AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 43 sur 47
Couloir du 3ème étage
Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 42, 43, 44, 45, 46, 47  Suivant
Théodore Winderfelt
Serpentard
Serpentard

Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Théodore Winderfelt, Dim 16 Aoû - 7:27


La blonde était silencieuse, mais pas d'un silence serein. Elle semblait préoccupée. A cause de l'autre élève ? Certainement. Comment un homme comme Théodore pouvait-il rassurer une adolescente sur son manque de moyen quand lui même avait grandit dans le luxe ? Tenant toujours presque religieusement les livres de Jade, le professeur tenta néanmoins un petit quelque chose pour lui remonter le moral. « Que dirais-tu qu'on aille se balader sur le Chemin de Traverse le week-end prochain ? Il faut que je me tienne à jour des nouveaux livres qui sortent. » C'était vrai et faux à la fois, vrai parce qu'il ne ratait jamais les arrivées de nouveaux bouquins et faux parce qu'il savait très bien que le renouvellement ne se ferait que dans deux semaines. Cependant, les jolis blondes déprimées n'attendent pas.

Descendant les escaliers en direction du rez-de-chaussé, pour se diriger vers la salle commune des Jaunes et Noirs, l'occlumens en profita d'ailleurs pour re-jeter un coup d'oeil en direction du magazine. De qui parlaient les deux jeunes femmes avant que le brun ne débarque ? Pinçant légèrement ses lèvres en une moue réfléchie, il prit alors conscience que ce magazine n'était autre que le Whizz Hard Press. Autrement dit, celui dans lequel une interview de lui résidait et dans laquelle le nom de Jade apparaissait au même titre que celui de Shela. Mer**. Elle avait du le voir, ça. « Qu'est ce qu'elle te voulait, cette fille ? » Son côté ''Mamba Noir'' le rendait légèrement moins patient qu'au naturel, heureusement que sa capacité d'Occlumancie était là pour rééquilibrer le tout. En faite, c'était ça Théodore : un équilibre parfait. Dès que l'une des pièces manque au puzzle, c'est la fin du monde.

Le dernier escalier descendu, sans trop de prise de tête pour une fois qu'ils ne bougent pas des masses, le mannequin prit la direction de la salle des jaunes et noirs. Beaucoup dînaient encore et il se nota dans un coin de sa tête qu'il devrait intimer l'ordre à la jeune italienne d'aller grignoter quelque chose si ce n'était pas déjà fait.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Jade Wilder, Lun 17 Aoû - 16:19


Perdue dans des pensées peu réjouissantes, Jade marchait, ou plutôt, te suivait, sans chercher à aborder quelconque discussion. Quand la jeune Italienne était dans ce genre de phase, il n'était pas très utile d'essayer de la faire sourire. Ça irait sans doute mieux le lendemain, avec un peu de chance. Non parce-que vraiment, elle ne pourrait pas supporter une semaine entière de problèmes accumulés. La mauvaise nouvelle du week-end était déjà suffisante, merci de ne pas en rajouter. Alors, comme à son habitude, Jade prenait les problèmes un par un et tentait d'y trouver une solution. Elle restait persuadée qu'il y avait une solution à tout et elle n'avait pas tort, loin de là. Mais peut-être qu'elle, du haut de ses 16 ans, elle n'avait pas les épaules nécessaires ? Ça, par contre, elle ne voulait même pas l'envisager, trop habituée à tout gérer par ses propres moyens. Vous vous rapprochiez de la salle commune, Jade pouvait le sentir. Oui, le sentir, puisque la salle commune des Poufsouffles était à coté des cuisines. Bonne idée. Ou mauvaise selon l'humeur de la jeune fille. Là présentement, ça lui donnait plus mal au coeur qu'autre chose.

Soudain, le silence fut rompu. Aller sur le Chemin de Traverse ? Avec toi ? C'est comme si la blonde avait eu un bug tout à coup, pourquoi voulais-tu y aller avec elle ? Tu pouvais très bien faire ça tout seul. Ah oui, mais tu étais au courant du fait qu'elle adorait bouquiner, ceci explique cela. Sa réponse ? Bien sûr qu'elle en avait envie. Mais ce n'était pas aussi facile que ça. Elle avait tellement de choses à faire et puis pas trop de quoi dépenser, bien qu'elle sache qu'elle devait acheter quelque chose en particulier. Et puis si il y avait eu des interrogations avec de simples cours particuliers, qu'est-ce que ce serait avec une ballade ? Elle se posait trop de questions, mais ne savait pas quoi répondre. Humidifiant légèrement ses lèvres, Jade cherchait ses mots, avant de répondre enfin en hochant négativement la tête.

- Non lo so.. Si j'ai.. des devoirs.. et parler bien.. Et puis vous.. balader avec moi.. pas bien vu..

Non, elle ne se cherchait absolument pas des excuses, elle disait juste ce qu'elle pensait. Autrement dit, elle essayait de faire au mieux. De laisser de côté ses envies pour laisser le bonheur ou le bien-être des autres primer. C'était ainsi, elle n'y pouvait rien. Baissant les yeux, presque déçue de ses propres mots, Jade attendait de savoir ce que toi tu en pensais. Après, elle aviserait. Mais sans doute que si tu lui proposais, tu te fichais des "On dit" ? Rha, elle réfléchissait beaucoup trop décidément !

- Qu'est ce qu'elle te voulait, cette fille ?

Nouveau bug. Conclusion, tu n'avais pas tout entendu. Elle pouvait donc très bien te mentir, non ? Ahah, c'te bonne blague, Jade avait toujours eu énormément de mal à mentir correctement. Elle se cramait elle-même, c'était affligeant. Alors quoi ? Comment te dire ça sans qu'elle ne passe au rouge pivoine ? Ah, et avec des mots corrects en Anglais ? Bordel.. Elle ne put s'empêcher de parler d'abord en Italien, presque trop vite, comme pour se justifier.

- Lei pensava che io fossi interessato a te e...

L'adolescente ne mit pas bien longtemps à se rendre compte de son erreur. Bon sang, elle avait envie de pleurer tellement elle en avait marre de ne pas réfléchir correctement. Elle connaissait certains mots, certes, mais elle n'aurait pas cru avoir à expliquer ça à qui que ce soit. C'était à la fois frustrant et décevant. Relevant les yeux après un soupir poussé, la blonde haussa les épaules.

- Pardon.. Elle a lu.. ça..

Un coup d'oeil vers le Whizz Hard Press et la blonde relevait de nouveau les yeux, se forçant à ne pas virer au rouge pivoine.

- Elle le.. croire.. Et elle.. a dit que je euh.. ne peux pas.. jamais.. compiac.. non.. plaire.. à un homme.. comme vous..
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Théodore Winderfelt
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens
Animagus : Mamba noir


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Théodore Winderfelt, Ven 11 Sep - 0:23


« Si j'ai.. des devoirs.. et parler bien.. Et puis vous.. balader avec moi.. pas bien vu.. » Arquant un sourcil, Théodore se demanda l'espace d'un instant s'il avait bien compris le sens des mots bagayés. Se balader avec lui n'était pas bien ? Pardon ? Lui ? Pas bien vue ? C'était bien la première fois qu'on lui sortait une chose pareille. C'était Théodore Winderfelt quoi, m*rde. On ne disait pas non à Winderfelt et encore moins lorsqu'il proposait sa compagnie. Savait-elle seulement combien de fille la tuerai pour être à sa place là en ce moment même ? Bon d'accord, fallait pas exagérer. Bon, il tacherait de la persuader plus tard. Un autre sujet l'interrogeait : « Qu'est ce qu'elle te voulait, cette fille ? -  Lei pensava che io fossi interessato a te e...  » Outch doucement. Lui parler italien de base seulement. Il avait comprit "penser, interresser, toi". Il n'allait pas aller bien loin là. Néanmoins la jeune femme se reprit, avec difficulté apparemment, pour lui montrer brievement le journal. « Pardon.. - Pas de quoi. - Elle a lu.. ça..  » Pinçant légèrement ses lèvres, Théodore chercha dans sa petite tête ce qui avait bien pu créer de la discorde chez les deux adolescentes. Lu quoi ?

« Elle le.. croire.. Et elle.. a dit que je euh.. - Prends ton temps. - ..ne peux pas.. jamais.. compiac.. non.. plaire.. à un homme.. comme vous..  » Ah. Ouais. D'accord. L'interview. Les questions idiotes sur Jade et Shela. Autant Jade ce n'était pas très dérangeant, c'était des murmures de couloirs. Mais lorsqu'il s'agissait de Shela c'était déjà plus problématique. Si le moindre doute sur eux était fondé, ils seraient tout les deux dans la m*rde. Cependant Théodore réagissait souvent à ce genre d'information comme si c'était des bêtises allant même jusqu'à confirmer les rumeurs juste histoire de les rendre idiotes. Levant alors les yeux au ciel, le professeur offrit un sourire éclatant à la blonde, ponctué d'un léger rire comme si la situation était  tellement gamine qu'elle s'en trouvait marrante. « Tu sais pourquoi elle t'as dis ça ? Par jalousie. Parce que ce n'est pas son nom à elle qui est écrit dans ce journal. - Saisissant le menton de la plus jeune, le mannequin la força à garder la tête bien droite alors qu'il encrait son regard dans le sien. Arrêtes de les laisser te marcher sur les pieds. Tu vaux mieux qu'ça. Ok ? » Sans attendre sa réponse, l'occlumens relâcha son menton et se détourna pour reprendre le chemin de sa direction initial. Il lança néanmoins par dessus son épaule : « Et la balade tien toujours, alors réserves moi ton samedi prochain. »



Fin du Rp pour moi,
je te laisse clôturer si tu le souhaite :*
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Jade Wilder, Dim 13 Sep - 15:27


Jade n'était pas bête. Pas très douée en Anglais pour le moment, mais pas bête pour autant. Ainsi, lorsqu'elle vit ta réaction, elle comprit rapidement qu'elle avait dit quelque chose de travers. Sans doute pas quelque chose de vexant, elle n'avait rien dit qui pourrait te vexer, hein ? Non.. Mais ses mots étaient loin d'être clairs. L'espace de quelques secondes, Jade se mit à chercher ce qu'elle avait bien pu dire de mal. Elle qui avait du mal à réfléchir ce soir là, c'était assez folklo. Soudain, un éclair de lucidité lui parvint. Tu avais inversé le sens de sa réponse ! Ce n'était pas elle qui avait peur pour sa réputation, elle n'en avait - en général - rien à faire. C'était tout le contraire en fait, elle ne voulait pas te nuire à toi ! Bon sang.. Plus le temps passait et plus la jeune fille en avait marre d'être totalement décalée par rapport aux autres. Ce n'était pas qu'avec les élèves, les professeurs aussi avaient parfois du mal à la comprendre. Elle était vue comme une étrangère avant tout, en fait, en cette situation commençait à vraiment lui peser. Hochant négativement la tête, Jade s'apprêtait à.. à quoi ? Elle voulait essayer de s'expliquer, de rétablir ce qu'elle voulait vraiment dire normalement. Elle ne voulait vexer personne et toi encore moins..

Mais elle n'en eut pas le temps. Tu avais déjà enchaîné sur sa réponse suivante et visiblement, tu trouvais cette situation hilarante. Tant mieux pour toi, elle c'était pas son cas. Tout ce qu'elle voulait, c'était être invisible. Le contraire se produisait en permanence et en plus, là c'était pour quelque chose qui n'existait même pas. Les rumeurs étaient un véritable poison aux yeux de l'Italienne. Il y en avait aussi en Italie, mais là-bas elle arrivait à rester à peu près invisible. Le plus frustrant ? Avoir en permanence des regards braqués sur soi, sans avoir réellement quelqu'un. Juste quelqu'un qui ne la jugerait pas, pour une fois.

C'était le cas avec toi. Tu avais été un des seuls qui ne la jugeait pas, qui cherchait même à l'aider. Mais comme toujours, un nouveau facteur entrait en compte: Jade ne voulait déranger personne. Être un poids, c'était pas son truc. Peut-être que c'était aussi pour ça qu'elle détestait travailler en groupe. Enfin, entre autres choses.. Quoi qu'il en soit, l'adolescente écoute attentivement ce que tu répondis après avoir finit de t'esclaffer.

- Tu sais pourquoi elle t'as dis ça ? Par jalousie. Parce que ce n'est pas son nom à elle qui est écrit dans ce journal.

Jalouse ? Pourquoi ? C'était totalement idiot, il n'y avait pas de quoi être jaloux. Tu étais à ce point l'idole des adolescentes dans cette école ? Bah bon sang. Groupies ridicules.. Dans tous les cas, la situation était incroyablement idiote, aux yeux de Jade, personne n'avait à l'envier sur quoi que ce soit. Rien. Un soupir s'échappa de ses lèvres juste avant qu'elle ne soit obligée de te regarder directement dans les yeux, puisque tu tenais son menton de sorte à ce qu'elle ne puisse le dévier.

- Arrêtes de les laisser te marcher sur les pieds. Tu vaux mieux qu'ça. Ok ?

C'est comme si Jade avait arrêté de respirer l'espace de quelques instants. Elle ne savait même pas si c'était à cause des mots ou à cause du contact visuel. Le regard, c'était important pour elle, pourtant elle fuyait souvent le regard des autres. Mais la première chose qu'elle remarquait en rencontrant quelqu'un, c'était ses yeux. Tu n'avais pas échappé à la règle et c'était la première fois qu'elle te voyait d'aussi près. Alors, gêne ? Légèrement, oui. Parce-qu'il y avait les mots en plus. Valoir mieux que ça ? Ça restait à prouver. Beaucoup de choses la rongeaient, ce n'était pas nouveau, mais la culpabilité en faisait partie. Et ça, personne n'était au courant du pourquoi. Personne ne devait être au courant, jamais. Ne répondant donc rien là non plus, Jade détourna immédiatement le regard lorsque son menton fut relâché. Réflexe, et puis c'était sa manière à elle de cacher ce qu'elle ressentait. Là tout de suite ? Trop de choses. Pas très agréables, d'ailleurs.

Ses livres lui furent rendus alors que tu te détournais pour la laisser seule. La salle commune était à quelques mètres, normal. Se détournant à son tour, Jade se figea en entendant de nouveau la voix masculine.

- Et la balade tien toujours, alors réserves moi ton samedi prochain.


Têtu. Levant les yeux au ciel lentement, Jade poussa ensuite un soupir. Elle n'avait pas la force de répondre, alors elle se tut. Pour dire quoi, de toute façon ? Ça ne servait à rien. Qu'elle approuve, c'était parler pour rien. Qu'elle refuse, visiblement tu t'en ficherais et puis c'était pas la peine de te vexer encore plus. Oserait-elle te rejoindre le samedi à venir ? Ou serait-elle capable de décliner le rendez-vous à la dernière minute ? Elle en était capable. Restait à savoir si elle en serait capable avec toi.


Fin du Rp.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Merry K. Harper, Jeu 15 Oct - 21:34


PV Charli Proulx


Merry en avait marre. Ca y est, elle craquait. Le règlement à la c*n de Kholov avait eut raison d'elle, elle était à bout. Tout le temps devoir arriver en avance en cours, tout le temps devoir porter cet hideux uniforme même lorsqu'il n'y avait pas cours. Impossible de flirter avec qui que ce soit sans se prendre une remarque dans la goule. Et puis, c'était tellement pénible  les surveillants qui traînaient dans les couloirs la nuit. Et même de jour. Ils pouvaient plus rien faire dans cet endroit... même pas aller à Pré-au-lard sans au préalable avoir fait signer une petite autorisation. Avant, ça ne se passait pas comme ça. Pas au tant de Harshing.

Aujourd'hui, c'était donc journée vengeance, journée rebelle. Armée d'un pot de peinture rouge pétant, dissimulé par un sortilège que lui avait apprit son cousin, la rouquine se rendit jusqu'au troisième étage où elle trouva un couloir inoccupé, ou peu de personnes passaient dans la journée. Munie d'un beau pinceau, elle se mit au travail en très peu de temps, et écrit en de grandes lettres rouges " A bas KHOLOV " Satisfaite, elle se recula pour admirer son travail, et termina ce qu'elle faisait en ajoutant un beau point d'exclamation à la fin de sa phrase. Et voilà, le tour était joué.
Revenir en haut Aller en bas
Charli Proulx
avatar
LégendeSerpentard
Légende
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Charli Proulx, Jeu 15 Oct - 22:01


J'avais hâte que la journée se termine. Je n'en pouvais plus de crapahuter dans le château au bon vouloir des conneries des élèves. En ce moment, c'était la grande mode. Les élèves n'en faisaient qu'à leur tête et ne respectaient plus le règlement. C'était presque devenu une habitude pour tous, même ceux qui d'ordinaire ne faisait rien. Depuis que Kholov avait mis en place son règlement strict, c'était la décadence et moi franchement j'en avais marre. Autant du bazar que faisait les morveux que des nouvelles règles parce qu'elles s'appliquaient également au personnel.

Les choses avaient changé, mais je n'en restais pas moins fidèle à moi-même. Lorsque j'en avais ras-le-cul, j'arrêtai tout et allait me détendre tranquillement en face d'un petit verre et d'une petite graine magique. Il n'y avait que ça qui me permettait de tenir en ce moment car ma vie était un parfais désastre. J'avais l'impression que le monde était contre moi et que je ne pouvais même plus compter sur ceux qui me servaient d'amis. Je perdais tout à mesure que le temps passait. Je n'avais trouvé qu'une seule méthode pour aller mieux, partir dans mon monde. Le problème, lorsque j'étais comme ça, c'est qu'il ne fallait pas que je croise le chemin de Kolhov.

J'étais donc en route pour rejoindre mon petit chez moi Poudlarien quand mon regard tomba sur une élève qui était en train faire je ne sais trop quoi au mur. C'était bizarre, vraiment bizarre et je n'avais pas envie de savoir ce qu'elle trafiquait, je voulais juste rentrer dans mon petit nuage mais malheureusement, elle était sur ma route. Je m'approchai donc silencieusement et une fois à une proche distance, je pus voir ce qu'elle faisait. Elle taguait le mur à l'aide d'une magnifique peinture rouge. J'attendis qu'elle finisse de marquer son message qui dénonçait une fois de plus notre cher directeur et m'adressai à elle.

- Mouais. J'm'attendai à mieux. La calligraphie est pas géniale et le texte.. Pas très original.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Merry K. Harper, Ven 16 Oct - 21:53


Merry n'était pas peu fière de son oeuvre même si elle n'était absolument pas originale. Certains élèves avaient déjà dû le faire bon nombre de fois avant elle... peut être d'une manière plus jolie. Remarquez, écrire ça partout sur les murs, ça donnerait peut être un meilleur style au château. Il était déjà vachement vieillot, si on rajoutait une petite touche de couleur en même temps que cracher sur le nouveau directeur... ça pouvait être pas mal !

Mais ça ne devait pas être de l'avis de tout le monde. Le directeur déjà, il apprécierait pas beaucoup. Enfin juste qu'on crache sur sa personne. Qu'on dégrade le château ça devait pas être bien grave... il se fichait de tout. La seule chose qui l'importait c'était sa propre personne, son statut, son rang. Enfin vous voyez quoi... lui, lui et toujours lui. Du coup, ouais on parlait de lui maintenant. Mais pas de la manière dont il voulait. Enfin c'était que l'avis de Merry, tout le monde devait pas penser pareil.

- Mouais. J'm'attendai à mieux. La calligraphie est pas géniale et le texte.. Pas très original.

Merry se retourna légèrement, trouvant à ses côtés le garde chasse qu'elle n'avait quasiment jamais croisé. Enfin, elle préférait éviter les adultes la plupart du temps, ils étaient casse-pieds à obéir au directeur comme ça alors qu'ils subissaient autant. Mais il avait pas l'air d'être trop trop méchant aujourd'hui. Elle pouvait toujours tester sa patience, ça allait être amusant. Sauf s'il était du même avis qu'elle.

- Ouais je sais bien, j'ai pas super bien écrit, je m'applique pas tout le temps... Et j'étais pas inspirée. Vous auriez pas une meilleure idée dites ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Ven 27 Nov - 0:55


HRP:
 

Il était temps de tenter une nouvelle aventure. Ça faisait un bon moment que les farces n'avaient plus autant lieu dans le château, en grande partie à cause de la politique répressive du nouveau directeur. Pour marquer le coup, celle-ci se fera en plein jour, une fois n'était pas coutume. Bien sur, JB avait pris la précaution de la réaliser dans un couloir peu fréquenté. Il ne faudrait pas que trop de gens tombent dans son piège, il écoperait d'autant plus d'ennuis s'il piégeait une classe complète.

Le tapis du milieu de couloir lui semblait parfait. Ni trop long, ni trop petit, des angles des deux côtés pour que personne ne l'aperçoive avant qu'il soit trop tard, il avait trouvé le bon endroit. Il sortit sa baguette et commença à fredonner l'incantation du sort qu'il avait mis un bon moment à travailler, peaufiner, tester dans une salle vide. Le meilleur laboratoire pour s'entrainer à des sorts qui ne devraient pas exister. Il espérait que l'enchantement tiendrait sur toute la longueur du tapis. Il ne tiendrait pas très longtemps, à peine quelques heures mais c'était largement suffisant pour rigoler un bon coup.

Une fois son enchantement bien appliqué, il observa le résultat. Le tapis était le même à première vue. Il aurait fallu savoir qu'il y avait quelque chose de suspect pour le déceler. La prochaine personne qui poserait ses pieds sur la surface de ce tapis se retrouverait plongé jusqu'au cou dans une piscine de confettis qui la retiendrait jusqu'à ce qu'une tierce personne la sorte de là.

Ce serait vraiment hilarant... Enfin pour lui, pas pour la pauvre victime. Entendant des pas, il se retrancha quelques mètres plus loin du tapis, prenant le soin de sortir un livre de sa besace pour donner l'impression de faire quelque chose et de ne pas surveiller ce qu'il se passait dans ce couloir. Pourvu que ça marche.
Revenir en haut Aller en bas
Harmony Lin
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Harmony Lin, Sam 28 Nov - 14:51


[RP avec Jean-Baptiste Flitwick et Jade Wilder]

Harmony se dépêchait. Elle devait rejoindre Jade Wilder, une Poufsouffle de 6ème année, pour passer un moment avec elle, mais était partie en retard, ne pouvant se détacher d'un livre passionnant. Ne pensant qu'à être là-bas à temps, elle emprunta un couloir peu fréquenté, qui lui servait de raccourci. Gryff, son fléreur, qui jusque là avait mené la marche, s'arrêta brusquement, sentant que quelque chose n'allait pas. Si pressée qu'elle était, la jeune Serdaigle ne vit pas son petit animal la regarder intensément, voulant lui faire comprendre de s'arrêter, et continua son chemin sans faire attention à ce qui était autour d'elle.

Tout à coup, elle sentit une montagne de confettis s'abattre sur elle, l'empêchant tout mouvement. Elle se débattit comme elle put pour essayer d'en sortir mais rien, à faire, elle ne bougeait pas. Sentant la panique s'emparer d'elle, elle lança un regard implorant autour d'elle pour voir s'il y avait quelqu'un mais le couloir était désert. Elle avait l'impression que les confettis se resserrait autour d'elle et qu'elle allait finir étouffée, même si ça n'était sans doute que pure invention du au stresse qui la submergeait.

Gryff, sentant qu'Harmony était mal en point et ne pouvant rien faire pour l'aider, parti en direction du lieu où elle devait retrouver Jade. C'était un animal très intelligent et il savait se repérer -très souvent mieux que sa jeune maîtresse-, il n'aurait donc pas trop de mal à trouver la Poufsouffle.

Harmony, paniquée, ne pensa tout d'abord pas à appeler des gens. Elle avait les larmes aux yeux et la blague qu'on lui avait faite en cours de métamorphose tournait sans cesse dans son esprit, la rendant encore plus malheureuse. Elle était à présent persuadée qu'on lui avait fait ça parce qu'elle avait fait quelque chose de mal et qu'elle l'avait méritée. Elle se mit à songer le pire : qu'elle reste coincée ici un bon moment et que personne ne se rende compte de son absence.

Elle était sur le point de fondre en larmes quand elle entendit des pas précipités. Se rendant alors compte qu'on pouvait peut être l'aider, elle demanda d'une voix cassée et pleine de larmes :

- Hey ! Il y a quelqu'un ?! Venez m'aider s'il vous plait !
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Jade Wilder, Lun 30 Nov - 0:34


Ah Poudlard. Finalement, ce n'était pas si désagréable que ça comme école, si on exclue de l'équation les règles totalement idiotes, la compétition bien pire encore et les professeurs qui partaient ou étaient virés.. A part tout ça et sans doute plein d'autres choses, Jade se sentait plutôt bien dans son nouvel environnement. L'Italie lui manquait toujours autant, mais elle se sentait un peu moins rejetée depuis quelques semaines. Ses nouvelles rencontres peut-être ? C'était fort probable, cependant la blondinette ne comptait pas pour autant stagner dans cet endroit, ses origines l'appelaient, la poussaient à retourner vers cette terre qu'elle connaissait si bien. Mais en attendant, on joue les caméléons, on s'adapte, point final.

Justement, en parlant d'adaptation et/ou de sociabilisation, Jade devait ce jour là retrouver Harmony, la petite Serdaigle toute mignonne que Jade avait déjà pu croiser lors de plusieurs cours. Au fur et à mesure du temps, Jade la blonde s'y attachait et c'était.. pas si désagréable. Au final, s'attacher aux autres n'était pas douloureux, c'était l'après. L'après, qui fait mal, qui déchire, qui fait pleurer, qui donne une colère sans nom. L'après.. Autant ne pas connaitre d'avant du tout. Mais force est de constater qu'elle n'y pouvait rien la blairelle, son coeur parlait bien trop au déprimant de sa tête, c'était pas bon du tout hein. Qu'on soit bien clairs. Alors elle ne s'y attacherait pas, c'était hors de question.

Mais pourquoi cette entrevue alors ? Bah, une simple promenade, juste une discussion anodine, ça arrive nan ? Pas le droit de juger, na. Son sac sur une épaule, resserrant sa capte autour de son col, l'Italienne affrontait l'arrivée de l'hiver, bien trop précoce et bien trop froid à son goût. Quel plus grand bonheur qu'un soleil éclatant, accompagné d'une légère brise d'été ? Quoi de plus beau que les horizons verdoyants d'une Italie au charme incontesté ?

Mal du pays, bonjour.

Mais soudain, ses sourcils se froncèrent. Un fléreur ? Oui, c'était un fléreur qui courait comme un dératé dans sa direction. Qui avait laissé trainer son compagnon ? Il faisait trop froid pour ces bêtes là. Ou ton simplement pour l'adolescente de type Jade, possible, mais peu importe. L'animal semblait presque effrayé, et ça Jade n'aimait pas ça du tout.

Relevant les yeux vers le couloir d'où venait le fléreur inconnu, Jade se décida à aller y jeter un coup d'oeil. Qui sait ce qui s'y cacherait ? Peut-être que c'était un plus gros animal qui l'avait terrifié, bien possible, tant d'espèces étaient présentes à Poudlard. Même les loups du professeur de métamorphose, mais sans doute que celui-ci ne les laissait pas divaguer dans les couloirs.. Alors quoi ? Au début, elle marchait et puis sans savoir pourquoi, elle se mit à courir. Instinct peut-être, hasard dirons-nous. Quoi qu'il en soit, à son arrivée, Jade crut sentir une jauge de colère se remplir à une vitesse hallucinante, à l'emplacement de son coeur. Quelqu'un criait, aux prises avec une piscine de confettis. Et cette personne, Jade l'avait reconnue à la voix. C'était Harmony. C'était Harmony et elle n'allait pas bien, le son de sa voix le prouvait.

Ni une, ni deux, voilà que l'adolescente accourait jusqu'à la piscine de confettis, s'accroupissant devant sans hésitation en tendant la main à sa camarade.

- Harmony ! Vieni !

Qui avait osé faire cette blague idiote ? Qui allait subir le courroux de l'Italienne ? Personne ne s'en prends aux autres sans qu'elle ne réagisse, personne ne s'en prends aux plus jeunes même et plus encore, personne ne s'en prends à cette fille là. Ça va saigner.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Harmony Lin
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Harmony Lin, Lun 30 Nov - 23:28


Les pas qu'elle venait d'entendre faiblement se rapprochaient de plus en plus et une lueur d'espoir naquit dans sa poitrine, l'espoir d'être sortie de là. Elle avait repris ses esprits même si elle était toujours terrifiée et au bord des larmes et voir Gryff arriver le plus vite possible suivit de Jade lui redonna un semblant de sourire. Elle avait rencontré la Poufsouffle quelques semaines plus tôt et l'avait revu à de nombreuses reprises dans des cours, ce qui avait permis un rapprochement entre les deux jeunes femmes, pour son plus grand bonheur.

Sous le regard reconnaissant et implorant de la Serdaigle, son aînée arriva en courant, s'accroupit devant le tas de confettis et lui tendit la main pour qu'elle réussisse à en sortir. Elle lui dit en même temps, de son accent italien qu'Harmony affectionnait beaucoup :  

- Harmony ! Vieni !


Et enfin, elle put respirer. Elle était sortie de ce cauchemar grâce à l'Italienne et à son petit animal qui était allé la chercher. Toujours bouleversée par cet évènement et les souvenirs qu'il avait fait revivre en elle, elle se jeta dans les bras de la Poufsouffle, pleurant à chaude larmes. La peur quittait peu à peu son corps pour laisser place au soulagement et à la reconnaissance et elle dit, entre deux sanglots :

- Je... Je... J'ai eu si peur... Je croyais que personne ne me trouverait, que je resterais là des jours.. Que personne ne se rendrait compte de mon absence ! J... J'avais l'impression que ça se refermait sur moi... Que je ne pouvais plus respirer...

Après quelques instants dans cette position, elle avait enfin réussi à se calmer un minimum et se rendit compte qu'elle devait probablement gêner Jade, ce qui fit qu'elle s'écarta avec gêne, baissant la tête pour ne pas que son aînée la voit si embarrassée. Elle s'accroupit, faisant une longue caresse de remerciement à son fléreur et murmura en se relevant :

- Merci de m'avoir sorti de là... Et désolé si je t'ai embêtée...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Lun 7 Déc - 20:29


Quelqu'un s'était laissé prendre au piège. C'était une bonne journée, il n'y croyait pas tellement. Le jeune homme était bien soigneusement resté caché afin d'éviter qu'on se doute de quoi que ce soit et avait attendu sa victime. Quand il avait entendu les appels à l'aide, il était resté sur place à rigoler un petit moment mais après un moment se décida à bouger.

Quand il dépassa le coin du couloir pour voir qui était la proie de cette farce remarquablement bien pensée, il s'aperçut qu'il avait attrapé une fillette très jeune, probablement de première année. De quoi la traumatiser de Poudlard pendant un bon moment. Il y avait aussi une autre jeune fille qui était présente et qui avait sorti la petite de sa prison de confettis. Elle n'était pas mal du tout, surtout ses yeux, ils lançaient des éclairs d'un bleu éclatant. Ça faisait longtemps que JB n'en avait pas vu de pareils. Il savait déjà à quoi s'attendre mais se lança quand même, on ne sait jamais, sur un malentendu...


- Ah tu as réussi à la sortir de là? La pauvre, je m'attendais à tomber sur un élève plus âgé ou mieux, un prof. Au fait, moi c'est JB, quel nom se cache derrière ces yeux de saphir?

Il avait lancé cette dernière phrase avec son fameux sourire en coin et un clin d’œil plus qu'explicite sur ses intentions. Plus qu'à espérer qu'elle serait réceptive.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Jade Wilder, Jeu 10 Déc - 9:29


Harmony ne fut pas bien difficile à remonter de sa prison particulière, elle était légère la première année et fort heureusement, Jade avait retrouvé des forces depuis qu'elle était sortie de son fauteuil et avait recommencé à marcher. Cependant, il est certain que l'adolescente ne s'attendait pas à un tel élan d'affection de la part d'Harmony. Celle-ci lui sauta littéralement dans les bras, pleurant toutes les larmes de son corps.

Jade n'était pas quelqu'un qui reniait les câlins et démonstrations d'affection en tous genres. Eh, elle était Poufsouffle quand même, ne l'oublions pas. Mais celui-ci lui fit un effet bizarre tout de même. Elle rejetait toujours le moindre lien depuis des années, seuls son frère et sa soeur avaient le droit à de véritables câlins. Alors pourquoi ne la repoussait-elle pas ? Pourquoi la laisser faire ? C'était étrange. Trop étrange. Mais non, elle ne bougeait pas, elle ne pouvait pas bouger, pas repousser, pas renier. Les larmes de la Serdaigle la touchaient, sans qu'elle ne puisse rien y faire. Et lentement, les bras de l'Italienne entourèrent la brunette dans une simple étreinte, espérant apporter suffisamment de réconfort. Elle ne pouvait pas faire plus, c'était déjà un effort pour elle que d'agir aussi.. familièrement..

- Je... Je... J'ai eu si peur... Je croyais que personne ne me trouverait, que je resterais là des jours.. Que personne ne se rendrait compte de mon absence ! J... J'avais l'impression que ça se refermait sur moi... Que je ne pouvais plus respirer...

- Chuut, calmati.. Ça va aller..

Comme si elle avait comprit la gêne de son ainée, Harmony ne tarda pas à se dégager, offrant quelques caresses à son messager. Il les méritait, Jade ne serait sans doute pas passée par ce couloir sans l'intervention de l'animal.

- Merci de m'avoir sorti de là... Et désolé si je t'ai embêtée...
- Non ti preoccupare, c'est normal. Tu as vu chi ha fatt.. fait ça ?

Il allait le payer cher. Et ça, elle pouvait le jurer. Mais voilà, Jade ne s'attendait pas à ce que le responsable se montre aussi vite. Un jeune homme apparut dans le couloir, il devait avoir à peu près le même âge que l'Italienne, quoique peut-être un dernière année. Quoi qu'il en soit, il semblait trouver la situation très comique, ce qui n'était absolument pas le cas de la blondinette. Au contraire, la colère montait de plus en plus, elle allait péter des dents si elle ne se calmait pas.

- Ah tu as réussi à la sortir de là ? La pauvre, je m'attendais à tomber sur un élève plus âgé ou mieux, un prof. Au fait, moi c'est JB, quel nom se cache derrière ces yeux de saphir ?

Sourire, clin d'oeil, qu'est-ce qu'il avait ce chien, des puces ? JB, bien une manière de se donner un style ça. Fixant le farceur idiot d'un oeil inquisiteur, le foudroyant presque du regard, Jade serra lentement son poing droit.

- C'toi il responsabile ? Tu trouves.. ça divertente sans doute ? T'as pas pensato que tu pourrais traumatizzare lei, idiota !?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Harmony Lin
avatar
Admin en FormationHarryPotter2005
Admin en Formation
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Harmony Lin, Dim 13 Déc - 0:08


- Non ti preoccupare, c'est normal. Tu as vu chi ha fatt.. fait ça ?

Harmony sourit doucement, rassurée par la gentillesse de la Poufsouffle et répondit, une grimace sur le visage :

- Non... Il n'y avait personne... Enfin je n'ai rien vu...

A peine eu-t-elle le temps de finir sa phrase qu'un élève assez âgé sortait de sa cachette, un sourire en coin sur le visage. Il semblait être de l'âge de Jade, peut être même encore plus vieux, et ne semblait pas du tout regretter son geste. Harmony allait lui demander, encore sous le choc, si c'était lui l'auteur de cette mauvaise blague, mais il ne lui en laissa pas le temps et dit, dévoilant en même temps la réponse que le Serdaigle attendait :

- Ah tu as réussi à la sortir de là ? La pauvre, je m'attendais à tomber sur un élève plus âgé ou mieux, un prof. Au fait, moi c'est JB, quel nom se cache derrière ces yeux de saphir ?

A ces paroles, il fit un clin d’œil à la Poufsouffle à ses côtés. Il l'avait totalement ignoré et avait parlé d'elle comme si elle n'était pas là. Harmony était consternée, et se demanda un instant si elle était si invisible que ça. Elle sentit Jade se tendre à ses paroles et comprit que contrairement à celui qui leur faisait face, ça n'amusait pas du tout la jeune fille. Celle-ci répondit d'ailleurs d'une voix sèche, semblant insensible aux avances que le garçon lui faisait :

- C'toi il responsabile ? Tu trouves.. ça divertente sans doute ? T'as pas pensato que tu pourrais traumatizzare lei, idiota !?


Harmony évalua la situation et il lui sembla qu'il serait inutile qu'elle intervienne. Et puis, elle ne savait pas quoi dire et était encore très apeurée par ce qui venait de lui arriver. Elle eu néanmoins assez de lucidité pour comprendre que, si elle n'agissait pas, la Poufsouffle pourrait s'attirer des problèmes à cause d'elle. Elle glissa alors doucement sa main dans celle de la Poufsouffle, lui indiquant sans un mot qu'elle allait bien - enfin qu'elle n'allait pas horriblement mal au moins - et qu'il ne fallait pas qu'elle s'énerve pour ça. Le conflit ne pouvait amener que des mauvaises choses et la dernière que la Serdaigle voulait était qu'il arrive malheur à Jade parce qu'elle l'avait défendu. Elle la regarda un instant, lui faisant un sourire timide, puis murmura en se retournant vers le garçon, si bas qu'elle se demanda s'il l'avait entendu :

- Pourquoi tu as fais ça...?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Baptiste Flitwick
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Jean-Baptiste Flitwick, Dim 3 Jan - 23:32


Le jeune homme sentit l'atmosphère peser, la jolie demoiselle en face de lui serrait les poings, le regardait comme si elle avait un Avada Kedavra dans chaque œil et il se doutait qu'elle n'allait pas répondre positivement à sa phrase joliment tournée pourtant. Peu importait, il était patient, il lui restait une année dans le château, il pourrait surement la séduire une autre fois.

- C'toi il responsabile ? Tu trouves.. ça divertente sans doute ? T'as pas pensato que tu pourrais traumatizzare lei, idiota !?

C'était mignon cette façon de parler italien en plein milieu d'une phrase, JB ne le comprenait pas mais les mots qu'elle avait utilisés étaient plutôt transparents, ça rendait la compréhension meilleure. La rage et la phrase en elle même le firent sourire. Ce n'était pas la réaction la plus violente qu'il avait suscitée jusque là.

- Pourquoi tu as fais ça...?

La petite avait murmuré cette question. Elle avait l'air d'avoir eu une peur bleue. Elle allait devoir se renforcer un peu étant donné ce que le château réservait comme surprises à ses élèves.

- Ça va, t'es pas morte ni blessée gravement, tu sais le château et la Forêt peuvent être plus dangereux que quelques confettis, il va falloir t'y faire. Et toi, ajouta-t-il en regardant l'aînée des deux filles, c'est trop mignon ta façon de parler italien, il parait que les italiennes ont le sang chaud, ça n'a pas l'air exagéré, tu es encore plus belle quand tu t'énerves.
Revenir en haut Aller en bas
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Jade Wilder, Mar 9 Fév - 12:39


Il était très rare que Jade s'énerve réellement, quelle qu'en soit la raison. Elle pouvait avoir des petits pics de colère, des répliques un peu trop piquantes, certes. Mais une colère aussi intense que celle qu'elle ressentait en regardant le jeune homme sous ses yeux, c'était plus que rare. Pour qui se prenait-il ce prétentieux ? Harmony était une des rares personnes que Jade protégerait quoi qu'il lui en coûte, sans doute son aîné ne le savait pas encore, mais il allait payer très cher sa blague à deux sous.

La main délicate de la jeune Serdaigle vint prendre celle de l'Italienne, comme si elle voulait la rassurer. D'ailleurs, c'était probablement son intention, mais Jade n'avait aucunement besoin d'être rassurée. Elle avait envie de frapper. Mettre un bon coup à cette gueule d'ange cachant un gamin immature, histoire qu'il comprenne à qui il avait affaire. Non décidément, Harmony ne pourrait pas la calmer. Elle était adorable, douce, rassurante, mais ce n'était pas suffisant dans cette situation. Voir la peur dans les yeux nacrés de la plus jeune faisait naître en elle des sentiments cachés au plus profond de son âme, un désir de protection qui ne pouvait se manifester qu'en de très rares occasions. JB, comme il voulait se faire appeler, allait morfler sévèrement, à moins qu'il se décide à fuir tant qu'il en avait encore la possibilité.

- Pourquoi tu as fais ça...?

"Parce-qu'il est idiot" fut une réponse qui brûla fortement les lèvres de Jade. Pourtant non, elle ne répondit pas à cette question puisque sa seule envie était bel et bien de frapper et si possible, de faire mal.

- Ça va, t'es pas morte ni blessée gravement, tu sais le château et la Forêt peuvent être plus dangereux que quelques confettis, il va falloir t'y faire. Et toi, c'est trop mignon ta façon de parler italien, il parait que les italiennes ont le sang chaud, ça n'a pas l'air exagéré, tu es encore plus belle quand tu t'énerves.

C'était parti tout seul. Le jeune homme avait perdu une occasion de se taire qu'il aurait pourtant dû saisir, étant donné que la main de l'adolescente avait fendu l'air pour venir percuter le visage masculin d'une claque magistrale. Les quelques personnes ayant déjà testé les pulsions de la blondinette avaient toujours été unanimes, elle était douée pour mettre des claques. Et encore, ça aurait pu être pire. Les dents serrées, tremblante de rage, l'Italienne plissa les yeux.

- Je t'interdis parlare con me.. comme ça !! Et elle a eu peur, y a quoi que non capisci.. comprends pas là ? Idiota ! Y a pas assez de violenza dans ce.. ce monde pour que tu veuilles en aggiun.. rajouter ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 43 sur 47

 Couloir du 3ème étage

Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 42, 43, 44, 45, 46, 47  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.