AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite
Page 15 sur 16
Rendez-vous au fond de la forêt
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
Nya O'Neal
Gryffondor
Gryffondor

Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Nya O'Neal, Mar 8 Nov 2016 - 6:47


Le vert et argent ne se fit pas prier et choisit action. C’est qu’il commençait fort, en plus. Je n’étais pas sûre que ce soit le meilleur choix, ceci-dit. Il ne savait pas dans quoi il s’embarquait, le pauvre serpent. S’il y avait bien une personne avec qui il ne fallait pas choisir ‘action’ dans ce genre de jeu, c’était bien avec Aileen. En effet, cette dernière avait un sacré don pour soumettre des conséquences des plus saugrenues et ainsi créer d’impressionnants malaises. D’un autre côté, Azaël ne semblait pas du genre particulièrement loquace. Il n’avait probablement pas envie de parler de sa vie personnelle et c’était probablement cette réflexion qui avait guidé son choix. Les deux Serpentards se défiaient mutuellement du regard, je me sentais presque de trop. S’ils voulaient faire ça à deux, ils n’avaient qu’à me le dire et j’irais boire mon rhum un peu plus loin, hein. Bien plus amusée que vexée, j’observais la scène d'un œil attentif. J’avais bien hâte de voir qui allait céder en premier.

Avant de donner sa conséquence à notre camarade, la rouquine lança successivement deux Gemino, qui dédoublèrent la bouteille qui se trouvait devant nous. Il n’y en avait plus une, mais trois, dorénavant. Bonne initiative, on ne manquerait pas d’alcool tout de suite. C’est que je l’avais transformée en véritable alcoolique, la jeune irlandaise… Je marmonnai à mon tour trois charmes de remplissage, histoire de remplir les bouteilles déjà bien entamées. À partir de maintenant, chacun pourrait s’occuper de doser son alcool comme il le désirait. Je me saisis donc de la dernière bouteille, et la tendis en avant. Avant de trinquer, je pris bien soin de regarder chacun de mes camarades dans les yeux. Les sept ans de mauvais sexe, ils pouvaient se les garder. Quoi que, le revers de la balance -à savoir les sept ans de bon sexe avec la personne concernée- ne m’auraient pas déplu, que ce soit avec l’un ou l’autre des serpents qui m’accompagnaient.

« Cheers! »

Après avoir entendu le tintement des contenants de verre qui s’entrechoquaient, je portai la bouteille jusqu’à ma bouche et avalai une nouvelle fois plusieurs gorgées de Captain Morgan. Fallait pas poser la bouteille avant d’avoir bu non plus, si on ne voulait pas s’attirer de mauvais sexe. Pour information, non, je n’étais pas superstitieuse pour un sou, mais ces petites règles implicites à toute beuverie mettaient toujours un peu plus de piment dans une soirée. J’observai donc les serpents, prête à leur lancer une réplique cinglante s’ils ne les respectaient pas. Connaissant Aileen, elle allait sans doute y penser, au nombre de fois que je le lui avais fait remarquer. Je ne savais pas si Aza’ connaissait ces formalités, par contre.

Mon amie ne tarda pas à faire tomber le verdict : le jeune homme devait boire le plus de rhum possible en une seule gorgée. Bon, c’était peut-être un peu trash pour son système digestif, mais ça restait soft par rapport à ce qu’elle sortait d’habitude. Elle ne devait pas avoir envie de le faire fuir – pas tout de suite, du moins. Et puis, de toute façon, il semblait avoir une aussi bonne descente que nous. Les choses sérieuses viendraient plus tard. Mon regard se porta donc sur le vert et argent. Je lui adressai un magnifique sourire de défi.

« Allez, montre-nous de quoi t’es capable, bébé serpent. »
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Azaël Peverell, Ven 11 Nov 2016 - 12:51


-Action premier tour, not bad serpenteau.

Tu te contentes d'un léger haussement d'épaules plutôt blasé. Comme si tu ne t'inquiétais absolument pas de ce qu'elle pourrait te demander de faire. Et le pire, c'est sans doute que c'est la pure vérité. T'arrives pas à te dire qu'elle peut trouver quelque chose qui te ferait vraiment chier. Tu te fous tellement des conséquences de tes actes en général, qu'au fond, elle peut bien te demander ce qu'elle veut. Par contre, ça t'arrangerait qu'elle ne se mette pas à te trouver un surnom ridicule à son tour. D'autant plus que deux surnoms en rapport avec une maison dont tu te tapes royalement, ça passe plutôt moyen, même si tu trouves l'animal de base plutôt stylé.

Tu la regardes dédoubler les bouteilles avec un léger sourire. Voilà une nouvelle très bonne initiative. D'autant plus que Nya se charge de remplir les bouteilles. A croire que les deux rouquines sont vraiment futées. T'attrapes la bouteille qui t'est destinée sans te faire prier, avec un léger sourire, et tu trinques avec les jeunes femmes en les regardant dans les yeux. Tu bois souvent en solitaire, mais tu connais les règles de base de tout buveur qui se respecte. Alors tu descends quelques gorgées pour faire bonne mesure et t'attends qu'Aileen te dise l'action que tu as à accomplir.

-Ça aurait été de la bière et je t'aurai dit de caler, alors on va y aller de même. Bois en une shot le plus d'alcool que tu peux supporter.

Tu souris. Parce que ça te plaît carrément comme action. Tu seras complètement saoul bien plus rapidement, et c'est une idée qui te plaît. Parce que t'as envie de te sentir bien ce soir, de profiter. Et seul l'alcool te permet d'accéder à ce genre d'état. Ca te permet de penser un peu moins. Alors tu hoches la tête pour bien montrer que tu vas le faire sans aucun soucis.

- Allez, montre-nous de quoi t’es capable, bébé serpent.

Tu te tournes vers la Gryffondor sans te départir de ton sourire.

- C'est prévu, petite fille. Mais prépare toi, juste après, c'est à toi !

Et tu portes la bouteille de rhum à tes lèvres. Tu bois de longues gorgées qui te brûlent l'oesophage et qui te réchauffent agréablement le corps. Tu sens le chemin que l'alcool prend en toi, et t'adore ça. Ca va monter très rapidement. Au bout d'un moment, t'as l'impression que ton corps refuse plus de liquide. T'as les tripes qui se retournent dangereusement. Alors t'arrêtes là, tu reposes la bouteille. Qui s'est vidée de moitié. Même pour toi, c'est un exploit en si peu de temps. A croire que tu vires vraiment alcoolique. T'as hyper chaud d'un coup, et ta tête te semble lourde. Tes pensées en revanche, sont bien plus légères. Elles semblent s'envoler vers le ciel que tu aimes tant.

Tu lèves alors les yeux pour le regarder. Voir les étoiles. Et t'as ce fichu vertige inversé qui te prend d'un coup. Ta tête tourne, le monde tourne. Et tu tournes avec lui. Comme à chaque fois que tu te retrouves dans cet état là. Tu souris un peu plus avant de reporter ton attention sur Nya.

- Alors, petite fille, action ou vérité ?
Revenir en haut Aller en bas
Nya O'Neal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Nya O'Neal, Mar 15 Nov 2016 - 6:11


HRP:
 

Azaël semblait avoir apprécié nos initiatives respectives de dédoubler puis de remplir les bouteilles. C’est qu’on n’en était pas à notre première fois et qu’on commençait à connaître les sortilèges qui nous permettaient d’économiser de l’argent – et des sorties pour aller acheter la quantité astronomique d’alcool qu’on avalait. Le jeune homme trinqua avec nous, sans manquer de nous regarder droit dans les yeux. Bon bah, les sept ans de bon sexe, ce serait pour la prochaine fois. Dommage. Enfin quoi que, pour me faire accuser de détournement de mineur, c'était un bon plan. Il avait quand même l'air d'avoir deux ou trois ans de moins que moi.

Le sourire aux lèvres, le bébé serpent avala de longues gorgées du liquide et vida sa bouteille de moitié en une seule shot. Il avait l’air encore plus habitué à ce genre de choses que nous. Le sourire aux lèvres, je laissai échapper un petit rire. S’il continuait sur sa lancée, il allait finir complètement saoul en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Il devait tout de même sentir son foie crier au meurtre, puisqu’il finit par reposer la bouteille et par lever les yeux au ciel.

Je l’imitai et constatai que, d’ici, la vue était vraiment magnifique. La pollution lumineuse étant très restreinte puisqu’on était quand même bien enfoncés dans la forêt, la voie lactée dans son ensemble s’offrait à nos yeux. C’était vraiment magnifique. Je devrais prendre le temps de regarder les étoiles plus souvent… C’était bien la première fois que j’en voyais autant. Je savais où m’étendre à la prochaine pluie d’étoiles filantes.

Le vert et argent finit toutefois par me sortir de mes pensées. C’était à mon tour de choisir… Je ne le connaissais pas assez pour savoir jusqu’où il était capable d’aller mais n’avais pas forcément non plus envie de prendre ‘vérité’ alors qu’on était sur une si bonne lancée. Après tout, il avait commencé par une action assez intense, je pouvais bien jouer le jeu un peu aussi. De toute façon, je ne voyais pas grand-chose qui puisse me mettre mal à l’aise. Un soupçon de défi dans les yeux, je me retournai donc vers lui.

« Allons-y pour une action aussi, tiens. »

Pour être honnête, j’avais pas mal plus peur des actions d’Aileen que de celles de son camarade serpent. J’avais probablement déjà fait les pires idioties possibles et imaginables grâce à elle – ou à cause d’elle, tout dépend du point de vue. J’espérais simplement que le beau brun ferait preuve d’originalité et ne me demanderait pas la même chose que ce que mon amie lui avait déjà demandé. Je n’avais vraiment pas besoin que l’on me donne ce genre de conséquences pour boire et prouvai d’ailleurs mon point en avalant trois bonnes grosses gorgées de rhum. Ces dernières se frayèrent un chemin jusqu'à mon estomac sans manquer de brûler tout ce qui se trouvait sur leur passage. Ouais, je les avais senties passer. Mais j'avais bien envie de finir saoule aussi, pour changer.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Azaël Peverell, Dim 20 Nov 2016 - 17:54


Tu y es allé un peu fort sur ce coup. Vider la moitié de la bouteille en un coup, même pour toi, c'est clairement abusé. C'est vrai que t'avais soif, et qu'après la fin d'après midi que tu venais de passer, tu l'avais bien mérité. Mais quand même. Dans tes veines, ce n'était plus ton sang qui était dilué à l'alcool, mais bien l'inverse. Au moins, t'as bien chaud, entre ça et le feu devant toi, t'es sûr de ne pas crever de froid tout de suite. Mais tu risques d'avoir quelques difficultés à te souvenir de ta soirée demain par contre. Peu importe. Maintenant que t'as commencé, tu comptes bien aller jusqu'au bout.

« Allons-y pour une action aussi, tiens. »

Tu esquisses un sourire. Malgré ton esprit embrumé, t'es persuadé de pouvoir trouver quelques bonnes idées. Faut que tu trouves un truc qui va bien l'Emmerd*r. Ce sera plus drôle. Tu ne comptes pas te contenter de répéter les actions déjà données, sinon le jeu perd totalement de son intérêt. Alors tu réfléchis quelques instants, t'essaies de faire des liens. Mais tu ne la connais pas assez pour savoir ce qui pourrait vraiment l'embêter. Alors autant tester quelque chose qui ne peut que fonctionner.

Tu plonges ton regard dans le sien avec un sourire qui en dit long sur tes intentions. Elle a l'air de se foutre un peu des règles et de l'autorité. Comme toi au fond. Alors ça doit pas être l'amour fou avec les profs. Et il y en a un que t'as bien envie d'embêter, au même titre que la gryffone. Tu finis donc par lâcher, d'un ton faussement innocent :

- Ecris une lettre d'amour à Benbow. Et signe la de ton nom. Il faut qu'il sache que ça vient de toi.

Ton sourire s'élargit encore un peu. Voilà qui devrait la faire réfléchir la prochaine fois qu'elle voudrait faire une action avec toi. Ta tête repart aussitôt un peu en arrière. Pour regarder à nouveau le ciel. T'aimes bien tourner comme tu le fais quand t'es bourré. T'as l'impression d'exister, et d'avoir ta place attitrée. Alors que tu sais pertinemment que ce n'est pas le cas. Mais quand t'es dans cet état, tout paraît plus facile, plus simple. T'as l'impression que ça sert à rien de se prendre la tête, qu'il faut simplement laisser les choses venir, et voir comment réagir par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Nya O'Neal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Nya O'Neal, Lun 21 Nov 2016 - 18:04


À en juger par le regard qu’il me lançait, Azaël devait être satisfait de ma réponse. Un bon gros sourire greffé sur les lèvres, il semblait en pleine réflexion. Quelque chose me disait que je n’allais pas particulièrement apprécier sa conséquence… J’aurais probablement dû prendre vérité, finalement. Enfin, il était un peu trop tard pour faire marche-arrière, là. Prévoyant le coup, j’avalai donc une bonne grosse gorgée d’alcool avant de reporter mon attention sur le vert et argent. Je soutins son regard, un léger sourire étirant mes lèvres. Ses actions ne me faisaient pas peur.

Quoi que. Pourquoi est-ce que je ferais une chose pareille? Et puis d’abord, qu’est-ce qu’on met dans une lettre d’amour? Ce n’était vraiment pas mon fort, ces affaires-là… Parler de mes sentiments avait toujours été vraiment compliqué, pour la simple et bonne raison que je n’en ressentais pas des masses… Je repensai d’ailleurs à la missive d’Aileen, que j’avais purement et simplement ignorée, n’ayant aucune foutue idée de ce que j’étais supposée répondre à ça… J’aimais vraiment beaucoup mon amie et passer du temps avec elle mais, même si on agissait souvent comme un parfait petit couple, j’étais pas mal persuadée que ce n’était pas le même genre d’amour que celui dont elle parlait… Avec un peu de chance, elle finirait par juste m’oublier. Ce n’était pas comme s’il manquait de nouvelles têtes à rencontrer à Poudlard.

Bon, Benbow… De tous les noms qu’il aurait pu sortir, fallait qu’il me donne celui d’un prof, évidemment. Enfin, ç’aurait pu être pire. Je m’imaginais déjà devoir faire une déclaration à Lefebvre… En tout cas, je ne m’inscrirais plus jamais à ses cours. Je n’étais pas capable de le voir en peinture, celui-là… Ils embauchaient vraiment n’importe qui à Poudlard, maintenant. L’académie de magie n’était définitivement plus ce qu’elle était auparavant. Le ‘prof’ avait l’air d’avoir un âge mental (et un QI, soit dit en passant) encore plus bas que la majorité de ses étudiants, c’était assez pitoyable. Une chose était sure : je n’étais absolument pas en état d’écrire une lettre pareille pour le moment.

« Ce sera fait, mais demain, si ça ne te dérange pas. J’ai un peu trop bu pour ça là. »

Je lui adressai petit sourire, amusé. Après tout, je me fichais pas mal de ce qu’il pouvait bien penser de moi, le Benbow. Ça risquait d’être bien plus drôle qu’autre chose. D’autant plus qu’il me semblait qu’Aileen était intéressée par ledit prof… Un peu de compétition, ça pousse toujours à aller plus loin. Elle se déciderait peut-être enfin à faire les premiers pas. Je portai une nouvelle fois la bouteille de rhum à ma bouche et en avalai le plus possible d’une shot, avant de retourner sa question au vert et argent.

« Encore à toi, bébé serpent. Action ou vérité? »

Aileen allait finir par se sentir abandonnée, si on continuait à jouer à deux, mais bon. Je n’avais aucun intérêt à lui poser la question, puisque je connaissais déjà la majeure partie de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Azaël Peverell, Mar 22 Nov 2016 - 20:03


Les yeux rivés sur le ciel, tu te demandes vaguement si tu pourrais t'envoler, là, maintenant, tout de suite. Pour aller retrouver les étoiles. Pour aller briller quelques temps parmi elle avant de redescendre dans la vie plate et morne des hommes. Tu pousses un léger soupir. Ce soir, tu ne risques pas de pouvoir aller tournoyer là haut. Il te manque une pièce à ton moteur. Elle. Et elle n'est pas là, alors ça ne sert à rien d'espérer. Tu te refocalises sur le jeu, et donc sur Nya, qui vient justement de répondre à ton action.

« Ce sera fait, mais demain, si ça ne te dérange pas. J’ai un peu trop bu pour ça là. »

Tu hausses légèrement les épaules. Après tout, qu'elle le fasse maintenant ou demain, tu t'en fout tant qu'elle le fait. Et elle n'a pas l'air du genre à fuir ses responsabilités lorsqu'il s'agit de jouer ou de picoler. Alors tu décides de lui faire confiance. Tu hoches la tête pour lui montrer que t'acceptes le deal et bois une nouvelle gorgée d'alcool. Juste pour avoir la gorge un peu moins sèche. Parce que t'es déjà complètement bourré. La demi bouteille, tu la sens monter. Et alors que tu pensais que Nya allait s'adresser à Aileen et que t'allais pouvoir à moitié comater en paix, voilà qu'elle te renvoie aussitôt la balle.

« Encore à toi, bébé serpent. Action ou vérité? »

Tu retiens un léger grognement. A croire que cette soirée allait tourner à l'acharnement sur toi si ça continue comme ça. Tu hésites un instant. Tant qu'elle ne te demande pas de boire l'autre moitié de la bouteille, ça devrait aller. Toujours plus que si tu prends vérité en tous cas. T'as pas trop confiance en ce qu'elle pourrait te demander. Il y a peu de chances pour qu'elle pose une question réellement gênante pour toi, mais si elle le faisait... Tu n'as aucune envie de te dévoiler. Ni même de parler. Alors après quelques secondes de réflexion, tu finis par lâcher :

- Action.

Et tu plantes ton regard dans le sien. Comme tu l'avais fait avec Aileen précédemment. T'aimes bien les mettre au défi de trouver quelque chose à faire qui te gênerait vraiment. Et puis en voyant les expressions sur son visage, tu pourras savoir un peu à quoi t'attendre. Ou pas d'ailleurs. Tu étires un léger sourire.

- Je t'écoute, petite fille.

Revenir en haut Aller en bas
Nya O'Neal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Nya O'Neal, Mer 23 Nov 2016 - 2:18


Le vert et argent n’avait pas l’air particulièrement enchanté que ce soit encore à son tour. Il allait pourtant devoir s’y faire. Cela faisait maintenant bientôt dix ans qu’Aileen et moi nous nous connaissions et nous n’avions donc plus grand secret l’une pour l’autre. Fallait bien pimenter un peu le jeu en s’acharnant un minimum sur la seule personne encore plus ou moins inconnue au bataillon. De toute façon, il n’avait pas vraiment de raison de se plaindre. Dans le pire des cas, il finirait juste pas mal plus saoul que nous bien plus rapidement. Surtout s’il continuait à choisir des actions.

Bon, il fallait que je trouve quoi lui demander, maintenant. Je n’étais jamais vraiment inspirée pour ce genre de trucs… C’était plus l’autre rouquine qui avait toujours un tas d’idées plus saugrenues les unes que les autres. Je ne pouvais plus lui demander de boire si je ne voulais pas que son foie le lâche au cours de la soirée, il allait donc falloir que je sois un peu plus originale que ça. Je retins un léger rire moqueur en pensant à ce que j’allais bien pouvoir lui dire de faire. Étant donné qu’il avait déjà calé la moitié de sa bouteille, le résultat risquait d’être plutôt amusant.

« Ok, reste en équilibre sur une jambe pour le prochain tour. »


Je l’imaginais déjà se casser la figure en moins de cinq secondes. Contrairement à lui, qui avait probablement essayé de me rendre mal à l’aise en me demandant d’écrire une lettre d’amour à Benbow, moi, j’avais surtout envie de m’amuser. Faut dire que ma journée avait quand même été plus mouvementée que prévu. J’avais bien besoin de décompresser un peu. J’avalai donc une autre gorgée de Captain Morgan, jetant un bref coup d’œil à mon amie. Celle-ci était restée bien silencieuse, pour quelqu’un qui avait d’ordinaire la langue si bien pendue. Fait dire qu’on la délaissait légèrement, là. J’attrapai donc machinalement un bout de bois qui trainait par là et le lui lançai dessus, histoire de la réveiller. En plein sur la jambe.

« T’endors pas, ce sera bientôt à toi, promis. »

Je reportai ensuite mon attention sur son camarade, qui n’avait pas l’air sûr que ce soit une bonne idée de se lever. Je lui adressai un petit sourire compatissant avant de reprendre la parole. Fallait pas choisir action, s’il était pas prêt à assumer, hein.

« Allez, debout, bébé serpent. Tu peux le faire! »
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Azaël Peverell, Jeu 24 Nov 2016 - 3:36


T'attends tranquillement que Nya daigne enfin te donner l'action que t'es sensé faire. Pendant son temps de réflexion, tu te perds dans les méandres de tes pensées alcoolisées. Décidément, tu vois le monde sous un autre angle ainsi. Ton regard finit par se perdre au sol, sautant d'un caillou à un bout de bois dans un jeu passionnant que même toi tu serais bien incapable d'expliquer ou de comprendre. En tout cas, ça te permet de rester éveillé, même si tu n'es pas forcément concentré. T'as parfois l'impression qu'un caillou essaie de se faire la malle, mais tu te rends vite compte qu'il est simplement en train de se dédoubler. Ou qu'il s'agit d'une bestiole, d'où le fait qu'il se mette à bouger. Ou bien est-ce la Terre qui lui donne quelques impulsions en tournant ? Au fond, ça n'a absolument aucune espèce d'importance. T'es juste déjà complètement bourré, et le jeu ne fait que commencer.

« Ok, reste en équilibre sur une jambe pour le prochain tour. »

La voix de la gryffonne te sort de ton jeu improvisé. Tu la regardes à nouveau, l'air un peu perdu. Juste une ou deux secondes, le temps que sa phrase prenne sens dans ta tête, et que tu sois sûr d'avoir bien compris ce qu'elle venait de te dire. Et une fois la bonne bougie allumée dans ton cerveau, tu comprends rapidement qu'elle veut simplement que tu te casses la gueule. Et le pire c'est que c'est très exactement ce qu'il va arriver, puisque tu n'as pas l'intention de refuser. T'as envie de jouer jusqu'au bout. Alors tu hoches légèrement la tête, quand même un peu dépité à l'idée que tu vas très probablement devoir aller dire bonjour au sol sous peu.

T'as quand même besoin de quelques secondes pour te motiver. Peut être même quelques minutes. Vu ton état, t'as du mal à savoir où t'en es, alors les notions de temps, elles peuvent repasser. Tu regardes la rouge balancer une branche sur la verte silencieuse pour lui dire que son tour va venir. Etant donné que ses yeux semblent ouverts, tu ne vois pas trop l'intérêt de lui balancer un quelconque objet, mais tu ne t'attardes pas là dessus. Du moins t'essaies. Parce qu'actuellement, t'as l'impression de pouvoir t'intéresser au premier détail venu. Comme ce petit bout de feuille collé sur le dessus de ta chaussure. Alors que très franchement, tu t'en tapes royalement. Mais tu te sens obligé de le remarquer.

« Allez, debout, bébé serpent. Tu peux le faire! »

Hein ? Mais de quoi elle te parle elle encore ? Ah oui, à la base t'étais sensé te lever. Tu pousses un soupir. T'avais presque oublié. D'ailleurs t'es pas forcément plus motivé. Se lever pour tomber, ça te semble être une sacrée perte d'énergie. Mais c'est le jeu. Alors t'appuies les mains sur le tronc d'arbre sur lequel t'es assis et tu te déplies lentement. Jusqu'à tenir sur tes jambes. Et là tu te rappelles que t'es sensé en lever une. Tu lances un regard à la lionne, mi-amusé, mi-dépité, et tu lâches d'une voix un peu pâteuse :

- J'te préviens, si j'tombe j'recommence pas.

Et tu commences à lever ta jambe gauche. Une demie seconde avant de la reposer. Parce que très sérieusement... C'est pas stable le cloche-pied. C'est vraiment une sale idée. D'ailleurs, pourquoi on appelle ça du cloche-pied à la base ? Y'a rien qui ressemble à une cloche quand on est sur une jambe. Ou alors c'est juste que c'est pas normal comme position, et du coup on considère qu'il y a un truc qui cloche. Sauf que là, t'es encore en train de divaguer. Tu te reconcentres un instant et reprend l'exercice périlleux. Tu lèves ta jambe. D'un coup cette fois. Et tu tends les bras de chaque côté en espérant que ça t'empêche de tomber. Sauf que la Terre tangue sévère, et que ta jambe tremble, et que tu vois à moitié flou. En bref, l'équilibre, c'est pas trop ça actuellement.

Donc t'es sur un pied, et t'essaies désespérément de tenir le plus longtemps possible. Alors que t'allais demander à Aileen de choisir entre action ou vérité, histoire de continuer le jeu, tu vois le sol se rapprocher dangereusement. Tu tombes en avant, et t'as tout juste le temps d'amortir ta chute en mettant tes mains devant toi. Tu te retrouves au sol comme un crétin, sans même savoir vraiment comment. Et tu te penches un peu en arrière avant d'éclater de rire. Normalement, t'aurais un peu fait la tronche. Mais après tout l'alcool ingérer, tu trouves simplement la situation drôle. Alors tu ris, parce que t'en as envie. Parce que ça fait du bien. Parce que de toute façon, tu t'en fout d'avoir l'air con. T'es complètement bourré, et ça te plaît.

T'attends un peu de te calmer, et tu finis par t'adresser à ta camarade verte et argent. En souriant, plutôt sincèrement. Du sourire du mec qui est plutôt content, mais qui ne sait pas trop pourquoi. T'essaies de parler, mais t'as la gorge trop sèche. Alors tu tâtonnes derrière toi pour retrouver ta bouteille. Tu rebois une gorgée avant de demander :

- Action ou vérité ?
Revenir en haut Aller en bas
Aileen O'Leary
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Aileen O'Leary, Sam 26 Nov 2016 - 18:06


Alors que le serpenteau calait une bonne partie de sa bouteille, Aileen en profita pour laisser couler dans sa gorge le doux nectar qu'était l'alcool.

Fermes les yeux, ouvres les yeux.

Elle se laissa planer, pendant que Nya et Azaël se picossaient, se lançaient des actions ou vérités l'un après l'autre. La rousse surfait sur une vague de chaleur qui explosait dans son torse. Des souvenirs refirent surface, petit à petit. Nya et elle se collant sur le bord de l'eau, Nya avec sa guitare, elle avec son livre. Alister qui chassait les papillons dans les champs alentours, sans remarquer que ceux-ci n'étaient que des bouts de papiers animés par sa mère.

Fermes les yeux, ouvres les yeux.

Elle était maintenant seule au milieu de la plaine, bouteille dans la main. Quelques gorgées de plus, et les souvenirs se faisaient plus pressants, insistants. Une missive rédigée à la hâte, sous l'effet de l'alcool et du désespoir de celle qui a peur de perdre. Des yeux bleus dans une ruelle, un sourire carnassier.

Fermes les yeux, ouvres les yeux.

Il lui fallait une autre gorgée pour continuer. Aileen en prit cinq. Elle revit sa mère, le ventre ensanglanté, lui crier de s'échapper. Le visage de Ryan O'Connor qui commençait à se liquéfier. Recommences. Et elle qui avait la baguette tendue et qui...

Un bout de bois jeté sur sa jambe interrompue sa réflexion. Elle n'était pas seule, elle était accompagnée d'un serpent et d'une gryffonne. Gryffonne qui n'appréciait visiblement pas de se faire ignorer.

Alors Aileen fit un effort, un effort pour écouter, pour ne plus se laisser divaguer, même si les souvenirs l'appelaient, elle se devait de résister.

Azaël qui tombe à plat ventre sur le sol. Sol qui devait être confortable, vu le temps qu'il mettait à se relever. Peut-être pourrait-elle essayer? La rousse se laissa chuter, retrouver la terre froide qui l'entourait. Elle n'était décidément pas d'humeur à socialiser, mais peut-être qu'un contact avec la mère natale pourrait l'aider.

- Action ou vérité ?

Sourire niais, d'un enfant perdu qui perd son temps à s'amuser.

-Action, je ne vais pas vous laisser tomber, même s'il me peine de me lever.

Fermes les yeux, ouvres les yeux.

Toujours la même personne désespérée.
Revenir en haut Aller en bas
Nya O'Neal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Nya O'Neal, Lun 28 Nov 2016 - 5:26



Le pauvre serpent avait l’air déjà complètement parti. Avec un peu de chance, je ne tarderai pas à le rejoindre. La perspective de finir ivre morte et de pouvoir me déconnecter totalement du monde extérieur me tentait plus que jamais. J’étais en présence ma meilleure amie d’enfance et l’une des rares personnes qui semblait en valoir la peine dans toute l’académie de magie, c’était le moment parfait pour se laisser aller. J’avalai donc plusieurs grosses gorgées de poison puis redéposai la bouteille au sol et me retournai vers le vert et argent. Je sentais encore la boisson se frayer un chemin jusque dans mon estomac. Très tolérante à l’alcool, je n’en ressentais pas encore vraiment les effets, mais je savais que cela n’allait pas tarder, et cette pensée me décrocha un nouveau sourire.

Azaël n’avait pas l’air particulièrement enchanté de l’action qu’il devait réaliser. Je l’avais sorti de ses pensées et il affichait maintenant une moue légèrement dépitée. Eh, faut pas accepter de jouer si t’es pas prêt à en accepter les conséquences, hein. Comme je m’en doutais, il n’était toutefois pas prêt à refuser un défi et hocha la tête en guise d’approbation. J’avais bien hâte de voir ça. Il allait clairement tomber. J’espérais tout de même qu’il ne se blesse pas, puisque ce n’était pas non plus le but de la manœuvre. Je m’étais ridiculisée en m’évanouissant après m’être fait mordre un peu plus tôt, c’était maintenant à son tour de se faire humilier un peu. Il soupira puis se lança, mentionnant par la même occasion qu’il ne recommencerait pas s’il tombait. Pas de trouble.

Sa première tentative ne fut pas très réussie : il ne parvint à tenir qu’une fraction de seconde avant de reposer sa jambe sur le sol. Come on, tu peux faire mieux que ça, bébé serpent. Sans perdre de temps, celui-ci réitéra l’opération, les bras tendus histoire de maintenir un semblant d’équilibre. Il ne lui fallut pas bien longtemps avant de se retrouver face contre terre, à moitié mort de rire. Décidément, je ne savais plus trop si c’était les effets du breuvage ou son caractère, mais il me plaisait bien, le serpent. Et son rire était contagieux, puisque je ne pus m’empêcher de le rejoindre et de glousser à mon tour. Peut-être que le rhum était monté plus vite que prévu, finalement. Ou peut-être que je me sentais juste bien, pour une fois.

Les deux Serpentards étaient maintenant sur le sol. Oh et puis Mer**! C’est vrai que c’était confortable, surtout quand on a un peu bu. Je les rejoignis donc et m’allongeai aux côtés du jeune homme, sur le dos, les yeux rivés sur le ciel. J’entendis vaguement la question posée et sa réponse mais, trop occupée à contempler les étoiles, je ne m’en préoccupais plus vraiment. Légèrement pompette sur les bords -ou pas mal plus que je ne voulais me l’avouer, pour être honnête-, je levai les bras et tentai de trouver des constellations. Je n’avais jamais été très douée avec les astres et, maintenant que j’avais l’ensemble de la voix lactée devant les yeux, j’avais encore plus de mal à y distinguer quoi que ce soit. Le moins que l'on puisse dire, c'est que c’était vraiment beau. J’aurais pu rester là des heures… Avec le peu de pollution lumineuse qu'il y avait, les étoiles brillaient de plein feu. Le sourire aux lèvres et ne pensant plus du tout au vérité/conséquence qui était en train de se donner, je tournai ma tête vers Aza' - qui était d'ailleurs finalement pas mal plus proche que je le pensais.

« Dites, quelle étoile vous préférez? »
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Azaël Peverell, Mer 7 Déc 2016 - 12:54


Allongé sur le dos, sourire toujours vissé sur les lèvres, t'attends la réponse de la verte et argent. T'es pas pressé, de toute façon, ton cerveau a besoin de plusieurs secondes pour bien comprendre tout ce que tu entends. T'es plus du tout synchronisé avec toi-même. Et ça t'amuse. T'as l'impression de pouvoir te détacher de ton corps pour le regarder d'au-dessus, de l'extérieur. De pouvoir le regarder lutter contre le rhum qui s'insinue dans chacune de ses veines, chacune de tes veines. Et tu peux te foutre de toi tranquillement, sans même avoir l'impression d'avoir l'air con. L'alcool permet de merveilleuses choses, et celle-ci en fait partie.

Tu vois qu'Aileen se laisse tomber dans la terre elle aussi. Et Nya vient bientôt vous rejoindre, en s'installant non loin de toi. Peut être même un peu trop près. Mais le flou devant tes yeux t'empêche de pouvoir vraiment vérifier. Tant qu'elle ne te touche pas de toute façon, tu devrais pouvoir t'en accommoder. Vous devez avoir l'air fins, allongés par terre auprès d'un feu dans la Forêt Interdite. Surtout en ayant ingéré autant d'alcool. Tourne, le monde, tourne. Quand t'es bourré t'as l'impression que ton corps est encore plus soumis à la gravité. Mais paradoxalement, ton esprit, lui, peut s'envoler.

-Action, je ne vais pas vous laisser tomber, même s'il me peine de me lever.

C'est vrai que se lever n'est pas la chose qui te paraît la plus aisée. Mais elle l'a choisi, elle l'a demandé. Maintenant, tu dois réfléchir à ce que tu vas lui infliger. Se couper les cheveux, marcher dans le feu. Grimper tout en haut d'un arbre et se laisser pendre la tête en bas. Courir vers le lac et y piquer une tête. Tout cela paraissait drôle. Mais pas assez gênant. Alors tu laisses ton esprit vaquer, sauter d'une idée à l'autre sans trop t'y attarder. Parce que ce sont de fausses bonnes idées. Même ivre tu les reconnais.

« Dites, quelle étoile vous préférez ? »

La voix de Nya retentit non loin de toi. Mais tu ne lui réponds pas tout de suite. Elle vient de te souffler ce que tu vas demander à Aileen. Tu te redresses un peu pour plonger tes yeux dans ceux de ta camarade serpent.

- Embrasse-la.

Pas un mot de plus. Juste un léger sourire. T'es pas mal fier de ton idée, même si elle est loin d'être poussée. Les deux rouquines ont l'air plutôt proches l'une de l'autre, reste à voir si elles ont déjà eu ce genre de rapport ou non. Juste pour voir si la gêne allait prendre le dessus sur la parfaite connaissance de l'autre. Tu finis tout de même par lâcher quelques mots pour répondre à Nya.

- Aucune, petite fille. Elles sont toutes magnifiques. Et uniques.

Et nombreuses sont celles que tu vois et qui sont déjà mortes. Déjà éteintes. Personne ne le sait. Personne ne peut les pleurer. Elles disparaissent, et pourtant, c'est comme si rien n'avait changé. Parce qu'à vos yeux, elles continuent toujours de briller.
Revenir en haut Aller en bas
Nya O'Neal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Nya O'Neal, Jeu 8 Déc 2016 - 21:54


HRP:
 

Trop occupée à fixer le ciel, j’en avais presque oublié mes deux camarades. Perdue dans mes pensées, je ne n’avais pas entendu la conséquence d’Azaël et ne m’attendais pas le moins du monde à ce qu’Aileen vienne m’embrasser. Je n’entendis d’ailleurs pas cette dernière s’approcher et mon premier réflexe fut bien évidemment de la repousser assez violemment. J’étais complètement déconnectée de monde qui m’entourait. Si j’avais été certaine que c’était bel et bien mon amie (ou l’autre Serpentard, rendu là), je n’aurais probablement pas eu cette réaction quelque peu exagérée, mais à cet instant précis, j’étais parfaitement incapable de dire qui se trouvait en face de moi. J’avais beau passer mes soirées à embrasser du monde random, quand ce n’était pas moi qui initiait le mouvement, c’était toujours un peu perturbant.

Un peu sonnée puisque je venais de donner un bon coup de boule à la rouquine, je me rassis, me frottant gentiment le front. Ouch. Je rouvris lentement les yeux et reconnus bien vite l’irlandaise, qui avait l’air aussi paumée que moi. J’avais peut-être un peu trop bu moi, finalement. Me radoucissant petit à petit, je cherchai à tâtons ma bouteille et en avalai une gorgée conséquente. Un léger sourire se dessina sur mes lèvres. Je me replaçai dans le contexte, lentement mais sûrement, et lançai un regard de défi au vert et argent. Il devait penser nous mettre mal à l’aise en demandant ce genre de trucs à Aileen. Si seulement il savait… Ce n’était pas la première fois qu’il se passait quelque chose entre nous et ce ne serait sûrement pas la dernière. Raté bébé serpent, try again.


Malgré la bosse qui se dessinait doucement sur mon front, je décrochai un magnifique sourire à Aileen. Pas besoin d’excuses, je savais qu’elle comprendrait parfaitement. Je l’attirai donc délicatement contre moi et déposai un tendre baiser sur ses lèvres. Cela faisait un bon moment qu’on n’avait pas eu ce genre de proximité, et je dois bien avouer que ça m’avait un peu manqué. Je n’avais donc pas envie de m’arrêter là. Je passai mon bras droit derrière le cou de mon amie et la traînai à mes côtés, sur le sol. Retour à la case départ : nous étions de nouveau toutes les deux allongées dans la terre. Je la fixai droit dans les yeux pendant quelques secondes, puis l’embrassai à nouveau, ignorant royalement la présence du serpent. C’était lui qui avait lancé l’action, de toute façon. Sa réponse m’était d’ailleurs passée complètement au-dessus de la tête…
Revenir en haut Aller en bas
Aileen O'Leary
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Aileen O'Leary, Ven 9 Déc 2016 - 3:41


Elle l'avait fait. Elle l'avait embrassée. Et elle ne s'était pas fait rejetée....Sa lettre n'avait donc rien changé? Aileen eut un sourire de soulagement avant de se faire traîner dans un second baiser. La rousse ferma les yeux, profitant du moment. Son coeur battait la chamade....cela devait faire quoi? Un bon deux semaines qu'elle n'avait pas été aussi heureuse.

Un bras l'amena au sol.

Deux rousses allongées l'une en face de l'autre.

Deux rousses qui se regardaient tendrement.

Aileen passa doucement son bras autour de la taille de Nya, la tirant plus proche d'elle. Cette dernière en profita pour l'embrasser de plus belle, ignorant le jeune homme qui était assis à côté d'elles. Ce moment ne lui appartenait pas.

Ce moment appartenait à Nya.

Ce moment appartenait à leur relation.

La serpentard laissa sa tête reposer dans le creux du cou de la Gryffondor, respirant son odeur, ses bras l'enlaçant étroitement. Elle avait eu peur.

Peur de perdre cette partie de lumière.

Peur de perdre cet être qui était tout pour elle.

Peur de se retrouver seule, sans Nya à ses côtés.

Ses bras se firent protecteurs. Aileen n'allait pas laisser qui que ce soit toucher ou même blesser son amie. Pour elle, la vert et argent serait prête à tout, à tuer, à voler, à mentir, à torturer, ne serait-ce que pour avoir la certitude que la rouge et or soit en sécurité. Nya n'avait pas besoin d'être teintée par le crime.

Le cou de cette dernière l'appelait, l'attirait. Les baisers d'Aileen se firent papillons, furtifs, doux, son bras flattant doucement le dos de sa partenaire.

-Nya, action ou vérité?

Aileen replongea ses yeux dans ceux de son amie, cette fois-ci un vrai sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Azaël Peverell
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Azaël Peverell, Ven 9 Déc 2016 - 14:35


A peine l'action donnée qu'Aileen n'avait pas perdu de temps pour s'approcher de la gryffonne qui semblait totalement obnubilée par le ciel étoilé. Visiblement, elle ne l'avait pas vu approcher, puisqu'elle lui avait limite collé un coup de boule pour avoir oser venir l'embrasser. Tu tires une légère grimace, ça doit pas faire du bien. Mais une fois les idées de tout le monde remises en place, voilà la véritable action qui commence. Le baiser entre les deux n'a rien d'un défi à gagner.

D'abord un peu étonné, tu étires un léger sourire face à la scène. Les deux rouquines sont loin d'être désagréables à regarder, et le spectacle est offert, alors autant en profiter. Apparemment, ce genre de contact leur est familier puisqu'elles se retrouvent bientôt toutes les deux allongées au sol, à s'embrasser et se regarder comme s'il n'était même plus là. Amusé, tu finis par reporter ton entière attention sur le ciel au dessus de toi.

Et tu commences à observer les étoiles, comme tu le fais si souvent. A te demander si elles sont heureuses d'être accrochées là haut dans le ciel pendant que toi tu restes fixé au sol dans un rêve et un espoir un peu fou de pouvoir un jour les rejoindre, et de rester à leur côté pour l'éternité. Briller dans la nuit. Briller. Éclairer. Illuminer. T'as jamais fait ça. T'as toujours plus été dans l'obscurité et les ténèbres. La solitude et les peurs. Alors tu doutes fort qu'un jour tout cela change.

Mais vu la quantité de rhum que tu viens d'avaler, c'est pas franchement le moment de déprimer. Là, tu devrais plutôt profiter. Quoi que ça te paraît un peu compliqué avec les deux rouquines à tes côtés qui se roulent des patins comme si c'était le début de la nouvelle année. Alors t'avales encore quelques gorgées. Non seulement ça te réchauffes, mais en plus ça permet à ta tête de continuer à tourner. Sûrement dans le sens inverse de la Terre d'ailleurs, parce que t'as l'impression que le tournis ne fait que s'accentuer.

A côté, l'action ou vérité semble pouvoir continuer. T'as cru entendre Aileen relancer sur Nya. Au moins tu seras tranquille quelques minutes supplémentaires. Le crépitement du feu se fait peu à peu mélodie à tes oreilles. T'as décidément beaucoup trop picolé en une seule soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Nya O'Neal
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Nya O'Neal, Ven 9 Déc 2016 - 22:48


Le pauvre bougre devait être bien déçu. Sa tentative de créer un malaise n’avait pas du tout aboutie, bien au contraire. Il devait se sentir un peu seul, maintenant que tout le monde avait oublié sa présence. Enfin, vu la quantité d’alcool qu’il avait dans le sang, il ne devait pas vraiment s’en rendre compte non plus. Dans le fond, tout le monde était content, c’était parfait comme ça. Pendant que le vert et argent était occupé à observer le ciel, Aileen semblait profiter du moment autant que moi.

L’alcool y était probablement beaucoup, mais je me sentais bien, pour la première fois depuis bien longtemps. Même si je n’éprouvais à première vue pas de sentiments amoureux envers mon amie, son affection me réchauffait le cœur. D’autant plus qu’elle ne se faisait jamais prier pour m’en donner et que cela lui venait instinctivement, saoule ou non. La rouquine s’empara de ma taille, m’attirant un peu plus proche d’elle, et se blottit contre moi. Le sourire aux lèvres, je lui rendis son étreinte. Je n’avais pas la moindre envie de bouger. Ses bras étaient réconfortants, chaleureux… Je rompis donc sans grande hésitation la suite d’actions qui s’étaient données précédemment.

« Vérité, je n’ai vraiment pas envie de bouger. »

C’est alors que quelque chose me frappa. J’en avais complètement oublié la fameuse lettre, qui m’avait pourtant laissée bouche-bée lorsque je l’avais reçue et à laquelle je n’avais jamais pris la peine de répondre. Enfin, pour être exacte, j’avais consciemment choisi de l’ignorer et de ne pas en tenir compte, parce que je n’avais pas la moindre idée de ce que j’étais supposée répondre à ce genre de trucs – et encore moins de ce que j’étais supposée faire en sachant tout cela. J’appréciais beaucoup mon amie, il n’y avait aucun doute là-dessus, mais mes sentiments n’étaient pas aussi profonds que ceux qu’elle éprouvait pour moi, visiblement… Pour être honnête, je n’avais même jamais réellement aimé quelqu’un. J’avais bien trop de mal à m’attacher pour m’investir quoi qu’il arrive, de toute façon…

C’était probablement un peu égoïste sur les bords, mais je n’avais pas pour autant envie de m’éloigner de la jeune femme… J’appréciais vraiment sa compagnie et sa confession n’était qu’une suite de mots qui ne changeait rien à notre relation… Enfin, j’essayais de m’en persuader. Dans les faits, je n’avais pas envie de la blesser plus que je l’avais déjà fait. Un peu trop tard pour y penser, je sais, mais j’avais toujours pris pour acquis qu’on se comprenait, à ce niveau-là… Elle avait eu l’exemple parfait des relations sans attache avec sa mère. Dans le fond, je n’étais que le pâle reflet d’un modèle féminin qu’elle méprisait… Great. Il fallait que je m’extirpe de ses bras sans trop l’insulter, et vite, de préférence.

« Finalement… J’ai chaud. J’vais prendre action. »

Ouais, bon, c’était assez pitoyable, mais c’était tout ce qui m’était passé par la tête. Et puis, c’était relativement crédible, puisque j’étais effectivement du genre à toujours mourir de chaud, surtout lorsque j’étais collée à une autre personne à trente-sept degrés. Aileen me connaissait assez pour réaliser que quelque chose n’allait pas, mais il y avait encore une chance qu’elle ne le prenne pas personnellement. Je plongeai donc mon regard dans le sien en attendant sa conséquence…
Revenir en haut Aller en bas
Aileen O'Leary
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Aileen O'Leary, Lun 2 Jan 2017 - 2:40


LA d'Aza accordé

Aileen était confortable. Écouter le coeur de Nya battre doucement la berçait et la rassurait, lui donnant une belle illusion de sécurité. La rousse ne savait pas ce qu'elle ressentait exactement pour son amie, tout ce qu'elle savait c'est qu'elle était à l'aise et confortable dans ses bras. Respirer l'odeur de son amie, partager sa chaleur, elle pourrait rester ainsi des heures.

« Vérité, je n’ai vraiment pas envie de bouger. »

La serpentard sourit, se demandant quoi poser à Nya cette fois-ci. Elle connaissait déjà une bonne partie de sa vie, et Azaël ne semblait pas intéressé à la piquer plus que cela. Elle allait donc proposer de mettre fin au jeu et de simplement profiter de la soirée lorsque la rouge et or la devança pour dire.

« Finalement… J’ai chaud. J’vais prendre action. »

Aileen haussa un sourcil, Nya était-elle correcte? L'antidote avait-il été suffisamment efficace? Elle se détacha presqu'aussitôt de son amie et, inquiète, se mit à l'examiner.

- Tu as chaud? Des douleurs quelque part en plus? Ta morsure ne te démange pas trop j'espère!

Elle eut un pincement au coeur, la voir inconsciente dans les bras d'Azaël ne lui avait vraiment pas fait du bien. Oui Nya était du genre tête brûlée, mais c'est la première fois qu'elle avait eu affaire à quelque chose de cette magnitude...Et d'un coup que cela ai été plus grave...d'un coup qu'elle ne serait parvenue à la soigner...Aileen ne voulait pas y penser. De son côté Azaël semblait commencer à s'endormir, s'allongeant sur le sol. La soirée avait assez durée, il était largement temps pour tout le monde de rentrer. La rousse s'étira donc avant de dire :

- Il vaudrait peut-être mieux rentrer. Il est tard, tu viens de te faire empoisonner et Azaël est sur le point de nous quitter.

Sur ces mots elle se leva, offrant son bras à Nya pour se relever et lança à Azaël :

-Réveilles-toi serpenteau, il est temps de rentrer aux cachots!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Rendez-vous au fond de la forêt

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 15 sur 16

 Rendez-vous au fond de la forêt

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Pré-au-Lard ~¤~ :: Forêt Interdite-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.