AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 1 sur 13
Promenade sur le Chemin de Traverse
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
Alex Weasley
avatar
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Alex Weasley, Mar 04 Sep 2012, 17:00


RP ouvert à tous
Avec autorisation de Gloire LeComte

Alex avait fini de manger assez tôt puis était parti sur le Chemin de Traverse. Il faisait beau aujourd'hui et il y avait du monde. Alex ne savait pas trop dans quelle boutique il voulait aller, puis d'ailleurs il était venu plus pour s'aérer l'esprit, et se mettre au courant des nouveautés du monde des sorciers. Il voyait des enfants de onze ans sortir de chez Ollivander's avec leurs baguettes toutes neuves. Puis il voyait des gens aller ouvrir des comptes à Gringott's, la grande banque des sorciers. Il était content d'avoir trouvé une cousine à lui à Poudlard, Stéphanie Weasley. Il l'avait d'ailleurs inviter à aller chez Honeydukes. Alex pensa alors à la chouette de Stéphanie, Oji.
Il voulait aussi un animal, et chercha une boutique d'animaux.Il avait déjà vu des gens avec des hiboux, des crapauds et même des rats ! Dans le monde des moldus, les rats étaient considérés comme de la vermine. Alex pensait à s'acheter les chats, il adorait ces bêtes. Il regarda un peu partout, et vit pleins de différentes boutiques. Il continuait de marcher dans la grande allée sans trouver, et il se dit qu'il devrait peut-être demander conseil à un passant
.
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Lecomte
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Promenade sur le chemin de traverse.

Message par : Cassie Lecomte, Mar 01 Jan 2013, 15:11


[Pv : Rp avec Caoimhe Wheeler, ne pas poster à la suite please]

Cela faisait assez longtemps que Cassie n'avait pas mis les pieds dehors. Elle avait passé un mois dans son hôtel à ne rien faire et à rêver sans chercher un travail où autre pour former une famille ... Elle pensait à sa soeur, mais malheureusement, ne savait pas où elle était partie ce qui la rendait triste et distante des gens ... Elle en avait marre de sa solitude et avait décidé de sortir pour aller se promener un petit peu et peut-être rencontrer certaines personnes et peut-être trouver l'amour ... Elle s'était aussi mis l'idée dans sa tête de trouver un travail pour acheter un appartement. Elle avait postulé comme serveuse aux " Trois Balais " et attendait toujours une réponse du propriétaire. Elle espérait sincèrement pouvoir obtenir ce métier pour enfin être en quelque sorte, autonome. Elle avait choisi le chemin de traverse pour se promener, il y avait souvent du monde et cela était bien pour faire connaissance.

Arrivé sur le chemin, elle remarqua que ce dernier n'était pas très rempli ... En effet, c'était les jours de fêtes cette semaine avec Noël et la nouvelle année même pour les sorciers et devait tous être en famille et avait sûrement d'autres choses à faire que d'aller se balader pour faire du lèche-vitrine où même se promener ... Cassie, elle, était resté toute seule devant une télé en regardant les émissions ... Vu qu'elle ne connaissait presque personne, elle n'avait pas été invitée et donc, était resté allongé dans son lit, en grignotant des cochonneries. Heureusement pour elle, elle n'avait pris aucun kilo vu que même si elle mangeait pour cinq, elle savait qu'elle ne grossirait pas. Elle était déçue qu'il n'y presque personne sur le chemin, de vieilles personnes se promenait, mais aucun jeune pour faire connaissance ...

Presque toutes les boutiques étaient aussi fermées, on aurait dit que les sorciers, avaient les mêmes traditions que les moldus et qu'ils fermaient leurs boutiques les jours de fêtes. Elle ne s'était pas renseignée avant, mais bon ... tant pis comme on peut dire. Elle avait au moins pris l'air et il le fallait pour la sortir de sa solitude. Un mois passé seule dans sa chambre d'hôtel ne pouvait que là renfermer sur elle-même. Ne sachant quoi faire, après qu'elle ait vu qu'il n'y avait rien de spécial à faire, elle s'arrêta un moment sur un banc pour se reposer et regarder les gens passés ... A vrai dire, il n'y avait rien de très passionnant. Son collier magique autour de son cou n'émettait aucune lumière pour montrer son humeur du jour, puis pensa aux souvenirs d'enfance qu'elle avait pu passer avec ses amies moldus et ses parents ....
Revenir en haut Aller en bas
Caoimhe Wheeler
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Caoimhe Wheeler, Jeu 10 Jan 2013, 05:06


Cao pénétra sur le chemin de Traverse d'un ton légèrement morne. L'allée lui paraissait bien vide, car elle n'entendait que très peu de bruits de conversations, et son humeur s'améliora quelque peu : elle n'aurait pas à rester collé à des passants tout l'après-midi. Si son humeur était aussi bas en période de fêtes, c'était justement à cause de Noël. Comme chaque année, ses parents avaient tenu à fêter Noël en famille, réunissant tout le monde. A cette pensée, Cao se retint de les traiter d'idiots : bien qu'ils soient divorcés, ils continuaient à vouloir se fréquenter, alors qu'ils savait mieux que personne que cela tournerait irrémédiablement en disputes ! Et cette année n'avait pas été l'exception... La présence de sa belle-famille, et en particulier de son Véracrasse de demi-soeur n'avait rien arrangé, bien au contraire... Se refusant à penser à cette journée si pénible, la jeune fille apprécia la sensation du vent frai sur son visage et le calme relatif de cette rue habituellement bondée. La plupart des gens devaient être encore en famille, ou en vacances. Elle-même avait voulu échapper à l'ambiance tendue qui teignait à la maison à tout pris, et c'est pour cela qu'elle était allé prendre l'air. Elle savait bien que les boutiques n'étais pas ouvertes, tout du moins pour la plupart, en cette semaine de fêtes, mais cela ne faisait rien, elle était principalement venue pour se promener.

Elle en était là, plongée dans ses pensées, lorsqu'elle sentit soudain une douleur fulgurante à sa cheville et l'espace d'un instant, elle prédit la chute qui allait survenir. Frappant le sol avait brutalité, la brune réprima un grand cri mais ne put s'empêcher de lâcher une petite exclamation " Aie ! ". Attrapant sa cheville, elle se mordit la lèvre : c'était bien sa veine, elle s'était sûrement tordue la cheville ! Incapable de se relever, Cao lança un regard paniqué autours d'elle, ne pouvant voir si il y avait d'autres personnes présentes aux alentours : qu'allait-elle faire sinon ?
Habituellement elle détestait quémander de l'aide mais là, elle n'avait pas trop le choix...


[Désolé pour le retard mais entre le retour des vacances et mes examens blancs cette semaine, je n'ai pas eu beaucoup de temps pour Rp ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Lecomte
Poufsouffle
Poufsouffle
Spécialité(s) : Permis de Transplanage


Promenade sur le chemin de travers.

Message par : Cassie Lecomte, Ven 11 Jan 2013, 18:02


[Coucou, ne t'inquiète pas il n'y a pas de problème et petit Rp pour l'instant, car rien de spécial se passe on peut dire, je dois dire, que j'ai honte de ce Rp, mais je n'ai pas plus d'idées ^^']

Cassie était toujours installée sur le banc et se reposait tranquillement. Après cinq minutes, vu que personne n'arrivait toujours pas, elle décida de partir, mais fut interpellé par le cri d'une fille qui venait de derrière elle. Elle ne savait pas ce qui se passait, mais ce qu'elle savait, c'est qu'elle irait voir ce qui se passe. Lorsqu'elle regarda derrière elle qui avait crié, une jeune fille brune était étendu sur le sol et ne bougeais plus. Elle frappa le sol à cause de l'énervement, mais Cassie allait venir à son aide pour pouvoir l'aider à se relever. A ce qu'elle voyait, cette dernière n'y arrivait pas. Elle s'était sûrement tordu, voir casser la cheville où autre chose. Une fracture est si vite arrivée et cette jeune demoiselle avait l'air très fragile, elle était assez mince comme Cassie et avait une belle chevelure brune qui lui descendant jusqu'à la moitié du dos. Ceux de Cassie était blond et lui descendait jusqu'au bas du dos.

Courant à son chevet, elle s'accroupit à son chevet et lui tendit la main pour l'aider à se relever. Si jamais elle n'y arrivait toujours pas, elle n'aurait qu'à se tenir par le cou de Cassie, cela devrait lui faciliter la tâche. Avant qu'elle ne lui vienne en aide, elle fit flotter le banc jusqu'à elle, pour que la jeune fille puisse s'asseoir au cas où la douleur serait trop intense.

- Tiens donne ta main pour que je t'aide à te relever, et si tu n'y arrives pas, accroche toi à mon cou. J'ai fais léviter un banc pour que tu t'asseyes au cas où. J'ai l'impression que tu as du mal à te relever.

Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Monroe
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Phoebe Monroe, Ven 01 Mar 2013, 16:44


PV NOVEMBER HAUSWALD

Le givre terrassait tout être humain, il entrait par la peau, traversait l'échine pour enfin se disperser dans tout le corps. Personne ne pouvait y résister, il n'est pas fait pour les humains. Au départ il leur picote la peau, ensuite il faut rougir leur sang, il leur donne des maladies et enfin les tue lentement, avec un plaisir simple mais malsain. Puis un beau jour il finit par partir et laisse place à la douce chaleur qui, elle, tue aussi mais d'une manière plus agréable on va dire ... Quoi qu'il en soit, Londres était en proie avec le givre et les habitants de cette grande mégalopole faisaient tout pour y échapper. Certains redoublaient les épaisseurs si bien que les londoniens ressemblaient plus à des boules de poils qu'à autre chose, il y en avait d'autres qui restaient chez eux et plus les minutes passèrent, plus Phoebe se disait qu'il aurait dû faire pareil.

Le jeune homme était congelé, il avait même l'impression que ses pieds n'étaient plus que glace. Le nouveau professeur n'est pas du genre à se couvrir énormément et il déteste mettre des bonnets ou bien des écharpes, son père dirait plutôt "cache-nez". Cette expression lui faisait peur parce qu'elle datait d'une époque vraiment éloignée de la sienne. Phoebe déteste le froid pourtant le petit brun a vécu dans le grand nord de l'Ecosse, on se demande bien comment il a fait pour y survivre. Il se souvint même qu'un jour lorsqu'il était enfant, la température était tellement basse que quand il rentrait chez lui, son imperméable était rempli de gouttes d'eau ayant givrées. Ce souvenir le marquera longtemps ...

L’Écossais s'était rendu au Chemin de Traverse car il souhaitait retirer un peu d'argent sur compte Gringott's et vu que les gobelins n'ont toujours pas inventés la carte bleue sorcière il fut obligé de s'y rendre par lui-même. L'inconscient s'était juste couvert d'un simple gilet comme s'il était déjà à l'aube du printemps. Il y avait quand même quelque chose de sympathique au fait qu'il faisait un froid de canard : on pouvait faire de la buée en soufflant dans l'air et Phoebe adorait ça même si la majorité des personne appréciant ce phénomène ont une moyenne d'âge de huit ans mais il n'en a rien à faire.

Quand il eut enfin récupérer sa somme d'argent, il voulut rentrer dans son appartement vitesse grand V. s'il continue à s'exposer au froid de cette manière il risque de rapidement se transformer en glace humaine et qui sait qui aurait le culot de venir le lécher ! Dans la précipitation, un bourrin vint le bousculer dans le Chemin de Traverse qui était bondé. Apparemment, Phoebe ne fut pas le seul à être bousculé car il vit qu'une femme fut aussi la victime de ce taré qui était pressé au point de bousculer tout le monde. Le sang de Phoebe ne fit qu'un tour et il attrapa rapidement l'épaule de l'homme qui devait surement avoir une envie pressante.

« Et toi ! Tu pars pas s'en nous avoir présenté tes excuses ! »

Le ton de Phoebe était comme à son habitude autoritaire et sévère. Il tourna quelques instants le regard vers la femme brune qui, elle aussi, s'était fait bousculée. Il espérait qu'elle n'allait pas se laisser marcher sur les pieds elle non plus, de cette manière ils pourraient être plus impressionnant face au bourrin tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
November Hauswald
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : November Hauswald, Sam 02 Mar 2013, 12:30


Lorsque la gérante sortit des Halles pour sa pause déjeuner, il était déjà 14 heures. Le froid la saisit si brusquement qu'elle frissonna, elle rabattit les pans de sa veste élimée sur sa poitrine et s'engagea dans l'allée sombre qui menait à la place principale du chemin de traverse. Ses bottes cloutées cliquetaient sur le sol bétonné, chaque bruit résonnait dans la ruelle et il faisait si froid que toute expiration laissait sortir un jet de buée qui rappela à la Gyffondor qu'elle avait définitivement décidé d'arrêter de fumer. Cette idée la refroidit quelque peu, bien qu'elle n'ait pas vraiment besoin de ça pour détenir une température corporelle de moins vingt degrés ! Quand elle arriva enfin à destination, la foule était si dense qu'elle faillit faire demi-tour. En effet, la fumeuse détestait la foule et surtout sa joie que personne ne semblait être en mesure d'altérer. Les gens étaient toujours joyeux, ça la mettait de mauvaise humeur. Ça lui donnait envie de gerber. Toujours est-il que la jeune femme avait un bar à rejoindre, ce n'était pas le moment de se perdre dans ses pensées.

Lorsqu'elle s'engagea dans le chemin de traverse, un vieux balourd lui coupa la route et la bouscula. Le sang de Novie ne fit qu'un tour, déjà qu'elle était en rogne ! Elle l’attrapa par l'épaule, mais quelqu'un l'avait devancée : « Et toi ! Tu pars pas s'en nous avoir présenté tes excuses ! » C'était un jeune brun plutôt mignon :Cagoulé: qui semblait avoir a peu près son âge. Il lui jeta un regard qui signifiait qu'il voulait que November réagisse, ce qu'elle s'apprêtait d'ailleurs à faire quand le vieux se dégagea brusquement et s’enfonça dans la foule en marmonnant : « Pas qu’ça à foutre sales gamins ! » Elle s'élança à sa poursuite, le rattrapa en deux foulées, - ayant toujours été douée pour ce genre d'exercice - et le retourna : « Excuse-toi, tout d’suite ! » . Son air menaçant se chargea de le calmer, malgré sa petite taille, la lionne pouvait se montrer très agressive lorsqu'on la cherchait. « Ouais c’bon, pardon… » grommela le bourrin. Un sourire de satisfaction se dessina sur les lèvres de la gérante, elle se retourna vers le jeune homme, indécise.

HRP : On le laisse partir ou on lui demande de meilleures excuses, histoire de s'amuser un peu ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Monroe
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Phoebe Monroe, Dim 10 Mar 2013, 07:36


Le chauffard des trottoirs paraissait âgé, c'était d'ailleurs la seule chose que Phoebe avait retenu de lui. Il y a certaines personnes qu'il ne vaut mieux pas garder en mémoire. Ce devait surement être un vieil employé du ministère de la magie à l'aube de la retraite qui, au fur et à mesure des années, était devenu amer et aigri envers tout le monde si bien qu'il ne prenait même plus la peine de s'excuser quand il bousculait des gens dans la rue. La seule chose que Phoebe espérait vraiment c'est de ne pas finir comme lui dans l'avenir, rien que l'image de lui avec quarante ans de plus lui était détestable mais si on y rajoute cet état d'esprit ça équivaut à faire le portrait d'un dictateur.

L'homme âgé se dégagea de l'emprise de Phoebe ainsi que de celle de le jeune femme et repartit comme si tout était normal, comme si rien ne de particulier ne s'était passait au beau milieu de la foule. Le professeur possédait beaucoup de nom peu glorieux pour l’honorable abruti qui l'avait bousculé mais les vociférer devant tout le monde ne paraissait pas une très bonne idée. Il n'était pas du genre à se faire remarquer, enfin pas de cette manière. Il possédait une certaine classe que le vieil homme n'avait pas et assez de savoir vivre pour ne pas se battre en pleine rue. Cela n'empêche qu'il avait bien envie d’asséner son poing dans la figure toute fripée du bourrin, de cette manière il aurait une vraie excuse pour ne pas regarder devant lui.

    « Pas qu’ça à foutre sales gamins !
    Excuse-toi, tout d’suite !
    Ouais c’bon, pardon …
    »


Le professeur venait d'assister à un spectacle assez époustouflant, le jeune femme qui fut bousculée en même temps que lui s'était mise à le poursuivre et à le ramener à l'endroit où elle se trouvait avant. Phoebe ne s'était pas vraiment intéressé à elle mais elle méritait le coup d'oeuil quoi !C'est vrai, elle n'était pas désagréable à regarder ! Elle n'avait pas non plus l'air très costaud mais la manière dont elle avait courue et rattrapée le vieil en aurait surpris plus d'un dont Phoebe qui n'avait jamais vu aucune femme faire ça. Cette femme était intéressante et pas uniquement du point de vue physique : elle montrait une sorte de fragilité alors qu'elle peut faire preuve de force et de cran. Après un petit moment de béatitude, ce qui arrive souvent ces temps-ci, il reprit ses esprits pour en revenir au vieillard :

    « Tu crois que ça va me suffir ? Je veux des excuses sincères !
    Oh, c'est bon ! J'me suis excusé, lâches-moi !
    »


La tentative de Phoebe d'obtenir autres choses du vieil homme était veine, ce dernier était repartit dans la foule mouvante et sa silhouette disparue quelques secondes plus tard. Il faut avouer que le professeur venait de faire preuve de zèle mais il aurait quand même apprécié que l'on lui attribut de meilleures excuses. Il se sentait un peu honteux devant la jeune femme. Elle avait réussi à obtenir quelque chose du bourrin alors que lui non. Une esquisse de sourire se dessina sur les lèvres de Phoebe avant qu'il ne prenne la parole pour s'adresser à la jolie brune.

    « On est tombé sur un sacré c*nnard ! J'espère qu'il ne vous a pas fait mal ... En tout cas, je me présente : Phoebe Monroe, enchanté. »


Le début de sa réplique n'était pas aussi courtoise qu'à son habitude bien qu'il put se rattraper en se présentant. Ces temps-ci, Phoebe était dans une passe où il se sent obligé de draguer un peu toutes les femmes qui passent devant et pour le moment ça n'a pas été très concluant.

[Je l'ai laissé partir ^^' Désolé pour le retard et s'il y a un problème n'hésites pas !]
Revenir en haut Aller en bas
November Hauswald
avatar
Gryffondor
Gryffondor

Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : November Hauswald, Dim 10 Mar 2013, 12:22


Le vieux était parti, c'était tout ce que November réussit à retenir de ce qui était arrivé. Il était parti sans demander son reste, effrayé par les deux jeunes gens et leur excessive réaction. Plus tard, il s'empresserait de raconter à ses collègues de bureau ce qui s'était passé, n'oubliant pas de maugréer contre les "jeunes d'aujourd'hui" comme tous les vieux qui avaient eu affaire au mauvais caractère de la gothique. Mais elle s'en foutait, tant qu'elle avait sa tranquillité...
Le jeune homme lui avait été d'une grande aide contre ce gêneur. Bien sûr, il l'avait laissé partir alors que l'anorexique, elle, l'aurait gardé jusqu'au bout. *M’enfin, personne n’est parfait* pensa-t-elle. Au moins, il avait été capable de se défendre, ce qui n'était pas le cas de la plupart des sorciers du monde magique.

Il ne faisait aucun doute que le caractère du beau brun état très proche de celui de November, ce n'était pas vraiment une bonne chose pour eux, d'autant plus que les mauvaises têtes avaient du mal à se faire une place dans la société actuelle. Mais au moins, eux ne se faisaient pas marcher sur les pieds. Tandis que la silhouette du vieux s'estompait dans la foule, le jeune homme esquissa un sourire et se présenta : « On est tombé sur un sacré c*nnard ! J'espère qu'il ne vous a pas fait mal ... En tout cas, je me présente : Phoebe Monroe, enchanté. » C'était la première fois de l'après-midi qu'elle le voyait de face, et elle fut agréablement surprise par son visage fin et ses yeux bleus-verts en amande. Son prénom était assez surprenant car il était souvent porté par des femmes, mais il était joli et original. Elle devina que le dénommé Phoebe avait à peu près son âge. « November, mais tu peux m’appeler Novie. C’était vraiment sympa d’ta part de le retenir, en tout cas, j’espère qu’il mettra du temps à s’en remettre » elle sourit. Bien qu'elle ne soit pas très douée pour les conversations, elle espérait que celle-ci durerait longtemps : ce n'était pas tous les jours qu'on rencontrait un jeune homme plutôt mignon avec du caractère.

HRP : Je te tutoie direct x)
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Monroe
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Permis de Transplanage
Loup-Garou


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Phoebe Monroe, Sam 16 Mar 2013, 11:39


Le joli minois de la femme qui se trouvait en face de lui anéantissait les faibles espoirs de Phoebe. En effet, depuis avoir lâchement abandonné sa veine tentative de séduire la vendeuse de la boutique de farces et attrapes à Pré-au-Lard, il s'était juré de moins succomber aux charmes d'une personnes, du moins d'une personnes qu'il ne connaissait pas. Cette fois-ci la tâche était réellement rude car la beauté de la jeune femme n'égalait avec aucune des membres de la gente féminine ici présentes dans le Chemin de Traverse. Il faut tout de même avouer que la situation de célibataire du jeune professeur jouait un rôle important, il ne s'était pas retrouvé en relation avec une femme depuis plus d'un an déjà et la pression de sa famille était à la limite du supportable. A chaque fois qu'il retournait à Saint-Andrew, ses parents l'harcelaient avec des questions concernant sa vie sentimentale et des remarques sur le fait qu'eux se sont rencontrés très jeune et qu'ils ne se sont pas attardés avec des futilités égoïstes qui empêchent la vie de couple. L’Écossais était bien conscient que ses parents ne cherchaient pas à le blesser et qu'ils ne pensaient pas à mal mais chaque visite chez ses parents devenaient de plus en plus difficile à vivre.

Le visage émacié et pur de la jeune femme était assez troublant, on aurait très bien put dire qu'elle a toujours vécue dans un environnement tout à fait sain et éloigné de toutes sortes d'impuretés. Ses yeux profonds semblables à des puits ancestraux dégainaient un regard froid et austère qui en ferait frémir plus d'un, pourtant Phoebe considérait cela comme un charme ajouté. La beauté de la jeune femme troublait le jeune homme qui avait quasiment oublié le monde qui l'entourait ainsi que le fil des évènements, l'air froid ne semblait plus vraiment l'être et il sentait clairement le sang couler dans ses capillaires situés sur ses joues, si bien qu'il était au courant qu'il était en train de rougir mais il ne pouvait rien faire pour l'empêcher. Il se sentait un peu honteux de réagir de cette manière, on aurait dit un garçon de trois ans devant une mannequin, sa réaction était complètement puérile.

    « November, mais tu peux m’appeler Novie. C’était vraiment sympa d’ta part de le retenir, en tout cas, j’espère qu’il mettra du temps à s’en remettre.
    Je l'espère bien, ce n'est pas dans mes habitudes de me faire bousculer sans me venger, on va dire que celui-là a eu de la chance ...
    »


Ce n'est pas commun de débuter une conversation avec une parfaite inconnue de cette manière, elle pourrait se mettre à penser de mauvaises choses sur Phoebe et son comportement mais il a surtout prononcé ces paroles pour se rassurer lui-même. Après avoir vu November contrôler le vieil homme avec beaucoup de facilité il fut un peu perturbé car lui l'avait laissé partir, il avait donc dit tout cela pour se rassurer. Il n'est pas vraiment homme à souffrir du complexe d'infériorité mais il lui arrive souvent de vouloir se valoriser devant des femmes à fort caractère. Cela venait surement de sa rencontre avec une folle furieuse dans les cuisines de Poudlard, à l'époque où il était encore préfet, celle-ci l'avait agressée et il fut surpris par sa force qui devait surement dépasser celle de l'ancien préfet.

    « Je pense tout de même faire plus attention la prochaine fois que je promènerai sur le Chemin en temps de foule, on ne sait jamais sur qui on peut tomber lorsqu'on se fait bousculer. »


Ne sachant plus vraiment trop quoi dire, il avait parlé pour ne rien dire. C'était surtout qu'il ne voulait pas que la conversation s'arrête car cela voudrait dire qu'il ne reverrai plus November et ça le rendrait vraiment déçu. Il souhaitait aussi apprendre à mieux la connaître car c'est bien beau d'avoir un béguin pour quelqu'un mais il faut aussi voir si elle tient la route avec ce qu'elle est à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Bastien Stuart
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Bastien Stuart, Mer 08 Mai 2013, 07:27


Bastien Stuart ressortait maintenant de la boutique d'Ollivanders avec sa baguette dans les mains. Il s'arrêta quelques minutes au milieu de la rue pour regarder la baguette qui l'avait choisi. Elle avait l'air de correspondre parfaitement à son caractère, selon les paroles du vendeur qui était arrivé pour lui donner sa baguette. Il avait été le premier à quitter la boutique sur le petit groupe qui attendait après leur première baguette. Il jetta un rapide coup d'oeil derrière lui pour voir si la jeune fille qu'il avait vu dans la boutique au moment où il était rentré, allait sortir à son tour de la boutique mais il n'en était rien. Le futur sorcier de Poudlard, qui ne savait pas encore que le Choixpeau l'enverrait à Serdaigle, tourna encore quelques secondes sa baguette dans les mains avant de lever la tête pour voir une boutique de Quidditch. Son beau-père lui avait beaucoup parlé de ce sport pratiqué chez les sorciers et il avait demandé à son fils de tout faire pour rejoindre l'équipe de sa future maison.

Bastien était rentré dans la boutique de Quidditch se trouvant en face de chez Ollivander's quand il se souvint qu'il devait retrouver son père au Chaudron Baveur. Il sortit donc assez rapidement de la boutique et regardait à droite et à gauche de la rue, non pas pour voir s'il y avait des voitures, mais pour essayer de repérer Gringotts ou le mur en brique qui séparait le Chaudron Baveur et le Chemin de Traverse. Cependant, il ne voyait aucun des deux et il était trop timide pour demander sa route à des passants car sans doute se moquerait-il de lui. Il décide donc de partir vers sa gauche et passe devant quelques boutiques qu'il n'a pas visité avec son père, et arrive finalement à la fin du Chemin de Traverse. Bastien s'apprête donc à faire demi-tour quand il voit une pente qui mène à un escalier. Il ne le savait pas, mais ce chemin menait à l'Allée des Embrumes que son beau-père avait volontairement oublié de mentionner, ne voulant pas que son beau-fils soit attiré vers la magie noire à cause de ses explications. Bastien commence donc à descendre la pente et arrive vers ses escaliers. Il remarque que certains passants le regardent assez bizarrement et émettent quelques commentaires à son sujet, ce qui fait hésiter le jeune homme qui ne sait plus trop quoi faire

[PV: Roxanne Hastings]
Revenir en haut Aller en bas
Roxanne Hasting
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Roxanne Hasting, Mer 08 Mai 2013, 08:22


Je m'attarde un moment chez Ollivander's après avoir reçu ma baguette. Je le regarde les yeux pétillants de joie. Je vais enfin pouvoir entré à Poudlard et utilisé la sorcellerie. J'ai encore du mal à y croire. J'inspire et sens une dernière fois l'odeur de la boutique avant d'en sortir. Les rues du chemin de traverse sont bondé, ça se voit que la rentrée approche bientôt. Je regarde les visages des sorciers qui passent devant moi, sur d'eux. Ce n'est pas la première fois que je viens ici, mais c'est la première fois où je fais les courses seules. J'ai parfois encore un peu de mal à me repérer, mais au moins, je sais où je vais.

Je jette un coup d'oeil à la liste de ce que je dois faire, pour voir ce qu'il me reste à acheter, et où je dois encore aller. Gringott's : okay, manuels scolaires : okay, chaudron : okay, baguette : okay, animal : okay. Tout semble prêt pour mon départ dans la plus grande école de Magie. Je m'apprête à repartir, tous mes achats étant fait, lorsque j'aperçois un jeune garçon qui se dirige vers l'Allée des Embrumes. Je me rends compte que c'est le même garçon qui est entré chez Ollivander's, juste après moi. Je ne sais pas ce qu'il s'apprête à aller faire là bas, mais je pense qu'il ne sait pas ce qu'il va y trouver.

J'avance vers lui, me demandant si il est perdu ou si il est juste curieux, ce que je pourrais comprendre. Je remarque plusieurs personne qui lui jette des coups d'oeil mauvais. Pas étonnant quand on sait qu'un enfant part pour l'Allée des Embrumes. Constatant le regard des passant, je me suis rendu compte qu'il hésitait. Il ne m'en fallait pas plus pour proposer mon aide. Lorsque j'arrive à sa hauteur, je tousse discrètement pour signaler ma présence. Le jeune garçon se retourne alors vers moi, et je l'observe un petit moment, sans même m'en rendre compte. Il a des cheveux noirs, coupé court et ses yeux bleus acier me fascine presque instantanément. Je détourne le regard, gênée, et prends la parole, un sourire sur les lèvres

Heu excuse moi.. Je.. Tu semble quelque peu perdu, et je pense que tu ferais mieux de ne pas t'aventurer dans l'allée des Embrumes. Alors si tu le veux bien, je peux t'aider à retrouver ton chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Bastien Stuart
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Bastien Stuart, Mer 08 Mai 2013, 09:51


J'étais donc tout près des escaliers de l'Allée des Embrumes, et je sentais le regard de quelques passants. Ces clients pensaient que j'étais un fils d'une famille de sang pur qui était allié avec les Mangemorts et le Seigneur des Ténèbres, ce qui était tout le contraire puisque j'étais un Né-Moldu. Je regardais donc quelques patiens, et je jetais un coup d'oeil en bas des escaliers, où je pouvais voir la devanture d'un autre magasin s'appelant " Barjow et Beurk". Je me décida à descendre les escaliers pour aller demander mon chemin à ce commerçant, ce qui n'était pas très sage car j'aurais mieux fait de faire demi-tour pour aller demander de l'aide chez Ollivander's ou dans le magasin de Quidditch.

Je commençais donc à descendre quelques marches de cet escalier assez court, et certaines personnes que je croisais dans les escaliers me regardaient d'un air étonné, sans que je ne sache pourquoi. Je croisa ensuite une femme qui avait des ongles dans un plateau, ce qui me fait peur et me pousse à faire demi-tour. Je remonte quelques marches et regardent en haut de la pente où je semble voir la jeune fille qui posait son stylo au moment où je suis rentré dans la boutique de Ollivander's. Je pensait cependant que le sort me jouait un tour car la jeune femme semblait bien connaître l'endroit et cela m'étonnerait qu'elle ce soit perdu également, car je savais maintenant que je m'étais trompé de chemin. Cependant, pris de panique à l'idée que mon beau-père ne reparte sans moi, je décide quand même de descendre une nouvelle fois quelques marches avant d'entendre quelqu'un qui tousse derrière moi. Je me retourne, pensant tomber sur un adulte, mais c'était une toute autre personne

C'était en effet la jeune fille qui était arrivé quelques minutes avant moi chez Ollivander's, et je ne m'étais pas trompé en ayant cru la reconnaître quand j'ai regardé le haut de la pente. On pouvait toujours voir quelques passants qui nous regardaient, mais ils semblaient légèrement moins inquiet en me voyant avec quelqu'un d'autre. J'en profite pour regarder la jeune fille qui se trouvait à la même taille que moi puisque j'avait descendu d'une marche en la voyant juste derrière moi quand je me suis retourné. Il voyait tout de suite sur son visage qu'elle était très heureuse de pouvoir aller à Poudlard, comme si elle attendait ça depuis sa plus tendre enfance alors que lui ne connaît l'existence de cette école que depuis quelques jours. Je regardais ensuite ces cheveux qui était tout simplement magnifique, comme la couleur de l'or, avant de la regarder à mon tour dans ses yeux couleur chocolat. Je n'avais jamais vu des yeux de cette couleur, et j'étais surpris en train de penser que j'aimerais qu'un jour, un de mes enfants, (car oui, je voulais des enfants) aurait des yeux de cette couleur. Je tente de prendre la parole le premier, mais ma timidité prend le dessus alors que la jeune fille détourne son regard pour parler à son tour. Elle me dit que je suis perdu, ce qui n'est pas totalement faux, avant de me proposer d'aider à retrouver mon chemin. Je fais un signe de la tête positif et commence à remonter quelques marches pour me retrouver au dessus d'elle quand elle me dit que je ne devrais pas m'aventurer dans l'Allée des Embrumes. Je ne connaissais pas du tout ce lieu, puisque mon beau-père ne m'en avait pas parlé, alors que j'arrive enfin à faire sortir quelques mots de ma gorge

" L'Allée des Embrumes ... C'est donc l'endroit où je me rendais. Qu'est-ce que c'est, et pourquoi je ne devrais pas m'y aventurer ? Je veux bien que tu m'aides à retrouver mon chemin ... Je dois me rendre au Chaudron Baveur pour retrouver mon beau-père. Oh pardon, je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Bastien Stuart et je suis un nouvelle élève de Poudlard où je vais rentré cette année ..."
Revenir en haut Aller en bas
Roxanne Hasting
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Roxanne Hasting, Mer 08 Mai 2013, 11:51


Le garçon m'a regardé un moment avant de reprendre la parole. Il ne semblait absolument pas savoir ce qu'était l'Allée des Embrumes. Ça ne m'avait pas effleuré l'esprit une seule seconde auparavant, mais à le voir maintenant, je me rends compte que c'est peut être un né moldu. Je n'ai absolument rien contre les nés moldus, bien au contraire, ce n'est pas leur faute si leurs parents n'ont pas de pouvoir. Ça me donne juste une raison de plus pour l'aider. Et ses paroles me confirment d'ailleurs ce à quoi je viens de songer

L'Allée des Embrumes ... C'est donc l'endroit où je me rendais. Qu'est-ce que c'est, et pourquoi je ne devrais pas m'y aventurer ? Je veux bien que tu m'aides à retrouver mon chemin.

C'est la première fois que tu viens sur le Chemin de Traverse, non ? Ce n'est pas ta faute si tu ne connais pas ce lieu, mais il est mal vu d'y aller. C'est un lieu consacré à la magie noire, et si quelqu'un te voyait là bas, il y a de forte chance pour qu'il trouve ça suspect. Je je conseille fortement d'éviter cette endroit. Allez, viens !

Instinctivement, j'attrape le jeune garçon par la main et l'entraine derrière moi. Je rebrousse chemin et m'éloigne de l'Allée des Embrumes. Cette endroit me donne la chair de poule, mais j'ai aussi très envie de voir ce qu'il peut bien s'y cacher. Je ne suis pas attirée par la magie noire, pas une seule seconde, mais je suis quelqu'un de curieux, et j'aimerais savoir ce que cet endroit renferme. Je me retrouve de nouveau devant chez Ollivander's, tenant toujours la main de ce garçon inconnu. Je me rends compte seulement maintenant que j'ignore où il doit aller. Rougissant légèrement, je le lâche et me retourne vers lui.

Au fait, où est ce que tu dois allée ? Je ne t'ai même pas posé la question.

Je dois me rendre au Chaudron Baveur pour retrouver mon beau-père.

Je lui adresse un grand sourire, ça tombe bien, c'est là bas que je dois me rendre également. Ce garçon me semble plutôt sympathique. Je regarde autour de moi, histoire de me repérer rapidement. A partir d'ici, ce n'est pas bien compliqué d'atteindre le pub.

Suis moi, je vais là bas également !

Oh pardon, je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Bastien Stuart et je suis un nouvelle élève de Poudlard où je vais rentré cette année ...

Moi, c'est Roxanne ! Roxanne Hasting, lui dis-je, le sourire toujours aux lèvres. J'entre à Poudlard aussi cette année ! J'avais tellement hâte de recevoir ma lettre, je n'en revenais pas quand je l'ai eu devant les yeux !

Bastien est la première personne de Poudlard que je rencontre, et j'en suis ravie. Je lui adresse un regard joyeux, et reprends la parole, tout en l'entrainant avec moi vers le Chaudron Baveur.

Est-ce que tes parents sont également des sorciers ? Je me suis toujours demandée ce que ça faisait d'apprendre qu'on possédait des pouvoirs alors que l'on ne connaissait même pas l'existence de ce monde avant. Pour moi, ça me paraît inimaginable.
Revenir en haut Aller en bas
Bastien Stuart
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Bastien Stuart, Mer 08 Mai 2013, 12:32


Effectivement, j'étais bien un né moldu, et ma question avait sans doute permis de comprendre cela. Heureusement pour moi, elle n'était pas parti en apprenant mon origine, bien au contraire puisqu'elle semblait encore plus déterminé à m'aider. Quand elle me demande si c'était la première fois que je venais sur le Chemin de Traverse, je fis un timide signe de la tête positif alors qu'elle me prends la main. C'était la première fois qu'une jeune fille me prenait la main comme ça, et son petit pas sautillant me faisait sourire alors que je la suivais assez rapidement. Après avoir remonté la petite pente, nous nous retrouvons une nouvelle fois sur la rue principale du Chemin de Traverse alors que je me rémemore ses paroles. Elle avait parlé de quelque chose comme la magie noire, une nouvelle chose dont mon beau père ne m'avait pas parlé, ce qui avait l'air d'être compréhensible à l'entendre parler. J'étais d'un naturel timide, mais la jeune fille avait l'air d'une personne sympathique avec qui je pourrais bien m'entendre à Poudlard, que l'on soit ou non dans la même maison.

Qu'est-ce que la magie noire ? Quelque chose de grave ? On pourrait me mettre en prison si j'allais dans l'Allée des Embrumes ?

Ma dernière question était assez idiote, je dois l'avouer, et je devais certainement passer pour un idiot auprès de la jeune fille. Cependant, je ne connaissais pas grand chose à propos du monde de la magie puisque mon beau-père m'avait certainement parlé de très peu de chose essentielles pour mon entrée à Poudlard. Il devait certainement s'inquiéter pour moi mais je me trouvais en bonne compagnie alors que nous nous retrouvions maintenant devant Ollivander's, au point de départ de cette grande aventure qui mène au monde de la sorcellerie. La jeune fille me lâche la main et commence à rougir, ce que je trouve très mignon alors qu'elle me demande où je souhaite aller. Je lui réponds que mon beau-père se trouve au Chaudron Baveur et que je dois le rejoindre. Heureusement pour moi, la jeune fille dont je ne connais toujours pas le nom me dit qu'elle doit également se rendre là bas, ce qui m'évitera de faire le chemin seul. Nous reprenons donc notre marche assez rapidement alors que je commence à me présenter. La jeune fille le fait à son tour et j'apprends qu'elle s'appelle Roxanne Hastings, un joli prénom en tout cas. Je réponds au regard joyeux de la jeune femme par un sourire avant de la suivre sur le chemin.

J'ai été très surpris en recevant ma lettre, puisque je ne pensais pas avoir des pouvoirs qui me permettrait d'être un sorcier aujourd'hui. Je ne savais même pas qu'il y avait un monde caché aux personnes comme ma mère où habitait uniquement des sorciers.

Nous continuont de marcher assez tranquillement et nous croisons quelques autres personnes qui se rendent chez Fleury et Botts ou chez Gringotts pour faire leur achat. Nous sommes d'ailleurs en face de l'apothicaire quand Roxanne s'arrête. Je suis assez surpris de la voir se stopper maintenant alors que nous n'étions pas encore en face du mur de brique. Je me retourne vers elle en lui faisant un petit sourire timide quand elle me demande si mes parents sont sorciers. Mon sourire s'efface assez rapidement alors qu'elle pose une question qui pourrait, en cas de réponse qui ne lui plait pas, ne plus jamais nous voir nous adresser la parole. Cependant, je suis quelqu'un d'honnête et je me dois de lui dire la vérité. Je lui demande de s'écarter de la rue principale pour aller dans une rue un peu moins peuplé où seulement quelques personnes allaient pour acheter de la nourriture pour des animaux assez étrange à en croire la devanture du magasin qui se trouvait devant nous. Je commence à baisser légèrement sa tête vers mon oreille pour lui donner une réponse à sa question.

Mes parents sont moldus, mais mon beau-père est un sorcier qui m'a dit de garder mes origines moldus secrètes pour éviter les moqueries de mes camarades. Tu es la première personne qui est au courant de cela. Je dois t'avouer qu'au moment où j'ai reçu cette lettre qui est dans ma poche, j'ai cru que c'était une blague de mes amis pour se moquer de moi car il peut m'arriver d'être un peu naif. Cependant, mon beau-père avait reçu la même lettre et était assez surpris de voir que j'étais pris à Poudlard, et il m'a donné quelques renseignements sur le monde des sorciers pour ne pas partir de zéro, mais malgré cela, je reste un peu perdu dans tous ses magasins étranges
Revenir en haut Aller en bas
Roxanne Hasting
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Roxanne Hasting, Mer 08 Mai 2013, 13:18


Je discute, je discute, mais je ne lui laisse même pas le temps de parler. Il serait peut être temps que j'apprenne à tenir ma langue ! Je lui adresse un nouveau sourire, légèrement plus timide, et un peu gênée, et m'arrête de parler. Je lui lance un regard, pour l'inciter à me poser les questions qu'il voulait. Je pense qu'il a compris ce que j'attendais, car il me demande

Qu'est-ce que la magie noire ? Quelque chose de grave ?

Il existe plusieurs sortes de magies. La magie blanche, est celle que l'on va nous enseigner à Poudlard. C'est une magie utiliser pour le bien, une magie que je qualifierais de pure. Et pour répondre à ta question, je pense que oui, la magie noire est quelque chose de grave. Je ne suis pas une experte, mais c'est quelque chose de sombre et ténébreux, que l'on utilise pour de mauvaises raisons. Je n'y connais pas grand chose, je ne peux pas vraiment t'en dire plus.

La question qu'il me pose après me fait sourire, et je laisse m'échapper un petit rire involontaire. Je plaque une main devant ma bouche et m'excuse, tout en continuant de lui sourire. Bastien n'a pas l'air de connaître grand chose sur le monde de la magie, mais ça me fait plaisir de pouvoir tout lui expliquer.

Bien sur que non que l'on ne te mettrait pas en prison. Après tout, rien ne prouve que tu y es pour faire quelque chose de mal. Mais, la magie noire est mal vue, et personne ne voudrait être vu là bas.

Nous continuons à avancer tranquillement sur le Chemin de Traverse. Je ne me précipite pas, le soleil est encore haut dans le ciel, et je pense que nous pouvons prendre le temps de discuter, et de profiter de l'air frais. Bastien et moi entrons tous les deux à Poudlard, et, même si nous ne sommes pas envoyé dans la même maison, j'espère que nous serons amis. Ça me rassure de me dire que je verrais au moins un visage familier à ma rentrée, même si lui même ne connait pas grand chose au monde magique et à cet immense château. Je suis contente de l'avoir rencontré. C'est un bon début d'année qui s'annonce. Je ne suis pas encore arrivée à Poudlard et je me fais des amis. Cela me mets de bonne humeur. Je jette un coup d'oeil au garçon, et voit qu'il me sourit également. Et tout en continuant de marché, nous discutons et apprenons à nous connaître.

J'ai été très surpris en recevant ma lettre, puisque je ne pensais pas avoir des pouvoirs qui me permettrait d'être un sorcier aujourd'hui. Je ne savais même pas qu'il y avait un monde caché aux personnes comme ma mère où habitait uniquement des sorciers.

Ça a dû te faire un choc d'apprendre que tu étais un sorcier. Mes parents en sont tous les deux, et ma mère me parlait souvent de Poudlard quand j'étais petite. C'est pour ça que j'attendais ce jour avec impatience. Je suis tellement pressé de voir à quoi ça ressemble en vrai !

Je le regarde, pour l'inciter à m'en dire plus. Ce ne doit pas être facile pour un né moldu de se retrouver dans un monde inconnu, avec des personnes et des choses étranges autour de soi. J'ai du mal à m'imaginer ce que Bastien peut bien ressentir, même si j'essaie au mieux de me mettre à sa place. Je détesterais être dans une telle situation, et je remercie je ne sais qui de m'avoir permis de grandir dans une famille de sorcier. Son sourire s'efface légèrement, et je pense comprendre qu'il n'a pas particulièrement envie d'en parler. Bastien me demande alors si l'on peut s'écarter de la rue principale, pour discuter dans un coin où moins de passant pourront nous entendre. J'accepte sans hésitation et me dirige dans un endroit un peu plus reculé, mais d'où je pourrais quand même me repérer pour l'accompagner au Chaudron Baveur. Lorsque nous sommes à l'abri des oreilles indiscrètes, il me confie :

Mes parents sont moldus, mais mon beau-père est un sorcier qui m'a dit de garder mes origines moldus secrètes pour éviter les moqueries de mes camarades. Tu es la première personne qui est au courant de cela. Je dois t'avouer qu'au moment où j'ai reçu cette lettre qui est dans ma poche, j'ai cru que c'était une blague de mes amis pour se moquer de moi car il peut m'arriver d'être un peu naïf. Cependant, mon beau-père avait reçu la même lettre et était assez surpris de voir que j'étais pris à Poudlard, et il m'a donné quelques renseignements sur le monde des sorciers pour ne pas partir de zéro, mais malgré cela, je reste un peu perdu dans tous ses magasins étranges.

J'ai toujours connu la magie, et j'ai du mal à m'imaginer vivre sans, alors j'imagine que ça doit être dur pour toi d'arriver comme ça dans un monde totalement inconnu et différent du tiens. Mais ne t'inquiète pas, ce n'est pas parce que tes parents sont des moldus que ça va changer quelques choses pour moi. Il y a effectivement des gens qui se moqueront de toi, ou qui te regarderont de haut, mais ce n'est pas parce que tu n'as pas grandit dans une famille de sorcier que tu vaux moins bien qu'eux. Et tu rencontreras plein de gens qui n'y prêterons pas attention. Il y a plus d'un né moldu à Poudlard tu sais. Si tu as la moindre question, n'hésite pas à me demander ! Je serais là pour t'aider !

Je lui adresse un grand sourire, et lui reprends la main, avant de recommencer à marcher en direction du Chaudron Baveur. Si nous trainons un peu trop, son beau père finira surement par se faire du soucis. Sur le chemin, je lui raconte ce que je sais sur Poudlard. Je ne sais pas grand chose, mais mes connaissances ne pourront que lui être utile.

J'espère que nous serons dans la même maison. Mais même si ce n'est pas le cas, tu pourras venir me voir, si tu as un problème !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 13

 Promenade sur le Chemin de Traverse

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.