AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres
Page 3 sur 13
Londres - Downing Street
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
Luia Luminos
Serdaigle
Serdaigle

Re: Londres - Downing Street

Message par : Luia Luminos, Dim 22 Sep 2013, 22:58


[Pas de réponses depuis plus d'un mois, je prends. Si problème, MP moi]

RP avec Luna Hélanor

Ce jour-là, Luia avait décidé d'aller rendre visite à ses parents en sortant de son travail à Ollivander's qu'elle occupait à temps plein depuis peu. Elle n'avait encore rien vendu mais ça ne saurait tarder. Elle avait donc salué ses collègues puis était sorti.

Dehors, l'air était frais, très frais. Elle sortit sa cape d'hiver, l'enfila et se mit en route, sa baguette à la main et son Boursouflet qui la suivait désormais partout blotti entre sa tête et le col de sa robe de sorcière. Evidemment, comme à leur habitude, les Moldus qui la croisaient la regardaient bizarrement mais elle s'en fichait bien.

Elle arriva chez ses parents et y passa du temps. Elle aurait bien salué ses frères mais ils allaient entrer à Poudlard et étaient donc sorti avec des amis Moldus profiter de leurs derniers instants à londres. Ah, comme ça grandissait vite... Elle discuta avec ses parents, prit quelques biscuits et une tasse de thé avant de ressortir. Il n'était pas trop tard, elle avait encore un peu de temps avant de rejoindre son appartement dans l'Allée des Embrumes. Elle aurait préféré que ce soit ailleurs mais c'était un des moins chers, aussi elle et Akize avaient choisi d'habiter là.

Elle erra donc dans les rues de Londres et arriva, comme ça, au hasard, dans Downing Street. Au loin, une silhouette familière lui apparut. Elle se décida à approcher lentement et, une fois à la hauteur de la silhouette, sauta de joie. C'était Luna. Ça faisait longtemps qu'elles ne s'étaient pas vu. Luia parcourut donc les derniers mètres en courant et s'arrêta devant son amie. Avant de continuer, elle prit le temps de lui faire la bise et d'ajouter:


-Alors Luna ça va? Ça faisait hyper longtemps dis donc.

PS:Luna est en absence quelque temps mais devrait répondre ensuite alors svp merci de ne pas poster pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Luna Hélanor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Londres - Downing Street

Message par : Luna Hélanor, Sam 26 Oct 2013, 16:16


Luna était de passage avec son cousin chez son oncle et sa tante. Actuellement, elle se promenait dans les rues de Londres, à la recherche de ses amis Moldus. Elle espérait les revoir car cela faisait plus d'un an qu'elle ne les avait pas vu. Tournant au coin de la rue, elle aperçu le vendeur de légume, chez qui elle allait souvent avant.

N'aimant pas trop les souvenirs de se genre, la Poufsouffle accéléra. Arrivée à Downing Street, elle s'arrêta et s'assit sur un des bancs qu'il y avait. Passant sa main dans ses cheveux blonds, elle repensa à ses amis qui l'attendaient à Poudlard. Cela lui remit un peu le morale en place. Même si elle adorait sa vie actuelle, elle regrettait un peu sa vie passé.

Elle secoua la tête *Non mais à quoi je pense là moi!* se dit-elle. Elle se leva et commença à se balader dans la rue, entrant chez chaque commerçant pour acheter des souvenirs à ses amis.

La jeune fille sorti de chez un marchand. Elle entendit un pas de course et tourna la tête. Elle eu presque les larmes aux yeux quand elle vit Luia, son amie de Poudlard. Elle était plus grande que Luna et travaillait maintenant. La Poufsouffle fit la bise à son amie. Celle-ci lui dit:


-Alors Luna ça va? Ça faisait hyper longtemps dis donc.

Se retenant de lui faire un gros câlin (:3) elle lui dit en souriant:

- Moi je vais très bien et toi? Comment se passe ta vie en dehors de Poudlard? Tu travailles où? Ca fait beaucoup trop longtemps! Tu m'avais promis de me donner des nouvelles.

La jeune fille ne savait pas si elle devait être en colère ou heureuse. Elle pencha pour la deuxième option.
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Londres - Downing Street

Message par : Luia Luminos, Jeu 31 Oct 2013, 17:04


Luia s'en croyait pas ses oreilles et ses yeux: son amie avait bien grandi ou alors c'était le fait de ne plus le voir aussi souvent. Luia se souvint de leur première rencontre et des suivantes et sourit de la rencontrer là par hasard. Elle l'observa encore quelques instants puis se décida à l'écouter.

Enfin la jeune femme lui répondit et Luia ne put retenir quelques minis larmes de joies.



- Moi je vais très bien et toi? Comment se passe ta vie en dehors de Poudlard? Tu travailles où? Ca fait beaucoup trop longtemps! Tu m'avais promis de me donner des nouvelles.

Luia savait que la jeune Poufsouffle poserait des questions mais pas à ce point-là. Avait-elle négligé de lui donner des nouvelles régulièrement? On dirait bien. Luia ne cessa cependant pas de sourire et lui répondit:

-Oh oui ça va. Désolé de ne pas avoir donné de nouvelles, j'étais occupée. Ma vie en dehors de Poudlard se passe bien: j'ai un appartement que je partage avec mon demi-frère. Bon il est pas super bien placé mais c'était un des moins chers et il est pas loin de mon lieu de travail car je travaille chez Ollivander's désormais. Ce n'est pas le boulot de mes rêves mais je l'aime bien alors j'y reste.Et toi, tes cours et tout?
Revenir en haut Aller en bas
Luna Hélanor
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Londres - Downing Street

Message par : Luna Hélanor, Sam 16 Nov 2013, 11:49


-Oh oui ça va. Désolé de ne pas avoir donné de nouvelles, j'étais occupée.

Luna sourit à Luia lorsque la jeune femme lui dit ça. Elle aussi alors avait été très occupée. La jeune fille avait été submergée de devoirs depuis le début de l'année, et n'avait presque plus de temps pour lire, ou faire d'autre activités avec ses amis. Luia continu, et la Poufsouffle écouta attentivement.

- Ma vie en dehors de Poudlard se passe bien: j'ai un appartement que je partage avec mon demi-frère. Bon il est pas super bien placé mais c'était un des moins chers et il est pas loin de mon lieu de travail car je travaille chez Ollivander's désormais. Ce n'est pas le boulot de mes rêvePuis Luna enchaîna en répondant à la question que Luia lui avait posé:s mais je l'aime bien alors j'y reste. Et toi, tes cours et tout?

Waw! Travailler chez Ollivander's! Luna avait une question important à poser à Luia à propos des baguettes, maintenant qu'elle travaillait dans ce domaine, elle devrait y connaître quelque chose.

- Dis, tu dois bien t'y connaître en baguette maintenant. J'aurais une question: comment les baguettes font-elles pour choisir leurs sorciers?

Puis la jeune fille enchaîna avec la réponse à la question que Luia lui avait posé.

- Oh mes cours se passent super bien! A pars que les profs nous donnent des tonnes de devoirs depuis le début de l'année, je sais pas pourquoi. J'ai presque plus de temps pour moi! Heureusement qu'il y a les vacances!

[i]Luna aurait bien aimé râler deux heures sur ses profs et ses cours, mais elle voulait laisser un peu beaucoup parler Luia. La Poufsouffle voulait tout savoir sur ce que faisait son amie.
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Luia Luminos
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Londres - Downing Street

Message par : Luia Luminos, Sam 16 Nov 2013, 18:30


Luia attendait des réponses, des questions, enfin peu importe des réactions de son amie. Elle la connaissait assez pour savoir que celle-ci parlerait assez sans en dire trop, pas comme elle avait tendance à le faire trop souvent. Et puis, après tout, c'était comme des retrouvailles impromptues et Luia adorait ce genre de choses.

Enfin son amie parla. Elle posa d'abord une question qui dérouta Luia:


- Dis, tu dois bien t'y connaître en baguette maintenant. J'aurais une question: comment les baguettes font-elles pour choisir leurs sorciers?

La jeune Aigle sourit: évidemment qu'elle savait ça désormais. Elle se promit de répondre que son amie aurait répondu à ses propres questions, ce qu'elle ne tarda pas à faire. Luia l'écouta attentivement tout en observant son Boursouflet qui bougeait beaucoup.

- Oh mes cours se passent super bien! A pars que les profs nous donnent des tonnes de devoirs depuis le début de l'année, je sais pas pourquoi. J'ai presque plus de temps pour moi! Heureusement qu'il y a les vacances!

Luia sourit: ah ça au moins c'était une des choses qu'elle ne regrettait pas de Poudlard...Elle adorait apprendre, aller en cours,etc. mais pas devoir restituer des connaissances. Elle se tourna deux minutes vers son Boursouflet puis se mit à répondre à son la jeune Poufsouffle:

-Eh bien, c'est cool tout ça. Je comprends et je connais ça, y compris en travaillant désormais. Allez, courage, il y a les vacances pour se reposer comme tu dis. Sinon, pour répondre à ta question, une baguette choisit son sorcier en fonction du caractère de celui-ci normalement. Bon bah j'ai plus rien à dire moi alors va-y pose-moi des questions...
Revenir en haut Aller en bas
Mangemort 70
avatar
Mangemort à la retraite
Mangemort
à la retraite
Spécialité(s) : Fourchelang


Re: Londres - Downing Street

Message par : Mangemort 70, Dim 05 Jan 2014, 09:05


{RP unique}




C'était la période des fête, synonyme de réconfort et r.jouissance en famille. Les dîners et soirées de multipliaient et, au final, malgré les congés -scolaires ou professionnels- personne ne se reposait réellement. C'était le cas de 70 qui, en plus d'innombrable réceptions, se devait de provoquer la population -magique comme moldue- afin de véhiculer ses valeurs. Elle avait réussi à s'éclipser avec une certaine facilité de sa famille et avait transplané au quartier général. Là-bas s'était rejoint plusieurs Mangemorts, tous ayant un lieu bien précis à attaquer.

Si quelques-uns étaient en duo, 70 avait décidé de se la jouer solo. De toute façon, le but était de jouer le tout rapidement et furtivement (enfin, façon de parler), afin de retourner aussitôt en lieu sûr, histoire d'avoir un alibi. Après avoir conclus les derniers détails, les mages noirs quittèrent dans des direction différentes.

Crac ! Sept-Zéro se trouvait dorénavant dans Downing Street. Une rue aisée au centre de Londres où se trouvaient les résidences de nombreux moldus importants, dont le chancelier ou le premier ministre. C'était un choix judicieux, puisque le parlement et le palais de Buckingham se trouvaient à proximité. La nuit était claire, aucun nuage n'était présent, mais aucun étoile. La lune n'était qu'un faible croissant.

Il faisait froid, ce qui pressa la sorcière dans sa tâche. Pour l'occasion, elle avait revêtu un masque différent, d'un noir profond et perlé, qui contrastait avec ses yeux. Sortant sa baguette, la Mangemort traversa une partie de la rue à pas de loup avant de débuter son carnage. Elle lança un sortilège d'explosion vers ce qui semblaient être les baraques les plus cossues. Devant le feu et le bruit, la sang-pur stoppant un instant, observant les résultats, et éclata de rire. Bien fait pour eux ! Ça avait été si facile en plus ! Un jeu d'enfant pour 70.

Cette dernière reprit son chemin, au pas de course cette fois-ci, se dirigeant vers le palais. Elle voyait déjà le lieu en flamme et cette simple pensée l'encouragea, l'adrénalina battant à ses tempes. Derrière elle, des cris, des sirènes, de la peur ! C'était un spectacle délectable à entendre, mais cela signifiait également que les minutes étaient comptées. Les autorités moldues seraient là d'un instant à l'autre. Et sans que doute que les aurors ne tarderaient pas non plus.

Sprintant presque, la jeune sorcière pointa sa baguette et invoqua un #Bombarda Maxima vers le palais de Buckingham. Le son fût menaçant, grave, tandis que le puissant maléfice de feu s'écrasa contre l'imposant bâtiment qui représentait le patrimoine anglais. Et, grâce à sa connaissance, à sa magie, la Mangemort avait réduit cela à néant. Les flammes, aux nombreux tons de rouge, d'orange et de jaune, dansaient contre la toiture, commençant déjà à lécher la corniche et les murs. Elles étaient énormes, beaucoup plus que celles d'un incendie normal. Joyeux Noël les c*ns !

Les cris redoublèrent. Le matricule sept-zéro avait réussit sa mission et venait de semer la terreur de par son acte. Afin de ne pas être facilement détectée, elle n'avait utilisée aucun sortilège interdit, bien que la tentation était présente, puisqu'elle venait de voir les premiers moldus dans la rue.

Mais ce n'était pas le moment de se faire prendre et, heureusement, les vêtements sombres camouflaient plutôt bien la sorcière. Avant de succomber à ses pulsions, elle transplana, laissant les humains se dém*rder.
Revenir en haut Aller en bas
Antoni Londubat
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Re: Londres - Downing Street

Message par : Antoni Londubat, Mar 07 Jan 2014, 22:32


« Alerte ! Downing Street et Buckingham Palace attaqués ! Les actes révèlent de la magie et les figures du pouvoir en danger ! » Une voix féminine émanait de la forme chimérique qui représentait un cheval.

Un jet de café brûlant gicla de la bouche d'Antoni, après quelques instants de silence. Ses doigts lâchèrent le mug qu'il tenait en main et en plus du liquide caféiné qui s'était déversé sur la moquette de son bureau, c'était un amas de bouts de verre qui étaient à présent éparpillés sur le sol. L'information que venait de transmettre Era via son Patronus avait de quoi créer la panique, aussi Londubat dût prendre de longues inspirations afin de reprendre son calme. Mais après de petites secondes de réflexion, il se dit que la situation était critique. Il était évident que l'Auror ait mis ça sur le compte des Mangemorts, car en plus d'avoir le goût amer du Massacre du Poudlard Express en bouche, son récent affront face aux mages noirs hantait ses nuits. S'ils continuaient sur cette lancée tout le monde serait en danger, tel un retour dans le passé. Il se sentait bien trop impuissant.

Par facilité d'accessibilité, les effets du Charme Anti-Transplanage étaient délimités à certains endroits et ce pour permettre aux Aurors de transplaner plus rapidement, ce qu'Antoni fit. En deux temps trois mouvements, voilà que le corps du jeune homme venait de se matérialiser dans la nuit noire, enfin presque. Les flammes qui ravageaient le 10, Downing Street illuminaient cette rue. Et dire que c'était la demeure du Premier Ministre moldu lui-même, le seul qui connaisse l'existence de notre communauté. Antoni espérait fortement qu'il ne lui soit rien arrivé de déplorable, mais le plus urgent était plus loin. Le Buckingham Palace était le lieu de résidence de la Monarchie Britannique, il représentait l'élément le plus important du patrimoine anglais et jamais il ne pourrait se le pardonner si un seul de ses habitants perde la vie...

Comme son pouls, le rythme de ses pas accéléra jusqu'à ce qu'il se mette à courir. Il craignait et redoutait le pire, qui était à prévoir. Longeant les murs, alors que la police moldue s'empressait sur les lieux. Il se dit qu'il serait plus judicieux d'enquêter en étant invisible, ces derniers événements ayant sans doute éveillés la méfiance des êtres dépourvus de magie. Pointant sa baguette face à lui, le Gryffondor informula un Sortilège de Désillusion, devenant invisibles aux yeux de tous. Le palais était lui aussi ravagé par une explosion et comme l'avait notifié Era, on voyait bien là l'acte de magie. Il perçut cette dernière non-loin, la lumière s'accrochant à sa chevelure flamboyante. Il lui signala sa présence par une tape amicale et quelques mots glissés à l'oreille, ne voulant pas prendre le temps de blablater sur ce qui s'était passé, ça c'était pour après.

Les fervents secouristes parvinrent à éteindre les flemmes, non sans un petit coup de pouce, ou de baguette. Le jeune homme comptait bien lui aussi inspecter les lieux, la vie de la famille princière, même s'ils ne devaient même pas se douter de son existe, lui était important. Ils étaient à la tête d'un pays qui avait besoin d'eux, leur mort serait une véritable catastrophe dont le Royaume ne pourrait se relever. Cependant, mis à part lui et les pompiers, il y avait quelqu'un d'autre. Elle aussi cherchait quelque chose, quelqu'un. Curieux de connaitre le motif de sa présence alors qu'elle n'appartenait pas à l'unité médicale, il eut une grosse frayeur en reconnaissant les traits du Professeur d'Enchantements, à Poudlard. April Warren Mangemort ?!

Les effets de la Désillusion dissipés, Antoni était parfaitement visibles et à longs pas, se rapprocha de sa cible. Sa poigne se referma sur son bas et le bout de sa baguette était pointé sur la tempe de la femme.

« Qui êtes-vous ? Que faites-vous là ? Répondez-moi, je sais qui vous êtes ! Je n'hésiterais pas à faire preuve de violence !! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Londres - Downing Street

Message par : Invité, Jeu 09 Jan 2014, 23:26


-Cul sec! Cul sec! Cul sec! Cul sec!
Il prit une grande inspiration et engloutit le demi-verre de vodka en un seul coup. Soudain on s'exclama tous à l'unisson! L'acclamant avec des tapes sur le dos et des secouements successifs. Quoi? Une première cuite ça méritait des applaudissements non?! C'était un petit jeune de seize ans avec des yeux pétillants de bonheur, affichant un t-shirt des daft punk. Il allait rentrer dans la communauté des: "Carpe Diem!" Ceux qui arrosent jusqu'à cinq heures du matin et qui n'ont pas peur des voyages et nouvelles rencontres... Je rigolais de joie à cette pensée. Quelle vie débordante c'était d'être jeune! Aucune pression, aucune responsabilité... J'avoue que cela me manquait de ne pas avoir me lever à sept heures trente chaque matin. Moi qui pensais avoir fini avec l'école en sortant de ma septième années! Qui aurait cru qu'un jour je finisse prof?

Alors qu'on était en plein éclat de voix, et de bouteilles de bières, le niveau sonore baissa soudainement remplacé par des "chut!!" de toute part... Le son de la télé monta en crescendo et des bruits de sirènes, de pleurs, de voix de journalistes résonnèrent dans tout le bar...
"...Comme vous le voyez, ici à Buckingam Palace, le chaos règne! Il y a un incendie meurtrier et complètement intarissable qui consume chaque parcelle du palais. Les pompiers sont en pleine action. Essayant d'éteindre ce feu qui semble prendre de l'ampleur quand au contraire, on essaye de l'étouff..."

Il m'en fit peu pour partir de là en courant et transplaner dans un "Crac" assourdissant. Mon coeur battait la chamade, mes sens étaient en alerte. Je n'arrivais même pas à réfléchir, j'étais beaucoup trop occupée à panteler la rue montante qui me menait aux bruits déchirant l'atmosphère d'habitude hivernale... Mes yeux sortaient de mes orbites au fur à mesure que je sillonnais la dernière route. Me valant des cris acerbes des conducteurs et des doigts d'honneur. Quand je fus arrivée, je restais interdite face au spectacle. Un énorme incendie engloutissait le palais, face à des dizaines de personnes qui hurlaient ou pleuraient de désespoir.... Ceci devait absolument me faire ni chaud ni froid, mais le problème c'était que j'avais envie de chialer et de prier avec eux que personne n'ait rien, que personne soit mort... Mais je dus me ressaisir et me posai pour réfléchir à ce que je devais faire... Car ceci était clairement l'oeuvre de la magie... La magie noire sans doute...
"Pense pas à ça!" Me dis-je pour me faire violence. Je secouai la tête désemparée, et levai ma baguette avec une pensée bien précise en tête...

-Arcanum Videre. Chuchotai-je tout bas.
Un léger filament sombre sortit de ma baguette... Il prit une drôle de forme, assez floue. C'était un bombarda maxima. Cela se voyait au drôle de crépitements agressifs que faisaient ses drôles de filaments... L'esprit qui l'avait utilisé était assez tordu. Et avait un sadisme élevé. C'était forcément un mangemort! Mais le filament prit une couleur un peu plus grisâtre, plus claire... Qu'est-ce que cela voulait dire? Que c'était un gosse qui l'avait fait? Nan.. Sans doute que le sortilège était assez vieux.
-Sequi Vestigum! M'exclamai-je tout bas...
Une trace lumineuse se dessina au sol. Menant à un endroit beaucoup moins occupé. Mon coeur s'emballa en m'imaginant tout près de leurs repères!! Je me dépêchai de chevaucher toutes ces personnes en panique, qui me paraissaient soudainement pleurnichardes et comme des obstacles.

Alors que j'étais à deux doigts d'y être, je sentis une énorme main se refermait sur moi avec poigne et une baguette se posait dangereusement sur ma temps.
-Qui êtes-vous ? Que faites-vous là ? S'exclama une voix d'homme assez effrayante. Répondez-moi, je sais qui vous êtes ! Je n'hésiterais pas à faire preuve de violence !!
Je me retournai complètement inconsciente vers cette source.
-Oh Mer**... Chuchotai-je en voyant une tête indésirable.
Un auror! Un auror bordel! Qu'est-ce qu'il faisait là?!
-Lâchez-moi! M'exclamai-je en repoussant sa baguette. De quel droit vous me menacez?!

Et Mer**... Je me retournai brusquement vers la fameuse trace lumineuse. Mais elle y était plus! La colère me prit part, et je fusillai du regard la fameuse tête de c** qui m'avait empêcher de savoir où étaient ces put**** de mangemorts!
-Vous êtes vraiment abruti!Criai-je impulsive sur le coup de la rage...
Revenir en haut Aller en bas
Antoni Londubat
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Re: Londres - Downing Street

Message par : Antoni Londubat, Dim 12 Jan 2014, 17:18


N'était-ce pas idiot de procéder à des investigations après avoir réduit les lieux en cendres, au lieu de le faire avant, afin d'effacer toutes preuves ? Ou alors cherchait-elle un quelconque indice concernant cette attaque ?  À présent, tout Londres se monopolisait sur cet attentat magique et il était impossible de dénicher quelque chose. Les conclusions hâtives d'Antoni étaient peut-être erronées mais cela n'empêchait pas que la présence de Miss Warren n'était pas justifiée. Mis à part les Aurors, les Oubliators ou même des membres de la Police Magique,  personne n'avait à se trouver sur les lieux du crime. L'enquête relevait de l'autorité du Ministère et une quelconque "aide" extérieure ne serait tolérée. Vu les récents événements, les autorités magiques étaient particulièrement intolérantes et si la jeune femme n'avait pas un motif réel, direction : les barreaux.

Cette dernière eut un mouvement de recul et repoussa Londubat. Celui-ci aperçut alors des résidus de lumière au sol, avant d'arquer un sourcil. La formation qu'il avait suivi le permettait de pouvoir identifier ce genre de sortilège, il en déduit donc que son interlocutrice était elle aussi à la recherche de ou des auteurs du crime, ce qui le poussait à penser qu'elle ne faisait rien de mal, mais rien de légal non plus. Elle l'intriguait fortement. Celle-ci avait eût une réaction qui démontrait qu'elle cherchait à être le plus discret possible, et donc, accessoirement, à mener sa petite enquête sans être interrompue, ce qui semblait être le cas. Elle était sur une piste et maintenant qu'Antoni l'avait coupée dans son élan, un indice de taille leur avait échappé. Mais le jeune homme était bien trop orgueilleux pour avouer son tort.

« De quelle droit je vous menace ? J'ai tous les droits sur vous si nécessaire ! Il accompagna sa parole d'un mouvement circulaire de sa baguette et les deux mages furent recouverts d'un sort de Repousse-Moldu. Ces derniers ne verront à leur place que des débris du châssis. Mais avant tout, pourrais-je savoir ce que vous faites ici ? Vous êtes enseignante à Poudlard à ce que je sache ! »

Il repensa alors au Sortilège de Piste-Marque qu'elle venait d'utiliser, peut-être que ça pourrait l'aider...

« Je vois que vous êtes à la hauteur de votre expertise en Enchantements. Même si vous n'avez aucune raison de vous trouver ici...que comptiez-vous faire ? Savez-vous qui a fait tout ça ? Peut-être que vous échapperez à l'emprisonnement si vous coopérez, sinon vous ne pourrez compter sur moi pour témoigner en votre faveur si jamais vous êtes accusée de complicité... »
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Londres - Downing Street

Message par : Noah Alniott, Mar 14 Jan 2014, 21:09


Des explosions stridentes et lointaines vinrent troubler l'ambiance festive qui régnait au Chaudron Baveur. C'était bientôt Noël, les gens étaient heureux, ou faisaient tous bien semblant de l'être, parce qu'à Noël, il fallait être content, souriant, et aimer son prochain. Mais là, c'était le bombardement dehors, et ça ne ressemblait en rien à de vulgaires pétards. Noah s'arrêta net, les mains dans son ragoût, jetant un regard inquiet par la fenêtre de la cuisine qui donnait sur le chemin de Traverse. De ce coté, tout était calme, les sorciers continuaient innocemment leur courses de Noël. Le bruit venait donc de Londres... Noah sortit rapidement de sa cuisine, et se dirigea vers la porte qui donnait sur le centre de Londres. Là elle put voir des gens crier en montrant du doigt un Buckingam Palace en flammes. "God Save The Queen... Mon c*l ouais." Retournant en courant à l'intérieur du pub sous des regards un peu interloqués, elle chercha des yeux Merit, et lui fit signe de venir la voir. Elle lui chuchota alors à l'oreille de surveiller le Chaudron Baveur, et de lui envoyer un patronus si elle croisait des mages noirs dans le coin. Parce que Noah avait ce pressentiment horrible que ce n'était pas une attaque terroriste moldue, mais bel et bien sorcière. Il y avait trop de surveillances moldue quand il s'agissait de la royauté, les terroristes en tout genre n'auraient jamais pu faire une explosion de la sorte dans cet endroit de Londres. Quand à Merit, faisant partie inconsciemment des alliés de l'Ordre du Phenix, et consciemment d'un groupe de rebels anti-magie noire, elle saurait gérer une situation délicate.

Noah attrapa son sac dans lequel se trouvait sa bien aimée cape d'invisibilité, et elle la revêtit dans les cuisines à l'abris des regards avant de transplaner vers le coeur de Londres. Et heureusement qu'elle était sous sa cape, car elle se posa juste à côté d'un groupe de médecins qui administraient des premiers soins. Il y avait du sang partout c'était immonde. Et cette odeur nauséabonde de brûlé rappelait de mauvais souvenirs de missions à la phénix. Elle se fraya un passage doucement, baguette en main cherchant la moindre trace de magie... Mais elle n'eut le temps de prononcer un #Arcanum Videre qu'une voix qu'elle connaissait bien attira son attention.


-Vous êtes vraiment abruti!

Criait April Warren à un homme que Noah reconnu comme étant Londubat, un auror qu'elle avait vu à plusieurs reprises dans les dossiers de l'Ordre du Phenix, afin de savoir de qui ils devaient se protéger. Rah la conne, si elle se faisait prendre là, ça allait encore être un tas de paperasses et de magouilles à faire avec le ministère. Noah décida d'agir vite, et bien. Ou du moins en étant le plus cohérente possible. Elle se jeta dans la première ruelle qu'elle trouva, retira sa cape, et slaloma entre les ambulanciers et la panique générale qui régnait encore afin d'atteindre April et Londubat.

-Heeeey, April, qu'est ce que tu fous là, je t'ai cherché dans tout Londres, je t'ai déjà dit de pas jouer les apprentis aurors! Si tu veux vraiment faire partie du ministère, passe le recrutement, mais on a rien à foutre là!

Noah tenta de tirer April par le bras, et voyant le regard suspicieux de l'auror, elle ajouta.

-Excusez-la monsieur! On était tranquillement dans Londres, quand y'a eut les explosions, c'était la panique générale, je l'ai perdue de vue, et voilà qu'elle se retrouve comme par hasard à jouer les détectives... Ralalaaa. Allez, viens, il faut partir, laisse les médecins travailler, on gène ici!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Londres - Downing Street

Message par : Invité, Jeu 16 Jan 2014, 21:58


-De quel droit je vous menace ? J'ai tous les droits sur vous si nécessaire !
Il agita sa baguette, dans un mouvement à tout va et refit attention à moi.
-Mais avant tout, Poursuiva-t-il menaçant. Pourrais-je savoir ce que vous faites ici ? Vous êtes enseignante à Poudlard à ce que je sache !
Mais pour qui il se prenait ce connard?!
-Parce que les aurors sont exceptés d'avoir du respect envers quiconque? Ecoutez-moi bien monsieur je me prends plus haut que son trou de b...
-Heeeey April! S'exclama une voix familière qui me fit sursauter.
Je me retournai brusquement, et vis une Noah au sourire angélique comme si de rien n'était.
-Noah? Mais qu'...
-Qu'est ce que tu fous là, je t'ai cherché dans tout Londres, je t'ai déjà dit de pas jouer les apprentis aurors! Si tu veux vraiment faire partie du ministère, passe le recrutement, mais on a rien à foutre là!
Elle se retourna vers le mec, avec un air détendu et lui dis totalement décontractée:
-Excusez-la monsieur! On était tranquillement dans Londres, quand y'a eut les explosions, c'était la panique générale, je l'ai perdue de vue, et voilà qu'elle se retrouve comme par hasard à jouer les détectives... Ralalaaa. Allez, viens, il faut partir, laisse les médecins travailler, on gène ici!

Je la regardai les yeux exorbités ne sachant quoi répondre... Elle tentait de me tirer mais je résistai, réfléchissant à la situation. J'étais partagée entre l'envie de la frapper. La responsable du chaudron baveur ou l'autre c** qui était aussi compétent qu'un chimpanzé dans une banque de Gringott's. Mais je choisis la solution la plus logique... Qui était de la fermer, et d'essayer de parler avec No'.
Je la pris à part juste à côté, de sorte à ce que l'auror n'entende pas...
-T'inquiètes je gère là! Lui chuchotai-je. J'ai même trouvé une piste! Il faut que tu m'aid...
Mais je m'interrompis en voyant son regard vrillait vers l'autre abruti planté à côté. Bon... Fallait peut-être que je tente une autre méthode... Mais mon coeur bouillonna de colère. Et je devais réfléchir et non réagir à la va vite. Je passai juste pour une colérique complètement folle là. Bon je l'étais déjà mais là il risquait de me serrer pour "Outrage envers un représentant du ministère... Je devais la jouer fine!
-Mais tu m'emmerdes! Dis-je un peu plus fort. J'ai failli découvert qui ça pouvait être, non je veux pas partir! Mais attends c'est une affaire en or! Laisse-moi juste un petit peu, le temps que je trouve un indice au moins...

Puis je me tournai vers le gars du ministère...
-Et sinon à qui ai-je l'honneur?
Revenir en haut Aller en bas
Antoni Londubat
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Re: Londres - Downing Street

Message par : Antoni Londubat, Dim 19 Jan 2014, 13:57


« Parce que les aurors sont exceptés d'avoir du respect envers quiconque? Ecoutez-moi bien monsieur je me prends plus haut que son trou de b... »

Du respect ?! Une veine semblait palpiter sur la tempe d'Antoni, car non seulement il perdait patience, mais cette femme parlait sans savoir ! Le temps pressait, il était à bout de nerfs et ce n'était ni l'endroit ni le moment pour faire des courbettes de courtoisie. Et puis d'ailleurs, qui était-elle pour oser l'insulter de cette manière ? Elle qui était tranquille à Poudlard, à enseigner comme si de rien était, osait reprocher quoi que ce soit à quelqu'un qui se battait jour et nuit pour assurer ce qui restait de la paix ? Ca, c'était loin d'être une preuve de respect. Tandis qu'il s'apprêtait à répliquer, un individu fit son apparition, surprenant les deux sorciers.

« Heeeey, April, qu'est ce que tu fous là, je t'ai cherché dans tout Londres, je t'ai déjà dit de pas jouer les apprentis aurors! Si tu veux vraiment faire partie du ministère, passe le recrutement, mais on a rien à foutre là! Excusez-la monsieur! On était tranquillement dans Londres, quand y'a eut les explosions, c'était la panique générale, je l'ai perdue de vue, et voilà qu'elle se retrouve comme par hasard à jouer les détectives... Ralalaaa. Allez, viens, il faut partir, laisse les médecins travailler, on gène ici! »

Avant même qu'il n'ait pu rétorquer, la femme prit April avec elle, loin du champ d'écoute d'Antoni, qui ne comprenait pas ce qu'elles disaient entre elles. Et puis, il en devenait confus. Etaient-elles bourrées ? Peut-être qu'il s'était emballé un peu vite...En tout cas, il voulait comprendre, et vite. Il n'aimait pas être sur le côté et ne pas comprendre quoi que ce soit le mettait en rogne. Car déjà, la situation n'était pas claire. Il avait un balai de retard ou quoi ? Il n'était pas convaincu, pas du tout. Tout ça, c'était pas louche. Va falloir qu'il délaisse son enquête au profit de ses collègues, qui n'auront certainement pas d'autres affaires à régler. Celle-ci était louche.

« Et sinon à qui ai-je l'honneur? »

Alors qu'il était en pleine réflexion, cette question le troubla quelque peu. April Warren était sur le point de le frapper quelques instants plus tôt et la voilà qui lui demander qui il était...Le lieutenant fronça les sourcils. Elle se foutait de lui ou quoi ? Il balança un « Antoni Londubat... » suspicieux et se tourna vers celle qui l'accompagnait. Sa tête lui disait quelque chose mais impossible de mettre un nom dessus. Etaient-elles de mèche ? Sa main moite tenait toujours aussi fermement sa baguette, alors que son regard ambré pointait sur la femme aux cheveux courts. Elle figurait dans le dossier de Phoebe qui l'avait déjà interrogée et, ce...au Chaudron Baveur ! Oui voilà, c'était la patronne...

« Mais non, vous pouvez rester, votre aide m’est très utile... Déclara-t-il, alors qu’il reprenait peu à peu son calme. Il reporta alors son attention sur Miss Warren. Alors ? Sur quoi étiez-vous tombée ? »


Dernière édition par Antoni Londubat le Jeu 23 Jan 2014, 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noah Alniott
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Occlumens


Re: Londres - Downing Street

Message par : Noah Alniott, Jeu 23 Jan 2014, 13:53


Les yeux d'April en disait long sur son énervement, Noah sentait qu'elle avait amplifié encore plus son état... Mais elle n'allait pas la laisser aux mains d'un auror et faire courir des risques à tout l'Ordre. Elle connaissait l'impulsivité de sa soeur d'armes, et c'était même toujours demandé pourquoi le choipeau l'avait réparti chez Serdaigle et non Gryffondor. Foncer dans la gueule du loup ainsi était la pire chose à faire, et pourtant elle comprenait son impatience, son envie de continuer la recherche qu'elle entreprenait quelques minutes plus tôt. Les phénix n'en pouvaient plus de toutes ces attaques où ils demeuraient impuissants, où ils arrivaient toujours après le drame, ne pouvant que constater. Ils n'en pouvaient plus des enquêtes sur l'identité des Mangemorts qui piétinaient, et des combats réguliers dans des bars ou ruelles du monde magique, où finalement ils ne faisaient que risquer leur vie et celle de l'Ordre, sans pour autant beaucoup déstabiliser les mages noirs. A chaque fois lors de ces combats, c'était match nul, chaque clan se comportant en vulgaire sorciers avides de batailles, et prêt à recommencer juste pour sentir monter l'adrénaline. Non, ça ils n'en pouvaient plus. Alors évidemment, ils cherchaient toujours plus d'indices, pour s'accrocher à des bouts d'espoir.

April l'a prit un peu à part, lui murmurant un  "T'inquiètes je gère là! J'ai même trouvé une piste! Il faut que tu m'aid..."Avant de continuer en parlant plus fort afin que l'auror les entendent. Noah commençait à perdre patience face à l'obsession d'April, son visage était de plus en plus crispé. Mais quand l'auror dévoila à la demande de la phénix son nom - Londubat-, Noah se calma un peu. Ce nom était dans la liste de leur potentiels alliés, de ceux qui étaient de bons sorciers, ou en tout cas des sorciers qui oeuvraient que pour le bien et pouvaient comprendre, voir aider l'Ordre du Phenix. C'était une chance d'être tombé sur ce type là, après il ne fallait non plus se sentir trop en confiance. 

« Mais non, vous pouvez rester, votre aide m’est très utile...  Alors ? Sur quoi étiez-vous tombée ? »

Noah haussa les épaules avec un air nonchalant, en disant : 

-C'pas moi la prof de sortilèges hein! Mais vas y April, fais nous part de ton génie! 

Noah préférait faire l'inculte, la bonne propriétaire de pub magique, même si bien sur, elle se doutait des sortilèges qu'April avait en tête. Pour l'instant il fallait que les deux phénix restent cohérentes dans leur rôles, ainsi Noah avait décidé d'adopter l'attitude de la femme bourrue qui n'a aucune idée de ce qu'elle fait en de tels lieux. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Londres - Downing Street

Message par : Invité, Jeu 06 Fév 2014, 13:18


Il me lâcha un "Antoni Londubat" sur un ton défiant. Vraiment je ne supportais pas sa tête de jeune premier. Se prenant pour un justicier, simple acteur du ministère de la magie. Se croyant comparse des forces du bien... Il me donnait envie de gerber. Qu'est-ce qu'il faisait à part noter sur un petit bout de papier des indices inexistants? Et accuser les premières personnes qui ne rentraient pas dans sa ligne de compte? Il se prenait pour qui bord**? Mes doigts me démangeaient et une violente envie de plaquer mon poing contre son visage m'envahissait. Mais je me contentais de serrer les mâchoires et d'essayer de le faire tomber du regard. Mais à la place, il prit la parole le plus calmement possible presque avec courtoisie.
-Mais non, vous pouvez rester, votre aide m’est très utile...  Alors ? Sur quoi étiez-vous tombée ?

Je ne répondis pas tout de suite, réfléchissant à ce que j'allais répondre mais Noah comme d'hab en rajouta une couche:
-C'pas moi la prof de sortilèges hein! Mais vas y April, fais nous part de ton génie!  
"Ouais ouais..." Me murmurai-je intérieurement. C'était très malin Noah! De me laisser dans la mer** toute seule! J'allais devoir me débrouiller. Déjà il était hors de question de recevoir de l'aide de l'arriéré d'à côté. Autant se planter un coup de cuter dans les paumes. Il trouvera sans doute une raison de nous enfermer! Je dévisageais Noah, cherchant à savoir si elle trouvait que c'était une bonne idée ou pas. Mais elle avait une simple expression neutre sur le visage. Sans doute qu'elle jouait son rôle à fond en ce moment. Très bien! Je devais vraiment me démerd** toute seule. L'insulter n'était sans doute pas la meilleure des solutions. Le repousser et lui demander d'aller voir ailleurs pouvait paraître suspect. Donc il ne laissait plus qu'une seule solution. S'allier à... L' "auror"! J'eus un haut le coeur en pensant au risque mais ça serait encore plus idiot de refuser de coopérer. Je fermai les yeux une seconde et expirai un bon coup. Puis lui racontai d'un ton impassible:

-J'ai utilisé un #Arcanum Videre. Cela m'a indiqué que le lanceur était une jeune personne qui avait sans doute un esprit tordu. Et c'était un bombarda maxima.
Je le dévisageais les yeux dans le vide. Réfléchissant à quel type de personne cela pouvait bien être. C'était peut-être un jeune homme particulièrement psychopathe, qui lâchait des rires de sadiques, et balançait des sortilèges de mort à tour va. Je secouais la tête pour chasser ces pensées. C'était des gros clichées que je m'imaginais.
-Puis j'ai utilise un #Sequi Vestigum, puis vous êtes arrivé avant que j'aille où que ce soit. Lui dis-je froidement sur un ton simple. Donc voilà! Vous m'avez interrompu, et maintenant je pense que c'est un peu trop tard pour l'utiliser. Sinon, que voulez-vous savoir de plus? Et vous, que comptez-vous faire?

Revenir en haut Aller en bas
Antoni Londubat
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage



Re: Londres - Downing Street

Message par : Antoni Londubat, Jeu 20 Fév 2014, 21:41


« J'ai utilisé un #Arcanum Videre. Cela m'a indiqué que le lanceur était une jeune personne qui avait sans doute un esprit tordu. Et c'était un bombarda maxima. »

Une jeune personne ? Mais...Comment un jeunet pouvait-elle faire de telles choses ? Si pour une concierge, jeune voulait dire encore étudiant, il y avait à craindre. Les bambins de Poudlard ne pouvaient pas être mages noirs, ils étaient bien trop faibles et sages ! Certes, certains avaient une infime affinité avec la magie noir, mais de là à la pratiquer de manière extrême, c'était fort inquiétant. Et puis, le sortilège que la personne en question venait de lancer était assez complexe...Il était dommage d'appartenir à l'Ordre des Ténèbres en étant si doué...

Londubat soupira, alors que son regard perdait de sa ferveur à mesure que les aiguilles de sa montre avançaient. Il avait peur...Des jeunes mages avaient mal tournés mais d'un autre côté, cette attaque qui visait des figures de renommées augmentait la haine qui le ravageait, aussi se promit-il de redoubler d'efforts. Toute cette injustice devait cesser et les criminels devaient payer. La justice triomphera un jour ! Mais en attendant...

« Puis j'ai utilisé un #Sequi Vestigum, puis vous êtes arrivé avant que j'aille où que ce soit. Donc voilà! Vous m'avez interrompu, et maintenant je pense que c'est un peu trop tard pour l'utiliser. Sinon, que voulez-vous savoir de plus? Et vous, que comptez-vous faire? » Déclara froidement April Warren.

Sur le coup, l'Animagus se sentit coupable de l'avoir freiné dans ses recherches, surtout que c'était bien pensé et que ce sort lui aurait peut-être permise de remonter, qui sait, jusqu'au repère des Mangemorts ?

« Je crois que ça ira...Et puis de toute façon, j'ai bien fait d'intervenir, car ce que vous faites là est vraiment illégal ! Dit-il pour ne pas s'excuser, preuve d'un orgueil démesuré. Je verrai de mon côté ce que je peux faire. En attendant, restez bien tranquille si vous ne voulez pas que je vous foute une amende dans le... » Souffla-t-il d'une voix hautaine, quoique, en son for intérieur, il était surpris de faire preuve de tant de vulgarité.

Mains dans les poches, il tourna des talons et s'engouffra dans la nuit noire, avant de tourner sur lui-même et de disparaître dans un crac sonore.

{Fin du RP.}
Revenir en haut Aller en bas
Alexie Scott
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Londres - Downing Street

Message par : Alexie Scott, Jeu 27 Fév 2014, 22:40


Quatre ans plus tôt...

« Le début de la fin »

Pv : Phoebe ♥
Haute dans le ciel, la lune éclairait les avenues de la capitale anglaise. Certains réverbères fonctionnaient à moitié, vibrant et oscillant tandis que d'autres ne déversaient aucune luminosité. Plongée dans la froideur et l'amertume de l'hiver, j’avançais luttant contre le vent nordique. « C'est pas possible ce froid. » Je devais encore marcher quelques mètres pour arriver au lieu de rendez-vous. Il s'agissait d'une avenue étroite où un imposant immeuble trônait au numéro 12. D'après mes sources et mes enquêtes telle une véritable fouine, c'est dans cet édifice que ce maudit Monroe venait d'emménager et séjournait désormais.

Le bâtiment dominait un charmant quartier de Londres. Un lieu où, jadis, je mis les pieds avant de prendre les jambes à mon cou et de m'enfuir tant la superficialité et l'hypocrisie de ses résidents me répugnèrent. Cependant aujourd'hui, je ne pouvais pas faire marche arrière et me défiler. En effet, on m'attendait. Enfin pour être sincère et franche, c'était plutôt l'inverse. J'attendais quelqu'un. Un homme. La vingtaine. Un look sobre et un air espiègle. Un visage candide mais un sourire hypocrite. Une situation correcte mais seul dans la vie quotidienne. Je ne l'avais jamais vu, jamais parlé et pourtant je connaissais absolument tout de lui. «
Par coeur. » Mes leçons portaient sur sa manière d'être et son caractère. Chacune de mes études me démontrait que ce Monroe semblait coriace et pourtant inoffensif. Or ces deux traits de caractère vont à l'encontre l'un de l'autre, sont au antipode. Physiquement je l'imaginais comme sur l'image. Une photographie le représentant à l'âge de seize. La date marquée au crayon au dos du papier, s’effaçait au fil des années. Je me noyais dans son regard charmeur, un regard hypocrite face à l'objectif de cet appareil photo magique appartenant à June. Ce sourire malhonnête s'adressait donc à l'asiatique. Comment rester calme devant cette crapule sans état d'âme et probablement sans coeur, devant ce visage si froid, rempli de noirceur et de dégoût ?

Dans ma poche, bien au chaud, je gardais avec moi ce souvenir de June afin d'une part de me remémorer le mal qu'il lui causa par le passé et d'autre part pour le reconnaître parmi les autres habitants de l'immeuble. De plus, je la préservais à mes côtés pour me rappeler de ne pas échouer à ma quête. June aura sa vengeance. Autrement, je ne me nomme plus Alexie Scott. Une vengeance sur ce Monroe mais également sur sa vie si palpitante. Il était temps que j’amène un peu de noirceur dans cette vie si rose.

Le hall se l'immeuble s'éclaira et une silhouette se dessina. Une ombre se projeta au mur, à peine visible à l'endroit où je me cachais. Je distinguai toutefois une coiffure courte, possiblement celle d'un homme, peut-être même celle de ce dénommé et satané Monroe. «
It's time. » Le coeur serré, je m'approchai discrètement. A pas de loup, telle une souris. Mon côté animal ressortait et s'imposa. Un grincement de porte se fit entendre et cette personne tant observée sortit du bâtiment. Je tentais de percevoir son visage mais l'inconnu se couvrit d'un chapeau avant de partir en ma direction. Instinctivement je me recroquevillai dans mon petit trou où j'élaborais mon plan tout en sentant mes pulsions cardiaques s'intensifier. Je l'examinai lorsque son chesterfield me frôla. « Tu veux ma photo ? » Le visage différent de celui de la photographie, je le laissai poursuivre son chemin. Cela me faisait une belle jambe. Je ne comptais pas attendre ici toute la nuit que monsieur Monroe daigne montrer le bout de son nez. A ces mots, le minuteur du hall s’éteignait et le rez de chaussée se plongea de nouveau dans le noir comme au théâtre.

Avant de partir sur le terrain, June m'avait prévenu des horaires de l'ancien Gryffondor. Vingt heures devaient normalement sonner et l'homme ne devrait pas tarder à rentrer chez lui. Je patientai. Cinq minutes. Dix minutes. Vingt minutes, je m’apprêtais à partir quand j’aperçus au loin une silhouette tanguant en direction de l'immeuble. De loin je le reconnu. Oui c'était cet homme. Il portait son manteau brun comme une seconde peau. Élégant et raffiné furent les deux premiers adjectifs qui me vinrent à l'esprit afin de le qualifier. Il continuait à avancer alors que je restais toujours sur place, figée. Il était peut-être temps que j'agisse non ? Je paniquais. «
Respire Alexie. » J'oscillais entre une approche directe et fatale ou bien un abordage plus réfléchi et plus subtil. Je devais être maligne, car d'après l'avis bien placé et totalement objectif de June, ma proie était fourbe et malsaine. Une vipère. Je me hâtai et sortis de ma cachette avant que l'homme m'échappe.

Je portais des escarpins noir s’associant avec mon manteau. Afin de trouver une bonne raison d'aborder ce Monroe, je n'hésitai pas à me tordre la cheville en la penchant vers la droite jusqu'à ce que mon talon se brise. Cela me prit quelques secondes sans même trop forcer. De la vraie camelote ces chaussures. Boitant à moitié je fis un signe à l'homme qui s'arrêta. Mon talon à la main, je dessinai sur mes lèvres le plus beau de mes sourires et j'entrai en scène. La scène d'exposition. Ça y est la pièce commençait et j'avais le droit à la première réplique. «
Bonsoir, je cherche une station de taxis vous pouvez m'aider ? » C'était dit. Je n'attendais plus que ce Monroe me tombe dans le main et enfin je pourrais assouvir cette vengeance si planifiée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Londres - Downing Street

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 13

 Londres - Downing Street

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Rues de Londres-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.