AccueilPortailPublications internesRechercherS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc
Page 2 sur 26
Sur un sentier isolé
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 26  Suivant
Liam Riu
Poufsouffle
Poufsouffle

Sur un sentier isolé - Page 2 Empty
Re: Sur un sentier isolé
Liam Riu, le  Sam 24 Nov - 14:42

"Il est temps de sortir maintenant..."

Liam venait de manger, et il s'était dit qu'un petit tour dans le Parc lui ferait le plus grand bien. Un promenade digestive. Mais lorsqu'il fut sorti, il comprit immédiatement pourquoi il n'y allait pas souvent. Le froid s'était installé, un froid agressif, qui gelait toutes les articulations au bout de 10 minutes. On pouvait voir l'épaisse couche de neige par terre augmentée au fur et à mesure qu'il neigeait. Mais Liam aimait beaucoup la neige. Il avait beaucoup de souvenir de son enfance où il s'amusait avec ses frères et soeurs dans la neige. Mais le jaune et noir sortit de ses pensées immédiatement, il ne voulut absolument pas songer à cela maintenant, il préférait garder sa bonne humeur de la journée, plutôt que de devenir nostalgique.

Le Poufsouffle serra sa cape d'hiver, et mit ses mains dans ses poches. Maintenant qu'il se trouvait dehors, autant aller jusqu'au bout de sa promenade. Il s'engagea sur le chemin, laissant les traces de ses pas sur la neige. Il n'y avait pas beaucoup de monde ici, seul quelques nouveaux qui semblait s'amuser à une bataille de boule de neige. Liam en reçut une, qui ne lui était sûrement pas destinée, mais qui avait dû se perdre. Aussitôt, il fixa le jeune garçon à l'origine de cette boule de yeux verts menaçants. Il semblait très gêné et même apeuré par la suite des évènements. Liam en profita pour s'amuser. Il sortit doucement sa baguette, toujours en fixant le nouveau. Il forma à l'aide d'un sortilège une boule, très doucement, puis sourit, et prononça: "Waddiwasi". La boule s'en alla très rapidement vers le jeune garçon qui avait ouvert grand la bouche, et avait immédiatement fermé les yeux. Mais l'amas de neige s'écrasa sur un arbre tout près du nouvel élève. Quand celui-ci rouvrit les yeux, il put voir le grand sourire du Poufsouffle, et il faillit s'évanouir. Liam n'était en aucun cas méchant, il avait bien préparé son coup. Il espérait seulemnt ne pas avoir trop effrayé le petit étudiant. En tous cas, il s'était bien amusé.

Il continua son chemin, regardant bien devant lui. Depuis deux mois, il s'était remis de la reprise des cours. L'abandon de sa famille à la fin des vacances l'avait littéralement déchiré, et pendant les premiers mois de cours, Liam ne paraissait jamais content. Il essayait pourtant de profiter de sa chance de faire parti des sorciers, mais l'école moldu et sa famille moldu lui manquaient sans arrêt. Il lui sembla être retourné en première année, lorsqu'il avait dû les laisser pour la première fois, sans rien leur expliquer de son engagement dans cette école mystérieuse. A présent, ils ne posaient plus de question. Le jeune sorcier leur expliquait juste comment se passait ses cours, inventant quelques profs parfois, mais sans jamais leur décrire sa vraie scolarité. Il n'en avait pas le droit de toute façon.

Heureusement pour lui, une jeune fille attira son attention. Il ne l'avait pas vu tout à l'heure. Pourtant, elle était devant lui, et marchait à la même vitesse que lui. Deux petites créatures de compagnie l'accompagnait. Liam n'en avait pas, il n'arrivait pas à s'accrocher aux créatures de sorcier. Ces origines moldus sûrement. D'ailleurs, il lui semblait avoir raison de ne pas en avoir pris en regardant la petite fée de la jeune fille. Celle-ci n'arrêtait pas de l'embêter. Elle n'était décidément pas très bien élevée. Et puis, arrivant à côté d'un arbre, la jeune rouquine - maintenant que le Poufsouffle pouvait voir ses cheveux - s'accroupit, et mit sa tête entre ses jambes. Il semblait à Liam qu'elle était en train de pleurer.

Liam accéléra un petit peu le pas pour enfin être proche d'elle. Et ralentissant, il l'examina un peu plus. Elle porta plusieurs couches de vêtements et ses bottes étaient impeccables. Aucune trace de neige n'y apparaissait. C'était assez étonnant.

Maintenant à côté d'elle, il la reconnut de suite. Cette jeune sorcière était la préfète de Poufsouffle, July Swann. Cela faisait un sacré bout de temps que Liam ne l'avait pas vu, il pensait qu'elle avait abandonné son rôle de préfète. S'accroupissant à ses côtés, il la regarda et lui lâcha:

- C'est pas beau de voir une fille pleurer tu sais?
July Swann
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


Sur un sentier isolé - Page 2 Empty
Re: Sur un sentier isolé
July Swann, le  Mar 27 Nov - 21:17

Les espoirs de tranquillité de July partirent en fumée avant même qu'elle ait eu le temps de faire ses premiers pas vers le château. Elle venait de finir de se nettoyer lorsqu'une voix l'interpella :
- C'est pas beau de voir une fille pleurer tu sais ?
Mince, elle n'avait même pas vérifié si elle était seule ou pas avant de fondre en larme. Lors de sa balade, elle avait croisé tellement peu d'élèves qu'elle avait fini par se penser isolée de toute présence humaine.
July tourna la tête, les yeux rouges, le regard noir, se préparant à se défendre contre les attaques d'un élève malveillant -Un Serpentard ?...-. Contre toute attente, la rousse tomba nez à nez avec un Poufsouffle, d'un ans son aîné. Liam, si sa mémoire était bonne. Le garçon n'avait pas l'aire de lui vouloir du mal, le regard de la préfète s'adoucit donc quelque peu. La jeune fille n'était pas pour autant contente d'avoir de la compagnie et son attitude restait hostile. La commissure de ses lèvres était tirée vers le bas, July avait le visage fermé.
- Je ne cherchais pas à te plaire, répondit la sang-mêlé d'un ton sec.
C'était la première chose qui lui était passé par la tête et elle n'avait pas eu le temps de retenir ses paroles avant qu'elles ne sortent. La jeune fille s'en voulu tout de suite, ce n'était pas gentil, d'autant qu'il ne lui avait rien fait. D'un autre côté, sa remarque n'avait pas été très gentille non plus. Pourquoi ne pas carrément lui dire qu'elle était laide tant qu'il y était ? Ce n'était pas vraiment la meilleur façon de consoler une fille.

C'est Hermière, en revanche, qui avait l'aire ravie de l'arrivée de ce beau garçon blond. La petite fée se mit à lui tourner autour en faisant apparaître tout un tas de fleurs printanières. Elle battait des cils et des ailes autant qu'elle pouvait pour paraître plus séduisante. Elle se débarrassa même de son petit manteau, le jetant à la figure de July pour qu'elle le lui porte, afin de laisser entrevoir ses courbes parfaites. Il était vrai que la petite humanoïde était particulièrement belle. Sa peau, couleur miel, s'accordait parfaitement avec ses yeux noisettes. Perçants et espiègles ils étaient entourés de longs cils noirs. Noir cordeau, tout comme ses cheveux, remontés en un chignon négligé et parsemé de petites fleurs blanches. Elle était vêtue d'une robe bustier courte, dans les tons marrons, rouges et jaunes. L'agencement des couleurs pouvait faire penser aux pétales d'une tulipe, une des fleurs favorite de la petite fée. Ses ailes, d'un blanc parfait, semblaient composées de millier de petites pétales.
July regarda la manège de sa compagne d'un oeil mi agacé mi amusé. En général, les garçons ne savaient pas comment réagir devant des telles démonstrations, ce qui pouvait amener à des scènes comiques. L'inconvénient, c'est qu'il était impossible pour July de tenir une conversation avec un garçon en présence de sa fée. Pour l'heure, Hermière lui fichait la paix et c'était finalement tout ce qui importait. Tout compte fait, la venue de Liam était plutôt positive.
July fini de s'essuyer les yeux d'un revers de la manche, puis elle lança un petit sourire gêné au garçon. Comme pour s'excuser d'avoir eu un moment de faiblesse, comme pour s'excuser des idioties de sa fée.
Liam Riu
Liam Riu
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Sur un sentier isolé - Page 2 Empty
Re: Sur un sentier isolé
Liam Riu, le  Sam 1 Déc - 14:18

Liam se tenait aux côtés de la jeune préfète de sa maison, il trouvait d'ailleurs qu'elle faisait un travail remarquable. Malgré son emploi du temps de plus en plus chargé, il la voyait souvent aider des élèves perdus, à la recherche de réponses à leur milliers de questions. Il se souvint qu'il avait été un peu comme cela quand il était arrivé. Heureusement, il avait vite été pris en main car sinon, il se serait renfermé sur lui. Sa timidité avait tendance à prendre le dessus à cette époque. Ce qui avait totalement changer maintenant.

Il avait tenté d'être gentil, attentionné envers la jeune femme, mais celle-ci l'envoya bouler en lui répondant:

- Je ne cherchais pas à te plaire. Dit-elle d'un ton sec.

Il n'avait pas vraiment prévu qu'elle le prenne mal, il aurait juste souhaité savoir ce qu'il n'allait pas et ce qu'il pourrait faire pour la réconforter. Apparemment, elle voulait être seul. Mais Liam en décida autrement, il resterait avec elle. De par sa faible expérience, il savait qu'il ne fallait pas laisser une personne pleurer dans son coin. Même si celle-ci souhaitait n'avoir personne. Certes, il avait utilisé les mauvais mots pour engager la conversation, et il comprenait qu'elle se sente blessée. Il enchaîna donc:

- Je m'en doutais. Mais je ne parlais pas de ton visage, celui-ci est très jolie. C'est plutôt tes larmes qui me dérangent, lui répondit le Poufsouffle en lui souriant.

Il voulait lui transmettre toute cette bonne humeur dont il était pourvu à présent. Il avait commencé un superbe journée, elle non. Il devait alors partager. Il espérait qu'elle comprendrait qu'il n'était pas venu pour l'embêter ou autre chose, il était seulement là pour qu'elle ait quelqu'un à qui parler. Et Liam trouvait ça important lorsqu'on était dans une mauvaise passe.

Par contre, la petite fée qui l'accompagnait jusqu'à présent et qui avait sûrement aggraver l'état de la préfète Swann était plus que ravie de voir Liam. Pendant qu'il avait parler, elle s'était approché de lui, et avait commencé à faire son petit numéro, cherchant à attirer l'attention de Liam. Lorsque cela fut fait, elle commença à se tortiller, tournant autour du garçon. A sa grande surprise, pendant qu'elle tournoyait, des plantes plutôt improbables pour la saison apparaissaient, rendant cette endroit très beau. Liam l'observait avec un regard amusé. C'est vrai que la petite créature était très mignonne avec son petit manteau, qu'elle ne garda pas longtemps puisqu'elle l'envoya sur sa maîtresse. Le dévisageant avec des yeux aguicheurs, la petite s'approcha de lui, lui caressant le visage. La robe de la petite humanoïde épousait parfaitement ses formes, et son chignon dévoilait un visage lisse et d'une belle couleur. La sorcière à qui elle appartenait semblait s'amuser de la situation, comme Liam. Elle se leva en essuyant ses larmes, et adressa un sourire au jeune garçon. Celui-ci le prit comme un signe qu'elle ne lui en voulait pas.

Mais à force de tournoyer autour de lui et à force de la regarder tourner, le sorcier de Poufsouffle lui proposa sa main pour qu'elle s'y installe dessus. Sa petite fée s'étonna, et hésita un peu. Elle regarda Liam, puis July, et elle décida de s'asseoir. Puis elle se tourna pour apparaître dans une position qu'on pourrait qualifier de sexy, ce qui fit sourire le garçon. Puis, il s'adressa à sa propriétaire:

- Elle semble très sympa ta fée dis moi, lâcha-t-il dur un ton amusé, conscient qu'elle ne devait sûrement pas penser comme lui.
July Swann
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


Sur un sentier isolé - Page 2 Empty
Re: Sur un sentier isolé
July Swann, le  Lun 3 Déc - 19:03

HJ : J'espère que tu n'as rien contre les petits RP T_T


La réponse du garçon surprit beaucoup July. Il aurait pu l'envoyer balader, comme elle venait de le faire pour lui, mais au lieu de ça il lui répondit gentiment et avec un sourire bienveillant. La Poufsouffle le regarda avec des yeux ronds durant quelques secondes, réalisant que c'était sans doute la chose la plus gentille qu'on lui ait jamais dite.
Passée l'étonnement, la préfète tenta de reprendre un peu de contenance, renifla un coup et s'essuya partiellement les yeux. C'était maintenant à son tour de répondre, sauf que ... Sauf que July ne savait pas quoi dire. La seule chose qui lui venait, c'était "Waou, c'est trop gentil", mais elle serait alors contrainte d'ajouter : "Excuse moi, je suis une idiote". Insulte à son encontre qu'elle n'était pas encore prête à proférer, son humeur n'étant pas suffisamment remontée pour accepter une injure, aussi petite soit elle, sans de nouveau fondre en larme.
C'est à ce moment là qu'Hermière se manifesta et tenta d'attirer toute l'attention sur elle. Ce que, bien entendu, elle réussi à merveille et July lui en fut un peu reconnaissante : elle n'était plus obligée de répondre.

Liam sembla plutôt charmé par la petite fée. Il fini même par lui offrir sa main comme support. Hermière s'y posa avec délice : elle avait réussi son coup, le garçon était séduit.
- Elle semble très sympa ta fée dis moi, s'exclama Liam rieur.
July lui rendit un sourire sincère avant de répondre :
- Oh, mais elle l'est, c'est la plus belle et la plus incroyable des créatures, n'est ce pas Hermière ? Il faut juste veiller à ne jamais la contrarier ...
Une pointe d'ironie perçait dans sa voie. Il n'était bien évidement pas possible de passer tous les caprices de la petite humanoïde et dans ce cas, les choses tournaient vite au combat.
- Plus tu la complimentes, meilleur est son humeur et son caractère, confia July au garçon, Je l'ai peut-être négligé ces derniers temps ...
D'un autre côté, entre les cours, son rôle de préfète, sa vie sociable qu'elle tentait tant bien que mal de maintenir à flot, Miou et elle, il n'était pas facile de tout gérer.
July laissa s'écouler quelques secondes avant d'ajouter :
- Tu as des animaux ?
Liam Riu
Liam Riu
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Sur un sentier isolé - Page 2 Empty
Re: Sur un sentier isolé
Liam Riu, le  Jeu 6 Déc - 11:32

HJ: Absolument pas. Tu permets que je teste aussi?

Avec la petite fée lui tournant autour, Liam n'avait pas remarqué la face étonné de son interlocutrice. Il ne la vit qu'une fois que l'humanoïde se posa sur sa main. Il en déduit qu'il avait eu raison en agissant de la sorte. Il n'aimait pas du tout alimenter ou engager des conflits, il était très sociable, et préférait parler avec les gens qu'il rencontrait. Il aimait en apprendre plus sur eux, et leur vie. Tout le monde avait besoin de parler.

Liam la fixa. Elle s'était relevée et ouvrit la bouche... Mais rien n'en sortit. Liam lui assura que tout allait bien avec un sourire, qu'elle pouvait prendre son temps. Puis, la petite fée était entré en action, voyant que le jeune homme se désintéressait d'elle. Elle commença à voler vers en lui caressant le visage, tourna autour de sa tête - ce qui provoqua la mal de tête qu'il avait eu juste avant - et se posa sur sa main à nouveau, se déhanchant pour plaire au jeune garçon. Au lieu de provoquer une sensation agréable certaine qu'il aurait pu avoir avec toute autre fille qui aurait dansé devant lui comme ça, il rigola. Le jeune Poufsouffle trouvait la situation plus que burlesque, avec toutes ces fleurs autour de lui et la propriétaire en train d'observer les tentatives de sa petite fée. C'était effectivement comique.

Le sorcier fut tiré de ses pensées par July qui lui répondit:

- Oh, mais elle l'est, c'est la plus belle et la plus incroyable des créatures, n'est ce pas Hermière ? Il faut juste veiller à ne jamais la contrarier ...

Liam avait vu juste, il pouvait remarquer dans sa voix qu'elle ne pensait pas vraiment ce qu'elle disait. La petite Hermière n'y vit que du feu, et continua ses pas de danse. La préfète enchaîna:

- Plus tu la complimentes, meilleur est son humeur et son caractère, confia July au garçon, Je l'ai peut-être négligé ces derniers temps ... Elle sembla hésiter un moment avant de demander: Tu as des animaux ?

- Non je n'en ai pas, lui répondit le garçon. Enfin, si tu parles d'animaux magiques, uniquement présents dans le monde de sorciers, je peux t'affirmer que non. Mes origines moldus font que je n'arrive pas à m'attacher à ce genre de créatures. Mais ma famille a un chien.

Le Poufsouffle espérait que la petite humanoïde ne le prenne pas mal. Elle semblait très susceptible.
July Swann
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


Sur un sentier isolé - Page 2 Empty
Re: Sur un sentier isolé
July Swann, le  Lun 10 Déc - 22:13

Liam lui répondit par la négative, lui confiant qu'il n'était pas très attiré par les animaux magiques, mais qu'en revanche, il avait un chien. Pour July, c'était le contraire, elle jugeait les animaux magiques bien plus intéressants que ceux des moldus. Elle avait beau trouver cela mignon, la rouquine ne se voyait pas du tout avec un chien. Trop lourdo, pas assez raffiné ni réfléchi (bouuuuuh, je ne le pense pas du tout !!! ça me fait mal de le dire, j'adore les chien et je sais qu'ils sont intelligents :Cagoulé: ). Un chat, à la limite, pourquoi pas ?. Dans la liste des animaux inutiles, il y avait également les rats et les carpeaux. Finalement, ces deux là étaient même pire que les chiens.
La jeune fille contempla ses deux animaux, l'air pensive. Tout rien réfléchi, ils n'étaient ni utiles ni intéressants. Miou n'avait aucune faculté particulière, c'était juste une petite boule d'affection concentré. Hermière, quand à elle, avait des pouvoirs puissants, mais elle les utilisait uniquement pour attirer l'attention sur elle et ne présentait finalement pas grand intérêt. Quoi que, si l'on voulait un beau jardin fleuri elle pouvait servir, c'était une reine du jardinage.

En parlant d'Hermière, la petite fée avait repris ses tours de magie de plus belle. Elle souhaitait montrer à ce charmant garçon que les créatures magiques, du moins elle, étaient beaucoup plus intéressantes et appréciables que toutes les autres. Elle fit apparaître tout un tas de fleures printanières, de toutes couleurs et de toutes formes. Un bougainvillier violet se mit à pousser autour de la jambe du Poufsouffle et de grosses grappes de fleurs virent décorer ses frêles branches.
July souriait de toutes ses dents, devant ce spectacle quelque peu insolite.
- Tu n'aurais pas due dire ça, elle va te harceler jusqu'à ce que tu reconnaisses que c'est la plus formidable des petites créatures ! Je te préviens, je n'ai aucune influence sur elle, je ne pourrais pas t'aider.
La rousse fit une pause, repensant à ce que Liam avait dit, puis ajouta :
- Ça a du te faire bizarre quand tu as appris que tu étais sorcier non ? J'ai toujours du mal à imaginer ce que ça doit faire. Pourtant, ma mère est moldue, alors je connais un peu, mais je ne sais pas, j'ai toujours eu connaissance des deux "mondes", si on peut dire ça comme ça, alors ce n'est pas pareille.
Liam Riu
Liam Riu
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Sur un sentier isolé - Page 2 Empty
Re: Sur un sentier isolé
Liam Riu, le  Dim 16 Déc - 15:37

La jeune rousse fut comme étonné qu'il ait un chien. Enfin,un chien chez lui, étant donné que les animaux moldus n'étaient pas autorisés à Poudlard. En tous cas, les gros. Liam trouvait que les chiens faisaient partis des animaux moldus les plus intelligents, et le Poufsouffle croyait que Brad, le gros berger allemand, devait sûrement connaître la magie. Cela sonnait très bizarrement, c'est bien pourquoi il ne l'avait dit à personne, mais une certaine connection s'était établi entre eux lorsqu'il avait reçu cette mystérieuse lettre de Poudlard. Un animagus peut être? Il divaguait probablement.

Mais les paroles du jeune sorcier ont fait pendant un moment réfléchir la préfète des blaireaux. Elle observait maintenant ses deux compagnons comme si elle leur cherchait quelque chose. Mais la petite Hermière continua soudainement à faire des siennes, et visiblement vexé par ce qu'avait dit le jeune homme, elle tenta une nouvelle fois de le séduire. Ce qui était vain de toute façon, le jeune homme ne s'intéressait évidemment pas aux petites fées. Mais il se laissa quand même prendre au jeu. Il l'observa pendant toute sa parade, jetant un regard sur les magnifiques fleurs que faisait apparaître la petite humanoïde. Mais celle-ci avait bien préparé son coup, puisqu'elle semblait vouloir le piéger avec des sortes de ronces sans épines qui lui poussaient maintenant autour des jambes. Liam rigola doucement, lançant un petit regard amusé à sa propriétaire qui elle aussi semblait s'amuser du spectacle.

-Tu n'aurais pas due dire ça, elle va te harceler jusqu'à ce que tu reconnaisses que c'est la plus formidable des petites créatures ! Je te préviens, je n'ai aucune influence sur elle, je ne pourrais pas t'aider.

Elle marqua une pause, pendant laquelle Liam s'extirpa des petites lianes qui s'étaient formés autour de ses mollets. Elle enchaîna ensuite sur un autre sujet:

- Ça a du te faire bizarre quand tu as appris que tu étais sorcier non ? J'ai toujours du mal à imaginer ce que ça doit faire. Pourtant, ma mère est moldue, alors je connais un peu, mais je ne sais pas, j'ai toujours eu connaissance des deux "mondes", si on peut dire ça comme ça, alors ce n'est pas pareil.

Liam, à ses mots, devint pensif. Elle avait en effet raison, ce fut plus que bizarre lorsqu'il avait appris la nouvelle. Il regarda la ciel, exactement comme ce jour-là. Il n'avait pas trop su comment réagir puisqu'il avait d'abord pensé à un canular, mais étant d'un naturel rêveur, il avait pris l'annonce au sérieux, et il avait bien eu raison pour une fois.

- Oui, c'était très étrange. En fait, je n'y ai pas cru sur le coup, mais je me suis toujours dit qu'il avait un brin de magie sur cette Terre. Et j'ai eu raison, je pense, d'y croire. J'ai dû mentir à ma famille, j'ai regretté pendant un long moment, mais maintenant que je connais très bien le monde magique, je sais que j'ai fait ce qu'il fallait.

Il avait lancé ça sur un ton très sérieux, mais en même temps, qui se voulait simple et compréhensible pour des personnes comme July qui avait été élevé dans cette magie, malgré une connaissance des deux mondes, comme elle disait. Elle avait eu de la chance d'ailleurs.

- Mais tu as beaucoup de chance d'être né à demi-sorcière. Tu dois pouvoir t'adapter à n'importe quelle façon de vivre non? Moi, je dois avouer que j'étais réellement perdu pendant les premières années. Déclara-t-il, exprimant son passé avec le sourire quand même.
July Swann
July Swann
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


Sur un sentier isolé - Page 2 Empty
Re: Sur un sentier isolé
July Swann, le  Lun 24 Déc - 18:16

Avant de répondre, le garçon sembla se remémorer la réception de sa lettre d'admission à Poudlard. Il lui expliqua qu'il n'y avait pas cru tout de suite. Il lui confia également qu'il avait du mentir à sa famille, pour ne pas qu'ils soient informés de l'existence du monde des sorciers. July ne se doutait que trop bien de la difficulté de la tache. Son père lui avait raconté qu'il avait laissé croire à sa mère qu'il était "normale" jusqu'à sa demande en mariage. Il avait due s'inventer un métier moldus, journaliste sportif, sujets aux quels il ne connaissait absolument rien. Durant quatre ans, il s'était forcé à lire tous les journaux moldus qui lui passaient sous la main affin de se tenir un peu au courant. Ce devait être encore plus dure pour Liam de mentir aux gens qui l'avaient élevé.

July acquiesça pour signifier qu'elle le comprenait mais ne répondit pas. Un silence s'installa quelques courtes minutes, brisé par Liam puis poursuivit :
- Mais tu as beaucoup de chance d'être né à demi-sorcière. Tu dois pouvoir t'adapter à n'importe quelle façon de vivre non? Moi, je dois avouer que j'étais réellement perdu pendant les premières années.
July esquissa un petit sourire avant de répondre :
- Je ne pense pas que je pourrais vivre chez les moldus. Sans magie ... Et puis, vous avez pleins de machines bizarres. Ma mère m'a montré mais je ne me souviens jamais comment ça marche. Les téléphones, tablettes et ordinateurs ...

Nouveau silence. July en profita pour regarder sa montre. 15H28, le temps passait vite. La rouquine avait encore deux devoirs à achever, il n'était pas raisonnable de traîner plus longtemps.
- Je vais retourner au château, j'ai un devoir de SACM et de potion à terminer.
Cela tombait bien parce que la jeune fille commençait à avoir les mains et les pieds engourdis à cause du froid. La chaleur tiède de la salle commune allait être très agréable. Un thé ne serait pas de refus non plus, peut-être pouvait-elle passer par les cuisines.
- Tu rentres aussi ou tu continues ta balade ?, demanda la sang-mêlée pour savoir s'il souhaitait faire le chemin du retour avec elle.
Liam Riu
Liam Riu
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Métamorphomage


Sur un sentier isolé - Page 2 Empty
Re: Sur un sentier isolé
Liam Riu, le  Sam 12 Jan - 15:47

Après son explication, July avait aquiecé. Elle semblait comprendre, mais Liam savait qu'elle ne comprendrait pas totalement. C'était tellement difficile de s'adapter à quelque chose comme cela, ça avait été un dur moment pour le jeune Poufsouffle. Il avait été entouré d'un monde où l'on vivait de ce que l'on pouvait faire, avec notre corps et notre mentale, et lorsqu'il avait appris qu'il était sorcier, il avait dû s'habituer à ce que la magie pouvait faire, apprenant en même temps les règles que celle-ci entraînait et les différents styles de vie.

Et puis, il y avait eu aussi ces sorciers dits de "sang pur" qui lui avait pourri ses premières années, le traitant de tous les noms possibles, le bousculant, ne le considérant que comme un étranger, une personne qui n'avait rien à faire ici et qui devait absolument en sortir. Ses études l'avaient en quelques sortes sauvé, on l'avait remarqué pour son intelligence, même si elle était un peu hésitante. Le respect est venu après.

July, elle, avait sûrement dû parfaitement s'intégrer. Liam en était presque certain, elle était demi-sorcière, elle savait comment réagir avec les deux camps. Et ça se voyait au premier coup d'oeil, elle était quelqu'un de sociable, et de fort, malgré qu'elle puisse craquer comme tout à l'heure. Le sorcier admirait sa camarade, autant pour sa capacité de parler à tout le monde, que pour son rôle de préfète. En fait, elle ne l'aurait probablement pas décrocher si elle n'était pas aussi sociable.

Malgré tout, elle lui répondit franchement:

- Je ne pense pas que je pourrais vivre chez les moldus. Sans magie ... Et puis, vous avez pleins de machines bizarres. Ma mère m'a montré mais je ne me souviens jamais comment ça marche. Les téléphones, tablettes et ordinateurs ...

Liam sourit à cette réponse, elle avait raison, les différentes technologies qui s'étaient dévéloppées dans le monde moldu avait sûrement établi une coupure entre la monde magique et le monde moldu. Les sorciers ne devaient plus croire à une égalité entre les deux univers, mais Liam était certain que s'il y avait une meilleure communication, sorciers et moldus pourraient cohabiter. Mais pour l'instant, le jeune homme trouvait que l'ignorance des personnes de son origine était la meilleure chose pour eux.

Puis, elle examina sa montre. Et ses yeux s'écarquillèrent légèrement. Elle enchaîna:

- Je vais retourner au château, j'ai un devoir de SACM et de potion à terminer. Tu rentres aussi ou tu continues ta balade ?

Les cours les rattrapaient, le temps aussi. A vrai dire, Liam aurait bien voulu continuer son tour, mais il se plaisait bien avec July et ses deux petits compagnons. La petite fée Hermière avait stoppé ses petits tours, elle semblait vouloir également rentrer. Ce n'est pas qu'il avait froid, mais il appréciait vraiment sa conversation avec July.

- Et bien, je vais t'accompagner jusqu'au château, si ça ne te dérange pas? Lui dit-il, un beau sourire affiché sur les lèvres.

Et ils se dirigèrent vers le château, d'un pas assuré et rapide. Leur devoir d'élève les attendait.

[FIN DU RP]
Neala MacLochlainn
Neala MacLochlainn
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Manx rumpy



Sur un sentier isolé - Page 2 Empty
Re: Sur un sentier isolé
Neala MacLochlainn, le  Jeu 7 Fév - 19:42

[RP avec Noah Alniott]

Un soir de février, nuit noire, 2h après le couvre feu...

- Lumos ! murmura Neala

Enfin, elle allait pouvoir lire le livre qu'elle avait acheté l'été dernier dans l'Allée des Embrumes, lorsqu'elle était allée faire ses achats pour la rentrée de sa 6ème année. Elle avait beau être une Poufsouffle - ce qu'elle ne comprenait toujours pas, et elle détestait ne pas comprendre - elle était avide de savoir et de pouvoir et la magie noire lui apportait les deux. Elle ne l'avait encore jamais pratiquée mais se sentait plus forte, sachant qu'elle possédait des connaissances que la plupart de ses camarades n'avait pas. Se dirigeant vers un beau chêne qu'elle avait remarqué dès la première fois qu'elle était venue se promener ici, lors de sa première année, elle s'assit et sortit son livre. Rapidement, elle se trouva plongée dans les écrits mystiques qu'elle lisait sans s'interrompre, tout en feuilletant de temps en temps son dictionnaire de Runes Anciennes qu'elle emportait partout avec elle.

Plus le temps passait et plus elle se détendait, et elle se surprit presque à chantonner mais se reprit avant de commettre cette erreur. En effet, elle ne pouvait pas se permettre de se faire surprendre en pleine nuit, à l'extérieur de sa salle commune, avec un livre de magie noire ! Elle n'était pas une rebelle mais pas une élève modèle non plus. Non, elle était une solitaire qui faisait tout pour éviter de se faire remarquer, habitude qu'elle avait gagnée durant son enfance quand elle se faisait martyriser. Mais on la remarquait tout de même, à cause de son physique et elle avait du jeter des sorts à plus de garçons que la plupart des autres jeunes filles de son âge.

Elle était rendue à un passage passionnant quand elle entendit des bruits de pas. Elle se dépêcha de de ranger ses affaires et d'éteindre sa baguette (Nox !) mais c'était trop tard : elle venait de se faire attraper par la directrice de sa maison, Madame Alniott.


Dernière édition par Neala MacLochlainn le Sam 9 Mar - 21:22, édité 2 fois
Noah Alniott
Noah Alniott
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Sur un sentier isolé - Page 2 Empty
Re: Sur un sentier isolé
Noah Alniott, le  Jeu 7 Fév - 19:58

Il était tard, Noah avait fini de répondre aux hiboux reçus concernant le Chaudron Baveur, et il n’y avait pas eut d’incidents notables dans Poudlard durant cette soirée. Elle allait quand même faire une petite ballade nocturne avant d’aller se coucher. La petite sorcière se leva de son fauteuil, s’étira longuement, attrapa sa cape et sortit de son bureau.

-Lumos.

La directrice des Pousouffle déambula dans le château durant plusieurs minutes. Elle aimait bien son nouveau travail. Cela faisait moins d’un an qu’elle avait été nommée à Poudlard, elle était arrivée en Septembre dernier. Elle était vraiment heureuse d’être retourné dans ce château, il l’avait si bien accueilli quand elle était elle même élève que c’était une joie que de le retrouver, mais sous un autre aspect cette fois. Il n’y avait plus de règles strictes pour elle, elle sortait du château sans avoir besoin d’une autorisation, elle avait des collègues charmants. Elle se sentait vraiment bien, chez elle. S’occuper des élèves était une tâche qu’elle avait très à cœur. Peu importe qu’ils soient immatures, renfermés, totalement dissipés et insolents, ou encore dans un mal-être profond, ils étaient tous différents, avaient tous une sensibilité singulière, et Noah se sentait utile lorsqu’elle « veillait » sur eux. Le mieux c’est que malgré tout le travail que ça lui demandait, sa vie au château, et le Chaudron Baveur dont elle était la propriétaire et devait garder un œil, elle arrivait encore à avoir une vie sociale bien emplie.

Sortant de sa méditation, la jeune femme décida s’aller faire un tour dans le parc. Il était très rare qu’il y ait des élèves à cet endroit une nuit en plein hiver, Noah n’en avait d’ailleurs jamais croisé mais elle avait déjà entendu des collègues rapporter de tels faits. Alors elle allait vérifier que tout était aussi calme que dans le château. Et puis elle avait envie de fumer.

Alors que tout était calme, qu’un vent frais faisait rosir ses joues et que la nicotine montait au cerveau, un bruit suspect vînt casser le bien-être que lui procurait sa balade nocturne. Elle espérait que ce serait un élève d’une autre maison que la sienne, elle se ferait un plaisir d’accompagner un petit serpentard dans le bureau de Monsieur Stein. Il était sévère et un peu renfermé, mais pas méchant, elle avait même réussi à avoir des conversations sympathiques dans la salle des profs avec lui ! Elle éteignit sa cigarette et pointa sa baguette vers l'élève qui avait attiré son attention.

C’était une Poufsouffle. Elle la reconnaissait. MacLochlainn. Jeune élève renfermée de sixième année à ce qu’elle savait. Dans son souvenir elle avait des grands yeux vert clair, lisait beaucoup, et souriait peu. Oui, même si Noah n’était à Poudlard que depuis le début de cette nouvelle année scolaire, elle avait déjà repéré tous les élèves de sa maison. Il faut dire que ça faisait partie de son travail.

-Mademoiselle MacLochlainn, le parc n'est pas une bibliothèque nocturne! Donnez moi ce livre!

La jeune directrice attendit que l'élève s'exécute et se relève. Plein de questions se posaient dans sa tête à la vue de cette élève solitaire qui lisait dehors. Ca n'avait pas de sens, pourquoi ne restait elle pas dans son dortoir ? Peut-être avait-elle quelque chose à cacher ... Noah prit l'air le plus sévère qu'elle pouvait en attendant que la jeune fille réagisse. Ce qui n'était pas facile pour la petite brune quand on savait que d'ordinaire elle débordait de joie de vivre et passait son temps à rire et essayer de faire rire.
Neala MacLochlainn
Neala MacLochlainn
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Manx rumpy



Sur un sentier isolé - Page 2 Empty
Re: Sur un sentier isolé
Neala MacLochlainn, le  Jeu 7 Fév - 21:03

A contre cœur, Neala se releva et tendit son livre à Madame Alniott. Elle ne la connaissait pas beaucoup et ne lui avait jamais adressé la parole mais elle avait l'air plutôt sympathique. Enfin, ce n'était pas comme si elle allait lui montrer. Surtout pas. Elle avait tellement été trahie dans sa jeunesse qu'elle ne s'attachait plus aux gens. Ne dépendre de rien, ni de personne.

- Bonsoir Madame, dit-elle d'un ton neutre, le visage toujours aussi vide bien que ses yeux de jade brillaient d'un éclat dur.

Elle l'observa feuilleter le livre avec un dégoût grandissant et l'envie de se justifier la prit. Elle ne dit rien. Non, elle n'avait pas à se justifier. Elle avait le droit de lire les livres qu'elle voulait, où elle voulait. Enfin, presque. Elle espérait juste qu'elle ne ferait pas perdre de points à sa maison et qu'elle n'aurait pas de retenue, ou, pire, qu'elle ne serait pas envoyée chez la directrice. Certes elle n'appréciait pas forcément les gens de sa maison mais ça ne voulait pas dire qu'elle voulait perdre la Coupe ! Et puis, malgré tout ce qu'elle pouvait dire, Poufsouffle était son foyer, surtout depuis la disparition de son moldu de père et le fait qu'elle devait passer tous ses étés dans cet affreux orphelinat moldu de Galway. C'est bien ma veine de m'être faite attraper soupira-t-elle intérieurement. Elle commença à réfléchir à ce qu'elle venait de lire et ce qu'elle pourrait en faire, ce qui se recoupait avec ce qu'elle savait déjà et quels autres ouvrages contredisaient ce qu'elle venait d'apprendre mais s'interrompit quand elle vit Madame Alniott se tourner vers elle.

Le regard qu'elle lui jeta lui glaça les sangs.
Noah Alniott
Noah Alniott
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Sur un sentier isolé - Page 2 Empty
Re: Sur un sentier isolé
Noah Alniott, le  Ven 8 Fév - 14:01

La jeune fille lui tendit son livre. Un lourd grimoire à la couverture sombre. Noah pointa sa baguette dessus pour l'éclairer et déchiffrer son titre. Avec un peu de stupeur elle constata que ce n'était pas d'un thème tres sain et plaisant dont il s'agissait. Les lectures de la poufsouffle ne semblait pas être axées sur la vie des boursouflets, c'était bien plus sombre, et du coup ça allait être beaucoup plus dur à gérer pour la directrice ... 

Neala MacLochlainn la fixait d'un regard neutre, c'était tellement dénué d'expression que ça en devenait presque violent et insolent. Noah se récapitula les fautes de la brunette qui lui faisait face. Elle était dehors bien après le couvre-feu et elle lisait des livres surement interdits, qui ne venaient certainement pas de la bibliothèque de Poudlard... 

Elle sentait bien que cette élève était axée magie noir, qu'elle en était meme passionnée au point de lire dehors la nuit. Et elle aurait voulu l'aider, lui montrer que s'isoler et s'enfermer dans cette voie ne la mènerait à rien de bon! Elle même dans sa jeunesse avait eut quelques expériences et questions sur cette autre sorte de magie. Et c'était toute seule qu'elle s'était réorientée. Ainsi elle avait bien peur que faire la morale à une ado quand à ses choix n'arrangerait pas le choses. Au contraire, Noah se souvenait trés bien qu'à cet âge elle essayait de briser tous les interdits qu'on lui posait. D'ailleurs encore maintenant elle ne cessait de dépasser les barrières et les limites qu'on lui posait.
Elle allait donc utiliser une autre technique avec cette jeune fille. C'était à elle de choisir sa voie de toute façon, Noah pouvait juste essayer de l'aider à ne pas faire les mauvais choix. 

- Sympa la lecture ! Ça vient d'où cette merveille ? 

Demanda t-elle avec ironie. Il fallait la mettre en confiance. Elle avait parfaitement remarquée que c'était une adolescente très renfermée, la gronder de suite ne permettrait pas de l'aider par la suite. 

Noah avait quitté son sourire naturel, elle n'était plus la petite brune que tout le monde appréciait, qui disait n'importe quoi à longueur de journée et aimait faire des conneries pour s'amuser. Non là elle avait enfilée sa peau de directrice, et elle n'était pas là pour faire rire. Elle allait tenter d'être responsable, et de comprendre son élève.
Neala MacLochlainn
Neala MacLochlainn
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Animagus : Manx rumpy



Sur un sentier isolé - Page 2 Empty
Re: Sur un sentier isolé
Neala MacLochlainn, le  Ven 8 Fév - 16:27

- Sympa la lecture ! Ça vient d'où cette merveille ? demanda la femme avec ironie

Neala réprima de l'envie de lever les yeux au ciel. Si tu crois que je vais tomber dans le panneau... Tu te trompes gravement. Elle continua de la fixer d'un regard neutre, sans rien dire. Elle n'avait pas à se justifier. C'était sa vie, la sienne et à personne d'autre. Elle seule choisissait ce qu'elle voulait en faire.

Alniott allait faire comme tous les adultes : essayer de la mettre en confiance, la faire parler et puis la réprimander mais pas trop méchamment, non non, après tout elle n'était qu'une adolescente incomprise dans sa période rebelle. Tch. Si elle lisait des livres pareils ce n'était pas pour se faire remarquer ou aller contre les règles établies. C'était par passion. Elle envisagea quelques instants de tester un des nouveaux sorts qu'elle venait d'apprendre, s'imagina la réaction de la directrice, le son de ses cris... Neala se secoua intérieurement. Depuis quand était-elle comme ça ? Une lueur de crainte passa dans son regard, vite effacée. En espérant que la femme ne l'avait pas vue.

Elle observa son vis-à-vis discrètement. Noah Alniott était une jeune femme de petite taille (mais tout de même plus grande que Neala - ce qui n'était pas difficile), brune aux yeux marrons qu'elle savait d'ordinaire rieurs mais qui étaient à présent d'un sérieux à toute épreuve. Neala soupira discrètement. Parler ? Ne pas parler ? Elle n'en savait rien.

- Je... Il... tenta-t-elle, son accent irlandais ressortant avec sa gêne et abîmant les quelques mots qu'elle avait réussi à balbutier. Elle ouvrit la bouche, la referma, la rouvrit et décida de la fermer une bonne fois pour toutes. Elle ne parlerai pas.
Noah Alniott
Noah Alniott
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Sur un sentier isolé - Page 2 Empty
Re: Sur un sentier isolé
Noah Alniott, le  Sam 9 Fév - 18:46

L'irlandaise bafouilla, hésita, et se tue pour de bon. Noah la dévisagea un instant, essayant de la mettre en confiance à l'aide d'un regard attentionné. L'adolescente était brune, avec des yeux magnifiques, la peau pale, et légèrement plus petite que la directrice. Pourtant, les élèves de plus de quinze ans étaient rarement plus petit que Noah, celle-ci ayant atteint difficilement son mètre soixante! Du coup elle était souvent perchée sur des talons, tout le temps même, ça lui donnait une certaine allure, et ça lui permettait d'avoir un peu de contenance face aux garçons élèves en septième année. Elle était tout de même jeune, vingt sept ans seulement. Cela faisait tout juste dix ans qu'elle avait quitté le château, alors il fallait qu'elle fasse attention à son image si elle ne voulait pas que les élèves la prenne pour une copine.
C'était d'ailleurs ce qu'il y avait de plus dur pour Noah dans son travail: Ne pas être amie avec les gens qu'elle côtoyait le plus : les élèves. D'ordinaire elle se faisait vite apprécier par n'importe qui, c'était comme ça depuis toujours, et elle avait peur de ne pas être aimée. Alors même si elle avait acquis une certaine autorité en dirigeant le Chaudron Baveur, elle ne voulait pas se fâcher contre ses élèves, elle ne voulait pas les embêter, se faire détester. Du coup elle souriait, faisait des animations sympathiques, pour ensuite pouvoir rappeler à l'ordre sans remords les élèves perturbateurs. Son but c'était juste de les aider à avoir la meilleur scolarité possible, pour leur offrir un meilleur avenir.

Mais là, l'avenir de Neala ne semblait pas tout blanc tout pure. Elle elle restait muette comme une carpe. Noah se décréta intérieurement qu'elle n'obtiendrait rien de plus de la jeune fille à cette heure avancée de la nuit, et qu'il valait mieux qu'elles aillent toutes les deux se coucher. Mais cette mystérieuse élève ne s'en sortirait pas comme ça! Bien sûr que non, Noah ne lâchait jamais rien ni personne, quand elle voulait quelque chose, elle l'avait, elle s'acharnait pour l'avoir, c'était sans doute l'une des raisons qui l'avait amenée à être répartie chez les Jaunes et Noirs. Et elle en était fière.

-Très bien Miss MacLochlainn, je suis dans l'obligation de vous donnez une retenue, car il est interdit de sortir après le couvre-feu. Et si vous souhaitez récupérer ce livre, il faudra venir le chercher dans mon bureau! Et m'expliquer certaines choses ... En attendant je vais vous raccompagner dans votre dortoir.

Noah tourna les talons, suivie de près par Neala qui avait gardé le visage impassible à l'évocation de sa punition. Mais la directrice avait décelée une petite lueur dans ses yeux, de rage ou d'incompréhension, elle ne savait pas. Mais elle se jurait qu'elle comprendrait qui était cette élève, car elle ne doutait pas de l'attachement que la jeune fille devait porter à son livre.

Arrivée près des cuisines, Noah laissa la poufsouffle donner le mot de passe pour entrer dans sa salle commune. Elle tourna ensuite dans le couloir de gauche, pour se rendre dans ses appartements, et tenter de dormir malgré ce qu'elle avait vu cette nuit.


HRP: Suite du RP dans les appartements du directeur de Poufsouffle. ici
Andrew Collins
Andrew Collins
Poufsouffle
Poufsouffle
Matière optionnelle : Pas encore disponible

Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Sur un sentier isolé - Page 2 Empty
Re: Sur un sentier isolé
Andrew Collins, le  Mer 13 Fév - 16:03

PV Neala MacLochlainn


    Cela faisait une semaine que le Poufsouffle ne sortait pas du château la nuit alors que c'était sa spécialité. Une semaine qu'Andrew songeait à sortir mais se remémorant sa dernière grande escapade dans la forêt, il s'était rendu compte à quel point c'était dangereux. Cependant, le jeune adolescent n'était pas du genre à renoncer et il était souvent en quête d'aventure, cherchant de nouvelles expériences à vivre. Assit sur la canapé de la Salle Commune, observant la pleine lune qui éclairait le parc dans son entièreté, l'ado se leva brusquement et monta au dortoir ce préparer. Cette fois, c'était sur, il passerait sa nuit dehors sauf s'il se faisait attrapé par un professeur, péfet ou autres mais depuis toutes ces années, il savait maintenant comment s'y prendre. Et puis, les soirées dans la Salle Commune l'ennuyait à force, Andrew n'était pas programmé pour cela.
    Grimpant les escaliers, il arriva au dortoir. Le brun se dirigea instantanément vers sa malle, prit les vêtements adéquat pour sortir puis se changea. Il était maintenant vêtu d'un jean, d'une paire de chaussures, d'un t-shirt à manche longue recouvert par une veste à capuche grise plutôt chaude. Il prit également soin de ne pas oublier sa baguette.

    Le jeune Collins retourna dans la Salle Commune et s'assura que personnes ne le verrait partir, une fois certain de cela, il quitta la Salle. Le reste n'était qu'un jeu d'enfant. Le sorcier savait précisément à quel heure passait les profs, directeurs, préfets etc et il était pile au moment où la voie était libre.
    Dix minutes après, le voilà dehors. Après avoir parcourut un bon kilomètre dans le parc, le jeune ado sortit la baguette de sa poche et murmura un Lumos, quelques secondes après, le bout de sa baguette s'éclaira.

    Andrew était heureux, cela lui avait beaucoup manqué de ne pas se balader dehors la nuit. C'est comme si c'était dans ses gènes. Qui sait, peut-être que ses parents avaient aussi cette habitude, mais jamais il ne le saura.


    -"YEEEEEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!"Hurla de joie le jeune homme.

    La question qui restait en suspent était la suivant : Où pouvait bien t-il aller ? La forêt ? Non, il la connaissait par coeur désormais. Les pensées du garçon furent interrompu par des bruits de pas qui approchaient plutôt rapidement.
    Le sorcier avait fait l'idiot, il n'aurait pas du hurlé comme un malade, cela avait du avertir un prof ou autres, du coup ce dernier recherchait certainement l'élève qui n'est pas dans son dortoir et qui devrait y être.

    -"Nox !" Murmura Andrew avant de partir en courant. Heureusement pour lui, la lune qui était pleine éclairait plutôt bien, il pouvait donc voir où est-ce qu'il mettait les pieds. Malheureusement pour lui, celui ou celle qui le recherche aurait plus de facilité à le retrouver avec cet éclairage.

    Le Pouffy ne savait pas où est-ce qu'il allait, ce qui l'importait c'était de courir ! Il courait vite, ce qui était un avantage. Il sentait le vent percuter son visage mais il n'avait pas le temps de s'arrêter pour se reposer. Le jeune sorcier visualisa un sentier plutôt isolé à quelques mètres, il pourra donc se réfugier là bas.

    Le voilà là où il souhaitait se réfugié, il avait semé l'adulte qui le recherchait et à aucun moment il n'avait entendu quelqu'un d'autres courir. Andrew s'arrêta net, et reprit sa respiration. Depuis ses débuts dans le fait de sortir la nuit, jamais il n'avait fait d'erreur mais bon, l'erreur est humaine comme on dit. Et puis, il était content d'avoir enfin pu remettre les pieds dehors en pleine nuit, c'était donc compréhensible.
    Mais encore une fois, il fut interrompu dans ses pensées par une bruit de feuille, un bruit de livre, il y a avait des pages qui se tournaient et une petite lumière non loin de lui. Andrew, curieux, s'approcha donc et vit alors une jeune femme qui lisait un livre. Elle aussi aimait sortir la nuit comme ça ?
    En la regardant bien, il remarqua qu'en plus c'était la fille qui avait déclarée sa flamme à Liam Riu, le nouveau préfet, l'autre soir dans la Salle Commune !


    -"Que faites vous ici ?" Demanda t-il d'une voix calme. Il avait surement encore gaffé, la jeune femme ne l'avait peut-être pas vu arrivé et entendre une voix l'avait peut-être surprise.
Contenu sponsorisé

Sur un sentier isolé - Page 2 Empty
Re: Sur un sentier isolé
Contenu sponsorisé, le  

Page 2 sur 26

 Sur un sentier isolé

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 26  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Le Parc-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005.