AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Sélection d’ebooks gratuits en ...
Voir le deal
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande
Page 1 sur 10
La Salle des Arts
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Christine Stein
Christine Stein
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Salle des Arts Empty
La Salle des Arts
Christine Stein, le  Jeu 5 Juil - 22:55

La Salle des Arts

[ Accord donné par Mélina Kuders ]

La Salle des Arts 262239thatre

Cachée dans Poudlard, n'attendant que la venue d'artistes, voici la Salle des Arts. Plutôt grand, cet endroit est disposé de façon à ce que les membres* puissent avoir un espace suffisant pour travailler ainsi que pour présenter leur(s) talent(s) artistique(s).

La pièce est divisée en plusieurs parties, ces dernières étant séparées par d'épais rideaux ensorcelés de façon à ne pas laisser passer le moindre son. Dans la section musique se trouve un piano, un violon, une contrebasse, une trompette... La plupart des instruments possibles se trouvent ici et sont à la disposition des élèves. Plus loin se situe environs cinq chevalets soigneusement placés autour d'une petite estrade où le modèle se met pour poser. Le matériel de peinture et de sculpture est enfermé dans une armoire mais reste également prêt à l'emploi. Puis, reste la partie la plus importante de la salle aux couleurs des quatre maisons, à savoir la partie théâtre. La scène, imposante et majestueuse, surplombée par de lourds rideaux rouges est le premier élément que l'on aperçoit en entrant. Plusieurs rangés de sièges sont alignées face à l'imposant plateau en parquet clair. Le décor de l'endroit rappelle celui d'un opéra des siècles passés et il est dur de ne pas être impressionné devant tant de magnificence. Bien entendu, derrière le fond noir et opaque se cache les coulisses ainsi qu'une loge relativement spacieuse.

*Liste des membres inscrits :
(bientôt disponible)

Les élèves non-inscrits ont tout de même la possibilité de poster ici mais ne peuvent pas faire partie des expositions ou des spectacles en tant qu'artistes, mais seulement en tant que spectateurs.

La Salle des Arts 656807Sanstitre16
Jean-Baptiste Flitwick
Jean-Baptiste Flitwick
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Salle des Arts Empty
Re: La Salle des Arts
Jean-Baptiste Flitwick, le  Lun 8 Avr - 14:12

Rhalala qu’est-ce que ça me manque de ne plus jouer de musique…

Lorsqu’il s’ennuyait, JB prenait toujours sa basse quand il était chez lui. Il se faisait son petit jam, une session de musique improvisée en fait. De temps en temps il rejouait des airs moldus qu’il avait appris dans sa jeunesse.

Il pensait à tout ça en errant dans les couloirs, sans but, sans savoir où il allait, laissant simplement ses pas le guider là où son inconscient le trainerait. Il n’avait vraiment pas envie de passer encore sa journée à la bibliothèque, une pause ne faisait jamais de mal. D’un coup une porte apparut sur le mur à côté de lui. Habitué aux phénomènes autant inexpliqués que bizarres qui arrivaient à Poudlard, il ne sursauta pas mais mit quelques secondes à comprendre que ce phénomène avait une explication.

Évidemment, la Salle sur Demande venait de se manifester. Ce qui devait vouloir dire qu’il venait de passer pour la troisième fois par le même endroit en pensant à la même chose. Il devait vraiment s’ennuyer… Il se demanda tout de même ce qui pourrait apparaître dans cette salle avec ce à quoi il pensait. Il entra par pure curiosité et par recherche d’une occupation.

Il était loin d’imaginer ce qu’il allait découvrir. Une salle complète entourée de rideau, des sortes d’alcôves dont les rideaux écarlates semblaient lourds et leur texture révélait qu’ils avaient dus être ensorcelés d’une manière ou d’une autre. L’un d’eux s’ouvrit lentement dévoilant deux objets qui firent venir les larmes aux yeux du Poufsouffle. Un ampli combo de 30 Watts et une superbe Squier Vintage Modified Precision Bass sur son socle, la réplique exacte du modèle qu’il utilisait chez lui avant de découvrir ses pouvoirs et de passer son temps à étudier. Apparemment, le tout était relié et alimenté par magie, aucun câble n’étant visible. Et de toute façon, vu la qualité de l’électricité dans l’école qui était inexistante, à quoi d’autre pouvait-on s’attendre.

JB se précipita sur l’instrument, le passa en bandoulière et se sentit nostalgique mais tellement bien. Un médiator était posé sur l’ampli, le musicien gloussa en le regardant avec mépris, il préférait de loin jouer au doigt. Il caressa le bois, les cordes, testa leur tirant, les notes sonnaient avec une pureté miraculeuse et elle était déjà accordée parfaitement. Il était temps de retrouver les bonnes vieilles habitudes.
Quelques mélodies simples résonnèrent dans la salle. Stand by me, Superstition… Des titres qui avaient fait fureur il y a très longtemps dans le monde moldu. Il se mit à chanter en même temps qu’il jouait. Certaines chansons de Nirvana, un groupe légendaire le firent frissonner tandis qu’il les interprétait.

Il retrouvait des sensations depuis longtemps perdues. Les cordes qui mettaient la chaire des doigts de sa main gauche à vif et la réaction du son face à sa façon de gratter avec sa main droite. Il se mit d’un coup au slap, jouant des airs bien plus funky, s’amusant à retrouver des riffs connus , à créer les siens.

Toute notion du temps s’évanouit de son esprit, la fatigue disparut en même temps que l’ennui. Il ne pensait plus à ses cours, aux sortilèges, à l’ennui qu’il ressentait. Il y pensa seulement quand il pointa l’ampli de sa baguette pour y mettre plus de son afin de prendre encore plus de plaisir au risque de perdre de ses capacités auditives.

Ce qu’il n’avait pas remarqué était que le rideau qui aurait permis de couper le son aux personnes hors de l’alcôve était resté ouvert et que dans sa satisfaction il n’avait pas demandé à la Salle de fermer sa porte. N’importe qui pouvait le surprendre dans sa transe. Dans tous les cas, il ne s’en apercevrait pas avant un petit moment vu comme il était parti sur sa lancée.

[RP libre, venez si vous voulez, en attendant je joue ^^]
Raphaëlle Elfast
Raphaëlle Elfast
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


La Salle des Arts Empty
Re: La Salle des Arts
Raphaëlle Elfast, le  Lun 8 Avr - 19:59

Il était à peu près 17h30 quand Raphaëlle sortit de son cours de botanique. Elle avait été très nul à ce cours, et s'était faite agressé par un des Botruc qui pensait surement que Raphaëlle était une bûcheronne. Elle avait en effet, mis une chemise en plaid rouge et noir, mais cette créature s'était trompé de cible. Enervée, elle se hâta de rentrer dans le chateau. Elle croisa deux premières années de Poufsouffle se faire des messe basse, et les boscula d'une telle force, qu'une d'entre elle tomba sur les fesses. Raphaëlle bien sûr ne s'excusa pas et ajouta même un "Vire de là" pas très sympathique. Elle se sentait forte et invinsible face aux plus jeunes qu'elles. Sur sa route elle bouscula encore 2 ou 3 élève dont un qui manqua presque de tomber sur une armure, mais son camarade l'avait rattrapé à temps.

Elle passa dans un couloir et remarqua une inhabituelle porte avec des rideaux. Plus elle s'approchait, plus elle entendait une mélodie, mais elle était à peine audible. Elle regarda autour d'elle, dans son énervement et sa joie de pousser les élèves elle s'était égarer et se trouvait devant une porte qu'elle n'avait jamais vu. Il n'y avait personne autour d'elle, et décida donc d'écouter la mélodie qui émanait de la porte. Elle l'ouvrit doucement et une musique excessivement forte s'en sorti. Raphaëlle entra vite pour libérer ses doigts et les placer sur ses tympans. La musique était bonne mais beaucoup trop forte.

Raphaëlle remarqua enfin qu'il y avait quelqu'un dans la pièce et c'était d'ailleurs de lui que venait la musique. Un son assez gras de basse. Raphaëlle connaissait bien les instrument de musique moldu, elle pratiquait de la guitare depuis ses 4 ans. Elle ne voyait pas son visage car il était dos à la verte et Argent, mais elle resta un petit moment à le regardait sans qu'il ne s'aperçut de rien. Il semblait déchaîné, libre, vivant et Raphaëlle ne s'étonna pas d'une telle fougue, la musique ça se vivait. Elle commença même, sans s'en rendre compte à taper le rythme du pied mais cessa très vite quand elle repensa à la journée terrible qu'elle avait passé! Elle n'avait pas vraiment envie d'être gentille.

Le garçon n'avait pas encore remarqué la présence de la jeune femme elle décida alors de le couper dans son élan. Elle pris sa baguette magique, libérant un de ses tympans fragile et dit d'une voix distinct et douce en pointant la source du son: l'amplificateur :


*Sourdinam*


La musique se stoppa d'un coup pour reprendre des déci-belles à peu près normales. La jeune fille regarda alors avec un sourire sadique la réaction du jeune homme. Elle éspérait lui faire peur, l'intimidier, le mettre mal à l'aise, le faire culpabiliser. Elle fronça alors les sourcils et se permit de dire:

"Non mais ça va pas de mettre le son si fort ! Il y en a qui bosse, et à cause de toi j'arrive pas à me concentrer! On t'entend depuis l'autre bout du couloir!" mentit-elle



[Salut je m'incruste :3]

Jean-Baptiste Flitwick
Jean-Baptiste Flitwick
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Salle des Arts Empty
Re: La Salle des Arts
Jean-Baptiste Flitwick, le  Lun 8 Avr - 20:37

Pris dans sa musique, dans son moment où rien d'autre n'existait que sa basse, ses doigts contre les cordes, les notes qui s'imposaient à lui une fraction de seconde avant de les jouer, comme si une force avait pris le contrôle de son corps. Il s'observait se déchainer sur son instrument, il se sentait seul au monde, dans une sorte de cocon de coton, engourdi mais tellement énergique, ailleurs et si présent.

Tellement pris que quelques secondes passèrent avant que le jeune musicien ne se rende compte que le trip redescendait. Il n'était plus dans son monde, il n'était plus seul au monde. La musique avait baissé en volume, l'ambiance avait changé, il ne ressentait plus la chaleur de sa musique mais plutôt la froideur des intentions d'une autre personne.

-Non mais ça va pas de mettre le son si fort ! Il y en a qui bosse, et à cause de toi j'arrive pas à me concentrer! On t'entend depuis l'autre bout du couloir!

Un sourire se dessina sur son visage et il se retourna lentement pour découvrir l'intrus. C'était en fait une jolie intruse mais elle avait quand même interrompu son voyage. Son regard parcouru la jeune Serpentard de haut en bas. Elle avait osé une intrusion dans son intimité, il n'était plus question de bonne manière. Et puis d'ailleurs, c'est plutôt flatteur si on vous regarde autant, c'est que vous êtes loin d'être repoussante.
Une fois l'inspection finie, après tout de même de longues secondes, il conclut qu'elle était en effet loin d'être hideuse. Il planta ses yeux changeants dans les émeraudes de la jeune fille et s'adressa à elle d'une voix calme et posée:

-Ben alors? T'aimes tellement ce que tu as entendu que tu veux garder la musique pour toi toute seule? Partage un peu, c'est le but de la musique, tu veux jouer avec moi d'ailleurs?
Raphaëlle Elfast
Raphaëlle Elfast
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


La Salle des Arts Empty
Re: La Salle des Arts
Raphaëlle Elfast, le  Mar 9 Avr - 13:43

Le jeune homme se retourna enfin, il était grand, châtain et très bien habillé. Il sourit à Raphaëlle qui ne lui rendit pas, et commença à la scruter de haut en bas. Pour qui il se prenait, à la mater ainsi? Raphaëlle se sentit gêné et croisa les bras pour au moins cacher sa poitrine ! Elle avait comme l'impression de passer sous des rayons qui permettait de voir sous les vêtements. Il la regarda dans les yeux, et Raphaëlle tourna le regard d'un air mal poli et embêté:

"Ben alors? T'aimes tellement ce que tu as entendu que tu veux garder la musique pour toi toute seule? Partage un peu, c'est le but de la musique, tu veux jouer avec moi d'ailleurs?"


La jeune fille serra ses poings. Certes elle aimait la musique mais elle préférait les chansons calmes et douces, le genre de sérénade acoustique. Elle ne voulait pas garder la musique pour elle toute seule, vu qu'elle avait menti, elle voulait juste embêter une fois de plus ses camarades de Poudlard malgré que celui-ci ne fût pas en première année. Elle fût vexée qu'il le prenne si bien, et voulait lui faire bien comprendre à qui il avait à faire. Elle s'avança vers lui d'un pas énervé:

"Non mais t'as pas compris je crois! Je veux pas jouer avec toi, je veux que t'arrête ce boucan! On aurait dit une horde de Mandragores!"

Elle s'était rapproché pour être à quelques mètres de lui. Elle discernait mieux son visage. Il avait d'épais sourcils qui lui donnait un regard séduisant. Elle fronça les sourcils pour montrer son mécontentement. Elle faisait une musique beaucoup plus mélodieuse que la sienne et repensa à un air qu'elle avait composé avec sa guitare. Son visage se détendit et elle eût même un léger sourire à cette pensée. Sans qu’elle s'en soit rendu compte , une guitare acoustique bleue nacrée apparut derrière l'un des nombreux rideaux que contenait la pièce.

"Puis c'est quoi cette pièce? Depuis quand on a une salle musique à Poudlard?!"dit-elle avec agacement
Jean-Baptiste Flitwick
Jean-Baptiste Flitwick
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Salle des Arts Empty
Re: La Salle des Arts
Jean-Baptiste Flitwick, le  Mar 9 Avr - 20:07

"Non mais t'as pas compris je crois! Je veux pas jouer avec toi, je veux que t'arrête ce boucan! On aurait dit une horde de Mandragores!"

La jeune fille se rapprocha et sourit un peu, son visage se détendit comme si elle partait dans des souvenirs.

"Puis c'est quoi cette pièce? Depuis quand on a une salle musique à Poudlard?!"dit-elle avec agacement

JB éclata de rire à cette remarque. Sa musique comparée aux Mandragores... Une idée lui vint alors pour sa prochaine réplique. De plus, le fait que la jeune fille se rapprocha de lui lui fit garder son sourire. Une sorte de miroir à celui de la Serpentard. Elle était encore plus mignonne quand elle souriait.

-Tu veux dire que mon son est mortel? Ou que les gens s'évanouissent tellement je joue bien? C'est gentil.

Il agrémenta sa remarque d'un sourire taquin et d'un air sûr de lui qui avait de quoi mettre hors de lui le plus patient des vieux sages. Fallait pas venir le couper dans son élan. Et puis il était sûr qu'elle appréciait la musique. On ne venait pas dans la Salle sur Demande jusqu'à un garçon qu'on ne connaissait pas simplement pour baisser le son pour pouvoir étudier tranquillement au milieu d'un couloir vide où rien ne permettait de s'asseoir.

Toute musique s'étant arrêtée et les jeunes gens s'étant tus, un bruit d'étoffe se fit entendre. Le musicien se tourna dans cette direction et aperçut une guitare acoustique bleue étincelante posée sur un socle derrière le rideau qui venait de s'ouvrir et de provoquer le bruit.

-Ah ouais, vu que c'est pas moi qui ai passé commande, c'est surement toi. Mais tu n'as surement pas envie de jouer avec moi hein.

Un clin d’œil fusa en même temps que le fameux sourire.
Raphaëlle Elfast
Raphaëlle Elfast
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


La Salle des Arts Empty
Re: La Salle des Arts
Raphaëlle Elfast, le  Mer 10 Avr - 0:31

Le garçon éclata de rire à la réponse de la Serpentard. Elle croisa les bras en signe d'agacement. Décidemment elle n'appréciait pas l'attitude du jeune homme à son égard, mais en même c’est sûre que c'était elle qui était venu dans la salle où il était déjà. Elle le regarda d'un air supérieur et attendit sa réponse:

"Tu veux dire que mon son est mortel? Ou que les gens s'évanouissent tellement je joue bien? C'est gentil."


Elle lança un petit "Pff", et tourna la tête en direction de la salle. Elle la regardait de plus près. Elle était faite avec des rideaux en velours violet, et n'avait cependant aucune fenêtre. L'éclairage était néanmoins suffisant pour qu'on y voit simplement. En détournant le regard elle vit une guitare identique à la sienne et ses yeux devinrent ronds comme des billes. Comment était-ce possible ? Elle fronça à nouveau les sourcils en regardant le jeune homme en quête de réponse:

"Ah ouais, vu que c'est pas moi qui ai passé commande, c'est surement toi. Mais tu n'as surement pas envie de jouer avec moi hein."


Raphaëlle ne comprenait pas d'où venait cette guitare à part de son esprit. Elle pensa alors que cette pièce avait le don de lui montrait ce qu'il désirait. Certes Raphaëlle désirait jouer, mais elle n'avait pas envie de le faire devant lui! Et puis Raphaëlle n'était pas du genre à être à l'aise avec les gens, ils l'intimidaient. Quand elle jouait, c'était dans sa chambre, seule, et tout doucement de manière à ce que personne ne l'entende. Elle ferma les yeux et désira ne plus voir cette guitare. Mais n les rouvrant elle était toujours là, reluisante, et prête à l'emploi. Elle plongea son regard dans celui du jeune homme et dit:

"J'ai pas envie de jouer avec toi!" dit-elle en croisant les bras telle une enfant.

Elle s’aperçût qu'elle ne savait pas son prénom et n’aimait pas ne pas savoir à qui elle s'adressait. Elle le regarda de haut en bas essayant de deviner sa maison. Vu son allure, son arrogance, c'était surement un Gryfondor. Quoique, en le regardant de plus près elle pensa qu'il venait plus certainement de Poufsouffle. Un dévergondé comme ça devait surement être à Poufsouffle. Elle prix une voix hautaine et dit:

"Et tu es...?"
Jean-Baptiste Flitwick
Jean-Baptiste Flitwick
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Salle des Arts Empty
Re: La Salle des Arts
Jean-Baptiste Flitwick, le  Mer 10 Avr - 4:17

Le comportement de la Serpentard ne laissait aucun doute sur la perspicacité du Choixpeau à choisir sa Maison. Capricieuse, hautaine, agressive. JB sourit encore lorsqu'il vit les yeux de la jeune fille se faire comme ce chat qui a marqué les esprit des moldus d'il y a plusieurs générations. Les pupilles dilatées et les yeux larmoyants. Il ressentait le désir de l’intruse pour l'instrument et sa pratique d'où il était. On voyait aussi qu'elle tentait de luter. Elle ferma ses yeux et les rouvrit avec une expression de surprise. Pas difficile de deviner qu'elle essayait de se servir du pouvoir de la Salle mais elle n'était pas si facilement dupe. Elle regarda le jeune homme dans les yeux, il devait l'avouer, ils étaient beaux.

"J'ai pas envie de jouer avec toi!" dit-elle en croisant les bras telle une enfant.


Cette remarque amusa encore plus le bassiste. C'était toujours une super expérience de jouer avec quelqu'un d'autre. Surtout quand cette personne ne joue pas un instrument si répandu que ça et qu'il est assez bon pour s'adapter à ceux qui l'accompagnent. Il le voyait qu'elle mourait d'envie de prendre cette guitare qui devait être aussi une réplique de la sienne vu son expression en la découvrant. Se retenait-elle par fierté? Par timidité? Il va falloir régler ça... D'un coup, elle le regarda de haut en bas comme lui même l'avait fait plus tôt mais pas de la même façon. Elle analysait autre chose que son corps.

"Et tu es...?"


Ah voilà ce qu'elle cherchait. Le Poufsouffle la fit languir un peu avant de donner sa réponse, la regardant droit dans les yeux avec intensité en se demandant ce qu'elle pouvait bien penser. Ce qu'il y avait derrière cette forteresse de bravades et d'agression. Ce qu'elle pouvait bien imaginer savoir de lui. Ce qu'elle avait vécu pour en arriver dans une salle vide, à prétendre être là pour une raison toute autre que ce qu'elle voulait vraiment, à agresser un garçon qui, de toute évidence, ne se sentait pas le moins du monde touché par ses réflexions et qui semblait même s'en amuser.

-Moi c'est JB, et toi?


Raphaëlle Elfast
Raphaëlle Elfast
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Métamorphomage
Permis de Transplanage


La Salle des Arts Empty
Re: La Salle des Arts
Raphaëlle Elfast, le  Mer 10 Avr - 15:49

Une fois de plus le garçon rigola. Raphaëlle bouillonnait face à cette attitude désinvolte. Il la regarda avec un air de défis, et Raphaëlle leva un de ses sourcils et fronça l'autre. Qu'est-ce qu'il attendait pour répondre il ne souvenait pas de son prénom ou quoi? Il prit enfin la peine de répondre:

"Moi c'est JB, et toi?"

"Raph'!"

JB était surement un diminutif et Raphaëlle donna alors le sien. Elle commença à essayer de deviner le nom de son camarade: Jsuisun Boulet? ou bien Jfaisle Beau. En y réfléchissant plus sérieusement elle pensa qu'il s’appelait Jean Baptiste ou bien Jean Bastien, mais c'était moins courant. Elle ne savait pas de quelle maison il était mais s'en fichait. Elle n'avait pas envie de rester là avec lui, elle était énervée et n'avait pas envie de provoquer une bagarre maintenant. Elle serra les poings et s'avança par la sortie. Elle lui lança un regard de reproche et lui lança:

"Si je te reprend à faire autant de bruit, j'avertis les préfêts qu'on t'enlève des points!!"

Elle tourna la tête d'un air hautain laissant la guitare à sa place. Avant qu'elle eût franchis la porte un *Pop* retentit. La guitare venait de disparaître . Cependant Raphaëlle ne se retourna pas, ouvrit la porte et la claqua d’un avec agressivité .
*Quelle plaie ce mec* pensa-t-elle en remontant les escaliers menant à son dortoir.
Jean-Baptiste Flitwick
Jean-Baptiste Flitwick
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Salle des Arts Empty
Re: La Salle des Arts
Jean-Baptiste Flitwick, le  Jeu 11 Avr - 3:09

Il aperçut la jeune fille serrer les poings, de colère ou de frustration, peu importe, JB était satisfait. Elle venait l'interrompre, le réprimander parce qu'il jouait de la musique. En plus, elle réfrénait ses instincts en tournant le dos à son instrument. Quelle fille charmante. Elle l'avait bien cherché.

"Si je te reprend à faire autant de bruit, j'avertis les préfets qu'on t'enlève des points!!"

Et voilà qu'elle se mettait à le menacer maintenant... Décidément, c'était une Serpentard dans toute sa splendeur. Le stéréotype. Imbue d'elle même, presque autant que lui d'ailleurs, autoritaire, menaçante, arrogante, froide, rabat-joie. Cette liste de qualités ajoutées à la menace de la jeune fille fit encore rire le jeune homme. Elle tourna les talons, la guitare disparaissant d'un coup alors qu'elle se mettait à marcher vers la sortie.
En bon gentleman, JB risqua quand même un coup d’œil vers le verso de l'intruse, qui était aussi séduisant que l'avant.


Bon mon vieux, on sait jamais, tu reviendras demain. pensa-t-il.

Il reposa la basse sur son socle, la regarda une dernière fois, imprimant son image dans sa tête et sortit de la salle à son tour, la porte disparaissant lentement lorsqu'il l'eut fermée étant donné que personne ne se trouvait plus à l'intérieur.

_________________________________________________________

Le lendemain, JB revint devant la porte de bon matin, sans même prendre le temps d'un petit déjeuner correct. Le temps des trois allers et retours nécessaires, il était dans la salle, sa belle basse l'attendant au même endroit qu'il l'avait laissée.

Il repartit donc dans ses morceaux, tantôt des compositions et de l'improvisation, tantôt des morceaux connus qu'il appréciait et avec lesquels il avait appris à jouer. Cette salle était définitivement géniale. Il allait surement ramener ses bouquins de la bibliothèque de temps en temps pour bosser et jouer en alternance. En attendant, il était reparti dans sa transe, dans son monde.


Edit Elenna: Bonjour, votre message déforme le forum. Je me permets donc de réduire la "barre" que vous avez inclu dans votre rp pour ne plus qu'elle déforme le design du forum. Merci de faire plus attention la prochaine fois. Amicalement.
Luia Luminos
Luia Luminos
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Salle des Arts Empty
Re: La Salle des Arts
Luia Luminos, le  Dim 30 Juin - 17:23

[Pas de nouvelles depuis plus d'un mois, je pense que je peux poster ici. Si problème, contacter par MP moi ou Akize]

RP avec Akize Xiraz

Depuis qu'elle vivait à Poudlard, Luia ne rêvait que d'une chose: monter au moins une fois sur scène et jouer une pièce de théâtre ou un sketch de sa création ou non devant les autres élèves. Certes, c'était une élève sérieuse de Serdaigle depuis déjà six ans mais comme la plupart de ses amis et de ses connaissances le savaient, elle adorait aussi faire la fête et les quatre-cents coups. Tout ça grâce au théâtre qu'elle pratiquait depuis toujours devant ses parents et qui avait repoussé long depuis déjà des années sa timidité.Le théâtre avait donc été une partie intégrante de sa vie et ses amis ne l'ignoraient pas.


Elle se dirigeait donc vers la toute neuve salle des arts en pensant à cela et se dit qu'elle pourrait ainsi montrer son "talent" à une personne proche d'elle qu'elle  avait invitée à l'y rejoindre, son frère adoptif.

Elle arriva enfin et entra. Il n'était pas encore là. Dommage... Mais bon, ça lui laissait le temps d'explorer les lieux tranquillement. Elle savait que tout les types d'arts ou presque étaient présents ici. Elle regarda partout et vit d'abord la scène. Elle sourit à cette vue car chez elle, elle ne jouait jamais sur une scène. Elle contempla les différentes parties puis, en attendant, s'assit et ferma les yeux, rêvant à un spectacle en ces lieux où les élèves des diverses maisons l'applaudiraient.Cela dura quelques temps puis elle rouvrit les yeux et ne vit toujours pas Akize.

Elle se décida alors à monter sur scène pour commencer à se mettre dans la peau d'un personnage et à le jouer. Elle sortit un texte de son sac et se mit à le relire. Elle aimait les ratures et autres qu'il y avait, cela signifiait qu'elle l'avait lu et relu et qu'il était désormais au point pour être joué. Elle se releva et se mit à déclamer la première réplique:

-Oh mon cher et tendre, pourquoi t'en es-tu allé, me laissant seule ici? Sans toi, je suis comme une fleur sans pétales, un chat sans poils, une fourchette sans couteau... C'est-à-dire rien. Je erre dans la ville à ta recherche, je me perds... Vite, reviens de ta "croisette" ou "croisade" ou que sais-je encore...

Elle reprit son souffle et entama la deuxième réplique, celle du "cher et tendre" qui évidemment arrivait au moment propice. Elle se demanda si elle pourrait demander à Akize de le faire quand il serait arriver. Mais bon, c'était pas le moment d'y penser. Elle réclama donc:

-Me revoilà, pousinette,enfin. Ouvre tes bras, j'arrive.

Après cette phrase, elle se décida à attendre Akize pour parler et lui faire jouer le deuxième rôle s'il le voulait bien. Elle s'assit donc sur le bord de la scène et attendit.
Akize T. Xiraz
Akize T. Xiraz
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Python royal


La Salle des Arts Empty
Re: La Salle des Arts
Akize T. Xiraz, le  Dim 30 Juin - 17:47

Au début de l'après midi, Akize avait décidé de faire une petite sieste, il était très fatigué après la matinée qu'il a eut. En effet, il avait été visité quelques magasins qu'il l'intéressaient. Une bonne matinée d'après le poufsouffle, d'ailleurs. Il avait vu l'invitation de sa demie-soeur qu'il considère comme sa soeur, une personne sur qui se confier. Cette lettre lui dit de venir rejoindre sa soeur en fin d'après-midi. Il s'est donc dit qu'il avait le temps de faire une petite sieste, rien qu'une heure. D'ailleurs, pendant sa sieste, il fit un rêve assez étrange : le rêve était que sa soeur tomba amoureuse de lui et l'embrassa devant sa petite amie, celle-ci quitta Poudlard immédiatement après ce baiser. Heureusement, ce n'était qu'un rêve, ou plutôt, qu'un cauchemar. Le poufsouffle n'aurait pas aimé avoir cette scène, surtout pas si c'est vrai.

En se réveillant, le poufsouffle sentit tout de suite qu'il était beaucoup, mais alors beaucoup moins fatigué, celui-ci s'était endormi vers deux heures. En se réveillant, il prit son temps, puis regarda l'heure qu'il était. Sa réaction était vraiment stressante. « Quoi ? Il est dix sept heure ? Je suis en retard ! » Akize stressa, il était en retard alors que sa Luia comptait vraiment sur lui. Il était très déçu et mit des vêtements assez cool, même si ce n'est pas souvent le cas, il n'a pas le temps ! Il fila ensuite dans la salle des arts. Avant d'entrer dans la salle, il souffla pour ne pas montrer à sa soeur qu'il avait stressé, mais ça ne marcha point. On vit des gouttes descendre de son visage, une à une. Ensuite, il vit sa soeur assise sur la scène avec une feuille à la main remplie de fautes. Akize s'est vite-fait rendu compte qu'elle allait lui faire du théâtre, heureusement que l'adolescent aimait ça, sinon, il serait reparti direct. Il arriva vers Luia. Il lui adressa la parole, pour s'excuser.

Bonjour Luia. Excuses-moi, j'ai voulu faire une petite sieste mais.. j'était tellement fatigué que j'ai presque fait ma nuit.

En espérant que Luia accepte ses excuses. Il était très déçu de lui-même. Franchement, quel fou d'avoir dormi à l'heure là sachant qu'il était très fatigué.
Luia Luminos
Luia Luminos
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Salle des Arts Empty
Re: La Salle des Arts
Luia Luminos, le  Dim 30 Juin - 18:07

Luia commençait à s'inquiéter et à regarder sa montre.. Elle lui avait certes donné rendez-vous en fin d'après-midi mais dix-sept heures commençait à se rapprocher... Elle se demandait si le Poufsouffle ne l'avait pas oublié. Mais elle le vit ensuite arriver, très stressé et tout essoufflé. Il suait, comme s'il avait couru, ce qui était sûrement le cas.

Elle l'entendit approcher et se mit à le voir bafouiller des excuses:


Bonjour Luia. Excuses-moi, j'ai voulu faire une petite sieste mais.. j'était tellement fatigué que j'ai presque fait ma nuit.

Elle se remémora alors ses souvenirs de jeune élève de son âge et sourit. Bien qu'il ne soit que son demi-frère ou son frère adoptif selon leurs divers façons de apostropher, il lui ressemblait vraiment sur certains points. Elle lui sourit et dit:

-Ne t'inquiètes pas, ça arrive à tout le monde d'être fatigué et en retard. Alors excuses acceptées.

Elle l'invita ensuite à venir la rejoindre sur scène. Ils n'avaient pas grandis ensemble mais avaient peut-être des points communs, après tout. Elle lui montra donc la feuille qu'elle tenait à la main qu'il avait sûrement vu en entrant. Elle espérait que, rien qu'avec ce geste, il comprenne ce qu'était cette feuille et la raison première de leur présence ici. Mais elle ajouta tout de même:

-Tu a sûrement vu cette feuille en arrivant? C'est un texte de théâtre pour deux que j'ai écrit. J'ai essayé de le jouer seule en interprétant les deux personnages avant ton arrivée mais je n'y arrive pas. Alors, à moins que tu ne veux qu'on discute ici ou bien ailleurs, je te propose qu'on essaye de la jouer tous les deux.

Elle prit sa feuille dans ses mains et attendit une réponse. Pendant ce temps, elle relut pour la énième fois son court texte mais ne rajouta pas de ratures ou autre, signe qu'il était vraiment parfait.
Akize T. Xiraz
Akize T. Xiraz
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Python royal


La Salle des Arts Empty
Re: La Salle des Arts
Akize T. Xiraz, le  Lun 1 Juil - 19:58

Et dire qu'il pétait la forme en fin d'après midi.. Il faut le faire, entre nous. Il avait très peur qu'elle refuse et dise un truc du genre « Non Akize. Excuses non-pardonnées, tu as reçu une lettre. » Dans ce cas, il aurait tout de suite fait ses valises et aurait quitté Poudlard d'un grand pas. Sa fierté, il y tient. Il n'aurait pas du tout aimer d'avoir déçu une personne, encore moins un être chère pour lui. Heureusement pour lui, Luia n'avait pas l'air énervée, il a de la chance. Elle aurait pu être fâchée et le remballer, surtout qu'elle en a la possibilité.

Ne t'inquiètes pas, ça arrive à tout le monde d'être fatigué et en retard. Alors excuses acceptées.

Ouf, encore heureux pour lui. Il sais que ça a déjà arrivée à Luia, donc il savait presque qu'elle aurait acceptée ses excuses, même si elles sont minables. Il n'avait pas que ça qui traversait dans sa tête, donc il a sorti ça. En tout cas, il était assez content d'avoir une demie-soeur comme Luia. Elle est très sympathique, et très jolie aussi, d'ailleurs. Elle doit sûrement en faire fondre des garçons. Pas comme le poufsouffle, d'après lui. C'est sûr que quelques filles lui plaisaient mais bon.. beaucoup trop belle pour lui. Si le poufsouffle demanderait aux certaines filles lui plaisant de sortir avec, ces filles refuseront obligatoirement sans attendre. C'est malheureux, mais c'est la vie.

Tu a sûrement vu cette feuille en arrivant? C'est un texte de théâtre pour deux que j'ai écrit. J'ai essayé de le jouer seule en interprétant les deux personnages avant ton arrivée mais je n'y arrive pas. Alors, à moins que tu ne veux qu'on discute ici ou bien ailleurs, je te propose qu'on essaye de la jouer tous les deux.

Quoi ? Lui faire faire du théâtre, non mais oh ! Heureusement qu'Akize aime bien ça, sinon il aurait dit non d'un pas ferme. Hâte de commencer, d'ailleurs ! Il a vraiment une envie de savoir quel rôle il va pratiqué et ce qu'il doit apprendre, et surtout en combien de temps. 'Fin, il s'imagine déjà à un grand spectacle rempli de monde. Malheureusement pour lui, ce n'est pas le cas, normalement.

Avec plaisir, Luia. J'aime bien le théâtre donc, je m'amuserait sûrement. Surtout avec toi, sachant qu'on a des liens, on va bien s'amuser ! J'le sens bien.

Il avait sûrement raison. En tout cas, il attendait de voir ce qu'il allait faire avec grande impatience.

Edit Ailinn : Bonjour Akize. Ton RP comporte de très nombreuses fautes de syntaxe et de grammaire que je te demanderai de corriger. Amicalement,
Luia Luminos
Luia Luminos
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Salle des Arts Empty
Re: La Salle des Arts
Luia Luminos, le  Lun 1 Juil - 22:34

Le temps passa un peu et le jeune homme lui répondit enfin:

Avec plaisir, Luia. J'aime bien le théâtre donc, je m'amuserait sûrement. Surtout avec toi, sachant qu'on a des liens, on va bien s'amuser ! J'le sens bien.

Elle sourit à cette évocation. Il avait l'air d'aimer aussi le théâtre et c'était tant mieux car elle comptait bien lui faire jouer cette pièce.Enfin, ils allaient répéter maintenant et ils la joueraient peut-être lors d'un des spectacles de l'école. Elle s'y voyait déjà en tout cas. Elle se mit debout et commença à réfléchir sur la meilleure manière d'introduire le sujet du sketch à son demi-frère. Elle arpenta la scène en faisant les cents as et en oublia presque qu'il était là. Lorsqu'elle sut enfin quoi dire, elle se tourna vers lui:

-Bon, en fait, c'est un sketch que j'ai écrit, il est parfait selon moi mais bon c'est que mon avis.En gros, c'est une sorte de comédie autour de deux êtres qui s'aiment et se retrouvent au bout d'un long moment. Ce qui fait le comique? Ce qu'ils se disent, comment ils le disent... Bon, il a jamais été joué avant mais bon, si jamais il est accepté dans un des spectacles de Poudlard un jour, j'aimerais que tu joue le rôle du mec s'il te plaît car je me vois pas jouer les deux rôles. Bon, pour cette fois, on peut juste répéter et la prochaine fois, s'il y en a une, je te donne une copie du texte et on peut commencer à penser au reste. Ça te va?

En attendant une réponse, Luia se rassit au bord de la scène et se souvint des fois où elle avait jouée devant sa famille, un de ses grands plaisir. Elle ferma les yeux, les souvenirs affluèrent. En fond d'elle, elle pria même qu'il accepte le rôle qu'ils commencent de suite à répéter.


 
Contenu sponsorisé

La Salle des Arts Empty
Re: La Salle des Arts
Contenu sponsorisé, le  

Page 1 sur 10

 La Salle des Arts

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.