AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 11 sur 14
Lèche-vitrine
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
Ashton Parker
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor

Re: Lèche-vitrine

Message par : Ashton Parker, Lun 11 Juil 2016, 20:35


RP unique - Suite de ce RP

Sans un regard pour le bâtiment dans lequel se trouvait la boutique de Madame Guipure qui continuait de brûler, Ashton continua d'avancer dans le Chemin de Traverse. Il n'y avait aucun doute que le bruit provoqué par l'explosion avait réveillé certains sorciers habitant aux alentours et que des témoins seraient bientôt attroupé à l'endroit du cassage. Mais le sang-mêlé n'en avait pas encore fini. Après tout c'était la mission que lui avaient confié les Mangemorts, faire des dégâts. C'était le genre de chose qu'on pouvait lui demander à tout moment et qui ne lui posait absolument aucun problème dans leur réalisation. Il n'y pouvait rien si il appréciait le fait de vandaliser des espaces appartenant aux autres.

La baguette toujours à la main, le Métamorphomage passa devant des boutiques qu'il ne prit pas le temps d'identifier avec précision et lança à nouveau deux #Bombarda en direction des vitrines qui explosèrent aussitôt. Cependant, l'objectif final était plus vicieux que simplement de faire de la destruction et d'emm*rder les riverains. Non, l'idéal était de porter les accusations sur l'Ordre du Phénix afin que la méfiance de la population envers le deuxième groupuscule augmente. Quelques coups de baguette plus tard, un beau phénix enflammé décorait la devanture défoncée des boutiques. Ça rendait vraiment pas mal ! Satisfait de son travail, Ashton transplana.
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Legilimens


Re: Lèche-vitrine

Message par : Ian Benbow, Ven 19 Aoû 2016, 14:30


RP avec Alicia.

Le chemin de Traverse, le point central de la vie magique. S'il vous fallait quelque chose, c'était ici que ça se passait et nul par ailleurs. Il y avait tellement de magasins et d'articles différents qui quiconque se rendant sur ce chemin ne pouvait en repartir les mains vides. Même les sorciers les plus.. noires pouvaient trouver leur bonheur sur l'allée des embrumes, cette dernière se trouvant à quelques centaines de mètres de la banque Gringott's. J'aimais venir ici, ça me rappelait à quel point le monde sorcier était riche et diversifié.

Je marchais lentement sur les pavés formant la rue centrale de l'allée commerciale. Il faisait beau aujourd'hui, les sorciers en avaient profités pour se faire une petite sortie shopping en cet après midi. Le temps me semblait long dans le manoir de Raphaëlle, j'y étais seul sans aucune occupation. J'avais décidé de profiter de cette journée ensoleillée pour faire un tour sur le chemin de traverse. La promenade shopping n'était pas vraiment mon genre, je n'aimais pas ça du tout. Dix minutes dans la même boutique me semblait déjà une éternité.

Non, j'étais venu pour me divertir. Me poser sur un banc pour observer les sorciers. Ça, j'aimais bien. Manger une glace sur une terrasse, ça c'était le genre de truc que je faisais. Me faire plaisir, quoi. Depuis que je ne vivais plus à la rue, j'avais pris l'habitude de profiter de ce genre de petite chose. C'était dans les moments les plus durs que l'on apprenait à apprécier le plus commun des moments. La glace, ce serait pour toute à l'heure. Pour le moment, j'étais assis sur le banc donf je parlais plus tôt. Les passants défilaient sous les yeux. Il passait tellement vite que j'avais du mal à les observer longtemps.

Un peu plus loin, une silhouette attirait mon attention. Elle se trouvait juste en face de moi. L'espace de quelques instants mon regard se bloquait sur ses courbes puis remontait jusqu'à sa nuque. J'observais le reflet de son visage sur la vitrine. Elle se trouvait devant la librairie. Ce visage m'était vaguement familier. Je fermais les yeux, tentant de me rappeler. Alicia Wind !

Jeune fille de mon âge plus ou moins. Elle était à Poufsouffle, mais agissait comme une vrai Serpentard. Un goût prononcé pour briser les règles. Je n'avais que très peu de connaissance à Poudlard, et elle en faisait partie. Plusieurs fois durant nos études, nous nous étions aventurer ensemble dans la forêt interdite. Je n'irais pas jusqu'à dire que nous étions amis, disons juste que nous avions un intérêt commun : celui de bafouer les règles. Je ne lui avais plus parlé depuis des années. Ma dernière à Poudlard, en réalité. J'étais parti aux environs de Pâques suite au décès de mes parents.

J'ouvrais les yeux à nouveau, elle n'était plus la. Je la cherchais du regard tout en me levant pour avoir une meilleure visibilité. Là ! Près de la boutique à baguette. Je me frayais un chemin jusqu'à elle, poussant au passage une bonne dizaine de passants. Je posais ma main sur son épaule.

- Alicia Wind ! Voila un visage que je pensais ne plus jamais revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Wind
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Hermine blanche


Re: Lèche-vitrine

Message par : Alicia Wind, Jeu 25 Aoû 2016, 00:00


Cela faisait longtemps...
Pv Ian Benbow

En ce bel après-midi ensoleillé, Alicia observait le Chemin de Traverse du haut de son appartement tout en corrigeant quelques copies. Par la barbe de Merlin, comment certains élèves arrivaient à sortir de telles bêtises ? Ce n'était pourtant pas compliqué de retenir quelques sortilèges de bases : elle leur demandait simplement quelques sortilèges rudimentaires utiles dans la vie courante. A croire que certains le faisaient exprès rien que pour l'embêter. Soupirant devant une copie pire que décevante, la jeune femme leva les yeux : peut-être qu'une petite pause hors de l'appartement lui ferait du bien ? Après tout, cela ne faisait pas de mal de relâcher la pression ne serait-ce que 10 minutes en faisant du lèche-vitrine. Avec trois jobs, le temps pour soi était très limité et il fallait profiter de chaque instant de répit. Posant sa copie sur son bureau, l'Hermine claqua rapidement la porte de son appartement pour profiter un peu du beau temps qu'il faisait.

A peine sortie, elle fut agréablement surprise par le monde environnant : les gens profitaient de ce beau soleil pour faire un peu de shopping ou simplement se détendre après une longue journée de travail : après tout, qui pouvait les blâmer ? L'ambiance était dure en ce moment, les gens avaient peur et étaient pessimistes. La confiance de la population envers le Ministère diminuait de plus en plus, ce qui n'était pas une très bonne chose. A l'heure actuelle, seuls les Aurors pouvaient contrôler la situation : bien évidemment, il y avait la SISM mais la Wind ne leur faisait pas confiance. Ses pensées la menèrent directement devant la librairie, endroit qu'elle appréciait particulièrement. Après tout, les livres sont une source de savoir considérable et avec sa nature curieuse, la Directrice n'hésitait pas à en lire beaucoup, autant pour son travail de Langue-De-Plomb que celui de professeur. Néanmoins, ses finances actuelles ne lui permettaient pas de dépenser beaucoup et elle fit demi-tour, direction Ollivander's pour un petit moment de nostalgie !

Ollivander's... L'ancienne Poufsouffle avait apprécié travailler là-bas et de temps à autre, elle regrettait d'être partie. L'ambiance y était agréable et ses collègues aussi. Enfin, peut-être qu'elle passerait leur faire un coucou un de ces quatre ? Ses pensées s’arrêtèrent à ce stade là puisqu'une main se posa sur son épaule :


"Alicia Wind ! Voila un visage que je pensais ne plus jamais revoir."

Se retournant brusquement pour faire face à l'inconnu, Alicia eut un mouvement de recul. Alors comme ça, monsieur disparaissait pendant plusieurs années et il revenait sans rien dire ?! Ce n'était pas possible, ça ne pouvait pas être lui ! Ian Benbow alias le briseur de règles. Ils en avaient des entorses au règlement pendant leur scolarité à Poudlard et du jour au lendemain, il disparut de la circulation sans donner d'explications ni de nouvelles :

"Ian ?! Qu'est-ce que tu fais là ? Ma parole, t'as bien changé !"
Revenir en haut Aller en bas
Ian Benbow
avatar
Personnel de Poudlard
Personnel de Poudlard
Spécialité(s) : Legilimens


Re: Lèche-vitrine

Message par : Ian Benbow, Sam 27 Aoû 2016, 10:01


À sa tête, je pouvais facilement deviner qu'elle ne m'avait pas reconnu au premier coup d'œil. L'espace de quelques secondes, elle le regardait comme un emmerdeur venu la déranger en plein milieu de sa promenade du jour. Enfin, ce n'était que mon impression. Ce regard se transformait vite en quelque chose de plus sympathique. Hé ben voilà, elle m'avait reconnue la Wind.

- "Ian ?! Qu'est-ce que tu fais là ? Ma parole, t'as bien changé !

Je lui souriais. C'était vrai que mon séjour dans la rue m'avait transformé physiquement. J'étais devenu plus sec, de part le manque de nourriture. Bon, j'avais grandit aussi, mais ça c'était normal. Puis mon visage avait prit quelques années. Ces quatre années à dormir sous les ponts m'avaient fait prendre sept ans au lieu de quatre. J'étais sur qu'en y regardant de plus près, je devrais trouver quelques cheveux blancs sur mon crâne. Heureusement, je restais plutôt bel homme. Une des nombreuses qualités que je m'attribuais.

Mon regard s'attardait un peu plus sur la Poufsoufle. Elle n'avait pas beaucoup changée, son visage restait reconnaissable. Bon, ces attributs s'étaient développés, la rendant plus attractive que jamais.

- Toi, tu n'as pas bougé par contre ! Je lui souriais, puis enchaînais en répondant à sa question. Bah écoute, je traîne à droite à gauche. J'essaie de me trouver un job, principalement. Mais pas facile ces derniers temps. Et toi, encore en train de mijoter un truc ?

Je lui faisais un clin d'œil. J'avais dit ça pour blaguer, pour casser la glace entre deux anciens étudiants se retrouvant après tant d'années. J'avais pas grand chose à raconter en réalité. C'était plutôt humiliant de devoir expliquer à une ancienne camarade que l'on avait vécu à la rue pendant quatre ans, en ne mangeant que les restes des passants.

Enfin, je disais ça pour rire, mais ça ne m'étonnerait pas qu'elle ait réellement planifié un mauvais coup. La Wind que je connaissais ne ratait jamais une occasion de se faire peur.
Revenir en haut Aller en bas
Mathilde Yawnez
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche-vitrine

Message par : Mathilde Yawnez, Sam 01 Oct 2016, 15:52


RP avec Dana Orchard, je me permets de poster, ça fait un mois qu'il n'y a pas eu de réponse. S'il y'a un problème, il suffit de me MP. LA accordé Dana! Et je crois que c'est aussi dans l'autre sens!


Aujourd'hui, il fait particulièrement chaud sur le Chemin de Traverse et comme d'habitude, il est noir de monde. Cette foule me rassure en fait et je ne sais pas pourquoi. En cette journée donc ensoleillé j'ai décidé d'aller faire un peu de lèche vitrine, dans mes bras se tiennent deux paquets, un qui contient de nouveaux ingrédients de potions et un autre avec une nouvelle robe pour mon uniforme car l'autre devenait trop petite et une cravate rayée bleue et bronze. Je suis pas une Serdaigle pour rien non??
J'avance donc sur place, il y'a trop de monde et finalement quelqu'un me bouscule et je tombe par terre. Aïe j'ai super mal à ma main qui est égratignée. Je commence à me relever et rassemble mes affaires quand une jeune fille vient m'aider.
Je bouge ma tête pour enlever mes cheveux m'obstruant la vue pour voir la jeune fille. Elle est plus âgée que moi c'est sûr
Revenir en haut Aller en bas
Dana Orchard
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche-vitrine

Message par : Dana Orchard, Sam 01 Oct 2016, 19:32


Tout juste sortie de chez Ollivander's, Dana laissa son frère et sa mère à la boutique d'animaux magique. L'adolescente n'avait pas très envie d'attendre pendant des heures que cette dernière termine un quelconque discours sur la correcte manière de nourrir un sombral, ou dieu sait quoi d'autre. Quand à William, il semblait souffrir un peu de la chaleur et préférait rester à l'intérieur un moment. Dana se retrouva donc seule à déambuler le long de la longue rue pavée. Une situation qui n'était pas vraiment pour lui déplaire : la jeune fille avait toujours de quoi penser et s'occuper. Entre les applications de son téléphone portable dernier cri, les passants trop pressés, les élèves de Poudlard en embuscade et les boutiques, Dana ne risquait pas de manquer de stimulations.
Effectivement, après quelques minutes d'errance silencieuse, l'adolescente se retrouva face à une situation plutôt classique par heure de grande affluence. Un homme assez grand fendit la foule, l'air pressé, bousculant au passage une jeune fille. Cette dernière devait avoir onze ou douze ans, à en juger par les traits de son visage juvénile. Derrière des lunettes carrées se trouvaient de grands yeux bruns brillant d'un éclat de surprise et tandis qu'elle chutait, répandant ses affaires partout autour, l'indélicat personnage disparu aussi vite qu'un fantôme.
Dana laissa échapper un soupir : faire ainsi tomber une jeune fille et s'enfuir comme un malpropre... Dans tous les cas, elle se hâta de venir aider la demoiselle. Cette dernière ne l'avait pas attendue pour commencer. Quand elle vit Dana approcher, elle secoua la tête afin de dégager ses yeux et la mieux regarder. L'étudiante à Poufsouffle répliqua par un léger sourire, tandis que ses mains s’affairaient à replier l'uniforme en désordre.
« Je ne crois pas qu'il soit abîmé.
Dit-elle en refermant le paquet. Son regard s'était attardé sur la cravate bleu et argent.
« Tu es à Serdaigle, je vois. Elle se releva, lui tendant le paquet. Moi je suis à Poufsouffle.
L'information ne sautait pas aux yeux, car Dana était habillée en civil : un T-shirt simple à motifs colorés, avec un pantalon en toile un peu large. Tout ce qu'il y a de plus simple. L'esquisse de son sourire s'élargit un peu, tandis que l'adolescente passait une mèche de cheveux derrière son oreille.
« Je m'appelle Dana.
Dit-elle simplement. Après tout, il y avait fort à parier pour qu'elles se recroisent entre les murs du château.
Revenir en haut Aller en bas
Mathilde Yawnez
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche-vitrine

Message par : Mathilde Yawnez, Sam 01 Oct 2016, 20:53


La jeune fille venue à mon secours prit mon uniforme et le replia, ensuite elle me le tendit pendant que moi je reprenais mes ingrédients de potions éparpillés sur le sol. Elle me tendit ensuite le paquet en me disant:
- Je ne crois pas qu'il soit abîmé.
Disant cela, j'ai l'impression qu'elle s'attarde sur ma cravate.
-Merci beaucoup... Ca fait du bien de savoir qu'il y'aura toujours une personne pour nous aider.
La grande fille me sourit et continue.
-Tu es à Serdaigle, je vois. Elle se releva, me tendant le paquet. Moi je suis à Poufsouffle. Je m'appelle Dana.

Je savais qu'elle avait remarqué mon appartenance à Serdaigle... Mais je n'en n'ai pas honte, je suis fière de ma maison!
-Dana c'est un beau prénom je trouve, moi je m'appelle Mathilde.
Je serre mes deux paquets avant de continuer.
-Tu as du temps à tuer ou tu dois rentrer chez toi? Parce que on pourrait rester ensemble, enfin, je veux pas paraître envahissante, mais disons que je me sentirais moins seule.
Je souris à la jeune fille, ça me permettrait de faire une nouvelle connaissance en plus je suis sûre que Dana est encore à Poudlard!
En attendant sa réponse, je sors un mouchoir de ma poche et tamponne ma main abîmée.

L'écorchure traverse toute la main gauche, mais cette blessure me semble superflue! Par contre il semblerait que mon jean ai était salit. Pff temps pis.
Revenir en haut Aller en bas
Dana Orchard
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche-vitrine

Message par : Dana Orchard, Dim 02 Oct 2016, 15:20


L'adolescente acquiesça simplement lorsque la jeune fille se présenta à son tour.
« Mathilde, enchantée. Dit-elle. C'est français comme prénom ça, non ?
Ce genre de syllabe n'était pas facile à prononcer pour un anglais. Dana était prête à parier qu'il existait une reine française porteuse de ce nom. Du moins, si sa mémoire ne lui jouait pas de tours. Enfin, peu importe : ce n'était qu'un détail. Souriant toujours légèrement, la jeune fille se vit proposer un peu de temps à passer ensemble. Dans un réflexe, Dana passa en revue ses obligations de la journée, avant de rapidement conclure que rien ne la pressait.
« Oh oui, tiens... pourquoi pas.
Dit-elle, le visage éclairé d'une certaine gaîté. La Poufsouffle était généralement bien disposée à l'idée de faire de nouvelles rencontres. Et la jeune Mathilde lui semblait tout à fait sympathique. Le regard de Dana dévia soudain sur le mouchoir que sa nouvelle compagne venait de sortir de sa poche. Ce n'est qu'alors qu'elle remarqua l'entaille sur la paume de la main.
« Mais tu saignes ! S'exclama Dana. Attends...
En un instant, l'adolescente sorti sa toute nouvelle baguette de sa poche. L'objet se caractérisait par une forme en spirale, comme si le bois s'enroulait sur lui même. Le pin affichait une teinte claire caractéristique et la couleur un peu plus sombre, presque bleutée, du manche évoquait la plume d'Hippogriffe qui en composait le cœur.
« Je vais arranger ça. Dit Dana d'un air bienveillant. Ne bouge pas...
Elle pointa la baguette sur la paume écorchée, pour prononcer un clair :
« Episkey.
Le sang s'arrêta de couler aussitôt, la blessure semblant presque refermée. Dana sourit, tout en rangeant sa baguette magique.
« C'est mieux comme ça.
Son regard se reporta brièvement sur la petite tâche de sang qui maculait le pantalon de Mathilde.
« J'ai bien peur de ne pas connaître la formule magique pour ôter les tâches. Dit-elle se le ton de la plaisanterie. A part une bonne lessive, bien sûr...
Elle laissa échapper un petit rire.
Revenir en haut Aller en bas
Mathilde Yawnez
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche-vitrine

Message par : Mathilde Yawnez, Dim 02 Oct 2016, 21:45


La jeune fille une fois que je me suis présenté me dit:
-Enchantée Mathilde. C'est français comme prénom ça! Non?
-Effectivement c'est français, je suis franco-anglaise, mon père est anglais et ma mère est française. 
Mon prénom a été porté par plusieurs reines de France mais surtout par celle de Guillaume le Conquérant.  Enfin Dana me répondit par l'affirmatif pour aller faire une petite balade sur le chemin de Traverse. C'est à ce moment aussi que la Pouffys remarqua le mouchoir que j'avais sortis. 
-Mais tu saignes! Attends je vais t'areanger ça ne bouge pas…
J'avais déjà eu des blessures plus graves mais ça me faisait chaud au cœur qu'elle me propose de m'aider. Dana sortit sa baguette de sa poche et dit une formule qui m'était avant inconnue "Episkey". 
Le sang arrêta de couler et ma peau se referma. 
-Merci Dana, Ah la magie , je ne m'en lasse pas à vrai dire. Ca fait deux ans que je suis à Poudlard et j'en découvre encore tout les jours. Pour les tâches du jeans je suis sûre que maman arrivera à les enlever grâce à une bonne lessive comme tu dis. 
On sourit toutes les deux avant qu'on ne commence à marcher.
-Tu veux aller où? Chez Fleury et Bott? Ou alors au magasin d'accessoires de quidditch? D'ailleur aimes-tu le quidditch?
C'est une question anodine mais tout sorcier quicse respecte porte un peu d'intêret au Quidditch. 
Revenir en haut Aller en bas
Dana Orchard
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche-vitrine

Message par : Dana Orchard, Lun 03 Oct 2016, 16:49


Dana avait vu juste au sujet des origines de Mathilde : elle était bien en partie française. Voilà qui était intéressant, pensa l'adolescente. Le petit incident de la coupure clos, les deux jeunes filles se mirent finalement à marcher d'un pas tranquille, le long du chemin de Traverse. Mathilde s'empressa de l'interroger sur leur prochaine destination, tout en questionnant son goût du sport.
« Oui... enfin, comme ça quoi. Répondit Dana. Je ne suis pas très sport en général. Mon truc c'est plutôt... je ne sais pas... les jeux vidéos.
Dana préférait bien plus les activités terrestres. Entre la hauteur et les cogneurs, elle trouvait le Quidditch dangereux, de manière générale. L’entraînement sportif, à Poudlard, était toujours un véritable supplice pour elle. Quitte à voler, Dana préférait largement l'hippogriffe ou tout autre animal ailé. Ces derniers géraient les vents avec beaucoup plus de précision qu'un simple sorcier : il n'y avait que sur leur dos qu'elle se sentait en sécurité au dessus du sol. Après tout, un balais, ce n'est pas grand et c'est très fragile. Il est aisé de glisser ou de le voir se briser au moindre choc. Nombres étaient les joueurs à avoir fait les frais d'une chute malencontreuse... à commencer par le célèbre Harry Potter.
« Je préfère regarder les matchs dans les gradins, à choisir. Poursuivit-elle. Et toi, tu es du genre à braver les airs ?
Leur petite balade les avaient rapproché de chez Fleury et Bott. Dana leva brièvement les yeux en direction de l'enseigne.
« Tiens, regarde. Elle tourna son regard vert sur Mathilde. On n'a qu'à commencer par là, puisqu'on y est. Qu'est ce que tu en dis ?

Revenir en haut Aller en bas
Mathilde Yawnez
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche-vitrine

Message par : Mathilde Yawnez, Lun 03 Oct 2016, 21:42


Après quelques instants de réflexions, Dana me répond. 
" Oui... enfin, comme ça quoi. Répondit Dana. Je ne suis pas très sport en général. Mon truc c'est plutôt... je ne sais pas... les jeux vidéos."
Je souris car moi aussi à part le tennis et le catamaran j'aimais pas trop le sport. Mais le quidditch était... différent. 
"Moi le sport on va dire que ça va... J'aime par contre pas du tout les jeux vidéos. Mon frère les préfère lui... Enfin bref pour moi le Quidditch c'est différent, c'est pas un sport, c'est une partie de plaisir. Un jeu..."
Et oui c'était ma vision des choses. 
« Je préfère regarder les matchs dans les gradins, à choisir. Poursuivit-elle. Et toi, tu es du genre à braver les airs ? "
 Je réfléchis un peu, ces deux dernières années, j'étais aussi assise sur les gradins, à encourager mon équipe. Et cette année, j'espère être poursuiveuse. 
"J'ai été sur les gradins pendant deux années, à moi de prouver à ma maison que je peux leur faire rapporter des points autrement que par les cours... Je voudrais braver les airs oui, et devenir poursuiveuse, un rôle important je trouve." 
Tandis que je parlais, on continuait de marcher et on se rapprochait de Fleury et Bott, la librairie bien connue. Un de mes endroits préférés du chemin de Traverse. 
"Tiens, regarde. Elle tourna son regard vert sur moi. On n'a qu'à commencer par là, puisqu'on y est. Qu'est ce que tu en dis ?"
Je hoche la tête pensivement. Je viens de voir un exemplaire de l'histoire de Poudlard en vente. Je regarde ma bourse. Il me reste assez pour quelques petites babioles. 

"Oui pourquoi pas..."  
J
Revenir en haut Aller en bas
Emily Lynch
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Lèche-vitrine

Message par : Emily Lynch, Mar 22 Nov 2016, 22:52


Plus d'un mois sans réponse, je squatte.
RP avec Ebenezer Lestrange

Journée classique, le ciel était couvert, mais heureusement il ne faisait pas froid aujourd’hui. Comme toujours les moldus étaient pressés, ils couraient dans toutes les directions pour se rendre probablement sur leur lieu de travail. C’était clairement la folie comme souvent durant la matinée. Il était environ huit heures et la rouquine prise en plein milieu de ce flot de personnes priait pour que dix heures arrive bien vite, que les rues de la capitale soient moins encombrées et qu’elle puisse enfin respirer correctement l’air frais et non la transpiration des gens si pressés qu’ils suaient d’avoir couru sur plusieurs centaines de mètres. Mais là, l’odeur n’était que temporaire, une fois dans les transports en commun et plus particulièrement le métro, il valait mieux prévoir son masque à gaz… et dire que ça n’était que le début de la journée ! Elle avait décidé de faire ça à l’ancienne pour l’aller, il était maintenant plus que certain que le retour se ferait par une simple pensée.

Quoi qu’il en soit, après ses nombreuses péripéties moldutesteques, elle était enfin arrivée à destination : le Chaudron Baveur, célèbre taverne de Londres, mais surtout fort pratique pour se rendre sur le chemin de traverse lorsque l’on décide de s’y rendre à pied depuis le monde moldu. Une fois l’établissement traversé et le mur d’entrée franchit, il ne lui restait plus qu’à… rien en fait ! Parce que oui, une fois n’était pas coutume, elle avait décidé de se balader sans réel objectif, pas de courses à faire, pas de lettre à envoyer, pas d’amis à visiter, bref ! C’était donc une sorte de lèche vitrine qui commença, parcourant la longue rue, elle s’arrêta devant presque tous les magasins cherchant une éventuelle bonne affaire du regard, mais rien ne semblait l’intéresser.

Une bonne demi-heure plus tard, Emily arriva devant une petite boutique de confiseries en tous genres ! Loin d’être aussi imposante que Honeydukes, surtout moins célèbre, elle décida de laisser guider par son estomac qui ne peut s’empêcher de gargouiller à la vue d’autant de friandises. Poussant la porte du magasin, elle observa brièvement les différents produits, pour finalement porter son regard sur ce qui semblait être la dernière chocogrenouille du magasin ! Sans trop comprendre pourquoi, elle savait que c’était ça qu’elle voulait. Elle se dirigea donc d’un pas pressé vers le comptoir ou se trouvait le graal ! S’emparant de la précieuse friandise, elle fut quelque peu euphorique à l’idée d’avoir pris celle qui semblait être la dernière. Mais cette joie s’effaça soudainement lorsqu’elle senti comme un froid s’emparer d’elle. Figée, elle se sentait observée, comme si quelqu’un était juste à côté d’elle tout en la fixant d’un regard pas vraiment amical. Essayant d’ignorer cette étrange sensation elle commença à se diriger doucement vers le comptoir afin de pouvoir payer et partir d’ici au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ebenezer Lestrange
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Lèche-vitrine

Message par : Ebenezer Lestrange, Dim 29 Jan 2017, 20:12


Sorry...

Jour de congé parce qu'il fallait en prendre avant qu'ils ne s'enfuient laissant à la place des heures de taf non payées. Jour de congé donc jour où il ne se passerait rien, où tout semblerait infiniment long et parfaitement inutile. Jour, voir non-jour, aussi ch*ant qu'un dimanche pluvieux, qu'il passerait entre un frigo vide et des livres cornés à moitié habillé. Il préférerait presque bosser, avoir cours, être arrêté par les aurors pour maltraitance d'elfe mais, il le savait d'avance, il ne se passerait rien car telle était la malédiction des jours de repos. Vautré sur son lit en hauteur,  Ebenezer contemplait un plafond qu'il connaissait par cœur en attendant que ça passe, méthode universelle qui, faute de guérir les maux, rendait encore plus énervé. Il était huit heures du matin, il n'avait pas été foutu de faire la grasse-mat et n'envisageait pas d'hiberner pour une journée seulement, ce n'était pas assez rentable. Il attrapa un livre, en lut trois pages, l'envoya valdinguer de l'autre côté de la chambre, descendit son échelle, alla le chercher. Il avait fait son sport de la journée.

Il décida de pousser son entraînement physique jusqu'au salon. Peut-être qu'il avait loupé des détails du plafond de cette pièce là, peut-être que le frigo-vide, deux mots allant en permanence ensemble, était, par miracle, devenu seulement frigo et qu'il pourrait manger un morceau. C'était beau de rêvé, le garde-manger ne contenait que poussières et araignée. Il avait faim, il décida en premier lieu de passer outre et de s'occuper avec ce qui lui tombait sous la main. En l’occurrence, un bout de parchemin roulé en boule, foot improvisé et en solitaire pendant un temps. Il avait encore plus faim.

Alors, il fallut s'enfuir. Quitter son bas de pyjama pour une tenue un peu plus conventionnelle, dire adieu aux pieds nus et bonjour aux chaussettes et plein de drames du genre. Il fut prêt en deux minutes, descendit les marches de son immeuble à la volée et atterit dans le monde extérieur. Il était temps de partir chassé son gibier préféré, les grenouilles. Comme repas sain et équilibré, on avait vu mieux que le régime chocolat le matin, chocolat le midi et alcool le soir mais Ebenezer semblait plutôt survivre à ses habitudes alimentaires alors pas question de les changer. Direction sa confiserie habituelle, son rayon habituel, son paquet de chocogrenouille XXL habituel... Ou pas. TINTINTINTIN !

Il n'y en avait plus. Oh rage, oh désespoir ! Il allait mourir, au moins tout ça. Il sentait déjà son cœur se tordre de douleur, son sang se retirait de ses veines, il dramatisait peut-être un peu mais l'idée était là. Puis il la vit, une espèce de sorcière rousse à l'air machiavélique, une espèce de sorcière qui se dirigeait vers le comptoir avec une chocogrenouille, sa chocogrenouille. Il la suivit du regard, lui envoyant tout plein d'ondes négatives avant d'ouvrir la bouche pour la première fois de la journée.

- Vous êtes sûres de vouloir prendre ça ? Prenez plutôt des dragées ! C'est beaucoup moins calorique.


Cher potentiel squatteur de sujet, Emily et moi-même sommes actuellement en plein concours de retard, merci de ne pas poster :mm:
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Elisabeth Tomo
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Déplacement

Message par : Elisabeth Tomo, Mer 12 Avr 2017, 02:28


[Post unique : Flashback de l'achat des fournitures avant la rentrée]

ACHATS DE FOURNITURES POUR PREMIÈRE ANNÉE À POUDLARD


Elisabeth sortit de la Boutique de Baguettes Ollivander’s et rejoignit sa mère dans la rue plus que bondée à cette heure de la matinée.

Ça s’est bien passé ? Tu as acheté ta baguette ? 》 , lui demanda Angela.
Oui, ça y est. Je l’ai enfin, je suis tellement heureuse ! Le vendeur était vraiment adorable. 》 , lui répondit Elisabeth, le sourire aux lèvres.
Continuons les achats, il faut encore acheter tes robes, tes livres et ton chaudron !

Le soleil était présent et les nuages inexistants. La chaleur commençait à se répandre dans l'allée. Plusieurs sorcières et sorciers décidaient de se découvrir en retirant leur épaisse cape obscure.

Elisabeth aimait beaucoup voir le soleil et s'allonger sous ses rayons, c'était d'après elle le meilleur moyen de se reposer et de se détendre. La chaleur sur sa peau avait pour effet de lui redonner de l'énergie et l'aider à canaliser ses pouvoirs.

Le brouhaha présent dans l'allée ne permettait pas à Elisabeth de savourer cet instant de plénitude. Angela et sa fille remontèrent doucement la rue et se dirigèrent vers le magasin de “Madame Guipure” .
Elisabeth entra en compagnie de sa mère. Elles n’eurent pas longtemps à attendre et sortirent du commerce à peine trente minutes plus tard, les bras chargés de sacs contenant les robes de sorcière de la jeune fille.

La matinée se termina après les derniers achats à "Fleury et Bott" et dans la boutique de chaudrons.

Edit Lizzie : Bonjour Elisabeth. Conformément au Règlement RPG, il est interdit de poster dans un sujet déjà occupé, sauf délai d’un mois écoulé, ou autorisation expresse des intéressés. J’ai déplacé votre RP dans un sujet libre, merci de faire plus attention à l’avenir. Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Elias Baxter
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Permis de transplanage
Animagus : Chat Savannah


Re: Lèche-vitrine

Message par : Elias Baxter, Sam 15 Avr 2017, 13:58


Course de Veracrasses

Avec Lizzie Bennet, Asclépius Underlinden, Jean Parker, Azaël Liderick et Nya O'Neal
L.A. accordé à mes partenaires, et notez que les supporters sont les bienvenues !
Les lancés de dés ont été accordés par Luke Belt pour toute la durée de l'animation


Ce jour s'était levé sous le signe de l'audace. Elias avait le sourire jouasse et une idée toute fraîche en tête, tenace. Une idée qui incluait ses six Veracrasses. Ouvrant l'armoire à la volée, il attrapa le bocal fourrés de ses molles limaces et les observa d'un oeil circonspect. « Salut vous autres ! J'vous avais promis un voyage, ben on va faire un détour ok ? » Il fit taper son index contre le verre. « Allons-y, Alfonzo ! » Il passa devant le miroir de l'entrée et déposa prestement le contenant sur une étagère pour enfiler un manteau digne de ce nom. Son jean couperait aux vents, mais sa chemise un peu moins ! Au moins avec ça il risquait pas d'attraper froid. Au Printemps ce serait quand même bien ballot. Il récupéra ensuite ses chers compagnons qu'il glissa dans son sac sans fond, puis les lanières rejetées sur les épaules il emprunta son skate et quitta l'appartement.

Il s'était pas coiffé, mais à quoi bon. La bise faisait de ses cheveux une bataille sans merci. L'oeil déterminé, le sourire aux lèvres, notre homme se dirigea sans attendre vers le Trafalgar Square d'un pas de conquérant. Il bifurqua sur Charing Cross Road, ses roulettes traversant les pavés sans la moindre hésitation et passa au travers du Chaudron Baveur sans un regard vers les amateurs du comptoir. Le Chemin de Traverse allait bientôt connaître un brin d'animation ! Elias délaissa sa monture qu'il glissa sous son bras. Un coin tranquille... Y avait encore pas grand monde, aussi opta t-il pour un carré isolé en amont de la banque, assez large pour lancer son activité sans déranger les passants dans leur journée. Il déposa son sac à terre, ainsi que son skate, et entreprit de compter dix pas sur la chaussée avant d'y placer un bâton qui trainait là. Il revint à son point de départ et y entassa un tas de caillasse pour délimiter son point de départ avant de finalement sortir son bocal de Veracrasses. « Les copains regardez dont votre beau terrain ! Vous êtes contents hein ? » Les six compères ne prêtaient aucun attention à ce qui se passait, et pourtant très bientôt ils allaient devenir des héros. Ou des zéros. Le sorcier les déposa délicatement près du tas de cailloux.

Elias héla un commerçant en train d'ouvrir sa boutique. « Dites, je peux vous prendre un panneau de bois, vous avez ça ? » « Oui, oui. Vous allez faire du bazar là ? » « Ah, non, vous inquiétez pas hein, ça aura pas d'influence sur votre commerce. Ou alors si, ça va attirer des gens ! » Le bonhomme secoua la tête comme dépassé par l'hurluberlu qui lui faisait face avant de disparaitre un instant dans son commerce. Il réapparut quelques secondes plus tard, une large planche au bras. « Tenez dont. Allez bonne journée ! » « Je vous remercie ! A vous de même ! » Elias s'empara de l'objet et sortit sa baguette magique, qu'il transforma pour l'occasion en ciseau improvisé #. Il grava en toutes lettres l'intitulé de l'animation qui allait se jouer.

Course de Veracrasses

Là. Admirant son travail une dernière fois, il planta le panneau dans le pot de fleur du commerçant et attendit la venue de passants. Impatient, il fini par s'approcher de son bocal pour recueillir l'un des bolides, un petit ver assez solide. « Alfonzo. Ouais, c'est toi qui va courir pour moi, ça te dit bien hein ? » Le crasseux n'eut pour toute réponse qu'une bavouillette sur la main qui fit frissonner le sorcier. « Je vois. » Il déposa le mollusque au sol et lui balança un # Colloshoo afin qu'il ne bouge plus d'un pouce. Il sortit les autres et fit de même pour les maintenir sur la ligne de départ. Ne manquait plus que des participants, qui ne devraient pas tarder à se manifester. Excité comme une puce, Elias s'installa sur un rebord de fenêtre, les jambes en pendant. Il se lança un # Sonorus et commença à brailler. « Mesdames, messieurs, venez concourir, n'hésitez pas ! Venez participer à la plus grrrraaaande course de vers du monde ! »
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Bennet
avatar
AdministrationHarryPotter2005
Administration
HarryPotter2005
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Manumagie (Niveau 1)


Re: Lèche-vitrine

Message par : Lizzie Bennet, Dim 23 Avr 2017, 20:15


Parcourir le Londres sorcier avec des mots, des mots qui ricochent et tournent et lévitent dans mes oreilles.

Elle m’a dit. Elle m’a dit que j’avais le droit d’être. Même imparfaite. Que j’apprenais. Elle me dit. Tu es la brise. Le vent léger — mais pas seulement. Tu rafraîchis, tu accompagnes... en fonction de comment les gens sont. Elle me dit. Tu es mouvante et changeante, comme les gens te voient et en fonction de comment tu penses qu'ils te voient. Elle me dit, tu vois, quelqu'un d'un peu nostalgique te verrait réconfortante. Quelqu'un heureux sur le coup comme pétillante.

Elle me dit, elle me dit des idioties qui font du bien. Pour un instant. Je peux oublier que je suis moi. Je peux être le vent immatériel. Je peux être insaisissable et partir en fumée. J’peux être une brise, un peu secrète mais qui est là, toujours. Une brise qui laisse jamais seuls ceux qui comptent. Une brise qui souffle les voiles et prend le large. Elle me dit que je peux prendre le loin qu’il faut arrêter de resserrer mes poings hargneux. Elle me dit d’oser d’apprendre à aimer sans bouffer mes gencives. Elle me dit que j’ai le droit le devoir de voler de rêver.

Et j’obéis parce que promis, je reviendrais pas, j’resterais dans les ondes océaniques, j’vais voguer dans le vide, je vais devenir immatérielle. Fantôme à visage humain, pour pouvoir prouver, que chez moi le ciel se posera pas comme un couvercle, que je vais rêver, je vais respirer, parce qu’elle m’a dit que j’avais le droit.

Pour l’heure, j’hésite, j’oscille, j’me laisse aspirer par les espoirs bruns. Plus le fruit rouge est sombre plus il est juteux. Plus le chocolat est sombre plus il gagne en saveur. Oui, j’vais crever dans la noirceur, j’vais devenir un p*tain de démon, et vous m’oublierez, c’est garanti. Pour commencer, il faut se perforer d’un peu plus de vanité, d’un peu plus de creux de vide, et la voix du passant était une échelle vers ma disparition. Il criait ses oyez oyez, et on allait faire courir des vers.
— J’prends celui-là, il a une tête d’homme.
Et chacun sait qu'il n'est pire monstre que l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé

Re: Lèche-vitrine

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 11 sur 14

 Lèche-vitrine

Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.