AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
12.90 €
Voir le deal

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande
Page 3 sur 10
La Salle des Arts
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Trevor Le Dragon
Serpentard
Serpentard

La Salle des Arts - Page 3 Empty
Re: La Salle des Arts
Trevor Le Dragon, le  Sam 13 Déc 2014 - 2:57



RP avec Peter McRain et Wilum Kyle


Trevor ferma ses yeux, fronça ses sourcils et serra ses poings si violemment que ses jointures en devinrent blanches. Il avait désespérément besoin d'un endroit où s'abandonner. Il cligna ensuite des paupières, jetant un regard hésitant au mur en face de lui. Sur la barrière que formait un peu plus tôt le mur devant lui, se dessinait maintenant une porte aux poignées qui ne demandaient qu'à être ouverte. Trevor vérifia que personne ne l'avait suivit afin de pénétrer dans la vaste pièce qu'était devenue la Salle Sur Demande. Il esquissa un sourire en coin en remarquant son propre bloc-note et un vieux crayon de bois trôner en plein milieu de la salle. Trevor était presque autant fanatique du dessin que de soi-même et s'installa donc à même le sol, devant son carnet et le crayon, dans l'intention de son plonger complètement dans son oeuvre et d'oublier tout le reste de sa vie.

Les coups de crayon se faisaient de plus en plus précis, de plus en plus déterminés. Sans même y penser, Trevor était en train de crayonner un lion sur le papier délicat qui constituait la grande majorité de son carnet. Puis, s'ensuit un tigre, un aigle, un serpent, un cheval, des lapins et un dragon. C'était sa signature, le dragon. Le dernier petit détail qui faisait de l'oeuvre la sienne.

Le brun continua de dessiner comme si plus rien ne comptait autour de lui. Pas même la porte qu'il avait laissée ouverte...



Dernière édition par Trevor Le Dragon le Dim 11 Jan 2015 - 20:53, édité 1 fois
Peter McRain
Peter McRain
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Salle des Arts - Page 3 Empty
P
Peter McRain, le  Lun 15 Déc 2014 - 17:38

Rp Libre, Avec : Trevor.
Peter s'était à nouveau perdu dans les longs couloirs de poudlard, il avait du mal avec les cartes de poudlard et son sens de l'orientation ne l'aidait nullement. Peter commençait à s'inquiéter, un Serpentard lui avait déjà raconté qu'un ancien élève s'est perdu dans les couloirs et que l'on l'a jamais revu depuis, Même s'il se doutait que ce n'étaient que des rumeurs il ne pouvait s'empêcher de trembler de peur ! Tout d'un coup il aperçut une grande porte en forme d'arche mi-ouverte ! Il crut premièrement à la grande salle mais, il se souvint douloureusement qu'elle n'était pas situé dans un couloir sombre et terrifiant. Il ouvrit lentement et avec précaution cette grande porte puis contempla cette belle salle devant lui ! Il n'y a jamais mis les pieds, il y avait de gros bouquins un peu partout et placés n'importe comment. Il hésita puis mit un pied puis l'autre ... Une fois arrivée à la moitié de la salle il y trouva un Serpentard en train de gribouiller sur un carnet ...
Trevor Le Dragon
Trevor Le Dragon
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Salle des Arts - Page 3 Empty
Re: La Salle des Arts
Trevor Le Dragon, le  Lun 15 Déc 2014 - 22:20

Lorsqu'il entendit des pas derrière lui, Trevor se retourna. Il vit un jeune homme qui devait probablement avoir son âge, ou pas loin, entrer dans la Salle Sur Demande. C'était bizarre, que deux personnes n'entrent pas en même temps dans la salle, mais se retrouve quand même. Le jeune homme avait les cheveux longs, comme Trevor, mais ceux-ci étaient d'une couleur rouge orangée. Il mit du temps avant de se rendre compte que Trevor était présent, lui aussi, dans la Salle Sur Demande. Leurs regards se croisèrent et Trevor haussa un de ses sourcils parfaitement dessinés. Il était venu ici pour être seul, au calme, mais bien sûr, un inconnu devait se pointer et le déranger. Le brun soupira puis reporta sont attention sur son carnet. Après quelques secondes Trevor prit enfin la parole :

- Qu'est ce que tu fais là ?
Peter McRain
Peter McRain
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Salle des Arts - Page 3 Empty
Re: La Salle des Arts
Peter McRain, le  Ven 19 Déc 2014 - 23:13

Peter avait deviné où il se trouvait, Le Serpentard en train de gribouiller sur ce vieux papier l'avait mis sur la piste, La question de ce dernier était toujours sans réponse.
Peter remarqua un petit ukulélé posé sur une table, il le saisit puis commence à jouer un vieux morceau moldu (Cela parlait d'arc-en-ciel).
Le jeune homme à la maison verte attendait toujours une réponse, Mais, Peter n'était toujours pas disposé à répondre.
Il reposa le ukulélé, puis, prit cette fois une vieille guitare classique qui vivait sans aucun doute ses derniers jours et se mit à jouer le même morceau, L'artiste-en-herbe quant à lui attendait toujours une réponse et Peter n'était toujours pas disposé à répondre.
Peter aimait jouer la comédie et le rôle de l'homme mystérieux lui plaisait grandement !
Il ne s’arrêta de jouer qu'une fois qu'une des cordes de l'instrument déjà fort usée pète en lui coupant légèrement un doigt, Il lança un petit "Aïe" puis cria en sortant sa longue baguette : 
"EPISKEY !" l’écoulement de sang malgré qu'il soit négligeable s’arrêta puis le Serdaigle prit parole jugeant que la plaisanterie avait assez durée  :


Peter : "J'était perdu dans les couloirs, et je m’ennuyait ! On va dire que mon problème est réglé ici !" 
Trevor Le Dragon
Trevor Le Dragon
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Salle des Arts - Page 3 Empty
Re: La Salle des Arts
Trevor Le Dragon, le  Mar 23 Déc 2014 - 22:46

Trevor fut surprit lorsqu'il vit le Serdaigle s'emparer d'un ukulélé et commencer à jouer. Il reposa ensuite l'instrument et prit une guitare. Il se pensait sûrement très drôle à faire tout ses petits tours. Le grand brun, toujours assis par terre reporta son attention sur son carnet de dessin. Il ne releva la tête que pour voir que l'autre c'était coupé avec une corde de la guitare, puis reporta son regard sur son dessin. Il s'ennuyait. Et le jeune homme devant lui ne semblait toujours pas vouloir lui répondre. Il finit par lui répondre :

- J'était perdu dans les couloirs, et je m’ennuyait ! On va dire que mon problème est réglé ici !

Trevor le regarda, un air dégouté collé au visage.

- Moi aussi je m'ennuyait. Et tu viens de rendre ça encore pire...

Il se détourna alors du jeune Serdaigle. Il était vrai que le vert et argent n'était pas des plus commode avec les inconnus, mais particulièrement lorsqu'il était en colère.
Wilum Järviden
Wilum Järviden
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Salle des Arts - Page 3 Empty
Re: La Salle des Arts
Wilum Järviden, le  Mer 24 Déc 2014 - 0:39

[•Autorisation de participation au Rp par Trevor •]

"Continue à mâcher comme cela je t' arrache les dents et avec ta grosse langue tant qu'on y est !
Non mais je rêve... Comment peut-on être écœurant et faire preuve d'autant de bassesses.


En cet instant, Wilum se sentait très mal. La vue horripilante de son camarade de maison qui mastiquait la viande comme un taureau affamé lui donnait une furieuse envie de recracher tout ce qu'il avait ingurgité -un morceau de pain et une cuillère de soupe-. Certes, son repas était bien maigre, mais il n'empêche que cela était rassurant compte tenu des habitudes alimentaires du canadien.
Il reporta à nouveau son regard vers l'autre vert et argent. Il était clair que si ce petit cinéma continuait, Wilum allait craquer. Déjà qu'il était à la limite de l'anorexie. Il se décida finalement à sortir de la Grande Salle, l'odeur de la nourriture lui emplissait les narines, ce qui augmenta encore plus son état nauséeux.

Il passa la majeur partie du temps à contempler le ciel dans le parc, tout comme la verdure recouverte d'une fine couche blanche de gèle.
Son ventre lui rappela à l'ordre avec un petit son significatif. Néanmoins Wilum abandonna l'idée de retourner dans la Grande Salle. Du moins jusqu'à demain.
Le jeune homme inspira une grande bouffée d'air. Il réajusta la petite couverture avec de petits motifs de daim.
Le parc était presque désert. Peu de personnes étaient entrain à rester dans la fraîcheur hivernal et le vent qui soufflait un peu glaçait les oreilles.
Wilum était installé sur le perron de la grande porte en bois. Ses orbes noires et profondes admiraient le ballet de Jorbabille qui volaient dans le ciel un peu gris. Un léger sourire vint flotter sur ses lèvres fines devenue plus pâles à cause du froid et un peu sèches.
Sans qu'il s'en aperçoive il avait croisé ses jambes. Ramenant ainsi ses genoux sur son torse.
Depuis son arrivée dans la célèbre école de sorcellerie tant de chose avait changées. Il avait durant le temps passé éprouvé de nombreux sentiments -la colère, la jalousie, la tristesse, la joie, la rancune et par moment le désespoir-.
Oui, le jeune homme venait à être désespéré. Son frère lui manquait énormément tout comme sa tante. À cette pensée un voile de tristesse vint traversé son regard si expressif. Quelques jours auparavant, il avait eut les nouvelles de son frater et à vrai dire elles n'étaient pas vraiment rassurantes. Son grand frère s'obstinait à lui dire que tout allait bien, que tout marchait comme sur des roulettes. Mais "tout" cela restait un pure mensonge.
Wilum secoua sa tête pour comme qui dirait-on effacer ses pensées qui viendront sûrement noircir sa journée. Déjà qu'elle avait mal débuté.

Au début, le jeune homme avait pour but de se rendre dans la bibliothèque -son sac contenant deux ou trois livres de potion- en était la preuve car il devait les rendre dans quelques jours, mais il avait décidé de le faire en ce jour vu qu'il n'avait aucune préoccupation.
Mais voilà, le long couloir un peu trop sombre à son goût ne semblait pas mener directement à la salle d'ouvrage. Il soupira. Poudlard est un établissement si vaste que cela le surprenait encore.
Il nota mentalement dans sa tête qu'il existait un long couloir pas très bien éclairé juxtaposé à... décidément, il ignorait où se qu'il se trouvait.
La lumière opalescente qui filtrait à travers l'entrebâillement d'une grande porte en bois au coin arrondit attira son attention.
Il se dirigea alors vers celle-ci un peu curieux. D'un geste lent et prudent il ouvrit un peu plus la porte.
Wilum se stopa net lorsqu'il se rendit compte qu'il se trouvait dans une petite pièce ce qui contrastait fortement avec la grande porte.
En y regardant de plus près, il s'aperçut que cela n'était dû qu'à un effet d'optique. En effet de par et d'autre de la pièce, il y avaient des rideaux rouges qui brillait légèrement avec les reflets de la lumière. Il y avait ça et là quelques instruments de musique.
Le jeune homme pénétra entièrement dans la salle. Il fit le tour de celle-ci rien qu'avec ses yeux. Puis dans un coin -un peu au fond et à l'écart du piano- se trouvait deux jeunes personnes. L'un tenait un ukulélé et l'autre tenait un sorte de carnet. Il semblaient tout deux être en train de converser.
Malgré lui il entendit quelques paroles prononcées :

-Moi aussi je m'ennuyait. Et tu viens de rendre ça encore pire...

Wilum arcqua un sourcil. Il se demandait bien qu'est-ce qui avait pu attirer ses personnes.
Il s'approcha du piano puis il fit quelques notes. On pouvait alors entendre un [•Do Ré Mi•]



HRPG:
 
Peter McRain
Peter McRain
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Salle des Arts - Page 3 Empty
Re: La Salle des Arts
Peter McRain, le  Mer 24 Déc 2014 - 17:22

Peter était à nouveau sonné par le ton grave du Serpentard, Il avait l'impression que ce dernier cherchait patiemment un "Punching-Ball" et qui semblait l'avoir trouvé.
Le regard du Serpentard était menaçant, sa voix rauque, ses poings prêts à "En mettre une" au premier venu, Cependant Peter ne voulait nullement se prendre la tête (Encore une fois) avec un Serpentard.
Il était par contre intrigué par un petit détail ; il avait l'impression que tout les Serpentards faisaient semblant d’être antipathique et désagréables, Il détestait les "Moutons dans la bergerie" qui font tout comme les autres même si cela parait faux,(Il détestait aussi les préjugés sur les groupes).
Cependant, comme il savait que tous les hommes au blason vert étaient dépourvu de toute sorte de second degré, il évita de faire sa remarque et encore moins de le traiter de mouton, Mais Peter avait bien envie de répliquer et de lui faire comprendre qu'il n'est pas le seul à pouvoir être désagréable :


-Je pense déjà que si tu est un peu moins agressif cela aiderai !
Trevor Le Dragon
Trevor Le Dragon
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Salle des Arts - Page 3 Empty
Re: La Salle des Arts
Trevor Le Dragon, le  Mer 24 Déc 2014 - 21:37

Alors que le Serpentard et le Serdaigle commençaient à se disputer, trois notes distinctes qui venaient du piano disposé un peu plus loin se firent entendre. Trevor tourna sa tête vers la naissance de ce bruit et son visage s'illumina lorsqu'il reconnu son... Son quoi d'ailleur ? Ami ? Son ami Wilum. Le vert et argent se releva plus vite que l'éclair, faisant voltiger ses mèches de cheveux et accouru vers l'autre Serpentard, son carnet et son crayon toujours fermement tenus dans ses mains. Il faisait à présent face à son camarade de maison.

- Salut, lui dit-il dans un souffle.

Il se tourna alors vers l'autre jeune homme, dont il avait oublié la présence et lui déclara :

- C'est Wilum !

Sa soudaine bonne humeur était des plus étranges. Le brun repartit dessiner avec un grand sourire collé sur ses lèvres. Il se mit alors à griffonner les contours d'un visage masculin...
Wilum Järviden
Wilum Järviden
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Salle des Arts - Page 3 Empty
Re: La Salle des Arts
Wilum Järviden, le  Jeu 25 Déc 2014 - 11:41

Wilum fut surpris par la réaction de son camarade de son maison. Il plissa le front et son sang ne fit qu'un tour.
Ses doigts fins étaient toujours délicatement posés sur les touches blanches du piano. Lorsque Trevor fut à sa hauteur, le canadien l'observa longuement. L'expression notable de son visage différait de celle qu'il avait auparavant -un mélange de soulagement et de joie.
La bonne humeur du jeune homme à la chevelure ébène l'étonna vraiment. Un peu mal à l'aise qu'il en soit la cause.
Dans un murmure comme s'il ne voulait pas lever la voix au risque que tout disparaisse, Trevor lui dit :

"Salut !"

Avant même que Wilum puisse dire quoi que ce soit il s'adressa au troisième jeune homme :

"C'est Wilum !"

Cette phrase amusa le concerné, mais lui laissa un goût amer dans la bouche. Pour une raison qu'il ignorait cependant.
Il se retint d'ailleurs de dire : *Bien sûr que c'est moi ! Qui d'autre veux-tu que se soit ?*

Il aperçut par la même occasion le "troisième" jeune homme. Son visage ne lui disait absolument rien. Il avait la certitude de l'avoir jamais rencontré. En somme, rien d'étonnant vu la grandeur de l'école de sorcellerie.
Son vis-à-vis retourna à son emplacement d'avant puis il s'affaira à griffonner sur son carnet.
Wilum se rendit compte que dépuis le début il n'avait prononcé aucun mot.

"Tu ne crois pas raisonnable de me laisser en placer une Trevor, tonna-t-il un peu agacé par le comportement de son interlocuteur.

Sans attendre la réponse de celui-ci il se tourna vers l'autre jeune homme. Qui arborait fièrement l'écusson de Serdaigle sur sa robe de sorcier.

"Et toi comment t'appelles- tu ?

Le ton de sa voix fut moins colérique mais en pouvait en percevoir comme du mépris.
Trevor Le Dragon
Trevor Le Dragon
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Salle des Arts - Page 3 Empty
Re: La Salle des Arts
Trevor Le Dragon, le  Ven 26 Déc 2014 - 22:50

Lorsqu'il se rassis pour pouvoir dessiner, Trevor entendit son camarade de maison lui crier :

- Tu ne crois pas raisonnable de me laisser en placer une Trevor.

Le concerné se sentit tout de suite mal d'avoir réagi comme il l'avait fait. Il releva la tête de son carnet et observa Wilum.

- Désolé Wil'...

Il fronça les sourcils juste après ce dernier mot, assez étrange. Wil' ? Pour l'avait-il appelé Wil' ? Le brun se frotta les yeux de sa main en secouant sa tête. Décidément, il devenait de plus en plus débile de jour en jour. Pourquoi réagissait-il ainsi devant ce jeune homme ? Il n'en avait absolument aucune idée, mais par contre, il adorait être avec lui. Wilum demanda alors à l'autre jeune homme présent dans la pièce, que Trevor avait d'ailleurs complètement oublié, son nom. Le Serpentard se tourna donc vers le Serdaigle, attendant, lui-aussi, sa réponse. Fatigué d'avoir à attendre pour sa réponse, il s'en alla vers la porte. Partir était pour le mieux et puis, il ne laissait pas Wilum tout seul... De toute façon, il avait des devoirs à faire.

Fin du RP


Dernière édition par Trevor Le Dragon le Sam 6 Fév 2016 - 19:52, édité 2 fois
Raphaëlle Dolween
Raphaëlle Dolween
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Salle des Arts - Page 3 Empty
Re: La Salle des Arts
Raphaëlle Dolween, le  Mer 12 Aoû 2015 - 17:27

RP AVEC LAURAE SYVERELL



Cela devait bien faire une heure que Raphaëlle déambulait comme une furie à travers tout le château, bousculant un ou deux élèves par-ci, par-là. Elle faisait ce genre de chose lorsqu'elle était énervée et ne faisait plus du tout attention à ce qui l'entourait.

La raison de cet énervement était une accumulation de choses désagréables survenues au cours de la journée.
Pour commencer, elle n'avait pratiquement rien dormi de la nuit mais bon, ça encore elle y était habituée.
Ensuite en se préparant elle put constater que quelqu'un avait fouillé ses affaires et son bracelet préféré, cadeau de son frère, avait disparut ainsi qu'un bandana sur lequel elle avait peint elle-même les motifs et dont elle était particulièrement fière.
La personne qui les lui avait pris devrait bien veiller à ne pas la croiser avec car elle était bien décidée à lui rendre son compte!

Pour ne pas stopper ce rythme là, elle eut la pire note de sa vie ce même matin en cours de potion. Le mélange lui explosa à la figure. Mais plus de peur que de mal, elle n'eut pas le besoin de se rendre à l'infirmerie. Sans parler de sa fierté qui fut gravement atteinte, seul ses cheveux furent toucher, mais pour elle c'était encore pire que tout! Elle les avait teint en bleu électrique méché de bleu nuit il y a 4 jours de cela et portait des rajouts dread en laine de couleur bleu pastel et violet. Elle se retrouvait maintenant avec un bout de sa mèche de devant brûlé. Et ça ne s'arrangea pas car lors du repas une de ses dread trempa dans sa compote qui se renversa par la suite totalement sur elle.
Après le repas elle alla se changer et se nettoyer puis une fois cela fait, elle commença les cents pas à travers le château.

Elle n'avait plus du tout idée d'où elle pouvait bien être maintenant. Elle avait dut faire le tour des couloirs au moins 4 ou 5 fois sans s'en rendre compte. Celui où elle se trouvait était désert. Normal, la plupart des élèves devaient être en cours maintenant, mais Raphaëlle était tellement énervée qu'elle avait complètement oublié d'y aller. Tout ce à quoi elle pensait était qu'elle se défoulerai bien sur sa batterie en ce moment même.
C'est alors qu'elle s'arrêta net en entendant un bruit étrange. Elle releva la tête et constata la présence d'une grande porte sur un mur qu'elle était certaine d'avoir vu vide quelques instants plus tôt... Intriguée et guidée par son éternelle curiosité, elle décida de pénétrer à l'intérieur de cette salle.
En entrant elle put découvrir que celle-ci était bien plus grande que ce qu'elle y paraît... La première chose qu'elle remarqua fut une scène de théâtre plutôt impressionnante avec ses gigantesques rideaux épais rouges et ses rangées de sièges prêt à accueillir des spectateurs.
En y faisant un peu mieux le tour elle constata être seule et remarqua des étagères remplies de livres d'art (qu'elle se permit d’emprunter...) et aussi qu'il y avait une section dessin, sculpture et peinture qu'elle trouvait très attirant car elle dessinait assez fréquemment mais elle n'y perdit pas de temps car elle aperçut le coin des musiciens sur lequel elle se rua.
Il y avait tout les types d'instruments: guitare, trompette, piano, accordéon... Mais son regard se posa sur un seul de tout les instruments. Une batterie. Celle-ci était d'une couleur rouge étrangement semblable à la sienne. Elle s'en approcha lentement vers le siège où étaient posé une paire de baguette type A5; les mêmes qu'elle avait l'habitude d'utiliser.
Elle prit place derrière la batterie, un peu sceptique... Ce qui se déroulait là était assez étrange. Elle se remémora les évènements survenus pendant au moins 5 minutes et s'exclama:


- Mais je suis trop bête. C'est pourtant évident..! Je dois surement être dans la salle sur demande!

En effet, son hypothèse se tenait assez bien. Elle avait lu des choses à ce sujets et son propre frère, Ricchie, lui avait assuré y être déjà allé. De son point de vue tout était cohérent.
Ce mystère résolut, tous ses malheurs de la journée qu'elle avait oublié l'espace d'un instant lui revinrent en tête ainsi que son énervement.
Mais cette fois elle avait une idée pour chasser ses pensées négatives!
Elle commença à jouer sur la batterie. Elle n'avait pas joué depuis un moment mais put voir avec joie qu'elle n'avait rien perdu!
Elle joua bien une dizaine de minutes avant d'être libérée de son énervement. Elle ne se souciait même pas du bruit qu'elle pouvait engendrer, pensant que la salle était probablement insonorisé ou ensorcelée. Prise d'un élan de folie et se sachant seule elle s'arrêta et hurla à plein poumons:


- ROCK N ROLL!!

Et se remit à jouer de plus belle... Si quelqu'un l'a voyait il l'aurait sans doute prise pour une folle mais à ce moment là c'était le dernier de ses soucis. En ce moment là elle était heureuse. La seule chose qui lui manquait était quelqu'un pour l'accompagner...
Laurae Syverell
Laurae Syverell
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Salle des Arts - Page 3 Empty
Re: La Salle des Arts
Laurae Syverell, le  Mer 12 Aoû 2015 - 18:21

Deux Instruments
RP avec Raphaëlle Dolwenn



La Salle des Arts - Page 3 IMG_3264tw-880x400


Si un son pouvait rendre heureuse la Syverell, c'était le bruit de la mer ou du vent. Mais il y avait autre chose que l'Irlandaise affectionnait par dessus tout, c'était sa Gibson. Elle était unique et l'avait fabriqué elle même avec l'aide d'un artisan et ami de son grand-père Edd. Sa guitare était brune, en bois, et sculpté en l'honneur des Dieux Nordiques eux-même. Elle était magnifique. C'était une des plus grandes fiertés de la jeune femme qui la gardait toujours dans son sac extensible. La Syverell l'avait gravée à son nom derrière, et l'avait même nommée : Freyja en l'honneur d'une déesse nordique du même type que Athéna. 

C'était donc dans une salle, derrière les rideaux d'une scène que la jeune femme joua doucement de la musique avec une de ses plus fidèle amie, Calypso, son augurey sur l'épaule. Celle-ci partageait son goût pour la musique, et il lui arrivait même de chantonner avec le plus célèbre chant du phénix irlandais, lorsque Laurae entamait une balade des plus douces. Mais voilà, elle en oubliait l'heure, et les cours. Un coup de bec de Calypso vint la redescendre sur terre. La Syverell paniqua en observant les aiguilles de sa montre. Elle remercia son oiseau dans sa langue natale, et posa doucement sa guitare sur le sol avant de se diriger vers les rideaux... 

- Go Raibh maith agat Calypso

Mais voilà, un bruit des plus grand vint tinter à ses oreilles. Il y avait quelqu'un. Pensant que ce serait Dey le concierge ou un professeur, la jeune femme resta caché un long moment. La personne semblait chercher quelques chose, car l'Irlandaise entendait des bruits de feuilles ou de pages qui se tournent... Surement les livres de l'art ? Ce serait le professeur d'Etude des Moldus ? "Je déteste ce nom donnés aux non-sorciers...".  Le temps ce fit long, assez long... 



- Mais je suis trop bête. C'est pourtant évident..! Je dois surement être dans la salle sur demande! 

...et tout d'un coup, ce n'était plus des bruits de pas ou autre que Laurae pouvait entendre mais de la musique. Et quelle musique ! Tout cela sentait la rage et la colère. Sentiment que la jeune femme avait refoulé et qu'elle ressentait aussi depuis quelques jours. L'agression de sa cousine, la mort de sa grand mère, son propre meurtre et la mort de son jumeau... tout ça revint en elle. L'Augurey, sachant ce qui l'attendait tenta de mordiller le doigt de la jeune femme par affection mais sans succès, ce fut un regard noir et une tristesse profonde qui s'empara du coeur de son maître. 



- ROCK N ROLL!



La jeune femme ne voulait pas qu'on la voit. Alors, elle prit sa guitare, et entama un solo en guise de réponse à cette rage, cette tristesse. Les accords et les cordent se tentèrent, les pleurs de la guitare se firent plus mélodieux. C'était un mélange entre la vitesse de la batterie et la complainte de la Gibson. Une musique impro des plus magnifiques. La jeune femme se sentait bien à présent, elle avait tout extériorisé, enfin. "Yeah... Rock'n Roll".
Raphaëlle Dolween
Raphaëlle Dolween
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Salle des Arts - Page 3 Empty
Re: La Salle des Arts
Raphaëlle Dolween, le  Mer 12 Aoû 2015 - 19:00

Raphaëlle était complètement enfermée dans sa petite bulle à se déchaîner sur la batterie. Elle y mettait toute l'énergie et toutes les émotions qu'elle pouvait trouver en elle. La musique qu'elle produisait était totalement explosive.

Elle continua comme cela un bon moment avant de s'apercevoir qu'une guitare semblait s'être ajouter et jouait derrière elle. Elle fut un peu surprise par l'idée que quelqu'un se trouve là car elle avait pourtant vérifier qu'il n'y ait personne.
Mais ce ne fut qu'un malheureux détail car son esprit était envouté par la mélodie produite par cette gratte. Elle ne voulait pas briser cet instant unique où les deux instruments étaient en parfaite harmonie et continua de jouer en essayant de mieux se caler sur le rythme de la guitare. Mais tout de même... Elle ne pouvait s'empêcher de se demander qui pouvait bien se trouver ici. C'était peut être un élève, bien qu'ils soient censés être tous en cours, après tout Raphaëlle était bien ici elle. Un professeur? Quelqu'un du personnel? Raphaëlle ne savait rien de cette salle et de qui avait pour habitude de s'y rendre. Elle aurait quand même parié sur un élève, c'est ce qui lui paraissant le plus plausible.

C'était trop pour elle. La curiosité, la curiosité. Voilà comment résumer Raphaëlle en bref. Il fallait qu'elle sache qui produisait ce son là.
Malgré tout elle ne voulais pas gâcher cette impro magique alors elle effectua un "break final" pour lui faire comprendre qu'elle allait s'arrêter de jouer.

Elle reposa les baguettes *Je les ai vraiment bien usées...* sur la caisse claire et s'en alla de derrière la batterie. Elle s'essuya un peu le front après cet effort qui venait de lui procurer tant de plaisir et interrogea légèrement essoufflée et hésitante:


- Qui est là?


Ne sachant pas à qui elle avait à faire elle préféra lâcher ces simples mots.
Le moment où elle allait connaitre la personne avec qui elle venait de partager ce duo allait enfin arriver...
Il lui avait semblé que la musique provenait de vers la grande scène qu'elle avait vue en arrivant dans la salle, même si elle n'aurait pas put le dire avec certitude. Elle s'y avança et entreprit d'écarter un peu l'un des grand rideaux mais quelque chose l'en empêchait. Elle appréhendait un peu cette rencontre certes mais ce fut surtout l'idée de déranger la personne et d'entrer dans son intimité qui la rebuta. Elle préféra donc attendre une réponse avant de faire quoi que ce soit qu'elle pourrait regretter.
Laurae Syverell
Laurae Syverell
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Salle des Arts - Page 3 Empty
Re: La Salle des Arts
Laurae Syverell, le  Mer 12 Aoû 2015 - 19:27

La musique dura plusieurs minutes, au grand bonheur de Laurae d'ailleurs. Elle n'avait pas joué comme ça depuis des lustres ! Et ça lui avait manquer, c'était certain. La mélodie semblait la porter dans une bulle aux couleurs cuivrés et l'emmener là ou elle voulait, sur les grandes montagnes enneigés, les cascades lues plus puissantes, au dessus d'une mer calme sous un ciel étoilée, sous la mer avec les saumons d'argents aux écailles scintillantes... partout. La musique semblait l'emmener vers tout les pays sans s'arrêter, Tibet, Nouvelle-Zélande, Pérou, Cambodge, Congo, Argentine, Brésil, Grèce, Italie, Finlande... Partout. Et puis la musique cessa dans un break final, ou un vibrato de guitare précéda la fin des baguettes. Wouw magique. Mais voilà, la curiosité semblait l'emporté par le batteur. La Syverell entendait les pas se rapprocher de la scène. Sans peur, elle attendait, là sur le tabouret, la gratte magique dans les mains, face aux rideaux sombre qui la dissimulait dans l'ombre de l'inconnu. 

- Qui est là?

C'était une voix féminine, et au soulagement de la jeune irlandaise, cette voix confirmait ses soupçons, c'était bien une élève qui à ses heures perdues c'était réfugiée dans le monde de la musique. Mais, bien que la jeune Syverell voulait être silencieuse, elle savait que dans tout les cas sa présence était certaine. Elle ne pouvait faire semblant de son inexistence dans la pièce. Le rideau avait bougé, la jeune femme qui se tenait derrière n'avait pas voulu l'ouvrir... Cela fit sourire la blairelle. Ce geste l'avait touché. C'était déjà quelqu'un qui comprenait bien les sentiments humains. Restait à savoir si c'était de la manipulation, ou une attention tout à fait louable! Mais voilà, l'Augurey avait eu peur du geste derrière le rideau, et avait foncer vers la jeune femme, volant et caquetant de plus belle pour tenter de faire fuir "l'ennemi" de son maître.  D'effroi, la jaune et noire sorti vite de sa cachette tentant de calmer son volatile.

- Calypso ! Calma sios ! Ta tu ag dul a scanradh air ! 

Au son de sa voix, et surtout de la langue irlandaise, l'Augurey se posa doucement sur l'épaule de son maître. La jeune femme s'empara de son bec et fixa durement le volatile de ses yeux verts intenses. Après quelques secondes, sachant que Calypso avait comprit, la Blairelle prit soin de voir si aucune blessure n'apparaissait sur la peau de l'élève en face d'elle. Il n'y avait rien, Calypso l'avait seulement effleurer de ses plumes. la jeune femme poussa un soupir de soulagement, et d'un bon anglais, s'excusa poliment. 

- Je suis réellement navrée de ce qui vient de se passer... 

Et c'est en s'inclinant un temps soit peu, que la jeune femme remarqua le physique un peu excentrique de son interlocuteur. D'une petite taille et assez mince, elle était vraiment jolie. Sa coiffure était des plus sympathique, et de très bon goût d'après l'irlandaise. "Elle est vraiment mignonne... et très jolie... ". La jeune femme s'étonna d'ailleurs qu'une fille détenteur de bras aussi fin pouvait être aussi douée à la batterie ! Calypso, voyant sa maîtresse s'incliné un peu, hocha la tête sur le côté, et fit de même sur l'épaule de la Syverell, s'excusant de son affront. L'uniforme de son interlocutrice confirma son appartenance aux sein des Lions.

- J'en oublie les manières... Laurae Syverell 7e année... Ravie de faire la connaissance d'un si bon musicien ! 

Elle tendit sa main vers la jeune femme, exposant un morceau de son tatouage sur le bras. Elle espérait vraiment que la batteuse accepterai de parlementer avec elle, malgré l'accident qui venait de se produire il y avait à peine quelques minutes. 
Raphaëlle Dolween
Raphaëlle Dolween
Gryffondor
Gryffondor
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


La Salle des Arts - Page 3 Empty
Re: La Salle des Arts
Raphaëlle Dolween, le  Mer 12 Aoû 2015 - 20:16

Raphaëlle était toujours plantée derrière le rideau en attente d'une quelconque réponse mais la première chose à laquelle elle eut droit fut un drôle de volatile dont elle ignorait l'espèce qui lui fonça dessus.
Apparemment il ne l'appréciait pas plus que ça et la considérait comme une ennemie. Elle jugea qu'elle avait bien fait de ne pas carrément rentrer car ça aurait été encore pire!
Prise de surprise elle se replia a terre les mains sur sa terre et ferma les yeux.
Elle ne savait pas trop ce qui se passait autour d'elle mais une fille parla dans une langue étrangère qu'elle n'avait jamais entendu auparavant. En tout cas elle fut heureuse de constater que cette voix calma le volatile.

Le cœur battant encore à cent à l'heure, Raphaëlle se redresse face à son interlocutrice et découvrit enfin la personne responsable du son de guitare avec laquelle elle avait joué.

L'oiseau s'était posé sur l'épaule de cette fille qui devait certainement être sa maîtresse. Elle découvrit une fille qui du haute de ses 1m56 lui paraissait très grande. Lorsqu'elle posa ses yeux sur son visage elle remarque qu'elle avait de magnifiques yeux verts et des cheveux châtains plutôt courts. A son uniforme elle devait faire partie de la maison des jaune et noire, les Poufsouffles.


- Je suis réellement navrée de ce qui vient de se passer... lui dit-elle en s'inclinant un peu.


- Ce... C'est pas grave, t'inquiètes pas... C'est oublié. lui répondit Raphaëlle encore un peu sous le choque.
*Je dois paraît un peu pitoyable en ce moment même...*


Elle remarqua que son étrange oiseau semblait s'incliner lui aussi ce qui la fit légèrement sourire.

- J'en oublie les manières... Laurae Syverell 7e année... Ravie de faire la connaissance d'un si bon musicien !

Raphaëlle eut le sourire jusqu'aux oreilles en l'entendant lui faire ce compliment !
Elle tendit sa main vers Raphaëlle qu'elle ne tarda pas à lui prendre, non sans remarquer un morceau de tatouage sur son avant-bras qui attisa encore un peu sa curiosité.



- Le plaisir est partagé! Je m'appelle Raphaëlle Dolween et je suis moi aussi en 7ème année.


Malgré l'incident qui avait eut lieu, Raphaëlle était ravie de rencontrer cette fille qui partageait sa passion pour la musique. Elle avait tellement de question à lui poser qu'elle ne savait par où commencer et avait peur de la noyer sous toutes ses interrogations. Elle se résolue à commencer par lui demander:

- Alors heu... Ça fait longtemps que tu joues? C'est ta gratte là-bas? dit-elle en désignant la guitare d'un geste de la tête.

On pouvait sentir dans sa voix une certaine excitation. Elle espérait ne pas avoir été trop familière avec elle en prononçant ces mots mais en même temps elle détestait faire des manières et trouvait cela encore plus agaçant si c'est avec d'autres élèves. Raphaëlle aimait le spontanéité et considérait qu'entre musicien s'était normal de l'être.
Laurae Syverell
Laurae Syverell
Poufsouffle
Poufsouffle
Année à Poudlard : Aucune année renseignée

Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage


La Salle des Arts - Page 3 Empty
Re: La Salle des Arts
Laurae Syverell, le  Mer 12 Aoû 2015 - 21:56

Au grand soulagement de la Syverell, la jeune Lionne en face d'elle semblait l'excuser de l'attaque vertigineux de son oiseau. Elle semblait encore un peu sous le choc toutefois, puisqu'elle bredouillait, mais ça ne gênait pas la jeune femme. Elle préférait justement que les gens se sentent à l'aise avec elle... Ce n'était qu'une fille comme les autres. Plus ou moins. Si on ne comptait pas que chaque personne avait une vie différente. C'est donc avec un peu plus d'entrain que la jeune Lionne se présenta, surement à l'aise grâce au compliment de la Syverell. 

- Le plaisir est partagé! Je m'appelle Raphaëlle Dolween et je suis moi aussi en 7ème année.

- Enchantée !

Un premier sourire apparut sur les lèvres pulpeuse de la Poufsouffle. Finalement, elle avait toujours d'étranges rencontres avec les Gryffondor. Il y a pas si longtemps, elle avait fait connaissance d'Aurore alors que celle-ci lui avait envoyé malencontreusement une boule de neige en plein le visage... Puis elle avait retrouvé sa cousine en plein restaurant gothique aux alentours de Stonehenge qui n'était pas la porte d'à côté !  Il semblait avoir un blanc puisque Raphaëlle tenta de discuter avec timidité. 

- Alors heu... Ça fait longtemps que tu joues? C'est ta gratte là-bas?

La jeune femme ne comprit pas tout de suite, un peu dans sa lune, puis se retourna et vit la belle Freyja posé sur le sol de la scène quelques pas en arrière. Un nouveau sourire naquit sur le visage de la Syverell. La Dolwenn semblait parler avec une extrême simplicité ce qui plût aussi à la fille de marin qui avait fait beaucoup d'effort à Poudlard pour parler plus poliment avec des enfants de grandes maisons. 

- Oui, c'est Freyja. Je l'ai depuis que ma magie à été déclarée. Et je joue depuis tout ce temps. Et toi? Tu es vraiment douée pour la batterie? ça fait combien de temps? Tu as prit des cours? 

Elle pointa du doigt la batterie situé dans un coin de la salle. Elle à toujours adoré les percussions, mais taper dans tout les sens en gardant le rythme, étrangement elle ne savait pas le faire... Enfin, elle avait déjà testé sur des tables, des verres, s'amusant parfois avec Carmin, son jumeau, autrefois. Les vagues de souvenir la submergèrent... Ils étaient bien dans la salle sur demande non? Alors pourquoi pas... "J'aimerais avoir un rafraîchissement...". Sous ses pensées, une sorte de boîte en bois apparu près d'elles. Avec curiosité, et levant un sourcil vers sa camarade, Laurae l'ouvrit et y découvra diverses boissons. 

- Oh chouette! Du ch*uchen ! Tu as soif? 

J'emparant d'une des bouteilles d'hydromel, elle proposa une boisson à Raphaëlle. Elle était coincé ici jusqu'à la fin des cours, alors pourquoi ne pas en profiter un peu parler de musique? C'était intéressant quand on y pensait ! Elle versa un peu de boisson à la couleur dorée dans un capuchon, et en proposa à son beau phénix Irlandais.

- Tu aimes quels genres musicaux? A ce que j'ai entendu le rock en fait partie ! La Syverell parla à l'attention de Calypso, afin de l'autoriser à boire. Teigh ! Feigh ! Ta sé de cheart agat... Calypso...Teigh ! 

Après quelques instant, l'Augurey plongea son bec dans le bouchon et avala la petite dose. La Syverell leva ses yeux d'or et d'émeraude vers ceux de Raphaëlle, plongeant dans le gris clair de ses yeux, attendant la réponse à ses questions si elle le désirait. Car oui, il fallait le dire, ce petit bout de jeune femme l'intriguait beaucoup ! 
Contenu sponsorisé

La Salle des Arts - Page 3 Empty
Re: La Salle des Arts
Contenu sponsorisé, le  

Page 3 sur 10

 La Salle des Arts

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Salle sur Demande-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.