AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 5 sur 6
Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Sarah Bellamy
Serpentard
Serpentard

Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Sarah Bellamy, Dim 2 Oct 2016 - 21:22


[RP avec Kira Bower]

Après un peu de lèche-vitrine dans les rues colorées du Chemin de Traverse, Sarah s'était arrêtée chez Madame Guipure ; il fallait qu'elle fasse faire quelques retouches à quelques tenues pour l'école. Elle ne pensait qu'à une chose en réalité : le petit chat trop mignon qu'elle allait pouvoir s'acheter.
Elle pénétra à l'intérieur du petit magasin, posant son regard azur un peu partout dans l'endroit pour remarquer que quelqu'un patientait déjà en regardant quelques tenues présentées sur des mannequins. La jeune Serpentard déduisit que c'était aussi une étudiante de Poudlard à en voir sa tenue et son air assez jeune. Peut-être du même âge que Sarah, allez savoir !

Elle commença donc à faire de même, et s'approche de la fille blonde en question qui observait les vêtements plus ou moins loufoques. Est-ce que Sarah devait surpasser le fait qu'elle n'était pas très à l'aise avec les contacts, encore moins les premiers ? Elle ne savait pas trop comment réagir, et du coup, elle se retrouvait à se poser des questions existentielles qui partaient pourtant d'une chose tout à fait banale : faire la connaissance de quelqu'un. Cependant, elle prit son courage à deux mains, peut-être même trois, et s'adressa timidement à la jeune personne à côté d'elle :

- Salut... tu es à Poudlard toi aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Kira Bower
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Kira Bower, Dim 2 Oct 2016 - 23:28


RP avec Sarah Bellamy

Kira n'a pas dormis de la nuit pour changer, elle ne fait que des cauchemars encore et encore. Elle décide alors de se préparer pour aller à la boutique de Mme Guipure, la veille elle s'était accroché sa robe de sorcier dans une racine en allant à la volière. Lorsqu'elle arriva au Chemin de Traverse, tôt dans la matinée, Kira passa devant plusieurs boutiques de livres, d'animalerie et bien sûr de vêtements; elle effectua plusieurs aller-retour dans certains magasins. Arrivé à celui-de Mme Guipure, Kira vérifia que c'était bien ce magasin de retouches. Une fois rentrée à l'intérieur, elle déposa sa tenue de Serpentard puis vagabonda dans les rayons à la recherche de nouveaux vêtements.

*Ti-Ding*

Une nouvelle personne entra dans la boutique, c'était une jeune fille. Peut-être le même âge que Kira, mais elle n'en était pas sûr en tout cas elle venait de Poudlard. Comparé à Kira elle était particulièrement grande, ce qui la choqua un peu. Mais Kira ne fit pas attention au physique, sa mère lui avait toujours dit de ne pas juger les gens sans les connaître.
Sans s'y attendre la demoiselle en question s'approcha de Kira puis :

- Salut... tu es à Poudlard toi aussi ?

Kira ne s'attendait pas à ce que l'on vienne lui parler, elle qui est toujours dans son coin à observer les autres et sans se mêler aux conversations qui ne la concernent pas. Kira leva les yeux, elle paraissait toute petite à côté de l'autre fille. Mais bon elle s'en fichait, pour une fois que quelqu'un lui adressait la parole, elle ne pouvait qu'être ravie !

-Salut! Oui effectivement je suis à Poudlard en sixième année à Serpentard! Et toi ?

Kira rougi tant elle avait mis de l'enthousiasme dans sa voie. D'habitude timide, elle n'en revenait pas, peut être que c'était ça le sentiment de joie ?
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Bellamy
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Sarah Bellamy, Jeu 6 Oct 2016 - 21:42


Sarah est quelqu'un de très timide en temps normal, elle ne s'approche pas beaucoup des autres, et les autres ne s'approchent pas d'elle non plus. Il y avait elle, et puis le reste du monde. Elle sait évidemment que ce n'est pas la solution, que de rester toujours seule et de n'approcher personne, c'est d'ailleurs pour cela qu'elle s'est décidée à aller adresser la parole à quelqu'un. Une fille en plus, enfin, non pas que Sarah discriminait les hommes, loin de là, mais c'est surtout qu'ils n'aiment pas trop fréquenter Sarah étant donné que...
bah oui.
Vous savez quoi.
C'est perturbant de parler avec une femme née homme. (ou autrement dit, un garçon qui se travestit)
Et c'est assez dur à digérer. Alors que les demoiselles, bizarrement, semblent toujours plus ouvertes d'esprit et avenantes, allez savoir pourquoi. C'était peut-être la société les Hommes comme ils étaient ; enfin bref, là, on s'éloigne de notre sujet.

Donc, miss Bellamy s'était finalement décidée à s'approcher d'une forme de vie autre qu'elle ; et ça ne pouvait pas lui faire de mal n'est-ce pas ? Après tout, un peu de sociabilisation, ça ne fait de mal à personne, il parait même que c'est un très bon anti-dépresseur. Enfin, c'est son psycho-mage qui avait dit ça un jour à Sarah...

D'ailleurs, la demoiselle répondit du tac au tac à la jeune étudiante :

-Salut! Oui effectivement je suis à Poudlard en sixième année à Serpentard! Et toi ?

Elle semblait très contente que Sarah soit venue la voir ; c'était agréable de voir quelqu'un d'aussi joyeux. Enfin, non pas qu'elle ne voit pas souvent des personnes contentes. Mais disons que, autant que ça... c'était assez rafraichissant, si on peut dire.

- Je suis à Serpentard aussi, mais en cinquième année.

Un petit blanc s'installe ; en effet, Sarah est loin d'être la plus bavarde des filles... toujours ce problème avec les autres ; ça lui pourrit la vie parfois. La sauve, d'autres fois. Elle se met alors à toucher quelques tissus de vêtements en les observant... c'était très joli, doux, mais trop petit pour elle. Puis, elle lança :

- Je m'appelle Sarah Bellamy, et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Kira Bower
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Kira Bower, Jeu 6 Oct 2016 - 22:43


Kira n'en revenait pas, elle parlait enfin à quelqu'un d'à peut près de son âge (enfin peut-être?) et elle ne se sentait plus du tout timide face à la jeune fille qui lui faisait face. Kira observa un peu plus longuement les habits se trouvant devant elle puis la demoiselle lui répondit.

- Je suis à Serpentard aussi, mais en cinquième année.

Une SERPENTARD! Kira n'en revenait pas, enfin elle allait peut-être se faire une amie de sa maison. La fille devant moi était donc en cinquième année, donc un an de moins que Kira, mais en elle s'en fichait complètement. Peut-être qu'elle pourrait l'aider dans ses devoirs ou ses contrôles...

*Mince Kira reprend toi! Tu es de Serpentard! On ne ce fait pas d'amis aussi facilement dans cette maison*

La voix dans sa tête n'en faisait qu'à sa tête (c'est le cas de le dire). Kira ne voulait pas l'écouter, elle voulait enfin se libérer de sa timidité, elle voulait vivre pour de bon, même si elle était déjà en sixième année elle voulait profiter à fond des deux dernières années qui lui restaient.  Une fois revenue de ces pensées, elle s'aperçu qu'elle n'avait pas répondu à la jeune fille et qu'un blanc c'était installé entre elles deux. Elle voulait répondre mais...

- Je m'appelle Sarah Bellamy, et toi ?

Sarah... Joli prénom pensait Kira. Elle se rappelait qu'elle avait eu une amie en primaire qui s'appelait Sarah, mais ça c'était mal fini donc..

Kira regarda un peu plus longtemps les vêtements. Puis répondit à Sarah.

-Enchantée Sarah. Moi c'est Kira Bower. Désolée de te dire cela et je m'excuse d'avance pour la suite, mais tu es vraiment grande pour  une fille.

Kira se sentit rougir d'un coup. Mince elle ne voulait pas dire ça, elle le pensait certes, mais elle ne pensait pas que les mots allaient suivre dans sa bouche. Kira regarda partout à la recherche d'un autre sujet à aborder, puis rien n'arriva. Elle pris une grande inspiration s'excusa d'une manière très polie.

-Dé ... Déso ... Désolée ... vraiment c'est mal placé de ma part alors q'...que l'on ne se connait pas encore... Je sais plus trop ... quoi dire maintenant... bon bah voila ... je suis gênée maintenant...


*Bien Kira bravo pour tes excuses minables! Et voilà enfin quelqu'un qui vient t'adresser la parole et forcément tu fais une boulette! Bravo vraiment!*

La petite voix n'avait pas tort, Kira s'en voulait à mort et voulait tout simplement creuser un trou et s'y enterrer. Et elle venait de rater la seule et unique occasion de se faire une amie. Enfin, Kira espérait fortement le contraire..
Revenir en haut Aller en bas
Mathilde Yawnez
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Mathilde Yawnez, Mar 8 Nov 2016 - 21:35


1 mois sans réponses…

Pv Loktar Ombral. LA accordé. 
La bienveillance des adultes. 

Foutu poussé de croissance, j'ai grandit de cinq centimètre en deux mois et maintenant ma robe était trop petite et m'arrivait au cheville et ma cape me serrait trop le cou. J'étais assez à l'étroit aussi dans tout mes vêtements depuis que je grandissais beaucoup.
Et maintenant je me retrouvais devant la très célèbre devanture de Madame Guipure Prêt à Porter pour machin truc bidule. 
J'ouvre la porte et un carillon sonne. Je m'avance vers le comptoir et là un jeune arrive et me pousse en me dépassant. Légèrement déséquilibrée, je ne peux rien faire, moi qui aimerais tellement que ma main caresse violemment sa joue. A ce moment là c'est un adulte qui entre. Je lui fait un regard suppliant, l'enfant devant moi étant sans parents et la vendeuse étant dans l'arrière boutique je pense. 
Le garçon en me poussant m'a bousculé contre une armoire et je me suis cogné la tête. C'est superficielle, ça va ça fait pas trop trop mal. 
La colère et la rage sont en moi et pourtant je reste calme et zen. J'inspire et j'expire.
Revenir en haut Aller en bas
Loktar Ombral
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Loktar Ombral, Mar 8 Nov 2016 - 23:34


Rentrant à la maison familial d'ici quelques jours, ma mère m'avait fait parvenir un courrier par hibou à propos d'un paquet à retirer sur le chemin de traverse. Toujours serviable et attentionné, j'avais bien noté le service à rendre sur ma liste des choses à faire. C'est ainsi que je me rendis à la célèbre boutique de Mme GUIPURE un petit matin avant de me rendre au Ministère. Il n'y avait pas foule dans la rue à cette heure-ci, on pouvait déambuler calmement et apprécier les diverses vitrines des échoppes. Arrivé devant la fameuse devanture violette ornée d'une paire de ciseaux en or, je fis une halte, j'étais arrivé. En poussant la porte j'expédiais une formule de politesse d'usage afin de faire savoir qu'un nouveau client était entré car visiblement, la ou le vendeur s'était absenté. Il n'y avait là que deux adolescents dont l'un accaparait le comptoir et la seconde, puisque c'était une fille, se massait le cuir chevelu tout près d'une armoire quelle avait du rencontrer en tête à tête.

J'esquissai un léger sourire à la jeune fille qui ressemblait fortement à l'une de mes petites sœurs. Un rapide coup d’œil au garçon qui ne se préoccupait que d'une chose, faire mumuse avec la petite sonnette sur le guichet pour faire savoir, à qui ne le serait pas encore, qu'il attendait expressément le ou la vendeuse.

Je m'approchais de la jeune demoiselle et lui posait une simple question:

Tout va bien ? Mauvaise chute ?
Revenir en haut Aller en bas
Mathilde Yawnez
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Mathilde Yawnez, Mer 9 Nov 2016 - 6:49


Tandis que je commence à arrêter de me masser ma tête le garçon qui m'a poussé fait comprendre à la vendeuse en appuyant sur la sonnette qu'il est pressé. Pfff saleté de gosse. Je me relève avec précaution et regarde l'adulte qui est entré dans la boutique. Il me sourit et me pose une unique question. 

-Tout va bien ? Mauvaise chute ?
Comment lui répondre. Ah ça y'est. Je me penche à son oreille pour que le garçon devant moi n'entende rien. 

-J'vais très bien m'sieur. Mais en fait c'est le garçon que vous vouez là qui m'a bousculé en me doublant. Maintenant je connais bien l'armoire et elle est très gentille, j'ajoute avec un sourire.

Ensuite je me tourne vers le garçon et lui jette un regard noir. Le vendeur surgit enfin pour calmer le garçon et le servir en lui donnant son paquet. 

-Enfin sinon j'ai dit monsieur mais vous voulez que je vous appelle autrement?
Revenir en haut Aller en bas
Loktar Ombral
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Loktar Ombral, Sam 12 Nov 2016 - 1:00


Tu peux m'appeler Loktar.

J'esquisse un léger sourire avant de sortir ma baguette et de l'apposer sur son front légèrement tuméfié.

Epiksey

Sa blessure superficielle disparaît totalement, j'ai effectué ma Bonne Action de la journée, je ne suis pas peu fier.

Et voilà, t'es aussi rutilante qu'une tellière de chez Mme Coulbrit.

A cet instant, la porte claque, le garçon est déjà parti vers d'autres horizons, je lui aurai bien jeté un petit sort mais ce n'est pas grave, ce n'est que partie remise, j'ai retenu sa tête et je l'ai déjà vu au Chaudron Baveur. Le vendeur en me voyant pousse un léger cri d'étonnement qui n'en est pas un. Il m'annonce qu'il a des colis pour moi et me salue au passage tout en me demandant comment va ma mère. Je pense que ce vendeur est une sacrée pipelette, il ne me laisse pas le temps d'en placer une que j'ai déjà une pile de paquet dans les bras. Il va pour me demander comment vont les affaires au Chaudron quand je l’interromps.

Cette jeune demoiselle était avant moi, vous devriez finir avec elle, je vais patienter, je ne suis pas pressé.

J'esquive un clin d’œil à la demoiselle et je fais quelques pas à reculons pour la laisser seule face au vendeur.



Revenir en haut Aller en bas
Mathilde Yawnez
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Mathilde Yawnez, Dim 13 Nov 2016 - 19:30


Le garçon part et claque la porte tandis que l'adulte devant moi se présente!

-Appelle-moi Loktar!
Etrange prénom je dois dire, mais j'aime bien l'originalité! Je suis dit-on un peu ouverte d'esprit. 
-Très bien Loktar. 
L'adulte sort sa baguette et lance un sort que je connais bien à mon front. Je le connais car c'est le sort Epiksey et que mon père y a souvent recourt quand on se blesse avec mon frère et ma soeur. 
-Merci. Grâce à... toi Loktar j'ai moins mal!
J'hésite entre le tutoiement et le vouvoiement mais s'il m'autorise à l'appeler Loktar je suppose que j'ai le droit de le tutoyer. Un petit cri de la part du vendeur me ramène sur terre. Elle fixe l'adulte avec moi mais l'homme dit tout de suite après avoir répondu à divers question du vendeur que j'étais là avant et que c'est à mon tour!
Je m'avance donc et explique ce dont j'ai besoin à l'homme.
-Je n'arrête pas de grandir et mes robes deviennent trop petites certaines m'arrivant jusqu'au tibia.
Serait-il possible d'avoir deux 
nouvelles robes Serdaigle? Ainsi qu'une cape et une cravate bleue et bronze. 
-Pas de problème ma petite. Assieds-toi sur le tabouret. Je vais prendre tes mesures pour aller chercher deux nouvelles robes. 

Je vais m'assoir à l'endroit indiqué et continue ma discussion avec Loktar. 
-Toi, tu étais dans quelle maison? Elle t'a plu?

C'est une question que j'aime bien poser et j'espère vraiment avoir une réponse. Mais bref on verra bien. Je le vois bien chez Serdaigle ou Gryffondor.
Revenir en haut Aller en bas
Loktar Ombral
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Loktar Ombral, Mar 15 Nov 2016 - 23:07


Pendant que le mètre ruban magique s'affère à prendre sous toutes les coutures les mesures de la jeune adolescente, une plume s'énerve toute seule à compléter un bout de parchemin pour y retranscrire les mesures tandis que le vendeur s'affère avec trois paires de ciseaux à préparer le tissu pour la jeune Mathilde.

J'étais tout comme toi, à Serdaigle.

Envahi par énormément de sourire, Loktar rayonne en répondant à cette nouvelle connaissance.

J'en garde un excellent souvenir, j'y ai passé des moments très forts et je te souhaite d'avoir autant de chance que moi. De trouver des camarades loyaux et intelligents mais je ne me sais pas de souci, après tout, tu es une Serdaigle.


Le vendeur laisse ses outils travailler, il en profite pour se pencher sur le registre du comptoir, il passe les multiples lignes de commandes en revue et s'arrête sur le nom de famille Ombral. Il s'eclaffe légèrement et annonce à Loktar que sa mère a déjà tout payé.

Alors c'est parfait, merci beaucoup et à bientôt.

Avant de franchir la porte, il se tourne une dernière fois vers la jeune fille.

Bon courage à toi, je travaille au Chaudron Baveur, si jamais tu as besoin de l'aide d'un vieux Serdaigle, tu seras où me trouver.

A la revoyure !
Revenir en haut Aller en bas
Mathilde Yawnez
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Mathilde Yawnez, Mer 16 Nov 2016 - 22:31


Des ciseaux magiques s'activent autours de moi pour rajuster certains bouts de tissus tandis qu'un mètre ruban prend les dernières mesures. 
Je suis toujours émerveillée devant la magie, chez moi je ne l'ai que très peu connue jusqu'à l'âge de neuf ans où la magie s'est déclenché en moi. J'essaye de me souvenir de ce moment mais je me souviens que je suis dans une boutique. 
Loktar m'explique que lui aussi est à Serdaigle, je m'en doutais. Loktar s'apprête à partir mais j'ai envie qu'il reste encore un tout petit peu.
-Loktar, tu as dis travailler au Chaudron Baveur, mais j'y suis allé il y'a un peu moins d'un mois et je ne t'ai pas vu. Tu n'étais pas de service ou alors cela ne fait pas longtemps que tu es dans l'équipe?

Pendant que je pose ma question, le vendeur refait deux trois dernière retouches à l'aiguille et je fais la grimace quand celle ci commence par mégarde à s'enfoncer dans mon poignet.
Revenir en haut Aller en bas
Loktar Ombral
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Loktar Ombral, Sam 19 Nov 2016 - 1:29


Décidément, on ne peut rien te cacher, cela ne fait pas longtemps que j'ai commencé à y travailler. Il faut vraiment que je t'abandonne maintenant, sinon je vais être en retard. C'était un plaisir en tout cas de faire ta connaissance, à bientôt j'espère !

Cette fois je pousse la porte pour de bon, les bras chargé de colis pour ma mère. Je repousse la porte une fois passé et je glisse un dernier sourire à la jeune Serdaigle qui semble gémir de douleur et pour cause, le couturier me fixe avec insistance. Je n'y prête pas plus attention et je fais quelques pas sur le trottoir avant de m'apercevoir que le haut de la pile des colis, se trouve un petit billet coincé dans une ficelle. Je tortille mon cou pour lire le nom inscrit dessus, étrangement, ça m'est destiné. Je fais une halte à quelques pas de la boutique. Je saisi le petit billet et je le déplie avec délicatesse. A l'intérieur est noté quelques mots qui semble s'apparenter à ce qui s'appelle une proposition de rencart.

Heurgh


Ma grimace devait être à la hauteur de ma surprise. Je referme le papier comme si je ne l'avais jamais lu. Je l'approche de mes lèvres et je murmure dessus. La magie opère et de lui même, le papier se transforme en un petit oiseau d'origami. Je souffle sur cette créature éphémère et il prend son envol vers l'inconnu. Pour ma part, je gagne le Chaudron Baveur pour y prendre mon service tout en me promettant intérieurement d'éviter à l'avenir la boutique de Madame Guipure.

Dommage, j'aimais bien la déco...
[Fin du RP]
Revenir en haut Aller en bas
Mathilde Yawnez
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Mathilde Yawnez, Sam 19 Nov 2016 - 11:08


Un dernier regard au grand homme qui s'en va. Déçue? Non c'était une belle rencontre! Triste? Non plue on se reverra, j'en suis certaine...
Joyeuse? Oui certainement, je ne rencontre pas tout les jours des hommes bien comme ce Loktar, en plus je pense que j'irais bientôt au Chaudron Baveur, peut-être sera-t il mon serveur.
Le vendeur prend la robe qu'il m'a fait essayer, va dans le fond du magasin et fait un paquet. Pendant ce temps je regarde la petite marque qu'il a fait sans faire attention sur mon bras. C'est tout petit donc ça va...
Il ajoute donc les robes, une cravate et une cape dans le sac qu'il me tend après... Je m'en saisis dis au revoir au vendeur et sort du magasin à la belle décoration après avoir donné au vendeur quelques gallions.
Ce passage dans la boutique m'a éclaircie les idées sur les adultes, ils ne sont pas tous méchants et incompréhensibles...

Fin du RP
Merci Loktar
Revenir en haut Aller en bas
Elenna Benson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Elenna Benson, Jeu 29 Juin 2017 - 7:00


Rp unique.

Celui qui vit dans la crainte, ne sera jamais libre. (8)


J
e n'avais jamais mis les pieds ici, jamais de la vie. Alors je découvrais, discrètement, mais sûrement. J'avais entendu dire qu'on vendait des fringues ici mais je n'en avais pas réellement besoin. A vrai dire, je préférais mille fois plus aller m'habiller chez les moldus, sûrement parce que j'y avais grandi, vécu, toussa toussa. Je me demandais quel genre de vêtements était vendu ici. Y'avait-il écrit sur chaque habits "Hé je suis sorcier et vous ?" ? Je continuais dans mes multiples réflexions plus intelligentes les unes que les autres, détaillant encore et encore la vitrine et la devanture du magasin de prêt-à-porter. Est-ce que la madame qui tenait la boutique s'appelait réellement Madame Guipure ? Je ne parvenais même pas à le prononcer, quel gâchis...

La musique se mit de nouveau à défiler dans ma tête. J'accompagnais le rythme endiablé de mes pensées par un petit tapotement de pied sur les pavés du Chemin de Traverse, veillant à ce qu'il n'y ait que moi qui puisse l'entendre. Le but n'était pas de réveiller les voisins, j'aurai bien d'autres occasions pour tenter cette expérience. Je me mis au travail, collant encore et encore les morceaux de l’Étincelle sur la devanture, m'amusant même à faire un tapis de journaux devant la porte du magasin. J’espérais tout-de-même que les gens prendraient la peine de se baisser pour les lire et n'en profiteraient pas pour s'y essuyer les pieds. Tadam, tadam, fini ♪





L'Étincelle




Messieurs, Mesdames, issus de la communauté magique ou ayant des liens de parentés ou familiales à cette communauté.

Nous affrontons encore aujourd'hui une période de terreur. La même qui s'est déroulée quelques années auparavant, et quelques siècles plus tôt. L'école de Poudlard a été attaqué. Certains enfants, étudiants, ont été pris en otage. Vos enfants. Votre famille. La menace est toujours plus grande en cette période de trouble. Un directeur disparu, des professeurs incapables de protéger leurs élèves : attention, ne remettons pas en cause la formation de ceux-ci mais plutôt l’incompétence des autorités du ministère à protéger et défendre ses citoyens contre la crainte et la peur. Le ministère se trompe d'ennemis. Les attaques, les arrestations sont en priorités contre ceux qui, comme vous, ne veulent plus vivre dans la peur, la terreur. L'Ordre du Phénix est là pour vous aider à vaincre, à vivre et non pas à survivre. Malheureusement, les autorités prennent nos actions de révolte contre l'obscurantisme et la peur comme un crime. Nous sommes des Hors la Loi aux yeux du ministère.

Et pourtant, que serait un monde où l'union entre le ministère et les Phénix serait possible ? Main dans la main, nous pouvons vous aider à vaincre votre peur, à vaincre cette doctrine. Les Mangemorts veulent certes, briser le secret magique. Mais leur unique but est de mieux asservir, pour former une "race supérieure" envers d'autres humains, sorciers, non-sorciers, issus de la communauté magique ou non. Nous sommes là pour défendre vos droits, nous battre en votre nom, s'assurer d'un monde meilleur pour tous les êtres vivants. Chacun à sa place dans le monde. Nos actions se trouvent limitées par un gouvernement qui nous cible, nous, citoyens de lumière, de paix et d'harmonie et qui ne cherche pas à prendre pour ennemis les vrais criminels et terroristes de notre temps. Les vrais coupables. Nous sommes tous Phénix au fond de nous. En tant que sorciers, en tant que défenseur de liberté et de fraternité.

Aujourd'hui, nous déclarons le Ministère coupable de ses actes. Coupable de l'insécurité qui règne dans la Communauté magique. Coupable de ne pas diriger ses recherches et ses élites vers les véritables criminels. Nous déclarons coupables les mages noirs, auteurs sanglants de tortures, de meurtres, de manipulations mentales et physiques, d'obscurantisme. Tout ce que nous voulons, c'est aider la Justice, aider la Communauté à vivre paisiblement. VOUS AIDER à obtenir ce que vous avez le droit d'avoir. En travaillant mains dans la main avec vous, nous pourrons faire de ce monde, un monde meilleur. Un monde emprunt d’honnêteté, de gloire, de justice. Un monde sain. Aidez-nous à protégez vos enfants, vos familles. Nous ne sommes pas des criminels, nous ne sommes pas des héros. Nous sommes seulement des boucliers levés contre la tyrannie et la suprématie. Brandissez-nous, boucliers, défendez vos valeurs face au Ministère. Demandez notre aide. Aidez nous à agir, plus rapidement, plus efficacement. Nos flammes punissent, nos larmes guérissent.






L'Ordre du Phénix

Codage de Louna ©


HRP : Un sortilège conditionnel a été lancé sur les tracts, ils ressemblent à des journaux banals jusqu'à ce qu’un sorcier ou un moldu en rapport avec la magie ou autre ne les touche.
Nous vous invitons à répondre à la suite des posts pour écrire la réaction de votre personnage s'il tombe sur l'un des tracts.
Revenir en haut Aller en bas
Megan K. Hayajân
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Métamorphomage


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Megan K. Hayajân, Mar 8 Aoû 2017 - 0:53


____________________
avec Harmo

Un jour, j'en suis sure, je vaincrais ma maladresse et ma malchance. Un jour. Mais pas aujourd'hui. Non. Là tout de suite maintenant, je fais tout le contraire. Je volais tranquillement pourtant. Ciel dégagé, allure raisonnable, visibilité impeccable. Mais je ne suis qu'une humaine dans le corps d'un oiseau, et, parfois, je pense comme tel. Alors j'oublie de minces détails. Battre des ailes, tourner, reprendre de l'altitude. Et donc, effet papillon, mes oublis ont des conséquences. Exemple concret : je viens de piquer un somme en plein air, et du coup, j'ai fait une chute libre incontrôlable avant de m'enfoncer dans un tuyau sombre et d’atterrir les serres dans les cendres froides d'une cheminée. Les probabilités pour que cela arrive étaient quasiment nulles, je vous l'accorde. Mais comme de bien entendu... c'était pour ma pomme. La déflagration magique causée par ma brusque arrivée avait fait s'effondrer le haut de la cheminée. Il ne me restait donc plus qu'à trouver une autre sortie. Le choc de la chute ne m'avait même pas rendu forme humaine.

Je voletais comme un fantôme parmi des présentoirs pleins à craquer de vêtements et d'étoffe. Posé sur une étagère, un mètre-ruban magique ronflait bruyamment. Sur le comptoir, une affiche rappelait le nom de l'enseigne. Madame Guipure.  Tâchons donc de réfléchir rapidement. Je suis sur le Chemin de Traverse, souvent désert la nuit. Dans une boutique réputée, et donc, surement bardée de sorts de protection afin de m'empêcher de sortir de là. J'étais même déçue de ne pas avoir entendu d'alarme pour indiquer ma présence... mais non, rien. La protection ne devait pas être étendue jusqu'au toit puisque j'avais pu me glisser par la cheminée comme Santa Claus m'enfin... j'allais pas défoncer la charpente tout de suite. Il devait bien y avoir une autre solution ! Mes ailes se fatiguaient et je n'arrivais pas à me retransformer. Un sortilège de neutralisation magique, sans doute...

Même pas la peine d'essayer de transplaner : si pas de magie, pas de transpla. Oui. Bon. La porte était sans doute verrouillée. La vitre me laissait voir le dehors. Une gamine se pointait dans la rue. Ce qu'elle fichait là, aucune idée, mais elle était ma porte de sortie. Ce jeu de mot était de trop, je vous l'accorde.
Mais comment attirer son attention sans magie ? Une seule solution.
Je pris un peu d'élan et fonçais droit, sans réfléchir. Pour m'éclater contre la vitre dans un grand SCHBAK étourdissant.  

Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Harmony Lin, Mar 8 Aoû 2017 - 1:32


Aujourd'hui, je suis allée dans Londres pour me balader. Après tout, j'avais du temps libre alors je devais en profiter à fond ! Mais après toute une journée à crapahuter dans la ville, j'étais fatiguée. J'ai donc cherché un parc pour me poser et lire tranquillement. Livre Médicomagique, comme à mon habitude, et me voilà parti dans de nouvelles recherches. Mais voilà... Fatigue, Lecture et Petits moments d'égarements et de rêves par ci par là, ça ne fait pas bon ménage. Et je me suis endormie...

Je me réveille avec la sensation d'avoir dormi des heures alors que je n'ai pourtant fermé les yeux que quelques instants. Ou en tout cas, c'est ce que je pense jusqu'à ce que je baisse mon regard sur mon livre, posé délicatement sur mes genoux. Et quelle n'est pas ma surprise quand je me rend compte que... je n'y vois rien ! Je fronce les sourcils, essaye de lire mon livre. Mais pas moyen. Avec les méandres du sommeil encore sur mon visage, je dois avoir l'air bête... Mais ça, je ne le sais pas.

Dans un éclair de lucidité, je lève les yeux vers le ciel et me rend compte que... Eh bien je dois avoir dormi plus longtemps que prévu car plus de signe du Soleil mais bel et bien une magnifique Lune ronde. Toujours à moitié dans le coaltar, je me lève, range mon livre et met un pied devant l'autre. Je me frotte les yeux et commence à avancer, manquant de trébucher sur une grosse branche par terre. Je grommelle fortement mais continue ma route. Je dois rentrer chez ma grand-mère.

J'avance donc sur le Chemin de Traverse, mes yeux à moitié fermé. Je ne sais pas comment j'avance mais il se trouve que j'y arrive. Encore heureux pour moi ! J'arrive vers une boutique de vêtements mais là tout de suite, je ne saurais dire laquelle. Je détourne mon attention de cet endroit pour vérifier que mes pieds ne s’emmêlent pas avec la fatigue. La dernière chose que je voudrais, c'est tomber et me faire mal.

Mais a priori, le destin en a décidé autrement. Car un énorme bruit vient me tirer de mon sommeil et me surprend tellement que je tombe à la renverse, les fesses par terre. Paniquée, je regarde autour de moi avant de trouver le coupable. Un corbeau se trouve dans la boutique que j'identifie maintenant clairement comme Chez Madame Guipure et il vient de s'éclater contre la fenêtre. Je le regarde, incrédule, me demandant comment un oiseau peut être assez stupide pour aller s'écraser contre une porte vitrée. Et surtout, comment il a pu atterrir là.

Je me relève, frottant avec un petit gémissement de douleur mes fesses, qui ont subit ma chute, et m'avance vers ce corbeau pour le moins surprenant. Au moins, il aura eu le mérite de me sortir de ma torpeur. Mais bon, c'est pas comme si je pouvais faire quelque chose pour lui, même s'il n'a pas l'air très content d'être là...

Je reste alors quelques secondes de plus à le dévisager puis me retourne pour continuer mon chemin. Grand-mère va vraiment me remonter les bretelles si je ne rentre pas très vite...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 6

 Chez Madame Guipure, prêt-à-porter.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.