AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 3 sur 12
Lèche-vitrine
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
Kao Snape
Poufsouffle
Poufsouffle

Re: Lèche-vitrine

Message par : Kao Snape, Jeu 27 Juin 2013 - 16:02


Le garçon se retourna et répondit à la question que Kao lui a posé quelques secondes auparavant. En effet, ce garçon était bel et bien pommé au plein milieu du chemin de traverse et cherchait un certain magasin... Avec tout ce monde qui se baladait, on avait du mal à se repérer, surtout si on n'avait pas l'habitude de traîner par ici.

- Oui, je cherche une boutique d'animaux.

Il existait bien une boutique de ce type sur le chemin de traverse. Et elle était bien connue de la jeune femme. En effet, elle a acheté plusieurs animaux là-bas. Le premier était Shiro, sa chouette Harfang des neiges, qu'elle avait gagné à un concours organisé à Poudlard quand elle y étudiait encore. Ensuite, elle a acheté son boursoufflet au pelage violet, qu'elle a prénommé Wizz. Le dernier animal acquis dans cette incontournable boutique est Natsu, sa salamandre rouge et noire. Tous étaient des mâles. Depuis que l'auror habitait dans son appartement légué par sa cousine, elle pouvait les abriter tous les trois, chose qu'elle n'était pas capable de faire avant.

- Regarde, elle se trouve juste là.

Kao pointa son doigt et dirigea son regard en direction du magasin qui se trouvait un peu à droite de où ils étaient, en lui faisant un sourire. Elle s'éfforçait d'être gentille avec ce garçon qui n'attendait que de l'aide de sa part.
On pouvait bien voir la vitrine qui était toujours bien rangée. Quand elle passait devant, l'ancienne poufsouffle avait toujours envie d'acheter quelque chose. Tous les animaux étaient tellement beaux... Mais elle en avait assez avec ses trois bestioles, elle ne devait pas céder à ses propres caprices. Maintenant, si elle allait là-bas, c'était pour acheter de la nourriture spéciale.
Revenir en haut Aller en bas
Akize T. Xiraz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Animagus : Python royal


Re: Lèche-vitrine

Message par : Akize T. Xiraz, Ven 28 Juin 2013 - 10:43


Akize stressa de plus en plus. Avec le monde qui passaient devant lui, et ne sachant pas où trouver une boutique d'animaux.. C'était un vrai désastre. Il était venu pour voir des animaux et il se retrouve entrain de parler avec une fille qu'il ne connait à peine. Encore heureux qu'elle l'aide, sinon le poufsouffle serait déjà parti en courant, surtout avec sa timidité. Enfin, cette fille qui était devant lui avait l'air d'être sympathique donc le poufsouffle se sentait assez bien. Après, en espérant qu'elle change pas de face en une seconde. Cette fille dit, à voix haute.

Regarde, elle se trouve juste là.

Il vit qu'elle montra du doigt le magasin. Il se retourna et vit un grand magasin avec plein d'animaux dedans, le rêve pour le jeune poufsouffle. Il vit des chouettes, des serpents et plein d'autres animaux du genre ! En tout cas, le premier animaux qu'achètera Akize sera un serpent, sans réfléchir. Il adore les serpents, et ceux des sorciers sont assez joli. Il dit ensuite, d'un air aimable et sympathique pour bien paraître devant cette jeune fille.

Merci. Tu as déjà acheté des animaux ici ? Si oui, combien ? Quelle genre d'animaux et comment il s'appelle ?

Akize l'avoue, il était très curieux en posant cette question mais la fille qui se tenait devant lui à l'air de bien en savoir sur ce sujet. Il attendit la réponse avec une impatience tellement grande qu'il bougea partout.
Revenir en haut Aller en bas
Kao Snape
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Lèche-vitrine

Message par : Kao Snape, Ven 28 Juin 2013 - 13:59


Le garçon, qui avait l'air très enjoué, ne s'avança pas vers la boutique d'animaux de suite. Non, il préféra poser d'autres questions à Kao. Il était curieux dis donc... Même trop au goût de la jeune femme. Habituellement, elle était réservée avec les gens qu'elle ne connaissait pas et s'attarder sur une conversation ne lui plaisait pas tant que ça. En plus, elle était venue sur le Chemin de Traverse pour faire du shopping tranquillement, pour souffler un peu, et pas pour passer du temps avec un jeune garçon qui voulait probablement être trop aimable.

- Merci. Tu as déjà acheté des animaux ici ? Si oui, combien ? Quelle genre d'animaux et comment il s'appelle ?

- Mais de rien. Oui, j'en ai acheté trois auparavant. Une chouette Harfang des Neiges, un boursoufflet et une salamandre. Mais je ne pense pas que leur noms t'intéressent vraiment, lui répondit-elle en souriant.

L'auror était quelqu'un de froid habituellement avec des gens inconnus, mais là, c'était un gamin paumé qui plus est, vaut mieux ne pas le brusquait encore plus. Elle lui répondit alors avec le plus de gentillesse possible pour ne pas montrer son empressement. On était bientôt en fin d'après-midi, il fallait qu'elle se dépêche si elle voulait passer dans des magasins. Bon, c'était juste pour se faire plaisir, elle qui adore faire les boutiques. Comme la plupart des filles me direz-vous. Ce qui était sûr, c'est qu'elle avait prévue de passer aux Halles Magiques.

- Bon, je dois y aller. Bonne chance pour te trouver un animal qui te convient. Peut-être à une prochaine fois !

L'ancienne poufsouffle fit un signe de la main au jeune homme et s'éloigna de lui pour s'approcher un peu plus des vitrines des boutiques. Malgré toutes ces belles choses, il fallait qu'elle se retienne, les sous ne tombaient pas du ciel, malheureusement !


[Fin du RP pour moi]
Revenir en haut Aller en bas
Akize T. Xiraz
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Animagus : Python royal


Re: Lèche-vitrine

Message par : Akize T. Xiraz, Dim 30 Juin 2013 - 13:23


C'est sûr qu'Akize était assez curieux, en effet, mais ce n'est pas non plus une raison pour ne pas répondre. De toute manière, il savait obligatoirement que la fille qui se tenait devant lui était une fille gentille. Malgré son inquiétude envers quelque chose assez familiale, il préféra ne rien montrer à cette fille, tant qu'il ne la connaissait pas, il ne dira rien sur sa vie entière. Puis, de toute manière, il n'y a rien à dire. Cette fille répondit.

Mais de rien. Oui, j'en ai acheté trois auparavant. Une chouette Harfang des Neiges, un boursoufflet et une salamandre. Mais je ne pense pas que leur noms t'intéressent vraiment.

C'était prévisible que la fille allait répondre ça, Akize aurait fait de même. C'est sûr que ça doit paraître assez étrange qu'une personne qu'on connait à peine nous demande le nom de nos animaux. Si ça aurait été inversé, que la fille se trouvant devant Akize n'aurait pas répondu à la question mais l'aurait posé, le poufsouffle serait parti en courant. Ensuite, la fille partit en disant quelques mots à Akize.

Bon, je dois y aller. Bonne chance pour te trouver un animal qui te convient. Peut-être à une prochaine fois !

Déjà ? Akize aurait voulu faire plus ample connaissance. Mais bon, elle avait sûrement quelque chose à faire, et c'était plus important qu'une rencontre, sûrement. Enfin, le poufsouffle vit qu'elle regarda les vitrines des magasins. C'est sûr que c'est tentant de passer faire un tour, mais l'argent.. C'est le seul défaut. Akize n'eut pas le temps de lui dire au revoir, la fille était déjà arrivée à côté des vitrines. Il partit donc dans la boutique d'animaux, visiter, mais pas acheter.

FIN du RP.
Revenir en haut Aller en bas
Ailinn Kafka
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Colibri rouge
Chercheuse


Re: Lèche-vitrine

Message par : Ailinn Kafka, Mar 3 Sep 2013 - 22:21


Une belle journée d'automne
PV Marie Arlang




Ailinn rayonnait. Enfin, elle avait trouvé sa voie. Fini, les soirées à essuyer les tables d’Honeydukes et les mornes après-midi à servir des sucreries sans pouvoir exploiter ce pour quoi elle était le plus douée : la Magie.

À vingt ans, elle était Médicomage, co-propriétaire d’un superbe Manoir à Londres et Membre de l’Ordre du Phénix, et trouvait même un peu de temps pour jouer au Quidditch dans l’équipe de Serdaigle. Mieux que tout ce qu’elle aurait pu rêver.

À l’approche d’Halloween, le Chemin de Traverse était plus vivant que jamais. Coloré, débordant de sortilèges et d’objets tous plus farfelus qu’une farandole de Joncheruines… Quelques enfants sorciers jouaient aux Bavboules sur les pavés inégaux tandis que leurs parents faisaient de menus achats dans les boutiques, et partout régnait une atmosphère de fête.

Ailinn avait déjà fait sa matinée de travail, et ne reprenait le travail que quelques heures plus tard, pour le service de nuit de Sainte Mangouste. Bien qu’elle porte toujours son uniforme de l’hôpital pour sorcier, la jeune femme en profitait pour se détendre un peu parmi ses congénères les sorciers.

L’irlandaise venait d’entrer dans la boutique de l’apothicaire renommé du Chemin de Traverse pour renouveler son stock d’ingrédients à potions qu’elle gardait toujours dans sa petite sacoche de médecines, à sa ceinture. Elle avait beau être spécialisée dans les sortilèges et enchantements, une urgence restait une urgence, et la rouquine, qui avait toujours eu quelques lacunes dans le cours de Miss Lecomte, essayait de rattraper son retard pendant ses heures perdues.

C’est penchée sur un grand tiroir de fer blanc contenant toutes sortes de branches d’asphodèle qu’Ailinn aperçut du coin de l’œil une jeune fille aux cheveux châtain clair, à demi masquée par un rayonnage de grimoires de biologie.

Ailinn avait eu le temps de développer des réflexes plus aigus qu’autrefois lors de ses missions pour l’Ordre du Phénix, et c’est qu’elle se saisit d’une boîte de compresses ensorcelées prête à dégringoler sur la tête de la petite étudiante, sans même lever les yeux de ses occupations.

« Oulà, attention mademoiselle. Je ne voudrais pas te croiser à Sainte mangouste avant l’heure ! » s’exclama-t-elle.

Ailinn reposa la boite de compresses sur son étagère et ferma le grimoire sur les napels pour mieux observer la jeune fille. Elle avait l’air si paisible, si gentille… Etrangement, elle lui inspira immédiatement une profonde sympathie.

« Je suis contente de voir que certains élèves de Poudlard s’intéressent encore à la botanique et la médecine… En quelle année es-tu ? »

Revenir en haut Aller en bas
Marie Arlang
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche-vitrine

Message par : Marie Arlang, Mer 4 Sep 2013 - 13:54


C'tait une Marie Arlang d'humeur joyeuse qui se dépêcha de rentrer dans la boutique de l'apothicaire. Elle était déjà passée par le marchand de glace, le magasin de Quidditch et la boutique pour animaux. Il ne lui restait plus qu'à aller re-re-visiter l'une de ses boutiques préférées afin de clôturer en beauté cette journée parfaite.

La clochette sonna alors qu'elle ouvrait la porte. La rouge et or sourit, de ce fameux sourire en coin qui voulait dire tant de chose. Elle adorait cette boutique, en connaissait toutes les odeurs et les moindres recoins. Passant devant le comptoir du maître des lieux, elle le salua comme l'habituée qu'elle était. Automatiquement, la jeune fille se dirigea vers les rayons emplis de grimoire, tous plus intéressant les uns que les autres.

Toujours en quête de nouveauté, la jeune Arlang farfouilla un peu, avisant un nouvel ouvrage qu'elle n'avait pas encore étudié. Alors qu'elle tendait le bras, elle entrevit un bras se saisir d'une boîte qui s’apprêtait à lui tomber sur la tête.

Pas déstabilisée pour un sou, son regard fixa sa sauveuse. Rousse, une aura sympathique et la blouse des sorciers travaillant à Sainte Mangouste.

« Oulà, attention mademoiselle. Je ne voudrais pas te croiser à Sainte mangouste avant l’heure ! » s’exclama-t-elle.

Comme à son habitude, les lèvres de Marie s’étirèrent dans un sourire alors que l'inconnue reposait la boîtes de compresses tueuses.

"- Arf, merci. Je n'aurais, moi non plus, voulus aller à l'hôpital!" la remercia t'elle.

Son interlocutrice la détaille discrètement quelques secondes avant de continuer.

« Je suis contente de voir que certains élèves de Poudlard s’intéressent encore à la botanique et la médecine...

"- Il y si peu d'étudiants qui prennent le direction de Sainte Mangouste? rigola Marie.

« En quelle année es-tu ? »

" - Je vient d'entamer ma sixième année, l'informa la jeune fille en prenant un grimoire.Et je dois dire que je regrette vraiment mes années précédentes! Il y a bien sûr beaucoup d'heure de libres, mais il y a tellement de boulot hors des cours que ça me prend tout mon temps.

Partie sur sa lancée, elle aurait put continuer durant plusieurs minutes, si, comme une sorte de "tilt!" dans sa tête, Marie ne s'était pas souvenue des leçons de politesses que lui avait inculquée sa mère depuis sa plus tendre enfance. Se reprenant, la cadette des Arlang tendit sa main.

"- Je ne me suis pas présenté, excusez moi. Je suis Marie Arlang, étudiante à l'Ecole de Sorcelerie Poudlard."

Revenir en haut Aller en bas
Ailinn Kafka
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Colibri rouge
Chercheuse


Re: Lèche-vitrine

Message par : Ailinn Kafka, Mer 4 Sep 2013 - 18:12


Une belle journée d'automne
PV Marie Arlang




« Arf, merci. Je n'aurais, moi non plus, pas voulu aller à l'hôpital ! »

Le sourire de la jeune fille réchauffa le cœur d’Ailinn. Etrangement, la petite brunette lui rappelait l’Ahlys qu’elle avait vue sur les photos de sa mère. Une jeune fille joyeuse, au sourire franc et sincère, avec de petites paillettes de bonheur au fond des yeux.

« Je viens d'entamer ma sixième année. » continua la jeune fille tout en attrapant un grimoire sur l’une des étagères. « Et je dois dire que je regrette vraiment mes années précédentes! Il y a bien sûr beaucoup d'heure de libres, mais il y a tellement de boulot hors des cours que ça me prend tout mon temps. » La jeune femme parut hésiter un instant avant de reprendre, toujours aussi enjouée. « Je ne me suis pas présentée, excusez-moi. Je suis Marie Arlang, étudiante à l'Ecole de Sorcelerie Poudlard. »

Ailinn se serait bien doutée que la jeune fille étudiait à Poudlard, mais elle se rappelait de sa fierté, lorsqu’elle était elle-même au Château. Lorsqu’on était encore apprenti sorcier, tout semblait tellement… magique.

« Enchantée Marie. Je m’appelle Ailinn Kafka. »
s’exclama-t-elle en lui serrant chaleureusement la main. « Et je suis… Médicomage. » ajouta-t-elle en riant, désignant sa blouse avec amusement.

Ailinn referma la boîte d’asphodèle qu’elle tenait encore à la main, et la fourra dans son panier avec le paquet de compresses ensorcelées avant de se retourner vers sa cadette.

« Eh bien Marie… Tu trouves ton bonheur dans cette vieille boutique poussiéreuse ? J’aimais bien venir fouiner ici quand j’étais encore à Poudlard, mais la plupart des gens préfèrent de loin Waddiwasi ! » demanda-t-elle avec un sourire malicieux.

La rouquine s’assit sur un tabouret de chêne, dans un coin, et regarda la jeune fille avec amusement. Elle ressemblait vraiment à Ahlys, plus jeune. Ailinn possédait l’une des photographies où sa mère et Ahlys apparaissaient, et l’avait faite encadrer dans sa chambre, au Manoir… Sur le cliché, elles riaient toutes deux à pleines dents en se tenant par les épaules. En arrière-plan, on pouvait nettement reconnaitre Waddiwasi, la boutique de farces et attrapes, et les jeunes femmes portaient des capes de visibilité totalement farfelues.

L’irlandaise aimait particulièrement ce cliché, qui lui évoquait des souvenirs empreints de nostalgie, et Ailinn se rappela d’ailleurs d’un autre souvenir, bien plus proche et moins triste.

« Tu devrais prendre celui-là. »
dit l’irlandaise avec un sourire en tendant un petit livre à la reliure cuivrée à la petite étudiante. « J’en ai acheté un exemplaire quand j’étais en deuxième année, mais je ne parviens pas à remettre la main dessus depuis mon déménagement… En tout cas, il est vraiment super. Il y a plein de trucs pour la botanique. Avec ça, tu vas te mettre Miss Matthews dans la poche en un clin d’œil ! » s’amusa-t-elle.

Ailinn soupira en repensant à sa marraine, avec laquelle elle n’avait plus beaucoup de contacts ces derniers temps… Pourquoi pensait-elle tant à Ahlys, ces derniers temps ? Peut-être était-ce son nouvel emploi à Sainte-Mangouste qui ravivait le passé ?

« Tu as déjà décidé de ce que tu voulais faire après Poudlard ? La plupart des jeunes sorciers souhaitent travailler pour le Ministère quand ils sont encore à Poudlard, mais après tout, peut-être que tu me surprendras ? »
Revenir en haut Aller en bas
Marie Arlang
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche-vitrine

Message par : Marie Arlang, Mer 4 Sep 2013 - 19:19



« Enchantée Marie. Je m’appelle Ailinn Kafka. »
s’exclama-t-elle en lui serrant chaleureusement la main. « Et je suis… Médicomage. » ajouta-t-elle en riant, désignant sa blouse avec amusement.

Marie la suivit dans son amusement. En effet, il était inutile de lui dire qu'elle était Médicomage étant donné que la blouse avait suffit à lui mettre la puce à l'oreille. Ailinn referma une boîte qui était inconnue de la jeune fille, et, en prenant les compresses qui avaient tenter de l'assassiner, fourra le tout dans son panier.

« Eh bien Marie… Tu trouves ton bonheur dans cette vieille boutique poussiéreuse ? J’aimais bien venir fouiner ici quand j’étais encore à Poudlard, mais la plupart des gens préfèrent de loin Waddiwasi ! » demanda-t-elle avec un sourire malicieux.

« Comment ne pas le trouver, ici? Tout est si...magique? » rit Marie.« Il y a vraiment tant de choses à apprendre et je crois que je ne pourrais pas trouver mieux. Et puis...le côté à un petit côté aventureux, comme si on s'engageait dans les méandres du temps et que l'on découvrait notre héritage.

La jeune brune se tut brusquement. Elle n'arrêtait pas de blablater, de raconter sa vie et ses impressions à une inconnue. Mais bizarrement, Ailinn lui inspirait confiance, et elle s'était tout de suite sentit à l'aise avec elle. Autant en profiter, alors, non?

« Tu devrais prendre celui-là. » dit l’irlandaise avec un sourire en tendant un petit livre à la reliure cuivrée à la petite étudiante.

Marie prit le livre en la remerciant d'un sourire. Son interlocutrice continua sur sa lancée. La jeune fille l'écouta tout en observant le dit ouvrage.

« J’en ai acheté un exemplaire quand j’étais en deuxième année, mais je ne parviens pas à remettre la main dessus depuis mon déménagement… En tout cas, il est vraiment super. Il y a plein de trucs pour la botanique. Avec ça, tu vas te mettre Miss Matthews dans la poche en un clin d’œil ! » s’amusa-t-elle.

A nouveau, Marie s'esclaffa. Elle ne savait pas qui était cette Miss Matthews, mais rien que par la remarque de son aînée, elle avait trouvé cela amusant. Son aînée était vraiment très amusante, vive et bavarde. Et elle aimait bien cela.

Plutôt timide avec les inconnus, cette fois-ci elle se sentait vraiment à l'aise, ce qui était plutôt rare. La dernière fois, si elle se souvenait bien, remontait à la primaire. Depuis, elle continuait d'envoyer des lettres à cette amie, qui, bien sûr, n'était pas au courant de sa condition.

« Tu as déjà décidé de ce que tu voulais faire après Poudlard ? La plupart des jeunes sorciers souhaitent travailler pour le Ministère quand ils sont encore à Poudlard, mais après tout, peut-être que tu me surprendras ? »

« Je pense que j'ai toujours sut ce que je veux faire. Enfin, dans les grandes lignes bien sûr. Lorsque j'était petite, je voulais faire Médecin, c'est un Médicomage moldu. Et dès que je suis arrivé dans le monde magique, j'ai voulus faire Médicomage, » expliqua Marie. Enfin Bref, depuis deux ans je veux travailler dans l'obstétrique. C'est une branche que j'apprécie tout particulièrement, je ne sais pas vraiment pourquoi, mais je me sens attirée. »

La jeune Arlang réfléchit quelques instants, tout en feuilletant le livre que lui avait conseillé quelques minutes plus tôt la jeune Médicomage. Elle n'avait jamais vraiment pensé à une carrière au Ministère de la Magie.

« Je n'aime pas vraiment rester dans un bureau, alors le Ministère ce n'est vraiment pas pour moi.»expliqua Marie. « Ni les tailleurs ou autres costumes!» rigola t'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Ailinn Kafka
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Animagus : Colibri rouge
Chercheuse


Re: Lèche-vitrine

Message par : Ailinn Kafka, Dim 8 Sep 2013 - 0:05


Une belle journée d'automne
PV Marie Arlang




« Je pense que j'ai toujours su ce que je veux faire. Enfin, dans les grandes lignes bien sûr. Lorsque j'étais petite, je voulais faire Médecin, c'est un Médicomage moldu. Et dès que je suis arrivé dans le monde magique, j'ai voulu faire Médicomage. Enfin Bref, depuis deux ans je veux travailler dans l'obstétrique. C'est une branche que j'apprécie tout particulièrement, je ne sais pas vraiment pourquoi, mais je me sens attirée. »

La rouquine jeta un coup d’œil stupéfait à l’apprentie sorcière. Si jeune, et déjà si déterminée… Elle-même, au même âge, n’avait qu’une ambition : vendre des confiseries ou des farces et attrapes pour avoir un peu d’argent de poche, et elle ne pouvait à présent qu’admirer la jeune Marie.

« Je n'aime pas vraiment rester dans un bureau, alors le Ministère ce n'est vraiment pas pour moi. Ni les tailleurs ou autres costumes!»

Ailinn repensa à ses propres choix. Elle avait toujours aimé porter des costumes, mais certainement pas les tailleurs stricts et sinistres du Ministère… Son masque était bien différent. Il était tantôt sombre pour se fondre dans les nuits d’encre, tantôt d’un blanc pur lorsqu’elle s’occupait de ses patients.

« Tu sais quoi, Marie ? Tu devrais venir à Sainte-Mangouste un de ces jours, je pourrais te montrer quelques trucs si tu veux. »


Ailinn sortit de sa poche un petit morceau de parchemin, et y griffonna rapidement quelques chiffres et un plan rapide qu’elle tapota de sa baguette.

« Tiens. Il y a mon numéro de… télé-phone, je crois ? Enfin, ce truc avec lequel les moldus appellent leurs amis. Et puis, ça c’est le plan de mon étage à Sainte-Mangouste, si j’y suis le papier devrait briller. »


L’irlandaise ajouta encore quelques herbes et un grimoire sur les antidotes de poisons dans son panier, et se dirigea vers le comptoir, où l’apothicaire, un vieillard portant un antique monocle, attendait en fixant le vide devant lui.

Ailinn déposa la monnaie sur le comptoir avant de se retourner vers la jeune fille en attendant de voir sa réaction.

Revenir en haut Aller en bas
Marie Arlang
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche-vitrine

Message par : Marie Arlang, Mar 10 Sep 2013 - 18:58



« Tu sais quoi, Marie ? Tu devrais venir à Sainte-Mangouste un de ces jours, je pourrais te montrer quelques trucs si tu veux. »


Étonnée par cette proposition si soudaine, Marie vit son interlocutrice prendre un bout de parchemin et écrire dessus. De là où elle était, la jeune fille ne pouvait voir que divers numéros par ci et par là et quelques traits. Par politesse, elle ne se pencha pas plus pour voir ce que Ailinn était en train d'écrire, bien que sa forte curiosité (son principal défaut) l'a poussait à en savoir plus, ici et maintenant, et pas dans cinq minutes.

Pourtant, la jeune femme tendis rapidement un bout de parchemin à la brunette.


« Tiens. Il y a mon numéro de… télé-phone, je crois ? Enfin, ce truc avec lequel les moldus appellent leurs amis. Et puis, ça c’est le plan de mon étage à Sainte-Mangouste, si j’y suis le papier devrait briller. »


La jeune Arlang sourit devant la difficulté avec laquelle Ailinn avait eu à prononce le mot téléphone. La plupart des sorciers qui n'avaient jamais vécus avec des Moldus avaient toujours du mal à prononcer ce mot, et cela la surprenait à chaque fois. Bien sûre, elle même avait eu du mal avant de s'adapter au Monde Magique, mais que ce problème touche une bonne partie de la population Sorcière était assez stupéfiant. Peut être étais-ce une nouvelle épidémie que les chercheurs n'avaient pas encore découverts, qui sait?

Marie prit le morceau de parchemin que lui avait tendue son aînée qui repartit aussitôt faire ses derniers achats. La rouge et or observa quelques instants ce que lui avait donnée Ailinn tout en réfléchissant à sa proposition. Enfin, en réfléchissant...bien sûr que non! "En donnant une interprétation peu convainque de quelqu'un qui réfléchis" serais mieux. Parce que pour Marie, la réponse était déjà toutes prête.

L'ancienne étudiante se tourna, sûrement pour attendre sa réponse.
Marie releva la tête, souriant de toutes ses dents.

"- Oui oui, c'est bien comme cela que l'on prononce téléphone, rigola la Gryffondor. Vous en avez un? C'est étonnant! La plupart des sorciers ne s'encombrent pas de ce genre d'outils Moldus d'habitude. Enfin...Peut être que les temps ont changés...

La jeune Arlang entreposa délicatement le parchemin dans son sac, entre deux cahiers afin qu'il ne se froisse pas. Pour Marie, c'était un véritable trésor! Une visite à Sainte Mangouste, sans être blessée ou malade qui plus ait ! Elle enchaîna ensuite très vite.

"- Ce serait un véritable honneur pour moi! Je ne suis jamais allée à Sainte Mangouste encore, Merlin merci d'ailleurs!  
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche-vitrine

Message par : Azmaria Slown, Jeu 26 Déc 2013 - 12:01


[ RP avec Merit Sullivan ]

C'était étrange... Tout autour d'elle, les choses étaient étranges ces temps-ci. Ce n'était pas un mal, la blonde qui autrefois faisait des cauchemars chaque nuit et était aussi fragile que du verre se sentait étrangement bien. Les gens ne lui paraissaient plus aussi effrayants qu'auparavant et elle n'était plus aussi timide qu'autrefois (Timide... Bon ! Excepté la fois où elle avait été à une soirée et que ça c'était terminé en partie de jambes en l'air avec un jeune homme d'une vingtaine d'années qui se nommait Angel Snape). Enfin bref !

Aujourd'hui était une journée assez spécial pour la jeune fille. Elle avait été très discrète ces derniers mois et n'avait, par conséquent, pas énormément croiser sa meilleure amie. Et il fallait remédier a cela tout de suite ! La blonde se leva doucement de son lit afin de ne réveiller personne et se dirigea vers la salle de bain en prenant bien soin de ne pas oublier ses vêtements. Une fois doucher, sécher et légèrement maquillé, elle jeta un œil a sa montre. Elle n'était pas en retard et c 'était une bonne chose. Si elle voulait que son plan fonctionne, il faudrait qu'elle y soit la première. Après un dernier coup d’œil dans un miroir pour vérifier que tout était parfait, elle attrapa une cape de velours noire  qui traînait au pied de son lit et s’enveloppa dedans de sorte a ce que seuls ses yeux puissent être vu et remarquer. Oui ça lui donnait un petit air louche et mystérieuse, mais c'était tellement pus cool et amusant comme ça ! Ceci fait, la blonde se mit en route pour le chemin de Traverse avec rapidité, elle ne voulait surtout pas être la deuxième a arriver. Cela gâcherait tout l'effet de surprise...

Une fois sur place, la jeune fille observa les passant en prenant soin de se faire discrète. Elle ne souhaitait pas non plus que les gens pensent qu'elle été une psychopathe a la recherche de sa prochaine victime... Bien que cela aurait été assez amusant a voir comme situation. Enfin bref, elle s'assit sur un banc en attendant « sa prochaine victime ». La blonde avait un petit sourire collé  au lèvre depuis qu'elle avait quitter le château. Mais il fallait la comprendre, elle lui avait manquer après tout. Pendant qu'elle attendait sa venue, elle se mit a se souvenir du temps passer ensembles. Les années ou Louna, Merit, les garçons et elle, pouvaient encore se voir et se promener ou bon leur semblaient. Maintenant, les garçons étaient tous deux partit et Louna ne donner plus aucun signe de vie... C'était dur de se séparé des personnes avec qui on avaient l'habitude de traîner. Mais c'était la vie me direz-vous. Des gens vous quitte et d'autres viennent les remplacer, c'est l'ordre normal des choses. Mais même en sachant cela, perdre de vue une personne a qui l'on tient fait mal, on se pose des questions « Qu'est-ce que j'ai fait de mal pour qu'elle ne veuille plus me parler ? » Ce genre de chose... Et tout le monde ne souhaitaient pas forcément remplacer des personnes par d'autres.

La jaune et noir fut sortit de ses pensées quand elle aperçut sa cible. Elle se leva et s'approcha doucement de celle-ci en faisant en sorte que celle-ci ne prenne pas conscience de sa présence et la cherche encore un peu bien qu'elle ne sache pas qui lui avait donner rendez-vous. Après avoir attendue plusieurs secondes, la blonde se jette sur la jeune fille puis, en lui cachant les yeux, dit joyeusement...

- Ma Ritrit chérie ! Devine qui s'est !

Elle n'était pas sure que la rouge et or saurait la reconnaître, la blonde avait après tout beaucoup changer. Ses cheveux étaient toujours aussi long et boucler qu'avant, mais a présent, des mèches rouges apparaissait ça et là dans sa chevelure et elle avait le teint moins pâle. De plus, elle c'était débarrasser de son anorexie et bien qu'elle reste mince, la jaune et noir avait a présent un poids des plus raisonnable. Elle n'avait, en revanche, pas grandit d'un centimètre. Elle resterait petite toute sa vie, chose qui la complexait énormément. Enfin, passons... La jeune fille attendait patiemment la réponse de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche-vitrine

Message par : Merry K. Harper, Lun 6 Jan 2014 - 17:09


Ce matin là, Merit se réveilla avec une boule au ventre. La veille, elle avait reçu une lettre anonyme d'une personne qui souhaitait la revoir. Durant plusieurs heures, elle s'était interrogée sur l'identité de la personne avant de finir par se rendre à l'évidence : Elle ne trouverait pas si elle n'allait pas au rendez-vous. Même si ce n'était certainement pas une bonne idée, son intuition lui disait d'y aller...

Fouillant dans son armoire, elle trouva un pantalon noir et un tee-shirt noir moulants. L'australienne attrapa le tout, et se dirigea dans la salle de bain pour prendre une douche bien chaude. Au moins elle serait seule, tous le monde dormait encore à cette heure-ci... Quelle bande de flemmards. Ils n'avaient même pas le courage de se lever tôt pour profiter de leur journée de repos. Merit La Gryffondor ne profita cependant pas de cet instant seul. Si elle prenait trop son temps, l'inconnu partirait et elle n'aurait aucune information sur son identité. Une fois habillée, elle retourna dans le dortoir en s'attachant les cheveux à la va-vite en une queue de cheval haute. La lionne enfila ensuite ses bottines et sa doudoune et sortie de la tour des Gryffondor. Elle passa rapidement les escaliers mouvants qui n'en faisaient qu'à leur tête et arriva bien vite hors du château.

Contournant les surveillants de Poudlard, étant donné qu'elle n'avait pas eu d'autorisation pour aller à Pré-Au-Lard si tôt dans la journée, Merit se dit qu'au final, ce n'était peut être pas une si bonne idée. Mais maintenant, il était trop tard pour faire marche arrière et l'australienne pressa le pas pour se protéger du froid glacial qui régnait dehors. Après avoir passé les ruelles et avoir franchi le mur qui la transporterait au Chemin de Traverse, la Gryffondor remarqua avec un sourire que les rues étaient déjà bien bondées et que la chaleur humaine réchauffait bien l'atmosphère. Merit ouvrit sa doudoune qui lui tenait maintenant beaucoup trop chaud.

La rouge et or arriva bientôt au lieu de rendez-vous. L'inconnu qui devait l'y attendre n'était pas encore là apparemment... Merit tourna le dos aux passants pour regarder à l'intérieur de la vitrine, en attendant que le mystérieux inconnu fasse son apparition. Apparition qui fût assez rapide. Quelqu'un lui sauta soudainement dessus. Merit sorti par réflexe sa baguette de sa poche pour se défendre, et s'apprêtait à lancer un sort pour repousser son assaillant quand une voix retentie tandis que des mains cachaient ses yeux.

- Ma Ritrit chérie ! Devine qui s'est !

- Azmaria !

Merit se retourna brusquement, enlevant au passage les mains de son amie. Une seule personne l'appelait comme ça, alors elle n'avait pas pu avoir de doutes sur son identité. Mais quand elle vit son amie poufsouffle, elle douta sur son identité. La jeune fille qu'elle était auparavant avait disparu pour laisser place à une jeune femme beaucoup plus mature. Des mèches rouges ornaient maintenant sa chevelure blonde et son anorexie ne semblait plus être présente.

- Mon dieu ! J'ai failli ne pas te reconnaitre ! Qu'est ce que tu as changé...
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche-vitrine

Message par : Azmaria Slown, Sam 11 Jan 2014 - 12:05


La rouge et or sorti soudainement sa baguette, et la jeune femme devina que l'effet de surprise avait fonctionner peut-être un peu trop bien. Elle imaginait celle-ci entrain de cogiter, pensant que son assaillant, assaillante, lui voulais du mal. Pourtant, quand elle entendit la voix de la jaune et noire, l'australienne sembla la reconnaître tout de suite au grand désespoir de la jeune femme Qui pensait pouvoir garder son identité secrète encore un petit moment.

La lionne fit brusquement demi-tour, enlevant les mains de son amie par la même occasion. Et si elle n'avait eu aucune hésitation en donnant le prénom de « l'inconnu », elle semblait a présent douter un peu. Merit n'avait pas vraiment changer, ou du moins, pas physiquement contrairement a la jaune et noire qui elle, avait plus changer en quatre mois que pendant les années qu'elle avait passer chez ses parents adoptif. Elle était vraiment reconnaissant a ses parents pour tous les efforts et sacrifices qu'ils avaient fait pour elle, mais ceux-ci avaient bien souvent était inutile. Rare sont les fois ou elle avait été réellement heureuse. Mais ce n'était pas de leur faute, l'enfant qu'elle était refuser simplement de comprendre que si elle voulait avancer, elle devait elle aussi faire des efforts. En repensant a cette période de sa vie, elle ne put s’empêcher de s'en vouloir. La jeune fille savait que même si ils ne le montraient et ne le disaient pas, ses parents avaient beaucoup souffert par sa faute. Entre l'inquiétude chaque fois qu'elle était malade et les crises de larmes qui la prenait souvent sans raison ou elle pouvait dire des choses vraiment blessante sans jamais les penser, elle s'en voulait vraiment. Le pire dans tout ça, c'est qu'elle n'avait jamais trouver le courage de s'excuser pour le Comportement qu'elle avait eu  cette époque. De toute façon, elle connaissait déjà la réaction que les Slown auraient... Ils lui diraient simplement qu'elle était dans une mauvaise période.

- Mon dieu ! J'ai failli ne pas te reconnaître ! Qu'est ce que tu as changé...

La voix de son amie l'a sortit de ses pensées et la blonde mis quelques secondes a comprendre ce que son interlocutrice lui avait dit. Pourtant, il n'y avait rien de compliquer a comprendre... Mais bon, passons ! Elle lui répondit avec bonne humeur...

- En bien j'espère ! Le rouge c'est parce que tu es a gryffondor pis je trouve que ça va super bien avec ma couleur naturelle ! Je savais que tu allais venir. Laisse-moi deviner, tu voulais savoir qui était la personne qui t'avais envoyer une lettre aussi bizarre ?

La jaune et noire connaissait assez bien sa meilleure amie pour savoir que celle-ci fonçer droit vers le danger dès que l'on piquait un peu sa curiosité. Heureusement, dans le cas présent il n'était pas question de mettre qui que ce soit en danger. Non, la jeune femme voulait juste se promener et discuter avec la rouge et or comme autrefois. Elle avait peur qu'elles finissent par s'éloigner avec le temps...
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche-vitrine

Message par : Merry K. Harper, Sam 15 Fév 2014 - 19:01


Merit intriguée par cette fameuse lettre qu'elle avait reçu avait finalement cédé à la tentation et s'était préparée afin d'aller au lieu de rendez-vous imposé par ce mystérieux inconnu. Chaudement habillée pour sortir dans le froid polaire de la saison, la jolie brune avait décidé de prendre son temps pour se rendre Chemin de Traverse. Elle n'était pas en retard, et à cette heure-ci, il n'y avait quasiment personne sur son chemin donc elle n'aurait aucun risque d'être retardée.

Les mains dans ses poches et son manteau resserrée contre elle, la lionne avait attendu quelques minutes devant la vitrine d'une boutique où elle voyait les gens rentrer et ressortir. L'inconnu de la lettre s'était fait attendre mais la Gryffondor bien patiente n'avait pas bronché, malgré le vent qui la faisait frissonner. Puis soudainement, des mains s'étaient posées sur ses yeux et une voix avait retenti derrière elle. Le sourire aux lèvres, la lionne avait presque crié le nom de son amie et s'était retournée pour la regarder en face. La Poufsouffle avait beaucoup changé en très peu de temps et la Gryffondor avait eu du mal à la reconnaitre, s'exclament sur les changements qu'elle avait apporté.

- En bien j'espère ! Le rouge c'est parce que tu es à Gryffondor pis je trouve que ça va super bien avec ma couleur naturelle ! Je savais que tu allais venir. Laisse-moi deviner, tu voulais savoir qui était la personne qui t'avais envoyer une lettre aussi bizarre ?

Azmaria avait parfaitement raison. La jeune femme était beaucoup trop curieuse et ne pouvait pas dire non à un peu d'aventure dans tant de monotonie dans sa vie. Toujours en souriant, Merit répondit positivement à son amie avant de venir la prendre dans ses bras. Ca faisait tellement temps qu'elles ne s'étaient pas vu. Elle avait eu besoin de la voir... de nombreuses fois, mais avec ses absences qui se multipliaient, elle avait été incapable de la contacter.

- Tu as encore eu des problèmes ? Tes camarades de maison me disaient que tu n'étais jamais là...
Revenir en haut Aller en bas
Azmaria Slown
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche-vitrine

Message par : Azmaria Slown, Jeu 27 Fév 2014 - 16:42


La jaune et noire savait qu'elle avait raison, certes cela faisais un moment un moment qu'elles ne c'étaient pas vue, mais quelques mois ne suffisait pas a changer entièrement une personne... Bon, sauf elle bien entendue. Sa meilleure amie s'approcha a nouveau d'elle et la serra fort dans ses bras. Azmaria passa ses bras autour d'elle afin de l'étreindre, lui montrer qu'elle était belle et bien là... Que cette fois elle ne partirait plus.

La rouge et or avait chercher à la voir, et ce, à plusieurs reprises. Celle-ci avait renouveler ses visites, mais a chaque fois, la blonde était de sortit. Ses absences répétés avaient dû, une nouvelle fois, beaucoup inquiéter son amie. Mais devait-elle tout lui dire maintenant ? N'aurait-il pas été mieux de lui montrer la raison de son absence ? Non. C'était encore trop tôt pour tout le monde ! La jeune femme se contenta d'un « non » de la tête avant d'ajouter...

- Je pourrais te le dire, mais je préférerais te montrer... Mais pour l'instant c'est pas possible. Sache juste qu'on a énormément eu besoin de moi à la maison et que je ne pouvais pas faire autrement que de m'absenter. Je suis désolé d'avoir été très absente, mais ça en valait la peine !

Elle fit un sourire sincère à sa meilleure amie avant d'ajouter...

- Les autres m'ont dit que tu étais venue pour me voir a plusieurs reprises... Quelque chose est arrivé ?

La jaune et noire aussi avait le droit d'être inquiète non ? Même si de bonnes choses étaient arrivée dans son entourage, elle n'oublierait pas pour autant la Gryffondor quelle que soit la situation. Elles reviendraient toujours l'une vers l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Merry K. Harper
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Lèche-vitrine

Message par : Merry K. Harper, Dim 9 Mar 2014 - 18:33


Avec surprise, Merit avait retrouvé son amie de toujours, Azmaria qui avait disparu une seconde fois dans sa vie... et même dans Poudlard. Personne n'avait pu la joindre ou même avoir quelques nouvelles de sa part. Elle était devenue introuvable. Inquiète qu'elle ait de nouveau eut des problèmes, la jeune femme s'était empressée de lui demander si quelque chose n'allait pas... Elle espérait que sa réponse serait négative, même si elle en doutait beaucoup.

- Je pourrais te le dire, mais je préférerais te montrer... Mais pour l'instant c'est pas possible. Sache juste qu'on a énormément eu besoin de moi à la maison et que je ne pouvais pas faire autrement que de m'absenter. Je suis désolé d'avoir été très absente, mais ça en valait la peine !

Ben bien sûr... C'était plus important de rentrer chez soit que de continuer ses études... Déjà la première fois, Azmaria avait du rentrer chez elle pour une raison qui était restée floue à la lionne. Elle se souvenait simplement d'avoir entendu dire de la part d'Azmaria qu'elle avait eut quelques problèmes avec son père. Ca n'avait pas été plus loin et la jolie brune s'inquiétait toujours de savoir ce qui pouvait causer autant de soucis à son amie.

- Les autres m'ont dit que tu étais venue pour me voir a plusieurs reprises... Quelque chose est arrivé ?

- On peut dire ça... c'est compliqué, je t'expliquerai plus tard. Qu'est ce que tu as à me montrer alors ?

En effet, il s'était passé beaucoup de choses pour Merit depuis le départ de Azmaria. Tellement de choses qu'elle ne pourrait sûrement pas lui raconter en une soirée. Et à vrai dire, elle ne voulait pas tellement en parler. C'était maintenant du passé et elle ne comptait pas revenir sur ces événements qui ne l'avaient pas vraiment réjouie... et puis Azmaria n'avait pas besoin de savoir, elle avait déjà ses propres problèmes à gérer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Lèche-vitrine

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 12

 Lèche-vitrine

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.