AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs
Page 44 sur 47
Couloir du 3ème étage
Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 43, 44, 45, 46, 47  Suivant
Jade Wilder
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle

Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Jade Wilder, Mar 9 Fév - 12:39


Il était très rare que Jade s'énerve réellement, quelle qu'en soit la raison. Elle pouvait avoir des petits pics de colère, des répliques un peu trop piquantes, certes. Mais une colère aussi intense que celle qu'elle ressentait en regardant le jeune homme sous ses yeux, c'était plus que rare. Pour qui se prenait-il ce prétentieux ? Harmony était une des rares personnes que Jade protégerait quoi qu'il lui en coûte, sans doute son aîné ne le savait pas encore, mais il allait payer très cher sa blague à deux sous.

La main délicate de la jeune Serdaigle vint prendre celle de l'Italienne, comme si elle voulait la rassurer. D'ailleurs, c'était probablement son intention, mais Jade n'avait aucunement besoin d'être rassurée. Elle avait envie de frapper. Mettre un bon coup à cette gueule d'ange cachant un gamin immature, histoire qu'il comprenne à qui il avait affaire. Non décidément, Harmony ne pourrait pas la calmer. Elle était adorable, douce, rassurante, mais ce n'était pas suffisant dans cette situation. Voir la peur dans les yeux nacrés de la plus jeune faisait naître en elle des sentiments cachés au plus profond de son âme, un désir de protection qui ne pouvait se manifester qu'en de très rares occasions. JB, comme il voulait se faire appeler, allait morfler sévèrement, à moins qu'il se décide à fuir tant qu'il en avait encore la possibilité.

- Pourquoi tu as fais ça...?

"Parce-qu'il est idiot" fut une réponse qui brûla fortement les lèvres de Jade. Pourtant non, elle ne répondit pas à cette question puisque sa seule envie était bel et bien de frapper et si possible, de faire mal.

- Ça va, t'es pas morte ni blessée gravement, tu sais le château et la Forêt peuvent être plus dangereux que quelques confettis, il va falloir t'y faire. Et toi, c'est trop mignon ta façon de parler italien, il parait que les italiennes ont le sang chaud, ça n'a pas l'air exagéré, tu es encore plus belle quand tu t'énerves.

C'était parti tout seul. Le jeune homme avait perdu une occasion de se taire qu'il aurait pourtant dû saisir, étant donné que la main de l'adolescente avait fendu l'air pour venir percuter le visage masculin d'une claque magistrale. Les quelques personnes ayant déjà testé les pulsions de la blondinette avaient toujours été unanimes, elle était douée pour mettre des claques. Et encore, ça aurait pu être pire. Les dents serrées, tremblante de rage, l'Italienne plissa les yeux.

- Je t'interdis parlare con me.. comme ça !! Et elle a eu peur, y a quoi que non capisci.. comprends pas là ? Idiota ! Y a pas assez de violenza dans ce.. ce monde pour que tu veuilles en aggiun.. rajouter ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Harmony Lin
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Année à Poudlard : Cinquième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Harmony Lin, Jeu 11 Fév - 0:36


- Ça va, t'es pas morte ni blessée gravement, tu sais le château et la Forêt peuvent être plus dangereux que quelques confettis, il va falloir t'y faire.
Et toi, c'est trop mignon ta façon de parler italien, il parait que les italiennes ont le sang chaud, ça n'a pas l'air exagéré, tu es encore plus belle quand tu t'énerves.
ajouta le Poufsouffle en fixant Jade.

Tout à coup, à ces paroles, la jaune et noir s'avança et colla une claque magistrale à son homologue. Harmony n'avait même pas eu le temps d'être vexée par la remarque que le garçon avait fait puisqu'au moment ou elle avait compris ce qu'il disait, la baffe retentissait. La jeune Serdaigle regarda son amie, une expression perdue sur le visage et vit qu'elle était tremblante de rage. Elle avait l'air de lui en vouloir beaucoup.

Harmony se sentit touchée de voir Jade dans un tel état pour elle. Elle n'aimait, bien sûr, pas la voir comme ça mais que celle-ci mette tant de cœur à la défendre émue la petite fille, même si c'était sûrement surtout pour les paroles prononcées envers elle - Jade - qu'elle l'avait frappé. Alors que la Serdaigle regardait tour à tour Jean-Baptiste et sa camarade, une lueur inquiète et reconnaissance dans les yeux, la jaune et noir dit :

- Je t'interdis parlare con me.. comme ça !! Et elle a eu peur, y a quoi que non capisci.. comprends pas là ? Idiota ! Y a pas assez de violenza dans ce.. ce monde pour que tu veuilles en aggiun.. rajouter ?

Harmony ne savait pas quoi faire. Elle était perdue. Elle avait aussi très peur de la réaction de Jean-Baptiste qui n'allait sûrement pas être très content après une claque comme celle-là. Et puis, sa main dans celle de la Poufsouffle n'avait pas eu l'air de la calmer donc recommencer était sans doute inutile.

Ayant alors une idée, elle jeta un regard à Gryff, qui était à ses pieds. Elle lui fit comprendre de se tenir prêt à attaquer si le garçon avait le moindre geste brutal envers elle ou Jade. Le petit fléreur du comprendre puisqu'il se retourna vers le Poufsouffle et le dévisagea d'un air sombre. Il ne fallait pas s'attaquer à sa maîtresse et à ceux qui étaient importants pour elle !

[Merci de ne pas poster à la suite de ce message, même si rien n'a été publié depuis plus d'un mois ! Nous attendons une réponse prochainement ! Tout plein de câlaigles pour vous]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jade Wilder
avatar
Préfet(e)/Poufsouffle
Préfet(e)/Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Jade Wilder, Dim 24 Avr - 21:43


HRPG: LA d'Harmony accordé.
Si problème, tu sais où me MP.



L'élève sous les yeux des deux adolescentes ne semblait pas réagir d'un pouce. Pourtant, elle était douée pour foutre des baffes, peut-être que ça avait fait boum dans sa boîte crânienne du coup ? Ahah, douce pensée. Non, Jade n'était pas sadique, mais elle ne pouvait rester stoïque face à certaines situations. Là, en l’occurrence, elle ne supportait pas la peur qu'avait eu Harmony. Pourtant, ce n'était qu'une blague. Mais une blague ayant touché la petite Serdaigle et bien que la blonde n'ait pas le moyen d'expliquer pourquoi, elle ne pouvait tout simplement pas laisser passer ça.

Alors non, elle ne regrettait pas son geste. Ce n'était certes pas dans ses habitudes, mais quelle importance ? Parfois, les surprises de la vie nous font perdre les pédales. De plus, la demoiselle aurait pu être bien plus méchante envers le Poufsouffle. Oh que oui, elle cachait une part bien plus sombre que peu de gens connaissaient. D'ailleurs, il ne valait tout simplement mieux pas la connaitre. Il est facile de se transformer en peste quand on a un caractère aussi instable que celui de Jade.

Mais voilà, problème, cet idiot ne réagissait pas bordel. Il aurait pourtant dû répliquer, au moins verbalement et là ça serait devenu drôle. Sauf que non. Du coup, l'Italienne perdit patience et décida qu'il était temps de s'en aller. Pas toute seule, ça non, elle ne laisserait certainement pas Harmony avec cet idiot de première. Les doigts de l'Italienne vinrent serrer un peu plus ceux de la plus jeune, tandis qu'un pas en arrière était fait, suivi d'un volte-face légèrement moins rapide qu'elle ne l'aurait fait seule. Oh bien sûr, on oublie pas le regard noir qui va bien, parce-qu'une Jade furieuse sans regard noir ça n'existe pas. En tous les cas, lui il ne méritait pas un mot de plus, elle ne ferait que perdre son temps.

Le visage fermé, tentant de se calmer tout de même, Jade prit la poudre d'escampette accompagnée d'Harmony. Décidément, elle ne pensait pas s'énerver autant au détour d'un simple couloir et sans doute le regretterait-elle plus tard.. Mais zut. Pour une fois, elle avait décidé de n'en faire qu'à sa tête, peu importe les conséquences.


~ FIN DU RP ~
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Alexandre Lunias
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Alexandre Lunias, Dim 24 Avr - 22:27


Info zone : Les protagonistes se trouvent dans la Salle des Trophées.

Rp avec Alice Grant
Suite du RP "A l'ombre du Saule Cogneur" & "Dans les escaliers"

Les deux conjoints étaient arrivés dans la Salle des Trophées. C'était une salle plus grande que ce qu'Alexandre avait imaginé. Les couleurs dorées des médailles, trophées et autres objet ventant les mérites des élèves ou ancien personnages illustres de l'école, donnaient à la salle des couleurs vivantes, vives. On pouvait en distinguer les lueurs sur le plafond de la pièce. C'était à la fois tout à fait impressionnant mais également très rassurant. Alexandre prit la main d'Alice et s'exclama :

- Et ben, ça donnerai presque envie d'avoir aussi une médaille. J'ai jamais été médaillé. Qui sais avec la coïncidence, ça va peut être arrivé maintenant.

Il ironisait. Il allait beaucoup mieux que tout à l'heure dans les escalier de la volière. Il avait repris de la bonne humeur dans les veines et c'était bien agréable. Il profitait de nouveau de la présence à ses cotés d'Alice. Et il voulait désormais en savoir plus sur ces fameux parchemin. Il regardait alors la Serdaigle. Elle était tout simplement sublime à ses yeux avec tout ces effets dorés. Il ne pouvait plus détachait son regard de son amoureuse alors qu'il lui disait :

- En tout cas chérie, si notre plaisantin faiseur d’énigme est dans les parages, on verras bien ce qu'il nous prépare. Mais pour le moment je ne vois rien du tout.

Il avait commencer à regarder autour de lui. Mais aucunes traces de parchemins ou d'indices. En était t'il fini de leur course dans Poudlard ? Il en doutait tout de même. Oui, ils allaient bien trouver quelque chose. Il poursuivait donc l'investigation.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Alice Grant, Lun 25 Avr - 20:59


Ils arrivèrent tout deux dans la salle des trophées. Comme à chaque fois qu'Alice était rentrée dans cette pièce, elle avait été totalement happée par l'éclat de toutes ces victoires réunies depuis la création de Poudlard. Tant de gloire dans une seule pièce... ça se ressentait presque. L'ambiance était calme, presque religieuse devant toutes les récompenses.
Alexandre lui prit la main. A son contact familier malgré leur relation récente, la jeune femme ressentit un léger frisson de bonheur. C'était tout simple, mais sa simple présence la rassurait, même si il n'y avait aucun besoin de l'être.
- Et ben, ça donnerai presque envie d'avoir aussi une médaille. J'ai jamais été médaillé. Qui sais avec la coïncidence, ça va peut être arrivé maintenant, dit-il d'un ton ironique. Il continua tout en la dévisageant: En tout cas chérie, si notre plaisantin faiseur d’énigme est dans les parages, on verras bien ce qu'il nous prépare. Mais pour le moment je ne vois rien du tout.
Alice répondit à sa première phrase sur le même ton puis à la deuxième un peu plus sérieusement:
-Une récompense ne s'obtient pas par la coïncidence, très cher. Pour ce qui est du farceur, je ne vois rien non plus. Il y a tellement d'endroits ou on peu cacher une feuille de papier, ici...
La serdaigle se retourna pour regarder derrière la porte, mais c'était vraiment au cas ou. Aucune chance qu'"on" ait remis une note sur une porte, comme pour la volière. Elle fit non de la tête au jeune homme pour lui signifier qu'il n'y avait rien et commença à fouiller.

HRP::
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Lunias
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Alexandre Lunias, Mar 26 Avr - 12:12


Il continuait donc sa recherche d'un éventuel indice. Alice prenait alors la parole pour lui répondre :

- Une récompense ne s'obtient pas par la coïncidence, très cher. Pour ce qui est du farceur, je ne vois rien non plus. Il y a tellement d'endroits ou on peu cacher une feuille de papier, ici...

Le garçon était sûr de lui. Oui, ils allaient bien finir par trouver un autre indice. Çà ne pouvait pas être autrement. Alors il continua à chercher partout dans la salle. De temps en temps, il prenait un moment pour regarder les Trophées. Ils étaient majestueux à ses yeux. Imposants, plein de reflet, il en été envieux. Un jour peut être, il aurait une place lui aussi ici. Il n'avait pas souvenir que sa famille est laissée une trace à Poudlard. Peut être que lui ou ses deux sœurs jumelles le feraient.

- Je suis sur que nous allons trouver quelque chose. Je ne vois pas pourquoi on ne trouverait rien.

Cette course au trésor devenait une couse fanatique pour le serpentard. Il voulait découvrir l'issue de cette aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Alice Grant, Mar 26 Avr - 18:59


- Je suis sur que nous allons trouver quelque chose. Je ne vois pas pourquoi on ne trouverait rien.
Oui. A moins d'avoir fâché le poseur d'indices par leur pause à la volière, ils allaient trouver quelque chose. Alice parcourut la salle des trophées du regard, cherchant des endroits stratégiques, pas forcément en évidence, mais là ou on irait les chercher, ou l'indice pouvait se trouver. Seulement, il y en avait plein, chaque coupe, chaque médaille était importante ici. Peut-être que certaines sont plus légendaires que d'autres...
Mais il n'y avait pas que les récompenses. Les vitrines, les meubles.
Une fois, elle avait trouvé un passage secret dans le château rien qu'en s'appuyant sur un mur. Mais, à part avec beaucoup de chance, jamais ils ne trouveraient un mécanisme dans une salle pareille, tout semblait déclencher quelque chose si on le touchait ou l'abaissait. La serdaigle fouilla les recoins de la salle, regarda de partout dans les vitrines une dizaine de fois mais elle ne trouva rien. Rien sur les murs non plus, le sol pareil... le plafond! Le seul endroit ou ils n'avaient pas regardé! Bien sûr. Elle leva la tête. Accroché au lustre éteint car c'était la journée, un bout de parchemin.
-Alex! Là-haut! dit-elle à son partenaire en tendant du doigt l'indice. Tu me portes pour l'atteindre? Le plafond n'est pas si haut...
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Lunias
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Alexandre Lunias, Mer 27 Avr - 12:52


Lunias et Alice continuaient de chercher si il y avait un indice dans la pièce. Il regardaient dans les moindres recoins, jusque vers le plafond de la Salle des Trophées. Tout d'un coup, Alice s'exclamait :

-Alex! Là-haut! dit-elle à son partenaire en tendant du doigt l'indice. Tu me portes pour l'atteindre? Le plafond n'est pas si haut...

En effet, vers le lustre de la salle, il y avait bien un morceau de parchemin. Nul doute, il s'agissait bien de l'indice suivant. Alexandre prit donc Alice par la taille pour la soulever du sol. Il espérait qu'il arriveraient à prendre le papier. Il n'y avait pas de raison, car comme l'avait fait remarquer la jeune fille, le plafond n'était pas à une grande hauteur.

Alors qu'il la prenait ainsi par la taille, il pouvait de nouveau sentir son parfum. C'était toujours le même, mais il ne s'en lassait pas. Au contraire, il en redemanderait toujours tellement cette senteur lui inspiré le calme et la tranquillité. Il aimait cette odeur comme au premier jour.

Qu'allaient ils découvrir à présent? Où cela allaient ils les mener maintenant ? Il se demandait si ils leurs faudrait parcourir tout le château avant de dénouer toute l'intrigue de cette aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Grant
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Année à Poudlard : Septième année

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Alice Grant, Mer 27 Avr - 14:43


Alexandre la soulevait jusqu'au lustre. Alice ne put s'empêcher de rougir. Il n'avait peut être pas beaucoup d'endurance mais... il en avait dans les biceps!
La jeune femme leva le bras et attrapa l'indice. Une fois revenue sur terre (c'était le cas de le dire), elle lu le papier en le tendant au garçon.
"Plus d'informations qu'il n'en faut
Peut être un peu trop
Tellement que certains
N'ont pas été ouverts depuis un siècle
Mais si vous cherchez quelque chose
Soyez sûrs d'y trouver la réponse"

La serdaigle avait une petite idée de quelle pièce les mots voulaient parler. Mais une question la faisait trembler d'excitation. Qui et pourquoi? Le sauraient-ils seulement?
-Qu'est-ce que t'en pense? Demanda-t-elle au serpentard.

Pas de réponse de mon partenaire depuis un moi, vous pouvez poster.


Dernière édition par Alice Grant le Dim 5 Juin - 9:26, édité 1 fois (Raison : Pas de réponse)
Revenir en haut Aller en bas
Sarra Coperman
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Sarra Coperman, Dim 5 Juin - 22:26


Rp avec Aaron Eastwood



Plus je passais du temps dans cette immense école, et plus je me sentais à la fois mieux et perdue. Certains regards se posaient sur moi comme si les autres venaient d'apercevoir un fantôme et moi, je continue ma route en voulant échapper à cette atmosphère pesante le plus vite possible !  Etrangement, c'est quelque chose qui me mettait mal à l'aise ... étrange comme je le disais car ce n'est pas mon genre de me sentir si mal surtout à cause des autres ! Peut-être est-ce juste mon esprit  à moitié  moitié vide qui me jouait des tours ... de méchants tours.  Parfois, j'étais si perturbée que je n'allais même pas en cours ... assez rare mais cela m'était arriver au cour des années. C'était une nécessité risquée, je le savais mais je faisais quand même. J'aime apprendre, j'aime embêter ceux qui m'embêtent ou que je ne sens pas trop, j'aime m'amuser mais j'ai horreur qu'on me juge sur ce qu'on voit ... en me regardant. Leurs airs traduisant de la pitié quand à ma situation, quand ils la connaissaient,  me donnait tout simplement la nausée !

Je ne suis pas à plaindre et c'est inutile de me dire "oh ma pauvre, ça a du être terrible". Mais  est-ce qu'ils se rendent compte que je ne m'en rends justement pas compte ? Certaines choses le sont maintenant, car on me le rappel sans cesse mais cet accident, je n'en ai aucun souvenir. Comment puis-je pleurer si je ne sais rien de ma véritable famille, de mes vrais amis ? Comment pourraient-ils me manquer si  je n'ai connu que ma famille adoptive ? Non, en réalité, je me doute que n'a pas du être simple pour les autres, si toutefois j'avais encore de la famille ou d'anciens amis ... Mais je me sens mal pour ceux qui m'ont élevé après cela ! Ces gens qui m'avaient tant donné .... C'est comme si je les trahissais en cherchant à retrouver mes souvenirs alors que je devrais trouver cela parfaitement normal ! Tout le monde trouverait ce but normal. Je le veux réellement mais je ne veux surtout blesser personne au passage.

Et je déambule dans les couloirs sans savoir où je vais, à regarder le sol comme si j'allais y trouver mes réponses. Il faut dire qu'à cette heure-ci, il n'y a pas grand monde dans les couloirs du troisième étage, voir personne. Le calme, ce moment de pur bonheur ! C'est tout ce dont j'avais besoin pour réfléchir en ce moment-même.
Je regardais mes  pieds et releva la tête en sentant un choc. Je viens de percuter quelque chose ou quoi ?! Oh non, c'était quelqu'un. Je relève direct la tête, par réflexe et affiche une expression à la fois neutre et navrée.

-Désolé, je ne faisais pas attention où je mettais les pieds.

Je soupira avant de le regarder de plus près ; tient, il est de ma maison ! Ca tête ne me reviens pourtant pas du tout ... Je ne me souviens pas l'avoir déjà vu quelque part dans l'école. Enfin, peut-être que si ... il me semble l'avoir croisé quelques fois dans les couloirs.  J'ignore pourquoi, un étrange sentiments s'empara de moi et je le fixa un bref moment avant d'alléger mon expression.  

-Euh ... Comment tu t'appelles en faite ? Je ne me souviens pas t'avoir déjà rencontré...

Autant que je connaisse mes autres camarades , au points où j'en suis.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Eastwood
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Aaron Eastwood, Dim 12 Juin - 18:15


RP with Sarra Coperman





“ Merchi, m'sieur Woody, merchi ! ” s'égosilla la petite créature, ses yeux globuleux levés vers moi, presque transpirants d'admiration et de reconnaissance. Un sourire amusé étira mes lèvres. Profitant du brouhaha général suite au service du soir, je glissai plusieurs bouteilles de Whisky Pur-Feu et de Bièreaubeurre dans mon vieux sac de cours. Les autres elfes de maison étaient trop occupés à récurer casseroles et marmites pour le petit-déjeuner pour pouvoir s'apercevoir de ma présence. Après l'arrivée au pouvoir de ce vieux croûtant et sanguinaire de Kolhov, les occasions pour s'amuser s'étaient dangereusement amincies. Pratiquement impossible dorénavant de faire le mur pour aller boire un coup aux Trois Balais avec les copains. Alors, on faisait comme on peut et échanger mes vieux pulls tricotés par ma mémé presque aveugle pour quelques bouteilles, c'était un deal pas mal. Encore une mission toute en finesse, Eastwood. Maintenant, il était question de regagner le dortoir sans me faire choper ni par un préfet, ni par un prof et encore moins par le concierge. Je piquai un chou à la crème pour la route et serrai la petite main velue d'Atchoum, mon complice. “ C'est toujours un plaisir de faire affaire avec toi, mon vieux ” susurrai-je en jetant la hanse de mon sac sur mon épaule. Je dissimulai rapidement une bouteille sous mon éternelle et énorme veste en cuir, que j'avais constamment sur le dos parce que de 1) elle était grave canon, de 2) ça me donnait un style ma foi plutôt pas mal et de 3) ô que ça plaisait aux jolies minettes. En quittant les Cuisines, j'aurai put parier que Atchoum s'était liquéfier d'admiration sur le sol.

Quelques sourires par-ci, hochements de têtes par là, je gravissais rapidement les escaliers puis glissai sur les parquets cirés. En passant au 2èm étage, je ne pus m'empêcher d'entamer un duo endiablée avec une bonne vieille femme dans un tableau. Sa voix de soprano avait encore une fois fait chavirer mon petit cœur. J’empruntais quelques raccourcis pour pouvoir me rendre au 3èm. C'est sans doute ma concentration intense qui m'empêcha de voir un boulet humain me rentrer dedans. Par réflexe, je lâchais un juron bien senti avant de relever le regard. Le boulet humain était en fait une jeune fille aux boucles auburn, qui appartenait à ma maison d'après le blason sur sa poitrine. Un visage aux traits fins et doux, dans lesquels je pouvais voir la moue boudeuses d'une petite fille aux joues roses et candides. Une petite fille que j'avais autrefois connu et que mon petit cœur de gamin avait aimé comme une sœur.  Elle me regardait avec un air mi-navrée, mi neutre. Un air que je classais directement dans la listes des choses que j'exècre. “ Désolé, je ne faisais pas attention où je mettais les pieds.  ” soupira t-elle. “ Sans blagues. ” marmonnai-je en la jaugeant. “ Sarra ” j'ai fini par soufflé, stupéfait, comme si le ciel venait de me cracher un troll. J'avais les lèvres ouvertes en forme de o et j'aurai parié que ça me donnait l'air d'un idiot béat. “ Euh... Comment tu t'appelles en fait ? Je ne me souviens pas t'avoir déjà rencontré... ” Surprise. Agacement. Je composais rapidement une expression d'ours mal léché pour essayer de masquer le fait que sa remarque m'avait presque... blessé ? Foutaises. “ Tu te fous de ma gueule, Sarra ? ”

Revenir en haut Aller en bas
Amy Jackson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Amy Jackson, Mar 23 Aoû - 16:23


(RP privé avec Rose Layroy)

Amy pesta. C'était le week-end et en ce bel après-midi de printemps, la chaleur peu habituelle avait poussé tous les élèves dehors. La plupart flânait avec leurs amis à l'ombre des grands arbres mais d'autres s'étaient lancés dans des batailles d'eau dont on entendait les éclats jusque dans le château. Aujourd'hui était une journée rare et parfaite à Poudlard et Amy, ainsi que tous les autres, avait bien l'intention d'en profiter.

Cette dernière se dirigeait d'ailleurs d'un pas décidé vers le lac où elle avait prévu de retrouver ses amis quand elle se rendit compte qu'elle avait oublié le sac, contenant son carnet et ses plumes sur son lit. Elle aurait pu simplement hausser les épaules et continuer son chemin, après tout si elle n'écrivait pas aujourd'hui ce n'était pas un drame, mais quelque chose l'en empêcha. Le fait d'écrire près du lac avec ses amis autour et avec cette chaleur, l'inspirait énormément et elle avait l'impression que si elle ratait cette opportunité elle n'arriverait pas à faire avancer son histoire avant un moment. Elle fit donc demi-tour en pestant contre elle-même et contre sa satané imagination.

Alors qu'elle se dirigeait vers sa salle commune d'un pas rapide, elle remarqua au détour d'un couloir une jeune fille, seule, assise sur un rebord de fenêtre et plongé dans un livre. Intrigué Amy stoppa sa course et observa la jeune fille plus en détail. A vu de nez elle devait être en deuxième ou en troisième année, mais ses longs cheveux ébènes cachaient une partie de son visage rendant la confirmation difficile, la couleur de son uniforme elle par contre ne trompait pas, et indiquait clairement qu'elle était à Serpentard. En la voyant ainsi, seule en train de lire, Amy sentit son coeur se serrer et elle ne put s'empêcher de serrer entres ses doigts le collier de sa mère. Cette vision la ramenait des années en arrière, à l'époque où, son père lui avait interdit de revoir ses amis, la plongeant alors dans la solitude avec pour seule échappatoire son imagination. Cela avait été la pire période de sa vie et c'est pour cela qu'en voyant cette jeune fille seule devant elle, elle ne put s'empêcher d'aller la voir. Peut-être que cette dernière avait juste choisit de s'isoler pour lire mais Amy préférait en avoir le coeur net.

Elle s'approcha doucement pour ne pas la brusquer et s'arrêta à quelques mètres de la fenêtre.

- Hé, salut! Excuse-moi je me mêle surement de ce qui ne me regarde pas mais que fait une jeune fille de ton âge enfermée à l'intérieur alors que tous tes amis doivent être en train de s'amuser dehors ? dit-elle d'une voix douce et enjouée.


Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Rose Layroy, Mar 23 Aoû - 21:22


La journée était radieuse, le soleil brillait, les oiseaux chantaient. Tous les élèves se précipitaient vers l'extérieur pour pouvoir profiter de ces quelques rayons tant attendus. Tous ? Non ! Un village d’incorruptible gaulois... euh... non je me suis trompée d'histoire là. Recentrons-nous... Donc, je disais, non. Et oui, une Serpentarde écervelée préférait rester enfermé plutôt que de se mêler à la population de ses semblables. Cette jeune Serpentarde, qui pourtant avait la vie devant elle, se nommait... Rose. Ouais comme la fleur et la couleur. Pour la fleur on accepte mais la couleur je vous préviens, un seul amalgame et ce sera un #Acidileus dans la face de celui qui fait cette tragique erreur ! Hum, hum... donc je disais que cette jolie petite fille préférait rester bien sagement sur le rebord d'une grande fenêtre du troisième étage plutôt que de se joindre à ses camarades. Après tout cela ne regardait qu'elle et elle était sûrement mieux ici que tous ces autres sorciers qui jouaient comme des idiots dans l'herbe. Oui, elle avait trouvé l'endroit idéal pour ne pas se faire importuner. Elle était tranquille, les pieds nus pour plus de confort, les cheveux détachés comme à son habitude, ondulant gracieusement sur son dos, d'ailleurs il faudra qu'elle pense à les couper un jour sinon elle deviendrait comme Raiponce. On se recentre ! Ses yeux bleus nuits suivaient les lignes tracés sur le livre qu'elle tenait délicatement entre ses doigts fins. Un merveilleux livre d'histoire sur la guerre des sorciers qui la transportait à travers l'espace et le temps. Rien, ni personne ne pouvait la déranger. Sauf bien sûr une Pouffy'.

_Hé, salut! Excuse-moi je me mêle sûrement de ce qui ne me regarde pas mais que fait une jeune fille de ton âge enfermée à l'intérieur alors que tous tes amis doivent être en train de s'amuser dehors ?

La jeune serpent releva doucement sa tête et planta ses yeux marines emplit d'une certaine colère, il fallait bien l'admettre, dans ceux de celle qui osait l'importuner. D'ordinaire elle aurait été plutôt conciliante. Elle aurait dit deux trois phrases toute gentille, toute mignonne en faisant ressortir son côté poupée de chiffon bien douce à laquelle on veut faire pleins de papouilles mais là non. Rose avait tout fait pour éviter qu'on lui parle. Si elle avait voulu voir du monde elle l'aurait fait elle-même. Elle était là pour se concentrer et ne penser à rien d'autre qu'à son livre. A oublier tout ce qu'elle était. Et puis cette fille avait mal fait son coup. *''une jeune fille de ton âge''... t'as qu'à dire aussi que je suis une gamine tant que tu y es !* Cette Pouffy' était vraiment mal tombée, aujourd'hui Rose était sur les nerfs. Déjà qu'elle en avait marre de se faire traiter comme une gamine par son entourage et qu'elle faisait tout pour se débarrasser de cette horrible image fallait pas l'enquiquiner longtemps avec. Non, aujourd'hui elle n'avait pas envie de se retenir. Aujourd'hui elle ne voulait pas jouer les manipulatrices. Aujourd'hui elle voulait pour une fois laisser ses émotions la guider et lui faire dire ce qu'elle pensait vraiment.

_Tu as bien raison. Tu te mêles de ce qui ne te regardes pas. Je reste enfermée si je le désire et je vais rejoindre mes... amis... si ça me chante. Sur ce salut !

Et sans même se donner la peine de faire plus attention à la jaune et noir elle se replongea dans son bouquin.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Jackson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Amy Jackson, Mar 23 Aoû - 22:35


La jeune serpentarde braqua des yeux glacials et emplit de colère sur Jules César... ah non désolé moi aussi je me suis trompée d'histoire^^ ( c'est contagieux ton truc ou pas ?)

...Bref, je disais donc: La jeune serpentarde braqua des yeux glacials et emplit de colère sur Amy avant de prendre la parole.

_Tu as bien raison. Tu te mêles de ce qui ne te regardes pas. Je reste enfermée si je le désire et je vais rejoindre mes... amis... si ça me chante. Sur ce salut !

Et sans plus de manière elle se replongea dans son roman. Amy eut alors une réaction pour le moins inattendu, elle aurait pu faire ce que la jeune serpent lui demander et s'en aller ou alors s'énerver de son impolitesse, mais non au lieu de ça elle éclata de rire. Un rire franc et clair qui lui fit perler des larmes aux coins des yeux.

- Ah ah non mais c'est quoi cette habitude que vous avez vous les serpentards de rembarrer les gentils Pouffys ? C'est un truc qu'on vous apprends en première année? Non parce qu'entre toi et celui dans lequel je suis rentré dans la galerie des armures ça commence à faire beaucoup ! s'exclama Amy avec un grand sourire, une fois qu'elle fut un peu calmer. Mais tu as tout à fait raison tu fais ce que tu veux. Au fait moi c'est Amy,ça te déranges si je reste un peu ? J'ai pas trop envie d'aller dehors moi non plus. ajouta-t-elle.

Amy avait dit ça d'un air innocent mais son intention était tout autre. Elle avait entendu l'hésitation dans la voix de la jeune fille quand elle avait parlé de ses amis, la même hésitation qui régnait dans la voix d'Amy quand en primaire on lui disait qu'elle n'avait pas d'amis et qu'elle essayait tant bien que mal de se défendre. Du coup elle avait décidé de faire pour cette jeune fille ce qu'elle aurait aimé que quelqu'un fasse pour elle à cet époque: elle allait rester et briser sa solitude, peut-être ,plus tard, même devenir son amie. Peu importe combien de temps ça lui prendrait, peu importe si la serpentarde s'énervait et l'envoyer balader, elle était prête à rester toute la journée si il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Layroy
avatar
Serpentard
Serpentard
Année à Poudlard : Troisième année

Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Rose Layroy, Mer 24 Aoû - 17:20


Rose eut à peine le temps de retrouver sa ligne (de livre hein, on ne parle pas de poids) qu'un rire clair résonna dans le couloir. La jaune et noir était en train de rire aux éclats. La fillette releva la tête intriguée, les sourcils froncés et totalement perdue. Elle était si peu crédible lorsqu'elle se mettait en colère pour avoir ce genre de réaction ? Ou alors cette Pouffy' était totalement timbrée.

_Ah ah non mais c'est quoi cette habitude que vous avez vous les serpentards de rembarrer les gentils Pouffys ?

*Gentils Pouffy ? Va dire ça à celui qui a voulu ma mort ! Et puis je ne te rembarre pas parce que tu as un uniforme jaune mais bien parce que ta vue m’insupporte !*

_C'est un truc qu'on vous apprends en première année? Non parce qu'entre toi et celui dans lequel je suis rentré dans la galerie des armures ça commence à faire beaucoup !

Cette Poufsouffle de pacotille avait quelque chose de très désagréable aux oreilles de la deuxième année. Donc d'après elle, parce qu'elle venait des Serpents elle était forcément emplie de haine envers les blaireaux ? Mais c'était quoi ce gros cliché bien nul ?! Non, elle n'était pas méchante, machiavélique et antipathique comme ce que les autres élèves de cette école pouvait penser de ceux de sa maison. Eh oui ! Il y en avait qui étaient aussi doux que des Pouffy', aussi studieux que des aigles et aussi casse cou que des lionceaux ! C'était juste elle. Elle était venue lui parler le mauvais jour, au mauvais moment. Si elle voulait elle pouvait lui parler gentiment avec un joli petit sourire et ensuite lui balancer son livre à la figure pour qu'elle parte très loin d'elle ! Non mais oh ! *Euh, tu te calmes, elle essayait de plaisanter là... Mais je m'en fiche! Mauvaise humeur! Solitude!*

_Mais tu as tout à fait raison tu fais ce que tu veux.

*Encore heureuse ! Ça ne va quand même pas être toi qui va  me dicter ce que je vais faire ou non ?!*

_Au fait moi c'est Amy,ça te déranges si je reste un peu ? J'ai pas trop envie d'aller dehors moi non plus.

Mais qu'est-ce que cette Pouffy' lui voulait-elle donc ? Qu'est-ce qu'elle en avait à faire de savoir qu'elle s'appelait Amy et qu'elle ne voulait pas aller dehors ? Elle n'avait qu'à aller embêter quelqu'un d'autre et le plus important, le plus loin possible d'ici ! Elle n'avait donc pas d'amis ! *Hey, Amy, amis... ça ressemble non ? On s'en fiche ! On est de mauvaise humeur on va lui mordre le visage ! Euh... T'es pas un peu extrême là, non, mais je veux pas dire mais t'es pas une cannibale non plus.* Le visage froid de la Serpentarde fixait celui de la jaune. Ses yeux jetaient des étincelles et si elle n'avait pas eu une extrême flemme elle lui aurait jeté un bon petit sort en pleine face pour lui faire ravaler son sourire. Elle referma violemment son livre et cracha :

_Voyons voir... Est-ce que ça m'embête que tu restes ? Ouais, quand même un peu !
Revenir en haut Aller en bas
Amy Jackson
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Amy Jackson, Mer 24 Aoû - 22:14


Le regard toujours froid et les yeux lançant des étincelles, la jeune serpent referma violemment son livre.

_Voyons voir... Est-ce que ça m'embête que tu restes ? Ouais, quand même un peu ! Cracha-t-elle.

Bien comme elle s'y attendait Amy s'était faite rembarrer. Encore une fois. Et ça commençait vraiment à l'énerver, non mais c'est vrai quoi es-ce que pour une fois dans ce château, les gens qu'elle voulait aider pouvait aussi vouloir de l'aide!! Mais bon ce n'était pas le moment de s'énerver, aujourd'hui Amy devait laisser son côté Pouffy prendre le dessus.

- Ah bah tant pis, je vais quand même rester un peu, après tout comme tu l'as dit tout à l'heure on fait ce qu'on veut, répondit-t-elle en haussant les épaules.

Sans attendre de réponse elle s'adossa au mur juste à côté de la fenêtre sur laquelle s'était installée la jeune serpentarde. Elle ne remarqua même pas que son collier, qu'elle n'avait pas arrêter de tripoter depuis le début de la conversation, s'était ouvert mettant bien en évidence  la photo qu'il contenait.

Comme à son habitude Amy ne réussit à tenir que quelques secondes avant de parler. Dieu qu'es-ce qu'elle détestait le silence qui s'abattait comme une chape de plomb dès qu'on arrêtait de parler. Il apportait avec lui une sensation de malaise et de lourdeur et Amy se sentait obligée de parler pour dissiper cette sensation. Elle leva de nouveau le yeux vers la jeune fille et reprit la parole.

-Tu lis quoi ? Oh et en fait tu ne m'as toujours pas dit ton nom, dit-t-elle d'un ton détaché.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Couloir du 3ème étage

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 44 sur 47

 Couloir du 3ème étage

Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 43, 44, 45, 46, 47  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.