AccueilPortailFAQPublications internesRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse
Page 2 sur 13
Promenade sur le Chemin de Traverse
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
Roxanne Hasting
Gryffondor
Gryffondor

Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Roxanne Hasting, Mer 8 Mai 2013 - 18:18


Je discute, je discute, mais je ne lui laisse même pas le temps de parler. Il serait peut être temps que j'apprenne à tenir ma langue ! Je lui adresse un nouveau sourire, légèrement plus timide, et un peu gênée, et m'arrête de parler. Je lui lance un regard, pour l'inciter à me poser les questions qu'il voulait. Je pense qu'il a compris ce que j'attendais, car il me demande

Qu'est-ce que la magie noire ? Quelque chose de grave ?

Il existe plusieurs sortes de magies. La magie blanche, est celle que l'on va nous enseigner à Poudlard. C'est une magie utiliser pour le bien, une magie que je qualifierais de pure. Et pour répondre à ta question, je pense que oui, la magie noire est quelque chose de grave. Je ne suis pas une experte, mais c'est quelque chose de sombre et ténébreux, que l'on utilise pour de mauvaises raisons. Je n'y connais pas grand chose, je ne peux pas vraiment t'en dire plus.

La question qu'il me pose après me fait sourire, et je laisse m'échapper un petit rire involontaire. Je plaque une main devant ma bouche et m'excuse, tout en continuant de lui sourire. Bastien n'a pas l'air de connaître grand chose sur le monde de la magie, mais ça me fait plaisir de pouvoir tout lui expliquer.

Bien sur que non que l'on ne te mettrait pas en prison. Après tout, rien ne prouve que tu y es pour faire quelque chose de mal. Mais, la magie noire est mal vue, et personne ne voudrait être vu là bas.

Nous continuons à avancer tranquillement sur le Chemin de Traverse. Je ne me précipite pas, le soleil est encore haut dans le ciel, et je pense que nous pouvons prendre le temps de discuter, et de profiter de l'air frais. Bastien et moi entrons tous les deux à Poudlard, et, même si nous ne sommes pas envoyé dans la même maison, j'espère que nous serons amis. Ça me rassure de me dire que je verrais au moins un visage familier à ma rentrée, même si lui même ne connait pas grand chose au monde magique et à cet immense château. Je suis contente de l'avoir rencontré. C'est un bon début d'année qui s'annonce. Je ne suis pas encore arrivée à Poudlard et je me fais des amis. Cela me mets de bonne humeur. Je jette un coup d'oeil au garçon, et voit qu'il me sourit également. Et tout en continuant de marché, nous discutons et apprenons à nous connaître.

J'ai été très surpris en recevant ma lettre, puisque je ne pensais pas avoir des pouvoirs qui me permettrait d'être un sorcier aujourd'hui. Je ne savais même pas qu'il y avait un monde caché aux personnes comme ma mère où habitait uniquement des sorciers.

Ça a dû te faire un choc d'apprendre que tu étais un sorcier. Mes parents en sont tous les deux, et ma mère me parlait souvent de Poudlard quand j'étais petite. C'est pour ça que j'attendais ce jour avec impatience. Je suis tellement pressé de voir à quoi ça ressemble en vrai !

Je le regarde, pour l'inciter à m'en dire plus. Ce ne doit pas être facile pour un né moldu de se retrouver dans un monde inconnu, avec des personnes et des choses étranges autour de soi. J'ai du mal à m'imaginer ce que Bastien peut bien ressentir, même si j'essaie au mieux de me mettre à sa place. Je détesterais être dans une telle situation, et je remercie je ne sais qui de m'avoir permis de grandir dans une famille de sorcier. Son sourire s'efface légèrement, et je pense comprendre qu'il n'a pas particulièrement envie d'en parler. Bastien me demande alors si l'on peut s'écarter de la rue principale, pour discuter dans un coin où moins de passant pourront nous entendre. J'accepte sans hésitation et me dirige dans un endroit un peu plus reculé, mais d'où je pourrais quand même me repérer pour l'accompagner au Chaudron Baveur. Lorsque nous sommes à l'abri des oreilles indiscrètes, il me confie :

Mes parents sont moldus, mais mon beau-père est un sorcier qui m'a dit de garder mes origines moldus secrètes pour éviter les moqueries de mes camarades. Tu es la première personne qui est au courant de cela. Je dois t'avouer qu'au moment où j'ai reçu cette lettre qui est dans ma poche, j'ai cru que c'était une blague de mes amis pour se moquer de moi car il peut m'arriver d'être un peu naïf. Cependant, mon beau-père avait reçu la même lettre et était assez surpris de voir que j'étais pris à Poudlard, et il m'a donné quelques renseignements sur le monde des sorciers pour ne pas partir de zéro, mais malgré cela, je reste un peu perdu dans tous ses magasins étranges.

J'ai toujours connu la magie, et j'ai du mal à m'imaginer vivre sans, alors j'imagine que ça doit être dur pour toi d'arriver comme ça dans un monde totalement inconnu et différent du tiens. Mais ne t'inquiète pas, ce n'est pas parce que tes parents sont des moldus que ça va changer quelques choses pour moi. Il y a effectivement des gens qui se moqueront de toi, ou qui te regarderont de haut, mais ce n'est pas parce que tu n'as pas grandit dans une famille de sorcier que tu vaux moins bien qu'eux. Et tu rencontreras plein de gens qui n'y prêterons pas attention. Il y a plus d'un né moldu à Poudlard tu sais. Si tu as la moindre question, n'hésite pas à me demander ! Je serais là pour t'aider !

Je lui adresse un grand sourire, et lui reprends la main, avant de recommencer à marcher en direction du Chaudron Baveur. Si nous trainons un peu trop, son beau père finira surement par se faire du soucis. Sur le chemin, je lui raconte ce que je sais sur Poudlard. Je ne sais pas grand chose, mais mes connaissances ne pourront que lui être utile.

J'espère que nous serons dans la même maison. Mais même si ce n'est pas le cas, tu pourras venir me voir, si tu as un problème !
Revenir en haut Aller en bas
Bastien Stuart
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Bastien Stuart, Mer 8 Mai 2013 - 19:17


C'est vrai que Roxanne parlait beaucoup, ne me laissant que très peu de temps pour parler. Cependant, elle semble avoir remarqué la même chose puisqu'elle s'arrête de parler soudainement pour m'adresser un sourire génée auquel je réponds pour essayer de la mettre plus en confiance. Elle m'adresse ensuite un regard pour m'inciter à prendre la parole, ce que je comprends assez facilement, et m'entendant bien avec elle, j'arrive à parler assez facilement pour lui poser quelques questions. La jeune fille se met ensuite à me répondre en m'expliquant bien les différences entre la magie blanche et la magie noire, et je savais immédiatement que je ne serais pas un adepte de la magie noire, qui selon les explications de Roxanne, me faisait un petit peu peur. Mon sourire avait entièrement disparu de mon visage qui devenait sérieux, comme lorsque je passais un examen important en fin d'année dans mon école. Je reste silencieux une ou deux minutes en continunant à marcher avant de dire quelques mots très simple

Je suis sur que la magie noire est totalement opposé à mes valeurs, et si j'ai bien compris tes explications, les adeptes de la magie noire n'accepte pas les nés-moldus comme moi ? Ca m'arrange totalement, ça m'évitera de subir des pressions pour rejoindre un camp ou l'autre quand je serais adulte.

Un de mes défauts pour certaines personnes était de me représenter souvent dans l'avenir, quelques années plus tard, et de ne pas profiter de la vie au jour le jour. Dans un élan de confiance, je pose une troisième question à Roxanne qui laisse échapper un rire. Cela me vexe fortement, et je réfléchirai plus d'une fois avant de poser une question désormais. Cependant, elle met une main sur sa bouche et s'excuse immédiatement, excuse que j'accepte bien entendu puisque c'est la seule personne que je connais et qui va également à Poudlard, alors qu'elle a peut-être des dizaines d'amis qui sont dans le même cas qu'elle. Ses paroles réussissent à me rassurer, et je lui fait un nouveau sourire alors que nous nous remettons à marcher dans le Chemin de Traverse assez tranquillement puisqu'il ne semble même pas encore être midi au vu de la position du soleil. Il parait même que nous allons étudier l'astronomie à en croire mon beau-père. Cependant, cette matière ne m'interressait pas trop, contrairement à l'Histoire de la Magie qui, j'espèrais, serait aussi passionnant que l'histoire que nous avons chez les Moldus. En tout cas, j'étais très heureux d'avoir fait la rencontre de Roxanne, ce qui me permettrait d'être moins seul lors de mon arrivée dans la plus grande école de sorcellerie au monde. Nous continuons de marcher, et nous continuons de nous connaître en parlant de notre émotion lorsque nous avons reçu notre lettre. Si pour moi c'était de la surprise, c'était pour Roxanne de l'impatience et de l'enthousiasme. La jeune fille semblait vraiment heureuse d'aller à Poudlard, alors qu'elle parlait de sa mère.

Tu as de la chance d'avoir deux parents sorciers. Au moins, tu connais déjà beaucoup de choses sur Poudlard, contrairement à moi qui ait deux parents moldus. Heureusement que j'ai mon beau-père qui a également été à Poudlard et qui me parle de certaines choses sur l'école, mais il m'a dit que l'histoire du chateau était tellement importante qu'il faudrait plusieurs années pour en parler. Moi aussi je suis impatient de découvrir Poudlard, même si j'ai un peu peur de me retrouver avec des personnes qui ont des parents sorciers et qui vivent dans ce monde depuis toujours ... Comme toi, mais je me doute que tout le monde ne sera pas aussi sympathique que toi

Roxanne s'était stoppée pour m'écouter, et son regard m'incitait à parler un peu plus de moi. J'étais assez content de voir qu'elle voulait me laisser la parole même si le sujet de discussion que nous venons d'aborder n'était pas mon préféré, loin de là. Nous avançons donc rapidement dans une rue plus reculé, et j'espère qu'elle connaîtra la route pour retourner au Chaudron Baveur, même si ça me dérange moins d'être perdu en sa compagnie que d'être perdu seul. Je lui explique donc ma situation pendant quelques minutes alors qu'elle m'écoute attentivement, avant de me parler de son ressentit sur les personnes qui viennent de familles moldues. Je me met à l'écouter en jettant de temps à autres quelques coups d'oeils discrets aux passant qui marchent, mais aucun d'eux ne semble vouloir écouter notre conversation. Mon regard se plonge ensuite une nouvelle fois dans les yeux chocolat de Roxanne, alors qu'elle arrête de parler et me regarde, semblant attendre que je prenne à mon tour la parole. Je lui souris avant d'exaucer sa volonté.

Imagine toi habiter dans le monde des moldus, ou tu dois utiliser des moyens de transports très longs, ou que tu dois tout faire par toi-même. Tu serais perdu, n'est-ce pas ? Et bien je vis la même situation en étant dans le monde des sorciers, mais j'espère que je ne prendra pas trop de temps à m'habituer à ce monde particulier pour ne pas être trop perdu à Poudlard, et j'espère montrer à ceux qui pensent que les nés-moldus sont des intrus à Poudlard que je suis quelqu'un qui mérite d'être ici autant qu'eux. Ne t"inquiète pas, je te retrouverai facilement dans Poudlard pour te poser plein de questions. Ca ne doit pas être si grand que ça ..

Evidemment je me trompais, mais ça, je ne le savais pas encore pour le moment alors que Roxanne reprend ma main pour retourner dans la rue principale en direction du Chaudron Baveur. Mon beau-père doit sans doute s'inquiéter en ce moment, et ça risque mal d'aller pour moi si je ne rentre pas dans l'heure qui vient. Cependant, je me trouvais en bonne compagnie avec Roxanne qui m'expliquait le fonctionnement de Poudlard. Mon beau-père m'avait dit quelques petites choses que me répétait la jeune fille, mais je n'osais pas l'interrompre alors que je l'écoutais attentivement, apprenant pleins de choses sur le fonctionnement des cours, les maisons, les fantomes et beaucoup d'autres choses. Roxanne me dit ensuite qu'elle espère être dans la même maison que moi, ou que nous resterons quand même ami. Je lui souris gentiment, alors que je lui dit à mon tour

J'espère aussi que nous resterons dans la même maison. Et j'espère que tu voudras rester amis avec moi même si tu subis des moqueries des autres élèves de notre âge car tu es ami avec un né moldu ...
Revenir en haut Aller en bas
Roxanne Hasting
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Roxanne Hasting, Jeu 9 Mai 2013 - 19:49


Nous reprenons notre marche d'un pas nonchalant, sans trop nous précipité ni trop trainé. Je n'ai pas envie que le beau père de Bastien se fasse du soucis pour lui par ma faute, même si j'aimerais bien rester encore un peu avec lui, pour discuter de tout et de rien. Nous nous connaissons à peine, mais je sais que nous sommes déjà amis. Et si il ne le pense pas, je le ferais changer d'avis. J'arrive bien à comprendre qu'il ait peur des moqueries dues à ses origines, mais je ne suis pas comme ça, et je lui prouverais qu'il peut avoir confiance en moi. Il m'explique rapidement qu'il n'est pas attiré par la magie noire, ce qui ne m'étonne absolument pas. Je regarde les gens qui passe tranquillement autour de nous, sans même écouter notre conversation. D'un côté, pourquoi écouteraient-ils deux gamins faisant les courses pour leur entrée à Poudlard ? Ce n'est pas un spectacle étrange que nous offrons là. La voix de Bastien me sort de mes pensées, et je souris de nouveau, contente qu'il me parle de ses ressentit sur le monde de la magie. Moi qui y ait grandit, j'aimerais savoir ce que je ferais si je me retrouvais seule dans un endroit qui m'était totalement inconnu. Alors je l'écoute, essayant de comprendre ce que cela peut bien faire, et cherchant à savoir ces impressions sur la nouvelle vie qu'il va bientôt avoir.

Tu as de la chance d'avoir deux parents sorciers. Au moins, tu connais déjà beaucoup de choses sur Poudlard, contrairement à moi qui ait deux parents moldus. Heureusement que j'ai mon beau-père qui a également été à Poudlard et qui me parle de certaines choses sur l'école, mais il m'a dit que l'histoire du château était tellement importante qu'il faudrait plusieurs années pour en parler. Moi aussi je suis impatient de découvrir Poudlard, même si j'ai un peu peur de me retrouver avec des personnes qui ont des parents sorciers et qui vivent dans ce monde depuis toujours ... Comme toi, mais je me doute que tout le monde ne sera pas aussi sympathique que toi.

Oh tu sais, ce que je connais sur Poudlard, je le sais surtout grâce aux livres ! Je ne parle pas vraiment avec mon père, si je peux encore le considérer comme un père. Quant à ma mère, j'ai quelques petits souvenirs de ce qu'elle me racontait, mais elle a quitté la maison quand j'avais quatre ans, alors, elle ne m'a pas expliqué grand chose. Bien sur, je me considère comme chanceuse, d'arriver dans un lieu qui ne m'est pas totalement inconnu et dont je connais déjà certaines choses.

J'ai dis ça d'une traite, sans vraiment m'en rendre compte. Je n'ai aucun problème à parler de cela. Après tout, c'est une histoire comme une autre, et j'ai très bien réussi à m'en sortir sans eux jusqu'à présent. Mais j'ai quand même un pincement au cœur. Je n'ai pas envie que Bastien me prenne en pitié, comme on le fait souvent lorsque je parle de mon enfance, alors je lui lance un nouveau sourire joyeux, comme pour montrer que cela ne m'atteint pas.

J'aperçois le Chaudron Baveur au bout de la rue, et mon sourire s'efface légèrement. Nous sommes bientôt arrivés, et je n'ai pas envie de me séparer tout de suite de Bastien. Parce que lorsqu'il sera reparti avec son beau père, je me retrouverais de nouveau seule. Et cela me fait du bien, de ne pas être seule. Lorsque je serais à Poudlard, je ne ressentirais que rarement cette impression de solitude, et c'est peut être l'une des raisons qui fait que je suis si excitée d'entrée à Poudlard. La voix de Bastien me fait sortir de mes sombres pensées, et je me rends compte qu'il me regarde dans le blanc des yeux. Son regard d'acier me perturbe, et je rougis légèrement, tout en écoutant ce qu'il me raconte.

Imagine toi habiter dans le monde des moldus, ou tu dois utiliser des moyens de transports très longs, ou que tu dois tout faire par toi-même. Tu serais perdu, n'est-ce pas ? Et bien je vis la même situation en étant dans le monde des sorciers, mais j'espère que je ne prendrais pas trop de temps à m'habituer à ce monde particulier pour ne pas être trop perdu à Poudlard, et j'espère montrer à ceux qui pensent que les nés-moldus sont des intrus à Poudlard que je suis quelqu'un qui mérite d'être ici autant qu'eux. Ne t"inquiète pas, je te retrouverai facilement dans Poudlard pour te poser plein de questions. Ça ne doit pas être si grand que ça ..

Ça doit être difficile. Mais tu t'habitueras à tout ça, dis-je en écartant les bras pour désigner le monde dans lequel j'ai grandit.

Je réprime un sourire. J'essaie d'imaginer la vie dans le monde des moldus, et je me rends vite compte que je suis quand même admirative face à eux. Nous, les sorciers, nous ne savons pas la chance que nous avons. Évidemment, nous avons une histoire pas toujours gaie, et nous avons aussi parfois des difficultés, mais les moldus ont quand même beaucoup de courage pour faire tout ce qu'il font. Bastien m'impressionne. Non seulement il a grandit dans ce monde inconnu, mais en plus, il me semble qu'il s'intègrera très facilement à Poudlard. Je suis contente d'être partie à sa rencontre et de lui avoir proposé mon aide, sans cela, peut être que jamais je ne l'aurais rencontré.

J'espère aussi que nous resterons dans la même maison. Et j'espère que tu voudras rester amis avec moi même si tu subis des moqueries des autres élèves de notre âge car tu es ami avec un né moldu ...

Cette fois si, je ne peux retenir un rire cristallin. Cela me fait plaisir, de savoir qu'il me considère comme son amie. Je lui adresse un sourire franc, sincère et chaleureux, lui montrant que quoi qu'il arrive, je resterais son ami.

Tu sais, je me moque de l'opinion des autres. Je ne comprends pas ces personnes qui se prennent pour supérieur car ils sont de sang pur. Après tout, si tu es à Poudlard, c'est que tu seras à un grand sorcier, né moldu ou non. Ce ne serait pas la première fois qu'un sorcier ayant pour parents de simples humains entre dans l'histoire ! Mais de toute façon, si quelqu'un ose se moquer de toi, juste à cause de ses origines, je me ferais une joie de le remettre à sa place. Allez viens, j'ajoute en désignant le Chaudron Baveur du doigt, ton beau père t'attends là bas !
Revenir en haut Aller en bas
Bastien Stuart
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Bastien Stuart, Jeu 9 Mai 2013 - 23:07


Tu n'auras pas besoin de me faire changer d'avis puisque je te considère également comme une amie même si ça ne fait que quelques minutes que nous nous connaissons. Nous parlions de beaucoup de sujets différents depuis notre rencontre aux portes de l'Allée des Embrumes mais tous ses sujets tournaient autour du thème de la magie ou de Poudlard, ce qui était assez étonnant puisque l'un ne cherchait pas à connaître les gouts de l'autre. Cependant, la personnalité de chacun des deux jeunes sorciers avait facilement été repéré, et ils semblaient tous les deux légèrement timides alors qu'il marchait à une allure assez tranquille sans aller trop doucement quand même. Ca serait dommage qu'il ne soit séparé que très peu de temps après leur rencontre. Je commençais au fil de la discussion à avoir plus de confiance en moi, mais aussi envers les autres qui sont autour de moi pour mon bien comme Roxanne était en train de le faire actuellement. J'adorais être entourer de quelques personnes qui m'aiment bien, ce qui semble-t-il est tout le contraire de Roxanne qui a longtemps du se débouiller sans ses parents, mais ça, je venais seulement de l'apprendre à l'instant alors qu'elle me parlait de sa famille après que j'ait parlé de la mienne. J'étais assez étonné d'apprendre qu'elle n'avait pratiquement jamais eu le soutien et l'amour de ses parents, moi qui pensait que c'était une fille chouchoutée par ses parents et qui pouvait demander ce qu'elle voulait. Je sentais bien qu'elle ne parlait pas de ça avec tout le monde, ce qui me fait énormément plaisir alors que je réponds à ton sourire sans insister sur ce sujet, me doutant que tu ne voulais pas en parler.

On pouvait enfin apercevoir le Chaudron Baveur quand nous revenons sur la rue principale, ce qui me rend à la fois joyeux, car je vais certainement éviter de me faire gronder par mon beau-père, mais triste également car je vais devoir quitter Roxanne au moment où je verrais la silhouette de Théo. Je voulais rester le maximum de temps en compagnie de Roxanne qui m'apprenait beaucoup de choses sur Poudlard, et je sentais que je ne serais finalement pas l'élève le plus perdu à son arrivée à l'école, et il espérait vraiment de tout son cours d'enfant qu'il se retrouverait dans la même maison que la jeune fille pour que les deux soient inséparables et s'entraident au maximum pour pouvoir profiter de certains week-end. J'étais de plus en plus excitée à l'idée de rentrer à Poudlard, et tout cela grâce à l'amitié qui me liait désormais à Roxanne alors que j'avais maintenant de plus en plus de question à poser à propos de la célèbre école de sorcellerie, de quoi de donner mal à la tête, mais également à mon beau-père qui n'aimait généralement pas se faire harceler de questions. C'était pour moi une raison supplémentaire de pouvoir rester avec Roxanne, puisqu'il devait sans doute discuter avec le barman du Chaudron Baveur, lui qui était d'un naturel sociale. En tout cas, nos regards se croisent une nouvelle fois alors que je la voit se mettre à rougir. Cela me perturber légèrement, n'ayant pas l'habitude de faire rougir d'autres personnes. Je me contente de passer mon bras derrière elle pour venir la serrer contre moi alors que nous continuons à marcher assez tranquillement quand elle se dégage de mon étreinte pour montrer le monde de la sorcellerie avec ses petits bras. Je lève à mon tour la tête et regarde le ciel, me disant que ce monde là était complètement différent du monde que je connaissais, et je me sentais de plus en plus à l'aise dans celui-ci alors que je me remet à marcher en compagnie de Roxanne.

Nous nous rapprochions de plus en plus du Chaudron Baveur, et ma tristesse de devoir déjà quitter Roxanne prenait de plus en plus le dessus sur la joie de retrouver mon beau-père. Nous nous entendons de mieux en mieux et nous semblont très proche alors que nous nous connaissons depuis à peine 1 heure. Heureusement que Roxanne avait été là pour m'empecher d'aller dans l'Allée des Embrumes, sans quoi j'aurais peut-être plus ne jamais revoir ma famille si une personne mal intentionée avait eu la possibilité de m'enlever, profitant que mes pouvoirs magiques ne soient pas totalement exploitées, même pas du tout. Mais oublions ces hypothèses passés qui ne peuvent plus se dérouler alors que j'avoue enfin à Roxanne ce qu'elle devait attendre depuis beaucoup de temps, certainement depuis le moment où nous avions parlé pour la première fois, à savoir que je la considérais comme une amie, ce qui devait lui faire très plaisir puisqu'elle m'adresse un sourire auquel je réponds immédiatement, alors qu'elle me dit qu'elle me défendra si je subissais des moqueries de mes camarades. Cela me fait très plaisir d'entendre ça de se part, et ne sachant pas trop quoi répondre, je m'abaisse pour lui faire un petit baiser sur la joue avant de me reculer et de me mettre à rougir. C'était la première fois que je rougissais, mais Roxanne semblait également génée puisqu'elle rougissait également. Nous nous regardons quelques instants avant de nous mettre à rire de la situation. Roxanne finit par également de me demander de venir pour nous remettre à marcher. Nous sommes maintenant à quelques boutiques du Chaudron Baveur que Roxanne me montre du doigt. Je la regarde tristement et m'apprête à lui demander de m'accompagner jusqu'à l'intérieur quand mon regard se décide de suivre le doigt de la jeune fille. Cependant, je ne suis pas totalement la direction du doigt puisque je suis attiré par une boutique aux couleurs chaudes, contrairement à la froideure des deux batiments qui l'entourent. Cela permet à la boutique de se faire remarquer, puisque des passants murmurent en montrant la boutique du doigt alors que je me retourne rapidement vers Roxanne pour prononcer mes premiers mots depuis quelques temps, ce qui rend ma voix légèrement rauque

C'est quoi le nom de la boutique aux couleurs chaudes là bas ? Qu'est-ce qu'on y vend ?
Revenir en haut Aller en bas
Roxanne Hasting
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Roxanne Hasting, Ven 10 Mai 2013 - 12:45


Je n'ai pas particulièrement envie de conduire Bastien au Chaudron Baveur tout de suite, mais je n'ai pas vraiment le choix, c'est là notre destination, et nous y arrivons tout doucement. Je regarde le ciel bleu, et le soleil brillant à son point culminant. Pourquoi devrait-on stopper notre promenade maintenant ? Il n'est pas tard, après tout. Je lui lance un sourire, indiquant que je n'ai pas vraiment envie de cesser de discuter avec lui. D'un côté, nous venons juste de nous rencontrer, et nous marchons côte à côte uniquement parce que je lui indique le chemin jusqu'au pub où l'attends son beau père.

Mais je n'ai pas envie de stopper notre conversation maintenant. Il y a encore beaucoup de chose que je pourrais lui dire à propos du monde de la magie, ainsi que de Poudlard. Il ne connait rien à notre histoire, et j'ai tellement lu de chose sur la sorcellerie que je pourrais surement lui en apprendre plus et lui permettre de se sentir moins perdu là bas. Je n'ai pas la prétention de dire que je connais tout, après tout, dans quelques jours, je serais surement autant désemparée que lui, dans ce grand château. Mais, je sais surement beaucoup plus de chose que certaines personnes de mon âge entrant à l'école cette année. Quand j'étais petite, j'étais si souvent seule que je me plongeais dans les livres et j'ai appris beaucoup de chose. Cela ne fait que quelques année que j'ai appris à me faire des amis, après tout. Et j'espère vraiment que mes connaissances pourront être utiles à Bastien. En plus, il a peut-être aussi des questions à me poser. Bien évidemment, je me ferais une joie de lui répondre. Même si j'essaie de ne pas trop monopoliser la parole.

Tandis que nous marchons et que je lui explique les choses essentielles à savoir sur Poudlard, comme par exemple le nom des quatre maison : Gryffondor, Serdaigle, Serpentard et Poufsouffle, je sens son bras passer derrière mon dos. Je réprime un nouveau sourire. C'est bon, de ne pas être seule, et d'avoir des amis qui nous accompagne. J'espère pouvoir jouer ce rôle comme il se doit auprès de Bastien. J'espère que mes paroles et mes explications le rassure et l'apaise quant à sa nouvelle venue dans ce monde. Qui aurait cru que c'était si facile de se faire des amis. Je n'aurais pas pensé qu'en si peu de temps, j'aurais réussit à m'entendre si bien avec ce jeune garçon. Après tout, je n'ai fait que lui proposer un peu d'aide. Lorsque je lui assure que je le défendrais contre les élèves qui oserait se moquer de lui et de ses parents moldus, il s'abaisse pour déposer un baiser sur ma joue. Je le vois rougir légèrement, et je sens que la chaleur monte à mes joues également. Nous restons ainsi quelques secondes, à nous regarder dans les yeux l'un l'autre. Puis je lâche un nouveau rire limpide qui se mêle au sien. Nous nous remettons à marcher, tout en continuant de rire. Cette première rencontre me rends vraiment joyeuse. Une chose est sure, je ne serais pas entièrement seule lors de mon premier jours à Poudlard.

Mon sourire s'efface légèrement lorsque je vois le Chaudron Baveur approchait. Je demande juste un peu plus de temps avant de me retrouver de nouveau seule. Quand je serais enfin à Poudlard, je ne le serais plus, mais j'essaie quand même de profiter le maximum de l'éloignement de cette solitude. Je ne le suis pas autant qu'avant, lorsque je n'avais personne à qui parler. Mais j'aimerais bien rester en compagnie de Bastien quand même. Celui si d'ailleurs me montre une boutique aux couleurs vives et accueillantes.

C'est quoi le nom de la boutique aux couleurs chaudes là bas ? Qu'est-ce qu'on y vend ?

Je ne viens pas assez souvent sur le Chemin de Traverse pour connaître le nom de toutes les boutiques malheureusement, mais c'est surement un marchand de glace, pourquoi ? Tu veux qu'on s'arrête pour prendre quelque chose ? Ça ne pose pas de problème, avec ton beau père ?

Je lui adresse un nouveau sourire pendant que nous nous dirigeons vers la boutique. J'essaie de ne pas afficher à quel point cela me fait plaisir de passer un peu plus de temps avec Bastien, mais je pense que je ne suis pas très doué pour cacher ma joie.

Au fait, je ne t'ai pas demandé. Comment as-tu découvert que tu avais des pouvoirs, la première fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Bastien Stuart
avatar
Serdaigle
Serdaigle
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Bastien Stuart, Ven 10 Mai 2013 - 17:13


Je ne veux pas non plus que la jeune fille m'emmènes immédiatement au Chaudron Baveur, et quitte à me faire gronder par mon père, je préfère passer plus de temps avec elle dans cette rue à discuter, car elle m'apprends de plus en plus de choses, ce qui me fait vachement plaisir. Alors que je fais signe à Roxanne de ralentir une nouvelle fois l'allure puisque nous avons maintenant le fameux bar en visuel, je regarde rapidement le ciel d'un bleu éclatant alors que le soleil brillait de milles feux en cette magnifique journée de juillet. Mon regard se reporte ensuite sur celui de Roxanne qui me sourit rapidement comme pour montrer qu'elle ne veut pas me voir partir immédiatement, et je réponds à son sourire en faisant de même alors que je la regarde dans ses yeux chocoltats, ce qui me pertube légèrement alors que nous reprenons tranquillement, très tranquillement notre marche pour se diriger vers le Chaudron Baveur ...

Roxanne ne semblait pas vouloir stopper la discussion maintenant et continuait pour le moment de me parler du monde de la Magie en général alors que j'apprenais qu'il y avait un Ministère de la Magie, ce qui ne m'étonne guère car chaque pays à son gouvernement, que le pays soit une démocratie ou une dictature, et le monde de la magie ne pouvait pas échapper à la règle. J'apprends ensuite l'existence de plusieurs mages noires, mais Roxanne semble à coeur de me parler de celui qu'elle surnomme " Le plus grand mage noir de tous les temps " et également de son pire ennemi. Je continue de marcher alors que je bois ses paroles et exprime même un soupir de surprise - et aussi légèrement de père - quand elle m'évoque assez rapidement la renaissance de Voldemort comme l'a écrit Harry Potter, son pire ennemi, dans un récit autobiographique sur sa lutte contre la magie noire et le Seigneur des Tenebres il y a de ça quelques dizaines d'années puisque malheureusement pour nous, Harry Potter est mort à l'heure où j'écris ses lignes. Je me retourne ensuite vers Roxanne qui continue encore et toujours de me parler de cette histoire, et je profite d'une petite pause qu'elle fait pour glisser une petite phrase au milieu de son histoire

Est-ce que la magie noire existe encore ? Et si oui, est-ce que ceux qui la pratique sont toujours aussi virulents envers les nés-Moldus comme moi ?

Roxanne pouvait sentir de la peur dans ma voix, ce qui était parfaitement compréhensible puisque je ne voulais pas me retrouver capturer par des personnes mal intentionnées qui pourrait me torturer ou s'en prendre à ma famille, ce que j'aime par dessus-tout. Cependant, ma question avait également pour but de m'assurer que Roxanne n'aurait pas de problèmes en continuant de me parler, alors que je continue de la regarder pendant qu'elle répond à ma question avec un calme déconcertant. Je me remet donc à lui sourire alors qu'elle semble attendre pour savoir si j'ai une autre question à lui poser, et elle semble prête à me répondre à n'importe quoi. Cependant, aucune question ne me traversais l'esprit pour le moment et je lui fais donc un signe de tête pour qu'elle finisse de me parler de l'histoire d'Harry Potter et de Voldemort, histoire que tout le monde se doit de connaître dans le monde de la Magie pour ne pas paraître ridicule, même si je me doutais que des partisans de la magie noire depuis plusieurs générations devaient éviter de parler de cette épisode à leurs enfants. Roxanne finit donc de me raconter, entre mes expressions de stupeur, de joie ou de tristesse selon les moments, cette histoire qui termine bien, heureusement pour nous, car imaginons Poudlard à l'époque où Voldemort avait pris possession du ministère de la Magie. Roxanne s'arrête quelques secondes maintenant alors que je reste silencieux quelques secondes, me disant quelques secondes que je n'aurais pas pu rentrer à Poudlard si la magie noire l'avait emporté alors que la voix de Roxanne me ramène à la réalité. Je reste quelques secondes perdu, avant de me rappeler que je suis aux Chemins de Traverse. Je me tourne donc vers la jeune fille, pour revenir à un autre sujet un peu plus joyeux.

Est-ce que tu peux me parler un peu plus de Poudlard ? Je sais qu'il y a 4 Maisons et qu'on est envoyé dans l'une d'elle par un Choipeaux magique, mais je ne sais toujours pas les qualités de chaque maison et j'aimerais avoir une idée de celle qui me correspondra le mieux ....

Roxanne me sourit une nouvelle fois, semblant heureuse de pouvoir m'expliquer de nombreuses choses sur le monde de la Magie, et je sens qu'elle est heureuse de se sentir utile pour quelqu'un, elle qui n'a jamais eu l'aide et le soutien de ses parents qui n'était jamais là. La jeune fille commence par m'expliquer les qualités de chaque maison, et je sens tout de suite que Serdaigle est la maison qui a le plus de chance de m'accueillir dans ses rangs, puisque j'ai toujours été le premier de la classe et je n'ai jamais fait preuve de bravoure qui me permettrait d'aller à Gryffondor. Je suis également soulagé de comprendre que je n'ai aucune chance d'aller à Serpentard en raison de mon statut de né-Moldu, mais Poufsouffle reste une grande énigme pour moi qui ne comprends pas trop les qualités de cette maison, mais cela réussit à me faire hésiter sur la maison favorie en ce qui concerne ma répartition, mais j'espérais avoir la chance de rentrer chez les Serdaigle, et mon rêve deviendra réalité une semaine plus tard, mais ça, je ne le savais pas encore alors que je me retourne une nouvelle fois vers Roxanne après qu'elle m'ait expliqué le principal.

Tu voudrais aller dans quelles maisons toi ? De mon côté, je pense que c'est Serdaigle qui a le plus de chance de m'accueillir car j'ai toujours été le premier de ma classe, mais je sens que Poufsouffle pourrait m'accueillir car j'ai le sens du travail et de la loyauté envers mes amis.

J'avais devancé son retour de question car je savais qu'elle allait me donner mon avis à mon tour. Roxanne me sourit et semble réfléchir quelques instants avant de me répondre. Cependant, la jeune fille ne me laisse pas réagir puisqu'elle me dit ensuite qu'elle me défendra contre ceux qui se moqueront de moi car je suis un né-Moldu alors que je lui fais un petit bisou sur la joue. Je sens que je rougis, mais Roxanne fait de même ce qui réussit à nous faire rire pendant qu'un grand silence s'installe entre nous deux, avant de nous décider à nous rapprocher une nouvelle fois du Chaudron Baveur que Roxanne me montre du doigt le batiment, ce qui me rend assez triste. Cependant, le destin semble jouer en faveur de Roxanne puisque j'aperçois un batiment aux couleurs chaudes que je connais pas, et que Roxanne ne semble pas connaître non plus. Nous nous rapprochons donc du marchand de glace. Nous pouvons lire sur une pancarte que c'est le Glacerie de Florian Fortarome Petit-Fils, puisque le créateur de la boutique s'est fait tué par les Mangemorts en voulant les empecher de lui voler son gain de la journée. Je me retourne ensuite vers Roxanne qui me regarde, attendant une réaction de ma part alors que je reprends la parole.

Tu veux que je te paye quelque chose. Non, non, je te l'offre, sans toi je serais dans l'Allée des Embrumes à l'heure qu'il est.

Finalement, Roxanne semble accepter alors que nous décidons de nous installer sur la dernière table restante en terrasse, et une personne vient nous donner les différents parfums que propose la boutique avant d'aller voir d'autres clients. Je jette un coup d'oeil à la carte avant de regarder tranquillement Roxanne qui semble déjà avoir fait son choix. En attendant le retour de la serveuse, la jeune fille me demande comment j'ai découvert mes pouvoirs pour la première fois. J'allais m'appréter à lui dire que mes pouvoirs n'étaient jamais apparus, mais je me retiens à la dernière seconde car à l'entendre, des pouvoirs ont forcément du sortir à un moment où un autre pour que je puisse recevoir une lettre de Poudlard. C'est à ce moment là que je rappelle de ce moment dans la cours de récréation lorsque je m'étais fait frapper à plusieurs reprises par d'autres élèves. Je souris en me rappelant de ce souvenir alors que je réponds rapidement à Roxanne, avant de lui faire un signe de tête pour montrer que je veux également savoir comment elle a découvert ses pouvoirs pour la première fois

Je devais avoir 8 ans quand mes pouvoirs sont apparus. A l'époque, je me faisais souvent frapper dans la cours de récréation par d'autres élèves plus grands et plus forts que moi et qui voulait que je fasse leurs devoirs à la place. Cependant, un jour, j'ai refusé et un de ces élèves à tenter de me frapper. J'ai à ce moment là fermé les yeux par peur de subir un coup, mais je n'avais pas reçu ce coup. J'avais alors décide d'ouvrir les yeux et je voyais qu'une sorte de brouillard me maintenant à une certaine distance du groupe. Malheureusement, ça n'a pas duré longtemps et j'ai reçu ensuite la pire correction de ma vie ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Invité, Jeu 6 Juin 2013 - 23:04


[RP avec Catherine Holmes]

Avalon descendit du Magicobus avec un petit bond enthousiaste, une bourse remplie de pièce d'or tintant doucement dans son sac à main. N'étant pas à l'école de sorcellerie, la jeune fille avait revêtis des habits de moldue ; elle gardait néanmoins une cape en soir bleue au fond de son sac, car elle se rendait dans la rue commerçante du monde de la magie. Elle se trouvait dans la rue perpendiculaire à celle qui menait au Chaudron Baveur, aussi, elle ne mit pas beaucoup de temps à se rendre là-bas.

Le patron du Chaudron était assit derrière le comptoir de l'établissement et feuilletait un vieux magasine sur les balais d'occasion. La jeune fille passa à côté et le salua d'un petit geste de la main avant de passer dans al cours extérieure. Son petit sac dont l'intérieur avait était magiquement agrandit, contenait une cape, une bourse, et la baguette d'Avalon. Celle-ci enfila la cape bleue et attrapa sa baguette. Pour passer dans le Chemin de Traverse, il fallait tapoter doucement une brique dans le mûr de la cour. C'est ce qu'elle fit, et presque aussitôt le passage s'ouvrit.

Resserrant sa cape sur ses épaules, elle s'engagea dans la rue. Ce n'était pas encore l'heure d'affluence sur le chemin, et Avalon en profita pour s'attarder à contempler les vitrines animées et colorées des magasins qui bordaient l'avenue. La boutique d'accessoires de Quidditch attira son attention plus que les autres. Elle y entra et y jeta un rapide coup d’œil. De sublimes balais aérodynamiques dernière génération décoraient magnifiquement les mûrs du magasin, et sur des étagères, ici et là, on pouvait lire sur des boîtes en érable ouvragées des écriteaux tels que Coffret Colector de Vif d'Or ou Ensemble Souaffle + Cognards. C'était magnifique, mais elle ne pouvait s'attarder davantage.

Elle ressortit de la boutique et avança rapidement sur les pavés du chemin, ses cheveux voletant doucement derrière ses épaules. Il fallait qu'elle retourne chez Ollivander's, car elle n'arrivait pas à se servir correctement de sa baguette, et elle ne savait pas pourquoi. Sur son passage, quelques sorciers détournèrent les yeux de leur contemplation des vitrines pour regarder passer la jeune fille. Des fois, elle se demandait vraiment si elle n'avait pas une ancêtre vélanne, mais son père affirmait que ce n'était pas le cas, et étant donné que sa mère était née-moldue, elle n'avait jamais trouvé très intelligent de lui demander si elle avait du sang de vélanne qui coulait dans ses veines...

Avalon passait devant une boutique de Farce et Attrape lorsqu'elle détourna soudain les yeux, comme frappée par quelque chose. Il lui semblait avoir reconnu quelqu'un, près d'un banc. Une jeune fille se tenait devant une autre boutique et lisait consciencieusement une affiche. Quand elle eût enfin finit de lire et qu'elle se tourna dans la direction de la Gryffondor, Avalon l'a reconnut sur-le-champ, même si elle n'avait pas beaucoup eut l'occasion de lui parlait, et que cet entretient daté de quelques années à présent. Mais déjà, l'autre fille s'éloignait, et Avalon fut presque obligée de courir pour la rattraper. Enfin, elle réussit à lui saisir doucement le poignet, ce qui la stoppa net.

« Je te reconnais ! », dit-elle simplement en lui adressant un sourire.

Elle espérait qu'elle aussi avait reconnu Avalon.
Revenir en haut Aller en bas
Catherine Holmes
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Catherine Holmes, Ven 7 Juin 2013 - 18:51


"I'm looking at you through the glass, don't know how much time is passed..."

Cat avait une chanson et tête ce matin-là, et cela n'allait pas en s'arrangeant. Elle avait passé la nuit à regarder une série, et elle le regrettait un peu. Mais cela ne l'empêchait pas de penser qu'elle devait aller sur le Chemin de Traverse ce jour-là. L'anniversaire de ses frères Sam et Fred (oui, ils sont jumeaux, c'est pour ça que leur date d'anniversaire est la même) approchait à grand pas, et elle n'avait toujours pas trouvé de cadeaux. Elle avait prévu de passer la journée dans les allées commerçantes de Londres, notamment celle-là.

Elle avait pris un léger déjeuner au Chaudron Baveur et s'apprêtait à se rendre sur le Chemin de Traverse lorsqu'elle aperçut une masse de cheveux blond cendré dans le bar. Cela lui rappela, par une association de pensées assez illogiques, une amie qu'elle avait perdue de vue lors de son entrée à Poudlard. Mais Catherine se reconcentra vite sur les articles qu'elle pensait acheter pour ses frères et relégua la séance souvenir à un autre moment du planning. Elle tapota les briques et attendit que l'arcade se soit formée totalement pour passer en-dessous. Elle adorait voir la magie à l’œuvre, cela l'émerveillait toujours autant, malgré ces six années passées à l'école des sorciers.

Équipée de baskets et d'une sacoche, vêtue à la mode moldue, ses longs cheveux bruns flottant sur ses épaules, elle se dirigea tout d'abord vers le Magasin d'Accessoires de Quidditch, mais en ressortit bien vite. Ils n'avaient rien de bien intéressant en magasin cette fois... De nouveaux balais, certes, mais as le Nécessaire de Soin pour Balais que cherchait désespérément Sam.Dommage, songea la brune, mais je repasserai.

Elle se dirigea vers la librairie Fleury et Bott, afin de voir si la nouvelle biographie de Rowena Serdaigle était déjà sortie. Son frère Fred, tout comme elle, était passionné d'Histoire, qu'elle soit magique ou non. Et cette biographie de la fondatrice de Poudlard le ravirait certainement autant qu'elle. Mais alors qu'elle allait rentrer dans la boutique, son regard fut attiré par une affiche annonçant le retour en force de "mouvances extrémistes et extrêmement dangereuses". Pff, la propagande du prochain candidat au poste de Ministre de la Magie, à tout les coups... Pitoyable...Nan, mais sérieusement quoi, on le savait que les Mangemorts étaient de retour, merci! .

La brune lut quand même l'affiche dans son entièreté, juste au cas où, ça pouvait toujours être drôle... Elle se retourna et, ayant oublié ce pour quoi elle était devant la librairie, se dirigea vers un autre magasin. Elle entraperçut à nouveau une mèche de cheveux blond cendré et décréta qu'elle avait bien assez laissé libre cours à ses souvenirs comme cela. Elle avait beau se rappeler comme hier le jour où une petite blonde s'était interposée entre elle et les élèves qui s'amusaient à lui tirer les cheveux, ce n'était ni le lieu ni le moment pour ce remémorer tout cela. Et puis, c'était loin d'elle, tout cela.... les moqueries, les taquineries, les coups, les injures,... A Poudlard, elle était une jeune fille très douée, talentueuse et intelligente. Elle s'était fait beaucoup d'amis fidèles, et ne subissait plus aucune moquerie, ayant développé une ironie mordante au fil des ans.

Mais il était vrai que la petite moldue lui manquait. Elle avait osé la défendre, et Cat jugeait avoir encore une dette envers elle. Elle détestait avoir des dettes envers quelqu'un, cela laissait un arrière-goût de pas bien fini... Et elle était perfectionniste, Miss Holmes...

Elle n'avait pas fait cinq mètres de son pas vif que quelqu'un s'accrochait à son poignet. Elle se retourna brusquement. C'était la jeune blonde qui la poursuivait, et elle ressemblait vraiment au souvenir que Cat avait de... comment s'appelait-elle déjà? Ah oui, Bell, Avalon Bell.

Je te reconnais !

Noon... Se pouvait-il que ce soit elle? Mais c'était une moldue? Et puis si c'était une sorcière, en six ans, elles auraient dû se croiser au moins une fois à Poudlard! Mais Cat fit confiance à son instinct et répondit au sourire que lui adressait la blonde en lui disant:

Moi aussi je te reconnais.. Avalon, c'est cela? Tu ne peux pas savoir à quel point tu m'as manqué! Mais je propose qu'on aille discuter de toutes ces années sur un banc, avec un milkshake, tu veux bien? Allez viens, c'est moi qui invite! dit-elle sans même attendre la réponse d'Avalon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Invité, Ven 7 Juin 2013 - 22:29


Maintenant qu'elle la voyait de près, la Gryffondor reconnaissait clairement la petite fille qu'elle avait défendu à l'école primaire. Mais la petite fille avait grandit et s'était embellie avec l'âge. À présent, ses cheveux bruns retombaient en cascade sur ses épaules et son sourire était éblouissant, bref, elle était devenue quelqu'un de plutôt jolie. Mais c'était étrange, Avalon aurait juré que la brune était une moldue, que pouvait-elle bien faire sur le Chemin de Traverse ? Avant qu'elle ai pût lui poser la question, Catherine, car c'était son prénom - elle s'en souvenait à présent, répondit au sourire d'Avalon en disant :

- Moi aussi je te reconnais.. Avalon, c'est cela? Tu ne peux pas savoir à quel point tu m'as manqué! Mais je propose qu'on aille discuter de toutes ces années sur un banc, avec un milkshake, tu veux bien? Allez viens, c'est moi qui invite!

La lionne confirma son prénom d'un bref hochement de tête et suivit Catherine avec un sourire. Elle ne s'était pas demandé si elle lui avait manqué, mais il semblait que oui. La dernière fois qu'elle avait eût l'occasion de la voir, c'était le dernier jour de CM2, le jour où elle quittait définitivement l'école moldue pour celle de magie : Poudlard. Miss Holmes - du moins, c'était le nom dont elle se souvenait - se faisait souvent harceler par les jeunes moldus lorsqu'elle était petite. Avalon s'en souvenait très bien, car une fois, elle s'était interposée entre elle et un groupe de garçon qui lui tirait les cheveux avec une cruauté digne des élèves de Serpentard. Avec le temps, Cat' semblait avoir prit confiance en elle, et une aura de bien-être et d'assurance émanait de la brune. Ça faisait vraiment plaisir à voir ! Mais restait encore à élucider le mystère de sa présence sur le chemin de traverse. Elle s'assit sur un banc à côté de Cat', sur terrasse de Florian Fortarôme et demanda un milkshake à la vanille pendant que la brune passait elle aussi commande.

- J'ai toujours cru que tu étais une moldue, dit-elle sans détour. Alors comme ça, tu es une sorcière toi aussi ? Pourquoi tu n'as jamais essayé de rentrer en contact avec les sorciers de la primaire ?

Depuis le CP, Avalon était rapidement devenue amie avec une petite douzaine d'autres sorciers qui fréquentait l'école. Ainsi, elle ne perdait pas entièrement contact avec le monde de la magie, et ensemble, ils pouvaient se raconter les derniers ragots sur les célébrités magiques. La Gryffondor avait toujours était quelqu'un de sociale, d'amicale et de dévouée, aussi elle n'avait jamais vraiment eût de problème à se faire des amis, mais ça n'avait pas était le cas de la pauvre Catherine qui avait été longtemps victime des moqueries des autres élèves, mais Avalon espérait qu'elle l'avait aidé ne serait-ce qu'un peu à surmonter ces épreuves. Il était indéniable que Catherine soit une sorcière, mais dans ce cas, pourquoi ne l'avait-elle jamais vu à Poudlard jusqu'à maintenant ? Peut-être étudiait-elle dans un pays étranger et qu'elle était venue exceptionnellement faire ses courses sur le Chemin de Traverse ? Ça ne tombait pas sous le sens... Si elle étudiait à Beauxbatons ou à Durmstrang, et encore, il était peu probable qu'elle débarque de Durmstrang, elle n'avait pas l'allure de ces brutes. Et si elle venait de Beauxbatons, c'était étrange qu'elle connaisse le moyen d'entrer sur le Chemin.

- Tu dois être de Poudlard, toi aussi, n'est-ce pas ?

Elle s'étonna de ne jamais l'avoir croisé ou reconnu avant aujourd'hui. Il faut dire que la blonde ne traînait pas souvent dans la salle commune, ou sinon, à des heures tardives. Mais elle préférait amplement se baladait dans les couloirs après le couvre-feu. Les milkshakes arrivèrent et Avalon les attrapa avant d'en tendre un à Catherine. Tout en sirotant son milkshake, Avalon jeta un coup d'oeil dans son sac et se souvint qu'elle devait encore passer à Ollivander's lorsque sa baguette roula au fond.
Revenir en haut Aller en bas
Catherine Holmes
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Catherine Holmes, Mar 18 Juin 2013 - 20:14


[HRPG: désolée pour la qualité (ou pas) de ce RP, et pour le temps que ça m'a pris]


Oh bon sang, elles allaient en avoir, des choses à se raconter! Comment, par les slips à strass de Sarah Jessica Parker, comment était-elle arrivée ici?? Catherine profita du bref moment entre sa commande (et un milkshake à la fraise, un!) et le retour du serveur pour observer un peu son ancienne camarade. Celle-ci avait gardé les longs cheveux blonds de son enfance, mais elle avait grandi (bien sûr) et s'était embellie avec les ans. Elle avait le regard d'un bleu perçant, comme auparavant, mais un voile semblait par moments voiler son regard lumineux. Et même si elle avait conservé cet air de force et d'assurance, Cat sentait qu'il se passait quelque chose de pas net.



J'ai toujours cru que tu étais une moldue. Alors comme ça, tu es une sorcière toi aussi ? Pourquoi tu n'as jamais essayé de rentrer en contact avec les sorciers de la primaire ?

Moi aussi, je pensais que tu étais une moldue... Ben oui, je suis une sorcière! dit Catherine d'une traite. Mais attends... Il y avait d'autres sorciers en primaire avec nous? Je ne les ai jamais vu à Poudlard... Quoique toi non plus, je ne t'avais jamais vue ajouta-t-elle en lui lançant un clin d’œil.


Pas faux en fait... Qu'étaient devenus les autres? Etaient-ils moldus ou... Ou bien est-ce qu'elle était passée à côté d'un truc aussi énorme? Non, ce n'était pas son genre... Enfin... Peut-être qu'ils étaient ailleurs, dans d'autres écoles de sorcellerie?


Tu dois être de Poudlard, toi aussi, n'est-ce pas ?

Oui...Attends... Tu es à Poudlard??? Mais comment ça se fait qu'on ne se soit jamais croisées? Et puis tu es dans quelle maison? Et tu fais du Quidditch? Tu vas souvent à la Bibliothèque? Et tu préfères aller où dans le parc?

Parce que noon, bien sûr que Cet n'était pas du genre à harceler les gens de questions...


Revenir en haut Aller en bas
Azphel
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Loup-Garou
Occlumens
Permis de Transplanage


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Azphel, Sam 20 Juil 2013 - 11:33


[RP avec Luna velvet]

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Azphel avait passé une nuit exécrable, tourmentée par de nombreux rêves et cauchemars qui l'avait ponctuée, le réveillant sans cesse à intervalles réguliers. Il était assis à la table de sa cuisine, buvant un troisième café en feuilletant la gazette du sorcier. Il laissa échapper un bâillement en constatant à quel point il ne se passait rien d'intéressant dans le monde de la magie. Les différents articles mettaient en exergue le quatrième tome de La trilogie des incantations magiques inventées en Europe de l'Est, et Les prouesses du chat qui savait danser sur ses deux pattes arrières sans avoir subit de sortilège magique.

Lassé, il reposa son journal et partit s'habiller. Ses journées à ne rien faire étant tout aussi intéressantes que la Gazette du jour, il avait décidé de partir faire un tour sur le Chemin de Traverse, sans autre but que celui de ne pas mourir d'ennui avant le crépuscule. Une cape noire brodée de serpents vert émeraude sur ses épaules, il quitta son manoir à pied, décidant de gagner Londres en profitant de la campagne qui s'étendait tout autour de sa demeure. Il mit à peu-près deux heures pour rejoindre le Chaudron Baveur. Là, il traversa l'auberge et gagna la ruelle et son fameux mur de briques qui libéra son passage pour le Chemin de Traverse.

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Il n'y avait pas grand monde ce matin là, quelques sorciers qui flânaient sans savoir ce qu'ils cherchaient et d'autres qui, comme Azphel, profitaient simplement d'une journée calme pour se balader. Il s'attarda un moment devant la boutique de Quidditch, à admirer le prototype du Nimbus 2014, annoncé pour la rentrée de septembre. C'est alors que quelqu'un le percuta violemment et le fit tomber par terre. Il se releva en proférant un juron envers la personne qui ne regardait pas où elle allait. C'était une jeune fille aux cheveux clairs, assez charmante, qui s'était retrouvée elle aussi  sur le sol.

- Vous pourriez faire attention...
Revenir en haut Aller en bas
Luna Velvet
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Luna Velvet, Sam 20 Juil 2013 - 18:40


Dire que Luna avait passé une mauvaise nuit aurait été un euphémisme. En effet, la nuit de la sorcière avait été très courte. Etant rentrée chez elle très tard, et levée très tôt on ne pouvait pas dire qu'elle avait rechargé les batteries. Son humeur était aussi bonne que celle d'un gobelin.

Il était très tôt. La jeune blonde décida de faire un tour chez ses cousins. Elle s'habilla légèrement, il faisait plutôt beau pour un début de journée. Lorsqu'elle arriva elle se dit que ses cousins ne se lèveraient pas avant le début de l'après-midi puisque nous étions en période de vacances scolaires. Luna dépité projeta finalement d'aller sur le Chemin de Traverse.

Elle transplana directement dans le Chaudron Baveur. Bien qu'elle avait envie de marcher, elle ne voulait pas arriver au bar trop tard. Après, il y allait avoir un monde fou dans les rues sorcières. Elle ne prit pas la peine de saluer le gérant du bar, trop occupée à broyer du noir et se plaindre de tous les malheurs qui arrivaient dans sa vie.

Arrivée devant le mur de brique, elle sortit sa baguette et toucha les différentes briques du mur. Elle n'avait jamais compris pourquoi il fallait faire un stupide enchaînement pour aller sur la grande rue commerçante. Entrée dans le monde sorcier, la blonde se dirigea vers l'Allée des Embrumes puis elle changea d'avis. Elle ne regardait pas où elle allait lorsqu'elle rentra dans un homme de la trentaine. Elle en tomba et se fit mal aux coudes. Elle vit que la force du choc projeta aussi violemment le grand brun. Elle entendit un juron sortir de la bouche de l'homme qui selon elle l'avait poussé.

- Vous pourriez faire attention...

Luna se disait qu'il ne manquait pas d'air!

- Et vous alors?

Lui répondit elle avec suffisance.
Revenir en haut Aller en bas
Azphel
avatar
Maitre de JeuSerpentard
Maitre de Jeu
Serpentard
Spécialité(s) : Loup-Garou
Occlumens
Permis de Transplanage


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Azphel, Sam 20 Juil 2013 - 21:19


- Et vous alors?

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ La gamine se voulait carrément insultante. Si elle n'avait pas été si jeune, si charmante, Azphel l'aurait envoyé se faire foutre. Pour autant, il n'était pas sans coeur et admit rapidement l'idée qu'elle ne l'avait probablement pas vu collé à la fenêtre en train de lécher du regard le Nimbus 2014. Il se redressa en époussetant sa robe et tendit une main ferme à la jeune femme pour l'aider à se relever. Il se para d'un sourire de circonstance, mi excusé mi gêné. Venu se promener, il ne se sentait pas d'humeur à se prendre la tête avec une personne si jeune et charmante qu'il ne connaissait pas.

- On pourrait peut-être reprendre à zéro ? Désolé d'avoir été sur ton chemin, lui dit-il en l'aidant à se relever.
Bien entendu, c'était ironique, il n'était pas désolé d'une collision dont il n'était pas responsable.

- Je m'appelle Azphel, et vous êtes , demanda-t-il en levant un sourcil suspicieux vers la jeune femme.

Autant dire qu'elle n'avait aucune chance que la conversation se prolonge s'il s'avérait qu'elle était moldue. Mais le premier avis d'Azphel était souvent le bon, et vu l'insolence avec laquelle elle lui avait répondu sur un Chemin réservé aux sorciers, il ne souffrait l'ombre d'un doute pour le mage noir qu'il avait affaire à une jeune sorcière, probablement encore étudiante à Poudlard.

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ Une fois qu'elle fut relevée, il détailla ses expressions et resta un instant planté sur son visage, ses sourcils froncés et son regard ferme ; il conclua que la jeune femme lui ressemblait beaucoup. Elle avait l'attitude de quelqu'un qui faisait attention à tout ce qui se passait autour de lui et qui mettait la parole des autres en doute plutôt que la sienne. Ou alors, c'était de l'arrogance, fruit de sa jeunesse...
Il jeta un regard vers le ciel ensoleillé. Le Chemine de Traverse était bouillant, peut-être que le choc avec la jeune femme lui avait donné un coup de chaud, mais il avait une envie urgente de se rafraîchir.

- Je peux t'offrir.. un verre ? proposa-t-il . Pour mettre fin à ce malentendu.

Oui, Azphel passait du coq à l'âne, ou, en l'occurrence, du coq à la poule. Toujours était qu'il avait soudainement extrêmement chaud et une envie soudaine de se rafraîchir. Et puis, ça lui permettrait d'en apprendre un peu plus sur la jeune femme insolente.
Revenir en haut Aller en bas
Luna Velvet
avatar
Serpentard
Serpentard
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Luna Velvet, Dim 21 Juil 2013 - 0:48


Le trentenaire aida la blonde à se relever. Elle l'avait vu qu'ils se trouvaient davant la boutique de Quidditch. L'homme était sans doute en train de baver devant le nouveau balais qu'elle n'achèterait même pas pour que son elfe puisse faire le ménage.

Le brun se releva en essuyant la poussière de sa cape et il l'aida à se relever. Luna voyait bien que le gars lui faisait de l'oeil avec son sourire gêné. Depuis le temps, la blonde savait qui la charmait. Mais elle fut tout de même flattée qu'un homme de cet âge puisse s'intéresser à une jeune fille comme elle.

- On pourrait peut-être reprendre à zéro ? Désolé d'avoir été sur ton chemin. Luna avait perçu l'ironie du brun.

- Je m'appelle Azphel, et vous êtes.

La jeune fille regarda l'homme se nommant Azphel. S'étant relevée, elle reprit immédiatement cette posture qui ne trahissait en rien son origine aristocrate. Elle commença alors elle aussi à observer le brun ténébreux.

Il était grand. Bien-sur elle aussi. Mais il était si grand qu'il devait faire une bonne tête de plus qu'elle. Mais elle n'en paru pas pour autant plus impressionnée. Il avait des yeux verts qui paraissaient sonder son regard aux rayons X. Luna voyait que d'après son épaisseur, il était quelqu'un qui aimait prendre soin de lui. Elle détailla alors sa cape. Il y avait des serpents vert émeraude de brodé sur ses épaules. Peut être était-ce un ancien Serpentard?

Luna se dit qu'elle avait bien fait de mettre un haut léger vu la chaleur de la rue sorcière. Elle se demandait même pourquoi le fameux Azphel n'enlevait pas sa cape quand il lui proposa.

- Je peux t'offrir.. un verre ? Pour mettre fin à ce malentendu.

Luna fut surprise par la proposition plus qu'audacieuse de l'homme qu'elle considérait comme vieux. Et elle se dit qu'à près tout, pourquoi pas, l'homme allait lui offrir un bon Whisky pur feu, de quoi se remettre en bonne voie pour essayer d'avoir une note alcoolisée dans sa journée qui commençait plutôt mal. Elle répondit avec une voix traînante.

- Luna Velvet. Vous devez connaître mon père. Pourquoi pas pour le verre. Après tout, vu comme ma journée a commencé, un petit remontant serait le bienvenu! Avait elle répondu de sa voix traînante avec un léger rictus, amusée de la proposition.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Invité, Mer 14 Aoû 2013 - 0:46


[RP unique]

Peter avait eu de la chance de trouver cet appart au fond du Chemin de Traverse, à quelques minutes de la banque de Gringott´s où il travaillait. Le transplanage ne l'aidait pas quand il s'agissait de se rendre là-bas, l'intérieur était bourré de sortilèges à rendre fou quiconque essaierait d'y transplaner; quant à l'extérieur, la petite place qui se trouvait devant la banque était occupée par une foule de sorciers qui ne laissait pas une once d'espace pour apparaître. Le plus pratique était encore de s'y rendre à pied, d'où tout l'intérêt d'avoir sa petite location dans le coin.

L'endroit était des plus sobres, pas très grand en surface mais haut de plafond. Un bordel sans nom y règnait évidemment, il s'agissait de mon frère après tout. On avait notre propre définition du mot organisation. Cela se voyait même dans une pièce où l'on ne vivait que quelques heures dans la semaine. Etre briseur de sortilèges demandait pas mal de déplacements, aussi Peter vivait presque moins à Londres qu'à l'étranger. Toujours à la rôde et ça lui plaisait. L'Aventure avec un grand A, comme il aimait le dire quand nous étions gosses. Moi je voyais ça plus comme l'Esclavagisme avec un grand E vu les heures qu'il faisait. Enfin bref, il était grand, j'étais pas sa mère, j'étais même pas l'aînée. Ni vraiment sa soeur mais bon ça, ça faisait belle lurette qu'on s'en carrait.

J'allais donc squatter son appart pour la nuit, on avait profité qu'il soit sur Londres pour organiser une soirée avec des amis. Pas trop tard hein, Monsieur bossait le lendemain, blablabla. Les bonnes résolutions étaient parties avec l'alcool et ce fut aux alentours d'une heure du matin que je le traînais jusque chez lui, un peu émeché. L'air était frais, le ciel noir profond illuminé d'étoiles, il ne manquait que l'odeur des prés et les milles et un bruit de la campagne pour qu'il s'agisse d'une de ces nuits de complicité de notre enfance, ou l'on luttait pour ne pas être la goule mouillée qui s'endormirait le premier. Je me rappelais encore des cris quand les parents tiraient la couverture des lits pour nous réveiller et découvraient une pile de gnomes assomés à la place de leurs mioches. Ah ils en avaient eu de la patience.

On prenait notre temps pour rentrer, nous promenant sur le Chemin de Traverse en discutant de tout et de rien, du passé comme du présent, mais pas de futur, ça jamais, trop loin, trop obscur. Une conversation rythmé d'éclats de rire, parce qu'on était pas plus sérieux à vingt-cinq ans qu'avant. Vers deux heures moins le quart on était rentré et Peter dormait déjà à point fermé tandis que, allongée sur son canapé, je fixais la porte d'entrée comme si deux silhouettes inquiétantes allaient surgir dans la pièce. De vieux cauchemars.

Soudain je sentis quelque chose chauffer dans mon soutien-gorge, un petit objet rond et plat que je m'empressais de sortir et poser sur la table basse avant qu'il ne me fit une jolie petite marque rouge. M*rde. Noah avait un problème, devant la boutique de baguette magique qui se trouvait bien plus bas. Et un sacré gros problème pour qu'elle ait utilisé la gellion d'urgence. Le genre de problème tout de noir vêtu avec un tatouage d'un goût douteux sur l'avant-bras.
Revenir en haut Aller en bas
Night Wolfe
avatar
Gryffondor
Gryffondor
Spécialité(s) : Aucune spécialité enregistrée actuellement.


Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Night Wolfe, Lun 26 Aoû 2013 - 0:59


[PV avec Tarjaha Ernesta]


Le soleil était déjà bien haut dans le ciel, il devait être midi tandis que j'avançais lentement sur le chemin de Traverse. Ce matin je m'était lever tôt mais j'avais passer l'une de mes meilleur nuit de toute ma chienne de vie. Oh je dois avouer que le fait ais que j'ai passer la nuit auprès de la plus belle femme au monde y ai peut être joué pour quelque chose en effet. Nous avions quitter la salle des objets caché ensemble pour prendre notre petit déjeuner dans la grande salle. Puis nous nous étions donné rendez vous à 12h30 sur le chemin de Traverse pour passé un bon moment ensemble. Les cours m'avait semblé tellement long et je ne pouvais détacher mon esprit du doux visage de ma douce Tarjaha. Quand les cours s'étaient terminer, la grande horloge sonna 11h30. Alors que mes camarades se dirigeaient vers la grande salle, je les abandonnai et couru en direction de notre dortoir. J'ouvris mon armoire en grand et la vida. Je finit par trouver la tenue la plus adéquate, une chemise blanche avec un jean noir et mes basket.

Je partis à grande vitesse pour rejoindre le chemin de Traverse qui était remplie de monde. Il était assez difficile de le traversé mais j'avançais à mon rythme, gardant toujours un œil sur ma montre. J'avançai jusqu'à arriver à une intersection, là où elle m'avait dit de la rejoindre. Je me mit donc à patienter en gardant à l'esprit la magnifique journée qu'elle m'avait fait passé hier. Comment oublier tout ce qu'il c'était passé, de notre lutte sur le lit à nos petits jeu intimes dans la baignoire. Sans compter tous ce que j'avais appris sur elle. Oui aujourd'hui j'avais pris ma décision, je lui devais la vérité, tout comme elle avait été franche avec moi. Je lui dirais tout ce qu'elle voudrais savoir et au diable mes craintes quant à sa réaction. Au pire elle m'abandonnerait et je découvrirais sa vrai personnalité, celle de toutes les femmes. Je regardais ma montre qui affichait 12h23. Elle n'allait pas tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Re: Promenade sur le Chemin de Traverse

Message par : Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 13

 Promenade sur le Chemin de Traverse

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez 
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter 2005 :: ~¤~ Londres ~¤~ :: Chemin de Traverse-

L'univers d'Harry Potter est la propriété de la Warner Bros ainsi que de J.K Rowling.
Tous droits réservés sur ce site ©Copyright HarryPotter2005. Affichage optimisé sous Firefox.