. Et puis vu ma tenue, obligé qu'on fasse nos b*tchs à mort ! "

Proulx ne m'avait pas obliger à paraître aussi ridicule que lui et j'étais on ne peut plus d'accord ! Il fallait absolument que nous allions b*tcher ! D'ailleurs nous allions commencer maintenant. Lui lançant un regard taquin, je m'approchais de son oreille et lui chuchota :

" Prêt à courir Proulx !? Attrape tes fringues, on y va dans 30 secondes ! "

Il fit une tête étrange, l'air de dire qu'il ne comprenait rien.. D'un signe de tête, je lui désignais la porte et attrapais ma baguette. D'un geste rapide, je la pointais vers un point du magasin où plusieurs clientes se disputait un horrible chapeau et informulais un #Bombarda. Le contenu des étagères se répandit sur leurs têtes de mégère et la proprio accouru en faisant dandiner son postérieur énorme et en ne cessant de s'excuser. Moi, morte de rire, je poussais Charli vers la sortie. Hors de question que je paye pour des fringues aussi laids. Même pour un de mes serpents préféré ! Au passage, j'attrapais également des escarpins verts fluo à talons hauts et plateformes avant de sortir. Espérons que ça soit la taille de Chaz' !

Enfin dehors, nous nous enfuyons en courant vers mon bar...
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Charli Proulx, Mar 23 Sep 2014, 01:55


Ca, c'était de la super connexion. Si Charli avait pensé à faire une boutique-basket avec sa superbe tenue de la mort qui tue, Zoey lui chuchota dans l'oreille de s’apprêter à courir et ça voulait absolument tout dire. D'un coup de bombarda, pouf, elle fit tomber une étagère sur de vieilles chouettes aigries qui étaient venues faire quelques emplettes dans la boutique. Charli ne put laisser échapper un petit rire, surtout lorsqu'il vit la vendeuse courir vers ses clientes afin de s'assurer que tout allait bien pour elle.

C'était le moment parfait, la distraction était idéale pour les deux jeunes gens qui n'avaient pas eu l'envie de payer pour la magnifique tenue du garçon. D'un coup de course, ils se retrouvèrent rapidement à l'extérieur de la boutique et ne s'arrêtèrent pas avant d'arriver devant l'enseigne du Chaudron Baveur afin de se prendre un verre bien tranquillou.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 26
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Mangemort 26, Dim 28 Sep 2014, 22:08


PV Alexander Scott

Cela faisait longtemps que je n'avais plus mis le masque. Cela faisait un drôle de sentiment de le retrouver, comme l'impression de retrouver un vieil ami perdu de vue. Pourtant seuls quelques mois avaient passé depuis l'attaque du château. Mais l'on devait attendre de voir comment les choses évoluaient aussi les opérations avaient été... Ralentit durant un certains temps. Les gens retrouvaient peu à peu une vie normal, semblant oublier les évènements pourtant pas si lointain. Les attaques s'étaient finalement avérés bien peu meurtrières aussi les gens oubliaient, la peur disparaissait. Et cela ne me plaisait pas. Cela ne plaisait à aucun d'entre nous. Nous avions besoin de bouger, d'agir. Et enfin j'avais reçu les ordres. Rappeler au monde que nous étions encore et toujours présent, voilà quelle était ma mission.

J'avais attendu le week-end, et plus précisément le dimanche soir, avant de passer à l'action. Ce spectacle était bien plus beau de nuit et imaginer le visage du propriétaire le lendemain matin lorsqu'il découvrirait cela me faisait rêver. Un sourire carnassier se dessinait sous mon masque tandis que mes pas battaient le pavé, avançant tranquillement au cœur de la nuit. Quel magasin irais-je donc attaquer ? Fleury-et-Bott me traversa l'esprit mais l'idée de détruire tant de livre me répugna, hors de question. Je finis par m'arrêter devant un au sein duquel je n'avais plus mis les pieds depuis de nombreuses années. Madame Guipure... Ce n'était pas le magasin le plus marquant du Chemin de Traverse, toutefois il ferait parfaitement l'affaire. Oui, il serait parfait.

Je sortit ma baguette de la poche intérieur de ma cape et la pointa vers le magasin, les flammes ne tarderaient pas à se refléter sur mon masque.

- Sphaera Ignis Multiplicare !

Une multitude de boules de feu jaillirent de ma baguette, venant s'exploser contre la façade de la boutique qui prit rapidement feu. Une alarme stridente se mit à raisonner et par sécurité je recula de quelques pas, agitant ma baguette pour tracer en lettres de feu le message suivant, flottant dans le ciel.

Ne nous oubliez pas...

Je resta ainsi un certains temps, observant le spectacle, attendant la cavalerie...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 6

 Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.