AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes
Page 3 sur 11
Quêtes et enquètes
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant
Tia Lestrange
Gryffondor
Gryffondor

Re: Quêtes et enquètes

Message par : Tia Lestrange, Mar 10 Sep 2013 - 10:59


Tia, qui ne disait rien depuis le début mais qui suivait attentivement le conflit entre les deux adolescents, regarda la jeune fille s’asseoir et se mettre à pleurer. Elle ne savait pas quoi dire . Puis son regard se tourna vers le jeune garçon qui était venu l'aider et lui fit un petit de la tête pour le remercier. Elle vit la baguette de l'adolescent un peu plus loin au sol et alla la ramasser. Quand elle se releva, elle vit une personne encapuchonner qui s’approcher.  
*Qui est-ce ?*
Elle se releva, la baguette à la main. L'ombre s'approchait. La jeune fille essayait de distinguer son visage dans la pénombre de la nuit. Impossible. La personne n'est plus qu'a quelques mètre. Que- faire ? Imaginer qu'une personne, qui vous semble suspect, approche ? Pas le temps de donner la baguette au jeune garçon, la femme encapuchonner entame la discution :
- Psss, vous vouloirrr craaabe de feu ? Plein de bijoux. Pourr 15 gallions. Ou oeuf d'occamy. En arrrgent oeuf, vous pouvoirrr faire gallions avec. J'ai aussi oeuf de drrragon, 25 gallions. Alorrrs ???
Une marchande ? Tia n'était pas convaincu. Elle regarda Dean d'un air interrogateur. Puis elle contempla la marchande. Il était toujours impossible à Tia de voir son visage. Mais d'après son accent, elle pouvait dire qu'elle est roumaine. Tia décida de se lancer, après tout, que faire d'autre ?
-Je ne sait pas qui vous êtes mais vos marchandises ne m’intéresse pas, en plus je n'est pas l'argent qu'il faut pour acheter un de vos objets.  
Son regard de retourna ensuit vers Dean, toujours sa baguette à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Dean Knightley
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Quêtes et enquètes

Message par : Dean Knightley, Mar 10 Sep 2013 - 20:50


[hrp : je vois pas trop comment je me retrouve désarmé alors que j'étais prêt à riposter.. Mais ça va je laisse couler Smile]

Par manque de concentration, je n'ai pas pu anticiper le sort que la sorcière venait de me lancer. Je me retrouve alors désarmé et un peu sonné, je ne pensais pas que j'allais être surpris par cette force de frappe.
*il me faudra être plus méfiant à l'avenir*
A peine cette pensée a quitté mon esprit que la sorcière qui me faisait face, tombe à genoux et se met à fondre en larme.
Alors là, je me suis retrouvé con. Il n'y pas d'autre mot. Je la regarde perplexe pendant un temps puis une voix dans mon dos intervient :

- Psss, vous vouloirrr craaabe de feu ? Plein de bijoux. Pourr 15 gallions. Ou oeuf d'occamy. En arrrgent oeuf, vous pouvoirrr faire gallions avec. J'ai aussi oeuf de drrragon, 25 gallions. Alorrrs ???

Je me retourne pour faire face à cette personne. On ne pouvait voir son visage, de plus il fait nuit, ça ne facilite pas la tâche.
La jeune sorcière que je venais d'aider me regarde d'un air étonné et je lui rend ce même regard dubitatif.La jeune femme prend la parole :

-Je ne sais pas qui vous êtes mais vos marchandises ne m’intéresse pas, en plus je n'ai pas l'argent qu'il faut pour acheter un de vos objets.

Puis elle me regarde de nouveau, MA baguette en main. Cette situation devient gênante, je prend la parole :

-Je ne pense pas que ce soit le moment pour nous vendre quoique ce soit, et la contre façon n'intéresse personne alors si tu ne veux pas d'ennui tu peux partir. lachais-je froidement.

Effectivement on a pas besoin d'un vulgaire receleur d'objet magique face son commerce alors qu'une situation plus grave est en train de se dérouler. Je fixe la personne au capuchon avec un regard, un brin énerver.
Revenir en haut Aller en bas
Personnage
avatar
PNJ
Personnage

Re: Quêtes et enquètes

Message par : Personnage, Dim 15 Sep 2013 - 20:56


Comme elle s'y était attendu, les jeunes ne se montrèrent pas vraiment enthousiastes face à sa proposition. Ils étaient froids et méfiants. Leur visage laissait transparaître leur mécontentement d'être aussi abordé par une étrangère douteuse. Cela fit sourire intérieurement Sorina. Ces enfants avaient un minimum de jugeote pour ne pas se fourrer dans une situation qui les dépasserait. Car acheter des animaux de contrebande était punissable.

Cela ne faisait pas les affaires de Sorina, mais elle n'avait pas l'intention d'insister. Elle s'était bien doutée, en les abordant, qu'il était peu probable qu'elle arrive à leur vendre quelque chose. Et même si la carapace scintillante qu'un crabe de feu aurait pu en attirer un, il était également peu probable qu'ils aient suffisamment d'argent pour en acquérir un.
- Vous passer à côté de belle occasion, répondit l'étrangère dans un haussement d'épaules, avant de poursuivre son chemin.

La journée aurait été mauvaise du début à la fin. Tout en marchant en direction du Chaudron Baveur, où elle partageait une chambre avec l'une de ses compagnes d'infortune, Sorina pensa à la réaction qu'allait avoir Razvan en apprenant qu'elle n'avait pas fait une seule vente. Elle espérait qu'il ne soit pas trop violent, amochée, elle ne serait plus d'aucune utilité. Sûrement attendrait-il le retour en Roumanie pour la punir. Sauf si elle arrivait à faire oublier ses mauvais chiffres dans les villes ou pays qu'ils allaient visiter par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Quêtes et enquètes

Message par : Invité, Sam 21 Sep 2013 - 13:28


L'étrangère avait fini par partir, voyant le refus des jeunes gens. Daily avait l'habitude de croisait des gens étranges, vu les endroits où elle aimait ce balader, ce n'était pas étonnant. La jeune fille avait le don pour attirer les problèmes mais bon, ça avait fini par devenir un quotidien. Elle sécha ses larmes, ne se souvenant même plus pourquoi elle pleurait, sûrement l'alcool qui commençait à faire effet. Ses cheveux rouges étaient en bataille, mais elle n'y fit pas attention. Son objectif était de réussir à se lever sans tomber. Après quelques minutes, qui lui parurent des heures, et à l'aide du mur, Daily tint enfin debout. Ses yeux étaient rouges, sûrement à cause de la fatigue, mais son mal de tête commençait enfin à partir. La jeune fille regarda alors à tour de rôle le jeune homme et la jeune fille, essayant de se rappeler tout les événements qui s'étaient passés. Ça revenait doucement mais c'était flou. Puis ses yeux se posèrent sur les morceaux de verre. Ah oui ! L'inconnue avait touché à sa bouteille et Daily c'était énervée... POUR ÇA !! Oui bon, l'alcool ne devait pas y être pour rien. Elle leur fit alors un sourire gêné et dit :

Moi c'est Daily et vous ?

Pourquoi elle venait de dire ça ? Elle-même ne savait pas trop pourquoi, mais au moins elle allait enfin savoir à qui elle avait à faire. Puis en regardant de plus près la fille inconnue, elle avait l'impression qu'elle lui disait quelque chose. Mais après ce n'était qu'une impression.

[HRPG désolé pour le cours RP, je me rattraperai promis !]
Revenir en haut Aller en bas
Dwayne Maddison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Loup-Garou


Re: Quêtes et enquètes

Message par : Dwayne Maddison, Mer 30 Oct 2013 - 10:34




RP avec Akize

Cela faisait maintenant 3 jours que je m'étais intégré à une meute de Loup Garou bien connu à Londres. Leur planque se trouvait au fin fond de l'allée des embrumes, dans un vieux bâtiment abandonnée du quartier. J'avais eu du mal à les trouver, la seule chose que je savais à leur propos c'était qu'il habitait dans une maison dégueulasse. Autant dire que je n'étais pas trop avancé, étant donné que dans l'allée des embrumes toutes les maisons étaient mal entretenues. Au bout de plusieurs heures de recherches j'avais fini par réussir à tomber dessus, l'un d'eux ayant senti un rôdeur ils étaient venus jusqu'à moi. La première chose qui m'avait marqué c'était leur apparence. Qu'est-ce qu'ils étaient moches et mal entretenus. Ils puaient le bouc, rien qu'en les voyant j'avais pu déduire qu'il n'y avait pas de point d'eau dans ce qu'ils appelaient leur planque. Ils avaient mit du temps à me faire confiance, à me laisser rejoindre leur repère et ce les yeux bandés.

J'avais réussi à y rester trois jours, le temps de leur proposer un projet que j'essayais de mettre sur pied. Bien que je me doutais de leur réponse, j'avais tout de même essayer de les convaincre, sans grand succès. Ces personnes représentaient parfaitement ce que la plupart des humains pensaient de nous : des bêtes sauvages moches, qui puent et qui mange de la viande saignante. Autrement dit, il ne m'aurait servit à rien dans mon projet si ce n'était nous enfoncer un peu plus dans des appriori infondé. La chef de meute m'avait invité à me joindre à eux, il avait insisté sur le fait qu'être un Loup Garou seule dans la société actuelle n'était pas une bonne chose. Il avait raison, pourtant j'avais refusé. Les meutes anglaise n'avaient rien de celle que l'on pouvait trouver en Norvège. Là-bas, les Loup Garous étaient raffinés, certains d'entre eux vivaient dans des manoirs, en meute également. C'était beaucoup plus classe que de vivre dans ce genre d'endroit. Là-bas, j'avais pris mes habitudes de loup de riche, j'étais un loup digne de ce nom. Je n'avais rien à voir avec eux.

J'avais, bien entendu, refusé l'offre. Par politesse, j'avais tout de même accepté l'invitation du chef qui me proposait de rester avec eux une nuit ou deux, histoire de me faire une idée. Ça n'avait rien changé. Trois jours plus tard, j'avais repris le chemin vers mon hôtel miteux de Londres. Malheureusement, je n'avais plus rien de l'homme que j'étais en arrivant ici. C'était comme ci j'avais attrapé leur maladie de ne pas prendre soins de soi. J'avais les cheveux gras, la peau grasse. Je ne m'étais pas lavé une seule fois depuis mon arrivé, dans cette meute seul le chef avait le droit de se laver et si un seul des membres de la meute n'était pas d'accord, il savait ce qui l'attendait. Mon hôte m'avait donné des vêtements qu'il avait osé appelé propre. Je n'avais pas pu refuser. J'avais échangé ma chemise de marque contre un cinglet et un gilet beaucoup trop grand pour moi, rempli de trou. Je ne ressemblais à rien, je dégageais une odeur désagréable. Mon nez de lycans me brûlait, je n'avais pas l'habitude de tant de puanteur.

J'avançais dans l'allée des embrumes, il n'était pas très tard. Peut-être 9 heures du matin, je m'étais levé le plus tôt possible, pour éviter les au revoir pas du tout émouvant. Mais surtout pour éviter le chef de meute me proposant de prolonger notre cohabitation. Je n'avais qu'une hâte, me retrouver dans ma chambre d'hôtel et, surtout, prendre une douche bien chaude. Il faisait froid aujourd'hui, mais je ne le sentais presque pas. J'avais vécu trois jours durant dans un bâtiment sans chauffage et rempli de courant d'air, autant dire que mon corps avait pris l'habitude. Autour de moi, les personnes me ressemblaient. Dans leur accoutrement je parle. Sauf que pour eux, c'était les vêtements de tout les jours, peut-être même les plus beaux de leur garde robe. S'ils en avaient une. Au bout de l'allée, je remarquais une chose étrange, un jeune homme se promenait dans les rues sombres. Ce dernier ne ressemblait en rien aux autres habitants de l'allée des embrumes, il était mieux habillé, plus propre. Aucun doute, il ne devait pas venir d'ici. Je me demandais même ce qu'il pouvait bien faire dans un tel endroit. Il était encore à quelques mètres de moi, je terminais mon café tout en gardant le gobelet en plastique en main, en attendant de trouver une poubelle où je pourrai le jeter.

Revenir en haut Aller en bas
Akize T. Xiraz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Animagus : Python royal


Re: Quêtes et enquètes

Message par : Akize T. Xiraz, Mer 30 Oct 2013 - 11:02


Poudlard, Poudlard, Poudlard. J'arrêtait pas de me répéter sans cesse ce mot. Poudlard me manquait cruellement. Les amis, les dortoirs, les fêtes parfois. Je m'ennuyais depuis que j'avais quitté cet établissement. C'est sur ces mots que je me leva, tôt d'ailleurs, il était 8 heures du matin lorsqu'un de mes deux yeux regarda mon réveil. J'eut quand même le courage de me lever, ce qui arriverait à peu de gens sûrement. En me levant, j'avais prévu de faire quelque chose la veille, faire le tour de Poudlard et repenser au bon moment que j'ai eu là-haut. Au mauvais aussi, pourquoi pas, des disputes pour un rien. Ce qui ne m'arrivait plus depuis ma sortie, les rencontres étaient beaucoup moins fréquentes. C'était bête.

Je me décida donc à me laver, une bonne douche. Je me fit tout beau si jamais un professeur voir même des élèves me voyaient. Puis, je quitta mon appartement. En sortant, il était 9 heures et peu de monde était présent. J'avais prit de l'argent pour pouvoir faire des boutiques si l'envie me venait. La boutique où j'avais acheté la bague ou alors la boutique ou j'avais acheté mon boursouf, Shadow. Les boutiques n'étaient pas encore ouvertes, donc j'avança dans l'allée des embrumes.

Lorsque j'avança, je vit un garçon très sale avec une veste trouée. Il n'avait sûrement pas pris de douche depuis un bon bout de temps car, en m'avançant, une odeur m'envahissait. C'était sûrement un clochard. Alors, je lui mit une pièce dans son verre qu'il tenait, puis je l'aborda.

- Dis-moi, ça te dirait de prendre une douche ? J'ai une propriété pas loin d'ici.

Cet acte montrait à quel point j'avais confiance en tout le monde, malgré que parfois je me suis fait avoir, un bon nombre de fois d'ailleurs. L'inviter chez moi alors que je ne le connaissais pas était juste fou, mais je n'ai pas envie que les personnes le voit comme ça, c'est juste une honte pour lui, tant pis pour l'instant pour aller revoir Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Dwayne Maddison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Loup-Garou


Re: Quêtes et enquètes

Message par : Dwayne Maddison, Mer 30 Oct 2013 - 12:21




Je jetais des regards un peu partout autour de moi, à la recherche d'une quelconque poubelle dans laquelle je pourrai jeter mon gobelet maintenant vide. Ce petit café, acheté il y a de ça une dizaine de minute, m'avait fait beaucoup de bien. J'avais mal dormis durant ces trois jours, une petite dose de caféine cacherait pour quelques heures mon état de fatigue. Comme j'aurai dû le prévoir, il n'y avait aucune poubelle près de moi. En même temps, vu l'endroit dans lequel je me trouvais il ne devait pas y avoir énormément de poubelles. J'me gardais le gobelet en main, continuant d'avancer. Derrière le jeune homme de toute à l'heure, qui se rapprochait assez rapidement, je pouvais apercevoir un peu de lumière. Ce qui signifiait que je me rapprochais du chemin de traverse.

Je m'en réjouissais tout en gardant une certaine appréhension. Ici je passais plus ou moins inaperçu dans cette accoutrement, par contre une fois sur le chemin de traverse ça sera une autre paire de manche. Les gens, là-bas, ne cesseront pas de m'observer tel une bête de foire. Après quelques secondes, le jeune garçon arrivait à mon niveau. En le regardant, je pu observer qu'il me vouait une certaine attention. Qu'est-ce qu'il me voulait ? J'aurai pu imaginer mille et une chose mais pas celle-là. Le comble de la honte, jamais je ne m'étais senti aussi humilier. J'entendais un petit gling jaillir du fond de mon gobelet, quelques gouttes de café m'éclaboussant légèrement. Je pensais rêver. Il avait réellement fait ça ? Il m'avait réellement pris pour un clochard à qui il donnait une petite pièce ? Je n'en croyais pas mes yeux. Je restais bouche bée face à la situation, ne bougeant pas d'un poil. Ce qui suivit ne me réjouissait pas davantage.

Dis-moi, ça te dirait de prendre une douche ? J'ai une propriété pas loin d'ici.

On pouvait prendre sa proposition de deux façons, mais dans les deux cas il me prenait pour ce que je n'étais pas. Soit dans un élan de bonté, il avait décidé de me proposer une douche afin que je me sente mieux, mais dans ce cas-ci il me prenait pour un clochard même pas capable de s'offrir une petite douche. Soit il avait vu en moi un petit coup du jour, ce qui ne serait pas le cas étant donné que je n'étais pas intéressé par les hommes. Je ne savais pas trop comment le prendre. Tout comme pour l'épisode de la pièce, je restais bouche bée face à cet homme. J'avais de quoi être énervé, mais je n'y arrivais pas. J'étais choqué par la situation qui se présentait devant moi. Je secouais la tête, comme pour revenir à la réalité. Je plongeais ensuite ma main droite dans le gobelet tenu par ma main gauche. Je ramassais le gallion lancé par le jeune homme, l'essuyait avec le gilet du charmant Loup Garou qui me l'avait offert puis le tendait au gars.

Tu te fou de ma gueule ? Est-ce que j'ai l'air d'un clochard ?

La phrase était sortie toute seule, comme par habitude. En réalité, j'avais réellement l'air d'un clochard. Ma question devait résonné comme une blague dans la tête du jeune homme en face de moi. Il devait peut-être même me prendre pour un clochard aigri, incapable d'assumer son statut. J'eus un sourire nerveux, me rendant compte que je m'enfonçais tout seul un petit peu plus à chaque minute.

Enfin.. Oui j'en ai l'air. Mais ce n'est pas le cas. C'est compliqué. Puis, tes parents t'on pas appris qu'il fallait pas inviter n'importe qui chez sois ? T'as d'jà vu l'état dans le quelle je suis, jamais tu devrais me proposer ce genre de.. plan ?! Et si jamais j'étais un méchant Loup Garou ? Je souriais intérieurement à ma remarque. S'il savait. Je ne bougeais pas. Je voulais entendre ce que le jeune homme avait à me répondre. Il était vrai que faire ce genre de proposition à des inconnus n'était pas très adapté.
Revenir en haut Aller en bas
Akize T. Xiraz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Animagus : Python royal


Re: Quêtes et enquètes

Message par : Akize T. Xiraz, Mer 30 Oct 2013 - 15:06


C'est comme ça que j'avais donné une pièce à un inconnu et que je lui proposait d'aller se doucher, ne voyant pas le danger. De toute manière, à la moindre tentative qu'il essaye contre moi, je n'hésiterai pas à lui lancer un sort qu'il regrettera toute sa vie. Le jeune homme vit la pièce qui tomba dans une substance qui l'éclaboussa un petit peu. Oh mince, ce n'était pas un clochard, et il buvait un café. Je m'étais totalement trompé.

- Tu te fou de ma gueule ? Est-ce que j'ai l'air d'un clochard ?

Voilà le remerciement lorsqu'on propose à quelqu'une une chose bien. Il avait l'air d'un clochard, avec ce genre de vêtements, il ne pouvait avoir l'air que d'un clochard. Je ne savais pas si il s'en rendait compte mais pourtant c'était bien vrai. Il était énervé ce jour-ci ou alors il était vexé qu'on le fasse passer pour un clochard. Mais en tout cas, je savais que je n'aurai jamais du faire ce que je venais de faire, car ce monsieur n'avait pas l'air en pleine forme.

- Enfin.. Oui j'en ai l'air. Mais ce n'est pas le cas. C'est compliqué. Puis, tes parents t'on pas appris qu'il fallait pas inviter n'importe qui chez sois ? T'as d'jà vu l'état dans le quelle je suis, jamais tu devrais me proposer ce genre de.. plan ?! Et si jamais j'étais un méchant Loup Garou ?

Ah..... J'étais content, il approuvait qu'il avait l'air amplement d'un clochard, mais n'allons pas abuser de sa gentillesse. Les questions qu'il me posait avec aucun sens, on s'en fiche réellement de l'éducation qu'on donné mes parents, et les siens dans ce cas? Ils lui ont pas appris à s'habiller de manière correct ? J'hésitait à lui dire, mais non, ce n'est pas très gentil si je l'aurai dit, et il l'aurai mal pris. Pour lui montrer un truc, je m'approcha de lui et le renifla, puis l'aborda.

- Pour tout te dire, ça m'étonnerait même pas que tu sois un loup-garou, bien au contraire. Vu ton odeur et tes vêtements... M'enfin bref. Comment t'es-tu arrivé tout cela jeune homme ?

J'attendis qu'il me réponse, car la question n'avait pas l'air très intéressante, mais la réponse bien plus.
Revenir en haut Aller en bas
Dwayne Maddison
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Loup-Garou


Re: Quêtes et enquètes

Message par : Dwayne Maddison, Ven 8 Nov 2013 - 22:27




Youps. Désolé pour le retard !

Je voyais dans le regard du jeune homme qu'il n'était pas sûr de ce qu'il voulait me dire. Son regard semblait fuyant, comme s'il hésitait entre deux options. Oui, je m'y connaissais un peu en analyse du visage. J'avais suivi une formation de ce genre en Norvège, au beau milieu de tout les moldus. Ça avait été très intéressant, même si je n'avais pas beaucoup de maîtrise de la technique, je pouvais déceler les sentiments de base. Une fois que les analyses se complexifiaient, ça devenait vite délicat.

- Pour tout te dire, ça m'étonnerait même pas que tu sois un loup-garou, bien au contraire. Vu ton odeur et tes vêtements... M'enfin bref. Comment t'es-tu arrivé tout cela jeune homme ?

Encore des préjugés. C'était à croire que ce monde n'était fait que de ce genre d'avis purement subjectif. Dans le cas ici présent, l'homme disait que je puais mais était-ce réellement la vérité ? Après tout, pour lui je ne sentais pas très bon et pour moi aussi. Pourtant, rien ne disait que l'odeur que je dégageais n'était pas agréable pour une autre personne sur cette terre. C'était la même chose pour mes vêtements, lui les trouvais moche. Pourtant, d'autres personnes les trouveront certainement à leur goût et les porteraient sans aucune hésitation. Je soufflais un coup, comme pour montrer mon agacement face à tant de préjugé puis prenait la parole, d'un air légèrement révolté.

- Hé bien, je vais te dire, j'en suis un. Oui, un vrai Loup-Garou. Et j'en ai marre que les gens comme toi, les gens normaux entre guillemet se permettent de juger les gens comme moi. Nous ne sommes pas des monstres sauvages qui puent la mort, si je suis dans cet état c'est parce que je reviens d'une meute qui a décidé de vivre de cette façon. Point barre.

J'avais légèrement débordé sur la question. Je me rendais également compte que je n'avais peut-être pas été très sympathique dans mes mots. Je me grattais le front, pour montrer ma gêne. Je m'étais un peu emballé sur le gars, il n'y pouvait rien si l'idée que les lycans puaient avaient été généralisés. Je soufflais une nouvelle fois, signe d'agacement envers moi-même, puis reprenait la parole.

- Hum.. Excuse moi. Je voulais pas m'énerver. C'est juste que j'aime pas quand on fait une généralité. C'est pas parce que y'a eu des méchants loup-garou dans l'histoire qu'on est tous des méchants qui puent. Enfin bref, je suis désolé. Je tendais la main droite en sa direction. Dwayne Maddison, Loup-Garou. Je souriais puis me taisait, me rendant compte que j'avais beaucoup parlé depuis toute à l'heure.

Revenir en haut Aller en bas
Akize T. Xiraz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Animagus : Python royal


Re: Quêtes et enquètes

Message par : Akize T. Xiraz, Mar 19 Nov 2013 - 18:22



On se comprend. Je n'avais pas vu le topic, je suis de même désolé.

Lors de la phrase que j'avais prononcé précédemment, c'te personne avait l'air de le prendre au sérieux alors que ce n'était pas mon ambition au départ. Je voulais plutôt déclencher un bon délire, même si ce ne fut pas drôle, qu'une guerre sans merci. Je n'aurai jamais osé affronté cette personne qui n'avait l'air de ne pas comprendre l'humour et qui, d'ailleurs, se prononça. Je n'avais pas très envie d'entendre sa réaction, mais je ne voulais en aucun cas ne pas le laisser parler. Le doute, c'est que ça aurait peut-être déclencher le débat, ce que je n'espérais pas.

- Hé bien, je vais te dire, j'en suis un. Oui, un vrai Loup-Garou. Et j'en ai marre que les gens comme toi, les gens normaux entre guillemet se permettent de juger les gens comme moi. Nous ne sommes pas des monstres sauvages qui puent la mort, si je suis dans cet état c'est parce que je reviens d'une meute qui a décidé de vivre de cette façon. Point barre.

Lorsque j'avais dis ceci, c'était plutôt de l'ironie qu'autre chose. Je ne pensais pas que c'était vrai, un loup garou se tenait devant moi. Il tenait des préjugés lorsqu'il disait des mots comme quoi je l'avais insulté de montre sauvage qui puent la mort, je n'avais pas dis ça et si, un jour je le disais, c'est sur le coup de la colère car je ne le penserai jamais. Surtout que malgré son odeur, il n'avait pas l'air d'être sale. En tout cas, cela se voyait qu'il n'avait pas l'habitude de ne pas prendre une douche tous les jours, il se sentait très gêné. Une question se trottinait tout de même dans ma tête, pourquoi as-t-il décidé d'abandonner sa meute ?

- Hum.. Excuse moi. Je voulais pas m'énerver. C'est juste que j'aime pas quand on fait une généralité. C'est pas parce que y'a eu des méchants loup-garou dans l'histoire qu'on est tous des méchants qui puent. Enfin bref, je suis désolé. Je tendais la main droite en sa direction. Dwayne Maddison, Loup-Garou.

Pendant ses mots, il tendit sa main en ma direction sûrement pour se faire pardonner, j'accepta évidemment en lui prenant la main et en la serrant assez fort. Il souriait, enfin Dwayne Maddison souriait. J'adorais son nom et son prénom, ils étaient assez original. Je voulais lui prouver que ce n'est pas que les Loups-Garou qui sentent mauvais. Je souria et me transforma en Python Royal, vu que j'avais le droit de pratiquer de l'Animagie. Lorsque je me redevint humain, je m'approcha de lui, l'épaule vers son nez.

- Viens me renifler. Tu vois que ce n'est pas que les loups-garoux qui sentent mauvais, les Animagus aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Kyara Blanchet
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Fourchelang


Re: Quêtes et enquètes

Message par : Kyara Blanchet, Mar 22 Avr 2014 - 15:54


Rp unique.

Kyara venait de terminer sa journée à la boutique d'accessoires de magie noire et ne se sentait pas bien. Tout la journée un sifflement avait résonné dans la boutique, pas en discontinu, mais il revenait souvent. Depuis quelques temps ça lui arrivait d'en entendre de plus en plus, c'était très perturbant, mais aujourd'hui quelque chose d'étrange était arrivé. Il lui avait semblé avoir entendu une plainte dans le sifflement. Cela avait duré l'espace de quelques secondes, mais assez longtemps pour que Kyara se pose des questions sur sa santé mentale.

Poussant un soupir, la brune se passa la main sur son front quand le sifflement recommença. Grimaçant, elle se frotta les oreilles mais cela ne changea rien du tout. Ça devenait vraiment pénible ! Frustrée, la serpentard donna un coup de pied dans des poubelles se trouvant jusqu'à côté quand le sifflement se fit plus aigu avant de cesser.

Baissant le regard Kyara découvrit alors un petit serpent recroqueviller sur lui même dans un trou. Les poubelles devaient lui servir d'abri. Le serpent était noir et blanc et semblait bien maigre pour sa taille. Un sorcier avait du l'acheter au premier marchand avant de l'abandonner pour x raisons. Il était dangereux de le laisser ici, s'il survivait il pourrait certainement mordre des passants et les tuer s'il était venimeux. Ce n'était pas les affaires de la brune après tout ... se redressant Kyara allait partir quand le sifflement se fit de nouveau entendre.

- Tssssssssfaimssssss

Sursautant la Française se pencha sur le petit serpent. Faim ? Il venait de dire qu'il avait faim ? Non ce n'était pas possible, elle devait être en train de rêver ça ne pouvait être que ça. Kyara s'efforçait de répéter cela quand le serpent siffla de nouveau demandant à manger. Livide, la brune se leva alors et se dirigea dans un coin de la ruelle. Poussant des poubelles, elle ne mit que quelques secondes à trouver ce qu'elle cherchait. Un ver de terre. Ce n'était pas très ragoutant et pourtant Kyara l'attrapa du bout des doigts et retourna auprès du serpent. Elle ne savait pas pourquoi elle faisait cela, mais elle le faisait quand même.

En voyant le ver de terre, le petit serpent se redressa et tendit la tête vers lui. Kyara le lâcha et ce dernier disparu en quelques secondes dans l'estomac de l'animal.

- Merciiiiiiiiiiii

Oh non. Oh non, oh non.

- Je te comprends .... est-ce que tu me comprends ?

Le serpent hoche la tête et Kyara sentit la nausée venir. Elle comprenait les serpents, cela ne pouvait dire qu'une chose .. il fallait qu'elle en ait le coeur net et qu'elle fasse un tour à la bibliothèque au plus vite. Avec douceur, elle récupéra le serpent et le plaça dans son sac avant de quitter la ruelle, toujours pâle avec le coeur battant à tout rompre.
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Quêtes et enquètes

Message par : Lizzie Bennet, Mer 14 Jan 2015 - 11:29


RP avec Damien J. Eales


Depuis sa rencontre avec l’épouvantard, Elizabeth avait le sentiment de ne plus être la même. Sans doute parce qu’elle n’avait jamais saisi à quel point l’attaque mangemorte ayant clôturé sa sixième année l’avait marquée. Elle avait fait comme si de rien était, n’avait pas cauchemardé, on l’avait même taxée d’indifférence... mais en vérité, toutes ses appréhensions et anxiétés les plus intimes n’avaient été que refoulées. L’insécurité de sa famille, j’aurais pu dire de ses amis mais elle n’en a pas vraiment, face la menace des masqués était telle qu’elle ne pouvait rester inactive.

Aussi la vision eue et la posture adoptée avaient servi de signaux déclencheurs à  une remise en question absolue. Eté venu le temps de se comprendre, se tester, s’engager dans la lutte, et pour cela... quoi de mieux que mettre les pieds dans le nid quasi-officiel de la faune aimantée par la magie noire ? Ce pourrait être l’occasion de dresser une liste des noms suspicieux en vue de se renseigner plus avant par la suite. Certes, elle aurait pu se contenter de recenser les Serpentards Sangs-Purs aux conduites douteuses, mais cela risquait d’occasionner un paquet d’amalgames. Si attrait pour la magie noire ne voulait pas dire mangemort, cela restait souvent, d’après tous les manuels d’Histoire de la Magie, un symptôme affiliable et pouvait constituer un premier indice avant qu’elle ne passe à l’étape supérieure, plus dangereuse.

Comme elle ne voulait prendre de risques inutiles dès sa première tentative, Elizabeth avait fait les choses dans les règles de l’art. Retirant son uniforme, elle l’avait remplacé par une robe noire sous laquelle un sweat doté d’une capuche permettait de masquer son visage. Toutefois, si elle venait à être interpellée, jamais on ne la suspecterait d’être élève à Poudlard : elle avait pris, une demi-heure plus tôt, une gorgée de potion de vieillissement. Prudente mais relativement confiante, Elizabeth se rendit donc à l’Allée des Embrumes.
C’est arrivée sur place qu’elle regretta de ne pas s’en être ouverte à quelqu'un. Mais bon, étant l’ennemie de la moitié de Poudlard et du corps enseignant, elle se voyait mal se confier à qui que ce soit. Quant à Lestrange, il aurait été incapable de se contenter d’observer, d’analyser, et l’aurait plutôt attirée dans des embrouilles inimaginables en sautillant comme un fou devant la vitrine de la Boutique d’Accessoires de Magie Noire.

Tirant un peu sur sa capuche afin qu’elle dissimule au mieux le haut de son visage, la jaune et noire expira. L’atmosphère était pesante et la ruelle presque déserte -se pouvait-il qu’elle soit plus active de nuit ? 
Incertaine, Bennet se réarma de son sourire audacieux sitôt qu’elle vit tourner à l’angle de l’autre bout de la ruelle une ombre au pas fluide, rapide. La chasse est ouverte. Elizabeth parcourut l’allée un peu trop rapidement (ça ne pourrait jamais être taxé de simple déambulation commerçante) puis regarda sur sa droite : la silhouette avait été trop vive pour elle. Raté. En même temps, retourner sur ses pas serait louche. Hésitante, elle songea à masquer ses doutes et pour cela sortit un parchemin à moitié composé. Enchantements. *Ah, oui, j’l’avais zapé celui-là.* Prétendant qu’il s’agissait simplement d’une adresse, elle hocha la tête, rangea son parchemin et s’en revint dans l’allée principale. *Bon, là, je dois faire genre que je sais où je vais.* Prenant la deuxième à gauche, Elizabeth n’eut pas besoin de trois mètres pour comprendre que c’était une impasse. Et pour couronner le tout, des pas venaient d’être marqués dans son dos. Puis plus rien. Le.a sorcier.e s'était immobilisé.e. *Si je me retourne, je suis cramée.* Palpant sa poche, Elizabeth caressa nerveusement sa baguette. S’avançant comme si de rien était, elle s’arrêta sur la marche de la troisième habitation et espéra que l’individu qui était derrière elle disparaîtrait vite. *Merlin, faites que je n'ai pas à toquer, car autrement, j'sais pas sur quel genre d'oiseau je vais tomber....*


HRPG:
 


Dernière édition par Lizzie Bennet le Mer 4 Fév 2015 - 10:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Quêtes et enquètes

Message par : Damien J. Eales, Mer 4 Fév 2015 - 2:04


--------Par ici toi ! - [PV avec Lizzie Bennet.]



Que faisais-je ici ? Bonne question à vrai dire. D'habitude, je n'aurais mis les pieds ici uniquement pour mon travail, mais jamais de mon plein gré. Je n'aimais pas l'allée des embrumes et jamais je n'avais aimé ce quartier d'ailleurs et cela n'avait aucun rapport avec le fait qu'il s'agissait d'un quartier malfamé et potentiellement dangereux. Pourquoi aurais-je peur d'ailleurs ? Physiquement et sans prétention, je peux largement me défendre et à coté, je pense tout de même être un excellent sorcier en témoigne le fait que je travaille au Ministère de la Magie entant qu'Auror. Bref, je ne savais absolument pas pourquoi je me promenais ici, plus exactement, je pense que je me contentait simplement de flâner par-ci par-là afin de passer le temps, n'ayant pas grand choses à faire aujourd'hui.

Mais très rapidement, quelque chose me fit dire que je n'allais pas rester inactif bien longtemps... alors que je vagabondais tranquillement dans une ruelle étrangement déserte, j’entraperçus une silhouette des plus étranges, ne pouvant pas l'identifier à cause d'une capuche masquant son visage. Il n'en fallait pas plus pour que je passe en état d'alerte. D'un geste discret, je sortis ma baguette, la dissimulant dans ma manche et la faisant dépasser légèrement, suffisamment pour être en mesure de l'utiliser. Je devais presser le pas pour rattraper cette personne sans pour autant être trop rapide, il était hors de question de me faire repérer.

Au bout de longues secondes qui me parurent une éternité, je m'arrêtais afin de voir ce que faisait la personne que je suivais depuis le départ. Celle-ci semblait s'être arrêté, faisant je ne sais quoi. C'était le moment ou jamais ! M’accroupissant pour ne pas me faire entendre, je me glissais dans le dos de la personne, me redressant ensuite d'un seul coup pour coller ma baguette contre son crâne, enroulant mon autre bras autour de son cou pour faire en sorte qu'elle soit immobilisée. Ce genre de méthode n'était pas vraiment les méthodes utilisées par les Aurors, mais je n'étais pas en service alors bon... d'une voix rauque, je m'adressais à la personne que je tenais.


D A M I E N ---E A L E S
Je ne te donnes que quelques secondes pour m'expliquer ce que tu fais ici, habillé de cette façon.


L'action sera jointe à la parole s'il le fallait. Si effectivement, il s'agissait d'une personne dangereuse - mais dans ce cas, cette personne était bien stupide pour se faire avoir de la sorte - je n'hésiterait pas à aller bien plus loin que je ne le devrais. Même si j’espérais ne pas en arriver-là. Mais en attendant, j'allais attendre patiemment les explications de la personne, afin de savoir ce que je devais faire par la suite.


DAMIEN J. EALES.--------

Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Quêtes et enquètes

Message par : Lizzie Bennet, Dim 8 Fév 2015 - 22:27


Bon, toquer n’était même plus une possibilité. Difficile de savoir si c’était pour le meilleur ou pour le pire. Quoiqu’il en soit, quelque chose la frôla, puis sans qu’elle ait eu le temps de dire «Quidditch» la Poufsouffle se retrouva avec un bras enroulé autour de son cou et une baguette collée à sa tempe. Il avait suffit de quelques secondes pour que la chasse aux Mangemorts tourne en rencontre un inconnu ayant choix entre magie et strangulation comme moyens de torture voire meurtre. *Great job, Bennet. Venir seule ici, c’était vraiment une grande idée.* Car là, pas besoin de capteur de dissimulation pour savoir qu’elle n’était pas en présence d’un innocent. Sa rapidité prouvait qu’il était rodé au combat corps à corps, ce qu’elle tenait pour être rarement bon signe, et la fermeté de sa poigne n’était que plus menaçante. Chaque seconde, son coeur s’emballait plus encore. Elle le sentait pulser contre le bras de l’inconnu.

D’un ton rauque, bourru, il l’interrogea sur les motifs de sa présence et de son accoutrement. *Merci, par Salazar !* Un soupir de soulagement s’échappa des lèvres d’Elizabeth. Ce n’était, de toute évidence, que le propriétaire du logement devant lequel elle s’était arrêté, un poil psychopathe sur les bords, mais surtout inquiet : il la prenait pour une voleuse, voilà le pourquoi du comment ! *En même temps, si je trouve une silhouette toute de noir vêtue devant ma chambre, c’est vrai que j’lui taperai pas la discute !* Si elle n’était pas rassurée sur l’identité du personnage, à minima, elle l’était sur la possibilité de sortir vivante de cette ruelle. Elle commença par se libérer de l’étreinte potentiellement mortelle d’un #Lashlabask informulé ; elle en perdit sa capuche, mais peut-être son interlocuteur serait-il moins suspicieux s’il pouvait voir l’ensemble de son visage. Ils demeuraient un peu trop proches à son goût, mais s’éloigner signerait sa crainte, et seuls les coupables sont censés avoir peur, aussi prit-elle sur elle.

Plus qu’à convaincre l’étranger de son innocence. Enfin, ça, c’était pas gagné vu qu’il n’avait pas l’air d’être du genre commode. Dommage, car il était mignon, et moins âgé que sa voix ne l’avait laissé penser. Bon, le problème-phare, c’est que même innocente, elle ne pouvait pas vraiment lui dire qu’elle enquêtait sur les Mangemorts -elle ne savait rien de lui, et l’on n’est jamais assez prudent. Surtout avec un mec aussi violent qu’il paraissait l’être. Il allait lui falloir un mensonge béton.
- Ce n’est pas du tout ce que tu crois, j’te l’assure ! J’ai dû me gourer d’adresse. Ma soeur a déménagé il y a peu, et j’voulais lui faire une visite-surprise, mais j’avais peur que sa coloc’ l’alerte si elle me reconnaissait dans la rue. M’enfin, vu qu’elle s’appelle pas -
Elle s’interrompit, jeta un coup d’oeil à la sonnette du logement où elle lut «Shortwood», et reprit
Shortwood, j’imagine que j’suis bonne pour repartir. Navrée pour le dérangement !

Avec un sourire poli, elle fit un signe de tête à l’inconnu puis pivota. C’est là qu’elle réalisa que ses mains tremblaient. Par la barbe de Merlin, pourquoi maintenant ? Elle mentait si bien, d’ordinaire ! Il lui foutait vraiment les jetons. La tentation de partir en courant était forte, mais si par quelque bizarre miracle il n’avait rien remarqué, elle ne pouvait prendre le risque de se cramer toute seule. Elle fourra donc ses mains dans ses poches et entreprit de partir d'un pas lent -quoique qu'il fut dans les faits légèrement fébrile.
Revenir en haut Aller en bas
Damien J. Eales
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Quêtes et enquètes

Message par : Damien J. Eales, Dim 17 Mai 2015 - 5:28


--------Par ici toi !  - [PV avec Lizzie Bennet.]



C'était facile, bien trop facile... si cette personne représentait véritablement une menace, pourquoi avais-je réussi à la neutraliser aussi facilement ? Cela n'avait aucun sens... à moins qu'elle tente d'instaurer un sentiment de confiance en moi pour mieux retourner la situation ? Hum... possible... c'est pour cela que je ne devais pas me permettre de baisser ma garde puisque le tout pouvait bien vite dégénérer. Tant que j'avais la situation en main, je devais profiter de cet avantage pour empêcher toute sorte de rébellion. Par contre, celui ou celle que je venais de paralyser commençait doucement à m'exaspérer à ne pas répondre à mes questions. D'habitude, je suis un véritable modèle de patience, mais là, autant dire que je ne suis pas vraiment de bonne humeur et que ça allait bientôt se ressentir si la personne interrogée continuait à être muette comme une carpe. Alors que je serrais de plus en plus mon étreinte dans le but de lui faire cracher le morceau, la personne se retrouva propulsée plus loin à l'aide d'un sortilège qu'elle avait réussie à placer sans que je ne m'en rende compte.  

Mes réflexes me permirent de pointer directement ma baguette dont le visage était à présent dévoiler... une fille... elle semblait être légèrement plus jeune que moi et assez mignonne, mais là n'était pas le sujet puisque je devais absolument savoir ce qu'elle fichait ici dans ce genre d'accoutrement. Car on ne va certainement pas me faire croire que tout ceci est anodin... pas à moi. Elle tenta néanmoins de se justifier d'une façon si stupide que j'aurais presque pu éclater de rire sur le cœur y était. Mais là, j'avais plutôt envie de lui jeter quelques sortilèges qui pourraient lui forcer à me dire la vérité. Quelque part, j'avais l'impression d'exagérer, d'aller trop loin pour des choses qui ne valaient peut être pas la peine de se montrer aussi violent, mais il fallait croire que je cherchais un moyen de me défouler de toutes ces choses qui arrivaient dernièrement. Surtout que l'inconnue ne se contenta pas de mentir, non, bien sûr que non ! Elle eut ensuite la bonne idée de commencer à s'en aller ce qui était une mauvaise idée, une TRÈS mauvaise idée !  

Lui laissant effectuer quelques pas pour qu'elle pense avoir une chance, il ne me fallut pas bien longtemps pour la rattrapée, me plaçant devant elle en pointant une nouvelle fois ma baguette en sa direction. Plongeant ma main libre dans ma poche, je sortis de ma poche l'insigne d'Auror pour lui plaquer devant les yeux, afin qu'elle se rende bien compte qu'elle était en train de jouer avec le feu et qu'elle ferait mieux d'arrêter ce genre de stupidité tout de suite si elle ne voulait pas que les évènements prennent une tournure déplaisante pour elle. La détaillant du regard afin de voir si je pouvais trouver le moindre signe m'aiguillant dans le sens qu'elle était mal intentionnée, je rangeait mon insigne et ma baguette toujours pointée vers elle, je pris la parole une nouvelle fois, ayant cette fois ci une voix bien plus calme que tout à l'heure même si cela ne signifiait pas grand chose...


D A M I E N ---E A L E S
Désormais, tu sais que tu ne vas pas pouvoir t'échapper, à moins que tu souhaites finir dans une salle d'interrogatoire jusqu'à ce que tu m'avoues ce que tu faisais ici ? Ce serais déplaisant, autant pour toi que pour moi.


J'espérais donc qu'elle coopère avec moi, écartant mes doutes pour qu'ensuite je puisse retourner vaquer à mes occupations. Et si elle ne souhaitait pas que les choses se passent ainsi... j'espérais qu'elle ferrait une erreur, la moindre petite erreur me permettant légalement de répliquer ce qui me donnerait une bonne occasion de me défouler...


DAMIEN J. EALES.--------

Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Quêtes et enquètes

Message par : Lizzie Bennet, Dim 17 Mai 2015 - 12:16


Echec. Visiblement, se faire passer pour une idiote de 19-20 ans n'ayant aucune conscience des risques était peu efficace. Non seulement il lui barrait le passage, mais en prime il la tenait en joue. Pourtant, peu à peu, l'anxiété faisait place à l'agacement devant cet étranger qui ignorait tout de la civilisation des moeurs. Mais que voulait-il qu'elle lui dise, ce bougre ? Qu'elle était une gamine de Poudlard enquêtant indépendamment sur les Mangemorts ? Que la capuche, c'était tant parce qu'elle craignait que les effets de la potion s'estompent et qu'elle passe pour vulnérable que parce qu'elle craignait de rencontrer un visage familier et parce qu'elle espérait coller dans un milieu où elle avait fantasmait que l'habit normal serait assez semblable à ceux portés à la Tête de Sanglier de la fin de XXe siècle ? Il ne la croirait jamais.

Et de toute façon, pourquoi, par Merlin, lui filerait-elle docilement l'information ? Le type était pas net. *Qu'il brandisse autant d'insignes qu'il le souhaite, un mec qui saute à la gorge du premier gothique inspire pas confiance,* songea la blairelle, exaspérée, en voyant l'objet dont il lui imposait la vue. Pourtant, son regard s'était fait impénétrable. Elle réfléchissait aux motifs qui ne la mettaient pas en confiance, pour s'assurer qu'il ne s'agissait pas seulement d'un apriori. D'une, il pouvait être un mage noir ayant tué un Auror et récupéré l'insigne le jour-même, auquel cas parler était signer sa mort. De deux, le jour où elle serait convaincue que le Ministère -Aurors inclus- n'abritait pas quelques masqués était loin d'être venu. Quels intérêts les Mangemorts ne trouvaient-ils pas en se rapprochant du pouvoir ? Ils accroissaient leur influence, blanchissaient leur image, obtenaient des informations de taille sur les prochaines missions... Était-elle paranoïaque ou seulement alertée par le mystère qui enveloppait celui qui n'avait d'Auror que l'insigne ? Et comme pour l'ouvrir plus encore au dialogue, le jeune homme opta pour la menace.

- Désormais, tu sais que tu ne vas pas pouvoir t'échapper, à moins que tu souhaites finir dans une salle d'interrogatoire jusqu'à ce que tu m'avoues ce que tu faisais ici ? Ce serait déplaisant, autant pour toi que pour moi.
Son regard fulminant lui semblait refléter tout sauf du dégoût à l'idée de resserrer sur sa proie le piège qui déjà prenait forme ; un vrai sadique. Le chasseur se fait chassé. De la ruse du renard au surplus d'adrénaline animal. Pourtant, ce fut non l'instinct de survie mais celui de défi qui prit le dessus. Elle ne supportait pas qu'on la toise avec une telle suffisance. Mais pis que tout : elle haïssait que l'on prenne l'autorité pour un motif d'obéissance. Le pouvoir vient moins des moyens que du consentement, et elle ne voulait se soumettre au premier fou furieux venu. Pas forcément l'acte le plus réfléchi de la journée, mais vu d'où elle partait, peut-être pas le moins. Son habituel sourire sarcastique aux lèvres, elle lança :
- Scuse, Fol Oeil 2.0, j'ignorais que le Ministère engageait encore des malades sautant vite aux mauvaises conclusions.

Son corps, s'il avait cessé de trembler lamentablement, n'était pas pour autant au repos. Il était tendu comme un arc, elle se faisait arme. Elle ne voulait lui laisser l'avantage plus longtemps. Et un mélange d'adrénaline, de stress, de claustrophobie latente et de rage fit filer un #Pernicies Ossis informulé vers la main à baguette de l'inconnu. *Dans quel pétrin tu t'es encore fourrée...* songea-t-elle sans que son souffle n'accélère. Bizarrement, l'oppression directe la remobilisait au lieu de l'inquiéter. Cependant, elle ne put s'empêcher d'espérer que si l'homme n'était touché, à minima, il n'aurait pas aperçu sa perte de réserve. Le cas échéant, il risquait de considérer l'interrogatoire facultatif... Appréhendant la réaction de l'"Auror" à sa double provocation, elle informula un #Aresto Momentum mais resta de marbre. *Hors de question de lui donner la satisfaction de me voir me défaire.*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Quêtes et enquètes

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 11

 Quêtes et enquètes

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse :: Allée des Embrumes-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.