AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 1 sur 16
Rendez-vous au fond de la forêt
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant
Julia Phoinix
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Julia Phoinix, Dim 2 Sep 2012 - 16:30


[ J'ouvre ce nouveau sujet avec l'accord de Gloire Lecomte]


Julia pénétra dans le fin fond de la forêt interdite. Seth lui avait montré qu’il détenait sa lettre.
Il fallait qu'ils parlent. Mais certainement pas devant tout le monde. Si elle devait le convaincre de tout abandonner, il fallait qu'ils soient à l'abri d'oreilles et yeux indiscrets. Elle marcha donc à travers les nombreuses racines des arbres. Elle faisait attention, car, il était facile de s'y prendre les pieds. Les nombreux arbres ses succédaient. Tous plus terrifiants les uns que les autres. Julia avait appris en sept ans à ne pas avoir peur de ces arbres. Contrairement aux habitants de cette forêt ils étaient relativement inoffensifs. Elle leva le nez pour tenter de distinguer un brin de ciel. Mais l'épais feuillage des arbres cachaient totalement le ciel. Il fait peut-être jour à l'extérieur de cette forêt, mais lorsque l'on y pénétrait il faisait nuit noire. Comme si les ténèbres vous englobaient. Mais le plus important n'était pas le climat qui y régnait, mais surtout d'être vigilant. On ne savait absolument pas quelles créatures on pouvait faire la connaissance. Cela n'empêcha pas Julia de s'y enfoncer d'un pas déterminé. Elle avait une démarche déterminée. Les poings serrés, elle était divisée entre colère et angoisse. Elle était furieuse de ne pas avoir été plus attentive à cette lettre. Et surtout qu'elle soit tombée entre les mains de Seth. Tous ces efforts pour le tenir à l'écart de cette décision irréversible. Cette décision passablement dangereuse. Il fallait qu'elle réfléchisse et vite à une sortie de secours. Qu'est-ce qui pourrait l'aider là tout de suite ? !
Elle n'en savait trop rien. Elle pria Merlin de lui venir en aide. Un signe, une idée... N'importe quoi !
Elle fit volte-face à Seth. Lui jetant le regard-qui-tue, sourcils froncés et dents serrées. Elle se décida à parler après un court instant.



- Rends-moi ma lettre, s'il te plait. Lâcha-t-elle avec tout le calme dont elle était capable à cet instant.



Elle priait intérieurement que cette parole coupe court à toutes discussions. Afin qu'il ne lui pose pas de questions. Même si elle savait qu'ils étaient là pour discuter. Elle demanda même à Merlin d'exhausser sa prière. Il lui avait montré qu'il avait la lettre... Il voulait très certainement des informations... Ce qui n'arrangeait absolument pas Julia. Comment allait-elle se sortir de ce faux pas ?


Dernière édition par Julia Phoinix le Dim 2 Sep 2012 - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Seth Cooper
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Seth Cooper, Dim 2 Sep 2012 - 18:31



[HRPG > Coucou, Julia ! Pour répondre à ton MP, tout me semble parfait. Si quelque chose dans mon RP ne va pas, dis le moi, j'éditerais. (: ]


Il était à peine dix-sept heure et pourtant, là où se trouvait Seth il faisait sombre comme à minuit. Il était un jeune homme sûr de lui et courageux mais pourtant là où se trouvait Seth il y avait de quoi mourir de trouille concernant les bruits qu’il entendait. Il était extrêmement proche de sa meilleure amie, Julia, pourtant là où se trouvait Seth était un point de rendez-vous auquel les échanges ne seraient pas aussi amicaux qu’à l’ordinaire. Seth, se trouvait au beau milieu de la forêt Interdite, couverte et assombrit par des arbres d’une quinzaine de mètres, peuplée par des créatures néfastes et meurtrières à l’attente que la meilleure amie du jeune homme le rejoigne.

Les deux Gryffons s’étaient donné rendez-vous au cœur de cette forêt dans le but de s’expliquer. Dans la main droite de Cooper, une lettre. Depuis quelques temps, le brun avait fait des découvertes plutôt étranges concernant la jeune fille. Le Londonien se remémora la cicatrice aperçu dans le dos de la Lionne lors d’une attaque de Troll en forêt. La trace d’une blessure résultant d’un sort ou d’un coup de fouet était à déduire d’une telle forme. Le sorcier se souvint la réticence qu’avait eue Julia à lui expliquer cette marque. Et récemment, une lettre que la demoiselle avait reçue. Seth trouva cette dernière qui dépassé d’un pull de la jeune fille, le vêtement étant tombé aux mains du garçon.

Dans cette lettre, un article de journal ne paraissant être lié à aucun périodique. Celui-ci parlait d’actes criminels résultant de l’activité de meurtriers sur certains enfants sorciers nés moldus. Les journalistes qui ont rédigé l’article parlaient de tueur en série. Déduction faite à cause de la façon dont les gamins sont tués ; toujours de la même façon, telle une signature. Une photo mouvante illustre la page de journal. Sur celle-ci, deux personnes semblables à des ombres due à leur accoutrement noir encapuchonné. A répétition, les silhouettes avancent puis se retournent vers l’objectif du photographe.

Ajoutons à cela le fait que Julia évites Seth depuis quelques temps. Elle ne lui adresse plus la parole, sans que celui-ci n’est rien fait ou dit de déplacé. D’abord septique, il tenta bien de lui expliquer, mais la Gryffonne ne voulu rien entendre et l’envoya bouler constamment. Une étrange cicatrice, un article de journal pas encore parût et souvent cachés en vue de la date d’envoie, un comportement subitement distant et froid… Julia cachait quelque chose à Seth. Ces deux là se connaissait depuis la maternelle ou la primaire, pourtant, avait fait les quatre-cent coups ensemble était lié et se confié l’un à l’autre… Et voilà qu’un jour, tout se brise en un long silence aussi froid que l’atmosphère présente.

Julia venait d’arriver devant Seth, le toisant d’un regard mauvais. Elle garder en vue sa lettre tant convoitée et envieuse de la récupérer. La jeune fille se tenait à trois petits mètres de son ami mais paraissait aussi lointaine que dans un gouffre noir où elle aurait été plongée, à l’écart du sorcier. Plongée dans les ténèbres loin de lui, par sa propre volonté. Cooper quant à lui, était assit sur une vieille souche en guise de siège. Il savait qu’elle était là, mais l’ignora un instant de manière à résoudre entièrement le puzzle que lui avait fourni ses signes en lien avec le silence de son amie. Malheureusement, aucune réponse ne se forma dans sa tête. Il lui fallait en savoir plus. Et il avait les moyen de la faire parler.

    Rends-moi ma lettre, s’il te plaît, lâcha Julia avec une voix voulue calme et détendue.

    Pas maintenant. Pas tout de suite. Pas sans explications. Qu’est-ce que tout ça signifie, Jules ?


Il avait parlé de son habituelle voix suave et dure. Mais à l’ordinaire il y aurait eu aussi un sourire malicieux accroché à ses lèvres. Aujourd’hui ce n’était pas le cas. Avant de reprendre, il remarqua qu’il avait appelé la jeune fille par son surnom. Il craint un instant de perdre toute sa crédibilité de l’homme en colère.

    Il y a deux semaines, cette cicatrice dans ton dos. Depuis une semaine, tu m’évites. Et maintenant, il secoua le papier, cette lettre ? J’aimerais comprendre. J’aimerais que tu me dises. J’aimerais retrouver la Julia que je connais, marmonna le brun en regardant ailleurs. Qu’est-ce qui te lie à ça ?


Il leva l’article afin qu’elle fasse le rapprochement. Seth avait longuement réfléchit à ce qui lié toutes ces choses bizarre. Il y avait un truc, c’est sûr. Mais c’était si énorme, si fou, si abusif… Qu’il n’osait pas y croire. Il n’osait pas formuler le fond de ses pensées. Il ne voulait pas croire à ce qu’il imaginer. Il préférait attendre qu’elle le lui dise. C’est ainsi qu’il avança de quelques pas vers la jeune fille, après avoir soigneusement rangé la lettre dans un revers de sa robe de sorcier, puis il attendit.


Dernière édition par Megan Hewitt le Dim 2 Sep 2012 - 20:39, édité 2 fois (Raison : Pour retirer le blockquote qui est interdit.)
Revenir en haut Aller en bas
Julia Phoinix
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Julia Phoinix, Dim 2 Sep 2012 - 21:59


[HRPG: Tout est parfait Smile, n'hésite pas à faire de même au cours de ce rp concernant mes réponse Smile ]


Seth était assis sur une souche de bois. Julia se tient à trois mètres du rouge et or. Elle mit toute la « distance » (métaphoriquement) qu’elle put entre elle et lui. Cette situation la déchirait. Le jeune homme était sa deuxième famille. Son meilleur ami. Tant d’année les liaient… C’était justement le plus dure. Mais l’unique pensée qu’il soit, blessé, tué, etc, par sa faute. À cause de ses problèmes ! La rendait hystérique. Quand il s’agissait de protéger les gens qu’elle aimait la jeune rouge et or pouvait faire tout et n’importe quoi.
Elle s'était battue pourtant. Pendant toutes ses années pour ne pas le lier à tout ceci. Les dangereux grands-parents Phoinix n'était pas un sujet de rigolade. La cicatrice dans son dos en était la preuve vivante. Un mauvais sortilège et tout était arrivé très vite... La mort de ses parents et tout le reste. Elle avait pris soin de tout dissimuler. Et ce foutu Troll ! Nom d'une chouette ! Si la jeune lionne avait pu en faire de la pâtée à Acromentule, elle l'aurait fait... Mais non au lieu de ça, ce stupide Troll avait préféré jouer avec les deux Gryffondor. Enfin jouer, c'était un euphémisme ! Il voulait plutôt faire de la compote, ou bien de la purée de rouge & or ! Dans cette bataille, le monstre déchira le chemiser en tentant de l'attraper. Et son dos se retrouva à nu. Difficile d'enfiler sa robe de sorcier, en même, temps qu'elle esquivait les coups de massue de cette brute ! Ce qui laissa le temps à son ami de voir l'immonde cicatrice. Sans oublier cette lettre qu'il lui avait dérobée. Cette dernière contenait la preuve formelle que ses grands-parents étaient non-seulement des assassins de jeunes sorciers aux parents moldu. Mais aussi qu'ils étaient des adeptes des idéaux Mangemorts, un peu trop engagés.

Si cela s'apprenait à Poudlard, son objectif serait réduit à néant. Elle ne pourrait pas les tuer sans faire de dégâts...

Alors qu'elle se remémorait pourquoi, il ne fallait pas qu'elle en parle à quiconque. Et pourquoi elle avait empêché toutes les gazettes du sorcier d'arriver à Poudlard. (Car oui cet article avait de fortes chances d'être en première page d'un journal de ce style.)
Merlin lui donna une lueur d'espoir ! Gagner du temps ! C'est ce qu'elle devait faire ! Alors qu'elle lui redemandait sa lettre. Seth lui répondit. Mais sa réponse ne fut pas celle que la rouge et or espérait.


-Pas maintenant. Pas tout de suite. Pas sans explications. Qu'est-ce que tout ça signifie, Jules ? Dit-il de son habituelle voie dure et suave.

D'habitude un sourire serait apparu à ce moment même. Mais ce ne fut pas le cas cette fois-ci. Le climat était littéralement tendu. Il était visiblement en colère. Ce ne fut pas la colère qui brisa Julia, mais l'utilisation de son surnom. Mais malgré tous les remparts qu'elle avait élevés entre eux au cours de ces dernières semaines. La réalité lui claqua à la figure, avec force. Elle ne pouvait pas l'évincer de sa vie si facilement. Non, il y allait avoir de la résistance. Le combat verbal serait hard, elle le savait... Il ne lui laissa pas le temps de chercher une parade à ceci.


- Il y a deux semaines, cette cicatrice dans ton dos. Depuis une semaine, tu m'évites. Et maintenant, il secoua le papier, cette lettre ? J'aimerais comprendre. J'aimerais que tu me dises. J'aimerais retrouver la Julia que je connais, marmonna le brun en regardant ailleurs. Qu'est-ce qui te lie à ça ?

Il lui montra clairement l'article de journal. Elle savait qu'il n'allait pas mettre longtemps à comprendre. C'est bien ce qui la terrifiait. Pendant un instant, elle s'imagina lui sauter dessus afin de lui subtiliser la lettre. Même si pour cela il fallait qu'elle se lance dans une lutte acharnée ! Elle aurait l'effet de surprise et peut-être pourrait-elle gagner ! Mais alors qu'elle préparait son plan le rouge et or se rapprocha d'elle de quelques pas. Il prit soin par la même occasion de ranger la lettre dans un revers de sa robe de sorcier.
C'est comme s'il avait prévu qu'elle opterait pour une réaction stupide. Le genre d'acte stupide qu'elle envisageait depuis quelques secondes. Il attendait.

Face à cela, la jeune rouge et or râla dans sa barbe. Pourquoi avait-il fallu qu'il trouve cette lettre ! ! !

La Julia d'avant était, actuellement, prise à des conflits internes. Tout lui révéler ? Ca, jamais ! Pas tant qu'elle serait en vie !


-Je... Tu ... Rah !! ! Baragouina-t-elle.

Elle tenta de trouver une autre solution. Mais pour gagner du temps, il fallait qu'elle se montre ferme. Et ne pas se sentir tirailler par la culpabilité de l'avoir éviter, les avoir enfermés dans ce silence. Mais également de lui avoir fait penser qu'elle était partie.

-Je ne suis pas partie. Marmonna-t-elle. Nom d'une chouette Seth ! S'emporta-t-elle, Je ne peux rien te dire ! Ne te dirai rien ! Et ne te donnerai aucun indice ! Même si tu me menaçais d'un sortilège impardonnable, ou encore de me balancer de la tour d'astronomie. Tu en sais suffisamment !

Elle se crispa pour ne pas céder. On aurait dit que de la fumée s’échappait de ses oreilles, tellement elle réfléchissait. Gagner du temps. Elle sentit son visage se tendre et se réchauffer. Elle devait probablement être rouge pivoine. Mais peu importait. Elle pensa s’approcha de son ami, espérant pouvoir lui subtiliser la lettre à un moment propice. Elle glissa ses poings dans sa robe de sorcier. Et là Merlin l’exhaussa. Sa main tomba nez à nez avec sa baguette. Un sortilège de lévitation pourrait régler ceci, non ? Elle tenta de faire diversion en continuant de s’approcher. Elle savait que lui redemander sa lettre était très certainement peine perdue. Mais elle n’allait pas s’arrêter là. Elle préféra lui tendre sa main libre, elle fit mine d’attendre qu’il lui donne sa lettre encore une fois.


-Je t’en prie. Tu sais tout comme moi, que je ne dirai pas un mot !


En tout cas elle le croyait profondément.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Cooper
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Seth Cooper, Mar 4 Sep 2012 - 21:46


Alors qu’il s’était rapproché de la jeune fille, Seth guetta de ses yeux nuageux le moindre regard ou geste que Julia pouvait réaliser. De peur qu’elle ne tente de lui subtiliser la lettre en lui sautant dessus (il la connaissait par cœur…) il choisit de lui prendre les mains -l’une d’elles effleurant déjà sa baguette- avec douceur, comme pour lui faire entendre raison avec pacifisme. C’était aussi un moyen de la prendre par les sentiments, peut-être qu’avec un peu de chance ça marcherait… Elle bafouilla quelques mots, troublée par son silence qu’elle voulait garder imbrisable, puis réussit finalement à reprendre son calme.

    Je ne suis pas partie…, marmonna la lionne. Nom d'une chouette Seth ! S'emporta Julia subitement. Je ne peux rien te dire ! Ne te dirai rien ! Et ne te donnerai aucun indice ! Même si tu me menaçais d'un sortilège impardonnable, ou encore de me balancer de la tour d'astronomie. Tu en sais suffisamment !


Pendant qu’elle prononçait ces mots, la colère, peut-être mêlée à de la peur, fit s’empourprer son visage. Mais ça y est. Elle l’avait dit. Elle avait reconnu cacher quelque chose à Seth. Seth, son meilleur ami d’enfance, par Merlin ! Celui a qui elle ne cachait rien, et lui qui le lui rendait bien… Elle lui confirma sa trahison, son manque de confiance. Pourquoi agissait-elle de la sorte ? Pour ne lui disait-elle rien ? Le pire dans tout ça, devait être cette moue de torture qui se dessinait sur son visage, dès qu’elle évoquait le fait que Cooper en sache trop.

    Je t’en pris. Tu sais comme moi que je ne dirai pas un mot !


Et lui alors ? Ne savait-elle pas qu’il tairait son secret ? Qu’il lui apporterait son aide même à quatre heure du matin ? Qu’il était près à tout risquer pour lui porter secours ou lui offrir du soutient ? Souhaitait-elle ignorer tout ce qu’engager d’être meilleurs amis ? Le brun se retint d’afficher une mine déçue et blessée. Il n’arrivait pas à comprendre ce qui la poussait à faire ça. Ainsi, il conserva son air sûr de lui et sévère, puis la toisa de ses prunelles grises avec dureté. Pour une fois, ce regard était plus intensément rageur qu’intensément envoûtant. Sans lâcher les mains de la jeune fille, il prit la parole.

    Pourquoi tu la veux ? Tu as vu son contenu, à quoi ça te sert de la récupérer ?, l’interrogea t-il avec fermeté. Tu crois que j’vais la montrer à quelqu’un ? J’irais jamais jusque là, tu l’sais. J’aimerais te la rendre, je la trouve inutile. Mais c’est tout ce qui semble te retenir ici. Alors je te le demande à nouveau, il inspira. Qu’est-ce qui te lie à ce papier ? Pourquoi tu m’as mentis en me cachant des trucs ? Dis-le-moi. Il ne voulu pas se résoudre à des supplications. Ca le rendrait faible et peu crédible. Pourtant, il lâcha dans un souffle… S’il te plaît…


Son regard devint plus doux, plus tendre. Dans la profondeur de ces iris, quelque chose de triste remuait. Il était inquiet. Inquiet et terrifié. L’idée de perdre Julia pour une raison qu’il ignore le dégoûtait. C’était si injuste… Ajoutez à cela la peur qu’il avait que sa meilleure amie lui cache des trucs, fasse quelque chose de mal dans son dos. La pression de tout ces secret le rendu nerveux. Vraiment, il n’en pouvait plus de voir ainsi sa p’tite Jules ; comme impuissante, froide, lointaine, perdue. Cette situation le travaillait tellement qu’il y réfléchissait durant des nuits entières parfois. C’était insoutenable.

    Je n’dirai rien, tu le sais bien. Pourquoi tu m’fais ça, Jules ?, tenta t-il une dernière fois, sans émotion apparante.
Revenir en haut Aller en bas
Julia Phoinix
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Julia Phoinix, Mer 5 Sep 2012 - 19:30


[ HRPG: Une partie de mon RP c'est malheureusement effacé. Si tu vois quelque chose qui se répète deux fois ou quelque chose d'illogique, n'hésites pas à me le signaler! Je me suis relue mais je préférais te prévenir]


« Ma baguette ! Ma ... Non ! Notre sauveuse! » Pensa Julia. Car après tout, elle n'accordait pas un grand prix à sa vie. Ce qui l'importait était de faire disparaitre ce foutu bout de papier après avoir exécuté deux monstres. Mais elle n'eut pas le temps de se réjouir que Seth lui attrapa les mains. Alors que sa main se séparait de sa baguette, elle afficha une tête renfrognée. Maudit soit-il ! Lui et ses mains. Il venait de saboter son plan !

Quel qu'en était la raison, il fallait qu'elle se concentre. Ne pas craquer ! Oui c'était une situation horrible et même de la torture. Mais toute vérité n'est pas bonne à dire.

Julia le savait. Si par malheur il apprenait qu'elle se lançait dans une mission suicide, elle aurait très certainement intérêt à le ligoter, l'assommer ou même l'enfermer dans les cachots du château. Car elle doutait fortement qu'il la laisse faire sans broncher. Et si en plus de cela une enquête était ouverte par le ministère, (dans le cas où elle réussirait sa mission), il serait très certainement interrogé, si ce n'est pire.

Elle avait tenté mentalement de se préparer à ce rendez-vous. Ne pas flancher même s'il la prenait par les sentiments ; ou qu'il était en colère. Mais la réalité était bien plus redoutable qu'elle ne se l'était imaginée.

Alors qu'elle avait entreprit sa diversion, elle se rendit bien compte que ses mots ne furent pas la meilleure idée qu'elle est eu jusqu'ici. Car il était bien là le dilemme ! Il aurait s'agit de n'importe qui, cela en aurait été autrement ! Une partie de rigolade ! Elle aurait foncé tête baissée point à la ligne. Mais quand elle vu qu'il restait sévère et sûr de lui. Elle sut qu'elle avait mis littéralement les pieds dans le plat. Et là il s'en allait, pour sûr, d'un long et douloureux quart d'heure ! Elle le comprît aussitôt qu'il la toisa avec dureté. Elle vit même de la rage. L'orage se préparait. Elle se gifla mentalement de ne pas avoir été plus subtil. Ce qu'elle pouvait être stupide parfois ! Alors qu'elle s'incendiait mentalement, Seth interrompît le court de ses pensées en prenant les paroles. Mais elle afficha une mine impassible. Il ne fallait pas qu'elle oublie ce pourquoi elle était là. Alors, elle compta sur le fait que cet air mettrait un certain sérieux et une certaine distance.



-Pourquoi tu la veux ? Tu as vu son contenu, à quoi ça te sert de la récupérer ?, l’interrogea-t-il avec fermeté. Tu crois que j’vais la montrer à quelqu’un ? J’irais jamais jusque-là, tu l’sais. J’aimerais te la rendre, je la trouve inutile. Mais c’est tout ce qui semble te retenir ici. Alors je te le demande à nouveau, il inspira. Qu’est-ce qui te lie à ce papier ? Pourquoi tu m’as mentis en me cachant des trucs ? Dis-le-moi.

Il s'interrompît pendant l'instant d'une seconde comme s'il réfléchissait. Mais Julia n'eut pas le temps de dire Quidditch qu'il finassa sa phrase.

- S'il te plaît... lâcha-t-il en un souffle


Ce n'était pas qu'elle lui servait, ou peut-être pour prouver à ces grands-parents qu'elle savait. C'était essentiellement parce qu'elle voulait détruire ce parchemin ! Elle en avait besoin pour être sûr de ne pas revenir en arrière. Et pour éviter qu'il ne comprenne tout ceci surtout ! Il utilisa un ton ferme. Ce qui ne fit que certifier ce que pensait Julia. Il se sentait très certainement trahit. Elle savait que cela arriverait mais, elle ne pouvait pas lui faire courir ce danger ! Elle savait qu'il ne la montrerait à personne. Elle lui faisait confiance et même aveuglément ! L'entendre prononcer ce genre de choses la torturait littéralement. Elle aurait préféré subir le sortilège de Doloris plutôt que d'assister à ceci.

Elle vit son regard changer. Prendre un ton plus doux, plus tendre, mais surtout elle y vit de la tristesse... Au fond d'elle une petite voie hurlait de désespoir. Elle était pétrifiée, à l'idée qu'il se froisse et décide de mettre un terme à tout ce qu'ils avaient vécu. De tirer un trait sur elle. C'était de sa faute elle le savait. Et faisait tout pour étouffer cette petite voie qu'il lui criait qu'elle risquait peut-être de le perdre à jouer à ce genre de jeu. Elle ne lui avait jamais caché quoique ce soit. Que Godric, Rowenda, Helga et Salazar en soit témoins ! Non jamais, hormis ce douloureux passé. Et ces liens bien plus dangereux qu'ils n'y paraissaient. Ce n'était encore une fois pas une question de confiance, mais de protection. Elle ne se protégeait pas elle, mais elle tentait de le protéger !

Elle savait ce que le terme « Meilleurs amis » signifiait. Tout le problème était là ! Elle savait qu'il était certainement déçu et même blessé. Il ne savait pas que toute cette situation c'était pour son bien. « Meilleurs amis » signifiait également protéger l'autre envers et contre tout pour elle. Hors elle se battait pour ça ! Pas par égoïsme, ou stupidité ! Mais pour le protéger en bonne et due forme !

Il ne fallait pas croire que cette bataille était simple pour elle. Car quand on arrive à ne plus vivre, ni manger, à cause de ce secret qui vous ronge au plus profond de votre être, c'est là que ça devint fortement compliqué. Elle tentait d'imaginer à quel point ça devait être dure pour lui. Mais que fallait-il qu'elle fasse ? Alléger le poids de sa conscience et l'exposer à tout ceci ? Ou bien attendre que ce moment douloureux se passe? Et lui expliquer plus tard une fois que tout serait rentré dans l'ordre ? Si toutes fois le ministère ne la pourchassait pas. Elle pourrait lui expliquer à ce moment-là. Même si elle doutait fortement qu'il lui pardonne. Cependant il reprit la parole et coupa le flot de ses pensées.



-Je n’dirai rien, tu le sais bien. Pourquoi tu m’fais ça, Jules ?, tenta-t-il une dernière fois, sans émotion apparente.


« Comme s’il était de marbre… » Songea-t-elle.

Mais une autre pensée vint à faire son apparition.

« Pourquoi tu m’fais ça, Jules ? »

Elle lui faisait quelque chose. Oh oui, elle lui faisait mal. Elle tenta de chasser cette idée en secouant la tête de droit à gauche. Mais rien n’y fit, cette pensée était gravée dans son cerveau. Comme on marque une bête qui va à l’abattoir avec un fer rouge ! Elle se flagella mentalement. Elle était horrible ! Elle fronça les sourcils et ferma les yeux. Yeux plissé, elle réfléchissait, QUE FAIRE ? Oh, elle pouvait sembler égoïste là tout de suite aux yeux de certains. Une autre voie, dans sa tête, lui hurlait dessus toute sorte d'injure moldu, pour avoir osé faire vivre ça au Gryffon. Dans ces moments-là elle avait l'impression d'être victime de dédoublement de personnalité. Elle ne l'était pas bien sûre, mais elle était divisée. Elle ne savait plus qu'elle était la bonne décision.
Elle continua de se flageller mentalement pendant un instant...



Puis après une longue respiration et un long dilemme tortueux, elle se décida enfin à le regarder droit dans les yeux. Les sourcils froncés, l’air impassible. Il ne lui restait que ce peu de self-control pour être claire.
Sinon elle risquait d’éclater… Éclater de quoi ? De larmes ? De rage ? D’une colère foudroyante ? Éclater tout court ? Peut-être le tout en même temps.
Elle décida donc de prendre la parole tout en gardant son sérieux qui était de rigueur. Mais même si elle était sérieuse, elle ne put s’empêcher de s’énerver. Elle ne cria pas mais son ton était dure et en colère. Elle n’éleva pas le ton particulièrement. Mais on pouvait sentir qu’elle était furieuse de se trouver dans cette situation. Non ça ne lui plaisait pas. Choisir entre lui faire mal lentement ou rapidement n’était pas pour lui plaire. Car quoiqu’elle décide, il en serait ainsi.


-Le problème ne vient pas toi. Crois-moi. Il ne s'agit absolument pas de ce que tu pourrais dire. Je sais que tu ne diras rien. Comme tu devrais savoir que j'ai une confiance aveugle en toi. Mais j'ai peur de ce que tu pourrais découvrir. De ce qui pourrait t'arriver. Je t'ai caché des choses, non par manque de confiance. Mais parce que pour moi ta vie à un prix !
Et je ne compte pas tout saboter avec mes histoires. Je suis l'unique problème. Et que tu le veuilles ou non je veillerais personnellement à ne pas te lier à tout ceci.



Elle avait prononcé tout ceci avec détermination et sincérité. Mais surtout avec force et impassibilité. Elle ne voulait rien lui dire parce qu'elle devait régler tout ceci toute seule. Elle ne voulait pas lui causer du tort. Mais encore moins lui donner une occasion de se fourrer dans ce pétrin ! Elle tenta d'être plus claire sans donner plus d'information, mais elle ne voulait pas qu'il se fourvoie. Bien que cela aurait-été une solution beaucoup plus simple. Il l'aurait abandonnée et se serait trouvé exclu de ce problème. Mais savoir qu'elle lui faisait vivre quelque chose de douloureux la rendait malheureuse. Il avait trouvé le bouton sur lequel appuyer sans le faire exprès. Elle ne supportait pas de le voir ainsi.

- Tu ne peux pas comprendre... Souffla-t-elle contrarié et agacée.

Elle libéra ses mains de celle de son meilleur ami et fit les cent pas sous son nez en torturant ses mains comme pour libérer toutes ses tensions. Elle commençait à véritablement à être proie ses démons intérieurs. Il fallait qu'elle fasse attention sinon elle finirait par dire quelque chose par mégarde.


-Il ne s'agit pas de quelque chose sur lequel j'ai le choix. Je ne l'ai pas ! Je ne veux pas... Non je ne veux pas te créer des ennuis... Faire les quatre-cent coups tous les deux c'est une chose ! Mais te voir te faire tuer et être raide mort par ma faute en est une autre ! Gronda-t-elle.

Elle ne réfléchissait plus à ce qu'elle disait. Non, car sinon elle n'aurait jamais dit ça. Oh grand Merlin, ça jamais. Elle venait de commettre une faute irréparable. Elle n'avait rien dit et pourtant elle avait utilisé les mots « tuer » et « mort » dans la même phrase. Ce n'était pas franchement une riche idée. Elle se rendit compte de son erreur. Et pris un air autoritaire. Après tout elle avait mis ce sujet sur la table autant en terminer. Cependant, sans ne rien révéler de son plan. Ni de ses intentions.


-Il faut que tu comprennes que trop de gens sont morts autour de moi. Trop de gens auxquels je tiens. Et il est hors de question que ton nom s'inscrive sur cette liste ! J'espère que je suis assez claire.
Je ne veux pas qu'il t'arrive quoique ce soit. Et il est exclue que tu te mêles de tout ceci.Et n'envisage même pas de m'accompagner dans tout ça.
Il est absolument et irrévocablement interdit que tu te sois lié à tout ça. Je m'y oppose formellement !


Elle débita tout ceci avec le ton sévère et sans appel. Elle se voulait forte et sans faille. Et elle voulait lui montrer. Il était omit qu'il risque sa vie. Elle se montra forte et impassible. Elle espérait qu'il ne relèverait pas toutes ses références au champ lexical de la mort. Elle le priait sincèrement sans trop y croire. Mais il fallait qu'il comprenne, qu'il ne servait rien qu'il se torture. Il n'y était pour rien. Tout était de sa faute à elle. Alors, elle arbora son masque de dureté. Comme si elle était de glace. Ce n'était pas pour lui faire du mal. Mais pour lui montrer qu'elle était déterminée à ne pas le mettre en danger.
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Smith
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Thalia Smith, Lun 26 Nov 2012 - 21:34


Angel Snape et Thalia Smith

Fin d'après-midi, ou plutôt début de soirée tout dépend de comment on voit les choses. Thalia Smith avait eu envie de s'évader un peu, elle le faisait chaque soir après le repas soit une promenade ou un petit jogging pourse changer les idées de la journées et ensuite lorsqu'elle se penchait sur ses travaux, elle se sentait plus reposé et la tête prête à travailler. Mais aujourd'hui Thalia n'avait pas du tout la tête à courir, elle n'avait pas non plus envie d'aller faire ses travaux. Elle avait envie de s'évader.

Elle avait enfiler une veste noir très chaude par dessus son chemisier turquoise et elle avait un jeans très simple dans lequel elle était confortable et ses converse turquoise également, elle en avait d'une panoplie de couleur. La jolie brunette voulait être à l'aise pour son expédition. Elle voulait aller dans la forêt interdite et elle savait que ce n'était pas en jupe qu'on était le plus confortable pour y aller.

Donc pour se rendre dans cette forêt elle avait fait un petit jogging pour ne pas se faire repérer et ne s'arrêta qu'une fois sous le couvert des arbres ou elle pourrait marcher plus tranquillement. Elle se libérait l'esprit ce qu'elle n'avait pas fait depuis un moment. En ce temps-ci de l'année, elle avait toujours un peu plus de mal à être bien. En cette période de l'année des images lui revenaient sans cesse en tête. Il y avait neuf ans elle et sa soeur apprenait que leur mère souffrait d'un cancer et elle l'avait perdu un an après... L'évènement n'avait pas été facile à avaler et les deux jeunes filles avaient vécus la perte différemment.

Thalia inspira et expira un bon coup, non il n'était pas le temps de craquer. Elle accéléra le pas pour essayer de chasser ses sombres pensées. Un craquement se fit entendre... elle se retourna sur elle même, mais ne vit rien. Elle haussa les épaules et continua d'avancer encore dans la forêt. Peut-être un couple d'amoureux qui voulait la paix. Il n'était pas rare que les étudiants se cachent dans la forêt pour avoir un peu d'intimité...
Revenir en haut Aller en bas
Angel Snape
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Angel Snape, Lun 26 Nov 2012 - 23:51


(Hrpg : Tenue d'Angel)
Spoiler:
 

Angel avait enfilé une tenue sombre pour pouvoir être plus discret en allant se balader dans la forêt interdite. Il n‘était pas encore l‘heure du couvre feu, mais comme son nom l‘indique elle est interdite. Alors il valait mieux ne pas se faire prendre, depuis un an qu‘il était à Poudlard il ne s‘était pas encore fait prendre. En se dirigeant vers la forêt il remarqua une ombre pénétrer à l‘intérieur. Son regard perçant put distinguer qu‘il s‘agissait d‘une femme. Il se demandait ce qu‘elle pouvait bien aller faire là dedans toute seule. Sûrement comme lui me direz-vous, mais le fait qu‘elle soit une fille l‘intriguait plus.

Il la suivit à pas de loup, une chose qu‘il savait très bien faire, puis une branche craqua sous ses pieds. Il se colla contre un arbre, la personne semblait s‘être arrêté un instant, mais elle avait apparemment reprit son chemin. Il accéléra pour pouvoir la doubler et découvrir qui se cachait derrière cette ombre féminine. Le brun découvrit avec étonnement qu’il s’agissait de Thalia, une fille qu’il avait rencontré au parc et avec qui il avait fini par sympathiser. Maintenant il se demandait ce qu‘elle fabriquait, mais pour le peu qu‘il lui avait parlé, elle semblait être proche de la nature et aventurière. Alors elle était juste en train de s‘offrir une petite escapade nocturne comme lui était en train de le faire.

Angel était très souple et agile, il prit un peu d‘avance, toujours en faisant bien attention de ne pas faire de bruit. Puis il grimpa avec souplesse et agilité à un arbre, il n‘avait plus qu‘à attendre qu‘elle arrive. La jeune femme était maintenant tout près et il bondit de l‘arbre pour se retrouver nez-à-nez avec elle. Il se tenait bien droit le regard avait automatiquement plongé dans celui de la brune.

- Gente Dame ! Vous savez qu‘il est dangereux de vous balader seule dans cette forêt !

Il lui fit un sourire en coin tout en restant posté devant elle, il ne voulait pas forcement lui faire peur, bien que son geste pouvait être prit ainsi, en fait il voulait juste soigner son entrée et dans le fond pourquoi pas un peu l‘effrayer gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Smith
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Thalia Smith, Mar 27 Nov 2012 - 1:10


Thalia pensait à ce que sa mère lui disait à propos de cette forêt, c'était peut-être la faute de cette ancienne Serdaigle si elle aimait autant s'y rendre et profiter de la nature qui l'entourait de part et d'autre. Elle se souvenait les histoires qu'elle leurs racontait à elle et Meryl ce qui la fit sourire. C'était malheureux que cette femme si brillante et généreuse soit emporter par la maladie. Si cette maladie s'en était pris à leur père, les deux fillettes auraient eu moins de mal à passer au travers, de toute façon c'était comme s'il était mort cet homme qui avait prit la fuite sans regret laissant sa femme malade avec deux petites filles à charge.

Ses mains bien enfoui dans les poches de sa veste, elle avançait sans vraiment prendre note de son chemin, elle avait la tête ailleurs. Puis quelqu'un fit son apparition devant elle, elle lâcha un cri et recula de plusieurs pas. Son coeur battait à la chamade, mais elle fut soulager quand elle reconnu celui qui venait d'apparaître sans crier gare. Ses yeux étaient venu retrouver ceux de la brunette avant de lui dire que c'était dangereux de se promener seule dans la forêt.

Oh, ça elle le savait, mais normalement personne ne lui faisait faire de crise cardiaque en cour de route non plus. Un sourire en coin apparut sur le visage de l'homme. Ce devait donc être lui qui avait fait craquer une branche un peu plus tôt.

''Et c'est simplement pour ma protection que tu m'as si galamment suivi dans la forêt et pour mieux m'effrayer ensuite je suppose?''

Un sourire s'était dessiner sur le visage de la jolie brune, elle ne le prenait pas mal, maintenant qu'elle savait que ce n'était qu'Angel. Son coeur reprit rapidement un battement plus régulier. Elle put en rire un peu. Elle se rapprocha de lui, une lueur de malice au fond du regard.

''Je ne suis pas la seule qui apprécie les balades en forêt à ce que je vois, mais qu'est-ce qui t'ammène en ce lieu si dangereux et seul de surcroît?''

Thalia aimait beaucoup faire des petits numéro de charme, elle avait donc prit une voix douce et sensuelle et avait tourner autour du garçon et elle était rendu de l'autre côté du garçon en terminant sa phrase. Son regard était retourner directement dans celui du garçon et un sourire charmeur était sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Angel Snape
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Angel Snape, Mar 27 Nov 2012 - 19:30


Thalia avait eu un mouvement de recul et un petit cri était sortit de sa bouche. Angel avait une certaine satisfaction quand il arrivait à faire une petite frayeur à ses amis. Mais comme il ne connaissait pas bien encore cette jeune femme il avait un peu appréhendé qu‘elle le prenne mal. Heureusement ce n‘était pas du tout le cas et elle fut même amusé par la situation. Elle lui demanda si c‘était pour cette raison qu‘il l‘avait surveiller de loin pour ensuite mieux l‘effrayer. Le brun se pinça les lèvres tout en se retenant de rire, il y avait beaucoup de vrai dans ce qu‘elle venait de dire.

Avant qu‘il puisse répondre quoique ce soit, Thalia s‘avança vers lui avec un air taquin qui la rendait vraiment très craquante. Elle lui demanda sur un ton doux et sensuel ce qui l‘amenait en ce lieu si dangereux et seul de surcroît. Elle avait dit cette phrase en tournant autour de lui, le jeune homme n’avait pas bougé et il s’était contenté de la suivre du regard, tout en affichant un sourire remplit de malice et de charme. Elle avait une façon de le regarder qui faisait bouillir le brun, il avait qu’une envie la serrer contre son corps et l’embrasser avec fougue. Il était très tentant de se laisser aller à ses envies, mais Thalia devait certainement pas vouloir ce genre d’aventure et ce qu’elle faisait n’était qu’un jeu.

Alors si elle voulait jouer, il n’allait pas s’en priver, bien qu’il aurait préférer la première option, c’est-à-dire la coller contre lui, il en choisit une autre, plus sobre. D’un sourire charmeur il se rapprocha de la belle puis sans la lâcher du regard il prit la parole d’une voix suave…

- J’aime le danger… On dit qu’il y a des créatures étranges ici… de belles créatures… Je crois même être en face de l’une d’elle et… et je prend donc avec plaisirs le risque de venir dans cette forêt !
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Smith
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Thalia Smith, Mer 28 Nov 2012 - 4:20


La demoiselle avait le regard plongé dans celui électrique du jeune homme et elle ne serait certainement pas la première à lâcher prise. Son sourire était collé à ses lèvres et elle savait qu'il était charmant. Le jeune homme s'approcha d'elle toujours les yeux dans les yeux. Elle aimait son regard qui semblait sonder son âme. Pour une autre personne elle aurait trouver cela gênant, mais de lui elle trouvait ça troublant et terriblement excitant. Puis il prit la parole sur un ton suave.

«J’aime le danger… On dit qu’il y a des créatures étranges ici… de belles créatures… Je crois même être en face de l’une d’elle et… et je prend donc avec plaisirs le risque de venir dans cette forêt !»

Angel embarquait dans son jeu, ses genoux flanchèrent légèrement, mais elle sut garder pied au sol. Il aimait les dangers? Oh le jeu auquel il jouait était dangereux aussi, pas dans le sens physique... Thalia essayait de garder l'avantage de la situation en s'éloignant un peu.

«C'est étrange car je croyais que c'étais moi qui se trouvais en face d'une étrange créature, elle semble un peu sauvage aussi. Humm, ça donne envie de la dompter tu ne trouve pas?»

Elle laissa échapper un filet de rire et recula d'un pas de plus toujours en gardant un contact visuel avec la magnifique «créature» posté devant elle. Elle mit un doigt près de sa bouche et fit semblant d'examiner le garçon en se demandant ce qu'elle pourrait bien y faire. Puis feignant une analyse plus prononcer, elle se rapprocha du beau brun, un peu plus près et encore plus près. Elle mit une main sur le torse du jeune homme et un sourire appréciateur se dessina sur le visage de la brunette.

«Très intéressant cette créature vraiment...»

Elle se mit sur la pointe des pieds pour approcher son visage, le parfum de ce dernier chatouilla ses délicates narines. Elle lui marmonna à l'oreille de son ton le plus charmeur.

«Moi aussi j'aime bien les dangers, ne trouvez-vous pas cela dangereux Monsieur Snape?»
Revenir en haut Aller en bas
Angel Snape
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Angel Snape, Mer 28 Nov 2012 - 14:52


Thalia s‘éloigna de lui tout en lui disant que c‘était étrange car elle croyait être elle en face d‘une étrange créature. Quand elle rajouta en parlant de la créature qui le désignait qu‘elle semblait sauvage et que ça donnait envie de la dompter, il se mit à rire légèrement. Elle jouait à un jeu vraiment dangereux, mais il ne répondit rien et il la laissa continuer tout en affichant un sourire en coin.

Elle mit un doigt devant sa bouche tout en l‘observant en détail, on aurait dit qu‘elle l‘analysait dans les moindres détails. Angel n‘était pas gêné, il était plutôt du genre à avoir confiance et puis il savait qu‘il plaisait à la gente féminine. Alors même si il ne se la jouait pas, quand une fille le détaillait, il restait confiant et puis si elle le trouvait à son gout tant mieux, sinon ce n‘était pas un drame. Puis Thalia se rapprocha dangereusement de lui, il sentit un frisson lui parcourir le corps quand la main de la jeune femme se posa sur son torse. Il put voir un sourire de satisfaction sur le visage de la demoiselle qui vint ensuite lui dire que cette créature était vraiment intéressante.

Soudain elle se mit sur la pointe des pieds pour venir sentir son parfum et elle lui marmonna qu‘elle aimait bien les dangers et elle lui demandait si il trouvait ceci dangereux. La façon dont elle lui avait dit provoqua en lui plusieurs sensations étranges. Il la trouvait très dangereuse de jouer à ce petit jeu avec lui, mais si elle était partante, il ne voyait vraiment pas d‘inconvénient à cela.

Il plongea son regard profond dans le sien, une lueur de malice brillait dans ses yeux, son sourire en coin était comme figé. Puis sa main vint glisser dans la nuque de Thalia, il la tenait avec une certaine pression, pour montrer son petit côté sauvage qu‘elle semblait apprécier. Il approcha son visage du sien, ses lèvres efflorèrent sa joue, elle pouvait sentir son souffle contre sa peau. Il approcha sa bouche de son oreille et il vint lui murmurer avec beaucoup de douceur et de sensualité dans la voix.

- Oh si… Tu joues à un jeu très dangereux avec moi…

Alors que ses lèvres frôlèrent à nouveau la joue de Thalia, il se recula vivement en affichant un regard taquin. Elle voulait le dompter, elle le trouvait sauvage, alors il allait s‘amuser un peu avant de passer à l‘attaque. Il se mit à lui sourire, le genre de sourire qui laisse deviner que la personne à quelque chose derrière la tête. Puis il se mit à courir à toute allure sans qu‘elle puisse voir ou il était. Il profita de la pénombre de la forêt pour qu‘elle ne voit pas ou il se trouvait. Ses amis le qualifiaient de loup et ils avaient raison, il savait être discret, tellement qu‘on ne pouvait pas l‘entendre. Et puis il était indomptable, bien que docile avec certaine personne, il avait un côté sauvage que la Serdaigle avait remarqué.

Cette partie de lui ne changerait jamais, il était ainsi que ça plaise ou non, il n‘était pas du genre naïf ou à faire confiance trop vite. Alors ce surnom lui convenait parfaitement bien. Il en profita pour l‘observer et il se mit à sourire encore plus en la voyant se tourner dans tous les sens comme-ci elle avait peur qu‘un prédateur l‘attaque par surprise. Puis quand elle fut près d‘un arbre il se faufila tel un chat près d‘elle, toujours discrètement, il ne devait pas louper son cou. Au moment ou elle allait se tourner dans sa direction, il l‘attrapa par surprise et il la plaqua contre un arbre. Il avait prit soin de ne pas le faire trop brusquement pour ne pas la blesser, même si ces gestes avaient été rapide son but n‘était pas de lui faire du mal. Elle était à présent coincé entre l‘arbre et le corps du brun, vu sa taille et sa minceur elle ne faisait pas le poids. En plus il avait fait en sorte que ses bras soient le long de son corps et avec les siens il la bloquait.

Il se mordilla la lèvre, des frissons lui parcouraient tout le corps, l‘excitation était à son maximum. Son regard électrique ne lâchait plus sa proie, puis il colla tout son corps contre elle. Pas au point de l‘étouffer rassurez-vous, juste pour la sentir tout contre lui et qu‘elle ai l‘impression d‘être prisonnière de lui. Son visage se rapprocha tout doucement du sien, ses lèvres caressèrent celles de la demoiselle. Il voulait apprécier ce moment sans précipiter les choses, la situation était si délectable et agréable. Il l‘embrassa avec tendresse, mais avec ardeur tout de même, le jeu avait été trop excitant pour un baiser sans fougue. Ses yeux se fermèrent pour en savourer chaque instant. Quand il mit fin au baiser, il recula légèrement pour libérer la jeune femme, mais ses yeux ne la quittèrent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Smith
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Thalia Smith, Jeu 29 Nov 2012 - 4:13


Son regard profond venait la troubler un peu plus chaque fois qu'elle avait le courage de plonger ses yeux dans les profondeurs de son regard. Il s'approcha d'elle, son souffle contre sa peau la fit frissonner, des lèvres douces effleurèrent juste un peu, juste ce qu'il fallait pour titiller la jeune demoiselle. La phrase qu'il lui murmura à l'oreille, elle pensait qu'elle allait flancher. Il embarquait dans son jeu, ce qui n'était pas pour lui déplaire, au contraire, elle s'amusait beaucoup. Il avait glisser une main sur sa nuque, le fait qu'il la passe sous ses cheveux... Il émoustillait tout ses sens. Jamais auparavant quelqu'un avait embarquer autant que lui. On pouvait voir qu'il savait charmer les dames aussi bien qu'elle le faisait avec les hommes.

Son instinct avait été bon, c'était un homme intrépide, sauvage, intriguant et surtout indépendant. Ça elle en était certaine, juste de la manière qu'il lui avait parler d'amour, comme quoi ce sentiment n'était pas fait pour lui... Ce devait être un tendre qui se cachait derrière une carapace, elle en aurait mit sa main au feu. Il s'était mit à courir autour d'elle. Ce qui la surprit un peu, elle tournait sur elle même, essayant de voir ou il pouvait bien se trouver, mais il courait plus vite qu'elle. Elle fit un mouvement vers un arbre, elle allait se mettre à courir dans une direction, sans savoir si c'était la bonne, juste pour voir comment il allait réagir. Elle se trouvait très drôle intérieurement.

Son mouvement à peine entamé pour faire le tour de l'arbre qu'elle se retrouva plaquer contre ce dernier. Les bras chaque côté de son corps, elle était prisonnière entre l'arbre et le garçon aucun geste n'aurait pu la sortir de là. Il se mordilla la lèvre, ce qu'il pouvait être sexy lorsqu'il faisait ça. Son visage était tourné vers le sien, elle tremblait d'excitation. Elle était à sa merci, il pouvait faire ce qu'il voulait d'elle, elle ne contrôlait plus la situation dans l'état actuel des choses. Le sourire sur le visage du brun démontrait la satisfaction qu'il avait.

Son corps contre celui du jeune homme, il venait de les rapprocher du pas qui les séparait. Ses lèvres trouvèrent les siennes. Thalia ne pu empêcher un gémissement de se glisser hors de sa bouche. Ses yeux s'était clos au contact de la bouche d'Angel, l'ardeur qu'il y avait dans le baiser prouva à la brunette qu'elle était de son goût. Puis lorsqu'il recula, laissant un peu plus d'espace a la belle, elle était tellement rendu molle qu'elle se laissa glisser lentement par terre jusqu'à ce que ses genoux percutent le sol.

«Je vois de quel genre de créature il s'agit maintenant!»

Ses mains se posèrent sur le sol pour l'aider à se relever. Elle hésita un moment ne sachant trop que faire pour contrôler la situation de nouveau. Elle avait bien vu qu'il était rapide et plus fort qu'elle. Mais Thalia était le genre de fille fonceuse dans la vie et ne se laisserait pas avoir si facilement. Elle avança vers lui armée de son sourire charmeur, une fois qu'elle fut assez proche de lui, elle passa ses bras autour de son cou et rapprocha son visage. Elle fit un mouvement pour aller l'embrasser de nouveau, ses lèvres frôlaient celle du jeune homme, puis elle stoppa le mouvement et le relâcha.

«Et non jeune homme, je ne crois pas que vous pourrez m'avoir ainsi ce serait beaucoup trop facile...»

Ses yeux pétillaient encore de malice, elle lui fit un clin d'oeil et se retourna, puis fit mine de s'en aller comme si de rien était. Elle était surtout curieuse de voir comment il allait réagir, s'il allait la suivre ou non. Mais elle en mit un peu plus que d'ordinaire pour faire une petite démarche sexy qui normalement rendait les hommes... fou?
Revenir en haut Aller en bas
Angel Snape
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Angel Snape, Jeu 29 Nov 2012 - 16:53


Le jeune homme fut satisfait de l‘effet qu‘il procurait à la demoiselle. Elle venait de se laisser tomber sur le sol en affichant une mine de satisfaction qui ne pouvait que plaire au brun. Un petit sourire se dessina sur le coin de ses lèvres, elle se releva en affichant un sourire très charmeur puis elle passa ses bras autour de son cou. Elle fit un mouvement pour venir l‘embrasser mais elle se stoppa net, le caressant juste avec ses lèvres, puis elle s’écarta d’un coup. Angel avait un peu prémédité le geste, ils étaient dans un jeu et il venait de l‘avoir alors il était évident qu‘elle n‘allait pas se laisser faire. Ce petit jeu plaisait beaucoup au jeune homme, le fait qu’elle se détourne aurait put le faire douter, mais non la phrase qu’elle lui avait dit sa façon d’être tomber sur le sol, Thalia avait aimé ça.

Elle venait de lui dire qu’il ne devait pas croire qu’il allait l’avoir si facilement, mais pour Angel il l’avait déjà eu. Du moins il savait qu’il avait réussi à la charmer, à lui faire apprécier son baiser et le brun en avait autant profiter. Mais la façon dont elle se dandinait devant lui signifiait qu’elle en redemandait encore. Elle était donc gourmande comme femme, tant mieux de ce côté-là le rouge et or l’était aussi. Il la laissa déambuler sensuellement, après tout c’était très agréable à regarder. Il se pinçait la lèvre tout en la dévorant du regard, puis il la rattrapa en l’attrapant par le ventre pour la stopper. Le torse du brun était collé dans le dos de la demoiselle, il pencha son visage pour venir lui murmurer à l’oreille.

- Pas si vite belle créature…

Il lui mordilla le lobe de l’oreille, puis il descendit dans son cou pour venir déposer des baisers avec beaucoup de douceur. Il savait que cette zone réagissait vivement à ce genre de caresses, il en profitait même pour qu’elle sente son souffle remplit d’excitation contre sa peau. Puis il la retourna ardemment pour qu‘elle se retrouve coller contre son torse, mais cette fois de face. Ses mains glissèrent dans son dos et il la serra contre lui, la faisant légèrement se cambrer à cause de la pression qu‘il faisait dans le bas de son dos. Il se pencha sur ses lèvres qu‘il mordilla délicatement, puis il l‘embrassa à nouveau, cette fois il mit beaucoup plus de tendresses et de douceur, il voulait qu‘elle apprécie ce baiser au maximum. Puis il mit un peu plus de fougue au baiser tout en lui caressant le dos avec des va-et-vient ardent.
Revenir en haut Aller en bas
Thalia Smith
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Thalia Smith, Ven 30 Nov 2012 - 4:21


Il ne mit pas longtemps à venir la rejoindre, elle s'en doutait au fond d'elle. Il ne l'aurait pas embrasser si elle ne l'intéressait pas, ce ne devait pas être le genre de garçon qui embrassait une fille à la légère. Il ne ressemblait pas au dragueurs qui ne faisait qu'accumuler les conquêtes et s'en vanter devant tous. En tout cas elle ne le ressentait pas ainsi.

Les mains du jeune homme se posèrent sur son ventre pour la retenir. Elle arrêta le mouvement de sa jambe qui allait faire un pas de plus pour s'éloigner de lui. Elle appuya sa tête contre l'épaule du rouge et or pendant qu'il lui disait: « Pas si vite belle créature...» Elle ferma les yeux alors qu'il lui mordillait les lobes d'oreilles pour ensuite descendre contre son cou... Dur de résister, son corps frissonna de désirs et de plaisirs. Puis il fit en sorte qu'elle se retrouve face à lui, ce qui la fit rire.

Leur lèvres se retrouvèrent à nouveau, entamant une danse toute en tendresse. Les mains du brun maintenant une pression dans son dos et la caressait tout à la fois, elle laissa aller ses mains, l'une lui caressant la joue, l'autre tenant son épaule pour le rapprocher encore plus de son corps. Ils ne formait qu'un pour un instant, elle avait l'impression que la terre arrêtait de tourner et qu'ils étaient seul dans cet univers.

Un bref moment, plus rien ne lui apparaissait clairement. Elle mit fin a ce baiser à bout de souffler. Elle enfoui son visage au creux de son épaule, elle se sentait bien. Elle avait peur, elle avait l'impression de perdre le contrôle d'elle même. C'est quelque chose qu'elle ne s'autorisait pas, non elle avait eu trop mal par le passé à cause de son père qui avait essayer de la contrôler jusqu'à temps qu'elle et sa soeur refuse son autorité.

Elle recula en se mordillant la lèvre inférieur. Elle fit mine d'être gêner de la situation, son pied dessinant un cercle au sol. Elle releva seulement ses yeux vers son interlocuteur.

«Vous pensez méritez mes attentions ainsi mon cher? Vous savez je ne suis pas une fille facile! Ce n'est pas du jeu de venir capturer mes lèvres ainsi!» Elle fit un petit claquement de langue réprobateur et se rapprocha de lui. Une main se déposa sur son torse et elle le poussa vers une souche d'arbre et le fit asseoir sur ce dernier. Maintenant elle le dominait en grandeur. Elle joignit les mains du gryffon derrière son dos pour qu'il la retienne puis elle passa ses bras autour du cou du jeune homme et vint s'asseoir sur lui face à lui et ramena sa tête vers la sienne et cette fois-ci ce fut elle qui colla ses lèvres contre celle du beau brun avec fièvre. Un peu comme si elle en dépendait. Elle colla son corps contre le torse du jeune homme tout en s'assurant de ne pas y aller trop fort pour ne pas qu'il tombe à la renverse. Puis elle stoppa le baiser et alla lui marmonner à l'oreille.

«On fait moins le malin maintenant?»
Revenir en haut Aller en bas
Angel Snape
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Angel Snape, Ven 30 Nov 2012 - 13:57


Thalia mit fin au baiser tout en déposant sa tête sur son épaule. Cet instant était très agréable, puis elle recula tout en se mordillant la lèvre inférieur et en affichant une mine gênée. Tout en relevant ses yeux dans sa direction elle prit la parole pour lui demander si il méritait ses attentions. Elle rajouta qu‘elle n‘était pas une fille facile, ce qui fit sourire le brun. Elle se rapprocha de lui et déposa une main sur son torse, elle le poussa vers une souche et il se laissa faire. Ce n‘était pas désagréable de se faire conduire ainsi par une si charmante femme. Elle le fit asseoir puis elle prit ses mains qu‘elle glissa dans son dos pour qu‘il la maintienne. Il sentit les mains douces et délicates de Thalia se glisser dans son cou et elle s‘installa sur lui tout en approchant son visage du sien.

Elle prit l‘initiative de l‘embrasser en premier, ce n‘était pas gênant, bien au contraire, on aurait put croire qu‘elle ne voulait faire qu‘un avec lui. Le corps de la jeune demoiselle était en ébullition, il pouvait le sentir car elle se collait à lui avec une certaine pression. Il n‘avait qu‘à serrer les abdos pour ne pas tomber à la renverse. Le brun avait également le corps en effervescence, il aurait bien aimé passer au niveau supérieur, mais il ne pouvait pas le faire sans être certain que ce soit ce qu‘elle désire. Et puis quelque chose en lui le retenait, en tant normal il commencerai à passer à l‘acte, surtout après le mot qu‘elle venait de lui glisser à l‘oreille. Elle lui avait demandé si il faisait moins le malin maintenant, mais au contraire il était ravit qu’elle se retrouve ainsi, c’était plaisant et agréable et vu la force de la demoiselle en un rien de temps il pouvait renverser la situation.

- Tu sais si je veux… Murmura-t-il sensuellement.

Il stoppa sa phrase, elle comprendrait ce qu’il insinuait, que si il voulait elle se retrouverait une nouvelle fois prisonnière de lui et que si il le faisait pas c’était parce qu’il aimait que la femme prenne ce genre d’initiative. Son regard électrique parcouru le corps de la belle, en partant de ses yeux pour descendre sur sa poitrine et son bas du ventre, puis il remonta sur ses yeux. C’était une femme vraiment magnifique et il sentait que si il continuait sur ce chemin il n’allait plus pouvoir se contrôler et il passerai forcement à l’étape au dessus. En même temps la jeune femme ne semblait pas contre ce genre d’idée, mais il n’en était pas certain, peut être que ce n’était qu’un jeu avec des limites… Ou pas. Mais dans le doute il préféra ne pas profiter plus de la situation. Il lui caressa le dos avec douceur puis il remonta dans son cou, puis il lui caressa tendrement la joue.

- Je crois qu’on devrait arrêter la… Le jeu deviendrait beaucoup trop dangereux.. J’ai bien peur de ne plus pouvoir me contrôler ensuite…

Il préférait être honnête et lui dire que si elle continuait dans ce jeu, il allait passer à l’acte, il paraîtrait peut-être goujat, mais au moins il était franc. Et puis tout le monde sait qu’un homme ne peut pas se contenter de ce genre de petit jeu sans aller plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 16

 Rendez-vous au fond de la forêt

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.