AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 3 sur 5
Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Mangemort 26
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite

Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Mangemort 26, Dim 28 Sep 2014 - 22:08


PV Alexander Scott

Cela faisait longtemps que je n'avais plus mis le masque. Cela faisait un drôle de sentiment de le retrouver, comme l'impression de retrouver un vieil ami perdu de vue. Pourtant seuls quelques mois avaient passé depuis l'attaque du château. Mais l'on devait attendre de voir comment les choses évoluaient aussi les opérations avaient été... Ralentit durant un certains temps. Les gens retrouvaient peu à peu une vie normal, semblant oublier les évènements pourtant pas si lointain. Les attaques s'étaient finalement avérés bien peu meurtrières aussi les gens oubliaient, la peur disparaissait. Et cela ne me plaisait pas. Cela ne plaisait à aucun d'entre nous. Nous avions besoin de bouger, d'agir. Et enfin j'avais reçu les ordres. Rappeler au monde que nous étions encore et toujours présent, voilà quelle était ma mission.

J'avais attendu le week-end, et plus précisément le dimanche soir, avant de passer à l'action. Ce spectacle était bien plus beau de nuit et imaginer le visage du propriétaire le lendemain matin lorsqu'il découvrirait cela me faisait rêver. Un sourire carnassier se dessinait sous mon masque tandis que mes pas battaient le pavé, avançant tranquillement au cœur de la nuit. Quel magasin irais-je donc attaquer ? Fleury-et-Bott me traversa l'esprit mais l'idée de détruire tant de livre me répugna, hors de question. Je finis par m'arrêter devant un au sein duquel je n'avais plus mis les pieds depuis de nombreuses années. Madame Guipure... Ce n'était pas le magasin le plus marquant du Chemin de Traverse, toutefois il ferait parfaitement l'affaire. Oui, il serait parfait.

Je sortit ma baguette de la poche intérieur de ma cape et la pointa vers le magasin, les flammes ne tarderaient pas à se refléter sur mon masque.

- Sphaera Ignis Multiplicare !

Une multitude de boules de feu jaillirent de ma baguette, venant s'exploser contre la façade de la boutique qui prit rapidement feu. Une alarme stridente se mit à raisonner et par sécurité je recula de quelques pas, agitant ma baguette pour tracer en lettres de feu le message suivant, flottant dans le ciel.

Ne nous oubliez pas...

Je resta ainsi un certains temps, observant le spectacle, attendant la cavalerie...
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Alexander Scott, Lun 29 Sep 2014 - 21:37


Pour la troisième fois cette nuit là Alexander manqua de s'écrouler sur l'imposante pile de dossier qui se trouvait devant lui. Le jeune chasseur de mage noir pesta, il ne savait pas bien contre quoi il pestait ou plutôt contre qui il pestait. A vrai dire il en voulait aussi bien au ministère qu'au ministre et même à ses collègues ! Pourquoi diable était-ce lui qui devait rester ici un dimanche soir ?  Evidemment il y avait toujours un Auror qui demeurait au ministère à n'importe quelle heure de la journée, de la nuit et n'importe quel jour de la semaine cependant Scott détestait lorsque son tour arrivait ! En vérité il aurait volontier refilé son tour  à Londubat mais visiblement ce dernier n'était pas partant pour demeurer ici seul durant une journée entière.  Sérieusement y'avait-il une pire chose qui puisse arriver un dimanche soir ? Il n'y avait strictement rien à faire en ces lieux et pour une fois le sorcier de l'est n'aurait pas été contre un peu de compagnie ! Combien pouvaient-ils bien être dans le ministère à cet instant ? Une petite dizaine à tout casser en comptant les gardiens et les quelques fous qui demeuraient sur place pour finir le travail qu'ils avaient en retard.  Le chasseur de mage noir avait du mal à comprendre un tel comportement, d'ailleurs même si il n'avait rien à faire il n'avançait pas pour autant dans ses dossiers ! Alex' observa  successivement avec désespoir la plume qu'il avait dans la main et le parchemin barbouillé de ratures et de tâches d'encre. La fatigue était bien trop grande et il perdait plus de temps à essayer de rattraper son retard qu'autre chose, c'était un véritable cauchemars !  Depuis son arrivée au ministère jamais il n'était réellement parvenu à être à jour dans ces dossiers et un tel miracle ne semblait pas près d'arriver. Le regard de l'ancien Serdaigle papillonna encore quelques secondes avant qu'il ne s'écroule une nouvelle fois sur la pile de parchemin qui au demeurant formait un formidable oreiller !

Le chasseur de mage noir cependant n'eut pas le temps de s'endormir profondément car une alarme retentit dans le bureau des Aurors ! Alexander étouffa un juron et attrapa sa veste, après un rapide coup d’œil il s'avéra qu'une boutique du chemin de traverse semblait être attaquée. Le jeune homme ne savait pas réellement si il devait s'estimer heureux de quitter cet enfer ou plutôt être inquiet de la tournure qu'allait prendre les événements. Qui donc attaquait le Chemin de Traverse ? Les mangemorts étaient-ils de retour ? Se seraient-ils échapper lorsqu'il arriverait ? Devait-il envoyer un patronus aux autres Aurors ? Scott pesta, il n'avait pas le temps de prévenir ses collègues et de toute façon ces derniers dormaient sans doute trop profondément pour entendre le patronus ! Si il prenait le temps de leur envoyer un message alors le crime serait sans doute accomplit lorsqu'il arriverait et les criminels se seraient échappés depuis de nombreuses minutes. Il n'avait pas vraiment le choix... Il allait devoir intervenir seul et ne compter que sur lui. Evidemment cela sous entendait qu'il partait sans aucune assurance, sans filin de sécurité et qu'à la moindre erreur il risquait sa peau... Bien plus que si il était accompagné d'Antoni qui était son binôme habituel et en qui il avait une confiance indéfectible. Alex' grimaça à cette pensée, il savait pertinemment ce qu'il encourait en rejoignant les Aurors cependant il était bien plus confiant lorsqu'il allait combattre seul. La perspective d'être tué ou même grièvement blessé et de se vider de son sang de longues heures sans pouvoir recevoir aucun secours n'avait rien de réjouissante. Lorsque Alexander enfila sa veste toutes ses pensées étaient tournés vers Elenna qui devait dormir à cette heure là et c'était bien mieux ainsi, il préférait la savoir sereine dans son lit plutôt qu'inquiète à se faire un sang d'encre. Finalement au petit matin elle ne saurait même qu'il avait eu une alerte dans la nuit ! L'animagus s'assura une dernière fois d'avoir sa baguette sur lui et sans perdre une seconde transplana sur le Chemin de Traverse.

CRAC

Une fois les quelques instants de désorientation passés Alexander analysa la situation. Trouver le lieu de l'attaque ne prit guère plus de quelques secondes car un gigantesque brasier s'élevait au loin et des lettres de feu étaient inscrites dans le ciel ! De là où il se tenait l'Auror ne pouvait pas lire les lettres, pas plus qu'il ne pouvait voir les criminels si ils étaient toujours sur les lieux du méfait. Le Russe hésita un moment à directement transplaner mais son arrivée risquait d'être bien plus remarquée si il choisissait ce moyen de déplacement aussi préféra t'il courir en direction de l'endroit de l'attaque. Plus il approchait et plus l'animagus sentait que quelque chose clochait dans cette attaque... Pourquoi diable brûler un magasin ? Il n'y avait strictement aucun intérêt à faire cela, mieux valait le dévaliser, prendre la marchandise et les galions. Les personnes qui avaient décider d'attaquer la boutique n'étaient pas des voleurs ordinaires, c'était donc probablement des mages noirs et dans ce cas il y avait plusieurs possibilités... Soit ces derniers s'étaient contentés de brûler pour rappeler qu'ils étaient encore présents et dans ce cas ils étaient partis. Soit c'était un piège et dans ce cas il allait se jeter dans la gueule du loup ! Alexander dégaina sa baguette en continuant sa course effrénée, de toute façon il n'avait pas le choix. Peu à peu les écritures dans le ciel se précisaient.  


Ne nous oubliez pas...

Le jeune chasseur de mage noir s'arrêta en grimaçant. L'attaque était signée, c'était les mangemorts qui étaient responsables de ce désastre ! Le regard du jeune homme se porta d'abord sur l'établissement qui brûlait, c'était Madame Guipure, malheureusement il ne pouvait pas y faire grand chose, aucune vie humaine n'était en danger et surtout l'auteur du crime était toujours ici devant Alexander ! Cet homme là ce n'était pas la première fois que l'Auror le voyait et pour cause il l'avait déjà affronté à deux reprises ! La première fois il l'avait empêché d'assassiner plusieurs élèves à Pré-au-Lard et la seconde fois c'était lors de la fameuse bataille de Poudlard. Une fois de plus il était habillé de noir et masqué, ce n'était vraiment pas difficile de reconnaître un mangemort, ce qui était bien plus dur c'était de découvrir son identité ! Cet homme pouvait être n'importe qui à part les personnes avec qui il l'avait combattu. L'effet de surprise était de toute manière raté car le sorcier l'avait depuis longtemps repéré puisqu'il était arrivé en courant, les présentations n'étaient pas nécessaire... Scott pouvait presque sentir la satisfaction de son adversaire, attendait-il l'arriver d'un Auror ? Était-il seul ?  Il valait mieux commencer à l'attaquer tout de suite et lui poser les question par la suite, ce toute façon ce type là n'était pas du genre à répondre aux questions !  

- Hostium Hallitus !

Le combat de Pré-au-Lard avait débuté exactement de la même manière, Londubat avait lancé le même sortilège et le mangemort l'avait repoussé sans aucun soucis manquant même de toucher Alexander ! Cette fois l'Auror préféra anticiper et informuler un Protego pour éviter toute mauvaise surprise ! Il n'y avait pas Antoni pour le couvrir et son adversaire était loin d'être n'importe qui.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 26
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Mangemort 26, Jeu 2 Oct 2014 - 0:28


Je n'eut pas longtemps à attendre, une silhouette se dessinant peu à peu dans l'obscurité. A la vitesse où cette personne avançait, aucun doute possible, il ou elle courrait, attiré par les flammes comme un papillon par la lumière. Quel genre d'insecte venait s'écraser sous ma botte ce soir ? Simple curieux à l'esprit chevaleresque ? Prêt à se mettre en danger pour la vie d'autrui, inquiet qu'un tel incendie puisse faire des victimes. Ou bien quelqu'un de plus intéressant, un Auror tentant de faire son devoir ? Je ne tarderais pas à le savoir. J'étais impatient, le temps me semblait comme ralentit, ne pouvait-il donc pas se dépêcher ? Enfin, il fut assez prêt pour que les flammes illuminent son visage.

- Toi...

Ma voix n'était qu'un murmure pourtant un immense sourire se dessinait sous mon masque. Alexander Scott, l'Auror qui était déjà venu par deux fois me mettre des bâtons dans les roues. Avait-il reconnu mon masque ? Savait-il que c'était moi ? Je ne pouvais m'empêcher de l'espérer, le contraire m'aurait déçu. La première fois je m'étais fait humilier et avait dut fuir, à l'article de la mort. Seul les interventions de mes frères et sœurs m'avaient sauvé la vie. La seconde fois je n'avais également pas put me venger, notre mission était plus importante que ma vendetta.

Mais pas cette fois.

L'Auror brandit sa baguette dès qu'il me vit, beuglant la formule. Visiblement, la discussion ne serait pas au rendez vous. Mon sourire s'élargit encore, si toutefois c'était possible. Sans mon masque je ressemblerais sans doute à un dément. Peut-être l'étais-je un peu au fond mais cela importait bien peu.

- Hostium Hallitus !

L'onde de choc fusa à toute vitesse vers moi, en pleine course il parvenait à me viser sans difficulté. Cela ne me surprit pas, j'étais immobile donc une cible facile mais surtout je l'avais suffisamment affronter pour le savoir doué. Bien plus que son collègue qui avait tenté de lui prêter main forte à Poudlard. Le souffle de l'ennemi donc, mon esprit réfléchissait à toute vitesse, la prononciation était simple, pas de son compliqué à prononcer, c'était possible.

- Sutillah Miutsoh Reversus !

Ce contre-sort était pratique mais affreusement difficile à utiliser en combat réel, impossible pour moi de renvoyer un certains sort trop difficile à prononcer à l'envers. Toutefois l'Auror avait visiblement prévue ma stratégie et le sort se heurta à un bouclier qui le stoppa sans difficulté. Cette fois je grimaçait, qu'il résiste était logique mais cela m’insupportai. Je voulais le voir souffrir.

- Sectumsempra !

Ce soir, j'allais tuer Alexander Scott.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Alexander Scott, Ven 3 Oct 2014 - 18:05


Le sorcier n'avait même pas pris la peine d'informuler sa formule de toute façon l'effet de surprise était perdu depuis un moment déjà mais ce n'était pas la seule raison. Alexander éprouvait pour l'homme ou plutôt pour le démon qui se trouvait en face de lui, une haine sans précédent. Tout ce que ce mage noir était et représentait révulsait le jeune homme au plus haut point ! Le Russe l'avait vu s'en prendre à des enfants sans défense dans les rues Pré-au-Lard et s'amuser avec les peurs de ceux-ci tout en les enfermant dans un véritable cercle de flamme, ce jour-là il avait pris un malin plaisir à faire souffrir plus faible que lui. Durant l'affrontement qui s'était ensuivi le meurtrier n'avait pas hésité à prendre un élève en otage pour sauver sa peau... Par la suite il avait prouvé durant la bataille de Poudlard qu'il n'avait aucun respect pour la vie humaine, au moins l'une des deux seules pertes de ce triste événement avait été une élève qui avait été égorgé par ses soins. Ce jour-là Scott n'avait pas hésité et s'était littéralement jeté sur le mage noir engageant un violent combat contre lui sans pour autant parvenir à le toucher une seule fois ! L'Auror était bien incapable de dire ce qu'il s'était passé ce jour-là, était-il trop fatigué ? Trop enragé ? Était-il devenu trop sûr de lui ou avait-il perdu du niveau ? C'était difficile à dire, mais son adversaire avait évité chacun de ses sortilèges sans aucune difficulté, il l'avait également blessé physiquement mais aussi dans son orgueil. Le chasseur de mage noir était sorti de la bataille plus diminué que jamais. Il n'était pas le genre de personne à croire que chacun avait une destiné et ce soir là si le meurtrier était présent c'était simplement pour être enfermé à Azkaban ou pour être tuer en plein milieux de la rue.

L'onde de choc filait à grande vitesse vers la mage noir mais ce dernier ne se laissa pas du tout impressionné et comme prévu repoussa la formule avec une facilité déconcertante à laquelle il avait par le passé déjà habitué Alexander. Le Russe esquissa un large sourire lorsque le sort vint s'écraser contre sa barrière magique inondant la rue d'un souffle d'air. Cette fois il n'était pas question qu'il laisse ce meurtrier s'en tirer aussi facilement. Depuis son dernier combat il avait redoublé d'effort et s'était beaucoup entraîné aux côtés de Londubat dans les salles d'entraînements du ministère. Il s'était aussi exercé aux côtés de ses autres collègues dés qu'il avait une minute de libre, si aujourd'hui il était persuadé d'une chose c'est qu'il n'avait pas perdu de niveau depuis la bataille de Poudlard ! Si par le passé il s'était montré capable de mettre le mangemort en difficulté alors il pouvait bien renouveler cette performance aujourd'hui ! Lors de leur joute à Pré-au-Lard il avait repoussé le mage noir dans ces derniers retranchement, il avait du appeler une alliée et avait fini le combat dans un état critique... Finalement ils étaient passé tout prêt de lui mettre la main dessus. Si il parvenait à mettre cette enflure hors d'état de nuire cette nuit là alors sans nul doute que la lutte contre la magie noire prendrait une toute autre tournure ! Cela faisait plusieurs mois que les mangemorts n'étaient plus sortis de leur trou, il ne devait absolument pas laisser cette occasion passé sinon qui sait dans combien de temps ils réapparaîtraient ? Alexander grimaça, cette affrontement était bien plus qu'une bataille pour sauver quelques vêtements chez madame Guipure, c'était d'abord un duel d'orgueil et un combat pour faire avancer les choses ! L'Auror raffermit sa prise sur sa baguette, il la serrait à tel point que ses articulations blanchissaient autour de celle-ci ! L'heure n'était plus aux discours et le mage noir semblait l'avoir bien compris.


- Sectumsempra !

Alexander écarquilla les yeux en évaluant la situation, un éclair de lueur verdâtre filait droit dans sa direction, il avait été trop confiant dans son protego qui avait été soufflé par son propre sortilège ! Il n'avait plus le temps de parer cette attaque, il ne lui restait qu'une seule solution, l'esquive ! Le sort était rapide ! Les quelques secondes de flottement ne laissait pas le choix à l'Auror, si il ne voulait pas être déchiré par une épée invisible alors il devait réagir, dans la précipitation mais il devait réagir. Commutatio Loco, en une fraction de seconde le chasseur de mage noir avait échangé sa place avec une poubelle derrière son adversaire ! Le stratagème avait été couvert par l'explosion verte provoqué par le choc mais l'ancien Serdaigle sentit une douleurs fulgurante au bras droit et du sang couler le long de ce dernier. Un rapide coup d'oeil lui apprit qu'il avait sans doute désartibuler, la manche de son blouson de cuir avait volé en lambeaux et une longue coupure courait le long de son bras, il devrait trouver le plus rapidement possible un instant pour la soigner avant que son état n'empire... Pour l'instant le flot de sang n'était pas important mais sous l'effort ça pourrait changer. Pour l'instant cependant l'heure n'était pas à s’apitoyer ! Il fallait créer une diversion puis lancer un sortilège dans le dos de son adversaire, le petit tour de passe passe qu'il venait d'exécuter avait été déjà fait des milliers de fois mais le chasseur de mage noir réservait une petite surprise au mangemort !

- Stupefix !

Le sortilège n'avait pas été formulé et c'était tout à fait voulu. L'objectif était évidemment que le mage noir se retourne pour esquiver le sortilège qui n'existait pas ! Pendant ce temps là la deuxième partie de son plan se mettrait en route et le mangemort se retrouverait criblé de pierre, de morceaux de vitre, de braises incandescentes qui mitrailleront son dos ! Oppugno !
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 26
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Mangemort 26, Dim 5 Oct 2014 - 18:34


L'auror avait l'air stressé. Après tout, c'était compréhensible. Il savait sa vie en jeu dans cet affrontement. Je me demandais comment il se protégerais cette fois-ci. J'eus alors la surprise de voir le sort atteindre sa cible. J'avais du mal à y croire, était-ce possible ? Est-ce que je venais vraiment de tuer Alexander Scott aussi aisément ? Non, je ne l'avais pas touché, quelque chose avait prit le sort à sa place. Je n'eut pas le temps de distinguer ce que c'était, je venais de comprendre. L'auror avait échangé sa place et je devais le retrouve au plus vite sans quoi il prendrais l'avantage. Je tournais la tête en tout sens, tentant le repérer, lorsqu'un hurlement dans mon dos attira mon attention.

- Stupefix !

Certainement pas ! Je fis demi-tour en une fraction de seconde et hurlant le premier sort qui me vint à l'esprit par réflexe : Deflectere, fendant l'air de ma baguette pour dévier le sort ennemi dans la direction voulu. Cependant strictement rien ne se produisit. Je ne parvint pas à dévier quoi que se soit. Pourtant mon sort avait fait effet, j'en étais sûr. Je pouvais le sentir se dissiper juste devant moi. Que diable c'était-il passé ? Mon regard trouva finalement l'auror, droit devant moi. Que mijotait-il donc ? La réponse ne tarda pas à venir. De la boutique que je venais juste de saccager, des débris de toutes sortes fusèrent dans ma direction. Morceaux de verre et de pierre, rien de bien compliqué pour moi. Je pointa ma baguette devant moi puis la leva, informulant le sort qui se chargea de transformer les débris en sable et poussière. Je ne retint pas un sourire satisfait avant de me rendre compte de l'erreur que j'avais commise. Je leva le bras gauche pour me protéger, les braises que je venais de créer me tombant dessus, embrasant aussitôt le tissus que je dut arracher d'un geste brusque. Grimaçant en voyant mon bras nu virer au rouge.

L'instant suivant mes yeux trouvaient de nouveau l'auror tandis que je reculait d'un pas. Mon sourire, invisible sous mon masque, avait disparut. Je ne devais pas le sous-estimer, surtout pas. Je me mis à marcher, prenant le temps de l'observer, le jauger du regard, ne lâchant pas sa baguette des yeux, prêt à toute éventualité.

- Cela faisait longtemps... Alexander Scott.

Il n'était pas nouveau que j'aimais parlé, ce n'était pas la première fois que cela m'arrivait en plein milieu d'un combat. J'en avais déjà fait preuve lors de la bataille qui c'était déroulé à Poudlard. Bataille durant laquelle Scott et moi avions été interromput à divers reprise, notamment par l'un de ses collègue. Quel était son nom déjà ? Scrimeouge ? Oui, c'était ça. Pourtant c'était la première fois que je m'adressais directement à l'auror qui me faisait face. Je savais être capable de rester concentré tout en parlant mais avec un peu de chance, peut-être que lui ne le serait pas ? C'était un coup à tenter, si cela pouvait me permettre de prendre l'avantage, je n'allais pas m'en priver.

- Je me suis toujours demandé, après toute ses années passé à s'entraîner, à nous courir après, à se renseigner sur nous... N'est-ce pas rageant de ne jamais réussir à rien ?

Je voulais le faire enrager, lui faire perdre tout contrôle de lui et ainsi pouvoir le cueillir sans la moindre difficulté, plus il perdrait pied, plus je serais fort. Je grimaçais sous mon masque, mon bras gauche me brulait. Il faudrait que je trouve un moment pour soigner ça, ou au moins diminuer la douleur, je ne pouvais courir le risque d'être déconcentré par ça.

- Dis moi Scott, de quelle façon souhaite tu mourir ? Exteo Stattiga !
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Alexander Scott, Lun 6 Oct 2014 - 21:30


Le chasseur de mage noir esquissa un large sourire lorsqu'il vit son adversaire se retourner en hurlant un Deflectere censé le protéger du Stupefix lancer précédemment ! Il aurait donné chère pour voir le visage de son adversaire sous son masque lorsque ce dernier se rendit compte qu'aucun sortilège n'avait été lancé ! Autour du mangemort les débris s'étaient élevés dans les airs prêts à s'abattre comme une pluie destructrice, prêts à mutiler sa chaire, prêts à le mettre définitivement hors d'état de nuire. Le sortilège précédemment n'avait été qu'un piège destiné à détourner l'attention de son ennemi du véritable danger et visiblement le petit tour avait parfaitement fonctionné. La satisfaction d'Alexander ne tarda pas à s'évanouir lorsque le mage noir transforma son attaque en un vulgaire tas de sable d'un simple mouvement de sa baguette ! Un tel tour de force n'était pas à la portée du premier sorcier venu. Ce démon était peut-être un meurtrier mais il n'en demeurait pas moins un excellent sorcier et un combattant hors pair... D'où pouvait-il bien venir ? Qui pouvait-il bien être dans la vie de tout les jours ? Si Scott avait douté de ses collègues alors il aurait sans doute pensé qu'il venait du ministère cependant le russe avait une confiance indéfectible en ces collègues. Peut-être était-il un tireur d'élite de baguette magique, un briseur de sort de Gringotts, un professeur de Poudlard. En tout cas ce type là n'était pas serveur dans une auberge ou élève à Poudlard, c'était hautement improbable vu son niveau de magie. Alexander serra sa baguette dans sa main, cette baguette qui lui avait sauvé la vie à de nombreuses reprises maintenant, ce n'était pas sa première baguette mais c'était assurément celle qui lui convenait ! Cette nuit là pourtant ce ne serait pas simplement une question de baguette, aussi puissante cette dernière soit-elle il ne gagnerait pas ce combat à mort si il n'avait pas assez de talent.

L'Auror reporta son attention sur son adversaire qui s'était brûlé le bras en esquivant l'attaque précédente, désormais ils étaient à égalité. Alex' pouvait sentir son sang chaud couler le long de son bras comme le contenu d'un sablier qui s'écoulait dans la partie inférieure. En vérité il n'était pas à égalité car plus le combat s'éterniserait et plus il perdrait de force alors qu'une brûlure n’influençait pas la lucidité ou la force. Si il avait eu le temps alors le sorcier de l'est ce serait sans doute lancé un sortilège ou aurait mis en place un garrot mais il était peu probable que son charmant adversaire accepte de lui laisser quelques secondes de répits avant de reprendre le combat. Il allait devoir serrer les fesses et attendre une opportunité pour se soigner. Le mangemort ne ré-attaquait pas, il se contentait de marcher lentement, Scott se contentait de le suivre de sa baguette prêt à s'engouffrer dans la moindre faille de son adversaire qui malgré les apparences était sur ses gardes prêt à éviter le moindre maléfice !


- Cela faisait longtemps... Alexander Scott.

Le chasseur de mage noir tiqua, entendre son nom lui fit littéralement l'effet d'une décharge électrique qui fit frissonner son corps. Il était évident que les mangemorts connaissaient son identité, le ministère n'avait rien fait pour la cacher et il avait fait la une des journaux lors de sa nomination cependant... Il y avait une différence entre le savoir et l'entendre ! Ce meurtrier avait prononcé son nom et si il le connaissait alors c'était le cas de tous ses camarades ! Qu'est ce qui les empêchait de trouver son lieu de résidence et d'aller attaquer Elenna ? Il avait confiance en cette dernière pour se défendre cependant serait-elle capable de le faire face à une bande organisée de meurtrier ? Que pourrait-il faire si ils la kidnappaient ou pire la tuaient ? Scott réprima un frisson bien décider à ne pas laisser transparaître ses pensées à son adversaire qui serait sans bien trop heureux de voir l'effet qu'elles avaient eu sur lui. Il allait devoir prendre des précautions... Beaucoup de précautions si il ne voulait pas se voir confronter à la situation évoquée plus tôt. Peut-être faudrait-il lancer quelques sortilèges sur Wolf House.

- Je me suis toujours demandé, après toute ses années passé à s'entraîner, à nous courir après, à se renseigner sur nous... N'est-ce pas rageant de ne jamais réussir à rien ?

Décidément le démon était d'humeur bavarde cette nuit-là ! Toutefois si son premier argument avait fait mouche le deuxième n'eut cependant que peu d'effet ! Premièrement parce que la colère du sorcier de l'est avait atteint son paroxysme au moment même où il l'avait aperçut au milieux de la rue et deuxièmement car les aurors étaient entraînés à ne pas répondre aux provocations de leurs adversaires. Cette nuit-là cependant le mage noir n'avait pas besoin de provoquer le russe pour lui faire perdre la raison, ce dernier n'avait qu'une envie et c'était de lui faire sortir les boyaux de la poitrine avant de l'envoyer directement dans une cellule d'Azkaban sous bonne garde où il subirait le baiser du détraqueur sans même avoir pu tenter de s'échapper ! C'était la pire peine qu'on pouvait souhaiter à quelqu'un, dés lors qu'il aurait subi le baiser il ne serait plus qu'une coquille vide... Un corps sans âme. Ce n'était pas la mort qui attendait le mangemort si il se faisait attraper ce soir là, c'était bien pire ! Scott grimaça, tout ses discours ne lui plaisaient pas ! Vu sa blessure il n'avait pas le temps pour cela, déjà son bras s'était engourdi.

- Dis moi Scott, de quelle façon souhaite tu mourir ? Exteo Stattiga !

Trois flèches filèrent en direction de l'auror en sifflant sinistrement porteuses d'une promesse de mort si jamais il venait à se faire toucher. Cette attaque cependant manquait grandement d'entrain au goût d'Alexander. Le mage noir croyait-il réellement qu'il parviendrait à l'avoir avec un sortilège de ce niveaux ? Peut-être finalement était-il davantage fait pour de grands discours que pour des meurtres et des combats entre sorciers.

Ragnarok !

En une paire de secondes les flèches s'étaient plantés dans un mur invisible avec un bruit sourd. Le membre du ministère esquissa un sourire narquois en observant le mangemort. A cet instant il n'avait pas besoin de parler, si son adversaire voulait faire la conversation alors il ne l'en empêcherait pas mais il ne rentrerait pas dans son petit jeu. Il lui ferait comprendre ce qu'il pensait avec des sortilèges et non avec des mots !

Ce mage noir semblait aimer jouer avec le feu, il était temps de lui montrer ce qu'était un véritable brasier. Durant les deux affrontements qu'Alexander avait eu avec ce mangemort il avait manqué de finir complètement carbonisé, cette fois c'était à lui de rendre la pareil et de faire connaître à ce démon les flammes de l'enfer ! Le sorcier de l'est avait faillit gagner son premier affrontement contre Londubat grâce à cet enchaînement de sortilège mais son ultime hésitation avait finalement repoussé la victoire... Il existait un enchaînement encore plus dangereux mais les risques étaient trop grand pour les boutiques du chemin de Traverse et la difficulté était peut-être même trop grande pour qu'il parvienne à l'exécuter correctement. Alexander Scott serra les dents, il n'y avait plus qu'à espérer que ceci suffise ! Asthum Draconis, un filet de bave de dragon fila droit en direction du mage noir mais l'Auror ne perdit pas une seconde et enchaîna avec le seconde sortilège, Sphaera ignis. Aussitôt la bave de dragon se transforma en une immense langue de flamme prête à engloutir l'ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 26
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Mangemort 26, Jeu 9 Oct 2014 - 0:37


Mon sort n'atteint bien évidemment pas sa cible, l'auror parvenait à conserver son calme malgré les piques que je lui lançais. J'aurais aimé le voir s'énerver, peut-être y parviendrais-je finalement à un moment ou un autre ? Étonnamment les moqueries ne semblaient pas l'atteindre, pourtant j'aurais mis ma main à couper qu'il avait tiqué lorsque j'avais prononcé son nom. Tel était donc le moyen de le toucher : la peur. Je devais la distiller et l'implanter en lui, la question était de savoir comment m'y prendre. Il avait forcément un point faible, tout le monde en avait un, même moi.

J'allais toutefois devoir accélérer mes réflexions, Scott repassant aussitôt à l'attaque, ne me laissant pas le temps de conserver l'avantage. Enchaînant les sorts à une vitesse prodigieuse, l'auror envoya une véritable langue de feu dans ma direction. Je devais esquiver sous peine de finir brûler vif. Il existait mort plus agréable, je ne souhaitait pas subir celle-ci et encore moins maintenant. Je repassais les sorts dans ma tête, songeant au moyen le plus efficace de me débarrasser de la menace avant de sourire. La solution, Alexander lui même me l'avait donné des mois auparavant, lors de notre précédent affrontement. A l'époque c'était lui qui s'était retrouvé dans cette situation et s'en était brillamment sortit. Je n'avais qu'à montrer que j'étais tout aussi doué que lui, tout simplement.

- Spectrum !

Les flammes traversèrent mon corps fantomatique sans me faire le moindre mal, venant se briser un peu plus loin dans mon dos. Ce sort était incroyable, par contre il demandait beaucoup d'énergie. Le Ragnarok protégerait encore l'auror durant quelques minutes tout comme ma forme spectrale me donnait une certaine immunité pendant encore quelques instants. J'avais le temps. Je devais le faire sortir de ses gonds, le pousser à la faute pour m'assurer la victoire.

- Tu dois te mordre les doigts de m'avoir montré ce petit tour lors de notre dernier duel... J'apprends vite, très vite... Tu dois bien t'en rendre compte, je suis plus puissant à chacun de nos affrontements. Combien de temps avant que je n'écrase chacun de tes collègues, amis, proches... Combien de temps avant que je ne m'en prenne directement à elle ? Quel est son nom déjà ? Ah oui... Elenna.

C'était forcément le moyen de l'abattre. A moins de manquer particulièrement d'humanité, l'on avait tous peur pour nos proches. Les êtres cher à notre cœur ont toujours été et seront toujours notre plus grande faiblesse à tous. Je put sentir mon corps retrouver son état normal et aussitôt je lançais le sort, ne voulant surtout pas lui permettre de reprendre l'avantage.

- Promptus Nebulae !

Un épais brouillard se forma aussitôt dans la rue, nous empêchant l'un comme l'autre de voir à plus d'un mètre devant nous. Je me déplaçais aussitôt sur le côté, ne voulant pas lui faciliter le travail. Je continuait à marcher tout en reprenant la parole, ne m'arrêtant pas un seul instant.

- J'espère qu'elle n'a pas été trop déçue de perdre son travail... J'avoue que son désespoir m'a beaucoup amusé...

Évidemment je n'avais rien à voir dans cette affaire, j'en avais simplement entendu parler et n'aurait jamais pensé pouvoir me servir de cette information, toutefois j'espérais provoquer une réaction, une réponse qui me permettrait de le repérer plus facilement et ainsi le tuer sans effort.

- Qui sait de quel autre manière est-ce que je pourrais encore... m'amuser... avec ta chère et tendre.

S'il ne réagissait pas à ça je pourrais arrêter mes tentatives, cela voudrait clairement dire qu'il ne réagirait jamais quoi que je fasse. Il était toutefois temps de repasser à l'attaque, le mur magique ne devrait normalement plus avoir le moindre effet désormais. J'informulais un Ango Nubes, dirigeant la colonne de fumée à travers la brume à la recherche de l'auror, l'envoyant là où il se tenait quelques instants plus tôt, au cas où par miracle il ne se serait pas encore déplacé.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Alexander Scott, Sam 11 Oct 2014 - 19:37


La langue de feu était gigantesque, le purgatoire des enfers, les flammes du dragon ! Dans cette tempête ardente le chasseur de mage noir n’apercevait même plus son adversaire ! La température de la petite ruelle avait grandement augmenté en l'espace de quelques secondes et les façades s'étaient illuminées sous l'effet du sortilège ! Alexander esquissa un sourire crispé, cette fois il n'avait pas ménagé ses efforts et avait véritablement noyé son adversaire ainsi que ses discours dans un véritable brasier, au moins il n'était pas prêt d'ouvrir sa bouche une nouvelle fois. L'expression du visage de l’employé du ministère ne tarda pas pourtant à se transformer en un rictus en entendant le meurtrier lancer le sortilège de Spectrum... Pour le coup il se serait bien passé de cela ! Il se rendait véritablement coup pour coup utilisant chacun les stratagèmes appris par l'autre lors de leur précédents combats. Ce sortilège le sorcier Russe l'avait utilisé pour sauver un garçon lors de leur premier affrontement et pour sauver sa peau lors du deuxième mais cette fois c'était le démon qui s'en servait pour sortir des flammes du purgatoire, quelle ironie ! Scott fit quelques pas en arrière, prêt à contrer la prochaine attaque de son adversaire, avant de porter une main à son bras où le sang continuait de s'écouler lentement. La blessure était loin d'être jolie à voir et était recouverte de poussière, un peu de sang avait commencé à sécher, déjà l'Auror pouvait sentir des vertiges lorsqu'il lançait ses sortilèges ! Il perdait trop de sang et le mage noir semblait bien décidé à prolonger le combat autant que possible. C'était réellement mauvais, il devait en finir le plus vite possible ou il finirait par s'écrouler d'épuisement complètement saigné à blanc.

Comme prévu les flammes traversèrent le mage noir sans commettre la moindre brûlure. Alexander poussa un juron en russe, il aurait apprécié voir le cadavre calciné du criminel et non pas le voir complètement intact à la sortie des flammes ! Le niveau du mage noir semblait avoir considérablement augmenté depuis leur premier affrontement, il tirait des enseignements de chacun de leur affrontement et en profitait pour revenir toujours plus fort. Une grimace de dégoût se dessina sur le visage de l’employé du ministère, c'était vraiment une calamité que des sorciers aussi talentueux mettent leur talents au service du mal. A vrai dire il aurait donner chère pour que tout ses collègues soient de cette trempe car assurément il avait un niveau supérieur à beaucoup d'employés du ministère peut-être même à certains Aurors ! Pourquoi fallait-il que des individus de cette trempe mette leur force au service de la magie noire ? Les sorts maléfiques étaient déjà suffisamment destructeur mais il fallait en plus que ceux qui les manipulent soient des sorciers et sorcières d'une puissance incroyable ! Scott recula encore un peu, il était de moins en moins sûr d'être capable d'expédier de combat et de se débarrasser par la même occasion de ce type, plus que jamais sa vie était en danger. Le jeune homme toucha son miroir à double sens, si jamais il venait à disparaître aujourd'hui alors il n'aurait pas pu se réconcilier avec sa sœur. Au moins l'avantage c'est que les mangemorts ne pouvaient pas connaître son existence puisqu'il ne l'avait pas vu depuis son entrée au ministère et que personne n'était au courant de leur lien de fratrie en Angleterre à part son père adoptif et peut-être ses frères et sœurs.


- Tu dois te mordre les doigts de m'avoir montré ce petit tour lors de notre dernier duel... J'apprends vite, très vite... Tu dois bien t'en rendre compte, je suis plus puissant à chacun de nos affrontements. Combien de temps avant que je n'écrase chacun de tes collègues, amis, proches... Combien de temps avant que je ne m'en prenne directement à elle ? Quel est son nom déjà ? Ah oui... Elenna.

Le corps du sorcier de l'est fut parcouru d'un tremblement qu'il ne pu pas réprimer cette fois-ci. Entendre son propre nom prononcé dans la bouche du mangemort c'était une chose mais entendre celui d'Elenna le remplissait de terreur. Lorsqu'il s'était engagé chez les Aurors le jeune homme savait parfaitement à quoi il s'exposait, il savait qu'il allait risquer son existence à chaque mission et à chaque affrontement, il savait que ses adversaires n'étaient pas des tendres cependant... Il n'avait pas envisagé que son poste de chasseur de mage noir puisse mettre en péril la vie de ce qu'il avait de plus précieux au monde. Il n'y avait pas de questions à se poser, Elenna était peut-être une sorcière talentueuse mais cet homme était un tueur entraîné qui ne cessait de progresser à chacun de leur entraînement... Il pourrait sans aucun doute la défaire en affrontement singulier et la tuer sans que lui ne puisse rien y faire à moins de passer chaque seconde de son existence avec elle !

Alexander serra sa baguette dans sa main valide comme si cette dernière était la solution à tout ces problèmes ! Il était envahit par un mélange de terreur, de frustration et de colère. Il en voulait à ces foutus dirigeants du ministère, il en voulait à la gazette de sorcier, il en voulait à ce débile de Sudworth ! Ces gens là n'avaient aucune idée du danger que courrait les chasseurs de mage noir à chacun de leur combat ! Il n'avait aucune idée du danger qui pesait sur leur famille ! Oh non ! Pour eux tout cela n'était qu'un gigantesque jeu politique où il fallait asseoir son autorité, Petrus l'avait prouvé lors de son discours quelques mois plus tôt. Scott n'avait jamais exprimé son opinion mais il était bien conscient que ce n'était que de la poudre aux yeux, lui il voyait les choses de l'intérieur ! Lui il savait qu'il était impossible d'attraper les mages noirs car ses derniers étaient aussi insaisissables qu'un serpent. Lui il savait que le ministère ne pouvait rien faire pour protéger la population magique. Lui il savait qu'il arriverait toujours en retard lors d'une attaque de la magie noire ! La vérité c'est que ces abrutis de bureaucrates étaient capables de balancer le nom de chacun des nouveaux Aurors dans les pages du journal le plus lu par les sorciers de Grande Bretagne ! "Hé regardez c'est eux qu'on va envoyer à vos trousses, mémorisez bien leur nom et leur visage pour pouvoir vous en débarasser ou leur échapper".


- J'espère qu'elle n'a pas été trop déçue de perdre son travail... J'avoue que son désespoir m'a beaucoup amusé... Le mangemort marqua une nouvelle pause avant de reprendre la parole. Qui sait de quel autre manière est-ce que je pourrais encore... m'amuser... avec ta chère et tendre.

Un masque de colère et de peur s'était formé sur le visage du chasseur de mage noir d'ordinaire si impassible. Il n'avait pas peur de mourir dans cette ruelle, il n'avait pas peur du mangemort... Il avait peur pour Elenna. Le sorcier de l'est était littéralement incapable de bouger ! En vérité il était complètement paralysé par la peur et ne savait absolument pas quoi faire ! Ses pensées étaient entièrement occupés par le corps démembré de son aventurière des neiges. Le jeune homme aurait donné chère pour avoir Londubat à ses côtés, lui il aurait su quoi faire, il lui aurait sans doute dit de se bouger mais à cet instant le Serdaigle ne savait pas si il devait battre en retraite pour protéger sa belle ou tenter un combat perdu d'avance contre le mangemort, à quoi bon ? De toute façon il perdait trop de sang, il n'avait aucune chance de gagner. Peut-être que si il se laissait tuer alors il la laisserait tranquille et s'engagerait à ne pas le tuer ? Peut-être était-ce là la véritable solution.

Alexander n'eut pas le temps d'approfondir ses pensées car sa gorge fut prit dans une étreinte monstrueuse coupant sa respiration en un éclair ! Alors c'est ainsi que tout allait se terminer ? Il ne serait pas le premier Auror à mourir dans l'exercice de ses fonctions... En désespoir de cause le chasseur de mage noir porta ses mains à son coup mais il était impossible de se débarrasser de ce qui l’étreignait ! Il était tout aussi impossible de lancer un sortilège puisque la pression était telle que la parole était impossible ! Quand à informuler c'était rigoureusement impossible dans l'état du jeune homme. Si il avait pu Scott aurait hurlé de rage mais c'était là aussi impossible aussi sa colère s'évacua sous forme de larme, des larmes de frustration, des larmes de colère et de haine, des larmes d'impuissance et des larmes de tristesse. Il allait mourir ici... Pourtant il faisait tout pour s'en sortir tortillant vainement son corps dans tout les sens et tentant de se débarrasser de l'étreinte. Il allait mourir ici en ayant échoué... Il allait échoué à protéger la communauté magique et surtout à protéger Elenna. Ou peut-être pas. Il était là lui aussi, il se débattait de toutes ses forces, il feulait comme il n'avait jamais feulé, il ne demandait qu'à être lâcher, il ne demandait qu'à rugir ! C'était la seule solution !

En quelques instants le corps du sorcier l'est se métamorphosa, ses cheveux raccourcirent légèrement, son corps diminua, une queue lui poussa en un éclair ! Toute la surface de son être fut couverte de long poils et de petites oreilles lui poussèrent. Le corps était désormais trop petit pour l'étreinte de la fumée étrangleuse et le félin retomba souplement sur le sol la respiration saccadée. Désormais ce n'était plus la raison qui dirigeait le jeune homme mais l'instinct naturel ! Et ce dernier lui disait de sauter à la gorge de l'adversaire qu'il pouvait facilement localiser à l'odeur ! Le chat se plaqua au sol et avec le silence que seul les prédateurs peuvent acquérir il se dirigea lentement dans le dos de son adversaire. Cette fois ce dernier avait fait une grande erreur ! Le brouillard n'allait pas gêner son adversaire. Une fois arrivé derrière le mangemort le félin laissa silencieusement sa place à l'humain non sans avoir protesté quelques secondes mais désormais la détermination était bien plus grande que l'instinct naturel ! Alexander pointa sa baguette sur le mage noir avec un calme froid, on lui avait appris à ne pas frapper dans le dos mais une fois encore il allait faire exception. Cet homme avait fait une erreur en menaçant Elenna. Dans un premier temps cette évocation lui avait peut-être conféré un avantage mais le passage sous forme animale avait complètement remis les idées du Russe en place. Le chasseur de mage noir ne pouvait pas voir devant lui, il ne pouvait pas voir le mangemort et même si il l'avait vu sa vision aurait sans douté été trop trouble pour le toucher, il avait même du mal à tenir sa baguette droite après l'attaque précédente ! Heureusement l'odorat du félin avait fait le travail. Sectumsempra !
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 26
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Mangemort 26, Lun 13 Oct 2014 - 0:20


A ma propre surprise et pour ma plus grande joie je senti le sort faire effet, j'arrivais à percevoir la gorge de l'auror se serrer comme si mes propres mains la compressait. Je ne put retenir un sourire, sentant la victoire approcher à grand pas. La marque des Ténèbres flotterait dans les air cette nuit et le Ministère perdrait l'un de ses meilleurs éléments. Les secondes s'égrainaient avec lenteur tandis que je le sentais se débattre, s'accrocher désespérément à la vie sans parvenir à rien. Mais c'était peine perdu, l'étreinte de ce sort était bien trop puissante pour s'en défaire par la seule force humaine.

Pourtant, tout à coup l'étreinte se relâcha, se refermant sur le vide sans parvenir à saisir quoi que ce soit de plus. Je ne put retenir un sursaut de surprise tandis que le sort se dissipait de lui-même. Comment cela était-il possible ? L'étreinte était-elle si puissante que la tête de l'auror s'était retrouvée sectionnée ? Bien que l'idée était des plus alléchante, je savais que ce n'était pas le cas. Scott était parvenu à se libérer d'une manière ou d'une autre, sans que je ne sache comment. Je ne devais pas rester immobile, cela avait faillit le perdre, je ne commettrait pas la même erreur que lui.

Je tournais sur moi-même tout en me déplaçant sur le côté, le cherchant du regard sans parvenir à percer la brume qui ne se dissipait pas encore. Ce que j'avais utilisé comme une arme était en train de se retourner contre moi. Cela m'apprendra à jouer avec la nourriture, je devrais me montrer plus offensif à l'avenir et ne pas perdre mon temps en palabres.

La douleur me plia en deux, me faisant poser un genou au sol tandis qu'un râle m'échappait. Je fut forcé de mettre une main au sol et d'agripper mon ventre de l'autre pour ne pas m'écrouler. J'avais l'impression qu'une hache venait de m'arracher une partie du torse et dans un sens je n'avais pas tort. La cape qui me recouvrait était déchiré au niveau de l'estomac et une plaie béante apparaissait, des flots de sang en coulant déjà. Ma jambe trembla légèrement, menaçant de céder sous mon poids tandis que je pointait ma baguette une quinzaine de mètres devant moi, vers le sol. Je devais faire diversion le temps de me soigner où j'allais me vider de mon sang. Je laissa toute ma haine et ma peur se déverser à travers le sort, donnant autant de puissance que nécessaire.

- CONFRINGO !

Le sol explosa et le souffle me projeta en arrière. Tout mon corps me faisait souffrir et je ne parvenais même plus à me relever. Je retourna ma baguette contre moi, informulant un Curo As Velnus, incapable de prononcer le moindre mot. La douleur disparut aussitôt, me permettant de me redresser pour observer la plaie. Je ne ressentait plus rien, je savais la technique dangereuse, dans cette situation je pourrais me vider de mon sang sans même m'en rendre compte. D'une main je fit de mon mieux pour arrêter le flot de sang tandis que je me concentrait sur le sort, je n'avais pas le droit à l'erreur, j'ignorais combien de temps il me restait avant la prochaine attaque de l'auror.

- Reparo sellae contra tela.

Un soupir de soulagement m'échappa tandis que je vit les chairs se ressouder sous mes yeux, ne formant plus qu'une très mince cicatrice qui me barrait le ventre. Je devrait peut-être camoufler cela à l'avenir, ou trouver une excellente excuse. Mes forces diminuaient à une vitesse incroyable et mon souffle se faisait de plus en plus court, ce sort était des plus couteux. Ce duel ne devrait pas continuer trop longtemps. L'explosion avait permit de dissiper un peu la brume et tandis que je me redressais, le corps endoloris et les muscles groggy, je put discerner sa silhouette un peu plus loin, j'ignorais dans quel état il se trouvait. Je devais le tuer le plus vite possible. Plus question de faire du spectacle, je devais être efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Alexander Scott, Mer 15 Oct 2014 - 22:01


Un calvaire, un véritable cauchemar plus les minutes passaient et plus le chasseur de mage noir semblait prendre l'avantage dans le combat cependant ses forces l'abandonnaient lentement mais sûrement.  Depuis maintenant quelques instants le sorcier de l'est avait du mal à tenir sur ses jambes, ses dernières semblaient prêtes à se dérober à chacun de ses mouvements. Son bras droit était désormais totalement hors d'usage et ne lui servirait plus à rien pour la suite du combat, il pouvait désormais à peine le bouger et sa main n'était guère dans un meilleurs état ! Le sol semblait se dérober sous les pieds  de l'auror tant les vertiges dont il était victime étaient grands et de terribles nausées le lançait à intermittence régulières. Heureusement la brume lancée quelques temps plus tôt par le mangemort dissimulait son piteux état sinon nul doute que son adversaire aurait pu profiter de l'occasion pour l'achever. La gorge de l'agent du ministère avait pris une teinte violacée, son blouson de cuir était déchiré au niveau de sa manche d'où pendait maintenant mollement son bras ensanglanté. L'insigne d'auror qu'il portait fièrement sur sa poitrine était désormais recouverte de cendre et de sang. Alexander grimaça, combien de temps le corps humain pouvait-il tenir avec une telle hémorragie dans des conditions normales ? Quelques minutes ? Une heure tout au plus... Alors combien de temps pouvait-il tenir en plein combat avec un bras pissant le sang ? Si la blessure n'était que superficielle en début d'affrontement les combats l'avaient bel et bien aggravé. Peu importait les calculs il ne lui restait que quelques minutes pour finir ce duel et il ne serait même plus en état pour repartir en transplanant. Il n'y avait plus qu'à espérer que le bruit de l'affrontement ait rameuté quelques personnes et que ces dernières ne soient pas partisans des mages noirs !

Le sorcier de l'est plissa les yeux tentant d’apercevoir son adversaire à travers la brume et malgré sa vision déficiente. Son précédent sortilège l'avait-il touché ? Il avait entendu un bruit sourd comme si un couteau pénétrait des chaires il avait donc certainement atteint son but cependant il était impossible de savoir si il avait touché un point vital ! Le mangemort était là à quelques mètres de lui probablement sérieusement blessé mais il ne pouvait rien faire pour l'achever ou le capturer, c'était rageant ! Laisser l'animal reprendre le contrôle l'espace de quelques instants ? C'était particulièrement dangereux, vu son état il n'était pas sûr de pouvoir terminer sa transformation ou de pouvoir contrôler le chat et la dernière chose qu'il voulait c'était de se retrouver dans la peau du félin pour le restant de ces jours. Peut-être cependant était-ce le risque à courir pour mettre fin à ce duel. Le mage noir était incapable de voir dans cette fumée et il était totalement ignorant de la faculté de l'Auror, tant que la situation demeurait ainsi alors il gardait un avantage certains sur son adversaire ! Ce dernier c'était lui même imposé un handicape, c'était comme si il combattait un adversaire les yeux bandés !  


- CONFRINGO !

Alexander porta instinctivement les mains devant son visage avant d'être littéralement projeté en arrière par une terrible explosion. Le russe n'eut pas le temps de préparer son atterrissage et s'écrasa brutalement au sol en gémissant de douleur lorsqu'il sentit des côtes rompre sous le choc. Scott resta quelques secondes recroquevillés contre les pavés froids du chemin de traverse dans l'attente d'un éventuel sortilège destiné à l'achever cependant ce dernier ne vint jamais ! Visiblement le mangemort était trop mal en point pour pouvoir lancer une réelle contre attaque et le précédent sort servait juste à l'éloigner le plus possible. Était-il en train de prendre la fuite ? De soigner ses blessures ? Le chasseur de mage noir avait envie de hurler à son adversaire de venir se battre, de le provoquer, il ne devait absolument pas le laisser partir mais il était tout simplement incapable de crier, sa gorge le brûlait comme elle ne l'avait jamais brûlé et il avait l'impression qu'un immense gryffon y avait élu domicile. Le combat ne pouvait plus s'éterniser, pour l'un comme pour l'autre ! Alexander serra les dents en tentant de se relever, d'abord une main, puis un pied, puis une main et... Finalement le jeune sorcier parvint tant bien que mal à se relever au prix de nombreux efforts. A peine fut-il sur ses deux jambes qu'un voile noir passa devant ses yeux, son corps protestait la douleur était bien trop grande. Sans même se soucier de son adversaire l'Auror tituba jusqu'à un mur et s'appuya contre ce dernier levant bravement sa baguette dans la direction supposé du mangemort. Peu à peu le brouillard disparaissait et malgré sa vision trouble Scott pouvait deviner la silhouette de son adversaire sans pour autant connaître son état. Si il en avait eu la force l'ancien Serdaigle lui aurait sans doute demander où était ses moqueries, où était ses veines paroles et ses beaux discours mais chacun de ses mots étaient comptés et il ne pouvait pas se permettre une telle bravade.

L'agent du ministère pointa sa baguette dans la direction de son adversaire. Que faire ? Lancer un sortilège et manquer de le rater ? Sa main n'était plus sûre et la trajectoire de l'attaque serait sans aucun doute mauvaise, au mieux il toucherait la boutique derrière. Il pouvait aussi lancer un sortilège de zone mais toucherait sans doute une partie de la boutique derrière et défoncerait l'allée, le ministère n'avait pas vraiment besoin d'une telle image. Au diable le ministère... Ce soir il ne combattait par pour la communauté magique, pour le ministère ou même pour Petrus Sudworth... Le mage noir lui avait bien fait comprendre qu'il combattait pour sauver sa peau mais aussi la vie de celle qu'il aimait ! Alexander grimaça en visant approximativement les pavés derrière le mangemort, Bombarda Retardum. Toujours avec la même approximation Scott visa les pavés devant  son adversaire, cette fois ci le démon allait bel et bien retourner en enfer et un pièce détachées !


-Bombarda Maxima !
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 26
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Mangemort 26, Sam 18 Oct 2014 - 20:25


J'avais du mal à respirer, chaque parcelle de mon corps, chacun de mes muscles ou de mes os semblaient hurler de douleur au moindre de mes mouvements. J'ignorais dans quel état se trouvait l'auror qui me faisait face, probablement guère mieux, en tout cas je ne pouvais que l'espérer sinon je ne ferais pas long feu. Était-ce lui qui c'était amélioré depuis la dernière fois ou bien moi qui avait régressé pour me trouver ainsi en état de faiblesse ? Non, je me savais plus fort et lui ne me semblait pas si différent que ça, lors de notre premier affrontement il avait déjà dominé sans la moindre difficulté alors pourquoi ce soir était-il si différent ? La réponse me vint naturellement, à Poudlard j'avais l'avantage d'avoir but du Félix, comme chacun de mes frères d'armes, nuls doute que nos actions auraient été bien plus difficile à réaliser sans l'aide de cette potion. Ce soir nous nous battions à armes égales, sans rien pour améliorer nos compétence. J'étais déçu de moi-même. Je le savais fort, mais j'espérais pouvoir disposer de lui aisément, sans grande difficulté. Mon orgueil finira un jour par me perdre.

Je fut bien vite ramené à la réalité, Scott avait brandit sa baguette, passant à l'offensive. Je n'entendit aucune formule mais reconnut le sort, cette petite bille lumineuse était de très mauvaise augure, bien plus puissant qu'un simple bombarda. La bouche de l'auror s'ouvrit alors au moment où la bille arrivait à ma hauteur.

-Bombarda Maxima !

Durant un instant, j'eus l'impression que la baguette avait agit instinctivement, d'elle-même alors que je n'avais pas encore prononcé les paroles, si mon esprit commençait à me jouer ce genre de tour c'était vraiment très mauvais signe.

- Protego Totallum Maxima !

Je mit presque aussitôt un genou à terre, le sort m'épuisant encore un peu plus. Les neufs cercles de l'enfer semblaient se déchaîner tout autours de moi tandis que le bouclier me protégeait. Les explosions finirent par cesser au moment où la barrière se brisait. Je me relevait avec une certaines difficulté. Le paysage était apocalyptique, cette rue autrefois nommé Chemin de Traverse ressemblait dorénavant à un champ de ruine. Si le duel continuait encore trop longtemps, la zone finirait rayé de la carte. Ma baguette se leva une fois de plus, se dirigeant instinctivement vers mon adversaire.

- Radicis Perfidum.

Je devais en finir au plus vite, les racines percèrent sans effort le sol en miette, se dirigeant de toutes part vers l'auror, prête à le déchiqueter si jamais elles mettaient la griffe dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Alexander Scott, Lun 27 Oct 2014 - 13:40


L'enfer ne tarda pas à se déchaîner une nouvelle fois sur le chemin de Traverse, l'explosion provoquée par le sortilège de l'Auror explosa la rue pavée sans aucune difficulté faisant voler les pavés en tout sens, provoquant un souffle incroyable et une détonation à arracher les tympans ! Alexander Scott griamaça tout en se maintenant debout en se tenant à la devanture d'une boutique du mieux qu'il pouvait. Cette fois il n'avait pas eu l'occasion de se protéger grâce à une défense magique et une partie des débris lui retomba dessus le faisant ployer sous les impacts. L'ancien Serdaigle avait désormais l'impression que son corps était une immense plaie, il ne ressentait plus rien si ce n'était une intense douleur qui lui empêchait tout mouvement brusque, il en venait même à vouloir quitter son enveloppe charnelle tant cette dernière le faisait souffrir. Ses cinq sens étaient également pour le plupart altérés, le poussière ainsi que la fatigue l’empêchait de distinguer son adversaire, ses oreilles sifflaient atrocement à cause de l'explosion provoquant une migraine atroce. Combien de temps le supplice allait-il durer ? Le jeune chasseur de mage noir désespérait de pouvoir terrasser son adversaire, chaque attaque devait-être la dernière pourtant le meurtrier parvenait sans cesse à s'en tirer. Le sorcier de l'est n'aimait pas du tout la tournure qu'avait pris les événements, face à la résistance de son ennemi il avait du utiliser des sorts destructeurs qui avaient dévasté la partie du chemin de Traverse dans laquelle il se battait. Finalement son intervention avait-elle réellement judicieuse ? Si jamais il ne parvenait pas à attraper ce démon alors cela signifierait qu'il n'avait qu'aggraver les choses. Pourtant même si il parvenait à mettre le tueur hors d'état de combattre, il ne parviendrait sans doute pas à l'emmener jusqu'à Azakban ou jusqu'au ministère ! Transplaner dans son état ? Cela signifierait sans doute désartibuler au milieu de nul part.

Le sorcier de l'est frotta ses yeux à l'aide de son bras valide et plissa les yeux afin de distinguer le mage noir à travers toute la fumée qui commençait lentement à retomber. Normalement ses sorts combinés avaient du le réduire en lambeaux, ils devaient l'avoir réduit en morceaux car c'était là sans doute sa dernière attaque. Le mangemort n'était pas en plus grande forme que lui et même si il s'était protégé son sortilège ne devait pas avoir été suffisamment puissant pour absorber les explosions. Pourtant le benjamin des Aurors ne pouvait s’empêcher de rester sur ses gardes, quelque chose lui disait que son adversaire s'en était parfaitement tiré, il s'en tirait toujours parfaitement bien, pouvait-il seulement être terrassé ? Devrait-il lui même utiliser la magie noire afin de vaincre un mage noir ? Se damner pour vaincre un damné ? Devenir le diable pour éliminer un démon ? Le mage noir semblait être capable de tromper la mort indéfiniment malgré les sortilèges toujours plus destructeurs qu'il utilisait. Cet affrontement avait quelque chose de désespérant, la chasse aux mangemorts avait quelque chose de désespérante... Parviendrait-il un jour à mettre la main sur l'un deux ? Chaque fois qu'ils croyaient en tenir un ces derniers s'en tiraient avec une pirouette...

L'Auror grimaça, il n’apercevait toujours pas son adversaire à travers la poussière, il aurait pu être ciblé par un sortilège qu'il ne s'en serait même pas rendu compte. Où pouvait donc bien se cacher son ennemi mortel ? Son dernier sortilège avait-il eu raison de lui ? Tout son être lui criait que ce n'était pas le cas mais une part de lui espérait en avoir terminé avec ce calvaire qui s'éternisait et qui brisait son corps. Contre toute attente cependant ce ne fut pas le mangemort qui jaillit de la brume de poussière mais un flot de racine meurtrière bien décidée à déchirer son corps en de multiples petits morceaux ! Alexander tenta d'effectuer un pas en arrière surpris par le sortilège mais il était déjà dos au mur, il avait besoin du mur pour se maintenir debout ! Il n'avait pas entendu le sortilège être formulé car le bourdonnement de ses oreilles avait couvert la voix de son adversaire... Désormais il se retrouvait dans une situation désastreuse. Parviendrait-il à dresser une défense qui résisterait aux racines ? Assurément non, il était trop tard et il n'en avait plus la force. La végétation mortelle approchait à grande vitesse broyant les quelques restes de pavés qui avaient résisté aux précédentes sévices. Le chasseur grimaça et se jeta finalement sur le côté pour éviter le premier assaut, les racines s'écrasèrent contre le façade. Scott avait bien conscience qu'il ne fallait pas rester là et tenta misérablement de se relever sans réel succès, il boitilla sur quelques mètres avant de s'écraser à la merci de son adversaire. Bien décidé à le réduire en charpie les racines attrapèrent rapidement ses chevilles plantant leur dard dans sa chaire et le traînant sur plusieurs mètres pour le happer dans un flot de croc végétale. La baguette de l'ancien Serdaigle lui échappa pendant quelque secondes et il dut lutter contre la force du sortilège pour pouvoir la récupérer de justesse ! Le sorcier de l'est étouffa un juron, il n'était pas question qu'il meurt ce soir là c'était bien trop tôt... Il avait bien trop de chose à faire. Bien trop de choses à demander. Bien trop de services à rendre. Il ne pouvait pas mourir ici, il avait Elenna qui l'attendait.


-Fustigeaflamma !

Aussitôt la baguette d'Alexander se transforma en un fouet de flamme et ce dernier frappa maladroitement au niveau de ses jambes pour trancher les racines. Le coup était maladroit et l'Auror se roussit les poils et la peau dans l'affaire mais les racines tombèrent mollement au sol coupée nette. Le sorcier de l'est gémit en rampant jusqu'à la devanture de la boutique, roulant au sol pour éviter les nouveaux assauts des racines. Après avoir souffert mille maux le Russe parvint cependant à se relever et d'un geste tremblant trancha toutes les racines de son adversaire en faisant claquer son fouet. Peu importe où se trouvait son adversaire... Avec une telle attaque il parviendrait à le toucher et sans nul doute à gravement le blesser ! D'un coup latérale Scott balaya la largeur du chemin de traverse de son fouet enflammé, le combat allait sans nul doute prendre fin maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 26
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Legilimens


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Mangemort 26, Mar 4 Nov 2014 - 23:18


Le sort m'épuisait, me vidait continuellement de mes forces. Chaque racine s'extirpant du sol pour agresser l'auror semblait tirer sa vitalité de la mienne. Heureusement, il ne semblait pas en meilleur position que moi. Je mit à nouveau un genou à terre, mon bras tremblait tandis que je serrais ma baguette de plus en plus fort, la pointant ardemment vers Scott. Ma vision se troubla un instant lorsqu'il fit apparaître un fouet enflammé. Ce n'était pas bon, pas bon du tout. Il avait encore de la ressource. J'étais à bout de souffle, je n'aurais probablement plus la force de contre-attaquer. Je sentit mon bras se baisser, j'avais du mal à garder les yeux sur mon adversaire qui tranchait les racines une par une. Je n'arrivais même pas à savoir si je l'avais touché ne serait-ce qu'une fois.

Le fouet balaya la rue, la nimbant d'un halo de feu en se dirigeant vers moi. Je ne pourrais pas l'éviter, je devais le contrer. J'informulais en urgence un charme du bouclier mais celui-ci n'était pas assez puissant, j'étais épuisé et ça se ressentait. Mon contre-sort vola presque aussitôt en éclat et je fut projeté en arrière, le souffle coupé. Au moins j'avais éviter de rajouter d'autres brûlures à celle que j'avais déjà. Mais à quel prix ? Je ne parvenais que difficilement à bouger, me relever demanderait un effort monumental. Ma baguette était appuyé contre moi, au moins je n'avais pas besoin de bouger le bras, je devais seulement parvenir à articuler.

- R... Revigor.

Le regain d'énergie me parut incroyable. Je put me hisser presque instantanément sur mes jambes, titubant légèrement, la douleur étant toujours bien présente, mais au moins j'avais la force nécessaire pour un ultime sort. Que devais-je faire ? Tenter de l'achever ? Qu'est-ce qui se passerait s'il déviait le sort ou simplement si je le ratait ? Je n'aurais pas la force de résister à l'assaut suivant. Il y avait une autre solution. Cela me déplaisait, je détestait ne serait-ce que le fait d'y penser. J'avais la force pour fuir. Je calculais rapidement la distance, oui, je pouvais transplaner en lieu sûr. Mais cela me dégoutait. Je pourrais également appeler à l'aide, il me suffirait d'effleurer la marque avec ma baguette et ils viendraient. 90, 30, peut-être 61 ? Chacun d'entre eux pourrait me tirer d'affaire sans difficulté. Ou même 70 et dans ce cas l'auror finirait dans une tombe avant d'avoir eut le temps de cligner des yeux.

Non. Il était à moi. Je tuerais Scott de mes mains. Je devais simplement m'améliorer encore un peu. Juste un tout petit peu plus et je le dominerais. Pas ce soir, ce soir il vivrait encore. Je devais partir, rentrer au Bastion pour me soigner et récupérer mes forces. Tant pis, je ne rentrerais pas chez moi ce soir, c'était trop risqué, hors de question qu'elle me découvre dans cet état.

Après un dernier regard pour le Russe, je transplanais sans attendre, de toute façon incapable de faire plus. A peine arrivé au QG je m'effondrais, inconscient. La prochaine fois... J'aurais ma vengeance...


[Fin du RP, fuite de 26]
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Chat de Pallas


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Alexander Scott, Mer 3 Déc 2014 - 21:51


Depuis quelques minutes déjà ce n'était plus la raison qui commandait les actions du chasseur de mage noir mais un instinct venu du plus profond des âges. Le benjamin des Aurors avait depuis longtemps arrêté de réfléchir à une quelconque stratégie et se contentait d’envoyer des sortilèges pour tenter de sauver sa peau et de prendre par la même occasion celle de son adversaire. D'ailleurs cela faisait un moment que cet affrontement avait dépassé le simple stade de combat entre ministère et mage noir ! Désormais c'était un choc entre eux hommes décidés à protéger leur vie à tout prix. Depuis combien de temps cette bataille durait-elle ? Plusieurs minutes ? Plusieurs heures ? Alexander avait perdu toute notion de temps et était bien incapable de savoir l'heure qu'il était... Peut-être que les sorciers allaient bientôt sortir de leur sommeil pour vaquer à leur occupation quotidienne. Peut-être leur affrontement avait-il réveillé une bonne partie du chemin de Traverse mais personne n'avait levé le petit doigt pour prévenir le ministère de la magie ! De toute façon personne ne serait venu aider le jeune homme puisqu'il était seul dans les bureaux de la justice magique. La situation avait quelque chose de rageante, si le mangemort avait attaqué un autre jour alors ils auraient sans doute pu l'attraper car il n'aurait pas eu à intervenir seul mais visiblement le mage noir avait appris de ses erreurs passés et n'étaient plus décidé à attaquer des gens dans une ruelle éclairée et bondée ! La situation aurait presque fait rire l'ancien Serdaigle, un rire nerveux peut-être une ultime moquerie pour provoquer son adversaire mais aucun son ne pouvait sortir de sa bouche, le moindre mouvement lui arrachait des douleurs horribles !

Alexander sentit que son fouet rencontrait une résistance et ne tarda pas à entendre un bruit sourd. Visiblement son attaque avait porté ses fruits, était-ce fini... Sans même être persuadé d'avoir mis hors d'état de nuire son adversaire, le sorcier de l'est leva son sortilège et lâcha sa baguette qui roula sur quelques centimètres. Le chasseur de mage noir avait atteint ses dernières limites, plus aucun sort ne sortirait de sa baguette ce soir là. Le jeune Auror sentait peu à peu ses dernière forces l'abandonner, son corps était par couru de frisson, sa vision était trouble et il avait de plus en plus froid. Désormais une seule pensée lui traversait l'esprit, comment allait-il pouvoir alerter les secours ? Crier pour rameuter des gens semblait inutile et était bien au delà de toutes ses forces. Transplaner ? C'était risquer un nouveau désartibulage qui signerait définitivement son arrêt de mort. En vérité il ne lui restait plus qu'à se traîner jusqu'au Chaudron Baveur en espérant que Noah n'ait pas fermé l'établissement. Il était peu probable que la propriétaire sache comment soigner ses blessures mais elle pourrait au moins l'emmener jusqu'à Saint Mangouste... C'était la seule solution, son seul échappatoire ou le mangemort pourrait se targuer d'avoir eu sa peau.


- R... Revigor.

Le Russe se figea. Le mage noir n'avait-il pas été balayé par sa précédente attaque ? Il ne pouvait plus lancer aucun sortilège ? Ce sorcier était-il réellement un démon ? Infatigable ? Capable de lancer des sortilèges plus destructeurs les uns que les autres quelque soit son état de fatigue ? Était-il seulement humain. L'Auror porta machinalement sa main valide à sa poche avant de constater que sa baguette n'y était plus, le combat macabre touchait à sa fin et l'issu allait être funeste pour l'ancien Serdaigle.

CRAC

Parti ? Enfui ? Alexander s'appuya contre le mur laissant une marque sanglante sur la pierre de la boutique, puis sur la vitre au fur et à mesure qu'il avançait claudiquant comme il pouvait. Chaque pas était une véritable torture. Combien de mètres avait-il parcouru ? Scott avait l'impression de porter tout le poids de ce foutu monde sur ses épaules. Et ses pieds pesaient de plus en plus lourds, ils étaient durs à soulever, incroyablement dur. L'ancien Serdaigle s'écroula finalement au sol après avoir parcouru une dizaine de mètre, il était à bout de force et incapable de faire un mètre de plus. Finalement il n'aurait même pas été capable d'arrêter un mangemort.

Fin Du RP.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Wind
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hermine blanche
Chercheuse en Enchantements


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Alicia Wind, Dim 31 Mai 2015 - 16:21



Un individu (très) spécial
Pv Théodore Winderfelt

Aujourd'hui, c'était journée shopping pour Alicia. En effet, la jeune femme avait besoin de nouveaux vêtements.. Ou alors, c'était prétexte de sortie parce qu'elle s'ennuyait dans son manoir. Oui, c'était plutôt ça. La vie au manoir était terriblement ennuyante depuis qu'elle avait quitté Poudlard. La jeune femme n'avait gardé quasiment aucun contact avec ses anciens camarades puisqu'elle n'avait jamais réellement tisser de liens avec eux. Elle s'était surtout concentrée sur le yoga et la méditation ce qui avait considérablement changé la jeune femme. L'ancienne jaune & noire était passée de l'adolescente joueuse et impulsive à une adulte calme et réfléchie. Cependant, malgré une certaine affection pour la solitude, l'ancienne Poufsouffle avait besoin de sortir et d'être en contact avec le monde extérieur (en dehors de la famille Boccini, bien évidemment..)

Après avoir transplanée, Alicia se retrouvait donc en plein milieu du Chemin de Traverse. L’effervescence et le monde qu'il pouvait y avoir la surprendrait toujours ! Pourtant, elle y était allée de nombreuses fois pour ses rentrées scolaires lorsqu'elle était encore étudiante à Poudlard. La seule fourniture qui la marquait vraiment, c'était sa baguette magique. Cela faisait maintenant 10 ans qu'Alicia avait toujours la même baguette et elle en était plus que ravie. Pour le moment, elle ne songeait pas à en changer puisque celle-ci lui était toujours fidèle.

Sortant de ses rêveries, l'ancienne jaune et noire tapota sa manche avant de se diriger vers le magasin de prêt-à-porter: le magasin de Madame Guipure. Ce magasin n'était certainement pas de première jeunesse mais qu'importe, la jeune femme trouvait toujours des choses qui lui convenaient à moindre prix. Tout bénéf' en somme !

Regardant les rayons remplient de différents articles, la jeune femme finit par tomber sur robe bleue assez simple. Tout à fait le genre de fringues qu'Alicia mettrait en temps normal si cette robe était d'une autre couleur. En effet, la jeune femme ne savait pas si cette robe lui irait au vu de la couleur de ses yeux qui étaient de la même couleur que la robe en question. Cherchant désespérément un vendeur, elle finit par trouver un jeune homme (très mignon, fallait le dire quand même !) qui était en train de faire on ne sait quoi avec les vêtements éparpillés devant lui:

- Heu bonjour. Excusez-moi, j'aurai besoin de conseils. Vous pourriez m'aider ?


Dernière édition par Alicia Wind le Dim 31 Mai 2015 - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théodore Winderfelt
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Animagus : Mamba noir


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Théodore Winderfelt, Dim 31 Mai 2015 - 17:12


Bordel. Bordel. Bordel. Bordel. Non, Théodore n'était pas entrain de jurer, il décrivait simplement ce qui l'entourait. En passant devant la boutique de vêtement, il avait aperçu une cape qui lui plaisait bien. Mais voilà, en arrivant dans le rayon désiré, il avait manqué de faire un arrêt cardiaque en voyant l’organisation de l'endroit : les genres et les couleurs étaient mélangés. C'était in-con-ce-va-ble. Alors voilà, il était entrain de ranger, comme un grand, le rayon qui ne lui appartenait pas. Noir à côté du bleu.. Quel horreur.. Déposant le vêtement bleu à côté des autres, il baissa son regard et sursauta presque. Pourquoi y avait-il des vêtements par terre ?! Par Merlin. C'était une décharge publique ou un magasin ! Ralalah. Se penchant pour ramasser le tissu, il le secoua légèrement, pour en retirer l'éventuelle poussière, le plia et le rangea également à sa place. En parlant de poussière, y'avait pas un balais qui traînait ? Le sol avait besoin d'un petit coup de neuf ! Sayais, ces pulsions maniaques ressortaient. Il aurait pus tout simplement sortir et oublier cet endroit infernal, mais c'était plus fort que lui. S'il partait maintenant, il l'aurait sur la conscience toute sa vie !

Pliant et rangeant chaque vêtement, il les tria également par couleur. Minute, pour c'était là ça ? Qu'est ce qu'une robe de sorcier faisait au milieu des capes ? Sacrilège. « Puta** mais quel bordel. » Que Merlin lui vienne en aide. Le mannequin français, fronçant légèrement les sourcils, chercha la taille de la robe de sorcier pour pouvoir aller la reposer à sa place parmi les tailles similaires. Il n'eu cependant pas le temps de terminer sa tâche qu'une petite voix s'éleva, semblant s'adresser à lui. De toute façon, il n'y avait pas grand monde ici.

« Heu bonjour. - B'jour. Il était occupé, ça ne se voyait pas ? Excusez-moi, j'aurai besoin de conseils. Vous pourriez m'aider ? » Lâchant enfin l'étiquette de la robe de ses yeux émeraudes, le professeur tourna son regard vers la jeune femme près de lui. Charmante jeune femme d'ailleurs. Bref, elle voulait des conseils ? Pourquoi ? Sans même avoir à demander, Théodore loucha presque sur la robe qu'elle avait dans les mains. C'était quoi cette horreur ? Lui prenant le vêtement des mains, l'ancien serpentard la laissa pendre dans le vide pour pouvoir l'observer. Il l'a colla même doucement au corps de la cliente avec une moue désapprobatrice. « N'y pensez même pas. Elle va vous grossir. » Non, même pas un problème de couleur, juste de morphologie. Elle était trop évasive pour un corps comme le sien. Tendant le bras pour en attraper une noir cintrée au décolleté léger, il la lui colla une nouvelle fois dessus avant d'hocher la tête. « Voilà, c'est mieux ça. Vous avez une taille de guêpe, profitez-en. Et mettez cette poitrine en valeur, vous n'avez plus 12ans. »

Franc ? Très. Se détournant une fois de plus de la jeune femme, il se mit à chercher d'autres vêtements dans les rayons, lui faisant signe de le suivre. Il allait lui faire son shopping.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 5

 Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.