AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque
Page 2 sur 13
Revues et Magazines
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
July Swann
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie

Re: Revues et Magazines

Message par : July Swann, Ven 1 Fév 2013 - 19:25


Comme July l'avait supposé, Adriel comptait se présenter aux sélections de l'équipe de Gryffondor. Il n'avait pas encore de date, mais il commençait déjà à se documenter. La préfète trouva cela très professionnel de sa part, si elle avait était capitaine des Gryffons, elle l'aurait pris de suite. Quoi que, il fallait tout de même lui faire passer les testes. On pouvait être très bon en théorie, et totalement nul en pratique.
Le garçon raconta qu'il la connaissait de vue, il en déduit qu'elle devait faire partit de l'équipe de Quidditch l'année précédente. July acquiesça, tout en pensant qu'il avait également due la voir deux ans auparavant. La petite rousse ne lui fit cependant pas la réflexion à voix haute, pour ne pas l'interrompre.
Adriel mentionna que c'était la couleur de ses cheveux qui l'avait marqué. Tout de suite après avoir dit cela, il sembla s'en vouloir, comme si il avait parlé d'une caractéristique physique qui aurait pu être à l'origine de complexe. Mais la petite rousse n'était nullement gênée par la couleur de ses cheveux. Elle n'avait pas eu à subir de moqueries réellement méchantes et elle trouvait que cette couleur lui allait plutôt bien. Si on oubliait le fait que le roux n'allait pas avec beaucoup de couleurs, ce qui la restreignait énormément lorsqu'elle devait faire des emplettes pour s'acheter des vêtements.
July adressa au garçon un sourire qui se voulait rassurant. Il ne sembla cependant pas le voir car au même moment il s'assit à une table à côté d'eux et ouvrit le livre.

Le rouge et or reprit la conversation et lui expliqua qu'il souhaitait intégrer l'équipe de sa maison depuis son arrivée au château, mais qu'il n'avait jamais osé se présenter. July avait eu le même souci, elle trépignait toujours d'envie lorsqu'elle assistait aux match, pourtant elle avait attendue sa quatrième année pour oser se présenter aux sélections. Elle s'était dit que ses compétences au Quidditch rattraperait peut-être son incompétence en cours.
La petite rousse était un peu étonnée que le garçon n'ait jamais réussi à se présenter. Même elle, qui était réservée, avait réussi à franchir le pas. Peut-être était-il plus timide qu'il ne semblait. Quoi qu'il en soit, commencer le Quidditch à 17ans ne serait sûrement pas être évident. À moins qu'il ait l'habitude de pratiquer ce sport en dehors du château et qu'il ait déjà un bon niveau.
Le garçon commença à tourner négligemment les pages de la revue, en fixant la petite rousse du regard. La sang-mêlée se demanda bien ce qu'il voulait. Peut-être attendait-il une réponse ? Mais l'insistance de son regard la déstabilisa et elle ne trouva rien de cohérent à répondre.
Adriel reprit la parole et lui expliqua que c'est sur des conseils qu'il était venu fouiller à la bibliothèque, à la recherche de documentation. Ses camarades avaient du lui dire que malgré l'age avancé de ces revues, elle étaient toujours d'actualités.
July acquiesça, pour confirmer leur grand intérêt, prête à répondre pour lui fournir de plus amples informations, mais le garçon poursuivit en lui demandant d'où lui venait ses connaissances sur le Quidditch.

- Je suis dans l'équipe de Poufsouffle depuis deux ans, mais je joue au Quidditch depuis que j'ai l'age de monter sur un balais, répondit la jeune fille d'un ai joyeux. C'est mon père qui m'a tout appris, lui aussi était un passionné. Je me suis aussi documentée par moi même, j'adore ça alors j'ai dévoré presque tous les livres qui traitent de ce sujet à la bibliothèque. J'ai appris des tas de choses que je ne connaissait pas comme ça. Surtout du point de vue des tactiques et des techniques de vole. Le reste je l'ai appris avec mon ancienne capitaine, Emma Ewatson. July fit une petite pause, avant d'ajouter : On t'as bien conseillé, c'est vrai que même si les revues sont anciennes, les techniques n'évoluent pas très vite. Je crois que la dernière figue à avoir été inventée date du début du 22éme siècle. La feinte de Haileybury. En gros, deux des poursuiveurs essaient d'attirer toute l'attention des adversaires tandis que le troisième se place discrètement à un endroit favorable. Les premiers lui font une bonne passe au dernier moments et logiquement les poursuiveurs adverses n'ont pas le temps de réagir avant qu'il tire vers les buts. La technique était peut-être déjà utilisé depuis longtemps mais c'est l'équipe des Marteaux de Haileybury qui l'a rendu vraiment célèbre, d'où son nom. Lorsqu'on la lançait sur le Quidditch, il était difficile de l'arrêter. July fit tout de même une pause avant de reprendre de nouveau : Je dirai que la base pour le Quidditch, c'est de commencer par étudier les techniques de vole. Même si ça semble innée chez certaines personnes, il faut beaucoup s'entainer pour avoir un vol fluide et pour améliorer ses réfléxes. Est ce que tu pratiques souvent le vol sur balais ou le Quidditch ?, demanda la rouquine intéressée par le niveau du garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Adriel Lloyd
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Revues et Magazines

Message par : Adriel Lloyd, Jeu 7 Fév 2013 - 15:40


Son air jovial et enjoué faisait plaisir à voir, et malgré les apparences qui voulaient qu’Adriel soit un tantinet timide, il n’en restait pas moins très attentif a ce qu’elle pouvait lui raconter. Il était du genre à porter beaucoup d’attention à ces phénomènes qu’étaient la gestuelle et le langage, et avec July, il était servit : elle était plutôt mignonne, et d’un air très sympathique, loin du cliché de la jeune fille de toutes les courtoisies dont elle profitait sans complexes, du moins c’était sa vision des choses. Mais le pauvre garçon ne se rendait même pas compte qu’il enchainait les phrases les unes après les autres, sans même lui laisser le temps de répondre. Probablement un des effets de sa timidité qui l’empêchait de rester trop longtemps les yeux rivés sur un seul point… sauf… à ce moment précis où il fit ce qu’il n’imaginait absolument pas pouvoir faire : Plonger son regard dans le sien, sans complexe aucun, et sans même se douter que de son coté, elle pouvait le prendre pour un fou, un psychopathe, voire un garçon un peu trop décalé. Le regard des autres avait beaucoup d’importance a ses yeux et c’était en partie ce qui avait fait de lui ce qu’il était aujourd’hui : un grand garçon fort réservé, souvent avec les filles.

Il bu ensuite la moindre de ses paroles, scrutant le moindre mouvement de ses lèvres, se cognant l’une contre l’autre en laissant échapper le doux son de sa voix. Il continuait clairement de la fixer des yeux, sans se douter un seul instant qu’encore une fois il pouvait passer pour un garçon bizarre, mais il fallait dire que le thème abordé était loin de le désintéresser, surtout lorsqu’elle lui disait clairement qu’il adoptait la meilleure technique, sans compter qu’elle semblait miser sur la qualité du vol, autant que sur la tactique de jeu. Il posa alors sa main sur le coté du livre, posant la seconde sous son menton, coude appuyé sur la table et les yeux écarquillés, brillants comme deux orbes magiques qui enregistraient intelligemment les informations. Une fois terminé, elle lui posa la question fatidique sur laquelle il avait déjà eu envie de rebondir pendant son discours, mais comme elle avait fait pour lui, il n’allait pas lui couper la parole encore, il devait se montrer gentleman.

- Voler ? A vrai dire je ne fais que ça. Je vole depuis qu’on a posé mes fesses sur un balai, et même si mes parents ne sont pas forcément « Quidditch », moi j’ai toujours espéré y faire ma place un jour. Si je devais choisir mon point fort, ce serait le vol… la tactique vient après..


Il afficha un sourire un peu gêné, presque honteux, mais il gardait espoir et était prêt à croiser les doigts pour qu’il fasse partie de cette équipe. Gryffondor un jour, Gryffondor toujours ! (qu’ils disaient). Cependant il était vrai que sur ce point, il différait grandement du reste de sa famille... encore un malus pour lui au sein de sa famille.

- Par contre j’ai aussi joué en équipe, mais c’était des sortes de matchs amicaux, sans rapport obligatoirement avec les équipes de Maisons. C’était au début de ma scolarité, mais on faisait ça a l’abri des regards des vrais professionnels !

Il se laissa rire en cachant sa bouche comme s’il voulait empêcher sa voix d’être trop présente, l’enfermant presque entre ses dents serrées, puis prêtes à ajouter :

- Après j’ai commencé à préparer les examens, et tout le reste donc j’avoue que j’y ai prêté moins attention. Tiens d’ailleurs je ne saurais même pas te dire combien il pourrait y avoir de candidats et comment se passent les sélections… comment ca s’est passé pour toi ? Tu es l’heureuse élue parmi des centaines ? Ou peut être que tu as été remarquée ?

Il afficha ensuite un doute, se laissant imaginer qu’il pourrait peut être un jour se confronter à elle lors d’un match, et il ajouta, gardant cette mine renfrognée :

- Mais dis donc, nous, sommes des ennemis alors ? Ou alors, si on suit le raisonnement « les ennemis de mes ennemis sont mes amis »… Je m’égare excuse moi !

Encore un rire plus gêné encore, et c’était sa tête plongée dans le livre à nouveau qu’elle pouvait voir, sa main grattant l’arrière de son crâne, en signe de mal aise. Et si elle espionnait Gryffondor dans l’avancée de leur équipe de Quidditch ?
Revenir en haut Aller en bas
July Swann
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


Re: Revues et Magazines

Message par : July Swann, Jeu 7 Fév 2013 - 19:54


Le garçon semblait l'écouter avec beaucoup d'attention et d'intérêt, ce qui encourageait July à poursuivre, toujours plus motivée par le sujet de conversation. Si son regard avait pu lui paraître oppressant quelques minutes auparavant, le faite qu'il la fixe quasiment sans ciller ne la gênait à présent plus du tout. Il semblait captivé, ce que July trouvait très flatteur.
Les yeux de la petite rousse, quand à eux, papillonnaient au fils de ses paroles. Un coup sur le garçon, un coup sur le livre qu'il tenait, un coup sur les étagères remplies de la bibliothèque. Pour illustrer ses paroles, la jeune fille faisait les mouvements avec ses mains. À la voir comme cela, personne n'aurait pu deviner qu'elle était malade et fatiguée. Parler de Quidditch lui avait fait tout oublier.

Adriel répondit que, lui aussi, volait depuis sa plus tendre enfance. July le regarda alors avec un intérêt nouveau, ce garçon devrait-être un partenaire, ou plutôt adversaire, intéressant. Elle était très déçue de ne jamais avoir pu assister à ces fameux matchs et espérait pouvoir combler cette lacune rapidement.
À chacune des phrases du garçon, July pouvait percevoir sa gène. Ce malaise avait tendance à la gagner également car elle ne savait pas si cela était due à sa timidité ou à sa présence. Elle n'eut pas le temps de s'interroger longtemps à ce propos car Adriel poursuivit avec plusieurs questions. La jeune Poufsouffle leva les yeux vers le ciel, la bouche légèrement tordue sur le côté, en signe de réflexion. Elle essayait de se rappeler ses sélections. Mais avant qu'elle ait eu le temps de répondre le garçon enchaîna :
- Mais dis donc, nous, sommes des ennemis alors ? Ou alors, si on suit le raisonnement « les ennemis de mes ennemis sont mes amis »… Je m’égare excuse moi !

July le regarda, ses sourcils relevés, quelque peu déconcertée par sa réflexion. Elle n'avait pas vu les choses comme ça. Ou du moins pas autant. Effectivement, même si les maisons se voulaient soudées et que les élèves arrivaient à se mélanger entre eux sans distinction de couleurs -rouge, jaune, bleu ou vert-, July savait que l'esprit de compétition restait et que le but de chacun était de remporter la coupe. La rouquine était d'ailleurs bien placée pour le savoir, puisqu'elle était préfète.
La sang-mêlée réfléchit sur ce que venait de dire Adriel. Elle n'avait pas bien compris le passage "les ennemis de mes ennemis sont mes amis". Est ce que cela faisait d'eux des ennemis, ou des amis ? Et dans le second cas, qui serait l'ennemi commun ? La rouquine se contenta donc de réagir à la première partie de sa phrase et haussa les épaules, signe que le fait qu'il soit à Gryffondor lui était bien égale.

- Certes, je n'avais pas l'intention de te révéler les tactiques les plus secretes de Poufsouffle. Pour autant, cela ne nous empêche pas de parler Quidditch et d'échanger nos avis, répondit la petite rousse le regard taquin. Si ça se trouve nous supportons la même équipe nationale, on peut parler de ça. July fit un sourire au garçon avant de se souvenir de sa question. Et non, il y avait une petite dizaine de personnes lorsque je me suis présentée aux sélections. À peine. Ils avaient besoin d'un attrapeur et d'un poursuiveur, et manque de pot pour moi, j'ai été plus performante pour le poste d'attrapeur. ... Et toi, quel est ton poste préféré ?, demanda la rouquine, avec toujours la même lueur d'intérêt dans le regard.
Il était très grand, elle ne le voyait donc pas attrapeur. Sa taille serait sans doute un avantage pour le poste de gardien, et le fait qu'il soit un garçon devait l'avantager au poste de batteur, puisque les hommes avaient plus de force dans les bras.
Revenir en haut Aller en bas
Adriel Lloyd
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Revues et Magazines

Message par : Adriel Lloyd, Mar 12 Fév 2013 - 12:50


La petite rousse qui répondait au nom de « July » était tout de même très expressive, laissant son visage exprimer un bon nombre d’expressions lorsqu’il parlait. Quand à lui, Adriel se contentait d’enchainer les questions et les réponses, assez gêné par sa présence – non pas qu’elle soit un obstacle pour lui – et timide de nature tout de même, malgré son caractère de garçon aux airs confiants. Il avait cependant réagit lorsqu’elle se mit à lui parler des équipes de Quidditch, en dehors de celles qui représentaient leurs maisons. Il ajouta alors avec une évidence probablement déconcertante :

- L’équipe nationale ?! Je soutiens évidemment l’équipe de notre pays quelle question !

Il se laissa sourire, affichant la plus grande sympathie pour July, comme le faisaient certains supporters qui respectaient les préférences des autres, sans les forcer à apprécier ou non telle ou telle équipe. Adriel était presque fanatique, mais de là à forcer la main aux autres, ce n’était pas de lui. Il ajouta alors presque instinctivement :

- Sinon j’ai quand même une petite préférence pour les Pies de Montrose. J’avoue que je suis un peu patriotique, et du coup quand on sait qu’elle a remporté plus d’une trentaine de fois la ligue de grande Bretagne et d’Irlande, je ne peux qu’avoir du respect ! Et toi tu es fan de quelle équipe ?


Il avait au même moment affiché un regard taquin, amusé, le tout accompagné d’un clin d’œil amical, prouvant sa fierté et son enthousiasme quand à ce sport. Ils avaient en effet plein de points communs, c’était agréable comme sensation, mais si l’on en croyait le visage qu’elle avait affiché lorsqu’il s’était mis à lui parler d’ennemis et d’amis entre les maisons, il risquait d’y avoir certaines discordances. Soit, les choses étaient ainsi, il ne pouvait pas non plus la forcer à suivre ses avis, qui était-il pour ce genre de choses ? Il continua alors en répondant à ses questions :

- Heu… pour le moment j’hésite entre attrapeur et batteur. A vrai dire je pensais d’abord a batteur, par rapport a ma carrure, après il est vrai que j’ai un assez bon niveau en vol, et on m’a conseillé d’y réfléchir, parce que ma taille peut être un défaut, mais aussi un avantage dans ce cas, j’ai le bras un peu plus long on va dire !


Il se mit à rire de tout cœur, assez fort, pour ensuite porter sa main devant la bouche, en entendant certains élèves lui faire signe de se taire un peu. Il fit rouler ses yeux, et reconcentra son regard en direction de July qui devait sans doute se dire qu’il était un peu timbré. Il n’allait pas non plus cacher sa nature, et puis après tout elle n’avait pas l’air si choquée que ca.
Revenir en haut Aller en bas
July Swann
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


Re: Revues et Magazines

Message par : July Swann, Dim 17 Fév 2013 - 18:06


Jien évidement, July soutenait l'équipe d'Angleterre. Elle avait mal posé sa question, en réalité elle voulait parler des équipes du Royaumes-Uni. Mais Adriel répondit à sa question sans qu'elle ait besoin de la reformuler, il supportait les Pies de Montrose. Même si July n'était pas une grande fan de cette équipe, elle était forcée de reconnaître qu'ils étaient doués. Ils dominaient clairement les autres équipes depuis maintenant deux saisons.
Tandis qu'il parlait, la petite rousse tira la chaise qui se trouvait à la même table que le Gryffon et s'assit dessus. Elle commençait à en avoir assez d'être debout et vue comme la conversation était partie, elle risquait de durer un moment. En s'asseyant, July fit un petit sourire au garçon, l'aire de dire "Tu m'excuses, je fatigue debout".
Assise, elle était plus proche du garçon que lorsqu'elle était debout. La sang-mêlée n'était pas très tactile et elle avait besoin d'un espace vitale assez large, aussi, elle ne rapprocha pas la chaise trop prés du bureau. Elle faisait cela pour elle, mais aussi pour le garçon qui avait l'air un peu timide. Peut-être n'apprécierait-il pas non plus une trop grande proximité.

- Je soutiens les vagabonds de Wigtown, répondit la petite rousse lorsque ce fut son tour, Mon père m'emmenait voir tous les matchs quand j'étais petite, parce que leur équipe était dans notre région. Ce ne sont pas les meilleurs d'Angleterre mais ils offrent des bons matchs. J'aime bien les Harpies de Holyhead aussi.
C'était plus par solidarité féminine que pour leur talent. Elles jouaient certes très bien, puisqu'elles étaient dans le top 10 des meilleurs équipes d'Angleterre, mais elles ne gagnaient pas énormément de grands tournois. Leur dernière grande période de victoire avait été lorsque Ginny Weasley jouait chez elles en tant que poursuiveur. Non, c'était leur caractère bien trempé, leur façon de voler et de jouer qui plaisait à la rouquine.

July rigola à la réponse d'Adriel, c'est vrai qu'elle n'avait jamais pensé à voir les grands bras comme une avantage pour un attrapeur. Le garçon ria lui même de sa blague. Plutôt fort car des élèves studieux non loin émirent des paroles de protestation. July continua à pouffer, moins fort cependant, amusée par le regard outré que leur avait lancé les jeunes gens. Il était toujours difficile de parler Quidditch en gardant une voix mesuré. Peut-être que cela faisait plusieurs minutes que leur patience était mise à mal par la discussion du Gryffon et de la Pouffy.
July reprit son sérieux puis répondit en chuchotant pour ne plus gêner leurs voisins :
- C'est vrais que pour être attrapeur il faut avoir un super vol et de super réflexes, comme le vif d'or en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Adriel Lloyd
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Revues et Magazines

Message par : Adriel Lloyd, Mer 27 Fév 2013 - 18:12


He bien visiblement ce sujet qu’ils avaient en commun les avait rapprochés plus que prévu ! Il ne pensait pas en arriver au point de partager leurs avis sur les équipes officielles de Quidditch, surtout que leur rencontre pouvait sembler mal partie étant donné la maladresse dont avait fait preuve Adriel en renversant les trois quarts de l’armoire de la bibliothèque. Il avait le don pour se mettre dans des situations pas possibles, et ce n’était surement pas avec July que les choses allaient changer. Aussi, une fois qu’elle eut donné son avis sur le Quidditch, et après avoir parlé des fameux Vagabonds, elle lui fit la remarque de l’adresse et du vol impeccable que nécessitait le poste d’Attrapeur. Le vol… c’était bon. L’adresse… c’était une autre histoire. Et ce fut pour cette raison qu’Adriel afficha un minois gêné et presque honteux en pensant à l’image qu’il venait de donner. Il venait de perdre toute sa crédibilité en fait, et c’était un fait qui le gênait outre mesure. Il n’avait pas encore lâché les chevaux qui représentaient l’étendue de sa force de personnalité, il n’était pas très à l’aise avec cet aspect particulier qu’il renfermait au fond de lui comme un trésor que personne ne pouvait trouver. Il s’aventura tout de même en lui répondant, une main derrière la tête, et les yeux en amande :

- Ah… eh bien… je dirais que sur un balai je ne suis pas aussi maladroit ! Je ne dois pas être fait pour marcher comme tous le monde en fait. Peut être que tu es plus à l’aise sur un balai aussi, je ne sais pas.

En effet, Adriel se sentait complètement à coté de la plaque lorsqu’il faisait comme tous les autres. Ce n’était pas un besoin de se démarquer, loin de là, mais simplement un ressenti, qui malgré ses efforts pour l’effacer, restait bien ancré en lui. Il allait trouver une solution un jour… un jour lointain, mais en attendant, il ne se préoccupait que de son avancée dans Poudlard, sa dernière année, et ses examens qui allaient marquer la fin de se scolarité, du moins il l’espérait intimement.

- On pourrait croire que je suis gauche et stupide à la fois, mais je t’assure, que je fais des efforts. Je n’aime pas vraiment ce coté maladroit, évidemment… qui aimerait ça ? Quoi qu’il en soit, j’espère te croiser un jour sur un balai, qui sait peut être que tu seras surprise, ou même inquiète de me voir aussi doué !

Essayant tant bien que mal de dorer son blason, il tenta de rattraper le coup, il ne fallait pas non plus qu’elle imagine qu’il était une proie facile, une façon de ralentir l’équipe de Gryffondor lors de leurs prochains matchs. Parce que oui, un jour ils se rencontreraient surement sur le terrain, et ils allaient devoir mettre de coté leur lien, aussi infime soit il, de coté. Du moins, il fallait déjà qu’il réussisse les tests de sélection !

- En tout cas merci des conseils, je crois qu’ils me seront bien utiles. Je suis heureux d’être tombé sur toi au lieu d’une vieille morue desséchée de la bibliothèque. Le gros préjugé !

Il se laissa rire, comme à son habitude, pour lui faire comprendre qu’il appréciait ce moment en sa compagnie, bien qu’ils soient tous deux rivaux potentiels. Et puis, il ne voulait pas la retenir plus que cela si elle n’en avait pas envie, ils auraient surement d’autres occasions de se croiser. Il avait évidemment retenu son nom : July Swan, l’une des premières Poufsouffle qui l’avait abordé, et non l’inverse !
Revenir en haut Aller en bas
July Swann
avatar
Ministère de la Magie
Ministère de la Magie
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Chercheuse en Sortilège
Médicomage (SE)


Re: Revues et Magazines

Message par : July Swann, Lun 11 Mar 2013 - 15:30


HJ : Je suis impardonnable, deux semaines pour répondre, c'est honteux.


July ne comprit pas très bien la réponse du jeune homme. Elle le regarda, les sourcils froncés, se demandant où il voulait en venir. "[...] je dirais que sur un balai je ne suis pas aussi maladroit !". Elle n'avait jamais dis qu'il l'était. " [...] Peut être que tu es plus à l’aise sur un balai aussi, je ne sais pas. ". Euh ... Oui et non. July trouvait très naturel de voler, pour autant, elle ne se sentait pas mieux sur un balais que sue ses deux pieds. Elle ne pourrait passer sa vie sur un balais, et d'un autre côté, le Quidditch lui semblait vitale. Même si un jour elle se retirait de l'équipe de sa maison, elle continuerai à pratiquer.
La petite rousse n'eut pas à chercher une réponse car Adriel reprit la parole. "On pourrait croire que je suis gauche et stupide à la fois, mais je t’assure, que je fais des efforts". July regardait le garçon sans savoir comment réagir. Elle ne comprenait pas pourquoi il s'accablait comme cela. Il avait l'aire de s'excuser d'être ainsi. Après quelques minutes d'intense réflexion, la lumière se fit dans l'esprit de la jeune fille. Le Gryffon devait parler de l'incident qui s'était produit et qui avait déclenché leur rencontre. Mais les accidents pouvaient arriver à tout le monde et July était persuadée qu'il ne pouvait pas être aussi maladroit qu'il le prétendait.
- [...] Quoi qu’il en soit, j’espère te croiser un jour sur un balai, qui sait peut être que tu seras surprise, ou même inquiète de me voir aussi doué !
- Euh ... Je n'en doute pas, répondit la petite rousse d'une voix hésitante, toujours étonnée par les révélations que venait de lui faire le garçon.

Un court silence s'installa. La sang-mêlée ne savait pas si elle devait tenter de le rassurer en
lui disant qu'il n'était pas le premier, et qu'il ne serait sans doute pas le dernier, à faire une bêtise. D'autant qu'il l'avait très bien réparé, il n'y avait donc pas de mal. Mais c'est finalement le rouge et or qui reprit la parole.
Il remercia July pour ses conseils et s'estima heureux d'être tombé sur elle et non sur la bibliothécaire. La préfète sourit à cette idée, il aurait sûrement passé un sale quart d'heure si la vielle chouette l'avait surpris à abîmer les livres.
- Mais de rien, j'espère que tu auras la chance d'être recruté, répondit la rouquine avec un sourire bienveillant sur les lèvres.

Apparemment, la discussion sur le Quidditch s'achevait et July ne voyait rien à ajouter. Elle regarda autour d'elle, afin de trouver de l'inspiration, et remarqua le livre sur les épouventards qu'elle était venue chercher et qu'elle avait toujours dans les mains. La petite rousse regarda le gros manuel en soupirant.
- Il faut que je face une dissertation sur les épouventards. Bien moins passionnant que le Quidditch, mais comme le dit mon père, ce n'est pas le Quidditch un assure un métier et une situation stable ...
Voilà qu'elle en était rendue à citer son père, si elle continuait sur cette voie, bientôt elle me rirait plus.
- Enfin bon, je vais essayer de me trouver une table au calme.
Celle à la quelle elle était assise n'était pas assez vaste pour la rouquine qui aimait s'étaler lorsqu'elle étudiait.
Tout en se levant, la jeune fille ajouta :
- Ravie de t'avoir rencontré et au plaisir de te recroiser au Quidditch.
Revenir en haut Aller en bas
Alison Richardson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Revues et Magazines

Message par : Alison Richardson, Dim 5 Mai 2013 - 15:09


[Pv John]

Ce matin au saut du lit, Alison eut une petite surprise. En effet, sur sa commode située juste a côté de son lit, dans le dortoir des filles, était posé un petit morceau de parchemin jauni. Lui étant sans doute adressée, elle le prit rapidement et lut ce qui était écrit dessus :

" Chère Alison,
Comme tu le sais tu as été affilié a un parrain, John Snow. Il est temps que tu le rencontre, vous vous verrez ce matin a 10h30 précise a la bibliothèque.
Signé, Hugh Dey."


On l'avait prévenue, mais Alison ne pensait pas que cela se passerait aujourd'hui. Toute guillerette, elle enfila ses vêtements a la vitesse du son. Son lever tardif ne lui laissait que vingt bonnes minutes afin de se préparer pour le rendez vous. Elle avala son petit déjeuner constitué de jus de citrouille, oeuf brouillés et bacon. Une fois de retour a la salle commune, elle se pressa d'enfiler son jean et son t-shirt. Elle était aller tellement vite qu'il lui restait encore dix minutes avant le début de son rendez vous.

- Oh c'est bon, j'ai largement le temps.

Elle s'installa tranquillement dans un fauteuil en face du feu, et se mit a feuilleter une revue sur le Quidditch. Elle émergea de sa lecture.. trente minutes plus tard. Il était 10h40 et elle était déjà en retard de dix minutes. Elle enfila un blouson et se précipita dans le Grand Escalier, faisant échapper une exclamation a la Grosse Dame. Elle arriva a la bibliothèque a 10h45, haletante, et se fit disputer par Mme Pince car elle avait fait du bruit en arrivant. Elle vit son parrain installé a une table au fond. Elle se dirigea vers lui .. :

- Oh je suis désolée, je suis en retard..
Revenir en haut Aller en bas
John Sawyer
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Revues et Magazines

Message par : John Sawyer, Dim 5 Mai 2013 - 16:22


Quoi, hein comment ? John avait été désigné par son nouveau directeur de maison comme "parrain". Pourtant mettre le jeune homme dans cette situation n'était pas forcement conseillé pour lui. L'ensemble du personnel de poudlard savait qu'il avait tenté de se jeter du haut de la tour d'astronomie. Hugh Dey avait-il bu et espérait-il qu'il rende à son tour la jeune fille suicidaire ? Même si tout cela était passé, notamment grâce à sa petite amie, Eliot Madden. Oui bon, petite amie... c'était peut être un grand mot... ils s'étaient embrassé une fois sur la pelouse du parc, mais de là à dire qu'ils étaient petits amis... Comme il n'en avait jamais eu il aimait le penser ainsi.

Cela dit, sur le chemin qui le menait à la bibliothèque, lieu de rendez vous, John repensa a tout ça.... c'était peut être bien qu'il s'occupe l'esprit avec le parrainage d'une consœur. Le couloir qui le conduisait vers la rencontre avec Alison Richardson lui était plus que familier, après y avoir passé des journée entière à chercher des informations sur ses parents biologiques, enfin du moins sur sa mère biologique, et espérer y trouver la mention de son père, John pouvait y aller les yeux fermés.

Une fois arrivé dans la bibliothèque, il scruta la pièce, demandant à la bibliothécaire si une jeune gryffondor était venue. Mais a priori il était en avance. Enfin bon, il alla s'assoir à l'une des tables libres, en attrapant au passage le dernier numéro de la Gazette. Il n'était pas très au courant des dernières informations du monde des sorciers. Cela ne pouvait pas lui faire de mal que de se tenir au courant des actualités... Une interview du ministre.. mouais pourquoi pas.. C'était qui déjà ?

Feuilletant les pages du journal, une voix de fille s’éleva derrière lui.
    Oh je suis désolée, je suis en retard..

    ... Ah non, c'est moi qui suis en avance... enfin je crois.

John replia la gazette et se leva pour faire face à sa filleule. C'était une jeune fille pas très grande, les cheveux châtains, long, les yeux bleus et un petit sourire malicieux. Enfin elle ressemblait à une petite fille... c'était pas dégradant, juste qu'elle contrastait avec son parrain au tient pâle, elle était rayonnante.
    Tu peux t'assoir si tu veux....dit-il en se rasseyant.Je me présente quand même, même si le dirlo nous a donné nos noms. Moi c'est John... j'ai 16 ans et je suis en sixième année....
Revenir en haut Aller en bas
Alison Richardson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Revues et Magazines

Message par : Alison Richardson, Mer 8 Mai 2013 - 22:44


Alison se mit alors a scruter son parrain de la tête au pied. On allait pas se mentir, il était quand même assez beau garçon. Le teint pâle par contre. Ses cheveux étaient noirs et un petit peu ondulés. Il avait aussi un peu de barbe et un peu de moustache. La jeune fille revint alors a la réalité et se souvenait qu'elle était en retard. Comme d'habitude la ponctualité n'était pas du tout son fort, néanmoins, John répondit :

- Ah non, c'est moi qui suis en avance... enfin je crois.

La jeune fille avait du mal a croire à a ce qu'il venait de répondre, mais bon, du moins il n'était pas fâché contre elle ce qui aurait mal entamé leurs relations. Elle se mit alors a regarder autour d'elle. La bibliothèque était relativement vide a cette heure de la matinée, il n'y avait pas grand monde de présent. Ils allaient donc être tranquille pour parler d'un peu de tout. Le jeune homme c'était levé pour faire face a Alison. Cette dernière étant petite, elle se sentait un peu intimidée et elle tentait de ne rien laisser transparaître.

- Tu peux t'assoir si tu veux.... Je me présente quand même, même si le dirlo nous a donné nos noms. Moi c'est John... j'ai 16 ans et je suis en sixième année.

Lui même se rasseyait alors. Alison l'imita et tenta d'ouvrir une première fois la bouche mais aucun son n'en sortit. Elle secoua alors la tête et dit :

- Moi c'est Alison.

Les yeux rivés sur la table, elle jetait de temps a autre un coup d'oeil furtif a son parrain. D'ailleurs il paraissait très gentil et très doux.

- Donc.. euh.. reprit Alison, on va faire quoi ? Tu vas m'expliquer des trucs, ou je ne sais pas..?
Revenir en haut Aller en bas
John Sawyer
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Revues et Magazines

Message par : John Sawyer, Sam 11 Mai 2013 - 20:51


La jeune fille semblait affreusement timide, un peu comme John, au début... aujourd'hui c'était différent il commençait à s'ouvrir aux autres. De ce fait Alison laissa échapper furtivement son nom avant de devenir aussi rouge qu'un Homard bien cuit. John se dit que si elle l'avait pu elle se serait enfuie a toute jambe. Mais bon après tout il n'était pas là pour la manger ou la juger. Il aurait été drôle, d'ailleurs de le voir à son age dans la même situation. Il devait bien lui ressembler, les cheveux long, et les attraits féminins en moins.

Comme Snow se rasseyait, la jeune gryffondor fit de même et prit place face à lui. elle avait les yeux rivés sur la table, et ne semblait pas vouloir les décrocher. John ne dit rien, il ne savait pas trop quoi faire, il était "son parrain" mais le directeur ne lui avait pas du tout dit quoi faire... en même temps venant de Hugh Dey, fallait pas non plus s'attendre à quelque chose de très détaillé. C'était probablement un miracle qu'il se souvienne des noms des deux personnes.
Alors qu'il regardait dans une autre direction il aperçu que sa filleule lui lançait des regards discret avant de retourner a la contemplation de la magnifique pièce d’orfèvrerie qu'était la table de la bibliothèque.
    Donc.. euh.. on va faire quoi ? Tu vas m'expliquer des trucs, ou je ne sais pas..?

Qu'allaient-ils faire ? John se doutait qu'il était là pour lui expliquer des choses, surement comment Poudlard fonctionne, parler des profs, peut être des maisons, des cours.... En tout cas si elle s'attendait à ce qu'il lui apprenne comment faire les 400 coups dans les couloirs, c'était mal barré, c'était pas du tout le genre du jeune homme. Il pouvait peut-être lui apprendre à se faire le plus petit possible, mais dans ce cas là il faillirait probablement à sa mission.
    ... Hum, je sais pas... tu veux savoir quoi ?

Devant le silence d'Alison, John du continuer à parler, peut être au cour de son discours elle allait l'interrompre et lui pauser des questions plus précises.
    ... Les cours ? C'est bien les cours non ? Personnellement j'aime pas l'histoire de la magie ou les créatures magiques... Les potions c'est pas terrible.... J'ai une préférence pour la Métamorphose, mais le dernier cours était sur l'Evanesco, et j'aime pas ça.... la prof est sympa par contre...

Il continua a raconter des choses sur les différents enseignements fournis à Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Alison Richardson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Revues et Magazines

Message par : Alison Richardson, Dim 12 Mai 2013 - 18:10


Alison tentait au maximum de ne pas laisser transparaître sa timidité, mais la tâche était ardue quand le visage virait a l'écarlate a chaque fois qu'on lui adressait la parole. La curiosité était la aussi, elle se demandait ce que son parrain allait lui apprendre sur Poudlard. Elle en savait déjà une bonne partie, mais toute nouveauté est bonne a savoir. Elle continuait de fixer la table sans relâche. Elle repoussa une nouvelle fois une mèche de cheveux roux rebelle. Elle leva les yeux vers son parrain qui ouvrait la bouche pour répondre :

Hum, je sais pas... tu veux savoir quoi ?

La jeune fille était trop intimidée pour parler, et rougissait de plus belle, laissant son regard fuir partout sauf sur John. Il semblait avoir remarqué qu'elle n'était pas disposée a répondre, et il enchaîna donc rapidement :

Les cours ? C'est bien les cours non ? Personnellement j'aime pas l'histoire de la magie ou les créatures magiques... Les potions c'est pas terrible.... J'ai une préférence pour la Métamorphose, mais le dernier cours était sur l'Evanesco, et j'aime pas ça.... la prof est sympa par contre.

La Gryffondor aimait bien les cours. Comme la plupart du temps elle s'ennuyait, seule, dans son coin a travailler ou a ne rien faire près du lac, les cours étaient une des ses seules distractions. Elle leva enfin la tête pour la seconde fois du bois de la table et regarda son parrain. Elle eût un faible sourire et se demanda si elle devait prendre la parole ou non.

Oui, c'est vrai. De toute façon je ne peux qu'aimer presque tous les professeurs sont sympa et puis c'est amusant parfois. Mon cour préféré c'est la Métamorphose moi aussi.. J'aime bien les cours de sortilèges aussi, on y apprend tellement de choses. Je sais pas si c'est réciproque pour toi, mais y'a plein de sorts appris que je révérais de lancer aux Serpentard qui me font du mal parfois.

La jeune fille n'osait pas dire que ce genre de bousculades arrivaient souvent, sachant qu'elle était une cible facile pour les lâches qui agissaient en bande. Elle allait encore passer pour une godiche, et en plus pour une fois qu'elle pouvait parler a quelqu'un sans être insultée elle allait pas gâcher ça. Elle essuya d'un revers de manche ses yeux qui s'étaient embués en ayant de telles pensées. Alison jouait maintenant nerveusement du piano sur le bord de la table en attendant la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
John Sawyer
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Revues et Magazines

Message par : John Sawyer, Dim 12 Mai 2013 - 19:31


Ainsi Alison réagit quand il parlait des cours. Elle aussi avoua son interet pour les cours en général, John lui avait pas spécialement d'affinité avec tout ces enseignements (ce qui explique que je ne suis inscrit à aucun cours). Non pas qu'il était nul, au contraire, il s'en sortait bien, même très bien pourrons nous dire. Comme si il avait ça dans le sang. Mais avec du recul, c'est assez logique, sa supposée mère biologique était une ancienne professeur de métamorphose, et membre de l'Ordre du Phénix, peut-être que les gènes transmettent une facilité dans les exercices magiques.
Ce qui marqua John à cet instant fut la raison qui semblait pousser sa filleule à apprendre pas mal de sortilèges, les lancer sur les serpentards. John haussa les sourcils, les serpentards ? Ainsi il y avait toujours cette querelle centenaire entre les deux maisons. Enfin, entre certains d'entre eux, lui avait rien contre serpentard, au contraire il avait même une certaine affinité pour cette maison. Pourquoi ? Parce que quelque part ses élèves l'ont toujours surpris par leur facilité à exister, à s'imposer... Il se souvint d'ailleurs du couple qu'il avait croisé en cours une fois, les deux verts et argents s'embrassaient goulument sans la moindre gène en plein milieu de la salle de classe... Même si il sont du genre à pouvoir le persécuter, enfin qui auraient pu le persécuter par le passé, il aurait voulu être comme eux. Mais pas dans le mauvais sens bien sur !

Reculant sa chaise il regarda la jeune fille s'essuyait les yeux, elle devait avoir souffert de moqueries ou que sais-je d'autre de la part de la maison 'ennemie' de la leur... d'ailleurs une gêne encore plus grande se fit sentir quand elle frappa frénétiquement de ses doigts le rebords de la table.
    ... Comment ça ? Les serpentards t'ont fait quelque chose ?

C'était peut être une question idiote vu dans quel état se trouvait maintenant Alison, mais John n'était pas trop du genre à savoir réconforter les autres. Certes, il pouvait parfaitement comprendre ce qu'elle devait avoir subit, en remplaçant les serpentards par des Moldus, et elle par lui à 8 ans, mais il ne savait pas trop... Il n'avait pas spécialement envie de prendre parti entre les deux maisons. Après avoir voulu être oublié par tous, le jeune homme espérait obtenir de la sympathie et de l'amitié...
    ... Tu veux qu'on en parles ?..... euuuhhh qu'on aille en parler à un professeur ?

C'était bizarre, face à elle il prenait de l'assurance, comme si il devait se montrer plus fort, plus...grand, mature, un peu protecteur aussi... Mais c'était pas le même sentiment qu'il éprouvait pour Eliot Madden, pour la jeune Alison c'était une espèce e compassion, les deux avaient en quelque sort le même vécu... à condition qu'elle soit la cible de railleries de certains élèves, ce qu'il n'allait pas tarder à découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Alison Richardson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Revues et Magazines

Message par : Alison Richardson, Dim 12 Mai 2013 - 21:00


Alison se remémora alors son arrivée a Poudlard. Directement les cibles préférées des Serpentard étaient les premières années, de petites tailles et sans défense au début. Directement la jeune fille avait reçu son lot méchancetés, de moquerie et de brutalité. Il s'était avéré qu'elle n'avait rien fait pour remédier a ça, de peur de représailles bien plus importantes par la suite. Les verts et argent avaient tout de suite remarqué qu'elle se laissait faire par terreur, et donc on continué pendant des mois. Cela a commencé a se calmé un tout petit peu le jour ou la jeune fille avait fini par sortir de ses gonds, chose qui n'arrivait jamais, et avait balancé un maléfice de Chauve Furie en pleine tête d'un Serpentard de quatrième année qui s'amusait a vider son sac dans le grand escalier. Ceci avait valu une heure de retenue atroce a trier ces fichus veracrasses. Ceci avait donc dissuader Alison de recommencer un jour ce genre de bêtises. Elle avait fini par prendre l'habitude a subir des horribles railleries sans cesse. Elle avait faillit causer un meurtre le jour ou quelqu'un lui avait lancé que les parents d'Alison étaient des traîtres a leur sang, sans aucune raison. La jeune fille ne pouvait toléré qu'on dise une telle chose a propos de ses géniteurs, mais avait réussi a se contenir. Elle ne comprenait pas. Elle ne comprendrait jamais. Elle ne leur avait jamais rien fait et eux prenait un malin plaisir a lui faire du mal. Avec tant de pensées dans la tête, Alison se souvint qu'elle se trouvait en présence de John avait qui elle avait commencé un peu a discuter :

Comment ça ? Les serpentards t'ont fait quelque chose ?

La jeune fille hocha la tête frénétiquement en signe d'approbation. Elle cessa de tapoter sur le bois et posa ses deux mains sur la table. Après tout, elle se rendait compte que c'était bien de pouvoir se libéré a quelqu'un. De pouvoir lui dire ce qu'on a sur le coeur. Cela n'avait jamais autant frappé Alison qu'en ce moment. Elle n'écrivait que rarement a ses parents, la plupart du temps un peu trop occupés pour avoir le temps de répondre a leur fille. Cette dernière n'avait ni frère, ni soeur, ni aucun autre membre de famille a qui se confier.

Tu veux qu'on en parles ?..... euuuhhh qu'on aille en parler à un professeur ?

Non.. non ce n'est pas la peine. Ce serait encore pire.. Je n'ai pas besoin que ce soit pire.

La jeune fille avait répondu directement. Elle s'était un peu attendue a cette réaction du jeune homme. Mais ses premiers mots l'avaient touchée. Un peu précipitamment, mais il lui avait quand même proposé d'en parler. Mais elle préférait d'abord penser aux autres plutôt qu'a soi. Elle se leva alors et dit :

Qu'on en parle.. Heu.. C'est une mauvaise idée, je veux pas t..t'apporter t'ennuis. Et puis... Il faut que je sois forte un peu et..

Sur ces mots qui se terminaient un sanglot discret, elle se rassit brusquement et plongeait la tête dans ses mains. Cette rencontre qui s'annonçait une chose joyeuse pour Alison se transformait a moitié en calvaire en se ressassant tous ces souvenirs.. Elle n'aurait pas du faire allusion a ça. Une larme coulait lentement sur sa joue.
Revenir en haut Aller en bas
John Sawyer
avatar
LégendeGryffondor
Légende
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Revues et Magazines

Message par : John Sawyer, Dim 12 Mai 2013 - 21:39


Encore pire ? En quoi cela serait-il pire si les deux gryffondors parlaient ? John n'était pas trop du genre à aller raconter les mésaventures d'une de ses camarades, sa filleule qui plus est, à n'importe qui. A part Adriel et Eliot, John n'était pas spécialement proche des autres élèves. Il en connaissait quelques uns, mais basta, rien de plus. Donc colporter des rumeurs serait un peu difficile. Et en plus elle avait peur d'attirer des ennuis à John. Bon sur ce point, c'était pas si mal, il avait passé une grande partie de sa vie a fuir les ennuis, mais en repensant à lui et une situation similaire, il aurait aimé avoir quelqu'un qui l'aurait soutenu et accompagné pour régler ses problèmes. Il fallait peut être qu'il lui force la main pour l'obliger a parler et qu'il aille voir la directrice des serpentards, ou peut être l'un des préfets. Au pire que risquait-il ?
Si John voulait changer, et devenir plus... vivant, il fallait qu'il arrête de se cacher et qu'il saute dans le grand bain. Alison n'était peut être que le plongeoir, la porte qui le mènerais vers un sentier peut-etre semé d'embuches mais plus lumineux que le précédent.

Manquant de basculer en arrière quand la jeune fille se leva d'un bond pour refuser, poliment, l'initiative de son confrère, elle semblait s'étrangler avec ses propres mots, tant est si bien qu'elle ne fini même pas sa phrase et se rassis aussi vite qu'elle s'était érigée. La tête entre ses mains, il vit une larme couler et s'écraser sur la table...
Ça y est John était gêné, il ne savait que faire... Un mouchoir peut-être... il fouilla dans le fond de ses poches et en trouva un, non usagé...
Se levant il contourna la table, et le tendit à la gryffondor.
    ... Tiens... essuie tes larmes.

Il resta là raide à coté d'elle. C'était bizarre, il avait rarement vu des gens dans cet état, en général c'était lui. Il se souvint alors d'Ailinn qui l'avait sorti d'un mauvais pas, et récupéré dans un sale état... elle avait essayé le contact physique, passer son bras autour de ses épaules, juste pour le reconforter. Il devait probablement en faire autant. Alors il s'assit sur la chaise qui se trouvait de l'autre coté d'Alison et la rapprocha de la jeune fille. Il passa sa main autour de ses épaules, un peu maladroitement, il faut l'avouer.
    ... tu es sur que tu ne veux pas en parler ? Des fois ça fait du bien d’extérioriser !

La serdaigle aux cheveux de feu lui avait tenu le même discours, et il devait bien l'avouer que parler de ses problèmes l'avait aidé à mieux se sentir. Au moins il comprendrait mieux pourquoi elle est dans cet état, pour ce qu'il croyait être que des chamailleries entre élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Alison Richardson
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Revues et Magazines

Message par : Alison Richardson, Lun 13 Mai 2013 - 19:36


Les pensées et les sentiments d'Alison ne cessaient de se bousculer dans sa tête, faisant grandir un mal de tête malvenu en ce moment. Elle n'en pouvait plus de ces fichus Serpentard qui lui causaient tant de tourments. Elle savait très bien pourquoi elle, et la jeune fille ne se félicitait pas de sa faiblesse. Elle était de plus un peu gênée d'afficher ça a son parrain, qui n'avait rien demandé du tout, surtout pas qu'elle se mette a pleurer en plein milieu de leur entrevue. Elle voulut balbutier quelques mots qui ne voulaient rien dire pour s'en aller mais elle n'y parvint pas. Elle n'avait pas la force de retourner voir les Gryffondor dans la salle commune. Elle vit entre ses doigts John fouiller dans ses poches et en ressortir un mouchoir, puis se lever et la rejoindre de son côté de la table. Elle avait d'abord cru qu'il voulait juste s'en aller, épuiser par les pleurnicheries de sa filleule, mais non. La tête toujours dans enfouie sans ses mains, elle entendit juste un raclement de chaise.

Tiens... essuie tes larmes.

La voix apaisante du jeune homme calma un peu Alison. Elle prit alors le mouchoir en laissant passer un remerciement tout bas, et entreprit de tamponner délicatement ses yeux embués de larmes. Le regard dans le vague, il lui fallut quelques instants pour se rendre compte que John avait passé un bras autour de ses épaules. Du réconfort, du contact physique. La jeune Gryffondor n'avait besoin que de ça. Quelques secondes suffirent, et les sanglots de la jeune fille s'étaient enfin arrêtés. La présence de quelqu'un a ses côtés, qui se souciait, même un peu d'elle, lui apportait un soutien considérable. Elle tourna son visage vers John et réussit a lui décerner un faible sourire, qu'elle espérait convaincant malgré tout. Elle lui était très reconnaissante. Il dit alors :

Tu es sur que tu ne veux pas en parler ? Des fois ça fait du bien d’extérioriser !

Alison se demandait toujours si elle ne voulait vraiment pas. Il avait raison d'un côté. C'était vraiment ce qu'elle avait besoin. Verser un peu de ses problèmes dans le vide en se confiant.

Tu as sans doute raison. Mais je doute qu'il y ait grand chose a faire. C'est simple, j'ai été prise en cible dès mon arrivée a Poudlard par certains élèves.. Du fais que je n'arrivait pas a me défendre, que je n'osais rien dire. Ils ont remarqués ça bien sûr. Depuis c'est pareil presque tous les jours quand je les croise. Je ne peux rien y faire. Je veux pas aller en parler aux préfets et a je ne sais qui.. Le retour du bâton serait encore pire.. Je pense que tu comprend.

La jeune fille lui lança un regard sincère. Elle espérait de tout son coeur qu'il comprenait ce qu'elle ressentait en ce moment même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Revues et Magazines

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 13

 Revues et Magazines

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Académie de Poudlard ~¤~ :: Les couloirs :: Bibliothèque-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.